Vous êtes sur la page 1sur 20

Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Rapport d’activité au RNCPц

ISAE-Cnam

Préparé et présenté par :

AL Jammal Hussein Ali Ahmad (980 Baal)

Génie civil 5éme année


2019-2020

1
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Contents
Introduction: ............................................................................................................1
Travail actuel:...........................................................................................................2
Evolution: ...................................................................... Error! Bookmark not defined.
MOTIVATIONS POUR DEVENIR INGENIEUR:…………. .............................................................. 4
Orientation des fonctions:…………………............................................................................... 5
Points forts et points àaméliorer :…………………. ................................................................. 5
PROJET DE FORMATION: ...............................................................................................6
Dossier Professionnel:………………………................................................................................ 7
Le contexte du projet:……………………….. .............................................................................. 7
Description technique du travail :…………………. .................................................................. 8
Principe de bétonnage: .............................................................................................9
Les murs de soutènement:………………………………………………….. ........................................ 10
Les poteaux :……………………….................................................. Error! Bookmark not defined.
Le plancher :…………………………. ............................... Error! Bookmark not defined.
Essais :………………………………………….............................. Error! Bookmark not defined.
Contribution personnelle :……………... ...................................... Error! Bookmark not defined.
Organigramme: .............................................................. Error! Bookmark not defined.
Quelques images de murs de soutenement : ..................... Error! Bookmark not defined.
Quelques images de poteaux et dalles:............................. Error! Bookmark not defined.

2
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Introduction :

Madame monsieur,

Je suis actuellement étudiant en deuxième année de master, au Conservatoire


national des arts et des métiers (CNAM) à Beyrouth.

J’ai parcouru le site internet de votre formation et je pense qu’elle pourrait m’aider
d’atteindre mes objectifs professionnels.

Désireux de poursuivre mes études et d’avoir le niveau de compétence que je


souhaite acquérir pour pouvoir exceller dans mon métier, c’est avec intérêt que je
vous propose ma candidature en espérant que cette dernière sera retenir votre
attention et je demeure à votre disposition pour de plus amples informations ainsi
que pour un éventuel entretien.

Dans l’attente d’une réponse, que j’espère favorable, veuillez accepter monsieur
mes salutations les plus respectueuses.

1
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

PROJET PROFESSIONNEL :

TRAVAIL ACTUEL:

Au cours des deux années, j’ai travaillé dans un bureau de l’ingénieur : Mohammad
EL mestrah très réputée dans le domaine d’ingénieur, qui se situe à Baalbek.
Je suis responsable de quelques missions en traitant les projets selon les lois
libanaises et avec une totale acceptation du choix des clients.
En effet, deux grands départements définissent la hiérarchie de son bureau :
-Un département de civil qui s’occupe du calcul de béton et d’acier dirigée par
monsieur Mohammad EL mestrah.
-Un deuxième département d’architecture, responsable des dessins des squelettes
des projets comme les Immeubles et les bâtiments.
Mon poste en tant qu'assistant de l’ingénieur m’a permis de s’ouvrir au monde
professionnel et d’acquérir une expérience professionnelle supplémentaire.
De même, j’ai eu la chance de m’avoir confiée des tâches intéressantes comme :
-Le calcul les descentes de charges, les quantités et les distributions du béton et de
l’acier, ainsi que le calcul des quantités de parpaings, l’enduit et la peinture, à partir
du logiciel Arche, Microsoft Excel et Autocad 2D classique.
-Marquer le travail, fixer les erreurs au chantier
-Vérifier les ferraillages des poteaux et des chaînages.
-Mettre en œuvre les coffrages, les enduits et les carrelages.

