Vous êtes sur la page 1sur 28

H VENEZUELA : LES DEUX VISAGES DE LA CRISE – page 13

UBU RÈGNE SUR


L’UNIVERSITÉ
FRANÇAISE
PAR ALAIN GARRIGOU
Page 20.

5,40 € - Mensuel - 28 pages N° 762 - 64 e année. Septembre 2017

LE MODÈLE QUI INSPIRE M. M ACRON RÉPUBLICAINS, DÉMOCRATES, MÉDIAS, SERVICES SECRETS

L’enfer Donald Trump débordé


du miracle par le parti antirusse
allemand Après la Corée du Nord et l’Afgha-
nistan, la Russie? Des points de conflit
La population allemande, appelée aux urnes le internationaux se rallument, souvent
24 septembre, n’a jamais compté aussi peu de demandeurs à l’initiative des États-Unis. Empêtré
d’emploi. Ni autant de précaires. Le démantèlement de la dans ses difficultés intérieures,
protection sociale au milieu des années 2000 a converti les décuplées par des propos provocants,
© MERLYN EVANS - PORTLAND GALLERY, LONDRES

chômeurs en travailleurs pauvres. Ces réformes inspirent le président américain est de plus en
la refonte du code du travail que le gouvernement français plus tenté de confondre solution diplo-
cherche à imposer par ordonnances. matique et fuite en avant militaire.
Dans le cas de la Russie, il est même
débordé par un parti de la guerre au
PAR OLIVIER CYRAN * sein duquel ses adversaires politiques,

H
les services de renseignement et les
médias jouent un rôle-clé.
UIT HEURES : le Jobcenter du quartier berlinois de Pankow
vient à peine d’ouvrir ses grilles que déjà une quinzaine de
personnes s’alignent devant le guichet d’accueil, enfermées MERLYN EVANS. – « Conflict No. 3 », 1958-1959
chacune dans un cocon de silence anxieux.
PAR SERGE HALIMI
« Pourquoi je suis ici ? Parce que, si tu ne réponds pas à leurs
convocations, ils te retirent le peu qu’ils te donnent, grommelle
un quinquagénaire à voix basse. De toute façon, ils n’ont rien à
proposer. À part peut-être un boulot de vendeur de caleçons à
Q UELQUES MOIS auront donc suffi
pour que les États-Unis se retirent de
le 20 janvier dernier, la Maison Blanche
a changé de locataire, Washington n’a
démocrates (Russie, Syrie), endossées
par la plupart des républicains. S’il
clous, qui sait. » L’allusion lui arrache un maigre sourire. Il y a un l’accord international de Paris sur le cli- amélioré ses relations qu’avec les Phi- existe un parti de la paix à Washington,
mois, une mère isolée de 36 ans, éducatrice au chômage, a reçu mat, prennent de nouvelles sanctions lippines, l’Arabie saoudite et Israël. il est pour le moment indétectable.
un courrier du Jobcenter de Pankow l’invitant, sous peine de économiques contre la Russie, inversent
sanctions, à postuler pour un emploi d’agente commerciale dans la dynamique de normalisation des rela- La responsabilité de M. Donald Le débat présidentiel de l’année der-
un sex-shop. « J’en ai vu de toutes les couleurs avec mon tions diplomatiques avec Cuba, annon- Trump dans cette escalade n’est pas nière suggérait pourtant que l’électorat
Jobcenter, mais, là, c’est le pompon », a réagi l’intéressée sur cent leur intention de dénoncer l’accord exclusive. Les élus néoconservateurs américain entendait rompre avec le tro-
Internet, avant d’annoncer son intention de porter plainte pour nucléaire avec l’Iran, mettent en garde de son parti, les démocrates et les pisme impérial des États-Unis (2).
abus de pouvoir. le Pakistan, menacent le Venezuela médias l’ont en effet ovationné lorsque, M. Trump n’avait pas d’abord fait cam-
(Lire la suite pages 6 et 7.) d’une intervention militaire et se décla- au printemps dernier, il a ordonné des pagne sur des thèmes de politique étran-
rent prêts à frapper la Corée du Nord manœuvres militaires en Asie et fait gère. Toutefois, lorsqu’il en parla, ce fut
* Journaliste. Auteur avec Julien Brygo de Boulots de merde ! Du cireur au trader, « d’un feu et d’une fureur comme le tirer cinquante-neuf missiles contre une pour suggérer une ligne de conduite lar-
enquête sur l’utilité et la nuisance sociales des métiers, La Découverte, Paris, 2016. monde n’en a jamais vu ». Depuis que, base aérienne en Syrie (1). En revanche, gement opposée à celle de l’establishment
il fut empêché d’agir quand il explora de Washington (militaires, experts, think
les possibilités d’un rapprochement avec tanks, revues spécialisées) et à celle qu’il
Moscou, et il se trouva même contraint poursuit aujourd’hui.
E XPÉRIENCE LIBERTAIRE AU R OJAVA de promulguer une nouvelle volée de
sanctions américaines contre la Russie. (Lire la suite page 17.)
En somme, le point d’équilibre de la

Une utopie au cœur


politique étrangère des États-Unis
résulte chaque jour davantage de l’ad- (1) Lire Michael Klare, « Donald Trump s’épanouit
en chef de guerre», Le Monde diplomatique, mai 2017.
dition des phobies républicaines (Iran,
(2) Lire Benoît Bréville, « Les États-Unis sont
Cuba, Venezuela), souvent partagées par fatigués du monde », Le Monde diplomatique,

du chaos syrien
les démocrates, et des détestations mai 2016.

Fers de lance de la bataille contre l’Organisation de l’État islamique à Rakka, les Kurdes
du nord de la Syrie tentent de mettre en place un projet politique original. Mais leur « con-  

fédéralisme démocratique» se construit sur un champ de ruines, dans un contexte d’affrontements


ethnicoreligieux et d’alliances avec les grandes puissances qui hypothèque son avenir.    
PAR NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX

M
MIREILLE COURT ET CHRIS DEN HOND *

ALGRÉ LA NUIT, une chaleur suffocante pèse encore M. Abdullah Öcalan, le fondateur du Parti des travailleurs
sur Kamechliyé. Vite sortis du petit aéroport toujours contrôlé du Kurdistan (PKK), détenu en Turquie depuis 1999.
par quelques dizaines de policiers et de soldats du régime Abandonnant le marxisme-léninisme, le PKK et son allié
de M. Bachar Al-Assad, nous entrons immédiatement sur syrien du Parti de l’union démocratique (PYD) se réfèrent
le territoire de la Fédération démocratique de Syrie du Nord, depuis les années 2000 au communalisme libertaire de l’éco-
souvent appelée Rojava (« ouest » en kurde). Le long de la logiste américain Murray Bookchin (1921-2006) (1). Adopté
frontière turque, entre l’Euphrate et l’Irak, au moins en 2014, leur texte fondamental, le Contrat social de la
deux millions de personnes (dont 60 % de Kurdes) résident Fédération démocratique de Syrie du Nord, rejette le natio-
sur ces terres reprises par les armes aux djihadistes de nalisme et prône une société égalitaire, paritaire, respectueuse
l’Organisation de l’État islamique (OEI). Depuis 2014, ces des droits des minorités.
Syriens vivent une expérience politique inspirée par (Lire la suite pages 14 et 15.)

* Respectivement professeure d’anglais, membre de la Coordination nationale (1) Lire Benjamin Fernandez, « Murray Bookchin, écologie ou barbarie »,
Solidarité Kurdistan, et journaliste. Le Monde diplomatique, juillet 2016.

H S O M M A I R E C O M P L E T E N PA G E 2 8
Afrique CFA : 2 400 F CFA, Algérie : 250 DA, Allemagne : 5,50 €, Antilles-Guyane : 5,50 €, Autriche : 5,50 €, Belgique : 5,40 €, Canada : 7,50 $C,  
Espagne : 5,50 €, Etats-Unis : 7,50 $US, Grande-Bretagne : 4,50 £, Grèce : 5,50 €, Hongrie : 1835 HUF, Irlande : 5,50 €, Italie : 5,50 €, Luxem-
bourg : 5,40 €, Maroc : 35 DH, Pays-Bas : 5,50 €, Portugal (cont.) : 5,50 €, Réunion : 5,50 €, Suisse : 7,80 CHF, TOM : 780 CFP, Tunisie : 5,90 DT.
      
 
 
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
2

Cogner sur le miroir COURRIER DES LECTEURS

A U COURS DE L’ÉTÉ, Le Monde diplomatique a mis en libre accès sur son site
« L’imposture Bernard-Henri Lévy », un dossier de référence largement consulté
dans le monde entier et bientôt traduit en plusieurs langues. Sans manier d’autre Donbass matériau privilégié est le drywall (Placoplâ- lien de subordination entre le salarié et la
tre), très peu isolant. Le double vitrage direction de son entreprise, mais aussi de
injure que celle des faits, cet ensemble d’articles documente la suite de bourdes, n’existe pas, les volets non plus. De simples l’autoentrepreneur vis-à-vis de sa plate-
d’affabulations et de prises de position dangereuses imputables depuis une Cité dans l’article de Loïc Ramirez
« Le Donbass apprend à vivre stores en plastique sont installés aux fenêtres. forme (on aurait aussi pu évoquer la sou-
quarantaine d’années à « BHL ». Il rappelle le nombre de conflits désastreux que
sans Kiev » (mai 2017), M. Rinat Résultat : une isolation thermique quasiment mission des petits sous-traitants aux don-
ses écrits ont encouragés – en particulier en Libye – et signale la densité excep-
tionnelle de son réseau d’obligés et de complices dans les médias. Akhmetov, propriétaire de la société nulle et des machines à air conditionné qui neurs d’ordres), l’auteure conclut en
System Capital Management (SCM), tournent à plein régime toute l’année. La affirmant que, « pour l’heure, il n’existe
Cette publication a suscité l’enthousiasme des internautes mais troublé la dont des mines et des entreprises de cupidité des promoteurs immobiliers (le coût pas de modèle alternatif sur lequel se fon-
quiétude estivale de Bernard-Henri Lévy, qui, le 18 juillet, était invité à l’Élysée métallurgie ont été réquisitionnées énergétique étant reporté sur la facture élec- der pour avancer. Il faut l’inventer »...
pour présenter son dernier film au chef de l’État lors d’une projection privée. Très par le pouvoir, nous demande de trique et sur l’entretien des climatiseurs) et C’est oublier que la solution existe depuis
en colère, l’essayiste a consacré la totalité de sa chronique hebdomadaire du publier les précisions suivantes : la très faible conscience écologique de la fort longtemps : les coopératives. La pre-
Point (20 juillet 2017) à une diatribe qui, sous le titre « Misère et déshonneur du population permettent cette situation absurde. mière naît à Lyon en 1835, et on en
“Monde diplomatique” », ressasse ses vieilles calembredaines contre notre journal : L’auteur écrit : « Oligarque originaire du
Donbass, M. Akhmetov a soutenu le camp Comme cela est mentionné dans l’article, compte actuellement plus de vingt mille,
« S’en prendre sans trembler à un écrivain libre » tel que Bernard-Henri Lévy, écrit
séparatiste pendant un certain temps, avant les gens s’habituent à des températures tou- employant plus d’un million de personnes
« BHL », c’est franchir « la ligne rouge-brun ».
de rejoindre Kiev.» À aucun moment depuis jours plus basses (température moyenne de et réalisant 10 % du produit intérieur brut.
Le propos fut aussitôt repris par ses caudataires habituels, Benoît Rayski le début du conflit M. Akhmetov n’a sou- 22 °C à l’intérieur des bâtiments, soit cinq à
(Atlantico, 21 juillet) et Philippe Val (L’Express.fr, 24 juillet). Évoquant les autodafés Le lien de subordination a cédé la place
tenu, sous quelque forme que ce soit, les dix degrés d’écart avec l’extérieur). Si l’on
de livres perpétrés par les nazis dans les années 1930, le premier écrit : « Il y avait aux liens de compétences et de coopéra-
séparatistes prorusses, comme le suggère ajoute à cela une consommation massive de
quelque honneur à être jeté dans les flammes par de sombres brutes. Bernard tion. On travaille ensemble, les uns avec
votre article. Au contraire, dès les premiers produits en plastique jetables avec un tri très
Henri-Lévy peut être fier d’être brûlé par Le Monde diplomatique... » Pour le les autres et pas les uns pour quelques
jours, il a publié des déclarations claires et limité (deux tonnes de déchets solides pro-
second, notre dossier prolongerait une tradition d’« hybridation historique du pire autres. (...) Un autre monde de gestion est
sans équivoque en faveur de la souveraineté duits par habitant et par an, et un taux de
du fascisme avec le pire du communisme » et témoignerait d’une « opération de possible : c’est la coopérative.
de l’Ukraine ; il a dénoncé les séparatistes, recyclage collectif de 28 % selon le dépar-
nettoyage » visant à « exclure de l’humanité » le chroniqueur du Point. Chacun l’a
compris : émettre une réserve sur le génie de Bernard-Henri Lévy relève du crime
contre l’humanité (1).
les qualifiant de terroristes. Cette informa-
tion est publique, largement diffusée et dis-
tement de protection de l’environnement
local), des piscines dotées d’un système de 99 %
ponible sur notre site (www.scmholding. chauffage à gaz ou électrique (sans bâche
Le 23 avril 2013, la 17e chambre correctionnelle de Paris avait condamné « BHL » pour conserver la chaleur) et un réseau de Autre article ayant donné lieu à
com). En témoigne, à titre d’exemple, une plusieurs courriers : l’éditorial de
pour complicité de diffamation publique contre Bernard Cassen, pris pour cible déclaration faite à l’occasion d’une rencontre transports en commun inexistant, nous ne
en raison de ses liens historiques avec Le Monde diplomatique. La justice française Serge Halimi « Le leurre des 99 % »
publique avec le premier ministre d’alors, sommes pas près de faire de la Floride un (août), ce qui témoigne de la
avait alors fustigé l’« insuffisance de rigueur » et la « carence de fond » de Bernard- modèle écologique.
Arseni Iatseniouk, et les dirigeants d’entre- sensibilité de nos lecteurs à la question
Henri Lévy et de Franz-Olivier Giesbert, alors directeur de publication du Point.
prise de l’oblast de Donetsk. des inégalités. M. Benoît Géraud
Quatre ans plus tard, les mêmes travers s’affichent dans la chronique un peu
infantile, mais surtout bourrée d’erreurs factuelles, que nous consacre celui que Salariat sans (Haguenau) écrit notamment :
Pierre Bourdieu décrivait, il y a une vingtaine d’années déjà, comme un «intellectuel
négatif (...), antithèse absolue de tout ce qui définit l’intellectuel ». Ainsi, il nous Air conditionné subordination Les 1 % les plus riches de la population
française en France, cela représente
qualifie d’admirateurs de Tariq Ramadan (qui, ces dernières années, s’est exprimé 600 000 à 700 000 personnes, donc déjà
plus souvent dans les colonnes du Point que dans celles du Monde diplomatique),
La lecture de l’article de Benoît L’article de Danièle Linhart « Ima-
Bréville « L’air conditionné à giner un salariat sans subordination » beaucoup de monde. Pour appartenir à cette
de partisans des « thèses conspirationnistes » (alors que nous avons consacré à catégorie, il « suffit » de gagner plus de
l’assaut de la planète » (août) (juillet) a fait débat. Certains lecteurs
leur réfutation un dossier entier en juin 2015), d’amoureux du « treillis de Nicolás inspire à M. Bastien Sionneau, qui 8 500 euros par mois. Rappelons par exem-
Maduro » (lire pour s’en convaincre l’article de Renaud Lambert page 13). Tout le contestent l’idée même de « subor-
réside à Orlando, en Floride, le dination » ; d’autres dénoncent plutôt ple que le revenu moyen d’activité mensuel
reste est du même acabit. témoignage suivant : le mode de production, tandis que d’un médecin en 2011 s’élevait à
En 2013, le tribunal estimait que « le bénéfice de la bonne foi ne saurait être Il semblerait que l’installation de d’autres encore, tel M. Richard 8 845 euros par mois. Plusieurs dizaines ou
accordé » à Bernard-Henri Lévy. Rien n’a changé depuis. Heckly, regrettent que l’auteure centaines de hauts fonctionnaires appar-
machines à air conditionné résidentielles, ignore les coopératives :
dans chaque appartement et à chaque étage tiennent eux aussi aux 1 %, de même que
(1) Pour une liste non exhaustive d’intellectuels cloués au pilori rouge-brun par Bernard-Henri Lévy, des maisons, entraîne une baisse dans la qua- Après un exposé très fouillé et critique la majorité des cadres administratifs des
lire Serge Halimi, «Tous nazis ! », Le Monde diplomatique, novembre 2007.
lité de la construction. Les plus anciennes de la situation du monde du travail grandes entreprises. Il est donc nécessaire
sont réalisées en béton ; désormais, le aujourd’hui, essentiellement basé sur le de sortir de l’idée selon laquelle cette
expression désignerait uniquement des mil-
liardaires ou des gens extrêmement riches ;
c’est bien l’oligarchie dans sa diversité et
de manière assez large qui est visée.

Vous souhaitez réagir


à l’un de nos articles :
Courrier des lecteurs,
1, av. Stephen-Pichon 75013 Paris
BRICS entre sexes en matière d’héritage CHAÎNE les toilettes, le bus, l’entrée à l’usine, le
ou courrier@monde-diplomatique.fr
(la charia impose que les musulmanes poste de travail où on se retrouve une fois
Créée en 2014 par le Brésil, l’Inde, Un journaliste de l’hebdomadaire
n’héritent que de la moitié de ce qui de plus, silencieux, tordus, englués.
la Chine et l’Afrique du Sud (Brics), serbe Nedeljnik (15 février 2017)
revient aux hommes).
la Nouvelle Banque de développement s’est mêlé incognito aux milliers
(NBD) vient d’implanter un bureau La Tunisie post-Ben Ali reste, à ce jour, de ses compatriotes qui travaillent Édité par la SA Le Monde diplomatique.

à Johannesburg, rapporte un pays en ébullition. Tout en abrogeant la en Slovaquie, sans contrat, pour
RETWEETS Actionnaires : Société éditrice du Monde,
Association Gunter Holzmann,
Chine Magazine (21 août 2017). circulaire qui interdisait le mariage d’une une multinationale de l’électronique. Aux États-Unis, l’éditorialiste Les Amis du Monde diplomatique
Tunisienne avec un non-musulman, Béji libertarien Tucker Carlson répond au 1, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris
Pour marquer sa présence dans le pays, Caïd Essebsi (BCE) lançait un débat sur Habitués à abattre tous les types de Tél. : 01-53-94-96-01. Télécopieur : 01-53-94-96-26
néoconservateur William Kristol, ancien
la NBD a accordé un prêt de 1,5 milliard l’égalité entre femmes et hommes en besognes qu’on leur demande d’ordinaire
Courriel : secretariat@monde-diplomatique.fr
directeur du Weekly Standard, qui vient Site Internet : www.monde-diplomatique.fr
de dollars (1,33 milliard d’euros) aux matière d’héritage. Une décision en Serbie, ils travaillent en silence de l’attaquer sur Twitter
autorités sud-africaines. Le prêt de la NBD courageuse, même si elle n’a rien abrogé. À et regardent la chaîne sans fin. Elle ne
Directoire : Serge HALIMI,
(RealClearPolitics, 17 août 2017). président, directeur de la publication
vise à réduire le déficit des investissements travers cette annonce, le président tunisien s’arrête donc jamais ? Leurs mains sont Autres membres : Vincent CARON, Bruno LOMBARD,
dans les économies émergentes s’est d’ores et déjà inscrit dans l’histoire. enflées, ils ne sentent plus leurs pieds, Il y a trente ans, quand Bill Kristol avait Pierre RIMBERT, Anne-Cécile ROBERT
des Brics, et sera destiné à des projets Comment ne pas le mentionner alors qu’il des lames enfoncées dans leurs dos les quelque chose à dire, il le faisait dans son Directrice des relations et des éditions internationales :
d’infrastructures majeures en Afrique vient de faire ce qu’aucun dirigeant du empêchent de se pencher. Deux mille magazine. Il discutait sérieusement ses
Anne-Cécile ROBERT

du Sud. « Notre objectif est de finir 2018 monde arabo-musulman n’a osé depuis... deux cent cinquante-huitième télévision. idées avec des amis, puis passait des
Secrétaire générale :
Anne CALLAIT-CHAVANEL
avec un prêt total d’environ 8 milliards des siècles? BCE vient ainsi d’ouvrir les Ne regarder ni à gauche ni à droite. Juste heures à rédiger un texte qui les exprimait
de dollars pour environ trente-cinq projets», portes de l’ijtihad [effort de réflexion] que cette chaîne qui charrie sans fin des avec précision. Le processus impliquait de Directeur de la rédaction : Serge HALIMI
ont déclaré les représentants des Brics. ne renieraient pas de nombreux libres- téléviseurs. Nous entrons dans les bus en la réflexion. Désormais, il reste connecté Rédacteur en chef : Philippe DESCAMPS
Rédacteurs en chef adjoints :
penseurs (...). Comme il fallait s’y attendre, chaîne, nous en sortons en chaîne et nous toute la journée à Twitter. Il écrit Benoît BRÉVILLE, Martine BULARD, Renaud LAMBERT
l’effet a dépassé les frontières du plus petit nous alignons pour prendre une douche. en vitesse ce qui lui passe par la tête,
ÉGALITÉ pays du Maghreb. Même la grande Enfin, nous nous endormons. Boire. marque des points dans des querelles
Cheffe d’édition : Mona CHOLLET
Rédaction : Akram BELKAÏD, Evelyne PIEILLER,
Le quotidien algérien Liberté mosquée Al-Azhar [au Caire] s’est Compter. Nous comptons les boulons, picrocholines contre des étrangers Hélène RICHARD, Pierre RIMBERT,
(22 août 2017) salue l’initiative du soudainement rappelé sa période nous comptons les jours, nous comptons dans le cyberespace, surveille Anne-Cécile ROBERT
Site Internet : Guillaume BAROU, Thibault HENNETON
président tunisien Béji Caïd Essebsi inquisitrice, en fustigeant Essebsi pour ses nos propres années. Réveil, encore, de manière obsessionnelle ses « j’aime »
Conception artistique :
d’ouvrir un débat sur l’égalité propositions «contraires à la charia». à 4 h 30. Et la chaîne à nouveau pour et ses retweets. Maria IERARDI, Boris SÉMÉNIAKO
(avec la collaboration
de Delphine LACROIX pour l’iconographie)

Informez-vous, abonnez-vous
Rédacteur documentaliste : Olivier PIRONET
Mise en pages et photogravure :
Jérôme GRILLIÈRE, Patrick PUECH-WILHEM

...et contribuez à l’indépendance du Monde diplomatique Correction : Xavier MONTHÉARD, Sarah ZHIRI

Directeur de la gestion : Bruno LOMBARD


Directeur commercial,
À renvoyer, accompagné de votre
■ 2 ans - 24 numéros pour 109 € règlement, à l’adresse suivante :
chargé de la diffusion numérique : Vincent CARON
Contrôle de gestion : Zaïa SAHALI
Le Monde diplomatique, service abonnements, Secrétariat : Yuliya DAROUKA (9621),

■ 1 an - 12 numéros pour 59 € A 2400, 62066 Arras Cedex 9


Tél. : 03-21-13-04-32 (numéro non surtaxé)
Sophie DURAND-NGÔ, attachée communication
et développement (9674), Eleonora FALETTI (9601)

Courriel : prénom.nom@monde-diplomatique.fr
Coordonnées : RMDMN1700PBA009
Règlement : ■ Chèque bancaire Fondateur : Hubert BEUVE-MÉRY. Anciens directeurs :
François HONTI, Claude JULIEN, Ignacio RAMONET
à l’ordre du Monde diplomatique SA
M. ■ Mme ■
Publicité : Brigitte ANTOINE (01-57-28-39-29)
■ Carte bancaire
Nom ......................................................................
Numéro de carte bancaire
Le mensuel en version imprimée
Prénom ...................................................................... directement dans votre boîte Diffusion, mercatique: Brigitte BILLIARD, Sophie GERBAUD,
Carole MERCERON, Saveria COLOSIMO-MORIN

Adresse ................................................................. aux lettres Relations marchands de journaux (numéro vert) :


0805-050-147
Expire fin
............................................................................... ✚ Accès offert à la version numérique Service relations abonnés
Depuis la France : 03-21-13-04-32 (non surtaxé)
Code postal Notez les trois derniers chiffres du numéro et aux 24 derniers numéros
l
www.monde-diplomatique.fr
inscrit au dos de votre carte l Depuis l’étranger : (33) 3-21-13-04-32
Ville .................................................................. ✚ NOUVEAU : Les articles en version audio
Courriel ................................................................. Date et signature lus par des professionnels (podcast) Reproduction interdite de tous articles,
sauf accord avec l’administration
J’accepte de recevoir des offres du Monde diplomatique : Oui ❍ Non ❍ obligatoires➨
© ADAGP, Paris, 2017,
J’accepte de recevoir des offres des partenaires du Monde diplomatique : Oui ❍ Non ❍ Plus simple et plus rapide : pour les œuvres de ses adhérents

Offre réservée à la France métropolitaine, valable jusqu’au 31/12/2017, pour l'étranger merci de nous consulter. En application de la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous bénéfi- retrouvez cette offre sur Prix de l’abonnement annuel à l’édition imprimée :

ciez d’un droit d’accès et de rectification des informations vous concernant (s’adresser au service des abonnements). Ces informations peuvent être exploitées par des sociétés partenaires du www.monde-diplomatique.fr/abo France métropolitaine : 59 €
Autres destinations : www.monde-diplomatique.fr/abo
Monde diplomatique. Si vous ne souhaitez pas recevoir de propositions de ces sociétés, merci de cocher la case ci-contre ■ Le Monde diplomatique SA – RCS Paris B400 064 291
3 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

A MÉLIORER LES CAPACITÉS NATURELLES DU CORPS HUMAIN

La quête du soldat augmenté


La course aux armements se diversifie. En plus des équipe- compétence des juridictions nationales.
Aux États-Unis, par exemple, un soldat
ments conventionnels et nucléaires, constamment renouvelés
qui refuse la vaccination encourt des
et perfectionnés, les automates de combat connaissent un sanctions en vertu du code de justice mili-
développement fulgurant. Mais les machines ne sont pas taire. Ce texte interdit en outre de désobéir
à ses supérieurs et aux ordres militaires.
tout. Dans les coulisses, les chercheurs travaillent à aug- Si la loi plaçait l’augmentation des capa-
menter les performances du soldat humain, trop humain, et cités sur le même plan que les soins médi-
caux, les soldats pourraient difficilement
donc trop faible aux yeux des états-majors. À quel prix ? s’y soustraire. Certes, on suppose que
s’engager dans l’armée implique de
renoncer à une partie de son autonomie ;
mais à l’avenir pourrait être instauré un
PAR IOANA PUSCAS * droit à consentir ou non aux interventions

F
irréversibles qui porteraient atteinte à la
« liberté cognitive » du soldat (12).
ACE à des armes toujours plus perfec- augmenté sont financés au moyen d’un
tionnées, le soldat « devient le maillon enchevêtrement complexe de projets Toutefois, permettre aux militaires de
faible » des systèmes défensifs. Ce constat conduits par l’agence. Par exemple, le refuser les processus d’augmentation
de l’Agence pour les projets de recherche programme «Analyse et adaptation de la engendre d’autres complications. Les
avancée de défense des États-Unis résilience humaine », doté de 18 millions troupes physiologiquement modifiées
(Darpa), formulé dans un rapport non de dollars afin d’« optimiser la santé du combattront-elles aux côtés des autres ?
classé datant de 2002 (1), en appelle aus- combattant », se retrouve dans le sous- Comment cette différence se répercutera-
sitôt un second : même si les robots inves- ensemble « Sciences médicales opération- t-elle sur la solidarité et la cohésion
tissent le champ de bataille, l’armée ne nelles de base » (3). nécessaires à l’armée ? En 1997, un
peut se passer de soldats. L’agence a donc groupe de militaires défendait l’usage de
CHRISTIE’S IMAGES - BRIDGEMAN IMAGES

mobilisé les savoirs disponibles pour D’autres pays, comme la Russie ou la psychostimulants pour les opérations
améliorer le corps et l’esprit des combat- Chine, s’intéressent bien sûr à ces ques- aériennes, réaffirmant le principe selon
tants. Et produire un « soldat augmenté ». tions, mais ils se montrent plus avares en lequel « l’utilisation de drogues pour
informations fiables. La probable proli- améliorer la performance sportive est
Dès les années 1990, la Darpa com- fération des techniques d’optimisation peut-être “immorale”, mais la guerre
mence à s’intéresser de près à la biologie, biologique dans un cadre militaire au n’est pas un événement sportif (13) ». Ce
dans l’intention de transformer le corps cours des décennies à venir invite à se point de vue, cependant, sous-estime
humain pour le préparer à la guerre. En pencher sur ses implications éthiques et l’importance du sentiment d’égalité au
2014, elle rassemble praticiens des juridiques. Et, avant tout, à définir sein d’un même contingent.
sciences de la vie et physiciens dans un l’« homme augmenté ». L’expression ANDY WARHOL. – « Robot », 1980
Bureau des technologies biologiques désigne un corps humain amélioré, au- Le ministère de la défense américain
(Biological Technologies Office). « À delà de ses capacités naturelles, par des considère l’honneur et la loyauté comme
compter de ce jour, annonce l’agence, la technologies spécifiques. Par exemple, si Plus résistant, plus vif, moins stressé, le souvenirs traumatisants mettraient-ils des les principes fondamentaux du droit de
biologie rejoint les sciences fondamen- l’on mesure la vision humaine sur une soldat rêvé doit aussi augmenter ses capa- soldats dans un état de « mort émotion- la guerre : « un certain respect mutuel
tales, qui représentent l’avenir des tech- échelle de un à dix, toute mesure prise cités intellectuelles. Des travaux sur la nelle », qui les rendrait insensibles au entre les forces antagonistes » et la recon-
nologies de défense. » Cette initiative vise pour corriger une vue inférieure à dix cor- neuroplasticité ambitionnent d’accélérer meurtre (10) ? naissance du fait que « les combattants
surtout à développer des procédés desti- respond à un traitement, tandis qu’une le processus d’apprentissage en activant appartiennent à la même profes-
nés à « optimiser les capacités de com- amélioration de la vue au-delà de cette des nerfs périphériques de manière indo- La notion même de torture pourrait évo- sion » (14). Un soldat modifié serait-il
bat » (2) du soldat. Si les États-Unis valeur relève de l’« augmentation ». Le lore. Cela réduirait le temps et l’argent luer avec un corps de soldat modifié de décoré si son courage résultait d’inter-
dominent, et de loin, la course aux inves- terme n’inclut pas les dispositifs externes consacrés à l’entraînement des soldats, les- façon à supporter une douleur plus forte. ventions neuronales ? Si l’on n’y prend
tissements dans ce domaine, les montants qui n’impliquent pas d’altération biolo- quels pourraient ainsi apprendre une En théorie, la torture se définit par l’inten- garde, l’augmentation risque d’ébranler
restent flous. En 2017, la Darpa dispose gique, tels les exosquelettes, les lunettes langue étrangère, retenir des instructions tion du tortionnaire ; mais les poursuites des valeurs militaires essentielles.
d’un budget de 2,97 milliards de dollars de vision nocturne et les équipements qui ou mémoriser des cartes des zones de judiciaires s’annoncent complexes si le
(2,53 milliards d’euros). Mais la permettent aux soldats de grimper sur des déploiement beaucoup plus rapidement. combattant qui en est victime n’en garde Plus fondamentalement, elle renforcera
recherche et le développement du soldat surfaces verticales comme des lézards. Comme l’expliquent volontiers ses res- pas de souvenirs précis, aucune douleur les asymétries technologiques mondiales,
ponsables, ce programme «ne se contente physique, ou presque, n’y ayant été asso- déjà aggravées par les drones. Dans un
pas de retrouver des fonctions perdues : il ciée. Officier dans l’armée de l’air austra- entretien donné en 2013, le général
Une élimination des émotions ? tend à développer nos capacités au-delà
de la norme (7) ». Tel est également le cas
lienne, M. Ian Henderson s’inquiète pour
sa part du traitement réservé à un prison-
retraité Stanley McChrystal concédait que
l’usage de ces machines en Afghanistan

L ’ARMÉE ne cherche pas à « augmen-


ter » ses soldats seulement pour améliorer
contre les Britanniques, au XIXe siècle,
les Zoulous d’Afrique du Sud recevaient
du système de neuro-ingénierie (Neural
Engineering System Design) promu par
l’agence. Il s’agit cette fois de concevoir
nier de guerre doté d’une vue surdévelop-
pée et d’une ouïe intégrant, par exemple,
un récepteur radio (11).
avait laissé une impression désastreuse.
En plus de causer d’innombrables vic-
times, elles engendrent une haine viscé-
leurs performances, mais aussi pour de leurs chamans une variété d’herbe une interface qui permette le transfert de rale contre les États-Unis (15). Le
réduire les coûts : un petit nombre d’entre proche du cannabis qui les aidait à se bat- données entre le cerveau et des appareils Les notions de consentement éclairé et déploiement de soldats augmentés pour-
eux pourraient alors accomplir les mêmes tre avec « fanatisme, dévouement et électroniques. Une fois implanté, ce «dis- de respect des droits humains suscitent rait creuser encore cette inégalité et exa-
missions que de grandes unités clas- fureur » (4). Les psychostimulants, en par- positif biocompatible » sans fil d’un cen- aussi un débat qui finira par relever de la cerber la violence.
siques, ce qui créerait moins d’anciens ticulier les méthamphétamines, qui per- timètre cube «servirait de traducteur entre
combattants à prendre en charge. Enfin, mettent de lutter contre la fatigue, furent le langage électrochimique des neurones
à une époque où l’opinion voit d’un mau- administrés massivement aux soldats et le langage informatique » (8).
vais œil l’envoi de troupes au sol, ces fan- nazis et japonais pendant la seconde (1) Noah Shachtman, « Be more than you can be », « Soldier 2.0 : Military human enhancement and inter-
Wired, San Francisco, mars 2007. national law », International Law Studies, vol. 92,
tassins perfectionnés limiteraient les guerre mondiale. À haute dose, ils peu- Mais comment justifier sur un plan Newport (Rhode Island) 2016.
(2) « Darpa launches Biological Technologies
pertes humaines. Toutefois, des spécia- vent cependant provoquer des réactions éthique la mise au point d’un soldat aug- Office », 1er avril 2014, www.darpa.mil (10) « Soldier enhancement : New technologies
listes de l’éthique mettent en garde contre négatives, comme l’exaltation ou la menté ? En règle générale, les chercheurs (3) « Department of Defense. Fiscal year 2017 and the future battlefield », conférence organisée par
les difficultés à long terme de leur réin- panique. Durant la guerre du Vietnam, le militaires présentent l’amélioration des president’s budget submission », février 2016, le Comité international de la Croix-Rouge, Melbourne,
27 mai 2014.
tégration dans la vie civile. recours aux amphétamines, surnommées performances humaines comme servant www.darpa.mil
(11) Ibid.
« go pills », provoqua une vague d’addic- des fins morales : une moindre présence (4) Łukasz Kamieński, Shooting Up : A Short
De nombreux projets d’augmentation tions dans l’armée. Au cours des dernières humaine sur le champ de bataille, et donc History of Drugs and War, Oxford University Press, (12) Lauren Robbins, « Refusing to be all that
New York, 2016. Lire également Christophe Lucand, you can be : Regulating against forced cognitive
des capacités physiques portent sur l’in- décennies, la recherche a produit des solu- moins de pertes ; une meilleure prise de « Le “pinard” ou le sang des poilus », Le Monde diplo- enhancement in the military », dans Michael Gross
génierie métabolique, la veille prolongée, tions plus sûres, comme la Ritaline et le décision, en particulier pour le personnel matique, août 2016. et Don Carrick (sous la dir. de), Military Medical
la résistance à la perte de sang et les thé- modafinil (vendu sous la marque Provi- qui travaille de longues heures d’affilée. Ethics for the 21st Century, Routledge, Abingdon-
(5) Ian Sample et Rob Evans, « MoD bought
on-Thames, 2016.
rapies géniques (notamment pour sup- gil). Le ministère de la défense britan- Mais, au-delà de ces considérations, les thousands of stay awake pills in advance of war in
Iraq », The Guardian, Londres, 29 juillet 2004. (13) Rhonda Cornum, John Caldwell et Kory
primer la douleur). Le programme visant nique en a commandé cinq mille compri- motifs d’inquiétude foisonnent. Cornum, « Stimulant use in extended flight opera-
à créer un « soldat au métabolisme supé- més en 2001, l’année où les forces alliées (6) Justin Sanchez, « Enabling stress resistance », tions », Airpower Journal, vol XI, no 1, Pittsburgh,
www.darpa.mil printemps 1997.
rieur » met l’accent sur l’optimisation ont lancé leur offensive en Afghanistan, Le premier concerne le droit interna-
(7) « Boosting synaptic plasticity to accelerate
des fonctions physiologiques, comme des et quatre mille l’année suivante, avant tional humanitaire. La convention de learning », 16 mars 2016, www.darpa.mil
(14) «Law of war manual», ministère de la défense,
Washington, DC, juin 2015.
« modifications nutritionnelles » permet- l’invasion de l’Irak (5). Genève et ses protocoles additionnels exi- (8) Brad Ringeiser, « Neural Engineering System (15) David Alexander, « Retired general cautions
tant aux soldats de survivre longtemps gent que les États soumettent à un examen Design », www.darpa.mil against overuse of “hated” drones », Reuters,
sans nourriture. La Darpa a également Les avancées de la neurologie et les juridique toutes les nouvelles armes et (9) Heather Harrison Dinniss et Jann Kleffner, 7 janvier 2013.
financé des recherches universitaires sur techniques qui en découlent pourraient méthodes de guerre. Or, dans la plupart
des bactéries qui aideraient les humains bien hâter la date de péremption de ces des cas, les augmentations n’altèrent que
à digérer et à tirer des nutriments de sub- pilules. Depuis avril 2013, la Darpa s’est le corps des soldats et n’entrent donc pas
stances habituellement non comestibles. associée au gigantesque projet de dans la catégorie « armes ». Mais les dif-
À mesure que la génétique progresse, les recherche sur le cerveau par des tech- ficultés apparaîtront quand certaines tech-
possibilités de perfectionner les proces- niques avancées innovantes (Brain nologies d’augmentation comporteront
sus neurophysiologiques se multiplient Research through Advancing Innovative une capacité offensive – par exemple, une
elles aussi. Neurotechnologies, Brain) lancé par le interface cerveau-ordinateur qui com- ACCÉDEZ À L’INTÉGRALITÉ
président Barack Obama. Les neuro- mande des drones –, faisant du soldat DU JOURNAL DEPUIS SA CRÉATION
Cette obsession n’est pas nouvelle. sciences comptent désormais au nombre augmenté dont le corps abrite cet appareil
L’armée a toujours essayé d’améliorer les de ses centres d’intérêt majeurs. une cible légitime pour l’ennemi (9). • plus de 60 années d'archives
performances de ses soldats, avec des L’agence explore la neurostimulation, depuis 1954
méthodes qui, rétrospectivement, parais- qui consiste à stimuler le cerveau des Du point de vue de la doctrine de la
sent rudimentaires. Lors de la bataille soldats avec de l’électricité afin de faci- « guerre juste », qui impose le respect de • plus de 700 numéros du journal
d’Austerlitz, en 1805, deux divisions
d’infanterie napoléoniennes, chargées de
liter la prise de décision, la prise de
risque et la disposition à tromper un
règles de combat, l’augmentation des
capacités humaines porte en germe des
• plus de 400 cartes
prendre le plateau de Pratzen, reçurent interlocuteur – une faculté utile pour les conséquences néfastes. L’éthicien mili- • plus de 50 000 documents accessibles
une « triple ration de liqueur », ce qui sus- prisonniers interrogés par l’ennemi. Un taire Ned Dobos s’interroge sur les réper- en ligne grâce à un puissant moteur
cita un « élan d’enthousiasme » au sein autre programme porte sur les interven- cussions d’une élimination des émotions, de recherche
des troupes. Lorsqu’ils combattaient tions cognitives, comportementales et souvent accusées de provoquer des Abonnez-vous !
pharmacologiques susceptibles de « pré- « crimes de rage ». Les efforts des phar-
* Chercheuse au Centre de politique de sécurité de venir les effets délétères du stress sur les macologues pour concevoir des bêta- www.monde-diplomatique.fr/archives
Genève. combattants (6) ». bloquants empêchant la formation de
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
4
S OUVERAINETÉ ÉCONOMIQUE LIMITÉE

Désenchantement européen
POLOGNE dans les rues. Ici comme dans le restant de la
O
Olomouc
Située au centre de l’Europe Slovaquie, les Roms sont confinés dans un ghetto
RÉPUBLIQUE
Q et condamnés à un développement séparé, avec
géographique, la Slovaquie joue TCHÈQUE Žilina HA AS Bardejov une espérance de vie inférieure de onze ans à la
Brno U T E S TAT R moyenne des Slovaques pour les hommes et de
les bons élèves de la zone euro. Váh Levoča Humenné quatorze années pour les femmes (5).
Martin Poprad Prešov
Mais la grève des ouvriers Ružomberok

Bodro
a Trenčín
av Brezno Ťahanovce
«Quand j’étais enfant, tout le monde travaillait
or
de Volkswagen révèle une forte

g
Prievidza Banská Tisovec
Košice

M
Nové Mesto Bystrica Rožňava dans l’agriculture ou le textile, et tous les gamins
Trebišov Oujhorod
frustration vis-à-vis de la division Zvolen
Rimavská
Krásnohorské
Podhradie UKRAINE allaient à la même école, se souvient M. Gunár. Mais,
Banská Sobota il y a vingt ans, les Blancs ont décidé d’envoyer
internationale du travail établie Trnava
Nitra
Štiavnica za
leurs enfants à Rožňava. Les nôtres restent seuls

Tis
Lučenec
à l’école du village, et plus de 70 % de mes voisins
à Bruxelles et à Francfort. Plus Vienne
Bratislava
Levice
PIB par habitant Minorités pointent au chômage. » Victimes de la disparition
on pénètre à l’intérieur du pays, AUT
TRICH
TRICHE
E Nové Zámky en 2015, en euros ethnolinguistiques
(représentant
des emplois peu qualifiés dans l’agriculture, les
HONGRIE 8 600 Roms, estimés à environ 450 000 personnes (sur
plus l’ampleur des disparités Lac de 10 000 à 12 000
plus de 50 % de la
population locale) 5,4 millions d’habitants), représentent une part

Dan e
Neusiedl
maintient la population en lisière Györ Komárno importante des chômeurs de longue durée. La

ub
12 000 à 13 000 Hongrois
Slovaquie bat des records européens en la matière,
0 50 100 km 15 600 Ruthènes
d’un Occident désacralisé. Budapest avec 7,1 % de la population active sans emploi
Sources : Eurostat ; recensement slovaque 2011. 35 400 Roms
depuis plus d’un an. Chacun doit se débrouiller
DE PROFONDES INÉGALITÉS RÉGIONALES
CÉCILE MARIN avec une allocation de 62 euros par mois, doublée
en échange de dix-sept heures de travaux d’intérêt
général. Des prestations encore trop généreuses
capitale européenne de la culture. Nous en avons dans les années 1990. Les forêts sont saignées aux yeux de M. Kotleba et de plusieurs partis
profité pour faire acheter les ordinateurs dont nous par de récentes coupes sauvages. Pas une politiques, prompts à dénoncer un « assistanat ».
PAR avions besoin sur les fonds structurels. » Depuis bourgade sans une mine, une carrière, une usine et
NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL une décennie, en matière d’investissements de hautes cheminées. Mais très rares sont celles Košice. En 1995, la grande agglomération de
publics, notamment d’infrastructures scolaires ou qui fument encore. Au centre de Tisovec, un vieux Slovaquie orientale décida de modifier sa politique
PHILIPPE DESCAMPS * routières, le gouvernement se défausse largement modèle de Škoda Sport se gare bruyamment à d’attribution des logements en transférant les
sur les fonds européens. côté de la maison de Vladimír Clementis, enfant foyers en difficulté dans le quartier Luník IX,

E
de cette petite ville devenu ministre des affaires devenu l’un des plus importants ghettos roms
Banská Bystrica. En arrivant dans la capitale étrangères de la Tchécoslovaquie communiste d’Europe centrale. La plupart des autres familles
de Slovaquie centrale, à un peu plus de trois heures avant d’être exécuté en 1952. Les trois jeunes qui ont quitté les lieux pour s’installer dans le nord
N CE DÉBUT D ’ ÉTÉ , Bratislava affiche son de train de Bratislava, on ne peut manquer le Musée en descendent sont tous nés après la chute du de la ville, à Sídlisko Ťahanovce, le dernier grand
indolence. Les touristes s’agglutinent dans les du soulèvement national slovaque, bâti sur une mur de Berlin et semblent davantage préoccupés ensemble construit à l’époque communiste, qui
ruelles du centre-ville historique, restauré ces deux colline dominant le centre-ville. Le 29 août 1944, par le présent que par l’histoire. abrite 22 000 résidents.
dernières décennies. Aux balafres laissées par le Conseil national slovaque, qui unifiait la Résis-
l’ancien régime – des unités d’habitation rectilignes, tance, déclencha ici une insurrection contre l’Alle- « Si je pouvais gagner autour de 1 000 euros,
une autoroute urbaine qui coupe la ville en son magne nazie et ses alliés du « premier État je resterais ici », explique Andrej S. Peintre en L’impasse
cœur, entre château et cathédrale – s’ajoutent celles
du temps présent, avec ses hangars commerciaux
slovaque » dirigé par un clerc, Jozef Tiso. La
Wehrmacht reprit le contrôle du territoire en
carrosserie, il a fini par s’expatrier à Vienne, à cinq
heures de route, où il touche 2 000 euros par mois,
du récit national
et ses nouveaux immeubles d’affaires glacials aux octobre 1944, tandis que les soldats rebelles et « plus le remboursement du logement et du contemporain
enseignes de compagnies étrangères. Leur les résistants se réfugiaient dans les montagnes transport, ce qui me permet de revenir presque
profusion témoigne d’une prospérité apparemment en attendant l’Armée rouge. Mais ce soulèvement tous les week-ends ». Resté dans la région, son Au début des années 1980, il s’agissait de ratio-
retrouvée. Des experts affichent d’ailleurs leur démontra que tous les Slovaques ne soutenaient ami Marian L. a interdiction de dire combien il gagne naliser au maximum l’occupation de l’espace.
enthousiasme : « Des performances économiques pas le régime fasciste et la collaboration. comme chauffeur-livreur, mais on comprend que Résultat : une accumulation de barres et de tours.
robustes, avec une croissance forte qui s’appuie sa paie ne dépasse guère le minimum, fixé à Sídlisko Ťahanovce présente la plus forte concen-
sur la bonne santé du secteur financier, le niveau La notoriété actuelle de Banská Bystrica ne 405 euros. « Depuis que nous appartenons à la tration d’habitants de Slovaquie. Le maire du
peu élevé de la dette publique et une compétitivité doit rien à cet acte de bravoure, et beaucoup à zone euro [2009], les prix augmentent, mais pas quartier, M. Cyril Betuš, s’enorgueillit des nombreux
internationale élevée bénéficiant d’entrées d’inves- l’élection à la présidence de la région, en 2013, de les salaires, témoigne-t-il. D’accord, nous recevons commerces, écoles et installations sportives qui
tissement massives (1). » M. Marian Kotleba, du Parti populaire - Notre des fonds européens, mais ils vont aux routes ou rendent ce faubourg bien vivant, mais il met le doigt
Slovaquie. Pour se faire connaître et battre au aux écoles. Peu de gens en récoltent les bénéfices sur une entrave majeure à toute politique publique
Pour la Saint-Cyrille et Saint-Méthode (5 juillet), second tour un adversaire social-démocrate en termes d’emploi. » Sur ce point, l’économiste dans son pays : la question de la propriété. « Le
les amateurs de vélo affluent par milliers sur les empêtré dans les affaires, ce trublion a multiplié Joachim Becker (3) complète : « On voit bien en plan original n’avait pas prévu la croissance du
pistes cyclables qui longent le Danube. Au les diatribes à connotations néofacistes et les Slovaquie les limites de la politique régionale nombre d’automobiles, explique-t-il. Aujourd’hui,
confluent du fleuve et de la Morava, au pied du frasques en uniforme d’époque. Ayant récolté 8 % européenne et l’absence de politique industrielle. nous devons procéder à des aménagements pour
château de Devín, plus grand monde ne semble des voix au niveau national en mars 2016, il siège Il ne suffit pas d’investir dans les infrastructures éviter la congestion aux heures de pointe et
prêter attention à la stèle érigée en mémoire de aussi au Parlement, avec treize autres députés de des régions périphériques ; il faut des investisse- faciliter le stationnement, mais toucher au foncier
ceux qui, entre 1948 et 1989, sont morts en tentant son parti, qui militent pour une sortie de l’Organi- ments productifs. Je ne vois pas d’autre solution relève presque de l’impossible. Les communistes
de franchir le rideau de fer pour passer en Europe sation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) et de que des initiatives publiques si on veut freiner un n’avaient pas pris la peine d’exproprier en bonne
de l’Ouest. Plus au sud, le barrage monumental l’Union européenne. Malgré les poursuites déséquilibre régional croissant. » et due forme les propriétaires, auxquels la loi de
de Gabčíkovo-Nagymaros, qui mobilisa les écolo- judiciaires engagées contre lui pour son flirt avec restitution de 1989 donne tous les droits. Il est
gistes contre le régime dans les années 1980, est des symboles nazis, et même s’il n’a pas pu agir Patrick V., le troisième passager de la Škoda, très difficile de tous les retrouver, et, lorsqu’on y
désormais un but de promenade. Selon les statis- beaucoup comme président de région, faute de travaille pour moins de 600 euros dans l’usine de parvient, ils demandent des prix dissuasifs. » Autre
tiques, la région de Bratislava occupe la cinquième majorité au conseil, il reste favori pour le renou- chaux locale, Calmit. Mais, depuis le rachat de illustration avec une question pratique concernant
place en Europe pour la richesse produite par vellement de son mandat, le 4 novembre prochain. celle-ci par un Autrichien, la modernisation et le l’accueil des migrants : le quartier a hébergé
habitant (2). Comment comprendre alors le rejet remplacement des fours trop polluants ont conduit dans ses premières années des populations de
des migrants, les discours démagogiques sur les à de nombreux licenciements. Ses deux amis diverses nationalités, y compris des réfugiés,
Roms, la poussée nationaliste dans les urnes ou
De l’industrialisation acquiescent quand Patrick dit leur désintérêt pour venus notamment de Tchernobyl (Ukraine) après
la lassitude vis-à-vis des scrutins européens ?
D’abord, en déjouant l’effet d’optique dû à la
à marche forcée au la politique : « L’argent détruit le caractère. Les
plus âgés disent que le socialisme était mieux.
la catastrophe nucléaire de 1986. Mais, depuis la
privatisation, il n’y a plus un seul logement social
concentration des investissements étrangers et démantèlement brutal Nos parents ont cru aux promesses des années à Sídlisko Ťahanovce.
des sièges de société dans la capitale, car les 1990, mais ils deviennent très critiques aujourd’hui.
autres régions du pays dépassent à peine la moitié « Les vrais convaincus sont peu nombreux. Nous, nous aimerions simplement que nos copains Levoča. Les cimes des Hautes Tatras font la
du revenu moyen du continent. Ensuite, en suivant Les gens votent Kotleba par désespoir, explique ne soient plus forcés de partir pour trouver du fierté des Slovaques et figurent en bonne place
le chemin de fer. M. Ján Lunter, qui se présente contre lui. Avec travail. » En 2014, près de 150 000 Slovaques, soit sur leur drapeau, sous la croix à double traverse.
l’explosion de la pauvreté et un chômage qui dure, 6,1 % de la population active, occupaient un emploi À leur pied, dans la région la plus pauvre du pays,
En route pour Zvolen. L’Europe centrale les propositions radicales font mouche. » Informa- frontalier, sur un total estimé à au moins se trouve une ville emblématique entourée de
commence véritablement lorsqu’on sort des ticien dans une coopérative agricole avant 1989, 250 000 travailleurs expatriés (4), ce qui nourrit un remparts, où furent construit le premier lycée
faubourgs de Bratislava. Dans le train qui mène M. Lunter s’est lancé dans les services informa- rapport d’attraction-répulsion avec l’Ouest. slovaque et érigée la statue de Ľudovít Štúr, qui
vers l’est, Mme Miroslava K. confie ce qu’elle a sur tiques après le changement de régime, puis il a normalisa la langue slovaque au XIXe siècle. Štúr
le cœur : « La situation devient catastrophique créé l’entreprise alimentaire Alfa Bio, qui emploie Rožňava. L’un des principaux faits d’armes considérait le village, la campagne et la langue
dans les écoles et les hôpitaux. On manque de deux cents personnes aux alentours. « Je veux de M. Kotleba s’est déroulé dans le bourg de comme la source de la « vie nationale ». Au travers
tout. La plupart de mes collègues ont fini par montrer que l’on peut changer les choses avec un Krásnohorské Podhradie, près de la ville de des festivals, mais aussi au fil des discours publics,
renoncer à leur métier pour travailler dans les projet fondé sur le développement d’une agriculture Rožňava, qui fut annexée par la Hongrie de 1938 les Slovaques cultivent volontiers ce passé campa-
banques, les assurances ou à l’étranger. Seuls les de qualité et du tourisme, explique le candidat, à 1945. Après l’incendie involontaire du château, gnard et son folklore. Ce retour à l’« ethnolâtrie (6) »
passionnés s’accrochent. » Cette professeure de qui, comme la plupart des autres, préfère se attribué un peu rapidement à deux jeunes des années qui suivirent l’indépendance masque
Košice enseigne l’histoire et les arts à des jeunes présenter comme « indépendant ». On peut aussi Tziganes, en septembre 2012, il a débarqué avec l’impasse du récit national contemporain. Alors
de 10 à 15 ans. Si elle préfère taire son nom, elle intégrer les Roms, comme je l’ai fait dans mon ses nervis dans le quartier rom en exhibant de que les Slovaques sont censés avoir réalisé leur
ne cache pas son salaire : 600 euros par mois. entreprise, où ils représentent 10 % des salariés. » vieux titres de propriété pour prétendre expulser destin collectif par la construction d’un « État en
« C’est toujours mieux que les infirmières, comme Pas sûr que cela suffise à convaincre, d’autant que les familles. « Tout le monde a eu très peur, raconte
ma sœur, qui gagnait 400 euros. Elle a fini par les élections ne compteront cette fois qu’un seul M. Ľudovít Gunár, « chef » du quartier et unique
partir en Autriche... » tour. C’est pourquoi les principaux candidats, dont conseiller municipal rom à l’époque. J’ai dû aller
(1) « Economic Surveys : Slovak Republic 2017 », Organisation
M. Stanislav Mičev, le directeur du Musée du soulè- à la radio pour expliquer aux autres habitants, dont de coopération et de développement économiques, Bratislava,
À l’entendre, la plupart des professeurs de son vement national slovaque, ont décidé d’attendre beaucoup appartiennent à la minorité hongroise, 21 juin 2017.
collège étaient prêts à faire grève pour les salaires, les sondages de la mi-septembre pour se désister qu’il fallait rester solidaires, car une prochaine fois (2) Eurostat, 30 mars 2017.
mais la directrice a su les manipuler : « La direction en faveur de celui qui sera le mieux placé contre ils pourraient se retrouver stigmatisés à leur tour. » (3) Auteur notamment de « Europe’s other periphery », New Left
et le gouvernement jouent toujours sur nos M. Kotleba – une façon involontaire de conforter Review, no 99, Londres, mai-juin 2016.
faiblesses, notre passivité et surtout notre sentiment celui-ci dans sa posture antisystème. Depuis, des fonds européens ont permis (4) Radka Minarechová, « Many Slovaks still migrate for work »,
de culpabilité vis-à-vis des enfants. » Elle explique d’asphalter la rue principale et de reconstruire le The Slovak Spectator, Bratislava, 18 mai 2015.
la débrouille pour trouver des fournitures ou du Tisovec. Aux abords du parc national de réseau d’eau. Le contraste demeure néanmoins (5) Branislav Šprocha, Reprodukcia rómskeho obyvateľstva na
matériel et ne pas trop en demander aux parents : Muránska planina, le paysage vallonné raconte frappant avec les autres quartiers : une grande Slovensku a prognóza jeho populačného vývoja, Académie slovaque
des sciences, Bratislava, février 2014.
« En 2013, Košice était mise à l’honneur comme les dernières décennies, de l’industrialisation misère, des habitations faites de bric et de broc,
(6) Catherine Servant et Étienne Boisserie (sous la dir. de), La
à marche forcée des années 1960 et 1970 au mal isolées et très petites, mais aussi beaucoup Slovaquie face à ses héritages. Horizons critiques de la culture
* Avec l’aide de Silvia Rupeldtova et Milan Jaron. démantèlement brutal de l’économie « socialiste » plus de vie, des enfants, des animaux, de la musique slovaque contemporaine, L’Harmattan, Paris, 2004.
5 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

