Vous êtes sur la page 1sur 99

RadioAnatomie en Imagerie

Ostéo-articulaire

JB Pialat - Pavillon B Radio, Hôpital Edouard Herriot

Année 2010-2011
Les plans de coupe
„ Coupes axiales (transversales)

„ Coupes sagittales

„ Coupes coronales (frontales)


Vocabulaire
Proximal

Latéral Médial
(externe) (interne)
Médian ou
intermediaire

Distal
Rachis cervical
Vertèbre cervicale
2
13 11 12
2
1 4 9
3
5
6 9 6 5 3
9 6 11
7
4
1
7 7 8
10
8
Rachis cervical profil
Condyles occipitaux Arc antérieur de l’Atlas (C1)

Apophyse odontoïde
Canal médullaire
cervical Anneau de Harris
Corps de l’Axis (C2)
supérieur
Processus
articulaire
Inférieur Mur vertébral
Lames postérieur
Ligne spino-lamaire

Processus Epineux Espace inter-somatique


(inter-vertébral, discal)
Pédicule

Foramen intervertébral
Corps vertébral
C7-D1
Plateaux vertébraux
Sup et inférieur
Rachis cervical profil
1. Arc antérieur Atlas
2. Odontoïde
3. Anneau de Harris
4. Trachée
3

5. Ligne pré-vertébrale
5
6. Apophyse articulaire
inférieure
11
7. Apophyse articulaire
supérieure
8. Mur vertébral postérieur
9. Ligne spino-lamaire
10.Epineuse de C7
11.Lame de C4
Rachis cervical profil
„ Points à retenir :
„ Alignement
„ des bords antérieurs et des bords postérieurs des vertèbres
„ Des lignes spino-lamaires
„ Des épineuses
„ Empilement
„ Des corps vertebraux
Ponts clés: cliché de Profil

„ Espace C0-C1, cintre occipito-odontoidien


„ Anneau de Harris
„ Espace C1-C2 (<3mm adulte, <5mm enfant)
„ Parties moles pré-vertébrales :
„ Pas plus de 7 mm au dessus de C4
„ Pas plus de 20 mm dessous chez l’adulte (14 mm enfant)

„ Ligne antérieure et postérieure des corps


vertébraux, Ligne spino-lamaire
„ Empilement des articulaire sans découvrement
„ Absence de visibilité d’un foramen
„ Epineuses d’intervalles régulier
„ Absence d’angulation inter somatique >10º
Rachis cervical face

Corps vertébral
De C4

Uncus droit de C5

Glotte
Processus transverse
de C5 Clarté trachéale

Epineuses de C6 et C7 Pédicules gauches


de C7 et D2
Processus transverse
droit de D1

Première cote droite

Apex pulmonaire droit


Rachis cervical face

1 corps vertébral
2 épineuse
3 superposition articulaires et apophyses
transverses
4 apophyse unciforme
Lecture : cliché de face

„ Alignement des CV, des colonnes latérales


„ Alignement des épineuses :
Pas de perte brutale d’alignement : signe de
la baillonnette
„ Ecart inter épineux, espace inter vertébral
(bâillement, asymétrique)
„ Regardez les unci
„ Regarder les pédicules: « les yeux des
vertèbres, » symétriques, bien limités
Atlas
Vue supérieure Vue antérieure
1 8
5 6 6
2 6 4 6 2 1
2 2
8
7 7
3
Axis
Vue antérieure Vue latérale

12 1
1
2
2
3
3 10
6
7 4
4 8 5
5 5
9

11
Rachis cervical face C2BO

Condyle occipital
gauche de C1
Occiput

Apophyse odontoïde Masse latérale


- tête gauche de C1
- col
Facette articulaire
- base
Supérieure gauche
de C2

Lame droite de C2

Epineuse de C2
Rachis cervical face C2BO

1 incisive supérieure
2 bord inférieur de l’occipital
3 masse latérale de l’Atlas
4 interligne Atloïdo-Axoïdienne
5 odontoïde
6 épineuse de C2
7 maxillaire inférieur
cliché bouche ouverte (BO)

