Vous êtes sur la page 1sur 95

MEMOIRE DE FIN D’ETUDES

Stage effectué à l’Agence Générale d’Ingénierie (AGI S.A.R.L)

Thème :

DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE


D’UN BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE
D’HABITATION

Présenté par :

SOMDA Zienlet Jocelyn

Pour l’obtention du diplôme de la :

LICENCE PROFESSIONNELLE EN GENIE CIVIL


(INGENIEUR DES TRAVAUX EN GENIE CIVIL)

Directeur de mémoire Maitre de stage

M. Armand COMPAORE M. Souleymane SAWADOGO


Ingénieur en génie civil Ingénieur en génie civil

Année académique 2016-2017


DEDICACES

Je dédie ce travail :

 Au créateur Divin qui m’a permis de mener à bien ce projet de fin d’études du
premier cycle universitaire ;
 A ma famille, mes amis et tous ceux qui m’ont apporté leur soutien de nature
quelconque dans l’élaboration de ce mémoire.

Page i
DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

REMERCIEMENTS

Ce présent rapport de fin d’étude couronne trois (3) années d’études passées au
sein de l’Ecole Supérieure des Travaux Publics de Ouagadougou en vue de
l’obtention du diplôme d’ingénieur des travaux en génie civil. A cet effet, il s’avère
donc important d’exprimer nos vifs et sincères remerciements à l’endroit de :

 Monsieur Gaston K. GNOUMOU, Directeur générale de l’Ecole Supérieure


des Travaux Publics de Ouagadougou, pour nous avoir gratifiés de ses
expériences et de ses conseils qui nous ont été bénéfiques.
 L’ensemble du corps administratif et professoral de l’Ecole Supérieure des
Travaux Publics de Ouagadougou pour la rigueur dans le travail qu’ils nous
ont inculqués.
 Monsieur Armand COMPAORE, notre directeur de mémoire, ingénieur en
génie civil spécialisé en Bâtiment et Ouvrages d’art, pour sa patience, son
temps qu’il nous a accordé, ainsi que sa connaissance partagée qui nous a
été important dans la rédaction de ce rapport.
 Monsieur Daniel F BAGUIRA, Directeur technique de l’agence générale
d’ingénierie pour son accompagnement durant le stage, sa qualité d’écoute et
sa transmission de l’amour du travail bien fait.
 Agence Générale d’Ingénierie qui m’a ouvert cette porte d’apprentissage sur
le Dimensionnement des Bâtiments. Son personnel accueillant et ouvert,
grand merci à eux.
 Monsieur Souleymane SAWADOGO, notre maitre de stage pour son aide
précieuse dans le choix du thème.
 Mes amis et camarades de promotion.
 Au président et membres du jury pour leur appréciation, critiques et
suggestions.
 Tous ceux qui de près ou de loin ont participé à la réussite de ce travail.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page ii


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Sigles et abréviations

B.A.E.L : Béton Armé aux Etats Limites


BTP : Bâtiment Travaux Publics
DTU : Document Technique Unifié
E.L.S : Etat Limite de service
E.L.U : Etat Limite Ultime
ESTPO : Ecole Supérieure des Travaux Publics de
Ouagadougou
F.P : Fissuration Préjudiciable
F.T.P : Fissuration Très Préjudiciable
F.P.P : Fissuration Peu Préjudiciable
H.A : Haute Adhérence
LNBTP : Laboratoire Nationale du bâtiment et des Travaux
Publics
NF : Norme Française
R.d.c : Rez–de-chaussée
R+1 : Premier niveau du bâtiment
Hyp : Hypothèse

SYMBOLES
Majuscules Romaines

A : Largeur de la semelle
: Aire d’une section d’acier (longitudinale)

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page iii
DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

: Somme des aires des sections droites d’un cours


d’armatures transversales
B : Longueur de la semelle

: Aire d’une section réduite de béton

: Module de Young de l’acier

: Action permanente
L : Longueur ou portée

: Moment fléchissant de calcul de service

: Effort normal de calcul ultime

: Moment fléchissant de calcul ultime

: Effort normal de calcul de service


Q : Action variable

: Effort tranchant de calcul ultime

Minuscules Romaines

a : Largeur d’un poteau


b : Largeur d’une poutre (d’une table), d’un poteau

: Largeur de l’âme d’une poutre


d (et d’) : Position des armatures tendues (et comprimées) par
rapport à la fibre la plus comprimée de la section
béton

: Limite d’élasticité de l’acier

: Résistance caractéristique à la compression du béton

âgé de j jours

: Résistance caractéristique à la traction du béton

âgé de j jours
g : Charge permanente unitaire

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page iv


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

h : Hauteur d’une poutre, d’une fondation

: Longueur de flambement

: Longueur de scellement droit


q : Charge d’exploitation unitaire

: Espacement des armatures transversales

: Profondeur de l’axe neutre calculée à l’E.L.U


z : Bras de levier du couple de flexion

Minuscules Grecques

: Angle d’une armature avec la fibre moyenne,


Coefficient sans dimensions en général (alpha)

: Coefficient partiel de sécurité du béton (gamma)

: Coefficient partiel de sécurité de l’acier

: Déformation du béton comprimé (epsilon)

: Déformation des armatures tendues

: Coefficient de fissuration relatif à une armature (êta)

: Elancement mécanique d’une pièce comprimée


(lambda)

: Moment limite ultime réduit

: Moment ultime réduit

: Contrainte tangentielle (tau)

: Contrainte tangentielle conventionnelle

: Diamètre des armatures longitudinales (phi)

: Diamètre des armatures transversales

: Coefficient de scellement relatif à une armature

: Longueur d’influence

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page v


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

AVANT-PROPOS

L’Ecole Supérieure des Travaux Publics de Ouagadougou (ESTPO) est un


établissement privé d’enseignement supérieur, technique et professionnel crée en
2006 et reconnu par l’arrêté 2006- 190/MESSRSS/SG/DGRS/DEP du
03/10/2006.La formation assurée par l’ESTPO répond aux exigences du Conseil
Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).En effet, les diplômes
délivrés par l’école ont été reconnues par le CAMES lors du 27 ème colloque sur la
reconnaissance et l’équivalence des diplômes, tenu à Niamey/NIGER du 28 au 30
Novembre 2012.L’ESTPO se donne pour mission, la formation des cadres dans (02)
filières (Génie civil et topographie).Nous avons :

 Le cycle master (d’ingénieur de conception en génie civil), options Bâtiments


et Travaux Publics /Géomètre-Topographe, BAC + 5 ans : cette formation
permet aux étudiants d’acquérir des connaissances approfondies
correspondant à des emplois d’ingénieur de conception dans les domaines du
génie civil, à savoir les options Bâtiments et Travaux Publics.
 Le cycle licence professionnelle (Option Bâtiment et Travaux Publics) /
Topographe, BAC + 3 ans : ce cycle de formation confère aux étudiants une
qualification professionnelle de haut niveau dans les domaines du génie civil,
des bâtiments
 Le cycle Techniciens Supérieure du génie civil / topographe, BAC + 2ans : la
formation permet aux étudiants d’acquérir une qualification professionnelle
correspondant à des emplois de techniciens supérieurs dans les domaines du
génie civil, du bâtiment et de l’urbanisme, dans les fonctions de conducteur
des travaux, projecteur dans les bureaux d’études, superviseur des travaux
dans l’administration ainsi que dans le privé.
 Formation continue par des séminaires, ateliers et voyages d’étude.

A l’issue de notre formation d’ingénieur de travaux, le choix de se porte sur


l’étude de quelques éléments en béton armé d’un bâtiment R+1 à usage
d’habitation. Après avoir présenté la structure d’accueil ainsi que le projet, nous
évoquerons les hypothèses de calcul avant le pré-dimensionnement et le
dimensionnement des éléments concernés par l’étude.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page vi


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

RESUME

Dimensionner un bâtiment revient à déterminer les dimensions des différents


éléments structuraux lors de sa conception pour satisfaire à des critères préétablis et
à la pratique réglementaire.

Notre travail a essentiellement porté sur deux (2) grandes parties. Une
première partie sur l’étude structurale des éléments résistants; à savoir la nervure
N5, la poutre continue 5 et le poteau 23.Le pré-dimensionnement et
dimensionnement de ces éléments nous a permis d’avoir :

-une section de béton h=20 cm et b=50 cm et une section d’armature 2,01


soit 4HA8 pour la nervure N5 ;

-une poutre continue de section de béton h= 35 cm et b= 20 cm et d’armature


2,51 soit 5HA8.Quant au poteau, il a une section carrée de côté a =20 cm, avec
une section d’acier 4,52 soit 4HA12.

En deuxième lieu, nous avons étudié les fondations en infrastructures à savoir


la semelle isolée sous le poteau 23.cela nous a permis d’obtenir une semelle carrée
de côté A=1,20 m et de section d’armature 2,01 soit 4HA8.

