Vous êtes sur la page 1sur 18

UNITE II

Souriez, vous êtes filmé…

Fiche de vocabulaire

I. Lexique thématique

I. Savoir décrire le portrait physique

Un être humain : individu m, personne f, homme m (un mâle), femme f (une femelle), le genre
humain, gens pl. est au masculin, sauf quand il est précédé d’un adjectif à la forme féminine : toutes
ces bonnes gens sont très hospitaliers, ces vieilles gens sont malheureux.
Naître, mourir, vivre, exister, grandir, grossir, maigrir,

Внешность, внешний вид: aspect m, allure f, apparence f, physique m, air m


Aspect m 1. Un homme d’aspect agréable. 2. Examiner le problème sous tous les aspects.
Allure f 1. Manière d’aller, de se déplacer : Pas, trot et galop sont les allures naturelles du cheval. 2.
Manière de se comporter : Son allure est restée noble jusqu’à sa mort.
Physique m 1. Aspect général de qqn : Avoir un physique agréable. 2. Construction du corps, état de
santé / физическое состояние / : Le physique influe sur le moral.
Apparence f 1. Aspect extérieur qui répond plus ou moins à la réalité : Sous une apparence de
bonhomie elle cache une réelle dureté. On ne doit pas juger sur les apparences. 2. En apparence, à
en juger par l’extérieur : En apparence, elle gardait le calme, mais en réalité elle était offensée. Se
fier aux apparences. Juger sur les apparences. Les apparences sont trompeuses.
Avoir l’air suivi d’un adjectif a pour synonymes “paraître” et “sembler” : Tout le monde s’est
aperçu qu’elle avait l’air fatigué(e).
Avoir l’air suivi d’un nom signifie “ressembler à” : Ainsi vêtue, Julie avait l’air d’une grande dame.

Corps m : bien fait – mal fait, bien charpenté ; jeune- vieux ; corpulent, robuste- chétif ; sain, bien
portant –maladif ; élancé– voûté ; handicapé.
Taille f 1. Hauteur du corps humain debout et droit. C’était une belle femme de haute taille. 2. La
partie du corps située au dessus des hanches, à la hauteur de la ceinture. Il la tenait par la taille.
Avoir la taille fine, épaisse. Catherine est svelte, elle a la taille de guêpe. 3. Dimension d’un
vêtement, de chaussures. Vous voulez essayer cette robe ? Quelle taille faites-vous ? Du 40. - Quelle
est votre pointure ? Je chausse du 39.
Poids m 1. Masse, pesanteur : Il est courbé sous le poids de son sac. Elle garde sa ligne et surveille
son poids tous les jours. 2. Charge, importance : Elle a ôté ce poids de ma conscience. Il a consenti
sous le poids des arguments.

Combien est-ce qu’il mesure ? – Il est grand, il fait 1m 90.


Combien est-ce que tu pèses ? 65 kilos. J’ai pris du poids.

Caractéristiques physiques.
Grand(e), petit(e) : de haute taille, de taille moyenne, de petite taille.
Gros (se), maigre : fort(e), obèse, potelé, être boulot; mince, svelte, squelettique.
Fort(e), faible : robuste, solide, costaud, énergique, vigoureux ; chétif, maladif, malingre,
maigrichon.
Beau, bel, belle, laid(e) : séduisant, superbe, magnifique, mignon. Avoir du charme. Etre jolie,
ravissante, avoir du chien /seulement pour les femmes / ; moche.
2

Attention !
Si l’adjectif précède le nom, on emploie d’habitude l’article indéfini avec le verbe avoir : Il a un
grands nez. Elle a de beaux yeux. Ce modèle a de belles jambes.
Si l’adjectif suit le nom on emploie l’article défini avec le verbe avoir : Elle a les yeux bleus et les
cheveux châtains.
Souvent il est préférable d’utiliser la forme négative : Elle n’est pas jeune. Il n’est pas mal. Il n’est
pas très grand. Elle n’est pas très sympa. Il n’est pas idiot du tout.

Tête f : crâne m, cerveau m.


Ronde - ovoïde, bonne, sympathique, belle, sale, bizarre, drôle de…. (dans le sens de la figure, du
visage).
Hocher la tête ;
Parler en tête à tête ;
Crier à tue-tête – crier très fort ;
Ne savoir où donner de la tête – ne savoir que faire ayant beaucoup d’occupations ;
J’en ai par-dessus la tête – j’en ai assez, j’en ai marre ;
Je n’ai pas de tête – j’oublie tout ;
Avoir la tête ailleurs – penser à autre chose ;
Coûter les yeux de la tête- coûter très cher. Coûter la peau des fesses.

Лицо: figure f, visage m, face f , mine f: Son visage m’a paru familier. Sa figure était barbouillée
de chocolat. Regarde-moi en face et dis-moi toute la vérité. Sylvain a été malade, il a mauvaise
mine.
Les traits du visage fins, réguliers – irréguliers ; le visage rond, allongé, joufflu, ridé, expressif,
ouvert, souriant – maussade, détendu – fatigué.
Le teint de visage pâle, livide, mat, bronzé, hâlé, frais.

Cheveux m, pl. : longs - coupés court ; fins - raides, secs - gras ; ternes - brillants ; plats - bouclés,
ondulés, frisés, crépus ; épais - rares, être chauve (avoir une calvitie) ; noirs, bruns, châtains, roux,
blonds, gris, poivre et sel, blancs, décolorés, teints ;
Cheveux en désordre, ébouriffés, bien coiffés. Arranger, coiffer les cheveux ; faire une raie, une
frange, un chignon, une natte, une tresse, une queue, une mèche, une houppe,
Faire du shampooing, une coupe, une permanente, une mise en plis, appliquer de la brillantine.
Une barrette, une épingle, une pince à cheveux, une peigne de cheveux, un ruban, un nœud, un serre-
tête, un filet à cheveux, un chou, une perruque, une moumoute.
Faire dresser les cheveux sur la tête – faire peur, horrifier qqn.
Tiré par les cheveux – amené d’une manière forcé et peu logique.
Arriver comme un cheveu sur la soupe – mal à propos.
Couper les cheveux en quatre – raffiner à l’extrême.

Front m : élevé, large, bombé.


