Vous êtes sur la page 1sur 5

Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable

T
Enjeux et contexte du développement durable STI2D
CI10 : Efficacité énergétique liée à la gestion de l'information TD(2h00’) ET

1. Mise en situation

Sur un voilier de course, il faut une énergie électrique pour alimenter les différents organes qui
permettent :
- La navigation (le GPS)
- La disponibilité d’eau douce (le déssallinisateur).
- Pilote automatique
- Éclairage intérieur
- Feux de signalisation

L’étude porte sur l’obtention de cette énergie électrique et son stockage.


On hésite entre trois moyens d’obtention de l’énergie électrique :
- Le panneau photovoltaique
- L’éolienne
- L’hydro-générateur

De plus, il faudra définir le stockage de l’énergie et son dimensionnement :


Type de technologie ( plomb, NI-MH, Lithium)
Energie disponible (Wh)

2. Résolution

Q1/ Calculez l’énergie totale consommée sur le bateau en complétant le bateau :

Poste Puissance (W) Durée de fonctionnement (h) Energie consommée par jour
(Wh)
GPS 80 24
Déssalinisateur 50 2
Pilote automatique 40 20
Eclairage intérieur 40 12
Feux de signalisation 70 10
Energie Total

Les panneaux photovoltaique

Q2/ La caractéristique I = f(U) des panneaux utilisés est donnée par la figure ci-dessous (figure 1)

TD solaire-V2 Lycée Jules Ferry – Versailles 1/5


T STI2D TD

figure 1

Pour un rayonnement de 1000 W/m² , compléter le tableau ci dessous

Tension Nominale

Intensité Nominale

Tension à vide

Intensité de Court circuit

Q3/ Calculez la puissance maximale fournie pour ce rayonnement de 1000W/m² par le panneau. Cette
Puissance maximale est elle indiquée sur la caractéristique de la figure 1 ?

Q4/ On souhaite modéliser de manière simple la puissance maximale produite en fonction du


rayonnement. En observant le fait que le courant de court-circuit Isc est proportionnel au
rayonnement, on se propose d'adopter le modèle suivant :

P = 0,0801Rayonnement en W
Rayonnement en W/m²

TD solaire Lycée Jules Ferry – Versailles 2/5


T STI2D TD

Compléter le tableau suivant :

Rayonnement P relevé en W P avec modèle Erreur en %


200W/m²
400W/m²
600W/m²
800W/m²
1000W/m²

Q5/ On peut retenir le modèle dès lors ou l'erreur reste inférieure à 10%, indiquer la zone de validité
du modèle proposé.

Figure 2

Q6/ Déterminer la surface utile des modules photovoltaïques. En déduire le rendement des cellules
pour un rayonnement de 1000W/m² .

Q7/ Effectuer le même calcul pour le module.

Q8/ Comparer les résultats avec les données du constructeur ci-dessous.

Q9/Calculez l’énergie fourni par un panneau pendant 5 heures de rayonnement avec un rayonnement
de 1000 W/m²

TD solaire Lycée Jules Ferry – Versailles 3/5


T STI2D TD

Q10/ En déduire le nombre de panneaux qu’il faudra installer sur le bateau et la surface totale
occuper par ces derniers.

Q11/Est-ce compatible avec la place disponible sur un bateau.

figure 3

Q12/ en utilisant les données de la figure 3, quels éléments influent dans la production de l’énergie
photovoltaïque ?

Q13/ Peut -on écrire que :

P = Pmax(1 - (( - 25 )/57,5)0,275))

justifier votre réponse.

Q14/ En utilisant la caractéristique Pmax = f(irradiance), en déduire l'équation permettant de modéliser


la puissance en fonction de l'irradiance. On comparera cette équation avec le modèle établi à la
question Q4

L’éolienne ou l’hydro-générateur

Sur vingt bateaux du "vendée globe", six étaient équipés d’une ou deux éoliennes à axe horizontal et
tous étaient équipés d’un ou deux hydro-générateurs.
L’éolienne est placée sur le pont du bateau. Son rotor est mis en rotation par le vent et le rotor est
couplé à un alternateur pour produire de l’électricité alternative qui est convertie en continu pour
recharger les batteries.

TD solaire Lycée Jules Ferry – Versailles 4/5


T STI2D TD

L’hydro-générateur est une hélice immergée placé à l’arrière du bateau et mise en mouvement par le
déplacement du bateau, cette hélice comme l’éolienne est couplé à un alternateur etc.

Q15/ Pourquoi les bateaux sont-ils équipés de plusieurs moyens de production ?

Q16/Construire les chaines d’énergie des éoliennes et hydro-générateur.

Q17/ D’après le graphique suivant, déterminez la technologie la plus productive.

Q18/ De quel type de vent (réel, vitesse ou apparent) dépend la production de l’éolienne ?

Q19/ Indiquer les jours pendant lesquels la production entre les deux moyens n’est pas semblable.

Q20/A quel allure (près, travers ou vent arrière) l’éolienne ne produit rien ?

Q21/ Calculer l’énergie produite moyenne par l’hydro-générateur.

Q22/Cette énergie est-elle suffisante par rapport à la consommation journalière ?

Les batteries

Les éléments de consommation sont alimentés en continu avec une tension de 12 V.


L’énergie massique de la batterie au plomb est de 40 Wh/ Kg
L’énergie massique de la batterie au lithium est de 200 Wh/ Kg

Q23/ Quelle grandeur physique représente l’indication 160 A.h ?

Q24/Calculer l’énergie stockée dans cette batterie pour celle ci.

Q25/Calculer le nombre de batterie sachant que l’on veut une autonomie correspondant à deux jours
de consommation sans apport énergétique et une décharge maximum de 50 %.

Q26/Calculer le poids de chaque type de batterie (lithium et plomb).

TD solaire Lycée Jules Ferry – Versailles 5/5