Vous êtes sur la page 1sur 29

Dada, Surréalisme

Provoquer, rompre les conventions


Dada
Manifeste Dada
• « Tout produit du dégoût susceptible de devenir une négation de la
famille, est dada ; proteste aux poings de tout son être en action
destructive : DADA ; connaissance de tous les moyens rejetés
jusqu’à présent par le sexe pudique du compromis commode et de la
politesse : DADA ; abolition de la logique, danse des impuissants de
la création : dada ; de toute hiérarchie et équation sociale installée
pour les valeurs par nos valets : DADA ; chaque objet, tous les
objets, les sentiments et les obscurités, les apparitions et le choc
précis des lignes parallèles, sont des moyens pour le combat : DADA
; abolition de la mémoire : DADA, abolition de l’archéologie : DADA ;
abolition des prophètes : DADA ; abolition du futur : DADA [...] »

• Tristan Tzara, « Manifeste Dada 1918 », revue Dada3, Zurich,
décembre 1918.


Marcel Duchamp, Nu descendant
un escalier,
1912, huile sur toile, 147 × 89,2
cm
Marcel Duchamp, Roue de
bicyclette,1913 (1964),
tabouret et roue de bicyclette,
126,5 x 31,5 x 63,5 cm
Marcel Duchamp, Porte-
bouteilles (Séchoir à bouteilles
ou Hérisson), 1914 (1964),
porte-bouteilles en fer
galvanisé, 64,2 x 42 cm
Marcel Duchamp,
Fontaine,1917, urinoir en
porcelaine manufacturée,
ready-made,
63 × 48 × 35 cm
Marcel Duchamp, L.H.O.O.Q. (La
Joconde aux moustaches), 1919, mine
de plomb sur une reproduction de la
Joconde, 19,7 x 12,4 cm
Man Ray, Rrose Sélavy,
1921, tirage argentique, 14,9
x 9,8 cm.
Francis Picabia. Danse de
Saint-Guy, 1919-1920 (1946,
1949), carton, encre, ficelles,
bois, 104,4 x 84,7 cm
Kurt Schwitters, Miroir – collage,
1920-1922, assemblage, huile sur
miroir cloué à une toile, 28,50 x 11
cm
Raoul Hausmann, L’esprit de
notre temps (Tête
mécanique), 1919, 32,5 x 21
x 20 cm
Hannah Höch, Coupe au
couteau de cuisine dans la
dernière époque culturelle de
l'Allemagne, celle de la
grosse bedaine weimarienne,
1920, collage, 114 x 90 cm
Hannah Höch, Mutter
(Mère), 1930, aquarelle et
illustrations de magazines
découpées et collées sur
papier, 25,6 x 20 cm
Surréalisme
Manifeste du Surréalisme
« Automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit
verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le
fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l’absence de
tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation
esthétique ou morale. Le surréalisme repose sur la croyance à la réalité
supérieure de certaines formes d’associations négligées jusqu’à lui, à la
toute-puissance du rêve, au jeu désintéressé de la pensée. »

« Je crois à la résolution future de ces deux états, en apparence si


contradictoires, que sont le rêve et la réalité, en une sorte de réalité
absolue, de surréalité, si l’on peut ainsi dire. »

André Breton, Manifeste du Surréalisme, 1924


Giorgio De Chirico, Portrait
prémonitoire de Guillaume
Apollinaire, 1914, huile sur
toile, 81,5 x 65 cm
Meret Oppenheim, Le Déjeuner en fourrure, 1936,
assemblage, 10,9 x 7,3 cm
Man Ray, Le cadeau, 1921,
assemblage, fer à repasser et
clous de tapissier, 17,5 x 10 x 14
cm
Man Ray, Champs délicieux,
2ème rayographie, 1922,
épreuve gélatino-argentique,
22,2 x 17,1 cm
Max Ernst, La vierge corrigeant
l’Enfant Jésus devant trois
témoins: André Breton, Paul
Eluard et le peintre, 1926, huile
sur toile, 196 x 130 cm
Max Ernst, L’Ange du foyer ou Le triomphe du surréalisme,
1937, huile sur toile, 114 × 146 cm.
René Magritte, La trahison des images, 1929, huile sur toile,
62.2 x 81 cm
René Magritte, La Reproduction
interdite, 1937, huile sur toile,
79 × 65,5 cm
René Magritte, La condition
humaine, 1933, huile sur toile,
100 × 81 cm
Salvador Dalí, La métamorphose de Narcisse, 1937, huile
sur toile, 50,8 x 78,3 cm
Salvador Dalí, La persistance de la mémoire, 1931, huile
sur toile, 24,1 x 33 cm
Yves Tanguy, Jour de lenteur,
1937, huile sur toile, 92 x 73
cm
Joan Miró, Le carnaval d'Arlequin, 1924 - 1925, huile sur toile, 66
× 90,5 cm