Les tempes f pl., les rides du front.
S’essuyer, s’éponger le front.

Sourcils m pl. [sursi] : bien arqués, bien dessinés, touffus.


3
Froncer les sourcils.

Cils m pl. [sil] : longs, épais, courts, faux.


Battre des cils.

Œil m, yeux pl. :


Vue f, vision f, regard m.
Globe m, iris m, prunelle f, pupille f, rétine f, la paupière f, les lunettes, les lentilles de contact.
Etre myope, presbytère, strabique, louche, borgne, ébloui, aveugle.
Bridés, globuleux, à fleur de tête, ternes - brillants,
Bleus, noirs, marron, pers, verts, gris, cernés.
Voir de ses propres yeux.
Parcourir/suivre des yeux
Détourner les yeux
Regarder qqn dans les yeux.
Je n’en crois pas mes yeux.
Ne pas fermer l’œil de la nuit – ne pas dormir, passer une nuit blanche.
Jeter un coup d’œil. (dans, sur) – regarder rapidement.
Cela saute aux yeux.
Mon œil ! – se dit pour marquer l’incrédulité, le refus.
Loin des yeux, loin du cœur.

Joue f : des joues creuses, rondes, pendantes, rebondies ; roses, pâles, aux fossettes.
Se farder des joues, des pommettes.
Embrasser qqn sur la joue, sur les deux joues.

Nez m : odorat m, odeur f, parfum m, arôme m, senteur f.


Ailes f pl., arête f, bout du nez, narines f pl.
Droit, grec, aquilin (en bec d’aigle), busqué, crochu, pointu, écrasé, épaté, en patate, retroussé, en
trompette, camus.
Se moucher.
Mener qqn par le bout du nez – le mener à sa guise.
Faire un pied de nez à qqn – se moquer de qqn.
Il fait froid à ne pas mettre le nez dehors.
Mettre, fourrer son nez dans les affaires des autres.
Fermer la porte au nez de qqn – le congédier.
Rire au nez.
Quand la moutarde lui monte au nez – quand il se met en colère.

Oreilles f pl. : une perception auditive, ouïe f, surdité f.


Un pavillon, un lobe de l’oreille, le tympan ; les oreilles pointues, décollées, en feuilles de chou.
N’écouter que d’une oreille – être inattentif.
Faire la sourde oreille – faire semblant de ne pas entendre, surtout une demande.
Tendre l’oreille.
Casser les oreilles, assourdir.
Dire qqch. à l’oreille. De bouche à l’oreille.
Dormir sur ses deux oreilles – sans inquiétude.

Bouche f : goût m, saveur f, salive f.


4
Le coin de la bouche, le palais ; belle, dédaigneuse, en cœur, fendue jusqu’aux oreilles.
Rester bouche bée – la bouche ouverte d’admiration, d’étonnement, de stupeur.
Faire la fine bouche – être très difficile, capricieux.
Ferme ta bouche – Ferme-la ! - Tais-toi !
Avoir (un) bon/mauvais goût.

Lèvres f pl. : Une lèvre supérieure, inférieure, la commissure des lèvres ; des lèvres charnues,
épaisses, minces, rentrées.
Se mettre du rouge à lèvres.
Pincer les lèvres.
Se mordre les lèvres de rage.
Se lécher les lèvres.
Manger du bout des lèvres – manger sans appétit.
Parler, rire du bout des lèvres – de façon peu franche.

Langue f :
Claquer la langue.
Avoir la langue bien pendue – être bavard.
Donner sa langue au chat – laisser tomber sans avoir compris.
Une mauvaise langue, une langue de vipère – la personne qui dit du mal des autres.
Avaler la langue – se taire.
Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de dire qqch.

Dent f : dent de lait, dent de sagesse, du haut, du bas, blanche, éclatante, artificielle, un dentier,
occlusion f (прикус)
Se laver les dents avec de la pâte dentifrice et une brosse à dents.
Se curer les dents avec un cure-dents.
Serrer les dents de colère ou de douleur.
Claquer les dents de peur ou de froid.
Grincer les dents.

Menton m : mâchoire f, avancé, en galoche, pointu, carré, rond, double.


Bâiller à se décrocher la mâchoire.

Les signes particuliers : porter des lunettes, avoir /porter une moustache, avoir / porter une barbe,
avoir des taches de rousseurs, avoir un grain de beauté, avoir une verrue, avoir une cicatrice, un
prothèse.

Cou m : La thyroïde, la pomme d’Adam.


Long, enfoncé dans les épaules, de taureau, large, puissant, de cygne,
Se jeter au cou de qqn.
Prendre ses jambes à son cou – partir au plus vite.

Epaules f pl. : Clavicule f, omoplate f, aisselle f.


Carrées, en porte-manteau, tombantes.
Hausser les épaules – signe d’indifférence, mécontentement.
Avoir la tête sur les épaules – être sensé, raisonnable.
5
Poitrine f : buste m, sein m, thorax m, poumon n, cœur m, veine f, artère f, aorte f.
Respirer à pleine poitrine.
Maladie de poitrine – maladie pulmonaire.
Bomber la poitrine.

Ventre m : nombril m, œsophage m, estomac m, intestin m, vésicule f biliaire, rate f, pancréas m,


foie m, vessie f, sexe m, rectum m, anus m.
Se jeter à plat ventre.
Se mettre à plat ventre devant qqn – s’humilier.
Courir ventre à terre – très vite.
Prendre du ventre – avoir un gros ventre (une brioche, un bidon).
Avoir les yeux plus grands que le ventre.

Côtes f pl., côté m, flanc m :


Se coucher sur le côté.
S’asseoir à côté de qqn.
Etre côte à côte.

Dos m : une colonne vertébrale, une épine dorsale, moelle f épinière, nerf m, neurone m, des
omoplates, des reins,
Droit, voûté, déformé, bossu.
Etre large de dos – avoir une carrure.
Courber le dos (ou l’échine) – céder, se résigner.
Tourner le dos à qqn –couper court à un entretien, cesser de fréquenter.
Agir dans le dos de qqn – sans qu’il le sache.
Voir au dos – verso.

Bras m : coude m, avant-bras m, muscle m, tendon m, ligament m.


