Vous êtes sur la page 1sur 10

Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10

http://france.elsevier.com/direct/ANNRMP/

Article original
Traduction en arabe et validation de l’indice d’Oswestry
dans une population de lombalgiques Nord-Africains
The Oswestry index for low back pain translated into arabic
and validated in an Arab population
M. Guermazi a,*, M. Mezghani a, S. Ghroubi a, M. Elleuch b, A. Ould Sidi Med a,
S. Poiraudeau c,h, F. Mrabet d, J. Dammak e, J. Fermanian f, S. Baklouti g, S. Sellami b,
M. Revel c,h, M.H. Elleuch a
a
Service de médecine physique et réadaptation fonctionnelle, hôpital H.-Bourguiba, université du sud, 3000 Sfax, Tunisie
b
Service de rhumatologie, CHU de La-Rabta, université du nord, Tunis, Tunisie
c
Service de médecine physique et réadaptation fonctionnelle, hôpital Cochin, assistance publique hôpitaux de Paris,
université René-Descartes, Paris, France
d
Laboratoire des langues, faculté de médecine de Sfax, université du sud, Tunisie
e
Service de biostatistiques et de médecine communautaire, CHU H.-Chaker, université du sud, Sfax, Tunisie
f
Service de biostatistiques, hôpital Necker, université René-Descartes, Paris, France
g
Service de rhumatologie, CHU H.-Chaker, université du sud, Sfax, Tunisie
h
Inserm, institut fédératif de recherche sur le handicap (IFR 25), France

Reçu le 7 avril 2004 ; accepté le 3 juin 2004

Résumé

Objectifs. – Traduire en arabe et valider l’indice d’Oswestry pour l’évaluation fonctionnelle de la lombalgie, sur une population tunisienne.
Patients et méthodes. – La traduction a été obtenue par la méthode de « traduction/contre traduction ». Des adaptations ont été apportées
après un prétest effectué sur dix patients. Des patients âgés de 18 à 65 ans souffrant de lombalgies ont été inclus. Les mesures cliniques
comprenaient l’évaluation de la déficience, de l’incapacité, du handicap et de la dépression. Une analyse item par item a été réalisée. La
reproductibilité a été évaluée avec le coefficient de corrélation intraclasse CCI et la méthode de Bland et Altman. La validité de construit a été
évaluée avec le coefficient de corrélation non paramétrique de Spearman et par analyse factorielle suivie de rotation orthogonale. La cohé-
rence interne a été évaluée avec le coefficient a de Cronbach.
Résultats. – Quatre vingt patients ont été inclus. Deux items ont été éliminés. La reproductibilité était excellente (CCI = 0,98). Les
corrélations du score de l’indice avec l’EVA douleur (r = 0,55), l’EVA handicap (r = 0,70), le score de Québec (r = 0,87), le score de Waddell
(r = 0,73), le Schöber-McRae (r = 0,33) et le nombre de réveils nocturnes (r = 0,39) suggèrent une validité de construit satisfaisante confirmée
par l’analyse factorielle, qui a extrait deux facteurs expliquant 58,19 % de la variance totale. Le premier facteur représente la gêne dans les
activités dynamiques. Le deuxième facteur représente la douleur lors des activités statiques. Le coefficient de Cronbach a été de 0,76 pour le
premier facteur et de 0,70 pour le deuxième.
Conclusion. – La version arabe de l’indice d’Oswestry (version 8 items) traduit en arabe a des qualités métrologiques satisfaisantes dans
une population tunisienne. D’autres études seront nécessaires pour vérifier son applicabilité à d’autres populations arabes.
© 2004 Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Abstract

Objective. – To translate into Arabic and validate the Oswestry index for low back pain in an Arab population.
Background. – No functional disability index to assess low back pain written in the Arabic language and validated in an Arab population
is available.

* Auteur correspondant.
Adresse e-mail : guermazi_med@yahoo.fr (M. Guermazi).

0168-6054/$ - see front matter © 2004 Elsevier SAS. Tous droits réservés.
doi:10.1016/j.annrmp.2004.06.055
2 M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10

Design. – Arabic translation of the Oswestry index was obtained by the “forward translation/backward translation” method. Adaptations
were made after a pilot study involving ten patients aged 18 to 65 years old. Impairment outcome measures (pain as measured on a visual
analog scale [VAS], Schöber-McRae, index, duration of morning stiffness and number of night awakenings), disability (Quebec index, Wad-
dell index), handicap (as measured on a VAS) and Beck depression scale scores were recorded. Inter-rater reliability was assessed by use of the
intra-class correlation coefficient (ICC) and the Bland and Altman method. Construct validity was investigated with use of the Spearman rank
correlation coefficient (convergent and divergent validity), and factor analysis was performed. Internal consistency was assessed by use of the
Cronbach alpha coefficient.
Results. – Eighty Tunisian patients with low back pain were included in the validation study. Two items were excluded. Inter-rater relia-
bility was excellent (ICC =0.98). Expected divergent and convergent validity results suggested good construct validity. Two main factors were
extracted by factor analysis and explained 58.19% of the cumulative variance: the first factor represented discomfort in dynamic activities, the
second discomfort in static activities. The Cronbach alpha coefficient was 0.76 for factor 1 and 0.70 for factor 2.
Conclusion. – We translated into and adapted the Oswestry index for the Arabic language in a population of Tunisian women? with low
back pain. The 8-item version is reliable and valid. Although the scale was validated in a Tunisian population, we expect that it is suitable for
other Arab populations, especially North Africans. Further study is needed to confirm such a hypothesis.
© 2004 Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Mots clés : Lombalgie ; Incapacité fonctionnelle ; Évaluation ; Indice fonctionnel ; Reproductibilité ; Validité ; Traduction

