Vous êtes sur la page 1sur 5

Transformateur triphasé – Ivan FRANCOIS

Transformateur triphasé

On considère un transformateur triphasé couplage Dy, Sn=200 KVA, 20000V/400V f= 50Hz.

A) On donne les résultats suivants concernant les essais effectués sur ce transformateur
a) essai à vide sous U1n= 20 000 V, Po= 680 W, U2o= 400 V
b) essai en court circuit pour I2c= I2n/2, U1c= 400 V, Pc= 680 W

1) Donner le courant nominal secondaire I2n


2) Quel est le rapport de transformation m
3) Donner les valeurs des résistances et réactances de fuite ramenées au secondaire
4) Déterminer la chute de tension au secondaire, la charge présentant un cosφ=0,8 AR, le
courant secondaire étant I2n.
5) Donner le rendement du transformateur pour I2=I2n, la charge présentant un cosφ=0,8
AR

B) Le transformateur fonctionne dans les conditions suivantes pendant une période globale de
1 an (24h/24) soit 8760 heures (U1=U1n) :
Tiers temps : fonctionnement à vide
Tiers temps : fonctionnement en charge I2=I2n, cosφ=0,8 AR
Tiers temps : fonctionnement en charge I2=I2n/2, cosφ=0,8 AR
Calculer le rendement moyen de ce transformateur sur un an.

C) La section nette du circuit magnétique est de 2.10-2 m2, en admettant une induction
maximale de 1,4T, calculer les nombres de spires n1 et n2 de chaque enroulement.
1) Calculer n1 et n2 si l’on désire faire fonctionner ce transformateur sous 60 Hz, en
conservant la tension primaire nominale de 20 000 V, le rapport de transformation et
la valeur maximale de l’induction.
2) De quelle puissance apparente peut-on alors disposer en adoptant les mêmes densités
de courant que précédemment et en supposant inchangés les volumes de cuivre de
chacun des enroulements ?
Transformateur triphasé – Ivan FRANCOIS

Solution Transformateur triphasé

A)
1)
Sn
Sn = √3. U1. I1n = √3. U2. I2n => I2n =
√3. U2
. 
 = =  
√. 

2)
m=400/20000=0,02

3)
L’Essai en Court-Circuit donne pour I2=I2n/2= 144A : Pc =680W

Soit
Pc=3.Rs.I2c2 => Rs=680/(3.1442)

Rs=11 mΩ

2 2
 m.U 1cc 
2
 m.V1cc 
X s =   − R s2 =   − R s2 =  0,02.400  − (0,011) 2
 3I   
 I 2 cc   2 cc   3.144 
Xs=30 mΩ

4)

∆U2= √3(RsI2.cosφ+XsI2.sinφ)= √3 (0,011.289.0,8+0,03.289.0,6)

∆U2= 13,4V

5)
∆U2= U2o- U2
U2= U2o -∆U2 = 400-13,4 = 386,6V

Pour I2c = I2n/2, Pc = 3.Rs.I2c2 = 680W


Pour I2c = I2n, Pc = 4*680 = 2720 W
Transformateur triphasé – Ivan FRANCOIS

Pfer= 680W

√∗,∗∗,
η=
√∗,∗., 

η=97,8%
B)
Bilan énergétique du transformateur
W=P.T

Energie fournie en sortie sur la période Ws:

• A vide Ws1= 0. 8760/3 = 0

• I2n : Ws2= √3.386,6.289.0,8. (8760/3)= 452 MWh

• I2n/2:

∆U2= √3(Rs.cosφ+Xs.sinφ) I2n/2= √3 (0,011. 0,8+0,03.0,6)144= 6,7 V


Soit
U2=393,3V

Ws3= √3. 393,3 . 144 . 0,8. (8760/3)= 230 MWh

• Soit Ws = 682 . 10 6 Wh

Energie perdues due aux pertes fer :


La tension d’alimentation est toujours de 20 kV
• A vide Wfer = 680. (8760/3)

• I2n : Wfer= 680. (8760/3)

• I2n/2 : Wfer= 680. (8760/3)

• Soit Wfer= 680 . 8760 =5,9 MWh

Energie perdues due aux pertes joules :

• A vide Wj = 0

• I2n : Wj= 2720. (8760/3)= 7,9 MWh

• I2n/2 : Wj= 680. (8760/3)= 2 MWh

• Soit Wjoules= 9,9 MWh


Transformateur triphasé – Ivan FRANCOIS

Rendement sur la période :

!" 
η=!"!#$%&$"= ',,

η=97,7%

C)
U1=4,44.n1.f.S.B
U1
n1 =
4,44. f. S. B

20000
+1 = = 3217 012340
4,44.50.2. 10. . 1,4

Couplage Dy

Primaire

Secondaire

UAB
=m
Uab
VA n2 UAB n2 UAB n2
= => = => = √3
Uab n1 √3Uab n1 Uab n1

Donc
n2
m = √3
n1
Soit
0,02.3217
n2 =
√3

n2=38

1)
U1=4,44.n1.B.S.f
U’1=4,44.n1.B.S.f’
Avec U1=U’1
Soit
Transformateur triphasé – Ivan FRANCOIS

n′1 f f
= => n; 1 = n1.
n1 f′ f′
50
n; 1 = 3217. < > = 2681
60
0,02.2680
n′2 =
√3
n’2=31

2)
n1 diminue => moins de fil => moins de cuivre.
Or on souhaite garder le même volume de cuivre V =S.l =Cte
Donc si l diminue alors S doit augmenter
S augmente et on veut garder J=I1n/S constant. Donc I1n augmente.
Donc
Sn = √3. U1. I1n augmente

La longueur de fil l1=K.n1 devient l’1=K.n’1


Le volume de cuivre restant constant, V=S.l1=S’.l’1

Soit

S ; l1 n1 3217
= = = = 1,2
S l′1 n′1 2680

La densité de courant reste constante

I1n I1′n
J= =
S S′
Soit

S′ I1′n
= = 1,2
S I1n

Donc

S ; n = √3. U1. I1; n = 1,2. Sn

S’n=240KVA