POUR L’E UROPE CENTRALE ALLEMAGNE


Berlin
Slovaquie 1914
Berlin
ALLEMAGNE
POLOGNE 1920
actuelle

en Slovaquie
URSS
RUSSIE Prague
Prague
TCHÉCOSLOVAQUIE
Bratislava Vienne Bratislava
Vienne Budapest Budapest
AUTRICHE-HONGRIE AUTRICHE
HONGRIE
ROYAUME ROUMANIE
DE HONGRIE
ROUMANIE ITALIE
ITALIE YOUGOSLAVIE
propre », ils assistent depuis vingt-cinq ans à la brut n’a retrouvé le niveau de 1989 qu’en 2007. SERBIE
décomposition de l’État social. Que des subsides « Les Slovaques ne se sentent pas perçus comme O
Berlin Berlin E

Vistule
européens équivoques – et souvent associés à des partenaires égaux par l’Ouest, poursuit Mars 1939 lbe 1945

de
POLOGNE

r
des affaires de corruption – compensent partiel- M. Marušiak. Et ils nourrissent une profonde ALLEMAGNE RDA
POLOGNE
lement la faiblesse des investissements publics frustration vis-à-vis des réformes libérales dont Prague URSS Prague URSS
les renvoie à une position de dominés. ils tiennent pour responsables leurs élites. » BOHÊME-
MORAVIE SLOVAQUIE RFA TCHÉCOSLOVAQUIE
Bratislava Bratislava
« Les communistes n’ont jamais réussi à intro- « Il y a toujours un consensus des dirigeants Vienne Vienne
Budapest Budapest
duire des sentiments anti-occidentaux, alors que sur le dumping social, déplore M me Brigita AUTRICHE ROUMANIE AUTRICHE HONGRIE
HONGRIE
ceux-ci deviennent très forts aujourd’hui. La Schmögnerová, ministre des finances de 1998 à ROUMANIE
ITALIE ITALIE
démoralisation apparaît plus profonde que durant 2002. Depuis l’élargissement de l’Union euro- YOUGOSLAVIE
ube
cette période. Ce n’est pas rassurant pour la péenne, les sociétés étrangères recherchent la YOUGOSLAVIE Pô 0 500 km D an
suite », constate Juraj Marušiak, politiste et main-d’œuvre la moins chère, mais, au lieu d’unir CÉCILE MARIN
membre du conseil de l’Académie slovaque des leurs forces, les gouvernements de la région AU CŒUR DE L’EUROPE CENTRALE
sciences. Alors qu’entre 1970 et 1985 les revenus rivalisent pour proposer le niveau de taxes le plus Indépendante depuis 1993, la Slovaquie a vécu un millénaire sous la domination hongroise,
réels avaient augmenté d’environ 50 % (7), ils ont faible possible. » Lors de son entrée dans l’Union avant de s’unir par deux fois avec la Tchéquie. Voir la chronologie en ligne : www.monde-diplomatique.fr/57827
chuté dans les années 1990. Le produit intérieur européenne, en 2004, la Slovaquie est ainsi

devenue le premier pays de l’Organisation de et ceux qui « abusent du système » ; et d’ajouter


coopération et de développement économiques cyniquement : « Pas seulement les Tziganes. »
(OCDE) à mettre en place une imposition au taux « Robert Fico utilise le même langage que ses
unique intégral : 19 %, tant sur les bénéfices des collègues, tempère Miroslav Tizik, sociologue de
sociétés que sur les revenus ou les biens de l’Académie des sciences. Les discours d’into-
consommation. L’absence de progressivité de lérance deviennent beaucoup plus faciles dans
l’impôt conduisant rapidement à l’explosion des un pays où l’on a cassé tout esprit public. Les
inégalités, la question sociale a ressurgi, et les médias qui tiennent aujourd’hui un discours
sociaux-démocrates ont su s’en saisir pour gagner moralisateur sur la tolérance matraquent depuis
les élections. Élu en 2006, 2012 et 2016, M. Robert vingt-cinq ans l’idée que chacun doit s’occuper
Fico (prononcer « Fitso ») exerce son troisième de lui-même et pas des autres. »
mandat de premier ministre, avec une courte inter-
ruption entre 2010 et 2012. Retour à Bratislava. Les ouvriers de Volks-
wagen viennent de faire fléchir leur direction (lire
l’article ci-dessous). M. Karol Klobušický nous a
L’action publique donné rendez-vous dans la prairie des Partisans,
toujours sur les tout premiers reliefs des Carpates qui
dominent la capitale. En 2005, il prenait la tête
défaillante de la grève victorieuse des étudiants pour
maintenir la gratuité d’accès à l’université. Depuis,
Le chef du parti social-démocrate Smer-SD (8) il a conseillé les médecins, qui ont pu enrayer la
parvient à se maintenir au pouvoir en réformant à privatisation des hôpitaux, et se retrouve encore
la marge le modèle libéral imposé lors de l’entrée à la manœuvre dans la grève de Volkswagen : « Je
dans l’Union européenne, sans remettre en pense que les syndicats sont trop faibles, et cela
question les « avantages comparatifs » de son pays explique la montée de l’extrémisme. La grève a
en matière salariale. Ainsi, l’impôt sur le revenu révélé une frustration très forte. Les travailleurs
comporte désormais deux taux (19 % et 25 %), les slovaques ne comprennent plus la faiblesse de
produits alimentaires ne sont plus taxés qu’à 10 %, leurs salaires par rapport à ceux de leurs
les magasins ferment les jours fériés, les contrats camarades occidentaux. Ils s’estiment mal payés
courts sont dissuadés et une allocation minimale uniquement parce que slovaques, donc victimes
est versée en fin de droits ; étudiants et retraités de xénophobie. Et il devient alors facile de leur
bénéficient de la gratuité des transports. faire croire que l’argent de l’Europe va essentiel-
lement aux corrompus, aux migrants ou aux
Mais, si l’État-providence revient souvent dans Roms. » Le succès de la première grande grève
les discours de M. Fico, l’action publique reste dans le privé depuis 1989 montre qu’il n’y a
défaillante, et les dépenses en matière de santé, aucune fatalité à ce mécanisme.
d’éducation ou de logement bien en deçà de la P HILIPPE D ESCAMPS .
moyenne européenne. En outre, Smer-SD, allié à
plusieurs organisations nationalistes pour
gouverner, se positionne comme un parti « attrape-
tout » et volontiers conservateur sur les questions (7) Antoine Marès, Histoire des Tchèques et des Slovaques, Perrin,
de société. M. Fico s’est notamment illustré en Paris, 2005.
affirmant que « l’islam n’a pas sa place dans [son] (8) Issu d’une scission du Parti de la gauche démocratique (héritier
pays ». Lors du dernier congrès de son parti, en du Parti communiste) en 1999, Smer-SD (Direction-Social-démocratie)
a fusionné en 2005 avec ce parti, ainsi qu’avec l’Alternative sociale-
décembre 2016, il annonçait des mesures contre démocrate et le Parti social-démocrate slovaque fondé par Alexander
« la deuxième génération qui ne veut pas travailler » Dubček en 1990.

PHILIPPE DESCAMPS. – Maison de la Matica Slovenská, Martin, juillet 2017

Victoire ouvrière chez Volkswagen


«
U
NE DEMANDE IRRESPONSABLE », avait jugé Mme Lucia Kovarovič mis en rage la plupart des ouvriers, qui gagnent moins de 1 000 euros. » les nouveaux modèles du groupe Volkswagen, ainsi que l’arrivée de
Makayová, la porte-parole de Volkswagen (VW) en Slovaquie, Le piquet de grève devant l’usine de Bratislava a pris un caractère PSA Peugeot Citroën et de Kia, ont porté la production de 200 000 à
lorsque les ouvriers avaient réclamé une augmentation de festif, largement exposé par les médias et sur Internet. « Les ouvriers plus d’un million de voitures par an. Et l’usine de Jaguar Land Rover
salaire de 16 %. Pourtant, le 26 juin dernier, après six jours d’une grève de VW Slovaquie ont su s’adresser à tous les Slovaques en leur disant : en construction à Nitra assemblera 150 000 véhicules supplémentaires
largement suivie, les 12 500 employés du groupe ont obtenu 14,1 % sur “Ici, on lutte aussi pour vos salaires et pour vous” », explique M. Karol à partir de 2018.
deux ans, assortis d’une refonte de la grille des bas salaires, d’une prime Klobušický, conseiller de Moderné Odbory. La plupart des organisations
immédiate de 500 euros et d’un jour de congé additionnel. politiques ont fini par soutenir le mouvement, comme le président du
Parlement Andrej Danko, du Parti national slovaque, et le premier
« La grève a grondé comme une tempête après un très long silence,
raconte M. Ján Macho, chargé du contrôle technique des moteurs dans
ministre Robert Fico. « Il a compris que nous allions l’emporter, s’amuse
M. Macho. En outre, cela n’engage pas le gouvernement à payer,
«
J E SUIS SÛR que cette grève aura une importance historique, poursuit
M. Macho. Pour la première fois, tout le monde a dû parler de
notre position dans l’Union européenne. Nous n’acceptons plus d’être
l’usine de Martin et délégué de Moderné Odbory (Syndicat moderne). comme pour les enseignants ou les infirmières... »
Les investisseurs savent que les Slovaques travaillent bien et ne les esclaves des entreprises occidentales. Nous ne pouvons pas rester
protestent jamais. Ils ont bénéficié au maximum du fort taux de chômage Pour les syndicalistes, le plus dur a eu lieu avant le blocage des chaînes le tiers-monde de l’Europe. » « Les gens aspirent avant tout au respect,
et de la peur des salariés de perdre le peu qu’ils avaient. Mais, de montage, d’abord pour se convaincre qu’ils pouvaient gagner, puis renchérit M. Klobušický. Ils veulent que les compagnies étrangères les
aujourd’hui, notre niveau de qualification nous permet de ne plus nous pour s’affranchir d’OZ Kovo, l’organisation attachée à la confédération considèrent comme des êtres humains. »
laisser intimider par les menaces de délocalisation. » historique KOZ. Proche du parti social-démocrate Smer-SD et héritier
de la centrale unique du régime communiste, le syndicat de la métallurgie Les ouvriers de PSA Peugeot Citroën viennent de monter une section
Depuis le rachat des usines Škoda, en 1991, Volkswagen a beaucoup a conservé ses vieux réflexes de « courroie de transmission » du pouvoir, Moderné Odbory. Chez Kia, OZ Kovo a déjà obtenu 8,8 % d’augmen-
misé sur ce paradis des constructeurs d’automobiles, profitant au mieux alors que le taux de syndicalisation est passé de près de 70 % en 1993 tation. Cette bataille pour la dignité salariale sonnerait-elle le début de
des dix années de « vacances fiscales » offertes en 2001 par le gouver- à guère plus de 10% aujourd’hui (1). Lassé de sa passivité et de l’opacité la fin du travail bradé en Europe centrale, comme le premier ministre
nement libéral de M. Mikuláš Dzurinda et d’une main-d’œuvre bon de ses financements, un petit groupe mené par M. Zoroslav Smolinský conservateur de Hongrie en a pris acte en augmentant le salaire
marché et compétente. En 2016, les ouvriers slovaques du premier a voulu bousculer l’inamovible président d’OZ Kovo, M. Emil Machyna, minimum, ou comme le revendiquent les sociaux-démocrates tchèques
groupe automobile mondial ont assemblé 388000 véhicules de plusieurs en se présentant contre lui. En réponse, ce dernier a obtenu la mise à en campagne pour les élections législatives d’octobre (2) ? En janvier,
marques, notamment les modèles les plus prestigieux : Porsche Cayenne, pied d’une quinzaine de dissidents par la direction de Volkswagen. Il a les ouvriers d’Audi Hongrie (11 500 salariés) ont débrayé deux heures
Audi Q7 ou Volkswagen Touareg. Toutefois, ils auraient bien du mal à fallu l’intervention d’IG Metall, le syndicat très influent dans l’entreprise pour obtenir autant que leurs 4 000 compatriotes de Daimler, soit environ
rouler dans ces bolides de luxe, quasi exclusivement destinés à l’expor- en Allemagne, pour que la direction lève sa sanction, puis reconnaisse 20 % d’augmentation sur deux ans. À Kragujevac (Serbie), la première
tation vers l’Europe occidentale, la Chine ou les États-Unis. Car, en dépit la représentativité de la nouvelle organisation. Moderné Odbory revendique ministre Ana Brnabić a dû sermonner en personne les travailleurs de
d’une productivité équivalente à celle de leurs collègues allemands, les désormais 9500 adhérents, soit trois salariés de VWSlovaquie sur quatre... Fiat Chrysler Automobiles pour qu’ils mettent fin à une grève de vingt
salariés de VWSlovaquie gagnent en moyenne trois fois moins : 679 euros jours. Les 20 000 salariés de l’usine Škoda de Mladá Boleslav, en
par mois en début de carrière à Bratislava, alors qu’à six cents kilomètres Tchéquie, évoquent à leur tour une action prochaine.
de là les ouvriers de Wolfsbourg commencent à 2 070 euros. P H . D.
L’effet de surprise a profité aux grévistes : « La direction n’a pas cru
à un arrêt de travail massif. Les Allemands ont pensé qu’il suffirait de
L ES CONSÉQUENCES de cette grève se mesurent à l’importance du
secteur dans l’économie slovaque : plus de 40 % de la production
industrielle, un tiers des exportations et un quart du produit intérieur
(1) Magdalena Bernaciak et Marta Kahancová, Innovative Union Practices in Central-
Eastern Europe, European Trade Union Institute, Bruxelles, 2017.
proclamer que nous sommes mieux payés que les autres Slovaques, brut. Si l’on rapportait le nombre d’automobiles à celui des habitants, (2) Ja Lopatka, « No more low cost : East Europe goes up in the world », Reuters,
en parlant de 1 800 euros en moyenne, précise le syndicaliste. Cela a la Slovaquie serait le premier fabricant du monde. Entre 2000 et 2016, 25 juillet 2017.
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
6
LE MODÈLE QUI INSPIRE

L’enfer du
(Suite de la première page.) mais sans savoir où, car le marché locatif est « Le chancelier allemand Gerhard Schröder est de prostituées. De sorte que plus personne ne
saturé, soit régler la différence de leur poche en passé en force pour imposer les réformes qui font veut entendre parler de lui. Pour trouver un
À l’extérieur, sur le parking de la barre de rognant sur leur budget alimentaire. » Sur les la prospérité de son pays », a rappelé le directeur auditoire toujours disposé à l’applaudir, l’ex-
logements sociaux, la « cellule de soutien mobile » 500 000 « Hartz IV » vivant à Berlin, 40 % paieraient éditorial du Monde au lendemain de l’élection du directeur des ressources humaines se réfugie en
du centre des chômeurs de Berlin est déjà à pied un loyer qui excède la limite réglementaire. candidat de la « start-up nation », pour l’exhorter France. Le Mouvement des entreprises de France
d’œuvre. Sur une table pliante installée devant le à faire montre d’une poigne de fer dans ses (Medef) l’invite régulièrement, et M. François
minibus de l’équipe, Mme Nora Freitag, 30 ans, Le Jobcenter peut aussi débloquer au propres réformes (5). L’économiste Pierre Cahuc, Hollande, qui l’a reçu lorsqu’il était président,
dispose une pile de brochures intitulées « Comment compte-gouttes des aides d’urgence. Cela lui inspirateur avec Marc Ferracci et Philippe Aghion aurait songé à l’inclure parmi ses conseillers (7).
défendre mes droits face au Jobcenter. » « Cette confère un droit de regard qui s’apparente presque de la refonte du marché de l’emploi imaginée par C’est désormais à M. Macron qu’il réserve ses
initiative a été montée en 2007 par l’Église protes- à un placement sous curatelle. Compte en M. Macron, salue lui aussi « l’exceptionnelle oracles, par presse interposée (8).
tante. Il y a beaucoup de détresse, beaucoup banque, achats, déplacements, vie familiale ou réussite de l’économie allemande ». Il estime que
d’impuissance, aussi, devant ce monstre bureau- même amoureuse : aucun aspect de la vie privée Hartz IV, non seulement « c’est mieux pour M. Hartz n’a pourtant joué qu’un rôle de
cratique que les chômeurs perçoivent non sans n’échappe à l’humiliant radar des contrôleurs. l’emploi », mais c’est préférable aussi pour diffuser second plan dans l’avènement des réformes
raison comme une menace. » Les 408 agences du pays disposant d’une marge la joie et la bonne humeur, puisque « les Allemands Schröder. Il a certes présidé la commission dont
d’initiative, certaines débordent d’imagination. se déclarent de plus en plus satisfaits de leur les travaux ont servi de socle aux réformes, mais
Une dame, la soixantaine bien sonnée, Fin 2016, par exemple, le Jobcenter de Stade, en situation, surtout les plus modestes, alors que la c’est surtout la Fondation Bertelsmann qui a
s’approche d’un pas hésitant. Elle paraît affreu- Basse-Saxe, a adressé un questionnaire à une satisfaction des Français stagne » (6). orchestré les opérations. L’œuvre « philanthro-
sement gênée de s’afficher devant des inconnus. chômeuse célibataire enceinte la priant de pique » du groupe de médias et d’édition le plus
Sa retraite inférieure à 500 euros par mois ne lui divulguer l’identité et la date de naissance de ses Si « les plus modestes » parviennent encore à influent d’Allemagne a été au cœur du processus
suffisant pas pour vivre, elle touche un partenaires sexuels (2). contenir leur allégresse dans les files d’attente des d’élaboration de l’Agenda 2010 : financement
complément versé par son Jobcenter. Comme Jobcenters, il n’est pas contestable que les projets d’expertises et de conférences, diffusion d’argu-
elle peine toujours à joindre les deux bouts, elle Par sa philosophie, ce régime inquisitorial se de M. Macron s’inspirent en ligne directe du mentaires auprès des journalistes, mise en réseau
exerce depuis peu un emploi précaire à temps trouvait déjà en germe dans le manifeste signé « modèle allemand ». Notamment l’évidage du code des « bonnes volontés ». « Sans le travail de prépa-
partiel (« minijob ») de femme de ménage dans un en juin 1999 par M. Schröder et son homologue du travail et le renforcement du contrôle des ration, d’accompagnement et d’après-vente
centre de soins, qui lui assure un salaire net britannique Anthony Blair. Les deux prophètes chômeurs, qui se verraient sanctionnés en cas de déployé à tous les niveaux par la Fondation
mensuel de 340 euros. « Rendez-vous compte, de la « social-démocratie moderne » y procla- refus de deux propositions d’emploi successives. Bertelsmann, les propositions de la commission
dit-elle d’une petite voix affolée, la lettre du maient la nécessité de « transformer le filet de Nul n’a su mieux résumer l’esprit de Hartz IV que Hartz et leur traduction législative n’auraient jamais
Jobcenter m’annonce que je ne lui ai pas déclaré sécurité des acquis sociaux en un tremplin vers le président français lorsqu’il a expliqué le 3 juillet, pu voir le jour », observe Helga Spindler, profes-
mes revenus et que je dois rembourser 250 euros. seure en droit public à l’université de Duisburg (9).
Mais cet argent, je ne l’ai pas ! En plus, je les ai La fondation ira même jusqu’à convier les quinze
déclarés dès le premier jour, mes revenus, vous membres de la commission à des voyages
pensez bien. Il doit y avoir une erreur... » Un d’études dans cinq pays considérés comme
membre de l’équipe l’entraîne par le coude pour avant-gardistes en matière de valorisation du
lui prodiguer ses conseils à l’écart : à qui adresser stock de chômeurs : le Danemark, la Suisse, les
un recours, à quelle porte frapper pour porter Pays-Bas, l’Autriche et le Royaume-Uni (10).
plainte si le recours n’aboutit pas, etc. Parfois, le
minibus sert de refuge pour traiter d’un problème
à l’abri des regards. « C’est l’un des effets de
Hartz IV, observe Mme Freitag. La stigmatisation Des emplois
des chômeurs est si prégnante que beaucoup
éprouvent de la honte à seulement évoquer leur
réguliers transformés
situation devant d’autres. » en postes précaires

Le 16 août 2002, M. Hartz remet ses conclu-


Un des régimes sions à M. Schröder sous la coupole de la cathé-
les plus coercitifs drale française de Berlin. C’est un « grand jour
pour les chômeurs », exulte le chancelier, qui
d’Europe promet d’en remettre deux millions au travail d’ici
deux ans. Lourd de 344 pages, le rapport de la
commission comprend treize « modules d’inno-
© BERND ARNOLD

Hartz IV : ce marquage social découle du vation » rédigés dans un patois managérial à base
processus de dérégulation du marché du travail, d’« engleutsch » (mélange d’allemand et d’anglais)
dit Agenda 2010, mis en place entre 2003 et 2005 où fourmillent des expressions comme
par la coalition Parti social-démocrate (SPD) - Verts « controlling », « change management », « bridge
du chancelier Gerhard Schröder. Baptisé du nom system pour actifs âgés », « nouvelle corvéabilité
de son concepteur, M. Peter Hartz, ancien et volontariat »... Le Jobcenter y est décrit comme
directeur du personnel de Volkswagen, le un « service amélioré pour les clients ».
quatrième et dernier volet de ces réformes
fusionne les aides sociales et les indemnités des Entré en vigueur le 1er janvier 2005, le régime
chômeurs de longue durée (sans emploi depuis issu de cette antilangue vient s’imbriquer dans
plus d’un an) en une allocation forfaitaire unique, l’autre « paquet » de l’Agenda 2010, qui orchestre
versée par le Jobcenter. Le montant étriqué de la dérégulation du marché du travail. Enfourner
cette enveloppe – 409 euros par mois en 2017 les chômeurs dans l’entonnoir salarial imposait
pour une personne seule (1) – est censé motiver de forger un large attirail d’outils à destination des
l’allocataire, rebaptisé « client », à trouver ou à employeurs : défiscalisation des bas salaires,
reprendre au plus vite un emploi, aussi mal lancement des minijobs à 400, puis 450 euros par
rémunéré et peu conforme à ses attentes ou à mois, déplafonnement du recours au travail tempo-
ses compétences soit-il. Son attribution est condi- raire, subventions aux agences d’intérim faisant
tionnée à un régime de contrôle parmi les plus appel à des chômeurs de longue durée, etc. La
coercitifs d’Europe. fièvre de l’or s’empare des entrepreneurs, en parti-
culier dans l’industrie des services. Ravitaillés en
Fin 2016, le filet Hartz IV englobait près de troupes fraîches par les Jobcenters, ils profitent
6 millions de personnes, dont 2,6 millions de de l’aubaine pour transformer des emplois
chômeurs officiels, 1,7 million de non officiels réguliers en postes précaires – libre à ceux qui les
sortis des statistiques par la trappe des occupent de faire à leur tour la queue au Jobcenter
« dispositifs d’activation » (formations, « coaching », pour compléter leur petite paie. L’intérim explose,
jobs à 1 euro, minijobs, etc.) et 1,6 million passant de 300 000 recrues en 2000 à près d’un
d’enfants d’allocataires. Dans une société struc- million en 2016. Dans le même temps, la proportion
© BERND ARNOLD

turée par le culte du travail, elles sont souvent des travailleurs pauvres – rémunérés au-dessous
dépeintes comme un repoussoir ou une congré- de 979 euros par mois – passe de 18 à 22 %.
gation d’oisifs et parfois pis. En 2005, on pouvait La création en 2015 du salaire minimum, fixé
lire dans une brochure du ministère de l’économie,
préfacée par le ministre Wolfgang Clement (SPD)
et intitulée « Priorité aux personnes honnêtes. (1) L’allocation chute à 368 euros pour un individu vivant en
Contre les abus, les fraudes et le self-service dans la responsabilité individuelle ». Car, précisait ce devant le Parlement convoqué à Versailles, que couple avec un autre « Hartz IV ». S’y s’ajoutent 237 euros pour
l’État social » : « Les biologistes s’accordent à texte intitulé « Europe : la troisième voie, le « protéger les plus faibles, ce n’est pas les trans- un enfant de 0 à 6 ans, 291 euros pour un enfant de 7 à 14 ans et
311 euros pour un adolescent de 15 à 18 ans.
utiliser le terme “parasites” pour désigner les nouveau centre », « un travail à temps partiel ou former en assistés permanents de l’État », mais
(2) « Jobcenter fragt nach Sexpartnern per Fragebogen », sur le
organismes qui subviennent à leurs besoins un emploi faiblement rémunéré valent mieux que leur donner les moyens de – et éventuellement les site du collectif d’information Gegen Hartz IV, www.gegen-hartz.de
alimentaires aux dépens d’autres êtres vivants. pas de travail du tout, parce qu’ils facilitent la obliger à – « peser efficacement sur leur destin ».
(3) Christoph Butterwegge, Hartz IV und die Folgen. Auf dem
Bien entendu, il serait totalement déplacé transition du chômage vers l’emploi ». Un pauvre En une acrobatie verbale proche de celles effec- Weg in eine andere Republik ?, Beltz Juventa, Weinheim, 2015.
d’étendre des notions issues du monde animal qui sue plutôt qu’un pauvre qui chôme : cette tuées naguère par les promoteurs de Hartz IV, il (4) « Macron : “Je veux conforter la confiance des Français et
aux êtres humains. » Et, bien entendu, l’expression vérité de café du commerce a servi de matrice ajoutait : « Nous devons substituer à l’idée d’aide des investisseurs” », Ouest-France, Rennes, 13 juillet 2017.
« parasite Hartz IV » fut abondamment reprise par idéologique à la « césure sans doute la plus impor- sociale (...) une vraie politique de l’inclusion de (5) Arnaud Leparmentier, « Les cent jours de Macron seront
la presse de caniveau, Bild en tête. tante dans l’histoire de l’État social allemand tous.» Pour M. Schröder, le mot d’ordre à l’encontre décisifs », Le Monde, 10 mai 2017.
depuis Bismarck », selon la formule de Christoph des pauvres était plus lapidaire : « Encourager et (6) Sophie Fay, «Macron va-t-il faire du Schröder à la française?»,
La vie des allocataires est un sport de combat. Butterwegge, chercheur en sciences sociales à exiger » (« fördern und fordern »). L’Obs, Paris, 13 mai 2017. À propos de Pierre Cahuc, lire Hélène
Richard, « Théorème de la soumission », Le Monde diplomatique,
Leur minimum vital ne leur permettant pas de l’université de Cologne (3). octobre 2016.
s’acquitter d’un loyer, le Jobcenter prend celui- D’ailleurs, M. Hartz ne s’y est pas trompé. En (7) « L’ancien DRH de Gerhard Schröder ne conseillera pas
ci en charge, à la condition qu’il ne dépasse pas En France, les lois Hartz constituent depuis France, l’artisan des lois qui portent son nom Hollande », Le Monde, 28 janvier 2014.
le plafond fixé par l’administration selon les zones douze ans une source inépuisable de ravissement continue de jouir d’une réputation flatteuse. En (8) « Peter Hartz : lettre à Emmanuel Macron », Le Point, Paris,
géographiques. « Un tiers des personnes qui dans les cercles patronaux, médiatiques et Allemagne, on n’a pas oublié sa condamnation, 21 juin 2017.
viennent nous voir le font pour des problèmes de politiques. L’ode rituelle au « modèle allemand » en 2007, à deux ans de prison avec sursis et à (9) Helga Spindler, «War die Hartz-Reform auch ein Bertelsmann-
logement, déclare Mme Freitag. Le plus souvent a encore gagné en puissance depuis l’arrivée à 500 000 euros d’amende pour avoir « acheté la Projekt ? », dans Jens Wernicke et Torsten Bultmann (sous la dir.
de), Netzwerk der Macht – Bertelsmann. Der medial-politische
parce que l’envolée des loyers dans les grandes l’Élysée de M. Emmanuel Macron, pour qui « l’Alle- paix sociale » chez Volkswagen en arrosant des Komplex aus Gütersloh, BdWi, Marbourg, 2007.
villes, notamment à Berlin, les a fait sortir des magne a formidablement réformé (4) ». Un point membres du comité d’entreprise de pots-de-vin, (10) Cf. Thomas Schuler, Bertelsmann Republik Deutschland.
clous du Jobcenter. Elles doivent soit déménager, de vue rarement contesté par les éditorialistes. de voyages sous les tropiques et de prestations Eine Stiftung macht Politik, Campus, Francfort, 2010.
7 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

E MMANUEL M ACRON

miracle allemand
à 8,84 euros de l’heure en 2017, n’a guère inversé
Heureux les pauvres
la tendance : 4,7 millions d’actifs survivent « Celui qui peut travailler, mais ne
aujourd’hui encore avec un minijob plafonné à veut pas, n’a aucun droit à la solidarité.
450 euros par mois (11). L’Allemagne a converti Il n’y a pas de droit à la paresse
ses chômeurs en nécessiteux. dans notre société. »
Le chancelier Gerhard Schröder
interviewé par Bild, 6 avril 2001
Les enfants
convoqués « Les coûts salariaux ont atteint
un niveau qui n’est plus supportable pour
au Jobcenter les salariés et qui empêche les employeurs
de créer de l’activité. (...) Nous allons
Hartz IV fonctionne à la manière d’un service devoir couper dans les dépenses de l’État,
du travail précaire obligatoire. Les menaces de encourager la responsabilité individuelle et
sanctions qui pèsent sur le « client » le tiennent exiger plus d’efforts de la part de chacun. »
en permanence à la merci d’un guet-apens. Gerhard Schröder,
M. Jürgen Köhler, un Berlinois de 63 ans, exerce discours au Bundestag, 14 mars 2003
en temps normal le métier de graphiste
indépendant. Confronté à la concurrence de gros « La misère, ce n’est pas la pauvreté
cabinets qui cassent les prix, il ne reçoit plus du porte-monnaie, mais la pauvreté
© BERND ARNOLD

assez de commandes pour en vivre et s’est donc de l’esprit. Les classes inférieures
inscrit au Jobcenter. « Un jour, raconte-t-il devant ne manquent pas d’argent, elles manquent
un café, un courrier m’annonce que je dois me de culture. (...) La pauvreté découle de
présenter le lundi et le mardi suivants à 4 heures leur comportement, c’est une conséquence
du matin aux portes d’une agence d’intérim pour de la sous-culture. »
être affecté sur un chantier et toucher ma paie le Walter Wüllenweber, éditorialiste,
soir même. Et que je dois me munir d’une paire Stern, 16 décembre 2004
de chaussures de sécurité. Évidemment, je ne
possède pas ce genre d’équipement et je n’ai
jamais travaillé dans le bâtiment. Commencer à « La pauvreté n’est pas qu’une
mon âge ne me paraissait pas une bonne idée. » question d’argent. (...) Ce qui compte
Les délais étant, comme souvent, trop brefs pour pour une famille, c’est de bien savoir
tenter un recours, M. Köhler n’a d’autre choix que dépenser son argent. (...) Un repas
de contester la mesure devant les tribunaux, en dans un fast-food est non seulement
espérant que son affaire sera jugée avant que ne moins bon pour la santé, mais aussi
tombe le couperet de la sanction, qui risque plus coûteux qu’un ragoût avec
d’amputer ses subsides de 10 %, 30 % ou même des légumes de saison. »
100 %. Nul n’est à l’abri du hachoir, pas même Renate Schmidt,
les enfants d’allocataires Hartz IV âgés de 15 à ministre fédérale de la famille (Parti
18 ans : en échange de leurs 311 euros mensuels social-démocrate, SPD),
versés au budget de la famille, et même s’ils vont Bild am Sonntag, 27 février 2005
encore à l’école, le Jobcenter peut les convoquer
à tout moment pour leur « conseiller » de s’orienter « Seul celui qui travaille doit pouvoir
vers tel ou tel secteur sous tension et leur couper manger. »
les vivres s’ils ratent un rendez-vous. Effet Franz Müntefering, président du SPD,
pédagogique garanti sur l’adolescent qui porte vice-chancelier et ministre fédéral du
déjà « Hartz IV » tatoué sur le front. travail et des affaires sociales, devant le
© BERND ARNOLD

groupe SPD au Bundestag, 9 mai 2006


Membre du groupe des chômeurs de Ver.di,
le syndicat unifié des services, M. Köhler a pu
« Si vous vous lavez et que vous vous
disposer d’un avocat gratuit et obtenir à temps
rasez, vous trouverez un boulot. »
une décision favorable. Tous n’ont pas cette
chance. Près d’un million de sanctions ont été BERND ARNOLD. – « Le Portail », de la série « Black East Wild West », 2009. Kurt Beck, président du SPD,
prononcées en 2016, avec une ponction moyenne
Les portails de la cathédrale de Cologne côté ouest sont le lieu du passage du laïque au sacré ; s’adressant à un chômeur, Wiesbadener
sur le gobelet, « begehrt » signifie « désiré ».
de 108 euros par tête – un gain non négligeable
Tagblatt, 13 décembre 2006
pour l’Agence fédérale du travail, autorité de
tutelle des Jobcenters. La même année, ces tions syndicales défilent en tête de cortège. « On une main-d’œuvre de plus en plus corvéable et « Un chercheur l’affirme : 132 euros
derniers ont fait l’objet de 121 000 plaintes, aurait peut-être pu gagner si la dynamique s’était de moins en moins protégée. par mois, c’est suffisant pour vivre ! »
rejetées dans 60 % des cas. « Les sanctions vous poursuivie, déplore M. Krämer. Mais le DGB a eu Titre de Bild, 6 septembre 2008
tombent dessus pour des motifs si absurdes peur de perdre le contrôle et s’est abstenu Les luttes contre les lois Hartz n’en ont pas
qu’on a des chances de gagner si l’on s’y prend d’appeler à d’autres mobilisations. Les “manifes- moins laissé une trace profonde dans le pays.
bien, explique M. Köhler. Mais la majorité des tations du lundi” se sont retrouvées isolées, et le Elles ont considérablement affaibli le SPD, toujours « L’augmentation de Hartz IV a donné
chômeurs ne sont pas informés de leurs droits mouvement s’est éteint. On a raté une occasion chancelant après la saignée des quelque un coup de pouce aux industries du tabac
et se défendent mal ; la plupart ne se défendent historique. Il faut dire que la confrontation ne fait 200 000 adhérents qui ont pris le large depuis et de l’alcool. »
même pas du tout. » pas partie de la culture syndicale allemande. Ce 2003. Mais elles ont aussi remodelé le paysage Philipp Missfelder, député Union
n’est pas dans nos usages de contester les politique en poussant une partie des dissidents chrétienne-démocrate (CDU)
Il n’en a pas toujours été ainsi. En 2003 et 2004, décisions d’un gouvernement démocratiquement du parti de M. Schröder à fusionner en 2005 avec au Bundestag, commentant dans un
des dizaines de milliers de chômeurs et de salariés élu, bien que, à titre personnel, je le regrette. » les néocommunistes du Parti du socialisme discours l’augmentation de 4 euros de
défilaient spontanément chaque lundi dans démocratique (PDS) pour créer Die Linke (La l’allocation mensuelle Hartz IV,
15 février 2009
plusieurs villes d’Allemagne pour faire barrage aux Curieusement, cet échec n’a pas incité les Gauche), aujourd’hui seule formation représentée
réformes Schröder. Implanté surtout dans l’Est, où syndicats à réfléchir à un changement de stratégie. au Bundestag à plaider pour l’abrogation des lois
ses slogans faisaient ouvertement référence aux Chez Ver.di pas plus qu’au DGB – dont Ver.di fait Hartz. Elles ont aussi forgé un vaste réseau de « Les débats autour de Hartz IV
« manifestations du lundi » de l’automne 1989 partie, mais où les syndicats de la métallurgie et groupes de chômeurs résolus à se faire entendre prennent une tournure socialiste. (...)
contre le pouvoir, le mouvement avait rapidement de la chimie sont en position de force – les par des actions d’entraide et d’autodéfense – à Celui qui promet au peuple une prospérité
essaimé dans l’Ouest, prenant au dépourvu les dirigeants n’ont jugé utile d’ouvrir un débat sur l’image du collectif Basta, implanté dans le quartier sans efforts ouvre la voie à une nouvelle
appareils syndicaux, peu enclins à lui emboîter le l’illégalité des grèves « politiques », cette curiosité populaire de Wedding, à Berlin, qui organise décadence romaine. »
pas. « Les syndicats ont beaucoup tergiversé, du droit allemand qui interdit aux syndicats régulièrement des visites pugnaces dans les Guido Westerwelle, secrétaire général
admet M. Ralf Krämer, secrétaire fédéral de Ver.di d’appeler au débrayage contre des lois jugées Jobcenters de la capitale. du Parti libéral-démocrate
chargé des questions économiques. Leur position néfastes aux intérêts des salariés. « Grève allemand (FDP), vice-chancelier et
était d’autant plus ambiguë que deux de leurs générale » ? L’expression provoque un haussement ministre fédéral des affaires étrangères,
représentants avaient participé à la commission de sourcils chez M. Mehrdad Payandeh, membre Die Welt, 11 février 2010
Hartz, l’un du DGB [Confédération allemande des du comité directeur fédéral du DGB, chargé des « Pour nous,
syndicats], l’autre de chez nous. » Outre les deux
syndicalistes, la commission Hartz comprenait
questions économiques. « Pour nous, une grève
n’a de sens que si nous échouons à négocier des
la France était « Au lieu d’être payés à chômer,
les gens devraient faire un travail
deux élus, deux universitaires, un haut fonctionnaire augmentations de salaire dans les secteurs où exemplaire » d’utilité publique. (...) À Berlin,
et sept « top managers », dont ceux de la Deutsche nous sommes représentés. Cela arrive rarement. on pourrait recruter vingt chômeurs
Bank, du groupe chimique BASF et du cabinet de Notre légitimité, ce sont nos adhérents, pas la rue. Hartz IV dans chaque secteur
conseil McKinsey. « Le mouvement syndical en On n’est pas comme ces pays du Sud où les gens À l’heure où, en France, on s’interroge sur la pour contrôler si les propriétaires
Allemagne est traditionnellement proche du SPD, font grève pour trois fois rien ! » possibilité de faire obstacle aux ardeurs réfor- de chien ramassent les crottes
poursuit M. Krämer. À l’évidence, les réformes matrices de M. Macron, de nombreux syndica- de leurs animaux. (...) Ainsi, on ferait
Schröder n’ont pu s’imposer que parce que le À sa manière volubile et chaleureuse, listes allemands retiennent leur souffle. « Les d’une pierre deux coups : les chômeurs
gouvernement était social-démocrate, sans quoi M. Payandeh incarne assez bien la culture réformes Macron nous inquiètent énormément, y gagneraient une nouvelle occupation,
la résistance aurait été beaucoup plus forte. » syndicale décrite par M. Krämer. L’homme du DGB car elles risquent de tirer les salaires vers le bas et les Berlinois une nouvelle ville. »
prête davantage d’attention aux patrons qu’il et de faire tache d’huile chez nous », lâche Claudia Hämmerling,
En novembre 2003, à la stupéfaction générale, connaît et dont il loue la « capacité à coopérer M. Dierk Hirschel, un dirigeant de Ver.di. « Pour députée Verte au Parlement de Berlin,
une manifestation organisée hors des appareils avec les syndicats », qu’aux chômeurs Hartz IV nous, la France était exemplaire à bien des Bild, 6 avril 2010
syndicaux rassemble cent mille personnes à Berlin. ou aux forçats du travail précaire, relégués hors égards, ajoute son collègue Ralf Krämer. L’évo-
« De nombreux syndicalistes étaient présents, dont de son périmètre. « Bien sûr que je suis contre les lution actuelle nous paraît tragique. On espère
moi-même, car chez Ver.di la base avait compris sanctions Hartz IV et la précarité, se récrie-t-il. que les syndicats français ne répéteront pas nos « Nous fournissons aux employeurs
que ces réformes ne visaient qu’à favoriser le Mais les lois votées par le Bundestag ne sont pas erreurs et sauront se montrer plus offensifs que
un matériel humain bon marché. »
marché des bas salaires, poursuit M. Krämer. Mais de notre ressort. Le but, pour nous, c’est de nous ne l’avons été. » Un collaborateur
la direction du DGB a traîné les pieds. » Cinq mois défendre nos salariés dans les accords de d’un Jobcenter berlinois
O LIVIER C YRAN . cité par Die Süddeutsche Zeitung,
plus tard, de nouvelles manifestations à Berlin, branche. » À ceci près que de tels accords
Stuttgart et Cologne font descendre dans la rue n’existent guère que dans les secteurs de la
9 mars 2015
un demi-million d’opposants : du jamais-vu dans métallurgie et de la chimie, à l’ombre desquels la (11) Sources : Agence fédérale du travail ; rapport de l’Institut
le pays depuis l’après-guerre. Cette fois, les direc- toute-puissante industrie des services absorbe des sciences économiques et sociales (WSI) no 36, juillet 2017.
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
8
LE PARTENARIAT AVEC LA C HINE FAIT

Les « routes de la soie »


Lancées en 2013 par le président Xi Jinping, les « routes de pétrole et en gaz, premier producteur l’ancien grand frère russe. Ainsi, plus de sième « éléphant » de ce triptyque, pilier
la soie » doivent relier, par terre et par mer, la Chine au d’uranium, le Kazakhstan lui assure une dix ans avant la percée chinoise, le pays de l’économie nationale, le gisement de
diversification de son approvisionne- nouait des partenariats stratégiques avec Kachagan, situé en mer Caspienne et
Proche-Orient, à l’Afrique et à l’Europe, en passant par ment, en réduisant la part de ses impor- des compagnies pétrolières occidentales. opérationnel depuis octobre 2016 seu-
l’Asie centrale. Si la Russie y a d’abord vu une ingérence tations en provenance du Golfe, ainsi Déjà engagé avec le russe Lukoil, KMG lement, a été confié à un large consor-
qu’une voie de passage alternative en cas s’est associé en 1992 au duo américain tium de compagnies américaines et euro-
chinoise dans son arrière-cour, elle table aujourd’hui sur une de blocage des tankers qui empruntent Chevron-ExxonMobil pour exploiter le péennes. Les Chinois, à travers la CNPC,
coopération dont elle espère des retombées positives. Le le détroit de Malacca (5). Au-delà des gisement pétrolier de Tengiz, au néer- s’y sont conviés fin 2013. Ils ont acquis
infrastructures de transport, l’initiative landais Royal Dutch Shell et à l’italien 8 % des parts de ce bassin, l’un des plus
Kazakhstan, lui, cherche un équilibre entre les deux géants. de la « route de la soie » ouvre une porte Ente Nazionale Idrocarburi (ENI) pour grands découverts dans le monde au
pour des prises de participation chinoises cogérer celui de Karachaganak. Troi- cours des dernières décennies.
dans les ressources et l’appareil de pro-
duction énergétiques kazakhs. Elle offre
PAR ARTHUR FOUCHÈRE * également une assise pour contrôler les Réveil de la sinophobie

E A
Ouïgours (turcophones) qui peuplent la
région autonome du Xinjiang, dans U K AZAKHSTAN , la présence chi- propres droits de douane, neutralisant
NTRE LES VILLES de Taraz et Chim- Caucase et la Turquie, via le port mari- l’Ouest chinois en plein développement, noise a désormais pris la dimension d’un les avantages qu’Astana avait retirés de
kent, dans le sud du Kazakhstan, il n’est time d’Aktaou, sur la rive est de la mer mais qui sont aussi présents de ce côté partenariat stratégique susceptible de son adhésion à l’Organisation mondiale
pas rare de voir des paysans ramener leur Caspienne, tandis qu’un troisième attein- de la frontière (230 000 d’entre eux faire contrepoids à la Russie, dont l’in- du commerce en 2015. Depuis l’aboli-
bétail le long de tronçons d’autoroute dra l’Iran via l’Ouzbékistan et le Turk- vivent au Kazakhstan). fluence économique, militaire et cultu- tion des barrières douanières, l’afflux de
flambant neufs. Nous sommes au départ ménistan. Pour l’heure, des trains en pro- relle reste dominante vingt-cinq ans après produits russes à bas prix grève la com-
du versant ouest des nouvelles « routes venance de Chine traversent déjà le L’année 2015 a été marquée par la l’indépendance. Le russe a gardé le statut pétitivité de l’économie nationale (8).
de la soie », celles de l’initiative chinoise territoire kazakh par le nord. Une ligne transaction record de 1,1 milliard de dol- de langue officielle, et le pays compte une
« Une ceinture, une route » : un pro- de trains de marchandises reliant Yiwu, lars (930 millions d’euros), qui a permis minorité slave importante (4,5 millions En prônant des accords « gagnant-
gramme de construction de voies rapides, ville côtière de Chine orientale, à Lon- à Sinopec, une entreprise pétrolière appar- de personnes, soit un quart de la popula- gagnant », la Chine s’inscrit volontaire-
de chemins de fer, d’infrastructures por- dres a été inaugurée en janvier 2017, tenant à l’État chinois, de racheter la tion). Moscou continue de faire décoller ment en faux contre le style plus auto-
tuaires et d’oléoducs dans plus de trois ans après le Yiwu-Madrid, lançant filiale kazakhe du russe Lukoil. Cette ses fusées de l’enclave de Baïkonour, ritaire de Moscou. Mais la compétition
soixante pays. Objectifs de ce projet de symboliquement le projet. expansion dans le secteur pétro-gazier dans le cadre d’un bail qui, en 2005, a été entre les deux géants n’exclut pas une
la Chine, que l’on compare souvent au s’est affirmée en 2005, avec le rachat par prolongé jusqu’en 2050. En assurant un collaboration entre l’UEE et l’initiative
plan Marshall américain pour l’Europe Pour financer son initiative, la Chine la China National Petroleum Corporation tiers de ses importations, la Russie demeure « Une ceinture, une route », Moscou
après la seconde guerre mondiale (1) : mobilise ses importantes réserves de (CNPC) du canadien PetroKazakhstan, le premier fournisseur de biens et de ser- étant prêt à des concessions pour main-
sécuriser l’acheminement de ses pro- devises. Elle s’appuie sur un fonds ce qui lui a permis de prendre pied dans vices du pays et elle occupe le sixième rang tenir ses relations commerciales et sécu-
duits vers les principaux centres de spécifique de 40 milliards de dollars le bassin de Turgay, dans le sud du pays. des investissements directs à l’étranger ritaires avec Pékin au sein de l’Organi-
consommation en Europe, en Afrique et (34 milliards d’euros), ainsi que sur la Désormais présente dans le capital de la (IDE) reçus par le Kazakhstan (7). «Les sation de coopération de Shanghaï (9)
en Asie, et créer des couloirs écono- Banque asiatique d’investissement pour compagnie nationale de pétrole et de gaz Russes détiennent des participations dans
miques dynamiques susceptibles de sti- les infrastructures (BAII), dotée de naturel KazMunayGas (KMG), à travers plus de six mille entreprises au Kazakhs-
muler sa croissance, tout en établissant 100 milliards de dollars – dont un tiers son fonds souverain China Investment tan », soulignait le président kazakh en
(1) « China’s “Marshall Plan” », The Wall Street
des alliances diplomatiques durables d’apports chinois – et portée sur les fonts Corporation (CIC), la Chine est égale- marge du Forum économique international Journal, New York, 11 novembre 2014.
avec les pays bénéficiaires. baptismaux par cinquante-six pays euro- ment très implantée dans la région d’Ak- de Saint-Pétersbourg, en juin 2016. Logi- (2) Centre de transbordement ou de stockage de
péens, asiatiques, proche-orientaux... tioubé (Nord-Ouest) et du Manguistaou quement, les difficultés économiques de marchandises situé à proximité d’un port.
Pour les routes terrestres, le Kazakh- Elle conditionne cependant ses largesses (rive est de la mer Caspienne). Elle la Russie ont aussi des conséquences (3) Principaux indicateurs socio-économiques,
stan constitue un point de passage obligé. à l’implication financière des pays béné- contrôle aujourd’hui plus d’un quart de directes sur l’économie kazakhe, et Astana Agence publique des statistiques de la République
Le président chinois Xi Jinping a choisi ficiaires. « La Chine est prête à travailler la production locale ; elle possède un a dû dévaluer deux fois le tenge (en 2014 du Kazakhstan, 2016.
la capitale kazakhe, Astana, pour annon- avec le Kazakhstan selon des principes oléoduc et un gazoduc sur le sol kazakh et 2015), dans le sillage de la dégringolade (4) «World Investment Report 2016 », Conférence
des Nations unies sur le commerce et le dévelop-
cer en 2013 le lancement de son initia- d’ouverture, de coordination, de coopé- (en provenance, respectivement, de la mer du rouble. pement, Genève, http://unctad.org
tive, consolidée le 14 mai dernier à Pékin ration et de bénéfices mutuels à partir Caspienne et du Turkménistan), rivalisant (5) Lire Alain Gresh, « Pékin et Riyad rouvrent
lors d’un forum international. Partant de de nos programmes respectifs », insistait ainsi avec la Russie dans l’acheminement Pour garder pied en Asie centrale, la route de la soie », Le Monde diplomatique,
l’extrême est de la Chine, passant par le le premier ministre chinois Li Keqiang des flux d’hydrocarbures (6). Moscou compte sur l’Union économique janvier 2011.
port sec (2) frontalier de Khorgos, une lors de sa visite à Astana le 3 novem- eurasiatique (UEE), qui, entrée en (6) La Russie possède l’oléoduc Uzen-Atyraou-
voie rapide traversera le pays du sud au bre 2016, mettant en avant cette méthode La CNPC détient aussi 50 % de la raf- vigueur en 2015, réunit la Russie, la Bié- Samara, géré par Rosneft, ou encore le gazoduc Central
Asia-Center, régi par Gazprom.
nord-ouest pour rejoindre, en 2020, l’Eu- qui consiste à brancher l’initiative chi- finerie de Chimkent, l’une des trois du lorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan
(7) Banque centrale du Kazakhstan, 2010-2016,
rope occidentale via Moscou. Connecté noise à des programmes de développe- pays, tout juste rénovées. Ces investisse- et l’Arménie. Imaginé par le président données cumulées.
au premier, un deuxième axe ralliera le ment locaux – et réciproquement... ments permettront progressivement à Nazarbaïev en 1994, le « rêve eurasia- (8) Lire Régis Genté, « Le Kazakhstan ou la géopo-
Astana de réduire sa dépendance à l’égard tique » tend à servir les intérêts géo- litique de l’eurasisme », Le Monde diplomatique,
de Moscou pour obtenir de l’essence aux politiques de la Russie et à reproduire novembre 2010.
Réduire les poches de pauvreté standards environnementaux européens. les relations asymétriques qui existaient (9) Organisation intergouvernementale regroupant

B APTISÉ «chemin lumineux» («Nourly


Jol »), le volet « transport » du plan de
vise à réduire les poches de pauvreté d’un
pays où le salaire mensuel moyen pla-
Pour l’heure, le Kazakhstan doit en effet
importer de Sibérie occidentale 40 % de
ses besoins en pétrole raffiné, faute
en URSS entre Moscou et les répu-
bliques périphériques. Moscou a imposé
un tarif extérieur commun calqué sur ses
la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le
Tadjikistan et l’Ouzbékistan, et, depuis juin 2017, le
Pakistan et l’Inde, tous parties prenantes de l’initiative
« Une ceinture, une route ».
relance kazakh de 9 milliards de dollars fonne à 415 dollars (360 euros) (3), et d’infrastructures modernes.
épouse le tracé des nouvelles « routes de même à l’intégrer au groupe des trente
la soie ». Tout en correspondant aux prio- plus grandes économies de la planète. Un En ouvrant son pays aux capitaux chi-
rités chinoises, le coup de pouce de Pékin fonds sino-kazakh de 2 milliards de dol- nois, M. Nazarbaïev poursuit sa poli-

Un atout
permet au président Noursoultan Nazar- lars, créé en 2015, prévoit ainsi d’investir tique étrangère « multivectorielle »
baïev de dégager des marges de manœu- dans l’acier, l’hydroélectricité ou la – selon l’expression consacrée –, qui
vre financières pour les autres chantiers construction automobile (4). Une chance vise trois objectifs : attirer les capitaux
de son plan quinquennal. Parmi eux, la de diversifier l’économie, très dépendante étrangers indispensables à la moderni-
refonte de l’administration, le renouvel- des industries extractives et durement sation de son économie ; veiller à satis-
lement du parc de logements ou encore la frappée par la chute du cours du pétrole, faire – et à neutraliser – les nombreux
fourniture de gaz aux zones pauvres du encore moitié moins élevé qu’en 2014. appétits que suscite chez les grandes sur sa zone d’influence traditionnelle en
Sud demeurent indispensables à la straté- puissances sa position géostratégique au Asie centrale (lire l’article ci-dessus).
gie « Kazakhstan 2050 ». Ce programme Plus qu’une région de transit, les carrefour de l’Europe et du Caucase, de PAR
steppes kazakhes représentent un contre- l’Asie et du Proche-Orient ; et enfin FLORENT DETROY * Pour Pékin, il s’agit avant tout de pro-
fort stratégique pour Pékin. Riche en gagner en autonomie par rapport à téger son commerce avec l’Europe, qui,

