Vous êtes sur la page 1sur 10

Les mots et leur sens

Synonymes – Antonymes –
Sens d’un mot
1. S YNONYMES ET ANTONYMES

◗ Définitions
• Un synonyme est un mot de même sens ou de sens voisin par rapport à un autre mot.
> adroit – habile > un beau-fils – un gendre
Les synonymes ont très rarement exactement le même sens. Des nuances de sens
les différencient selon :
– le niveau de langue : « laid » (courant) / « moche » (familier)
– le degré : « hideux » indique une laideur plus grande que « laid ».
• Un antonyme est un mot de sens contraire par rapport à un autre mot.
> juste – injuste • vrai – faux > le jour – la nuit
◗ Emploi
Synonymes et antonymes servent à :
• définir un mot. C’est pourquoi on les trouve dans les articles de dictionnaire.
> souple • agile (synonyme) / raide (antonyme)
• éviter les répétitions dans un texte
> Le petit Poucet habitait une chaumière. Cette masure était couverte de genêts.
• enrichir un texte
> Cet athlète est fort : les muscles vigoureux de ses bras robustes soulèvent les haltères.
Pour proposer le synonyme ou l’antonyme d’un mot, il faut tenir compte de la nature
grammaticale de ce mot. On peut ainsi associer :
• un nom (l’aurore) à : un nom ou un groupe nominal
> aurore / aube / lever du jour
• un verbe à : un verbe, un groupe verbal, un groupe nominal
> craindre / redouter / avoir peur de / action de redouter.

2. L ES DIFFÉRENTS SENS D ’ UN MOT

◗ Mots à un seul sens


Les mots à un seul sens appartiennent en général à un vocabulaire technique, scientifique.
> goudron, stylo, hélice
◗ Mots à plusieurs sens
La plupart des mots ont plusieurs sens : c’est ce qu’on nomme la polysémie.
> Ce village comporte dix cases (habitations). Tu avances ton pion d’une case (emplacement).
Ces sens sont souvent liés mais ce lien n’est pas toujours facile à repérer.
Certains mots ont un sens propre et un sens figuré.
• Le sens propre d’un mot est son sens premier, celui qui apparaît en premier dans
un dictionnaire.
> Il escalade la montagne (élévation naturelle du sol).
• Le sens figuré d’un mot est le sens supplémentaire que peut prendre un mot ;
il est souvent imagé.
> Son bureau disparaît sous une montagne (accumulation) de documents.
◗ Sens d’un mot d’après le contexte
Pour comprendre le sens d’un mot, il faut s’aider du contexte c’est-à-dire
relire la phrase qui précède et celle qui suit.
> L’Ogre a sali sa chemise. Sa femme a dû la détacher (nettoyer).
> L’Ogre a ficelé les enfants. La fée a dû les détacher (libérer).
© Hachette Livre

