Vous êtes sur la page 1sur 5

1 slide

L'entrepreneuriat est un processus qui consiste à identifier et à exploiter une opportunité commerciale
afin d'en tirer parti.

L’esprit d’entreprise est la mentalité qui pousse un individu à créer une entreprise, souvent, mais pas
nécessairement, à vocation commerciale. L’esprit d’entreprendre n’est pas uniquement réservé à la sphère
de l’entreprise. La création d’entreprise n’est donc qu’une des manifestations possibles de l’esprit
d’entreprendre.

1 slide

La reconnaissance de la valeur des entrepreneurs - par ce que l’entrepreneur est entendu comme un
concept très similaire à celui connu aujourd’hui - remonte au XVIIIe siècle en France, lorsque
l’économiste Richard Cantillona a associé la prise de risque dans l’économie à l’esprit d’entreprise. En
Angleterre, vers la même période, la révolution industrielle a fait sentir sa présence et les entrepreneurs
bénéficient des premières opportunités pour jouer un rôle de plus en plus visible dans la transformation et
l’exploitation des ressources.

1 slide

Un entrepreneur est un agent économique qui adopte un comportement actif et innovant, qui accepte
volontairement des risques financiers pour développer de nouveaux projets. À cet égard, un nombre
important d'entreprises accordent une attention particulière aux entrepreneurs et leur accordent une
reconnaissance particulière, en raison notamment de leur contribution à l'évolution de l'environnement
entrepreneurial et de leur influence sur les indicateurs macroéconomiques.

1 slide

Les concepts centraux de l’entrepreneuriat


L’esprit d’entreprendre ne doit pas se limiter à la création d’entreprises, mais doit être perçu comme
étant une attitude générale qui peut être utilement adoptée par chacun dans la vie de tous les jours et dans
toutes les activités professionnelles ». L’esprit d’entreprendre est avant tout une façon de penser et de
repérer ce qui représente une opportunité. Il est associé à la passion, au défi et à la persévérance.

1 slide L’entrepreneur : selon les approches, il pourra être le créateur de nouvelles organisations, le
repreneur d’organisations existantes, voire un employé développant de nouveaux projets au sein de son
organisation.

1 slide

Les ressources à mobiliser : celles-ci sont nécessairement limitées et l’entrepreneur doit les contrôler,
sans nécessairement les posséder, pour atteindre ses objectifs.

1 slide

La création de valeur : elle suppose la création de toute forme de richesse (argent, indépendance,
pouvoir, estime de soi…), non pas uniquement pour une partie prenante dans l’organisation, mais
également pour l’entrepreneur lui-même, voire pour la société dans son ensemble. La notion de valeur est
donc fonction de la perception de l’entrepreneur et des motivations qui le poussent à entreprendre.

1 slide

1
L’opportunité – celle que l’entrepreneur cherchera à saisir sera fonction de ses motivations et de ses
attentes. L’entrepreneur, grâce à une perception différente de la réalité, est le premier à prendre
conscience des changements dans l’environnement, ainsi qu’à les identifier et à les exploiter comme
opportunités.

1 slide

Formes et typologie de l'entrepreneuriat


Les formes les plus courantes d’entreprenariat ou de travail indépendant sont: les formes d’activité
commerciale avec licence ou les formes de sociétés commerciales.

1 slide

La principale différence entre les deux formes est qu'un commerçant (personne physique) fait des affaires
pour son propre compte et a besoin d'une autorisation commerciale, alors qu'une entreprise (personne
juridique) fait des affaires pour son compte d'entreprise, c'est-à-dire pour tous ses employeurs. Dans ce
cas, l'autorisation commerciale des fondateurs et un contrat légal entre eux seront nécessaires.

1 slide

Activités avec autorisation commerciale

Une entreprise avec une licence d'entreprise est le moyen le plus simple de démarrer une entreprise. Il
faut demander une autorisation commerciale donnant le droit de faire des affaires dans un certain secteur.
Il existe différentes exigences pour chaque type d'activité:

1 slide

a) Libre-échange - aucune qualification spécifique n'est pas necessaire (ce sont des activités qui
comprennent, par exemple, une activité de vente régulière ou diverses activités intermédiaires).

1 slide

b) Activités artisanales: il est necessaire un apprentissage ou d’autres formations spécifiques ou quelques


ans d’expérience dans les activités ou professions respectives (menuiserie, forge, mécanique, maçonnerie,
services cosmétiques).

1 slide

c) Activités réglementées: en plus des qualifications appropriées, diverses réglementations définissent


des exigences supplémentaires (par exemple comptabilité, installation, réparation et contrôle des appareils
électriques, produits chimiques, production optique, services de massage, conseil psychologique, etc.).

1slide

Entrepreneuriat sous forme d'entreprises commerciales

Si les coûts de démarrage d’une entreprise sont élevés, il est possible que plusieures de personnes puissent
créer une société de négoce. Les sociétés commerciales peuvent être constituées sous l’une des formes
suivantes: société en nom collectif, société en commandite simple, société en commandite par
actions, société par actions, société à responsabilité limitée.

1 slide

2
La forme la plus courante de société de négoce rencontrée est la société à responsabilité limitée (SRL).
Chaque associé est tenu de verser un dépôt de capital de base, à partir duquel des dettes ou d'autres
engagements financiers peuvent être payés en cas de liquidation de la société. C'est pourquoi la
responsabilité est limitée: la société n'est responsable que dans la limite du capital de base. Les associés
concluent le contrat de partenariat qui mentionne, entre autres, le montant investi par chaque associé et la
manière dont la distribution du bénéfice commun sera effectuée. Une telle société à responsabilité limitée
peut également être créée par un seul partenaire.

