Vous êtes sur la page 1sur 58

Les réseaux sans fil

Partie 1 : Réseaux sans fils


&
Normes
Prof. A. KHALD, Phd
kh.vincirs@gmail.com
Contenue de la formation (1)
Partie 1 : Réseaux sans fils & Normes
Principes de base des WLANs
Normes des WLANs
Normes 802.11
Série 1 : Topologies IBSS et BSS Série 2 : WLAN à base des PAs

Partie 2 : Couches Protocolaires et Trames


Couches protocolaires
Trames
Série 3 : capture de trames

Partie 3 : Sécurité des Wlans


Sécurité de Base
Sécurité Avancée.
Série 4 : sécurité wifi
2
Contenue de la formation (2)
• Evaluation
– Contrôle
30%
– Comptes rendues

– Examen 70%

3
kh.vincirs@gmail.com
Vue générale
• Réseaux Sans Fil - Wlan
– Introduction
• 802.11
• Normes 1997 >> 2015
– Caractéristiques
• Portée théorique
• Bande de fréquences
• Débit
• Couche physique (Utilisation de canal, Modulation, Codage)
• Couche liaison (Accès au medium, Contention, CSMA/CA)
• Sécurité (WEP, WPA, Authentification)

4
Objectifs Partie 1

Norme 802.11x Caractéristiques


(Portée théorique, Bande de fréquences, Débit,
Couche physique, Couche liaison)

Partie 2

Trames Norme 802.11x

5
Europe Vs US
• HiperLAN (pour High Performance LAN) est le standard Européen (ETSI)
pour l’accès radio aux réseaux locaux.

• Du coté US, le groupe IEEE 802 est chargé de proposer des normes pour le
monde des réseaux locaux. Il possède a son actif les standards désormais
célèbres : Couche LLC (802.2), Ethernet (802.3), Token Ring (802.5) et la
partie accès radio est réservé à la série 11 du groupe IEEE 802. WiFi n’est
que la version 802.11b de ce groupe.

• Pourquoi 802.x ?: Car c’est en Février (2) de l’année 1980 (80) que l’IEEE a décidé de
s’organiser pour doter le monde sans pitié des réseaux informatiques de standards dignes de
ce nom.

6
802.x
802.2 Couche liaison
802 802.1
802.3 802.5 802.11 802.15.1 802.16
Description Mgt
et
Archi. 802.3 802.5 802.11 mac 802.15 802.16
mac mac mac mac

802.11a 802.11g 802.11n 802.11 ac 802.15 802.16


802.3 802.5
PHY PHY OFDM PHY OFDM PHY MIMO MU-MIMO FHSS PHY SODFM

• Les spécifications IEEE 802 s’intéressent aux deux couches les plus basses
du modèle OSI, elles incorporent des composants physiques et de liaison
de données.

• Le MAC définit les règles d’accès au médium et d’envoie de données, la


transmission ou la réception elle-même est géré par la couche PHY.

• 802.2 décrit une couche liaison commune

• Le règles de gestion sont décrites dans la partie 802.1


Par exemple 802.1x pour la sécurité, 802.1Q pour les vlans, et 802.1D STP
7
Normes 802.x (1)
• IEEE 802.1 : Gestion des réseaux locaux, VLAN, authentification, etc.
• IEEE 802.2 : Distinction entre couche Logical Link Control (LLC) et Media
Access Control (MAC)
• IEEE 802.3 : Couche média CSMA/CD Ethernet
• IEEE 802.4 : Couche média CSMA/CA Token Bus et AppleTalk (utilisée
en informatique industrielle)
• IEEE 802.5 : Couche média Token Ring (IBM)
• IEEE 802.6 : Groupe de conseils sur les réseaux à grande distance (Réseau
métropolitain ou MAN)
• IEEE 802.7 : Groupe de conseils sur les réseaux à large bande
• IEEE 802.8 : Groupe de conseils sur les réseaux sur fibre optique
• IEEE 802.9 : Réseaux à intégration de services comme RNIS
• IEEE 802.10: Interopérabilité de la sécurité des LAN/MAN
• IEEE 802.11 : Réseaux sans fil : réseau sans fil, Wi-Fi

