Vous êtes sur la page 1sur 13

COURS DE GNOSIS N°11

EDUCATION FONDAMENTALE

http://gnosisfrance.org/
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

Définition : « éducation fondamentale, c’est la science qui nous permet de


découvrir notre relation avec les êtres humains, avec la nature, avec toutes
les choses. Au moyen de cette science, nous connaissons le fonctionnement
du mental, parce que le mental est l’instrument de la connaissance et nous
devons apprendre à utiliser cet instrument, qui est le noyau de base du moi
psychologique ».

Importance : « elle nous enseigne de manière quasi objective la manière


de penser, au moyen de l’investigation, de l’analyse, de la compréhension
et de la méditation ».

Nous allons à l'école, au collège, certains continuent à l'université ; et


pendant ces longues années d'études, à qui d'entre nous est-il arrivé de se
demander pour quelle raison tant d'études, de stress, d'examens et de
difficultés en tout genre ? Nous allons à l'école parce que tous y vont, parce
que c'est comme ça, parce que c'est dans l'ordre des choses, parce que nos
parents nous disent d'y aller, et qu'eux-mêmes doivent obéir aux exigences
d'un système éducatif.

Nous devons étudier mathématiques, grammaire, physique, géographie, et


d'autres nombreuses disciplines. La lutte est terrible pour passer concours
et examens ; terminer l'année et passer dans le cours suivant sont devenus
des prouesses épuisantes.

La compétition est rude ; la compétition est un des fondements du système


éducatif. De nos jours, ce qui importe, c'est de passer dans la classe
supérieure.

Nous apprenons par coeur ; nous mettons en jeu une mémoire mécanique
avec laquelle nous pouvons répéter les leçons du jour, lesquelles seront
oubliées demain. Cette mémoire est infidèle, inconstante, sans véritable
fondement.

L’étudiant répète par coeur ce qu’il apprend par coeur. Mémorisation et


répétition : il n'y a pas de temps pour analyser, réfléchir, approfondir par
soi-même. Le programme de l'année est roi ; il faut le terminer, coûte que
coûte ! Dans la vie pratique, toutes les matières étudiées s’avèrent inutiles,
d’autant plus qu’on les oublie rapidement, la mémoire étant infidèle.

A quoi sert une Education si elle ne nous aide pas à devenir vraiment
créateurs, conscients et intelligents ? L’intelligence s’éveille en nous lorsque
s’éveille la Conscience.

Aujourd'hui, parents et enseignants sont remplis de craintes de toutes


sortes, de soucis personnels, de préoccupations économiques et sociales et
finalement, les enfants reçoivent une éducation et apprennent une

~2~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

profession avec cette crainte transmise par les adultes de se retrouver sans
travail et mourir de faim.

L’effort des maîtres devrait porter sur le fait de transmettre aux élèves un
ensemble de connaissances qui permettrait à ces derniers d'éveiller la
Conscience et pas seulement de développer leur mémoire. L'enseignement
ne devrait pas apprendre quoi penser, mais comment penser, au moyen de
l’Analyse, de la méditation et de la compréhension. Il est nécessaire d'en
finir avec la Peur pour que naisse la liberté de penser ; à quoi sert d'obliger
quelqu'un à accepter des théories ? théories qui se transforment finalement
en de nouveaux dogmes, en de nouvelles croyances, d'autant mieux
enracinées dans l'intellect qu'on dit qu'elles ont été "démontrées
scientifiquement".

L'apprentissage est nécessaire, car sans cela nous nous transformerions en


personnes incapables de faire face aux diverses circonstances de l'existence
; mais, est-il nécessaire pour apprendre d'être poussé par la peur et de
croire tout ce qu'on nous dit ?

Les étudiants devraient se libérer de la peur du qu'en dira-t-on, de la férule


du maître, des règles, des dogmes, pour avoir une libre initiative, spontanée
et créatrice. Apprendre à penser par soi-même et non répéter des théories
que d'autres nous ont transmises, voilà ce que pourrait être la base d'une
éducation fondamentale.

