Vous êtes sur la page 1sur 14

COURS DE GNOSIS N°12

L’ARBRE GENEALOGIQUE
DES RELIGIONS

http://gnosisfrance.org/
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

Comme nous avons vu au 1er thème, le mot « religion » vient du latin « re-
ligare », qui veut dire : revenir à unir l’homme avec l’Être, avec son Père,
avec Dieu, sans écarter la Science, l’Art et la Philosophie. Dans la Gnosis,
la science est religieuse et religion est scientifique. L’une ne doit pas
contredire l’autre, au contraire, elle doit la complémenter.

S’agissant de religion, évidemment, nous voyons la religiosité dans sa forme


plus profonde. La Gnosis est la science des religions. La Gnosis va au fond
religieux, elle cherche le « re-ligare » ; elle veut lier ou revenir à lier l’âme
avec Dieu, avec l’Être et ceci implique des travaux intensifs parce qu’on doit
éliminer les défauts psychologiques, les vices, les erreurs, etc… Ainsi
seulement est possible le re-ligare dont nous parlent les anciens.

Cherchons la déité à l’intérieur de nous-mêmes, non à l’extérieur de nous-


mêmes ; nous savons que si nous ne découvrons pas Dieu à l’intérieur de
nous, nous ne le découvrirons nulle part. Nous nous préoccupons de nous
connaître, par l’Auto-Gnosis, ou l’auto-connaissance de notre Être Réel
Intérieur Profond. C’est là, la religion-sagesse des antiques collèges
sacerdotaux.

Celui qui se connaît lui-même connaît son propre Être Intérieur en lui-
même ; et ce processus de connaître son propre Être Intime est
précisément l’auto-gnosis.

Distinguons la foi, de la croyance aveugle. Foi est perception du réel,


sagesse fondamentale, vécu de ce qui est au-delà du corps, des affects et
du mental. La foi est sagesse véritable et jamais elle n’est vaines croyances,
dogmes, fanatismes.

Jésus le Christ avertit ses disciples en leur disant : « Gardez-vous du levain


des saducéens et des hypocrites pharisiens ».

La doctrine des saducéens est la doctrine qui se fonde sur les cinq sens,
celle des matérialistes athées.

La doctrine des pharisiens correspond à ces personnes qui accourent à leurs


rites, à leurs réunions ou cérémonies religieuses pour que d’autres les
voient, pour qu’on dise que ce sont de bonnes personnes, pour se faire
remarquer face aux autres et ils deviennent fanatiques, dogmatiques, se
renfermant en une seule idée, en un seul concept. Mais dans le fond, ils
haïssent, ils forniquent et commettent toutes sortes de fautes.

On dit qu’il existe sept grandes religions et cinq mille sectes ; nous les
gnostiques, nous affirmons qu’il existe une seule Religion unique et
cosmique. Nous croyons fermement que seul celui qui a le vécu de la
vérité est profondément religieux.

~2~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

La vérité veut se connaître elle-même à l’intérieur de chaque homme. Jésus


de Nazareth, par exemple, est un corps vivant de la Vérité. Jésus incarna la
Vérité. Celui qui incarne la Vérité est libre.

Ceux qui incarnèrent la vérité fondèrent les grandes religions et les grandes
écoles de Mystères.

Il n’y a de religion plus élevée que la Vérité.

Christ -comme Force Solaire, Universelle- fut adoré dans les mystères de
Mithra, Apollon, Aphrodite, Jupiter, Janus, Vesta, Bacchus, Astarté,
Déméter, Quetzalcoatl, etc.

Jamais n’a manqué dans aucune religion, le principe christique.

La religion est inhérente à la vie, comme l’humidité l’est à l’eau. La grande


religion cosmique universelle se modifie en milliers de formes
religieuses. Les prêtres sont pleinement identifiés les uns avec les autres
dans toutes les formes religieuses, par les principes fondamentaux de la
grande Religion Cosmique Universelle.

Il n’existe pas de différence entre le prêtre mahométan et le prêtre juif ou


entre le prêtre païen et le chrétien légitime.