L
* Journaliste.
actuellement, s’effectue à 95 % par la
mer (1). La Chine craint un blocus com-
E PRÉSIDENT CHINOIS Xi Jinping peut mercial en cas de conflit avec Washing-
Vers Moscou
se féliciter du succès du premier forum ton, qui a de nombreux alliés dans la
RUSSIE consacré au projet des nouvelles «routes région (Japon, Corée du Sud, Taïwan,
Tomsk
Nouvelles « routes de la soie», le 14 mai 2017 à Pékin. Hormis Thaïlande, Australie). D’où sa volonté
Oufa
de la soie » l’Inde, qui a boycotté l’événement pour de développer un axe terrestre alternatif
Omsk Novossibirsk
Samara Petropavlosk
Corridor économique s’opposer à la construction d’une autoroute à travers l’Asie centrale.
Voies ferrées sur le plateau du Doklam (Donglang, en
Koustanaï
Oural existantes chinois), revendiqué par le Bhoutan et la Les responsables chinois mettent en
Pavlodar en projet Chine, une trentaine de chefs d’État et de avant le transport de marchandises par le
Karachaganak Semipalatinsk
Astana Ressources pétrolières gouvernement ont répondu présents. Le train, plus rapide que le bateau et moins
Aktioubé Oskemen et gazières président russe Vladimir Poutine a eu cher que l’avion. L’essentiel du fret
Karaganda Principaux pipelines l’honneur d’y prendre la parole juste après ferroviaire emprunte encore l’axe du
Aktioubé Atassou Gisement son hôte. Cela confirme avec éclat le rap- Transsibérien russe. De nouvelles lignes
Atyraou prochement sino-russe, qui s’est accéléré ont été ouvertes en suivant un itinéraire
Principales exploitations
Kachagan X i n j i a n g minières avec le boycott occidental de la Russie à plus court via le Kazakhstan, ce qui per-
Tengiz K A Z A K H S TA N Lac Taldy-
Uranium Argent la suite de la crise ukrainienne. « Le pro- met de rejoindre l’Europe plus rapide-
Bautino Baïkonour Balkhach Kourgan Or Cuivre
Mer Khorgos Urumqi
tectionnisme devient la norme, et les res- ment encore. Le trajet dure en moyenne
Aktaou d’Aral Fer
Janaozen Kyzylorda trictions unilatérales et illégitimes, notam- près de quatorze jours, contre quarante à
Kurik Manguistaou Almaty CHINE Port ment de la diffusion des technologies, en quarante-cinq jours par le canal de Suez,
Manas Base américaine sont une forme cachée », a déclaré pour un coût près de deux fois plus
Taraz
Bakou OUZBÉKISTAN Chimkent fermée M. Poutine, en référence à ces sanctions élevé (2), même si un bateau transporte
Bichkek Nombre d’habitants
KIRGHIZSTAN en milliers Ressources agricoles américaines et européennes. à lui seul l’équivalent de 250 trains (3).
Mer 2 000 Agriculture
TURKMÉNISTAN Tachkent
Samarcande Kashgar intensive Si les deux pays partagent la critique
Caspienne
Achkhabad Douchanbé 500 Pâturage de l’hégémonie américaine, rien ne lais-
300 (1) Rémi Perelman, «Entre Asie et Europe, les routes
200 Pastoralisme ferrées de la soie», 30 septembre 2015, www.asie21.com.
Karshi- TADJIKISTAN sait cependant prévoir que la Russie
Gorgan 150 Montagne
Khanabad aurait cette place de choix. Elle s’est (2) Gabor Debreczeni, « The New Eurasian Land
Bridge : Opportunities for China, Europe, and Central
Sources : World Population Review ; Mercator Institute for China Studies, mars 2017 ; longtemps méfiée du projet chinois Asia », The Public Sphere, Londres, 2016.
IRAN 0 500 km Courrierinternational.com ; Scmp.com ; Guancha.cn ; Cnpc.com.cn ; World Nuclear Association ;
AGNÈS STIENNE Lbma.org.uk ; Mindat.org ; Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). « Une ceinture, une route », qui empiète (3) Brice Pedroletti, « En Chine, Chongqing, “ville
portuaire du chemin de fer Europe-Asie” », Le Monde,
LA PLAQUE TOURNANTE KAZAKHE * Journaliste. 6-7 août 2017.
9 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

CONTREPOIDS À L’ INFLUENCE DE M OSCOU

passent par le Kazakhstan


comme l’explique le consultant français
Christian Mauve, ex-responsable de la
sûreté (2012-2014) du consortium North
Intégrations régionales
Caspian Operating Company : « Depuis
Membres de l’Union janvier 2017, une taxe sur les permis de
économique eurasiatique
Océan Arctique travail a été instaurée pour les industries
Membres de l’Organisation du pétrole et du gaz, de la finance et du
de coopération de Shanghaï
(OCS), excepté l’Arménie EUROPE conseil. On ne peut pas ne pas y voir une
contrepartie financière au contournement
Membres observateurs de cette loi. » Grâce à leur entregent, les
de l’OCS Duisburg
Mourmansk sociétés pétro-gazières avaient obtenu un
Membres de l’Union Londres Rotterdam sursis jusqu’en 2015, avant que la chute
européenne (UE) Paris Hambourg des cours ne gèle la question.
Arkhangelsk
Lyon Doudinka
Madrid Berlin Łódź St-Pétersbourg
Route maritime nord Varsovie Au printemps 2016, un projet de loi
Prague Moscou
Accès permanent BIÉL. RUSSIE visant à faire passer la durée de location
Accès en été
Budapest des terres agricoles aux investisseurs
Venise Kiev Tomsk Harbin
étrangers de dix à vingt-cinq ans a suscité
Bucarest Vladivostok un mouvement de protestation. Les mani-
Ilyichevsk
Projet de nouvelles Istanbul festants ont pris pour cible la présence de
Mer
« routes de la soie » Bosphore Noire Anaklia
KAZAKHSTAN Oulan- Hunchun la Chine, qui a injecté 1,9 milliard de dol-
lancé par la Chine Astana Bator
Athènes Ankara lars dans l’agriculture kazakhe (céréales,
Dandong
Réseau ferré MONGOLIE viande, tomates). Elle confirmait par là
Caucase Dostyk Pékin
existant
Khorgos son intérêt pour un pays situé au
Bichkek deuxième rang mondial pour sa disponi-
en projet ou en cours Bakou Tachkent Zhengzhou
de construction Urumqi Xi’an bilité en terres arables par habitant, après
Shanghaï
Téhéran Océan
Corridors économiques Suez Kashgar
Suzhou l’Australie et devant le Canada (12). Vic-
Pacifique
CHINE Whuhan Yiwu torieux, puisque le projet de loi a finale-
Route eurasiatique
IRAN AFGHANISTAN ment été retiré, le mouvement n’en a pas
Asie méridionale Chongqing moins subi une sévère répression. Les
et du Sud-Est
chefs de file de ces manifestations paci-
Route maritime fiques, MM. Max Bokayev et Talgat
New Kunming Ayan, ont été condamnés à cinq ans de
Investissements chinois dans Gwadar Dacca
des ports commerciaux
Delhi Mer de prison ferme. La sanction a choqué la
Karachi Calcutta Chine
existants AFRIQUE population, encore traumatisée par le
méridionale massacre par les forces de police
en projet ou en cours INDE
de construction kazakhes, en décembre 2011, de travail-
Principaux pipelines
leurs du pétrole en grève à Janaozen, qui
Océan
eurasiatiques a fait dix-sept morts selon les chiffres offi-
Indien
(pétrole et gaz) Détroit de ciels, et des dizaines selon les organisa-
Malacca tions de défense des droits humains.
Sources : Mercator Institute for Mombasa
China Studies, mars 2017 ; Kuala Bénéficiaire des largesses financières
Courrierinternational.com ; Lumpur chinoises, le Kazakhstan s’expose à ce
Scmp.com ; Energy Information Dar es-Salaam que Pékin exige des contreparties. Mais
Administration (EIA). AGNÈS STIENNE
M. Nazarbaïev s’accommode pour l’ins-
tant de cette dépendance : elle protège
son régime de la déstabilisation sociale
plus grande que provoquerait forcément
un tarissement des flux d’investissements.
L ES AMBITIONS DE P ÉKIN SUR MER ET SUR TERRE
A RTHUR F OUCHÈRE .
(lire l’article ci-dessous). « Dans ce Très à l’Institut des relations internationales L’avancée de Pékin réveille une sino- pays depuis vingt-sept ans, y répond par
Grand Jeu (10) s’installe une sorte de et stratégiques (IRIS). Une référence à phobie ancienne, mais plus sensible au la carotte et le bâton. Depuis 2012, une
(10) Renvoie à l’expression « Grand Jeu », qui
condominium (11) déguisé, exercé par la révolution du gaz de schiste aux sein des jeunes élites nationalistes. Les loi oblige les moyennes et grandes entre- qualifie la rivalité des empires britannique et russe
la Chine et la Russie sur l’essentiel de États-Unis et à la fermeture des bases rixes entre travailleurs locaux et chi- prises qui décrochent des marchés publics dans le Caucase et l’Asie centrale au XIXe siècle.
l’Asie centrale alors que les ambitions aériennes américaines de Karshi- nois – mais aussi indiens – sont fré- à embaucher 90 % d’employés locaux (11) Droit de souveraineté exercé sur un pays par
américaines dans la région stagnent », Khanabad, en Ouzbékistan (2005), et de quentes depuis la fin des années 2000. Le (70 % pour les postes d’encadrement). plusieurs puissances.
analyse René Cagnat, chercheur associé Manas, au Kirghizstan (2014). régime de M. Nazarbaïev, à la tête du Une disposition largement contournée, (12) Banque mondiale, Washington, DC, 2014.

géopolitique pour la Russie


Des lignes commerciales ferroviaires tion incertaine (8). La réalisation du pro- l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, Moscou se sait en concurrence avec des être intégré aux différents itinéraires de la
relient désormais plusieurs villes chinoises jet n’est pas pour demain. le Kirghizstan et la Russie (10). Toute- routes alternatives qui contournent route de la soie », affirme la direction des
à des villes européennes par ce tracé (4) : fois, à l’occasion d’une visite du prési- complètement son territoire. En jan- transports de la Commission économique
Chengdu à Łódź (Pologne), Chongqing et En dépit de ces perspectives d’investis- dent chinois, en mai 2015, cette dernière vier 2016, Kiev a lancé à partir du port eurasiatique, organe supranational de
Zhengzhou à Duisburg et Hambourg (Alle- sements alléchantes, l’initiative de son par- a fini par estimer que les deux projets d’Ilyichevsk un premier train de conte- l’UEE. Intéressée par ce tracé, la Chine
magne), Wuhan à Lyon, Yiwu à Madrid ou tenaire a d’abord été reçue avec scepticisme pouvaient être complémentaires. « L’en- neurs à destination de la ville kazakhe de a déjà investi dans plusieurs projets
plus récemment Yiwu à Londres. Ce mode par Moscou, qui craignait de plier devant jeu était d’abord de montrer à l’Occident Dostyk, à la frontière chinoise. Le convoi portuaires, industriels et universitaires de
de transport ne représente encore qu’envi- la puissance économique chinoise (9). qu’elle n’était pas isolée, explique est arrivé en deux semaines, en passant par la ville, dont le vaste complexe immobilier
ron 2 % du fret entre la Chine et l’Eu- «Face à la Chine, la Russie a longtemps Mathieu Boulègue, alors que les prési- la Géorgie, l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan, appelé Perle de la Baltique.
rope (5), mais il croît à grande vitesse : hésité : s’ouvrir et être en concurrence, ou dents français, britannique et américain après deux transbordements, sur la mer
65 % par an entre 2013 et 2016, selon la se fermer et s’opposer. En poussant trop avaient décidé de bouder les cérémonies Noire et la mer Caspienne. Pékin, qui Pour l’heure, la stratégie chinoise est de
société de conseil Seabury (6). loin la coopération, elle court le risque de de commémoration de la victoire des finance la modernisation du tronçon miser sur une grande diversité de routes
n’être qu’un territoire de transit ou un four- Alliés sur l’Allemagne nazie. La Chine Khorgos-Aktaou, une ligne de chemin de alternatives. Et la Russie semble con-
nisseur de matières premières», explique a eu l’intelligence de placer la Russie fer reliant la Chine à la mer Caspienne, sciente qu’elle pourrait n’être qu’un pays

Q UANT À LA RUSSIE, elle espère une


augmentation des échanges commer-
Mathieu Boulègue, spécialiste de l’espace
postsoviétique et analyste au sein du
cabinet Aesma. En dépit d’une hausse
sur un pied d’égalité. » Et Moscou consi-
dère sans doute « ses liens culturels, mili-
taires et linguistiques avec les pays de
pourrait être intéressé par ce parcours.

« Le but de la collaboration de la
secondaire dans le projet global de Pékin,
notamment sur le plan économique.

ciaux. D’autant que, pour huit des neuf constante du commerce depuis le début des l’UEE comme une assurance contre la Russie est moins de s’imposer comme F LORENT D ETROY .
terminus européens, les routes ferro- années 2000, les termes de l’échange entre surenchère chinoise », ainsi que l’analyse un pays de transit que de contrôler les
viaires de la soie passent par son terri- les deux pays n’ont cessé de se dégrader. l’International Crisis Group (11). tentatives chinoises de s’arrimer aux pays (4) Kevin Smith, « China-Europe rail freight
continues to soar », International Railway Journal,
toire (7). En 2015, Pékin lui a promis un En 2015, près de 80 % des exportations au sud de son territoire, en Asie centrale New York, avril 2017.
prêt de 400 milliards de roubles (5,9 mil- russes vers la Chine étaient des matières et dans le Caucase », résume David

D
(5) « Les nouvelles routes de la soie : la place de
liards d’euros) destiné à la construction premières, alors que Pékin exportait en Teurtrie, chercheur associé à l’Institut la Russie dans la stratégie chinoise », Cercle Kondra-
d’une ligne à grande vitesse entre Moscou majorité des produits transformés à plus ÉSORMAIS, l’heure est donc à la coor- national des langues et civilisations orien- tieff, Paris, 29 novembre 2016.
et Kazan, qui pourrait être prolongée forte valeur ajoutée, comme des machines dination des projets. Lors de leur rencon- tales (Inalco). Moscou table à son tour sur (6) « China-Europe rail freight poses a growing
jusqu’à la capitale chinoise. et des équipements (37 %), des produits tre de juillet, les deux présidents ont plusieurs tracés contournant l’Europe de threat to air cargo », Railway Gazette, Sutton
(Royaume-Uni), 16 mars 2017.
chimiques (10 %) ou du textile (6 %). décidé de créer un fonds d’investissement l’Est. Après avoir réactivé le vieux projet
(7) « Les nouvelles routes de la soie », op. cit.
Le 4 juillet, les deux pays se sont commun de 10 milliards de dollars Belkomour, visant à faire sortir les mar-
entendus lors d’une rencontre bilatérale De plus, Pékin accompagne ses inves- (8,5 milliards d’euros) destiné à financer chandises de Russie par l’Arctique en (8) « China’s maritime Arctic silk road on ice »,
Silk Road Briefing, 10 juillet 2017, www.
pour développer le volet maritime en tissements d’accords de coopération éco- des projets conjoints. Ils ont entamé des construisant un port à conteneurs à silkroadbriefing.com
créant une « route de la soie des glaces », nomique, politique et militaire dont Mos- discussions sur la création d’une zone de Arkhangelsk ou à Mourmansk, l’UEE veut (9) Lire Isabelle Facon, « La complexe quête
notamment la branche passant le long cou estime qu’ils font concurrence à son libre-échange. L’an dernier, le président faire du port de Saint-Pétersbourg le point asiatique de la Russie », dans « Poudrières asiatiques »,
des côtes russes arctiques pour rejoindre propre projet d’intégration régionale des russe avait proposé d’ouvrir l’UEE à d’arrivée des routes ferroviaires chinoises. Manière de voir, no 139, février-mars 2015.
les ports d’Europe du Nord. Permettant anciennes républiques soviétiques d’Asie d’autres partenaires, au premier rang des- « Le dernier arrêt à l’Ouest sera le port (10) Lire Régis Genté, « Luttes d’influence dans
une Asie centrale désunie », Le Monde diplomatique,
un trajet plus court de douze jours envi- centrale et d’Europe, l’Union écono- quels la Chine. déjà en grande partie rénové d’Oust- décembre 2014.
ron que par le canal de Suez, elle a pour mique eurasiatique (UEE). Fondée sur Louga [port multimodal de l’oblast de (11) « Central Asia’s silk road rivalries », Inter-
l’instant le défaut de ne pas être libre de les bases de l’Union douanière asiatique Bien que les plaines russes fassent figure Leningrad, à une centaine de kilomètres national Crisis Group, rapport no 245, Bruxelles,
glace toute l’année et d’être de naviga- créée en 2010, celle-ci réunit désormais de pont naturel entre la Chine et l’Europe, de Saint-Pétersbourg], qui est prévu pour 27 juillet 2017.
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
10
C HANTAGE DES MULTINATIONALES

Bataille autour des semences


Inquiètes du développement des organismes génétiquement est ainsi passée de 70 % à... rien. « Nous version OGM risquaient donc de mettre majeur de la filière qui, contraint par des
modifiés (OGM) dans le monde, plusieurs associations accu- n’avons aucun regret, se réjouit M. Ali à mal un secteur vital (3). accords de confidentialité, a requis l’ano-
Compaoré, directeur de la Socoma. La nymat. Mais, chez Monsanto, on disait
sent les grands semenciers d’«écocide», ou crime écologique. récolte de la campagne 2016-2017, À en croire l’histoire officielle, l’expé- de ne pas s’inquiéter, on assurait que la
En avril 2017, elles ont symboliquement fait condamner le 100 % conventionnelle, a été très bonne. » rience du Burkina Faso était un succès à semence serait améliorée... En 2010,
Les producteurs burkinabés ont cueilli montrer en exemple au monde entier : les devant les difficultés, les sociétés coton-
géant américain Monsanto sur ce fondement par un «tribu- 683 000 tonnes de coton, contre 581 000 rendements étaient exceptionnels, les pay- nières ont dit à Monsanto : “On vous
nal citoyen» organisé à La Haye. En Afrique, l’affrontement l’année précédente (+ 17,56 %), quand sans en meilleure santé, la production donne trois ans pour régler le problème.”
la moitié des semences étaient encore augmentait... Un an à peine après la pre- Mais rien n’a changé. On nous a menés
entre les pro- et les anti-OGM ne fait que commencer. issues des laboratoires de Monsanto et mière récolte de coton Bt, en 2010, on en bateau. »
de l’Institut de l’environnement et des pouvait ainsi lire dans une étude menée
recherches agricoles du Burkina Faso par des chercheurs dont les travaux sont De moins bonne qualité, la fibre
(Inera). Et le rendement moyen est passé régulièrement financés par Mosanto : de coton Bt accumule les contre-
PAR RÉMI CARAYOL * de 885 kilogrammes par hectare (kg/ha) « L’expérience du Burkina Faso offre un performances. Avant l’introduction du
à 922 kg/ha (+ 4 %). « La qualité de la excellent exemple des processus et des pro- transgénique, les soies longues représen-

C
fibre s’est fortement améliorée en termes cédures requis pour l’introduction réussie taient 93 % de la production burkinabé,
de longueur », ajoute l’Association inter- des produits de la biotechnologie (4). » et les courtes 0,44 %. En 2015, la pro-
E FUT une bonne surprise pour mangeaient ses feuilles. Le village, qui professionnelle du coton du Burkina Pourtant, cette année-là, les voyants étaient portion s’est inversée : respectivement
M. Paul Badoun, producteur de coton de vit essentiellement du coton et de l’éle- (AICB), organe qui réunit l’ensemble des déjà au rouge. «Dès les premiers essais, 21 % et 56 % (5). Résultat : jadis réputé,
la région de Bobo-Dioulasso, au Burkina vage, était pris à la gorge. Désormais, acteurs de la filière (1). les chercheurs burkinabés ont vu qu’il y le coton burkinabé perd en renommée.
Faso : voici à peine un an, un ami lui alors que le coton transgénique a – du avait un problème, révèle un acteur Et donc en valeur.
apprit qu’il n’aurait plus à cultiver le moins pour le moment – disparu des Un habitant du Burkina Faso sur cinq
« satané coton Bt », que lui imposait champs burkinabés, « tout va mieux à vit directement du coton, qui contribue à
depuis des années la Société burkinabé Konkolekan, se réjouit M. Badoun. Le plus de 4 % du produit intérieur brut (PIB). « On n’avait rien à perdre »
des fibres textiles (Sofitex). « Bt » signifie coton est plus lourd et le bétail est en Longtemps premier produit d’exportation
Bacillus thuringiensis : une bactérie qui
permet de résister à certains insectes.
Serrés sur un banc en haut du village de
bonne santé. On ne veut plus des OGM
[organismes génétiquement modifiés].
Plus jamais ! »
de ce petit pays enclavé d’Afrique de
l’Ouest, le coton a été détrôné par l’or
au début des années 2000. La filière
D ÉSORMAIS, les langues se délient, et
on en sait davantage sur les causes de
du coton Bt. En 2012, c’est au tour du
Soudan de franchir le pas avec un coton
Konkolekan, M. Badoun et ses amis compte 350 000 producteurs et près de l’échec : Monsanto et l’Inera ont bâclé Bt made in China. Ces trois expériences
n’ont pas de mots assez durs contre ce Sept ans après avoir adopté le coton 250 000 exploitations agricoles, essen- les manipulations génétiques. « Norma- n’ont guère convaincu : en 2017, seul le
coton génétiquement modifié : trop cher, Bt de Monsanto, les trois compagnies qui tiellement de petite taille et familiales. lement, il faut six à sept back-crosses Soudan, où il est très difficile d’obtenir
il les contraignait à s’endetter ; il n’attei- dominent la filière burkinabé – la Sofitex, « Le coton s’est révélé un outil de lutte [action consistant à croiser un élément des informations, poursuit l’expérience.
gnait pas les rendements promis par la la Société cotonnière du Gourma contre la pauvreté et d’amélioration des hybride avec un de ses parents afin d’ob-
Sofitex ; il rendait malades les femmes (Socoma) et Faso Coton – ont décidé, à conditions d’existence des populations tenir un résultat génétique proche de Malgré tout, « le rempart [des réti-
qui le récoltaient et tuait les bêtes qui la mi-2016, d’en finir avec ce produit au en milieu rural », notait un rapport celui du parent]. Ils n’en ont fait que cences] commence à se fissurer », se
rendement décevant et à la qualité médio- du ministère de l’environnement en deux », explique le généticien Jean- réjouit l’International Service for the
* Journaliste. cre. Sa part dans la production nationale 2011 (2). Les mauvais résultats de sa Didier Zongo, une des figures du combat Acquisition of Agri-biotech Applications
contre les OGM au Burkina Faso. Dans (Isaaa). Cet organisme privé, créé pour
les laboratoires de l’Inera, on ne s’en promouvoir les OGM sur le continent,
cache plus : « Il y avait urgence, la filière estime qu’« une nouvelle vague d’accep-
perdait de l’argent, les gens voulaient tation est en train d’apparaître (7) ». Des
une réponse tout de suite », argue un lois sur la « biosécurité », censées enca-
laborantin. drer la production et la commercialisa-
tion, sont adoptées dans plusieurs pays.
Au début des années 1990, en effet, Mais nombre d’entre eux autorisent déjà
les chenilles envahissent les champs. La des tests sur leurs sols, en milieux confi-
production chute. Les paysans, endettés, nés, puis en champs ouverts. C’est le cas
préfèrent alors passer à d’autres cultures. du Burkina Faso – malgré son expérience
« La filière était sinistrée, nous ne malheureuse avec le coton – pour le maïs
savions plus quoi faire », se souvient et le niébé, de l’Égypte pour le blé, du
M. François Traoré, qui a fondé l’Union Cameroun pour le coton, ainsi que du
nationale des producteurs de coton. C’est Ghana (coton, riz, niébé), du Kenya
 

  alors que Monsanto est arrivé avec sa
« solution miracle » : la technologie
(maïs, coton, manioc, patate douce, sor-
gho), du Malawi (coton, niébé), du

    OGM. « On n’avait rien à perdre, et il
fallait aller vite », rappelle M. Georges
Mozambique (blé), du Nigeria (manioc,
niébé, sorgho, riz, maïs), de l’Ouganda
Yameogo, secrétaire général de l’AICB. (maïs, banane, manioc, riz, patate) ou
encore de la Tanzanie (blé).
Le géant américain a fermé son bureau
de Bobo-Dioulasso en septembre 2016 Deux pays anglophones caracolent en
comme il l’avait ouvert en 2009 : en toute tête du mouvement de promotion des
discrétion. Son échec au Burkina Faso est OGM. Tout d’abord, le Kenya, moteur
d’autant plus cuisant qu’il avait fait du économique de l’Afrique de l’Est, qui
petit pays sahélien son cheval de Troie sur accueille les sièges de nombreuses orga-
le continent africain. « Si c’est un succès, nisations pro-OGM, telles que l’Isaaa.
pouvait-on lire dans une étude publiée par C’est à Nairobi que Monsanto a démé-
l’Inera et Monsanto en 2011, il ouvrira la nagé son siège africain, jusqu’alors ins-
voie à l’introduction et au développement tallé à Johannesburg, en janvier 2015.
d’autres OGM en Afrique. Le Burkina Le gouvernement pourrait très bientôt
Faso aura démontré aux autres qu’il est autoriser la production de coton et
possible de cultiver des OGM (6). » de maïs Bt.
Mais, si la mésaventure subie par le Bur-
kina Faso a refroidi quelques ardeurs Deuxième puissance économique du
dans la sous-région, elle n’a pas enterré continent, derrière l’Afrique du Sud, le
les ambitions africaines des promoteurs Nigeria a également les faveurs des pro-
d’OGM. Bien au contraire... moteurs du transgénique. C’est le plus
gros marché potentiel : en 2050, il pour-
Longtemps, l’Afrique du Sud, qui se rait devenir le troisième pays le plus
lança dès 1997, fut le seul pays africain peuplé du monde, avec près de 400 mil-
à accueillir les cultures transgéniques. lions d’habitants. En 2015, l’Assemblée
Aujourd’hui, 80 % de son maïs, 85 % nationale a autorisé les premières expé-
de son soja et près de 100 % de son rimentations, après un débat où l’expé-
coton sont génétiquement modifiés. Il a rience burkinabé, dont l’échec était
fallu attendre la fin des années 2000 pour encore secret, a été citée en exemple. À
que d’autres s’y essaient. En 2008, l’automne 2016, l’Académie nigériane
l’Égypte annonce qu’elle se lance dans des sciences (NAS) a déclaré les ali-
la production de maïs Bt. La même
année, le Burkina Faso, après plusieurs
années de tests, annonce qu’il cultivera (1) Conférence de presse, Ouagadougou,
22 avril 2017.
(2) «Analyse économique du secteur du coton.
Liens pauvreté et environnement», ministère de l’envi-
L’Imprimerie ronnement et du cadre de vie, Ouagadougou,
79, rue de Roissy août 2011.
93290 (3) Lire André Linard, « Le coton africain sinistré »,
Tremblay-en-France Le Monde diplomatique, septembre 2003.
(4) Jeffrey Vitale, Gaspard Vognan, Marc Ouattarra


et Ouola Traore, « The commercial application of
  
  " Imprimé sur des papiers produits en Allemagne, GMO crops in Africa : Burkina Faso’s decade of
IFGD, 100 % de fibres recyclés. experience with Bt cotton », AgBioForum, vol. 13,
"  $ $  no 4, Columbia (Missouri), janvier 2010.
   #%! Commission paritaire des publications
 
    
 $"
 et agences de presse : nº 0519 D 86051 (5) « Mémorandum sur la production et la commer-
ISSN : 0026-9395 cialisation du coton génétiquement modifié au Burkina
PRINTED IN FRANCE Faso », AICB, Ouagadougou, 2015.
(6) Jeffrey Vitale, Marc Ouattarra et Gaspard
À la disposition des diffuseurs de presse Vognan, « Enhancing sustainability of cotton
pour modification de service, demandes de réassort production systems in West Africa : A summary of
ou autre, nos numéros de téléphone verts : empirical evidence from Burkina Faso», Sustainability,
Paris : 0 805 050 147 vol. 3, no 8, août 2011, www.mdpi.com
Banlieue/province : 0 805 050 146.
(7) www.isaaa.org
11 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

AU NOM DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

transgéniques en Afrique
ments génétiquement modifiés sans dan- processus, nous explique-t-il. Nous ne de bonne qualité pour optimiser leurs
ger pour la consommation. sommes pas fermement opposés aux productions et réaliser des gains plus sub-
OGM ; nous demandons simplement que stantiels, tout en préservant leur santé ».
La « privatisation du vivant » est cepen- toutes les informations soient rendues
dant loin de faire l’unanimité dans ces publiques pour que les citoyens came- Pour le lobby pro-OGM, l’échec bur-
deux pays. En mars 2016, une centaine rounais puissent décider en toute kinabé ne serait qu’un incident de par-
d’organisations nigérianes, parmi les- connaissance de cause. Mais on ne nous cours imputable à la précipitation de
quelles des syndicats d’agriculteurs, des donne aucune information. On ne nous Monsanto. Conduite auprès de 203 pro-
mouvements étudiants et des associations, a jamais rien communiqué. Et, sur le ter- ducteurs dans trois régions de l’ouest du
ont écrit aux pouvoirs publics pour rain, la Sodecoton fait miroiter des pays, une étude de la Copagen révèle
contester les projets de Monsanto. Res- mirages aux paysans : rendements supé- pourtant l’étendue des dégâts : l’utilisa-
ponsable du Centre pour la démocratie et rieurs, moins de traitements... » tion des semences Bt a entraîné une
le développement et figure du mouve- augmentation des coûts de production de
ment, M. Jibrin Ibrahim dénonce la stra- Les opposants aux OGM doivent 7 % pour les paysans, alors que les ren-
tégie du semencier américain, qui vise à affronter une redoutable machine de dements ont baissé d’environ 7 % (13).
« asservir tous les agriculteurs » et qui guerre. Outre Monsanto, qui a repéré La Copagen assure que, parmi les nom-
aurait fait du Nigeria sa nouvelle « tête le potentiel africain dès la fin des breuses promesses de Monsanto, seule
de pont » en Afrique (8). années 1990, l’allemand Bayer (qui est celle liée à la réduction du nombre de trai-
en passe de racheter Monsanto), l’amé- tements insecticides a été tenue. Elle
Au même moment, près de trois cents ricain DuPont Pioneer ou encore le suisse dénonce en outre une « traçabilité lacu-
organisations ouest-africaines lançaient Syngenta (racheté par le chinois Chem- naire » : près de quatre producteurs sur
une caravane qui les conduisit durant China) ont jeté leur dévolu sur le conti- dix disaient mélanger coton Bt et coton
l’année 2016 du Burkina Faso au Sénégal nent. Ce serait, selon l’expression de conventionnel au moment des achats ou
en passant par le Mali. « Notre objectif l’Isaaa, la « dernière frontière » à conqué- à l’issue de la récolte. Plus incroyable
est de sensibiliser les principaux concer- rir : 60 % des terres arables inexploitées encore, l’étude constate que, huit ans
nés, c’est-à-dire les paysans, mais aussi de la planète, 3 % de surfaces cultivées après son introduction, « la plupart
les pouvoirs publics, aux dangers que consacrées au transgénique (2,6 millions des producteurs ne savent pas ce qu’est
font peser les OGM tant sur l’économie d’hectares selon l’Isaaa, contre 70 mil- un OGM et considèrent simplement le
rurale que sur la biodiversité », explique lions aux États-Unis). coton Bt comme une variété de semence
M. Ousmane Tiendrébéogo. Ce pilier des améliorée ».
luttes paysannes au Burkina Faso a par- En plus de son siège de Nairobi, Mon-
ticipé aux audiences du Tribunal inter- santo a ouvert des bureaux au Malawi, De fait, bien qu’ils soient les plus expo-
national Monsanto, organisées à La Haye au Nigeria, en Afrique du Sud, en Tan- sés, les paysans sont, sur le continent, les
par un collectif d’associations en octo- zanie et en Zambie. Directeur régional grands absents du débat. Peu instruits, ils
© BILLIE ZANGEWA

bre 2016. Ce « procès citoyen » a abouti du semencier, M. Gyanendra Shukla est ne disposent pas des armes nécessaires
à la condamnation symbolique du semen- né en Inde, où les OGM ont déjà pour faire valoir leur point de vue. Pas
cier américain le 18 avril 2017. conquis le marché du coton. À son arri- plus que les citoyens. Schnurr et Gore
vée à Nairobi, en janvier 2015, il déce- notent ainsi que les décisions, dans la pre-
Partout en Afrique, la lutte s’organise. lait avec satisfaction « beaucoup de mière phase d’adoption des OGM, se font
Au Cameroun, en 2012, dès que la Sode- potentiel » sur le continent. « La popu- BILLIE ZANGEWA. – « The Dreamer » (La Rêveuse), 2016 en petit comité, à l’abri des regards indis-
coton (l’équivalent de la Sofitex) a lation africaine passera de 1,1 milliard crets, entre bailleurs privés et publics,
annoncé son intention de produire du aujourd’hui à environ 4 milliards d’ici particulièrement ravageur, et ce dans trois modifié, « c’est Bayer qui finance toute autorités de régulation et scientifiques.
coton Bt, un collectif s’est constitué sous à 2100, précisait-il. Et il faudra bien pays : le Burkina Faso, le Ghana et le la recherche », déclare une source interne
un nom qui affiche ses objectifs : Atten- produire de la nourriture. » Rappelant Nigeria. Ce haricot, source importante de à la société cotonnière. Selon M. Sikeli, c’est là que réside le
tion OGM. L’un de ses animateurs, que 95 % des terres subsahariennes protéines, est particulièrement apprécié vrai danger : les OGM risquent de trans-
M. Bernard Njonga, dénonce le « secret » échappent à l’agriculture commerciale, des consommateurs ouest-africains, sur- Malgré les avertissements, certains former l’agriculture africaine aux dépens
et l’« absence de transparence » qui il ajoutait que son objectif était de tra- tout en période de soudure (fin de saison). pays envisagent de se convertir au coton des agriculteurs. « En Afrique, explique-
entourent le projet de la Sodecoton. vailler, comme dans son pays, « avec les Le second, qui se déroule au Kenya, en Bt. Par exemple la Côte d’Ivoire, voisine t-il, les paysans cultivent généralement
« Notre volonté est d’avoir un œil sur le petits agriculteurs » (9). Tanzanie, en Afrique du Sud, au Mozam- du Burkina Faso : en juillet 2016, son Par- de petites parcelles, en associant plu-
bique et en Ouganda, consiste à créer, par lement a adopté à l’unanimité une loi sur sieurs cultures et en intégrant l’élevage
la sélection conventionnelle, le marquage la biosécurité. « Ce qui nous intéresse, à l’agriculture, ce qui est très avantageux
Des filières pyramidales génétique ou la transgénèse, de nouvelles c’est la baisse de la pénibilité de la pro- pour l’environnement, la biodiversité et
variétés de maïs résistantes à la séche- duction, explique M. Silué Kassoum, les sols. La culture des OGM emprunte

M ÊME AMBITION chez Bayer, dont


l’implantation sur le continent est plus
notamment) ne sont pas destinés à nour-
rir les populations. Quant au remplace-
resse. Qualifié de chimérique, ce projet
est souvent comparé au « riz doré » qui,
lancé en grande pompe dans les années
directeur général de la Fédération des pro-
ducteurs de coton de Côte d’Ivoire. Cela
changerait tout de ne plus faire que deux
une voie diamétralement opposée, car
elle s’accompagne d’une généralisation
des monocultures sur de vastes portions
récente, mais tout aussi spectaculaire. La ment des produits chimiques, le Centre 1990, connut un échec retentissant (11). traitements au lieu de six ou sept. » de terre. » Selon lui, le phénomène risque
société allemande disposait déjà de de coopération internationale en Mais, s’il aboutit, « il pourrait convaincre de générer des « paysans sans terre » ou
bureaux au Kenya et en Afrique du Sud. recherche agronomique pour le dévelop- tout le monde », s’inquiète M. Noisette. Même le Burkina Faso n’en a pas fini de faire d’eux de simples ouvriers agri-
Elle gagne désormais l’Afrique de l’Ouest pement (Cirad) rappelle qu’il existe avec les OGM. « Nous avons certes arrêté coles. C’est d’ailleurs ce qu’un cadre de
et l’Afrique centrale, avec une nouvelle d’autres solutions que le recours aux pro- Ces programmes, qui affichent l’ob- la collaboration avec Monsanto pour le la Sofitex a benoîtement annoncé, un jour
succursale régionale, Bayer West and duits transgéniques, comme l’attestent jectif de lutter contre la faim et la pau- coton génétiquement modifié, mais nous de janvier 2006, à des cotonculteurs :
Central Africa (BWCA), qui a installé des expériences menées au Togo. vreté, se fondent dans la masse des ini- n’avons pas abandonné l’espoir de reve- « Des gens capables vont venir et vont
son siège en Côte d’Ivoire et ouvert des tiatives « humanitaires ». D’ailleurs, dans nir aux biotechnologies », avertit M. Wil- cultiver sur des milliers d’hectares. Vous
bureaux au Ghana, Nigeria, Cameroun, Afin de gagner les cœurs et les esprits, un rare élan de solidarité, la technologie fried Yaméogo, directeur général de la allez devenir des ouvriers agricoles. »
Sénégal et Mali. les semenciers ont suscité une galaxie a été gracieusement offerte par Monsanto Sofitex. Les acteurs de la filière ont ainsi
d’associations, de fondations et d’organi- à l’AATF et aux pays participant à l’ex- entamé des discussions avec Bayer. En RÉMI CARAYOL.
Dans les premiers temps de leur sations non gouvernementales (ONG) périence. « Nous donnons les outils et les attendant, l’Inera, qui avait reçu 220 mil-
conquête, les semenciers se sont adressés acquises à la grande cause des biotechno- gènes, sans royalties, et ce sont les ins- lions de francs CFA (340 000 euros) de (8) Jibrin Ibrahim, « Monsanto’s plot to takeover
aux régimes « forts » du continent, peu logies. Elles ont pour nom Africa Harvest, tituts de recherche nationaux, comme Monsanto en 2015, poursuit ses tests, sur Nigeria’s agriculture », Daily Trust, Abuja, 25 juil-
susceptibles de céder à la pression des African Biosafety Network of Expertise l’Inera, qui effectuent les tests », expli- le coton mais aussi sur le maïs et le niébé. let 2016.
citoyens : l’Égypte de M. Hosni Mou- (ABNE) – un organisme lancé par le Nou- quait l’année dernière M. Doulaye Président du Réseau des communicateurs (9) Jaco Visser, « Monsanto targets smallholder
farmers », Farmer’s Weekly, Pinegowrie (Afrique du
barak, le Soudan de M. Omar Al-Bachir, veau Partenariat économique pour Traoré, alors représentant de l’entreprise ouest-africains en biotechnologies du Sud), 8 janvier 2015.
l’Ouganda de M. Yoweri Museveni ou l’Afrique (Nepad) (10) –, AfricaBio, Afri- américaine en Afrique de l’Ouest. Mais, Burkina (Recoab), M. Cyr Payim Oué- (10) Lire Tom Amadou Seck, « Leurres du Nouveau
encore le Burkina Faso de M. Blaise can Agricultural Technology Foundation selon M. Noisette, « cela sert surtout à draogo ne désarme pas non plus. Tous les Partenariat économique pour l’Afrique », Le Monde
Compaoré (renversé en octobre 2014). (AATF) ou Isaaa. L’Isaaa organise notam- fabriquer des experts consentants, formés quinze jours, dans un journal scienti- diplomatique, novembre 2004.
Ils ont également su tirer parti de la fra- ment des voyages de paysans et de déci- par les firmes, que l’on retrouvera fique – une rareté en Afrique –, Infos (11) Lire Agnès Sinaï, « Comment Monsanto vend
gilité de l’Afrique du Sud, qui sortait deurs à travers le continent, et même au- ensuite dans les agences nationales de Sciences Culture, dont il est le directeur les OGM », Le Monde diplomatique, juillet 2001.
tout juste de l’apartheid lorsqu’elle a delà, pour les convaincre. « Leur force de biosécurité ». Un ancien cadre ouest-afri- de publication et qui a vu le jour en 2015, (12) Matthew Schnurr et Christopher Gore,
« Getting to “yes” : Governing genetically modified
cédé aux sirènes du transgénique. Les frappe est considérable, bien plus impor- cain de Monsanto en convient, sous cou- il défend une philosophie simple : « Ce crops in Uganda », Journal of International
géants des technologies OGM se sont tante que celle des entreprises elles- vert d’anonymat : « Ces produits n’ont ne sont pas les OGM qu’il faut combattre, Development, vol. 27, no 1, Development Studies
également appuyés sur des filières pyra- mêmes, car elles se présentent comme des aucun intérêt économique pour les entre- ce sont leurs dérives. » Dans un reportage Association-Wileys, Hove (Royaume-Uni) - Hoboken
midales, dans lesquelles le paysan n’a entités désintéressées », note M. Chris- prises. Le niébé ne représente rien à du 6 août 2017, il conclut une enquête en (New Jersey), janvier 2015.
pas son mot à dire et se contente de pren- tophe Noisette, animateur du site l’échelle de Monsanto. Cela leur permet milieu rural par le portrait « de braves (13) « Le coton Bt et nous. La vérité de nos
champs ! », Coalition pour la protection du patrimoine
dre les semences et les intrants qu’on lui Inf’OGM. Financées par les semenciers, surtout de redorer leur image auprès des paysans qui, la plupart, espèrent dans un génétique africain (Copagen), Abidjan, mars 2017,
donne. Comme au Burkina, où les coton- à commencer par Monsanto, ces structures décideurs – plus enclins à s’intéresser proche avenir renouer avec un coton Bt www.copagen.org
culteurs sont parfois comparés à des reçoivent également le soutien de grandes à ce type de culture locale, et donc à
serfs dépendant entièrement des sociétés fondations (Bill et Melinda Gates, Rocke- favoriser les lois ouvrant la porte aux
cotonnières. feller) ainsi que de la diplomatie améri- OGM –, mais aussi de créer des liens Calendrier des fêtes nationales
caine via la United States Agency for avec des chercheurs. » 1er - 30 septembre 2017
Pour vaincre les réticences, l’industrie International Development (Usaid).
semencière brandit deux objectifs en Une enquête menée par les chercheurs 1er OUZBÉKISTAN Fête de l’indépend. NICARAGUA Fête nationale
apparence inattaquables : le combat L’AATF se situe aux avant-postes de canadiens Matthew Schnurr et Christo- SLOVAQUIE Fête nationale 16 MEXIQUE Fête de l’indépend.
contre la faim dans un contexte de forte l’offensive des semenciers. Sise au Kenya, pher Gore montre comment, en Ouganda, 2 VIETNAM Fête nationale PAPOUASIE-
croissance démographique et la diminu- elle milite auprès des pouvoirs publics afri- l’offre (des semenciers et des organisa- 3 SAINT-MARIN Fête nationale NLLE-GUINÉE Fête nationale
tion des pesticides-insecticides, un fléau cains pour qu’ils adoptent les lois sur la tions pro-OGM) a précédé la demande 6 SWAZILAND Fête de l’indépend. 18 CHILI Fête nationale
sur le continent. Mais, remarque biosécurité indispensables au développe- (de l’État et des paysans). « Investir dans 7 BRÉSIL Fête nationale 19 SAINT-KITTS-
M. Jean-Paul Sikeli, secrétaire exécutif ment des OGM. Elle tisse également des la science et dans la recherche est perçu ET-NEVIS Fête de l’indépend.
8 ANDORRE Fête nationale
de la Coalition pour la protection du liens entre les grandes sociétés et divers comme un élément-clé pour convaincre 21 ARMÉNIE Fête de l’indépend.
RÉP. DE MACÉDOINE Fête de l’indépend.
patrimoine génétique africain (Copa- programmes présentés comme humani- les gouvernements sceptiques », écrivent
9 CORÉE DU NORD Fête nationale BELIZE Fête nationale
gen), « les OGM n’ont pas été mis au taires, tels que le niébé Bt et le Water Effi- les deux chercheurs (12). Pour gagner les
TADJIKISTAN Fête de l’indépend. MALTE Fête de l’indépend.
point pour lutter contre l’insécurité ali- cient Maize for Africa (« maïs économe marchés africains, l’industrie semencière
mentaire dans le monde. Ils sont plutôt en eau pour l’Afrique », Wema). a vite compris que les scientifiques, dont 15 COSTA RICA Fête nationale 22 MALI Fête de l’indépend.
au service des intérêts mercantiles des les recherches nécessitent des moyens SALVADOR Fête nationale 23 ARABIE SAOUDITE Fête nationale
grandes sociétés biotechnologiques et Le premier vise à tester, et bientôt à difficiles à réunir, étaient un maillon fai- GUATEMALA Fête nationale 24 GUINÉE-BISSAU Fête nationale
agricoles ». De fait, la plupart des OGM commercialiser, une semence de niébé ble. Au Cameroun, où la Sodecoton teste HONDURAS Fête nationale 30 BOTSWANA Fête nationale
cultivés en Afrique (coton et soja, transgénique résistante à un insecte depuis cinq ans un coton génétiquement
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
12
D ES POTS - DE - VIN QUI ONT ARROSÉ TOUS LES PARTIS POLITIQUES

Au Brésil, les ramifications


du scandale Odebrecht
Depuis 2014, le Brésil vit au rythme des révélations la culpabilité ne fait plus vraiment de doute, a pour
autour d’un scandale de corruption sans précédent. l’heure échappé à la justice. Bien des pays de la
Contrairement à Mme Dilma Rousseff, destituée – à région seraient concernés. Au centre de l’une de
tort – en 2016, l’actuel président Michel Temer, dont ces affaires, le groupe industriel Odebrecht.
GABRIEL GIUCCI. –
De la série « Desvio »
(Détournement), 2016
groupe. Le Parti du mouvement
UNE ENQUÊTE démocratique brésilien (PMDB, droite)
de l’actuel président Michel Temer a
D’ANNE VIGNA *

E
été le plus grand bénéficiaire de ces contrat de transfert de technologie nucléaire pour
largesses. M. Melo Filho raconte qu’il la construction de sous-marins signé par les prési-
savait pouvoir trouver, chez les dents Nicolas Sarkozy et Lula da Silva en 2008.
N DÉCEMBRE 2016, M. Emílio Odebrecht, ancien sénateurs du PMDB, « les parlemen- L’opération aurait impliqué Odebrecht et la société
président du plus grand groupe industriel taires les plus dévoués aux intérêts du française DCNS (ex-Direction des constructions
brésilien (1), s’est présenté devant les procureurs groupe », mais également ceux « qui navales ) ; une délégation du parquet s’est rendue
chargés de l’opération «Lava Jato» (« lavage à haute demandaient les contributions les plus à Brasília en mai 2017.
pression»), qui traque la corruption depuis trois ans. élevées ». Vénaux mais reconnaissants :
L’ambiance aurait pu être tendue : il est accusé, aux en 2012, le Parlement décorait M. Melo Ailleurs, Odebrecht adopte la même stratégie
côtés de soixante-seize hauts cadres de son entre- Filho de la médaille du mérite législatif, de défense : en échange de sa collaboration, le
prise, d’avoir distribué des pots-de-vin pendant des sa plus haute distinction. Au niveau groupe espère pouvoir continuer à opérer. Le peu
années pour s’assurer les plus grands chantiers du municipal, les largesses d’Odebrecht d’indépendance de la justice vis-à-vis du pouvoir
Brésil, en particulier ceux conclus avec l’entreprise visaient à « stimuler les privatisations », politique dans ces pays pose déjà problème :
pétrolière Petrobras, détenue pour moitié par l’État. comme l’a expliqué l’ancien directeur comment expliquer la détention préventive de dix-
Mais c’est décontracté, souriant, blagueur même, de la branche environnement du huit mois, décidée en juillet, de l’ancien président
qu’il s’est présenté pour offrir sa « collaboration groupe, M. Fernando Reis, qui parvint péruvien Ollanta Humala (apparenté à la gauche),
récompensée » : en échange de ses aveux, ainsi à obtenir des contrats de gestion alors que les plus gros chantiers d’Odebrecht se
M. Odebrecht n’ira pas en prison. de l’eau et des égouts. sont déroulés sous les mandats de MM. Alan
WWW.GABRIELGIUCCI.COM

