Vous êtes sur la page 1sur 2

Règle de mise en œuvre et conditions l’utilisation des matériaux en

remblai et en couche de forme

I. Le remblai

C’est l’opération d’apport de matériau pour changer le profil en long du terrain naturel

Les types de remblai

 Courant (normal) avec H < 15


 Remblai particulier
1) Grande hauteur H > 15 (problème de stabilité)
2) Zone inondable (zone immergée dans l’eau avec un risque de tassement)
3) Contigus (coller au ouvrage, dans ce cas il faut assurer une bonne transition de milieu plastique
vers le milieu rigide).

1) Les conditions générales


 Avant de commencer les terrassements il faut éliminer la terre végétale par le décapage
 D max <= 2/3 épaisseur de la couche élémentaire pour un bon compactage (pour une GNT
généralement de fraction 0/D, l’épaisseur de la couche doit être supérieur ou égale 4*D pour
que tous les matériaux soient noyés dans la couche et pour atteindre un bon compactage).

NB : la partie supérieur des terrassements PST c’est le la couche d’un mètre d’épaisseur qui se trouve
à l’extrémité de remblai (en haut) ou de déblai (en bas) et l’arase c’est la surface de SPT.

 Quand je m’approche au PST il faut diminuer le diamètre des matériaux c a d il ne faut pas
dépasser 200 mm en D max aussi pour atteindre un bon nivellement.

Remblai courant
1- Le mode d’extraction

Ce mode dépond de deux choses

Le type de matériau

Soit meuble : on procède à l’extraire par couches horizontales (avantage : on peut maitriser
l’extraction de chaque matériau seul mais l’inconvénient c’est qu’on ne peut pas garder la teneur en
eau en période sèche donc cette méthode n’est pas fréquemment utilisée) et on procède aussi à
l’extraction frontale couramment mais on ne peut pas séparer les types des matériaux.

Sol rocheux : on utilise les explosifs qui nécessitent un plan de tir c a d un maillage et des dimensions
bien déterminés à propos les trous (diamètre et la profondeur qui dépond aussi aux failles c a d les
fissures dans les roches)

L’extraction : E

L’extraction d’un matériau meuble ou tendre peu se faire soit par couche horizontale ou soit par
extraction frontales, l’utilisation de l’une ou autre méthode dépondra des conditions météo graphie
et de la qualité des matériaux à extraire, pour les roches, l’extraction se fait par explosif qui nécessite
l’établissement d’un plan de tir qui définit le maillage des trous et leur profondeur ainsi que la qualité
de l’explosif à utiliser.

Mode d’élaboration des matériaux extraits

1. Action sur la granularité G


2. Action sur la teneur en eau W
3. Action sur le traitement T

NB : Objectif c’est d’utiliser le maximum des matériaux de déblai en remblai.

On a des matériaux qu’on peut les utiliser avec restriction ou sans restriction.

1. Action sur la granularité G


 Eliminer les éléments > 800 mm (sols rocheux et les matériaux grossiers) ou les
concasser.
 Eliminer les éléments> 250 mm (sols sensible à l’eau nécessitant un traitement)
 Fragmentation complémentaire

Ce mode comporte toute les actions préalables susceptibles de préparer les matériaux avant la mise
en œuvre en remblai. Ces actions peuvent concerner la granularité, la teneur en eau et
éventuellement le traitement.

Action sur la granularité.

L’élimination des éléments dont le diamètre est > à 800 mm (cas des sols rocheux ; matériau
grossier)

L’élimination des éléments dont le diamètre est > 250 mm, pour les sols sensibles à l’eau se trouvant
dans un état hydrique nécessite un traitement à la chaux ou aux ciments

La fragmentation complémentaire après extraction le cas des sols rocheux

Action sur la teneur en eau W

Arrosage pour maintenir l’état hydrique (humide, moyennement humide)

Humidification (une grande quantité d’eau) pour changer l’état hydrique (sec)

Essorage par dépôt provisoire (extraction sous l’eau)

Aération (quantité d’eau inférieur à celle en cas d’essorage) pour la réduction de la teneur en eau
quand les conditions climatiques sont favorable.

Action par traitement T

Les sols argileux (plastique) pour ne pas consommer une grande quantité de ciment qui cout plus
chère on utilise la chaux pour le traiter afin de ne pas avoir des fissures