8
Normes 802.x (2)
• IEEE 802.12 : Réseaux locaux utilisant le mécanisme de demande de priorité
• IEEE 802.13 : Inutilisé (À l'origine réseaux Mapway (dissous))
• IEEE 802.14 : Réseaux et modems câble (dissous)
• IEEE 802.15 : Réseaux privés sans fil (WPAN) comme le Bluetooth
• IEEE 802.16 : Réseaux sans fil à large bande par exemple le WiMAX
• IEEE 802.17 : Réseaux de fibres optiques en anneau (Resilient Packet Ring)
• IEEE 802.18 : Groupe de conseils pour la normalisation des communications
radioélectriques
• IEEE 802.19 : Groupe de conseils sur la cohabitation avec les autres standards
• IEEE 802.20 : Accès sans fil à bande large
• IEEE 802.21 : Transfert automatique des liaisons indépendamment du média
• IEEE 802.22 : Réseaux régionaux sans fil

9
Couches

10
Les réseaux sans fil

 Réseaux sans fil (Wireless Area Networks)


 Faire communiquer des dispositifs sans fil dans
une zone de couverture moyenne

WWAN
GSM, GPRS, UMTS

WLAN
802.11, HiperLan1/2,
HomeRF

WPAN
100m • 10m Bluetooth,
+km infrarouge

11
Place du Wifi
Variantes Wlan
Débit 802.11ac
Faisceaux Réseaux mobiles
802.11n Hertziennes
<100Mb/s
802.11a LTE 4G
UWB
50Mb/s 802.11g
HSDPA 3G+
802.11b WIMAX
Infrarouge
10Mb/s
UMTS 3G
HomeRF HyperLAN

1Mb/s Bluetooth
EDGE 2.5G

<100kb/s
GPRS 2G
Zigbee
Etendue
PAN Du Réseau
LAN MAN WAN
Les réseaux sans fil
• Avantages
– Mobilité
– Mise en œuvre.
• Inconvénients
– Qualité : Les bandes de fréquences utilisées sont les mêmes que les
fréquences de travail des fours micro-ondes, et d’autres normes
(Bluetooth)
– Longévité des batteries : : Les équipements mobiles ont une batterie
de faible capacité. L’énergie doit être économisée.
– Interopérabilité
– Sécurité : Les informations transitent « dans l’air ». Sans précaution
particulière, tout récepteur équipé d’une antenne peut : lire les
données, les modifier, se connecter au réseau. 3 problèmes :
confidentialité, intégrité, authentification.
– QoS
13
En quoi les réseaux sans fils différents?

• Débit
• Nombre de nœuds
• Consommation moyenne d’énergie.
• Robustesse de transmission
• Sécurité.
• Hand-Over
• Roaming

14
Domaines d’application

Tous les domaines où la mobilité est nécessaire pour


plus d’efficacité
Réseaux domestiques(à domicile)
Réseaux d’entreprises (Extension du réseaux
filaire)
Réseaux publics ( cafés, restaurants,
aéroports, hôtels, …) (Hotspot)
Itinérance (roaming), Point à point, Voix, …

15
Les technologies WLAN
 IEEE 802.11
Juin 1997: finalistaion du standard initial pour les WLAN IEEE
802.11
Fin 1999 : publication des deux compléments 802.11b et 802.11a
Fin 2014 : ratification du 802.11ac.
 HiperLAN (ETSI) [1]
1996: ratification de la norme HiperLAN/1 ( bande des 5 GHZ,
jusqu’à 24Mbs)
HiperLAN/2 ( bande des 5 GHZ, jusqu’à 54Mbs)
 HomeRF [2]
Mars 1998: HomeRF Working Group pour la domotique sans fil
(supporte voix/données)
bande de 2,4 GHZ, 10 Mbs et passe à 20 Mbs

[1] T. Rune, HiperLAN- The Approaching Standard for Wireless LANs, Septembre 1997 16
[2] www.distributique.fr/PRODUITS/2001/336_27_tendancehomerfp00.shtml
Problèmes rencontrés dans les WLAN

Interférence avec d’autres ondes ( Micro-ondes,


équipements électroniques, autres réseaux
sans fils adjacents)
Longévité des batteries
Inter-opérabilité
Sécurité
QoS
17
Résumé

Des techniques d’accès au


medium pour arbitrer le Couches Hautes

partage
S-Couche LLC

Couche Liaison
Logical Link Control

Des mécanismes de
S-Couche MAC
contrôle d’erreurs et de Medium Access Control
synchronisation assurant le
transfert des bits Couche physique