„ Alignement masses latérales C1-C2


„ Centrage de l’odontoïde
Rachis cervical 3/4

Pédicule gauche de C3

Pédicule droit de C3
Articulaire C3-C4 gauche
Articulaire C3-C4 droite

Epineuse
Foramen de conjugaison
C6-C7 C6
C7

Première cote droite


Rachis cervical 3/4

1 pédicule gauche
2 lame droite
3 diamètre oblique du canal
médullaire cervical
4 apophyse transverse gauche
5 trou de conjugaison C6-C7
droit
6 épineuse de C6
7 interlignes zygapophysaires
gauches

„ Position du patient : Assis, en oblique postérieure de 55° du côté à étudier.


„ Destiné à voir les foramens de conjugaisons ou sortent les racines nerveuses
Faux Profil de Roy Camille
G

„ Position du patient : Assis, en oblique postérieure de 15° du côté à étudier.


„ Point de centrage : C4.
„ Rayon directeur : horizontal.
„ c'est un "mauvais profil", où les massifs articulaires droits et gauches sont
décalés, ce qui en permet une bonne étude notamment en traumatologie.
Rachis Dorso-lombaire
Rachis lombaire face
Ombre du muscle
Dernière cote Psoas gauche

lames

pédicules
épineuse

transverses

Aileron sacré gauche


Rachis lombaire face
1 corps vertébral
2 pédicule
3 apophyse transverse
4 articulaire supérieure
5 apophyse épineuse
6 articulaire inférieure
7 sacrum

2 3

6 4
5
Rachis lombaire profil

L1 Mur postérieur
Espace inter-somatique
(disque) L1-L2
L2 pédicule

Plateau supérieur
Corps vertébral L3 Massif articulaire
supérieur
Plateau inférieur
L4 épineuses

L5 Massif articulaire
Isthme
inférieur
Plateau sacré sacrum
(plateau sup de S1)
Rachis lombaire profil
1 corps vertébral
2 pédicule
5 apophyse épineuse
6 articulaire inférieure
7 sacrum

6
2
4 5
1 8
9
10
3 7
Incidences de trois-quarts
petits chiens" de Lachapelle sur L3
Articulaire supérieure G
Pédicule G L4
Lame Articulaire inférieure G
Epineuse

„ Patient debout ou couché, en oblique postérieure de 30 à 45deg., bras croisés sur la poitrine ou le
long du corps (l'oblique postérieure droite étale pédicules, massifs articulaires et isthmes du côté
droit).
„ Point de centrage : 2 à 3 cm au-dessus de l'EIAS la plus éloignée de la table.
„ Rayon directeur : horizontal.
„ Cassette : 30 x 40 en hauteur, divisée en 2.
„ Critères de réussite : bien séparer les hémi-arcs droits et gauches pour former l'image classique des
"petits chiens" de Lachapelle.
Rachis dorsal profil

Mur postérieur

Massif articulaire
supérieur

pédicule

Massif articulaire
inférieur
Articulation
costo-transversaire

cote Canal rachidien


Rachis dorsal Face

Clarté trachéale Plateau supérieur

Corps vertébral

Plateau inférieur
Ligne para-vertébrale

Crosse aortique pédicule

Ligne para-aortique
épineuses

Ligne para-oesophagienne
BASSIN
BASSIN DE FACE
BASSIN DE FACE
1: sacrum
2: aile iliaque
3: EIAS
4: ischion
5: branche iliopubienne
6: pubis
7: épine sciatique
8: toit du cotyle
9: tête fémorale
10: col
11: grand trochanter
12: petit trochanter
HANCHES
FACE
1: toit du cotyle
2: bord externe du toit
3: bord interne
4: U radiologique( paroi
latérale et médiale de la
fosse acétabulaire)
5: arrière fond
6: ligament rond
7: bord antérieur du cotyle
8: bord postérieur
9: grand trochanter
10: petit trochanter
11: cintre cervico obturateur
FACE
FAUX PROFIL DE LEQUESNE

