Vous êtes sur la page 1sur 9

2015

Série d’exercices
Gestion financière

MESBAH ABDELALI

FSJES |FES
Exercices : Gestion financière MESBAH Abdelali 15/16

Exercice 1 :
Pour financer un matériel de 300.000 DH amortissable en dégressif sur 5 ans,
une entreprise a le choix entre :
 Emprunt de 240.000 ; Taux d’intérêt de 10% ; Remboursable en 5 ans par
annuités constantes et un autofinancement de 60.000 DH.
 Crédit-bail sur 5 ans ; loyer annuel égale à 80.000 DH.
(Le taux actualisé est de 6% et l’impôt sur société est de 30%).
T.A.F : Quel choix doit être effectué en se basant sur les sorties de fonds réels
entraînées par chacune des formules.

Exercice 2 :
Une entreprise doit financer une machine dont le cout est de 300 KDH
amortissable linéairement en 5 ans. Elle a le choix entre les 3 modalités
suivantes :
 Autofinancement à 100%;
 Emprunt bancaire de 250 KDH au taux de 10% remboursable par
amortissements constants.
 Conclure un contrat de crédit-bail aux conditions suivantes:
 48 mensualités de 8 KDH;
 Versement d’une caution 20 KDH à la signature du contrat
(récupérable au bout de 4ans);
 Rachat au terme de 4ans pour 12 KDH (amortissable l’année
suivante).

T.A.F : calculer les décaissements réels actualisés de chaque mode de


financement. (Taux d’actualisation 6%, IS=30%).

1
Exercices : Gestion financière MESBAH Abdelali 15/16

Exercice 3 :
La société BRICO souhaite en début N investir dans une nouvelle usine. Le coût
de la construction est de 2 M€, amortissable en linéaire sur 20 ans. Le terrain
sur lequel serait éditée la construction appartient à la société et est évalué à
40 K€. Le matériel est évalué à 3M€, amortissable sur 10 ans. Une étude de ce
projet a été réalisée en N­1. Son coût de 500 K€ a été réglé en N­1. Une
campagne publicitaire a été lancée début N pour 10 K€. Les prévisions,
réalisées sur un horizon de 5 ans, sont les suivantes (K€) :
Eléments Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
M/CV 1050 1260 1400 1750 1960
Charges fixes
hors 300 300 300 300 300
Amortissement
BFRE 150 180 200 250 280

La valeur de revente de l'investissement total a l'issue des 5 ans est estimée à


2,8 M€. Le nouveau matériel acquis permettrait de céder un ancien matériel
acquis il y a 10 ans pour 1 M€ et totalement amorti. Le prix de cession est évalué
à 300 K€.
T.A.F : Déterminer les CAF prévisionnels, la VAN au taux d'actualisation de 12%,
et le taux interne de rentabilité TIR.

2
Exercices : Gestion financière MESBAH Abdelali 15/16

Exercice 4 :
L'entreprise RETIRO est freinée actuellement par sa capacité de production
qui est limitée à 10000 produits par an. L'importance des coûts de production
peut compromettre la compétitivité des produits. Le marché potentiel est
estimé à 20000 produits par an. La direction envisage d'acquérir une nouvelle
chaine de fabrication et hésite entre deux projets A et B :
Eléments Projet A Projet B
Investissement 400000 € 500000 €
Capacité de production annuelle 25 000 produits 20000 produits
Durée d'utilisation 5 ans 5 ans
Coût unitaire variable de production 25 € 21 €

Le prix de vente moyen prévisionnel des produits est de 35 € et ne devrait pas


varier au cours des prochaines années. Les chaines de fabrication sont
amorties selon le système linéaire. Le coût du capital est de 10 %. Le taux
d'impôt (IS) est de 33,1/3%.
T.A.F :
1. Quel projet sera choisi en prenant la VAN sur 5 ans comme critère ?
2. Quel est le délai de récupération du capital investi dans chacun des deux
projets. Conclure.

3
Exercices : Gestion financière MESBAH Abdelali 15/16

Exercice 5 :
Pour l’exercice N, La société Bricoma communique les informations
suivantes :
- Stock de matières premières : TE = 30 ; CS = 0,4
- Stock de produits finis : TE = 40 ; CS = 0,8 ; partie fixe 50 000.
- CA HT : 12 000 000 dont 30% à l’exportation ;
- Les clients étrangers règlent à 60j ;
- Les clients marocains règlent : 20% au comptant, le reste à 30j fin de
mois ;
- Ensemble des achats HT (tous soumis à la TVA) : 7 200 000 dont 20%
fixes ;
- Les fournitures sont réglés à 30j ;
- Salaires nets : 2 400 000 dont 80% fixes payés le dernier jour du mois ;
- Charges sociales : 40% des salaires nets, réglées le 10 du mois suivant ;
- Taux de TVA : 20%

T.A.F :
Sachant qu’on néglige les postes de TVA, calculer le BFR normatif en
distinguant partie fixe et partie variable.

