Vous êtes sur la page 1sur 8

2 BAC SMB FONCTION ACQUERIR

Science de l’ingénieur CHAINE D’INFORMATION

I) INTRODUCTION.
Pour fonctionner, un système doit connaître l’état de la matière d’œuvre, de sa partie opérative

et parfois de son environnement (ce sont les comptes rendus).


L’utilisateur ou opérateur fournit au système des informations d’exploitation par l’intermédiaire

de boutons poussoirs, clavier, etc… (Ce sont les consignes).


Ces informations sont exploitées par l’unité de traitement, puis transmises vers :

- des préactionneurs (pour réaliser une action (ce sont des ordres) ;
- l’opérateur (par l’intermédiaire de voyants, buzzer,… (Ce sont les messages).
Il existe, dans tout système automatisé, un constituant qui capte ces états pour en informer
ensuite la PC. Ce constituant, interface indispensable du dialogue PO PC est un capteur.
Images informationnelles Informations traitées Ordres et Messages.
Grandeurs physiques
et consignes
Acquérir Traiter Communiquer

II) DÉFINITION D’UN CAPTEUR


Les capteurs sont des composants de la chaîne d’acquisition dans une chaîne d’information.
Relever ou prélever une grandeur physique à mesurer et la transformer en un signal exploitable.
Dans quelques cas, ce signal est pneumatique mais dans la grande majorité des cas, cette information se
fait par l’intermédiaire d’un signal électrique.
Les capteurs d’information TOUT ou RIEN (TOR) sont aussi appelés des détecteurs.
Le capteur est constitué de deux parties distinctes :
- le corps d’épreuve qui est directement soumis à la grandeur physique à acquérir ;
- l’élément sensible (ou transducteur) qui convertit la grandeur physique saisie en un signal généralement
électrique exploitable par l’organe de traitement.

1
2 BAC SMB FONCTION ACQUERIR
Science de l’ingénieur CHAINE D’INFORMATION

Exemple : ANEMOMETRE DU STORE SOMFY

III) POSITION DES CAPTEURS DANS UN SYSTEME

IV) CARATERISTIQUES D’UN CAPTEUR :


Certains paramètres sont communs à tous les capteurs. Il caractérisent les contraintes de mise en
œuvre et permettent le choix d’un capteur :

 La sensibilité : ce paramètre caractérise la capacité du capteur à détecter la plus petite


variation de la grandeur à mesurer.

 La fidélité : Un capteur est dit fidèle si le signal qu’il délivre en sortie ne varie pas dans le
temps pour une série de mesures concernant la même valeur de la grandeur
physique d’entrée. Il caractérise l’Influence du vieillissement.

 Le temps de réponse : c'est le temps de réaction d'un capteur entre la variation de la


grandeur physique qu'il mesure et l'instant où l'information est prise en
compte par la partie commande.

 L'étendue de la mesure : c'est la différence entre le plus petit signal détecté et le


plus grand perceptible sans risque de destruction pour le capteur.

 La résolution d'un capteur : c'est le nombre de pixels en longueur et en largeur. Plus


précisément, « la résolution caractérise le nombre de pixels par unité de
longueur ».

2
2 BAC SMB FONCTION ACQUERIR
Science de l’ingénieur CHAINE D’INFORMATION

V) LES DIFFÉRENTES TECHNOLOGIES DE CAPTEUR :

1- Détecteur (ou interrupteur) de position à action mécanique

2- Détecteur de proximité

2-1 Détecteur de proximité photoélectrique (montage barrage ou reflex)

3
2 BAC SMB FONCTION ACQUERIR
Science de l’ingénieur CHAINE D’INFORMATION
2-2 Détecteur de proximité inductif

2-3 Détecteur de proximité capacitif

2-4 Détecteur de proximité magnétique

3- Codeurs optiques

3-1 Principes de fonctionnement

3-2 les types de codeurs optiques :


a- Codeur « incrémental » (ou générateur d’impulsions)

4
2 BAC SMB FONCTION ACQUERIR
Science de l’ingénieur CHAINE D’INFORMATION

b- Codeurs numériques :
Le disque des codeurs absolus comportent un nombre n de pistes concentriques divisées en egments
égaux alternativement opaques et transparents.
A chaque piste est associé un couple : émetteur / récepteur optique.
La résolution d'un tel codeur est : 2n (1024 pour 10 pistes, 131 072 pour 17 pistes).

3-3 Application :

1- Qu’est-ce qui différencie un codeur absolu d’un codeur incrémental ?


………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

5
2 BAC SMB FONCTION ACQUERIR
Science de l’ingénieur CHAINE D’INFORMATION
2- Combien de positions comporte un codeur absolu 5 bits et un codeur incrémental 1000 pts/tr ?
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2-1) la résolution d’un codeur incrémental est égale au nombre d’impulsions ou de points
fournis par tour.
Calculer la résolution angulaire (°/nombre de points) d’un codeur incrémental 10 000 points/tr:
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2-2) la résolution d’un codeur absolu est égale à 2n avec n nombre de bits.
Calculer la résolution d’un codeur absolu monotour disposant de 10 bits :
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Calculer sa résolution angulaire :
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

3) Déterminez à partir du disque d’un codeur


absolu placé ci-contre :

a le nombre de bits :
………………………………………………………….
b la résolution :
………………………………………………………….
c Calculer sa résolution angulaire :
………………………………………………………….

4- Choix d’un codeur incrémental :

4-4-1- Calculer la résolution nécessaire du codeur ci-dessous.


………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

6
2 BAC SMB FONCTION ACQUERIR
Science de l’ingénieur CHAINE D’INFORMATION
4-4-2- Calculer la fréquence de fonctionnement (en Hz = pts/s).
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

3-Demontrer que la frequence du codeur incrementale est :

N= vitesse d’utilisation de l’axe entraînant (en tr/mn) et R = résolution souhaitée en période ou points par tour (p/tr).
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

7
2 BAC SMB FONCTION ACQUERIR
Science de l’ingénieur CHAINE D’INFORMATION

1. Quel est le rôle du codeur sur cette machine


………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
2. Calculer la vitesse de rotation du codeur en fonctionnement maximum :
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
3. Retrouver d’après l’extrait documentation la résolution du codeur :
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
4. Calculer alors la fréquence maximum du codeur :
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Vous aimerez peut-être aussi