Porter dans ses bras, sur ses bras.
Tenir qqch. sous le bras.
Serrer qqn dans ses bras – embrasser.
S’en aller bras dessus, bras dessous – en se donnant le bras.
Recevoir qqn à bras ouverts.

Main f : le poignet, le dos et la paume de la main, poing m.


Grosses, petites, calleuses, habiles. Droitier m, gaucher m, ambidextre m.
Prendre qqch. d’une main.
Marcher la main dans la main.
Se serrer la main.
Travail fait à la main – sans mécanismes.
Prendre l’affaire en mains.
Avoir qqch. sous la main – à sa portée.
Une main lave l’autre.

Les doigts de la main : Le pouce, l’index, le majeur, l’annulaire, l’auriculaire ; phalange m, les
ongles faits, vernis.
Les doigts longs, courts, boudinés.
Prendre une pincée avec ses doigts.
Compter sur ses doigts.
6
Montrer du doigt.
Connaître qqch. sur le bout du doigt.

Jambe f : hanche f, cuisse f, fémur m, genou m, rotule f, tibia m, fesses f pl., derrière m, cul m.
Bien faites, torses, cassées, paralysées, raides, molles, comme du coton.
Croiser les jambes.
Ecarter les jambes.
Se dégourdir les jambes.
Ne plus tenir sur ses jambes.
Courir à toutes jambes, prendre ses jambes à son cou – courir très vite.

Pied m : le cou de pied, la plante, le talon, un orteil (doigt de pied).


Se fouler, se tordre, se casser le pied.
Boiter du pied gauche.
Marcher pieds nus.
De pied ferme – avec détermination.
Ne pas savoir sur quel pied danser – ne pas savoir quelle décision prendre.
Marcher à pied.

Sens m : Faculté d’éprouver les impressions que font les objets matériels correspondant à un organe
spécifique. Les cinq sens traditionnels : vue, ouïe, odorat, goût, toucher. Sixième sens : l’intuition.

Exercices :
1. Donnez des réponses développées :
1. A qui ressemblez-vous ?
2. Combien mesurez-vous ? De quelle taille êtes-vous ? Êtes-vous plus grand que vos
amis ?
3. Quels cheveux avez-vous ? Et vos parents quels cheveux ont-ils ?
4. Quels yeux avez-vous ? Et vos amis ?
5. Votre ami a-t-il un physique agréable ? Comment est-il ? Faites son portrait physique
avec tous les détails.
6. Votre ami a-t-il des signes particuliers ? Et vous ?
7. Êtes-vous d’accord avec l’affirmation que seules les femmes ont le sixième sens qui est
l’intuition ? Pouvez-vous nommer les cinq sens traditionnels ? Lesquels vous semblent
les plus importants ?
8. Pouvez-vous faire une description du personnage principal du film que vous avez vu
récemment ?
9. Selon vous, peut-on se fier aux apparences ?

2. Enumérez les traits physiques qui sont considérés comme beaux, attirants.

3. Enumérez les traits physiques qui sont considérés comme laids, repoussants.

4. Remplacez les mots en italique par leurs synonymes :


Ce beau garçon est bien charpenté, il est grand et robuste.
Elle sait arranger les cheveux, elle fait une belle natte.
Tu as une drôle de tête aujourd’hui ; qu’est-ce que tu as ?
Il ne faut pas trop te maquiller les yeux, tu as les sourcils bien arqués.
C’est vrai, cette jeune fille a du charme.
7

5.Remplacez les mots soulignés par leurs antonymes :


C’est dommage, il est chétif et maladif.
Ce bébé est mignon, il est bien potelé.
Mes cheveux sont fins, secs et ternes, il faut choisir un bon champoing pour les soigner.
Son frère est droitier et myope, c’est tout son contraire.
Son visage pâle et maussade m’est familier.

6.Décrivez le portrait physique d’un de vos copains ou d’une de vos copines, les autres doivent
deviner de qui il s’agit.

7.Choisissez un célèbre personnage de contes ou un personnage littéraire, vos copains doivent


le reconnaître. Vous pouvez illustrez votre description par les passages des textes.

8.Trouvez des équivalents russes pour les expressions suivantes, comparez-les, souligner les
expressions qui expriment la même chose en deux langues :

Crier à tue-tête, ne savoir où donner de la tête, coûter les yeux de la tête, s’arracher les cheveux,
arriver comme un cheveu sur la soupe, faire les yeux doux, cela saute aux yeux, n’avoir pas froid
aux yeux, mener par le bout du nez, rire au nez, rougir jusqu’aux oreilles, faire la fine bouche,
prendre ses jambes à son cou, avoir la tête sur les épaules, rester les bras croisés, connaître sur le
bout du doigt, mettre les pieds dans le plat, se lever du pied gauche.

9.Trouvez les synonymes pour les expressions suivantes et faites de courtes phrases.

Ne pas savoir sur quel pied danser. Coûter les yeux de la tête. Courir à toutes jambes.

10.Trouvez les antonymes pour les expressions suivantes et faites de courtes phrases.

Recevoir à bras ouverts. Ne pas fermer l’œil de la nuit.

11. Analysez les dictons et les proverbes suivants. Trouvez leurs équivalents russes. Faites de
petits récits (de 3-4 phrases) et terminez-les par les phrases proposées :

Loin des yeux, loin du cœur.


Avoir les yeux plus grands que le ventre.
Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de dire qqch.
Une main lave l’autre.
Les apparences sont trompeuses.

II. Savoir décrire le caractère et les sentiments

Avoir bon caractère : s’entendre bien avec, être en bons termes avec, traiter bien les gens, avoir de
bonnes relations avec eux.
Avoir mauvais caractère : être en mauvais termes avec, se fâcher contre, se brouiller avec, être
mécontent de, être insupportable.
8
Le caractère peut être agréable – désagréable, pénible, insupportable ; calme, tranquille -
dynamique, énergique ; doux - ferme, dur ; docile, mou – autoritaire ; équilibré, stable, modéré,
mesuré – colérique, instable, irritable, violent ; facile - difficile, compliqué, contrarié, fort – faible ;
gai, optimiste - dépressif, pessimiste ; indécis, peureux – volontaire, courageux ; ouvert, sociable –
réservé, renfermé.