La Religion est Une, unique et absolument universelle. La cérémonie du


prêtre shintoïste au Japon ou des lamas mongols est semblable aux
cérémonies des groupes et sorciers d’Afrique et d’Océanie.

Quand une forme religieuse se dégénère, elle disparaît et au lieu d’elle, la


vie universelle crée une nouvelle forme religieuse.

L’authentique Christianisme Gnostique vient du Paganisme. Avant le


Paganisme, on vénéra dans tous les cultes, le Christ Cosmique. En Égypte,
Christ était Osiris et celui qui l’incarnait était un « osirifié ». A toutes les
époques il y a eu des maîtres qui se sont assimilés au principe christique
universel et infini. En Égypte, Hermès fut le Christ. Au Mexique, le Christ
fut Quetzalcóatl ; dans l’Inde Sacrée, Krishna est le Christ ; en Terre Sainte,
c’est le Grand Gnostique Jésus, éduqué dans la Terre d’Égypte ; il fut
celui à avoir la joie de s’assimiler au principe universel, ce pourquoi il mérita
d’être re-baptisé avec la séité du feu et de la Croix, Khristus.

Le nazaréen Jésus – Iesus - Zeus est l’homme moderne qui incarna


totalement le principe christique universel. Avant Lui, beaucoup de maîtres
incarnèrent ce principe christique du feu.

~3~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

Le rabbin de Galilée est un dieu, parce qu’il incarna totalement le Christ


Cosmique, Hermès, Quetzalcóatl, Krishna sont des dieux parce qu’ils
incarnèrent aussi le Christ Cosmique.

Il est nécessaire d’adorer les dieux ; ils aident leurs dévots : « demandez
et vous aurez, frappez et on vous ouvrira ».

Le principe Christ est toujours le même. Les maîtres qui l’incarnent sont des
Bouddhas vivants. Parmi ces derniers, existent toujours des hiérarchies. Le
Bouddha Jésus est l’initié le plus exalté de la fraternité blanche.

Quand une religion a accompli sa mission, elle se Désintègre. Jésus le Christ


fut de fait l’initiateur d’une nouvelle Ere. Jésus fut une nécessité religieuse
de l’époque. La caste sacerdotale païenne à la fin de l’empire romain, était
tombée dans le discrédit le plus complet. Les foules ne respectaient plus les
prêtres et les artistes satirisaient en comédies les divins rituels confrontant
sarcastiquement les divinités de l’Olympe et de l’Averne. Quelle douleur !
ces gens imitaient le dieu Bacchus en femme ivre et d’autres fois ils le
caricaturaient comme ivrogne pansu monté sur un âne ; l’ineffable et bénie
déesse Vénus, ils la représentèrent comme femme adultère qui passait son
temps à la recherche de plaisirs orgiaques, suivie par les nymphes qui
étaient poursuivies, face à Pan et à Bacchus.

Par cette époque de décadence religieuse, les peuples de Grèce et de Rome


ne respectaient même plus Mars, le Dieu de la Guerre.

Voilà comment termina la forme religieuse du paganisme romain. Cette


forme avait déjà accompli une mission et maintenant, il ne lui restait d’autre
remède que la mort. Le monde avait besoin de quelque chose de nouveau.
La Religion Universelle avait besoin de se manifester avec une nouvelle
forme. Jésus fut alors l’Initiateur d’une nouvelle Ère. Jésus le Christ fut de
fait, le héros divin du nouvel âge. SGY

Le Concile de Nicée, célébré en l’an 325 ne créa pas un nouveau héros ; au


Concile de Nicée, on reconnut officiellement une doctrine et un homme.

La Doctrine fut le Christianisme Primitif, aujourd’hui défiguré par la secte


catholique romaine, l’homme fut Jésus. Bien des hommes s’étaient déclarés
avatars de la nouvelle ère, mais aucun, à l’exception de Jésus n’avait
enseigné la doctrine de la nouvelle ère. Les faits sont ceux qui parlent. Et
Jésus parla avec des faits, c’est pourquoi on le reconnut comme initiateur
de la nouvelle ère.