4
Exercices : Gestion financière MESBAH Abdelali 15/16

Exercice 6 :
La société ECOVERT est spécialisée dans l'extraction de tourbe destinée à
l'amendement des sols ainsi qu'à son conditionnement en sacs plastiques. Un
projet de diversification porte sur l'ensa-chage et la commercialisation
d'écorces de pins achetés en vrac.
Le prix de vente HT de la tonne d'écorce ensachée est de 500 €. Le volume de
la production attendue est de 1 200 tonnes.
Le coût de revient d’1 tonne d'écorce est le suivant :
Matières premières : 15 €; Emballage : 65 €; Charges de production
décaissables : 55 €; Charges de production liées aux amortissements : 30 €;
Charges de personnel de production : 80 €; Charges de distribution
décaissables : 185 € (dont 40 €de charges de personnel).
Les durées d'écoulement sont les suivantes :
Stocks de matières premières : 60 jours ; Stocks d'emballages : 45 jours ;
Stocks de produits finis : 30 jours; Fournisseurs de matières premières : 30
jours; Fournisseurs d'emballages: 30 jours fin de mois ; Fournisseurs de
charges de production : 15 jours ; Fournisseurs de charges de distribution : 30
jours; Clients : 45 jours fin de mois. La TVA est réglée le 20 de chaque mois.
Le taux de TVA est de 20% pour les ventes et les achats.
Les emballages doivent entrer dans le coût de production. Pour l'analyse, vous
n'intégrerez pas les amortissements dans le calcul du cout de production.
T.A.F : Calculer le BFR normatif en jours de chiffre d'affaires HT généré par
cette nouvelle activité.

5
Exercices : Gestion financière MESBAH Abdelali 15/16

Exercice 7 :
Projet d’investissement et financement
 Montant global d’investissement : 540.000 €
 Cession début 2008 d’un matériel ancien complètement amorti (net d’IS) :
22.500 €
 Chiffre d’affaires additionnel prévu (années 2008 à 2010) : 1.620.000 €
 Le taux de marge sur coût variable sera 30 %.
 Les charges fixes d’exploitation seront de 270.000 € par an dont 90.000 €
d’amortissements.
 Le taux de l’impôt sur les bénéfices est 33 1/3 %.
 Le BFRE représentera 100 jours de chiffre d’affaires HT en 2008. Il devrait
se maintenir au même niveau en 2009 et 2010.
 Il sera versé aux actionnaires un montant de dividendes de 39.750 € en
2009 et 36.000 € en 2010.
Pour financer son investissement, l’entreprise contracte un emprunt de
300.000 € en début de 2008 au taux de 5 % remboursable par annuités
constantes sur 5 ans. Elle procède à la même date à une augmentation de
capital d’un montant de 450.000 €.
T.A.F :
1- Pour les années 2008 à 2010, présenter le plan de financement de ce projet
sans tenir compte des financements externes.
2- Présenter le plan de remboursement de l’emprunt destiné au financement
de l’investissement : mentionner la dette de début de période, les charges
d’intérêt, les remboursements ainsi que l’annuité constante pour chaque
période dans un même tableau (arrondir les calculs à l’euro le plus proche).
3- Ajuster le plan de financement en prenant en compte les moyens de
financement externes de l’investissement.

6
Exercices : Gestion financière MESBAH Abdelali 15/16

Exercice 8 :
Monsieur MOREL, possédant une librairie, pense qu'en étendant sa surface et
en se diversifiant, il pourrait augmenter son chiffre d'affaires et sa rentabilité,
améliorer sa trésorerie et mieux résister à la concurrence. II a réalisé l'étude
de la rentabilité économique de deux projets d'investissement.
Premier projet : étendre la surface de vente en aménageant début N le
premier étage de l'immeuble où se trouve sa librairie : coût de l'aménagement
37 000 € HT, amortissable en linéaire sur 10 ans. Le chiffre d'affaires
prévisionnel annuel serait de 612 000 € en N et 648000 € les deux années
suivantes. Le BFRE est estimé à 36 jours de chiffre d'affaires. II est de 10800 €
en N-1.
Second projet : aménager début N+2 le sous-sol de la librairie : coût de
l'aménagèrent 25 000 €, amortissable en linéaires sur 10 ans. La CAF
prévisionnelle est estimée à 27 000 € par an. Le BFRE annuel est estimé à
36000 €. Le taux d'IS est de 33,1/3%.
Monsieur MOREL souhaite réaliser ces deux projets. II a trouvé un
financement par emprunt pour le premier projet de 85 000 €, remboursable
sur 3 ans par annuités constantes au taux d'intérêt annuel de 6 %. II pense
financer le second projet grâce à la trésorerie dégagée par le premier projet.
T.A.F :
1. Présenter le tableau d'amortissement de l'emprunt.
2. Calculer la CAF prévisionnelle des trois premières années pour le premier
projet.
3. Présenter le plan de financement pour les trois premières années en
distinguant le début et la fin de l'année N.
4. Commenter les résultats.

7
Exercices : Gestion financière MESBAH Abdelali 15/16

Exercice 9 :
Monsieur Barrot envisage début N de réaliser un nouveau processus de
production dans le domaine des radios - communications. Le montant global
de l'investissement est de 540 000 €. Le prix de cession début N d'un matériel
ancien complétement amorti (net d'IS) est de 22 500 €. Le chiffre d'affaires
additionnel prévu sur trois ans est de 1 620 000 €. Le taux de marge sur coût
variable est de 30%. Les charges fixes d'exploitation sont de 270000 € par an
(dont 90000 € d'amortissements). Le taux de l’impôt sur les bénéfices est 33,
1/3 %. Le BFRE est de 450 000 € chaque année. II sera versé aux actionnaires
un montant de dividendes de 39750 € en N+ 1 et 36000 € en N+2. Pour financer
son investissement, l'entreprise contracte début N un emprunt de 300000 €
au taux de 5%, remboursable par annuités constantes sur 5 ans. Elle procède à
la même date à une augmentation de capital d'un montant de 450 000 €.
T.A.F :
1. Présenter le plan de financement de ce projet sur trois ans sans tenir compte
des financements externes.
2. Ajuster le plan de financement en prenant en compte les moyens de
financement.