Vous êtes sur la page 1sur 52

19 Leçons de solfège

extraites du répertoire

avec accompagnement de piano

Volume 7

Jean-Jacques BURON

Editions
DERNONCOURT
Sommaire
pg.
1 Concerto pour violon en Ré Majeur - Rondo Ludwig van BEETHOVEN 1
2 Les quatre saisons - L'hiver Antonio VIVALDI 3
3 Symphonie en Do Maj. K.V. 425 (Linz) Wolfgang Amadeus MOZART 5
extrait du 4ème mouvement
4 Concerto pour violon en Mi min. - Opus 64 Félix MENDELSSOHN 8
extrait du 1er mouvement
5 Peer Gynt - suite n°1 Edvard Hagerup GRIEG 10
“Hall du Roi de la Montagne”
6 Valse en Mib Majeur - Opus 18 Frédéric CHOPIN 12
7 Danses slaves - Opus 72 - danse n°7 Anton DVORAK 15
8 Les tableaux d'une exposition Modeste Petrovitch MOUSSORGSKI 18
“Le vieux château”
9 Rondo a Cappriccio - Opus 129 Ludwig van BEETHOVEN 21
10 Concerto pour piano en La min. - Opus 54 Robert SCHUMANN 24
extrait du 1er mouvement
11 Guillaume Tell - extrait de l'ouverture Gioacchino ROSSINI 26
12 Bagatelle n°4 pour piano "La Lettre à Elise" Ludwig van BEETHOVEN 29
13 Gypsy Rondo Joseph HAYDN 32
14 Humoresque - Opus 101, n°7 Anton DVORAK 35
15 Sonate pour piano n° 8 en Do min. - Opus 13 Ludwig van BEETHOVEN 38
extrait du 3ème mouvement
16 Nabucco - extrait de l'ouverture Giuseppe VERDI 40
17 Symphonie n°7 en Do Maj. - extrait du 2ème mvt. Franz SCHUBERT 43
18 Symphonie n°85 en Sib Maj. "La Reine" Joseph HAYDN 46
extrait du 2ème mvt.
19 Polonaise - Le petit livre de clavecin Jean-Sébastien BACH 49
d'Anna Magdalena Bach
Concerto pour violon en Ré Majeur
extrait du Rondo

Ludwig van BEETHOVEN


(1770-1827)

## 6 j
Allegro
jœ œ jœ œ œ j j j
& 8 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
p œ œ
# 6
& # 8 ‰ ‰ œ œ œ ‰ ‰ œ œ œ ‰ ‰ œœ œœ ‰ œ œ ‰ œ ‰
1 p
œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œ œ œœ œ
œ
œœ œœ œœ

? # # 68 œ œ . œ œ œ. œ œ œ ‰ œ ‰ œ
J J J œ œ œ œJ

## j œ j œ j j j
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ j œ œ œ
œ œ œ œ
#
& # ‰ œ œ œ ‰ ‰
œœ œœ œœ
‰ ‰ œ œ ‰ œ ‰ œ
œœ œœ œœ œœ
‰ j j
œ œœ œœ
œœ œœ œœ œ œ œ œ œœœ œœœ œœ
œ
? ## œ . œ œ œ. œ œ œ ‰ œ ‰ œ œ œ œ ‰ ‰ œ œ œj ‰ ‰
J J

## U
& j ?
œ œ œ œJ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
J œ œ œ œ œ œ
J
J J J
f
## U
& ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰
œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœœ œœœ œœ œœ œ œ œ
œ
œœ œœ œ
œ œ œ œ œ œ œ
f
U
? ## ‰ œ œ œ œ œ. œ œ œ. œ œ œ ‰ œ ‰ œ œ œ œ œ
J J J J
Editions Dernoncourt Tous droits réservés pour tous pays.
2

? ## œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
J œ
J œ œ œ œ
J J

#
& # ‰ œ œ œ ‰ ‰ ‰ ‰ œ œ ‰
œœ œœœ
œœ œœ œœ œœ œœ œœ
œ œ œ œœ œœ œ œ œ œ œ œ

? ## œ . œ œ œ. œ œ œ ‰ œ ‰
J J œ œ œ œ œ œ

œ œ œ
? ## œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ . œ. œ œ œ. œ
œ œ & j œ. œ. œ œ
œ
#
& # œ œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ
? ## œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

#
& # œ. œ j œ. œ œ œ. œ œ œ. œ œ œ. œ œ œ. œ. œ œ
œ œ œ
#
& # œ œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ.
œ œ œ œœ œœ œœ œ. œ. œ œ

? ## œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙.
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

# .
& # œ. œ œ œ. œ œ œ œ. œ œ œ. œ œ œ . œœ œ ‰ œ ‰ œ ‰ Œ ‰

#
& # œ . œ œ œœ .. œœ œœ œœ .. œ œ. œ œ ‰ œ ‰ œœ ‰ Œ ‰
œ. œ œ œ. œ . œ œ œ . œ œœ .. œœ œœ œœœ œœ œ
? ## œ . j j
œ. œ œ ˙. œ. œ . œ œ œœ œ œœ œ œœ ‰ Œ ‰
3

Les quatre saisons


extrait de l'hiver

Antonio VIVALDI
(1678-1741)
Largo
b 4 j
&bb 4 œ œœœ œœœ ‰ j œœœœœ œ œ œ ‰ œ
œ œ
F
b 4
&bb 4 œ œœ œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ
2 œ
F
œ œ œ œ œ œ œ

? b b 44 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b

b œœ œœ
&bb œ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ

b
&bb œ œ
œ œ œœ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b œ œ nœ œ

b
&bb œ œ œ nœ œ œ œ œ œ nœ œ œœœ
œ œ œ œ nœ œ
b
&bb œ œ nœ œ
œ œœœ œ œ œ œ œ œœœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b
4
allargando a tempo
b
&bb œ ‰ œ œ nœ œ œ œ j Œ ?
œ œ œ œ œ œ œ œ ‰ œJ
œ J œ œ œ œ. œ œ
f p
b
& b b œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œnœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ
f p
? b
bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

cresc. ed incalzando
j œœœœœ œ œ œ ‰ œ œ œœ
? bb
b œ œ œ œ nœ œ œ œ ‰ œ J œ œœ œ œ œ œœœ

b
&bb œ œ œ œœ œœœ œœœœœœœœ œœœ œœœ œ œœœ œ œœœœœœœœœœœ
nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? b œ œ œ œ
bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

œ
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ
‰ œœ œœ œ œ œœ œœ œ ‰ œœ œœ œ œ œœ œœ œ ‰ œ
œ
b
p π f
b
& b b œœœœœœœœœœœœœœœœ œœ œ œ œœœœœœœœœœœœ œœ œ œ œœœœœœœœœœœœ
p π f
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b

U
dim. e allargando
? bb œ œ œ œ . œ˙ w w
b

b U
&bb œœœœœœœœœœœœœœœœ œ œ œ œ œ œ œ œ w
œ œ œ œ œ œ œ œ ww
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ U
œ œ œ œ œ œ œ œ w
b w
5

Symphonie en Do Majeur
K.V. 425 (Linz)
extrait du 4ème mouvement

Wolfgang Amadeus MOZART


(1756-1791)

? ## 2 ˙ œ. œ œ œ œ #œ
Presto
4 œ #œ œ œ œ Œ
J
p
? # # 42 ˙ œ. œ ˙œ œ œ œ œœ ˙
J Œ
3 p
? ## 2 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙˙
4

? ## œ # œ œ œ œ œ œœœœ œ Œ œ.
œ
œœ œ œ œœœœ œ œœœ œœ
f
? ## ˙ œ Œ
œ œœœœ œ
&
œ. œœ œ œ œ œ œ œœœ œ
f
? # # ˙˙ œ œœ œœ œœ œœ Œ œ. œœ œ œ œ œ œ œœœ œ

œ. œ œ œ œ. .
? ## œ Œ J œ œ œ œ œ #œ œ ‰&
J œ. œœ œ œ œœœœ
p f
##
& œ Œ ˙ œ œ œ. œ. œ œ œ œ œ œ
j‰
œ. œœ œ œ œ œ
p f
? ## œ Œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ‰ œ. œœ œ œ œ œ
J
6

## œ œ. œ. j
& œ œœœœœœ œ Œ œ. J œ œ œ œ œ
J œ
p
#
& # œ œœœ œ œ Œ
œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ
p
? ## œ œ œ œ œ œ Œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

## œ. j
& œ œ œ œ œ œ œ ‰ œ œ œ ‰ œœœ ‰ œœ ‰ ˙ œ œ. œ
j
œ
f
# ˙ œ. j œ. j
& # œœ œœ œœ œœ œœ
j ‰ j ‰
œ œ œ œ ‰
œ œ œ ‰ œ œ
œ
f
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
? ## œ œ œ œ œ
J ‰ J ‰ J ‰ J ‰

#
& # œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
œ œ œ œ œ œ
#
& # œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ
œ œ œœ œ œœ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ
? ## œ œ œ œœ œ œœ œœ œœ œœ
œ œ Œ œ Œ Œ

# œœœœ
& # ˙ œ. œ. ? Œ œ œ œ œ #œ œ œ œ #œ nœ
p
## œ œ œ œ œ œ œœ. œœœ. œ œ œ œ œ œ œ
& œœ œ ∑ ? œ œ œ œ œ
p
? ## ∑ œ. œ. ∑
#œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ
7
.
? # # œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ # œ œ œ œ # œ. œ Œ #œ œ œ œ œ
Œ
f
œ
? ## œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ Œ Œ
&
œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ
f
? ## ˙ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
#œ œ œ œ ˙ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
? ## œ œ œ œ Œ Œ

#
& # œ œ œ œ # œœ Œ # œœ œœ œœ œœ œœ Œ n œœœ œœœ œœœ œœœ œœj œœ œœ
j
œœ œœ œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
? ## œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ

? ## œ œ œ. œœ œ œ œ
œ & œ œ œ. œœ

# œœ .. œœ œœ œœ œœ .. œœ
œ. œ œ. œ
& # œœj œœ œœ
j? J œ œ &
j
œœ œœ œœ
j j
œœ œœ œœ
j? J
œ œ œ œ œ œ œ œ œ
? ## œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ

# œ. œ œ œ œ œ. œ œ œ
& # œ œ œ
œ
œ. œ œ
Œ

œ œœ
? # # œœ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ Œ
&
œœ œœ œ œ œœ œ œ œ. œ œ
œ œ œ
? ## œ. œ œ
œ œ œ œ œ Œ Œ œ ˙ Œ œ œ
œ. œ œ
Œ
8

Concerto pour violon en Mi mineur


Opus 64
extrait du 1er mouvement

Félix MENDELSSOHN
(1809-1847)
œ
Allegro molto appassionato
# œ. œ ˙ œ ˙ œ œ œ œ ˙.
& C Ó J œ œ œ
p
#
& C œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ
4 p
œ ˙ œ œ ˙ œ œ ˙ œ œ ˙ œ œ ˙ œ

? # C ˙. œ ˙. œ ˙. œ œ ˙ œ œ
œ œ œ

œ ˙ œ
# œ œ ˙. œ œœœ œ #˙ œ ˙ œ œ
& œœ œ œ œ . ?J

#
& œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ # œœœ ˙˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ
œ ˙ œ œ ˙ œ œ ˙ œ œ œ ˙ œ œ ˙ œ

?# œ œ œ œ ˙. œ ˙. œ ˙. œ
˙. œ œ œ œ œ

œ œ œ œ œ
?# ˙. œœ œ œœœœœœ œœœœ œ œ œ œ œ ˙ œ œœ

#
& œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ # œœœ ˙˙˙ œœœ œœœ ˙˙˙ œœ œ œœ œœ œ œœ ˙˙ œœ
œ ˙ œ œ ˙ œ œ # œœ œ œ œœ œ ˙ œ

?# œ ˙ œ ˙. œ w ˙. œ w ˙. œ
9
œœ œœ œœœœœ œ œ œ ˙ œ œ ˙
? # œ œœ #œ œ œ
&œ œ œ œ. œ
J

#
& # œœœ ˙˙˙ œœœ œœ ˙˙ œœ # œœ ˙˙ œœœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œ ˙ œ
œ ˙ œ œ ˙ œ ˙ œ œ ˙ œ # œœ ˙˙ œœ

?# w ˙. œ w w w ˙. œ

# œ ˙ œ œ œ œ œ
& ˙ œ œ ˙. œ œ œ œ œ œ
f
#
& œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ
œ ˙ œ œ ˙ œ œ ˙ œ œ ˙ œ œ ˙ œ
f
? # ˙. œ ˙. œ œ ˙ œ œ œ
œ œ œ ˙.

# ˙. œ œ œœœ œ #˙. ? #˙.


& œ œ œœœ œ œ
S
# œ ˙ Œ ∑ Œ œœ œ œœ Œ
& œœ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ
œ ˙ œ œ ˙ œ # œœ ˙˙

?#
œ
œ œ œ ˙.
œ œ
œ
œ œ œ œœœ œ # œ œœœ œœ
œ œ

?# œ œ ˙. ˙. ˙ œœœœ
œœ œ #˙. œ #œ #œ
S S S S
# ∑ Œ œœ œ œœ Œ Œ œœœ œ œœœ Œ Œ œœ œ œœ œŒ œœ œœ œœ œœ
& #œ œ œ œ œ œ œ
œ œœ
?# œ œ
œœ œ # œ œœœ œœ Œ
œ Œ œœ œ Œ Œ œœœ œœ œœ
œ œ
œ œ œ œ
10

?# ˙ œœœ œ œ #œ œ
#œ œ #œ œ œ œ œ œ #œ #œ &œ œ œ
œœœœœ
œ œœœœœœœœ

#
& œœ œœ œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœœ # œœœ œœœ œœœ œœ œœ œœ œœ # œœ œœ
œ œ # œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
?# œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ #œ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ

#
& œ œ œ #œ œ œ œ nœ #œ œ œ œ œ nœ œ œ # œ œ œœœœ
œ œ œ œ œ œ Œ Ó
œ
# Œ Ó
& œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ # œœ œœ œœœ œœœ œœ œœœ # œœœ œœœ œœ
œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ
?# œ œ œ œ #œ œ nœ œ œ Œ Ó
œ œ œ œ œ œ œ œ

Peer Gynt
extrait de la suite n°1 (IV-Hall du Roi de la Montagne)

Edvard Hagerup GRIEG


(1843-1907)

b > . .
œ. œ. œ. œ œ̆ œ. œ
Alla marcia e molto marcato
& b b 44 œ œ œ
. œ œ œ
. # œ œ œ
. n œ b œ œ
. œ œ œ
. œ
. œ œ
.
œ
. œ œ
. œ œ
.
œŒ ?
œ . . fl . fl . fl . œ. . . . fl .
p.
b 4
& b b 4 Œ œœœ Œ œœœ Œ # œœœ Œ b n œœœ Œ œœœ Œ œœœ Œ œœœ Œ œœœ Œ œœ Œ œœ
5 p
. . . . . . . . œ. œ.

? b b 44 Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ
b œ. œ.
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.
11
œ̆ n œ. œ. œ̆ œ. œ.
crescendo poco a poco
. . œ. œ. œ. œ. . œ. >˙ . . œ̆ . œ.
? b b # ˘œ œ. œ. n ˘œ b œ. œ. . . .
œ
œ. œ œ œ œ œ œ. n œ. n œ œ œ
b
F
b n œœœ Œ œœœ Œ n œœœœ Œ œœœ
& b b Œ # œœœ Œ b n œœœ Œ œœ Œ œœ Œ œœœ Œ œœœ Œ
œ. œ. œ.
. . œ. œ. . . .
F
? b Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ
bb œ. œ. œ. œ. œ. œ.
œ. œ. œ. œ.

. . n . œ. œ̆ œ. œ. œ̆ n œ. œ. >œ
œ
? bb œ n œ
Œ n œ n œ œ œ̆ . œ.
œ œ̆ n œ. œ. œ̆ œ. œ. n œ n œ œ œ̆ . œ.
œ
b & œ . .
. . œ. . . .

b n œœœ Œ œœœ Œ n œœœ Œ œœœ Œ n œœœ Œ œœœ Œ n œœœ Œ œœœ Œ n œœœ Œ œœœ
&bb Œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

? b Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ Œ
bb œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.
.

b œ̆ . œ. > >
& b b nœ ˙ œ. œ. œ. œ. flœ œ. œ. # œ œ œ. n œ b œ œ. œ œ
œ. . . œ
. œ
. œ œ
.
œ
. œ œ
. œ œ
.
œ Œ
fl . fl . . fl .
f
b œ
& b b Œ n œœœ Œ œœœœ Œ œ Œ œ
œœ œœ
Œ # œœ Œ n œœ Œ œ Œ œ
œœ b œœ œœ œœ
Œ œœ Œ œœ
œœ œœ
. . œ. œ. œ œ. . .
f . . .
? bb Œ Œ œœœœœœœœ œœœœœ œœœ œœœœœœœœ œœœœœœœœ
b œ œ. > > > > > > > >
.

b œ. œ œ œ. Œ œ̆ Ó
& b b œ œ œ œ. œ œ œ. # œ œ œ. n œ b œ œ. œ œ
œ. . . œ
. œ
. œ œ
. . œ. . ˙
. . . fl . fl . fl . . > ƒ
b
& b b Œ œœ Œ œœ Œ # œœ Œ n œœ
œœ b œœ
Œ # œœ Ó Œ œœ Œ œœ Œ œœ Œ œœ
œœ œœ n œœ œœ œœ œœ œœ
. . . . ƒ fl . . . .
? bb œ œ œ œ
b > œ œ > œ œ >œ œ œ œ >œ œ œ œ >œ œ œ œ >œ œ œ œ >œ œ œ œ >œ œ œ œ œ Œ Ó
œ
>
12

b . . œ. œ. >˙ œ̆ œ̆ . . .
œ . . œ. œ.
œ
& b b Œ œ̆ Ó œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.
œ
. n œ œ ? Œ Ó Œ Ó œ. œ œ œ
F ƒ F
b Œ œœœ Œ œœœ Œ n œœœ Œ œœ Œ # œ Ó Œ œœœ Œ œœœ
& b b Œ œœ Ó . œ. œ Œ œœ Ó
œœ . . n œœ œœ . .
fl F ƒ fl fl F
? b œ Œ Ó
bb œ Œ œ Œ œ Œ œ Œ œ Œ Ó œ Œ Ó œ Œ œ Œ
œ œ œ œ œ
> > >

. . œ. >˙ œ̆ œ̆ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ̆
? b b n œ œ. œ Œ Ó Œ Ó Œ Œ Ó
b
ƒ p ƒ
b
& b b Œ n œœ. œ Œ œœœ Œ #œÓ Œ #œÓ Œ #œ œ œ #œ œ œ
œœœœ
Œ œœ Ó
. n œœœ n œœœ n œœœ. œœœ. œœœ. n œœœ. œœœ. œœœ. .
œœ
fl
ƒ fl fl p ƒ
? b
bb œ Œ œ Œ œ Œ Ó œ Œ Ó œ Œ Ó ∑ œ Œ Ó
œ œ >œ >œ >œ œ
fl