García et Alberto Fujimori, qui ne sont pas


Filmé, ce témoignage a été rendu public. On y Les 77 cadres d’Odebrecht entendus inquiétés ? L’ancien responsable d’Odebrecht
voit l’homme assurer qu’il a toujours fallu verser des par la justice ont dénoncé 415 respon- Pérou a reconnu son amitié avec M. García et ne
pots-de-vin pour obtenir un chantier, au Brésil sables politiques appartenant à 26 partis le cite jamais dans ses aveux.
comme à l’étranger. « Cela dure depuis trente (sur 35) dans 21 États (sur 26 au sein
ans.Toute la presse savait. Pourquoi ces révélations de la fédération). Parmi eux, 5 ex-prési-
maintenant ? » « Il y a toujours un moment pour dents du Brésil : MM. José Sarney,
Un groupe au bord
commencer», lui répond un juge. Et l’ancien patron
de conclure, avec un large sourire et tapant du poing m’a demandé en 2006 de structurer le service. Pour
Fernando Collor de Mello, Fernando
Henrique Cardoso, Luiz Inácio Lula da Silva et
de la faillite
sur la table : «Cela me semble très bien. Vous, jeunes que l’entreprise grandisse, il savait qu’il fallait Mme Dilma Rousseff. M. Temer est également cité
procureurs, vous allez avoir tout l’appui de notre augmenter les contributions illégales », a ainsi à de nombreuses reprises, mais il ne peut être mis Pourquoi, également, la justice brésilienne a-
organisation. » expliqué, un brin gêné, l’ancien haut cadre. en cause pour des actes antérieurs à son mandat, t-elle fait fuiter dans le quotidien O Globo, le
selon la Constitution. Huit ministres de son gouver- 31 juillet, le contenu de la délation du responsable
En décembre 2016, un accord judiciaire a été À partir de 2006, toutes les demandes de nement ainsi que ses deux plus proches conseillers d’Odebrecht Venezuela? L’entreprise aurait financé
conclu devant la cour fédérale du district de paiement étaient donc traitées à travers un figurent sur la liste. Enfin, et pour ne mentionner la campagne du président Nicolás Maduro pour
New York entre le Brésil, la Suisse et les États-Unis. programme informatique créé à dessein. Pour que les plus importants, les présidents du Sénat 29,7 millions d’euros et celle de son opposant
Odebrecht est accusé d’avoir versé 780 millions tromper les contrôles, les paiements ne se faisaient et de la Chambre des députés, 28 sénateurs, Henrique Capriles pour 12,7 millions d’euros, selon
de dollars (662 millions d’euros) de pots-de-vin pas à partir du Brésil, mais dans les filiales à 48 députés et 12 gouverneurs ont été cités. Au ces « révélations » survenues à quelques jours du
entre 2001 et 2016. L’amende a été calculée à partir l’étranger. Les sommes transitaient ensuite par des cours de sa déposition, M. Marcelo Odebrecht a référendum sur la Constituante au Venezuela.
des bénéfices que le groupe aurait réalisés grâce paradis fiscaux (Panamá, îles Vierges britanniques déclaré avoir versé 100 millions d’euros entre 2008
à ces enveloppes : 2,85 milliards d’euros, une et Antigua-et-Barbuda en particulier), mais et 2015 au Parti des travailleurs (PT, gauche), en Pour le groupe, le respect du secret des révéla-
somme révisée six mois plus tard à 2,2 milliards également par des banques au Royaume-Uni, aux plus des contributions officielles lors des tions est pourtant très important s’il veut pouvoir
d’euros. Mais il a fallu attendre avril 2017 pour savoir États-Unis, en Autriche, à Monaco et en Suisse. campagnes électorales. espérer opérer à nouveau. Car sa situation écono-
à qui, comment et pourquoi Odebrecht avait fait De là, l’argent était envoyé sur des comptes mique n’est guère reluisante. Au Brésil, depuis trois
de tels cadeaux, notamment au Brésil. bancaires administrés par des agents qui «Les anciens présidents Lula et Dilma étaient ans, Petrobras a interdit à vingt-trois entreprises
travaillaient pour Odebrecht mais n’étaient pas au courant de notre appui, même s’ils n’ont jamais nationales faisant l’objet d’enquêtes de la justice,
Après avoir longtemps nié tout délit, la famille salariés par l’entreprise. Enfin, il arrivait au Brésil, demandé d’argent directement », a-t-il précisé. dont Odebrecht, de participer à ses appels d’offres.
Odebrecht s’est « mise à table » pour obtenir la cette fois grâce à des maisons de change. «Amigo» : tel aurait été le surnom de M. Lula da Silva De plus, le ministère de la transparence, chargé de
libération de Marcelo, 48 ans, fils d’Emílio et dernier sur les relevés d’Odebrecht. S’il ne s’est pas direc- vérifier les contrats entre l’État et le secteur privé,
dirigeant de la société, condamné à dix-neuf ans tement enrichi, l’«ami» en question aurait bénéficié étudie encore les responsabilités judiciaires d’Ode-
de prison. Mais le tableau avait commencé à se
Des montants d’autres avantages, selon les délations : des contri- brecht, ce qui l’empêche de prétendre à tout
préciser après l’arrestation d’une secrétaire qui avait
travaillé onze ans dans ce qu’il est désormais
« astronomiques » butions pour son institut et ses conférences ainsi
que pour la rénovation d’une maison de campagne
nouveau contrat avec l’État. Le risque de faillite a
fait les gros titres de la presse économique. L’entre-
convenu d’appeler le « département des pots-de- dont il n’est pas propriétaire, mais qu’il a utilisée. prise a licencié 100 000 personnes en trois ans. Elle
vin». Lors de l’opération, les policiers ont découvert Un autre système informatique, dont le Des accusations que l’intéressé nie (2). ne comptait plus que 80 000 salariés à la fin
une liste de surnoms avec, en face, des sommes serveur était installé en Suisse, avait été créé de 2016. Son carnet de commandes s’est réduit
rondelettes. La stratégie de l’entreprise a soudai- uniquement pour l’échange de messages et de Candidat malheureux à la dernière élection comme une peau de chagrin, tandis que la restruc-
nement basculé, et 77 de ses cadres sont passés courriels entre les agents de change et le dépar- présidentielle pour le Parti de la social-démocratie turation de sa dette a nécessité la vente de plusieurs
aux aveux. «L’organisation», comme M. Odebrecht tement d’Odebrecht consacré à la distribution. Là brésilienne (PSDB, droite), M. Aécio Neves aurait de ses branches.
aimait à la présenter, n’aurait donc pas toujours été encore, tous les agents de change étaient désignés reçu 50 millions d’euros pour sa campagne, tandis
l’incarnation de cette « vertu entrepreneuriale » que par des surnoms; seuls les responsables du dépar- que son parti exigeait des pots-de-vin dans l’État Pour M. Bruno Brandão, directeur de l’organi-
ses communicants évoquaient si volontiers... tement connaissaient leur véritable identité. Le de São Paulo : 3 % du contrat de la ligne 2 du métro sation Transparency International au Brésil,
système était si complexe que les enquêteurs sous la gestion de M. José Serra, puis 4 millions « Odebrecht est indéfendable » : « On a toujours
« La richesse morale est à la base de la richesse n’auraient sans doute jamais pu le découvrir sans d’euros pour les campagnes de M. Geraldo entendu l’argument selon lequel l’impact d’une
matérielle », expliquait Norberto Odebrecht, le le dispositif des « collaborations récompensées ». Alckmin, actuel gouverneur, en 2010 et en 2014. enquête pour corruption serait trop fort sur l’éco-
fondateur du groupe et père d’Emílio, dont la Les sommes sont colossales, et dépassent Le PMDB, lui, récoltait les pots-de-vin au sein du nomie, qu’il ne fallait donc pas toucher à la société.
« pensée » a été réunie dans trois épais volumes largement celles estimées par la cour de New York. Sénat, qu’il dominait, « un fait connu de Michel Sur le long terme, le Brésil devrait sortir gagnant
distribués à tous les collaborateurs. Un bon dirigeant Selon M. Mascarenhas, de 2006 à 2014, entre les Temer », assure M. Melo Filho. À Rio de Janeiro, le de cette crise. S’il demeure l’un des pays les plus
devait, selon le grand homme, vivre « une vie pots-de-vin et les contributions occultes aux partis PMDB (au pouvoir) a financé ses campagnes grâce inégalitaires, c’est à cause de cette promiscuité
exemplaire », consacrée à son entreprise et « au politiques – pas uniquement brésiliens – 2,8 milliards aux chantiers des grands événements sportifs... entre élites économiques et politiques, de ces
service du client ». « Aujourd’hui, on peut relire d’euros auraient été versés. échanges de faveurs constants que décrivent les
autrement les œuvres de Norberto, ironise Malu La justice doit désormais distinguer ceux qui cadres d’Odebrecht. »
Gaspar, journaliste à la revue Piauí. Quand il parle «J’ai alerté à plusieurs reprises Marcelo sur ces ont utilisé ces pots-de-vin pour leur profit personnel
de “satisfaire tous les besoins du client”, il avait montants astronomiques. C’était devenu un (à l’image de l’ancien président de la Chambre des Selon un calcul effectué par l’organisation non
sans doute également à l’esprit les pots-de-vin. » véritable suicide, mais sa réponse a été de députés Eduardo Cunha, qui détenait des comptes gouvernementale brésilienne Contas Abertas,
Le groupe serait donc devenu un géant non pas continuer», a assuré M. Mascarenhas dans le cadre bancaires en Suisse) et ceux qui sont accusés d’être spécialisée dans lutte contre la corruption, les pots-
grâce à la fameuse « technologie entrepreneuriale de sa « collaboration récompensée ». Deux courbes les donneurs d’ordre pour leur parti, comme de-vin payés par Odebrecht entre 2006 et 2014
Odebrecht » développée par son fondateur, mais partent bientôt à la hausse : celle du montant des M. Antonio Palocci, ministre des finances entre 2003 auraient pu permettre l’achat de 83944 ambulances,
parce qu’il était parvenu à mettre au point un pots-de-vin distribués et celle des contrats gagnés et 2006, condamné par le juge Sérgio Moro à douze dans un pays où l’on meurt encore de ne pas avoir
système de corruption sophistiqué. Système qui, par le groupe. En 2006, les « paiements parallèles » ans de prison en tant que «responsable des caisses les moyens de se rendre à l’hôpital.
sous le règne de Marcelo, s’est perfectionné. n’atteignaient « que » 51 millions d’euros. En 2013, noires pour le PT », selon les délations Odebrecht,
ils avaient bondi à 620 millions. Quant au chiffre contestées par l’intéressé.
Le dernier responsable du « département des d’affaires, il avait presque quadruplé, passant de
pots-de-vin », M. Hilberto Mascarenhas, a expliqué 9,6 à 35,1 milliards d’euros. Parallèlement à cette gigantesque enquête au (1) Présent dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, de
l’eau, de l’agro-industrie, de l’immobilier, de la défense, des transports,
aux juges le fonctionnement des « paiements paral- Brésil, au moins douze pays ont reçu, le 1er juin 2017, de la finance, des assurances, des services environnementaux ou
lèles ». Ceux-ci passaient par une quarantaine de Aux côtés de M. Marcelo Odebrecht, les confessions des cadres d’Odebrecht concernant encore de la pétrochimie. Lire « Les Brésiliens aussi ont leur
comptes bancaires implantés pour la plupart dans M. Cláudio Melo Filho a joué un rôle déterminant. des malversations commises sur leur territoire : le Bouygues», Le Monde diplomatique, octobre 2013.
des paradis fiscaux, puis par de simples agents Officiellement responsable des « relations institu- Venezuela, la République dominicaine, le Panamá, (2) En juillet, le juge Sérgio Moro a condamné l’ancien président
transportant des sacs remplis de billets. « Marcelo tionnelles » depuis 2004, il se charge de soudoyer le Pérou, l’Argentine, l’Équateur, le Guatemala, le à neuf ans et demi de prison pour corruption, considérant que «Lula»
allait bénéficier d’un triplex que l’entreprise de construction OAS – qui
les parlementaires pour qu’ils votent – voire pour Mexique, la Colombie, l’Angola, le Mozambique n’a rien à voir avec Odebrecht – rénovait pour le lui offrir. L’accusation
* Journaliste, Rio de Janeiro, Brésil. qu’ils proposent – des mesures favorables au et... la France. Dans ce dernier cas, il s’agit d’un se fonde exclusivement sur la «délation récompensée» au sein d’OAS.
13 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

L OIN DU « SOCIALISME DU XXI E SIÈCLE »

Les deux visages de la crise vénézuélienne


Profonde, sanglante, la crise vénézuélienne passionne. Dans également deux types d’opposition :
celle – idéologique et sociologique – de
les grands médias, elle sert une obsession : la critique de
l’élite ; et celle d’une base populaire acca-
M. Jean-Luc Mélenchon en France, de M. Jeremy Corbyn blée par les pénuries.
au Royaume-Uni et de M. Pablo Iglesias (Podemos) en
Ni la contre-révolution ni l’antirévo-
Espagne. Mais elle interpelle également les progressistes, lution n’opèrent sur le plan des idées :
qu’elle plonge dans le désarroi. Comment interpréter les évé- l’une souhaite conquérir le pouvoir, l’au-
tre manger à sa faim. Les chavistes per-
nements ? Quelle attitude adopter ? Quelle issue souhaiter ? draient leur temps à espérer l’adhésion
de la première, puisqu’ils en engendrent
l’existence comme la lumière produit
PAR RENAUD LAMBERT l’ombre. Il en va tout autrement de

D
l’antirévolution, en partie cimentée par
les échecs économiques du chavisme.
EUX COLOSSES avancent, intimi- ennemis de M. Maduro utilisent les Outre les graves erreurs de pilotage,
dants. L’homme qui leur fait face, coiffé mêmes images pour illustrer la violence ceux-ci s’expliquent par un constat que
d’une casquette rouge, tente d’établir le des autorités. S’agissait-il d’une manipu- formule le journaliste brésilien Breno
dialogue. Rien n’y fait : on le bouscule, lation de la droite ? Ou bien la casquette Altman : en régime démocratique libéral,
on le menace... Soudain, une quatrième rouge (couleur des chavistes) avait-elle « les gouvernements dépendent du bon
personne s’approche. Elle tire un revolver induit une erreur d’interprétation ? La vouloir des patrons » pour mettre en

WWW.MARROQUINRUBEN.COM
de son pantalon et ouvre le feu. La foule colère céda soudain la place au doute, et œuvre leur programme (11). Et le secteur
hurle ; l’homme à la casquette s’effondre. l’empressement de reprendre l’information privé vénézuélien s’est jusqu’ici montré
au souci d’en confirmer l’origine. Vérifi- peu accommodant.
Au mois d’août 2017, cette vidéo tour- cation faite, la séquence provenait d’une
née au moyen d’un téléphone portable a représentation théâtrale en plein air orga- D’où, pour certains, l’idée de l’ANC.
été visionnée par une grande partie de nisée par un évangéliste à Porto Rico. Sans Tout en prétendant demeurer dans le
ceux que la crise vénézuélienne préoccu- le moindre rapport avec le Venezuela... cadre démocratique d’hier (bien que les
pait. Trois mois auparavant, le président modalités du scrutin y aient boursouflé
Nicolás Maduro avait décrété l’élection Le chaos politique et économique (2) RUBEN MARROQUIN. – « Venezuelan Map » (Carte du Venezuela), 2014 la part des partisans de M. Maduro), ses
d’une Assemblée nationale constituante du pays caribéen a conduit aux manipu- promoteurs soutiennent qu’elle permet-
(ANC) destinée à remplacer l’Assemblée lations les plus caricaturales de la part des tra une radicalisation du projet chaviste,
nationale, seule institution aux mains de deux camps, ainsi que dans les colonnes « Plusieurs options s’offrent à nous nulles et non avenues. La réaction en conduisant à l’élimination des institu-
l’opposition après les législatives de de médias internationaux, souvent acquis concernant le Venezuela. Et je tiens à chaîne se poursuit. Plutôt que de laisser tions qui l’entravent et à l’avènement du
2015. Depuis, la tension s’était aggravée : à l’opposition (lire l’encadré ci-dessous). dire que je n’exclus pas une intervention la justice faire son travail et d’entamer socialisme...
les affrontements entre forces de l’ordre Un exemple ? Le 16 juillet, cette dernière militaire », clame le président américain ses travaux sur la base d’une majorité déjà
et manifestants avaient fait plus d’une organise une consultation populaire sans lors d’une conférence de presse. Ces pro- considérable (109 sièges sur 167), la Soit. Mais la formation de M. Maduro,
centaine de morts, y compris – ce qui l’aval des autorités. L’une des trois ques- pos embarrassent jusqu’aux gouverne- coalition des partis opposés à M. Maduro gangrenée par l’arrivisme et l’affairisme,
semble être passé inaperçu dans les tions posées – « Demandez-vous aux ments les plus droitiers de la région (dont dénonce une rupture de l’ordre constitu- offre-t-elle vraiment les gages néces-
médias – chez les partisans du président. forces armées nationales bolivariennes l’Argentine, le Brésil, la Colombie et le tionnel... saires à un renoncement serein aux rites,
de défendre la Constitution (...) et de sou- Mexique), qui avaient auparavant même superficiels, de la démocratie libé-
«Voilà comment ces fils de pute de l’op- tenir les décisions de l’Assemblée natio- dénoncé la « rupture de l’ordre démo- Combat pour la démocratie ? Bataille rale ? Sans parler des entraves du PSUV
position assassinent de jeunes cha- nale ? » – formulait un appel à peine voilé cratique » au Venezuela (8). Les voici pour le socialisme? Non, froide lutte pour au développement d’un pouvoir « com-
vistes (1) ! » Le 4 août, un militant inter- au soulèvement militaire. Selon les orga- qui, soudain, condamnent des menaces le pouvoir, même si chacun des coups de munal » – socle du socialisme vénézué-
nationaliste présent au Venezuela publie nisateurs, environ sept millions de Véné- interventionnistes d’un autre âge. force que les surenchères de l’adversaire lien –, dont l’essor affaiblirait mécanique-
la vidéo sur un forum de discussion. « Ils zuéliens se seraient néanmoins déplacés, rendent prévisibles se grime en défense du ment les potentats chavistes locaux.
sont allés chez un dirigeant de la Jeunesse rejetant dans leur immense majorité le Dans le camp progressiste, les fleurets droit et de la justice. Les entichés du vivre-
socialiste qui se cachait : il avait été gouvernement et son projet d’ANC (3). idéologiques sont rengainés sur-le- ensemble le regretteront sans doute, mais Faute de réussite dans ce domaine, tou-
menacé par les milices de la droite. Conclusion du New York Times : « Plus champ. Experte en querelles intestines, c’est ainsi : dans ses phases aiguës, la lutte tefois, l’épouvantail de l’opposition pour-
Comme son copain a refusé de le balancer, de 98 % des votants soutiennent l’oppo- la gauche sait néanmoins identifier ses politique ne s’achève que par la défaite de rait finir par séduire.
ils l’ont tué.» Message après message, les sition (4). » L’observation était juste, mais adversaires principaux. Sauver Chávez l’un des camps. Voire pis, dans un pays
réactions d’indignation se succèdent. elle l’aurait été davantage si le quotidien de M. Maduro ? Il devenait plus urgent comme le Venezuela, dont les dirigeants
avait précisé que les « votants » en ques- de sauver M. Maduro de M. Trump, et le peuvent légitimement craindre les repré-
«Attention, l’opposition diffuse égale- tion ne représentaient qu’un peu plus de Venezuela de l’armée américaine... sailles qu’engendrerait une victoire défi- (1) Partisans du président Hugo Chávez, mort en
ment la vidéo », avertit alors un autre par- 35 % de l’électorat, le reste de la popula- nitive de l’adversaire. L’exemple du Brésil, 2013.
ticipant à la discussion, suggérant que les tion en âge de voter n’ayant pas participé... On pouvait bien sûr méditer le coup de où l’arrivée – plus que contestable – de la (2) Lire « Venezuela, les raisons du chaos »,
force du président américain, soutien pro- droite au pouvoir se traduit par une chasse Le Monde diplomatique, décembre 2016.
videntiel de M. Maduro, capable à la fois aux sorcières judiciaire, doit inciter à la (3) Les chiffres annoncés par les organisateurs ne
Froide lutte pour le pouvoir de lui donner le statut de pourfendeur inter- méfiance un peu plus au nord. pourront toutefois être vérifiés, l’opposition ayant

L
décidé de... brûler les bulletins de vote à l’issue du
national de l’arrogance américaine et de scrutin.
A CRISE vénézuélienne a laissé bien son successeur est désormais associé au museler la contestation interne. Mais la Il fut un temps où le chavisme mobi- (4) Ana Vanessa Herrero et Ernesto Londoño,
des esprits déboussolés. Comme toutes retour de la pauvreté aggravé par un rai- position des observateurs internationaux lisait parce qu’il soulevait l’espoir, pas « Venezuelans rebuke their president by a staggering
les situations de lutte intense ayant pour dissement politique et policier. venait de se rapprocher de celle des mili- uniquement parce que ses ennemis ins- margin », The New York Times, 16 juillet 2017.
enjeu le pouvoir, celle-ci s’interprète à tants de gauche vénézuéliens. Ceux-là piraient la peur. L’horizon se serait-il (5) Lire Maurice Lemoine, « Dans les laboratoires
du mensonge au Venezuela », Le Monde diplomatique,
deux niveaux. L’un, froid, se situe dans « En général, les analyses [des échecs savent qu’il ne suffit pas de désirer l’exis- fermé pour ses héritiers, pris en otage août 2002.
le domaine des idées : il invite à explorer de la gauche] se concentrent sur l’inca- tence d’une force progressiste capable de d’une lutte à mort où l’un des camps
(6) Greg Grandin et Gilbert M. Joseph (sous la dir.
les ratés, les possibles, le souhaitable. pacité du nouveau monde à naître. Elles défendre une autre conception de l’héritage a pour principale qualité... de ne pas de), A Century of Revolution : Insurgent and Counter-
L’autre, brûlant, renvoie à la politique sous-estiment mécaniquement la vio- chaviste pour qu’elle apparaisse : impos- être l’autre ? insurgent Violence During Latin America’s Long Cold
concrète et à ses frustrations : ici, la lutte lence idéologique et institutionnelle qui sible de se réfugier dans le souhaitable, il War, Duke University Press, Durham, 2010.
appelle un vainqueur, un vaincu et, sou- permet au vieux de refuser de mourir », faut composer avec le réel. Et adopter une Dans un ouvrage consacré aux révo- (7) Pasqualina Curcio, La mano visible del mercado.
Guerra económica en Venezuela, Editorial Nosotros
vent, le choix d’un camp, aussi inconfor- a écrit le chercheur américain Greg autre grille de lecture... lutions française et russe, l’historien Arno Mismos, Caracas, 2016.
table soit-il. La position – y compris géo- Grandin (6). C’est, en substance, la Mayer analyse une disposition commune (8) Déclaration de Lima du 8 août 2017, signée par
graphique – des observateurs les conduit réponse d’un second courant qui raille Dans ces conditions, une (petite) partie des révolutionnaires à confondre deux l’Argentine, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie,
souvent à privilégier l’un ou l’autre de les critiques « de gauche », jugées naïves. des progressistes se sont rapprochés de types d’adversaires : «La contre-révolution le Costa Rica, la Grenade, le Guatemala, le Guyana,
ces modes d’analyse. Car les choses seraient en réalité d’une l’opposition – souvent violente, raciste (car composée du sommet [de la pyramide le Honduras, la Jamaïque, le Mexique, le Panamá, le
Paraguay, Sainte-Lucie et l’Uruguay.
simplicité aveuglante : 1) le Venezuela les peaux sont plus sombres chez les par- sociale] et l’antirévolution spontanée et
(9) Les premiers projets de loi de l’Assemblée
Loin du Venezuela, un débat a peu à détient les plus importantes réserves tisans de M. Maduro), revancharde et néo- irrégulière de la base. (...) La contre-révo- nationale élue en 2015 visaient, par exemple, à
peu émergé chez tous ceux qui s’étaient pétrolières du monde ; 2) les États-Unis libérale (9) –, tel le « chaviste critique » lution d’en haut répondant à une mentalité privatiser le programme de logements sociaux et à
intéressés au « laboratoire bolivarien » entendent contrôler les ressources éner- Nicmer Evans. Les autres interrogent : qui, et à un motif élitistes, elle n’a pu opérer rendre les entreprises et les terres confisquées à
leurs propriétaires.
lorsqu’il était porteur d’espoir : quelle gétiques planétaires ; donc 3) Washington aujourd’hui, est en mesure de mobiliser à de jonction avec l’antirévolution popu-
(10) Arno Mayer, Les Furies, 1789-1919. Violence,
est la part de responsabilité du pouvoir manœuvre pour remplacer M. Maduro gauche en dehors du Parti socialiste unifié laire d’en bas, ce qui la rendait d’autant vengeance, terreur, Fayard, Paris, 2002.
dans la crise que traverse le pays ? par un pantin plus sensible à ses intérêts. du Venezuela (PSUV) de M. Maduro ? Ils plus dépendante de l’aide et de l’inter- (11) Lire « Une dépendance aux matières
Quelle est celle d’une opposition que les connaissent la réponse – personne –, et vention militaire de l’étranger (10). » premières jamais résolue », Le Monde diplomatique,
procédures démocratiques n’ont jamais Difficile de surestimer le poids de déversent donc leurs forces dans la lutte Dans le Venezuela de 2017, il existe janvier 2016.
préoccupée outre mesure (5) ? l’interventionnisme américain dans son contre l’opposition, tout en regrettant sou-
arrière-cour. Et pourtant, le Venezuela vent d’avoir à se rallier à une bannière
Si l’idée que l’actuel président fait
pâle figure comparé à son mentor divise
de 2017 vit-il réellement une réédition
de l’opération ayant conduit au renverse-
aussi peu enthousiasmante...
Journalisme d’autopsie
peu, un premier courant suggère que la ment de SalvadorAllende au Chili en 1973, Mais, sur le plan de la politique
rupture au sein du chavisme serait plus
profonde. D’abord pour des raisons
contingentes : outre la personnalité de
comme tente de le démontrer l’ancienne
vice-ministre Pasqualina Curcio (7)? Peut-
on raisonnablement comparer la situa-
concrète, le Venezuela se trouve depuis
plusieurs années dans un contexte plus
proche de la guerre civile que des canons
« B ONJOUR, je me permets de vous contacter concernant une émission qui sera
enregistrée prochainement. Le thème sera : “Que reste-t-il du chavisme au
Venezuela ?” (...) Si le sujet vous intéresse, nous serions ravis de vous compter parmi
l’ancien président, la période chaviste a tion d’Allende deux ans après son élec- de la démocratie libérale : tenter d’établir les intervenants de ce plateau. » Depuis quelques mois, Caracas suscite l’intérêt. De
été marquée par l’explosion des cours tion et celle de M. Maduro après une si le camp chaviste opère un virage dicta- toute évidence, Le Monde diplomatique également.
du baril de pétrole. Depuis l’élection de vingtaine d’années de chavisme ? Caracas torial ou de juger du crédit démocratique Émise par une grande chaîne du service public de la radio, l’invitation avait été
M. Maduro, en 2013, ils s’effondrent. À est-il aussi fragile que Santiago face aux de l’opposition relève alors de l’argutie. précédée d’une autre, émanant elle aussi de la Maison ronde. Elle serait bientôt
l’un, donc, l’habileté politique et l’abon- manœuvres du secteur privé, alors qu’il suivie d’une troisième, en provenance d’une chaîne de télévision internationale. D’une
dance ; à l’autre, la balourdise et la contrôle la quasi-totalité de la circula- À la suite du scrutin législatif de 2015, quatrième, puis d’une cinquième...
disette. Soit le cocktail idéal pour qu’une tion de devises ? Au cours de l’été 2017, l’opposition prend le contrôle de l’As-
L’intérêt des médias pour le Venezuela se manifeste davantage lorsque l’horizon
force de gauche finisse par ressembler le débat fait rage, les uns soulignant la semblée nationale. Sa première décision ? s’assombrit pour les progressistes. Entre 1999 et 2010, la proportion de pauvres est
à certaines des caricatures imaginées par filiation qui relie M. Maduro à Chávez, S’engager à renverser M. Maduro « dans passée de 49,4 % à 27,8 % dans le pays caribéen, devenu le moins inégalitaire de
ses adversaires : la seconde rupture entre les autres insistant sur la nécessité de sau- les six mois », une menace que peu d’exé- la région. Les dépenses sociales ont bondi d’environ 60 %, et le nombre de personnes
« chavisme » et « madurisme ». Pour la ver l’héritage du second menacé par la cutifs dans le monde toléreraient. Riposte percevant une pension de retraite a quadruplé. Mais, lorsqu’il est question de la
plupart des Vénézuéliens, le nom de dérive du premier... du gouvernement : au prétexte de soup- gauche au pouvoir, les analyses que les médias préfèrent sont les autopsies.
l’ancien président évoque la réduction çons d’achats de votes pesant sur trois
des inégalités dans un contexte d’appro- Et puis, le 11 août, M. Donald Trump députés de l’État d’Amazonas, il déclare R. L.
fondissement de la démocratie. Celui de prend la parole. les décisions de l’Assemblée nationale
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
14
L’ EXPÉRIENCE LIBERTAIRE DU RO

Une utopie au cœu


(Suite de la première page.)

Le Rojava est autonome de facto (2). Excepté les


enclaves de Hassaké et de l’aéroport de Kamechliyé,
sous l’autorité de Damas, la région est contrôlée par
les Forces démocratiques syriennes (FDS), qui
regroupent les combattantes et combattants kurdes
des Unités de protection du peuple (YPG en kurde),
des Unités de protection des femmes (YPJ) ainsi
que des contingents de milices arabes sunnites,
yézidies et chrétiennes (voir la carte page 15).

D’immenses drapeaux des YPG flottent sur les


nombreux barrages de Kamechliyé, où la police du
gouvernement autonome inspecte avec minutie les
véhicules. Les attentats-suicides perpétrés par des
djihadistes représentent une menace permanente.
Tout le monde garde en mémoire celui du
27 juillet 2016, qui a fait quarante-quatre morts et
cent quarante blessés. L’obscurité des rues contraste
avec les illuminations de Nusaybin et Mardin, deux
villes situées par-delà la frontière turque. Dans une
région qui regorge de ressources, la question de
l’énergie illustre les défis du nouveau pouvoir. À
Rumeilan, à cent kilomètres de Kamechliyé, sur la
route de l’Irak, de longues files d’attente se forment
devant les stations-service. Avant le début de la
guerre, en 2011, cette région fournissait 380000 barils
de brut par jour, le tiers de la production du pays.
Avec les combats, l’extraction a chuté de 70 %, et
l’essence manque cruellement. Faute de raffineries,
le gouvernement autonome se voit contraint de
vendre une partie du pétrole brut à l’administration
syrienne, qui lui livre ensuite le carburant au prix fort :
80 centimes d’euro le litre.
NEWWORLDSUMMIT.ORG

Répartir
le pouvoir entre
les régions
Une multitude de petites raffineries artisanales JONAS STAAL. – Les artistes Ahmed Shamdin (à g.) et Abdullah Abdul (à dr.) peignent les toiles qui formeront le toit du Parlement à Derik, dans la région autonome du Rojava (2015)
locales commercialisent par ailleurs une essence à
20 centimes d’euro le litre, mais leur impact sur l’envi-
ronnement devient préoccupant. Les fumées l’avenir kurde et du Conseil national kurde (CNK), manifestations pacifiques à l’insurrection armée, il de villages libérés autour de Tell Abyad ou de Rakka.
noircissent le paysage ; les maladies de peau et les dirigé par M. Massoud Barzani, le président du est devenu évident que le CNS avait un projet Les gens m’ont tous expliqué que cela s’était passé
problèmes respiratoires se multiplient. «Nous n’avons gouvernement régional du Kurdistan irakien. Elle différent du mien. Cette opposition veut chasser ainsi. Au bout de quinze jours, ils sont rentrés chez
pas d’autre solution pour le moment, admet accueille les journalistes dans sa maison du quartier Al-Assad et avoir le monopole du pouvoir. J’avais eux.» Le rapport du Conseil des droits de l’homme
Mme Samer Hussein, directrice adjointe de la populaire de Kamechliyé : «Notre projet est un projet donc le choix entre le projet d’État religieux du des Nations unies, publié en mars 2017, contredit les
commission de l’énergie – dont le siège est à national kurde, un Kurdistan indépendant, dit-elle. Conseil national syrien, celui d’une Syrie arabe natio- allégations de nettoyage ethnique : «La commission
Rumeilan. Dès que nous le pourrons, nous Nous n’adhérons pas à celui d’une Fédération naliste et celui d’un État pluraliste. La meilleure façon n’a trouvé aucune preuve étayant les accusations
construirons des raffineries modernes et nous démocratique de Syrie du Nord. Les autorités ont d’éviter que nous ayons de nouveau un dictateur à selon lesquelles les forces YPG ou FDS aient jamais
nettoierons la région. Et, bien sûr, nous embaucherons fermé nos bureaux et ont arrêté puis relâché nos Damas, c’est de répartir le pouvoir entre les régions.» ciblé les communautés arabes sur des bases
tous ces travailleurs dans les nouvelles usines.» dirigeants. Le gouvernement autonome nous dit qu’il ethniques, ni que les autorités cantonales YPG aient
faut nous enregistrer pour avoir l’autorisation de Allégations cherché systématiquement à modifier la composition
Dans d’autres régions du Rojava, comme fonctionner. Mais cela signifierait que nous le démographique des territoires sous leur contrôle en
Manbidj, l’interdiction des raffineries artisanales a cautionnons.» de recrutements visant un quelconque groupe ethnique (8).» Tout en
déplu à une partie de la population, déjà rationnée notant que les bombes dissimulées par l’OEI
en électricité malgré la prise des trois principaux L’Assemblée législative de Cezire siège à forcés justifiaient les déplacements, le Conseil critique le
barrages sur l’Euphrate par les FDS. Selon les Amoudé, à une vingtaine de kilomètres de manque d’aide humanitaire « adéquate » apportée
accords internationaux, la Turquie, qui domestique Kamechliyé. Le bâtiment qui l’abrite est très protégé, À toutes nos haltes, de nombreux Kurdes aux communautés déplacées et des «recrutements
le fleuve en amont, doit garantir le passage de accessible uniquement à pied après fouille et vérifi- dénoncent les accusations de collusion du Rojava forcés» des YPG pour le service militaire.
six cents mètres cubes d’eau par seconde. « Quand cation d’identité. Avec cent un membres, dont la avec Damas et reviennent sans cesse sur ce qu’ils
ces barrages étaient sous le contrôle de l’OEI, la moitié de femmes, cette instance réunit les repré- considèrent comme les erreurs stratégiques de l’oppo- Nous quittons Amoudé pour Kobané, dans
Turquie laissait couler un volume supérieur, affirme sentants des partis politiques qui ont signé le Contrat sition. Enseignant, M. Muslim Nabo a étudié à l’uni- l’ouest du Rojava. La route longe un mur interminable
M. Ziad Rustem, ingénieur et directeur adjoint de la social. Figurent aussi les représentants d’associations versité de Lattaquié. Ses amis et lui publiaient secrè- de cinq cents kilomètres, construit par la Turquie en
commission de l’énergie du canton de Cezire. Mais, de la société civile, qui envoient deux membres, tement un magazine en kurde. Arrêtés en 2007 et empiétant sur le territoire syrien. Cet ouvrage en
lorsque les Forces démocratiques syriennes les ont obligatoirement une femme et un homme. Ils sont transférés à Damas, ils ont été entassés dans une béton hérissé de barbelé renforce le sentiment d’iso-
libérés, elle a commencé à diminuer le volume d’eau. proposés par leur communauté ou association, et cellule minuscule et battus pendant trois mois. lement de ces terres qui ont toujours été le grenier
Aujourd’hui, le débit est inférieur à deux cents mètres validés par l’Assemblée législative. En outre, une « Certains disent que nous soutenons le régime à blé du pays. En ce début juillet, les immenses
cubes par seconde. » dizaine d’organisations politiques kurdes ou arabes d’Al-Assad. C’est un mensonge», affirme-t-il. Il a été champs de céréales sont déjà moissonnés et les
ont reçu l’autorisation et des moyens pour fonctionner relâché au bout d’un an et une semaine, le maximum troupeaux de moutons y cherchent leur pitance. Les
Journaliste de la chaîne kurde Ronahi TV à sans pour autant siéger. pour une détention administrative sans procès. «Nous collines sont couvertes de jeunes oliviers bien
Kamechliyé, Sherwan Youssef témoigne du mécon- avons beaucoup souffert de ce régime, qui a torturé alignés – une culture récente dans la région. Les
tentement populaire : « Quelques centaines de La fondation d’un État-nation kurde ne fait pas et tué certains de nos chefs politiques. En revanche, ouvriers agricoles, souvent très jeunes, arrivent tôt
personnes ont manifesté à Kamechliyé. Elles blâment partie des objectifs fixés par M. Öcalan, qui présente les partis kurdes ne voulaient pas d’une révolution pour finir le travail avant les grosses chaleurs. Près
le gouvernement autonome, mais pas la Turquie. Je son mouvement comme antinationaliste : «Il vise à militarisée qui dépende de la Turquie, de l’Arabie de Tell Abyad, la route passe au-dessus d’une rivière
trouve ces manifestations tout de même justifiées. accomplir le droit à l’autodéfense des peuples en saoudite et du Qatar. Le soutien de ces pays aux à fort débit. Ce n’était qu’un filet d’eau il y a peu,
La guerre ne peut pas toujours être une excuse pour contribuant à la progression de la démocratie dans groupes djihadistes a été catastrophique pour la mais, en retenant l’eau de l’Euphrate, la Turquie
le manque de services fournis. » Si la protection de toutes les parties du Kurdistan, sans toutefois remettre révolution syrienne.» dérive les précipitations vers des rivières
l’environnement figure en bonne place dans le en cause les frontières politiques existantes», écrit-il secondaires, ce qui profite à l’irrigation...
Contrat social, d’autres interlocuteurs insistent sur de sa prison (4). «Nous ne voulons pas être séparés Quant à l’aide américaine, « c’est un soutien
le contexte qui empêche la construction de des autres territoires syriens, précise Mme Siham militaire et pas politique ni économique », affirme le À l’entrée de Kobané, les photos de « martyrs »,
raffineries, la modernisation des barrages ou le Queryo, coprésidente du comité des affaires commandant Nasrin Abdallah. Un accord « tempo- dont beaucoup de femmes, jalonnent le terre-plein
développement des énergies renouvelables : la étrangères du gouvernement autonome du canton raire, transparent et tactique », selon plusieurs respon- central. Le portrait de M. Öcalan est lui aussi
Turquie impose un blocus de la région, tout comme de Cezire. Les Kurdes, les Arabes et les Syriaques sables kurdes que nous avons rencontrés. omniprésent. En grande partie détruite il y a encore
ses alliés du Parti démocratique du Kurdistan (PDK), sont tombés d’accord en 2013 pour établir un gouver- deux ans, la ville bouillonne d’énergie et d’activité.
qui tiennent le nord de l’Irak et voient d’un mauvais nement autonome. » Membre de la communauté En 2014 puis en 2015, deux rapports interna- Les grues et les immeubles en construction voisinent
œil les succès du PKK et du PYD (3). chrétienne, qui englobe principalement les Syriaques, tionaux ont jeté le trouble sur la politique réelle du avec les pâtés de maisons détruits par les missiles
les Assyriens et les Chaldéens, elle rappelle au passage PYD dans les zones reprises à l’OEI, notamment à
Les besoins urgents et les combats n’ont pas que la liberté de culte est garantie et qu’il n’y a pas Tell Abyad : « En détruisant délibérément les habita-
empêché la mise en place du projet institutionnel de religion d’État. tions de civils, dans certains cas en rasant et en (2) Le texte fondamental est disponible en français sur le site de
de confédéralisme démocratique, fondé sur le incendiant des villages entiers, en déplaçant leurs la représentation du Rojava en France, www.rojavafrance.fr
principe d’autogouvernement local. Les communes Aux yeux de la Coalition nationale syrienne, habitants sans aucune justification militaire, l’admi- (3) Lire Allan Kaval, « Les Kurdes, combien de divisions ? »,
sont regroupées en trois cantons – Cezire, Kobané censée fédérer l’opposition mais proche des Frères nistration autonome abuse de son autorité et bafoue Le Monde diplomatique, novembre 2014.
et Afrin –, qui disposent chacun d’une assemblée musulmans, le PYD et ses groupes militaires sont de manière éhontée le droit international humanitaire, (4) Abdullah Öcalan, « Le confédéralisme démocratique », dans
législative et d’un gouvernement cantonal. Un toujours des «organisations terroristes (5) » associées dans le cadre d’attentats constituant des crimes de Stephen Bouquin, Mireille Court et Chris Den Hond (sous la dir.
de), La Commune du Rojava. L’alternative kurde à l’État-nation,
Conseil démocratique syrien doit à terme coiffer au PKK. De nombreuses personnalités de l’oppo- guerre », déclarait Mme Lama Fakih, conseillère pour Critica-Syllepse, Bruxelles-Paris, 2017.
les trois cantons, qui coordonnent déjà leurs sition syrienne l’accusent de faire le jeu du régime, les situations de crise à Amnesty International, en (5) Communiqué du 31 juillet 2017.
politiques. Les premières élections ont eu lieu en qu’il ne combat pas sur le terrain (lire l’encadré octobre 2015 (6). Un an plus tôt, un rapport de (6) « Forced displacement and demolitions in northern Syria »,
mars 2015, et d’autres sont prévues pour la fin de page 15). Mais d’autres ont changé de point de vue, Human Rights Watch relatait des faits proches (7). Amnesty International, Londres, 13 octobre 2015.
l’année, tandis que les assemblées législatives à l’instar de M. Bassam Ishak, ancien directeur (7) « Syria : Abuses in Kurdish-run enclaves », Human Rights
doivent être élues début 2018. exécutif d’une organisation de défense des droits On ne peut pas parler de nettoyage ethnique des Watch, New York, 18 juin 2014.
humains originaire de Hassaké. Il a d’abord rejoint Arabes, se défend Mme Queryo : «Quand les batailles (8) « Human rights abuses and international humanitarian law viola-
Les premiers scrutins ont été boycottés par les le Conseil national syrien (CNS), partie prenante de étaient imminentes, les YPG demandaient aux popula- tions in the Syrian Arab Republic, 21 July 2016 - 28 February 2017 »,
Conseil des droits de l’homme des Nations unies, commission d’enquête
Kurdes syriens proches du PDK, comme Mme Narin la Coalition, qui siégeait à Istanbul, avant de gagner tions de quitter leurs maisons le temps des combats. internationale indépendante sur la République arabe syrienne, Genève,
Matini, membre de la direction du Mouvement de le Rojava : « Quand la révolution est passée des J’ai moi-même visité après les batailles beaucoup 10 mars 2017.
15 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

OJAVA À L’ ÉPREUVE DE LA GUERRE

ur du chaos syrien
des femmes ne trouve pas de solution, le conflit est
transféré à la cour de justice. » Une force devenue indispensable
On retrouve là l’application directe de principes Si l’intervention russe a été décisive dans le renversement du cours de la guerre civile à partir de
inspirés du communalisme de Murray Bookchin. «Ici, septembre 2015, les troupes kurdes et leurs alliés au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS) jouent
chaque rue, chaque quartier peut créer une commune, un rôle majeur dans le repli de l’Organisation de l’État islamique (OEI). L’annonce, début juillet, de l’arrêt de
confirme M. Ibrahim Moussa, habitant de Kobané. l’aide américaine aux milices de l’opposition consacre une réalité de plus en plus prégnante : les bombardements
occidentaux ne peuvent être efficaces qu’avec un relais au sol, que seules les FDS peuvent assurer.
C’est comme un gouvernement de base, élu par les
habitants et révocable. L’année dernière, 2300 com- Fort de l’appui aérien russe et de l’aide des milices étrangères (Hezbollah libanais, brigades iraniennes
munes ont été enregistrées dans le canton de Kobané. et irakiennes, etc.), le régime syrien a réussi à consolider le contrôle de la frange occidentale de la Syrie,
Elles ont pu traiter 9700 plaintes, et seulement 500 celle où se trouve la majeure partie de la population. L’opposition syrienne a perdu la plupart de ses
ont dû aller en justice. Autre exemple : les habitants bastions urbains, à l’exception d’Idlib, où l’ex-Front Al-Nosra, renommé Hayat Tahrir Al-Cham, dispute
vérifient que la loi antimonopole est bien respectée l’hégémonie de la province à un autre groupe salafiste, Ahrar Al-Cham, avec, entre les deux, des lambeaux
dans chaque quartier, afin que les commerçants ne marginalisés de ce qu’il reste de l’Armée syrienne libre (ASL).
profitent pas de l’embargo pour augmenter les prix.» À partir de leurs réduits du Nord et de l’Ouest, les Unités de protection du peuple (YPG en kurde), fondues
dans les FDS, ont de leur côté repris progressivement une bonne partie de la rive droite de l’Euphrate. À
La situation à Kobané illustre aussi les défis posés l’exception d’un bref épisode (victorieux) à Hassaké, elles n’affrontent pas les forces du régime, mais
par la cohabitation de plusieurs communautés unies jouent leur propre carte. Redoutant l’établissement d’un Kurdistan syrien durable par la jonction entre le
pour combattre l’OEI, mais pas forcément d’accord canton d’Afrin et les deux cantons de l’Est, la Turquie est à son tour directement entrée en scène en
sur le reste. Sous le régime de M. Al-Assad, août 2016, en renfort aux troupes de l’ASL, sous le prétexte de participer à la bataille de Rakka. Mais
l’éducation se faisait uniquement en arabe. Non sans l’armée turque a mis plus de trois mois à reprendre une seule petite ville tenue par l’OEI, Al-Bab. Après la
difficulté, une réforme du système scolaire a permis chute de l’est d’Alep, cela a laissé le temps aux troupes fidèles au président Bachar Al-Assad de couper
de mettre à égalité les trois langues officielles, la route du sud et de mettre fin aux prétentions turques de jouer les premiers rôles.
syriaque, arabe et kurde, comme l’explique M. Dildar Absents des pourparlers d’Astana et de Genève, les Kurdes syriens ont su nouer des contacts avec les
Kobani, membre de la direction de l’éducation de ce grandes puissances, notamment à travers l’ouverture de représentations du Rojava dans plusieurs capitales,
canton : «Certains nous accusent de “kurdisation” : dont Paris, Berlin, Washington et Moscou. Tout en ménageant Ankara, la Russie protège indirectement le
c’est absurde. La moitié de nos vingt mille enseignants statu quo pour le canton d’Afrin et laisse passer des combattants. Au grand dam des Turcs, les Occidentaux
sont arabes. À Kobané, la plus grande partie de soutiennent de plus en plus ouvertement les FDS, non seulement par un appui aérien, mais aussi par
l’administration est kurde, comme la population. Mais, l’envoi d’un arsenal sophistiqué et de forces spéciales – principalement américaines, mais aussi françaises
à Tell Abyad, une région mixte, l’administration est et britanniques. Si la mosaïque des adversaires en présence s’est simplifiée depuis deux ans aux dépens
moitié kurde, moitié arabe.» de l’opposition armée et des djihadistes, la question de l’intégration de la Fédération démocratique de la
Syrie du Nord dans une solution durable pour le pays reste entière.
De jeunes M. C. ET C. D. H.

miliciennes yézidies
partent au front Front Al-Nosra sont venus ici, la situation est devenue heures de route, à travers un paysage parsemé de
très mauvaise. Ils intervenaient dans tous les aspects bâtiments détruits et de voitures calcinées, la ville
Notre avant-dernière étape est Manbidj, ville libérée de la vie. En plus, ils nous volaient et se battaient surgit. Les tireurs d’élite et les attentats djihadistes
en août 2016 de la férule de l’OEI par les FDS, au entre eux. Avec l’OEI, c’était encore pire. On avait ralentissent la progression des FDS. À l’entrée de la
terme d’une violente bataille qui a vu celles-ci se battre peur de parler, on pensait que les murs avaient des ville, un poste de secours de fortune, installé dans
aussi contre les troupes turques et contre une partie oreilles. Aujourd’hui, si nous avons un problème, nous un ancien garage, permet de soigner les blessés
de l’Armée syrienne libre (ASL). Dans le souk, la avons un conseil de quartier.» légers. Un peu plus loin, dans un autre immeuble, un
diversité culturelle saute aux yeux. Des femmes groupe de jeunes miliciennes yézidies, une minorité
et les obus. « Nous voulons reconstruire le plus vite couvertes du voile intégral font leurs courses à côté Les autorités locales doivent aussi composer avec religieuse kurde d’Irak, se prépare à partir au front.
possible pour que les gens reviennent », confie de femmes tête nue. Des Arabes vendent des fruits le poids d’un passé récent dramatique et la nécessité L’une d’elles affirme vouloir venger toutes les femmes
Mme Hawzin Azeez, qui travaille dans une association à côté de bouchers kurdes et de boulangers circas- d’empêcher de nouvelles haines. Membre du Conseil victimes de l’OEI. « Peu m’importe si les femmes
d’aménagement urbain. Selon elle, l’aide humanitaire siens. Ahmed, un Turkmène, prépare des pizzas et pour la réconciliation et l’intégration, Mme Abeer détenues sont yézidies, arabes ou turkmènes; nous
n’est pas à la hauteur des attentes ni des balaie l’idée d’une intervention turque. «Nous vivons Mahmoud est sans nouvelles depuis trois ans de son sommes venues ici pour les libérer. Après, nous
promesses : « La reconstruction se fait surtout avec ici ensemble, comme des frères. La relation entre les mari, arrêté par l’OEI. Elle insiste pourtant sur les efforts rentrerons chez nous, parce que nous ne sommes
nos propres forces. » communautés turkmène, kurde, arabe, tchétchène à mener en matière de conciliation. «Quand Manbidj pas une force d’occupation.»
est très bonne. Il y a même des mariages mixtes. Alors a été libérée, beaucoup de gens sont venus voir les
La bataille de Kobané, qui s’est déroulée entre qu’est-ce que la Turquie viendrait faire ici?» FDS pour dénoncer les collaborateurs. Ces derniers De la terrasse de l’immeuble où les combattants
septembre 2014 et janvier 2015, a marqué un ont été arrêtés par le conseil militaire pour empêcher viennent se restaurer et se reposer, la vue sur cette
tournant décisif dans la lutte contre l’OEI. Après la Mme Abeer Al-Aboud, qui porte le voile, appartient qu’il y ait des vengeances sans procès. À la suite de agglomération qui comptait autrefois 200 000 ha-
prise de Mossoul en Irak et de Rakka en Syrie, à la grande tribu arabe des Beni Sultan. Son nom notre travail de conciliation, 250 hommes qui n’avaient bitants est impressionnante. Entre les maisons
l’expansion du « califat » a enregistré ici son premier est cité pour un siège au gouvernement civil de pas de sang sur les mains ont été libérés. La peine détruites et celles qui sont encore debout, les rues
coup d’arrêt. Cette bataille a également permis au Manbidj, et elle aussi s’emporte contre les ambitions de mort n’existe pas ici.» Les djihadistes soupçonnés sont vides. Tous les habitants du quartier ont été
monde de découvrir une autre place pour les femmes prêtées à la Turquie : «Nous contestons radicalement ou condamnés pour des crimes de sang sont détenus évacués par précaution ; on entend des tirs spora-
au Proche-Orient. Kongra Star est le nom donné à les allégations turques selon lesquelles les Kurdes dans des prisons qui respecteraient la Convention de diques et quelques explosions. À l’étage du dessous,
la maison des femmes de la ville. Dans une petite domineraient les citoyens arabes, turkmènes, tché- Genève, signée par les YPG. des combattants partagent un grand plat de riz, de
rue tranquille, ce vaste édifice accueille notamment tchènes ou tcherkesses. Les cinq communautés légumes et de poulet. Les insignes de leurs
celles qui viennent porter plainte pour violences sont représentées dans le grand conseil, et les Sur la route de Rakka, nous faisons halte à Ayn- uniformes sont différents. Les uns sont arabes, les
conjugales. Une grande salle de réunion donne sur Arabes sont majoritaires dans tous les autres. La Issa, le quartier général militaire des FDS. Un milicien autres kurdes ou yézidis, mais tous écoutent atten-
le jardin, avec au mur la reproduction d’un tableau Turquie essaie de salir notre réputation. Si elle veut est en train de peindre au pochoir sur un mur «Forces tivement les échanges par radio entre un membre
peint par un artiste de Gaza : une jeune femme se battre contre les Kurdes sous ce prétexte, nous, démocratiques syriennes » en arabe, en kurde et en du groupe et l’état-major des FDS, qui leur transmet
surgissant des ruines, symbole de l’avenir et de les Arabes, ferons corps avec eux pour défendre syriaque. Le gouvernement autonome impose un les instructions. Leur pause est de courte durée.
l’espoir. De part et d’autre de cette image, les murs notre mosaïque de peuples. » service militaire de neuf mois. Mais, au front, L’OEI résiste et, même si sa défaite est annoncée
sont couverts de portraits de femmes tuées pendant l’immense majorité des combattants sont des volon- comme inéluctable, d’autres combats restent à
la bataille de Kobané. L’autre partie de la maison, Non loin du marché, nous rencontrons M. Ali taires, dont quelques étrangers, comme Robert Grodt, mener pour que le nom du Rojava ou de la
dotée d’une entrée indépendante et discrète, permet Hatem, un Arabe qui a travaillé toute sa vie comme ancien militant d’Occupy Wall Street, mort le 6 juillet Fédération démocratique de la Syrie du Nord figure
de recevoir les femmes en détresse. chauffeur dans la construction. Maintenant, il vend lors de l’entrée des YPG dans les faubourgs de Rakka. un jour sur les cartes.
des cigarettes, ce qui était passible de mort sous la Des convois militaires de blindés légers américains M IREILLE C OURT
Nos interlocutrices insistent sur l’égalité entre les coupe de l’OEI. «Quand l’Armée syrienne libre et le circulent sur les petites routes du secteur. Après deux ET C HRIS D EN H OND .
sexes comme pilier central du Contrat social du
Rojava. «Selon les nouvelles lois votées par le gouver-
nement autonome, un fils et une fille héritent à égalité
de parts, alors que la loi islamique ne prévoit qu’une Conquêtes kurdes dans le nord de la Syrie
demi-part pour elle, explique à titre d’exemple Mme Sara Atatürk
Mardin
Al-Khali, l’une des responsables de Kongra Star. Il Nusaybin Al-Malikiyah
n’est pas évident d’appliquer ces nouvelles Birecik
Adana Amoudé Kamechliyé
Tig

dispositions dans une société traditionnelle. Mais, peu Gaziantep Urfa TURQUIE Rumeilan
Karkamis
re

CANTON
à peu, les gens commencent à l’accepter. » Le gouver- Jarablus Kobané Ras Al-Ayn
ha DE CEZIRE
K

nement autonome interdit aussi la polygamie, même CANTON bou


r
s’il existe une exception à la règle. La «pénurie de D’AFRIN Manbidj Tell Abyad
jeunes hommes» pousse certaines femmes à vouloir Afrin Al-Bab Hassaké
épouser des hommes déjà mariés, raconte Mme Azeez :
Tichrin CANTON Ayn Issa Sinjar Moss
«Si toutes les parties concernées sont consentantes, DE KOBANÉ
le juge peut accorder exceptionnellement ce droit.» Alep
Idlib Rakka
Tabka IRAK
Trois langues TURQUIE
Euphra
te

sur un pied Maadan

d’égalité Alep
Lattaquié Rakka
ro n
Deir Ez-Zor 0 50 100 km
O

te
Eu

Lattaquié hr
at Contrôle du territoire à la mi-août 2017
p

« Dans cette région, il y a une coutume terrible : Oro DeirHama


Ez-Zor e
n Armée Principales zones perdues par l’OEI
la vengeance, nous explique aussi Mme Al-Khali, fière Tartous te SYRIE S Ysyrienne
R I E et milices étrangères depuis septembre 2014
Tartous
Homs
soutenant Bachar Al-Assad
de participer à l’éradication des « crimes d’honneur». Palmyre Principales zones perdues par les groupes
Armée turque et Armée syrienne libre (ASL)
Si quelqu’un tue mon frère, ma famille doit se venger Homs rebelles depuis septembre 2015
Forces kurdes (YPG et PKK) et groupes alliés,
en tuant un membre de l’autre famille. Kongra Star LIBAN Palmyre
dits Forces démocratiques syriennes Zone très peu peuplée
a formé un comité pour obtenir une réconciliation Tripoli IRAK
Damas Organisation de l’État islamique (OEI) Principaux Grand barrage hydroélectrique
par l’intermédiaire de représentants des deux familles puits de pétrole sur l’Euphrate
Hayat Tahrir Al-Cham (ex-Front Al-Nosra Al-Qaim
afin d’éviter la vendetta. Lorsqu’un problème apparaît et groupes alliés)
Baalbek Haditha
dans une commune de quartier, un comité de 0 200 km Autres groupes rebelles (y compris ASL)
Sources : Institute for the Study of War ; Syrian Civil War Map ;
Beyrouth JORDANIE Thomas Van Linge ; The Washington Institut for Near East E Policy.
femmes intervient pour tenter de le résoudre. Quand
up

elles n’y arrivent pas, elles viennent ici. Si la maison


hra

LIBAN CÉCILE MARIN


te

Damas
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
16
V INGTIÈME ANNIVERSAIRE DE LA RÉTROCESSION

L’étau chinois se resserre sur Hongkong


Deux décennies après son retour dans le giron chinois,
Hongkong voit ses marges d’autonomie se restreindre et
la répression s’accroître. En témoigne l’emprisonnement
de trois dirigeants du mouvement en faveur du suffrage
universel intégral, qui avait mobilisé les jeunes à l’au-
tomne 2014. Pourtant, un courant politique multiforme,
appelé « localiste », commence à s’ancrer dans la société.

P A R J E A N -J A C Q U E S G A N D I N I *

L A NOUVELLE cheffe de l’exécutif,


Mme Carrie Lam, a prêté serment en
avait mis les points sur les « i » : « En
aucune circonstance le haut degré
grande pompe, le 1er juillet 2017, dans un d’autonomie dont dispose Hongkong ne
Hongkong barricadé où étaient déployés doit servir de prétexte pour s’opposer au
vingt escadrons de la garnison de l’Armée gouvernement central (2). » FRANCESCOLIETTI.COM
populaire de libération. La cérémonie a
coïncidé avec le vingtième anniversaire Cela n’a pas empêché le rassemblement
de la rétrocession de la colonie britan- annuel commémorant la sanglante répres-
nique à la Chine, et le président Xi Jin- sion des événements de Tienanmen, à
ping a fait le déplacement, sous haute pro- Pékin, en 1989. Ce 4 juin 2017, sur l’im- FRANCESCO LIETTI. – « It's Here ! » (C’est ici !), 2015
tection. En clôturant les festivités, il a mense scène du parc Victoria de Hong-
confirmé qu’à Hongkong c’était lui le kong, les orateurs chantent des chants
patron : « Toute activité qui met en danger patriotiques et scandent des slogans récla- ignorant les errements du maoïsme et le Toutefois, les « localistes » ne sont pas diverses options. L’identité hongkongaise
la souveraineté et la sécurité de la Chine, mant que Pékin revienne sur son verdict mouvement social d’avril-mai 1989. En homogènes. Certains d’entre eux mettent est multiple, car nous sommes tous issus
qui remet en question la Loi fondamentale au sujet de ce mouvement, étiqueté «rébel- réaction est apparu un mouvement géné- l’accent sur la lutte contre le contrôle du des différentes strates de l’immigration,
[sorte de Constitution], qui défie le pou- lion contre-révolutionnaire ». Mme Chow rationnel emmené par Scholarism, un gouvernement de Pékin, qualifié d’«impé- qui n’a jamais cessé. » Il est non violent,
voir central ou qui utilise Hongkong Hang-tung, vice-présidente de l’Alliance groupe militant créé en mai 2011. Son fon- rialiste », et sur l’autodétermination, tout et le soutien des classes populaires est pour
comme base pour mener des activités pour l’appui aux mouvements démocra- dateur, un collégien de 14 ans, M. Joshua en restant ouverts à une alliance avec le lui essentiel : «La démocratie, ce n’est pas
d’infiltration et de sabotage contre la tiques et patriotiques en Chine, qui Wong, n’allait plus quitter le devant de la camp pandémocrate ; c’est le cas de que le vote. Ce que veulent les gens, c’est
Chine continentale est un acte qui fran- regroupe l’ensemble des organisations et scène. Il n’est pas hostile à ce qu’on Demosisto ou de l’indépendant Eddy Chu avoir le contrôle de leur vie. » Comme
chit la ligne jaune et est totalement inad- partis du camp pandémocrate, rappelle que enseigne davantage l’histoire de la Chine, Hoi-dick. D’autres se prononcent en M. Law, il pense qu’il faut « élargir le
missible (1). » Un mois plus tôt déjà, à les Hongkongais ont la chance de s’expri- minimisée pendant la période coloniale bri- faveur d’une « nation hongkongaise », champ de bataille à toute l’Asie du Sud-
Pékin, M. Zhang Dejiang, numéro trois mer pour ceux qui ne le peuvent pas, de tannique, ni même à ce qu’on en souligne avec la création d’une République de Est ». Le 4 septembre 2016, il a été élu au
du Parti communiste chinois (PCC), à la rendre hommage aux victimes pour ceux des aspects positifs, mais il refuse une ver- Hongkong, par des moyens violents s’il Conseil législatif dans sa circonscription
tête du Groupe central de coordination qui en sont empêchés et de proposer un sion préécrite par l’État chinois, qui relè- le faut, à l’instar du groupe Youngspiration des Nouveaux Territoires Ouest avec plus
des affaires de Hongkong et de Macao, réconfort à ceux qui sont encore en vie. verait, dit-il, du « lavage de cerveau ». de M. Baggio Leung, d’Indigenous de de suffrages qu’aucun autre candidat
Après le lancement d’une pétition qui a M. Edward Leung Tin-kei et du Parti (84 000), ce qui lui a valu le surnom de
recueilli cent mille signatures, puis une national de M. Chan Ho-tin, avec, dans « roi des votes ».
Refus du « lavage de cerveau » manifestation monstre et un sit-in de huit certains cas, des discours aux relents dis-
«
N OUS DEVONS nous battre pour que
les valeurs universelles bénéficient à de
sursis. Ils sont également frappés de cinq
ans d’inéligibilité. Cette décision témoigne
jours devant le siège central du gouverne-
ment, M. Leung Chun-ying a retiré son
projet en 2012. Ainsi s’affirme une identité
criminatoires, voire xénophobes.

