Vous êtes sur la page 1sur 2

Procédure de dosage et la quantification des alcaloïdes, flavonoïdes et

polyphénols totaux.

Dosage des polyphénols

Le dosage des polyphénols a été réalisé selon la méthode décrite par Vermerius et Nicholson
en 2006. 0,1 ml de l’extrait brut méthanolique est mélangé avec 2 ml d’une solution de
carbonate de sodium à 2 % fraîchement préparée, le tout est agité par un vortex (Vermerris et
al, 2006). Après cinq minutes, 100 μl du réactif de Folin-Ciocalteu (1 N) sont ajoutés au
mélange, le tout est laissé pendant 30 minutes à température ambiante, et la lecture est effectuée
contre un blanc à l’aide d’un spectrophotomètre (Perkin Elmer, Lambda 800
Spectrophotomètre) à 700 nm. Une courbe d’étalonnage est réalisée en parallèle dans les mêmes
conditions opératoires en utilisant l’acide gallique comme contrôle positif. Les résultats sont
exprimés en milligramme équivalent acide gallique par gramme de la matière végétale sèche
(mg GAE/g).

Dosage des flavonoïdes

Le dosage des flavonoïdes a été réalisé selon la méthode colorimétrique décrite par Ardestani
et Yazdanparast (Ardestani et al, 2007). Cinq cents microlitres de l’extrait brut méthanolique
sont mélangés avec 2 ml d’eau distillée, suivis de 150 μl d’une solution de nitrite de sodium
(NaNO2) à 15 %. Après six minutes, 150 μl de chlorure d’aluminium (AlCl 3, 6H2O) à 10 %
sont ajoutés au mélange, le tout est laissé pendant six minutes. Ensuite, 2 ml d’hydroxyde de
sodium à 4 % sont ajoutés aux tubes, et le volume final est complété immédiatement à 5 ml.
Après 15 minutes, la lecture est faite à 510 nm contre un blanc à l’aide d’un spectrophotomètre.
Une courbe d’étalonnage est réalisée en parallèle dans les mêmes conditions opératoires en
utilisant la catéchine comme contrôle positif. Les résultats sont exprimés en milligramme
équivalent catéchine par gramme de la matière végétale sèche (mg CEQ/g).

Protocole Alcaloïde
Le PH étant maintenu à 2-2,5 par dilution avec le HCL, ajouter 5mL d’extrait.
Ajouter 2 ml de réactif de dragendorf et soumettre le précipité formé à la centrifugation.
Laver le précipité avec de l’alcool, éliminer le filtrat et traiter le résidu avec 2 ml de solution
de sulfure dis sodique.
Centrifuger ensuite le précipité noir brunâtre formé.
Dissoudre le résidu dans 2 mL d’acide nitrique concentré avec réchauffement si nécessaire.
Diluer la solution obtenue à 10 mL dans un ballon standart avec de l’eau distillée.
Pipeter 1 mL de cette solution et 5 mL de solution de thiouré.
L’absorbance étant maintenu à 435 nm contre l’ébauche contenant l’acide nitrique et thiouré.
Les valeurs de l’absorbance multipliées par le facteur donnent la quantité de bismuth.
Le facteur étant obtenu à partir de la courbe standart.

Vous aimerez peut-être aussi