La doctrine de Jésus est l’ésotérisme christique, la religion solaire de tous


les âges et siècles. Le Gnosticisme enseigné par Jésus est la religion du
Soleil, le christianisme médiéval des dieux de l’aurore.

~4~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

Les Principes religieux


et les formes religieuses

La Gnosis révèle les principes cosmiques et éternels contenus dans toutes


les religions. Partant de ce point de vue, on voit qu'il n'est pas logique de
considérer telle religion comme inférieure à telle autre, puisque les deux
contiennent les mêmes principes religieux éternels.

L'oubli des principes naturels de la religion, inhérents à toute vie, qui sont
une partie de la vie intime de tout être, qui font pratiquement partie de la
constitution occulte de l'homme, fait que se soient développés, en notre
intérieur, les éléments inhumains du déséquilibre, du matérialisme et de la
cruauté.

Lorsqu'on se rappelle de soi-même, lorsqu'on se rappelle de son Être


Intime, on peut se rendre compte de l'état intérieur dans lequel on se
trouve, état qui ne nous laisse pas voir la Grande Réalité ; celle-ci est au-
delà de toute pensée, émotion, sentiment, raisonnement, attachement.

Tant que nous vivons dans l'ambiance psychologique égoïque qui nous
caractérise, nous n'avons pas accès à la connaissance de la Grande Réalité,
la Vérité, qui se trouve en nous-mêmes et d'où s'émanent les principes
religieux immuables et éternels.

Il faut donc faire une différence entre les Principes religieux et les
Formes religieuses.

Au cours de l'histoire de notre planète, toutes les formes religieuses qui se


sont succédé, représentent les différents modes d’expression de la vérité ;
ainsi, nous avons le Bouddhisme, le Christianisme, l’Islam, le Judaïsme, le
Taoïsme, l’Hindouisme, etc...

Toutes les religions qui naissent sous le soleil, se développent, se divisent


en sectes et meurent. Il en a toujours été ainsi, et il en sera toujours ainsi.

Les principes, eux, ne meurent jamais. Les formes peuvent mourir, mais les
principes sont éternels ; ils continuent et s’expriment sous de nouvelles
formes. En étudiant les différentes formes religieuses, on peut voir
comment les principes immuables de la vérité s'y sont toujours exprimés.

Toutes les expressions religieuses parlent des Cieux, des Enfers, de l’aspect
féminin de la Divinité, de Héros qui donnent leur vie pour que les hommes
vivent, de la Trinité, du bien et du mal, d'un Principe créateur, de la
Sagesse, devenue Folie pour les hommes raisonnables, de l'Eternité qu'on

~5~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

a voulu expliquer de façon erronée comme appartenant à la dimension du


temps. Il y a des livres sacrés où sont enseignés les principes immuables et
éternels pour l'Eveil de la Conscience (la Bible, le Coran, le Bhagavad-Gita,
le Popol-Vuh, les Upanishads, les Vedas, le Tao Te King, le livre d'Hermès
Thot, etc…).

Les Cieux : nous les trouvons, bien que sous différents noms, dans toutes
les religions. Ils représentent un état de conscience supérieur où l'âme peut
expérimenter l'extase ; là, se trouve notre Etre Réel, notre Dieu Intime.
C’est l’Olympe des Grecs, le Chouan des bouddhistes, le Ciel des chrétiens.

Les Enfers : c'est un endroit où règne la Souffrance. Ils représentent aussi


un état de conscience. Lorsque l’Ego prend possession de nous-mêmes et
nous amène à la violence, à la dispute, au manque de compréhension, au
fanatisme, à la jalousie, à toute réaction de peur, à la convoitise, à la luxure,
etc., nous nous trouvons à ce moment-là, psychologiquement situés dans
nos propres enfers atomiques.

Dans sa Divine Comédie, Dante, le poète de Mantoue, décrit les 9 cercles


dantesques infernaux.
Chez les Romains on parlait de l’Enfer, chez les Grecs du Tartarus, en
Hindoustan de l’Avitchi, etc.