1 bord antérieur du toit-2 tête fémorale-3 bord antérieur du cotyle-4


grand trochanter- 5 petit trochanter- 6 ischion- 7 tête controlatérale
Rotation de Hanche

rotation interne rotation indifférente rotation externe

-tubercules du grand trochanter


-tubercules distincts, éloignés superposés
-petit trochanter projeté sur le col
-petit trochanter barré par la corticale
-fossette du ligament rond non-visible
Profil de Lequesne

1. Bord antérieur du cotyle


2. Toit du cotyle
3. Corne postérieure
4. Tête fémorale
5. Col fémoral
6. Grand trochanter
7. Petit trochanter
8. Angle du pubis
9. Branche ischio-pubienne
Profil de Lequesne

ATTENTION !

L’interligne diminue
physiologiquement
d’épaisseur d’avant en
arrière et de haut en bas

Intérêt :

Arthrose, Arthrite , Ostéonécrose


Profil chirurgical d’Arcelin
1 aile iliaque
2 tête fémorale
3 col fémoral
4 trochanter
Intérêt : 5 ischion

- Evaluation de l’antéversion fémorale


(avant prothèse de hanche)

- Si traumatisme

- En décubitus dorsal, hanche saine fléchie


- Si le trajet de fracture n’est pas évident sur le bassin de face
v
A

Coxométrie
Dysplasie
>15°

>135°
GENOU
Genou de face : Analyse
„ Aspect de l’os : Minéralisation, condensation
„ Lésion focale : Fracture, tumeur
„ Interlignes articulaire : taille, régularité, arthrose…
„ Penser à regarder :
„ Fibula
„ Patella
„ Epines tibiales
„ Parties molles
„ Parties molles (masse ?)

„ ! Angle varus/ valgus : Cliché spécial : goniométrie


Statique des membres inférieurs

Genu varum
Position indifférente

Genu valgum

Statique adulte : Petit valgus physiologique.


1.Fémur
1 2.Patella
1
3.Tibia
4.Fibula: tête
5.Fibula: col
2 2
6 6
7 6.Epicondyle latéral
7 10 8 8 7.Epicondyle médial
10
8 8 11 8.Condyle médial et
9 9 latéral
11
9 9.Plateau tibiaux
9 4
11.Fossette
3 d’insertion du poplité
3 5
4 11. Epines tibiales

5
Face en SCHUSS
Schuss Extension
Genou
„ RADIOLOGIE STANDARD
„ PROFIL

„ Critère de qualité: superposition des condyles

„ Préciser debout ou couché


1.Patella
2.Bords latéraux de la
patella
3.Crête rotulienne
4.Berges trochléennes
(superposées)
3
5.Gorge trochléenne 2
1 9
6.Condyle interne 4

7.Condyle externe (avec


5
sa rainure condylo- 6
trochléenne
8
8.Toit de l’échancrure
7
intercondylienne
9.Tubercule du grand
adducteur
10. Epines tibiales 10
11
superposées
11.Plateau tibiaux
Genou de Profil : Analyse
„ Idem que sur la face +

„ Régularité des condyles


„ Recessus sous quadricipital (épanchement)
„ Hauteur de la patella
„ Profondeur de la trochlée, signe du
croisement
„ Signes de subluxation de la patella
Hauteur de la patella et Profondeur de la trochlée

Hauteur de la patella :
Indice de Caton = a/b
Normal 0,8 à 1 Haute >1,2

Indice de Blackburne et Peel = a’/b


Normal < 0,8 Haute > 1

Profondeur de la trochlée :
Distance entre la gorge de la trochlée et le
bors antérieur des condyles.
Normal C > ou = 5 mm
Signe du croisement :

le fond de la trochlée croise


les deux condyles fémoraux

Classification de Dejour :