M. Chu Hoi-dick s’est fait connaître en


Trois autres localistes étiquetés « indé-
pendants » ont été élus lors de ce scrutin :
MM. Nathan Law et Edward Yiu Chung-
plus en plus de gens », nous déclarait d’une fermeture de plus en plus sensible. civique hongkongaise. 2006 en lançant une campagne pour défen- yim, ainsi que Mme Lau Siu-lai, universi-
quelques heures plus tôt le président de dre le patrimoine de Hongkong puis en taire engagée dans la défense des colpor-
l’Alliance, M. Albert Ho. Cet ancien Lors de notre rencontre en juin, M. Law, Toute une génération s’éveille à la poli- luttant contre la spéculation foncière après teurs et des marchés de rue du quartier
député au Conseil législatif – de 1997 à président du tout jeune parti Demosisto, tique, déçue par les partis traditionnels, avoir créé en 2011 la Ligue Terre et Justice populaire de Mongkok. Tous trois sont
2016 – est aujourd’hui l’un des principaux fondé en 2014 avec M. Wong, et plus vieillissants et jugés trop patriotes. Un (Land Justice League). Adepte de la bicy- affiliés au groupe pandémocrate, qui,
responsables du Parti démocratique. « La jeune élu au Conseil législatif lors du scru- nombre croissant de Hongkongais, clette et de la décroissance, il nous dit ne quoique en baisse, totalise vingt sièges
situation actuelle est piégeuse, commente- tin du 4 septembre 2016, expliquait : « Le notamment les jeunes, se définissent plus faire confiance au camp pandémo- (sur soixante-dix). Ensemble, ils atteignent
t-il, mais je soutiens la formule “Un pays, “mouvement des parapluies” a marqué désormais comme « localistes » ; ils met- crate sans être pour autant indépendantiste. la barre fatidique des vingt-quatre élus,
deux systèmes (3)”, car c’est l’intérêt des un tournant dans ma vie. Adeptes de la tent l’accent sur la préservation de l’iden- Il se situe entre les deux : «Il faut redéfinir nécessaire pour empêcher la promulgation
deux parties. Je me sens profondément non-violence, nous nous sommes inspirés tité et de l’autonomie hongkongaises, cer- un nouvel ordre constitutionnel au moyen de textes de loi que pourraient imposer
chinois, tout en étant très attaché à l’État du mouvement social d’avril-mai 1989 en tains n’hésitant pas à revendiquer d’un référendum laissant ouvertes les les députés pro-Pékin.
de droit qui fait la spécificité de Hong- Chine et nous avons braqué les projec- ouvertement l’indépendance. Ils adoptent
kong. » M. Lau San-ching, lui, a connu teurs du monde entier sur Hongkong. Je une stratégie plus radicale contre le
dans sa jeunesse, de 1981 à 1991, les ne pensais pas que les choses iraient si contrôle de Pékin, en insistant sur le style Le camp démocrate affaibli au Parlement
geôles chinoises en tant que militant
trotskiste (4), et appartient au deuxième
plus important parti pandémocrate, le Parti
vite. Demosisto veut se tourner davantage
vers les classes populaires que les partis
démocrates traditionnels, défenseurs des
de vie et l’histoire de Hongkong. Ils veu-
lent préserver les acquis des libertés
publiques et de l’État de droit, tout en
P ARMI les indépendantistes, qui disposent
eux aussi de quatre sièges, les deux mem-
tale, mais également aux principes juris-
prudentiels de la common law, ce qui sera
citoyen : « Ce qui fait la spécificité de classes moyennes ; vers les cols bleus prônant plus de justice sociale. Selon une bres de Youngspiration, MM. Baggio plus difficile à combattre en cause d’appel.
Hongkong par rapport au reste de la comme mon père, car l’horizon écono- enquête de 2015 (6), 40 % des résidents Leung et Yau Wai-ching, se sont fait remar- De nouvelles élections ne pourront avoir
Chine, c’est l’exercice effectif des libertés mique n’est plus aussi radieux. » se définissent comme hongkongais quer lors de la prestation de serment, le lieu que vingt et un jours après que toutes
démocratiques. Mais la lutte continue (contre 21,8 % en 2008), 18 % comme 11 octobre 2016, en brandissant une ban- les voies de recours auront été épuisées.
pour obtenir le suffrage universel direct, Ancien secrétaire général de la Fédéra- chinois (34,4 %) et 40 % comme ayant derole «Hongkong n’est pas la Chine», en En attendant, le camp démocrate se
sans filtre préalable. » Bien qu’il en ait tion des étudiants, M. Law comprend les une identité métissée. Seuls 4 % des 18- prononçant le mot «Chine» avec mépris retrouve réduit à vingt sièges, incapable
été personnellement victime, il ressent une frustrations des tenants de l’indépendance, 35 ans se sentent chinois. et en disant, au lieu de « Republic of d’exercer son droit de veto.
certaine admiration pour ce régime qui a dont certains sont ses amis. Mais il votait China», «Refucking of China» («putain
restauré « la grandeur de la Chine », et au Conseil législatif avec le camp pan- Du reste, l’afflux d’immigrés (500 000 de Chine»)... Leur serment a aussitôt été La voie est libre pour Mme Carrie Lam,
qui mise sur le développement avec démocrate tout en proposant un référen- en dix ans) et de visiteurs continentaux rejeté. À Pékin, le comité permanent de élue sur la base de l’ancien système de
notamment les projets d’investissements dum d’autodétermination en 2047, date à qui forment les trois quarts des 56 millions l’Assemblée nationale populaire a fourni vote. Haute fonctionnaire de la colonie
communs entre Hongkong et la province laquelle prendra fin le régime spécial ins- de touristes recensés en 2016, suscite une sa propre interprétation de la Loi fonda- britannique pendant dix-neuf ans, elle est
limitrophe du Guangdong. tauré pour cinquante ans. « Il faut sortir hostilité grandissante, malgré son impact mentale en estimant : «Celui qui prononce passée sans transition au service de Pékin.
de l’isolement, s’ouvrir sur l’internatio- économique : la part du tourisme dans le intentionnellement des mots qui ne corres- Sa feuille de route paraît tracée. Elle
Avocate et militante des droits humains, nal, assure-t-il. C’est la raison pour produit intérieur brut atteint 5 %. On pondent pas à la forme du serment prescrit devrait comporter l’adoption d’une loi
Mme Kit Chan se montre moins optimiste : laquelle Demosisto renforce ses reproche également aux Chinois du conti- par la loi, ou qui prête serment d’une antisécession, prévue par l’article 23 de
«La conjoncture actuelle est mauvaise. En connexions dans toute l’Asie du Sud-Est : nent de profiter des services publics et manière qui n’est pas sincère ou solennelle, la Loi fondamentale, pour pouvoir sévir
outre, l’économie dépend de plus en plus Taïwan, Japon, Vietnam. » sociaux, notamment des hôpitaux, de sera considéré comme quelqu’un qui refuse contre les opposants politiques... Mais il
des investissements chinois, la part des peser sur le système scolaire – la moitié de prêter serment. Le serment prêté de cette n’est pas sûr qu’elle en prenne le risque.
investissements étrangers diminuant d’au- En ce 4 juin 2017, ils étaient 110 000 des 95000 enfants nés en 2011 et intégrant manière n’est pas valide, et la personne En effet, le localisme est en train de s’en-
tant. Avec le durcissement de la répression au parc Victoria. A priori considérable l’école primaire six ans plus tard sont de concernée est disqualifiée pour occuper raciner. Il a déjà le soutien des classes
lors du “mouvement des parapluies”, la pour une population de 7,3 millions d’ha- mère chinoise continentale –, de créer des [ses] fonctions.» À Hongkong, le tribunal moyennes. Saura-t-il gagner celui des
peur s’est insinuée dans les esprits. » Ce bitants, ce chiffre est cependant le plus pénuries de certains produits de première a entériné cette interprétation. Les élus classes populaires ?
mouvement a mobilisé beaucoup de bas depuis 2008. Cela tient au fait que, nécessité, comme le lait en poudre, et de n’ont donc pas pu siéger.
jeunes (5) : du 27 septembre au 15 décem- pour la deuxième année de suite, le mou- manquer de civisme.
bre 2014, ils ont occupé le centre de Hong- vement étudiant n’est pas présent. En Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à ne
kong pour protester contre la volonté de effet, à l’issue du « mouvement des para- En outre, les riches continentaux achè- pas s’en être tenus strictement au texte. (1) François Bougon et Florence de Changy, « Xi
Jinping met en garde les démocrates de Hongkong »,
Pékin de procéder à une présélection des pluies », la Fédération des étudiants a tent au prix fort résidences et apparte- C’est le cas de M. Leung Kwok-hung, dit Le Monde, 3 juillet 2017.
candidats au poste de chef de l’exécutif et changé de majorité et adopté une ligne ments, faisant grimper encore les prix « Long Hair », figure du camp pandémo- (2) Stuart Lau, «Chinese state leader Zhang Dejiang
pour réclamer un suffrage universel total, « identité hongkongaise ». Ses membres de l’immobilier, qui sont déjà les plus crate, qui a arboré un parapluie jaune et announces Beijing’s plans to tighten grip on Hongkong»,
mais n’ont pas obtenu satisfaction. Le considèrent que l’histoire de la Chine élevés du monde, et empêchant de plus demandé des comptes au gouvernement South China Morning Post, Hongkong, 27 mai 2017.
17 août dernier, trois des principaux diri- continentale, à laquelle appartient Tienan- en plus les locaux d’accéder à un loge- central pour le massacre de la place (3) Formule qui signifie que peuvent coexister deux
geants du mouvement, MM. Nathan Law, men, n’est plus leur histoire. ment individuel (lire sur notre site Tienanmen ; mais aussi de Mme Lau Siu- systèmes (capitaliste à Hongkong comme à Taïwan
et socialiste sur le continent), à condition de reconnaître
Alex Chow et Joshua Wong, ont été « Logement, bombe sociale à retarde- lai qui a détaché chaque syllabe du texte, un seul pays : la République populaire de Chine.
condamnés par la cour d’appel à respec- Le précédent chef de l’exécutif, ment »). Enfin s’affirme également la le rendant incompréhensible, de M. Law (4) Lau San-ching, Dix ans dans les camps chinois.
tivement huit, sept et six mois d’empri- M. Leung Chun-ying, avait voulu imposer volonté de préserver la langue cantonaise qui a prononcé le mot «République» avec Témoignage, 1981-1991, préface de Jean-Jacques
sonnement ; le parquet avait jugé trop fai- un programme d’«éducation patriotique», face à l’influence grandissante du man- une intonation interrogative et de M. Yiu Gandini, Dagorno - L’Esprit frappeur, Paris, 2002.
ble leur condamnation en première avec des manuels scolaires exaltant «l’har- darin, notamment dans le monde des Chung-yim qui a réclamé un véritable suf- (5) Lire Nahan Siby, «L’été de la révolte se prolonge
à Hongkong », Le Monde diplomatique, octobre 2014.
instance à des travaux d’intérêt général et monie, l’identité et l’unité nationale» et un affaires, et devenu souvent la première frage universel. Poursuivis en justice, ils
à une peine de trois mois de prison avec renforcement de l’usage du mandarin, pré- langue étrangère enseignée dans les ne peuvent pas non plus siéger, selon la (6) Kwong Ying-ho, « L’essor du localisme à
Hongkong : une nouvelle voie pour le mouvement
sentant le PCC comme une organisation écoles, devant l’anglais (parlé par 5 % décision du tribunal rendue publique le démocratique ? » Perspectives chinoises, Hongkong,
* Chercheur indépendant. « progressiste, altruiste et unitaire », et de la population). 14 juillet, qui se réfère à la Loi fondamen- septembre 2016.
17 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

RÉPUBLICAINS, DÉMOCRATES, MÉDIAS, SERVICES SECRETS

Donald Trump débordé par le parti antirusse


(Suite de la première page.) sa part, la Russie a agi de même 36 fois. »
Qu’on n’attende pas qu’une telle mise en
Promettant de subordonner les consi- perspective édulcore trop souvent les ful-
dérations géopolitiques aux intérêts éco- minations du New York Times contre les
nomiques des États-Unis, il s’adressa à fourberies de Moscou.
la fois aux partisans d’un nationalisme
économique (« L’Amérique d’abord »), Le quotidien oublie également de rap-
nombreux dans les États industriellement peler à ses jeunes lecteurs que le prési-
sinistrés, et à ceux que quinze ans de dent russe Boris Eltsine, qui, en 1999,
guerres ininterrompues, avec pour résul- choisit M. Poutine pour successeur, avait
tat le pourrissement de la situation ou le été réélu trois ans plus tôt, bien que très
chaos généralisé (Afghanistan, Irak, malade et souvent ivre, au terme d’un
Libye), avaient convaincus des mérites scrutin frauduleux conduit avec l’assis-
d’un certain réalisme. « Nous nous por- tance de conseillers américains et avec
terions mieux si nous ne nous étions pas l’appui déclaré du président des États-
occupés du Proche-Orient depuis quinze Unis. Le New York Times avait pourtant
ans (3) », concluait M. Trump en salué ce résultat dans un éditorial intitulé
avril 2016, certain que l’« arrogance » « Une victoire pour la démocratie russe »
© MERLYN EVANS - PORTLAND GALLERY, LONDRES

des États-Unis avait provoqué « un (4 juillet 1996). « Les forces de la démo-


désastre après l’autre » et « coûté des cratie et de la réforme ont remporté une
milliers de vies américaines et des mil- victoire décisive mais pas définitive »,
liers de milliards de dollars ». estimait-il alors. « Pour la première fois
dans l’histoire, une Russie libre a libre-
Inattendu de la part d’un candidat répu- ment choisi son dirigeant. »
blicain, ce diagnostic rejoignait le senti-
ment de la fraction la plus progressiste du Désormais, le quotidien new-yorkais
Parti démocrate. Mme Peggy Noonan, qui se situe aux avant-postes de la préparation
écrivit les discours les plus remarqués de psychologique à un conflit contre la
Ronald Reagan et de son successeur Russie. Une telle dynamique ne rencontre
immédiat, M. George H. Bush, le souligna presque aucune résistance. À droite, pen-
à l’époque : « En matière de politique MERLYN EVANS. – « Composition No. 2 », 1965 dant que le Wall Street Journal réclame,
étrangère, [M. Trump] s’est positionné à le 3 août, que les États-Unis arment
la gauche de Hillary Clinton. Elle est bel- l’Ukraine, le vice-président Michael
liciste, trop démangée par le désir d’uti- Le problème des alliances militaires n’est Restait la presse. Elle aussi redoutait les services de renseignement améri- Pence évoque en Estonie le « spectre de
liser la force armée, et elle manque de dis- donc pas tant à ses yeux qu’elles risquent que l’incompétence de M. Trump ne cains à la Russie, ensorcelle le Parti l’agression » russe, puis encourage la
cernement. Ce sera la première fois dans d’étendre les conflits davantage qu’elles menace l’ordre international dominé démocrate et la presse. Coup double : il Géorgie à rejoindre l’OTAN, enfin salue
l’histoire moderne qu’un candidat répu- ne dissuadent les agressions, mais par les États-Unis. Elle n’avait aucune permet de délégitimer l’élection de le Monténégro qui vient d’adhérer à l’al-
blicain à l’élection présidentielle se situera qu’elles reviennent trop cher aux Amé- prévention contre les croisades mili- M. Trump et interdit à celui-ci de pro- liance militaire.
à gauche de sa rivale démocrate, et cela ricains. Et que, à force de régler la note, taires, surtout quand celles-ci pouvaient mouvoir quelque dégel que ce soit avec
rendra les choses intéressantes (4). » ceux-ci voient leur pays devenir « une être badigeonnées de grands principes Moscou. Pourtant, quand Washington Loin de s’inquiéter de cette avalanche
nation du tiers-monde ». « L’OTAN humanitaires, internationalistes, pro- s’offusque de l’ingérence d’une puis- de gestes provocateurs, qui coïncident
Intéressantes, les choses le sont encore, [Organisation du traité de l’Atlantique gressistes. Or, selon ces critères, ni sance étrangère dans les affaires inté- avec une montée des tensions entre les
mais pas tout à fait comme Mme Noonan nord] est obsolète, assène M. Trump le M. Poutine ni sa prédilection pour des rieures d’un autre État, qui relève encore deux grandes puissances (sanctions com-
l’avait prédit. Tandis que la « gauche » 2 avril 2016 lors d’un meeting. Nous nationalistes de droite n’étaient irrépro- cette bizarrerie ? merciales contre Moscou, expulsion de
postule que la paix découle non pas de défendons le Japon, nous défendons l’Al- chables. Mais l’Arabie saoudite ou diplomates américains par la Russie),
l’intimidation des autres nations, mais lemagne, et ils ne nous paient qu’une Israël, pas davantage. Cela n’empêchait Et qui signale que les conversations télé- The New York Times joue les pyromanes.
de rapports plus équitables avec elles, fraction de ce que ça nous coûte. L’Ara- pas Riyad de pouvoir compter sur phoniques de Mme Angela Merkel n’ont Il salue, le 2 août, la « réaffirmation de
M. Trump, totalement indifférent au sen- bie saoudite s’écroulerait si nous par- le Wall Street Journal, férocement anti- pas été espionnées par le Kremlin, mais l’engagement américain à défendre les
timent de l’opinion publique mondiale, tions. Il faut se montrer disposé à quitter russe. Quant à Israël, la quasi-totalité par la Maison Blanche de M. Obama ? nations démocratiques contre les pays
opère comme un maquignon en quête du la table, faute de quoi vous n’obtenez des médias américains appuyaient sa Interrogeant l’ancien directeur du rensei- qui les menaceraient », puis regrette que
meilleur « deal » pour lui et ses électeurs. jamais un bon deal. » politique, bien que l’extrême droite par- gnement américain James Clapper, un le sentiment de M. Pence « ne soit pas
ticipe à son gouvernement. représentant – républicain – de Caroline également éprouvé et célébré par
du Nord, M. Thomas Tillis, rompit ce l’homme pour qui il travaille à la Mai-
Soupçon d’une entente ténébreuse
L
Un peu plus d’une semaine avant que silence en janvier dernier. Il rappela que son Blanche ». Mais, à ce stade, peu
M. Trump ne prenne ses fonctions, le les États-Unis « s’étaient mêlés de importe à vrai dire ce que M. Trump
E « BON DEAL », le président des certains éléments du Pentagone redou- journaliste et avocat Glenn Greenwald – à 81 élections depuis la seconde guerre éprouve encore. Le président des États-
États-Unis espérait le conclure avec taient qu’un rapprochement entre qui l’on doit la publication des révélations mondiale. Cela n’inclut ni les coups Unis n’est plus en mesure d’imprimer
Moscou. Un nouveau partenariat aurait MM. Trump et Poutine les prive d’un de M. Edward Snowden sur le pro- d’État ni les “changements de régime” sa volonté sur ce dossier. Ayant constaté
inversé la détérioration des rapports entre ennemi présentable, une fois détruit le gramme de surveillance de masse de la par lesquels nous avons cherché à modi- cette impuissance, Moscou en tire les
les deux puissances en favorisant leur pouvoir militaire de l’OEI. Les clinto- National Security Agency (NSA) – aler- fier la situation à notre avantage. Pour conséquences.
alliance contre l’Organisation de l’État niens avaient hâte d’imputer leur défaite tait sur le cours des événements. Il obser-
inattendue à d’autres raisons que la can- vait que les médias américains étaient
islamique (OEI) et en reconnaissant « Dans la périphérie de l’OTAN »
E
l’importance de l’Ukraine pour la sécurité didate choisie et sa campagne inepte : le devenus « l’outil le plus précieux » des
russe. L’actuelle paranoïa américaine piratage des données du Parti démocrate services de renseignement, « que pour la
relative à tout ce qui concerne le Kremlin imputé à Moscou ferait l’affaire. Les plupart ils révèrent, servent, croient et N SEPTEMBRE , des manœuvres et Vladimir V. Poutine, l’un et l’autre
conduit à oublier qu’en 2016, après néoconservateurs, « qui avaient promu soutiennent ». Au même moment, les militaires russes, sans précédent depuis peu aimés en France, surtout à gauche,
l’annexion de la Crimée et l’intervention la guerre d’Irak, qui détestaient Poutine démocrates, « encore sous le choc d’un la chute du Mur, devraient mobiliser ne l’a pas aidé (14) ».
directe de Moscou en Syrie, M. Barack et qui jugeaient que la sécurité d’Israël échec électoral aussi inattendu que trau- près de cent mille soldats, marins et
Obama relativisait lui aussi le danger n’était pas négociable (8) », étaient matisant », lui semblèrent « perdre la rai- aviateurs à proximité de l’Ukraine et Les États européens sauront-ils
représenté par M. Vladimir Poutine. Ses révulsés par les tentations néo-isolation- son et endosser n’importe quelle suppu- des pays baltes. De quoi offrir au New enrayer l’engrenage militaire qui se des-
interventions en Ukraine et au Proche- nistes de M. Trump. tation, saluer n’importe quelle tactique, York Times la matière d’un article de sine ? En ont-ils la volonté ? La crise
Orient n’étaient, selon lui, que des impro- s’allier à n’importe quel scélérat » (11). « une » rappelant la campagne d’affo- coréenne devrait en tout cas leur avoir
visations, des raidissements mal maîtrisés Enfin, les médias, le New York Times lement que le journal alimenta en 2002- rappelé que Washington est indifférent
face à des « États-clients sur le point de et le Washington Post en particulier, La coalition antirusse n’avait pas 2003 contre les prétendues « armes de aux pots cassés loin de chez lui. Sou-
lui échapper » (5). rêvaient d’une nouvelle affaire du Water- encore atteint tous ses objectifs, mais déjà destruction massive » de l’Irak. N’y cieux de crédibiliser la menace nucléaire
gate. Ils n’ignoraient pas que leur lecto- Greenwald entrevoyait les ambitions de manquait ni le colonel américain du président Trump en Extrême-Orient,
rat – bourgeois, urbain, cultivé – détestait l’« État profond » : « On assiste en ce annonçant sombrement : « Chaque matin le sénateur républicain Lindsey Graham
M. Obama ajoutait : « Les Russes ne avec passion le président élu, méprisait moment à une guerre ouverte entre, d’une quand nous nous réveillons, nous savons a laissé échapper le 1er août que, « si des
peuvent pas nous changer ou nous affai- sa vulgarité, ses tropismes d’extrême part, cette faction non élue mais très puis- qui est la menace » ; ni l’inventaire de milliers de gens meurent, ils mourront
blir de façon significative. C’est un petit droite, sa violence, son inculture (9). Et sante qui réside à Washington et voit pas- l’arsenal russe, d’autant plus terrifiant là-bas, pas ici ». Il ajouta que le prési-
pays, c’est un pays faible, et leur éco- rechercherait par conséquent n’importe ser les présidents et, d’autre part, celui qu’il se doublait d’une disposition aux dent des États-Unis partageait son sen-
nomie ne produit rien que d’autres veu- quelle information ou rumeur susceptible que la démocratie américaine a élu pré- « campagnes de désinformation » ; ni timent : « Il me l’a dit. »
lent acheter, si ce n’est du pétrole, du de provoquer sa destitution ou sa démis- sident. » Alimentée par les services de l’évocation des véhicules de combat de
gaz et des armes. » Ce qu’il redoutait sion forcée. Un peu comme dans Le renseignement, une conjecture galvanisait SERGE HALIMI.
l’OTAN qui, entre l’Allemagne et la
alors de son homologue russe, c’était Crime de l’Orient-Express, le roman tous les adversaires du nouveau locataire Bulgarie, « s’arrêtent pour laisser les
surtout... la sympathie qu’il inspirait à d’Agatha Christie, chacun avait en de la Maison Blanche : Moscou détenait (3) « Today », NBC, 21 avril 2016.
enfants monter à bord ».
M. Trump et à ses partisans : « Trente- somme ses raisons de frapper, mais toutes contre M. Trump des secrets compromet- (4) Peggy Noonan, « Simple patriotism trumps
ideology », The Wall Street Journal, New York,
sept pour cent des électeurs républicains les mains désignaient la même cible. tants–financiers, électoraux, sexuels – qui Mais le plus délicieux dans ce modèle 28 avril 2016.
approuvent Vladimir Poutine, l’ancien le paralyseraient en cas de crise entre de journalisme (embarqué avec l’armée) (5) « The Obama doctrine », entretien avec Jeffrey
chef du KGB. Ronald Reagan doit se L’intrigue se noua d’autant plus faci- les deux pays (12). fut assurément le moment où, pour Goldberg, The Atlantic, Boston, avril 2016.
retourner dans sa tombe (6) ! » lement que les frontières séparant ces localiser les exercices de Moscou sur (6) Conférence de presse du 16 décembre 2016.
quatre univers étaient assez poreuses. Le soupçon d’une entente ténébreuse son propre territoire et en Biélorussie, (7) Le Figaro, Paris, 31 mai 2017.
Dès janvier 2017, le sommeil éternel Entre les faucons républicains, incarnés de cet ordre, que l’économiste clintonien le New York Times eut recours à (8) Michael Crowley, « GOP hawks declare war
de Reagan avait retrouvé sa tranquillité. par M. John McCain, président de la Paul Krugman a résumée en parlant d’un l’expression « dans la périphérie de on Trump », Politico, Arlington, 2 mars 2016.
«Les présidents arrivent et repartent, mais commission des forces armées du Sénat, « axe Trump-Poutine », a transformé le l’OTAN » (13)... (9) Lire « La déroute de l’intelligentsia », Le Monde
la politique ne change pas », conclura et le complexe militaro-industriel, l’en- militantisme antirusse en arme de poli- diplomatique, décembre 2016.
M. Poutine (7). Les historiens étudieront tente allait de soi. Les architectes des tique intérieure contre un président de Dorénavant, toute tentative d’apai- (10) « Statement by former national security
un jour ces quelques semaines pendant dernières aventures impériales améri- plus en plus détesté en dehors du bloc sement avec Moscou venant de Paris ou officials », 8 août 2016, www.globalsecurity.org
lesquelles convergèrent les efforts des ser- caines, en particulier en Irak, avaient ultraconservateur. Il n’est plus rare d’en- de Berlin sera jugée « munichoise » par (11) Fox News, 12 janvier 2017. La veille,
Greenwald avait détaillé son propos dans « The deep
vices de renseignement américains, des mal vécu la campagne de 2016 et les tendre des militants de gauche devenir un establishment néoconservateur qui a state goes to war with president-elect, using unverified
dirigeants de l’aile clintonienne du Parti quolibets que M. Trump réserva à leur des apologistes du FBI ou de la CIA, repris la main à Washington, et claims, as Democrats cheer », The Intercept,
démocrate, de la plupart des élus républi- expertise. Une cinquantaine d’intellec- depuis que ces deux agences servent de pourfendue sur-le-champ par la quasi- 11 janvier 2017.
cains et des médias hostiles à M. Trump. tuels et d’officiels annoncèrent que, bien repaire à une opposition larvée au prési- totalité des médias américains. On en est (12) Lire « Marionnettes russes » et « L’État pro-
au point où, se penchant sur la forte baisse fond », Le Monde diplomatique, janvier et mai 2017.
Leur projet commun ? Empêcher toute que républicains, ils refuseraient de sou- dent américain. Et qu’elles le combattent
entente entre Moscou et Washington. tenir le candidat de leur parti qui « met- par des fuites permanentes. de popularité du président français, le (13) Eric Schmitt, « US troops train in Eastern
Europe to echoes of the Cold War », The New York
trait la sécurité nationale du pays en New York Times a déniché une expli- Times, 6 août 2017.
Les motifs de chacun étaient diffé- danger ». Certains franchirent le pas et On comprend pourquoi le piratage des cation, miroir parfait de son obsession : (14) Adam Nossiter, « Macron’s honeymoon
rents. Les services de renseignement et votèrent pour Mme Clinton (10). données du Parti démocrate, imputé par «La réception luxueuse de Donald J. Trump comes to a halt », The New York Times, 7 août 2017.
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
18
UN MODE DE FINANCEMENT UNIQUE ,

Métamorphoses du paysage
M. Donald Trump et les médias américains cultivent une du début du XXIe siècle : déclin des petites comme les radicaux de droite Breitbart et structurelle, comme au Royaume-Uni, en
relation d’amour-haine : les journalistes qui ont offert à ses annonces et des réclames imprimées, non Infowars, traitent de questions de fond, Allemagne et dans les pays scandi-
compensé par l’activité en ligne ; crises mais déforment les faits, quand ils ne men- naves (7), ils proposent en général des
frasques une formidable publicité gratuite dissèquent à pré- financières de 2001 et 2008, qui rognent tent pas purement et simplement. informations bien plus approfondies et
sent sa présidence ; lui les étrille sans relâche. Ces rapports encore les revenus publicitaires. Entre 2005 critiques que leurs pendants commerciaux.
et 2016, ces derniers sont passés de 49 à Dans la plupart des démocraties, il serait
tendus masquent une homogénéisation de l’économie des 20 milliards de dollars (42 à 17 milliards logique que l’État intervienne pour pallier Par comparaison avec d’autres grands
médias. Même les nouveaux sites d’information adoptent d’euros), dont seulement 30% glanés en l’effondrement économique de ce système pays démocratiques, les États-Unis ont de
ligne, où les tarifs restent moins élevés. hypercommercial, marqué par la sous-pro- loin le plus petit secteur de médias sub-
un modèle qui décourage l’enquête sociale et le reportage. Quoique en augmentation, les recettes duction d’informations de qualité et la sur- ventionnés. Les financements de Public
des abonnements ne compensent pas les production de nouvelles sensationnalistes Broadcasting Service (PBS) et de National
pertes publicitaires. Les cours des actions et trompeuses. Aux États-Unis, en Public Radio (NPR) représentent moins
PAR RODNEY BENSON * ont plongé et un tiers des soixante revanche, une action publique soulèverait de 3 euros par habitant, contre 70 euros en
mille emplois à temps plein de journaliste l’opposition farouche d’une coalition de France, 86 euros au Royaume-Uni,

I
de presse écrite ont disparu, les coupes les conservateurs anti-État et de journalistes 116 euros en Allemagne et 152 euros en
plus importantes touchant l’investigation professionnels motivés par une lecture Norvège. En réalité, la majorité des fonds
L Y A UN DEMI-SIÈCLE, le président amé- des titres comme le New York Times, le et la couverture des affaires publiques (5). rigoriste du premier amendement, qui de PBS et NPR provient de donations, en
ricain Richard Nixon fustigeait « les Wall Street Journal, Politico, des maga- interdit selon eux toute action de l’exécutif vertu du statut hybride de ces groupes
médias » comme s’il s’agissait d’une zines nationaux comme Time et The Atlan- Résultat : un nombre croissant de dans la presse. Certes, les médias du audiovisuels, à la fois public et à but non
seule entité indistincte. À une époque tic, ainsi que les principaux journaux groupes cotés vendent des titres importants « service public » ne sont pas à l’abri des lucratif. Pourtant, même en incluant ces
dominée par une poignée de chaînes de régionaux. Les secteurs public et associa- à des grandes fortunes. En 2013, le fon- pressions étatiques, mais lorsque leur dons, les médias publics américains ne
télévision, de magazines et de journaux, tif, minoritaires mais dynamiques, propo- dateur d’Amazon, M. Jeffrey Bezos, autonomie bénéficie d’une protection récoltent pas 8 euros par tête (8).
il n’avait pas tout à fait tort. Toutefois, sent parfois un contrepoids à ce système acquiert le Washington Post, et le proprié-
depuis le début des années 2000, le pay- indexé sur l’économie de marché. taire de l’équipe de base-ball des Boston
sage s’est largement diversifié. Red Sox, M. John Henry, rachète le Boston En quête d’un public haut de gamme
On peut distinguer au moins trois
familles, tous genres et supports confon-
Mais les limites entre ces catégories
sont floues et poreuses. Des chaînes de
télévision et des sites comme le Huffing-
Globe. L’année suivante, M. Glen Taylor,
propriétaire de l’équipe de basket du Min-
nesota Timberwolves, met la main sur le
B IEN qu’ils aient revu à la baisse leurs
ambitions journalistiques depuis la crise
ses séries de documentaires diffusées sur
la chaîne câblée Home Box Office (HBO)
dus. D’abord celle de l’info-divertisse- ton Post et Vox tentent de réconcilier jour- Star Tribune, le plus important journal de économique, les médias commerciaux – mais aussi disponibles gratuitement sur
ment de masse (1), avec des sites Internet nalisme de qualité et info-divertissement ; cet État. Fin 2015, le milliardaire ultracon- traditionnels (c’est-à-dire des sociétés qui son site ou sa chaîne YouTube –, il offre
bien établis comme BuzzFeed et le Huf- la neutralité politique affichée par le servateur Sheldon Adelson s’offre le Las produisaient à l’origine des journaux, des un aperçu précieux de la vie dans des pays
fington Post ainsi que de grandes chaînes New York Times et d’autres médias domi- Vegas Review-Journal. Ces magnats ont magazines et des chaînes de télévision) comme l’Ukraine ou la Corée du Nord et
de télévision nationales (CBS, ABC, nants est vivement contestée, pas seule- injecté un élément de diversité dans un uni- restent dominants, tant en termes de chif- même, en 2014, dans les territoires tenus
NBC, leurs filiales locales et la chaîne ment par des critiques conservateurs (lire vers économique homogène et pourraient, fre d’affaires que de bénéfices ou d’au- par l’Organisation de l’État islamique
d’information CNN. Puis vient la famille l’article pages 1 et 17). À l’autre bout du s’ils le souhaitaient, résister à la pression dience en ligne. Les principaux sites d’in- (documentaire qui a remporté le prix Pea-
partisane (2), représentée par Fox spectre, quand la plus grande télévision du profit. formation, le Huffington Post et body); en août, il a couvert la manifestation
News (conservatrice), MSNBC (progres- locale, Sinclair, regardée par 70 % des BuzzFeed, génèrent très peu de profits, d’extrême droite à Charlottesville (Virgi-
siste), des radios principalement conser- foyers américains, recrute un ancien Le Washington Post et le NewYork Times voire aucun. On est loin de la marge habi- nie). D’après Danny Gold, correspondant
vatrices, la blogosphère et les satires poli- porte-parole de M. Donald Trump au ont été des précurseurs en enquêtant sur tuelle de 8 à 15 % de la presse papier, sans de Vice News, il s’agit de «s’effacer» et
tiques comme le « Daily Show », présenté poste d’analyste politique en chef, on lui l’administration de M. Trump, et ce n’est compter les résultats grassouillets des de servir de «pont» pour que les protago-
par Trevor Noah, et « Last Week Tonight reproche d’utiliser ses 173 chaînes pour pas un hasard si aucun des deux n’est chaînes d’information du câble. nistes du documentaire expriment leur
with John Oliver ». La troisième famille « promouvoir un programme essentielle- détenu par un groupe de médias (la majo- point de vue personnel (9). Vice News
privilégie un journalisme de qualité, avec ment de droite (3) ». rité des actions du New York Times appar- Les médias numériques financés uni- touche un public bien plus jeune – 25 ans
tiennent à la famille Sulzberger). Néan- quement par la publicité en ligne travaillent en moyenne – que les médias traditionnels.
moins, ce type de propriété individuelle avec des équipes minuscules et moins bien
«Tu gagnes trop de Pulitzer » suscite de nouvelles inquiétudes sur de payées que les rédactions traditionnelles. Il y a tout de même une ombre au

P OUR bien comprendre l’avènement de


ce nouvel écosystème, il faut revenir sur
Tout récemment encore, celle-ci repré-
sentait 80 % du chiffre d’affaires de la
possibles biais politiques, conflits d’inté-
rêts ou manques de transparence.
M. Trump a sauté sur l’occasion pour twee-
La version américaine du Huffington Post
ne compte qu’environ 250 rédacteurs à
temps plein, dont beaucoup se contentent
tableau : celle que fait planer sur l’infor-
mation le publireportage moderne, connu
sous le nom de «publicité native», car les
la période qui a suivi le prétendu « âge presse écrite américaine, soit la plus grande ter contre l’«Amazon Washington Post» et de recycler ce que produisent d’autres contenus sponsorisés sont subtilement inté-
d’or » des années 1970, marqué par le proportion dans les pays occidentaux. menacé l’entreprise de vente en ligne organes de presse, tandis que le New York grés au cœur de l’éditorial. Vice News, tout
Watergate (1972-1974) : les années 1980 d’une enquête antitrust pour intimider Times emploie 1300 journalistes profes- comme BuzzFeed, en est l’un des pion-
et 1990, au cours desquelles le profit Le basculement de l’engagement au ser- M. Bezos. Si les motivations réelles du sionnels à temps plein, dont aucun n’est niers, grâce à son agence de marketing Vir-
devint l’alpha et l’oméga des médias. vice du public vers la logique mercantile président américain ne relèvent assurément censé agréger des contenus déjà existants. tue. Par exemple, l’un de ses sites, appelé
apparut en pleine lumière lorsque, un jour pas du seul droit de la concurrence, il est The Creators Project et financé par son
Alors que, en France, nombre de jour- de 1986, Wall Street fit dégringoler le vrai qu’Amazon domine un nombre crois- D’après les données recueillies par «partenaire fondateur Intel», propose des
naux dépensent plus qu’ils ne gagnent et cours des actions de Knight Ridder alors sant de secteurs, ce qui multiplie les risques ComScore en 2015, les médias tradition- reportages où des ingénieurs et des artistes
ne pourraient survivre sans les aides que le légendaire groupe de presse venait de conflit d’intérêts. nels attirent plus d’internautes que leurs utilisent du matériel de la marque d’infor-
publiques, l’information rapporte gros de récolter sept prix Pulitzer, l’une des plus concurrents nés en ligne. Dans l’ordre, de matique. La dénomination «partenaire fon-
aux États-Unis, et depuis longtemps. prestigieuses récompenses profession- Pour la plupart des citoyens, la télévi- grands noms comme ABC, CNN, NBC, dateur » suggère que les marques ne se
Dans les années 1980, un groupe coté en nelles du monde. Un analyste boursier sion reste la principale source d’informa- CBS, USA Today, le New York Times et contentent pas d’associer leur nom à un
Bourse comme Gannett, qui publie aurait alors expliqué à M. Frank Hawkins, tion (57 % des adultes recouraient à ce Fox News figurent parmi les dix sites d’in- programme, mais cherchent à infléchir la
notamment USA Today (le quotidien directeur du conglomérat, qui l’interrogeait moyen en 2016, contre 38 % à Internet, formation les plus consultés aux États-Unis. ligne éditoriale en fonction de leur intérêt.
national le plus vendu du pays), réalise sur la cause de ce décrochage : « C’est selon le Pew Research Center). Soucieux En incluant les importations britanniques
avec ses cent titres un profit net de 25 %, parce que tu gagnes trop de Pulitzer. L’ar- de maintenir leur audience à l’ère du câble comme la BBC (15e) et le Guardian (17e), Derrière l’image tendance et alternative
voire plus. Il s’impose comme un modèle gent consacré à ces projets devrait rester et d’Internet, les grands journaux télévi- ils occupent 29 des 50 premières places de que cultive Vice News se cache un schéma
à suivre. La recette ? Éliminer la concur- dans la case “résultats” (4).» La pression sés (ABC, CBS, NBC) deviennent de plus ce classement. commercial on ne peut plus capitaliste.
rence afin de s’assurer un monopole local, a continué à s’accentuer dans les années en plus sensationnalistes et superficiels. Parmi ses investisseurs, on trouve la Fox
réduire le personnel et comprimer les 1990, plaçant l’optimisation des profits La couverture des questions de fond pen- Que 21 médias de la nouvelle génération (M. James Murdoch, fils du magnat Rupert
budgets, bourrer les pages de dépêches au-dessus de toute autre considération. dant la campagne présidentielle est passée figurent dans ce classement atteste cepen- Murdoch, siège désormais à son conseil
bon marché et maximiser la publicité. de deux cent vingt minutes en 2008 à dant une transformation notoire. Les d’administration), Time Warner Inc.,
* Professeur de sociologie et de sciences des médias C’est dans ce contexte peu glorieux que trente-deux minutes en 2016 (6). À l’in- organes de presse présents uniquement sur Hearst, Disney, A&E Network et nombre
à la New York University. survient, par vagues successives, la crise verse, les sites ouvertement partisans, Internet offrent un large éventail de sujets, d’autres sociétés de capital-risque. En
d’idées et de formats. Des agrégateurs somme, les nouveaux sites d’information
comme le Huffington Post et BuzzFeed en ligne offrent un paysage contrasté. Leurs
produisent de plus en plus de contenus ori- qualités distinctives pourraient s’avérer fra-
ginaux, y compris des informations et des giles, une fois l’élan expérimental initial
reportages politiques. Politico et The Hill rattrapé et domestiqué par les impératifs
donnent un aperçu détaillé des coulisses de commerciaux.
la politique. Au-delà du Top 50, des sites
plus modestes comme Medium (lancé par On tient souvent pour acquis ce prin-
M. Evan Williams, cofondateur de Twitter) cipe : les domaines où les médias com-
privilégient les longs articles de fond. Deux merciaux ne peuvent ou ne veulent pas
méritent une attention particulière pour
leurs pratiques journalistiques singulières :
(1) Lire Sophie Eustache et Jessica Trochet, « De
Vox et Vice News. l’information au piège à clics », Le Monde diploma-
tique, août 2017.
Loin du scoop, les rédacteurs de Vox (2) Lire « Délire partisan dans les médias améri-
choisissent des sujets complexes, comme cains », Le Monde diplomatique, avril 2014.
le conflit syrien, le système de santé amé- (3) Sydney Ember, « Sinclair requires TV stations
ricain ou le changement climatique, et to air segments that tilt to the right », The New York
Times, 12 mai 2017.
apportent une analyse en profondeur agré-
(4) Philip Meyer, The Vanishing Newspaper. Saving
mentée de graphiques, de questions- Journalism in the Information Age, University of
réponses et de diaporamas. Des dossiers Missouri Press, Columbia, 2004.
thématiques, ludiques mais sérieux, trai- (5) « Newspapers fact sheet », Pew Research Center,
tent de sujets aussi variés que « Les Washington, DC, 2 juin 2017.
18 meilleurs programmes télévisés dis- (6) Comptage effectué deux semaines avant le scrutin.
ponibles actuellement » (mis à jour toutes Andrew Tyndall, « Issues ? What issues ? », Tyndall
Report, 25 octobre 2016, http://tyndallreport.com
les semaines), « Violences policières :
(7) Lire André Schiffrin, « L’État norvégien
9 faits à connaître » (4 janvier 2016), « Le protecteur de la culture », Le Monde diplomatique,
bitcoin expliqué » (3 novembre 2015) et mars 2010.
« Comprendre le système migratoire amé- (8) Rodney Benson, Matthew Powers et Timothy
ricain » (4 août 2015). Neff, « Public media autonomy and accountability :
Best and worst policy practices in 12 leading
democracies », International Journal of Communi-
Vice News se caractérise par un journa- cation, vol. 11, Los Angeles, 2017.
lisme d’immersion au ton très personnel (9) Déclarations de Danny Gold au NewYork Center
qui met l’accent sur l’aspect visuel. Dans for Communication, New York, 23 novembre 2015.
19 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

UNE INFORMATION DÉGRADÉE

médiatique américain
s’aventurer, notamment l’enquête et le instruits en savent tout autant sur les affaires
reportage sur les questions sociales, publiques que leurs homologues européens.
incombent à la philanthropie. Mais le Mais, aux États-Unis, un immense fossé
journalisme à but non lucratif suffit-il sépare le quart inférieur du quart supérieur,
vraiment à combler le vide ? tandis qu’en Europe occidentale même les
personnes les moins instruites et les moins
Entre 2005 et 2014, 308 médias à but fortunées sont presque aussi bien informées
non lucratif sont apparus aux États-Unis, que les plus privilégiées (17). Rien de sur-
dans vingt-cinq États (10). La plupart fonc- prenant quand on sait que l’élite des médias
tionnent essentiellement grâce à des contri- américains s’engage à fournir «des infor-
butions de grandes fondations comme mations de qualité pour un public de qua-
Ford, MacArthur, Gates et Knight, et esti- lité (18)», laissant à tous les autres le soin
ment assurer une forme de service public. de se débrouiller avec le contenu indigent
Une étude récente portant sur dix-huit d’en- ou déformé des journaux télévisés ou de
tre eux (tant locaux ou régionaux que fédé- certains sites Internet.
raux) montre qu’ils affectent 34% à 85%
de leur budget à l’éditorial, contre 12% à Qu’il soit élitiste, partisan ou de masse,
16 % en moyenne pour les médias com- aucun média américain n’est parvenu à se
merciaux (11). Ils se spécialisent en général pencher sur la précarité liée à la mondiali-
dans les reportages et enquêtes sur la poli- sation qui sous-tend le malaise politique
tique intérieure ou les affaires étrangères. actuel. Rares sont ceux qui daignent parler
des populations vivant en marge de l’élite
Cette presse à but non lucratif a contribué urbaine et culturelle, ou même s’adresser
au renouveau du journalisme d’investiga- à elles. Il s’agit de groupes sociaux qui
tion, comme le site ProPublica (fondé en pèsent sur le plan électoral, mais qu’aucun
2008), lauréat de trois prix Pulitzer, et d’au- indicateur ne place dans la case des dona-
tres moins récents mais en pleine expan- teurs en puissance, des abonnés potentiels
sion : le Center for Investigative Repor- ou des cibles publicitaires de choix. Le trai-
ting (fondé en 1977) et le Center for Public tement de M. Trump, qu’il soit flatteur ou
Integrity (fondé en 1989). ProPublica a par critique, rapporte gros; trop peu de médias
exemple braqué les projecteurs sur la ont le courage de porter leur attention ail-
Croix-Rouge (12), sur les accointances leurs. Ainsi, les impératifs commerciaux
entre la Réserve fédérale et certains géants font la loi. En fin de compte, le nouveau
financiers, ou encore sur les efforts parti- paysage médiatique américain pourrait
culièrement agressifs des hôpitaux pour s’avérer beaucoup moins diversifié qu’il
récupérer l’argent que leur doivent des ne le paraît au premier abord.
familles modestes.
R ODNEY B ENSON .
En dépit de ces réalisations, toutes DESSIN DE SELÇUK
ancrées dans un courant de réformisme
(10) Jesse Holcomb et Amy Mitchell, « Personal
libéral de gauche, les fondations ne peuvent envie de voir, comme tout le monde dans emprise sur le processus éditorial à tra- (Breitbart, les commentateurs Sean Hannity wealth, capital investments and philanthropy », State
contrebalancer l’échec économique du la fondation. Je me dois de faire de mon vers les contenus sponsorisés, la presse et Rush Limbaugh) s’adressaient à une of the News Media, Pew Research Center, Washington,
journalisme commercial américain. Les mieux dans l’exercice de mes fonctions, commerciale numérique subit des pres- audience six points à droite du centre. Seuls DC, 26 mars 2014.
dons aux organes de presse atteignent au mais je ne crois pas que les fondations sions encore plus fortes que ses prédé- Yahoo News et le Wall Street Journal atti- (11) « Finding a foothold : How nonprofit news
ventures seek sustainability », Knight Foundation,
mieux 150 millions de dollars par an : une soient la meilleure manière de servir l’in- cesseurs traditionnels. Certes, l’abonne- raient un lectorat qui se percevait comme Miami, 28 octobre 2013.
goutte d’eau par rapport à la perte des reve- térêt général dans une démocratie (13). » ment constitue une manne pour quelques relativement centriste (15). (12) Justin Elliott et Laura Sullivan, « Comment la
nus publicitaires dans la grande presse. Les titres d’élite, comme le Wall Street Jour- Croix-Rouge a collecté un demi-milliard de dollars
plus importants médias à but non lucratif, Bien souvent, la générosité s’accom- nal, le Washington Post et le New York Pareille situation pose une question pour Haïti et construit six maisons », 3 juin 2015,
ProPublica et le Christian Science Monitor, pagne d’obligations implicites. Les Times (qui compte désormais plus de cruciale : comment faire circuler l’infor- www.propublica.org
emploient entre soixante-dix et quatre- grands donateurs préfèrent financer des deux millions d’abonnés en ligne), mais mation entre ces publics clivés ? Souvent (13) Entretien avec un responsable de la fondation
qui a souhaité garder l’anonymat, mars 2013.
vingts journalistes chacun. Mais nombre projets précis plutôt que le fonctionne- il ne peut pas fonctionner pour tous. accusés de renforcer les préjugés, les
(14) Michael Getler, «Tensions over pensions »,
d’autres fonctionnent avec des équipes ment courant, créant une pression perma- réseaux sociaux apporteraient plus de PBS Ombudsman, 14 février 2014, www.pbs.org
d’une douzaine de journalistes tout au plus. nente pour adapter le contenu à leurs exi- Les attaques incessantes de M. Trump solutions que de problèmes. D’après une (15) Amy Mitchell, Jeffrey Gottfried, Jocelyn Kiley
gences. Compte tenu de leur dépendance contre les journalistes qui le critiquent ont étude récente, loin de s’enfermer dans les et Katerina Eva Matsa, «Political polarization & media
En outre, la plupart des fondations ne à l’égard de la charité privée, les médias accentué la fragmentation idéologique du « bulles de filtre » où ne percent que les habits », Pew Research Center, 21 octobre 2014.
s’engagent pas sur le long terme.Avec leurs publics subissent ces contraintes de plein paysage médiatique. En 2014, sur une nouvelles qui renforcent leurs convic- (16) Richard Fletcher et Rasmus Kleis Nielsen,
conseils d’administration dominés par des fouet. En 2012, PBS crée une série en plu- échelle politique graduée de dix points à tions, les utilisateurs de réseaux sociaux « Using social media appears to diversity your news
diet, not narrow it », NiemanLab, 21 juin 2017,
chefs d’entreprise, elles conçoivent leur sieurs épisodes sur l’économie américaine gauche à dix points à droite, les lecteurs du ont plus de chances de se heurter à des www.niemanlab.org
action comme une aide transitoire permet- qui, sponsorisée par Dow Chemical, New York Times, du Washington Post et de points de vue contraires aux leurs que les (17) James Curran, Shanto Iyengar, Anker Brink
tant aux organes à but non lucratif de péren- épouse étroitement les intérêts de l’entre- Politico se situaient entre trois et cinq points non-utilisateurs (16). Lund et Inka Salovaara-Moring, « Media system,
niser leur assise en devenant de vraies prise. En 2013, la même chaîne réalise un à gauche, Fox News (hors émissions d’opi- public knowledge and democracy : A comparative
study », European Journal of Communication,
entreprises. Ainsi leur conseillent-elles de documentaire sur les drones subventionné nion) à deux points à droite du centre, En définitive, les débats suscités par la Thousand Oaks (Californie), vol. 24, no 1, 2009.
destiner leur information à un public haut par Lockheed Martin, qui en fabrique. tandis que le reste des médias de droite polarisation partisane des médias cachent (18) Déclarations d’Arthur Sulzberger Jr., directeur
de gamme, susceptible à la fois de signer Enfin, en 2014, elle produit une série, The un clivage de classe encore plus abyssal. du New York Times, à la Columbia School of
des chèques et d’attirer des annonceurs de Pension Peril, qui détaille les problèmes Les Américains les plus fortunés et les plus Journalism, New York, 6 avril 2011.
prestige. Certains médias, comme Pro- causés par la retraite des fonctionnaires,
Publica, mettent leurs articles à la libre dis- avec les subsides d’un investisseur milliar-
position de sites commerciaux : ils gagnent daire qui voudrait les supprimer. « Ces
en visibilité, mais pas en autonomie éco- scandales, confesse le médiateur de PBS,

Libre-échange des ordures


nomique ni en indépendance vis-à-vis de mettent au jour les compromis éthiques
leurs donateurs. dans les arrangements financiers et le
manque de transparence pour les téléspec-
Les publications à but non lucratif qui tateurs, qui découlent en partie des diffi-
tentent de toucher un public moins élitiste
rencontrent encore plus de difficultés. Le
cultés à financer le système public de radio-
télévision (14).»
A USSI SÛREMENT que l’aiguille d’une boussole pointe vers le
nord, le trajet des poubelles indique le sens de la domination :
le faible recueille les restes du fort. Le commerce international
l’importation de vingt-quatre types de déchets solides d’ici
à la fin de l’année afin de « protéger les intérêts environne-
mentaux de la Chine et la santé du peuple ». Il ressort en effet
San Francisco Public Press, fondé n’échappe pas à la règle. Les États-Unis, qui achètent à la Chine des campagnes d’inspection menées depuis quelques mois
en 2009 par Michael Stoll, qui voulait en Quelles conclusions tirer des expé- des téléphones portables et du travail bon marché, lui revendent... dans les usines de retraitement que « de grandes quantités
faire « le Wall Street Journal du peuple », riences américaines dans le domaine de des ballots d’emballages défraîchis, des compressions de de matières polluantes, voire dangereuses, se retrouvent
refuse la publicité et le parrainage des l’hypercommercialisation médiatique et bouteilles en plastique, des chiffons et de la ferraille. Ces sous- dans les déchets solides susceptibles d’être utilisés comme
grandes entreprises. « Les travailleurs à de la philanthropie ? En dépit de quelques produits de consommation destinés au recyclage représentent matières premières (2) ». Nul ne sait avec quelle vigueur sera
bas salaire, explique Stoll, n’intéressent points positifs, des problèmes structurels l’une des vitrines mondiales méconnues du made in USA : six mis en œuvre ce bannissement, qui touche une gamme variée
pas les publicitaires des journaux tradi- limitent la capacité du système à informer des dix premières entreprises exportatrices américaines prospèrent de scories sidérurgiques contenant des métaux lourds, de
tionnels, qui promeuvent des produits de correctement l’ensemble des citoyens sur dans ce secteur (1), qui a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de résidus textiles et, plus important en termes de volume, de
luxe. » Le San Francisco Public Press les sujets qui les concernent. 5,6 milliards de dollars (4,8 milliards d’euros) rien qu’avec l’empire rognures de plastique et de papiers mélangés. La prohibition
fonctionne principalement grâce à une du Milieu. Et qui expédie sur les océans plus d’un million de de cette dernière catégorie serait notamment due à l’auto-
main-d’œuvre bénévole et avec un budget Affaiblis, les grands groupes survivent. conteneurs remplis de vieux papiers – le produit américain le plus matisation du tri des cartons dans les usines américaines. «
annuel inférieur à 100 000 dollars. Malgré Gannett a récemment tenté – en vain – de exporté par ce mode de transport. Première importatrice mondiale, La séparation entre les différentes qualités de papier était
la qualité de ses enquêtes, il peine à pren- racheter Tronc (pour « Tribune online la Chine a pour sa part acheté pour 18 milliards de dollars de plus précise lorsqu’elle était effectuée à la main », note un
dre de l’envergure. Une conclusion s’im- content», ex-Tribune-Publishing), proprié- déchets l’année dernière, dont 7,3 millions de tonnes de plastique spécialiste du secteur (3).
pose : les médias à but non lucratif qui taire du Chicago Tribune et du jadis réputé usagé. Lequel, une fois trié par des petites mains sous-payées,
Plus fondamentalement, il s’agit pour Pékin de favoriser l’émer-
s’efforcent d’atteindre des publics dédai- Los Angeles Times. La consolidation du puis reconditionné, voguera à nouveau vers les supermarchés
gence d’une filière nationale de recyclage, en substituant aux
gnés par la presse de marché n’y parvien- secteur se poursuit. Sept entreprises cotées sous forme d’objets flambant neufs.
déchets importés ceux collectés sur place. Pour l’instant margi-
dront guère tant que les fondations qui en Bourse détiennent un quart des jour- Jusqu’ici, industriels et politiques s’accommodaient de ce nales, ces restrictions pourraient se durcir et modifier la circu-
les financent n’auront d’yeux que pour naux américains. La propriété des chaînes libre-échange des rebuts : moins de pollution dans les métro- lation mondiale des ordures, miroir décidément fidèle des
les nouveaux modèles d’entreprise. locales se concentre comme jamais. Quant poles occidentales ; une matière première bon marché pour les équilibres géoéconomiques. En attendant, les États-Unis recher-
aux chaînes nationales, leur rôle dans le constructeurs chinois ; enfin, ces cargaisons de seconde main chent activement de nouveaux partenaires à qui refourguer
Il faut enfin garder à l’esprit que les spectacle permanent autour de M. Trump permettent aux compagnies maritimes de charger les porte- leurs poubelles. Le Vietnam, la Malaisie et le sous-continent
dons aux fondations ne sont pas « gra- ne leur inspire guère de scrupules. Puisque conteneurs qui, sinon, repartiraient à vide vers les ateliers du indien sont sur les rangs.
tuits ». Ces sommes, débloquées grâce à les audiences et les profits grimpent, où monde. Mais voilà : asphyxiée sous les gaz et la crasse, la
population chinoise gronde et menace. Et les autorités P IERRE R IMBERT .
de généreuses déductions fiscales, consti- est le problème ?
tuent une redirection des ressources réagissent. Avec les opérations « Clôture verte », en 2013, puis
publiques vers des entités opaques. «Nous Le journalisme professionnel continue « Épée nationale », lancée cette année, le gouvernement tente (1) Palmarès en volume (et non en valeur) mesuré en nombre de conteneurs
de contrôler le commerce des ordures en élevant la qualité de 20 pieds exportés. « Top 100 importers and exporters », Journal of Commerce,
ne sommes pas réglementés, on ne nous à se raréfier (même le New York Times, vol. 18, no 11, New York, 29 mai 2017.
minimale des déchets étrangers autorisés.
demande pas de rendre des comptes, qui a longtemps résisté, a annoncé au (2) https://docs.wto.org, rubrique « Notifications ».
témoigne un responsable des donations à printemps dernier la suppression de cent Le 18 juillet dernier, Pékin notifiait formellement à l’Orga- (3) Bill Mongelluzzo, « China wastepaper import ban less severe than feared »,
la presse. Je n’ai pas besoin de prendre postes de secrétaire de rédaction). À nisation mondiale du commerce son intention d’interdire JOC.com, 4 août 2017.
rendez-vous avec des gens que je n’ai pas l’heure où les publicitaires resserrent leur
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
20
BAISSE DES CRÉDITS ET ABERRATIONS BUREAUCRATIQUES

Ubu règne sur l’université française


Des élèves en quête d’université, des professeurs exaspérés,
des facultés au bord de l’asphyxie… On ne peut pas dire
que la rentrée s’annonce sous les meilleurs auspices. Pour
diminuer les fonds publics consacrés à l’enseignement
supérieur français, les gouvernements ont imaginé des
normes quantitatives et des dispositifs qui tous conduisent
à un renforcement de la bureaucratie. Jusqu’à l’absurde.