Angéologie : le Cosmos entier est organisé, animé et protégé par une série
presque infinie d'Intelligences, de Lois, de Forces conscientes : ce sont les
Hiérarchies divines, Etres conscients, Dieux et Déesses, que nous trouvons
dans les différents Panthéons (Anges, Archanges, Devas, Chérubins,
Puissances, Trônes, Archontes, Dhyan-Choans, etc...), chacun d’eux ayant
un rôle exact à remplir et à tenir pour que l'harmonie des mondes, du plus
petit au plus grand, soit maintenue.

Chaque Elohim travaille dans sa spécialité. L’amour divin est l'ensemble de


toutes ces consciences travaillant intensément pour maintenir fermement,
l'univers dans sa marche.

Dieu : il est “Créateur de tout ce qui existe“. L’amour ressenti pour Celui
qui fut, est, et sera, est une constante rencontrée dans toute institution
mystique. On le trouve ici et là : Il est Allah, Brahama, Tao, Zen, I.A.O.,
INRI, Dieu, Jupiter, Ra, Ahura Mazda, etc…

L’ésotérisme gnostique admet un Logos créateur de l’Univers ou Démiurge


Architecte de l'Univers. Il ne s'agit pas d'une divinité personnelle ; c'est la
collectivité des Dhyan-Chohans, Anges, Archanges, Chérubins, Puissances,
Devas, etc.. Dieu est Dieux et Déesses. Il est Unité Multiple Parfaite.

Dieu est l’Armée de la Voix, la Grande Parole, le Verbe, qui crée d'instant
en instant.

~6~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

Le Christ : C’est un principe cosmique qui est présent dans toute religion
quelle qu’elle soit. L’exposant principal de ce Principe Divin se trouve dans
le Soleil, faisant référence non seulement au Soleil physique qui nous éclaire
et grâce auquel la Vie existe, mais aussi au Soleil Spirituel qui est le principe
intelligent et conscient de chaque système au sein de l’Univers.

Ce principe s'incarne dans tout Initié qui se sacrifie pour cette grande
orpheline qu'est l'Humanité, afin qu'elle ait de la vie. La vie est une des
expressions du principe Christ. Le mot clé du Christ est "Sacrifice". Le Soleil
se « sacrifie » à chaque instant rayonnant sa vie, sa lumière et son chaleur,
mourant ainsi peu à peu, et en même temps permettant que la vie existe
sur notre planète.

La passion, mort et résurrection du Christ est un drame cosmique qui se


répète éternellement dans toute la création et que l'Initié doit vivre dans sa
propre psychologie s'il aspire à la libération totale de tous les Mois
Psychologiques, qui personnifient les démons rouges de Seth, frère,
ravisseur et assassin d'Osiris -principe Christ chez les Egyptiens.

Le Christ s'incarne de temps à autre, dans un homme, et alors apparaît un


Christifié. Le Christ s'incarne toujours pour enseigner à l'humanité la
Science Immémoriale de l'Etre, la Science du retour à l’Absolu. Le Christ
s'incarne de temps à autre pour rappeler la valeur sacrée transcendantale,
primordiale, de l'Amour. Il enseigne l'Amour qui est science, art, philosophie
et religion.

La force du Christ Cosmique incarnée chez les initiés qui se sont


dûment préparés présente des formes mythiques similaires

~7~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

Jésus, le divin Rabbi de Galilée, Krishna, le Bouddha Gautama, Hermès


Trismégiste, Zoroastre, Mahomet, Al Halladj, le grand martyr mahométan,
Babaji, Paul de Tarse, Samael Aun Weor, Quetzalcoatl, et tant d'autres,
brillèrent de la Divine lumière du Christ et indiquèrent toujours le chemin
du Christ, qui plaît à certains et déplaît à d'autres.

Le Christ Cosmique est Zeus, Jupiter, Ormuzd, Ahura-Mazda, Mithra,


Apollon, Fu-Hi, Vishnu, Quetzalcoatl, Osiris, Inti, INRI, etc. C'est le Feu,
adoré dans les Antiques Mystères.

