Vous êtes sur la page 1sur 6

L-T- ER-RAZI El jadida Dossier référence - 1 TRANSMISSION Classe :

-
Construction Mécanique ENGRENAGES_Exercices Prof : M.LEMSYEH

EXERCICE n°1
Soit un réducteur de vitesse à roue dentée à arbre creux, composé d’un engrenage parallèle à denture
droite. Le réducteur permet la transmission d’un mouvement de rotation à des vitesses différentes
entre l’arbre moteur (plein) et l’arbre récepteur (creux).
Arbre creux
Schéma
récepteur technologique :
2

* A : Contact entre (1) et (2)


1
 On donne : Arbre moteur
- Pignon moteur (1) : Z1 = 20 dents
- Roue réceptrice (2) : Z2 = 90 dents
- Module : m = 2
- Vitesse de rotation du moteur : N1=3000 tr/min 2

 On demande : Répondre directement sur ce document


1. Compléter le schéma cinématique du réducteur ci- A
contre en utilisant deux couleurs différentes (liaisons
avec le carter et liaison entre les deux roues 1
dentées) Carter
2. Remplir le tableau ci-dessous en détaillant les calculs
(colonne « Calculs ») et en donnant la réponse
(colonne « Réponses »).
Calculs Réponses

Pas p

Hauteur de dent h

d1
Diamètres primitifs
d2

da1
Diamètres de tête
da2

Entraxe a

Raison r(2/1)

Vitesse de rotation de
sortie
N2

/conversion/tmp/scratch/454666667.doc Page 1 sur 6 lemsyeh 08/01/2020


L-T- ER-RAZI El jadida Dossier référence - 2 TRANSMISSION Classe :
-
Construction Mécanique ENGRENAGES_Exercices Prof : M.LEMSYEH

EXERCICE n°2
Un moteur électrique (Vitesse de rotation N M= 2400 tr/min) entraîne une vis sans fin (1). Le mouvement
de rotation de la vis sans fin (1) est transmis à l’arbre de sortie de la roue dentée (7) par la chaîne
cinématique composée de 2 sous-ensembles A et B.
A : Un engrenage roue et vis sans fin (1) et (2)
B : Un train d’engrenages parallèles (3), (4), (5), (6), (7)
 On donne :
Le schéma cinématique et les caractéristiques des différents éléments de la chaîne cinématique de
transmission de mouvement :
N7= ?

7 Z7 = 80 dents
6 Z6 = 40 dents
Bâti (0)

N1=NM=2400
2 6
tr/min N7
5 Z5 = 60 dents r 4/3 =
N3
A 4 Z4 = 30 dents
1 5 7 3 Z3 = 20 dents
B
3
2 Z2 = 80 dents N2
4 r 2/1 
1 Z1 = 4 filets N1
Rep Caractéristiqu Rapport de
 Objectif : Déterminer la vitesse de rotation de sortie, N7.
. e transmissio
 On demande : Répondre sur feuille n

1. Exprimer litéralement puis calculer le rapport de transmission du sous-ensemble A , r 2/1 =


(N2/N1)
2. Déterminer le rapport de transmission du sous-ensemble B, r 7/3 = (N7/N3), pour cela :
a) Donner le repère des roues menantes (la roue dentée (4) est à la fois menante et
menée)
b) Donner le repère des roues menées
c) Exprimer litéralement le rapport de transmission r 7/3 = (N7/N3)
d) Calculer le rapport de transmission r 7/3 = (N7/N3)
3. La roue intermédiaire (4) a-t-elle une influence sur la valeur du rapport de transmission r7/3 ?
Jusitifier.
4. En fonction du nombre de contacts extérieurs du train d’engrenages B, donner le sens de rotation
de (7) par rapport à (3) (inverse ou identique)
5. Conclure sur le rôle de la roue intermédiaire (4)

6. Exprimer puis calculer le rapport de transmission global r 7/1 = (N 7/N1) en fonction de r 2/1 et de
r7/3
7. La chaîne cinématique de transmission de mouvement composée des sous-ensembles A et B,
est-elle un réducteur ou un multiplicateur de vitesse ? Jusitifier.
8. Exprimer litéralement la vitesse de rotation de l’arbre de sortie N 7 en fonction de N1 (=NM) et r7/1
puis calculer N7 en tr/min, en prenant r 7/1 = 1/120 .

9. Exprimer litéralement la vitesse de rotation angulaire 7 en fonction de N7 puis calculer 7 en


rad/s.

/conversion/tmp/scratch/454666667.doc Page 2 sur 6 lemsyeh 08/01/2020


L-T- ER-RAZI El jadida Dossier référence - 3 TRANSMISSION Classe :
-
Construction Mécanique ENGRENAGES_Exercices Prof : M.LEMSYEH

EXERCICE no 3
Un moteur électrique (Puissance P = 1500 W, Vitesse de rotation N M= 3500 tr/min) entraîne une vis
sans fin (1). Le mouvement de rotation de la vis sans fin (1) est transmis à l’arbre de sortie de la poulie
(8) par la chaîne cinématique composée de 3 sous-ensembles A,B et C.
A : Un engrenage roue et vis sans fin (1) et (2)
B : Un train d’engrenages parallèles (3), (4), (5), (6)
C : Un ensemble poulies-courroie (7) et (8)
 On donne :
Le schéma cinématique et les caractéristiques des différents éléments de la chaîne cinématique de
transmission de mouvement :