322
O B S E RV E R E T R E P É R E R  Trouvez deux antonymes pour chacun des mots
puis employez-les dans une phrase de votre invention.
 Alice ne s’était pas fait le moindre mal, et fut sur descendre • lentement • sec • invisible • force
pied en un moment ; elle leva les yeux, mais tout était
noir au-dessus de sa tête. Devant elle s’étendait un  Recopiez le tableau ci-dessous et complétez-le
autre couloir où elle vit le Lapin Blanc en train avec les mots suivants.
de courir à toute vitesse. Il n’y avait pas un instant meuble • lumineux • bref • de bonne heure • immobile •
à perdre : voilà notre Alice partie, rapide comme qualité • long • tard • recevoir • sombre • expédier • vice
le vent. Elle eut juste le temps d’entendre le Lapin Mot Synonyme Antonyme
dire, en tournant au coin : « Par mes oreilles et mes brillant
moustaches, comme il se fait tard ! » envoyer
Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles, © Le Livre de poche Jeunesse tôt
mobile
a. Relevez dans le texte un adjectif de sens défaut
contraire à « noir ». b. Parmi les adjectifs suivants, court
quel est celui qui pourrait remplacer « noir » dans
le texte : très sale ? foncé ? obscur ? c. Proposez une  Á l’aide d’un dictionnaire, donnez au moins
expression de même sens que « à toute vitesse ». deux sens de pyramide, triangle, entourer, lancer,
Proposez ensuite une expression de sens contraire. amer, doux.
Donnez le sens des expressions suivantes dans
S’EXERCER lesquelles l’animal est pris au sens figuré.
 Choisissez, dans la liste suivante, le synonyme 1. Ce jeune loup est redoutable en affaires. 2. Cette
qui permet de remplacer les mots en gras sans petite fille est une véritable poule mouillée. 3. J’ai mal
changer le sens : large • avalaient • pointues • seule- garé ma voiture ; quand je suis revenue, j’ai trouvé
ment • très • jeunes • minuscules. un papillon sur mon pare-brise. 4. Ce gardien reçoit
L’Ogre avait sept filles, qui n’étaient encore que des les visiteurs comme un ours. 5. Quand ce limaçon va-t-il
enfants. Ces petites ogresses avaient toutes le teint arriver ? 6. Cette cigale n’a jamais un sou en poche.
fort beau, parce qu’elles mangeaient de la chair 7. Il fait un temps de cochon ce mois-ci.
fraîche comme leur père ; mais elles avaient de petits
Proposez un synonyme pour chacun des mots
yeux gris et tout ronds, le nez crochu et une fort en gras en vous servant du contexte.
grande bouche avec de longues dents fort aiguës et 1. Elle a taillé sa robe dans un tissu frais. Un vent frais
fort éloignées l’une de l’autre. souffle ce matin. Il a reçu un accueil frais en arrivant en
C. Perrault, Le Petit Poucet retard à la réunion. 2. Le moniteur encadre les enfants
 Rapprochez deux par deux, [A] les adjectifs durant le jeu de piste. Deux vases encadrent le miroir.
synonymes, [B] les noms synonymes, [C] les verbes Feras-tu encadrer cette aquarelle ? 3. L’orage a débuté
synonymes. par un violent coup de tonnerre. Un tonnerre d’applau-
[A] splendide • fallacieux • désolant • caniculaire • navrant dissements a accueilli l’artiste.
• désargenté • magnifique • pauvre • trompeur • torride. Remplacez chaque mot en gras par un syno-
[B] soutien • accumulation • foule • résidence • force • nyme.
affluence • vigueur • amas • aide • habitation. Vers midi, notre allure ralentit. Nous entrons dans
[C] lester • envoyer • hurler • abréger • augmenter • crier la montagne. La piste se resserre, puis disparaît
• écourter • alourdir • adresser • accroître. complètement. Depuis le matin, nous avons croisé
 Formez des paires d’antonymes en prenant un cinq véhicules. Maintenant, nous sommes seuls.
mot de la liste [A] et un mot de la liste [B]. Ce passage est connu uniquement de Miloud et
[A] original • emmener • échec • foncé • lent • de quelques Bédouins. Il permet de gagner près de
vendre • rêche • secondaire. cent kilomètres et d’éviter une mer de sable où
[B] clair • capital • rapide • banal • amener • succès • doux les camions s’enlisent fréquemment.
• acquérir. Y.-M. Clément, Le Prix de la liberté, © Le Livre de poche Jeunesse

S’EXPRIMER
Rédigez un paragraphe dans lequel vous utili-
serez des synonymes et des antonymes au sujet
des chats ci-contre.
À l’aide d’un dictionnaire, cherchez les diffé-
rents sens du mot cœur. Rédigez un bref récit dans
lequel vous intégrerez quatre des différents sens
contextuels de ce mot.
323
Les mots et leur sens

Les niveaux de langue

1. L ES TROIS NIVEAUX DE LANGUE


On différencie trois niveaux (registres) de langue : familier, courant, soutenu.
◗ Le niveau familier
Il s’emploie dans la langue orale quotidienne.
La frontière entre niveaux familier et courant varie selon le contexte familial, social,
l’époque, la région. Ainsi « ça » employé pour « cela » est familier pour les uns, courant
pour les autres.
Le niveau familier emploie des tournures grammaticalement fautives, un vocabulaire
différent.
> J’ai la dalle.
◗ Le niveau courant
C’est celui de la langue orale plus officielle (celle de l’école notamment),
de la langue écrite (presse, romans de jeunesse…).
> J’ai faim.
◗ Le niveau soutenu
C’est celui de la langue littéraire ; il s’emploie essentiellement à l’écrit.
> Je suis affamé.
◗ Les éléments qui varient d’un niveau à l’autre
Les tournures de langue varient d’un niveau à l’autre. Peuvent varier :
• le vocabulaire
> flics / policiers / forces de l’ordre
• la syntaxe
> Tu viens ? / Est-ce que tu viens ? / Viens-tu ?
• la prononciation, l’intonation.

2. D E L’ ORAL À L’ ÉCRIT
Il existe des particularités du niveau familier qui ne sont tolérées ni à l’écrit ni à l’oral de
niveau courant.

Incorrect Correct
La syntaxe
la négation :
– la particule « ne » supprimée > Il vient pas. > Il ne vient pas.
– la particule « pas » déplacée > Il faut qu’il travaille > Il faut qu’il travaille pour
pour pas qu’il redouble qu’il ne redouble pas.
le sujet
– le sujet supprimé > Faut qu’il vienne. > Il faut qu’il vienne.
– le sujet redoublé > Mon père, il est sévère. > Mon père est sévère.
La suppression du « e » muet > J’m’en veux. > Je m’en veux.
Les mots abrégés > l’ p’tit déj’ > le petit déjeuner
Les changements de mots
– « à » au lieu de « de » > le frère à mon père > le frère de mon père
– « ça » au lieu de « cela » > Ça me fait plaisir. > Cela me fait plaisir.
– le vocabulaire provenant
de l’argot ou du verlan > le fric, la teuf > l’argent - la fête

Il faut savoir adapter son niveau de langue à la situation de communication.