Valse en Mib Majeur


Opus 18

Frédéric CHOPIN
(1810-1849)

b b 3 ˙^ œ. ^ ^ ^ ^
Vivo
& b 4 œ. ˙ œ. œ. œ œ. œ. œ œ. œ. œ œ. œ. œ œœ
œ œœ œ œ
f
b 3 ^ . ^
œ. ˙
^ ^
œ. œ. œ œ. œ. œ
^
œ. œ. œ œ. œ. Œ
&bb 4 ˙ œ Œ
6 f
œœœ œœœ œœ œœ
œ œ
? b 3 ∑ ∑ ∑ ∑ ˙.
bb 4 ˙.
° °
13

b ^ >
&bb œœ ˙ œ. œ. œ œ œ œ œ œœœ œ œœœ œ œœœ
œ œ > > >
p
b
& b b Œ œ œ Œ b œœ œœ ˙
b ˙˙
œœ ˙ œœ ˙˙ œœ œ œ
œœ œœ œ œ œ b ˙˙ œ ˙ œ œ˙ œ œœ
œ
p
? b ˙. ˙ nœ œ œ œ œ
bb œ œ œ œ œ ˙.
° ° ° ° ° ° ° ° ° °

b ^
&bb œ œœ œ. œ œœœœ œœœœ
œ œœœ œ œœ œ œ J bœ bœ
>

f >
b
&bb Œ œ œ Œ
œœ œœ
Œ œ œ Œ œ œœ ˙
b ˙˙
œœ ˙ œœ
œœ œœ œ œ œœ œœ b œœ œ œ b ˙˙ œ
f
? b . ˙. ˙ nœ œ œ œ
bb ˙ ˙. œ œ œ
° ° ° ° ° ° ° ° °

b œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ
&bb œœœœ œ œ nœ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ nœ
œ œ
> p
? Œ œœ œœ
œ œ œ œ nœ œ œ œœ
b
& b b ˙˙ œœ Œ œœ œœ Œ n œœ œœ Œ œœ œ
˙ œ œ œ bœ &
œ œ œ
p
? bb œ œ œ ˙ œ
b ˙. ˙. ˙. ˙.
° ° ° ° ° ° °

b œ œ bœ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ
& b b œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œœ
3

œ œ nœ
>
b œœ œœ œœ œœ
&bb Œ œ œ Œ Œ œœ œœ Œ œœ ? Œ œ œ Œ œ œ
n œœ œœ œœ œœ bœ œ œ œœ
œ œ œ
? bb n ˙ . ˙. ˙.
b ˙. ˙. ˙.
° ° ° ° ° °
14

œ
& bb b œ. œ. œ. œ œ œ œ n œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ œ œ
œ bœ
œ
3

œ. œ. œ.
œ >
? b b Œ n œœœ œœœ œ œ
Œ œœ œœ & Œ œ œ Œ Œ
b
n œœ œœ œœ œœ
œ œ b œœœ œœœ

? b ˙. ˙. ˙.
b b ˙. ˙.
° ° ° ° °

˙ œ. œ. >œ œ œ
b œ œ œ œ
&bb ˙ ?œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ
f
b
& b b Œ œœ Œ
œœœ œœœ
Œ
œœ œœ
Œ œ œ Œ œ œ
b œœ œœ
˙
b ˙˙
œœ
œ œœ œ œ œœ œœ œ
f
? b ˙. ˙. ˙ nœ œ œ
b b ˙. ˙. œ
° ° ° ° ° ° ° °
> œ > œ >œ œ œ
? bb œ œœ œ œœ œ œœ
b œ œ œ œ nœ œ œœœœ œ nœ œ

b
& b b ˙˙ œœ ˙˙ œœ œœ œœ œœ
Œ
œœœ œœœ
Œ
œœ œœ
Œ œœ œœ
b˙ œ ˙ œ ˙ œ œ œ œ œ
? bb œ œ œ œ œ œ ˙. ˙. ˙. ˙.
b
° ° ° ° ° ° ° °

? bb œ . œ >œ œ œ œ >œ œœ œ >œœ œœ œ Œ Œ


b J bœ bœ bœ œ ∑

b ? . U̇
& b b Œ b œœ œœ ˙
b ˙˙
œœ ˙ œœ ˙˙ œœ œœ Œ Œ
œ œ œ b ˙˙ œ ˙ œ œ
? bb ˙ œ œ œ œ U
nœ œ œ œ œ œ Œ Œ
b œ ˙.
° ° ° ° ° ° ° ° ° ˙.
15

Danses slaves
Opus 72
extrait de la danse n°7

Anton DVORAK
(1841-1904)
Allegro vivace
& 42 œ . # œ œ >œ . n œ œ œ. œ œ œ. b œ œ œ. œ œ œ. b œ œ œ . # œ œ œ œ.
>
ƒ
2 j j
& 4 œ. # œ œ >œ . n œ œ œ. œ œ œ. b œ œ œ. œ œ œ. b œ œ œ. œœ œœ
7 >
ƒ
j j j j
? 42 œ . ‰ œ. œ œ œ
‰ œ ‰ œ ‰ œ ‰ œ ‰ œ. œ. œ
œ. œ.
œ. œ. . . . .
> >


& œ. œ œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ œ œ. #œœœ œ œ. œ œ. œ. œ œ. œ.
. > . . >

& œœj œœ j j
œœ œœ œœ
j
œœ œœ. œœ. œœ ‰
œœ
j j
œœ œœ œœ
j j
œœ œœ œœ œœ
j
. > .
? œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ.
. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

& œ œ œ œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. >œ
œ >œ œ œ œ œ œ. œ. œ œ.
.
P
-
œ œœ- œœ- œœ- œ- œœ- œœ- œœ-
? œ œ
& œ œœ œœ
œ. . > P
?
œ. œ. œ. œ. ˙ ˙ ˙ ˙
˙ ˙ ˙ ˙
16
.
& œ œ œ œ œ œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ œ œ. œ ?
œ œ #œ œ œ œ
. œ. œ œ. œ.
. . . . . >
p
-
œ -œ œœ- œ- - œ-
œ œœ- œ- -œ œœ- -
# œœ œœ-
?œ œ œ œ œ œ œ
p
?˙ ˙ ˙ ˙ #˙ ˙
˙ ˙ ˙ ˙ #˙ ˙

? # œ œ œ # œ œ >œ >
œ. œ. # œ ˙ œ. . œ
# œ
>
˙
. . œ. . . .
- œœ- # œœ- œœ-
? œ œ œ œ # œ œ œ œ. œ œ # œ œ œ.
&
œ œœ # œœ ˙
˙ œœ # œœ. œœ ˙˙
# œ. . > . >
? #˙ ˙ ˙ ˙
#˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
˙ ˙

>
? # œ. œ. >œ œ. # œ. >œ # œ. œ. œ œ œ. # œ. >œ . . . . .
œ. œ #œ ≈ œ #œ ≈ œ œ ≈ œ
π
& # œœ œœ œœ œ
# œœ. # œœ. >œ # œœ œœ. œœ œœ # œœ # œœ œœ œ œœ œ œœ
. . > . > . . > # œœ- œ- # œœ- œ-
π
? ˙ ˙ œ- œ- œ- œ-
˙ ˙ ˙ ˙
˙ ˙

? # œ . œ œ . œ œ . œ œ . # œ&
œ. œ # œ ≈ œ. # œ. ≈ œ. œ. ≈ œ. # œ . œ œ . œ
F
& œ œœ œœ œœ œ. œ # œ ≈ œ # œ ≈ œ œ ≈ œ # œ .. œ œ .. œ
œ
# œœ- œ- œ- œ- #œ. œ œ œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ
F
? œ- œ- œ- œ- œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ
17

?
& œ. œ œ. #œ œ . œ # œ œ. œ . œ # œ œ. œ . œ n œ œ. œ . œ œ œ.
f
& œ. œ œ. #œ œ. œ #œ œ œ . œœ # œœ œœ œ . œœ n œœ œœ œ . œœ œœ œœ
œ . # œ œ . œ # œ . œ œ œ. #œ . . nœ. . œ. .
f
? œ.
œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ


? œ . # œ œ œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ >œ œ . # œ œ œ œ. œ. œ. œ. œ.
ƒ
j j j j j j ‰ j j j
& œœ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ. œœ. œœ
. œ . >
œœ œœ œœ œœ œœ
ƒ
? œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ.
. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

? >œ >œ œ. œ.
œ. œ. œœœœœ œ. œ. œ #œ œ œ nœ œ #œ #œ œ
> >
p
& j j œœ œœ
œœ œœ œœ œœ. œœ. œœ œœœ œ. œ. # œœœ œœ # ˙˙
. > > > >œ p
? œ œ
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ
> œ œ
> > >

. # œ. œ >œ œ œ œ. œ. œ. œ. œ.
? œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ J ‰
> p
ƒ
& #˙ œœ œœ ‰ œœ œœ œœ œ j ‰
˙ œœœ œ œ œœ œœ œ- œ
> > > p œ.
ƒ
? œ œ œ œ.
˙ œ œ #œ œ œ œ. œ- j ‰
> > > > œ.
18

Les tableaux d'une exposition


extrait du 2ème tableau : "Le vieux château"

Modeste Petrovitch MOUSSORGSKI


(1839-1881)

# # 6 Andante cantabile j .
& 8 ∑ Œ ‰ Œ œ ˙ œ œ œ œ œ œ œ. œj œ .
p
? # # 68 ˙ . ˙. ˙. œ. œ- . ˙.
8 p
? # # 68 œ œj œ œj œ œj œ œj œ œj œ œj œ œj œ œj œ œj œ œj

# j
& # œ œ œ œ œ œ œ ‰ Œ ‰
œ œ. œ œ œ œ œ œ œ. œ. œ

? ## œ . œ- . ˙. ˙. œ . œ œ œ̄ œ̄ œ̄ œ . œ œ œ̄ œ̄ œ̄

? ## œ j j j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ. ˙.

# ˙.
& # ∑ ∑ ∑ ? Œ ‰ Œ œJ

? ## œ œ œ œ œ œ . œ œ œ̄ œ̄ œ̄ œ . j ˙.
J œ. œ ‰ ‰ Œ ‰

? ## ˙ . j j j j j j
˙. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
19
œ œ œ œ œ. œ œ
? ## œ œ œ œ. œ œ œ nœ œ. œ œ nœ œ œ œ œ
J
J J

œ. œœœ .. œœœ .. n œœ .. n ˙˙ .. ˙.
? ## œ . œ. . . œ. ˙. # ˙˙ ..