L
PAR ALAIN GARRIGOU *

’ENSEIGNEMENT coûte cher. Com- baccalauréat, qui ne joue pas de rôle


ment ne pas être tenté d’en réduire la fac- d’orientation ; d’autant que l’université
ture ? L’État néolibéral n’a pas la pri- assume aussi une fonction, inavouée, de
mauté de ce souci gestionnaire, conçu traitement social du chômage.
comme une exigence de rationalisation.

BRIDGEMAN IMAGES
La réponse principale qui y est appor- Face à ces problèmes, l’administration
tée – limiter les effectifs – se confond peu française, convertie au management et aux JONATHAN
ou prou avec une sélection sociale. On a algorithmes, a cru trouver le sésame qui WOLSTENHOLME.
– « Your Move »
un peu oublié que Mai 68 est partielle- permet d’échapper à la décision politique (À toi de jouer), 2003
ment né en réaction aux plans d’écono- et aux risques : l’admission postbac (APB).
mies d’un pouvoir effrayé par l’explosion Que cache cet acronyme typique de la nov-
des effectifs universitaires, ou encore que langue bureaucratique? L’État garantit en économies ne sont pas possibles; mais on réponses au hasard et quelquefois une Autre résultat de cette gestion aber-
la loi Devaquet (1) a suscité la forte mobi- principe l’accès à l’université à tous les voit mal comment un ordonnateur aveugle bonne réponse par-ci, par-là. rante : la dégradation de la qualité de
lisation de 1986. bacheliers... mais pas forcément dans la – l’État – pourrait les identifier alors qu’il l’université, y compris dans le cas d’ins-
voie voulue. Les propositions disponibles confie la tâche à des bureaucraties auto- Quelques pointages en première année titutions censées avoir l’intelligence pour
Le rejet de ces projets n’y a rien en ligne pendant l’été offraient un bel nomes et concurrentielles. Les universités ont révélé une proportion relativement raison d’être. La culture managériale ins-
changé : l’université demeure en première exemple de liste kafkaïenne. La presse s’est se comportent souvent comme des insti- constante de notes très basses : une moitié pire aussi des regroupements de papier,
ligne. Les gouvernants croient en effet emparée une nouvelle fois de l’affaire en tutions banales, chacune cherchant à entre zéro et 5 sur 20. L’administration de comme les communautés d’universités et
trouver là un gisement tout désigné d’éco- mettant en évidence les blocages : pour défendre ses intérêts. Placées sous tutelle certaines universités a alors enjoint aux d’établissements (Comue), dans une
nomies par le nombre de fonctionnaires, beaucoup de bacheliers, aucune place dans budgétaire, elles se révèlent généralement enseignants de ne plus mettre zéro aux course au gigantisme.
par leur faible capacité de mobilisation, les universités alentour et les filières dites frileuses, pour ne pas dire malthusiennes. copies blanches. Explication : l’État ne
par le peu d’efficacité d’un premier cycle « en tension ». Vous voulez devenir géo- S’il existe des filières plus ou moins pri- versait plus de dotation pour les étudiants La « révolution » managériale a accru
marqué par l’« échec scolaire » – même si mètre? Vous ferez un brevet de technicien sées, le refus de toute réallocation des ayant eu zéro. Facétieux ou indignés par le pouvoir des présidences au détriment
celui-ci ne tient pas à l’université mais au supérieur (BTS) commercial. moyens risque fort de prévaloir, étant la consigne, des correcteurs ont attribué de l’ancien mandarinat. Le métier d’uni-
donné les équilibres internes issus des élec- des notes de 0,25 ou 0,1 afin de marquer versitaire a fortement changé depuis sa
tions universitaires. On peut faire leur désapprobation. S’ils croyaient déran- définition de 1984, qui associait à parts
Apparence de rationalité confiance aux membres d’une filière dont ger, ils se trompaient : ils ont reçu le feu égales l’enseignement et la recherche. Si

F AUTE de disponibilité et le critère quan-


titatif régnant en maître, les heureux élus
comme la Commission européenne, les
États sont condamnés à faire des économies
le nombre d’étudiants décline pour proté-
ger leurs effectifs enseignants et leurs res-
sources administratives et pour refuser de
vert administratif. On est tenté de rappro-
cher les pratiques bureaucratiques de
l’État néolibéral de celles de l’ère sovié-
bien que certains, en dehors de toute léga-
lité, affirment avoir trois missions, en y
ajoutant l’administration. Pourtant, ce
seront tirés au sort dans certaines filières. sans provoquer de révoltes. D’où une poli- transférer des moyens à une voisine aux tique, avec leurs statistiques ajustées aux recours aux universitaires pour gérer
Au risque d’exclure ceux qui ont mené tique de rabot budgétaire en économisant effectifs croissants. intérêts de la machine planificatrice... Un l’université va de pair avec leur dessai-
d’excellentes études secondaires. Au bout sur tout, mais plus sûrement sur les princi- comble pour des adeptes du marché auto- sissement. En effet, ce ne sont pas des
du compte, la sélection sociale par l’ar- paux postes de dépenses – l’enseignement Par ailleurs, la précision des effectifs régulateur. Quels sont les véritables chif- fonctions dirigeantes qui leur sont attri-
gent – qui peut aller suivre des études à et l’armée – et sur les investissements ou annoncés, à l’étudiant près, cache un grand fres sur lesquels se fonde l’offre d’ensei- buées, mais le plus ordinaire des travaux
l’autre bout de la France? –, des vocations les prestations sociales. L’idéologie du flou. Il suffit d’observer les amphithéâtres, gnement des universités ? L’effectif du de secrétariat. Ils doivent par exemple se
avortées et la multiplication des échecs. management permet de donner à ces pleins en début d’année, avant que se pro- départ, largement fictif ? Ou l’effectif cor- charger de l’enregistrement des notes
Lesquels justifient, en un cercle vicieux, mesures une apparence de rationalité. Sans duise une désertion d’abord massive puis rigé par anticipation des abandons ? dans le système informatique, sans se ren-
de futures économies... être réduit au rôle minimal que lui assignent progressive. On peut mettre cet exode sur dre compte que cette tâche viole le prin-
les libéraux les plus dogmatiques, l’État est le compte des amphithéâtres surchargés de Avec le tirage au sort, l’injustice se dou- cipe de l’anonymat des copies. Devant le
La ministre de l’enseignement supérieur convié à une cure d’amaigrissement en éco- première année. Mais croit-on sérieusement ble d’une absurdité. Trouverait-on une uti- refus de certains enseignants, et surtout
Frédérique Vidal souligne un « énorme nomisant là où il ne peut pas (encore) pri- que cette sélection physique l’emporte ? lité au système s’il faisait au moins com- la menace de recours, la mesure a été
gâchis» (France Inter, 17 juillet 2017); le vatiser. La politique universitaire française On pouvait auparavant distinguer les étu- prendre la violence du marché à des jeunes abandonnée. Reste que la politique d’aus-
premier ministre Édouard Philippe s’in- n’a rien d’unique, puisque tous les pays diants «réels» des étudiants «de papier» gens qui veulent suivre des études de droit térité a conduit les universités à limiter
digne de l’«absurdité absolue» du tirage poursuivent les mêmes fins, mais ses pre- quand ces derniers ne se présentaient pas dans une université voisine et auxquels leur personnel administratif au minimum
au sort (déclaration de politique générale, miers effets se font sentir. aux examens. L’utilité d’une deuxième ses- on propose... des études de japonais dans vital. Le point de rupture est atteint lors
4 juillet 2017). Cette prise de conscience sion, où, il y a une dizaine d’années, très une université lointaine ? Il n’est pas sûr des examens, qui occupent la plus grande
pourrait signifier seulement le fiasco d’une La France a associé au principe de maî- peu se présentaient, avait pu être remise en qu’ils s’y résignent et, si c’est le cas, il partie de l’année universitaire, au détri-
politique sectorielle dans un domaine où trise budgétaire une organisation décentra- question. Aujourd’hui, tous se présentent, n’est pas certain que leur pays et eux- ment de l’enseignement : l’évaluation
l’austérité se conjugue à l’obscurantisme. lisée des établissements. Grâce à la loi rela- en un revirement des pratiques qui a laissé mêmes s’en portent mieux. l’emporte sur l’apprentissage.
Mais elle sert plutôt de prélude à une réor- tive aux libertés et responsabilités des les enseignants dubitatifs, avant qu’ils com-
ganisation conforme aux objectifs de l’État universités de 2007 (2), ceux-ci bénéficient prennent que la présence aux examens
néolibéral. Dépendants des marchés finan- d’une autonomie gestionnaire exercée par conditionnait le versement des bourses, La recherche à la trappe
ciers ou d’organisations internationales, des exécutifs centrés sur leurs présidents.
Ils fixent leurs capacités d’accueil en fonc-
tion de leurs moyens (locaux, personnels,
comme l’inscription conditionne l’ouver-
ture des droits sociaux. Moins de copies
blanches arrivent entre les mains des cor-
A LORS, ces professeurs ne pourraient-
ils assurer plus d’enseignements tout en évi-
et le tour sera joué. La vieille revendication
de Mai 68, supprimer les cours magistraux,
* Professeur de science politique à l’université Paris
Nanterre, auteur de La Politique en France de 1940 etc.) et du budget qui leur est alloué (3). recteurs, mais sans que cela signifie des tant une surcharge de travail? Sans qu’ils sera alors exaucée... Pris par leurs nou-
à nos jours, La Découverte, Paris, 2017. Il n’est pas question d’affirmer que des progrès substantiels : des logorrhées, des soient consultés ni même prévenus, certains velles fonctions, auxquelles il faut ajouter
ont découvert que leurs cours étaient le travail qu’exigent des filières légale-
«mutualisés». Comment? En constatant ment sélectives comme les masters, les
une affluence nouvelle d’étudiants ou enseignants n’ont plus beaucoup de temps
devant les horaires bizarres qu’on leur pro- pour leurs recherches. Mais pourquoi les
posait. «Mutualisation» : un joli mot pour mèneraient-ils encore, sinon par coquetterie,
désigner les cours communs à plusieurs fantaisie ou passion, alors que leur avance-
filières. D’un point de vue bureaucratique, ment n’en dépend plus depuis longtemps,
quelle importance de multiplier le nombre mais tient de plus en plus à ces tâches et
d’étudiants d’un cours magistral? Le pro- responsabilités administratives pourtant non
fesseur qui parle au micro devant cent étu- comprises dans leur mission? Par ailleurs,
diants peut aussi bien le faire devant cinq qui regrettera les articles désormais absents
cents! Un point de vue que ces enseignants de revues scientifiques que presque per-
ne partagent pas toujours, surtout lorsque sonne ne lisait?
la mutualisation mêle des cursus très diffé-
rents. Qu’importe : on ne leur demande pas Quand on se souvient du défi autrement
leur avis. Et, préventivement, on leur a plus grand que l’université française dut
enlevé toute raison forte de protester en les affronter au moment de son essor, dans la
déchargeant du surcroît de travail auquel seconde moitié du siècle dernier, lorsqu’elle
auraient pu donner lieu les examens. Sans fit face à des générations nombreuses et à
doute doivent-ils prévoir plusieurs moda- l’ouverture sociale, on reste confondu
lités pour un même cours, mais les copies devant une impuissance qui relève d’abord
se réduiront désormais à des questionnaires d’un étrange renoncement.
à choix multiples – à l’image de l’examen
de début d’études en médecine ou... des
jeux télévisés. On peut douter que cet exer- (1) La loi Devaquet, du nom du ministre chargé de
cice améliore le niveau. l’enseignement supérieur et de la recherche, visait à
instaurer l’autonomie des universités et la sélection
des élèves à l’entrée. À la suite d’un vaste mouvement
On peut également trouver de futurs gise- lycéen et étudiant – au cours duquel la répression
ments d’économies dans l’enseignement policière causa la mort d’un manifestant, Malik
Oussekine –, le pouvoir retira le projet.
en ligne – les massive open online courses
(2) Lire Christine Musselin, La Grande Course des
(MOOC) –, qui pourrait remplacer les tra- universités, Presses de Sciences Po, Paris, 2017.
ditionnels cours magistraux. Quelques- (3) Lire Christelle Gérand, «Aix-Marseille, labora-
uns seront disponibles sur Internet pour tout toire de la fusion des universités », Le Monde diplo-
le pays, histoire de préserver le pluralisme, matique, septembre 2016.
21 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

E N B RETAGNE , DES COOPÉRATIVES DÉVOYÉES

Pratiques criminelles dans l’agroalimentaire


Comment un pays producteur tel que la France peut-il se polonais battant pavillon des Bahamas, ces
retrouver avec des millions d’œufs infectés au fipronil, un 25 000 tonnes de maïs avaient été désin-
sectisées par fumigation à l’hydrogène
insecticide dangereux, et des tonnes de produits contaminés? phosphoré, ou phosphine. Ce gaz, mortel
L’industrialisation de l’agroalimentaire connaît ainsi des par inhalation, peut provoquer des lésions
oculaires graves, selon l’INRS. En
scandales à répétition. En Bretagne, l’évolution des coo- février 2008, il avait provoqué la mort d’un
pératives conduit parfois à mettre en danger la vie de leurs marin roumain sur le cargo Susie, qui trans-
portait huit mille tonnes de pois (5). Selon
salariés tout en marginalisant les paysans. la direction de Nutréa-Triskalia, les analyses
effectuées sur les soixante tonnes livrées à
Plouisy (sur les six mille tonnes prévues)
n’ont révélé aucun résidu de ce produit.
PAR PATRICK HERMAN * Lors d’une audition menée par une com-

E
mission sénatoriale sur les pesticides, en
septembre 2011, M. Dominique Bricard,
N 2008, l’été avait été pourri, mais le d’hypersensibilité chimique multiple, deux directeur général de Nutréa, affirmait pour-
cours mondial des céréales flambait. À la salariés ont obtenu une indemnisation, mais tant : «L’un de nos objectifs est de rendre
ADAGP, PARIS 2017
fin de l’hiver 2009, il fallait préserver les ils attendent toujours la suite de leur plainte nos sites exemplaires en matière de risque.»
vingt mille tonnes stockées à Plouisy, aux au pénal. Deux autres se battent depuis six
portes de Guingamp, dans les immenses ans pour être reconnus en maladie profes- Les groupes coopératifs contrôlent eux-
silos à plat de la société Eolys. Moisissures, sionnelle. Ils sont tous sans travail. mêmes la qualité des produits. Le labora-
charançons et parasites proliféraient dans ÉMERIC CHANTIER. – « Can 5 », 2015
toire d’analyse de Triskalia, Capinov, est
les hangars. «Au lieu de ventiler, et pour Les silos métalliques dominent désor- ainsi censé garantir la sécurité des produc-
des raisons de coût, raconte avec colère mais les campagnes. De ces nouvelles cita- 1992 sur les coopératives agricoles, a trois semaines avant l’AG ; ce qui aurait tions de la coopérative. Mais, en 2014, la
M. Laurent Guillou, les responsables du delles de l’agroalimentaire, intrants (pro- entraîné un basculement de l’activité des pu remonter vers le haut s’évaporait dans Cour des comptes notait : « L’obligation
site ont décidé de traiter avec du Nuvan duits chimiques) et objectifs de production coopératives vers des filiales de droit com- les assemblées de section. C’était fini, le de transmettre des résultats d’analyse non
Total.» Une pompe doseuse pulvérise ainsi partent en direction de ce que l’on n’ap- mercial », observent plusieurs cher- débat était mort. Les adhérents ont lâché conformes ne pèse aujourd’hui que sur les
des centaines de litres de ce produit conte- pelle plus des fermes, mais des « exploi- cheurs (3). Les coopérateurs ont perdu la prise et ne sont plus allés aux assemblées.» professionnels, alors même que cette com-
nant du dichlorvos, un insecticide classé tations agricoles ». Les usines de supplé- maîtrise de la valorisation de leurs produits. munication est contraire à leurs intérêts.»
comme « extrêmement dangereux » et ments nutritionnels et d’enrobage de Ainsi, dans la filière lait, la première coo- Dans le grand bal des rachats, fusions et En juillet 2015, la Cooperl a été condamnée
« potentiellement mortel » par l’Institut semences irriguent les norias de camions pérative française, Sodiaal Union, collecte concentrations, la plupart des paysans sont pour faux, escroquerie et tromperie par le
national de recherche et de sécurité pour la sillonnant jour et nuit les routes du poulet, le lait mais ne le transforme pas, pas plus restés au bord de la piste. Et avec de plus tribunal correctionnel de Saint-Brieuc : le
prévention des accidents du travail et des du porc, du lait et des pesticides. que sa filiale Groupe Sodiaal, qui livre à en plus de chaises vides : on comptait groupe coopératif, leader de la filière por-
maladies professionnelles (INRS) et interdit Sodiaal International. La transformation 150000 exploitations en 1970; il n’en reste cine industrielle, avait truqué ses analyses
d’utilisation depuis mai 2007. Ce fils de Quand Gwenaël Le Goffic s’est pendu est effectuée en aval par des sociétés finan- plus qu’environ 30000. Poussées par les afin d’écouler près de deux mille tonnes
paysan, employé à la réception des à son camion, le 21 mars 2014, il a laissé cées en partie par des capitaux privés, mais incitations de la PAC (soutien à l’export) de viande contaminée à la salmonelle. Les
céréales, ne sait pas encore que sa vie vient une étiquette bleue portant trois noms dont une partie appartient à la coopérative. et les règles de l’Organisation mondiale du vétérinaires spécialisés en élevage indus-
de basculer. En février 2010, il réceptionne d’antibiotiques : flubendazole, amoxicil- Le producteur n’a aucune prise sur les stra- commerce, les coops ont commencé à jouer triel sont devenus salariés des coops dans
sans protection du triticale (hybride de blé line et colistine. Mêlés aux céréales dans tégies de ces sociétés. leur partition sur le marché international les années 1990, et l’administration se
et de seigle) traité avec du Nuvagrain le PrimRégal, ils « maximisent la crois- avec les mêmes méthodes que les indus- contente de contrôler... l’autocontrôle, dans
(chlorpyriphos-méthyl) et du K-Obiol sance» des porcelets. L’usine Inzo de Lou- Même situation chez Laïta, né en 2009 triels. Les années 1990 ont vu ainsi l’Union un contexte de réduction des effectifs de la
(deltaméthrine). Les mêmes symptômes déac, qui le fabrique, appartient à InVivo, du regroupement des activités laitières des coopérative de l’Argoat (UCA) tenter un direction générale de l’alimentation.
apparaissent chez plusieurs employés : premier groupe coopératif français, qui coopératives Even, Terrena et Triskalia. projet de plantation de milliers d’hectares
maux de tête, brûlures au visage et pro- affiche son «respect de la planète et des Les adhérents vendent leur lait au groupe de manioc à Madagascar. Une tentative qui « Rien ne se perd, tout se transforme ».
blèmes respiratoires. La dose maximale hommes». Le Goffic réceptionnait le Prim- Triskalia, qui le revend à Laïta, cette der- a fait long feu, mais qui montre la volonté Lorsqu’il y a de la casse dans les éle-
autorisée a été largement dépassée, selon Régal à Plouisy sur le site de Nutréa, nière assurant la collecte et la commercia- des dirigeants des groupes coopératifs de vages, les camions tournent pour faire de
le tribunal des affaires de sécurité sociale, filiale de Triskalia, qui l’employait depuis lisation des produits vendus sous marques. jouer dans la cour des grands. la « reprise » des aliments distribués, mais
qui a condamné pour faute inexcusable le vingt ans. Il perçait les sacs au-dessus «Les paysans sont victimes d’un montage ceux-ci sont mélangés à de nouvelles
groupe coopératif Triskalia, issu de la fusion d’une trémie (entonnoir) afin de remplir qui rend opaques la production et la répar- Faut-il s’étonner, dès lors, que Triskalia céréales et repartent vers les exploitations.
d’Eolys avec les coopératives des agricul- les cellules de son camion, avant les tition de la valeur ajoutée entre la filiale ait acheté des haricots en Espagne en 2014, Avec quelles conséquences pour les
teurs du Morbihan et de Bretagne. Atteints livraisons chez les éleveurs. et la coopérative», constate la Confédéra- laissant sur le carreau nombre d’agricul- consommateurs ? La question sera peut-
tion paysanne du Finistère, qui a porté teurs français qui s’étaient engagés dans être examinée grâce à l’initiative des ex-
Une équipe décimée plainte en novembre 2016 pour extorsion.
Le syndicat agricole observe un lien entre
cette production en lui achetant semences,
engrais et produits phytosanitaires? «Ils
salariés de Triskalia auprès de la commis-
sion des pétitions du Parlement européen.
« L E CODE DU TRAVAIL n’était pas res-
pecté, car il n’y avait pas de système d’as-
coopératifs sont devenus des entreprises
gérées par objectifs, avec, parmi les prio-
le faible prix – inférieur au coût de produc-
tion, estimé à 350 euros les mille litres –
payé aux éleveurs et la disparition des
ont oublié leur rôle originel, constate l’un
d’entre eux. Beaucoup d’agriculteurs ne
peuvent pas aller ailleurs, car ils sont
Le 25 avril 2017, cette dernière a unani-
mement demandé à la Commission euro-
péenne d’enquêter sur l’utilisation des
piration dans ce local. Malgré les demandes rités, la réduction des frais de fonctionne- fermes, voire le nombre de suicides chez endettés auprès du groupe. C’est la base pesticides dans l’entreprise Triskalia et
de mon mari et de son collègue, rien n’avait ment. les agriculteurs. Ces derniers doivent satis- du système. » Plus récemment, le même plus largement dans le secteur agro-
été fait», explique sa veuve. Exposé quo- faire aux exigences de la coopérative en groupe a importé du maïs traité à la phos- alimentaire en Bretagne.
tidiennement aux poussières, le chauffeur André Pochon, paysan retraité et auteur matière de volume et de qualité, sous peine phine en provenance du port roumain de
de Nutréa vivait dans l’angoisse que ses d’ouvrages de référence (2), a assisté au de rupture de leur contrat sans indemnités. Constanţa (4). La direction dit avoir été (1) Courrier de l’inspection du travail à Mme Édith
atteintes oculaires à répétition n’entraînent passage de l’autonomie à la spécialisation Mais ils n’ont pas de recours lorsque les avertie par son fournisseur, la Cobrena Le Goffic, 26 septembre 2014.
la perte de son emploi. Les salariés igno- encouragée par la politique agricole com- engagements de prix ne sont pas tenus. Achats, union de coopératives détenue en (2) André Pochon, Les Sillons de la colère. La
malbouffe n’est pas une fatalité, La Découverte,
raient qu’il fallait manipuler ce produit avec mune (PAC) européenne : « Dans les partie par Triskalia. Ce sont en fait des sala- Paris, 2006.
grand soin. Pour l’inspection du travail, ce années 1950 et 1960, les paysans se sont La démocratie interne, autre fondement riés de Plouisy qui ont donné l’alerte après (3) Maryline Filippi, Olivier Frey et René Mauget,
poste était «un des plus difficiles de l’usine, regroupés dans de petites coopératives qui des coopératives, est elle aussi battue en avoir consulté des bordereaux laissés sur «Les coopératives agricoles face à l’internationalisation
en termes d’amplitudes horaires et de ont pris la place des négociants et des brèche. « Dans les années 1980, il y avait un bureau de l’entreprise. Sise à Loper- et à la mondialisation des marchés », Revue interna-
contraintes physiques (1)». maquignons. L’accroissement de la taille encore du débat dans les assemblées géné- het (Finistère), la Cobrena est chargée de tionale de l’économie sociale, nº 310, Paris, 2009.
des élevages a commencé dans l’avicul- rales, se souvient M. Thomas. Et puis, tout l’achat des matières premières (céréales, (4) Communiqué de l’union régionale Solidaires
Bretagne et du Collectif de soutien aux victimes des
Selon Mme Le Goffic, son mari « faisait ture, puis la filière porcine a suivi. Assez est devenu compliqué, et les paysans ont vitamines...) nécessaires à la fabrication pesticides de l’Ouest, 21 décembre 2016.
régulièrement des journées de douze à vite est arrivée l’importation d’aliments. peu à peu accepté d’être dépossédés. Les des aliments. Déchargées sur le port de (5) Communiqué de presse de l’association Mor
quatorze heures ». Fatigué physiquement Tout était taxé, sauf le soja. On pouvait questions devaient désormais être posées Brest en décembre 2016 par un vraquier Glaz, Landerneau, 27 janvier 2017.
et moralement, il avait pris soin de rappor- nourrir les animaux au prix mondial, et la

Du territoire au marché mondial


ter à son domicile l’étiquette bleue sur PAC garantissait les prix de vente, quels
laquelle il devait écrire sa lettre d’adieu. que soient les volumes produits. Le hors-
«Je n’ai reçu aucun soutien de la direction sol s’est développé. L’industrialisation

L
de Nutréa ce jour-là », se souvient était partie, et la coopération a explosé, ’OFFICE central des œuvres mutuelles agricoles du Finistère bretonnes commercialisent désormais l’essentiel de leur
Mme Le Goffic. Par deux fois, la Mutualité avec toutes les dérives qui nous ont menés a été créé à Landerneau en 1911. Parmi ses fondateurs, Hervé production, et l’exode rural s’accélère. Devant le différentiel
sociale agricole s’est opposée à une recon- à la situation actuelle. Le vide des cam- Budes de Guébriant, propriétaire de centaines de fermes dans croissant entre prix agricoles et prix industriels, Budes de
naissance du suicide en accident du travail. pagnes a été organisé par le syndicalisme le Léon, entend préserver l’ordre social conservateur des Guébriant avance en 1954 l’idée que « le salut de l’agriculture
Dès le drame, le directeur des ressources majoritaire et les coops. » campagnes bretonnes. L’État républicain, voilà l’adversaire! Dans réside dans les exportations ».
humaines de Nutréa avait contesté tout lien cette idéologie corporatiste, le propriétaire terrien comme l’ouvrier
Afin que les paysans, même les plus petits, garantissent leurs
entre l’entreprise et l’ultime protestation Éleveur de porcs près de Guingamp, agricole ont des intérêts communs. Coopératives et syndicats
revenus et puissent résister au rouleau compresseur de l’Office,
de Le Goffic contre ses conditions de tra- M. Thierry Thomas a observé de près organisent la paysannerie et fournissent des engrais meilleur
les petits mouvements coopératifs, où s’exerce un contrôle
vail. Le tribunal des affaires de sécurité cette dérive des coopératives : « À marché, les mutuelles assurant une protection contre les incendies
démocratique, se regroupent. L’Office central s’emploie à les
sociale des Côtes-d’Armor en a jugé autre- l’époque, on avait de véritables adminis- et les pertes de bétail. La commercialisation des produits est alors
écraser sous sa puissance économique tandis qu’émerge une
ment en septembre 2015. trateurs, qui savaient bien à quoi servait balbutiante. Peu à peu, l’Office central se structure et se tourne
nouvelle génération de syndicalistes issus de la JAC. L’intégration
l’outil. Au milieu des années 1980, on a vers la jeunesse rurale, entrant en concurrence avec l’Église. Nous
des exploitations agricoles à l’économie de marché est sur les
sommes en 1929, et la Jeunesse agricole chrétienne (JAC) vient
Classé «Seveso seuil haut», le site Tris- commencé à entendre qu’on entrait dans rails, et les agriculteurs se regroupent dans des organisations
de naître. Pour conserver son monopole, fondé sur une hiérarchie
kalia de Glomel, en Centre Bretagne, ser- une ère de compétition et qu’il fallait se coopératives calquées sur le mode industriel. Budes de Guébriant
échappant à tout contrôle, l’Office s’oppose aux organisations
vait d’entrepôt pour les produits destinés regrouper. Les directeurs financiers dif- créées pour défendre les fermiers hors de l’influence des gros
déclare à Brest en 1971 : «Cette industrialisation, loin de la redouter,
aux agriculteurs et aux jardineries. Embal- fusaient la bonne parole dans les assem- nous, agriculteurs bretons, nous la proclamons nécessaire.» Ainsi,
propriétaires. Sa force de frappe est commerciale, complétée par
lages détériorés et pesticides interdits blées générales des coops. Elles ont com- les activités de l’Office s’autonomisent : le secteur assurances
des services tels que les assurances. Il s’appuie également sur
étaient brûlés à l’air libre ou vidés sur le mencé à se bouffer les unes les autres, et avec Groupama, bancaire avec le Crédit mutuel de Bretagne et
l’audience des Chemises vertes d’Henri Dorgères, qui prônent
sol. L’équipe a été décimée : cinq morts et la gestion est devenue opaque pour les enfin économique avec Coopagri, en direction des agriculteurs
l’action directe. Leur credo commun : dépecer l’État, baisser les
six cancers. La famille Pouliquen a payé paysans-administrateurs. L’éloge de la «modernisés». Ceux qui ne produisent pas assez restent sur le
impôts et organiser la profession. Dans l’entre-deux-guerres, le
un lourd tribut : leucémie pour Raymond réussite individuelle a relégué l’ambition bord de la route. En 1964, un des jeunes directeurs de l’Office
mouvement coopératif impulsé par les socialistes en Finistère
déclarait : «La coopérative ne devrait aider que ceux qui souhaitent
et lymphome pour Noël, son fils. collective au second plan. » conteste la suprématie de l’Office central, qui mène alors
aller de l’avant; elle ne devrait travailler qu’avec les plus forts. Le
campagne contre les «rouges». En 1937, le Congrès national des
rôle de la coopérative est économique et non social.»
À Plouisy comme à Glomel, seule Entre 1965 et 2007, le nombre de coo- syndicats agricoles adopte le corporatisme. La débâcle de 1940
semble avoir compté la rentabilité, et non pératives agricoles est passé de 5 700 à lui ouvre un boulevard, et Budes de Guébriant peut se réjouir : P. H.
les hommes. Ventiler ? Faire fonctionner 3200, dans un contexte de regroupement «Vichy donne enfin l’occasion à notre parti de triompher (1) ».
les extracteurs ? La plupart des groupes et d’insertion dans le marché : «L’appari- À la Libération, l’édifice corporatif est démantelé sur fond de (1) Toute les citations sont extraites du livre de Suzanne Berger Les Paysans
tion au cours des années 1980 de la filia- séparation entre syndicats et coopératives. Les fermes contre la politique, Seuil, Paris, 1975.
* Journaliste. lisation, renforcée par les lois de 1991-
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
22
U NE ORGANISATION INTERNATIONALE

Dans les coulisses de l’Assemblée


Moins connue que le Conseil de sécurité, l’Assemblée géné- sur la scène internationale. » Mme Peggy
Kalas, coordinatrice de la coalition d’as-
rale des Nations unies est le seul forum universel rassemblant sociations High Seas Alliance, le
tous les États de la planète. Si elle n’échappe pas à la légen- confirme : « Nous avons travaillé main
daire bureaucratie onusienne, elle contribue à construire un dans la main avec les gouvernements,
explique-t-elle. Le site de la Division des
droit international progressiste. Elle est également le théâtre affaires maritimes et du droit de la mer de
vivant de la compétition des acteurs mondiaux. l’ONU reflète nos vues et nos proposi-
tions. » Si l’organe plénier offre ainsi un
espace aux acteurs privés, il laisse ouverte
l’épineuse question de la représentativité
des partenaires choisis, la société civile
PAR ROMUALD SCIORA * n’étant gouvernée par aucun mécanisme
E T A N N E -C É C I L E R O B E R T de légitimation électorale.

À
Dans une société internationale qui
« L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE des océans. Placer leur représentant à la tête
demeure chaotique, «l’Assemblée générale
est, selon l’historien Paul Kennedy, ce qui
Nations unies, il n’y a pas de petits États», de l’organe plénier des Nations unies nous rapproche le plus d’un Parlement des
nous affirme Mme Dessima Williams dans constitue une prise de position politique. » hommes (5)». Avec ses cinq membres per-
son bureau de la Maison de verre, le siège L’Assemblée générale fonctionne sur le manents dotés du fameux droit de veto, le
© ETEL ADNAN - COURTESY OF GALERIE LELONG & CO. PARIS

aux grandes baies vitrées de l’Organisation principe « un État, une voix », ce qui laisse Conseil de sécurité ne peut prétendre jouer
des Nations unies (ONU) à New York. la place à la loi du nombre. le rôle de forum universel, même si c’est
L’ancienne ambassadrice de la Grenade, bien au nom des valeurs communes fixées
devenue conseillère spéciale auprès du pré- Souvent éclipsée par le Conseil de sécu- dans la Charte qu’il statue sur les crises
sident de l’Assemblée, détache les mots rité, où, sous l’autorité des cinq membres mettant en danger la paix du monde. Le
comme pour s’assurer que nous compre- permanents disposant d’un droit de veto Groupe des vingt ou G20, à la composition
nons bien. Devant notre scepticisme, elle (États-Unis, Russie, Chine, Royaume-Uni arbitraire, ne saurait, lui non plus, reven-
ajoute : « Tout simplement parce que la et France), se joue le dénouement ou l’en- diquer un tel rôle. Récemment apparu sur
Charte de San Francisco [qui fonde les lisement de crises parfois meurtrières, cette la scène internationale, ce club demeure
Nations unies] dit que les pays membres institution de l’ONU n’en remplit pas aux mains des grandes puissances qui l’ont
sont souverains et égaux.» La brutale réa- moins un rôle essentiel. D’une session créé. Certes, des pays émergents comme
lité des rapports mondiaux inviterait à la annuelle à l’autre, « beaucoup de débats l’Inde ou l’Afrique du Sud y prennent
circonspection. Et pourtant. sont répétitifs, explique l’ancienne direc- dorénavant part, mais c’est sur la base de
trice de la communication stratégique à la cooptation souveraine des pays riches.
Le 13 juin 2016, un événement passé l’ONU Thérèse Gastaut. Mais il y a aussi À l’opposé, l’Assemblée «gère les intérêts
quelque peu inaperçu a rompu le train- dans cet amoncellement des idées nou- ETEL ADNAN. – « Le Poids du monde 23 », 2016 nationaux de manière équitable », nous
train des sessions de l’Assemblée géné- velles, importantes, qui feront leur chemin explique encore Mme Williams, qui rap-
rale. L’élection de son président – pour le et qui font de l’ONU ce “semeur d’idées”. une large alliance internationale qui, « à tion, comme la résolution assimilant le pelle : «Le colonialisme n’y a pas sa place.
mandat statutaire d’un an – ne s’est pas Ainsi l’Assemblée constitue-t-elle un l’instar de la coalition antihitlérienne, sionisme à une forme de racisme, votée Nous n’y rencontrons jamais d’obstacles
déroulée comme prévu. Normalement, les espace essentiel permettant l’interaction pourrait unir dans ses rangs les forces les en 1975 et abrogée en 1991. à user de notre droit à la parole. En
délégués choisissent par consensus le can- des États sur tous les thèmes internatio- plus diverses, prêtes à combattre de façon revanche, les petits États manquent parfois
didat de la région dont c’est le tour (lire naux (1).» Désarmement, nouvelles tech- radicale ceux qui, comme les nazis, sèment Organe issu de l’Assemblée générale, de moyens pour creuser les dossiers. » En
l’encadré ci-dessous). Dans le cas présent, nologies, gestion des débris d’engins spa- le mal et la haine ». le Conseil économique et social (Ecosoc) 2005, confirmant son statut d’« organe
il a fallu procéder à un vote formel. Fina- tiaux, protection de l’enfance, réduction est un pionnier dans l’organisation, dès les prioritaire », le sommet mondial organisé
lement, le Chypriote Andréas Mavroyián- des risques de catastrophes naturelles, etc., Il n’existe pas de police mondiale capa- années 1960, de la participation de la à l’initiative du secrétaire général Kofi
nis, soutenu par les Occidentaux, a été nombreux sont les sujets où elle fait pro- ble de faire appliquer les résolutions de « société civile » aux discussions interna- Annan faisait de cette instance plénière un
coiffé au poteau (94 voix contre 90) par gresser le droit international : elle est à l’Assemblée générale, lesquelles demeu- tionales, jusqu’alors réservées aux diplo- véritable «Parlement des nations» univer-
le représentant d’un micro-État : M. Peter l’origine de plus de trois cents traités (2), rent souvent de simples pétitions de prin- mates mandatés par les gouvernements. sel, une sorte de G193.
Thomson, ambassadeur des îles Fidji. tel l’accord de Paris sur le climat de cipe sans conséquences pratiques. Cepen- On doit à cette instance la création du statut
« L’élection de M. Thomson est un signal décembre 2015. Des centaines de réunions dant, comme pour la décolonisation, elles d’organisation non gouvernementale « Le multilatéralisme ne va pas forcé-
adressé aux grandes puissances, nous de travail se déroulent chaque jour dans peuvent être de vrais marqueurs politiques (ONG), qui donne accès aux réunions de ment de soi, remarque M. Arnaud Guillois
déclare un diplomate asiatique. Il s’agit ses locaux à New York ou à Genève. faisant évoluer les mentalités et les rapports l’ONU et aux négociations et permet d’y au bureau Nations unies du ministère des
en particulier de souligner l’injustice cli- « C’est une sorte de marmite où se de forces géopolitiques. C’est sans doute donner son avis, de rédiger des rapports et affaires étrangères français. Il faut avoir
matique : les Fidji se trouvent aux pre- concocte le consensus mondial », nous l’une des raisons pour lesquelles les pays de désigner des représentants (qui n’ont des outils pour construire le dialogue et
mières loges de la montée du niveau des confie un journaliste accrédité. du Sud se saisirent très tôt de cette institu- cependant pas de pouvoir décisionnel). faire comprendre aux grandes puissances
tion pour s’affirmer. Le Groupe des 77 et Aujourd’hui, le terme « ONG » est passé qu’elles ont intérêt à la discussion. C’est
Des discours restés célèbres de la Chine, né en 1967, s’exprime ainsi
au nom de 133 pays en voie de dévelop-
dans le langage courant. Mille trois cents
associations sont accréditées auprès de
la fonction, assez unique, de l’Assemblée
générale. » La Conférence des Nations

L’ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE contribue au


débat politique planétaire en ouvrant un
souveraineté. L’OLP se voit octroyer un
statut d’observateur permanent aux
pement dans les débats économiques et
sociaux. Dès 1968, plusieurs déclara-
tions condamnent le régime d’apartheid
l’organisation, qui dispose d’organes de
liaison avec la société civile (3). Sur les
sujets les plus divers, elles trouvent à l’As-
unies sur les changements climatiques,
ou Conférence des parties (COP), cette
vaste réunion annuelle mondiale, est un
espace à la discussion d’idées importantes Nations unies. Enfin, le 29 novem- et font pression sur les pays occidentaux semblée générale un lieu d’expression et produit de l’institution onusienne.
et à l’affirmation de revendications fon- bre 2012, l’Assemblée attribue à la Pales- qui commercent avec l’Afrique du Sud. de promotion de leurs combats. La confé- En 2015, tous les pays, y compris les plus
damentales. Ainsi, sa déclaration du tine le statut d’« État non membre ». En visite à New York le 3 octobre 1994, rence sur les océans, qu’elle a organisée gros pollueurs, se sont sentis obligés de
14 décembre 1960, adoptée en application L’adhésion pleine et entière étant rendue Nelson Mandela ne manqua pas d’expri- en juin 2017 à New York, en fournit l’il- s’asseoir à la table des négociations,
du droit des peuples à disposer d’eux- impossible par le probable veto américain, mer sa reconnaissance : « Nous saluons lustration : depuis près de dix ans, les asso- même si la résolution finale de Paris n’est
mêmes (article 1, paragraphe 2 de la cette astuce juridique conforte sa position aujourd’hui de cette tribune l’Organisation ciations participent aux discussions orga- pas pleinement satisfaisante. « Les petits
Charte), a légitimé l’indépendance des internationale et lui permet, par exemple, des Nations unies et ses États membres, nisées par l’institution onusienne devant États font les majorités ; il faut en tenir
pays colonisés. Avec la décolonisation, de saisir la Cour pénale internationale ou individuellement et collectivement, qui ont aboutir à une révision de la Convention compte », note le président Thomson.
marquée par l’arrivée de dizaines de nou- de signer des traités. Plus récemment, uni leurs forces avec les masses de notre sur le droit de la mer (4). «Les résolutions « Les progrès rencontrés cette année en
veaux États, notamment les pays africains en 2015, c’est lors de la session solennelle peuple dans une lutte commune qui a qui y ont été prises, estime le président ce qui concerne le climat sont très impor-
longtemps demeurés sous la tutelle du annuelle de septembre que le président conduit à notre émancipation et a Thomson, sont la preuve que l’Assemblée tants, insiste-t-il. Et, contrairement à ce
Royaume-Uni, de la France ou du Portu- russe Vladimir Poutine a proposé de créer repoussé les frontières du racisme. » Cer- générale n’est en rien obsolète et qu’elle que l’on aurait pu craindre, le retrait
gal, l’Assemblée est devenue le seul contre l’Organisation de l’État islamique tains textes suscitent une vive contesta- continue à exercer une influence politique américain de l’accord de Paris a soudé
forum universel réunissant l’ensemble encore plus fortement la communauté
des pays (193 États membres, auxquels internationale sur les grands points. La
s’ajoutent deux observateurs : le Saint-
Siège et la Palestine). Une agora mondiale décision du président Donald Trump aura
l’effet inverse de celui qu’il attendait... »
Dans les couloirs de la Maison de verre,
Dans les années 1960 et 1970, elle est certains délégués n’hésitent pas à dire leur
le théâtre de discours demeurés dans les
mémoires : celui, en 1961, du président
S ELON LE CHAPITRE IV de la Charte de San Francisco,
l’Assemblée générale est l’organe politique délibérant
des Nations unies. Selon l’article 10, elle « peut discuter toutes
En revanche, elles sont des marqueurs politiques pour la
société internationale qui s’y réfère ; elles servent aussi de
point d’appui aux États et aux associations dans les rapports
ressentiment à l’égard des pays riches qui
rechignent à assumer leurs responsabilités
américain John F. Kennedy proposant aux questions ou affaires rentrant dans le cadre de la présente de forces internationaux.
envers les pays du Sud.
Soviétiques des négociations sur les essais charte ou se rapportant aux pouvoirs et fonctions de l’un
atomiques; celui du président chilien Sal- L’Assemblée vote le budget de l’ONU (cinquième Les débats et décisions concernant le
quelconque des organes prévus dans la présente charte ».
vador Allende dénonçant, en 1972, la commission) et l’admission de nouveaux membres (les développement illustrent la portée et les
Ses compétences sont donc étendues. Seule réserve, elle
mainmise des grands groupes industriels derniers étant la Suisse en 2002, le Monténégro en 2006 et limites de l’Assemblée. En septem-
ne saurait traiter « d’un différend ou d’une situation » dont le
soutenus par les capitales occidentales le Soudan du Sud en 2011). Elle examine et approuve bre 2000, la Déclaration du millénaire
Conseil de sécurité est saisi (article 12). Au début de chaque
sur la vie des populations du Sud ; celui également les budgets des fonds et programmes des Nations ouvre le chantier des huit Objectifs du
session annuelle, en septembre, un débat est organisé, auquel
unies. L’Assemblée élit le secrétaire général sur recomman-
du représentant de l’Organisation de libé- participent de nombreux chefs d’État et de gouvernement, millénaire pour le développement, qui
dation du Conseil de sécurité. Dans l’ordre protocolaire, le
ration de la Palestine (OLP) Yasser Arafat y compris celui du pays hôte, les États-Unis. Durant cette doivent coordonner l’effort international
président de l’Assemblée générale est le premier personnage
formulant la première grande offre de période, les projecteurs médiatiques sont braqués sur cette
de l’ONU. Il peut nommer des médiateurs et facilitateurs dans
de lutte contre la pauvreté. Les premiers
paix à Israël, le 13 novembre 1974. institution mal connue de l’ONU.
certaines crises ou dossiers brûlants. Il convoque de multiples
résultats paraissent significatifs : le nombre
«Aujourd’hui, je suis venu porteur d’un Seule instance plénière où se rassemblent les 193 pays groupes de travail thématiques. Il peut également jouer le
rameau d’olivier et d’un fusil de combat- membres, l’Assemblée repose sur le principe de l’égalité rôle de médiateur dans certaines crises, comme le différend
tant de la liberté, s’exclame-t-il. Ne laissez (1) Extrait du cours « Organisations internationales
juridique des États. Chacun y dispose donc d’une voix, qui oppose le Royaume-Uni à l’île Maurice au sujet de et gouvernance mondiale » donné à l’Institut de
pas le rameau d’olivier tomber de ma même si les délégations nationales peuvent comprendre l’archipel des Chagos. relations internationales et stratégiques (IRIS), à Paris.
main.» Ce discours contribua à populariser jusqu’à cinq délégués. Numériquement, la voix d’un citoyen (2) Traités disponibles dans la Bibliothèque Dag
sa cause dans le monde. Le 22 novem- Le principe de répartition géographique équitable, inscrit
du Liechtenstein pèse quarante mille fois plus que celle d’un Hammarskjöld, http://research.un.org/fr/docs/law/treaties
dans la Charte de San Francisco, régit le fonctionnement de
bre 1974, l’Assemblée vote, à une majorité Chinois ! Les décisions sur les questions importantes (budget) (3) Système intégré des organisations de la société
l’Assemblée : il existe cinq groupes régionaux (Afrique, Europe
écrasante, la reconnaissance du droit des sont prises à la majorité des deux tiers, les autres à la civile (http://esango.un.org) et Service de liaison avec
orientale, Amérique latine et Caraïbe, Europe occidentale « et les ONG (www.un-ngls.org).
Palestiniens à l’autodétermination et à la majorité simple. Les résolutions de l’Assemblée ne sont pas
autres États », Asie-Pacifique), entre lesquels doivent être
dotées de la force obligatoire et, contrairement à celles (4) Lire le supplément «Aires marines protégées »,
* Essayiste franco-américain, auteur de l’ouvrage répartis les postes et fonctions. Le Monde diplomatique, novembre 2015.
adoptées par le Conseil de sécurité en vertu du chapitre VII,
À la Maison de Verre. L’ONU et ses secrétaires elles ne peuvent pas être assorties de mesures coercitives. A.-C. R. ET R. S. (5) Cf. Paul Kennedy, The Parliament of Man : The
généraux, Saint-Simon, Paris, 2006, et du documentaire Past, Present, and Future of the United Nations,
du même nom, MK2 Doc. Random House, New York, 2006.
23 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

QUI CHERCHE À S ’ AFFIRMER

générale des Nations unies


de personnes vivant dans l’extrême pau- objectifs et se tenir plus près des réalités déficience structurelle est compensée par le blée qui avait organisé le premier débat Depuis quelques années, les gouver-
vreté est tombé de 1,9 milliard à 840 mil- de terrain. Dorénavant, dix-sept Objectifs volontarisme des personnes». M. Thomson international sur la question, en 1972. Elle nements confient de plus en plus de
lions, alors que la population mondiale de développement durable les remplacent met à profit toutes ses prérogatives de pré- a adopté en septembre 2006 une stratégie tâches à la présidence de l’Assemblée,
est passée de 6 à 7,5 milliards d’habitants. (éradication de la pauvreté, faim « zéro », sident de l’Assemblée pour inciter les États mondiale qui ne propose pas de définition notamment l’organisation de réunions de
Ils semblent incontestables en matière éducation de qualité, égalité entre les à mettre la main à la poche. «Nous sommes commune du terrorisme, en raison de l’ab- haut niveau et la nomination de « facili-
d’amélioration de la santé, de l’éducation, sexes, etc.). Illustration de leur impor- reconnaissants au président, confirme M. sence de consensus sur le recours à la vio- tateurs » dans certaines crises, comme
de l’alimentation et de l’accès aux ser- tance politique : durant trois ans, soixante- David Donoghue, représentant de la Répu- lence par les Palestiniens dans les terri- celle des réfugiés, qui a éclaté en 2015.
vices essentiels (6). Cependant, le bilan dix pays ont négocié leur définition ; huit blique d’Irlande, de consacrer autant toires occupés par Israël. Le texte Membre du cabinet du président, le
se révèle très variable selon les continents millions de personnes ont répondu à une d’énergie aux Objectifs et d’en faire un axe recommande que soit pris en compte ce diplomate grec Ioannis Vrailas estime
et ne mesure pas l’accroissement des iné- enquête préliminaire. L’Agenda 2030, qui de travail aussi central. » Son mandat qui fait le terreau du terrorisme : conflits, que cela correspond à une « tendance de
galités entre pays et à l’intérieur des pays. synthétise le travail à accomplir pour les n’étant que d’un an, il est nécessaire d’as- exclusion politique, marginalisation socio- fond », qui reconnaît le travail de l’organe
C’est pourquoi, en 2015, les Objectifs du atteindre, est appuyé par la Chine, qui y surer la continuité du travail grâce à une économique, etc. En pratique, il offre un plénier et sa capacité à faire le lien entre
millénaire pour le développement ont été voit une étape vers un « partenariat mon- bonne relation avec le nouveau secrétaire cadre aux initiatives antiterroristes natio- les dimensions plurielles de chaque dos-
refondus pour prendre en compte la dial plus équilibré », selon elle néces- général António Guterres, qui, lui, est en nales aussi bien que régionales, même si sier. Ainsi, souligne celui qui fut ambas-
dimension climatique, universaliser les saire (7). poste pour cinq ans. certaines des lois liberticides adoptées par sadeur adjoint de l’Union européenne
les États contredisent les engagements pris auprès de l’ONU, « le développement est
Et les institutions financières ? Concrètement, nous explique M. Thom-
son, «chacun doit prendre conscience du
à New York. On note cependant que c’est
à l’Assemblée que les Palestiniens, mis
un outil de prévention des conflits ».
L’expertise de l’Assemblée permet de