Les qualités : amabilité f, audace f, bon sens m, bienveillance f, bonté f, confiance f, courage m,
douceur f, dynamisme m, fidélité f, franchise f, générosité f , honnêteté f, patience f, sagesse f,
sincérité f, tolérance f.

Les défauts : avarice f, bêtise f, cruauté f, égoïsme m, envie f, hypocrisie f, jalousie f, indifférence
f, indécision f, intolérance f, impatience f, irritation f, lâcheté f, orgueil m, malveillance f,
méchanceté f, méfiance f.

Être affectueux, astucieux, brave, courageux, conciliant, confiant, gentil/gentille, modeste, réservé,
franc, sérieux, travailleur.
Être affolé, agacé, agité, anxieux, brouillon, chiant, craintif, déprimé, indiscret, ennuyeux, bavard,
maladroit, nerveux, froid.

Être quelqu’un de + adjectif au masculin : C’est quelqu’un d’intelligent, de très dur, de nerveux,
de paresseux.
Être d’un(e) + nom +adjectif : Il est d’une grande timidité. Elle est d’une grande bonté/d’une
grande générosité/d’une méchanceté incroyable.
Elle manque d’assurance, de patience, de calme, de tolérance.

Se comporter, c’est agir ou réagir de telle ou telle manière dans une situation. Se conduire est un
synonyme de la langue courante. Se comporter, se conduire bien, mal. Elle sait se conduire en
société. (syn. : se tenir)
Comportement m, conduite f : Depuis quelque temps Yves a un comportement bizarre qui étonne
son entourage. Claude a une bonne conduite.

Exercices.
1. Répondez aux questions :
1. Quelles sont vos qualités ?
2. Quels sont vos principaux défauts ? De quels défauts voudriez-vous vous débarrasser ?
3. Vous êtes optimiste ou pessimiste dans la vie ? Quels sont les traits de caractère qui sont
typique d’un optimiste ? et d’un pessimiste ?
4. Quelles sont les qualités que vous appréciez le plus chez vos amis ?
5. Être économe, curieux, fier, prudent, simple, timide, c’est une qualité ou un défaut ?
6. Traduisez en russe les sept péchés capitaux : avarice, colère, envie, gourmandise, luxure,
orgueil, paresse. Lequel de ces péchés vous paraît le pire ?

2. Dans les deux colonnes trouvez une paire de synonymes :


Embarrassé orgueilleux
Envieux sincère
Excité maladroit
Franc adroit
Habile drôle
Las paresseux
9
Gauche agité
Marrant dégoûté
Sournois fatigué
Déçu embêté
Nonchalant jaloux
Prétentieux hypocrite

3. Restituez un bon ordre des antonymes :


Souriant indifférent
Turbulent ordonné
Rusé obéissant
Sensible courageux
Menteur triste
Méfiant bon
Lâche sage
Cruel confiant
Tordu modeste
Têtu simple
Vaniteux honnête

4. Trouvez dans le dictionnaire la différence entre les mots suivants ? Faites de courtes
phrases pour démontrer ces significations.

Coléreux – colérique ;
Fatigué – fatiguant ;
Las – lassé ;
Sensé – sensible.

5. Demandez des explications.


Modèle : - C’est une fille bien gentille.
- Qu’est-ce que tu appelles gentille ? Agréable, jolie, aimable, délicate ?

- C’est une fille intéressante.


- C’est un beau garçon.
- Elle est très sympa.
- Il est super, ce prof.
- Elle est bien chouette, ta sœur.
- Sa grand-mère est toujours bien soignée.
- Je ne suis pas en forme.
- Il a la santé fragile.
-
6. Donnez des explications.

Être optimiste, c’est voir le bon côté de la vie. Être tolérant, c’est ……………………..
Être cruel, c’est …………………………….. . Être têtu, c’est ………………………….
Être sociable, c’est …………………….. …... Être réservé, c’est ………………………
Être méfiant, c’est…………………………… Être assidu, c’est ………………………..

7. Trouvez les noms qui correspondent aux adjectifs suivants.


10
1. généreux – 8. hypocrite –
2. honnête – 9. bête –
3. doux – 10. méchant –
4. modeste – 11. paresseux –
5. franc – 12. avare –
6. crédule – 13. dur –
7. indécis – 14. brutal –

8. Choisissez la bonne réponse.


1. Elle dit toujours ce qu’elle pense, elle est /franche, ouverte, sensible/.
2. Il est toujours mécontent de son sort, c’est un /pessimiste, optimiste, mélomane/.
3. Elle ne sait quelle décision prendre, elle est /douteuse, indécise, imprécise/.
4. Il soupçonne toujours de mauvaises intentions, il est de caractère /cruel, agacé, méfiant/.
5. Elle est dépourvue d’affectation, elle reste /naturelle, spontanée, patiente/ en toute
circonstance.
6. Il montre des dispositions favorables à l’égard des autres, il se montre /bienveillant,
orgueilleux, accueillant/.
7. Il ne manifeste pas ses sentiments, il est très /taciturne, déraisonnable, renfermé/.
8. Elle éprouve du dépit devant le bonheur d’autrui, elle est /menteuse, sévère, envieuse/.

9. Comment êtes-vous ?
En répondant aux questions utilisez les adjectifs et les substantifs qui se rapportent au thème étudié.
 Est-ce que vous voyez le bon côté des choses dans la vie ?
 Est-ce que vous aimez beaucoup parler ?
 Est-ce que vous préférez rester parfois seul(e) ?
 Est-ce que vous faites facilement connaissance avec d’autres gens ?
 Est-ce que vous gardez le calme en toute circonstance ?
 Est-ce que vous partagez toujours l’opinion des autres ?
 Est-ce que vous aimez commander ?
 Est-ce que vous avez souvent besoin d’aide d’autres gens ?
 Est-ce que vous avez souvent des invités ?
 Est-ce que vous comprenez toujours les plaisanteries ?
Comment est votre meilleur(e) ami(e) ?