Mots clés : Nervure, poutre, poteau, semelle.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page vii
DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

ABSTRACT

Sizing a building is a matter of determining the dimensions of the different


structural elements during its design to meet pre-established criteria and regulatory
practice.
Our work focused on two (2) major parts. A first part on the structural study
of resistant elements; namely the rib N5, the continuous beam 5 and the post 23. The
pre-dimensioning and sizing of these elements allowed us to have:
-a section of concrete h = 20 cm and b = 50 cm and a reinforcement section
2,01 , is 4HA8 for the rib N 5;

-a continuous beam of concrete section h = 35 cm and b = 20 cm and a section of


reinforcement 2, 51 is 5HA8.The post meanwhile has a square section of
side a = 20 cm, with a steel section 4, 52 or 4HA12.

Secondly, we studied the foundations in infrastructures namely the isolated


insole under the pole 23. This allowed us to obtain a square footing of side A = 1.20
m and of section of reinforcement 2, 01 is 4HA8.

Keywords: Rib, beam, pole, sole.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page viii
DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

LISTE DES FIGURES

Figure 1: Organigramme de AGI SARL ..................................................................... 3


Figure 2: Diagramme contrainte-déformation de l’acier .............................................. 8
Figure 3: Diagramme relatif aux pivots A, B et C (règle des trois pivots) .................... 9
Figure 4: Type d’entrevous utilisés. .......................................................................... 17
Figure 5: Perspective de la nervure .......................................................................... 17
Figure 6: Coupe transversale de la nervure N5 ........................................................ 21
Figure 7: Schéma statique de la nervure N5 ............................................................ 21
Figure 8: Schéma statique de la poutre continue ptr5 .............................................. 28
Figure 9 : Schéma statique de la poutre chargée au maximum ................................ 32
Figure 10: Schéma présentant les efforts tranchants par appuis .............................. 33
Figure 11: Schéma statique des poutres influençant le poteau (PHR+1) ................. 43
Figure 12: Schéma statique de la poutre soumise aux charges et (Cas des
charges permanentes) .............................................................................................. 46
Figure 13: Schéma statique de la poutre soumise aux charges et (Cas des
charges d’exploitations) ............................................................................................ 48
Figure 14: Schéma statique des poutres influençant le poteau (PHRdc) ................. 50
Figure 15 : Schéma statique de la poutre soumise aux charges et (Cas des
charges permanentes) .............................................................................................. 53
Figure 16 : Schéma statique de la poutre soumise aux charges et
(charges d’exploitations) ........................................................................................... 56
Figure 17: Coupe présentant à la fois la section du poteau et de la semelle. ........... 64

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page ix


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

LISTE DES TABLEAUX

Tableau 1: Répartition des pièces du bâtiment. .......................................................... 4


Tableau 2: analyse du diagramme des déformations ................................................. 9
Tableau 3: évaluation des charges ........................................................................... 15
Tableau 4: Charges sur la nervure N5 ...................................................................... 20
Tableau 5: Descente de charges sur la nervure N5 ................................................. 21
Tableau 6: charges permanentes sur la poutre continue Ptr 5 ................................. 26
Tableau 7: Descente de charges sur la poutre ptr5 .................................................. 27
Tableau 8: Conditions d’utilisation des méthodes de calcul ..................................... 29
Tableau 9: Combinaisons de charges sur la poutre Ptr 5 ......................................... 31
Tableau 10: Obtention de dans les travées de la poutre Ptr 5 pour le
dimensionnement ..................................................................................................... 34
Tableau 11: Evaluation des charges sur les poutres T1, F1 et F2 ............................ 44
Tableau 12: Descente de charges sur les poutres T1, F1 et F2 ............................... 45
Tableau 13: Bilan des charges permanentes et charges d’exploitations totales
émanant du PHR +1 et arrivant au poteau en charges ponctuelles ......................... 49
Tableau 14: Evaluation des charges permanentes sur les poutres F3 et F4 ............ 51
Tableau 15: Descente de charges sur les poutres F3 et F4 ..................................... 52
Tableau 16: Bilan des charges permanentes et charges d’exploitations totales
émanant du PHRdc et arrivant au poteau en charges ponctuelles ........................... 57

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page x


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

TABLE DES MATIERES

DEDICACES .......................................................................................................... i

REMERCIEMENTS............................................................................................... ii

Sigles et abréviations ........................................................................................... iii

AVANT-PROPOS................................................................................................. vi

RESUME ............................................................................................................. vii

ABSTRACT ........................................................................................................ viii

LISTE DES FIGURES .......................................................................................... ix

LISTE DES TABLEAUX ........................................................................................ x

TABLE DES MATIERES ...................................................................................... xi

INTRODUCTION.................................................................................................. 1

CHAP I : PRESENTATION DU PROJET ................................................................ 2

I-1) PRESENTATION DE LA STRUCTURE D’ACCEUIL ..................................... 2

I-2) PRESENTATION DES ASPECTS DE LA CONCEPTION ARCHITECTURAL


DU BATIMENT ..................................................................................................... 4

I-3) PRINCIPE DE LA CONCEPTION DES ELEMENTS DE LA STRUCTURE ... 4

I-4) CARACTERISTIQUES MECANIQUES DES MATERIAUX ........................... 5

I-4-1) Béton................................................................................................................. 5

I-4-1-1) Résistance caractéristique ............................................................................. 5

I-4-1-2) Déformations longitudinales du béton ............................................................ 6

I-4-2) L'Acier ............................................................................................................... 6

I-4-2-1) Caractéristiques mécaniques ......................................................................... 6

I-5) LES HYPOTHESES DE CALCUL ................................................................. 7

I-5-1) ELU : Etat limite ultime ...................................................................................... 7

I-5-2) ELS : Etat limite de service ............................................................................. 10

I-5-3) Etat limite de compression du béton ............................................................... 11

I-5-4) Contrainte de sol ............................................................................................. 11

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page xi


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

I-5-5) Etat limite d'ouverture des fissures ................................................................. 11

I-5-6) Caractéristiques des matériaux du béton armé ............................................... 13

I-5-6-1) Le béton ....................................................................................................... 13

I-5-6-2) L'acier .......................................................................................................... 13

CHAP II: LE PRE-DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS RESISTANTS .......... 15

II-1) Evaluation des charges et surcharges ........................................................ 15

II-2) Pré-dimensionnement des éléments résistants ......................................... 15

II-2-1) Le plancher .................................................................................................... 15

II-2-2) Les poutres .................................................................................................... 18

II-2-3) Les Poteaux ................................................................................................... 18

CHAPITRE III : ETUDE STRUCTURAL DES ELEMENTS RESISTANTS ............ 19

III-1) Descente des charges ............................................................................... 19

III-1-1) Principe ......................................................................................................... 19

III-1-2) Les charges .................................................................................................. 19

III-1-3) Les pondérations........................................................................................... 20

III-2) Le plancher ............................................................................................... 20

III-2-1) Descente de charge et dimensionnement de la nervure N5 ......................... 20

III-2-1-1) Descente de charge sur la nervure ............................................................ 20

III-2-1-2) Dimensionnement de la nervure ................................................................ 21

III-3) Descente de charge et Dimensionnement de la poutre continue ptr5 ...... 25

III-3-1) Descente de charge sur la poutre continue ptr5 ........................................... 25

III-3-2) Dimensionnement de la poutre continue ....................................................... 28

III-3-2-1) Méthodes de dimensionnement ................................................................. 28

III-3-2-2) Combinaisons de charges ......................................................................... 30

III-3-2-3) Calcul des moments et efforts tranchants maximaux sur appuis ............... 32

III-3-2-4) Calcul des moments en travées ........................................... 33

III-3-2-5) Calcul des armatures longitudinales en travée ..................................... 39

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page xii
DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

III-3-2-6) Vérification de la condition de non-fragilité .................................... 39

III-3-2-7) Vérification de la contrainte tangentielle .................................................... 40

III-3-2-8) Calcul des armatures transversales ...................................................... 41

III-3-2-9) Calcul des armatures sur appuis................................................................ 42

III-4) Descente de charge et Dimensionnement du poteau 23 ......................... 43

III-4-1) Descente de charge sur le poteau ............................................................... 43

III-4-2) Dimensionnement du poteau 20 .................................................................. 57

III-4-2-1) Détermination de l’effort normal ultime agissant ................................. 57

III-4-2-2) Calcul de la section théorique ................................................................... 58

III-4-2-3) Vérification de la condition de non-fragilité ............................................... 58

III-4-2-4) Calcul des armatures transversales ..................................................... 58

III-4-2-5) Espacement des armatures transversales ................................................ 59

CHAPITRE IV : ETUDE DES FONDATIONS EN INFRASTRUCTURE ................ 60

IV-1) Evaluation des différentes sollicitations ..................................................... 60

IV-2) Pré dimensionnement .............................................................................. 60

IV-2-1) Inventaire des hypothèses ............................................................................ 60

IV-2-2) Dimensions de la semelle ............................................................................. 61

IV-2-3) Vérifications de la semelle ............................................................................ 61

IV-3) Calcul du Ferraillage ................................................................................. 62

IV-3-1) Calcul De la section d’acier tendu................................................................. 62

IV-3-2) Calcul de l’espacement des barres ............................................................... 63

RECAPITULATIF DES SECTIONS D’ACIER ET DE BETON DES ELEMENTS


DIMENSIONNES ............................................................................................... 64

CONCLUSION ................................................................................................... 65

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES .............................................................. 66

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page xiii
INTRODUCTION

Le secteur du bâtiment et de la construction est l’un des plus concernés par


les enjeux du développement durable. Les nouvelles compétences à maitriser pour
les professionnels des différents corps d’état du BTP sont diverses.