2
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Evolution :

Sans aucun doute, mon expérience dans le bureau ma apporté une expérience
professionnelle indispensable, la découverte du milieu professionnel m’a donné la
chance de définir mon orientation et mes envies et de développer mes
connaissances selon un ordre croissant :
-En premier lieu, j’ai eu la responsabilité de dessiner seulement les plans via logiciel
Autocad avec une grande assistance de l’ingénieur en visitant le chantier pour bien
comprendre et relier entre la théorie et la pratique, (c.-à-d. voir les symboles qui ont
sur les plans comme des choses réelles).
-Puis, mes responsabilités se sont développées pendant mes études au CNAM. Par
exemple, en deuxième année universitaire, j’étais capable de dessiner les plans de
poteaux, des poutres et de hourdis.
-Quelques mois après, je suis capable de faire le calcul des descendants des charges
de projet.
-Je suis capable de faire l'armement du projet et de dessiner les sections
longitudinales et transversales des armatures via AUTOCAD …
-Certainement, je suis responsable de calculer les quantités de béton et de prévoir
les adjuvants nécessaires : réducteur d’eau, accélérateur de prise, retardateur de
prise.
-Enfin, cette expérience unique et inoubliable a changé ma vision de l’ingénierie, m’a
permis de voir de nouvelles choses : le sanitaire, les branches électriques, le
compacteur et le vibreur.

3
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Motivation à devenir ingénieur :


Je suis motivé à devenir ingénieur, puisque ce métier consiste à poser, développer,
analyser de nouvelles échelles d'études et contribuer à résoudre de manière
performante et innovante des problèmes plutôt complexes de création et
d’exécution. Cependant je trouve que j’ai suivi une formation assez approfondie et
j’ai des compétences qui me permettent de répondre à ces attentes et enfin
d’achever ma mission de devenir un ingénieur.
Astucieux, dévoué, inquisiteur et ponctuel, je suis une personne qui pense que le
travail en équipe est fondamentale, nécessitant le devoir de se montrer ouvert aux
commentaires des collègues et des personnes expertes. Flexible, j’ai la capacité de
m’adapter facilement surtout que je suis conscient de la diversité des projets dont je
m’en serais responsable. Rigoureux, je suis préparé aux responsabilités et aux
situations critiques dont l’ingénieur peut faire face puisque les erreurs peuvent avoir
des lourdes conséquences, surtout que sur le marché de travail on ne se limite plus à
chercher des employés qui savent résoudre des problèmes, mais qui les voient venir.
D'un autre point de vue, l'ingénieur accède à des emplois de qualité, des meilleures
opportunités de vivre dans des conditions de vie agréables et des salaires qui sont
intéressants, surtout si l'ingénieur a déjà développé des expériences professionnelles
plus avancées dans le domaine. Quant au CNAM, l'étudiant a une chance de trouver
un travail facilement, parce qu'il obtient un diplôme avec une expérience qui lui
permet d'être expérimenté dans ce domaine.

4
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Orientations des fonctions :

Durant mon travail j’ai accompli des tâches de coordination du travail au chantier, de
surveillance des différents travaux sur site. En Pratique, la diversification dans
l’expérience professionnelle est favorable et désirable pour l’ingénieur. Il est
nécessaire ainsi de s’orienter vers des fonctions plus variables.

Pour cela, je souhaite participer au futur à des domaines plus variés dans la spécialité
tel que les essais laboratoires et la maintenance des bâtiments construits…

Ces domaines me semblent intéressants, et comme ils sont rares au Liban, ils sont
très demandés et favorables. Ce qui attire alors les clients et les entrepreneurs.

Points forts et points à améliorer :

Durant mon travail, beaucoup de points ont été améliorés.

Je trouve que la possibilité de pouvoir se mettre dans la peau d’une Assistant est
quelque chose d’extraordinaire. Cela m’a donné une motivation pour s’intégrer sur
le marché de travail le plus vite possible.

Une fois motivé, je suis devenu plus active, dynamique et sérieux en travail.

Observateur, j’ai beaucoup enrichit mes expériences et mes compétences au cours


de mon travail, j’ai appris comment défendre mes idées aux ingénieurs ensuite de
transmettre ces mêmes idées aux ouvriers d’une façon plus simplifiée.

En addition, en travaillant dans la vérification de l'armement au chantier avec les


ingénieurs civils, j'ai appris à exécuter ces tâches d'une manière plus efficace et plus
rapide.

En revanche, j’assume que je dois améliorer mes capacités dans le calcul des grands
projets compliqués et d'acquérir des notions sur le plan marketing pour savoir
comment publier un projet et contacter les clients pour avoir une bonne réputation
et attirer l'attention des investisseurs.