10. Complétez par les mots qui se rapportent au corps humain ou à ses organes.
1. Alors, qu’est-ce qu’il t’a répondu ? – Rien, il a haussé ... comme si ça lui était parfaitement égal.
2. Françoise a mangé trop de bonbons de chocolat, elle a mal à ... .
3. Claude a cessé de fumer car il a les ... fragiles.
4. Quand il dort le médecin lui a conseillé de respirer par ... et pas par ... .
5. Le soir ils aimaient se promener sue les Grands boulevards ... dessus ... dessous.
6. Tu as vu l’article ? – non, je n’ai pas eu le temps, j’y ai seulement jeté un coup d’ ... .
7. Quelque chose ne lui a pas plu dans sa réponse. Il a froncé ... mais n’a rien dit.
8. Elle s’est retrouvée ... à ... avec son ex-mari qu’elle n’avait pas vu depuis le divorce.
9. Attention ! Ne mets pas tes ... sur la table, ça ne se fait pas.
10. Allonge tes ... et ne bouge pas. Dans quelques minutes tu te sentiras beaucoup mieux.

11. Complétez les phrases avec un mot ou une expression convenable qui se rapportent au
portrait physique ou moral. Les variantes sont possibles.
11
1. Jeanne est super, tout le monde l’ …, au contraire sa sœur n’est pas sympa, tout le monde la … .
2. Comment l’as-tu trouvé ? – Il est plutôt …, il parle peu ce qui me plaît chez les hommes.
3. Il est vraiment méchant ? – en tout cas, il est … et … , il montre à tout le monde sa supériorité.
4. Ces derniers temps Christine essaye de … . Elle fait un régime et ne mange pas de pain ni de
gâteaux. Elle voudrait être aussi … que ses amies.
5. Au … elle ne ressemble pas à ses parents, mais par son caractère elle … beaucoup de sa mère.
Elle est… .
6. Florence a beaucoup de … . C’est une forte … . De plus elle est d’une grande générosité et très
…, elle s’intéresse à tout.
7. Michel a beaucoup de … . Il est d’un immense égoïsme et ne pense qu’à lui-même. De plus il est
d’une … incroyable. Ce n’est pas étonnant que tout le monde le déteste.
8. De loin je peux reconnaître quelqu’un à … .
9. Mes cousins ressemblent comme … . Beaucoup de gens les … bien qu’ils ne soient pas des
jumeaux. Paul est plus … que son frère seulement d’un an.
10. Nicole n’est pas laide, mais elle ne sait pas … . elle n’a pas de goût, elle choisit mal ses
vêtements.
11. La brouille n’a pas longtemps duré et ... a été rapide.
12. Si tu veux garder ... et rester svelte tu dois te mettre au régime.

12. Traduisez en français.


1. Не удивительно, что её сестра привлекает взгляды прохожих: она высокого роста,
стройная, с тонкой талией и всегда элегантно одета. 2. У Жака тёмные волосы, карие глаза и
загорелый цвет лица. Он любит шутить, но, к сожалению, не всегда к месту /à propos/. 3.
Извини меня, я не слышала, что ты сказала, я думала о другом. 4. Ты очень доверчивая и
открытая, поэтому у тебя в жизни много разочарований. Прежде чем открыть душу, надо
хорошо узнать человека. 5. Моя мама очень властная и сильная женщина, у нее довольно
тяжелый характер, но она очень надежный и честный друг.

12. Trouvez dans le dictionnaire les comparaisons qui vont avec les mots suivants, comparez-
les avec les expressions russes.

Gros comme… Maigre comme…


Grand comme… Petit comme…
Bavard comme… Muet comme…
Gai comme… Triste comme…
Bon comme… Méchant comme…
Sage comme… Bête comme…
Beau comme… Laid comme…

III. Savoir décrire l’état psychique

Eprouver /ressentir un sentiment de bonheur, de joie, d’espoir, d’angoisse.


Eprouver de la tendresse, de la sympathie, de l’admiration pour qqn.
Manifester une émotion, un sentiment.
Cacher /dissimuler un sentiment de colère, d’angoisse, de solitude, de désespoir.

Attention !
12
Je l’aime est plus fort que Je l’aime beaucoup qui signifie avoir une grande affection pour qqn : Je
ne suis pas amoureux de Natalie mais je l’aime beaucoup. Je l’aime bien signifie J’ai de la
sympathie pour elle. /Она мне нравится./

Le moral, c’est l’état d’esprit de qqn /моральное состояние, настроение/. Le moral est bon ?
Elle a le moral à zéro. Remonter le moral à qqn.
La morale 1. C’est l’ensemble des principes de conduite qui servent de base à la vie des hommes
dans la société. Pierre n’a aucune morale, pour lui tout est permis. Faire la morale à qqn. Les
principes de la morale. 2. Conclusion f : La morale de cette histoire fait pleurer les petits.

Donnez des réponses développées.


1. Pour quels gens éprouvez-vous de la gratitude, de la sympathie, de la tedresse ?
2. Quand ressentez-vous un sentiment de solitude ? un sentiment de déception ?
3. Essayez-vous de dissimuler vos sentiments quand vous êtes en colère ?
4. Peut-on être de mauvaise humeur sans aucune raison ?
5. Savez-vous remonter le moral aux autres ?

IV. Savoir décrire l’état de l’esprit et de l’intellect

Mentalité f 1. Mentalité d’un groupe humain, c’est sa façon de penser, ses croyances, sa conduite.
La mentalité des jeunes d’aujourd’hui est bien différente de la nôtre. 2. Disposition d’esprit
conditionnant la conduite de quelqu’un, son état d’esprit. Il a une mentalité d’arriviste.

Esprit m : 1. Activité de l’intelligence, de la pensée. Cette idée m’a traversé l’esprit et en y


réfléchissant bien, elle n’est pas si mauvaise que ça. Excuse-moi, je n’ai pas entendu ta question,
j’avais l’esprit ailleurs. Qu’a-t-il dans l’esprit ? 2. L’état d’esprit d’une personne, c’est la manière
dont il réagit à une situation /склад ума/. 3. Vivacité, ingéniosité dans la façon de concevoir et
d’exposer qqch. Avoir de l’esprit, c’est être spirituel, avoir le sens de l’humour. Faire de l’esprit,
c’est plaisanter. Un homme d’esprit, un homme spirituel. L’esprit borné /ограниченность/.Cessez
de faire de l’esprit, il s’agit de choses sérieuses.

