Vous êtes sur la page 1sur 3

www.electronique-pour-tous.

com Les transformateurs

LES TRANSFORMATEURS

Les transformateurs sont des appareils utilisés pour transformer une tension en une autre; par
exemple, obtenir du 9 Volts avec du 220 Volts.
nous verrons ici la constitution d'un transformateur, son fonctionnement, ainsi que les différent
types de transformateurs, avec leur schéma...

La constitution d'un transformateur

Il est formé de plusieurs bobines de fils, enroulés autours d'un noyau


métallique. Ces bobines NE SE TOUCHENT PAS, le courant ne peut pas
passer de l'une à l'autre directement. Sur le dessin ci-contre, je n'ai représenté
que quelques spires, mais il peut y en avoir des centaines sur un vrai
transformateur !
Remarquez qu'il y a moins de tours à droite (on parle de l'enroulement
secondaire) qu'à gauche (enroulement primaire). C'est cette différence qui fait
que, si l'on applique une tension sur le primaire, il ressortira, sur le secondaire, une tension
inférieure. Inversement, si l'on applique sur l'enroulement secondaire une tension, il ressortira, sur
l'enroulement primaire, une tension plus élevée.
Il faut cependant savoir que plus la tension est grande, plus l'intensité est faible, et vice-versa...

Le fonctionnement d'un transformateur

Pour comprendre le fonctionnement d'un transformateur, il faut d'abord comprendre ce qui se passe
quand du courant circule dans un fil électrique.

Lorsqu'un courant circule Comment ? Tout simplement


dans un fils électrique, il en enroulant le fils... Nous
se créé, autour de ce fil, avons donc là un champ
des petits champs magnétiques, ou, plus magnétique plus fort. Mais
exactement, des champs électromagnétiques. Ce pour le rendre encore plus
sont ces champs qui vont nous servir dans un fort, nous allons placer un
transformateur. Mais il faut que ces champs noyau métallique à
magnétiques soient bien plus forts... l'intérieur (je ne vous fais
pas le dessin, je pense que
vous pouvez imaginer un
cylindre métallique à l'intérieur de la
bobine...).

Page 1/3 Document diffusé gratuitement – Interdit la vente


www.electronique-pour-tous.com Les transformateurs

Voyons maintenant ce qui se produit si


on met deux bobines proche l'une de
l'autre...
Branchons, sur la première bobine, du 12
volts ALTERNATIF (c'est très important
de mettre de l'alternatif: l'expérience ne
fonctionne pas en courant continu). Sur la
deuxième bobine, qui comporte autant de
spire que la première, branchons un
voltmètre position "alternatif" (ou un
multimètre position "V~"). L'écran
affichera environs 12 Volts (pas exactement 12 V, car il y a toujours des pertes...).
En mettant du courant dans la première bobine, celle-ci a créé un champ magnétique. Si la
deuxième bobine est assez proche, ce champ magnétique rentre dans cette deuxième bobine, ce qui
provoque (ce qui induit) l'apparition d'une tension aux bornes de la bobine.
Si la deuxième bobine comporte moins de spires que la première, la tension obtenue sera inférieure
à la tension d'alimentation (U<12v), si la deuxième bobine comporte plus de spires, la tension
obtenue sera supérieure (u>12V).
Nous avons donc là un mini-transformateur, pour le rendre plus efficace, il faudra solidariser les
noyaux des deux bobines en mettant une barre métallique, du même métal que les noyaux, au-
dessus et au-dessous de chacun des noyaux. En effet, le métal "canalise" les champs
électromagnétiques. Ici, le champ créé dans la première bobine va donc être canalisé vers la
seconde bobine: il y a moins de perte, et le transfo est plus efficace. on obtient bien ce que l'on avait
au premier dessin:

C'est à dire, CECI !

Vous pourrez trouver des transfos ENORMES et des transfos tout petits. Il y a une chose à savoir à
propos de ces tailles de transfos: Pour une même puissance, le transformateur aura une taille plus
importante avec une basse fréquence qu'avec les hautes fréquences.
Ainsi, pour transformer du 230V en 10V, vous avez deux possibilités:
-Ou vous avez affaire à de la basse fréquence (le 50Hz du secteur). Dans ce cas, le transformateur
risque d'être assez volumineux et assez lourds.
- Ou vous avez affaire à de la haute fréquence (par exemple, 10kHz). Là, le transformateur sera plus
petit et plus léger.
Et tout ça, pour la même puissance en sortie !.