La religion est inhérente à la vie comme l’est l’humidité à l’eau. A toutes les
époques, des maîtres ont assimilé le principe christique universel et ont été
vénérés.

La Trinité : ce sont les trois forces nécessaires pour concrétiser une


Création : dans le Christianisme, il s’agit du Père, du Fils et de l'Esprit Saint
; dans l’Hindouisme, c’est Brahama, Vishnu et Shiva et en Egypte, Râ,
Horus, Osiris-Isis, etc.

Divinité féminine : Marie représente l’Aspect féminin de Dieu : c’est Dieu-


Femme, la Mère Divine, l'Eternel Féminin Cosmique.

Jésus et tous les êtres qui ont incarné le Christ sont nés d’une Vierge. En
réalité, le Christ naît toujours de la Vierge Mère (Marie, Maya, Isis, Déméter,
Stella Maris, etc.). Symboliquement, nous pouvons affirmer que le Christ
naît des Eaux Chaotiques qui sont nos propres eaux séminales (énergie
sexuelle). Ces eaux sont la Mère Cosmique qui donne naissance à toute
création quand elle est fécondée par le feu de l'Esprit Saint.

Il est impossible d’incarner le Christ Cosmique sans l'Alchimie


(transformation de nos sécrétions sexuelles en Feu christique au travers de
la transmutation), la mort psychologique et le service à l’humanité.

L'enfant ingrat qui oublie sa Mère Divine, ne peut avancer dans ce chemin
de la Christification. Elle guide l'Initié au milieu de tous les dangers de
l'Initiation, qui est la vie même, vécue avec intensité. Elle accorde
compréhension et aide au véritable dévot qui aime sa Mère. La dévotion
naturelle d'un coeur désorienté au milieu des méandres compliqués de la
psychologie égoïque qui nous caractérise, est la meilleure arme pour se
libérer de toute souffrance.

Elle est la Mère des Enfers, la Divine Hécate, qui met à mort et décapite
tout moi psychologique qui aura été compris, grâce à l'auto-observation, au
rappel de soi et à la méditation.

~8~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

La Gnosis comme école


et synthèse du re-ligare

La Gnosis est la connaissance d’une sagesse Transcendantale et


Transformatrice qui enseigne à l’humanité à voir, entendre et palper toutes
les choses qui jusqu’à ce moment, se montraient comme de grands
mystères et de grandes énigmes.

LA Gnosis est une véritable École scientifique de régénérescence, d’initiation


dans la vie, qui poursuit une transformation de l’être humain ; elle cherche
à ce que chaque homme change depuis ses principes de base et ses
coutumes, se convertisse en Véritable Homme.

La Gnosis explique qu’à l’intérieur de l’être Humain existent de terribles


possibilités qui peuvent se développer et la tâche que se propose cet
enseignement, c’est d’apporter les données qui le conduiront à ce
développement intérieur.

Se régénérer signifie se générer de nouveau, c’est – à- dire : se re-créer,


revenir à se créer « Quelque chose de vieux doit mourir en l’homme et
quelque chose de nouveau doit naître ». Se régénérer signifie créer à
l’intérieur de nous-mêmes, un nouveau cosmos.

L’enseignement Gnostique Primaire nous conduit à la connaissance du corps


physique, de l’Âme mortelle et de l’Esprit Immortel. En connaissant notre
corps, nous savons dans quel véhicule nous allons et qui le commande et
qui en lui, le gouverne ; nous comprenons que nous pouvons l’améliorer et
améliorer son propriétaire.

Cette école de régénérescence est dirigée par le cercle conscient de


l’humanité ou cercle Ésotérique, formé par des personnes qui ont atteint
déjà, le plus haut degré de développement possible et qui possèdent tous
les états de conscience éveillée qui lui sont accessibles, tout le savoir
conscient possible pour l’homme et une volonté libre et indépendante.

Le but et l’objectif final de cette école de régénérescence gnostique, est la


Création de l’Homme Véritable. Un homme véritable est l’individu
authentique qui a atteint le développement total de toutes ses possibilités
internes, qui a créé les Corps Supérieurs Existentiels Supérieurs et a dissous
la totalité de l’ego, c’est-à-dire, qu’il s’est auto-réalisé.

