Vous êtes sur la page 1sur 40

SOMMAIRE

 TEST AU SYNACTHENE 1µg


 TEST AU SYNACTHENE 250µg ( RAPIDE OU IMMEDIAT )
 TEST AU SYNACTHENE SUR 17 OH PROGESTERONE
 TEST AU SYNACTHENE SUR 21 DESOXYCORTISOL = STIMULATION A L'ACTH

 RENINE - ALDOSTERONE
 TEST HYPOGLYCEMIE INSULINIQUE
 TEST AU GLUCAGON
 TEST DE RESTRICTION HYDRIQUE
 CYCLE D'hGH, SOMATOTROPHINE ou HORMONE DE CROISSANCE
 TEST à la LH-RH chez l'Homme
 TEST à la METOPIRONE RAPIDE per os
 EPREUVE DE JEUNE

 DEPISTAGE CUSHING
 TEST AU DECTANCYL® FREINAGE MINUTE
 TEST AU DECTANCYL® FREINAGE STANDARD
 TEST AU DECTANCYL® FREINAGE FORT ( sur 3 jours )
 TEST AU DECTANCYL® FREINAGE FORT NOCTURNE OU OVERNIGHT
 TEST COUPLE CRF – DECTANCYL®
 TEST A LA DESMOPRESSINE
 CYCLE DU CORTISOL ET DE L'ACTH +
 RECUEIL DU CORTISOL LIBRE URINAIRE DES 24 HEURES
 TEST AU CRF OU CRH
 TEST AU TRH

 TEST A LA GROWTH HORMONE RELEASING HORMONE (GHRH)


 TEST GH - ARGININE

 DIABETE GESTATIONNEL OU HGPO


 BILAN DIABETE TYPE 1
 DECOUVERTE BILAN DIABETE TYPE 1
 BILAN DIABETE TYPE 2
 HGPO sur GH ( diagnostic acromégalie )

 BILAN THYROIDIEN
 BILAN NODULE THYROIDIEN
 BILAN HYPOTHYROIDIEN
 BILAN HYPERTHYROIDIEN
 BILAN HYPOPHYSAIRE
 PHEOCHROMOCYTOME PARAGANGLIOME
 HYPERPARATHYROÏDIE PRIMAIRE
 INCIDENTALOME SURRENALIEN
 HIRSUTISME / AMENORRHEE
 GYNECOMASTIE
TEST AU SYNACTHENE 1µg
But du test:
Stimuler la fonction surrénalienne

Substance administrée:
Tetracosactide ( Synacthène immédiat® ) : 1 µg/ml

Préparation :

Enlever 1 ml d'un soluté de 250 ml de NACL à 9 ‰.


Diluer 1 ampoule de Synacthène immédiat® ( 250µg ) dans ce soluté.
Prélever 1 ml de préparation ( 1µg/ml ) pour l'injection I.V. Directe.
Jeter la dilution ( elle ne se conserve pas ).
La concentration finale est de 1 µg/ml.

Protocole du test , composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyse à effectuer: cortisol


Tubes utilisés ( au total ): 2 tubes secs 5 ml

T0 : Prélever du sang pour dosage de cortisol


Injecter le Synacthène® ( 1 ml de la dilution en I.V. Directe ) ( pas dans un
venflon , pas dans un cathéter, sur KTO )

T+30 min : Prélever du sang (tube sec) pour dosage de cortisol

Effets secondaires et contre- indications:


Néant

Remarques :

Etre précis dans la dilution du Synacthène®


Le test peut se réaliser à n'importe quelle heure mais plus de 12 heures après la dernière prise
d'hydrocortisone. Indiquer l'heure de réalisation du test sur la demande.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST HYPOGLYCEMIE INSULINIQUE

But du test :
> Recherche d'une insuffisance corticotrope, l'hypoglycémie secondaire à l'injection d'insuline
stimule la production hypothalamique de CRF et donc la production hypophysaire d'ACTH
puis la production surrénalienne de cortisol.
> Recherche d'une insuffisance somatotrope, l'hypoglycémie secondaire à l'injection d'insuline
stimule la production hypothalamique de GH.

Substance administrée:
Insuline rapide ( Actrapid® ou Umuline® )

Protocole du test , composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyse à effectuer: glycémie, cortisol, ACTH, GH.


Tubes utilisés ( au total ) : 8 tubes secs pour cortisol
8 tubes verts pour GH,
8 tubes fluorés ( bouchon gris ) pour glycémie,
8 tubes bouchons roses pour ACTH ( envoi dans glace ).

Mettre en place la feuille de surveillance spécifique pour hypoglycémie insulinique.


La présence auprès du patient est indispensable pendant la durée du test, environ 45 min et plus
si l'on doit faire une deuxième injection.

L'épreuve se déroule à jeun depuis minuit, précédée de 30 min de repos après la pose d'un
cathéter avec mandrin obturateur.
Si patient sous Hydrocortisone®, voir avec le médecin si prise de l'Hydrocortisone® 1 heure avant
l'injection d'insuline.

T – 30 min Prélever du sang pour dosage de glycémie, cortisol, ACTH, GH.

T0 Prélever du sang pour dosage de glycémie, cortisol, ACTH, GH.


Injection IV en bolus de 0,15U/kg d'insuline ordinaire ( prescrit par le médecin )

T+ 15 min }
T+ 30 min }
T+ 60 min } Prélever du sang pour dosage de glycémie, cortisol, ACTH, GH.
T+ 90 min } + faire 1 temps + 15 min après l'hypoglycémie
T+ 120 min }
T+ 180 min }
Une hypoglycémie apparaît généralement au bout de 15 – 30 min.

Si le malade ne fait pas d'hypoglycémie, on réinjecte en I.V la même dose d'insuline en I.V que
précédemment ( Actrapid® ou Umuline® ) au T+ 45 min après prélèvements sanguins et on fait un
dosage sanguin supplémentaire au T+ 75 min et au T+ 105 min.

Contre- indications:
Age supérieur à 60 ans, accident vasculaire cérébral, insuffisance coronarienne, épilepsie, grossesse.