18
La couche Physique -1-

Technique d’étalement de spectre


la bande passante des données envoyées est plus
grande que celle du message original
la bande passante nécessaire dépend du Spreading Code
 FHSS: le Spreading Code est une liste de
fréquences : ‘Hoping Sequence’
 DSSS: le Spreading Code est appelé ‘Chipping
Code’

19
La couche Physique -2-
FHSS

FHSS (Frequency Hopping Spread Spectrum)

apparu avant DSSS, dans la 2ème guerre mondiale *

Basée sauts de fréquences, dans la bande ISM (2,4 GHz)

FCC: 75 sous-canaux de 1 MHz


débit limité: 2 Mbps

temps de séjour dans une fréquence: 400 ns

20
La couche Physique -3-
FHSS
Spreading Code : CABDFE
Temps

6 E
5
F
4
3
D

2 B
1
A

C Fréquence (GHz)
2,40 2,41 2,42 2,43 2,44 2,45 2,46

21
La couche Physique -4-
FHSS

• Le Spreading Code est négocié au début


si on prend celui de l’exemple précédent :
(2,3,1,4,6,5)
f

22
La couche Physique -5-
DSSS -1- DSSS (Direct Sequence Spread Spectrum)
Pas de sauts, envoi intégral de données sur un seul canal le DSSS provoque des transitions d’état très
Chaque bit de donnée converti en ‘Chipping Code’ rapides (chipping) qui tendent à
La détection et correction d’erreurs. étaler le spectre du signal

Data stream: 010 chipping code: 1 = 00010


chipping code: 0 = 11101

11010 00010 10001

0 11010
00010
1 Possibilité de recouvrement 10001
0 d’erreur sans retransmission grâce
à la redondance

La modulation DSSS étale le spectre du signal par une technique de


chipping Ceci permet avant tout de mieux résister au bruit
23
La couche Physique -5-
DSSS -1-
 Le spectre du signal émis est étalé sur tout le
canal grâce à une multiplication par un signal
pseudo-aléatoire.
 Avantages : robustesse, sécurité

24
La couche Physique -6-
DSSS/FHSS
incompatibilité: FHSS et DSSS ne peuvent coexister dans
le même environnement

FHSS est plus performant contre les interférences

DSSS est plus puissant pour le recouvrement d’erreurs

DSSS utilise plus efficacement la bande passante alors


qu’en FHSS l’overhead est assez élevé

FHSS limite le débit à cause de la limitation de fréquence


à 1 MHz

25
La couche Physique -7-
OFDM -1-
 la modulation OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) qui la
rend plus résistante aux interférences.

 La bande des 5GHz est


divisée en canaux de 20
MHz.
4 sous-canaux
 La modulation OFDM pour la
correction
divise les canaux de 20 48 sous-canaux de données d’erreur
MHz en 52 sous-canaux
de 0,3125 MHz pour
obtenir le débit choisi.
26
Un canal dans OFDM
La couche Physique -7-
OFDM -2-
Un Symbole
OFDM
Un Symbole (Plusieurs Symboles)

Sous porteuses
10001 ----

10110 ----
10001101100111010101…
01110 ----

10101 ----

Temps
Espace inter-symboles

27
La couche Physique -8-
MIMO -1-
• Utilise plusieurs antennes par poste pour une
même communication (diversité spatio-
temporelle ou technique MIMO – Multiple
Input Multiple Output).

– Diversité spatial
– Beam forming

28
La couche Physique -8-
MIMO -2- Diversité spatial
• La mise en œuvre la plus simple de ce principe consiste
simplement à écouter sur les deux antennes à la fois, et à
sélectionner à tout moment le signal de l’antenne qui reçoit
le mieux.
• Ceci est surtout utile pour résister aux interférences dues
aux multiples chemins qu’empruntent les ondes pour
arriver à leur destination (ce qu’on appelle le «multipath»)
• on a plusieurs antennes à la réception, et qu’elles sont
espacées judicieusement, alors la probabilité qu’il y ait
opposition de phase sur les deux antennes à la fois sera
faible.
• En choisissant toujours l’antenne qui a le plus fort signal

29
La couche Physique -8- Formation de faisceaux
MIMO -2- Beam forming

A Le le point d’accès émet le B Le point d’accès C Après un très bref instant


message simultanément commence par émettre il commence à émettre
sur ses deux antennes le signal uniquement également sur l’antenne
sur l’antenne de droite de gauche