Il est différent : à l’écrit ou à l’oral ; selon la personne à qui on s’adresse ; pour un échange
personnel ou officiel.

324
O B S E RV E R E T R E P É R E R  Retrouvez dans la série B, le début de chaque
phrase de la série A en vous aidant du sens et du
Théo à la recherche d’amis niveau de langue.
Les autres élèves préféraient Dragon Ball et les Ninjas Série A : T’es pas cap… / Demain à l’aube … / Tu sais pas
à ce Tchekhov dont Théo parlait tout le temps. la meilleure… / Vous avez reçu un carton d’invitation… /
– C’est qui, ce mec ? demandaient les uns. Il m’est arrivé…
– On le voit même pas à la télé ! T’as des images de Série B : pour vous rendre à la soirée du club de bridge./
lui ? se moquaient les autres. de te tirer du ciné avant la fin du film./ je passerai vous
Théo leur montrait ses livres, s’acharnait à les convain- prendre./ une aventure incroyable : j’ai retrouvé un ami
cre de regarder au moins les couvertures et ces beaux d’enfance./ j’me suis payé un quinze en math./
titres qui le faisaient rêver : La Cerisaie, La Mouette,
a. Dans quel niveau de langue est écrit le
Oncle Vania…
poème ? Pourquoi selon vous ? b. Transposez-le en
– Lâche-nous, on s’en fout de tes histoires. T’es trop
langage courant
nul ! Elle a raison, la maîtresse, t’es nul et t’es dingue.
Quoi qu’a dit ?
M. Nahu, Le Petit Garçon qui aimait les mots, © Pocket Jeunesse – À dit rin
 a. Dans quel niveau de langue sont rédigés Quoi qu’a fait ?
les passages de dialogue ? b. Quelle différence – À fait rin
faites-vous entre les passages de dialogue et les À quoi qu’a pense ?
passages de récit ? – À pense à rin.
Pourquoi qu’a dit rin ?
S’EXERCER
Pourquoi qu’a fait rin ?
 Quel est le sens de chacun des mots suivants Pourquoi qu’a pense à rin ?
dans le registre a. courant ? b. familier ? – A’xiste pas.
une caisse • un bazar • palper • un poulet • lourde • J. Tardieu, Le Fleuve caché, © Poésies Gallimard
l’oseille • une dinde.

a. Dans quel niveau de langue est rédigé ce
 Classez en deux colonnes (niveau familier / dialogue théâtral ? b. Repérez les diverses erreurs
niveau courant) les mots et expressions. de syntaxe et, en vous reportant au tableau de la
le prof • la thune • la monnaie • la piaule • les fringues • page ci-contre, classez-les.
tranquille • les godasses • les vêtements • peinard •
La nouvelle surveillante
les chaussures • la chambre • le professeur.
SOPHIE. – Hé, Bertrand ! Tu sais quoi ? Y a une nou-
 Parmi les synonymes proposés entre parenthè- velle surveillante. Elle a surveillé la classe de mon
ses, choisissez celui qui correspond au niveau de frère, hier, parce que la maîtresse était malade… Et
langue du mot en italique. tu sais pas ce qu’il m’a dit, mon frère ?
1. Frédéric s’est fait voler son vélo. (sa bicyclette, sa BERTRAND. – Non, qu’est-ce qu’il t’a dit, ton frère ?
bécane, son vélocipède) 2. Cet homme a trouvé un jeu SOPHIE. – Elle est drôlement sévère la nouvelle sur-
de clefs dans la rue. (a dégoté, a découvert, a décelé) veillante, il paraît ! Elle a prévenu que le premier qui
3. Le magicien a recours à un artifice pour faire apparaître se dispute à propos des billes, eh ben, elle confisque
une colombe. (un procédé, un truc, une astuce) 4. Ce les billes ! Et aussi y a Vincent Poulet qui mangeait un
garçon ne comprend rien à la situation, c’est un benêt. chewing-gum en classe, eh ben, elle lui a fait cracher !
(un niais, un nigaud, un balourd).
F. Joly, « Cour de rumeur », Si on jouait ?,
 a. Retrouvez l’intrus qui s’est glissé dans cha- © Le Livre de poche Jeunesse
cune des listes. b. À quel niveau de langue appar-
tient chacun de ces intrus ?
• se hâter, se presser, se manier, faire diligence S’EXPRIMER
• flemmard, fainéant, feignant, cossard
• orner, pomponner, décorer, embellir À partir de l’image,
• réprimander, quereller, enguirlander, tancer rédigez un court texte
en utilisant un niveau
 Associez chaque expression familière de la soutenu. Pour cela,
colonne A à l’expression soutenue de la colonne B employez les mots sui-
qui lui correspond. vants dont vous aurez
A B cherché le sens dans un
– avoir une langue de vipère – faire preuve d’une ténacité
extrême dictionnaire : ne … point,
– avoir un caractère de cochon – être obstiné néanmoins.
– être teigneux comme un pou – ne pas se soucier des intérêts
d’autrui
– être un requin en affaire – être médisant
– être têtu comme une mule – être fort désagréable Marchand de poissons.
© Hachette Livre

325
Les mots et leur sens

Un champ lexical : les sensations

1. D ÉFINITION D ’ UN CHAMP LEXICAL


Un champ lexical est l’ensemble des mots qui se rapportent à une notion.
Un champ lexical comporte des mots de natures grammaticales différentes :
noms, adjectifs qualificatifs, verbes, adverbes.