L’aspect le plus important dans l’élaboration d’un projet de bâtiment est la


rigueur dans le respect de la réglementation des normes de construction. L’ingénieur
en bâtiment conçoit l’avant-projet, le pré-dimensionnement ainsi que le projet, son
dimensionnement définitif et ses variantes dans le respect des normes en vigueur.

A cet effet, dimensionner un bâtiment revient à déterminer les dimensions


optimales des différents éléments structuraux entrant dans sa conception afin que
celui-ci soit fiable et économique.

Le dimensionnement demeure donc un travail délicat et important pour


l’ingénieur, car la résistance, la stabilité et la rigidité de l’infrastructure en dépendent
d’où le choix de notre thème. Notre travail au sein de l’Agence Générale d’ingénierie
visera à dimensionner quelques éléments de structure d’un bâtiment R+1 à usage
d’habitation dans la commune rurale de Saaba (Ouagadougou).

Le projet soumis à notre se structurera comme de la manière suivante :

Dans un premier temps nous présenterons le projet, ensuite nous procéderons au


pré-dimensionnement des éléments résistants étudiés avant d’effectuer le
dimensionnement proprement dit de ces éléments et enfin nous traiterons des
fondations en infrastructures.

La conclusion, la bibliographie et l’annexe qui regroupent les pièces graphiques


fortes utiles à la compréhension de certaines parties viendront clore la rédaction du
rapport.

Page 1
DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

CHAP I : PRESENTATION DU PROJET

I-1) PRESENTATION DE LA STRUCTURE D’ACCEUIL

 Historique

Situé à l’ex secteur 30, rue de Bogodogo de Ouagadougou/BURKINA FASO,

L’Agence Générale de l’Ingénierie (AGI) est un cabinet d’ingénierie. Elle a été créée
en 2014 par deux (02) associés : Monsieur Pare Gauthier et Monsieur Baguira Daniel
Frank.

AGI est une société à responsabilité limité (SARL) avec pour numéro :

RCCM : OUA 2015 B 4975 IFU 00068868P.cette agence est constituée d’une
équipe de maitrise d’œuvre pluridisciplinaire et d’un partenariat actif avec d’autres
bureaux d’études.

 Domaine d’intervention

AGI intervient dans plusieurs domaines du génie civil. Ce sont entre autres :

 Le bâtiment
 Les travaux publics
 La construction métallique
 Les ouvrages d’art

 Organisation de la structure AGI

L’agence s’organise autour d’une équipe d’ingénieurs, de dessinateurs et de


contrôleurs de travaux. Cette équipe se distingue par son professionnalisme et son
dynamisme dans son activité.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 2


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Structuration de l’agence générale de l’ingénierie

Figure 1: Organigramme de AGI SARL

 Projets réalisés

Bien qu’en étant une agence récemment créée, AGI a acquis des exigences en
passant par la réalisation de certains bâtiments dans la ville de Ouagadougou, ainsi
que des études d’ingénierie effectuées sur des bâtiments. Nous pouvons citer (entre
autres) la réalisation :

 D’un bâtiment R+1 à Nagrin pour Mr SEKOU Gaspard KOUPAGABOU


 D’un bâtiment R+1 à Nagrin pour Mr SALOUBA Judicaël
 D’un bâtiment R+1 à Rayongo pour Mr NANA Ousmane
 D’un bâtiment R+1 à Boulmiougou pour Mr ZOUNGRANA Xavier
 D’un bâtiment R+1 à Wayalgin pour Mr LOUGUE Eloi Boubacar
 D’un bâtiment R+2 M.OUEDRAOGO Lassané
 D’un bâtiment R+3 M.ZABRE a Karpala
 De l’étude d’un dalot dans la commune rurale de COALLA.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 3


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

I-2) PRESENTATION DES ASPECTS DE LA CONCEPTION


ARCHITECTURALE DU BATIMENT

Le projet soumis à notre étude est un projet de construction d'un (02)


DUPLEX dans la commune rurale de Saaba province du kadiogo ( Parcelle 30 , Lot
52 ,Section 32 , Nioko 1 ).Les différents niveaux du bâtiment sont constitués comme
suit :

Tableau 1: Répartition des pièces du bâtiment.

Rdc R+1

Deux (02) séjours+ salles à manger de Quatre (04) chambres secondaires de 9.25
dimensions 42.40 m² et 34.90 m² m², 9.05 m², 12.20 m² et 7.15 m²

Deux (02) cuisines de 10.40 m² et 9.30 m² Deux (02) chambres principales de 12.06
m² et 14.45 m²

Un (01) chambre de 9.05 m² Quatre (04) toilettes de 1.95 m², 2.90 m²,
2.65 m² et 2.70 m²

Quatre (04) terrasses de 2.86 m², 5.84 Un (01) balcon principal de 16.07 m²
m², 16.07 m² et 4.59 m²

Trois balcons secondaires de 4.05 m², 3.85


m² et 3.60 m²

Deux dégagements de 12.40 m² et 10.60


m².

I-3) PRINCIPE DE LA CONCEPTION DES ELEMENTS DE LA


STRUCTURE

Notre bâtiment étant à structure ossaturée nous avons jugé opportun de réaliser
minutieusement les différents plans de poutraison ; cela afin d'avoir une bonne
descente des charges. De ce fait la conception a alors consisté à :

 Superposer les planchers de chaque niveau du bâtiment.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 4


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Ajouter les poteaux aux intersections de chaque mur

 Vérifier que les poteaux ajoutés ne tombent pas dans une pièce de façon à
perturber le fonctionnement du bâtiment, en d’autres termes vérifier que les
poteaux sont encastrés entre eux ;

 Définir le sens de portée du plancher sur les poutres ;

 Supprimer les poutres supportant moins de charges ou presque pas de


charge ;

 Faire reposer les poutres secondaires sur les poutres principales ;

 Faire descendre les poteaux jusqu’à la fondation.

Toutes ces étapes ont conduit à la réalisation des plans suivants :

 Plan de fondation

 Plan de coffrage de (PH-Rdc, PH-R+1)

 Façades et coupes

I-4) CARACTERISTIQUES MECANIQUES DES MATERIAUX

Le béton armé est un matériau composite constitué de béton et de barres


d'acier qui allie les résistances à la compression du béton et à la traction de l'acier. Il
est utilisé en construction pour le bâtiment et le génie civil.

I-4-1) Béton

I-4-1-1) Résistance caractéristique

● Résistance caractéristique à la compression

Pour l'établissement des projets, un béton est défini par une valeur de
résistance à la compression à l'âge de 28jours dite valeur caractéristique requise et
notée Lorsque des sollicitations s'exercent sur un béton dont l'âge de j jours est
inférieur à 28, on se réfère aux expressions ci-après de la résistance caractéristique
.

= pour fc28

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 5


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

= pour fc28

●Résistance caractéristique a la traction

La résistance caractéristique a la traction du béton a j jours est notée ftj et est


conventionnellement définie par la relation suivante :

= 0.6 + 0.06

I-4-1-2) Déformations longitudinales du béton

L'expression ci-dessous permet de déterminer la valeur du module de


déformation longitudinale instantanée du béton soumis à des contraintes normales
d'une durée d'application inférieure à 24 heures :

Sous des contraintes de longue durée d’application, on admet que le module


de déformation longitudinale différée est égal à l'expression suivante :

I-4-2) L'Acier

L'acier est un alliage de fer et de carbone en faible pourcentage qui résiste


aussi bien à la traction qu'à la compression contrairement au béton. Son rôle est de
reprendre les efforts de traction et dans certains cas les efforts de compression
auxquelles il est soumis.

On ne choisit pas de l'acier mais un acier en fonction :

D’un emploi qui se traduit par des exigences de fonctionnement et de


durabilité lors des sollicitations prévues (conditions normales de services ou
exceptionnelles).

Des mises en œuvre nécessaires (formage, soudage etc.)

