Vous êtes sur la page 1sur 13

Mécanique des sols

Mahmoud EL GONNOUNI
1
Mécanique des sols
• Chapitre I
Introduction à la mécanique des sols
• Chapitre II
Caractéristiques physiques et classification

• Chapitre III
Déformations des sols

2
1.- Contrainte totales et contraintes effectives

1.1- Contrainte totales


→ → →
σ = σ n +τ t

σ Vecteur de contrainte totale

σ Contrainte totale normale

τ Contrainte totale tangentielle


→ →
n et t Vecteurs unitaires de la normale et de la direction de la contrainte
tangentielle dans le plan de δ S
3
1.1- Contrainte naturelle ou géostatique

Contrainte naturelle σ v0
- contrainte dans le sol avant tout chargement supplémentaire
- Poids des terres

• Sol homogène à surface horizontale

σ v 0 = ∫ γ dz ⇒ σ v 0 = γ H
H

4
1.1- Contrainte naturelle ou géostatique

• Sol stratifié à surface horizontale

σ z = σ v 0 = i∑=1γ i .hi
n

5
1.2- Pression d’eau et pression d’air

• La pression de l’eau est appelée pression


interstitielle et noté u.

• La pression de l’air est appelée pression de l’air

• Les pressions de l’eau et de l’air sont en général


comptées à partir de la pression atmosphérique

Mesure de la pression interstitielle


Piézomètres 6
1.3- Contrainte effectives – postulat de Terzaghi

Comment se répartissent les contraintes dans un sol, sachant que ce


dernier est multiphasique ?
Sol global
- milieu continu, sans distinction entre les phases solide et liquide
- complètement saturé les contraintes exercées en un
point sur une facette donnée Contraintes totales
Phases prises séparément
- lois de comportement différentes
- répartition des contraintes entre le solide et l’eau
responsable
squelette solide - des déformations
- de la résistance au cisaillement

eau - incompressible 7
- aucun résistance au cisaillement
1.3- Contrainte effectives – postulat de Terzaghi

Répartition des contraintes


- contraintes transmises dans le squelette des grains solides du sol
contrainte effectives σ ', τ '
- les seules contraintes pouvant exister dans l’eau sont des pressions
pression interstitielle
u
contrainte normale, sans cisaillement
Postulat de Terzaghi (1925)
contrainte normale total

σ ' = σ − u Pression de l’eau

τ ' = τ Contrainte effective
responsable des tassements et
Remarques de la résistance au cisaillement
- sol sec σ '= σ
- pas de mesure de σ ' 8
1.4- Exemple 1 :Contrainte géostatiques et nappe au repos

Contrainte géostatique (naturelle)


- Contrainte dans le sol avant tout chargement supplémentaire
- poids des terres

Sol saturé à surface horizontale, baigné par une nappe en équilibre :


- contrainte totale verticale σ v = ρgz = γz
- pression interstitielle u = ρ w gz = γ w z
- contrainte effective σ v' = ρ ' gz = γ ' z

9
Exemple 2
Sol inondé à surface horizontale

10
Exemple 2
Sol inondé à surface horizontale

11
Exercice 1
Soit le contenant de sol de la figure ci-dessous. La masse volumique du sol saturé est de
2,0 Mg/m3. Calculer les contraintes totales et les contraintes effectives ainsi que la
pression interstitielle au niveau A lorsque la nappe phréatique est au niveau A et lorsque
la nappe phréatique est élevée au niveau B.
On se souviendra que 1 kN = 1 Mg/m.s2 et que 1kN/m2 = 1kPa

12
Exercice 2
En se servant de la stratigraphie donnée ci-dessous, calculer les contraintes totales et
effectives au point A.

Sable

13

Vous aimerez peut-être aussi