Remarques :
La surveillance infirmière ( conscience, tremblements, pâleur, sueurs, ... ) du test est rapportée avec
nécessité de glucose 30%® ( 2 amp ) préparées à proximité en cas d'hypoglycémie sévère.

La glycémie digitale doit être contrôlée à chaque temps de prélèvement jusqu'à normalisation et
plus si nécessaire suivant les signes ressentis par le patient.

Dès le malaise hypoglycémique ( glycémie < 0,40g ) on resucre le malade avec 1 ou 2 ampoules
de glucosé 30%® et on donne un petit déjeuner riche en sucre avec jus de fruit.

CH PAU MPE le 11.08.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST AU GLUCAGON

Substance administrée:
Glucagen® ( laboratoire Novo ).

Protocole du test , composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyse à effectuer: glycémie, insulinémie, pro insuline, peptide C, βOH butyrate.


Tubes utilisés( au total ): 4 tubes fluorés ( bouchon gris ) pour la glycémie,
4 tubes à NF pour la insulinémie,
1 tube à NF tout seul pour la pro insuline,
4 tubes verts pour le peptide C,
1 tube vert dans glace pour βOH butyrate à descendre
IMMEDIATEMENT au labo.

1 flacon de Glucagen® de 1mg/ml à reconstituer avec 1ml de solvant.

T0 Prélever du sang pour dosage glycémie, insulinémie, pro insuline , peptide C,


βOH butyrate.
Injecter une ampoule de GLUCAGEN® en IVD en 3 min.

T10 Prélever du sang pour dosage glycémie, insulinémie, peptide C.

T20 Prélever du sang pour dosage glycémie, insulinémie, peptide C.

T30 Prélever du sang pour dosage glycémie, insulinémie, peptide C.

A la fin du test au glucagon, donner à manger au patient.

IMPORTANT : NOTER SUR CHAQUE TUBES: date, heure, T0, T10, T20, T30

CH PAU MPE le 11.08.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE

TEST DE RESTRICTION HYDRIQUE

But du test:
> Diagnostic de diabète insipide.
> Diagnostic différentiel entre diabète insipide et potomanie.

Substance administrée:
Desmopressine ( Minirin®) injectable ampoule de 1 ml à 4 µg par ml en injection I.M.

Protocole du test , composés dosés et types de tubes utilisés:

> La porte des toilettes doit être fermée à clefs.


> Le patient doit rester dans sa chambre tout au long de l'épreuve.

Se reporter à la feuille préparation des tubes pour le test de restriction hydrique.


Analyses à effectuer: osmolarité plasmatique, NFS, iono, hématocrite, ADH,
osmolarité urinaire, iono urinaire.

ATTENTION: faire toutes les demandes labo en URGENT.

Tubes utilisés: tubes violets pour NFS et hématocrite,


1 tube à NF en plus pour ADH ( à conserver au frigo en attendant l'accord pour
l'envoi au laboratoire ),
tubes verts pour iono et pour osmolarité sanguine,
Tubes jaunes pour osmolarité uirinaire et iono urinaire.

Jour 0

Les boissons ( tisane, potage, café, eau ...) sont libres mais sont notées sur la feuille de bilan
entrées/sorties.
Les urines sont gardées de 8h à 8h.

08h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer sauf le dosage de l'ADH ( qui sera conservé au frigo
en attendant l'accord du médecin pour l'envoi) et l'osmolarité plasmatique.
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon.
 Jeter les urines de la miction de 8h.
 Donner un bocal au patient pour qu'il garde ses urines pour le bilan entrées/sorties ( diurèse
du J0).
 Peser le patient, le patient sera pesé dans les mêmes conditions le lendemain matin.
 Mettre une feuille de bilan entrées/ sorties pour noter la quantité totale des apports hydriques
bus entre 8 h et 16 h.
16h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer sauf le dosage de l'ADH ( qui sera conservé au frigo
en attendant l'accord du médecin pour l'envoi).
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon.
 Garder les urines de la miction de 16h avec les urines précédemment gardées.
 Faire un bilan entrées/sorties de 8h à 16h et poursuivre jusqu'au lendemain matin 8h.

Jour 1
Les boissons sont contrôlées de 8h à 16h.
L'apport hydrique est de 500ml tout compris ( eau, café...), les apports sont notés sur la feuille
de bilan entrées/sorties.
Donner le midi un régime sec, sans légumes verts, sans fruits.

08h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer sauf le dosage de l'ADH ( qui sera conservé au frigo
en attendant l'accord du médecin pour l'envoi).
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon. Comptabiliser les urines dans le bilan
entrées/sorties du J0.
 Demander au patient de garder à nouveau ses urines jusqu'au lendemain 8h.
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.
 Peser le patient dans les mêmes conditions ( mêmes vêtements ) que la veille.
 Expliquer au patient qu'il doit limiter ses apports liquidiens à 500ml tout compris (eau, café
..) entre 8h et 16h. Remplir un pichet avec 500ml d'eau que l'on videra de la même quantité
que les autres apports liquides donnés (eau, café, ... ). Donner un régime sec, sans légumes
verts, sans fruits le midi.

09h00
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.

10h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer.
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon.
 Garder les urines de la miction avec les urines précédemment gardées afin de recueillir la
diurèse des 24 heures. S'il y a des mictions intermédiaires le spécifier sur la feuille de
surveillance en notant le volume.
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.
 Peser le patient.

11h00
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.

12h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer.
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon.
 Garder les urines de la miction avec les urines précédemment gardées afin de recueillir la
diurèse des 24 heures. S'il y a des mictions intermédiaires le spécifier sur la feuille de
surveillance en notant le volume.
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.
 Peser le patient.

13h00
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.

14h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer.
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon.
 Garder les urines de la miction avec les urines précédemment gardées afin de recueillir la
diurèse des 24 heures. S'il y a des mictions intermédiaires le spécifier sur la feuille de
surveillance en notant le volume.
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.
 Peser le patient.

15h00
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.

16h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer.
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon.
 Garder les urines de la miction avec les urines précédemment gardées afin de recueillir la
diurèse des 24 heures. S'il y a des mictions intermédiaires le spécifier sur la feuille de
surveillance en notant le volume.
 Totaliser la diurèse de 8h à 16h.
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.
 Peser le patient.
 Commencer l'épreuve au Minirin®: injecter une ampoule de 1ml de Minirin® à 4µg en
I.M ( après avis médical).
 Demander au patient de ne plus uriner jusqu'à 17h.