I-4-2-1) Caractéristiques mécaniques

● Résistance statique : capacité à maintenir l'intégrité notamment en ce qui


concerne les risques de rupture face aux sollicitations mécaniques.

● Ductilité : c'est la capacité de l'acier à supporter une déformation.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 6


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

● Dureté : c'est la mesure de la résistance à la déformation d'un matériau. Différents


essais existent en fonction de la forme du pénétrateur et de la référence permettant
d'estimer la facilité d'enfoncement comme le diamètre de l'emprunte d'une bille dans
les essais Brinell (voir fiche sur les essais de dureté).

● La ténacité ou résilience : il s'agit de la capacité à résister à l'amorçage ou à la


propagation de fissures.

● Endurance : résistance d'une pièce à des sollicitations répétées et d'une amplitude


inferieure à la limite d'élasticité (fatigue).

I-5) LES HYPOTHESES DE CALCUL


I-5-1) ELU : Etat limite ultime

Il s’agit de la ruine de l'ouvrage. On veut s'assurer que l'ouvrage va résister


pour la sécurité des utilisateurs. Par exemple il s'agit d'éviter que la poutre << casse
>> sous le chargement. Les calculs sont conduits à partir des hypothèses suivantes,
les sollicitations étant obtenues à l'aide de la combinaison d'action correspondant à
l'état limite ultime :

Hyp 1 : Hypothèse de Navier : Les sections droites restent planes après


déformation ;

Hyp 2 : il n'y a pas de glissement entre les armatures d'acier et le béton ;

Hyp 3 : la résistance à la traction du béton est négligée à cause de sa fissuration ;

Hyp 4 : le diagramme contraintes-déformations de l'acier est celui défini ci-après.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 7


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 2: Diagramme contrainte-déformation de l’acier

Hyp 5 : Les positions que peut prendre le diagramme des déformations d'une section
droite passent au moins par l'un des trois pivots .

La règle des trois (3) pivots ; il s'agit d'une règle qui impose des valeurs limites de
déformations à l'ELU. L’objectif étant d'utiliser au mieux les matériaux aciers béton
d'une poutre fléchie. On distingue trois (3) domaines d’où les appellations PIVOT A,
PIVOT B et PIVOT C caractérisés de la manière suivante.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 8


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 3: Diagramme relatif aux pivots A, B et C (règle des trois pivots)

Tableau 2: analyse du diagramme des déformations

Analyse du diagramme des déformations

Pivot A Pivot B Pivot C


Domaine 1 Domaine 2 Domaine 3

Allongement de l’acier : Raccourcissement du Raccourcissement du


=10‰ béton comprimé béton comprimé
pour yu=3/7h

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 9


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Traction simple :  Flexion simple ou  Compression


 Limite AA’ composée simple :
 Béton entièrement  Acier tendu Si la droite de déformation
tendu =10‰ est parallèle à la droite
 Béton partiellement représentative de la
 Flexion simple ou comprimé section avant déformation,
composée Recommandation : sinon flexion composée.
 Acier tendu
=10‰
 Béton partiellement
comprimé
0

Hyp 6 : on ne peut supposer concentrée en son centre de gravité la section d'un


groupe de plusieurs barres tendues ou comprimées, pourvu que l'erreur ainsi
commise sur la déformation unitaire ne dépasse pas 15 .

I-5-2) ELS : Etat limite de service

Il s’agit de l'utilisation quotidienne d'une structure.

Les calculs sont conduits à partir des hypothèses suivantes, les sollicitations étant
obtenues à l'aide de la combinaison d'action correspondant à l'état limite de service :

Hyp 1 : les sections droites restent planes après déformation ;

Hyp 2 : il n'y a pas de glissement relatif entre les armatures d'acier et béton ;

Hyp 3 : l'acier et le béton sont considérés comme des matériaux élastiques linéaires
et il est fait abstraction du retrait et du fluage du béton ;

Hyp 4 : la résistance à la traction du béton est négligée à cause des fissurations ;

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 10


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Hyp 5 : par convention, le rapport entre les coefficients d'élasticité longitudinale de


l'acier et du béton, ou coefficient d’équivalence est pris égal à n = Es / Eb = 15.

Hyp 6 : on ne déduit pas les aires d'acier de l'aire du béton comprimé, on suppose en
outre que la section d'acier est concentrée en son centre de gravité, pourvu que
l'erreur ainsi commise sur les déformations unitaires ne dépassent pas 15 .

I-5-3) Etat limite de compression du béton

La contrainte de compression du béton doit être au plus égale à = 0.6 .

I-5-4) Contrainte de sol

La contrainte admissible du sol = 0.20 MPa pour une profondeur d'ancrage de


1.20 m. Nous considérons les tassements différentiels négligeables.

I-5-5) Etat limite d'ouverture des fissures

 CAS OU LA FISSURATION EST PEU PREJUDICIABLE :

Par exemple les éléments en cause sont situés dans des locaux couverts, clos,
non soumis à des condensations, les parements susceptibles d'être fissurés ne sont
pas visibles ou ne font pas l'objet de conditions spécifiques concernant l'ouverture
des fissures.

Dans ce cas aucune vérification particulière n'est requise en dehors des


prescriptions exigées (conditions de non fragilité, prescriptions générales et
dispositions particulières à certains éléments)

 CAS OU LA FISSURATION EST PREJUDICIABLE :

Par exemple lorsque les éléments en cause sont exposés aux intempéries ou à
des condensations, ou peuvent être alternativement émergés ou noyés en eau
douce.

 La contrainte de traction des armatures est limitée à:

* , √ -+

 Le diamètre des armatures les plus proches des parois est au moins égal à 6
mm ;

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 11


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Des armatures de peau sont reparties et disposées parallèlement à la fibre


moyenne des poutres de grande hauteur ; leur section est d'au moins 3
cm par mètre de longueur de parement mesurée perpendiculairement à leur
direction. Une poutre est considérée comme de grande hauteur si la hauteur

ha de son âme vérifie ha 2( ) avec ha en cm et fe en MPa ;

 Lorsque la membrure tendue d'une poutre est constituée de barres d'un


diamètre supérieur à 20 mm, la distance horizontale entre axe de deux barres
consécutives doit être inférieure ou égale à 4 fois leur diamètre ;
 Dans le cas des dalles et des voiles faisant plus de 40 cm d’épaisseur,
l'écartement des armatures d'une même nappe doit être inférieure ou égale à
la plus petite des deux valeurs 25 cm et 2h, h étant l'épaisseur totale de
l'élément.
 CAS OU LA FISSURATION EST TRES PREJUDICIABLE :

Lorsque les éléments en causes sont exposés à un milieu agressif on doit assurer
une étanchéité.

 La contrainte de traction des armatures est limitée à:

* , √ -+

 Le diamètre des armatures les plus proches des parois est au moins égal a 8
mm ;
 Des armatures de peau sont reparties et disposées parallèlement à la fibre
moyenne des poutres de grande hauteur ; leur section est d'au moins 5
cm par mètre de longueur de parement mesurée perpendiculairement à leur
direction ;
 Lorsque la membrure tendue d'une poutre est constituée de barres d'un
diamètre supérieur à 20 mm, la distance horizontale entre axe de deux barres
consécutives doit être inférieure ou égale à 3 fois leur diamètre ;
 Dans le cas des dalles et des voiles faisant plus de 40 cm d’épaisseur,
l'écartement des armatures d'une même nappe doit être inférieure ou égale à
la plus petite des deux valeurs 20 cm et 1.5h, h étant l'épaisseur totale de
l'élément.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 12


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

I-5-6) Caractéristiques des matériaux du béton armé

I-5-6-1) Le béton

●La résistance du béton à 28 jours est : fc28 = 25 Mpa

● La contrainte de calcul du béton = 14.17 MPa

Avec les coefficients de sécurité du béton.

{ .Notre cas étant le cas courant.

={

● Résistance à la traction du béton = 0.6 + 0.06 = 2.1 MPa (article A.1.12 du


BAEL 91 modifie 99)

● Contrainte limite de compression du béton 0.6 fc28 = 15 MPa.

I-5-6-2) L'acier

Pour ce qui nous concerne nous utiliserons des aciers a haute adhérence de
limite d'élasticité 400 MPa ; c’est-à-dire de l'acier de type HA400.

Les autres caractéristiques de notre acier étant :

● La contrainte de calcul de l'acier =

Avec ɣs le coefficient de sécurité de l'acier.

ɣs = {

● Le module d'élasticité longitudinal de l'acier Es = 200 000 MPa (Article A.2.2.1 du


BAEL 91 modifie 99).

● La contrainte limite de traction des aciers réfère Article A4.5.33 du BAEL 91


modifie 99 stipule que :

 Pour une fissuration peu préjudiciable

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 13


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Pour une fissuration préjudiciable * , √ -+

 Pour une fissuration très préjudiciable

* , √ -+

Avec le coefficient de fissuration.