~9~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

La Gnosis en soi, cherche à ce que chaque homme ait un Esprit vaste et


lucide qui tente d’établir un nouvel ordre rationnel et scientifique dans les
coutumes générales de vivre, en s’inspirant des lois immuables de la nature.

Quand les formes religieuses perdent les valeurs, les principes éternels et
dégénèrent, apparaissent les messagers du haut, appelés avatars, pour
communiquer la vérité expérimentée par eux grâce à leurs consciences
éveillées ; ils viennent avec la mission de transmettre quelque phénomène
cosmique transcendant.

Tout l’ensemble de sectes, de religions du monde, nous pourrions le décrire


à l’intérieur d’un arbre généalogique gigantesque, y détaillant les parties
fondamentales en lesquelles ont leur fondement tous les crédos qui
essayent d’amener l’homme vers ce que tous, nous cherchons et qui
s’appelle Dieu ou, au Ciel.

La Gnosis comme exposante et pratiquante d’une sagesse transcendantale


de l’Être est la dépositaire -à travers tous les âges- des grands secrets ou
mystères qui se chargent d’amener l’homme depuis le point de départ où il
se trouve, le plaçant postérieurement face à son origine ou point de départ
en lequel il se trouvait jadis ; nous voulons faire allusion à cet être supérieur
ou être interne de toutes les créatures, DIEU.

La Gnosis -comme partie intégrée de cet arbre- a quatre énormes racines


que nous décrivons de la manière suivante :

1. La Science, cette science naturelle dont Dieu dota ses enfants pour
vivre en harmonie avec eux-mêmes et avec la création tout entière.

La science qui amène l’homme à être conscient de lui-même, à


connaître le passé, le présent et le futur à travers l’éternel maintenant
ou présent.

2. Ensuite, elle l’amène avec l’art. Cet art également naturel, qui nous
enseigne à être les architectes de notre monde intérieur, en faisant
une structure solaire, nous enseignant tous les pas que nous avons
besoin de faire, comme ceux-ci :

❖ Apprendre à penser
❖ Apprendre à se reposer
❖ Apprendre à s’alimenter
❖ Apprendre à écouter
❖ Apprendre à enseigner

Pour accorder la lyre intérieure de notre corps physique pour entonner


les notes les plus sublimes de ce verbe incarné d’un homme ou d’une
femme fille de Dieu.

~ 10 ~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

3. Comme Philosophie, elle nous enseigne à nous transformer pour


pouvoir vivre et coexister en harmonie avec tout le monde ; acceptant
chaque personne comme elle est, comprenant plutôt que d’être
compris et ayant cette élévation de la morale altruiste et de
dynamisme qui nous forme contre toutes les adversités de la vie.

4. Comme Religion, elle nous enseigne l’exécution du code d’Éthique le


plus parfait qui existe, qui est l’exécution des commandements de la
Loi de Dieu. Et elle nous exhorte, comme vertu principale, à l’amour
de la nature et de notre sœur l’humanité.

De ces principes éternels sont sorties toutes les organisations qui essayent
de conduire un peuple sur le chemin qui conduit à Dieu.

❖ Racines : Science, Art, philosophie et Religion.


❖ Tronc : Gnosis
❖ Ramifications : Catholiques, Rose-Croix, Théosophes, Bouddhistes,
Hindouistes, Musulmans, Évangélistes, Adventistes, Pentecôtistes,
Témoins de Jéhovah, etc…

~ 11 ~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

Toutes ces religions se trouvent adhérées à ce grand arbre généalogique ;


cet arbre a ses racines et un tronc d’où émanent les branches, parce qu’elle
est la Science des Sciences.

En conclusion, nous pouvons affirmer que : Homme Véritable, est celui


qui a réussi à développer à l’intérieur de lui-même ces quatre piliers pour
arriver à être entier, complet, c’est-à-dire, totalement auto-réalisé.