17h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer.
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon.
 Garder les urines de la miction avec les urines précédemment gardées.
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.

18h00
 Prélever le bilan sanguin, l'envoyer.
 Faire uriner le patient pour faire vider la vessie et effectuer les prélèvements ( sur la
miction), noter le volume de la miction sur le bon.
 Garder les urines de la miction avec les urines précédemment gardées.
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.
Remarques:
En cas de malaise, pincement tensionnel, tachycardie, soif extrême:
 Arrêter le test prématurément.
 Faire les prélèvements comme à 16h.
 Peser le patient.
 Prendre le pouls, la pression artérielle au dynamap et les noter.
 Commencer l'épreuve au Minirin® sur 1h.

CH PAU MPE le 21.022013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST AU SYNACTHENE SUR
17 OH PROGESTERONE
But du test:
Etude de la stimulation de la capacité sécrétoire de la corticosurrénale et dosage du cortisol sérique.

Substance administrée:
Synacthène Immédiat® ( 1 ampoule de 0,25mg ).

Préparation du patient :
Sujet à jeun depuis 12 heures, au repos pendant l'épreuve, bien se renseigner pour le délais
d'interruption en cas de traitement à l'hydrocortisone.

Protocole du test , composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyse à effectuer: cortisol, 17 OH progestérone


Tubes utilisés ( au total ): 2 tubes secs 5 ml pour le cortisol.
1 tube sec 10 ml pour 17 OH progestérone.

 A 8h du matin, prélever 1 tube sec 5 ml pour dosage du cortisol ( taux de base ).


Puis injecter par voie IM immédiatement après, une ampoule de Synacthène Immédiat®
( 0,25mg ).Demi dose pour l'enfant de moins de 18 mois.

 Exactement 1 heure après, prélever 1 tube sec 5 ml pour dosage du cortiosl et 1 tube sec
10 ml pour dosage de la 17 OH progestérone .

Il est important de faire ce test à 8h le matin, car c'est le moment du nycthémère où le taux de
cortisol plasmatique est le plus élevé.

Transmission au laboratoire:
 Garder le 1er prélèvement au réfrigérateur pendant l'épreuve
 Apporter au laboratoire les 2 prélèvements dès la fin de l'épreuve.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
CYCLE D'hGH, SOMATOTROPHINE ou
HORMONE DE CROISSANCE

Principe:
L'hormone somatotrope hGH a une sécrétion pulsatile avec un rythme circadien à prédominance
nocturne, d'où l'intérêt de faire des dosages multiples sur un nycthémère notamment dans
l'exploration de l'acromégalie, de la sécrétion inappropriée d'hGH, des déficits en hGH. Cette
épreuve contraignante est peu utilisée en investigation diagnostique.

 Protocole hospitalisation de jour :

Analyse à effectuer: hGH


Tubes utilisés : 7 tubes verts pour dosage hGH.
Prélèvements à T8, T9, T10, T12, T14, T16, T18h.

 Protocole hospitalisation traditionnelle :

Analyse à effectuer: hGH


Tubes utilisés: 9 tubes verts pour dosage hGH.
Prélever un tube toutes les 2 heures de 8h à 20h, puis toutes les 4 heures de 20h à 8h, soit un dosage
d'hGH à T8, T10, T12, T14, T16, T18, T20, T24, T4h

Transmission au laboratoire:
Numéroter et identifier soigneusement les temps.

Résultats:
 Valeurs usuelles de l'hGH: elles sont dépendantes des techniques utilisées et de l'étalon de
référence. A titre d'exemple pour les techniques immunométriques:
Avec l'étalon 66/217 Avec l'étalon 85/510
Enfant < à 15 ng/ml soit 30mU/l < à 10 ng/ml soit 20mU/l
Adulte < à 5 ng/ml soit 10mU/l < à 5 ng/ml soit 10mU/l
Le facteur de conversion de ng/ml en mU/l est variable selon des techniques. Il est en général égal à
2.
 Interprétation:
La sécrétion de l'hGH est spontanément discontinue, de type pulsatile. Les deux tiers de la sécrétion
se font au cours du sommeil. On observe notamment 4 à 8 pics de sécrétion par 24 heures. Entre des
pics, l'hGH plasmatique peut être indétectable. Ce type de cycles s'adresse essentiellement aux
explorations chez l'adulte de l'acromégalie et des tumeurs de la région hypothalamo-hypophysaire,
et au suivi des déficits secondaires liés à une radiothérapie ou à une exérèse de l'hypophyse.

CH PAU MPE le 11.08.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST à la LH-RH chez l'Homme
TEST à la GnRH ou LHRH

Principes :
La GnRH (ou LHRH) est une hormone hypothalamique sécrétée de manière pulsatile, qui stimule
de façon physiologique la production des gonadotrophines hypophysaires (FSH et LH).

Indications :
- Evaluer la profondeur d’un déficit gonadotrope
- Rarement en cas de suspicion de syndrome des ovaires polykystiques (réponse ample, voire
explosive de la LH)
- Rarement adénome somatotropes (possible réponse paradoxale de la GH)

Précautions :
- Noter la date des dernières règles.
- Doit être pratiqué en début de cycle (J3-J6) en présence de cycles menstruels ou à n’importe quel
moment si femme en aménorrhée.
- Traitement estroprogestatif ou macroprogestatif devant être arrêté depuis au moins 1 mois.
- Peut être réalisé à n’importe quel moment de la journée.
- Peut être couplé avec un test à la TRH, sauf si recherche d’une réponse paradoxale des
gonadotrophines

Réalisation :
Tubes utilisés ( au total ): 7 tubes secs pour FSH, LH ( envoi extérieur )
7 tubes verts pour GH
7 tubes secs pour sous unité alpha ( envoi extérieur )

- Dosage à T –15 et T0 :
- FSH, LH
- plus selon prescription : sous unité alpha, GH

- Injection IV de 2 ampoules de 50µ de GnRH (100 de Stimu-LH®) au temps T0.

