Vous êtes sur la page 1sur 1

Comparatif des éditeurs de logiciels de comptabilité SaaS

Mis à jour le 31 juillet 2019 parMarie

Qu’est-ce qu’un logiciel de facturation SaaS ?


Un logiciel de facturation SaaS, ou Software as a Service, est un logiciel qui permet d’établir
des factures et devis en ligne via un fonctionnement dans un cloud.

Initialement, le Cloud Computing permet de réaliser grâce à internet un ensemble de prestations et d’accéder à des données à
distance. Il permet également d’utiliser des applications grâce à une infrastructure informatique dédiée. Les logiciels en mode
SaaS font partie de ces technologies. Ils facilitent la vie des entreprises en leur permettant d’acheter des ressources informatiques sous
la forme de services. Ainsi, celles-ci s’affranchissent de l’entretien des infrastructures informatiques en interne. Comparer !

Pourquoi adopter un logiciel SaaS ?


1. Réduire les coûts
La gestion de la comptabilité entreprise grâce à un logiciel SaaS permet de réduire sensiblement les coûts. En effet, ils ne nécessitent
que le paiement d’un droit d’utilisation et de maintenance (souvent sous forme d’un abonnement). Le coût se trouve réduit
principalement car le logiciel est installé sur les serveurs des prestataires. De ce fait, plus de frais d’entretien de serveur, ni de mise à
jour de logiciel.

Par ailleurs, les logiciels comptables SaaS ne sont plus imputés dans le budget investissement, mais dans le budget fonctionnement,
ce qui déduit cette charge du résultat de l’entreprise.

2. Gagner du temps
Les logiciels SaaS permettent de gagner du temps en libérant celui qui était auparavant dédié à la logistique du logiciel comptable. En
effet, la production des documents comptables est aisée grâce à l’automatisation du logiciel qui permet également de
tout dématérialiser et stocker dans le Cloud.

D’autres fonctionnalités permettent également de réduire le temps de travail (récupération des relevés bancaires, reconnaissance des
factures…).

Le fait de déléguer les mises à jour du logiciel engendre aussi un gain de temps considérable pour une entreprise.

3. Réduire les risques d’erreur


Grâce aux logiciels SaaS, de nombreuses opérations sont automatisées, limitant l’intervention humaine, ce qui réduit le risque d’erreurs
probables. Par ailleurs, les données comptables sont systématiquement sécurisées et stockées dans des data-centers à l’aide de
procédés de cryptage aussi efficaces que ceux utilisés pour les transactions bancaires. Ainsi, le niveau de sécurité d’un tel logiciel
est supérieur à une gestion locale sur un disque dur.

4. Faciliter la logistique interne


Les logiciels de comptabilité SaaS permettent également de simplifier les interactions avec l’expert-comptable, qui y récupère
facilement et de manière fiable les données de l’entreprise pour l’établissement de la tenue comptable.

Les prestataires donnent aujourd’hui la possibilité de personnaliser des applications de leurs logiciels de comptabilité. Cette
personnalisation permet de s’adapter à chaque particularité de l’entreprise, que ce soit au niveau de la sécurité des données que du
mode de gestion comptable. Cette adaptation permanente des professionnels du secteur permet de faciliter grandement le
fonctionnement interne de l’entreprise.

Un logiciel comptable SaaS offre par ailleurs une utilisation mobile de ses applications, s’adaptant à l’entreprenariat d’aujourd’hui. Cela
permet d’accéder aux données de l’entreprise depuis n’importe quel appareil relié à internet pour travailler facilement à distance.

5. Favoriser la communication entre les équipes


Les logiciels comptables en mode SaaS permettent enfin de faciliter le travail en équipe grâce à un meilleur et plus fiable échange
d’informations. Chaque membre de l’équipe pourra partager ses données et accéder à celle des autres, en fonction de ses droits de
lecture et de modification. Toutes les informations sont ainsi centralisées ce qui les rend fiables et accessibles. Un logiciel comptable
SaaS permet donc de faciliter la circulation d’une information sécurisée tout en respectant des règles de validation édictées par
l’entreprise.