={

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 14


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

CHAP II: LE PRE-DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS


RESISTANTS

II-1) Evaluation des charges et surcharges

Les valeurs des charges énumérées dans le tableau ci-dessus proviennent de


la norme NF P 06-001 du BAEL 91 modifié 99.

Tableau 3: évaluation des charges


Charges permanentes Valeur en KN/m Charges d’exploitations Valeur en KN/m

.carreaux grés cérame (y 0.90 KN/m² . Plancher des Balcons 3,5 KN/m²
compris mortier de pose)

. dalle à corps creux 2.85 KN/m² . Plancher Ordinaire 1.5 KN/m²


(15 5)
. Plancher Toiture terrasse 2.5 KN/m²
. Revêtement sous
plafond (ép.=1.5 cm) 0.33 KN/m²

. Faux plafond en staff


lisse (ép.=2 cm) 0.28KN/m²

II-2) Pré-dimensionnement des éléments résistants


II-2-1) Le plancher

Un plancher est une aire généralement plane et destinée à séparer les niveaux.
On en distingue deux types :

 Le plancher à corps creux


 Le Plancher à dalle pleine

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 15


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Nous avons opté pour un plancher à corps creux pour ce qui concerne notre
bâtiment ; et cela pour plusieurs raisons.

 La facilité de la réalisation
 La diminution du poids de la structure
 Une économie du coût de coffrage

Il s’agit d’un plancher constitué de poutrelles préfabriquées sur places espacées


de 50 cm de corps creux (hourdis) et d’une dalle de compression en béton armé.

Pour l’évaluation de la descente de charge sur la nervure il faut avoir la hauteur


de l’entrevous et l’épaisseur de la dalle de compression qui s’obtiennent comme suit:

 épaisseur du plancher :

h ≥ L/22.5

h ≥(3.38+0.15)/22.5 → h ≥ 0.156

Nous prendrons h=20cm

 l'épaisseur de la dalle de compression

Hₒ ≥ Lₒ/25 avec Lₒ la longueur de l'entrevous qui est de 50 cm.On aura donc

hₒ ≥ 50/25 → hₒ ≥ 2cm

D’après le B6414 BAEL 91 modifie 99 hₒ≥5cm

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 16


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 4: Type d’entrevous utilisés.

NERVURE

Elle se présente comme suit :

Figure 5: Perspective de la nervure

Nous effectuerons le pré-dimensionnement de notre nervure de la manière


suivante :
On a h=20 cm et hₒ = 5 cm ; déterminons les paramètres suivants :
● La largeur bₒ
0.3 h 6.6 cm .Nous retiendrons bₒ = 10 cm

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 17


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

● La largeur b de la table de compression

, - Avec L la longueur de la poutre et Lt la largeur de l'entrevous.

, -

b b
Prenons b = 50 cm

II-2-2) Les poutres

On étudiera la poutre 5 (Ptr 5) continue. Le pré-dimensionnement complet de


toutes les poutres de la structure se faisant de la même manière.

Soit h pour les poutres isostatiques.

Nous optons pour des poutres rectangulaires. La poutre concernée sera pré-
dimensionnée dans l'intervalle :

L/15 < h < L/13 avec bₒ = 0.3h. S'agissant d'une poutre continue nous utiliserons la
plus grande portée de travée mesurée d'axe en axe.

4.05/13 = 0.31 ; on prendra h = 35 cm et bₒ = 0.3 35 = 10.5 cm pour lequel on


prendra b = 20 cm.

II-2-3) Les Poteaux

Le pré-dimensionnement du poteau s’effectuera en fonction de l'élancement ʎ.

Supposons ʎ 35.

Soit la longueur de flambement

= k.Lₒ avec k = 0.7 dans notre cas car les poutres ayant une raideur supérieure
aux poteaux.

Lₒ =3,10 m → =0.7 * 3.1m → Lf = 2.17 m

√ √ √
Poteau carrée : ʎ = → a= a= = 0.21 m

Prenons a = 20 cm .s'agissant d'une section carrée on aura donc des poteaux de


(20 20 cm²).

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 18


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

CHAPITRE III : ETUDE STRUCTURAL DES ELEMENTS RESISTANTS

III-1) Descente des charges


III-1-1) Principe

La descente de charges a pour objectif d'étudier le transfert des charges dans


la structure. L’objectif étant de connaitre la répartition et les cheminements des
charges sur l'ensemble des éléments porteurs de la structure depuis le haut
jusqu'aux fondations.
Les valeurs obtenus permettront de dimensionner les éléments porteurs voir
dans certains cas, de modifier la structure.
Les calculs de structure sont réglementés par les EUROCODES et BAEL. Dans
notre cas nous utiliserons le BAEL 91 modifié 99.
Dans une première approche en fonction des éléments à étudier dans notre
structure, on pourra la décomposer de la manière suivante :

 les éléments porteurs horizontaux : plancher, poutres.


 Les éléments porteurs verticaux : mur, poteaux.

III-1-2) Les charges

 Les charges permanentes : G

Elles résultent du poids propre des éléments porteurs ou non porteurs

 Les charges Variables : Q

Elles résultent de l'utilisation et de l'exploitation de l'ouvrage. Il s'agit :

 des charges climatiques

La neige, le Vent auxquelles nous n'avons pas tenu compte dans notre étude.

 des charges particulières

Une structure peut être soumise à d'autres types de charge comme :

o Les charges thermiques ; liées aux variations de température.


o Les charges sismiques et d'autres charges comme les vibrations dues aux
machines tournantes, explosion auxquelles notre bâtiment n'est aucunement
soumis

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 19


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

III-1-3) Les pondérations

Une structure est calculée pour deux (2) types d'utilisations.


● ELS : Etat limite de service. C’est l'utilisation quotidienne d'une structure. Par
exemple dans notre cas le plancher d'habitation ne doit pas avoir une déformation
trop importante, si on veut conserver une certaine planéité pour poser un carrelage
ou éviter des fissures. Les charges ne sont pas pondérées.
● ELU : Etat limite ultime. C’est la ruine de l'ouvrage. On veut s'assurer que l'ouvrage
va résister pour la sécurité des utilisateurs. Par exemple il s'agit d'éviter que la poutre
<< casse >> sous le chargement.
Pour cela on pondère les charges c'est-à-dire qu'on exagère les charges par des
coefficients pour se mettre en sécurité.

III-2) Le plancher
III-2-1) Descente de charge et dimensionnement de la nervure N5

III-2-1-1) Descente de charge sur la nervure

La nervure est soumise aux différentes charges suivantes :

Tableau 4: Charges sur la nervure N5


Charges permanentes Valeur en KN/ m² Charges d’exploitations Valeur en KN/ m²

.carreaux grés cérame (y 0.90 KN/m²


compris mortier de pose)

. dalle à corps creux (15 5) 2.85 KN/m²


. Plancher Ordinaire 1.5 KN/m²
. Revêtement sous plafond 0.33 KN/m²
(ép.=1.5 cm)

. Faux plafond en staff lisse 0.28KN/m²

(ép.=2 cm)
Total : 4,36 KN/m Total : 1,5 KN/m

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 20


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 5: Descente de charges sur la nervure N5


Désignation Valeur (KN/m²) Longueur d'influence (m) Charge linéaire
(KN/m)

G 4.36 0,5 2,18

Q 1.5 0,5 0,75

A priori nous pouvons dire que le pré-dimensionnement et la descente de charge sur


la nervure nous permis d’avoir les données suivantes :

Figure 6: Coupe transversale de la nervure N5

III-2-1-2) Dimensionnement de la nervure

 Détermination du moment agissant ultime

Figure 7: Schéma statique de la nervure N5

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 21


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Avec

 Détermination du moment de la table de compression.

( ) Avec d

( )

On a .

La table de compression est donc largement suffisante pour équilibrer dans la


nervure. Ainsi la poutre pourra être étudiée comme une poutre rectangulaire de
largeur b et de hauteur h.

 Détermination de la section d’armatures longitudinales


 Calcul du moment réduit ultime agissant

 Calcul du coefficient

( √ ) ( √ )

 Calcul du bras de levier z

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 22


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Calcul de la section d’armatures

 Vérification de la condition de non-fragilité

 Choix des armatures

Nous prendrons comme armatures adaptées à cette section 4HA8

 Vérification de la contrainte tangentielle


 Détermination de la contrainte tangentielle conventionnelle
 Calcul de l’effort tranchant maximal

 Calcul de la contrainte tangentielle

 Détermination de la contrainte tangentielle limite

Etant en fissuration peu préjudiciable (FPP) on a : {

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 23


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

{ ,

On a donc

 Détermination des armatures transversales


 Diamètre des armatures transversales

( ) ( )

 Espacement des armatures transversales

Avec K {

 Détermination de la section d’armatures transversales

 Calcul de

Notre optons pour une nervure préfabriquée ; dans ce cas de figure K .