- Dosage à T 15, 30, 60, 90 et 120 minutes :


- FSH, LH
- plus selon prescription : sous unité alpha, GH

Effets secondaires :
Exceptionnels cas de nécroses d’adénomes hypophysaires.

Contre-indications :
Grossesse

CH PAU MPE le 11.08.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST à la METOPIRONE RAPIDE per os
Principe:
Appréciation l'intégrité de l'axe hypothalamo - surrénalien.
La métyrapone ou METOPIRONE® bloque la 11-β hydroxylase, donc la synthèse du cortisol. Il
en résulte une sécrétion accrue d'ACTH ( suppression du rétrocontrôle) et de désoxycortisol (
composé S), précurseur immédiat du cortisol.
Il ne doit être conseillé que lorsqu'une insuffisance corticosurrénalienne a déjà été éliminée: le tissu
corticosurrénal doit être fonctionnel pour répondre par une baisse suffisante de la sécrétion de
cortisol à l'administration de METOPIRONE®.

Préparation du patient:

Sujet à jeun depuis 12 heures

L'administration de METOPIRONE® doit être effectuée sous surveillance médicale stricte en


raison de l'hématotoxicité du produit et de son risque d'insuffisance corticosurrénale aiguë
par suite de l'effondrement du cortisol.
Surveillance de la pression artérielle toutes les 4 heures.
Si la TA s'effondre ou si des douleurs abdominales et/ou des vomissements apparaissent, il
faut interrompre l'épreuve, prélever le sang pour les dosages prévus et traiter l'insuffisance
corticosurrénale ( le lait améliore la tolérance digestive de la METOPIRONE®). La
phénytoïne et d'autres médicaments inducteurs du cytochome P450 diminuent l'effet de la
METOPIRONE®.

Matériel :

 Gélules de METOPIRONE® à 250 mg = SU 4885 ( fournies par la pharmacie ).


 30mg/kg en une prise ( 9 gélules pour un adulte de 75 kg, dose maximale: 12 gélules).
 Repas léger ( yaourt ...)
 2 tubes secs 5 ml
 2 tubes ACTH dans de la glace

Protocole:

J0 à 7h30: Sujet à jeun depuis 12 heures, étendu, poser un cathlon.

J0 à 8h: Prélèvement de sang pour dosage témoins: cortisol, ACTH ( 1 tube sec + 1 tube
rose dans de la glace).

J0 à 23h: Prise unique de METOPIRONE®, associée à un repas léger.

J1 à 8h: Prélèvement de sang pour dosage de cortisol, composé S, ACTH( 1 tube sec + 1
tube à ACTH dans de la glace).
Transmission au laboratoire:
Chaque tube sera apporté au laboratoire immédiatement après le prélèvement pour être centrifugé et
congelé pour l'ACTH, accompagné d'un bon de demande d'examen pour test rapide à la
METOPIRONE® J0 ou J1.

Résultats:
 Valeurs usuelles:
Cortisol: sous METOPIRONE®, la valeur du cortisol à J1 doit diminuer de 4 à 6 fois ( le cortisol
peut devenir indosable).
Composé S: normale avant METOPIRONE®< à 30 nmol/l.
Valeur habituelle après METOPIRONE® 270 – 750 nmol/l.
 Interprétation:
Ce test explore la réponse hypothalamo-hypophysaire après stimulation endogène.
On observe normalement un effondrement du cortisol ( < à 56 nmol/l), accompagné d'une
augmentation du composé S ( taux multiplié par 10 ) et de l'ACTH.
Une telle réponse permet d'affirmer l'intégrité de l'axe hypothalamo-hypophysaire et la possibilité
de réponse de la corticosurrénale à une stimulation endogène.
L'absence de réponse ( composé S non augmenté ) est en faveur d'une anomalie
hypothalamo-hypophysaire ou surrénalienne.
Le dosage d'ACTH permet de précsier le siège de l'anomalie:
 pas d'augmentation: atteinte hypothalamo-hypophysaire,
 augmentation: atteinte périphérique surrénalienne.
Maladie de CUSHING: réponse explosive ( augmentation du composé S ).
Corticosurrénalomes ou syndromes paranéoplasiques: réponse nulle ( pas d'augmentation du
composé S).

CH PAU MPE le 21.022013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
EPREUVE DE JEUNE
Principe:
Epreuve déterminante dans le diagnostic d'insulinome ou d'hypoglycémie organique. On cherche à
reproduire le malaise hypoglycémique et à mesurer l'insulinémie afin de mettre en évidence une
éventuelle sécrétion inappropriée d'insuline.

Préparation du patient :

 Patient à jeun depuis la veille au soir ( absence de dîner ).


 Pendant toute l'épreuve, le patient peut boire des boissons non caloriques et ne contenant pas
de caféine ( eau, tisanes)

En raison du risque hypoglycémique important et de malaise, prévoir une surveillance


médicale étroite et préparer une voie d'abord pour une perfusion éventuelle de sérum glucosé.
Le test se déroule en milieu hospitalier et peut durer 72 heures dans sa version complète.

Il est raccourci pour les enfants chez qui la surveillance est, en outre, renforcée.

Matériel :
 Matériel de prélèvement pour glycémie capillaire au bout du doigt, bandelettes et lecteur de
glycémie.
 Tubes fluorés ( gris) pour glycémie.
 Tubes verts pour peptide C,
 Tubes à NF ( remplis au maximum) pour insuline et pro-insuline.

Protocoles :

 Chez l'adulte :
 En l'absence de malaise, l'épreuve dure de 48 à 72 heures.
 Glycémie capillaire toutes les 4 heures à partir de 8 heures du matin.
 Prélever 1 tube fluoré pour glycémie et 1 tube vert pour peptide C, 1 tube à NF pour
insuline et proinsuline toutes les 6 heures.

Lorsque la glycémie devient inférieure à 0,60g/L ( 3,3 mmol/L), l'intervalle entre deux mesures est
ramené à 2 heures.