C EPENDANT, on est bien loin des ambi-


tions du nouvel ordre économique interna-
ratifs, constate l’intellectuel critique Noam
Chomsky, qui nous dit avoir observé les
précipice au bord duquel nous fait marcher
l’absence de développement durable» et
mettre les moyens nécessaires sur la table.
en accusation par Israël pour « terro-
risme », ont pu exposer sur la place
publique les violences qu’ils subissent.
coordonner le travail des organes spécia-
lisés sur la santé, le développement, l’en-
vironnement, etc.
tional. En 1974, l’Assemblée générale avait mêmes dérives au Congrès des États-Unis. «Ce sont les États qui devront payer. L’As-
adopté une résolution retentissante appelant
à un partage des richesses au niveau mon- Parmi les points aveugles du système
semblée ne peut que fixer des directions et
braquer les projecteurs sur les enjeux. Mon Domestiquer les désirs de puissance
dial et à un changement de stratégie éco-
nomique piloté par les Nations unies : sta-
bilisation du prix des matières premières,
institutionnel mondial figurent les institu-
tions financières internationales : la Banque
mondiale et le Fonds monétaire internatio-
rôle est de laisser à mon successeur
quelques points d’appui pour continuer le
travail.» Ne disposant pas de moyens coer-
E N 2016, l’élection de M. Guterres au
poste de secrétaire général des Nations
mondial, au sens où des élections pour-
raient lui donner une légitimité compa-
souveraineté sur les richesses nationales, nal (FMI) se sont développés en marge de citifs, l’instance plénière a surtout pour rôle unies lui a conféré un rôle inédit. Tradi- rable à celle du Parlement d’un État
amélioration des termes de l’échange... Le l’ONU depuis la conférence de Bretton d’organiser une sorte de pression sociale tionnellement, les délégués se contentent démocratique. Un tel objectif est sans
nouvel ordre économique international Woods, en 1944, tandis que les Nations pour inciter les États, qui demeurent sou- d’approuver sans vote la recommandation doute irréaliste, compte tenu de l’hété-
échoua en raison des deux chocs pétroliers, unies naissaient quelques mois plus tard à verains, à changer de position. «C’est tout du Conseil de sécurité. Cette fois, plusieurs rogénéité de la société internationale. En
de l’explosion de la dette des pays du Sud San Francisco. Contrairement aux agences l’enjeu, par exemple, des discussions sur délégations réclamèrent un processus plus revanche, elle est un lieu unique par sa
et de la mauvaise volonté des grandes puis- et aux institutions spécialisées (Organisa- les droits des minorités sexuelles, note ouvert et plus transparent. Les candidats capacité à refléter l’évolution des rap-
sances. Son effacement traduit aussi une tion mondiale de la santé, Haut-Commis- M. Delattre. Il faut faire évoluer le consen- furent donc auditionnés en public, tandis ports mondiaux (élection-surprise de M.
évolution des rapports de forces idéolo- sariat pour les réfugiés, etc.) et aux pro- sus international.» Des pays comme l’Ara- que le président de l’Assemblée négociait Thomson, mobilisation des petits États
giques qui dépasse l’Assemblée, l’affai- grammes (pour le développement, bie saoudite, régulièrement mis au ban pour avec le Conseil de sécurité la rédaction de et de la Chine, etc.) et par ses valeurs,
blissement du tiers-mondisme et, peut-être, l’environnement, etc.), les institutions leurs atteintes aux droits fondamentaux, se la résolution finale. Le renforcement pro- issues de la Charte de San Francisco :
le trouble jeu participatif des ONG, qu’une financières ne se plient pas aux règles com- voient contraints de présenter des rapports gressif du rôle de l’Assemblée traduit éga- domestiquer les désirs de puissance au
place à la table des négociations peut inciter munes du système des Nations unies. Elles devant le Conseil des droits de l’homme, lement l’affaiblissement du consensus entre service de la sécurité collective. À
à se montrer plus conciliantes. assument un fonctionnement censitaire offrant ainsi des armes aux militants et aux les grandes puissances sur fond de tensions l’heure où la redistribution des cartes
qui confère le pouvoir de décision aux associations qui veulent faire évoluer leurs au sujet de la crise syrienne. «En contour- géopolitiques attise les tensions, elle est,
L’idéologie libérale s’impose à partir pays riches et ont toujours refusé la super- régimes. Mais on frise parfois l’absurde, nant ou en violant le droit international, malgré ses imperfections, le seul forum
des années 1980 via le « consensus de vision du Conseil économique et social. comme lorsque Riyad est parvenu à se faire les interventions occidentales au Kosovo propice à la construction d’un ordre
Washington ». Comme le note l’écono- Avec elles, il faut donc toujours discuter élire à la Commission des droits des [1999] et en Libye [2011] ont suscité une international progressiste.
miste Pierre Jacquemot, «la grande trans- et négocier. C’est l’objet des «conférences femmes, le 2 mai 2017... crise de confiance entre les cinq membres
formation espérée [à travers les Objectifs de printemps » organisées par l’Ecosoc permanents quant aux règles régissant R OMUALD S CIORA
de développement durable] n’est pas depuis 1998, qui permettent une coordina- Les Nations unies occupent plus souvent l’emploi de la force », explique Richard ET A NNE -C ÉCILE R OBERT .
appuyée par une analyse claire des rai- tion dans le respect du rôle de chacun. les colonnes des journaux pour leur inima- Atwood, de l’International Crisis Group.
sons profondes qui sont à l’origine des ginable bureaucratie et les exactions de cer-
inégalités qu’ils prétendent éliminer : le Les institutions financières ne visent- tains casques bleus (10) que pour le travail De la même manière, le 9 décem- (6) Rapport sur les Objectifs du millénaire pour le
développement, Nations unies, New York, 2015,
commerce inégal, la financiarisation éche- elles qu’à améliorer leur image ? Tout en quotidien qu’elles accomplissent dans un bre 2016, l’Assemblée, tirant les consé- www.un.org/fr/millenniumgoals/reports/2015/pdf/
velée, les pertes en biodiversité (8) ». En demeurant autonomes, les institutions nombre très vaste de secteurs. « Si le quences de la paralysie du Conseil de rapport_2015.pdf
outre, ceux-ci n’échappent pas au travers financières internationales s’efforcent Conseil de sécurité attire la lumière, on sécurité, adoptait une résolution appelant (7) Réunion de travail du 18 avril 2017 organisée
technocratique des organisations d’améliorer leurs relations avec le système pourrait dire que l’Assemblée générale est les États à respecter le droit international par le président de l’Assemblée générale.
modernes, avec leur passion des acro- des Nations unies (9). Le président de la la face cachée de l’ONU, le cœur du réac- humanitaire en Syrie, notamment en (8) Pierre Jacquemot, « Que faut-il attendre des
Objectifs du développement durable ? », IRIS, Paris,
nymes obscurs pour le commun des mor- Banque mondiale Jim Yong Kim est venu teur», résume M. Delattre, qui rappelle la permettant l’accès des organismes de 29 septembre 2015.
tels, leur chiffrage tatillon et leurs « suivi à l’Assemblée générale en mai pour dis- position de la France : soutenir le cadre secours aux populations. Ce type d’inter- (9) Les institutions financières internationales parti-
et évaluation » imbibés de préoccupations cuter du financement des Objectifs de multilatéral et le système des Nations unies. vention est rarissime, le maintien de la cipent au Conseil des chefs de secrétariat des
purement comptables. Une forme de développement. Un diagnostic confirmé L’Assemblée est la caisse de résonance des paix dans des situations particulières étant organismes des Nations unies pour la coordination.
bureaucratie a gagné l’Assemblée géné- par le représentant permanent de la France, grands problèmes planétaires. une compétence de principe du Conseil (10) Lire Sandra Szurek, « Pluie de critiques sur
rale comme de nombreux organes délibé- M. François Delattre, qui estime que « la de sécurité (11). les casques bleus », Le Monde diplomatique,
janvier 2017.
Alors que le Conseil de sécurité s’est
(11) L’Assemblée a recouru à la résolution « Unis
saisi, sur les ruines encore fumantes du Seul organe représentatif de l’ensem- pour la paix », dite résolution Dean Acheson, du nom
World Trade Center, de la lutte contre le ble de la planète, l’Assemblée générale du secrétaire d’État américain qui l’inspira durant la
terrorisme, rappelons que c’est l’Assem- n’en est pas pour autant un Parlement guerre de Corée.

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES GRAND-EST Villeneuve-d’Ascq : «La Grèce, l’euro, l’Europe ALÈS. Le 21 septembre, à 20 heures, salle NANTES. Le 14 septembre à 19 h 30, au café
et nous», avec ÉricToussaint. (amdnord@yahoo.fr) du Capitole : « La lutte zapatiste au Chiapas, Le Flesselles, « café-Diplo » autour des arti-
GRENOBLE. Le 16 septembre, à partir de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Le 15 sep- une expérience de l’autonomie », avec cles «Anatomie d’une triple crise » et « L’air
9 heures, à la Maison du tourisme : journée de tembre, à 18h30, au kiosque du Grand Jard : François Cusset. En partenariat avec Attac. conditionné à l’assaut de la planète » (août).
débats sur le thème «Le travail a-t-il un avenir?», «café-Diplo» autour de la présidence de «Pepe» ÎLE-DE-FRANCE (amd30@orange.fr) (claudie.desfosses@wanadoo.fr)
avec Bernard Friot, Danièle Linhart et La Maison Mujica en Uruguay. (amdchalons @hotmail.com)
des enseignants et de l’éducation tout au long YVELINES. Le 23 septembre, à 17 heures, hôtel CARCASSONNE. Le 27 septembre, à 20 h 30,
METZ. Le 14 septembre, à 18 h 30, petite salle de ville de Versailles, salle Montgolfier : rencontre au cinéma Le Colisée : projection du film
de la vie. (jacques.toledano@wanadoo.fr) des Coquelicots, 1, rue Saint-Clément, « café- PROVENCE-ALPES-CÔTE-D’AZUR
avec Amnesty International France sur le thème Bricks, suivie d’un débat avec le réalisateur
VALENCE. Le 21 septembre, à 19 heures, au Diplo » : revue de presse internationale. Ren- «Après cinquante ans d’occupation, quelle vie Quentin Ravelli. (amd11@free.fr)
contres autour des travailleurs d’Indochine, le HAUTES-ALPES. Le 28 septembre, à
Cause toujours, 8, rue Gaston-Rey : discussion pour les Palestiniens?». (eveleveque@wanadoo.fr) 19 heures, premier « Diplo-docus » au Fourmi-
sur la réforme du code du travail avec David Cayla, 14 septembre, à 19 h 30, au FRAC Lorraine : GANGES. Le 30 septembre, à 20 h 30, au
« Albums de familles lorrains », avec Ysé Tran, cinéma L’Arc-en-ciel, projection du f ilm diable, 33, rue Jean-Jaurès à Veynes : présenta-
«économiste atterré». (suzanne.dejours@orange.fr) tion des « Diplo-docus » (courts-métrages sélec-
cinéaste ; le 15 septembre, à 19 h 30, à l’hôtel de NOUVELLE-AQUITAINE Le Plaisir du désordre, suivie d’un débat
ville : « 1945 : des Indochinois en Lorraine », avec le réalisateur Christian Rouaud. tionnés par les AMD) ; discussion autour de
rencontre avec Pierre Daum ; et les 16 et 17 sep- (amd30@orange.fr) l’article « Dépassée, la science-fiction ? » (juillet)
BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ GIRONDE. Le 5 septembre, à 19 heures, salle et débat sur la notion de « littérature d’habitua-
tembre, à 15 heures : visites guidées au fort de Aragon à Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt, repas et MONTPELLIER. Le 28 septembre, à
FRANCHE-COMTÉ. Dans le cadre des Queuleu (www.fraclorraine.org). Le 21 septem- tion ». En partenariat avec l’association Kheper.
«café-Diplo» autour de l’article «Le capitalisme 20 heures, salle Guillaume-de-Nogaret, (diplo-docus@kheper.org)
Bio’Jours en Franche-Comté, projection du bre, à 20 h 30, cloître des Récollets : « Palestine : raconté par le ketchup» (juin). Le 11 septembre,
film L’Urgence de ralentir, suivie d’un débat Espace Pitot : « France, démocratie simpli-
sortir de l’apartheid ! », avec Rony Brauman et à 12 h 45, au Poulailler, place du 14-Juillet à fiée », avec le sociologue Jean-Claude Paye. MARSEILLE. Le 22 septembre (lieu et horaire
avec le réalisateur Philippe Borrel, le 8 sep- France-Palestine Solidarité. Le 23 septembre, à Bègles : «Déjeuner diplomatique». Le 20 sep- sur le site des Amis), rencontre avec Sergio
tembre, à 20 h 30, au cinéma Espace Méliès à (amis-diplo34@orange.fr)
14 h 30, au FRAC Lorraine : projection du film tembre à 19h30, au théâtre Le Levain, à Bègles : Ocampo, journaliste d’investigation mexicain.
Lure, et le 9 septembre, à 17 heures, à la salle de Denis Gheerbrant On a grèvé, et débat avec rencontre avec Sergio Ocampo, journaliste d’in- PERPIGNAN. Les AMD66 se réunissent tous Avec France-Amérique latine. (g.ollivier1@free.fr)
culturelle municipale de Faucogney-et-la-Mer ; les syndicats Sud et CGT. (amd.metz@gmail.com) vestigation mexicain. Le 29 septembre, à les troisièmes jeudis du mois, à 19 heures, à la
le 10 septembre, à 15 heures, à Faucogney-et- 19 heures, à la bibliothèque, 30, rue de Los Héros, résidence Habitat Jeunes Roger-Sidou, 5, place NICE. Le 19 septembre, à 19 h 30, au café
la-Mer, projection du film Prise de terres, sui- REIMS. À 12 heures, centre culturel du Crous, O’Quotidien, 2, rue Martyn-Seytour : « café-
campus Croix-Rouge : le 12 septembre, « La Le Haillan : «Où en sont les droits des femmes?», Gerbaud. (am.bordas@laposte.net)
vie d’un débat avec Patrick Aubry, coréalisateur. avec Johanna Dagorn et Arnaud Alessandrin, Diplo », suivi d’une discussion sur le dernier
(odile-mangeot@wanadoo.fr) mobilité étudiante en Europe », débat avec Sté- TOULOUSE. Le 14 septembre, à 20 h 30, salle numéro de Manière de voir, « Écrans et imagi-
phane Rosière, géographe, et Alpin Charbaut, sociologues. Le 22 septembre, à 20h30, au Black
House Café, 51, rue Montesquieu à Libourne : du Sénéchal : débat avec Jacques Berthelot sur naires ». (diplo@geller-conseil.eu)
de l’université de Reims ; le 19 septembre, pro- les accords de partenariat économique, nouveau
jection du film de Jean-Robert Viallet Étudiants, «café-Diplo». (amis.diplo33@gmail.com)
CENTRE-VAL-DE-LOIRE mécanisme de domination Nord-Sud. Le
l’avenir à crédit ; le 26 septembre, « Emploi PAU. Le 28 septembre, à 20h30, salle 608, Com- 19 septembre, à 18 heures, à la librairie Ombres HORS DE FRANCE
MONTARGIS. Le 16 septembre, à 15 heures, étudiant et inégalités sociales », avec Vanessa plexe de la République : «café-Diplo», discussion blanches, rencontre avec Emmanuel Todd
au buffet de la gare, « café-Diplo » autour de Pinto, sociologue. (louise.daguet@univ-reims.fr) sur la liberté de penser à partir d’articles du Monde autour de son dernier livre, Où en sommes- GENÈVE. Le 12 septembre, à 18h30, au café-
l’article de Pierre Daum « Le Maroc pétrifié par STRASBOURG. Le 20 septembre, à 19 heures, diplomatique. (p.arrabieaubies@no-log.org) nous ? Une esquisse de l’histoire humaine restaurant Le Platane, 91, boulevard de la Cluse :
son roi » (octobre 2016). (piherry@orange.fr) à la Perestroïka, 2, rue Thiergarten : « café- (Seuil). (amdtoul@gmail.com) «café-Diplo» autour de l’article «Anatomie d’une
Diplo » autour de l’article « De l’information triple crise» (août). (claude.sumi@gmail.com)
TOURS. Le 8 septembre, à 20h30, au Foyer des OCCITANIE
jeunes travailleurs, 16, rue Bernard-Palissy : au piège à clics » (août). (flament@evc.net) PAYS-DE-LA-LOIRE LUXEMBOURG. Le 28 septembre, à
«L’activisme de Donald Trump en politique étran- AIX-EN-PROVENCE. Le 28 septembre, à 20 heures, atelier D au site du Laminoir, route
gère», et programme de l’année. Le 21 septembre, HAUTS-DE-FRANCE 20h30, au cinéma Le Mazarin, projection en avant- LA-ROCHE-SUR-YON. Le 2 septembre, de Thionville à Dudelange : « Artistes
à 19 heures, et le 25 septembre, à 11 heures, sur première du film Des clics de conscience, suivie à 10 heures, au Grand Café, 4 rue domestiqués ou révoltés ? » (Manière de voir
Radio Béton (93.6), présentation du numéro du LILLE. Le 28 septembre, à 20h30, scène natio- d’un débat avec les réalisateurs Jonathan Attias et Georges-Clemenceau : « café-Diplo ». no148). En partenariat avec Dkollektiv.org.
mois. (pjc.arnaud@orange.fr) nale de la Rose des vents, boulevard Van-Gogh à Alexandre Lumbroso. (d.bruet@orange.fr) (michelmerel54@laposte.net) (amdluxembourg@gmail.com)

3, avenue Stephen-Pichon, 75013 Paris. Tél. : 01-53-94-96-66 www.amis.monde-diplomatique.fr


SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
24

EUROPE PROCHE-ORIENT GÉOPOLITIQUE


L I T T É R AT U R E S
LA POLITIQUE EUROPÉENNE DE SÉCU- DES HOMMES ENTRE LES MURS. Com- LES RELATIONS ENTRE L’AFRIQUE
RITÉ ET DE DÉFENSE COMMUNE.
« Parce que l’Europe vaut bien une défense ». –
André Dumoulin et Nicolas Gros-Verheyde
ment la prison façonne la vie des Palestiniens. –
Assia Zaino
ET L’EUROPE AUJOURD’HUI : LE
NÉOLIBÉRALISME CONTRE LA PAIX
ET LE DÉVELOPPEMENT. – Fondation
Sous la pluie,
parmi
Agone, coll. « Mémoires sociales », Marseille,
Éditions du Villard, coll. « Manuel », Bruxelles, 2016, 194 pages, 15 euros. Gabriel Péri
2017, 492 pages, 52 euros. Avec ses 550 habitants, Nabi Saleh, village de Fondation Gabriel Péri, Pantin, 2017,

les visions
Premier du genre, ce manuel retrace de façon Cisjordanie asphyxié par la colonie israélienne 260 pages, 7 euros.
exhaustive la politique européenne de sécurité voisine de Halamish, fait figure de laboratoire et Cet ouvrage rassemble les actes d’un colloque
et de défense, de sa naissance en 1992 à la de modèle réduit de l’occupation. Historienne de organisé à Dakar en 2016. Venus d’Europe et
construction stratégique de la politique de sécu- formation, Assia Zaino y a mené une enquête d’Afrique, les intervenants analysent ce qui est,
rité et de défense commune (PSDC), lancée en
2009. Il détaille, outre les organes de direction
inédite et rigoureuse sur la situation carcérale,
qui éclaire l’importance qu’elle revêt pour le
selon eux, une fin de cycle historique : contesta-
tion du néolibéralisme, crise civilisationnelle de
Les Retrouvailles
politique de la PSDC, le rôle que joue le haut
représentant de l’Union, les opérations en cours,
mouvement national palestinien. Les luttes des
prisonniers et de leurs familles sont devenues un
l’Union européenne, multiplication des mouve- des compagnons d’armes
ments « citoyens » sur le continent noir, redistri-
de Mo Yan

R
etc., ainsi que sa « boîte à outils » : les instru- élément identitaire largement partagé. À partir bution des cartes géopolitiques... Les contributions
ments de coopération, les stratégies sectorielles, de témoignages exceptionnels d’hommes, de fourmillent d’informations sur les recompositions
mais également l’industrie de défense euro- femmes et d’enfants, elle restitue la complexité politiques et sociales, notamment en Afrique de
péenne ou la coopération avec l’Organisation d’expériences traumatiques (tortures et traite- l’Ouest. Les défis sont décortiqués sans détour : Traduit du chinois
du traité de l’Atlantique nord (OTAN). L’abon- ments dégradants, détention administrative) qui jeunes tentés par le djihad, dérives autoritaires par Noël Dutrait,
dance et la précision des documents réunis par peuvent aussi entraîner un renforcement tant indi- des nouveaux présidents à vie, questions énergé- Seuil, Paris, 2017,
ces spécialistes ne les empêchent pas de démon- viduel que collectif du rapport à la lutte. tiques, etc. Imprégnée de libéralisme économique, 240 pages, 18,50 euros.
ter, dans un argumentaire vigoureux, les « onze Les accords d’Oslo (1993) marquent un tournant l’Europe s’enferme dans la promotion de poli-
mythes qui minent la défense européenne ». Ni de cette histoire carcérale. Jusqu’à cette date, les tiques inadaptées aux besoins et ne mesure pas sa
de s’interroger sur sa mue actuelle et sur son prisonniers pouvaient s’organiser et se former responsabilité dans la « crise migratoire ». ÉCEMMENT, Mo Yan déclarait à la télévision chinoise que le jour où
avenir à l’heure du Brexit, en envisageant toutes politiquement. À partir des années 2000, la il avait été le plus ému était celui où il avait appris qu’il allait rejoindre l’armée,
sortes de scénarios. La densité et la perspicacité ANNE-CÉCILE ROBERT
répression gagne en intensité et les établissements en 1976, alors qu’il avait 21 ans, et non celui où il avait reçu le prix Nobel de lit-
de ce manuel en justifient le prix. pénitentiaires sont relocalisés à l’intérieur du ter- térature, en 2012. L’armée lui a ouvert de nouveaux horizons. Pour lui comme
PHILIPPE LEYMARIE ritoire israélien. La grève de la faim d’avril 2017
pour beaucoup de jeunes de son âge, cela signifiait quitter la monotonie du vil-
est venue rappeler le sort des 6 500 détenus pales-
tiniens – dont 62 femmes et 300 mineurs.
BIOGRAPHIES lage natal et manger à sa faim. Durant ses années de service, il a commencé à
écrire. Quant au Nobel, s’il a représenté une consécration nationale et internatio-
ASIE MARINA DA SILVA
SALAMANDRE. Une vie confrontée à la nale, il a été vécu comme une contrainte par cet homme tranquille, dont le
TEMPÊTE SUR LE GRAND MOYEN- Gestapo française et à la police politique hon- manque d’engagement politique a été perçu comme une allégeance molle à un
ORIENT. – Michel Raimbaud groise. – Vera Varsa-Szekeres régime liberticide pour d’autres intellectuels.
LA CHINE EN EAUX PROFONDES. – Sylvie
Ellipses, Paris, 2017, 720 pages, 28 euros. L’Harmattan, Paris, 2017, 294 pages, 30 euros.
Bermann Pourtant, même si Mo Yan ne froisse pas le Parti communiste chinois, il
Stock, Paris, 2017, 352 pages, 20,50 euros. Avec rigueur et vigueur, l’ancien ambassadeur Figure marquante des luttes et de la vie intellec- ne manque jamais de passer au crible les « gros dossiers » de l’histoire de son
de France Michel Raimbaud pourfend les clichés tuelle du XXe siècle en France et dans son pays, pays, avec une verve et un imaginaire uniques. Politique de restriction des
Étudiante en Chine à une époque où ce n’était de l’« axe du bien » Washington-Londres-Paris. «Georges Szekeres était hongrois, communiste,
guère recommandé, ambassadrice de France à nourri de Hegel, formé par Lukács», se souvient naissances, réforme agraire, son œuvre ne recule devant rien. Et pas davantage
Préfacée par le journaliste et spécialiste du devant l’Armée populaire de libération (APL), dont il est question dans Les
Pékin en des temps plus cléments (2011-2014), Proche-Orient Richard Labévière, cette deuxième Edgar Morin, son ami. La biographie de cet intel-
Sylvie Bermann connaît bien le pays, ses habitants, édition de l’ouvrage, enrichie et mise à jour, a lectuel méconnu est ici présentée par son épouse Retrouvailles des compagnons d’armes, paru en Chine en 1992.
ses ambitions et ses non-dits... À partir de ses pour mérite de relier des informations inédites à partir de documents français, hongrois ou italiens
rencontres – avec les dirigeants politiques et éco- ou méconnues, d’inscrire les conflits dans une où se mêlent citations militaires françaises, procès- Ce récit met en scène deux camarades : Zhao Jin, un officier de retour au
nomiques autant qu’avec de simples citoyens, vision historique et des perspectives stratégiques. verbaux de la police secrète hongroise, souvenirs pays, et Qian Yinghao, mort treize ans auparavant, mais néanmoins perché sur la
avec des intellectuels bien en cour autant qu’avec Pour l’auteur, qui revient sur la chute de l’Empire de ses amis Claude Roy, Jorge Semprún, Pierre
des dissidents –, elle restitue le plus finement pos- Hervé ou Emmanuel d’Astier de la Vigerie. L’ou- cime d’un saule sur les berges de la rivière en crue. D’emblée, le dialogue entre
ottoman, le partage franco-britannique consécutif l’officier et le soldat fantôme impose la tension entre le réel et le merveilleux qui
sible les réalités en kaléidoscope de l’empire du aux accords Sykes-Picot et la déclaration Balfour, vrage détaille les années de jeunesse en Tchéco-
Milieu. Elle ne juge pas, ne donne pas de leçons ; la première guerre mondiale est la matrice du slovaquie (1914-1933), de la Résistance en France, caractérise son écriture. Qian Yinghao, le soldat, était bien plus courageux que
elle cherche à comprendre les ressorts historiques XXe siècle et du nouveau Proche-Orient. Le de l’après-guerre de Paris à Budapest, puis à Rome, Zhao Jin, et plus habile que lui au maniement des armes ; pourtant, il est mort de
et contemporains de la dynamique chinoise. Que « remodelage du “Grand Moyen-Orient” » est jusqu’à l’expulsion de France et aux années de façon ridicule lors de la guerre d’un mois que Pékin a menée contre le Vietnam
ce soit dans le domaine économique, dont elle selon lui un projet israélo-américain qui s’appuie détention en Hongrie (1950-1954), ainsi que sa
relève les fragilités, ou dans celui des libertés, réhabilitation et sa mort en 1973. en 1979. Cet épisode historique sert de cadre aux souvenirs des deux compères,
sur la théorie du « chaos constructif » de Leo qui évoquent non pas de hauts faits d’armes, mais des anecdotes grotesques,
sur les rapports avec Hongkong, Macao ou Taïwan Strauss (1899-1973). Les politicides (destruction SUZANNE KÖRÖSI
ou sur les relations internationales, Bermann aime d’un État et de son peuple) en Irak, en Libye et relatées par Mo Yan avec sa truculence habituelle. Fin du mythe du héros, celui
à mêler références historiques, discours officiels en Syrie, épicentre de cette guerre, participeraient qui fit vibrer les deux jeunes soldats nourris de films patriotiques... On les
et expérience personnelle. Et l’on comprend que d’une stratégie impériale de destruction du monde DICTIONNAIRE DES FÉMINISTES.
la Chine est vraiment « le pays des oxymores ». retrouve lanceurs de petits pois dans la troupe de théâtre amateur de leur division,
arabe, avec l’appui des djihadistes rêvant d’émi- France XVIIIe-XXIe siècle. – Sous la direction
de Christine Bard, avec la collaboration de
et sujets à la dysenterie avant d’aller combattre. Le front en tant que tel n’apparaît
MARTINE BULARD rats islamistes ou de califat. Un projet qui, pour
Raimbaud, se heurte à la résistance de l’axe Sylvie Chaperon que pour l’effet miroir entre le sol boueux où rampent les soldats et la rivière du
Moscou-Pékin-Delhi, et plus largement des Brics pays natal où grouillent les anguilles. La pluie, la crue, les poissons, les vers de
Presses universitaires de France, Paris, 2017,
(Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). terre, tout remue en masse confuse autour d’eux et de Guo Jinku, une gueule
AFRIQUE 1 700 pages, 32 euros.
cassée qui les a rejoints.
GABRIEL GALICE
Fondatrice de l’association des Archives du fémi-
nisme, l’historienne Christine Bard continue son Parfois comparé à Macondo, le village fictif de Cent Ans de solitude, de
QUAND LES EUROPÉENS DÉCOU- LES LIAISONS DANGEREUSES DE travail de documentation avec ce dictionnaire
VRAIENT L’AFRIQUE INTÉRIEURE. – BANQUES FRANÇAISES AVEC LA Gabriel García Márquez, cette terre magique où les légendes se mélangent aux
qui rassemble 200 contributions pour 550 entrées
Olivier Grenouilleau COLONISATION ISRAÉLIENNE. – Collec- biographiques ou thématiques. Ainsi, la notice hommes en un tourbillon hallucinant, Gaomi, le village d’origine de Mo Yan,
Tallandier, Paris, 2017, 352 pages, tif, Paris, mars 2017, 28 pages, à télécharger concernant Isabelle Alonso, à l’origine de l’as- n’est pas directement cité, mais on devine sa présence, car l’auteur y retourne
23,90 euros. sur www.france.palestine.org. Selon ce rapport sociation Les Chiennes de garde, succède à celle toujours pour ancrer à la fois le biographique et le fantastique de ses récits. Le
coordonné par plusieurs organisations, dont la sur l’Algérie, quand le végétarisme précède
palestinienne Al-Haq, l’Association France Pales- fantôme de Qian Yinghao qui se morfond dans le cimetière humide des martyrs
Grand spécialiste des traites négrières, Olivier Simone Veil, la ministre de la santé qui fit voter
Grenouilleau a trouvé un nouvel angle d’attaque tine Solidarité (AFPS) et la Confédération géné- la dépénalisation de l’avortement. Fruit de dix de la révolution demandera à son vieux père de l’y raccompagner...
historique, qui augure sans doute des polé- rale du travail (CGT), cinq groupes bancaires ans de travail, le livre réussit à « montrer les
miques. Le résultat, passionnant, est en effet français – BNP Paribas, Société générale, Crédit débats internes entre les différentes fractions du Ce petit roman à la trame un peu vague n’est sans doute pas le plus
contestable, puisqu’il oppose le voyageur au agricole, BPCE et Axa – « gèrent des participa- mouvement des femmes », des réformistes aux grand de Mo Yan, mais il est riche des éléments constitutifs de son talent : le
colon, le découvreur tolérant à l’homme de tions financières ou détiennent des actions auprès radicales, de l’universalisme au différentialisme, « réalisme halluciné », l’ironie, la fantaisie et la tendresse envers tous ceux qui
toutes les violences. Ce jeu de miroir, aux figures de banques et entreprises israéliennes qui contri- du maternalisme à l’individualisme, sans jamais
buent au financement des colonies », en violation ne seront jamais des héros.
presque archétypiques, se fait pourtant tout en donner une définition unique du féminisme.
nuances. Grenouilleau analyse les récits d’ex- du droit international. Le document souligne éga-
ploration de cinq Britanniques – dont l’Écossais lement la responsabilité de l’État français. CÉCILE ANDRZEJEWSKI L ÉO DE B OISGISSON .
Mungo Park – et de deux Français, dont René
Caillié, le « découvreur » de Tombouctou. Avant
la colonisation (l’auteur place la césure et le
changement de ton entre 1830 et 1850) viendrait JOURNALISME
donc la découverte, voire l’émerveillement, de

Femmes reporters dans la lumière


voyageurs à la fois emplis de préjugés et prêts à
rencontrer l’autre, ou du moins à remarquer son
altérité, au détour d’un chemin. Cette Afrique
toute neuve pour l’œil européen est pourtant le

L
fait d’observateurs bien ambigus. Le retentisse-
ment de ces récits en Occident précède l’essor E JOURNALISME au féminin avant 1945, pour ne et elles sont rares parmi les pigistes. Le reportage passe formée à l’école de la Résistance et d’un militantisme
du commerce et l’évangélisation, qui annoncent rien dire du reportage, est une terra incognita, pour une affaire d’hommes. Ce qu’elles seront plusieurs affirmé, s’impose symboliquement pour toutes les
et conditionnent la conquête armée.
même si quelques noms ont bravé l’oubli : pour à démentir: Magdeleine Paz (1889-1973), féministe et femmes parmi les protes (8) et se penche sur le marbre
MICHEL GALY le XIXe siècle, on a retenu Delphine de Girardin, épouse pacifiste, qui publiera des articles consacrés à la défense parce que c’est aussi son outil de travail. Le pli est pris.
du patron de La Presse Émile de Girardin, qui invente du révolutionnaire Victor Serge, à la proscription nazie et
la chronique journalistique mais signe « Charles de aux drames coloniaux (3); ou la trublionne Titaÿna (1897- É RIC D USSERT.
AMÉRIQUES Launay », et les militantes Séverine, André Léo et 1966), sœur de l’économiste Alfred Sauvy, fondatrice
Louise Michel. C’est peu. Et c’est pis encore pour la avec Carlo Rim de Jazz (1928), le concurrent direct de (1) Andrée Viollis, Indochine SOS, Les Bons Caractères, Pantin,
VIVE LE CHE ! – Jean Ortiz première moitié du XXe siècle. Pourtant... Détective, qui filera aux antipodes chez les anthropophages 2008, et Tourmente sur l’Afghanistan, L’Harmattan, Paris, 2003.
ou survivra à des trajets risqués en avion (4). Non, l’audace Cf. également Anne Renoult, Andrée Viollis. Une femme journaliste,
Arcane 17, Paris, 2017, 244 pages, 20 euros. La figure d’Andrée Viollis (1870-1950), trop importante n’est pas l’apanage des mâles. Presses de l’université d’Angers, 2004, et Alice-Anne Jeandel, Andrée
pour ne pas souvent apparaître dans les index des Viollis : une femme grand reporter. Une écriture de l’événement,
Le 9 octobre 1967, le Che mourait assassiné par 1927-1939, L’Harmattan, Paris, 2006.
l’armée bolivienne – et par la Central Intelli- biographies de ses contemporains, a été plusieurs fois C’est ce que confirment la stupéfiante Maryse
gence Agency (CIA) – dans le petit village de (2) Amélie Chabrier et Marie-Ève Thérenty, « Détective », fabrique
étudiée, et ses textes ont été réédités (1). Partie de sa Choisy (1903-1979), dont la rumeur raconte qu’elle se de crimes ? (1928-1940), Éditions Joseph K., Nantes, 2017, 192 pages,
La Higuera. Jean Ortiz propose un ouvrage en propre initiative pour Kaboul en 1929, elle en était revenue fit enlever les seins pour enquêter déguisée en homme
forme d’hommage, avec pour objectif de dépasser 24 euros.
le mythe guévarien, qui «éloigne de la complexité avec le récit de la révolte sanglante des tribus contre le dans les monastères du mont Athos en Grèce – après (3) Magdeleine Paz, Je suis l’étranger. Reportages, suivis de
de l’homme et du personnage historique ». Loin fanatique usurpateur Nadir Chah; deux ans plus tard, elle avoir partagé la vie des prostituées (5) – ; la jeune documents sur l’affaire Victor Serge, édition présentée et annotée
des poncifs qui ne manqueront pas de resurgir participait à la mission en Indochine du ministre des Mireille Maroger (1905-1937), qui visite le bagne de par Anne Mathieu, La Thébaïde, coll. «Au marbre », Le Raincy, 2015,
en cette période d’anniversaire, on (re)découvre colonies Paul Reynaud, observant tout particulièrement Cayenne ; Madeleine Riffaud (née en 1924), corres- 396 pages, 22 euros.
la pensée du Che à travers ses écrits, sa concep- (4) Titaÿna, Une femme chez les chasseurs de têtes, Marchialy,
tion de la révolution cubaine, ses critiques de la manière dont la France rendait la justice, tandis qu’André pondante de L’Humanité durant la guerre d’Algérie, etc.
Paris, 2016, 268 pages, 18 euros. Lire aussi Dominique Pinsolle,
l’Union soviétique des années 1960 et son Malraux dénonçait dans les pages d’Europe la violence À l’instar des Américaines Nellie Bly (1864-1922), «L’art d’interviewer Adolf Hitler», Le Monde diplomatique, août 2017.
altruisme « quichottesque ». L’ouvrage est par- des répressions en Annam-Tonkin... Correspondante de tenante du journalisme d’immersion qui passe Dix
semé de poèmes de Pablo Neruda, Mario Bene- (5) Maryse Choisy, Un mois chez les filles, Stock, Paris, 2015,
guerre, critique littéraire, envoyée spéciale du quotidien jours dans un asile (6), et Martha Gellhorn (1908- 200 pages, 17 euros.
detti ou encore Nicolás Guillén. Il est préfacé Le Petit Parisien et de Ce soir, elle a incarné durant un 1998), un temps épouse d’Ernest Hemingway, elles ne
par Serge Pey, récompensé au printemps 2 017 (6) Nellie Bly, Dix jours dans un asile, Éditions du sous-sol, Paris,
du grand prix de poésie par la Société des gens demi-siècle le reportage au féminin. passent plus inaperçues (7). 2015, 128 pages, 14 euros.
de lettres. Contre tous ceux qui clament « No hay (7) Martha Gellhorn, Mes saisons en enfer. Cinq voyages cauche-
alternativa » (« il n’y a pas d’autre solution »), En 1928, lorsque Gallimard crée le magazine Après la seconde guerre mondiale, la génération mardesques et J’ai vu la misère. Récits d’une Amérique en crise,
Ortiz affirme ici qu’enrayer la neutralisation mar- Détective (2) – fer de lance d’un journalisme centré sur le d’Hélène Parmelin (1915-1998) continue à relever le Éditions du Sonneur, Paris, 2015 et 2017, 608 et 368 pages, 22 et
chande du Che contribue à l’utopie « nécessaire, fait divers, mais parvenant à renouveler ses codes grâce à gant. En décrivant la vie des typographes de son journal 20,50 euros. Et aussi La Guerre de face, Perrin, coll. « Tempus »,
aujourd’hui autant qu’hier ». la photographie et à une écriture toujours plus vive –, dans son roman autobiographique Noir sur blanc Paris, 2017, 544 pages, 11 euros.
GUILLAUME PAVIS aucune femme n’apparaît dans le petit cercle de la rédaction, (Julliard, 1954), cette grande reporter à L’Humanité, (8) Chefs d’atelier dans une imprimerie.
25 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

ÉCOLOGIE IDÉES
DU MONDE
L’HOMME, CET ANIMAL RATÉ. Histoire «GEORGE ORWELL» OU LA VIE ORDI-

L’élégance matériau pour faire de l’art.


Pas de considérations mo-
naturelle de notre espèce. – Pierre Jouventin
Libre et Solidaire, Paris, 2016, 232 pages,
NAIRE. – Stéphane Leménorel et George Orwell
Le Passager clandestin, coll. « Les précurseurs

du désespoir
21 euros. de la décroissance », Neuvy-en-Champagne,
rales ou philanthropiques, 2017, 110 pages, 8 euros.
mais la transformation de La thèse de Pierre Jouventin, écologue réputé,
présente une double originalité. D’abord, dans George Orwell (1903-1950) a « construit sa pen-
l’horreur en œuvre d’art. Ce la continuité de son précédent ouvrage, La Face sée au contact des réalités », écrit Stéphane
qui est inacceptable, c’est le
Cadavre Expo manque d’imagination, le
cachée de Darwin, il s’appuie sur ce dernier,
mais aussi sur le géographe-anthropologue
Leménorel, poète et ancien professeur de philo-
sophie, dans ce recueil qui conjugue une pré-
anarchiste Pierre Kropotkine, pour souligner sentation et des extraits de l’œuvre. Des réalités

H
de Hassan Blasim manque de style...
que compétition et coopération coexistent et se aussi diverses que son expérience de policier en
Comme le souligne complètent chez l’être humain. Il considère Birmanie ou son immersion dans les bas-fonds
Traduit de l’arabe (Irak) un connaisseur, William ensuite comme l’animal le plus proche de de Paris et de Londres, où, au contact des exploi-
par Emmanuel Varlet. l’homme non les grands singes primates anthro- tés et des marginaux, il découvrira l’importance
T. Vollmann, l’auteur du poïdes, mais le loup, au comportement à la fois des solidarités minuscules ; son engagement dans

«
Seuil, Paris, 2017, saisissant roman Des putes la guerre d’Espagne, au cours duquel il prend
prédateur et altruiste. Dénonçant par ailleurs le
224 pages, 18 euros. pour Gloria (Christian capitalisme, suicidaire par sa surexploitation conscience de ce qui lui apparaît comme le
Bourgois,1999) et de pourquoi effrénée des ressources naturelles, il considère « mensonge politique organisé » des staliniens
toutefois, en adepte de Thomas Malthus, que, et de la perversion du langage lorsqu’on le coupe
ÉLAS, dit la souris, le monde devient êtes-vous pauvres ? (Actes si la population mondiale était régulée, nos pro- de la réalité. Ces expériences, auxquelles s’ajoute
plus étroit chaque jour. Il était si grand autrefois que Sud, 2008), Blasim est «doté blèmes pourraient à terme être écologiquement son intérêt pour la « vie ordinaire », le conduisent
j’ai pris peur, j’ai couru, j’ai couru, et j’ai été contente d’un style tranchant à la résolus. Parce qu’il s’écarte de la régulation à analyser puis à dénoncer la mythologie, les
de voir enfin, de chaque côté, des murs surgir à l’horizon; Hemingway et d’un humour ravageur ». Chacune de ces naturelle pratiquée par les autres espèces, fondements et les mécanismes du productivisme,
mais ces longs murs courent si vite à la rencontre l’un de nouvelles, sur un ton de cocasserie noire, est une métaphore l’homme serait-il un animal raté ? à déconstruire la « novlangue », ce jargon techno-
cratique qui remplace débats et discussions par
l’autre que me voici déjà dans la dernière pièce, et j’aperçois d’un monde dévasté, d’un monde devenu fou, où les lapins JEAN-JACQUES GANDINI de simples stimuli quasi pavloviens, à mener
là-bas le piège dans lequel je vais tomber. – Tu n’as qu’à pondent des œufs, où un trou abrite un vieux poète abbasside une critique impitoyable de la mécanisation des
changer de direction, dit le chat en la dévorant.» C’est ainsi, mangeur de chair humaine, où il faut être Dieu faute de MA VIE ATOMIQUE. – Jean Songe
esprits et des vies, et à proposer un retour à la
sur la «Petite Fable» de Franz Kafka, que se clôt la dernière pouvoir être un homme... Mais comment une métaphore « common decency », le bon sens ordinaire.
des quinze nouvelles de ce recueil, le premier à être traduit pourrait-elle «avoir un impact concret sur le monde?», se Calmann-Lévy, Paris, 2016, 320 pages, ARNAUD DE MONTJOYE
19 euros.
en France d’un auteur – également essayiste et cinéaste – demande le narrateur de «Mille et Un Couteaux».
déjà renommé, notamment dans les pays anglo-saxons. Auteur de polars et phobique des piscines, l’auteur COMMENT PENSENT LES FORÊTS.
Qui écrit ? Un moi pulvérisé, un moi collectif hanté prend soudain conscience en 2013 que des pis- Vers une anthropologie au-delà de l’humain. –
Hassan Blasim est né à Bagdad en 1973. Il a 7 ans de cauchemars : « Toi qui toujours écris l’histoire de ta vie cines, il y en a dans les centrales atomiques; que
l’une d’elles, à Fukushima (Japon), menace la pla- Eduardo Kohn
lorsque éclate la guerre Iran-Irak ; il en a 30 quand l’invasion par erreur »... Dans « Le Journal des armées » arrivent nète entière; et que le paisible havre de verdure Zones sensibles, Bruxelles, 2017, 336 pages,
américaine de l’Irak se conclut par l’occupation du pays. chaque jour à Bagdad, du front, des monceaux de cahiers du Sud-Ouest où sa famille, transfuge de la région 23 euros.
Mais de quel pays s’agit-il alors ? N’a-t-il pas été réduit à un d’écolier, chacun portant une étiquette avec le nom d’un parisienne, réside depuis quinze ans est tout près
de celles de Golfech. S’engage alors une longue Fruit d’une longue enquête chez les Runa d’Ama-
ensemble de territoires confessionnels ou tribaux, d’antago- soldat mort, chacun racontant l’histoire d’un homme, tous zonie équatorienne, ce livre entend fonder une
nismes et de haines où on s’entretue ? Blasim a derrière lui écrits de la même main, celle d’un écrivain génial, d’un enquête rétrospective et prospective pour cerner
les rouages de ce monde nucléaire obscur. Inspiré anthropologie « au-delà de l’humain » et des
des décennies de guerre, un chaos de destruction, de violence soldat inconnu tué au combat. Les morts hantent les vivants, du journalisme «gonzo» (ultrasubjectif), ce travail, mondes socioculturels qui lui sont propres.
et de sang, un amoncellement de morts, devenus la réalité qui en portent le fardeau. aussi documenté que... subjectif, met au jour nom- Eduardo Kohn tente de prendre au sérieux la
ordinaire – dans l’une de ses nouvelles, il écrit : « L’envie de bre de faits occultés par les médias. Il pointe les perspective amérindienne selon laquelle les êtres
Les quatre dernières histoires ont pour toile de fond dangers immédiats et les conséquences à long vivants (humains, animaux, plantes) ont en com-
lire m’est passée et le monde est devenu pour moi une créature mun de se représenter le monde et d’avoir sur
la Suède, la Finlande, Amsterdam. Mais aucune terre d’accueil terme depuis les années 1950. L’ouvrage n’évoque
monstrueuse et irrationnelle. » L’année suivante, il émigre en revanche quasi pas les actions collectives et lui un point de vue. Ce qui implique de se débar-
en Finlande, où il vit désormais. ne peut effacer la mémoire. « Je veux dormir », dit un rasser de l’idée que la représentation reposerait
militantes de résistance à la nucléarisation du
demandeur d’asile à l’Office des migrations de Malmö. monde. Paradoxalement, c’est ce ressenti à la sur le seul langage humain. Pour Kohn, les êtres
Il n’écrit pas sur la guerre, mais la guerre imprègne Comme en écho au Journal de Kafka : « Je suis une mémoire première personne d’un ex-candide désireux de pensent et agissent plutôt à partir de signes (la
tout ce qu’il écrit. On peut lire « L’Exposition des cadavres », devenue vivante, d’où l’insomnie. » « réveiller les endormis » qui nous fait saisir au chute d’un arbre, un son, une position du corps)
mieux notre « condition nucléaire ». qui leur restituent « quelque chose à propos du
qui ouvre ce recueil, comme une sorte de programme : dans monde » et qui ont des effets sur lui. Par ce biais,
cette production en masse, se servir des morts comme M ARIE -N OËL R IO. JEAN-PIERRE CRÉMOUX des « canaux de communication » s’ouvrent entre
des êtres qui ne cessent de s’observer et d’inter-
préter leurs points de vue réciproques. Le propos
est savant mais accessible, illustré par une mul-
A RT S titude d’anecdotes et de photographies. Paru en
anglais en 2013, cet ouvrage, dont l’édition fran-
çaise est préfacée par l’anthropologue Philippe

Saluer les perturbateurs


Descola, a déjà suscité un bel engouement.
RAPHAËL COLLIAUX

LES CHEMINS DIFFICILES DE L’ÉMAN-

S
ERAIT-ON, en France, embarrassé par les artistes à l’immense composition de Vallauris La Guerre et la La tapisserie reproduisant Guernica qui orne le CIPATION. Réponse à Marcel Gauchet et
qui furent engagés dans leur époque ? Walker Paix, il y a une évidente logique, que double celle, hall d’entrée de l’Organisation des Nations unies à quelques autres. – Yvon Quiniou
Evans (1903-1975), père du style documentaire, métaphorique, des femmes qui pleurent, des corridas, New York fut voilée quand, en février 2003, le général Kimé, Paris, 2017, 176 pages, 20 euros.
photographe de l’Amérique de la crise et de la misère, des minotaures ou de L’Enlèvement des Sabines, et que Colin Powell vint lire à la presse la déclaration de En réponse à Marcel Gauchet et à tous ceux qui,
connu pour son livre conçu avec l’écrivain James Agee précèdent les collages cubistes, où les éclats du réel guerre des États-Unis à l’Irak. tout en déplorant l’effacement du politique, affir-
Louons maintenant les grands hommes (1941), n’y historique (les journaux) déchirent les paisibles compo- ment qu’aucune solution de rechange au système
avait jamais eu de rétrospective. Le Centre Pompidou sitions (guitare, pipe, compotier). Pour Anne Wagner, F RANÇOIS A LBERA . libéral n’est plus concevable, ce livre entend réaf-
cocommissaire, ce chemin vers Guernica commence en firmer, en empruntant la voie tracée par l’auteur
de Paris vient de l’exposer (1). Il ne devait donc pas du Capital, que, «sans l’émancipation sociale et
être en peine pour le présenter ; tout était à faire. 1925, avec la peur et la difformité : Le Peintre et son (1) « Walker Evans », Centre Pompidou, Paris, du 26 avril au économique, l’émancipation politique ne saurait
Pourtant, le commissaire a adopté un parti thématique modèle, Le Baiser (1926), Crucifixion (1930), Figures 14 août 2017. Catalogue sous la direction de Clément Chéroux, être totale».
qui rassemble ce qui se ressemble et fait perdre l’en- au bord de la mer (1931). Éditions du Centre Pompidou, Paris, 2017, 320 pages, 49,90 euros.
Refusant l’« imposture sémantique » de l’identi-
gagement tant esthétique que social du photographe. (2) « Olga Picasso », Musée Picasso, Paris, jusqu’au fication de la pensée de Karl Marx à ce qui s’est
Enfin, la toile est située dans son contexte, 3 septembre 2017. Catalogue sous la direction d’Émilia Philippot, fait en son nom au XXe siècle, le philosophe
Voici les enseignes, les publicités, les cartes postales, notamment celui de l’Exposition universelle. Le pavillon Joachim Pissarro et Bernard Ruiz-Picasso, Musée Picasso-Gallimard, Yvon Quiniou juge son œuvre largement portée
espagnol, menacé par l’aigle du pavillon allemand et Paris, 2017, 312 pages, 39 euros. par une « inspiration morale », la dénonciation
puis les objets, les maisons. Pour Evans, la photographie,
soutenu par le couple de la Soviétique Vera Moukhina (3) « Piedad y terror en Picasso. El camino a “Guernica” », Musée de la souffrance au travail et de l’atteinte à la
qu’il conçut sous l’influence double d’Eugène Atget Reina Sofia, Madrid, jusqu’au 4 septembre 2017. Catalogue sous dignité humaine faisant implicitement référence
(1857-1927) et d’August Sander (1876-1964), c’est-à- L’Ouvrier et la Kolkhozienne, présentait aussi d’autres la direction de Timothy James Clark, Marisa García Vergara, Jeremy à des exigences et à « des valeurs universelles,
dire sans pathos, convoquait consciemment et incon- artistes, de Josep Renau – ministre de la culture de la Melius et Anne M. Wagner, Museo nacional Centro de arte Reina telles que la morale kantienne a pu les formuler».
sciemment le monde social, serait-ce dans la simple République – à Joan Miró... Sofía, Madrid, 196 pages, 35 euros. Le premier de ces impératifs, « renverser les rap-
vue frontale d’une cuisine. C’est à une sorte d’autopré- ports sociaux qui font de l’homme un être humilié,
asservi et méprisable », passe en partie, selon lui,
sentation des êtres et des choses qu’il s’intéressait, et par la préservation des acquis sociaux et la res-
non à l’insolite, que guette l’esthétisation. La nomenclature tauration du rôle de l’État. Mais il importe de
ou la collection (même s’il collectionnait effectivement
des enseignes et des cartes postales) n’aide guère à
P H OTO G R A P H I E penser l’invention de nouveaux droits, et de
« mettre fin à l’obsession du productivisme ».
entrer dans cette démarche complexe, où l’effacement CHRISTOPHE BACONIN
apparent du photographe a pour corrélat la mise en
scène par lui-même de l’objet et du sujet photographiés. Promeneurs aériens COMPRENDRE LE POUVOIR. – Noam
Chomsky