? ## j j j j j j j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? ## œ . œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ. œ. œ ‰ Œ & œj ˙ . œœœ œœœ

? # # œœœ ... œœ .. œœ .. # œœ .. ˙˙ .. ˙˙ .. ˙. œ. œ.

? ## j j j j j j j j j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

#
& # œ. œ œ œ. œ. Œ ‰
nœ. œ œ œ œ. #œ œ œ

#œ. œ nœ #œ
˙. œ. . n ˙˙˙ ...
? ## Œ ‰ # ˙˙˙ .. # # ˙˙˙ ... #˙.

? ## œ j j j j j j j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

# œ. œ.
& # œ. œ œ œ ‰ #˙. ˙.
? #œ nœ #œ #œ nœ #œ
f π
? # # # ˙˙˙ ... ˙˙˙ ... ˙˙˙ ... # œœœ ... # n œœœ ... # œœœ ... # n œœœ ...
f π
? ## œ j j j j j j j j j j
œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
20

? ## œ. œ. œ. œ œ œ œ.
#œ. nœ. œ œ œ œ. œ œ œ œ œ
p
œœ .. œ. œœ .. œ. œœ ..
? # # # œœœ ... # n œœœ ... n œœœ ... œ. œœ .. œ. # œœ .. œ. # œœœ ... œœœ ...

p
? ## j j j j j j j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? ## œ œ œ. œ œ œ œ œ . œ œ. œ.
∑ J J ∑ œ.
π
? ## n œœœ ... œœœ ...
œ. n œœœ ... œœœ ...
œ.
∑ œ. œ. ∑ œœ ...
& œœ .. œœ .
œ.
π
? ## j j j j j j j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? ## œ . œ ‰ ∑ œ. œ œ œ œ œ Œ ‰ Œ &œ
j ˙.
π
## ‰ ∑ ? # œœœ ... œœœ ...
∑ ˙.
& œœ .. œœ
œœ .. œœ

? ## œ j j j j j j j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

# .
& # œ œ œ œ œ œ œ œj œ . œ œ œ œ œ œ j
œ œ ‰ ∑
> œ
œ. œ. œ nœ œ #œ
? ## œ . J J #œ œ œ ‰ Œ ‰ ∑
J &

? ## œ j j j j j j j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
21
perdendosi
## U
& œ ‰ œ ‰ ∑ nœ ‰ œ ‰ Œ ‰ Œ œj ˙ . œ. œ ‰
p f
#
& # œœ ‰ œœ ‰ ∑
b n n œœœ ‰ n œœ ‰ œ ‰ Œ ‰ œœœ ‰ Œ ‰ ∑
œœ # œœ œ œ #œ œ
p π f p
? ## j j j j j j j j U
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙. œ œ œ œ œ ‰Œ ‰

Rondo a Cappriccio
Opus 129

Ludwig van BEETHOVEN


(1770-1827)
# 2
Allegro vivace
> œ œ œ œ œj ‰ œ œ œ œ œj ‰
& 4 œ œ œ . .
œ œ. œ. . . œ œ. œ.
p
# 2
& 4 œ œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ
9 œ. œ. œ.
p
. . . . . . . . . . œœ
.
œœ
.
œœ
.
œœ
.
? # 24 œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

# > >
& œ. œ. œ œœœœœ œœ œ
. Œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ. œ œ # œ œ œ œ. ‰
J

# ? œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœœ. œœœ. œœœ. œœœ.
& œœ œœ œœ œœ œœœ œœœ œœœ œœœ œœ
. . . . . . . . œ. œ. œ. œ.

? # œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ. œ. œ.
.
22

# œ #œ œ œ .
œ ‰ œ œ œ . œ. >œ
œ #œ. .
œœ œ ? œ. œ.
& J œœœœœ œ. œ
f
. . . . . . . . œœ. œœ. œœ. œœ. œœœ. œœœ. œœœ. œœœ. œœ. œœ. œœ. œœ.
? # œœœ œœœ œœœ œœœ œœ œœ œœ œœ &
œœ œœ œœ œœ
. . . .
f
?# . . . .
œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ œ. œ. œ. œ.
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ
œ. œ. œ. œ.

œ œ œ œ >œ œ œ œ œ >œ œ œ œ œ œ. œ œ
? # œ. œ. œ œ
. . œ
œ. œ. œ œ

#
& œœ œœ œœ œœ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœ.œ
. . . . . . . . . . . .
?# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œœ œ œ œ œ œ
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

>
?# œ Œ .œ œ. b œ. œ. b œ bœ œ œ œ bœ bœ œ œ œ bœ
œ. œ.
bœ bœ
p
#
& œœ Œ
œ. b œœ œœ œœ œœ b œœ œœ œœ œœ b b œ. œ œ.œ œ.œ œ.œ b b œ. œ œ.œ œ.œ œ.œ b œœ. œœ. œœ œœ
. . . . . . . . . .
p
?# œ b œ. œ. œ. œ. b œ. œ. œ. œ. b œ œ. œ. œ. b œ. œ. œ. œ. b œ œ
. . œ. œ.
œ. œ. .

b . œ. b >œ
œ . . >œ œ œ œ œ œ.
?# ∑ ∑ œ œ. œ. œ œ J ‰
p
&
# œ #œ œ œ œ œ nœ œ œ œ
œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœœ œœœ œœœ œœœ
b œœ œœ œœ œœ . . . . . . . . . . . .
. . . . p
n b . œœ. œœ. œœ. œœ.
œ
œ œœ. œœ. œœ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.
? # b œ. œ. œ. œ. n œ œ œ œ # œ œ œ œ
23
œ œ œ œ œ. > œ œ œ œ œ. œ œ
?# J ‰ .œ œ. œ. œ. œ œ Œ œœœœœœœœ
œ &

# ? œœ. œœ. œœ. œœ.


& œœœ œœœ œœœ œœœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ.œ œœ.œ œœ.œ œœœ œœ
. . . . . . . . . . . . . œ. œ. œ. œ.

? # œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

# . . >œ œ # œ œ œ œ. ‰ œ # œ œ œ œ. ‰ >
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ. œ
J J
. . . . . œœœ. œœœ. œœœ. œœœ. œœœ. œœœ. œœœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ.
? # œœ œœ œœ œœ œœœ

? # œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

# #œ. . œ # œ n œ œ œj ‰
& œœ œ œ
œ œ œ # œ œ œ œ .
œ. #œ œ œ œ #œ œ œ œ
f
? # œœœ. œœœ. œœœ. œœœ. œœ. œœ. œœ. œœ.
&
œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœœ œœœ œœœ œœœ
. . . . . . . . . . . .
f
?# œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

# œ #œ nœ œ j ‰ œ #œ nœ œ œ œ œ œ œ Œ
& œ. œ œ œ. # œ œ œ.
# œ œ œ. # œ œ œ.
#
& œœœ œœœ œœœ œœœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœœ œœœ œœœ œœœ œœ Œ
. . . . . . . . . . . . . . . . œ.

?# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.
24

Concerto pour piano en La mineur


Opus 54
extrait du 1er mouvement

Robert SCHUMANN
(1810-1856)
Allegro affettuoso
4 j ˙ œ.
&4 ˙ œ. œ ˙ œ œ œ œ œ ˙
J œ bœ
p S
4 j j
& 4 ˙˙ # œœ .. œœ ˙˙ œœ œœ # œœ œœ
˙˙ œœ .. # œ ˙˙
œ # œœ n œœ
10 ṗ S
˙ œ.
? 44 ˙˙ œ.
œ. œ ˙ œ œ œœ œœ ˙ œ.
œ ˙
#œ ˙
œœ b œ
œ
˙ œ ˙ œ œ J
J

œ œ œ #œ œ œ ˙ œ œ nœ œ œ
& œ #œ œ ˙ #œ Œ ?

& œœ ˙˙ .. Œ ˙˙ œœ œœ ˙ œœ # œœ ˙˙ œœ Œ

? # œœ ˙. Œ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ # œœ ˙˙ # œœ Œ
˙.

˙ œ.
? ˙ œ. œ
J
˙ œ œ œ œ œ
J
˙ œ bœ
p S
j j
& ˙˙˙ # œœ .. œœ ˙˙ œœ œœ # œœ œœ ˙˙ œœ .. # œ ˙˙
œ # œœ n œœ
p S
˙ œ.
? ˙˙ œ.
œ. œ ˙ œ œ œœ œœ ˙ œ.
œ

˙
˙
œ
œ

œ
˙ œ ˙ œ œ J
J
25
œ œ œ #œ œ œ ˙ œ œ nœ œ œ .
#œ œ # œ ‰ œJ. ‰ Œ
? œ J œ
p
& œœ ˙˙ .. Œ ˙˙ œœ œœ ˙ œœ # œœ j‰ j‰ Œ
œ.œ œœ. œ
p
? # œœ ˙. Œ ˙˙ œœ œœ ˙˙ œœ # œœ # œœ. ‰ œ. ‰ Œ œ
˙. J œJ œ

? œ ˙ œ œ œ œ œ œ ˙ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

&
œ œ bœ œ œ #œ œ œ œ œ bœ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ

? œ ˙ œ œ œœ œœ œ ˙ œ œ œœ œœ œ œ œœ œœ
œ # œ n œ œœ œ œ œ # œ n œ œœ œ œ œ œ

?œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ
& œ #œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ
P
& œ œ œœ # œœ œœ œœ œœ œœ œœ # œœ œœ œœ
œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œ œœ œœ # œœ
P œœ # œ œœ œœ
?œ œœ œœ œ œ ˙ œœ
œ ˙ œ œ
œ ˙ œ ˙ œ
œ

œ
& œ œ œ œ #œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ
F f
œ j j
& œ #œ œ #œ œœ # œœ œœ œœ œœ # œ œ # œ œ œ œ œ
n œœ œ œ œ œ œ œ œœ œ œœ .. . œ # œ . n œ
œ œ œ œœ œ bœ œ. b œ
F f
œ œ
? œ #œ œ œ ˙ œ ˙ œ j œ. j
œ œ ˙ œ. # œ n œ
œ ˙ œ œ œœ œ.
26

œ
& œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ

j j j j
& œ. b œ œœ œœ # œœ œœœ ... œ #œ.
bœ œ.
nœ œ. b œ œœ œ œœ œœ œœ œœ œœ # œ œœ b b œœ
œ. œ b œ œ. œ œœ œ # œ
? œ. j j œ.
j
œ. #œ œ. nœ œ. j œ ˙ ‰
#œ œ œ #œ œ œ ˙
œ œ.

& œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ Œ

& Œ
œœ b b œœ œœ n œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ # # œœ œœ b b œœ œœ b b œœ œœ n œœ œœ
œ œœ œœ œ
?Œ œ. ‰ Œ Œ
œ œ œ ˙ œ œ
œ ˙

Guillaume Tell
extrait de l'ouverture

Gioacchino ROSSINI
(1792-1868)

# # # # 2 Allegro vivace
& 4 œ œ œœ œ. œ
œ œ œ. œ œ œ. œ œ œ. . . œ œ œ. œ œ œ. . œ. œ œ
p
? # ## # 2 ‰ œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ.
4 J ‰ J ‰ J ‰. J ‰ J ‰ J ‰ J ‰. J ‰
11 p
? # # # # 42 ‰ j j
œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰. œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰ œœ ‰. œœ ‰
J J J J J J . .
27

# ## #
& œ œ œ œœœœ œ œ. œj ? œ œ œ. œ œ œ. œ œ
œ. œ œ œ. œ œ œ. œ. . œ . .
f p
. . . . œœ. œœ. œœ. .œœ œœ. œœ. œœ.
? # # # # œœJ ‰ œœJ ‰ œœJ ‰. œœJ ‰
J ‰ J ‰ J ‰ J ‰ J ‰
f p
? # # # # œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰. œ. ‰ j j
œœ ‰ œœ ‰ œ. œ. œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰
J J J J . . J J J

? # # # # œ. œ. œ. œ œ œ œ œ œ. œ œ œ. œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ. œ. œ œ
. . . .
f
. . . . . . . . . .
? # # # # œœJ ‰. œœJ ‰ œœJ ‰ œœJ ‰ œœ ‰. œœ ‰ œœJ ‰ œœJ ‰ œœJ ‰. œœJ ‰
J J

? # # # # œ. ‰. œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰ j j œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰. œ. ‰
œœ ‰. œœ ‰
J J J J . . J J J J

? # ## # œ œ œ œ œ . œ. . œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ
J
f
? # ## # œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. j ‰ j ‰ j ‰ j ‰ j
J ‰ J ‰ J ‰ œ œ œ œœ œœ ‰ œœ œœ
& œœ œœ œœ œ œ œ
f f
? # ## # j j j ‰ j ‰ j ‰ j ‰ j œ
œœ ‰ œœ ‰ œ. œ. œ. ‰ œ œ œ œ œ ‰
. . J œ

œ œ œ œ œ œ #œ œ #œ œ œ œ
? # ## # œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ J

# ## # j j j j j j
& œœ œ j ‰ œœ ‰ œœ ‰ œœ ‰ œœ ‰ œœ ‰ œœ œ œœ n œœ œœ ‰
œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ
? # ## # œ œ j j j j j j j
œ ‰ œ ‰ œ ‰ œ ‰ œ ‰ œ ‰ œ œ œ œ ‰
œ
28
œ œ œ œ œ œ œ
? # ## # œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œœœ œœ

## j j j j j j j
& # # œœ ‰ œœ ‰ œœ ‰ œœ ‰ œœ ‰ œœ œœ œœ œ œj ‰ œœ ‰ œœ ‰
œ œ œ œ œ œ œœ œœ œ œ

? # # # # œj ‰ j
œ ‰
j j
œ ‰ œ ‰
j
œ ‰ œ œ œ œ œ ‰
j j
œ ‰
j
œ ‰

œ œ œ œ œ œ #œ œ j j
? # ## # œ &‰ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ.
. . . >
P
# ## # j ‰ j ‰ j œœ # œ œ œ œ œ j j
& œœ œœ œœ ‰ œœ # œœ œ ‰ Œ œ œ œ œ œœ. œœ œ
. œ
œœ
.
œ œ œ œ J . œ. œ. œ.
P >
? # # # # œj ‰ œj ‰ j
œ ‰ œ œ
j
œ ‰ Œ ∑ ‰ œ œ. œ.
.

## j j j j
& # # œ. œ œ. œ. œ œ. œ œ. œj œ œ.
j
> œ. œ. œ œ œ. œ œ œ. . > . >
# ## # j j j j
& œœ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ. œœ œ œœ œœj œ œ
œ.
j
. œ . . . . . . œ . . œ
> . . . > >
? # # # # œ. œ. œ. œ
. œ. œ. . . .
œ. J ‰ ∑ ‰ œ œ. œ. œ. œ œ œ
.

##
& # # œ.j ‰ ‰ œ œ œ œ. œ
œ œ œ. œ œ œ. œ œ œ. œ. . œ œ œ. œ œ œ. . œ. œ œ
p
# ## # . œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ.
& œœ œ œ œJ ‰
?
J ‰ J ‰ J ‰. J ‰ J ‰ J ‰ J ‰. J ‰
.
? # ## # œ. œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰. œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰ j j
J ‰ Œ œœ ‰. œœ ‰
J J J J J J . .
29

# ## # j
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ. ‰
œ. œ œ œ. œ œ œ. œ. . œ .
. f
? # # # # œœ œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ. œœ.
J ‰ J ‰ J ‰. J ‰ J ‰ J ‰ J ‰
f
? # # # # œ. j j
‰ œ. ‰ œ. ‰. œ. ‰ œ
œ ‰ œ
œ ‰ œ. œ. œ. ‰
J J J J . . J

Bagatelle n°4 pour piano


"La Lettre à Elise"

Ludwig van BEETHOVEN


(1770-1827)
Poco moto
œ œ œ j œ
& 38 # œ # œ œ n œ œ œ ≈ œ œ œJ ≈ œ # œ œ œJ ≈ œ # œ
œ
p
œ œ œ j œ#œ
& 38 # œ # œ œ n œ œ œ
12 œ œ œ #œ œ
œ œ
p
? 38 ‰ ∑ œ œ œ œ œ œ
œ
° ° ° *

œ œ j ≈ œ œ œ œj ≈ œ œ œ œ . œ œ
& #œ œ nœ œ œ ≈
œ œ
œ œJ œ
F
œ # œ œ œ n œ œ œj
& œ
œ œ œ #œ œ
œ œ œ
F
? ∑ œ œ œ œ ≈‰ œ
œ
œ œ œ
° ° ° * °
30
#œ œ œ
. œ œ œ.
&œ œ œ
œœ œ
J
‰ ‰ ∑ ? ‰ ≈
P p
œ
& œ œ ‰ ≈ œ œ ≈ ≈ œ ≈ ≈ #œ œ ≈ ≈ #œ œ œ
œœ œœ
P p
œ
? œ œ r œ ≈ ≈& œ ≈ ≈ #œ œ ≈ ≈ #œ œ ≈ ‰ ?
œ œ œ œ
° ° ° *
œ #œ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ #œ œ œ nœ œ
? J ≈ œ œ J ≈ œ #œ J ≈ œ

œ œ j œ #œ œ #œ œ œ nœ œ
& #œ œ nœ œ œ
œ œ œ #œ œ
œ œ

? ∑ œ œ œ œ ∑
œ œ œ
° ° ° *

œ œ œ œ #œ. œ œ œ
? œJ ≈ œ œ œ J ≈ œ J ‰ ‰

j ∑ b # œœœ ... œœ # œœ œœ
&œ œ
œ œ œ #œ œ
œ œ.

? œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
° ° ° ° ° *
œ œ œ. œ œ œ œ
? J œ œ œ œ
J
F
œ œœ n œœœ ... j
& # œœ œ œ
œ œ œ # œœ
œ œ œ œ œ œ
œ œ
œ
J œ œ
F
?
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ # œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ # œœ œœ
° ° ° * ° ° *
31

? œ. & #œ. œ œ œ œ œ
J
p
& œ .. b # œœœœ ... œœ
œ # œœ œœ œœ œœ
J
œ .
p
?
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ bœ œ œ œ œ œ
œ ° ° * °
°
œ. bœ œ œ bœ j j ‰
& œ #œ œ œ
F P
œœ .. bœ œ œ bœ j j
& œ œœ
œ b œ œœ œœœ # œœœ œœœ ‰
œ
F P
? bœ œ œ œ œ œ bœ œ œ œ œ œ bœ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ ‰
° ° * ° * ° ° *

j
& ‰ ≈ œ œ #œ œ #œ œ œ nœ œ œ ≈ œ œ ≈ œ #œ œ
p œ œ J
j œ #œ œ #œ œ œ nœ œ j
œ
& œ ≈ œ
œ œ œ œ œ
#œ œ
p
? # œœ
J ‰ ‰ ∑ œ œ œ
œ

° * ° °

œ # œ œ # œ œ œ n œ œ œj
& œJ ≈
œ

œ œ
œ œ
J

œ
œ œ œ ‰

œ # œ œ # œ œ œ n œ œ œj œ ‰
& œ œ œ œ #œ œ
œ œ

? œ œ
œ ∑ œ œ œ
œ œ ‰
° * ° œ
° ° *
32

Gypsy Rondo

Joseph HAYDN
(1732-1809)

# 2 œœ œœœ œ
Presto
œ
& 4 œ œœœ œ œ œ œœ œœœœœœœ œ œ œ œœ
. .
F p
# 2 ‰ œj ‰ œœj œ
& 4 ‰ œœ œ Œ œ œ. œ œ
13 œ
F
œœ
. œ œ œ. œœ p
œ œ
? # 42 ‰ œ ‰ œ. œ Œ ‰ # œ. j œ ‰ J
J