Si la glycémie capillaire montre une valeur = 0,45g/L ( 2,5mmol/L) et si le patient présente un


malaise avec sueurs, troubles neurologiques, hémiparésie, fourmillements et agitation:
 Appeler le médecin,
 Arrêter l'épreuve,
 Perfuser rapidement le patient avec du sérum glucosé.
 Prélever 1 tube fluoré pour glycémie et 1 tube vert pour peptide C, 1 tube à NF pour
insuline, pro-insuline, acides gras et du βhydroxybutyrate .

Il peut être demandé en fin d'épreuve un test au glucagon.

 Chez l'enfant et encore plus chez le nouveau-né, la durée du jeune est raccourcie et la
glycémie mesurée à intervalle de 15 à 60 mn suivant l'age.

Certaines équipes pédiatriques font prélever en fin d'épreuve les dosages de hGH, acides aminés
plasmatiques, et acides gras libres ( tubes héparinés), lactate, pyruvate, corps cétoniques (
protocole de défécation par l'acide perchlorique), glucagon et ACTH ( tube rose ).

Transmission au laboratoire:
Apporter les prélèvements au fur et à mesure de leur réalisation. Vérifier l'identification et l'heure
de la prise de sang.

Résultats et interprétation :
 En présence d'une hypoglycémie ( glycémie plasmatique < à 3,3 – 2,8 mmol/l chez l'adulte,
< à 3 – 2,5 mmol/L chez l'enfant et le nouveau né), une insulinémie > à 3mU/L ( ou > à 5 –
10 mU/L suivant la technique employée) indique une sécrétion inappropriée d'insuline.
 Différentes formules, comme celle de Turner, sont parfois employées pour faciliter
l'interprétation mais elles offrent peu d'intérêt en pratique.
 Le rapport de Turner permet d'affirmer l'autonomie de la sécrétion insulinique des tumeurs
βlangerhansiennes et de différencier la sécrétion inappropriée d'insuline d'une situation
d'hyperinsulinisme fonctionnel.
 Rapport de Turner = insuline ( µUl/ml) x 100
glycémie ( mg/100ml) – 30
 le rapport est < à 30 chez le sujet normal et < à 50 chez l'obèse.
 dans les insulinomes le rapport est > à 200.
 le rapport est suspect pour les valeurs comprises entre 50 et 200.

CH PAU MPE le 11.08.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST AU DECTANCYL® FREINAGE MINUTE

Substance administrée:
Dexaméthasone ( Dectancyl®) per os: 1 comprimé de 1 mg.

ATTENTION: à commander la veille à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyses à effectuer: cortisol


Tubes utilisés ( au total ) : 1 tube sec 5 ml pour le cortisol,

Dans la nuit de J0 à J1: 00h00 donner un comprimé de Dectancyl®.

J1: 08h00 prélever cortisol.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST AU DECTANCYL® FREINAGE
STANDARD
But du test:
Evaluer le rétrocontrôle de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénallien pour diagnostiquer un
syndrome de Cushing.

Substance administrée:
Dexaméthasone ( Dectancyl®) per os: 1 comprimé de 0,5 mg.

ATTENTION: à commander la veille à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyses à effectuer: cortisol, ACTH.


Tubes utilisés ( au total ) : 3 tubes secs 5 ml pour le cortisol,
2 tubes à ACTH dans de la glace pour l'ACTH.

Jour 1
09h00 Malade à jeun, prélever cortisol et ACTH.
Donner un comprimé de Dectancyl®.
15H00 Donner un comprimé de Dectancyl®.
21H00 Donner un comprimé de Dectancyl®.

Jour 2
03h00 Donner un comprimé de Dectancyl®.
09h00 Malade à jeun, prélever cortisol et ACTH.
Donner un comprimé de Dectancyl®.
15H00 Donner un comprimé de Dectancyl®.
21H00 Donner un comprimé de Dectancyl®.
Jour 3
03h00 Donner un comprimé de Dectancyl®.
09h00 Malade à jeun, prélever cortisol, ACTH, et dexaméthasonémie (sur un autre tube
sec ).

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST AU DECTANCYL® FREINAGE FORT
( sur 3 jours )

But du test:
Evaluation du rétrocontrôle de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénallienne pour diagnostiquer un
syndrome de Cushing.

Substance administrée:
Dexaméthasone ( Dectancyl®) per os: 4 comprimés de 0,5 mg toutes les 6 heures pendant 48
heures, soit 2 mg toutes les 6 heures pendant 48 heures.
ATTENTION: à commander la veille à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:


Analyses à effectuer: cortisol, ACTH.
Tubes utilisés ( au total ) : 3 tubes secs 5 ml pour le cortisol,
3 tubes à ACTH dans de la glace pour l'ACTH.
3 tubes jaunes pour créatinurie.
3 pots à Addis pour cortisol libre urinaire.

Jour 1:
Garder les urines sur 24 heures pour cortisol libre urinaire et créatinurie.

Jour 2:
08h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
Prélever les urines pour cortisol libre urinaire et créatinurie des 24 heures.
Garder les urines sur 24 heures pour cortisol libre urinaire et créatinurie.
Donner 4 comprimés ( soit 2 mg ) de Dectancyl®.
14h00 Donner 4 comprimés ( soit 2 mg ) de Dectancyl®.
20H00 Donner 4 comprimés ( soit 2 mg ) de Dectancyl®.
02H00 Donner 4 comprimés ( soit 2 mg ) de Dectancyl®.

Jour 3:
08h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
Prélever les urines pour cortisol libre urinaire et créatinurie des 24 heures.
Garder les urines sur 24 heures pour cortisol libre urinaire et créatinurie.
Donner 4 comprimés ( soit 2 mg ) de Dectancyl®.
14h00 Donner 4 comprimés ( soit 2 mg ) de Dectancyl®.
20H00 Donner 4 comprimés ( soit 2 mg ) de Dectancyl®.
02H00 Donner 4 comprimés ( soit 2 mg ) de Dectancyl®.

Jour 4:
08h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
Prélever les urines pour cortisol libre urinaire et créatinurie des 24 heures.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST AU DECTANCYL® FREINAGE FORT
NOCTURNE OU OVERNIGHT

But du test:
Evaluation du rétrocontrôle de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénallienne pour diagnostiquer un
syndrome de Cushing.

Substance administrée:
Dexaméthasone ( Dectancyl®) per os: 16 comprimés de 0,5 mg.