Keywords: Low back pain; disability; functional index; reproducibility of results; validity; translation

1. Introduction Pain Disability Questionnaire » [17,26] sont les indices les


plus utilisés.
La lombalgie constitue en Tunisie, comme dans les pays Aucun indice fonctionnel n’est à l’heure actuelle disponi-
industrialisés, un véritable problème de santé publique et un ble en langue arabe, de plus aucun de ces indices n’a fait
motif fréquent de consultations en médecine de première ligne l’objet d’une traduction et d’une validation dans une popula-
et dans les structures spécialisées [15,23,29,30]. tion arabe. Deux possibilités s’offrent à l’investigateur dési-
La lombalgie est une affection bénigne et spontanément rant développer une échelle : soit traduire une échelle exis-
résolutive dans la plupart des cas [48], toutefois son retentis- tante déjà, soit développer et valider une nouvelle échelle. La
sement fonctionnel peut parfois être très important entravant première solution à l’avantage de permettre la comparaison
l’activité professionnelle et limitant même les activités de la entre des études effectuées dans des pays différents. Toute-
vie quotidienne. fois une simple traduction ne suffit pas, l’adaptation du ques-
Plusieurs paramètres doivent être pris en compte lors de tionnaire en fonction des conditions sociales et culturelles de
l’évaluation de la lombalgie, en particulier la douleur, la mobi- la population cible est souvent nécessaire et une étude des
lité rachidienne, la force des éléments musculaires et l’inca- qualités métrologiques doit être conduite afin de vérifier la
pacité fonctionnelle [16,49,50,52]. validité de la version traduite.
La douleur peut être mesurée sur une échelle visuelle ana- L’indice fonctionnel d’Oswestry est l’un des indices les
logique de 100 mm [27], ou à l’aide de questionnaires tel que plus utilisés [4,14,44], il est simple d’utilisation et ses quali-
le Mac Gill Pain Questionnaire [6,10] et le Multidimensio- tés métrologiques ont été largement démontrées [4,14,17,
nal Pain Inventory (MPI) [47]. La mobilité rachidienne peut 25,26,38,44]. Il comprend dix questions à six niveaux de
être évaluée par divers moyens [35,50,52]. La flexion peut réponse, cotées de 0 à 5.
être évaluée par la distance main–sol, l’indice de Schöber- Le but de notre étude a été de traduire cet indice en langue
McRae [34] ou l’inclinomètre [35]. D’autres systèmes sont arabe et d’étudier la validité et la répétabilité de la version
disponibles tels que le rachimètre [39], le Spinal mouse [46] traduite dans une population Nord africaine de lombalgi-
ou le système à ultrasons d’analyse du mouvement [40], mais ques.
leur utilisation est plutôt réservée aux études scientifiques.
Les radiographies dynamiques constituent la méthode de réfé-
rence pour cette évaluation [34]. L’impotence fonctionnelle 2. matériels et méthodes
est évaluée à l’aide d’indices fonctionnels. Ces indices peu-
vent inclure parfois des éléments cliniques, des éléments fonc- 2.1. L’indice
tionnels en rapport avec les activités physique, mais aussi des
éléments sociaux ou psychologiques. Au cours de ces deux L’indice d’Oswestry (Annexe A) est un autoquestionnaire
dernières décennies environ quarante indices fonctionnels ont de dix items, chaque item comporte six niveaux de réponses
été publiés, cependant peu d’entre eux ont été validés [31]. côtés de 0 à 5. La première question porte sur l’importance
Le « Roland - Morris Disability Questionnaire » [13,45], le de la douleur, la deuxième porte sur les soins personnels, la
« Dallas Pain Questionnaire » [33], le « Québec Back Pain troisième porte sur le port et le déplacement des objets, la
Disability Scale » [32], le « Waddell disability Index » [49], quatrième sur les difficultés à la marche, la cinquième sur la
le « Million Visual Analog Scale » [36], le « Low Back out- position assise, la sixième sur la position debout, la septième
come score » [20] et surtout l’indice « Oswestry Low Back sur les troubles du sommeil causés par la lombalgie, la hui-
M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10 3