Pour des soucis de réalisation, nous adopterons un espacement de

 Vérification de l’espacement adopté.

Or

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 24


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Vérification de la section minimale d’armatures transversales

La condition n’est pas vérifiée car .


Nous ramenons donc la section d’armatures transversales a

 Répartition des armatures transversales


 Disposition du premier cadre

Le premier cadre se trouvera à 7,5 cm du nu de l’appui.

 Disposition des cadres

La répartition des cadres se fera suivant la série de CAQUOT définit comme suit :
7-8-9-10-11-13-16-20-25-35-40.Chaque valeur est répétée autant de fois qu’il y a de
mètres dans la demi-portée de la travée. Les cadres sont disposées symétriquement
par rapport au milieu de la travée avec un espacement maximum de 15 cm car
doit être inférieure à 31,6 cm (Voir plan de ferraillage).

III-3) Descente de charge et Dimensionnement de la poutre


continue ptr5
III-3-1) Descente de charge sur la poutre continue ptr5

Les poutres continues sont des structures qu’on rencontre très fréquemment
dans les constructions courantes.
On appelle poutre continue une poutre reposant sur plus de deux appuis. Il
s’agit généralement d’appuis simples, à l’exception d’un seul qui est un appui double
et dont le rôle consiste à assurer la stabilité géométrique de la poutre comme
empêcher la translation horizontale.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 25


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

La poutre étudiée est une poutre à trois (3) travées. Toutes les travées
reçoivent des charges communes appelées et détaillées dans le tableau suivant.
Cependant la et la travée supporte une charge supplémentaire appelée
également décrite dans ledit tableau.

Tableau 6: charges permanentes sur la poutre continue Ptr 5

Charges Permanentes Valeur en


KN/
 Soit charges composées de :

.carreaux grés cérame (y compris mortier de 0,90 KN/


pose)
.dalle a corps creux (15 5) 2.85 KN/m²

.Revêtement sous plafond (ép.=1.5 cm) 0.33 KN/m²

.Faux plafond en staff lisse (ép.=2 cm) 0.28 KN/m²

TOTAL 4,36 KN/m²

 Soit charges composées de :

.Brique creuse (ep 1,30 KN/ m²

.Enduit de mortier hydraulique (épaisseur


0,90 KN/ m²
totale de 5 cm)

TOTAL 2,20 KN/ m²

Soit le poids propre de la poutre. On aura donc :

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 26


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 7: Descente de charges sur la poutre ptr5

La 2ème travée ne
supporte pas de mur
Charges
permanentes
KN/m
En KN/m
KN/m

Q ( Q (
) )

Charges
Q Q Q
d’exploitation
En KN/m

Q Q Q

BILAN
{ { {

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 27


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 8: Schéma statique de la poutre continue ptr5

III-3-2) Dimensionnement de la poutre continue

III-3-2-1) Méthodes de dimensionnement

Une poutre hyperstatique est une poutre qui repose sur plus de deux appuis et
dont les moments sur appuis hormis les appuis de rive ne sont pas nuls. La poutre à
calculer est une poutre à trois (3) travées.
Plusieurs méthodes sont utilisées pour calculer les poutres continues en béton
armé ; il s’agit de :

Cependant l’utilisation de ces méthodes requière que la poutre étudiée


respecte certaines conditions. En fonction des conditions qu’elle vérifiera nous
pourrons choisir l’une des méthodes.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 28


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 8: Conditions d’utilisation des méthodes de calcul

Conditions Méthodes utilisées


Conditions à vérifier vérifiées

Caquot minoré Caquot Forfaitaire

a. Q OUI NON OUI


Toutes
b. L’inertie est constante
le long de la poutre Toutes
c. Les portées sauf OUI OUI NON
successives doivent a.
être comprises entre a.et au
0,8 et 1,25 moins une OUI NON NON
d. La fissuration est peu pas vérifié
préjudiciable

 Vérification des conditions citées plus haut à la poutre étudiée

 Q La condition a) est vérifiée ;


 L’inertie est constante le long de la poutre ; La condition b) est
vérifiée
 La condition c) n’est pas vérifiée ;

 La fissuration est peu préjudiciable La condition d) est vérifiée ;

Nous appliquerons la méthode de Caquot minoré car la condition c)


n’étant pas vérifiée.

Cette méthode consiste à trouver les moments sur chaque appui d’une poutre
continue en considérant uniquement les travées qui encadrent l’appui considéré ;

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 29


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

c’est-à-dire que le moment sur un appui ne dépend que des charges sur les travées
adjacentes de cet appui.
Les moments sur appuis de rive sont considérées comme nuls (ou connus en
présence d’une console).On considèrera comme charge permanente G’ = et des

longueurs de travées fictives pour le calcul des moments sur appuis tel que :

 L’=L pour les travées de rive


 L’=0,8 pour les travées intermédiaires

Il existe différents cas de chargements appliqués à cette méthode.

 Cas 1 : CCC (Chargé-Chargé-Chargé)

Le moment maximum sur appui sera obtenu pour un chargement maximum (C)
appliqué sur toutes les travées.

 Cas 2 : DCD (Déchargé-Chargé-Déchargé)

Le moment maximum en travée est obtenu pour un chargement maximum (C) sur la
travée considérée et un chargement minimum (D) pour les travées adjacentes.

 Cas 3 : CDC (Chargé-Déchargé-Chargé)

Le moment minimum en travée est obtenu pour un chargement minimum (D) sur la
travée considérée et un chargement maximum (C) sur les travées adjacentes.

III-3-2-2) Combinaisons de charges

Dans le but de dimensionner la poutre il s’avère crucial de calculer les moments


maximum agissant en travée. Pour ce faire déterminons les éléments suivants :

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 30


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 9: Combinaisons de charges sur la poutre Ptr 5


Travées

Combinaisons

ELU

C ( 20,72 11,13 18,27


pour le calcul
des moments sur )

appuis 14,76 7,65 12,99


D ( )

pour le calcul
28,10 14,95 24,77
des moments en
travée

ELS

C ( ) 14,91 7,98 13,14


pour le calcul
des moments sur
appuis D ( ) 10,94 5,66 9,62

pour le calcul
des moments en 20,38 10,82 17,96
travée

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 31


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

III-3-2-3) Calcul des moments et efforts tranchants maximaux sur appuis

 Calcul des moments maximaux sur appuis

Figure 9 : Schéma statique de la poutre chargée au maximum

Pour effectuer le calcul des moments sur appuis dans ce cas, toutes les
travées de la poutre doivent être chargées au maximum (Cas 1) d’où le schéma
statique ci-dessus.

Comme moments maximaux sur appuis on aura donc :

 Calcul des efforts tranchants maximum

Soient respectivement les efforts tranchants à gauche et à droit d’un appui.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 32


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 10: Schéma présentant les efforts tranchants par appuis

III-3-2-4) Calcul des moments en travées

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 33


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 10: Obtention de dans les travées de la poutre Ptr 5 pour le


dimensionnement

ELU La travée AB chargée et la travée BC


déchargée

Moments sur les


appuis de la travée
en (KN.m)

Position du
moment 1,56
maximum dans la
travée en (m)

Moment 19,78
( )
maximum

ELS La travée AB chargée et la travée BC


déchargée

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 34


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Moments sur les


appuis de la travée
en (KN.m)

Position du
moment
maximum dans la 1,56

travée en (m)

Moment
( )
maximum 14,34

ELU La travée AB déchargée et la travée BC


chargée

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 35


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Moments sur les


appuis de la travée
en (KN.m)

Position du
moment
maximum dans la 1,85

travée en (m)

Moment 13,24
( )
maximum

ELS La travée AB déchargée et la travée BC


chargée

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 36


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Moments sur les


appuis de la travée
en (KN.m)

Position du
moment 1,85
maximum dans la
travée en (m)

Moment
( )
maximum
9,54

ELU La travée BC déchargée et la travée CD


chargée

Moments sur les


appuis de la travée
en (KN.m)

Position du

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 37


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

moment 1,49

maximum dans la
travée en (m)

Moment 16,5
( )
maximum

ELS La travée BC déchargée et la travée CD


chargée

Moments sur les


appuis de la travée
en (KN.m)

Position du
moment 1,49
maximum dans la
travée en (m)

Moment 11,96
( )
maximum

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 38


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

III-3-2-5) Calcul des armatures longitudinales en travée

 Calcul de

 Calcul du moment réduit limite ultime

( )

On a donc Il n’y aura donc pas d’armatures comprimées.

 Calcul du coefficient

( √ ) ( √ )

 Calcul du bras de levier z

z z

 Calcul de la section d’armatures

0,000189

III-3-2-6) Vérification de la condition de non-fragilité

La condition est donc vérifiée

 Choix des armatures

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 39


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Nous prendrons 2HA12 dont la section totale vaut 2,51 à laquelle nous
ajouterons 2HA8 par mesure de dispositions constructives.