Antennes Intelligentes : est en réalité composée de multiples antennes


classiques qu’elle synchronise de façon à former une sorte de faisceau
de rayonnement en direction de chaque utilisateur
30
Réglementation des émissions en France
 A l’interieur des bâtiments
 pas d’autorisation préalable
 bande 2,4465 – 2,4835GHz pour 100mW
 bande 2,4 – 2,4835GHz pour 10mW

 A l’exterieur des bâtiments dans un domaine privé :


 Autorisation obligatoire auprès de l’ART

 Bande 2,4465 – 2,4835GHz

 Sur le domaine public : règles édictées par l’ART(Autorité de Régulation


des Télécommunications)
La norme IEEE 802.11
 Ces normes IEEE 802.11 utilisent les bandes ISM (Industrial, Scientific
and Medical), allouées à travers le monde pour des opérations sans
licences.
 La bande « des 2.4 GHz » : 83 MHz alloués aux WLAN

 La bande « des 5GHz » : 200 MHZ alloués aux WLAN

La bande ISM
La norme IEEE 802.11
- Canal -

33
La norme IEEE 802.11
- Canal -
• Prenons le cas du WiFi à 2,4 GHz.
• Les communications ont lieu sur des canaux de
fréquences d’une largeur de 22 MHz.
• H = 22 × 106 Hz.
• Peu de bruit.
• On peut alors imaginer que le RSB, exprimé en
décibels, soit égal à 20 dB.
Calculer le rapport PS/PB.
Calculer La capacité maximale théorique du canal
de communication.

34
Les principales normes IEEE 802.11
Les principales normes IEEE 802.11
• 20MHz 40 MHz 160MHz
Regroupement de canaux
Doubler le débit
Fortes interférences

• MIMO 4x4x4 :
– 4 antennes pour l’émission
– 4 antennes pour la réception
– 4 flux simultanés.

36
Les extensions de la norme IEEE 802.11
 La norme IEEE 802.11b
 La norme IEEE 802.11a
 La norme IEEE 802.11g
 La norme IEEE 802.11n
 La norme IEEE 802.11 ac

37
Technique d’overlapping dans 802.11b
802.11b utilise DSSS
DSSS 2 phases : 1Mb/s
DSSS 4 phases : 2Mb/s
DSSS CCK 4 bit : 5,5Mb/s
DSSS CCK 8bit : 11Mb/s
Exemple :
Chaque canal fourni un débit de 11 Mbps
33 Mbps
Une station peut bénéficier d’un débit de 3311Mbps
Mbps

11 Mbps
11 Mbps

38
La norme IEEE 802.11b
 Bande des 2.4GHz divisée en 14 canaux de 22 MHz qui se
recouvrent
 Débits proposés : 1, 2, 5.5 et 11 Mbit/s
 Couche physique DSSS
 13 canaux en France

 11 canaux aux USA

39
40
La norme IEEE 802.11b

41
La norme IEEE 802.11b
 Le débit se dégrade avec la distance.
 Selon Cisco :

 En pratique, portée et débit dépendent beaucoup de l’environnement :


 Type de construction (cloisons, murs)

 Implantation des antennes

 Interférences (Bluetooth, fours micro-ondes, autres réseaux Wi-Fi).

42
Les extensions de la norme IEEE 802.11

 La norme IEEE 802.11b


 La norme IEEE 802.11a
 La norme IEEE 802.11g
 La norme IEEE 802.11n
 La norme IEEE 802.11 ac

43
La norme IEEE 802.11a
 Bande des 5GHz
 OFDM
 Débit maximal théorique de 54 Mb/s.
 Elle permet, grâce au MIMO d’atteindre des débits très élevés
(> 100 Mb/s réels)
 les centres de deux canaux successifs sont également espacés

de 5 MHz, mais la numérotation commence à 5 000 MHz.