5
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Projet de formation :
Au cours du développement de différents domaines, le génie civil reste le métier le
plus intéressant et important aux niveaux national et international qui porte un
renouvellement permanent. C'est un métier de base dans la vie quotidienne.
Au Liban, l'option bâtiment est très demandée et la plus fameuse et disponible en
génie civil, cela la rend la plus intéressante dans les entreprises principales dans ce
pays.
L'ISSAE- CNAM Liban m'a offert la chance d'étudier et d'apprendre ce métier, de plus,
il me permet d'acquérir une expérience professionnelle au moment de mon
apprentissage ce qui le rend spécial dans le moyen orient, ce qui l'aide à rendre ses
étudiants plus compétents et adéquats dans le marché de travail.
Le bureau de l’ingénieur Mohammad el mestrah où je travaille à toujours des projets
professionnels à effectuer dans le domaine de construction et de nouvelles idées
dans ce domaine, ce qui a enrichi mon esprit. Cela pourrait faciliter le choix de mon
projet de mémoire: Je peux être alors responsable d'un des projets dans l'entreprise
qui va réaliser, et lui faire les études scientifiques et techniques nécessaires, où
l'expérience des ingénieurs peut me suivre et m'aider à ce stade en coopération avec
la direction de l'ISSAE -CNAM au Liban.

6
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Dossier professionnel :

Alors, mon travail comme assistant d’ingénieur m’a permis de participer à plusieurs
projets. « Mnini center » projet qui se situe à Baalbek est le plus actif pour moi grâce
à ma grande participation à la fondation jusqu'à l’achèvement, ce qui m’a permis
d’améliorer mes compétences dans le domaine professionnel.
Pour cela, j’ai choisi à présenter ce projet comme étant un projet important qui
mérite d’être décrit.

Le contexte de projet :

« Mnini center » projet renferme 1 immeuble résidentiel de 5étages de500 m².


Le projet comprend :
 Un étage sous-sol.
 1 immeubles : 5 étages.
 RDC.
 Mur de soutènement de longueur de 35m.
 Monsieur « Mahmoud el mnini », le directeur du projet demande que le
projet ne dépasse pas les deux ans, pour cela la durée du projet est limitée à
2 ans.

7
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Description technique du projet :


Excavation du terrain :
Après avoir nivelé le terrain, le terrassier creuse les fondations de la maison à l’aide
d’une pelleteuse. Ce professionnel bénéficie d’une formation spécifique pour
effectuer cette opération en toute sécurité et de normes strictes sont appliquées
concernant cette étape.
L’excavation se fait au fur et à mesure et le terrassier peut être amené à utiliser des
machines différentes selon zones concerné.

Figure.1: excavation du terrain

Exécution du radier :
Compte tenu de la nature du terrain en question qui est un terrain agricole dont sa
capacité portante est faible, l’utilisation du radier au lieu des semelles isolées était
une chose primordiale. Bien que le radier soit peu économique, il est cependant plus
dur et ne prend pas beaucoup de temps en exécution en comparaison avec les
fondations isolées. (Voir figure 2).

8
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

fig.2
La seconde étape consistait à mettre le coffrage et à intégrer l'armature inférieure
dans les 2 sens (X ; Y), puis d’incorporer les ”chaises" qui ont la forme (Z) pour
séparer les 2 couches supérieures et inférieures des armatures pour pouvoir affiler la
deuxième couche (supérieure).
Une fois la seconde étape achevée, les ouvriers doivent préciser le lieu des poteaux
sur le radier en utilisant les cartes d'armement, pour pouvoir ensuite décider
l'armature nécessaire de ces poteaux, des murs de soutènement et des murs des
ascenseurs de 1 m de longueur, pour être sûr à cent pour cent de la possibilité de la
fusion entre le radier et les autres éléments de structure.
Processus de bétonnage :
Pour pouvoir bétonner, on a utilisé des pompes. Pendant et après le bétonnage, le
béton a été vibré en utilisant des vibrateurs pour remplir les vides et d'éviter le
risque de ségrégation (voir figure 3).
C’est à l'aide d'un grand bord en bois qu’on s’assure du lissage du béton juste après
le pompage (voir figure 4).
Ce lissage est utilisé en surface du béton afin de maintenir la surface du béton bien
nivelée et lisse. Le décoffrage est effectué lorsque la résistance du béton est
suffisante, pour le radier pour, après 48 heures le décoffrer.