III-3-2-7) Vérification de la contrainte tangentielle

 Calcul de la contrainte tangentielle conventionnelle

 Détermination de la contrainte limite tangentielle en FPP

{ { ,

On retient donc que ; la condition est donc vérifiée.

 Vérification de l’effort de traction dans l’armature longitudinale inférieure


sur l’appui simple d’about

 Vérification de la valeur limite ultime de la contrainte de compression


dans la bielle d’about

Avec a la profondeur utile d’appui.

{ Condition vérifiée

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 40


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Détermination de la longueur d’ancrage des armatures inférieures

Et le nombre de barres.

. On effectuera un

ancrage par…

III-3-2-8) Calcul des armatures transversales

 Diamètre des armatures transversales

( ) ( )

 Espacement des armatures transversales

.Nous
retiendrons un espacement

 Vérification de la section minimale d’armatures transversales


 Calcul de la section d’armatures transversales

Avec m le nombre de brin.

 Vérification :

 Répartition des armatures transversales

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 41


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Disposition du premier cadre

Le premier cadre se trouvera à 10 cm du nu de l’appui.

La répartition des cadres se fera suivant la série de CAQUOT définit comme


suit : 7-8-9-10-11-13-16-20-25-35-40.Chaque valeur est répétée autant de fois
qu’il y a de mètres dans la demi-portée de la travée. Les cadres sont
disposées symétriquement par rapport au milieu de la travée avec un
espacement maximum de 20 cm car doit être inférieure à 28 cm (voir plan
de coffrage-ferraillage annexe 3).

III-3-2-9) Calcul des armatures sur appuis

 Section d’armatures sur appuis

; La condition de non fragilité est vérifiée.

 Choix des armatures

Nous prendrons comme armatures 4HA8 de section totale 2,01

 Calcul des arrêts de barres longitudinales sur appuis

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 42


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Nous retiendrons comme longueur d’ancrage .

III-4) Descente de charge et Dimensionnement du poteau 23


III-4-1) Descente de charge sur le poteau

Le poteau étudié est le poteau 23 se trouvant au PHRdc.De ce fait il s’avère


donc important d’effectuer une descente de charges minutieuse ; cela à partir du
PHR+1 en descendant au PHRdc.

Ci-joint en annexe 1 une vue d’ensemble de la partie concernée par le poteau à


chaque niveau du bâtiment.

Figure 11: Schéma statique des poutres influençant le poteau (PHR+1)

La vue d’ensemble du poteau permet d’apercevoir les poutres auxquelles le


poteau est soumis. L’objectif ici étant de déterminer la charge que chaque élément
renvoi sur le poteau.
Dans un premier temps nous évaluerons les charges permanentes, en second
lieu nous aborderons les charges d’exploitations. Ci-dessous la décomposition de
chaque charge respectivement en charge permanente et charge d’exploitation qu’elle
renvoi en charge ponctuel sur ledit poteau.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 43


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

T1 : { , F1 : { , F2 : {

 Evaluation et descente de charge


T1, T2 représentent des poutres; elles agissent en charges ponctuelles sur la
poutre 25.l’évaluation et la descente de charges concernera donc T1, T2 ainsi
que F2.

Tableau 11: Evaluation des charges sur les poutres T1, F1 et F2

Charges Permanentes Valeur en


KN/
 Soit charges composées de :

.carreaux grés cérame (y compris mortier de 0,90 KN/

pose)
2.85 KN/m²
.dalle a corps creux (15 5)

0.33 KN/m²
.Revêtement sous plafond (ep=1.5 cm)

0.28 KN/m²
.Faux plafond en staff lisse (ep=2 cm)
TOTAL 4,36 KN/m²

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 44


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 12: Descente de charges sur les poutres T1, F1 et F2

Charges
Longueur
(KN/ m²) d’influence (KN/ m) (KN/ m)
Travée en (m)

T1 4,36 1,85 1,75 9,81

4,36 2,05 1,75 10,68

4,36 1,73 2 9,58

Étant le poids propre des poutres.

 Valeur de

 Valeur de

 Valeur de

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 45


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 12: Schéma statique de la poutre soumise aux charges et (Cas


des charges permanentes)

 Déterminons les différentes réactions d’appuis de la poutre.

Selon le principe fondamental de la statique :

∑ ( )

( )

Une fois la réaction d’appui connue il est plus aisé de déterminer la charge
permanente totale émanant du PHR et arrivant sur le poteau.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 46


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

CHARGES D’EXPLOITATIONS

 Détermination de

La poutre est soumise à deux types de plancher à savoir un plancher de


balcon et un plancher ordinaire.
Charge d’exploitation du plancher ordinaire = 1,5 KN/ m
Charge d’exploitation du plancher de balcon = 3,5 KN/m

 Détermination de

Charge d’exploitation du plancher = 1,5 KN/m

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 47


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Détermination de

Charge d’exploitation du plancher = 1,5 KN/m

/m

/m

Figure 13: Schéma statique de la poutre soumise aux charges et (Cas


des charges d’exploitations)

 Déterminons les différentes réactions d’appuis de la poutre.

Selon le principe fondamental de la statique :

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 48


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

∑ ( ) ( ) ( )

( )

Une fois la réaction d’appui connue il est plus aisé de déterminer la charge
d’exploitation totale émanant du PHR et arrivant sur le poteau.

Tableau 13: Bilan des charges permanentes et charges d’exploitations totales


émanant du PHR +1 et arrivant au poteau en charges ponctuelles

PHR

Charges permanentes Charges d’exploitations

33,3 KN 14,51 KN

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 49


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 14: Schéma statique des poutres influençant le poteau (PHRdc)

 Evaluation et descente de charge

Soient F3 et F4 ; les charges ponctuelles sur la poutre 2.Il est important de rappeler

que F3 et F4 sont également des poutres. D’où la nécessité d’effectuer une descente
de charges sur lesdits éléments.

T2 , T3 les charges permanentes émanant de T2, T3 et ramenées en charges


ponctuelles sur le poteau étudié.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 50


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 14: Evaluation des charges permanentes sur les poutres F3 et F4

Charges Permanentes Valeur en


KN/
 Soit charges composées de :

.carreaux grés cérame (y compris mortier de 0,90 KN/


pose)
.dalle a corps creux (15 5) 2.85 KN/m²

.Revêtement sous plafond (ep=1.5 cm) 0.33 KN/m²

.Faux plafond en staff lisse (ep=2 cm) 0.28 KN/m²


TOTAL 4,36 KN/m²
 Soit charges composées de :

.Brique creuse (ép. 1,30 KN/ m²

.Enduit de mortier hydraulique (épaisseur


0,90 KN/ m²
totale de 5 cm)

TOTAL 2,20 KN/ m²

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 51


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 15: Descente de charges sur les poutres F3 et F4


Charges
Longueur Hauteur
(KN/ m²) d’influence (KN/ m) (KN/ m²) du mur (KN/ m)
Travée en (m) (m)

4,36 2,05 1,75 2,20 3 17,28

4,36 1,73 1,75 2,20 3 16,18

 Valeur de T2

T2

 Valeur de T3

T3

 Valeur de

 Valeur de

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 52


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 15 : Schéma statique de la poutre soumise aux charges et (Cas


des charges permanentes)

 Détermination des différentes réactions d’appuis de la poutre.

Selon le principe fondamental de la statique :

∑ ( )

( )

Une fois la réaction d’appui connue il est plus aisé de déterminer la charge
permanente totale émanant du PHRdc et arrivant sur le poteau.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 53


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

67,14 KN

CHARGES D’EXPLOITATIONS

T2 , T3 sont les charges d’exploitations émanant de T2, T3 et ramenées en


charges ponctuelles sur le poteau étudié. Quant aux poutres secondaires F3 et F4
leurs charges variables seront respectivement et .

 Détermination de T2 ,

La poutre est soumise à deux types de plancher à savoir un plancher de balcon et un


plancher ordinaire.

Charge d’exploitation du plancher ordinaire = 1,5 KN/ m


Charge d’exploitation du plancher de balcon = 3,5 KN/m

 Détermination de T3

Charge d’exploitation du plancher = 1,5 KN/m

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 54


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

T3

 Détermination de

Charge d’exploitation du plancher = 1,5 KN/m

/m

/m

 Détermination de

Charge d’exploitation du plancher = 1,5 KN/m

/m

/m

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 55


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 16 : Schéma statique de la poutre soumise aux charges et


(charges d’exploitations)

 Déterminons les différentes réactions d’appuis de la poutre.