2. L ES SENSATIONS
• Les sensations sont les façons de percevoir le monde extérieur au moyen
de nos cinq sens :
– la vue : les sensations visuelles, ce que l’on voit avec ses yeux ;
– l’ouïe : les sensations auditives, ce que l’on entend avec ses oreilles ;
– l’odorat : les sensations olfactives, ce que l’on sent avec son nez ;
– le toucher : les sensations tactiles, ce que l’on sent avec sa peau ;
– le goût : les sensations gustatives, ce que l’on sent avec sa bouche.
• Lors de métamorphoses, l’aspect des choses perçu par les sens peut changer.
• L’évocation de sensations sert à créer une atmosphère. Par exemple, la perception
de bruits violents fait peur.

Verbes Noms Adjectifs qualificatifs


Vue Voir : apercevoir, distinguer, spectacle, lueur, clair, brillant,
discerner, regarder, clarté, éclair, reflet, lumineux, obscur,
examiner, fixer, contempler, pénombre, ombre, sombre, pâle,
dévisager, épier, scruter… obscurité, flamboyant, terne,
Donner à voir : éblouir, ténèbres… blême, livide, tamisé,
Trois femmes lors
luire, briller, illuminer, voilé, opaque, d’une réception
resplendir, flamboyer… translucide… orientale.

Ouïe Entendre : écouter, ouïr, bruit, timbre, bruyant,


dresser, tendre l’oreille… vacarme, brouhaha, assourdissant, sourd,
Produire un bruit : fracas, tapage, sonore, strident, aigu,
murmurer, susurrer, hurler, crissement, grave, feutré…
crier, gronder, grincer, murmure, sonnerie,
vrombir, claquer, siffler, rugir… tintement, musique…
Toucher Toucher : frôler, palper, contact, frôlement, doux, soyeux, souple,
caresser, effleurer, cogner, tâtonnement, rugueux, rude, rêche,
tâter, masser, sentir… caresse, coup… râpeux, friable, mou,
Subir un contact : dur, rigide, glacé, froid,
s’égratigner, s’écorcher, se tiède, chaud, brûlant…
piquer…
Goût Goûter : déguster, savourer, saveur, régal, délicieux, doux, suave,
se pourlécher, apprécier, délices, envie, délectable, amer,
aimer… appétit, acide, répugnant,
Produire un goût : écœurer, dégoût, nausée, écœurant, salé, sucré,
dégoûter, soulever le cœur… répulsion… épicé, fade, insipide…
Odorat Sentir : respirer, humer, odeur, senteur, odorant, discret,
sentir, flairer... parfum, arôme, parfumé, suave,
Produire une odeur : effluves, fragrance, enivrant, entêtant,
exhaler, fleurer bon, relents, puanteur… nauséabond…
embaumer, empester…
© Hachette Livre