tième question porte sur la vie sexuelle, la neuvième sur la l’incapacité (par le score de l’indice de Waddell, le score de
vie sociale et la dixième sur les voyages. Un score total est l’indice de Québec), du handicap (par l’EVA handicap) et du
établi en pourcentage d’incapacité (score obtenu divisé par statut thymique du patient (par l’indice de dépression de Beck).
50 puis multiplié par 100) et s’étend de 0 % (aucune incapa- Les questions de l’indice ont été énoncées mot à mot
cité) à 100 % (incapacité totale). L’auteur de cet indice a pro- comme elles sont rédigées. L’investigateur avait la possibi-
posé une interprétation en fonction des scores : de 0 à 20 % : lité de répéter les questions mais ne pouvait pas changer les
incapacité minime ; de 20 à 40 % incapacité modérée ; de 40 mots. Le niveau de compréhension ainsi que l’acceptabilité
à 60 % : incapacité sévère ; de 60 à 80 % lombalgie invali- ont été notés pour chaque question.
dante et au-delà de 80 % il s’agit de sujet grabataire, soit La répartition des réponses de chacun des items a été étu-
d’une incapacité ressentie excessive [17]. diée. La proposition « ne fait jamais » a été ajoutée aux items
La traduction en arabe de l’indice a été effectuée selon la 3, 8, 9 et 10. Il est précisé que cette réponse ne doit être choi-
méthode de traduction/contre traduction [8,9,22,42,51] et a sie que si le patient ne fait jamais l’activité par habitude de
été réalisée de façon indépendante par cinq traducteurs bilin- vie et non en raison de sa pathologie. Si plus de 5 % de la
gues. Ces traducteurs ne connaissaient pas l’instrument à tra- population n’est pas concerné par la question, celle-ci est éli-
duire et ne l’utilisaient pas dans leur pratique quotidienne. minée avant le traitement des données.
Les traductions ont ensuite été soumises à la critique de trois La faisabilité et l’acceptabilité de l’échelle ont été étu-
experts (deux médecins de médecine physique et de réadap- diées par le nombre de données manquantes pour chaque item
tation et un rhumatologue) pour tester leur intelligibilité et (absence de réponse), par la compréhension des questions
pour apporter les adaptations nécessaires aussi bien sur le plan posées et par le temps nécessaire pour répondre au question-
linguistique que culturel. naire.
La synthèse des différentes traductions a permis d’obtenir
une version arabe définitive très proche de la version origi- 2.2.3. Étude de la répétabilité Interobservateur
nale et rédigée dans un langage littéraire simple, facile à com- Le questionnaire a été complété par deux investigateurs
prendre même par des illettrés. (M.G. et A.O.), à trois jours d’intervalle en moyenne, le choix
Une contre traduction a été faite par deux autres traduc- de cet intervalle a été dicté par la nécessité de la stabilité du
teurs professionnels. Ces contre-traductions ont été confron- statut clinique des patients et l’absence de mémorisation des
tées à la version originale. réponses. Seuls les patients stables cliniquement étaient choi-
sis pour l’étude de la répétabilité.
2.2.1. Prétest La répétabilité de chaque item a été évaluée en utilisant le
Un prétest a été réalisé sur un groupe de dix patients lom- coefficient de corrélation intraclasse (CCI) [19], les items
balgiques, afin de vérifier l’acceptabilité et la faisabilité de ayant un coefficient inférieur à 0,70 ont été éliminés.
l’étude. À la fin de cette étape, une échelle intermédiaire a été La répétabilité a été par la suite étudiée pour le score glo-
obtenue. L’étude des qualités métrologiques a été menée sur bal de l’indice.
cette version intermédiaire.
2.2.4. Étude de la validité de construit
2.2.2. Validité de l’indice Elle a été étudiée de trois manières :
La validité de convergence a été évaluée en corrélant le score
2.2.2.1. Patients. Ont été inclus dans cette étude les patients global de l’indice d’Oswestry avec le score de variables proche
âgés de 18 à 65 ans consultants pour lombalgie mécanique mesurant l’incapacité fonctionnelle et ou la douleur. Les varia-
subaiguë ou chronique au service de médecine physique et bles utilisées ont été : l’EVA douleur, l’EVA Handicap, le score
réadaptation fonctionnelle du CHU H. Bourguiba de Sfax, de l’indice de Waddell et le score de l’indice de Québec.
Tunisie. La validité de divergence a été étudiée par la corrélation
Les critères d’exclusion étaient : les lombalgies secondai- du score global de l’indice d’Oswestry avec le score de varia-
res, des antécédents d’ostéosynthèse rachidienne, de chirur- bles connues comme ayant une corrélation nulle ou minime
gie du rachis datant de moins de trois mois, l’existence d’une avec la douleur ou l’incapacité fonctionnelle. Ces variables
scoliose lombaire, d’une sciatique hyperalgique ou paraly- ont été : le score de l’indice de dépression de Beck, le Schöber-
sante, une spondylarthropathie connue, une pathologie asso- McRae, la durée de la raideur matinale, le nombre de réveils
ciée pouvant retentir sur l’état général, un désordre psychi- nocturnes.
que grave et le refus de participer à l’étude. Une analyse factorielle suivie d’une rotation orthogonale
a permis l’étude de la structure factorielle de l’échelle.
2.2.2.2. Méthodes. Tous les patients ont été évalués par le
même examinateur (A.O.). À j1 étaient recueillies les don- 2.3.5. Analyse statistique
nées démographiques ainsi que les données cliniques du Toutes les analyses statistiques ont été réalisées à l’aide du
patient. Les mesures cliniques comprenaient l’évaluation de programme SYSTAT 9 Delta Soft® pour Windows NT/97/98.
la déficience (par l’EVA douleur, le Schöber-McRae, la durée Les variables quantitatives ont été décrites en utilisant les
de la raideur matinale, le nombre de réveils nocturnes), de moyennes, l’écart type et les limites. Les variables qualitati-
4 M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10