- Type 1 :
signe du croisement naissant plus ou moins haut sur la trochlée
- Type 2 :
signe du croisement est asymétrique et situé plutôt en bas
- Type 3 :
- signe du croisement plutôt à la partie basse de la trochlée avec une saillie osseuse significative
Subluxation de la Patella
Genou : vue axiale
„ Face BILATERALE des ROTULES
„ 30° FLEXION / INSTABILITE ROTULIENNE
„ Manœuvre Dynamique : Contraction Quadriceps

Attention, la position de la patella varie en


Fonction de l’angulation des vues axiales
Cheville - Pied
Cheville - Pied
„ RADIOS STANDARDS
„ CHEVILLE
„ FACE - FACE ROTATION INTERNE
„ Interligne Tibio – Talien
„ Superposition Fibula –Tibia, diastasis

„ Maléoles ++

„ Dôme talus

„ ¾ = dégage Tubercule Talien Latéral

„ PROFIL
„ Talus – Calcaneus
„ Mortaise tibiale Antérieure et Postérieure

„ Base du 5 métatarsien
e

„ Arrachement talo-naviculaire
1. Malléole fibulaire
2. Malléole tibiale
3. Pilon tibial 7
4. Dôme du talus 3
5. Processus latéral du talus 2
6. Processus médial du talus 4
7. Articulation tibio-fibulaire
1
inférieure
6

5
Cheville - Pied

Talus
1. Dôme
2. col
3. tête
Tendon d’Achille

Calcaneus
Triangle de Kager 1. Thalamus
2. Bec
3. tubérosité
Cheville - Pied

A. talo-crurale

A. talo-naviculaire

A. sous-talienne
postérieure

A. sous-talienne
antérieure
En plus des structures de
la cheville, toujours penser
à regarder la base du 5e
métatarsien
PIED
Pied profil
Pied profil
1 tibia
2 fibula
3 talus
4 calcaneus
5 naviculaire
6 cuboïde
7 cunéiformes :
- Médial
- Intermédiaire
- Latéral
8 cinquième métatarsien
9 premier métatarsien
10 sésamoïdes du premier
métatarsien
Pied face
Pied face
1 tibia
2 fibula
3 talus
4 calcaneus
5 naviculaire
6 cuboïde
7 cunéiformes :
- Médial
- Intermédiaire P1

- Latéral P2
8 cinquième métatarsien P3
9 premier métatarsien
10 sésamoïdes du premier métatarsien
Pied oblique
Pied oblique
1 tibia
2 fibula
3 talus
4 calcaneus
5 naviculaire
6 cuboïde
7 cunéiformes *
8 cinquième métatarsien
9 premier métatarsien
10 sésamoïdes du premier
métatarsien

* - Médial
- Intermédiaire
- Latéral
EPAULE
4
6

10
5
Rotation Neutre
1
7
11 1. Trochiter
3 2
2. Trochin
8
9 3. Gouttière bicipitale
4. Articulation acromio-claviculaire
5. Acromion
6. Clavicule
7. Apophyse coracoïde
8. Rebord postérieur de la glène
9. Rebord antérieur de la glène
10.Espace sous-acromial
11.Glène
1
Rotation Externe
2

„ Le trochin (2) vu de profil se projette à l'extérieur de la tête


humérale.
„ On distingue la berge interne de la gouttière bicipitale où
s'insère le tendon du sous-scapulaire.
„ L'interligne scapulo-huméral est bien dégagé;
„ le col anatomique est très oblique en bas et en dedans.
Rotation Interne

„ col anatomique presque horizontal


„ tête humérale coiffe la diaphyse de façon symétrique.
„ trochiter est vu de face,
„ la gouttière bicipitale est interne
„ le trochin vu de profil, constitue le bord interne de la
métaphyse humérale.
6
12
5
10
4