N1=NM=3500 8 8 = 70 mm N8
2 5 6 r 8/7 =
tr/min 7 7 = 35 mm N7
Bâti (0)

6 Z6 = 50 dents
A
1 5 Z5 = 30 dents N6
B r 6/3 =
8 4 Z4 = 60 dents N3
3
4 3 Z3 = 25 dents
C
7 2 Z2 = 50 dents N2
r 2/1 
1 Z1 = 2 filets N1
 Objectif : Déterminer la vitesse de rotation de sortie, N8.
Rep Caractéristiqu Rapport de
 On demande : Répondre sur feuille N8= ? transmissio
. e
10. Exprimer litéralement puis calculer le rapport de n
transmission du sous-ensemble A , r 2/1 = (N2/N1)
11. Déterminer le rapport de transmission du sous-ensemble B, r 6/3 = (N6/N3), pour cela :
e) Donner le repère des roues menantes
f) Donner le repère des roues menées
g) Exprimer litéralement le rapport de transmission r 6/3 = (N6/N3)
h) Calculer le rapport de transmission r 6/3 = (N6/N3)
12. Exprimer litéralement puis calculer le rapport de transmission du sous-ensemble C , r 8/7 = (N8/N7)
13. En fonction du nombre de contacts extérieurs du train d’engrenages B, donner le sens de
rotation de (8) par rapport à (3) (inverse ou identique)
14. Exprimer puis calculer le rapport de transmission global r 8/1=(N8/N1) en fonction de r 2/1, r6/3 et
r 8/7
15. Exprimer litéralement la vitesse de rotation de l’arbre de sortie N8 en fonction de N1 (=NM) et r8/1
puis calculer N8 en tr/min, en prenant r 8/1 = 1/200
16. Exprimer litéralement la vitesse de rotation angulaire  8 en fonction de N8 puis calculer 8 en
rad/s.
17. Exprimer litéralement la vitesse linéaire de la courroie V en fonction de 8 puis calculer V en m/s.
18. Exprimer litéralement le couple disponible sur l’arbre (8) C8 en fonction de la puissane P et de 8
puis calculer C8 en N.m.

 HYPOTHESE : Le rendement de la chaîne cinématique et égal à 1, la Puissance disponible


sur l’arbre (8) est donc égale à la puissance du moteur P = 1500 W.

 RAPPEL : P=Cx Vitesse angulaire de rotation () en


rad/s
/conversion/tmp/scratch/454666667.doc
Page 3 sur 6 lemsyeh 08/01/2020
L-T- ER-RAZI El jadida Dossier référence - 4 TRANSMISSION Classe :
-
Construction Mécanique ENGRENAGES_Exercices Prof : M.LEMSYEH

Puissance (P) en W Couple (C) en N.m (Newton.mètre)


(Watts)

Les accouplements

Principe
La liaison mécanique permanente entre un arbre moteur et un arbre récepteur peut être assurée par un

accouplement. C’est à dire un mécanisme qui accepte et compense de légers défauts géométriques.

L’accouplement transmet le couple sans modification de la vitesse angulaire.

Types de défauts corrigés par les accouplements
Déplacement axial Décalage angulaire Désaxage angulaire Décalage radial

Différents types d’accouplements
Accouplement rigide (manchon)

Cet accouplement simple (donc peu coûteux), ne supporte pas de défauts d’alignement et transmet tous les à-coups et vibrations.

Joint de OLDHAM

Il réalise l’accouplement de 2 arbres parallèles voisins : le décalage radial faible peut varier en fonctionnement. L’énergie absorbée

augmente rapidement avec le décalage.

/conversion/tmp/scratch/454666667.doc Page 4 sur 6 lemsyeh 08/01/2020


L-T- ER-RAZI El jadida Dossier référence - 5 TRANSMISSION Classe :
-
Construction Mécanique ENGRENAGES_Exercices Prof : M.LEMSYEH

Joint de cardan

Il réalise l’accouplement de deux arbres à axes concourants (20 à 30°). Le rapport des vitesses de rotations des deux arbres varie, il

est fonction du désaxage angulaire.

Accouplement flexible

Il accepte un désalignement angulaire de quelques minutes. Il est utilisé pour la transmission de couples importants

Détail denture courbée

Accouplement élastique

Accouplement à croisillon

/conversion/tmp/scratch/454666667.doc Page 5 sur 6 lemsyeh 08/01/2020


L-T- ER-RAZI El jadida Dossier référence - 6 TRANSMISSION Classe :
-
Construction Mécanique ENGRENAGES_Exercices Prof : M.LEMSYEH

A ressort de compression

Éléments élastiques cisaillés

à ressort à lames fléchies

La liaison par obstacle élastiques, qui caractérise ce genre d’accouplement permet de léger défauts : un désaxage radial ou angulaire,

ou un déplacement axial.

Le couple transmissible dépend de la résistance du matériau constituant l’obstacle.

Les vitesses de rotation sont limitées par les effets de la force centrifuge.

/conversion/tmp/scratch/454666667.doc Page 6 sur 6 lemsyeh 08/01/2020

Vous aimerez peut-être aussi