ves ont été décrites en utilisant des proportions et des pour- 3.1.2. Prétest
centages. La répétabilité a été appréciée par l’étude du coef- L’indice d’Oswestry a fait l’objet d’un prétest effectué sur
ficient de corrélation intra classe [19], ainsi que par la méthode dix patients (5 femmes et 5 hommes) d’âge moyen
de Bland et Altman [3]. Ces deux méthodes donnent des infor- 52 ans ± 6,4 (43–64 ans), dont cinq étaient sans profession.
mations complémentaires [1,28]. Les validités de conver- Cette étape a donné lieu à certaines modifications linguis-
gence et de divergence ont été étudiées à l’aide du coefficient tiques : les termes et les structures qui paraissaient difficiles à
de corrélation non paramétrique de Spearman. assimiler par les patients ont été échangés par d’autres plus
En fonction de la valeur du coefficient, on peut classer selon simples tout en conservant le sens des questions.
Fermanian [19] les résultats dans les catégories suivantes : L’item portant sur la marche a nécessité de préciser que
excellent (r > 0,91), bon (0,71 < r < 0,9), moyen (0,51 < r les difficultés portaient sur la marche à l’extérieur du domi-
< 0,7), faibles (0,31 < r < 0,5) très mauvais ou nuls (r < 0,3). cile. Pour les items portant sur les soins personnels et la vie
La structure factorielle de l’échelle a été évaluée par ana- sociale, des précisions et des exemples d’activités ont été
lyse factorielle suivie d’une rotation orthogonale. L’analyse rajoutés. Ni le nombre d’items, ni les modalités de réponse
factorielle a été réalisée en composante principale pour extraire n’ont été modifiés après le prétest.
les facteurs. Les facteurs retenus avaient une valeur > 1. Les
facteurs indépendants ont été obtenus en utilisant la méthode 3.2. Validation de la traduction arabe de l’échelle
de rotation varimax. La cohérence interne de chacun des fac- intermédiaire de l’indice : données démographiques
teurs retenus a été étudiée par le coefficient a de Crohnbach. et cliniques des patients
Le niveau de significativité retenu était « p < 0.05 ».
Le questionnaire a été administré à 80 patients, dont
43 femmes (sex-ratio = 0,86), recrutés dans le service de
3. Résultats médecine physique et réadaptation fonctionnelle (hôpital
Habib-Bourguiba de Sfax), 33 patients ne travaillaient pas.
3.1. Phase initiale de l’étude Le Tableau 1 résume les données cliniques et démographi-
ques des patients.
3.1.1. Traduction
La technique de traduction/contre traduction a permis de 3.3. Qualités métrologiques des items, faisabilité
réaliser des adaptations linguistiques, en privilégiant le sens
plutôt que la traduction littérale [24]. Les difficultés de tra- La fréquence de la réponse « ne fait jamais » a dépassé
duction étaient essentiellement dues à l’impératif de traduire 5 % pour les items 8 et 10 portant sur « la vie sexuelle » et
dans un arabe littéraire facile et proche du dialecte tunisien. « les voyages » (respectivement : 37,5 % et 20 %) ces deux
Lorsqu’un concept n’a pas d’équivalent dans la culture items ont été exclus de la version arabe finale. La répartition
tunisienne, le choix adopté a été de le modifier pour adapter des réponses était harmonieuse, sans effets plancher ni pla-
l’item au contexte culturel [2,9,51]. Dans l’item de la marche fond pour les autres items.
le système métrique utilisé dans la version originale est le Ainsi la version arabe de l’indice d’Oswestry a été obte-
« mile », ce système n’est pas utilisé en Tunisie, nous avons nue (Annexe B). L’indice traduit comporte huit items avec
donc remplacé les distances proposées par des équivalents en six niveaux de réponses allant de 0 à 5. Un score total est
kilomètre. établi en pourcentage d’incapacité (score obtenu divisé par
L’apport des groupes d’experts a été essentiel pour pallier 40 puis multiplié par 100) et s’étend de 0 % (aucune incapa-
aux problèmes d’équivalences en particulier sémantiques et cité) à 100 % (incapacité totale).
techniques. Les deux contre-traductions ont été superposa- Le score moyen de nos patients a été de 39,25 % ± 16,25
bles à la version originale. (min : 5 % ; max : 72,5 %). Le temps moyen nécessaire pour
Tableau 1
Données cliniques et démographiques des patients
Moyenne DS Minimum Maximum
Âge 46,675 12,661 19 65
Poids (kg) 74,462 15,437 45 124
Taille (cm) 170,450 5,798 150 182
Durée des symptômes (mois) 8,34 4,8 1,5 36
EVA douleur (mm) 0-100 47,063 23,896 2 97
Schöber (cm) 4,206 1,319 1,5 7
Schöber-McRae (cm) 5,579 1,455 2 9
Distance Doigt-Sol(cm) 18,875 18,888 0 50
Score Oswestry arabe 39,25 % 16,25 % 5% 72,5 %
Score du Québec/100 38,675 17,242 4 78
Score du Waddell/9 4,425 2,555 0 9/9
EVA handicap (mm) 0–100 35,725 34,016 0 95/100
* DS : Déviation Standard.
M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10 5

compléter le questionnaire a été de 8,40 ± 1,5 minutes (min : 1 comporte les items 3, 4, 6, 7 et 8 portant essentiellement sur
6 minutes ; max : 12 minutes). Les questions ont été bien des activités dynamiques, le facteur 2 comporte les items 1,
acceptées et compréhensibles par la majorité des patients. 2 et 5 relatifs à l’intensité de la douleur et la gêne aux activi-
tés statiques.
3.4. Étude des qualités métrologiques de l’indice traduit
La cohérence interne de chacun des deux facteurs évaluée
3.4.1. Répétabilité Interobservateur par le coefficient alpha de Cronbach trouve respectivement
Le questionnaire a été administré deux fois à un intervalle 0,76 pour le facteur 1 et 0,70 pour le facteur 2. La cohérence
moyen de 72 heures (minimum : 48 heures ; maximum : interne a été jugée bonne pour les deux facteurs.
96 heures) pour 32 patients, les données de deux d’entre eux L’étude de la validité de convergence reconduite séparé-
ont été exclues de l’étude du fait d’un changement important ment sur chacun des facteurs a montré que le facteur 1 est plus
de leur état de santé. corrélé avec l’incapacité fonctionnelle et le handicap, alors
Le coefficient de corrélations intraclasse (CCI) a révélé que le facteur 2 est plutôt corrélé à la douleur (Tableau 4).
une excellente répétabilité à 0,98. La représentation selon la
méthode de Bland et Altman (Fig. 1) montre une moyenne
des différences centrée et homogène ainsi que l’absence
Tableau 2
d’erreur systématique entre les deux observateurs (r = 0,106,
Validité de construit de l’indice d’Oswestry
p < 0,05).
Corrélation avec p
l’indice d’Oswestry
3.4.2. Validité de construit Critères de Convergence :
Les corrélations du score de l’indice avec l’EVA douleur EVA Douleur 0,575 < 0,001
(r : 0,57), l’EVA handicap (r : 0,70), le score de l’indice de EVA Handicap 0,701 < 0,001
Québec (r : 0,86) et de l’indice de Waddell (r : 0,73) d’une Indice de Waddell 0,732 < 0,001
part et avec l’indice de Schöber-McRae (r : –0,47), l’indice Indice de Quebec 0,868 < 0,001
de Beck (r : 0,45), la durée de la raideur matinale (r : 0,33) et Critères de Divergence :
le nombre de réveils nocturnes (r : 0,39) d’autre part suggè- Schöber-McRae –0,479
rent une bonne validité de construit (Tableau 2). Indice de Beck 0,451
Durée raideur matinale 0,334
L’analyse factorielle a permis d’extraire deux facteurs ayant
Nombre de réveils nocturnes 0,390
une valeur > à 1, qui expliquent plus de 58 % de la variance
totale. Le Tableau 3 montre le poids relatif de chaque item
Tableau 3
après rotation varimax pour les deux facteurs. Le facteur Analyse factorielle et rotation orthogonale varimax
F1 F2
Analyse factorielle
valeur propre 2,516 2,139
% variance 31,453 26,737
% cumulative 31,453 58,190
Rotation orthogonale
Intensité de la douleur –0,047 0,891
Soins personnels 0,330 0,673
Port de charge 0,797 0,108
Marche 0,670 0,307
Position assise 0,325 0,722
Position debout 0,737 0,037
Sommeil 0,441 0,368
Vie sociale 0,692 0,339