La Gnosis diffuse les véritables bases philosophico – scientifiques de l’auto-


réalisation intime de l’Être, lesquelles se synthétisent en les trois facteurs
de la révolution de la conscience : Naître, Mourir et Sacrifice pour
l’humanité ;

❖ Naître : L’être humain dispose de différents types d’énergie :


Intellectuelle, motrice, émotionnelle, instinctive, sexuelle. Ces
énergies, nous devons les utiliser et les mettre à profit sagement pour
régénérer notre corps, créer l’âme immortelle et incarner l’Esprit.

L’homme est un être non réussi mais au moyen de la mise à profit de


l’énergie sexuelle, base de toute création, il peut donner naissance à
d’autres véhicules ou corps internes existentiels supérieurs de l’Être et se
convertir en Homme Véritable.

Ces véhicules supérieurs ou corps solaires augmentent notre capacité


cognitive et l’étude transcendantale des dimensions supérieures de la
nature et du cosmos.

❖ Mourir : Ceci est en relation avec la désintégration, l’élimination de


tous nos défauts psychologiques, vices, manies, aberrations, et tout
aspect psychique, mental, émotionnel qui nous cause du tort à nous
– mêmes et aux autres.

La finalité de la Gnosis est l’Eveil de notre Conscience, mais


lamentablement, elle se trouve endormie, enfermée dans des milliers de
ces défauts. Nous avons besoin d’en finir avec l’inconscience pour nous
retrouver conscients, éveillés et illuminés.

❖ Sacrifice pour l’humanité : « qui ne vit pas pour servir, ne sert à


rien pour vivre ».

Seul l’homme supérieur, celui qui s’est dépouillé de la convoitise, de l’envie,


de l’ambition, de la haine, etc. est capable de se sacrifier pour ses
semblables, en les aidant à sortir de leur ignorance, de la douleur, de la
faim, etc. sans attendre aucune récompense.

~ 12 ~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

Pratique
Les Runes sont un ensemble de pratiques physico-ésotériques issues d’un
alphabet très antique. Ces pratiques nous aident dans le développement de
certaines caractéristiques nécessaires pour notre épanouissement spirituel.

Aujourd’hui nous vous proposons la Rune FA, qui a le pouvoir de nous aider
dans l’Eveil de la Conscience.

Chaque Rune est composée d’une posture -définie par la lettre- ainsi que
d’un Mantram.

La posture de la Rune FA est la suivante :

Le bras gauche en haut et le bras droit en bas,


de préférence face à l’Est, on se dispose à
recevoir cette énergie Sublime et Spirituelle du
Soleil qui pénètre par la paume des mains et qui
va jusqu’au cœur, le siège de la Conscience, la
stimulant, l’aidant à son éveil et son
développement.

Les Mantrams pour cette rune sont :

FA – FE (fé) – FI – FO - FU (fou)

Ces Mantrams sont précédés de la prière


suivante :

« Force merveilleuse de l’Amour, avive mes Feux


Sacrés pour que ma Conscience s’éveille ».

On conseille de faire -au minimum- trois séries


d’affilée afin d’obtenir de bons résultats.

Si on peut faire cette pratique à l’aube et pieds


nus sur la terre, tant mieux.

~ 13 ~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°12

Conclusion
Cher lecteur, nous espérons que les notions exposées dans ce cours ont été
bien comprises, pour que votre Conscience reconnaisse les Principes
religieux éternels afin de les mettre en pratique, quelle que soit votre forme
religieuse.

La Gnosis, comme toute école de Mystères authentique, nous enseigne à


pénétrer dans la profondeur des choses, à aller plus loin en nous-mêmes
afin de pouvoir aller aussi loin dans la Connaissance de l’Univers, de la
Nature et de Dieu.

Ce thème est vaste et nous pourrions approfondir en plusieurs degrés, mais


vu qu’il s’agit d’un cours de premier niveau, nous vous invitons -comme
toujours- à poser des questions si nécessaire.

Nous vous souhaitons le succès sur votre vie et sur votre chemin.

A la prochaine fois,

Salutations cordiales,
Gnosis France

~ 14 ~

Vous aimerez peut-être aussi