ATTENTION: à commander la veille à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyses à effectuer: cortisol, ACTH.


Tubes utilisés ( au total ) : 6 tubes secs 5 ml pour le cortisol,
6 tubes à ACTH dans de la glace pour l'ACTH.

Jour 1
07h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
08H00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
09h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.

24H00 Donner 16 comprimés ( soit 8 mg ) de Dectancyl®.

Jour 2
07h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
08H00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
09h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST COUPLE CRF – DECTANCYL®
Freinage standard + CRF

Substance administrée:
Dexaméthasone ( Dectancyl®) per os: comprimés de 0,5 mg.
Le CRF ( Stimu ACTH®): 100µg.
ATTENTION: Dexaméthasone ( Dectancyl® ) à commander la veille à la pharmacie.
Le CRF ( Stimu ACTH®) à commander 1 semaine à l'avance à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:


Analyses à effectuer: Cortisol, ACTH.
Tubes utilisés ( au total): 9 tubes secs 5 ml pour cortisol.
9 tubes à ACTH à mettre dans de la glace.

Pose d'un cathéter avec mandrin obturateur. Patient à jeun.

Jour 1
08h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
12H00 Donner 1 comprimé de Dectancyl®.
18h00 Donner 1 comprimé de Dectancyl®.
24H00 Donner 1 comprimé de Dectancyl®.

Jour 2
06h00 Donner 1 comprimé de Dectancyl®.
08h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
12H00 Donner 1 comprimé de Dectancyl®.
18H00 Donner 1 comprimé de Dectancyl®.
24H00 Donner 1 comprimé de Dectancyl®.

Jour 3
06h00 Donner 1 comprimé de Dectancyl®.
08h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.

T – 15 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.


( T0) Injecter le Stimu ACTH®( 1 ampoule) en flash IV.

T + 15 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.


T + 30 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 45 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 60 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 120 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.

Effets secondaires :
Flush.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST A LA DESMOPRESSINE

But du test :
Aide au diagnostic différentiel entre maladie de Cushing et pseudo syndrome de cushing.
Diagnostic étiologique hypercorticisme ACTH dépendant.
Suivi post thérapeutique de maladie de cushing opérée.

Substance administrée:
Desmopressine ( Minirin® ) en IV lente ( sur environ 3 min ).
 Chez l'adulte: 10µg de Desmopressine injectable ( 2,5 ampoules dosées à 4µg par ml).
 Chez l'enfant: 3,75µg de Desmopressine injectable ( ampoules dosées à 4µg par ml).

ATTENTION: produit à commander 2 jours avant à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:


Analyses à effectuer: Cortisol, ACTH.
Tubes utilisés ( au total): 6 tubes secs 5 ml pour cortisol.
6 tubes à ACTH à mettre dans de la glace.

Prise de tension:
 si TA ≥ 20/11, appeler le médecin.
 si TA ≤ 10, attendre le médecin pour débuter le test.

Pose d'un cathéter avec mandrin obturateur.

T – 30 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.


T0 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
Injecter la Desmopressine en IV lente sur 3 min environ.
T + 30 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 60 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 90 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 120 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.

Effets secondaires :
Flush, hypertension ou hypotension.

Contre-indications:
Insuffisance cardiaque, coronarienne, HTA mal contrôlée, AVC, glaucome, artériopathie des
membres inférieures, maladie de willebrand.
Remarques:
Les patients doivent boire de l'eau normalement.

Le test peut se faire à n'importe quel moment de la journée plus de 2 heures après le repas.
Surveillance pouls et tension artérielle aux temps T+0, T+5 min, T+15min, T+30min.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
CYCLE DU CORTISOL ET DE L'ACTH
RECUEIL DU CORTISOL LIBRE URINAIRE
DES 24 HEURES

But du test :
Evaluer le rythme circadien de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien pour dépister un
hypercorticisme.

Substance administrée:
Néant.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyses à effectuer: Cortisol, ACTH.


Tubes utilisés ( au total): 6 tubes secs 5 ml pour cortisol.
6 tubes à ACTH à mettre dans de la glace.
1 tube jaune pour la créatinurie.
1 pots à Addis pour le cortisol libre urinaire.

Jour -1
Pose d'un cathéter avec mandrin obturateur.

Jour 0
08h00 Après vidange de la vessie, commencer le recueil des urines jusqu'au lendemain 8h
pour doser cortisolurie des 24 heures et créat urinaire des 24 heures. Noter la
diurèse totale.
Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH. Envoyer au laboratoire.
12H00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH. Envoyer au laboratoire.
16H00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
19H00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
24H00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.

Jour 1
04h00 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
08H00 Recueil des urines des 24 heures.

Remarques:
Le cycle se fait à partir du deuxième jour d'hospitalisation pour éviter le stress et avant tous les
tests dynamique.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST AU CRF OU CRH

But du test:
Stimuler la fonction hypothalamo-hypophyso-surrénalien ( stimulation ACTH ).
Diagnostic étiologique de la maladie de Cushing ACTH indépendant et exploration d'un déficit
corticotrope.

Substance administrée:
Stimu ACTH®( CRF: Cortico Releasing Factor ), 100µg ( 1 ampoule ), injection IV rapide.

ATTENTION: Les ampoules sont à commander à la pharmacie 7 jours avant le test.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyses à effectuer: Cortisol, ACTH.


Tubes utilisés ( au total): 7 tubes secs 5 ml pour cortisol.
7 tubes à ACTH à mettre dans de la glace.

Le test peut se faire à n'importe quel moment de la journée plus de 2 heures après un repas.
Pas de prise d'Hydrocortisone® le matin du test.
On peut procéder à un autre test corticotrope 4 heures après le début du test au CRF.

Pose cathéter avec mandrin obturateur.


Le malade doit rester allonger toute la durée du test.

T – 30 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.


T0 Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
Injecter le CRF.
T + 15 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 30 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 60 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 90 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.
T + 120 min Prélever du sang pour dosage du cortisol et de l'ACTH.

Effets secondaires :
Flush, hypotension.