Raison f : 1. La faculté de penser, de raisonner. J’en appelle à votre raison. (syn : bon sens) Perdre
la raison, c’est devenir fou. Suivre la voix de la raison. 2. Raison d’être, ce qui justifie l’existence de
quelqu’un. Sa petite fille est la seule raison d’être de cette femme âgée.

Raisonnable : Soyez raisonnable, vous ne devez exiger cela de lui. Il a pris une décision tout à fait
raisonnable. Il n’est pas raisonnable de se comporter comme vous le faites.

Raisonner : 1. Penser : Raisonner sur des problèmes importants. 2. Philosopher : Il faut raisonner
avant d’agir.3. Argumenter, discuter : Il raisonne comme une pantoufle, on ne peut rien
comprendre.

Le bon sens /здравый смысл/ : C’est une femme de tête, elle a beaucoup de bon sens. Cette fois il a
agi en dépit du bon sens.

Avoir le sens de la mesure, de l’humour, du devoir, de la responsabilité, des affaires.


13
Aptitudes f, pl : capacité acquise ou innée. Dès l’enfance son fils cadet a manifesté des aptitudes
pour les sciences exactes.

Capable : Il est capable de tout.

Doué pour : Il est très doué pour les maths.

Donnez des réponses développées.


1. Vous arrive-t-il d’agir en dépit du bon sens ?
2. Avez-vous le sens de la mesure ? et le sens de l’humour ?
3. Quelle est votre attitude envers les gens qui aiment faire de l’esprit sans cesse ?
4. A quel âge se manifestent déjà les aptitudes d’un enfant ?
5. Pour quelles matières êtes-vous doué ?
6. Peut-on être très doué pour les sciences exactes et les langues à la fois ?
7. Vos aptitudes pour les langues, de quelle façon se sont-elles manifestées ?
8. Suivez-vous toujours la voix de la raison ?
9. Selon vous, en quoi consiste la raison d’être ?

II. Difficultés lexicales


1. Distinguez
Main f – bras m

Main f Partie du corps humain situé à l’extrémité du bras et qui comporte cinq doigts. Va te laver
les mains et mets-toi à table. Main gauche, main droite. Prendre avec les mains. Le mot main fait
partie de plusieurs expressions figées : En mains propres : à la personne même. Le télégramme doit
être remis en mains propres du destinataire. Prendre qqch en main, se charger en personne de.
Avoir sous la main, à sa portée, à sa disposition. Avoir, tenir en main ( une affaire ), la mener à sa
guise. Donner un coup de main à qqn, l’aider.

Bras m Membre supérieur chez l’homme qui part de l’épaule et se termine par la main. Elle m’a
retenue par le bras pour m’empêcher de tomber. Elle s’est jetée dans ses bras pour l’embrasser. Ils
marchaient bras dessus bras dessous. Avoir qqn sur les bras, en avoir la responsabilité, la charge.
Recevoir, accueillir qqn à bras ouverts, chaleureusement, avec cordialité.

Mettez au lieu des points les mots main f – bras m en employant l’article où il le faut.
1. Qu’est-ce que tu tiens à … ? C’est un feutre ou un stylo ?
2. Quand il me dit bonjour, il me serre toujours … .
3. Il nous a accueillis à … ouverts.
4. Je n’ai pas ce papier sous … , je dois le chercher.
5. Je n’arrive pas à déplacer ce buffet, viens me donner un coup de … .
6. Il tenait son bébé dans ………. et son fils aîné par ………..
7. Ecoutez, maintenant on va voter. Ceux qui sont pour, levez … .
8. Ces derniers temps je ne suis pas en forme, tout me tombe des … .

Traduisez.
14
1. Я не вижу, что ты держишь в руке. 2. Ей пришлось взять ребёнка на руки. 3. К сожалению,
она сломала руку и не сможет участвовать в соревнованиях. 4. Они очень гостеприимны и
всегда нас встречают с распростёртыми объятиями. 5. На мой взгляд, это самый лучший
словарь, он у меня всегда под рукой. 6. Последнее время я так устала, что у меня всё падает из
рук. 7. Надо вручить ему почту лично в руки.

2. Distinguez
Jambe f – pied m

Jambe f Le membre inférieur de l’homme dans son ensemble, y compris la cuisse, le genou et le
pied. Cette jeune fille a de très belles jambes. Elle était tellement fatiguée, qu’elle ne se tenait pas
sur ses jambes. Courir, s’enfuir à toutes jambes. = très vite.

Pied m L’extrémité de la jambe qui sert à soutenir et à marcher. Je ne peux plus avancer, j’ai trop
mal aux pieds. Je suis sur pied dès six heures du matin. Aller à pied à son bureau. Se fouler le pied.
Se lever du pied gauche (fam.).= être de mauvaise humeur.

Mettez au lieu des points les mots jambe f – pied m en employant l’article où il le faut.
1. Qu’est-ce que je suis fatiguée ! Je ne tiens plus sur mes … .
2. On prends le bus ou on y va à … , ce n’est pas loin.
3. Je me suis foulé … et j’ai failli tomber.
4. Il y a eu un orage et Paul est rentré trempé de la tête aux ……
5. A six mois, un bébé ne tient pas encore sur ses … .

Traduisez.
1. Они были такими усталыми, что едва держались на ногах. 2. Мы попали под дождь /être
surpris par/ и промокли с головы до ног. 3. Она всегда ходит пешком на работу, это очень
полезно для здоровья. 4 . Он бросился бежать со всех ног и мы не смогли его догнать.5. Она
оступилась /faire un faux pas/ и подвернула ногу. 6. Приятно ходить босиком по мокрому
песку. 7. С детства он хромает на левую ногу.

3. Distinguez

Aller – venir – marcher – arriver

Aller quelque part, se déplacer d’un lieu vers un autre, se rendre quelque part. Hier il est allé chez
ses amis. Je pense aller en Allemagne la semaine prochaine.
Aller en voiture, en avion, en bateau, en ( par le ) train, en ( à ) bicyclette. : Mon frère aime aller par
le train et moi je préfère prendre l’avion.

Venir de quelque part, avoir tel lieu comme point de départ. : Elle vient de chez sa tante.

