Vous êtes sur la page 1sur 2

Impôt sur les revenus et profits fonciers

Exercice 1 : (Impôt sur le revenu foncier)

Monsieur Aniss est propriétaire de 2 immeubles à Casablanca et d’un terrain agricole


dans la région de Fès, qu’il affecte à la location.

Pour les appartements :


- Le 1er immeuble est constitué de 12 appartements, dont 9 sont donnés en location
contre une redevance mensuelle de 5000 DH par appartement. L’un des
appartements loués est resté vacant pendant 3 mois. Par ailleurs, les travaux
d’entretien de l’immeuble, incombant au propriétaire, et qui sont effectués par les
locataires s’élèvent à 40000 DH par an, alors que les frais de gardiennage mensuels
supportés par le propriétaire et qui sont normalement à la charge des locataires sont
de 300dh.
- Le 2ème immeuble est constitué de 4 appartements, dont 2 sont loués gratuitement
à son fils comme dépôt pour ces marchandises alors que le reste est mis
gratuitement à la disposition d’une association de développement reconnu d’utilité
public. La location mensuelle est estimée à 3000 DH par appartement.

Le terrain est, quant à lui, loué contre 25000 DH l’année.

Travail à faire :
1. Calculer le Revenu foncier net.
2. Calculer l’IR à payer sachant que M.Aniss, est marié et père de 3 enfants dont l’ainé
a 30 ans, alors que les autres sont encore mineurs.

Exercice 2 : (Impôt sur le profit foncier)

Un appartement acquis en 1975 pour 100 000 DH est vendu en 2015 pour 1 050 000
DH. Le cédant qui louait l'appartement a justifié les frais d'acquisition qui s'élèvent à
17 000 DH. Par ailleurs, en 1980, le contribuable avait agrandi son appartement en
procédant à une addition de construction s'élevant à 30 000 DH, dont 10 000 DH
empruntés auprès du C.I.H, moyennant 1 500 DH d'intérêts payables en trois annuités.

Les coefficients de réévaluation en 1975, 1980, 1981,1982 et 1983 sont


respectivement de : 5,840 ; 3,791 ; 3,380 ; 3,038 et 2,918

Travail demandé : Calculer l’IR exigible par le contribuable


Exercice 3 : (Cession à titre gratuit)

Un contribuable cède en 2016, 2 appartements à titre gratuit :

- Le 1er appartement, cédé à sa sœur, a été acquis par voie d’héritage en date de
1978. La donation est estimée à 1 600 000 DH, alors que l’inventaire successoral
fixait la valeur vénale à 470000 DH. Les frais d’acquisition n’ayant pas été justifiés.

Le second, acquis en 1996 au prix de 365000 DH, représente quand à lui une
donation à une tierce personne qui n’a aucun lien de parenté avec le contribuable.
L’acte de donation stipule une valeur de 1 150 000 DH. Les frais d’acquisition
justifiés s’élèvent à 40000 DH. Par ailleurs, le contribuable avait procédé en 2006 à
des travaux de réparation évalués à 4000 DH ( peinture), ainsi qu’à des travaux
d’agrandissement en procédant à une addition de construction s’élevant à 50 000
DH, dont 30000DH empruntés auprès d’un établissement de crédit, moyennant
4500DH d’intérêts payables en 4 annuités.

Travail à faire :

1. Calculer l’impôt à payer.


2. Suite à un contrôle effectué, l’inspecteur a relevé une insuffisance de prix. Le
contribuable a reconnu l’insuffisance et a donné son accord pour la valeur de
1300000 DH. Calculer le complément d’impôt à payer.

Exercice 4 : (Partage d'immeuble avec soulte)

Un terrain et une construction (séparés) ont été acquis en indivision en 1996, à parts
égales, par Mr Zaki et Mr Amir pour les montants suivants :

- Terrain : 123 000 DH


- Construction : 250 000 DH
- Total : 373000 DH

En 2016, les deux propriétaires ont décidé de partager les biens en indivision comme
suit : M.Zaki conserve la totalité du terrain et cède à Mr Amir sa part dans la
construction. Les biens sont estimés pour :

- Terrain : 197 000 DH


- Construction : 567 000 DH
- Total : 764000 DH

Travail à faire : Calculer l’impôt à payer suite à l’opération de partage sachant que le
coefficient de réévaluation au titre de l’année 1996 est de 1,356