Contre-indications:
Grossesse.
Transmission au laboratoire:
 Garder les tubes secs au réfrigérateur jusqu'à la fin de l'épreuve. Numéroter et identifier
soigneusement les temps. Apporter les tubes groupés au laboratoire accompagnés d'un seul
bon d'examen précisant le test effectué.
 Apporter les tubes spéciaux ( ACTH ) au laboratoire au fur et à mesure des prélèvements (
on peut grouper des tubes séparés au maximum de 30 minutes en prenant soin de les
entreposer au froid).

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
DIABETE GESTATIONNEL OU HGPO

Substance administrée
75g de glucose.

ATTENTION : produit à commander avant à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyses à effectuer: glycémie.


Tubes utilisés ( au total): 3 tubes gris pour la glycémie.

Patient à jeun.

T0 Prélever du sang pour dosage la glycémie.


Faire absorber 75g de glucose ( les boires en 5 min ).

T60min Prélever du sang pour dosage la glycémie.

T120min Prélever du sang pour dosage la glycémie.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST A LA GROWTH HORMONE RELEASING
HORMONE (GHRH)
But du test :
Exploration de la sécrétion de GH avec stimulation par injection de GHRH.
Dépistage d'insuffisance somatotrope.

Substance utilisée:
1 ampoule en IV de GHRH.
ATTENTION: commander le produit 1 semaine à l'avance à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:

Analyses à effectuer: GH, IGF1


Tubes utilisés ( au total ) : 1 tube sec 5 ml pour IGF1 ( envoi extérieur)
6 tubes verts pour GH

Malade à jeun depuis au moins 12 heures.


Poser un cathéter avec mandrin obturateur la veille.

T – 30 min Prélever du sang pour dosage de la GH et IGF1 ( si pas demandé par ailleurs ).

T0 Prélever du sang pour dosage de la GH.


Injecter 1 ampoule de GHRH en IV.

T + 30 min Prélever du sang pour dosage de la GH.


T + 60 min Prélever du sang pour dosage de la GH.
T + 90 min Prélever du sang pour dosage de la GH.
T + 120 min Prélever du sang pour dosage de la GH.

Effets secondaires :
Flush fréquents et légers troubles du goût et de l'odorat ( plus rarement ).

Contre-indications:
Grossesse.

Remarques:
Ce test doit être effectué après substitution des autres déficits anté-hypophysaires ( qui pourraient
diminuer la réponse de la GH)

CH PAU MPE le 11.08.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
TEST GH – ARGININE
But du test :
Exploration d'un déficit d'une insuffisance somatotrope.

Substance utilisée:
1 ampoule de 50 µg de somatoréline ou GHRH ou StimuGH®.
1 flacon d'arginine.

ATTENTION: commander le produit 1 semaine à l'avance à la pharmacie.

Protocole du test, composés dosés et types de tubes utilisés:


Analyses à effectuer: GH, IGF1
Tubes utilisés ( au total ) : 6 tubes verts 5 ml pour le GH
1 tube sec pour IGF1.

Patient à jeun depuis 12 heures et pendant toute la durée du test.


Pose de 2 cathéters avec mandrins obturateurs.

T – 15 min Prélever du sang pour dosage de la GH.

T0 Prélever du sang pour dosage de la GH.


Injecter 1 ampoule de 50 µg de somatoréline ou GHRH ou StimuGH® en IV sur
30 secondes ( reconstitution au dernier moment ).
Cas particulier: posologie à adapter chez l'enfant et l'obèse 1µg/kg.
Perfusion en 30 min ( quelque soit la dose) de 0,5g/kg d'arginine sans dépasser 30g.
25g d'arginine = un flacon de 400 ml.
30g = faire préparation: prélever 80 ml d'un flacon et les rajouter au 1er flacon
contenant 400 ml ( volume total 480 ml ).

T + 30 min Prélever du sang pour dosage de la GH.

T + 45 min Prélever du sang pour dosage de la GH.


T + 60 min Prélever du sang pour dosage de la GH.
T + 75 min Prélever du sang pour dosage de la GH.
T + 90 min Prélever du sang pour dosage de la GH.
T + 105 min Prélever du sang pour dosage de la GH.

Contre-indications:
Grossesse, insuffisance hépatique ou rénale sévère.

Effets secondaires :
Fréquents: flush et bouffée de chaleurs . Plus rares: paresthésies, nausées, troubles du goût.

CH PAU MPE le 11.08.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
BILAN HYPOPHYSAIRE

Tubes utilisés et analyses à réaliser:

 tube vert pour iono,


GH,
TSH us,
T3 L,
T4L,

 tubes secs pour sous-unité alpha,


IGF1,
prolactine,
cortisol,
FSH ( envoi extérieur),
LH ( envoi extérieur),
testostérone totale ( homme )
oestradiol ( femme )

 tube à ACTH pour ACTH dans de la glace.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
PHEOCHROMOCYTOME PARAGANGLIOME
Poser un cathéter.

Tubes utilisés et analyses à réaliser:

 tube vert pour le ionogramme sanguin et la calcémie.

 tube gris pour la glycémie,

 tube sec pour la chromogranine A,

 tube à NF pour les métanéphrines sang,

 pot à Addis pour les métanéphrines urinaires des 24 h sur 48 h ( ajouter de l'HCL dans
le pot de recueil des 24h ).

- Dépistage génétique

Examens réalisés:

 Angio-IRM cérébrale + cou


 TDM TAP
 Octréoscan

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
HYPERPARATHYROÏDIE PRIMAIRE

Tubes utilisés et analyses à réaliser:

Sang:
 tube vert pour le ionogramme,
la calcémie( sur 2 jours)
la phosphorémie, ( sur 2 jours )
la 1.25 (OH) vitamine D,
la TSH,
la 25 OH vitamine D,

 tube à NF pour la PTH ( sur 2 jours ),

 tube sec pour l'albuminémie,


l'électrophorèse des protéines sériques,

 tube à ACTH pour la PTH rp dans de la glace.

Urines:
 échantillon des urines des 24h sur tube jaune pour Calciurie + créatininurie des 24 h,

 échantillon d'urines sur tube jaune pour Protéinurie de Bence Jones.

