Vous êtes sur la page 1sur 6

LES REVENUS D’ACTIVITES

Salaire
Abattement automatique de 10% par personne qui compose le foyer fiscal
=> minimum = 426€ / maximum = 12 183€

Exception 1 : chômeur de longue durée = 938€ minimum


Exception 2 : retraité => abattement de 10% par foyer fiscal et non par personne
(minimum = 379€ / maximum = 3715€)

Minimum Maximum
Personne lambda 426€ 12183€
Chômeur longue durée 938€ 12183€
Retraité 379€ 3715€

Ou alors :
Frais réel => à calculer avec ce qu’il y’a dans l’énoncé
(= frais de déplacement, les frais supplémentaires de repas, les frais de double résidence, les
frais de formation, les achats de matériel nécessaire à l’activité)

Bénéfice industriel et commerciaux (BIC)

Régime REEL entreprise Bien Régime REEL entreprise service


CA > 82 800€ CA > 33 100 €

Si adhésion à la CGA => impose bénéfice tel Si adhésion à la CGA => impose bénéfice tel
quel quel

Si non adhésion à la CGA => majoration du Si non adhésion à la CGA => majoration du
bénéfice de 25% bénéfice de 25%

Régime MICRO entreprise Bien Régime MICRO entreprise service


CA inférieur à 82 800 € CA inférieur à 33 100 €

Abattement de 71% Abattement de 50%

1
Bénéfice non commerciaux (BNC)

Revenus des personnes libérales (avocat, médecin etc.)

Régime REEL Régime MICRO

-si CA supérieur à 33 100€ -si CA inférieur à 33 100 €

Si adhésion à la CGA : bénéfice tel quel => Abattement de 34%

Si non adhésion : majoration de 25%

Bénéfice agricole (BA)

Etape 1 : calculer la moyenne des 3 années précédentes

 Si moyenne inférieur à 82 800€ => régime MICRO


=> Abbatement de 87% (mais minimum de revenu imposable de 305€)

 Si moyenne supérieur à 82 800 € => régime REEL

2
LES REVENUS PATRIMONIAUX

Les revenus des locations nus immobilières (location non meublé)

Micro foncier Réel foncier


Si loyer ne dépassent pas 15 000€ par an Obligatoire si loyer dépassent 15 000€/an
(Possible également pour ceux qui ont loyer
=> Abbatement de 30% inférieur à 15 000€ au choix)

Après avoir calculé l’abattement de 30%, Gain (=loyer + subvention ANA + recettes
calculer les prélèvements sociaux à part. PS publicitaires)
se calculent sur revenu foncier net - cout engendré (= 20€ par local loué à ne
pas oublier, frais de gestion d’immeuble,
syndic, frais d’avocat, assurance, la taxe
foncière, les intérêts sur emprunts, les
travaux)

Si déficit foncier => je peux déduire jusqu’à


10 700€ de mon revenu global

Si déficit foncier supérieur à 10 700€


-je retire 10 700€ de mon revenu brut
global et je mets le surplus de côté pour les
10 années suivante en cas de revenu
foncier

Si revenu foncier => j’impute de mon


revenu foncier les déficits fonciers des 10
années précédentes jusqu’à arriver à 0
maximum (pour avoir à déclarer 0€ en fin
de compte)

A la fin calculer les prélèvements sociaux à


part. PS se calculent sur revenu foncier net

3
Les revenus de capitaux mobiliers
Les dividendes

-Paiement du PFNL de 21% (=> on garde cette somme de côté)


-Paiement des prélèvements sociaux de 15,5% (=> on garde cette somme de côté)
-Abattement de 40% sur le dividende

Exemple : dividende de 8000 €


PFNL = 8000*0,21 = 1680€
PS = 8000*0,155 = 1240€
Somme à prendre en compte pour les impôts => 8000*0,6 = 4800€
 C’est cette somme que l’on prendra pour ajouter à tous nos autres revenus !

On peut être dispensé de payer le PFNL si on a un revenu fiscal de référence n-2


-de 50 000€ pour une personne seule
-de 75 000€ pour un couple

Les intérêts

-Paiement du PFNL de 24% (=> on garde cette somme de côté)


-Paiement des prélèvements sociaux de 15,5% (on garde cette somme de côté)

-Puis on impose les intérêts tel quel (si 3000€ d’intérêts alors imposer 3000€ d’intérêts)

On peut être dispensé de payer le PFNL si on a un revenu fiscal de référence n-2


-de 25 000€ pour une personne seule
-de 50 000€ pour un couple

Les produits d’assurance-vie

On paye seulement sur notre plus-value.

Avant 4 ans :
-imposer à L’IR avec tous les autres revenus
Ou alors
-prélèvement forfaitaire de 35%. (A cela s’ajoutent les prélèvements sociaux de 15,5%)
Entre 4 et 8 ans :
-imposer à L’IR avec tous les autres revenus

4
Ou alors
-prélèvement forfaitaire de 15% (plus les prélèvements sociaux de 15,5%)
Au-delà de 8 ans :
-Soit imposer à L’IR avec tous les autres revenus
-Soit prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5%. (A cela s’ajoute encore les 15,5% de
prélèvement sociaux)

Quand on fait des versements avant le 70ème anniversaire :


Tout ce qui sera mis sur l’assurance vie pour le bénéficiaire sera exonéré de droit de
successions sur les premiers 152 500€ par bénéficiaire. Au-delà 20% de droit de succession.

Si j’ouvre une assurance vie après 70 ans j’aurai le droit de donner 30 500 € par bénéficiaire
qui seront exonéré de droit de succession.

5
Les plus-values

Les plus-values mobilières (sur vente de titre)

Plus-value = Prix de vente – prix d’achat

-Prélèvement sociaux de 15,5 % sur PV (=> on garde cette somme de côté)

-Puis calcul de l’abattement :

Soit : régime de droit commun


Depuis moins de 2 ans : pas d’abattement
Depuis 2 ans mais moins de 8 ans : abattement de 50%.
Depuis plus de 8 ans => 65 % d’abattement

Ou alors : régime incitatif ou de faveur  A appliquer dans les 4 cas suivant


* quand on vend des titres d’une PME que l’on détient depuis moins de 10 ans :
*quand un dirigeant d’entreprise part à la retraite.
*Quand on vend des titres d’une jeune entreprise innovante ou que je vends les titres à un
membre de la famille. Si je vends à un membre de ma famille, il doit garder les parts au
moins pendant 5 ans pour bénéficier des avantages du régime incitatif.
*Pour celui qui part à la retraire. Celui qui part à la retraite a un abattement fixe de 500 000€
(+ abattement ensuite suivant le nombre d’année de détention ci dessous)

Entre 1 et 4 ans : 50 % d’abattement


Entre 4 et 8 ans : 65 % d’abattement
Au-delà de 8 ans : 85% d’abattement