326
L’ensemble de ces exercices se fait à l’aide
Lisez les adjectifs liés au goût (Tableau p.326)
de la page ci-contre et /ou d’un dictionnaire. et classez-les en deux colonnes (goût agréable /
désagréable). Comparez vos classements.
O B S E RV E R E T R E P É R E R a. Relevez, en les classant selon le sens sollicité,
Étoiles de Noël les différentes sensations exprimées dans ce texte.
Dans le ciel de velours vert, les étoiles brillaient, b. Complétez le titre « L’arrivée des… ».
innombrables. Ce n’étaient plus les douces étoiles de Il devait être un peu plus de minuit quand mon
l’été. Elles scintillaient durement, claires et froides, attention fut attirée par un bruit sonore et continu
cristallisées par le gel de la nuit. […] Sur la Tête- qui arrivait du dehors. Je sortis. Le temps était cou-
Rouge1, que l’on devinait dans l’ombre, une grosse vert ; mais la lune s’était levée depuis une heure ; et,
planète était pendue comme une lanterne. […] Pas quoiqu’on ne vît pas dans le ciel, elle y épandait une
un bruit, pas un murmure et, dans le silence glacé, vaste clarté à travers les nuages. […] Le bruit se rap-
nos pas sonnaient sur les dures pierres de Noël. prochait rapidement de moi. Des branches éclataient
un peu partout, on entendait frémir des buissons
M. Pagnol, Le Château de ma mère, © B. de Fallois, marcel-pagnol.com
défoncés et le rapide piétinement d’une centaine de
1. Tête-Rouge : nom d’une montagne
sabots foulait le sol. […] Dans le lit du torrent
 a. Relevez le vocabulaire des sensations en déboucha une masse sombre. Cela haletait, grognait,
le classant par les sens sollicités. b. À quels sens soufflait, barrissait même avec une sorte de hâte
l’évocation des étoiles fait-elle appel ? furieuse, d’avidité brutale.
H. Bosco, Le Mas Théotime, © Gallimard
S’EXERCER
Recopiez le texte en replaçant au bon endroit
 Complétez les phrases par des verbes de sen- chaque mot : colorés, bruit, tendre, résonne, déguster,
sation. vieux cuir, épices, grincement, délices, aperçoit.
Narcisse _ le chant des oiseaux dans la forêt et _ son La Casbah d’Alger
image dans la fontaine. Il _ longuement son reflet qui _
Par endroits, une venelle1 étroite s’échappe entre
au soleil. De sa main, il _ la surface de l’eau pour
deux arcades. On s’y engage comme on emprunte un
chercher à _ l’homme qu’il _ et dont il tombe amoureux.
sas2 vers un monde parallèle. Un peu en contrebas de
 Comment regarder ? Remplacez les _ par un la chaussée, de minuscules échoppes3 bordent les
verbe de vision précis. ruelles. On _ des sacs de toile de jute débordant d’_,
1. Le chasseur _ sa proie. 2. Le soldat en faction _ l’horizon. de semoule, de riz. Parfois, ce sont des rouleaux de
3. La personne assise en face de moi me _ en me _ d’un tissus _ et un _ de machine à coudre qui monte de
regard noir. 4. Je ne me lasse pas de _ ce paysage admira- l’ombre, ou encore une odeur de _, et le marteau du
ble. 5. Dans l’obscurité, ils ont du mal à _ leur chemin. cordonnier qui _ ; ou bien c’est le _ d’une scie, le
 Employez chacun des adjectifs avec un nom qui bruit _ d’un ciseau à bois. […] Au hasard d’un
lui convienne. Accordez l’adjectif avec le nom.
coude, la ruelle débouche sur une place où se tient
opaque • flamboyant • translucide • voilé • tamisé • terne
le marché. Le ciel s’élargit. Alors, on s’arrête pour
• livide.
souffler un peu, _ une poignée de sardines de la baie
frites, abrité de la cohue sous une porte. _ simples.
 Employez chacun des adjectifs suivants avec un O. Chartier, «L’Irréductible Casbah», © Télérama, Ulysse, mars-avril 2003
nom qui lui convienne. Attention aux accords !
1. une venelle : une rue particulièrement étroite.
rugueux • soyeux • rêche • friable • râpeux • rigide. 2. un sas : un passage intermédiaire.
3. échoppes : boutiques.
 Employez chacun des adjectifs avec un nom qui
lui convienne. Vous ne pouvez utiliser le mot bruit
qu’une seule fois.
strident • aigu • sourd • grave • assourdissant. S’EXPRIMER
 Quel bruit font-ils ? Remplacez le _ par le verbe a. Vous arrivez en ville et vous vous sentez
qui convient. agressé(e) ou attiré(e) par des bruits, des lumières,
1. La bouilloire électrique _. 2. Le professeur en colère _. des odeurs : cherchez dans le vocabulaire de la
3. As-tu vu le film L’Homme qui _ à l’oreille des chevaux ? page ci-contre, les mots à employer et dressez-en
4. Le blessé _ de douleur. 5. Il parle si faiblement qu’on la liste. b. À l’oral, racontez cette arrivée : vous
peut dire qu’il _. 6. Le moteur _. utiliserez au moins dix des mots relevés (nom,
Sur le modèle hurler ➝ hurlement, formez des verbe, adjectif).
noms à partir des verbes.  Choisissez une image et évoquez-la en utilisant
ronfler • vrombir • claquer • crisser • grincer. le vocabulaire de la leçon.

327
Les mots et leur sens

Le vocabulaire du temps
Situer une action dans le temps est indispensable pour bien comprendre la progression
chronologique d’un récit et pour bien raconter une histoire.

1. A UTOUR DU MOT « TEMPS »


• Le nom temps vient du latin tempus - temporis ; ainsi s’expliquent le « -s » final
et les mots dérivés « temporel » et « temporalité ».
• Le nom « temps » est employé dans de nombreuses expressions. On le trouve dans :
– des groupes nominaux : le cours du temps • un laps de temps • en un rien de temps •
le temps imparti • de mon temps…
– des expressions adverbiales : en peu de temps • quelque temps • un certain temps •
à temps…
– des groupes verbaux : passer, employer, consacrer son temps à • passer, perdre son temps
• tuer le temps • gagner du temps • trouver le temps long • rattraper le temps perdu…
• En grec « le temps » se dit chronos. En Histoire, on étudie « la chronologie »
des événements ; on mesure le temps avec un « chronomètre » ; si on place un fait
dans une époque qui n’est pas la sienne, on commet un « anachronisme ».