Examens réalisés:

 Echographie thyroïdienne + parathyroïdienne


 Scintigraphie au Mibi
 DMO ( densité minérale osseuse )
 Echographie rénale

CH PAU MPE le 11.08.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
DEPISTAGE CUSHING

Tubes utilisés et analyses à réaliser:

Sang:
 Cycle - Cortisol – ACTH sur 24 h: 6 tubes secs pour le cortisol
6 tubes à ACTH dans de la glace

 test de freination minute: 1 tube sec 5 ml

 test de freination standard: 3 tubes secs 5 ml pour le cortisol


2 tubes à ACTH dans de la glace

 test CRH sur cortisol – ACTH: 7 tubes sec 5 ml pour cortisol


7 tubes à ACTH dans de la glace

Urines:
 échantillon d'urines sur pot à Addis pour le cortisol libre urinaire des 24 h

 échantillon d'urines sur tube jaune pour créatininurie des 24h.

Examens réalisés:

 scanner surrénalien
 IRM hypophysaire
 DMO ( densité minérale osseuse )

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
INCIDENTALOME SURRENALIEN
Tubes utilisés et analyses à réaliser:

Sang:
 tube vert pour le iono,

 tube à NF pour la rénine debout / couché,


les métanéphrines plasmatiques,

 tube sec 5 ml pour l'aldostéronémie debout / couché,


la 17 OH progestérone,
le composé S (11- désoxycortisol),
le DOC (désoxycorticostérone),
le delta 4 androsténédione,
la testostérone totale,
la SDHEA

 test de freination minute: 1 tube sec 5 ml

 test de freination standard: 3 tubes secs 5 ml pour le cortisol


2 tubes à ACTH dans de la glace

 Cycle - Cortisol – ACTH sur 24 h: 6 tubes secs pour le cortisol


6 tubes à ACTH dans de la glace

Urines:
 échantillon d'urines sur pot à Addis pour le cortisol libre urinaire des 24 h
 échantillon d'urines sur tube jaune pour créatininurie des 24h.
 échantillon d'urines sur pot à Addis pour les métanéphrines urinaires des 24 h sur 2 jours (
avec Hcl dans le pot de recueil ).

Examens réalisés:

 TDM surrénalien

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
HIRSUTISME / AMENORRHEE

Tubes utilisés et analyses à réaliser:

Sang:

 tubes secs 5 ml pour la testostérone,


la SDHA,
la TSH-us,
la T4 L,
l' delta 4 androsténédione,
la FSH, LH,
l'oestradiol,
l'AMH ( hormone anti mullerienne ),
les βHCG,
la prolactine,

 test au synacthène sur cortisol et 17 hydroxy progestérone temps 0 et 60 minutes ( 1 tube


sec 10 ml pour 17 hydroxy progestérone et 2 tubes secs 5 ml pour le cortisol )

 tube à ACTH pour l'ACTH ( à mettre dans de la glace )

Urines:
 échantillon d'urines sur pot à Addis pour le cortisol libre urinaire des 24 h
 échantillon d'urines sur tube jaune pour créatininurie des 24h.

CH PAU MPE le 21.02.2013


Dr VOINOT – Dr TEYNIE
GYNECOMASTIE

Tubes utilisés et analyses à réaliser:

 tube sec 5 ml pour la prolactine,


les βHCG,
la testostérone,
l'oestradiol,
la LH,
l'AFP,
 tube vert pour la TSH us,
la T4 L,

 2 tubes verts pour le caryotype + lettre du médecin.

Examens:

 échographie testiculaire,
 échographie mammaire + mammographie.

CH PAU LE 11.08.2013
Dr VOINOT – Dr TEYNIE
BILAN DIABETE TYPE 1
Tubes utilisés et analyses à réaliser:

 tube vert pour le ionogramme,


le bilan lipidique,
la T4L,
la TSH us,
le fer + sat,
la ferritine,
la transferrine

 tube à NF pour la NF,


l'hémoglobine glyquée,

 tube sec 5 ml pour l'Ac anti hydroxylase,


l' Anti thyroglobuline,
l'Anti thyroperoxyde.

DECOUVERTE BILAN DIABETE TYPE 1


Tubes utilisés et analyses à réaliser:

 tube vert pour le ionogramme,


le bilan lipidique,
la T4L,
la TSH us,
la ferritine

 tube sec pour le fer + sat,

 tube à NF pour la NF,


l'hémoglobine glyquée,

 tube sec 5 ml pour l'Ac anti hydroxylase,


l' Anti thyroglobuline,
l'Anti thyroperoxyde,
l'Ac antitransglutaminas IgA,
l'Anti corps anti GAD,
l'Acanticell I Langerhan: IFI,
l'Auto Ac Anti insuline,
l'Anticorps anti IgA.
CH PAU LE 11.08.2013
Dr VOINOT – Dr TEYNIE
BILAN DIABETE TYPE 2
Tubes utilisés et analyses à réaliser:

Sang
 tubes verts pour le ionogramme,
le bilan lipidique,
la CRP.
les TGO – TGP,
les GGT,
la TSH,
le peptide C,
la ferritine,
la transferrine
le fer + sat,

 tube à NF pour la NF,


l'hémoglobine glyquée,

 tube noir pour la VS,

Urines
 tube jaune pour la microalbuminurie.

CH PAU LE 11.08.2013
Dr VOINOT – Dr TEYNIE
BILAN THYROIDIEN
Tubes utilisés et analyses à réaliser:
 tube vert 5 ml pour la T4L,
la T3L,
la TSH us,

BILAN NODULE THYROIDIEN


Tubes utilisés et analyses à réaliser:
 tube vert 5 ml pour la TSH,
 tube sec pour la calcitonine.

BILAN HYPOTHYROIDIEN
Tubes utilisés et analyses à réaliser:
 tube vert pour le ionogramme,
les TGO – TGP,
la T4L,
la T3L,
la TSH us,

 tube à NF pour la NF,

 tube sec pour les TRAK,


ATPO / AAT.

BILAN HYPERTHYROIDIEN
Tubes utilisés et analyses à réaliser:
 tube vert pour la T4L,
la T3L,
la TSH us,
la CRP,

 tube sec pour ATPO / AAT.

CH PAU LE 11.08.2013
Dr VOINOT – Dr TEYNIE