Vous êtes sur la page 1sur 1

Exercice 1 :

Une entreprise française se protège systématiquement contre le risque de


change. Elle possède trois filiales en Grande-Bretagne, en Suisse et aux Etats-
Unis qui s’achètent et se vendent réciproquement des produits et des services.
Les échanges entre les filiales sont reproduits ci-joint. Les filiales bénéficient
tous d’un crédit ayant la même échéance.

1. Filiale anglaise :
 Achat à la filiale suisse pour 100 000 livres sterling.
 Achat à la filiale américaine pour 90 000 dollars.
 Vente à la filiale suisse pour 125 000 livres sterling.
 Vente à la filiale américaine pour 75 000 dollars.
2. Filiale suisse :
 Achat à la filiale anglaise pour 125 000 livres sterling.
 Achat à la filiale américaine pour 50 000 francs suisse. .
 Vente à la filiale anglaise pour 100 000 livres sterling.
 Vente à la filiale américaine pour 115 000 francs suisse.
3. Filiale américaine :
 Achat à la filiale anglaise pour 75 000 dollars.
 Achat à la filiale suisse pour 115 000 francs suisse. .
 Vente à la filiale anglaise pour 90 000 dollars.
 Vente à la filiale suisse pour 50 000 francs suisse.
Il est supposé que :

 Le coût de la couverture est égal à 0,5% de la valeur de la créance


ou de la dette commerciale.
 Les taux de change sont : USD =0,9857 EUR. CHF =0,6238 EUR.
GBP = 1,6231EUR
I. Quel est, exprimé en EUR, le coût de la couverture en
l’absence de toute compensation ?
II. Déterminer le coût de la couverture, si les filiales
procèdent à une compensation bilatérale.
III. Déterminer le coût de la couverture, si la maison mère
dispose d’un Netting multilatéral et procède ainsi à une
compensation centralisée.
IV. Quelles conclusions peut-on tirer de cet exemple ?