Tableau 4
Corrélation contre critères et cohérence interne des deux facteurs
F1 F2
EVA Douleur 0,48 0,56
EVA Handicap 0,69 0,48
Indice de Waddell 0,72 0,55
Indice de Québec 0,81 0,69
Schöber-McRae –0,47 –0,32
Indice de Beck 0,40 0,43
Raideur 0,28 0,33
Réveil 0,39 0,33
Fig. 1. Représentation graphique de la répétabilité de l’indice d’Oswestry
selon la méthode de Bland et Altman. Coefficient Alpha de Crohnbach 0,76 0,70
6 M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10

4. Discussion d’autres études [2,9,22,51]. Ces problèmes ont pu être réso-


lus par l’ajout de précisions et d’exemples au sein de certains
Ce travail décrit les étapes d’adaptation et de traduction en items en particulier les items concernant les soins personnels
Arabe de l’indice d’Oswestry, ainsi que l’étude des qualités et la vie sociale.
métrologiques de cet indice traduit. L’analyse des réponses a montré que pour les questions
L’acceptabilité de ce questionnaire, administré à une popu- 8 et 10, se rapportant respectivement à « la vie sexuelle » et
lation de lombalgiques tunisiens, a été satisfaisante après éli- aux « voyages », la réponse « ne fait jamais » a été très éle-
mination de deux items. L’indice traduit et adapté a une excel- vée, ces deux items ont été éliminés avant l’étude des quali-
lente répétabilité et une bonne validité de construit. tés métrologiques de l’indice. L’item de la vie sexuelle a été
En l’absence de consensus sur la méthodologie de traduc- éliminé, pour les mêmes raisons, de la version américaine
tion [22], nous avons adopté la technique de traduction/ validée par Fairbank [18]. Cela a été aussi le cas dans d’autres
contre traduction, réalisée par des traducteurs professionnels études utilisant cet indice lors de l’évaluation de patients can-
indépendants. céreux avec métastases [12,43,47], et de lombalgiques pré-
Nous avons choisi de traduire dans un langage littéraire sentant un spondylolisthésis [41].
simple puisque l’arabe littéraire reste le lien entre les divers Lors de la validation de la version américaine de l’indice
dialectes aussi bien à l’intérieur de la Tunisie que dans les d’Oswestry [18], les auteurs ont été amenés de plus à élimi-
autres pays arabes. La consigne donnée aux traducteurs a été ner l’item portant sur la vie sociale du questionnaire en rai-
de privilégier les mots qui sont compris à la fois dans le dia- son d’un taux élevé de la réponse ne fait jamais.
lecte tunisien et la langue arabe littéraire, car la majorité des La répétabilité des réponses à ce questionnaire est jugée
patients sont illettrés. En effet, les personnes qui n’ont jamais excellente, il est peu probable que cela soit expliqué par le
été à l’école et qui ne connaissent que ce dialecte peuvent court intervalle de temps écoulé entre les deux administra-
ignorer certains termes en arabe littéraire et ne pas assimiler tions du questionnaire et donc à une mémorisation des répon-
certaines structures de phrases. ses par les patients. Si les patients pouvaient se rappeler de
Au cours de cette traduction nous avons été confrontés à certaines questions, il est peu probable qu’ils se seraient sou-
quelques difficultés d’équivalences. Sur le plan sémantique venus de leurs réponses précédentes. La méthode de Bland et
les mots de la langue cible doivent avoir le sens principal des Altman [3] a confirmé les résultats du CCI, suggérant une
mots correspondants de la langue source mais également en excellente répétabilité.
refléter les nuances, pour cela, nous avons traduit l’item « I La validité de construit est bonne. Nos résultats suggèrent
can look after myself... » par « je peux prendre soins de moi- que la douleur n’est que moyennement corrélée avec l’inca-
même... », la traduction littérale « je peux m’occuper de pacité fonctionnelle (r = 0,55). Les validités de divergence et
moi... » n’aurait pas préservé l’équivalence sémantique. de convergence attendues ont été observées. Des études de la
L’équivalence des items n’est vérifiée que si les paramè- corrélation de l’indice d’Oswestry avec l’EVA douleur ont
tres de l’item en question sont acceptables et ont un sens dans rapporté, comme dans notre étude, des corrélations faibles à
les deux cultures [5]. Certains items peuvent offenser le patient modérées. Cela confirme que l’incapacité fonctionnelle n’est
ou avoir un rapport avec des sujets tabous. Il faudrait alors pas le simple reflet de l’intensité de la douleur [11,21,31].
reformuler la question ou l’éliminer complètement et revali- Lors de la validation de la version originale de l’indice
der le questionnaire. Dans notre étude, plus de 20 % des d’Oswestry, Fairbank [17] n’a étudié que la validité de conver-
patients ont répondu « ne fait jamais » à l’item se rapportant gence contre deux critères : l’EVA douleur et l’échelle de
à la vie sexuelle, le sujet étant vraisemblablement tabou, nous douleur « the Mc Gill Pain questionnaire », la corrélation a
l’avons éliminé du questionnaire. été modérée avec l’EVA douleur et bonne avec le question-
Sur le plan de l’équivalence technique : les structures syn- naire de douleur de Mc Gill.
taxiques de l’item source doivent si possible se retrouver dans Lors de l’étude de la validité de construit de la version
l’item cible. Toutefois, certains items abordent des concepts grecque de l’indice d’Oswestry Boscainos [4] a utilisé deux
abstraits et doivent être raccourcis ou simplifiés si possible critères de convergence ; le score du questionnaire de Rolland-
[37] notamment chez l’enfant [7]. Cela est encore vrai quand Morris, et le score de l’échelle de douleur « the 6 – point pain
il s’agit de patients illettrés. Dans l’indice d’Oswestry, la phrase rating », la corrélation entre ces deux questionnaires et l’indice
« It is painful to look after myself and I am slow and careful » d’Oswestry a été jugée bonne.
présente une multiplication des champs d’intérêt qui a fait bais- La bonne corrélation retrouvée entre la version arabe de
ser le niveau de compréhension et d’acceptabilité de la ques- l’indice d’Oswestry et les autres indices fonctionnels de lom-
tion en particulier pour les patients illettrés, cet item a été rac- balgie (l’indice de Québec et l’indice de Waddell) d’une part
courci et simplifié, « I am slow and careful » a été remplacée et l’EVA handicap d’autre part suggère que cette échelle éva-
par « et cela me prend plus de temps ». lue bien le concept d’incapacité fonctionnelle. L’analyse fac-
Les deux versions obtenues après contre-traductions ont torielle a permis d’extraire deux facteurs qui expliquent plus
été très proches de la version originale et n’ont donc pas sus- de 58 % de la variance totale. Le premier facteur comprend
cité des changements supplémentaires. les questions portant essentiellement sur les activités dyna-
Le prétest a révélé des problèmes de compréhension liés miques, le deuxième facteur représente la gêne aux activités
au contexte culturel, ce même problème a été révélé dans statiques.
M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10 7