I
Ce n’est pas beaucoup mieux pour Pablo Picasso. Il Lux, Montréal, 2017, 607 pages, 25 euros.
y eut « Picasso et les choses », « Matisse-Picasso », L N’EXISTAIT PAS encore d’atlas mondial des télé-
«Picasso-Giacometti», et enfin «Olga Picasso» (2). phériques et autres « bidules » urbains, et il manquait L’ouvrage réunit des textes publiés séparément il
y a une dizaine d’années. Bien découpées,
Ne peut-on voir là quelque mise à distance du Picasso aux passionnés des funiculaires une carte d’état- vivantes, les interventions de Noam Chomsky ana-
engagé ? À Madrid, le Musée Reina Sofía a présenté major de tous ces véhicules propres à remplir d’exci- lysent la politique étrangère américaine, le rôle
une formidable exposition autour de Guernica, qui, au tation ceux qui sont restés des enfants émerveillés des médias, mais s’emploient aussi à bousculer le
contraire, dit toute sa puissance à la fois esthétique et par les ascensions mécanisées... Cet ouvrage (1) confort des intellectuels progressistes. Notamment
recense par ordre alphabétique les villes qui abritent leur certitude d’appartenir à une aristocratie de
politique (3). Y sont montrées une cinquantaine d’études l’intelligence : «En France, si vous faites partie
et 180 œuvres du peintre conduisant au « renversement » un ascenseur, un élévateur, une télécabine à débrayage, de l’élite intellectuelle et que vous toussez, on
qu’est cette toile de 3,50 sur 7,80 mètres, faite à la célébrés ici par des photographies d’une grande qualité publie un article en première page du Monde.»
demande du gouvernement républicain pour le pavillon et une mise en page remarquable. Le Gangtok Ropeway Ce propos de 1989 a sans doute un peu vieilli, ce
espagnol de l’Exposition universelle de 1937 à Paris, et au Sikkim (Inde), un kilomètre de câble, permet de qui n’est pas le cas de la mise en accusation par
représentant le bombardement de cette petite ville basque se rendre dans un institut de tibétologie par télécabine. Chomsky de l’hermétisme et de l’hyperspéciali-
par des avions allemands et italiens, le 26 avril 1937, Parfois, c’est une île qui est reliée au continent, sation académiques : « Les universités aident et
comme à Nha Trang, au Vietnam ; parfois, c’est un encouragent les gens à s’occuper de travaux inof-
durant la guerre civile espagnole. fensifs et sans importance.» D’abord outil « pour
quartier qui est désenclavé, comme à Brest avec le faire carrière », le postmodernisme a également
Peinture anachronique à l’époque du photomontage nouveau téléphérique des Capucins. Ce qui apparaît ascensores du port racontent que s’élever permet de contribué à la fragmentation de la gauche :
et du cinéma? C’est à voir: songeons au muralisme au premier abord comme un gadget pour touristes se hisser collectivement au-dessus du monde... peut- « L’énergie s’est dispersée. Il est facile de cher-
mexicain, alors en plein essor, aux peintures monumentales s’avère un mode de transport étudié pour désengorger cher à fuir. Il existe de multiples façons de le
être pour mieux le rêver. faire. On peut rédiger des articles dénués de
de Sonia et Robert Delaunay et, surtout, de Fernand de nombreuses agglomérations. L’auteur, urbaniste,
sens au sujet d’une version inintelligible du fémi-
Léger. Si certains (John Berger, comme Anthony Blunt) membre jusqu’en 2016 du conseil scientifique du C HRISTOPHE G OBY. nisme radical universitaire, ou devenir un adepte
y virent un échec, ou une «œuvre antifasciste qui ne Grand Paris, considère qu’ils sont appropriés, ne des complots, ou se cantonner à un problème
montre pas le fascisme» (Carlo Ginzburg), Guernica serait-ce que par leur efficacité énergétique, à la cité (1) Jean Robert Mazaud, Trams du ciel. Atlas mondial des téléphé-
important mais si spécifique qu’il n’aura jamais
s’impose aujourd’hui comme l’expression de l’horreur de l’avenir. À Valparaiso (Chili), le funiculaire qui aucun rayonnement. »
riques et autres transports urbains à câble, La Découverte, Paris,
de la guerre moderne. De ce «massacre des innocents» mène à la maison du poète Pablo Neruda et tous les 2017, 424 pages, 32 euros. SERGE HALIMI
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
26

HISTOIRE
JUSTICE DANS LES REVUES

RÉVOLUTION RUSSE ET RÉVOLUTION


FRANÇAISE. – Albert Mathiez
Éditions critiques, Paris, 2017,
Éléments d’un verdict o FOREIGN AFFAIRS. Elliott Abrams, néo-
conservateur des plus militants, estime que la
diplomatie de M. Donald Trump est, tout compte
fait, plus belliciste, plus conventionnelle qu’il ne le
140 pages, 14 euros. redoutait... Comment endiguer l’avancée maritime

E
de la Chine? (Vol. 96, no 4, juillet-août, bimestriel,
Le monde bruit de révolutions en tout genre, THNOLOGUE, Christiane Besnier s’est penchée sur L’avocat Jean-Yves Le Borgne voit l’audience d’une 77,94 dollars par an. – New York, États-Unis.)
mais celles qui l’ont véritablement transformé les mœurs d’une tribu très particulière : les acteurs tout autre place : celle du banc de la défense, d’où il fait
ne sont plus en odeur de sainteté. Ainsi en va-t-il o DISSENT. Plusieurs articles évoquent des
de la Révolution française, souvent réduite à une des procès d’assises (1). Elle a assisté, dans les retentir sa voix de bronze (2). Il affiche d’emblée son
rangs du public, à une quarantaine de procès criminels. À objectif : changer la justice. Il constate la lourdeur de la combats actuels de la gauche américaine : ceux
simple « révolution citoyenne », et de celle d’oc- des ouvriers de l’automobile du Mississippi, des
tobre 1917, génitrice supposée du totalitarisme partir de cette expérience, elle livre une analyse approfondie procédure et les équivoques nuisibles à la manifestation de habitants de Birmingham (Alabama), des immi-
et du goulag. Confronter l’une à l’autre pour du comportement des parties : le président, les assesseurs, la vérité dans un délai raisonnable. Si on peut ne partager grants du Nebraska. Également : le destin des
essayer au contraire d’y trouver des éléments
d’explication et d’interprétation susceptibles de
l’avocat général et les avocats. Elle montre comment s’in- aucune de ses thèses, on ne peut pas prétendre que sa position femmes qui nettoient le linge des autres. (Été,
sèrent dans ce rite les acteurs principaux, l’accusé, les n’est pas solidement argumentée. Il considère par exemple trimestriel, 12 dollars. – New York, États-Unis.)
rendre à nouveau possible un événement de cette
ampleur, tel fut le souci qui transparaît dans ces victimes ; elle décrit les étapes d’un procès criminel, faisant que les magistrats du siège ne doivent en aucun cas exprimer o THE BAFFLER. La révolution postraciale
articles d’Albert Mathiez (1874-1932). Historien ainsi œuvre pédagogique. Il faut lui savoir gré d’avoir une opinion politique, et critique le «mur des cons» – dont et ses insuffisances ; cette « classe créative » qui
engagé, partisan d’une révolution sociale que précisément étudié la procédure pénale et ses dernières l’existence avait été révélée par une vidéo en 2013 –, envahit les villes et fait flamber les prix de l’im-
l’on pourrait qualifier, au choix, de communiste mobilier ; la résistance à M. Donald Trump han-
ou d’anarchiste, il opéra un va-et-vient révélateur évolutions, ce qui lui évite bien des bévues courantes constitué dans leurs locaux avec des photographies de person-
dans les commentaires médiatiques. nalités par des membres du Syndicat de la magistrature. Il dicapée par le rôle excessif qu’y joue la Californie
entre les deux révolutions, au moment même où et par la place insuffisante du mouvement
la seconde venait de rompre le cours normalisé pense, en revanche, que les magistrats du parquet ne sont syndical. (N° 35, été, trimestriel, 20 dollars.
de l’histoire, pour dégager ce qui les différencie Première leçon de cet ouvrage : l’audience criminelle que les porte-voix du pouvoir exécutif, même dans les – New York, États-Unis.)
mais aussi ce qui les unit. À commencer par ce demeure irremplaçable. L’instruction n’est qu’un préalable affaires particulières où ils bénéficient en principe d’une
qui lui semble le plus significatif : l’irruption du dès lors que l’objectif est la découverte de la vérité; la vérité o JACOBIN. Amérique latine : un débat sur la
peuple comme force motrice d’un changement liberté d’opinion; ce qui n’est guère politiquement correct.
des faits, certes, mais aussi celle des personnes qu’il s’agit révolution bolivarienne au Venezuela ; une mise
de société. Rédigés au début du siècle passé, ces en perspective de la « vague rose » ; un aperçu
écrits pourraient contribuer à relancer un débat de condamner ou non à de longues peines. En effet, c’est à Le Borgne estime que la fonction de juge d’instruction,
des investissements chinois sur le continent.
qui ne pourra être éternellement différé. l’audience que des retournements de situation se produisent, qui instruit à charge et à décharge, n’est pas tenable, sauf (N° 25, printemps, trimestriel, 12,95 dollars.
JEAN-PIERRE GARNIER que des déclarations, notamment des aveux inattendus, si on accepte une certaine schizophrénie. Il propose donc – New York, États-Unis.)
éclairent le débat d’un jour entièrement nouveau. C’est à que l’instruction soit menée par le parquet, qui a toute
GESTAPO ET POLICES ALLEMANDES. France, l’audience aussi que la personnalité de l’accusé apparaît compétence pour relever les éléments à décharge, et que le
Europe de l’Ouest, 1939-1945. – Sous la direction aux jurés, face à la victime ou à ses parents, aux révélations juge d’instruction soit remplacé par un «juge de l’instruction» o MONTHLY REVIEW. Le retour du néolibé-
de Patrice Arnaud et Fabien Théofilakis ralisme en Argentine; le fascisme américain du
de témoins ou d’experts, aux réactions de coaccusés. qui n’interviendrait que sur requête de la défense ou de la temps de Franklin D. Roosevelt; pourquoi M. Donald
CNRS Éditions, Paris, 2017, partie civile, pour garantir l’objectivité de la procédure et Trump n’est pas populiste. (Vol. 69, no 2, juin,
280 pages, 25 euros. Une réserve toutefois : selon l’auteure, la justice conti- sa conformité aux règles de droit. mensuel, 6 dollars. – New York, États-Unis.)
Sur les neuf chapitres de ce recueil, sept concer-
nentale, et particulièrement la justice française, aurait la
nent la France, dont, partiellement, celui sur Adolf « religion de l’aveu », tandis que la justice anglo-saxonne Quant aux peines à prononcer, il adopte une attitude
Eichmann et les versions successives qu’il a don- serait entièrement fondée sur la preuve. Cette affirmation, humaniste, notamment à l’égard des petits délinquants. Il o LA REVUE INTERNATIONALE ET STRA-
nées de son rôle. Le premier chapitre ignore la bien proche d’une idée reçue, est contredite dans l’ouvrage estime à juste titre qu’une vie ne doit pas être brisée par TÉGIQUE. Après avoir constaté que la forme
collaboration policière anticommuniste et anti- même, puisqu’il y est expressément mentionné que 95 % des poursuites inopportunes quand une réponse différente « démocratie » a rarement été aussi répandue,
juive de l’avant-guerre à l’accord de juillet 1942 le dossier « Contestations démocratiques, dés-
et oppose Wehrmacht (administration militaire) des procès criminels anglo-saxons se terminent par un peut être envisagée. Mais, curieusement, il n’évoque pas ordre international ? » se concentre sur le poids
et Sipo-SD (police) ; le deuxième accrédite une « plea bargain », c’est-à-dire une négociation de la peine à le rôle des avocats et ne dit par conséquent pas ce qu’il des mouvements de contestation intérieurs,
« autonomie » des auxiliaires antisémites français huis clos entre l’accusation et la défense, en échange d’un faudrait changer dans ce domaine. Étrange pudeur... ainsi que sur l’imprévisibilité comme caractéris-
de l’occupant, justifiant l’habituel distinguo entre aveu. Si les connaissances de Besnier sur la justice criminelle tique des relations internationales actuelles.
«collaboration d’État» et «collaborationnisme»... É TIENNE TARRIDE . (N° 106, été, trimestriel, 20 euros. – IRIS, Paris.)
anglo-saxonne semblent influencées par des films ou des
Bref, on est censé voir dans « l’histoire enchevê-
trée de la répression (...) un moment de rencontres séries télévisées, on s’étonnera qu’elle ne cite pas des o RELATIONS. Le Canada se prépare à fêter les
entre deux sociétés». Mais il faut saluer la qualité œuvres comme le film de Sidney Lumet Douze Hommes (1) Christiane Besnier, La Vérité côté cour. Une ethnologue aux assises, 150 ans de sa Constitution fédérale. Alain Deneault
des descriptifs régionaux, notamment ceux qui en colère (1957) et que, par ailleurs, ceux d’André Cayatte La Découverte, coll. « Cahiers libres », Paris, 2017, 220 pages, 18 euros. y voit un «projet colonial réussi» qui fait peu de cas
portent sur les Ardennes et sur le Nord-Pas-de- n’aient pas été pris comme points de comparaison afin de (2) Jean-Yves Le Borgne, Changer la justice, Presses universitaires
des ressources naturelles des peuples autochtones.
Calais, à propos duquel Laurent Thiery tord le de France, Paris, 2017, 144 pages, 14 euros.
Il faut remettre le Québec en marche face à la
cou à l’opposition entre armée et police alle- mesurer la distance entre l’œuvre de fiction et la réalité. « force assimilatrice de l’anglais » ! (N° 791,
mandes dans leur respective ardeur répressive. Et juillet-août, 8 numéros par an, 7 dollars cana-
la contribution « La police allemande en Grèce diens. – Centre Justice et Foi, Montréal, Canada.)
occupée », remarquable, donne envie de voir tra-
duits au plus vite les autres travaux des historiens o FRANCE-QUÉBEC MAG. Cinquante ans
après, que reste-t-il du « Vive le Québec libre ! »
IDÉES
grecs Vaios Kalogrias et Stratos Dordanas.
lancé par le général de Gaulle à Montréal ? Une
ANNIE LACROIX-RIZ certaine fierté d’être enfin distingué dans l’im-
mense Canada et un appui dans les débats

La ligne Aragon
MAIS DE QUOI ONT-ILS EU SI PEUR? – Walter constitutionnels d’aujourd’hui. (N° 180, août,
Benjamin, Ernst Bloch et Siegfried Kracauer à trimestriel, 9 euros. – Paris.)
Marseille le 8 septembre 1926. – Christine Breton
et Sylvain Maestraggi o THE ASIA-PACIFIC JOURNAL. Une analyse
détaillée d’une « stratégie pour négocier avec la

E
Éditions Commune, Marseille, 2016, Corée du Nord ». À noter, l’article de Gavan
260 pages, 20 euros. N MARS 1968, dans un article du Monde qui deviendra aux éditions Maspero Pour Marx et Lire «Le Capital», McCormack et Sandi Aritza sur le combat des
Parmi les nombreux épisodes de l’assassinat du célèbre, Pierre Viansson-Ponté affirme que, saisie renforce la nécessité de l’entreprise, en définissant le marxisme habitants d’Okinawa (Japon) contre les bases mili-
cœur historique de Marseille au XXe siècle, celui de mélancolie collective, la France s’ennuie. Pourtant, «scientifique» des écrits de la maturité comme un anti- taires américaines. (Vol. 15, no 2, janvier, mensuel,
du quartier dit de « derrière la Bourse » n’est les années 1960 ne sont pas exactement mornes. On peut humanisme théorique, car les rapports sociaux de production gratuit. – En ligne uniquement : http://apjjf.org)
guère connu. De 1912 à 1927, avec une inter- même dire qu’elles sont marquées par une étonnante auraient le primat sur le libre arbitre et l’intersubjectivité.
ruption durant la guerre, un pan entier de la ville o GLOBAL ASIA. La Corée du Sud après la
ancienne, comptant sept mille habitants, fut vitalité politique, artistique, philosophique... C’est le temps destitution de Mme Park Geun-hye et l’élection
des indépendances coloniales, des débuts de la guerre du L’« ouverture » et les rapprochements qu’elle promeut, du nouveau président Moon Jae-in, dont la revue
détruit pour laisser la place pendant des décen-
nies à... un terrain vague. De passage à Marseille Vietnam, de la montée des pays non alignés ; l’Union dont le Parti communiste italien est alors peu ou prou le publie le discours d’investiture. Un cahier de photo-
en 1926 pour y rencontrer l’équipe des Cahiers modèle, vont être souvent recadrés, car ils portent le risque graphies en couleur témoigne de l’émergence
soviétique réaffirme la nécessité de la déstalinisation, la d’une (petite) couche moyenne en Corée du Nord.
du Sud, Walter Benjamin, Ernst Bloch et Sieg- révolution culturelle commence en Chine et la possibilité de dissoudre les contradictions de classe et la « conception
fried Kracauer, fascinés et intrigués par la ville, (Vol. 12, no 2, été, 15 000 wons. – Séoul, Corée.)
d’une convergence de la gauche pour l’élaboration d’un objective de la réalité » au bénéfice d’un « vague élan du
font l’expérience de cet absurde désastre. L’évé-
nement est évoqué ici à plusieurs voix, grâce à programme commun émerge en France. Entre 1963 et 1967, cœur ». Quant à l’anthropologie structuraliste d’Althusser, o LE COURRIER DE L’ATLAS. Reportage à
une sorte de conte urbain dû à Christine Breton, le nombre de journées non travaillées oscille entre un et elle est ardemment discutée sans être invalidée, sinon sur Alger, auprès d’une « jeunesse désabusée » par
à un essai de Sylvain Maestraggi, à un corpus de un point majeur : celui de l’existence d’une liberté humaine, l’absence de perspectives dans un pays marqué
six millions par an. La Nouvelle Vague, le Nouveau par la fuite des cerveaux ; entretien avec le
textes – souvent inédits – des trois philosophes qui « consiste essentiellement à connaître les lois du déve-
et à un cahier de photographies – magnifiques – Roman, le théâtre de l’absurde – avec Eugène Ionesco, philosophe marocain Maati Kabbal, qui milite
Samuel Beckett, etc. – se sont imposés, Jean-Paul Sartre loppement de la nature et de la société, et à s’en servir « pour que tous les talents servent leur pays et
de ces rues vouées à disparaître. Aujourd’hui,
alors que la ville connaît sa transformation urba- incarne une figure majeure de la pensée de l’engagement, habilement dans son activité pratique » (Waldeck Rochet). qu’ils arrêtent de partir en Europe ». (N° 116,
nistique la plus importante depuis le Second Un humanisme marxiste peut alors être défini, lié à la juillet-août, mensuel, 3,20 euros. – Paris.)
et le structuralisme perturbe les grilles d’analyse.
Empire, ce livre devrait interpeller tous ceux « tâche historique de la classe ouvrière », comme l’énonce o QANTARA. À l’occasion des 30 ans de
« qui savent quelque chose de la tristesse de Dans ce contexte, le Parti communiste français (PCF), la résolution. Cette tâche est de se libérer et, en se libérant,
Marseille », selon les mots de Benjamin. l’Institut du monde arabe (IMA), le magazine
dont Waldeck Rochet est le secrétaire général, décide de de libérer le potentiel d’épanouissement de tous. revient sur l’histoire de l’établissement, sur ses
CHARLES JACQUIER réunir son Comité central à Argenteuil, en mars 1966, principes fondateurs et ses ambitions, et réfléchit
afin de débattre du rôle des intellectuels et des artistes Ce à quoi contribue l’art, « avant-garde de l’émotion, en filigrane à la notion de « monde arabe » :
comme il y a une avant-garde de l’intelligence », selon le « De quoi l’IMA est-il le nom ? » (N° 104, juillet,
communistes avec Roger Garaudy, Lucien Sève, André trimestriel, 7,50 euros. – IMA, Paris.)
A RT S Stil, Jean Kanapa, et un Louis Aragon si influent qu’on romancier André Stil... Contre les prescriptions du réalisme
parlera alors de « ligne Aragon »... Cette session aboutit à socialiste, il affirme que l’art travaille une réalité « au- o AFRIQUE RENOUVEAU. Un an après la
une « résolution sur les problèmes idéologiques et delà des conventions que nous prenons souvent pour la signature de l’accord de Paris sur le climat, où
POP CORNER. La grande histoire de la pop culturels » (1). réalité », irruption de l’imaginaire et de l’inconscient. La en est l’Afrique? La question de la préservation
culture, 1920-2020. – Hubert Artus résolution insiste avec panache, dans un passage attribué des océans est cruciale pour le continent, confronté
à la surpêche, au réchauffement climatique et à
Don Quichotte, Paris, 2017, Évidemment, c’est vaste... Mais des dix-neuf interventions à Aragon : « Il y a dans toute œuvre d’art une part irré- la menace des déchets en plastique. (Vol. 31,
360 pages, 19,90 euros. se dégagent, pour une lecture d’aujourd’hui, deux questions ductible aux données, et cette part, c’est l’homme même. no 1, mai-juillet, trimestriel, gratuit. – Nations
Des antihéros aux super-héros, d’Andy Warhol principales, qui n’ont rien de périmé : « Le marxisme est-il Tel écrivain, tel artiste était seul capable de produire unies, New York, États-Unis.)
à Quentin Tarantino, de la beatlemania au punk un humanisme ? » et « Que doit-on attendre de l’art ? ». On l’œuvre créée. » La création artistique et littéraire « est
et au hip-hop en passant par la naissance d’un y parle toujours couramment la langue de bois, et les aussi précieuse que la création scientifique, dont elle o FRANCE FORUM. La revue de l’Institut
label pop made in France avec Bérurier noir, Jean-Lecanuet invite à « repenser l’Afrique » en
références aux écrits canoniques sont bien un peu obsédantes. ouvre parfois les voies », et ne doit connaître aucune limite en soulignant des aspects méconnus : potentiel
Mano Negra, les Wampas et Pigalle, sans oublier
Pokémon Go, le journaliste et essayiste Hubert Mais la rigueur et l’ampleur des réflexions suscitent à sa recherche... Ce salut inconditionnel à l’art comme industriel dans les nouvelles technologies, montée
Artus retrace l’histoire de la culture pop, du len- néanmoins un certain enthousiasme. Car il s’agit là d’examiner tentative de prise de possession ou de transformation du en puissance des femmes, accaparement de
demain de la première guerre mondiale à quelle anthropologie est consubstantielle au marxisme. monde par un homme qui « aspire à l’unité retrouvée » est l’État de droit par les élites, etc. (N° 66, juillet,
aujourd’hui. Dans ce passionnant essai, le lecteur trimestriel, 10 euros. – Paris.)
peut-être ce qui reste le plus précieux dans cette « dispute » :
découvre ce que la culture pop représente vrai- Plusieurs événements obligent alors à la définir : tout une ouverture qui demandera à être prolongée, par une
ment. Du reste, POP ne signifie-t-il pas personal o RAISONS POLITIQUES. Quelle définition don-
d’abord, dans le sillage de Vatican II (1962-1965) (2), l’éven- réflexion tant sur la subjectivité que sur l’esthétique. ner des groupes et des « entités collectives», quel
opinion on pop ? Incarnant initialement une solu-
tion de rechange à ce qui vient des élites, la pop tualité d’un rapprochement avec les chrétiens, dont Roger statut leur attribuer? Qu’est-ce qu’une identité
est une dynamique de la marge, une fureur de Garaudy (3) se fait brillamment le héraut, mais aussi l’union E VELYNE P IEILLER . collective, « quel genre de groupe sont les races»?
vivre qui explose dans les années 1950-1960 et à établir avec les socialistes. Jusqu’où peut-on aller sans Avec notamment des contributions de Vincent
qui laisse son empreinte sur des supports multi- Descombes et Philippe Urfalino. (N° 66, mai,
glisser dans le réformisme, sans neutraliser, au fil de la (1) Roger Martelli, Une dispute communiste : le Comité central d’Argen- 4 numéros par an, 20 euros l’un. – Paris.)
pliés, radio, vinyles, CD ou iPod. Mettant en recherche de convergences morales, le matérialisme dialectique,
avant les comics, le pop art, les projets pirates teuil sur la culture, Éditions sociales, Paris, 2017, 450 pages, 22 euros.
ou indépendants, Artus montre que la culture pour lequel «l’essence humaine n’est pas une abstraction o LA PENSÉE. Un dossier présentant quelques
(2) Ce concile œcuménique, convoqué par le pape Jean XXIII, entreprit répercussions de la révolution russe dans le
pop est plurielle, à la fois alternative et majori- inhérente à l’individu pris à part. Dans sa réalité effective, de mettre à jour la doctrine de la foi afin de permettre à l’Église de mieux
taire, militante et commerciale, rebelle et confor- c’est l’ensemble des rapports sociaux» (Karl Marx, Thèses monde des idées : d’Alain à Georges Politzer,
se confronter à la modernité.
miste, autodidacte et subversive. de Carl Schmitt à Nicolas Berdiaev, de Célestin
sur Feuerbach)? Le rayonnement de la pensée du grand (3) Membre du Bureau politique, il sera exclu du PCF en 1970 et entamera 4 numéros par an, 19 euros. – Pantin.)
ALIOCHA WALD LASOWSKI absent de la réunion, Louis Althusser, qui vient de publier un parcours qui le conduira à devenir une des figures du négationnisme.
27 LE MONDE diplomatique – SEPTEMBRE 2017

H I S TO I R E

Immigrés français en Afrique du Sud


Les grandes migrations de travail parties

FONDATION HAHNLOSER-JAEGGLI, KUNSTMUSEUM BERN. PHOTO : RETO PEDRINI, ZURICH.


DANS LES REVUES d’Europe vers les États-Unis ou du Sud
vers le Nord montrent souvent des migrants
o RECHERCHES INTERNATIONALES. L’his-
torien Jean-Paul Scot propose un tour d’Europe soumis au mépris ou au racisme des
de la laïcité. Où l’on apprend que huit pays
pénalisent encore le blasphème ou accordent populations d’accueil. Le cas peu connu des
un statut privilégié à certaines options spirituelles milliers de Français recrutés par l’industrie
et religieuses. Également au sommaire, un dossier :
« Royaume-Uni : un an après le Brexit ». (N° 109, sud-africaine dans les années 1960 renverse
trimestriel, 15 euros. – Paris.)
la perspective. Car, ici, les immigrés venaient
o GOLIAS MAGAZINE. Un article, taillé à la
serpe, dénonce les dérives sectaires de certaines consolider la domination des Blancs…
franges de l’Église. Pour ceux qui croient au
message d’amour du Christ, un vrai combat est
à mener. Même le pape s’en est rendu compte.
(N° 174, mai-juin, bimestriel, 10,50 euros. –
Villeurbanne.)

o HOMMES & LIBERTÉS. Un dossier consa-


PAR CHARLOTTE GRABLI FÉLIX VALLOTTON.
– « La Blanche
cré à la démocratie souligne les transformations ET THOMAS LESAFFRE * et la Noire », 1913.
en cours : bilan et perspectives de la démocratie (Exposition

O
participative, défis posés par l’écologie, etc. À au Kunstmuseum Bern
signaler également, un article d’Éric Fassin sur du 11 août 2017
le « populisme de gauche ». (N° 178, juin, tri-
mestriel, 7 euros. – Paris.)

o TRANSRURAL INITIATIVES. Malmené par la


« au 11 mars 2018)

N SAVAIT très bien ce que c’était que propos des immigrés espagnols installés au début pas à l’aise avec eux. On sentait qu’ils ne nous
crise, le monde rural se défend : débat sur la l’apartheid. » Pour Jean, ancien ajusteur dans l’usine des années 1960 dans le nord de la France. « Je aimaient pas, que les enfants répétaient ce qu’ils
«souveraineté technique et technologique des paysans»,
dynamique du plateau de Millevaches, maisons sidérurgique des Hauts-Fourneaux de la Chiers, en comparais : comment je les ai vus, les difficultés entendaient à la maison. » Loin de la théorie des
partagées et bistrots des savoirs, etc. (N° 462, Lorraine, le choix de l’émigration en Afrique du qu’ils avaient eues. Eux, ils ont fait le sacrifice de élites de l’apartheid selon laquelle les immigrés
été, 10 numéros par an, 9 euros. – Paris.) Sud n’était pas anodin. Un simple encart dans Le parler français, alors moi ici j’ai essayé d’appren- blancs pourraient devenir de « vrais Afrikaners », les
o NATIONAL GEOGRAPHIC. Les trois quarts Républicain lorrain suffit à décider ce briseur de dre la langue et ça m’a bien réussi. » Le pouvoir travailleurs sud-africains renvoient systématique-
de landes à bruyère du monde se trouvent en grève, lassé du climat politique des années 1960 et blanc parle anglais ou afrikaan. En échange de la ment les Français à leur identité de « Frenchies ».
Écosse. Leur accaparement pour les loisirs des des syndicats. L’appel lancé « aux personnes inté- vaste maison, du jardin et des domestiques, on « On entendait souvent : “Fucking immigrants !” »,
classes privilégiées (chasse au cerf et aux lago- ressées par l’immigration en Afrique du Sud » demande aux nouveaux employés et à leur famille raconte Jean, qui se défendait en rappelant aux
pèdes notamment) fait l’objet d’un rejet croissant.
(N° 215, août, mensuel, 5,50 euros. – Paris.) promet un logement et un emploi au sein d’Iron d’assimiler les normes et les règles de la commu- Afrikaners leur ascendance hollandaise ou hugue-
and Steel Corporation (Iscor), le plus grand nauté blanche nationale. À l’école, les cheveux sont note : « Eux ne sont pas sortis de nulle part... Quand
o LA BALEINE. La revue des Amis de la Terre producteur d’acier du pays. Comme Marcel, rasés, les frères et sœurs séparés, et le français inter- je me mettais en colère, je le leur disais ! » Les
propose un guide pour choisir sa banque. En
matière d’éthique, d’exode fiscal et de prise en « considéré comme un fasciste » après son retour dit. Si, dans certains établissements, l’enseignement femmes qui décidaient de travailler à l’usine encou-
compte des problèmes climatiques, BNP, la Société de la guerre d’Algérie où il était parachutiste, Jean se fait en anglais, la Bible, elle, s’apprend unique- raient un reproche classique : « On était accusées de
générale, LCL-Crédit agricole sont très mal notés. saisit l’occasion de rejoindre le dernier « bastion ment en afrikaans. Difficile pour les garçons d’inté- voler le travail de leurs hommes. » Les Françaises
(N° 188, juillet, mensuel, 3,20 euros. – Montreuil.) blanc » du continent africain. Aucun avion ne grer l’équipe locale de rugby : ils se contenteront dans leur ensemble se voyaient affublées de sur-
o MOINS ! Les partisans de la décroissance décollait en mai et juin 1968 ; il partit début juillet. des mauvais terrains laissés disponibles pour le noms évoquant des mœurs légères.

L
rêvent d’un monde libéré du travail, auquel le football, où les fils d’immigrés italiens, espagnols
journal romand d’écologie politique consacre un Pour les vingt mille Français émigrant en Afrique ou encore allemands se ruent à chaque récréation.
dossier de douze pages. (N° 30, août-septembre,
bimestriel, 5 francs suisses. – Vevey, Suisse.) du Sud à cette époque, la réaction politique n’est pas
le seul motif. Les années 1960 et 1970 marquent À la maison, un Noir ne peut prétendre manger
o SCIENCE... & PSEUDO-SCIENCES. La l’apparition de la précarité et du chômage dans les à la table d’un Blanc. L’apartheid, instauré ES IMMIGRÉS blancs faisaient alors les frais
maladie de Lyme nécessite une meilleure pré- régions sidérurgiques et minières. Plutôt que le en 1948, fait suite à une ségrégation ancienne de d’un ressentiment apparu au début du XXe siècle,
vention et de meilleurs diagnostics. Mais la
revue insiste sur le risque que les doutes Canada et l’Australie, deux destinations qui se dis- l’espace. La prise de pouvoir du Parti national a lorsque les travailleurs ruraux afrikaners appauvris
laissent place à des théories non validées pou- putent les immigrés européens, beaucoup choisis- étendu la présence de l’État, qui pénètre toutes les se ruaient vers les villes en quête de travail et
vant mettre en danger les patients. (N° 321, sent l’Afrique du Sud par défaut, parce qu’elle offre sphères de la vie. Puisqu’il est interdit aux Noirs rencontraient de nouvelles communautés immigrées,
juillet, trimestriel, 5 euros. – Paris.)
les possibilités de départ les plus rapides. L’industrie de dormir dans la maison du maître blanc, on amé- bien souvent plus instruites et déjà formées aux
o FAKIR. François Ruffin, élu député de La alors en pleine croissance est en quête de main- nage un petit abri de jardin dans l’arrière-cour. travaux des mines ou de l’industrie. En outre, à
France insoumise contre un candidat person- d’œuvre qualifiée. Mais ses recruteurs viennent En 1952, avec le renforcement du contrôle de l’ur- l’usine, les hommes subissent un autre stigmate :
nellement désigné par M. Emmanuel Macron, aussi chercher l’avenir de la nation blanche sud- banisation de la main-d’œuvre ouvrière, le gouver- jusqu’aux toutes dernières heures de l’apartheid,
revient sur les grandes étapes de sa campagne
et détaille la stratégie qui, selon lui, a assuré africaine. Au début des années 1960, le déséquilibre nement réglemente strictement les déplacements les rumeurs d’espionnage au profit d’une « nation
son improbable victoire. (N° 81, juillet-août- démographique entre Noirs et Blancs s’accentue, de tous les hommes et femmes noirs de plus de communiste étrangère » hantent la communauté
septembre, bimestriel, 3 euros. – Amiens.) tandis que la pression politique de la décolonisation 16 ans. Leur présence en « zone blanche » en française. L’encadrement demande même aux plus
o REGARDS. « Les partis ont-ils un avenir ? », installe le pouvoir sud-africain dans une mentalité dehors des horaires d’ouverture de l’usine est anciens travailleurs d’espionner les nouvelles recrues.
tel est le titre du dossier, où se mêlent analyses d’assiégé. Face au « péril noir », le premier ministre interdite. Tous les soirs à 18 heures, la sirène reten-
et témoignages. Au sommaire également : Hendrik Verwoerd, un sociologue connu comme tit à Vanderbijlpark, et les ouvriers non blancs dis- Néanmoins, pour ces populations d’Europe
« Comment est-on passé de l’“Arabe” au “musul- « l’architecte de l’apartheid », imagine ces recrute- paraissent dans leur township, tandis que les autrefois précaires, enfants de métayer ou issues
man” ? », « La lente levée du voile sur les
violences sexuelles », ou encore un portfolio ments de masse. Selon lui, l’arrivée d’immigrants domestiques ont interdiction de marcher dans la de fratries nombreuses, les aspirations sociales se
sur la reconstruction à Haïti. (N° 43, été, tri- blancs, associée à une mécanisation soutenue, rue jusqu’au lendemain matin. concrétisent. « On partait en vacances au Cap,

S
mestriel, 12 euros. – Paris.) diminuerait le besoin en main-d’œuvre noire et per- plus vraiment en Savoie chez tatie... » Chaque
o RECHERCHE SOCIALISTE. Pour « penser mettrait le déplacement progressif des Africains enfant dispose de sa chambre ; les domestiques se
l’implication des savoirs savants dans la recon- vers « leurs » réserves (1). chargent du travail ménager. Lorsque s’achèvent
struction de la gauche démocratique », un point les trois années du contrat et que l’expérience chez
sur quelques éléments de l’histoire des socia- Dans les salons dorés du Carlton, à Metz, les I LE RÉGIME raciste ne posait à Marcel aucun Iscor s’avère peu concluante, certains tentent leur
listes et de la science, autour par exemple de
l’institutionnalisation de la politique scientifique. chasseurs de têtes d’Iscor veillent au respect de problème moral ou politique, sa situation de célibataire chance dans les mines d’or ou partent travailler
(Hors-série de L’OURS, n° 78-79, janvier-juin, critères de sélection. En plus de l’expérience pro- entrait en contradiction avec la ségrégation raciale : dans les nouveaux centres industriels de l’Est.
semestriel, 15 euros. – Paris.) fessionnelle, les candidats doivent montrer leur «Le problème avec l’apartheid, c’est qu’il ne fallait
capacité d’intégration dans la société d’apartheid pas se faire prendre avec une Noire.» Dans les cafés, Au milieu des années 1980, une ambiance de fin
o GUERRES & HISTOIRE. Un article bat sud-africaine. Priorité aux familles nombreuses, si impossible de s’asseoir à la même table. En effet, de règne pèse sur les communautés blanches. La
en brèche les idées reçues sur la secte des possible non catholiques (les Afrikaners sont très parmi d’autres lois discriminatoires, l’Immorality Act perspective d’une chute du régime alimente la
Haschischins, qui sévirent au Proche-Orient du majoritairement calvinistes) ; mais les ouvriers (1950) faisait des relations sexuelles entre Noirs et paranoïa. « Tout le monde avait peur. Pas vraiment
XIe au XIIIe siècle. Ces fedayins étaient aussi célibataires, les anciens colons de l’Algérie fran- Blancs un crime plus grave que l’adultère au sein de Mandela, précise Marie, mais de toute la popu-
des « intellectuels de très haute volée » qui enten-
daient « faire passer un message : “Laissez-nous çaise et les briseurs de grève sont également les d’un même groupe racial. Les célibataires blancs se lation noire. » Comme beaucoup de Blancs,
en paix, ou gare !”». (N° 38, août, bimestriel, bienvenus.Les heureux élus ignorent tout de leur rendaient au Lesotho, un pays enclavé dans l’Afrique Marcel s’organise pour tenir un siège. « En 1994
5,95 euros. – Montrouge.) pays d’accueil. Et l’arrivée s’avère bien souvent du Sud, où prospérait une prostitution interraciale. [année de l’élection de Nelson Mandela à la prési-
chaotique. Après quelques nuits dans des hôtels de Progressivement, les premières maisons closes réservées dence], chez moi, tout était prévu, j’avais de quoi
o XVII e S IÈCLE . Révoltes et révolutions Johannesburg, on les emmène à Vanderbijlpark, une aux Blancs ouvraient à Johannesburg et, avec elles, survivre pendant un mois. J’avais même un râteau
dans l’Europe du XVIIe siècle, et les récits qui nouvelle ville industrielle à quatre-vingts kilomètres la perspective de virées hebdomadaires. Mais, pour pour enlever les rideaux s’ils envoyaient des
les ont accompagnées : des paysans (les Nu- au sud de la capitale économique. l’État, la stabilité des immigrés reposait avant tout engins incendiaires. J’avais mes deux revolvers et
Pieds) de Normandie aux nobles de Bohême sur la famille. D’où la volonté de convaincre les au moins 250 balles. » Il n’aura jamais à se servir
défenestrant les représentants de leur souverain,
en passant par le soulèvement populaire napolitain « Il n’y a pas de télé, il n’y a rien ! » Comme épouses d’accompagner les ouvriers. Pour ce faire, de ses armes et les détruira dans les années 2000.
de 1647. (N° 275, avril, trimestriel, 25 euros. – Simone, la plupart des Français sont frappés par les autorités conçoivent en 1963 une brochure intitulée
Presses universitaires de France, Paris.) l’austérité du lieu. La région du Vaal, qui abritait «La femme au foyer immigrante en Afrique du Sud». Certaines expressions de l’époque tardent
o CARTO. Un dossier historique sur l’Égypte Iscor, avait justement été choisie afin d’isoler les cependant à disparaître. Il en va ainsi de l’insulte
des pharaons, et quatre pages pour voir la sidérurgistes de l’influence séditieuse des syndica- En dehors du domaine de la prostitution, la ségré- la plus courante, qui tombe aujourd’hui sous le
musique autrement, des principaux festivals en listes de la région aurifère du Rand. Après un bref gation raciale demeurait à l’arrière-plan pour la plu- coup de la loi : le terme kafir, qui vient de l’arabe
France aux ventes de vinyles – multipliées par séjour à l’hôtel Pioneer, les familles s’installent part des Français. « On vivait ici sans se rendre « infidèle » et a donné « cafard » en français après
huit en dix ans. (N° 42, juillet-août, bimestriel,
10,95 euros. – Paris.) dans les maisons mises à leur disposition. Le quar- compte vraiment », se souvient Marie, également être passé par le portugais. C’est le terme retenu
tier compte diverses nationalités européennes. « Ici, employée chez Iscor. Certains regrettent même : par l’un des Français pour désigner ses nouveaux
o L E M ONDE LIBERTAIRE . Un numéro à Vanderbijlpark, les Portugais vendaient des fruits « En ce temps-là, je laissais la porte de la cuisine voisins, ainsi que les acteurs noirs qui animent
spécial sur la révolution de 1917 qui rappelle
avec quel enthousiasme les anarchistes de nom- et légumes, les Grecs avaient de petites épiceries. ouverte. Personne ne venait. Et, à 18 heures, les l’antenne de TV5 Monde. Un demi-siècle après
breux pays accueillirent Octobre rouge. (N° 1790, Des petits cafés où on trouvait de tout. (...) C’était Noirs rentraient dans leurs maisons, il n’y avait leur arrivée, la plupart des immigrés français sont
juillet-septembre, mensuel, 5 euros. – Paris.) surtout des Français qui y allaient, se rappelle plus un Noir après que la sirène avait sonné... » à la retraite. Les travailleurs les plus anciens ont
o L’ART DU CINÉMA. Autour du thème «Faire
Marcel. Parfois on était douze, ou quinze, et tout le bénéficié de mesures de départ anticipé au profit
l’histoire », plusieurs films sont analysés en détail, monde voulait payer sa tournée. » Dans une société où la division tenait lieu de d’ouvriers noirs. Les moins âgés, restés en activité,
dont Spartacus de Stanley Kubrick ; deux œuvres méthode de gouvernement, l’intégration se révèle ont dû s’adapter à leurs nouveaux collègues, sans
de Sacha Guitry ; Berlin Express, de Jacques Tour- La situation leur évoque alors celle des immi- délicate. Les Français pâtissent d’une réputation toutefois se départir du cadre idéologique qui les
neur, ou Monuments Men, de George Clooney.
(N° 94, biannuel, 15 euros. – Paris.) grés venus travailler dans les usines françaises. mitigée, mais tout de même meilleure que celle de avait conduits aux aciéries de la vallée du Vaal.
« Je me suis mis dans leur peau », explique Jean à leurs compagnons portugais fraîchement arrivés des
colonies du Mozambique, de l’Angola ou de
Retrouvez, sur notre site Internet, * Respectivement doctorante en histoire (École des hautes études
une sélection plus étoffée de revues : en sciences sociales, Paris) et politiste au Public Affairs Research
Madère, considérés comme des « wit kaffer » – des
(1) Deborah Posel, The Making of Apartheid, 1948-1961 : Conflict
www.monde-diplomatique.fr/revues Institute, à l’université du Witwatersrand, à Johannesburg. Les citations « cafards blancs ». Marie se souvient de sa relation and Compromise, Clarendon Press, coll. « Oxford Studies in African
sont tirées d’entretiens menés dans le cadre d’une recherche commune. avec la communauté afrikaans : « On ne se sentait Affairs », Oxford, 1991.
SEPTEMBRE 2017 – LE MONDE diplomatique
28

QUI EST PIERRE-ANDRÉ IMBERT ?

Le fantassin
du dialogue social
L
PAR GILLES BALBASTRE *

WWW.JACQUESBARRY.COM
« E GRAND PIERRE-ANDRÉ IMBERT, disciple du Avec le retour aux affaires des socialistes, en 1997,
non moins grand Raymond Soubie, orfèvre de la loi M. Imbert abandonne sa carrière universitaire et
travail, sera conseiller social du président. » Daté devient collaborateur d’Henri Emmanuelli, alors
du 19 mai 2017, ce message a été retweeté le plus président de la commission des finances de l’As-
sérieusement du monde par une société spécialisée semblée nationale. Le lieu est stratégique : il lui per-
JACQUES BARRY. – « Mitigé pour ne pas dire maussade » et « Par-ci, par-là », 2009
en stratégie sociale, Alixio. Créée en 2010 par met de se bâtir un carnet d’adresses garni, où figure
M. Raymond Soubie, conseiller social du président notamment un énarque socialiste, Xavier Lacoste,
Nicolas Sarkozy de 2007 à 2010, Alixio avait de originaire des Landes (où était élu Emmanuelli), à
quoi se réjouir : M. Pierre-André Imbert, ancien la fois membre du cabinet du président de l’Assem- le licenciement de 3 850 salariés sur 6 250. « Altedia, écrite sur le bureau de la ministre. Sa marge de
directeur du cabinet de la ministre du travail Myriam blée nationale Laurent Fabius et proche d’un certain mandaté par l’entreprise, était chargé du reclasse- manœuvre a été réduite à néant. C’est Pierre-André
El Khomri et rédacteur officieux de la loi travail Raymond Soubie. ment, se souvient M. Jean-Pierre Brat, le délégué Imbert qui a tout géré (5). »
du 8 août 2016, a été son employé. Pour égaler la central CGT (Confédération générale du travail) de
« grandeur » de son mentor et parvenir au poste de Le vent tourne pour le Parti socialiste (PS), à une Nexter, le nouveau nom de Giat Industries. Les En 2004, en 2008, en 2015, des lois destinées à
conseiller du président, le disciple a effectué un époque où le premier ministre Lionel Jospin déclare consultants demandaient aux quelques gars passés valoriser le « dialogue social » ont été concoctées
long, très long voyage... à des syndicalistes en grève que « l’État ne peut pas dans leur bureau de faire un CV après trente ans de par les gouvernements de MM. Jean-Pierre Raffarin
tout ». La boussole Imbert s’affole. « Pierre-André boîte, de se mettre quasiment à poil, de se vendre. (2002-2005), François Fillon (2007-2012) et Manuel
Alors que M. Soubie, diplômé de l’École natio- était très ambitieux. Mais il avait un rapport ambigu En réalité, leur job consistait à isoler les camarades Valls (2014-2016). Chaque fois, M. Soubie puis
nale d’administration (ENA), a construit sa carrière au pouvoir. Il venait de la banlieue parisienne, d’un et à affaiblir la mobilisation collective. Seuls le tra- M. Imbert auront été à la manœuvre pour promou-
chez les conservateurs, M. Imbert, lui, a fait ses milieu très modeste. On sentait qu’il avait envie d’être vail des élus du personnel et la mobilisation ont per- voir le « dialogue social ». « Je crois beaucoup au
premières armes à gauche. Jeune chevènementiste, dans la lumière, mais qu’en même temps il se l’in- mis que pas mal de gars soient recasés, notamment dialogue social comme levier d’innovation, expli-
il se spécialise en 1995 dans l’économie du travail terdisait », se souvient Hoang-Ngoc. Nouvelle bifur- dans l’appareil de l’État. » quait le second en octobre 2014. Et on s’aperçoit
à l’université Paris-I. « Ce labo d’économie du tra- cation : M. Imbert quitte la politique pour rejoindre d’ailleurs, si on prend l’ensemble de nos réformes
vail était dirigé par François Michon, qui avait un monde où le pouvoir se fait plus discret, mais plus « Pour obtenir un taux de croissance suffisant, il depuis quelques années, que, bien souvent, c’est par
importé des États-Unis les théories plutôt marxistes rentable. Lacoste obtient son embauche chez Altedia, doit y avoir 15 % de destruction d’emplois par an le dialogue social qu’est né un levier innovant, une
de la segmentation du marché du travail », se sou- le groupe de conseil en ressources humaines fondé dans une entreprise », soutient M. Soubie à l’abri des réforme qui ensuite vit grâce aux acteurs (6). »
vient l’économiste Liêm Hoang-Ngoc, alors maître par M. Soubie en 1992. Université, politique, micros et des caméras (3). « L’argument de la com-
de conférences dans cette université et désormais affaires : le parcours avait été balisé avant lui. pétitivité n’est qu’un prétexte, rétorque M. Patrick Dans le quotidien Le Monde, l’expression «dialogue
proche de M. Jean-Luc Mélenchon. «Après son Caspar, expert-comptable auprès des comités d’en- social» apparaît soixante fois plus entre 2000 et 2010
DEA [diplôme d’études approfondies], Imbert est Son employeur affiche deux visages. D’un côté, treprise. Le but est simple : augmenter les profits. qu’entre 1970 et 1980 : un hasard? «Moi, je préfère
l’un des deux meilleurs éléments de la promo. l’expert « Jekyll » – affable, courtois, d’une grande C’est le cas dans 90 % des dossiers que l’on traite le terme “négociation”, nous explique Mme Maryse
Michon et moi lui proposons une allocation de ouverture d’esprit – émerveille les journalistes, flatte pour les comités d’entreprise. » « On assiste à une Dumas, de la CGT. Forcément, s’il y a négociation,
recherche pour faire une thèse. » les dirigeants politiques et séduit certains dirigeants forme de banalisation du licenciement », désormais c’est qu’il y a des points de vue différents et des intérêts
syndicaux. De l’autre, l’idéologue « Hyde », plus présenté comme « un élément courant et normal du différents. On ne “négocie”pas avec quelqu’un qui a
M. Imbert s’investit dans le mouvement social de secret, se consacre à faire appliquer la feuille de route parcours professionnel », renchérit la sociologue du les mêmes intérêts que soi. En revanche, on peut dia-
décembre 1995, où il côtoie les syndicalistes mobi- du patronat : flexibilisation de l’emploi, facilitation travail Mélanie Guyonvarch (4). Le rôle d’Altedia loguer avec tout le monde. Et c’est pour cela que le
lisés contre la réforme du premier ministre Alain des licenciements, etc. Prestataire d’une bonne partie sous la houlette de MM. Soubie et Imbert ? «Tenter code du travail, jusqu’à très récemment, parlait de
Juppé. Il orchestre avec Hoang-Ngoc l’«Appel des des entreprises du CAC 40, la société Altedia se d’éteindre le feu social », analyse M. Brat. “négociation collective” entre patronat et syndicats.
économistes pour sortir de la pensée unique » et charge de cette seconde mission et lui assure de Depuis que le“dialogue social”est devenu le parangon

À
coordonnera le premier livre de l’Association pour confortables revenus. Au cours des années 2000, de la modernité, les intérêts des salariés se sont éva-
la taxation des transactions financières et pour l’ac- M. Soubie bâtit la 235e fortune française (2), notam- porés.» Pour défendre les leurs, les patrons peuvent
tion citoyenne (Attac) : Contre la dictature des mar- ment en revendant Altedia à Adecco en 2005. PARTIR DE 2012, M. Imbert revient en poli- compter, en revanche, sur les bons offices de l’ancien
chés (1999). En octobre 1996, il cosigne dans Le tique. Il grimpe dans la hiérarchie des cabinets qui économiste soucieux de sortir de la pensée unique...
Monde diplomatique (1) un article dénonçant l’idée Entre 2003 et 2007, M. Imbert occupe le poste de entourent les ministres du travail successifs :
que le chômage serait dû aux rigidités du marché du directeur de projets chez Altedia, puis il dirige M. Michel Sapin (comme conseiller pour les muta-
travail et que les patrons embaucheraient plus faci- jusqu’en 2010 le département « ingénierie sociale, tions économiques), M. François Rebsamen (1) Liêm Hoang-Ngoc et Pierre-André Imbert, « Cinq leviers
lement s’ils pouvaient licencier à volonté. Au restructurations et réindustrialisation », avant de (comme directeur du cabinet) et M me Myriam pour l’emploi », Le Monde diplomatique, octobre 1996.
contraire, M. Imbert identifie plusieurs leviers pour devenir directeur général adjoint d’Alixio, le groupe El Khomri (comme directeur du cabinet). Dix ans (2) Lire « Dans les coulisses de la “réforme” », Le Monde diplo-
lutter contre le chômage : garnir les carnets de com- de conseil en management fondé par M. Soubie passés chez Altedia puis chez Alixio ont façonné matique, juin 2003.
mandes en dopant la consommation à travers une après son passage à l’Élysée. À son tour, il développe celui qui deviendra bientôt aussi « grand » que son (3) Septième conférence annuelle « Sauvegarde et retournement
augmentation des rémunérations, passer aux trente- une personnalité clivée. Côté pile, un homme réputé mentor. Une stature que sa fréquentation assidue des entreprises », organisée par Les Échos-conférences, Paris,
23 mars 2011.
deux heures sans perte de salaire ou encore déve- « bosseur » et « fin connaisseur de ses dossiers ». des cercles de la raison patronale n’a pas manqué
(4) Mélanie Guyonvarch, « La banalisation du licenciement dans
lopper les services publics. M. Emmanuel Macron Côté face, un gladiateur dont les descentes dans de consolider. Devenu puissant, M. Imbert s’est les parcours professionnels. Déstabilisation ou recomposition des
n’a pas encore 19 ans ; son futur conseiller le contre- l’arène marquent les esprits. En avril 2004, la société empressé de traduire les préférences patronales en identités au travail?», Terrains et travaux, no 14, ENS Cachan, 2008.
dit par anticipation. nationale d’armement Giat Industries annonce la textes de loi. La loi travail de Mme El Khomri, c’est (5) Le Canard enchaîné, Paris, 24 février 2016.
fermeture de deux sites (Saint-Chamond et Cusset), donc lui, comme l’affirme un conseiller de l’an- (6) « Dialogues, un creuset d’innovations », 8 octobre 2014,
* Journaliste et réalisateur. la mutilation de deux autres (Tarbes et Roanne) et cienne ministre : « La réforme est arrivée toute http://dialogues.asso.fr

SOMMAIRE Septembre 2017


PAGE 2 : PAGE 12 : PAGE 21 :
Cogner sur le miroir. – Courrier des lecteurs. – Coupures de presse. Au Brésil, les ramifications du scandale Odebrecht, par A NNE Pratiques criminelles dans l’agroalimentaire, par PATRICK HERMAN.
VIGNA. – Du territoire au marché mondial (P. H.).
PAGE 3 :
La quête du soldat augmenté, par IOANA PUSCAS. PAGE 13 : PAG E S 22 E T 23 :
PAGES 4 ET 5 : Les deux visages de la crise vénézuélienne, par RENAUD LAMBERT. Dans les coulisses de l’Assemblée générale des Nations unies, par
– Journalisme d’autopsie (R. L.). ROMUALD S CIORA ET A NNE -C ÉCILE ROBERT. – Une agora
Désenchantement européen en Slovaquie, par PHILIPPE DESCAMPS. mondiale (A.-C. R. ET R. S).
– Victoire ouvrière chez Volkswagen (PH. D.). PAGES 14 ET 15 :
PAGES 6 ET 7 : Une utopie au cœur du chaos syrien, suite de l’article de MIREILLE PAGES 24 À 26 :
COURT ET CHRIS DEN HOND. – Une force devenue indispensable LES LIVRES DU MOIS : « Les Retrouvailles des compagnons
L’enfer du miracle allemand, suite de l’article d’OLIVIER CYRAN. – (M. C. ET C. D. H.).
Heureux les pauvres. d’armes », de Mo Yan, par LÉO DE BOISGISSON. – « Cadavre Expo »,
de Hassan Blasim, par MARIE-NOËL RIO. – Femmes reporters dans
PAGES 8 ET 9 : PAGE 16 : la lumière, par É RIC D USSERT. – Saluer les perturbateurs, par
Les « routes de la soie » passent par le Kazakhstan, par ARTHUR L’étau chinois se resserre sur Hongkong, par JEAN-JACQUES GANDINI. FRANÇOIS ALBERA. – Promeneurs aériens, par CHRISTOPHE GOBY.
FOUCHÈRE. – Un atout géopolitique pour la Russie, par FLORENT – Éléments d’un verdict, par ÉTIENNE TARRIDE. – La ligne Aragon,
DETROY. PAGE 17 : par EVELYNE PIEILLER. – Dans les revues.
Donald Trump débordé par le parti antirusse, suite de l’article de
PAGES 10 ET 11 : SERGE HALIMI. PAGE 27 :
Bataille autour des semences transgéniques en Afrique, par RÉMI Immigrés français en Afrique du Sud, par CHARLOTTE GRABLI ET
CARAYOL. PAGES 18 ET 19 : THOMAS LESAFFRE.
Métamorphoses du paysage médiatique américain, par RODNEY
BENSON. – Libre-échange des ordures, par PIERRE RIMBERT.
Le Monde diplomatique du mois d’août 2017 a été tiré à 229 994 exemplaires.
PAGE 20 : À ce numéro sont joints deux encarts, destinés aux abonnés : « Parrainage Le Monde
www.monde-diplomatique.fr diplomatique » et « Linvosges ».
Ubu règne sur l’université française, par ALAIN GARRIGOU.