1 slide

Les caractéristiques des entrepreneurs sont les suivantes:

1. Détermination et persévérance: plus que tout autre facteur, le dévouement total au succès en tant
qu'entrepreneur peut permettre de surmonter les obstacles. Une forte détermination et de la persévérance
peuvent amener un entrepreneur à faire face aux difficultés que d'autres personnes trouveraient
insurmontables et même à compenser le manque d'expérience et de compétences du personnel.

1 slide

2. Le désir de gagner: les entrepreneurs examinent une situation, déterminent comment ils peuvent
augmenter leurs chances de gagner et passer à autre chose. En conséquence, les risques considérés comme
élevés par les citoyens ordinaires sont élevés pour les entrepreneurs.

1 slide

3. Recherche de feedback: Les entrepreneurs efficaces sont souvent décrits comme ayant la capacité
d'apprendre rapidement et un fort désir de savoir comment ils vont et comment ils peuvent améliorer leurs
résultats. La rétroaction est importante car l’entrepreneur est disposé à apprendre des erreurs et des
expériences antérieures.

1 slide

4. Résoudre des problèmes persistants: les entrepreneurs ne sont pas intimidés par des situations
difficiles. La confiance en soi et l'optimisme général font qu'il est impossible de voir cela comme quelque
chose qui nécessite juste plus de temps à résoudre. Les problèmes simples sont ennuyeux, les
entrepreneurs sont extrêmement persistants, mais ils sont réalistes dans l’appréciation de ce qu’ils peuvent
ou ne peuvent pas faire et des domaines dans lesquels ils ont besoin d’aide pour résoudre des problèmes
difficiles mais inévitables.

1 slide

5. Initiative et responsabilité: les entrepreneurs ont toujours été considérés comme des personnes
indépendantes, ils recherchent et prennent l'initiative, ils sont mis dans des situations où ils sont
personnellement responsables du succès ou de l'échec de l'ensemble de l'opération. Ils aiment s’impliquer
dans des problèmes où leur impact personnel peut être mesuré.

1 slide

6. Orientation vers les opportunités: Une chose qui différencie clairement les entrepreneurs est l'accent
mis sur les opportunités plutôt que sur les ressources, la structure ou la stratégie. Lorsqu'ils décident de
prendre des mesures, ils le font de manière calculée, ils essaient de tout faire pour avoir autant de chances
de gagner, mais en évitant de prendre des risques inutiles.
3
1 slide

7. Tolérance à l'échec: les entrepreneurs utilisent l'échec comme une expérience à partir de laquelle ils
peuvent apprendre quelque chose. Les entrepreneurs les plus efficaces sont ceux qui s'attendent à des
difficultés et ne sont pas déçus, découragés ou déprimés par un échec.

1 slide

8. Confiance en soi et optimisme: Bien que les entrepreneurs rencontrent souvent des obstacles majeurs,
la confiance en leurs capacités personnelles les pousse à les surmonter et à amener les autres à maintenir
leur propre optimisme.

1 slide

9. Faire des visions: les entrepreneurs savent où ils veulent aller. Ils ont une vision ou un concept de ce
que leur entreprise veut être. Par exemple, Steve Jobs de Apple Computers souhaite que son entreprise
fabrique des micro-ordinateurs pouvant être utilisés par n'importe qui, des enfants des écoles aux hommes
d'affaires. Tous les entrepreneurs n’ont pas une vision prédéterminée de leur entreprise. Certains
développent leur vision au fil du temps, réalisant ce que l’entreprise est et ce qu’elle peut réaliser.

1 slide

10. Niveau d'énergie élevé: la quantité de travail effectuée par les entrepreneurs implique pour eux la
présence d'une énergie supérieure. De nombreux entrepreneurs mesurent leur énergie en surveillant
attentivement ce qu'ils mangent, boivent, font de l'exercice et savent quand prendre leur retraite pour se
détendre.

1 slide

11. Créativité et esprit d'innovation: la créativité a longtemps été considérée comme quelque chose de
génétique, avec laquelle vous êtes né et que vous ne pouvez pas l'acquérir. Une des théories célèbres
apparues à la fin du 20ème siècle affirme que cela peut être appris.

1 slide

12. Indépendance: La frustration avec les systèmes bureaucratiques, associée au désir de faire une
"différence", rend les entrepreneurs très indépendants qui veulent faire les choses à leur manière.
Cependant, les entrepreneurs ne prennent pas toutes les décisions, mais veulent que l'autorité prenne les
décisions importantes.

1 slide

13. Travail d'équipe: le désir d'indépendance et d'autonomie n'empêche pas l'entrepreneur de vouloir
travailler en équipe. En fait, si l'entrepreneur sait clairement où se trouve l'entreprise (ou où il aimerait
être), le personnel s'occupe des activités quotidiennes de l'entreprise.

1 slide

14. Compétences managériales: ce n’est pas une caractéristique absolument nécessaire des
entrepreneurs, mais il est important de savoir qu’un entrepreneur prospère a également besoin de ce type
de connaissances.
4
1 slide

L'entrepreneur est un acteur principal et un symbole de l'économie de marché. Les rôles et la


contribution des entrepreneurs augmentent considérablement, parallèlement à leur manifestation à un
niveau de qualité supérieur, qui se reflète dans la révolution entrepreneuriale actuelle.

1 slide

Dans les sociétés développées, pour permettre l'accès à de nouveaux domaines, de nombreuses universités
développent de véritables incubateurs d'entreprises, mis à la disposition des entrepreneurs, afin de
pouvoir expérimenter et tester de nouvelles théories du business.