2. L E TEMPS QUI S ’ ÉCOULE


• Pour mesurer le temps, les hommes ont utilisé : la clepsydre (horloge à eau des Grecs),
un sablier, un cadran solaire, une horloge, une montre, une pendule, un chronomètre.
• Pour exprimer la durée, on peut employer des adjectifs, des noms ou des verbes.

Adjectifs Noms Verbes


quotidien, journalier : une décennie (dix ans) s’attarder, fuir, filer,
chaque jour un siècle (cent ans) ralentir, s’accélérer,
hebdomadaire : chaque un millénaire (mille ans) s’écouler, s’éterniser…
semaine une ère (longue période
mensuel : chaque mois dans l’Histoire)
annuel : chaque année une génération (environ
séculaire : chaque siècle trente ans, période qui
éternel : qui dure l’éternité sépare la naissance des
parents de celle des enfants)

• Du matin au soir : l’aube (l’aurore), la matinée, l’après-midi, le crépuscule, la tombée


de la nuit, la soirée. Le mot crépuscule exprime la lumière diffuse du soleil juste avant
son lever ou juste après son coucher.
Expression du temps et formes de phrases
• Pour exprimer la date ou la durée, en emploie des compléments circonstanciels de temps.
> Dans mon enfance, quand j’étais petit, autrefois, je lisais des contes.
• Certains adverbes de temps ne sont pas les mêmes dans une phrase affirmative et
dans une phrase négative.

phrase affirmative phrase négative


déjà ne… pas encore
> As-tu déjà lu le dernier Harry Potter ? > – Non, je ne l’ai pas encore lu.
toujours ne… jamais
> Astérix est toujours le plus fort. > Les Romains ne le battent jamais.
encore ne… plus
> Le héros a encore fait preuve de courage. > Il n’a plus peur.

328
L’ensemble de ces exercices se fait à l’aide  Employez le bon mot.
de la page ci-contre et /ou d’un dictionnaire. 1. Le journal télévisé de 20 heures est une émission _.
2. Cent ans après la mort d’un grand écrivain, on fête son
O B S E RV E R E T R E P É R E R _. 3. Il y a quatre parutions de ce magazine par mois :
c’est donc un _. 4. Nous sommes dans le troisième _.
Le lac
5. Dans un siècle il y a dix _.
Ô temps, suspends ton vol ! et vous, heures propices,
Suspendez votre cours !  À quel(s) moment(s) de la journée situez-vous
Laissez-nous savourer les rapides délices les actions ou les faits suivants ?
Des plus beaux de nos jours. […] 1. Le pêcheur part avant le jour. 2. Le soleil rougeoie à
Mais je demande en vain quelques moments encore, l’horizon. 3. La visibilité en voiture est difficile car il ne
Le temps m’échappe et fuit ; fait pas tout à fait nuit. 4. Les publicités lumineuses
Je dis à cette nuit : « Sois plus lente » ; et l’aurore éclairent la ville.
Va dissiper la nuit. Rêverie
Lamartine, Méditations poétiques Oh ! laissez-moi ! c’est l’heure où l’horizon fume,
 a. Dans ce poème, relevez tous les groupes Cache un front inégal sous un cercle de brume,
nominaux du champ lexical du temps. b. Relevez L’heure où l’astre géant rougit et disparaît.
tous les verbes exprimant l’écoulement ou l’arrêt Le grand bois jaunissant dore seul la colline.
du temps. c. Qu’est-ce que « le cours » du temps ? On dirait qu’en ces jours où l’automne décline,
Que signifie « suspendre le cours du temps » ? Le soleil et la pluie ont rouillé la forêt.
V. Hugo, Les Orientales
S’EXERCER a. À quel moment de la journée se situe la scène ?
 Associez les expressions de la liste A avec les Quelles sont les deux caractéristiques de ce
situations de la liste B. moment d’après ce poème : le mystère, la pénom-
Liste A : perdre son temps • rattraper le temps perdu • ne bre, la rêverie, la violence, la fraîcheur, la couleur ?
durer qu’un temps • trouver le temps long • passer le temps. b. À quel moment de l’année se situe la scène ?
Liste B : être dans une salle d’attente • regarder une Quelle en est la couleur dominante ? Relevez les
émission stupide à la télévision • se mettre à travailler au mots qui vous ont permis de répondre.
3e trimestre • écouter son baladeur • se situer en tête du
Transformez les phrases affirmatives en phra-
hit-parade. ses négatives et inversement.
 Remplacez les _ par la bonne locution : un certain 1. Cet athlète gagne encore de nombreuses médailles.
temps • pendant ce temps • à temps • de temps en temps. 2. Nous n’avons pas encore étudié l’Égypte en Histoire.
1. Rien ne sert de courir, il faut partir _. 2. _ il m’arrive 3. Cet enfant a toujours peur de plonger. 4. Le professeur
de regarder Star Academy ; mais ce n’est vraiment pas a déjà expliqué cette leçon. 5. L’agneau ne craint plus
mon émission favorite. 3. Il faut _ pour aller de Paris au le loup. 6. Je prends toujours du chocolat chaud au
Stade de France quand les routes sont embouteillées ! 4. petit déjeuner.
Le groupe A travaille au C.D.I. ; _, le groupe B fait des
recherches sur Internet en salle multimédia.
 Relevez le vocabulaire du temps. S’EXPRIMER
On n’a pas toujours mesuré le temps de la même façon. À l’inverse de Lamartine
Les Grecs utilisaient une horloge à eau, la clepsydre ; dans le texte de l’exercice
pendant des siècles, on a eu recours aux cadrans solaires 1, vous voulez accélérer le
que l’on voit encore sur certaines façades. Chaque cours du temps. Rédigez
religion, chaque civilisation a son propre calendrier. une courte « prière » au
Il existe un calendrier chrétien qui utilise les expressions temps. Vous n’êtes pas
« avant J.-C. » et « après J.-C. » Il existe aussi des tenu(e)s d’écrire en vers.
calendriers juif, musulman, chinois. Sous la Révolution
Au sujet d’une des
française, les noms des mois avaient changé : ainsi,
images rédigez un para-
«novembre » était devenu « pluviôse ». De nos jours,
graphe en utilisant le plus
pour préciser les dates, on peut employer les expressions
possible de mots apparte-
« avant notre ère » et « de notre ère ».
nant au champ lexical du
 Trouvez le bon nom. temps.
1. La _ des années 1970 a été celle de la musique disco.
2. Après l’_ tertiaire, il y eut l’_ quaternaire. 3. À chaque
Un coucher de soleil.
_, sa mode musicale : aux uns le rock, aux autres le rap. Un chronomètre.
4. En 2001, nous sommes entrés dans le troisième _. Un calendrier.