Par exemple: le canal 34 a pour centre 5 170 MHz car

34 × 5 + 5 000 = 5 170

44
La norme IEEE 802.11a

45
La norme IEEE 802.11a
• Pour le WiFi à 5 GHz, 19 canaux indépendants de
20 MHz chacun sont utilisables en Europe.
• Débit théorique :

• Ces couches physiques du WiFi sont donc celles


qui offrent la plus grande capacité :
19 x 54 Mb/s ~= 1Gb/s

46
Les extensions de la norme IEEE 802.11

 La norme IEEE 802.11b


 La norme IEEE 802.11a
 La norme IEEE 802.11g
 La norme IEEE 802.11n
 La norme IEEE 802.11 ac

47
La norme IEEE 802.11g
 Le successeur de la norme IEEE 802.11b, nombreux
produits sur le marché actuellement
 Bande des 2.4GHz
 Compatible avec IEEE 802.11b et 802.11a (dans la
bande des 2.4GHz)
 Débits théoriques permis par la norme : 6, 9, 12, 18,
24, 26, 48, 54 Mbit/s
 Combine les avantages de 802.11a (modulation
OFDM) et 802.11b (étalement de spectre sur les
sous-porteuses).

48
Les extensions de la norme IEEE 802.11

 La norme IEEE 802.11b


 La norme IEEE 802.11a
 La norme IEEE 802.11g
 La norme IEEE 802.11n
 La norme IEEE 802.11 ac

49
La norme IEEE 802.11n

 Elle vise à remplacer la norme IEEE 802.11g en


restant compatible avec 802.11a et 802.11g
 Etait censée être ratifiée par la Wi-Fi Alliance en
octobre 2004. En juin 2007, ratification d’un draft
(brouillon) de la norme...
 Débit : 300 Mbit/s
 Comme 802.11a et 802.11g, repose sur la
modulation OFDM, mais utilise 54 sous-porteuses de
données par canal, au lieu de 48.
 Utilise Les techniques MIMO.

50
La norme IEEE 802.11n

 Utilise des canaux de 20 MHZ, ou 40 MHz en option (40MHz non


utilisables en France et au Japon).

Paramétrage des
débits supportés sur
les canaux de 20 MHz

Paramétrage des
débits supportés sur
les canaux optionnels
de 40 MHz

51
WLANProf. Ghassane ANIBA
Les extensions de la norme IEEE 802.11

 La norme IEEE 802.11b


 La norme IEEE 802.11a
 La norme IEEE 802.11g
 La norme IEEE 802.11n
 La norme IEEE 802.11 ac

52
La Norme 802.11ac
• Normalisé par l'IEEE le 8 janvier 2014.
• Bande de fréquence comprise entre 5 et 6
GHz.
• Un débit théorique de 1,3 Gbit/s et un débit
utile de 910 Mbit/s (en utilisant 4 canaux
occupant une sous-bande de 80 MHz).

• 802.11ac wave 2 (160 MHz, 6.93 Gb/s)


53
54
La Norme 802.11ac

55
Liste de quelques appareils compatibles
avec La norme IEEE 802.11ac
• Le HTC One a été le premier téléphone mobile (mars 2013).
• Les Samsung Galaxy S4 présenté le 14 mars 2013 et Samsung Galaxy S5.
• Le Macbook Air d'Apple, présenté le 10 juin 2013.
• Le Samsung Galaxy Note 10.1 2014 (octobre 2013).
• Le MacBook Pro avec écran Retina d'Apple, présenté le 22 octobre 2013.
• Le LG G3Le Mac mini d'Apple.
• Le Mac Pro d'Apple.
• L'Asus ROG G20, sorti début octobre 2014.
• L'Asus N550JK.
• Les tablettes Samsung Galaxy Tab S 8.4 et 10.1 (xxx 2014).
• L'ASUS - UX302LA-C4004H Zenbook.
• Le MSI GP70-2PE-409XFR.
• Le Lumia 930 de Nokia, lancé en France en juin 2014.
• Les Sony Xperia M2 et Xperia Z3.
• Les iPhone 6, 6 Plus et iPhone 6s d'Apple, sortis le 19 septembre 2014.
• Le Lenovo X1 Carbon Touch 2014 avec carte WiFi Intel Dual Band Wireless 7260AC.

56
https://fr.wikipedia.org/wiki/IEEE_802.11ac
802.11 : résumé

57
Architecture logique IEEE 802.11

IEEE 802.2

Couche 2 OSI
LLC ( Logical Link Control )

Liaison
MAC (Medium Acess Control)

FHSS DSSS OFDM MIMO

Couche 1 OSI
PHY
Frequency Direct Ortogonal Multi Input

Hopping Sequence Frequency Multi Output

58

Vous aimerez peut-être aussi