Vous êtes sur la page 1sur 4

C’est quoi une paraffine :

le mot paraffine signifie en chimie du pétrole et dans le langage des raffineurs :alcane ,n-
paraffine signifiant alcane linéaire, tandis que iso-paraffine signifie alcane ramifié , il contient
plus de 16 atomes de carbone.
Le mot paraffine vient de latin parum affinis (qui a peu d’affinité ).

 La formule chimique générale est 𝑪𝒏 𝑯𝟐𝒏+𝟐


 Point d’éclair : 199 °C
 T° fusion : 50 à 57 °C
Dans des conditions ambiantes, les paraffines peuvent être en phase gazeuse, liquide ou
solide.
Les paraffines avec moins de quatre atomes de carbone ( 𝑪𝟏 -𝑪𝟒 ) sont à l’état gazeux,
( 𝑪𝟓 - 𝑪𝟏𝟔 ) sont à l’état liquide, tandis que la série de paraffines de ( 𝑪𝟏𝟔 -𝑪𝟕𝟎 ) sont à l’état
solide .
la majeure partie de la paraffine trouvée dans le pétrole brut et les condensats varie d’un
ensemble à l’autre .

Dépôt de paraffine :
Les paraffines sont des alcanes de poids moléculaire élevé (C20+) qui peuvent s'accumuler
sous forme de dépôts dans le puits, dans les lignes d'alimentation, etc. Ces dépôts organiques
peuvent agir comme des étouffements dans le puits, ce qui entraîne une diminution graduelle
de la production avec le temps à mesure que les dépôts augmentent en épaisseur. Cela peut
entraîner des problèmes à moins que des mesures correctives ne soient prises de façon
systématique et périodique. La consistance des dépôts varie d'accumulations molles à des
dépôts durs et cassants. Habituellement, les dépôts sont plus fermes et plus difficiles que le
poids moléculaire des dépôts de paraffine augmente. Parfois, les paraffines et les asphaltènes
se trouvent ensemble dans les dépôts organiques.

La principale cause de dépôt de paraffine est simplement une perte de solubilité dans le
pétrole brut.
Cette perte de solubilité est habituellement le résultat de changements de température, de
pression ou de composition du pétrole brut à la suite de la perte de gaz dissous.
les paraffines qui ont le point de fusion le plus élevé et le poids moléculaire sont
habituellement les premières à se séparer de la solution, avec des paraffines de poids
moléculaire inférieur se séparant à mesure que la température diminue davantage.
Par exemple, un alcane C60 avec un point de fusion d'environ 215 F se déposera à une
température beaucoup plus élevée qu'un alcane C20 avec un point de fusion de 98 F.

La capacité du pétrole brut à maintenir la paraffine en solution est généralement quantifiée


avec deux indicateurs :

 Point de verser
 Point de nuage
La procédure de mesure du point de coulée et du point de nuage peut être trouvée dans les
manuels ASTM (D2500-66 pour les points nuageux et D97-66 pour les points de coulée). Le
point nuageux est défini comme la température à laquelle les paraffines commencent à sortir
de la solution et une solution claire des hydrocarbures devient trouble.
Évidemment, il est difficile de mesurer le point de nuage pour le pétrole brut foncé, parce
que la turbidité n'est pas visible. Dans de tels cas, la présence de cristaux de paraffine peut
devoir être détectée avec un microscope à lumière polarisante.
Le point de coulée est défini comme la température à laquelle le pétrole brut ne s'écoule
plus de son conteneur. À mesure que la température est abaissée, les cristaux de cire forment
un réseau de verrouillage qui soutient le liquide d'hydrocarbures qui s'y trouve.
Ce réseau de cristaux de paraffine est assez sensible au cisaillement et lâche lors de la
première formation, mais peut durcir et devenir extrêmement rigide que le liquide est perdu de
lui. Les points de coulée sont relativement faciles à mesurer sur le terrain et fournissent une
bonne indication des conditions dans lesquelles de grandes quantités de paraffine tomberont
hors de la solution dans les pétroles bruts.
La cause la plus fréquente de perte de solubilité de la paraffine dans le pétrole brut est une
diminution de la température, qui peut se produire pour diverses raisons :

*Refroidissement produit par le pétrole brut et le gaz associé en expansion à travers les
perforations

*Expansion du gaz tout en soulevant les fluides à la surface

*Rayonnement de la chaleur de la tuyauterie à la formation environnante induite par


l'intrusion d'eau dans ou autour du puits

*Perte de constituants plus légers dans le pétrole brut en raison de la vaporisation

Plusieurs autres raisons possibles d'une baisse de température peuvent être envisagées.
Dans les installations extracôtières, par exemple, les problèmes de paraffine sont
généralement associés au changement rapide de température, car le pétrole brut du puits
pénètre dans les pipelines sous-marins qui sont immergés dans l'eau de mer à 4 oC. De grands
volumes de paraffines peuvent être déposés sur les surfaces des pipelines, ce qui nécessite un
pigging périodique.