329
Les mots et leur sens

Le vocabulaire de l’espace
Situer une action dans l’espace est indispensable à la bonne compréhension d’un texte.
Pour décrire une image, il faut pouvoir y situer les différents éléments qui la composent.

1. L E MOT « ESPACE »
Un espace L’espace
Sens a. la mesure de ce qui sépare deux une étendue dans l’univers
points, deux objets.
b. une surface déterminée
Synonymes a. une distance, un écart, un écartement, l’atmosphère, le ciel
un intervalle, un interstice
b. une étendue, une superficie, une aire
Expressions laisser, ménager un espace, manquer une odyssée de l’espace ;
d’espace ; un espace vert ; l’espace aérien la conquête de l’espace
Dérivés spacieux (vaste) la conquête spatiale ; un
spationaute (du latin : spatium)

2. L E CHAMP LEXICAL DE L’ ESPACE

◗ Des noms
Les formes planes circulaires : le cercle • l’ellipse angulaires : le carré • le rectangle
• l’ovale… • le triangle • le losange…
Les volumes circulaires : la sphère • le globe angulaires : le parallélépipède •
• le cylindre le cube • la pyramide • le cône…
La situation le premier plan • l’arrière-plan • la diagonale • l’oblique •
dans une image la perspective…

◗ Des verbes
une situation dans l’espace se trouver, se situer, placer, dominer, dépasser…
un mouvement en avant, avancer, progresser, poursuivre…
en arrière reculer, retourner vers…
un changement de direction tourner, obliquer, virer, bifurquer…
un mouvement vers le haut, monter, grimper, escalader, hisser, redresser…
vers le bas descendre, dévaler, pencher, incliner, tomber…
un mouvement vers l’intérieur, entrer, pénétrer, s’introduire, apporter
(quelque chose), amener (quelqu’un)…
vers l’extérieur sortir, chasser, expulser, exiler, emporter
(quelque chose), emmener (quelqu’un)…
un mouvement vers le lointain, s’éloigner, disparaître, s’enfuir…
un rapprochement s’approcher, se rapprocher, se jeter sur…

◗ Des préfixes pour situer dans l’espace


De nombreux préfixes d’origine latine et grecque permettent de situer dans l’espace.
amener : mener vers / ramener : mener à nouveau vers / emmener : mener loin de, hors de.
Pour l’ensemble de ces préfixes, voir p. 298.