# œ œ œ œ œ j œ œ
& œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œœ œ ?
.
f p
# ‰ œj œ
& œ œ œ œ œ œ œ # œ œ œ œ # œ œ œ œ œ œœ œ
Œ
œ
f
?# œ œ œ
. œ œ œ œ. œ. œ œ
‰ œ Œ
J

œœœœœœœ œ œ œœ œœœœœœœœ œ œ
?# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ

# ‰ œj Œ ‰ œœj
& œœ œœ œ œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ
œ . œ œ. œ
p
œ œ œ œ œ. œ
?# œ ‰ œ. œ Œ ‰ # œ. j œ ‰ J
J
33
œ œ œ œ œ œ œ œ.
? # œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ J& j œ. œœ œœœœœœœ
œ. œ
f Z
# ‰ œj œ œ.
& œ œ œ # œ œ œ œ œ œœ œ œ
‰ j
œ. œœ .. J œ. œ œ œ
. . .
œ.
f Z
œ . .
?# œ œ œ œ
‰ œ œ Œ œ œ œ œ œ œ
J œ˙ œ˙

# ‰ j œ. œœ œ œ œ œ œœ œ j
& œ œ œ. œ œ œ œ œ œ. œ. œ œ œ œ œ. ‰ ?
œ Z
# œ.
& œœ œœ œ œ œ j œj œœ .. J œ. œ œ œ
. . . œ. œ.œ œ.œ œ.œ œœ œœ
j‰?
œ œ. . œ. .
Z
?# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ˙ œ˙ œ˙ œ˙ œ˙ œ˙

. . . . . . . œ. . . . . .
? # ‰ œj ‰ œ. ‰ œ œ œ.j ‰ œ. œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ‰ œj ‰ œ. ‰ œ œ œ.j ‰
. J . J
p f p
? # œœœ œœ œœ œœ œœœ œœœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ
. œ. œ. œ. . . œ. œ. œ. œ. œ. œ.
p f p
?#
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

? # œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ . œ œ bb œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ œ œ œ œ
& #œ œ nœ #œ œ œ œ œ
f
?# œœœ œœœ œœ œœ b œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œ œ œ
. . œ. œ. b
f
?# œœœœ œœœœ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ. œ. bb
œ. œ.
34

b œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ. œ.
&b œ œ n œ # œ œ. œ.
p
œ œ œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ
& œœ œœ # œœ œœ
. . .
p
œœ œœ œ œ
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

b . . . œ œ œ œ œ. œ. œ œ œ œ œ œ œ #œ œ
&b œ œœœ œ œ œ œ œ œ. œ.
œ n œ # œ œ. œ.
?

f
b
& b œœ. œœ œœ. œœ. œœ œœ # œœ œœ
. . .
œœ œœ œœ. œœ. # œ
. œ. œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ
. . . . . . .
f
œ œ œ œ œœ œœ œ œ œœ œœ œ œ œ œ œ œ œœ œœ œœ œœ
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

œ
? b b œ œ œ œ. œ. œ. œ œ œ. œ. œ œ œ œ œ. œ. œ œ œ œ œ. œ. œ œ œ œ œ œ œ #œ

b œœ œœ œœ. œœ. œœ œœ œœ. œœ.


& b œœ. œœ # œœ. œœ. .
œœ œœ # œœ œœ
. . . .
œœ œœ # œœ œœ
. . . .
œ œ œ œ œœ œœ œ œ œœ œœ œ œ œœ œœ œ œ œ œ œ œ
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

œ œ œœœœœœœœ
? bb œ œ n œ # œ œ œ n œ œ # œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ
p
b # ‰ œj œ ‰ œœj
& b œœ Œ œœ œœ œ
Œ œœ œœ œ œœ
œ . œ. œ
p
? b b œœ œ œ
Œ # œ ‰ œ. œ Œ ‰ # œ. j œ ‰ J
J
35
œ œ œ œ
? # œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ Œ
f
# ‰ œj œ
& œ œ œ œ œ œ œ # œ œ œ œ # œ œ œ œ œ œœ œ
Œ
œ
f
?# œ œ œ
. œ œ œ œ. œ. œ œ
‰ œ Œ
J

Humoresque
Opus 101, n°7

Anton DVORAK
(1841-1904)
Poco lento e grazioso

& 42 œ ®œ œ ®œ œ. ®œ œ. ® œ œ. ®œ œ. ® œ œ. ®œ œ. ® œ œ. ®œ œ. ®œ œ. ®œ œ. ® œ ˙
. .
p
. . œ. œ. . œ.
? 42 ‰ œ. œ. œ ‰ œ ‰ œ. œ ‰ œ œ œ
14 p leggiero
? 42 œ. œ. œ. œ. œ. œ. ‰ œj
œ. œ. œ. œ.
œ. œ. ˙ œ

& œ ®œ œ ®œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ œ œ.

. .
p
. œ. . . œ. œœ œœ œ œ.
.
?œ œ . œ ‰ œ œ œ. ‰
p
?
œ. œ. œ. œ. œ. œ.
œ bœ œ ®œ œ. ®œ œj ‰
œ. œ. œ œ.
36

œ. ® œ œ œ œ œ. ® œ œ
& œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ
F f
œ œ œ œ œœ œœ œœ
? ≈ œœ œ ≈ œœ ≈ œ œ œ #œ ≈ œ œ œ ‰
F f
? œ j
œœ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ‰
œ. .
rit.
œ. ® œ œ œ œ œ. ® œ œ j j ?
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ bœ œ
œ œ. œ
? ≈ œœ œ ≈ œœ ≈ œ œ œ #œ ≈ œ œ œ œ œ #œ nœ

? œ j j
œœ œ œ œ œ œ œ
#œ œœ œ

œ œ œ œ
œ.
a tempo
œ. œ
? œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ ® œ œ. ® œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ ˙
p
. œ. œ.
? ‰ œ. œ. œ ‰ œ. .
œ ‰ œ. œ.
‰ œ œ œ
p
? œ. œ. œ. œ. œ. œ. ‰ œj
œ. œ. œ. œ.
œ. œ. ˙ œ

œ. œ b œ. œ œ.
? œ. ®œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ ® œ œ. ® œ. ® œ œ. ® œ ® œ # œ. ® ® œ ˙ bbb

œ. œ. œ. œ. œ. œœ # œœ n œœ ˙˙
? œ. œ. ‰ ˙ & bbb

? œ. œ. œ. œ. œ œ œ bbb
œ. œ. œ. œ œ œ
œ. œ
37

? bb œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b
f
b œ œ
&bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ
œ
f
œœ œœœ œœ œœ œ œ œœ œœœ œ œœ
? bb œ œ
b

œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ Uœ
rit.
? bb
b
œ & nnn

U
& bbb œ œ œ œ œœœœœ œ œ œ œ œœ œœ
?
nnn
œ œœœ œœ œœ œ œ œœ œœœ nUœœ
? bb œ œ
œ nnn
b

a tempo
& œ ®œ œ ®œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ ˙
. .
p
œ. œ. . œ. œ. . œ.
? ‰ œ. ‰ œ ‰ œ. œ ‰ œ œ œ
p
? œ. œ. œ. œ. œ. œ. ‰ œj
œ. œ. œ. œ. ˙ œ
œ. œ.

b œ. œ U̇
& œ ®œ œ ®œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ® œ œ. ®œ ® œ # œ. ® œ. ® œ
rit.

. .
p
. . œ. œ. U̇
? œ. œ. œ. œ ‰ œ œœ # œœ n œœ ˙˙

p
? œ. U
œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ
œ. œ. œ. œ œ œ
38

Sonate pour piano n° 8 en Do mineur


"Sonate Pathétique" Opus 13
extrait du 3ème mouvement

Ludwig van BEETHOVEN


(1770-1827)

j
Allegro
&b C j
œœœ
œ . œ œ . œ ˙ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙. œœ
P
& b C ‰ Œ ‰ œ ‰ #œ ‰ œ œ œ œ ‰ œ œ œ œ œ œ œ ‰#œ œ œ ‰ œ œ œ
15 œœ œœ œœ
œ
P
?b C ‰Œ ˙ ˙ w œ œ #œ œ ˙ ˙

&b ˙ œ œœ ˙ œ œœ œ œœœ œ œ œ
Œ Œ œœ ˙ œ œœ

œ
& b ‰ #œ œ ‰ œ œ ‰ ‰ ‰ ‰ Œ Œ ? Œ #œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ # œ œ
œ œ œ #œ œœ œœ œœ
?b ˙ ‰ œ. œ Œ ‰ œ.
˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙

&b ˙ ˙ œ œœœœœ ˙ œ
œ œ œ œ œœœ œœ œ œ œ #œ œ

? b Œ œ œ œ œ # œ& ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ œ ‰ #œ
œ œ # œ n œ œ œ œ œ œ # œ œ œœ œœ
œ œ œ œ œ œ œ œ
?b ‰ ˙ #˙ ˙
œ. ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
39

& b œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ
. œ. Œ Ó ˙ ˙
œ. # œ ˙
? ˙
.
f p
œ Œ Ó
&b ‰ œ œ ‰ œ œœ # œœœ œœ ˙ ˙
œ œ œ # œ œ. # œ . . . ˙
p
˙
f .
œ ˙
?b
˙ ˙ œ. œ. œœ œ Œ Ó b˙ ˙ ˙
œ.