La cohérence entre les items composant chacun des fac- 2- Pain prevents me from walking more than 1/2 mile.
teurs a été vérifiée par l’étude du coefficient alpha de Crohn- 3- Pain prevents me from walking more than 1/4 mile.
bach. L’étude de la validité de convergence reconduite sur 4- I can only walk using a stick or crutches.
chacun des deux facteurs confirme les résultats de l’analyse 5- I am in bed most of the time and have to crawl to the toilet.
factorielle.
1.5. Section 5: Sitting
0 -I can sit any chair as long as I like.
5. Conclusion 1- I can sit in my favorite chair as long as I like.
La version arabe modifiée de l’indice d’Oswestry (version 2- Pain prevents me from sitting fore more then 1 hour.
8 items) est reproductible et sa validité de construit est satis- 3- Pain prevents me from sitting fore more then 1/2 hour.
faisante. L’étude de sa sensibilité au changement fera l’objet 4- Pain prevents me from sitting fore more then 10 minutes.
d’un travail ultérieur. Notre indice évalue l’incapacité fonc- 5- Pain prevents me from sitting at all.
tionnelle engendrée par la lombalgie et est bien corrélé à l’han- 1.6. Section 6: Standing
dicap qui en résulte.
La simplicité de cet indice permettra vraisemblablement 0- I can stand as long as like without extra pain.
son utilisation en pratique clinique quotidienne. L’indice est 1- I can stand as long as I want but it gives me extra pain.
écrit dans une langue arabe littéraire facile, des études ulté- 2- Pain prevents me from standing for more than 1 hour.
rieures permettront de vérifier s’il est applicable à d’autres 3- Pain prevents me from standing for more than 1/2 hour.
populations arabes. 4- Pain prevents me from standing for more than 10 minutes.
5- Pain prevents me from standing at all.