3. E XPRESSION DE L’ ESPACE ET FORMES DE PHRASES


« quelque part » s’emploie dans la phrase affirmative ; son équivalent dans la phrase
négative est « nulle part ». > L’as-tu vu quelque part ? Non, je ne l’ai vu nulle part. > mener

330
L’ensemble de ces exercices se fait à l’aide de  a. Dessinez une figure géométrique à l’aide de
la page ci-contre et /ou d’un dictionnaire. la consigne suivante.
1. Partez d’un point P. 2. Avancez à l’horizontale à droite,
O B S E RV E R E T R E P É R E R de 4 carreaux. 3. Tracez un trait de 3 carreaux en
descendant verticalement. 4. Orientez votre crayon
Micromégas à gauche et arrêtez-vous à 4 carreaux. 5. Remontez
Mais revenons à nos voyageurs. En sortant de Jupiter, jusqu’au début du premier trait.
ils traversèrent un espace d’environ cent millions b. Quelle figure avez-vous dessinée ?
de lieues, et ils côtoyèrent la planète de Mars, qui,
comme on sait, est cinq fois plus petite que notre petit Situez sur la reproduction du tableau p. 115 les
globe ; ils virent deux lunes qui servent à cette planète, éléments mis en gras dans ce texte.
et qui ont échappé aux regards de nos astronomes. Au premier plan se trouve Apollon. À l’arrière-plan,
Voltaire, Micromégas
on aperçoit un paysage avec une rivière. Daphné est au
centre du tableau comme elle est au cœur du récit. Une
 a. Donnez un synonyme du mot espace employé ligne diagonale invisible traverse le tableau. Cette ligne
dans ce texte. b. Quel autre sens du mot espace donne du mouvement à la scène, elle exprime la
convient à l’ensemble du texte ? c. Quelle est l’unité métamorphose en train de se produire.
de mesure utilisée par Voltaire? Est-elle encore

Associez les mots de la liste A à ceux de la liste B.
utilisée ? Dans quel conte célèbre est-elle associée
au chiffre sept ? d. Quelle différence faites-vous
Liste A : une mappemonde • un cornet de glace • un
entre un « astronome » et un « astronaute » ?
glaçon • une boîte de riz • le delta d’un fleuve • une
canette de jus de fruit.
Liste B : un triangle • un cône • une sphère • un cylindre
S’EXERCER
• un cube • un parallélépipède
 Remplacez les _ par des groupes nominaux qui
Complétez les phrases suivantes à l’aide d’un
conviennent, tous formés avec le nom espace.
verbe qui convient.
1. La mairie pour améliorer le cadre de vie crée de nom-
1. À ce carrefour, n’_ pas tout droit, _ à droite. 2. Le
breux _. 2. Lors des grands départs en vacances, _ est très
jour de la rentrée, les parents _ leur enfant à l’école.
encombré. 3. Jules Verne avec son roman De la Terre à la
3. L’enfant _ son goûter dans son sac. 4. Le soleil _ à
Lune avait déjà imaginé _. 4. Les astronautes d’Apollo 13
l’horizon. 5. À la force des ses bras, il _ péniblement
ont du mal à rentrer de leur _.
le gros sac en haut du mur. 6. Le fleuve _ dans la mer.
 a. Associez chaque sujet de la liste [A] à un 7. Si je pioche cette carte, je _ de trois cases.
verbe de la liste [B]. b. Formez une phrase qui
Recopiez les mots en gras en soulignant le pré-
réunit ce sujet et ce verbe.
fixe, puis expliquez ces mots et expressions.
[A] : des cambrioleurs • les marins • la route • la caravane
un diamètre • repartir • les membres postérieurs d’un
de chameaux • le château fort • le veilleur de nuit.
animal • émigrer • submerger • immerger • emprison-
[B] : bifurquer • hisser • chasser • s’introduire • donner •
ner • exportation • un revenant.
progresser.
 a. Associez chaque verbe de la liste [A] avec
une situation de la liste [B]. b. Formez ensuite une
phrase qui réunit ce verbe et cette situation.
[A] : progresser • grimper • s’incliner • bondir • emporter. S’EXPRIMER
[B] : une sortie en montagne • un déménagement • une a. Choisissez une repro-
longue excursion • la famille en vacances • les arbres sous duction dans le manuel et
le vent • l’expression de la joie. indiquez oralement quels
 Complétez les phrases avec le mot qui convient éléments se trouvent : au
1. Il vit dans un appartement très_ avec de vastes pièces. premier plan ; à l’arrière-
2. Le vaisseau _ est revenu sur Terre. 3. Il faudrait que plan. b. Quel(le)(s) forme(s)
tu _ des gâteaux à ma fête. 4. Il a _ toutes ses affaires : et/ou volume(s) y voyez-
il ne reste plus rien dans son placard. 5. Il a _ ce versant de vous ? Expliquez oralement
montagne à mains nues ! 6. Elle _ les pentes de ski à toute le plus clairement possible.
allure. 7. La poussière s’accumule dans les _ du parquet.  Rédigez, au sujet de
© Hachette Livre / R. List

 Voici des mesures anciennes : l’image, un paragraphe


en utilisant au moins
un pouce : 27 mm (le pouce du roi) • un pied : 32 cm
trois mots appartenant au
(le pied du roi) • un pas : distance franchie d’une enjambée
champ lexical de l’espace.
• une lieue : environ 4 km.
Donnez le sens des expressions actuelles :
ne pas avancer d’un pouce • souhaiter être à cent pieds
sous terre • être à deux pas • être à cent lieues de. La Géode à la Cité des sciences, Paris.

331

Vous aimerez peut-être aussi