Marcher. Se déplacer à pied. Qu’est-ce que tu marches lentement ! On n’arrivera jamais à temps.

Arriver. 1. Parvenir au lieu où l’on voulait aller : Il arrive à Paris ce soir. 2. Venir : Arriver par le
train, en auto. Arriver en retard, de bonne heure. 3. S’approcher : Il arrive à grands pas. 4.
Atteindre : arriver au but, à ses fins.

Attention !
15
Куда ты идёшь? = Où vas-tu ?
Откуда ты идёшь? = D’où viens-tu ?
Ты идёшь с нами? = Tu viens avec nous ?
Минуточку, я иду. = Un instant, j’arrive.

Mettez au lieu des points les verbes aller – venir – marcher – arriver.
1. Où es-tu … hier soir ? Je t’ai appelée quelques fois.
2. Marie n’est pas là, elle est … faire des courses.
3. Il faut que je (j’) ... chez le coiffeur. .
4. Le voilà, il ….. à grands pas!
5. On va voir un nouveau film. Tu … avec nous ?
6. En ville , on perd l’habitude de …, on prend toujours le métro ou le bus.
7. Qu’est-ce que tu … lentement ! On n’arrivera jamais à temps.
8. … - y !
9. … ici !
10. Sa jambe va mieux, mais il a encore du mal à … .

Traduisez.
1. Что ты решил? Мы берём такси или идём пешком? 2. Я их встретила, когда они шли в
школу. 3. Куда ты вчера ходила? Я тебе звонила несколько раз и оставила сообщение на
автоответчике. 4. Подожди меня, я иду. 5. Ты идёшь с нами или ты остаёшься? 6. В субботу
мы ездили на машине за город. 7. Куда ты собираешься поехать на каникулы? 8. Я люблю
приходить заранее. 9. Он достигнет своей цели, ты увидишь. 10. Он приезжает сегодня
вечером в Лион на машине.

4. Distinguez
Laisser – rester

Laisser 1. Laisser qqch, c’est ne pas le prendre, ne pas l’emporter avec soi : J’ai dû laisser mes
gants dans la voiture. 2. Laisser qqn (quelque part) : c’est ne pas l’emmener, ne pas rester avec lui :
Quand je pars à l’étranger, je laisse mes enfants à ma grand-mère. 3. Laisser qqn, qqch dans tel ou
tel état : Laissez-le tranquille. Enfin elle m’a laissée en paix avec ses histoires. 4. Laisser une trace,
une marque, un souvenir : Ce voyage m’a laissé un souvenir inoubliable.

Rester 1. Continuer à être dans un lieu ou dans une situation : J’ai envie de rester à la campagne
jusqu’à lundi. Reste debout, ne bouge pas. Elle est restée célibataire. 2. Il reste ( à qqn ) à + inf. : Il
reste à savoir qu’il réussira. Il lui reste à prouver qu’il a raison.

Mettez au lieu des points les verbes laisser et rester.


1. Tu pars ou tu … ? – Je … avec toi à la maison.
2. Tu prends ton imperméable ? – Non, je le … ici.
3. Malheureusement, Jean ne peut pas ... à dîner, il est très pressé.
4. Qu’est-ce qu’il te … à faire ? – Pas grand-chose, j’aurai bientôt fini.
5. Bon, je vous …, il faut que je m’en aille.

Traduisez.
1. Я не помню, где я оставила свой зонтик. 2. Нам остаётся только ждать и надеяться. 3.
Оставь его в покое, завтра у него экзамен. 4. К сожалению, она осталась равнодушной к моим
16
словам. 5. Дай мне пройти, я очень спешу. 6. Скажите мне, что осталось делать, я займусь
этим.

5. Distinguez
Ecouter – entendre

Ecouter 1. Ecouter qqn, qqch, prêter l’oreille pour l’entendre : Mon père aime écouter les
informations à la radio. 2. Ecouter qqn, c’est faire attention à ce que dit quelqu’un, tenir compte de
ce qu’il dit : Tu devrais l’écouter, il nous donne de bons conseils. 3. Ecoute, écoutez au début de la
phrase sont destinés à attirer l’attention de l’interlocuteur : Ecoute, tu vas faire ce qu’il te dit.

Entendre 1. Percevoir par le sens de l’ouïe : Nous avons entendu un bruit bizarre. On n’entend plus
rien ? J’ai entendu ce chanteur. 2. Percevoir plus ou moins bien par l’ouïe. Parlez plus fort, il entend
mal.3. A l’entendre, si on l’en croit, si on l’écoute : A l’entendre ce serait très grave.

Attention !
Entendre parler de qqch, de qqn, c’est apprendre qqch à ce sujet : Avez-vous entendu parler de sa
nomination ? Je n’entends plus parler de lui depuis fort longtemps.

Entendre dire que + l’indic., c’est apprendre en entendant ce qui est dit : J’ai entendu dire qu’il
avait quitté son pays.

Mettez au lieu des points les verbes écouter – entendre


1. /Au téléphone/ : « Je vous … mal, parlez plus fort !»
2. Tu as … les nouvelles à midi ? - Non, je n’… jamais la radio.
3. … , moi, à ta place, j’irais tout de suite voir un médecin.
4. Nous avons … des pas derrière et nous nous sommes arrêtés.
5. J’… du bruit dans la pièce à côté, il y a sûrement quelqu’un.

Traduisez.
1. Послушай, на твоем месте я бы сказала всю правду. 2. Я тебя плохо слышу, не мог бы ты
повторить? 3. Дети услышали голоса и остановились. 4. Ты слышала, что она вышла замуж за
врача? 6. Я вас слушаю внимательно, но, к сожалению, плохо слышу. Говорите, пожалуйста,
громче.

6. Distinguez
Empêcher – (se) déranger

Empêcher 1. Empêcher qqn de faire qqch, c’est lui faire obstacle, lui interdire de + inf. Va jouer
ailleurs, tu les empêche de travailler. Je ne peux pas m’empêcher de penser à lui. 2. Empêcher qqch,
c’est faire en sorte que ne se produise pas qqch, rendre impossible en s’opposant. Il a tout fait pour
empêcher la prise de cette décision.