Vous entendrez aussi parler du rapport de transformation . C'est en fait très simple: si vous avez
100V en entrée et 10V en sortie, le rapport de transformation est de 1/10. (Us/Ue)
Ce rapport de transformation correspond au rapport entre le nombre de spire au secondaire et au
primaire. Si vous avez 100 spires au primaire et 10 spires au secondaire, alors, le rapport de
transformation est de 1/10.
Dans ce cas, si vous mettez 100VAC en entrée, vous aurez 10VAC en sortie. Et si vous mettez
230VAC en entrée, vous aurez 23VAC en sortie… C'est aussi simple que ça.

Page 2/3 Document diffusé gratuitement – Interdit la vente


www.electronique-pour-tous.com Les transformateurs

Les différents types de transformateur

Voici le schéma d'un transformateur simple.


On retrouve les deux bobines et le noyau au milieu (les 3 barres
verticales). Mais ce schéma n'est pas très rigoureux. En effet, si
l'on prend en compte ce qui a été dit ci-dessus, l'une des deux
bobines devrait être plus petite que l'autre.
Aussi, le bon schéma devrait être ci-contre (à droite):

Bien sûr, au niveau de chaque bobine, il est nécessaire d'indiquer les tensions présentes...
Mais il y a d'autre type de transformateurs...
Par exemple, un transformateur peut avoir plusieurs sorties:
Ici, 3 fils de sortie, donc, deux tensions différentes. Dans ce cas, il peut y avoir 3
solutions:
Admettons que le transformateur délivre du 12 Volts entre les deux broches
extrêmes.
1. Soit on met la masse sur la broche "du bas". Dans ce cas, on récoltera, sur la
broche "du haut", du 12 Volts, et sur la broche centrale, du 6 Volts, à condition que cette dernière
soit située au milieu. (En effet, si la broche centrale est plus "vers le haut", la tension sera
supérieure à 6V, car il y aura plus de spires entre cette broche et celle du bas, celle de la masse. Si
au contraire elle se déplace "vers le bas", la tension sera inférieure, car il y aura moins de spires)

2. Soit on met la masse au milieu. Dans ce cas, on récoltera, sur la broche du haut, du 6 Volts, et sur
la broche du bas, du -6 Volts... Oui, oui, vous avez bien vu, - 6 Volts. Pourquoi une tension négative
? Tout simplement parce que c'est -6 Volts par rapport à la m asse. Si la masse est au potentiel 6
Volts, et que la broche du bas est au potentiel 0 Volts, nous avons bien une différence de potentiel
de: 0 - 6 = -6 Volts... Ce type de tension est dit "symétrique": Tension positive d'un coté et,
simultanément, tension négative de l'autre...
Bien sûr, pour avoir une tension symétrique, il faut que la broche centrale soit vraiment au milieu...
3/ Soit on met la masse "en haut", auquel cas on a, toujours si la broche centrale est au milieu, du -6
Volts au milieu, et du -12 Volts "en bas"...
NOTE: Dans la mesure ou le courant est alternatif, il n'est pas très rigoureux de parler de "+6
Volts" et de "-6 Volts"… Mais en fait, ça veut dire que lorsque c'est au +6V d'un côté, c'est au -6V
de l'autre et inversement. Et que les deux tensions passent au 0V en même temps. Dans ce cas, on
dit que les deux tensions sont en opposition de phase: c'est à dire que lorsqu'une tension passe de 0
à +6V, l'autre passe de 0 à -6V et inversement...

Bon, mais il n'y a pas que les transfos à deux ou trois broches:

Ici, il y a 5 fils de sortie, donc, comme il y en a un qui sert de masse, nous


disposons de 4 tensions différentes...
Enfin, au lieu d'avoir une seule bobine secondaire comme nous avons vu jusqu'à présent, il peut y
avoir plusieurs bobines différentes, indépendantes les une des autres...

Et voilà, cette fois, vous savez le minimum vital sur les transformateurs.
Pour choisir un transformateur, faites attention au rapport de transformation et à la tension
supportée sur le primaire... C'est tout pour le moment
Page 3/3 Document diffusé gratuitement – Interdit la vente