Annexe A. Oswestry Index 1.7. Section 7: Sleeping


A.1. Section 1: Pain intensity 0- My sleep is never disturbed by pain.
1- My sleep is occasionally disturbed by pain.
0- I have no pain at the moment.
2- Because of pain I have less than 6 hours sleep.
1- The pain is very mild at the moment.
2- The pain is moderate at the moment. 3- Because of pain I have less than 4 hours sleep.
3- The pain is fairly severe at the moment. 4- Because of pain I have less than 2 hours sleep.
4- The pain is very severe at the moment. 5- Pain prevents me for sleeping at all.
5- The pain is the worst imaginable at the moment. 1.8. Section 8: Sex life (it applicable)
1.2. Section 2: Personal care (washing, dressing etc.) 0- My sex life is normal and causes no extra pain.
0- I can look after my self normally without causing extra 1- My sex life is normal and causes some extra pain.
pain. 2- My sex life is nearly normal but is very painful.
1- I can look after my self normally but it causes extra pain. 3- My sex life is severely restricted by pain.
2- It is painful to look after myself and I am slow and care- 4- My sex life is nearly absent because of pain.
ful. 5- Pain prevents any sex life at all.
3- I need some help but I manage most of my personal care.
1.9. Section 9: Social life
4- I need help every day in most aspects of self care.
5- I do not get dressed, wash with difficulty and stay in bed. 0- My social life is normal and causes me no extra pain.
1- My social life is normal but increases the degree of pain.
1.3. Section 3: Lifting 2- Pain has no significant effect on my social life apart
0- I can lift heavy weights without extra pain. from limiting my more energetic interests e.g. sport, etc.
1- I can lift heavy weights but it gives extra pain. 3- Pain has restricted my social life and I do not go out as
2- Pain prevents me from lifting heavy weights off the floor often.
but I can manage if they are conveniently placed e.g. on a 4- Pain has restricted my social life to home.
table. 5- I have no social life because of pain.
3- Pain prevents me from lifting heavy weights but I can
manage light to medium weights if they are conveniently posi- 1.10. Section 10: Traveling
tioned. 0- I can travel anywhere without pain.
4- I can only lift very light weights. 1- I can travel anywhere but it gives me extra pain.
5- I can not lift carry anything at all. 2- Pain is bad but I manage journeys over 2 hours.
3- Pain restricts me to journeys of less than 1 hour.
1.4. Section 4: Walking
4- Pain restricts me to short journeys less than 30 minutes.
0- Pain does not prevent me from walking any distance. 5- Pain prevents me from traveling except to receive treat-
1- Pain prevents me from walking more than 1 mile. ment.
8 M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10

Annexe B. Version arabe de l’indice d’Oswestry


M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10 9

Références

[1] Atkison G, Nevill A. Comment on the use of concordance correlation [11] CoY, Eaton S, Maxwell NW. The relation ship between the St Thomas
to assess the agreement between two variables. Biometrics 1997;52: and Oswestry diasability scores and severity of low back pain. J
775–7. Manip Physiol Ther 1993;16:14–8.
[2] Bae SC, Cook EF, Kim SY. Psychometric evaluation of a Korean [12] Coleman RE, Houston S, Purohit OP, Rubens RD, Kandra A, Ford J. A
health assessment questionnaire for clinical research. J Rheum 1998; randomized phase two study of oral pamidronate for the treatment of
10:1975–9. bone metastases from breast cancer. Eur J Cancer 1998;34:820–4.
[3] Bland JM, Altman DG. Statistical methods for assessing agreement [13] Coste J, Le Parc JM, Berge R, Delacoeuillerie D, Paollagi JB. Valida-
between two methods of clinical measurement. Lancet 1986;8:307– tion française d’une échelle d’incapacité fonctionnelle pour
10. l’évaluation des lombalgies Eiffel. Rev Rhum 1993;60:341–55.
[4] Boscainos PJ, Sapkas G, Stilianessi E, Prouskas K, Papadakis SA. [14] Davidson M, Keating JL. A comparison of five low back disability
Greek version of the Oswestry and Roland - Morris Disability ques- questionnaires: reliability and responsiveness. Phys Ther 2002;82:8–
tionnaires. Clin Orthop 2003;411:40–53. 24.
[5] Bosi-Ferraz M, Maglhaes Oliveira L, Araujo PMP, Atra E, Tugwell P. [15] De Giralmo G. Epidemiology and social costs of low back pain and
Cross-cultural reliability of the physical ability dimension of the
fibromyologia. Clin J Pain 1991;7:S1–S6.
health assessment questionnaire. J Rheumatol 1990;17:813–7.
[16] Delitto A. Are measures of function and disability important in low
[6] Boureau F, Luu M, Doubrere JF. Comparative study of the validity of
back care? Phys Ther 1994;74:452–62.
four French McGill Pain Questionnaire (MPQ) versions. Pain 1992;
50(1):59–65. [17] Fairbank JC, Couper J, Davies JB, O’Brien JP. The Oswestry low back
pain questionnaire. Physiotherapy 1980;66:271–3.
[7] Bravo M, Woodbury-Farina M, Canino GJ, Rubio-Stipec M. The
Spanish translation and cultural adaptation of the diagnostic interview [18] Fairbank J, Pynsent PB. The Oswestry Disability Index. Spine 2000;
schedule for children (DISC) in Puerto Rico. Cult Med Psychiatry 25:2940–53.
1993;17:329–44. [19] Fermanian J. Mesure de l’accord entre deux juges : cas quantitatif.
[8] Brislin RW. Back-translation for cross-cultural research. J Cross Cult Rev Epidemiol Santé Publique 1984;32:408–13.
Psychol 1970;1:185–216. [20] Greenough CG, Fraser RD. Assessment of outcome in patients with
[9] Bullinger M, Alonso J, Apolone G, Leplège A, Sullivan M, Wood- low back pain. Spine 1992;17:36–41.
Daphinee S, et al. Translating Health Status questionnaires and evalu- [21] Gronblad M, Hupli M, Wennerstrand P, Jarvinen E, Lukinmaa A,
ating their quality: the IQOLA project approach. J Clin Epidemiol Kouri JP, et al. Intercorrelation and test-retest reliability of the Pain
1998;11:913–23. Disability Index (PDI) and the Oswestry Disability Questionnaire
[10] Chabot O. Prise en charge de la douleur en médecine générale. Rev (ODQ) and their correlation with pain intensity in low back pain
Prat 1998;426(6):10–3. patients. Clin J Pain 1993;9(3):189–95.
10 M. Guermazi et al. / Annales de réadaptation et de médecine physique 48 (2005) 1–10