Déranger 1. Gêner qqn dans son travail, ses occupations. Excusez-moi de vous déranger. Est-ce que
vous savez à quelle heure le train arrive à Avignon ? 2. Troubler le fonctionnement ; le déroulement
normal de qqch. Cela dérange tous mes projets.
17
Se déranger. Quitter sa place, ses occupations pour faire qqch. Je vous en prie, ne vous dérangez
pas pour moi, je vais me débrouiller toute seule.

Mettez au lieu des points les verbes еmpêcher ou (se) déranger.


1. Ne le … pas, tu vois bien qu’il termine son travail.
2. Ne … pas pour moi, je prendrai un taxi.
3. Cet incident … tous nos projets.
4. Malheureusement cette épidémie de grippe les a … de venir à Paris.
5. Il paraît que ses parents ont tout fait pour … son mariage.

Traduisez.
1. Входите, пожалуйста, вы мне совсем не мешаете. 2. Не беспокойся, я сам найду нужные
бумаги. 3. Операция помешала ему принять участие в соревнованиях. 4. Кто тебе мешал им
помочь? 5. Ты мешаешь другим работать. Займись чем-нибудь.

7. Distinguez
Apercevoir – s’apercevoir

Apercevoir. Voir à peine ou rapidement qqch ou qqn. : Nous avons aperçu une lumière sur la
montagne. Je l’ai aperçue dans la foule, elle cherchait quelqu’un des yeux.

S’apercevoir de qqch ou que ( + ind. ), en prendre conscience, remarquer que : elle s’est aperçue de
mon trouble et s’inquiète. Je me suis aperçu que l’heure était déjà avancée.

Mettez au lieu des points les verbes apercevoir ou s’apercevoir.


1. Il vient de … de son erreur.
2. Je … qu’elle avait l’air fatiguée.
3. Tu as vu Nicolas ? – Je l’… à la sortie de l’Université, il parlait avec son prof d’anglais.
4. Je ne … rien de spécial.
5. Vous ne … pas … qu’il était si tard ?

Traduisez.
1. Я их заметила у входа в Университет. Они о чем-то оживленно говорили, а я не хотела
им мешать. 2. Все заметили, что она была чем-то расстроена. 3. Вы заметили её волнение?
4. Мы не сразу / tout de suite / заметили, что она ушла. 5. Он нас заметил издалека и сделал
нам знак рукой.

8. Précisez les acceptions des mots suivants :

Tête f
1. Elle a baissé la tête et n’a rien dit. 3. Tu crois qu’il risque sa tête ? 4. Cette histoire fait dresser les
cheveux sur la tête. 5. Dès le matin la tête me tourne et j’ai mal au cœur. 6. Qu’est-ce que tu me
racontes ? J’en ai par-dessus la tête ! 7. Tu nous fais la tête ? Tant pis pour toi ! 8. Son père est
maintenant à la tête d’une grosse entreprise. 9. Ce garçon a une tête de cochon. 10. Méfiez-vous, il a
peut-être une idée derrière la tête.

Œil m – yeux m,pl


1. Tu as lu le journal ? – Non, je n’ai pas eu le temps, j’y ai seulement jeté un coup d’oeil. 2. Tu ne
t’es pas encore aperçu qu’on se moque de lui, écoute, ça saute aux yeux. 3. Tu as l’air fatiguée. –
18
Oui, je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. 4. Cette jeune fille tourne la tête à mon fils, elle lui fait les
yeux doux. 5. Regarde-moi droit dans les yeux et dis-moi toute la vérité. 6. On peut dire qu’il n’a pas
froid aux yeux, il est vraiment très courageux. 7. La robe est très belle, mais elle coûte les yeux de la
tête, je ne peux pas me la permettre. 8. Je tiens à cette photo comme à la prunelle de mes yeux, parce
que c’est la dernière photo de ma mère. 9. Elle ne gronde jamais son fils, elle lui fait les gros yeux.
10. Tu dois lui parler entre quatre yeux [entre quatre-z-yeux].

Arriver
1. Nous arriverons à Paris demain à trois heures de l’après-midi. 2. Vous arriverez au carrefour où il
y a trois routes et vous prendrez celle de droite.3. Elle est arrivée mal à propos, j’avais un travail
urgent à faire. 4. Finalement nous sommes arrivés à le convaincre. 5. Je n’y arriverai jamais, c’est
trop difficile. 6. Ca peut arriver à tout le monde. 7. Il arrive un moment où il faut choisir. 8. Cette
année il lui est arrivé bien des malheurs.

Prendre
1. Tu viens ? – Oui, je prends mon manteau et j’arrive. 2. Anne, n’oublie pas de prendre du pain
chez le boulanger. 3. Alors, quel sujet as-tu pris à l’examen ? – Le premier, il m’a semblé le plus
facile. 4. Je passerai te prendre à ton bureau à 7 heures. 5. On prends le bus ou le métro ? – Prenons
le bus, ça ira plus vite. 6. Le trajet me prends toute une heure. 7. Prendre tous les jours ses repas aux
restaurant, ça coûte cher ! 8. Nicole se trouve trop grosse. Elle a pris trois kilos ces derniers temps. 9.
Prenez la première rue à droite et allez jusqu’au bout. 10. Tu me prends pour une idiote ou quoi ?

9. Trouvez les mots de la même famille que les mots se fier à, se contenter, reconnaître, ignorer,
se plaindre, différer, désespoir m, échec m.

10. Indiquez le genre des mots suivants :


stage, période, époque,
justice, rhume, humeur,
malheur, teint, milieu,
calme, rêve, loi, signe,
emploi, santé, image, doute,
sondage, rythme, nombre.

11. Remplacez les mots en italique par des synonymes.


Tes mensonges ! J’en ai marre !
Qu’est-ce que tu es têtu !
Il a passé une nuit blanche en pensant toujours à son amour.
Ce tableau est beau, mais il est très cher.
Nous devons parler en tête à tête.

12. Remplacez les mots en italique par des antonymes.


Il est très confiant et bienveillant.
En lui parlant ils se calment très vite.
Leurs disputes finissent toujours par des bagarres.
Sa réussite ne nous a pas étonnés.
Oui, tu as toujours tort.