1 7
11
3 2

8
9

ROTATION ROTATION ROTATION


neutre externe interne
COUDE
FACE
humérus
Fosse
olécranienne
Épicondyle
(épicondyle olécrane
latéral)
Condyle Épitrochlée
(capitulum) (épicondyle
médial)
Tête radiale
trochlée
Col du radius
Apophyse
Tubérosité coronoïde
bicipitale
PROFIL

Humérus
Gorge de trochlée

Condyle
Fosse
olécranienne Tête radiale

Trochlée

olécrane Apophyse coronoïde


« Ph Devred. Radiopédiatrie Masson Ed »

Coude

Refoulement des lignes graisseuses

„ Liseré graisseux coronoïdien

„ Liseré de la fosse rétro-olécranienne


(normalement invisible)

„ Liseré graisseux du court supinateur


Localisation du noyau condylien

Par rapport :

„ à la ligne humérale antérieure : 1/3 postérieur

„ à la ligne radiale (face et profil) : au centre

« Ph Devred.
Radiopédiatrie
Masson Ed »
POIGNET ET MAINS
Les os du poignet
Les os du poignet
RUD
1 Radius 2
1
2 Ulna
3 Scaphoïde
4 Lunatum 4
5 Triquetrum
3 5 6
6 Pisiforme
7 Hamulus
8 7
8 Capitatum 9
9 trapèze 10
10 Trapézoïde
Articulation Radio Ulnaire Distale
(RUD)
Les os du poignet

„ Radius, Ulna

„ Carpe

8 os, 2 rangées, 3 colonnes

- Triquétrum, Pisiforme, Lunatum, Scaphoïde

- Trapèze, Trapèzoïde, Capitatum, Hamatum

„ 5 Métacarpes
Incidence radiale

- Scaphoïde court et
horizontalisé avec
projection de la
tubérosité

- Lunatum en flexion
palmaire dégage sa
corne post
Incidence cubitale

- Scaphoïde verticalisé
sans anneau visible

- Lunatum en flexion
dorsale dégage sa
corne antérieur
Les Arcs de Gilula

Les os de la première rangée du


carpe sont alignés (scaphoide,
lunatum, triquetrum) :

Le premier arc correspond à la ligne


définie par les bord proximaux

Le deuxième arc correspond à la ligne


définie par les bord distaux

Les bord proximaux de l’hamatum et


du capitatum constitutent le 3e arc
Index Radio-Ulnaire Inférieur

= variance ulnaire

Elle est faite pour décrire la longueur


relative entre radius et ulna

On la mesure entre la ligne passant par


le coin médial de la cavité glénoïde u
radius et la tangente à la facette
articulaire distale de l’ulna

Les valeurs normales vont de -1 +1 mm


Variance Ulnaire Positive

L’ulna est (* relativement) trop avancé par rapport au Radius, de plus de 2 mm.
On parle aussi d’ulna long

* Relativement car parfois c’est le radius qui est trop court, après une fracture par exemple
Variance Ulnaire Négative

L’ulna est en retrait (relatif*) par rapport au Radius de plus de 2 mm.


On parle aussi d’ulna court
Inclinaison radiale frontale

Dans le plan frontal, la cavité glénoïde


articulaire du radius est orientée vers
l’ulna avec un angle de l’ordre de 25º
Inclinaison radiale palmaire
Inclinaison vers l’avant de la
cavité glénoïde du radius
De l’ordre de 10º

10º
Reférences
IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE. Laredo Jean-Denis, Morvan Gérard, Wybier
marc. Flammarion Ed. 1998

RADIOPEDIATRIE. P Devred. MASSON Ed. 1996

CERF Collège des Enseignant en Radiologie de Françe – RadioAnatomie


http://www.imagemed.org/cerf/cnr/edicerf/RADIOANATOMIE/TABMAT.html

Bertrand Boutillier, Pr Gérard Outrequin


http://www.anatomie-humaine.com/

Vous aimerez peut-être aussi