Selon le principe fondamental de la statique :

∑ ( ) ( ) ( )

( )

La réaction d’appui connue on pourra déterminer la charge d’exploitation totale


émanant du PH et arrivant sur le poteau.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 56


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Tableau 16: Bilan des charges permanentes et charges d’exploitations totales


émanant du PHRdc et arrivant au poteau en charges ponctuelles

PHR

Charges permanentes Charges d’exploitations

67,14 KN 18,75 KN

III-4-2) Dimensionnement du poteau 20

La descente de charges sur le poteau à dimensionner nous a donné les valeurs


suivantes :

 Charges du PHR

 Charges du PHRdc

III-4-2-1) Détermination de l’effort normal ultime agissant

S’agissant d’un poteau de rive, l’effort ultime ne sera donc pas majoré.

 Détermination de la section réduite du béton Br.

Lors du pré-dimensionnement, nous avions fixé ; cela afin que toute la section
des armatures soit prise en compte dans la résistance du poteau.

 Détermination de

( ) ( )

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 57


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Plus de la moitié des charges est appliquée entre 28 et 90 jours ce qui conduit à une
correction de la valeur de .

La valeur définitive de connue, on peut calculer la section réduite du béton.

Br * + Br * +

Br

III-4-2-2) Calcul de la section théorique

( ) ( )

III-4-2-3) Vérification de la condition de non-fragilité

 Calcul de la section minimale d’armatures

Soient U = a et B l’aire du béton telle que B=a

B= 0,2

, - , -

 Choix des armatures

Nous opterons pour : 4HA12 = 4,52

III-4-2-4) Calcul des armatures transversales

Calcul de la section d’armatures

; Nous retiendrons comme diamètre des armatures

transversales .
Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 58
DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

III-4-2-5) Espacement des armatures transversales

{ } { }

.Prenons un espacement .

 Détermination de la longueur de recouvrement

Avec

.On prendra comme longueur de recouvrement = 30 cm

 Espacement hors zone de recouvrement

.Prenons comme espacement hors zone de recouvrement

Plan de ferraillage du poteau 23 en annexe 3

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 59


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

CHAPITRE IV : ETUDE DES FONDATIONS EN INFRASTRUCTURE

IV-1) Evaluation des différentes sollicitations

Une fondation est l’élément qui transmet au sol les charges d’une
construction.

Son étude nécessite :

 D’une part, l’examen de la capacité portante des terrains servant d’assise ;


 Et d’autre part, le dimensionnement de la structure fondation qui se
décompose en la détermination de ses dimensions compte-tenu de la capacité
portante de la structure proprement dite.

La semelle que nous étudierons est la semelle isolée S019 sous le poteau 23
dimensionné plus haut.

 Charge en tête du poteau 20 = 185,48 KN

 Poids propre du poteau = (0,2

 Effort normal ultime sur la semelle =185,48 KN + = 195,33 KN

IV-2) Pré dimensionnement

L’objectif dans cette partie sera de déterminer les dimensions A de


la semelle.

IV-2-1) Inventaire des hypothèses

 Dimensions du poteau : a= 0,20 m et b= 0,20 m


 Enrobage minimal des aciers : c

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 60


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

 Résistance ultime du sol : = =1,35 0.20 MPa = 0,27 MPa


contrainte de calcul

 Béton =25 MPa

 Aciers fe= 400

 =195,33 KN
 Poids propre du béton armé = 25 KN/
 Fissuration préjudiciable
 Profondeur d’ancrage 1,20 m

IV-2-2) Dimensions de la semelle

On a {

.Par conséquent A = B.Il s’agira d’une semelle carrée.

Alors on a √ √ .

Nous opterons pour des semelles carrées de dimensions 1,2 m 1,2 m.

 Hauteur utile d de la semelle

.Nous prendrons d =0,35 m.

Hauteur réelle h

h h h

IV-2-3) Vérifications de la semelle

 Poids propre de la semelle

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 61


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

On ne tiendra pas compte du poids des terres (remblai) car A .

 Vérification de la contrainte réelle du sol

On a

On remarque que la contrainte du sol est supérieure à la contrainte agissante. La


semelle est donc vérifiée.

IV-3) Calcul du Ferraillage

IV-3-1) Calcul De la section d’acier tendu

Etant dans un cas de fissuration préjudiciable, majorons la section d’armatures de


10 .

Choix des aciers : 4HA8 de section totale 2,01 .

La semelle étant carrée, on aura la même section d’armatures dans les deux sens a
et b.

 Longueur de scellement

 Arrêt des barres longitudinales

Les armatures sont normalement terminées par des crochets normalisés, cependant
certains cas permettent d’utiliser des ancrages droits. On peut donc distinguer deux

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 62


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

cas de figures en fonction des valeurs de longueur de scellement droit et de la


largeur A (ou de la longueur B) de la semelle.

On a ancrage par crochets normalisés.

IV-3-2) Calcul de l’espacement des barres

(Voir le plan de ferraillage de la semelle isolée sous le poteau 20 en annexe)

Dispositions à prendre lors de l’exécution

Lors de l’exécution des semelles superficielles de fondation, certaines


précautions contre l’eau sont prises, essentiellement pour ne pas modifier les
caractéristiques du sol d’assise. Il est impératif de protéger le terrain contre les
accumulations d’eau lors de l’ouverture de la fouille, par épuisement direct avec
rigoles latérales ou par rabattement de la nappe .

Il sera également nécessaire de prévoir entre la semelle de fondation et le


terrain d’assise un béton de propreté (béton dosé à environ 150 kg/ ) de 5 à 10 cm
d’épaisseur. Ce béton permettra d’une part de régler définitivement la surface
d’assise et d’autre part de ménager une surface de travail propre pour le ferraillage et
le coffrage de l’élément de fondation.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 63


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Figure 17: Coupe présentant à la fois la section du poteau et de la semelle.

RECAPITULATIF DES SECTIONS D’ACIER ET DE BETON DES


ELEMENTS DIMENSIONNES

Section d’acier
Eléments de Section de béton Espacement (cm)
structure ( ) choisie choisie

Nervure N5 20 50 4HA8 HA6 15


2HA12
Poutre continue 5 20 35 2HA8 HA8 20

Poteau 20 20 20 4HA12 HA6 15


Semelle isolée
sous le poteau 20 120 120 4HA8 HA8 30

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 64


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

CONCLUSION

Ce projet nous a permis d’assimiler les différentes méthodes de calcul, ainsi que la
réglementation régissant les principes de dimensionnement de quelques éléments
en béton armé d’un bâtiment.

Le logiciel Autocad a été utilisé pour la réalisation des différents plans de poutraison
qui nous ont conduits aux plans de coffrages du bâtiment.

Par ailleurs, les calculs réalisés manuellement sur l’ensemble des éléments étudiés
de la structure ont permis d’obtenir des ferraillages souvent théoriques mais le choix
définitif et les dispositions pour la réalisation des plans d’exécution ont été faits en
prenant en compte à la fois les aspects financiers et aussi techniques et réalistes.

Cette étude aura enfin permit :


 D’appréhender toutes les difficultés liées aux études de façon générale mais
également aux bâtiments en particulier. ;
 De faire le lien entre les compétences théoriques acquises et les exigences de
la pratique ;
 de comprendre les écarts entre la conception et la réalisation.

De cette expérience professionnelle nous en ressortons pleinement satisfaits.

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 65


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

[ ] NF P06-001 et NF P06-004 (pour les charges d’exploitation et permanentes).

[ ] BAEL 91 modifié 99

[ ] Béton armé IUP GCI3 - Option OS - 2004/05, 7.Poutres et planchers continus,


7.3.2 Application de la méthode

[4]. OUATTARA Abdel Batiéba Faîz, Dimensionnement de quelques éléments de


structure d’un bâtiment R+2 à usage d’habitation, Mémoire de Licence
Professionnelle en génie civil, ESTPO, 2017

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 66


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

ANNEXES

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 67


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

ANNEXE 1 : FIGURES

Figure 1 : Vue d’ensemble de la partie concernée par le poteau (PHR+1)

Figure 2 : Vue d’ensemble de la partie concernée par le poteau (PHRdc)

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 68


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

ANNEXE 2 : PLANS ARCHITECTURAUX

 Perspectives
 Plans de niveau
 Coupes

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 69


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 70


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 71


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 72


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 73


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 74


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

ANNEXE 3 : PLANS D’INGENIERIE

1. Plans de coffrage de : (Plans réalisés à l’échelle 1/1)

 PHRdc
 PHR+1
 Fondations

2. Plans de ferraillage de : (Plans réalisés à l’échelle 1/100)

 La nervure N5
 La poutre continue 5
 Poteau 23
 La semelle isolée sous le poteau 23 (S019)

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 75


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 76


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 77


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 78


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 79


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 80


DIMENSIONNEMENT DE QUELQUES ELEMENTS DE STRUCTURE D’UN
BATIMENT R+1 AVEC TOITURE ACCESSIBLE A USAGE D’HABITATION

Rédigé et présenté par: SOMDA zienlet Jocelyn Promotion 2016-2017 Page 81