La pression elle-même a peu ou pas d'influence sur la solubilité de la paraffine dans le


pétrole brut. Cependant, il a un impact significatif sur la composition du pétrole brut. Les
réductions de pression entraînent habituellement la perte de substances volatiles provenant du
pétrole brut et peuvent entraîner la précipitation de paraffines. C'est la principale raison pour
laquelle les problèmes de paraffine sont plus fréquents dans les régions les plus matures du
monde. À mesure que la pression du réservoir s'épuise et que les composants plus légers du
pétrole brut sont produits de préférence aux fractions plus lourdes, la probabilité de
précipitations de paraffine est considérablement accrue.

Pour que le dépôt de paraffine soit un problème important, la paraffine doit être placée sur
les parois des pores ou sur la surface des tubes. Si la paraffine reste entraînée dans le pétrole
brut, elle offre généralement peu de problèmes de production. Plusieurs facteurs influencent la
capacité de la paraffine à se déposer sur les parois des tuyaux :
*La présence d'eau mouillant les surfaces du tuyau a tendance à inhiber le dépôt de paraffine.

En outre, l'eau a une chaleur spécifique plus élevée que l'huile, ce qui augmente les
températures de débit.

*La qualité des tuyaux joue un rôle important. Les tuyaux rouillés avec une grande surface et
de nombreux sites pour la formation de cristaux de paraffine offrent un emplacement idéal
pour le dépôt de paraffine. La paraffine adhère mieux aux surfaces rugueuses qu'aux surfaces
lisses.

*Le profil de température dans la région proche du puits ou à l'intérieur du tuyau joue un rôle
important dans la détermination si la paraffine se déposera sur les murs ou continuera d'être
entraînée avec le fluide.

L'injection de fluides tels que les fluides de stimulation ou l'eau d'injection dans le puits
peut souvent induire des problèmes de dépôt de paraffine. Cela est particulièrement vrai si la
température de surface est significativement plus froide que la température du réservoir. Les
cas sur le terrain documentant les précipitations de paraffine pendant la stimulation de la
fracture sont fournis dans McClaflin.

Elimination des dépôts de paraffine :


Les accumulations de paraffines sont éliminées par des méthodes qui peuvent être
largement classées en trois catégories :

*Enlèvement mécanique des dépôts de paraffine


*Utilisation de solvants pour éliminer les dépôts de paraffine
*Utilisation de la chaleur pour faire fondre et enlever la cire
Les méthodes mécaniques telles que les grattoirs, les couteaux et d'autres outils sont les
plus couramment utilisées pour éliminer les dépôts de paraffine dans le puits de forage. Ils
peuvent être très efficaces et relativement peu coûteux.
Le solvant le plus couramment utilisé pour éliminer la paraffine des tubes et de la région
proche du puits de forage est le pétrole brut. L'huilage à chaud est la méthode la moins
coûteuse, couramment utilisée sur les puits de décapage pour éliminer les dépôts de
paraffine. Le brut de location provenant du fond du réservoir est chauffé à des températures
de 300 ° F ou plus. Cette huile chauffée est ensuite injectée ou introduite par gravité dans le
tube ou l'anneau (plus commun).
La température élevée induit la solubilisation des dépôts de paraffine dans le brut injecté,
qui est ensuite produit à la surface.
L'huilage à chaud a été utilisé avec succès pour éliminer les dépôts de paraffine, mais peut
entraîner des dommages à la formation. L'utilisation d'eau salée chaude pour faire fondre la
paraffine peut être une approche plus sûre.
Des solvants, organiques et inorganiques, ont été utilisés dans le passé. Il s'agit notamment
de formulations de pétrole brut, de kérosène, de diesel et de tensioactifs qui peuvent
solubiliser la paraffine. Des solvants organiques constitués d'un mélange d'aromatiques sont
généralement utilisés pour éliminer les mélanges de dépôts de paraffine et
d'asphaltènes. Cependant, le coût de ces traitements peut être considérablement plus élevé que
celui des traitements à l'huile chaude ou à l'eau.
La vapeur a été utilisée dans un certain nombre de cas où de graves problèmes de paraffine
ont entraîné des bouchons tubulaires. Le manque de solubilité de la paraffine dans l'eau
chaude nécessite l'utilisation de tensioactifs avec de la vapeur ou de l'eau chaude pour que la
paraffine fondue puisse être éliminée.

Méthodes de prévention des dépôts de paraffine :


Plusieurs ajustements mécaniques peuvent être effectués dans la chaîne de production, ce
qui peut minimiser la probabilité de dépôt de paraffine. En général, ces étapes sont conçues
pour minimiser le refroidissement du pétrole brut lorsqu'il est produit à la surface. Cela peut
être accompli en concevant des puits de pompage ou des tailles de tubes et des systèmes de
levage de gaz qui maximisent le flux de pétrole vers la surface et minimisent la chaleur
perdue dans les formations environnantes. L'utilisation de méthodes plus coûteuses telles que
les revêtements en plastique sur les tubes et les radiateurs électriques est fortement limitée par
l'économie.
Les inhibiteurs de paraffine sont une classe de composés qui se composent de
modificateurs de cristal qui empêchent le dépôt de paraffine sur les surfaces des tuyaux.
Ces matériaux tensioactifs retardent le dépôt de paraffine en inhibant l'adhésion de la
paraffine aux sites sur les parois des tubes. Les tensioactifs utilisés dans ces applications
comprennent les agents mouillants, les dispersants et les modificateurs de cristaux.
Chacun de ces produits chimiques doit être testé pour un pétrole brut spécifique afin
d'évaluer son efficacité