[22] Guillemin F, Bombardier C, Beaton D. Cross cultural adaptation of [39] Perret C, Poiraudeau S, Fermanian J, Revel M. Validité et reproduc-
Health-related Quality of life measures: literature review and pro- tibilité du rachimètre pour l’étude de la mobilité spinopelvifémorale
posed guidelines. J Clin Epidemiol 1993;12:1417–32. dans le sagittal. Ann Readapt Med Phys 2000;43:116–24.
[23] Haanen HCM. An epidemiologic survey on low back pain. Disserta- [40] Perret C, Poiraudeau S, Fermanian J, Revel M. Validité et reproduc-
tion. Rotterdam: Erasumus University; 1984. tibilité de la mesure de la mobilité spino-pelvi-fémorale dans le plan
[24] Hendricson WD, Russell IJ, Prihoda TJ, Jacobson JM, Rogan A, sagittal par un système à ultrasons d’analyse du mouvement. Ann
Bishop GD, et al. Development and initial validation of a dual lan- Readapt Med Phys 2000;43:166–74.
guage English-spanish format for the arthritis impact measurement [41] Poussa M, Schlenzka D, Seitsalo S,Ylikoski M, Hurri H, Osterman K.
Scales. Arthitis Rheum 1989;9:1153–9. Surgical treatment of severe isthmic spondylolisthesis in adolescents:
[25] Holt AE, Shaw NJ, Shetty A, Greenough CG. The reliability of the low reduction of fusion in situ. Spine 1993;18:894–901.
back outcome score for back pain. Spine 2002;27:206–10.
[42] Preneger T, Leplège A, Etter JF. Cross cultural adaptation of a psycho-
[26] Hudson-Cook N, Tome S, Nicholson K, Breen A. In: A revised
metric instrument:two methods compared. J Clin Epidemiol 1999;52:
Oswestry Disability Questionnaire. In: back pain: new approach to
1037–46.
rehabilitation and reeducation. Manchester UK: Manchester Univer-
[43] Purohit OP, Anthony C, Radstone CR, Owen J, Coleman RE. High-
sity Press; 1989. p. 187–204.
[27] Huskisson EC. Measurement of pain. J Rheumatol 1982;9:768–9. dose intravenous pamidronate for metastatic bone pain. Br J Cancer
[28] I-Kuei Lin, L, Chinchilli V. Rejoinder to the letter to the editor from 1994;70(3):554–8.
Atkinsm and Nevill. Biometrics 1997;52:777–8. [44] Roland M, Fairbank J. The Roland-Morris Disability Questionnaire
[29] Kelsey JL. In: Epidemidogy of musculo Skeletal disorders. NewYork: and the Oswestry Disability Questionnaire. Spine 2000;25:3115–24.
Oxford Univesity Press; 1982. p. 1467–75. [45] Roland M, Morris R. A study of the natural history of back pain. Part
[30] Kelsey JL, White AA. Epidemiology and impact of low back pain. In: development of a reliable and sensitive measure of disability in low
Spine 1980;5:133–42. back pain. Spine 1983;8:141–4.
[31] Kopec JA, Esdaile JM. Functional Disability Scales For Back Pain. [46] Schultz S. Measurement of shape and mobility of the spinal column:
Spine 1995;20:1943–9. validation of the spinal mouse by comparison with functionnal radio-
[32] Kopec JA, Esdaille JM, Abrahamowicz M, Abenhaim L, Wood-Dau- graphs. Munich: Luduig, Macumutrans University; 1999.
phinee S, Lamping D, et al. The Quebec Back Pain Disability Scale. [47] Turk DC, Rudy TE. Toward an empirically derived taxonomy of
Conceptualization and development. J Clin Epidemiol 1996;49:151– chronic pain patients integration of psychological assessment data. J
61. Consult Clin Psychol 1988;56:233–8.
[33] Lawlis FG, Cuencas R, Selby D, Mccoy CE. The development of the [48] Valat JP. Épidémiologies des lombalgies. Rev Rhum (Ed Fr) 1998;65:
Dallas Pain Questionnaire. An assessment of the impact of spinal on 172S–174S.
behavior. Spine 1989;14:511–6.
[49] Waddell G, Main CJ. Assessment of severity in low back disorders.
[34] Mc Rae IF, Wright V. Measurement of back movement. Ann Rheum
Spine 1984;9:204–8.
Dis 1969;28:584–9.
[35] Merrit JL, Mc Lean TJ, Erickson RP, Offord KP. Measurement of [50] Waddell G, Somerville D, Henderson I, Newton M. Objective clinical
trunk flexibility in normal subjects: reproductibility of three clinical evaluation of physical impairment in chronic low back pain. Spine
methods. Mayo Clin Proc 1986;61:192–7. 1992;17:617–28.
[36] Million R, Nilsen KH, Jayson MIV, Baker RD. Evaluation of low back [51] Wagner AK, Gandek B, Aaronson NK, Acquadro C, Alonso J,
pain and assessment of lumbar corset with or without backs supports. Apolone G, et al. Cross-cultural comparisons of the content of
Ann Rheum Dis 1981;40:449–54. SF-36 translations across 10 countries: results from the IQOLA
[37] Orley J, Wing JK. Psychiatric disorders in two African villages. Arch Project. International Quality of Life Assessment. J Clin Epidemiol
Gen Psyciatry 1979;36:513–26. 1998;51:925–32.
[38] Page SJ, Shawaryn MA, Cernich AN, Linacre JM. Scaling of the [52] William SR, Binkley J, Bloch R, Goldsmith CH, Minuk T. Reliability
revised Oswestry low back pain questionnaire. Arch Phys Med Reha- of the modified schöber and double inclinometer methods for measu-
bil 2002;83:1579–84. ring lumbar flexion and extension. Phys Ther 1993;73:33–4.