˙ œ ˙
?b ˙ bœ œ œ œ œ Œ Œ œ œ œ œ œ œ

&b bœ œ Œ Œ ˙ œ œ ˙ œ œ œ œ œ
˙ œ œ œ

?b œ ˙ œ bœ nœ œ ˙ b˙ ˙
œ ˙ ˙ œ œ

˙ ˙ ˙ ˙ bœ œ œ œ œ œ
?b œ œ œ œ ˙

&b œ œ œ œ ∑ ∑ Œ
œœ b œœ œœ b œœ œœ œœ œ
˙˙ œœ ˙˙
? b nœ œ Œ Œ b œœ œœ œœ œ œ œ bœ nœ œ Œ &
œ

˙ œ ˙
?b Œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ∑

œ œ œ œ œ œœ œ
&b ∑ ∑ Œ œ œ œ œ œ œ Ó Œ œ

œ œ nœ œ œ œ œ œ bœ nœ
˙
&b ˙ b ˙˙ ˙˙ ˙˙
?
˙
40 rit. a tempo
œ œ œ U̇. œ œ
?b Ó Œ œ œ œ œ œ . b œJ œ . œ œ Œ Œ
J
F f p
bœ œ œ U
& b œ œ œ œ Œ ? ˙ b˙ œ Œ Ó
œ ˙. &
f p
bœ œœ U̇.
?b œ Œ Œ œ œ
Œ Œ œ ˙. Œ w œ Œ Ó

œ. bœ œ. œ œ # œ. Œ Œ œ œ. Œ œ Œ
?b J J Œ Œ œ œ Œ Ó
π ƒ
&b ˙ b˙ œ
Œ Œ
œ # œ. œ Œ Œ œ œœ Œ œœ Œ
. #œ œœ
Œ Ó
π œ
ƒ
?b w œ œ. .œ
Œ Ó Œ Ó Œ œœœ Œ œœ Œ Ó
œ

Nabucco
extrait de l'ouverture

Giuseppe VERDI
(1813-1901)
Andantino
& b 38 œ . œ œ œ œ . œ œ œ . œ œj œœœœœ œ œ
3 3

œ. œ
P
& b 38 ‰ œœ œœ ‰ œœ œœ ‰ œœ œœ ‰ œœ œœ ‰
16 P
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

? b 38 ‰ œ œ ‰ œ œ ‰ œ œ ‰ œ œ ‰
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.
41

j j
&b œ œ. œ œ œ. œ œ. œ œ. œ ‰ œ. œ

& b œœœ œœ ‰ œœœ œœœ ‰ ‰ j


n œœœ œœœ œ œœ œ # œ œ‰ # œ œ
3

œ. œ
3

. . .
J œ #œ œ bœ nœ œ œ
? b œ. œ. n œ. œ. œ. œ. 3 ‰ 3
œ œ ‰ nœ œ ‰ œ œ œ œ ‰
œ. œ.

& b œ œ œ. œ œ œ . œ œj œ œ œ œ œ œ œ j œ œ nœ œ
3 3 3

œ. œ œ œ œ
3

& b œœ œœ ‰ œœ œœ ‰ œœ œœ ‰ œœ œœ ‰ œœ œœ ‰
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. . .
?b œ œ ‰ œ œ ‰ œ œ ‰ œ œ ‰ œ. œ. ‰
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ

& b # œ œ œ n œ œ # œ œ œ œ œj ‰ ‰ ‰ œ. œ œ œ. œ œ œœœ
3


3

f œ œ
j ‰ ‰ ? ≈ œ œ œ œ œ œ œ ≈ œ3 œ œ œ œ œ œ
3
3

& b œœj ‰ j j≈3


3

œœ œœ œ
œ. œ œ œ œ œ
3

œ. œ.
f
3 3

j 3
3 3

? b œj ‰ j œ ≈ œ œ œ œ œ ‰ ‰ œ.
œ œ. œ J œ.
œ. œ. 3

& b nœ œ œ œ œj
œ . œ œj ‰ œ. œ œ
j ‰‰ œ. œ
p
œ œ œ œ
? b ≈ œ3 œ n œ œ œ œ œ ≈ œ œ œ œ œ œ œ ≈ œ3 œ n œ œ œ œ œ ≈ œ3 œ n œ œ œ œ œ
3
3

p
3 3 3 3 3
3 3 3

?b œ.
œ. œ. œ.
42
œ œ. œ œ œœœ
j œ. œ
& b œ. œ ‰ ?

f
3

œ œ œ œ
? b ≈ œ œ œ œ œ œ œ ≈ œ œ œ œ œ œ œ ≈ œ3 œ œ œ œ œ œ ≈ œ3 œ œ œ œ œ œ
3 3

f
3 3 3 3
3 3 3

? b œ. œ. œ. œ.

? b nœ œœœ œ œ. œ œ ‰ ‰ œ. œ œ ‰ œœœ
J J J
3
p
œ œ œ œœœ
3

? b ≈ œ œ n œ œ œ œ œ ≈ œ3 œ œ œ œ œ œ ≈ œ3 œ n œ œ œ œ œ ≈ œ œ n œ œ œ
3 3

&

p
3 3 3 3 3
3 3 3

?b œ.
œ. œ. œ.

n œ œJ œ. œ œ œ. œ
?b œ ‰ ‰ ‰ ≈œœœœ ‰ ‰ ‰ œ ‰
3

J
P
œ n œ œJ
3

b j ≈ œ3 œ œ ‰ ‰ ≈ œ n œ œ # œ œ # œ œ œ.
3

& œœ œ # œ œ
3

œ #œ œ #œ œ œ #œ œœ œœ
3 3

œ œ œ.
œ nœ œ P.
3

œ œœ
3

n œ œJ j
3

j œ œ œœœ ..
3

?b œ ≈ J ≈ œ
3
œ ‰ ‰ œ .. œ ‰ ‰
3
3
œ.

?b œ œ. œ œ œœœœœœ œ j œ œ œnœ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ
J œ. œ œ œ
3 3
3 3 3 3
3

& b ‰ œœ œœ ‰ œœ œœ ‰ œ œœ ‰ œœ œœ œœœ œœœ œœ


œ. œ. œ. œ. œ.œ œ. œ. œ. œ.
. .
j j j œ.
?b œ ‰ ‰ œ ‰ ‰ œ ‰ ‰ ‰ ‰ œ.
œ. œ. œ. œ œ. œ.
J
43

?b œ œ œ . œ œJ œœœ œœ œ
3

J ‰ ‰ ∑ &

≈ œœ œœ œœ œ œ œœ œœ œœ œ œ
3
3 3

œ œ œ œ œœ œœ œœ ‰
3 3 3

b
& œœ œ œ
œ œ œœ ≈ œœ œœ ‰ œœ œœ
œ ‰ ‰ œ œ œ œ
J œœ
j
3

?b œ ‰ ‰ œœ ‰ ‰
œ J œ. œ.
œ. œ.

œ. U
œ.
& b œ. œ. œ.
f
œ œ œ œ œ œ U
œœ ..
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
3 3

b ≈ ≈ ≈ ≈
œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ .
3 3 3

& œœœœœœ
3 3 3 3 3

œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ
3 3
f
? b œ. œ. U
œ. œ. œ. œ. œ.
œ. œ. œ.

Symphonie n°7 en Do Majeur


extrait du 2ème mouvement

Franz SCHUBERT
(1797-1828)
Andantej con moto >œ >œ >œ
? 42 j ‰
œ. ‰ œ. œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ
.
p
& 42 œœ œœ œœœ
œœœ œœœ œœœ
œœœ œœ œœœ œœ œœœœœœ œœ œœ œœœ œœœ œ œœ œœœ œœœ
17 œ. œ. . . . .. # œ. . œ. . . # œ. œ. . . # œœ. œ. . .
p
? 42 j ‰ ‰ œ.j . œ. >œ
œ œ. œ. œ
>
œ. œ œ. œ

œ. œ
œ. . œ. œ œ. œ
44

? œ. œ . œ œ. œ. œ œ > >œ > œ. œ œ. œ


œ œ œ . œ œ . œ œ ≈ œ. œ. œ œ
> >

& œ œœ œœ œ œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ œœ œœœ œœœ œœ œœ œœ œœ œœ œœœ
œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ
# œœ. œ. œ. œœ. . . . . . . . . . .œ. œ. œ. œ. œ. .
. . . .
? œ. œ . œ œ. œ. j j‰ j‰ j‰ j ‰ œj ‰
œ œ œ. ‰ Œ œ. œ. œ. . œ.
œ #œ .
> > >

? œ œ . # œ œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ œ. œ. œ. œ. &
> > > > >

& œœ œœ œœ œœœ œœ œœ # œœ œœ œœœ œœœ # œœœ œœœ œ œœ œœœ œœœ œœœ œœœ œœœ œ
œ. œ. œ. . œ. œ. œ. œ. . . . . # œœ. œ. . . . . . # œœ.
? j‰ j
œ œ ‰ œ. ‰ # œ. ‰ œ. ‰ œJ. ‰ œ Œ ∑
> . J J J

& œ œ œ œ≈ œ œ œ œ œ. #œ œ. œ œ œ. #œ œ. œ
.
œ œœ . œ. . > > > >

& œœ œœ œ œœœ œœœ œœœ œœœ œœ œœ œœœœ œœ œœ œœœœ œœ œœ œœœœ œœ


œ. œ. œ. . . . . œ. œ. œ.œ. œ. œ. œ.œ. œ. œ. œ.œ. œ.
? j ‰ Œ j j ‰ œ.j ‰ œj ‰ œj j ‰ œ.j
œ. œ. ‰ œ. œ. œ.
> .

>
œ ‰

& œ œ œœœ œœœ œœœ œ œ #œ œ œ œ #œ œ œ


. œ > . > . π
# œœ œ # œœ œœ œœ # œœ œ
& œœ œœ œ œ ? œ #œ œ œ œ #œ œ
œ. œ. œ.œ œ.œ œœœ œœœ
œœœ œœ
. . . # œ. π
? j ‰ œ. œ. œ. ‰ œ. œ. j
œ. J ˙ œ. œ ˙
45

œ œ. œ. œ. œ. œ . œ œ . œ œ. œ.
& #œ œ œ #œ œ #œ œ œ
f
œ
? # œœ œ # œ œ # œœ œ œœ œœ # œœ œœ œœ
œ & # œœœ œœ # œœ œ # œœœ œœœ œœœ œœœ
œ. . . œ. . . . .
f
? j j œ. œ. # œ. œ. œ. œ œ. œ
œ. œ œ. œ œ œ œ. J ‰

œ œ œ œ œ. œ. >œ >œ
& œ. œ œ œ
. . . œ . œ œ . œ œ. œ. œ œ œ œ œ. b œ.
p f p

& œœœ œœœ œœœ œœœ œœ œœ œ œœ œœ œœ œ


œ œ
# œœœ œœ # œœ œœ # œœœ œœœ œœœ œœœ b œœ.
. . . . > > . . . . . . . . œ. œ. œ.
p f p
.
? j ‰ ‰ j
œ. .œ œ œ. œ. œ œ œ œ.
j ‰ œ . œ œ . œ œj ‰ ‰ j
œ. . . . œ. œ.
.

