Vous êtes sur la page 1sur 4

Méthode recherche et éthique

PSY 2574 Section A

Laboratoire #7 : Plan de Recherche

Travail présenté par


Duy Dat Nguyen
300092108

Travail présenté à
Antoine Benoît

École de Psychologie
Université d’Ottawa
(Automne 2019)
Trois articles empiriques:
« Self-Determination, Perception of Peer Pressure, and Drinking Among College Students »
« Examining the Role of Drinking Motives in College Student Alcohol Use and Problems »
« L’accès à l’Université : une situation stressante à l’origine de certaines stratégies
d’ajustement dysfonctionnelles »
1. Notre sujet de recherche est de comprendre les rôles de pression de pairs dans un
environnement universitaire sur les comportements des étudiants au premier cycle.
a. Le premier article :
a.1. Désigne une étude corrélationnelle qui nous permet de mieux comprendre les raisons
intrinsèques et extrinsèques qui sont responsables pour la consommation d’alcool parmi les
étudiants selon la théorie de la détermination de soi.
a.2. Dans cette étude, la recherche a trouvé que la relation entre la motivation externe et l’acte
de consommer d’alcool est presque complètement médiatisé par la perception de pression de
pairs de consommer l’alcool.
b. Le deuxième article :
b.1. Se concentre plus sur la relation entre la stimulation émotionnelle, la stratégie d’améliorer
les émotions négatives et le renforcement social. Le motif externe de consommer l’alcool n’est
pas un seul prédicteur pour les comportements.
b.2. Cela nous donne une perspective différente sur l’apparence de pression de pairs en deux
niveaux : indirecte et directe. Cela nous permet aussi de mieux comprendre la différence entre
deux niveaux différents de pression sociale et comment chaque niveau a un plus fort impact sur
la fréquentation de consommer l’alcool.
c. Le troisième article :
c.1. Se concentre sur les comportements dysfonctionnels (la consommation d’alcool, de
médicaments ou d’autres substances toxiques, etc.) en tant que stratégies de coping parmi les
étudiants de première année lorsqu’ils ont accès aux niveaux d’éducation supérieur.
c.2. Le niveau du stress joue un rôle important dans le lien entre la capacité des étudiants de
faire face aux enjeux universitaires et leurs façons de coping.
2. La question de recherche : est-ce qu’une relation existe entre le niveau de la pression de
pairs et la fréquentation de consommer l’alcool parmi les étudiants au premier cycle aux
communautés universitaires en Ontario.
3. Hypothèse : Le niveau de la pression de pairs fait un effet immédiat sur la consommation
d’alcool parmi les étudiants au premier cycle aux communautés universitaires en Ontario.
4. MÉTHODE
4.1. Notre recherche se propose d’identifier le rôle de la pression de pairs sur les
comportements des étudiants de consommer des boissons alcooliques en utilisant le
plan expérimental.
4.1.1. Nous croyons qu’il y a une relation causale entre les deux variables.
4.1.2. En plus, nous allons avoir la capacité de manipuler la variable indépendante
en tant que le niveau de pression de pairs dans ce cas-ci en divisant
aléatoirement le groupe de participants en deux groupes, contrôle et
expérimental.
4.1.3. Le groupe expérimental contient les participants qui vont être directement
influencé par les pairs alors qu’il n’aura pas de manipulation pour le groupe
contrôle.
4.2. Par rapport aux variables, il y a seulement une variable indépendante et une variable
dépendante pour cette étude :
4.2.1. Variable indépendante : le niveau de pression de pairs
4.2.2. Variable dépendante : la consommation d’alcool parmi les étudiants au
premier cycle aux communautés universitaires en Ontario
4.3.Opérationnalisation les variables dépendantes :
4.3.1. Dans cette étude présente, nous allons mesurer seulement un type direct de
pression de pair, qui est défini par le fait d’être offert une boisson de l’un de
leurs pairs
4.3.2. La consommation d’alcool signifie un acte de consommer une ou plus de
boissons alcooliques avec l’offre de l’autre personne.
4.4. Outils/ instruments de mesure/taches expérimentales :
4.4.1. Les étudiants seront recrutés pour cette étude du cours de psychologie en
recevant de crédit extra à la fin pour leur participation. Nous allons les diviser
aléatoirement en deux groupes : contrôle et expérimental. Tous les deux
groupes vont aller au même pub, « Château Lafayette » au centre-ville
d’Ottawa pour cette recherche, mais à deux périodes différentes. Les
participants du groupe contrôle vont y aller vendredi soir alors que ceux du
groupe expérimental vont y aller une semaine plus tard.
4.4.2. Les comédiens seront recrutés différemment afin d’éviter de révéler le but de
notre recherche. Nous allons les recruter par Facebook. Nous allons utiliser les
mêmes participants pour les deux soirs de l’expérience. Ils vont aussi recevoir
une compensation de 10 dollars à la fin de cette étude.
4.4.3. Afin de dépister la fréquentation de consommer d’alcool parmi les étudiants
après avoir offert une boisson, nous allons demander la permission du
propriétaire de regarder la caméra à la fin en observant les comportements des
participants. Nous allons mesurer le nombre de fois que les participants
accepteront de boire après avoir offerts par nos comédiens.
4.5. Échantillon, population et caractéristiques :
4.5.1. Environs 100 étudiants
4.5.2. L’âge des 18-25 ans
4.5.3. Au premier cycle à l’université d’Ottawa
4.5.4. Inscrit aux cours de psychologie
4.5.5. Les seuls critères d’exclusion sont si la participation de certaines personnes
apporte un conflit d’intérêt, peu importe la nature de celui-ci.