9
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

(Figure 4): lissage (Figure 3): exemple de ségrégation


Les murs de soutènement :

La création d’un mur de soutènement de longueur de 35m et de hauteur entre 3 et 5


m était un moyen pour séparer la route principale du squelette de l’immeuble.
Il faut en premier lieu bétonner la moitié du mur pour ensuite effectuer
complètement le bétonnage du mur. Il faut ensuite attendre quelques minutes avant
de compléter l’opération de bétonnage.

(Figure 5):

10
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Les Poteaux:
On continue à joindre les aciers de poteaux, sur deux tables fabriquées par les
ouvriers pour faciliter le processus.
Tout d’abord il faut préparer les coffrages et déposer les bois en se limitant aux trois
côtés seulement et laisser la 4 ème coté ouverte pour faciliter la tâche des ouvriers de
relier les aciers de poteaux par des fils métalliques fins avec la partie reliée au raider
(voir figure 6).

On ferme le coffrage (voir figure 7).


Ensuite, le coulage du béton se fait en deux couches successives. La première couche
consiste à verser le béton jusqu’à la moitié du poteau et la deuxième se limite à le
remplir. En effet, cette opération a pour but d’éviter le phénomène de ségrégation
du béton et de sauvegarder les coffrages contre la haute pression causée par le
coulage du béton.
On enlève le coffrage des poteaux après 24 heures. (Voir Figure 8)

11
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

fig.6: coffrages des poteaux

fig.7 : fermeture du 4ème côté des poteaux

12
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

fig.8 : après le décoffrage

Le plancher :

Tout d'abord, les ouvriers mettent des appuis en fer pour supporter le coffrage du
plancher (voir Figure 9) Ils commencent après à exécuter tous les détails présentés
dans les cartes d'armatures puis commencent à faire les poutres, les nervures et les
hourdis selon les détails des cartes.
C’est lors de la mise en place des armatures que les contres maîtres mécaniques et
électriques commencent à placer leurs tuyaux et leurs câbles selon les cartes
détaillantes (voir Figure 10).
Enfin, et après avoir terminé chacun des travaux, le consultant et l'ingénieur civil
viennent vérifier l’exécution des travaux, pour finalement bétonner le plancher sans
oublier le décoffrage qui s'effectue en dernier lieu après 28 jours.

13
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

(Figure 9): coffrages.

(Figure 10):les contres maîtres mécaniques et électriques placent leurs tuyaux et leurs câbles
pendant la mise en place des armatures

(Figure 11):

14
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Essais :

C’est dans le but de déterminer la capacité de résistance du béton déjà mis en place
avant 28 jours, qu’un test de résistance à la compression du béton prend place. Cela
se fait en prenant six échantillons cylindriques de béton placés dans l'eau. Trois
parmi ces cylindres sont cassés après 14 jours, et 3 après 28 jours. Le résultat doit
être comptabilité aves la résistance de compression demandée.
Le "Slump Test" est effectué pour évaluer la viscosité du béton testé. (Figure 12)

(Figure 12) : A droite le test de résistance à la compression, à gauche le « Slump test »

15
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Contribution personnelle:

Ma contribution dans ce projet a été basée sur deux fonctions : Une fonction
recouvrant les études au bureau et une fonction pratique qui couvre le travail
effectué sur le site.
La première fonction a été principalement appuyée sur le calcul de ferraillage du
béton pour différents éléments tels que les poteaux et les poutres. Les quantités des
matières nécessaires pour les aciers, béton, enduit et carrelage, pour connaître les
besoins du projet.
La partie pratique englobe les travaux sur site tels que la surveillance et la
vérification de la mise en œuvre des coffrages et des armatures d'acier.
Ces formations m'ont donné la confiance en moi même, m'ont incité à travailler avec
plaisir et à savoir traiter les problèmes trouvés au chantier en parallèle avec les
études au bureau.

16
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Organigramme:

Mhamad
mestarh

asssistant
le secretaire CIVIL ARCHITECTE
d'ingenieur

Mhamad
jihad haydar
Faten al haj mestarh Hussein jammal bilal
DESIGN
CALCULS

Quelques images:
Les murs de soutènement :

17
Rapport d'examen à l'école d'ingénieur

Les poteaux:

Les dalles:

18