Vous êtes sur la page 1sur 2

Mode de construction en terre crue : (pisé, adobe, torchis, bauge)

Pisé :

On le met en œuvre dans des coffrages appelés banches. La terre est idéalement graveleuse et
argileuse. Mais le pisé est presque toujours stabilisé au ciment.

Pour l’édification de murs en terre, il faut au préalable identifier la terre que l’on possède afin
de déterminer le système constructif que l’on retiendra : pisé, bauge, adobe ou torchis… Pour
ce faire il s’agit de déterminer la composition de la terre et donc sa granulométrie.

Analyse de la terre

Granulométrie :

Cailloux Graviers sable gros sable moyen sable fin silts et argiles
Rôle Appellations Taille
Argiles moins de 2µm
Liant
Silts 2 µm à 20 µm
Sables fins 20 µm à 0.2mm
Sables
Agrégat grossiers 0.2 mm à 2mm
Graviers 2mm à 20 mm
Cailloux 20 mm à 200 mm

Pour connaitre les domaines possibles d’utilisation d’une terre, il est utile d’en appréhender la
composition. Cet à cet effet qu’on pourra procéder à une étude de la granulométrie sur un
échantillon représentatif de la terre à utiliser.

Pour y parvenir, il convient de creuser sous la terre végétale, et de prélever l’échantillon sur
les parois du trou, et no au fond afin d’en assurer la provenance.

On effectue ensuite une décantation en plongeant l’échantillon dans un bocal contenant de


l’eau. Par effet de gravitation, des couches vont se former, et permettent de déterminer les
proportions des différents liants et agrégats présent dans la terre. La couche la plus haute
englobe les argiles, viennent ensuite les silts, les sables, puis les graviers et cailloux. Cette
méthode a l’avantage d’être facile à réaliser avec peu de moyens, elle reste cependant
approximative.

Une méthode plus rigoureuse mais plus contraignante nécessite l’utilisation de tamis de tailles
différentes qui permettent de séparer les grains de différentes tailles (à sec ou sous l’eau)

Torchis :

Le torchis est un mélange d’eau, de terre argileuse et de fibres naturelles (paille, foin, crin1 de
chevaux..) vient de se liaisonner par enrobage aux clayonnages ou par pression aux lattis des
pans de bois (murs extérieurs ou cloison) des maisons à colombages, fermes, grange, écuries,
étables, porcheries, poulaillers, pigeonniers, etc. le torchis est considéré comme le premier
matériau composite de l’histoire car il est composé d’une matrice plastique(terre) et de
renforts (fibres végétales ou poils d’animaux). D

1
Crin : poil long

Vous aimerez peut-être aussi