œ
& œ
>
œ
> œ . œ œ . œ œ. œ. œ œ œ # œ œ. œ. œ . œ œ . œ œ. œ. œ œ œ # œ œ . œ œ .
f

& œœœ œœ
œœ œœ
œœ
œ œœ œœœœ œœœ œœ
œ.
œœ
œ.
œœ
œ. œœ œœ œœœœ œœœ œœ
œ.
œœ ..
œ. œ œ. œ
> > . œ. œ.œ. . . œ. œ.œ. .
f
? œ œ. œ. Œ œ. ‰ œ . œ œ . œ œ. œ. Œ œ. ‰
. œ
œ. œ. . œ œ œ. œ œ. œ
J J

œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ >œ >œ ? >œ >œ >œ œ


œ . œ œ . œ œ ≈ œ. œ.
&
p
& œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ œ ∑ œœœ œœœ œœ œœœ œœœ œœœ œœ
> > œœœ œ.
. . . . . . .
p
? œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ >œ >œ
∑ j ‰ Œ j
œ. œ. ‰ œ. œ.
46

? >œ >œ >œ œ . # œ œ . œ >œ œ . # œ œ . œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ.


. . œ ˙

& œœ œœ œœ œœ œœ œœœœ œœ œœ œœœœ œœ œœœ œœœ œœ œœ


œœœ œœ œœ œ
œ. œ. œ. œ. œ. œ.œ. œ. œ. œ.œ. œ. . . œ. œ.
. . . # œ. ˙
? œj ‰ œj ‰ j ‰ œj j ‰ œ.j j œ . . .
. . >
œ .

>
œ ‰ œ. ‰ œ œ œ œJ ‰ œ œ ˙˙˙

Symphonie n°85 en Sib Majeur


intitulée : "La Reine"
extrait du 2ème mouvement

Joseph HAYDN
(1732-1809)
Allegretto
b œœœœ œ Œ œ œ
& b b C œ. œ. ˙ œ œ œ œ œ. œ. œ. œ. ˙
. .
P
b ˙˙
&bb C œ œ ˙ ˙ œœ œœ. œœ. ˙˙ œœ Œ œ œ
18 œ. œ.
P
˙ ˙ œ
œ. . œ. œ.

? bb C ∑
b œ. œ. œ. œ. Œ Ó œ. œ. œ. œ. œ. Ó
œ. œ.

b œ œ œ nœ œ œ. œ.
&bb ˙ œ œ œ œ œ. œ. œ. n œ. ˙ Œ

b
&bb ˙ œœ n œœ œ œ nœ œœ œ Œ Ó
˙ n ˙˙ œœ
.
œœ
. . . œ. œ. œ. . œ

? b b œ. œ. œ. . .
œ. œ œ. œ
b œ. œ. œ. Œ Œ œ. œ. œ. œ.
œ. œ.
47

b œœœœ ˙ œ. œ. œœœœ ˙
&bb ˙ ˙ œ. œ. œ. œ. œœœœ

b
& b b œœ œœ œœ Œ œœ œœ œœ. Œ œœ œœ œœ. Œ œœ œœ œœ. œœ. œœ œœ œœ œœ
. . . . . . . . . . . . .
. . . . œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. . . . .
? b b œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ .œ œ œ. œ œ. œ œ. œ
b œ. œ. œ. œ. n œ. œ.

. œ. œ œ œ œ œ. œ. œ. œ. ˙ œœœœ œ . .
& bbb Œ?œ ˙ Œ nœ œ
œ
b Œ. œ ˙˙
&bb œ ˙ ˙ œ œœ œœ. œœ. ˙˙ œœ Œ œ œ
œ. œ.
œ œ. œ. ˙ ˙ œ. .
.
? b b œ œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. Œ Ó œ. œ. œ. œ Œ œ. œ.
b œ. œ.

? b b n œ Œ b œ. œ. ˙ œ œ œ œ œ. œ. œ œ œ œ œ Œ œ. œ. ˙ œœœœ
b

b
& b b œœ Œ œ œ ˙˙ ˙ œœ œœ œœ œœœ œ Œ œœ œœ ˙ ˙
œ. œ. ˙ œ. œ. œ. . œ . . ˙ ˙
? bb œ Œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. Ó œ. œ. œ.
b œ. œ. œ. œ. œ.

? b b œ. œ. œ. œ. ˙ œ œ œ œ œ . . œ œ œ œ nœ œ œ œ œ
b Œ œ œ œ
f
b ˙˙
& b b œ œœ œœ œœ. ˙˙ œœ Œ œ œ ˙˙˙ ˙
œ. . . œ. œ. n ˙˙˙
f
? b b œ. Œ Ó œ. œ. œ. .œ Ó œ. œ. œ. œ.
b œ. œ.
48

? b b œ . œ œ œ œ œ œ œ n œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ œ . œ œ Œ & œ. œ. ˙ œœœœ
b nœ
p
b
& b b ˙˙˙ n ˙˙˙
˙ œœœ œœ œœ œ Œ Ó œ
œ œ
œ œœ Œ
. œ. . n œ. œ . . .
p
. . . . . . .
? b b œ. œ. .œ .œ .œ œ. œ. œ. œœ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ
b

b œ. œ. ˙ œ œ œ œ ˙
&bb ˙ œ. œ. œ. œ. œ œ œ œ

b
& b b œœ œœ œœ Œ œ
œ œ
œ œœ Œ œœ œœ œœ. œœ. œœ œœ œ œœ
. . . . . . . . . . œ. .
. . . . . . . . . . . . . . . .
? b b œ œ œ œ œ. œ œ. œ œ œ œ œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ
b œ. œ. œ. œ. n œ. œ.

b . œ œ œ. œ.
œ
&bb Œ œ œ
. . ˙ œ œ œ œ œ . œ
œ. œ œ. œ œ œ .. œ œ n œ œ œ
. .
œ
f
b ˙˙
&bb Œ œ œ ˙ ˙ œ œœ œœ œœ
.
˙˙
œ œ. œ. ˙ ˙ œ. . .
. f
œ
? bb œ
b œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ.

b œ. œ œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ. œ œ œ œ Œ Ó
& b b œ Œ n œ. œ. n œ. Œ b œ. œ.
.
p f
b
& b b œœ Œ n œœœ œœœ n œœ Œ b œœ œœ
œ.
˙˙ ˙˙ ˙˙ œœ œœ œ Œ Ó
. . œ. œ. ˙ ˙ ˙ œ. œ. œ
p f
? b b œ Œ œ. œ. .œ
Œ œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. Ó
b œ. œ. œ.
49
Polonaise
Le petit livre de clavecin d'Anna Magdalena Bach
Jean-Sébastien BACH
b œ œœœ œ œ œ
& b 43 œ œ œ œ # œ œ œ
(1685-1750)
∑ œ œœ˙
f
b
& b 43 ∑ œ œ œ œ #œ œ œ œ œœœ œ œ œ
#œ œ œ œ œ
19 f
b œ œ œœ œœ œœ œœ œ œ œœ
& b 43 œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ # œ œ œ̇ œ
f
? b b 43 œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ nœ #œ œ œ œ

b œ œœœ œ œ œ
& b œ œ œ œ #œ œ œ ∑ œ œ #œ ˙

b œ œœœ œ œ œ
&b ∑ œ œ œ œ #œ œ œ #œ œ œ ˙

b œ œ œœ œœ œœ œœ œ œ ˙
& b œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ # œ œ ˙˙

? bb œ œ œ œ # œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ
œ œ

b b œœœ œœœ œ œœœ œœœ œ


œ œ
J œ œ œ œ œœ˙
J
&

b œ œ
&b œœœ œœœ œ œœœ œœœ œ J œ œ œ œ œœœ
J œ

œ œœ œœ
b
&b œœœ œœœ œ œ œ œ œ œ œ œœ J
œœ œœ œœ œ œ œœ
J œ œ œ̇ œ
œ œœœ œœœ
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœœœœœœœ
œ
50

b œ œ
&b œ
œœœ œ œ œœ œœœ œ œ œbœ œ œ œ œ œ œ œ œ nœ ˙
P
b
& b œ nœ œ œœœ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ nœ ˙
P
b œ œ
& b œ n œœ œ
œœ œœ œœ œœ œœ n œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ n œœ b œ œœ œ œ œœ œ œ œœ œ n œ ˙˙
œ ˙
P
œ œ œ bœ œ bœ œœœœ œ œ œ nœ
? bb œ
bœ œ œœœœœ
œ œ

b œ œ
& b œœ œœ œ œœ
œ
œœ
œ œ
œœ
œ
œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ #œ œ œ
œ
F
bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ #œ œ œ
& œ œ œœ œ œ œ œ œ œ
F
b
&b ∑ ∑ ∑ ∑
F
? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ # œ œ œ œ
œœœ
œ œ œ œ

b œ œœœ œ œ œ
& b œ œ œ œ #œ œ œ ∑ œ œ #œ ˙
f
b œ œœœ œ œ œ
&b ∑ œ œ œ œ #œ œ œ #œ œ œ ˙
f
b œ œ œœ œœ œœ œœ œ œ ˙
& b œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ # œ œ ˙˙
f
? bb œ œ œ œ # œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ
œ œ œ
œ œ œœ