Il est indispensable de faire des investigations, d’analyser, de s’enquérir et


de méditer ; il ne s’agit pas de croire ni de ne pas croire ; les deux sont les
pôles opposés d'une même ignorance. Lorsqu'on met en jeu ce qu'on
appelle la compréhension, c'est à dire la capacité de capter les phénomènes
de façon directe, il devient possible de ne plus accepter les théories
entendues ou apprises ici et là.

➢ L’Imitation

Si nous sommes intérieurement pauvres, si nous avons très peu de valeurs


spirituelles, nous avons tendance à chercher à l’extérieur de nous-mêmes
ce qui est susceptible de nous apporter ce qui nous manque. Raison pour
laquelle nous passons notre vie de crainte en crainte ; la femme craint pour
son mari, l'homme craint pour sa femme, on craint pour ses parents, on
s'accroche aux vieilles traditions, etc.

Si un homme est âgé et s'il est pauvre psychologiquement, il sera souvent


rempli de crainte et s’attachera avec l'énergie du désespoir à l’argent, aux
traditions familiales, à ses enfants, à ses petits enfants, aux souvenirs, etc.
En fait, il cherche la sécurité.

~3~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

Lorsque nous avons peur, nous avons une tendance marquée à imiter les
autres, tous ceux auxquels nous sommes attachés, époux, épouse, frères,
soeurs, amis qui nous protègent...

A la longue, l’Imitation en termine avec la libre initiative. Créer n’est pas


imiter. Les peintres du Zen et du Chan n’imitent pas. Ils créent en
transmettant la beauté intérieure de ce qu'ils aiment.

L’important n’est pas d’imiter, mais de sentir la profonde signification de la


beauté (de la nature, de la vie, etc.) et de savoir la transmettre. C’est ainsi
que l’on développe le pouvoir créateur.

Le nouveau n'arrive que là où il n’y a pas de crainte, peur de la vie, peur de


la mort, peur de perdre son emploi, peur d'être abandonné par l’époux, par
l'épouse, etc. Là où l’Imitation n’existe pas, l’attachement aux choses, à
l’argent, aux personnes, aux traditions, aux habitudes n’existe pas non plus.

L'école enseigne à imiter et nous devenons des imitateurs. On imite parce


qu'on se sent menacé par la mauvaise note, la punition ou l'expulsion, par
le jugement des autres, leur appréciation. Certains supposent qu'on a
besoin d’imiter pour apprendre ; pourtant, nous savons que celui qui imite
va se transformer peu à peu en un Automate.

➢ La Discipline

Les règlements, les lois, les réprimandes, les interdictions etc. renforcent la
résistance et en général, dans le domaine de l'éducation cette résistance
plaît. On nous enseigne à résister. Or, plus nous luttons contre quelque
chose, plus nous y résistons, moins nous sommes aptes à comprendre cette
chose.

Si nous refoulons le vice de la fornication, nous devenons chastes en


apparence. Puis, au moment le moins attendu, nous revenons à nos vieilles
habitudes avec plus de force ; en fait, il n'y a pas eu de réelle
compréhension de ce qu'est la fornication, de ce qu’elle signifie ; quel est
son mode d'action ? où et quand s'exprime-t-elle ?, pourquoi ?, etc…

En l'absence de discipline, il y a liberté authentique. C'est alors que surgit


dans le mental la flamme ardente de la compréhension. L’Autodiscipline
n'est pas Discipline. L'Autodiscipline est une faculté de la Conscience ;
l'Autodiscipline se développe lorsqu'on fait un travail sur soi pour éveiller la
Conscience ; on l'applique selon notre Conscience ; elle n'est pas le résultat
d'une imposition extérieure et arbitraire ; elle est le résultat d'une prise de
conscience.

~4~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

L’éducation fondamentale enseigne à concilier l’Ordre et la Liberté. L’ordre


sans liberté est tyrannie. La liberté sans ordre est anarchie. La liberté et
l’ordre, sagement combinés, constituent la base de l’éducation
fondamentale dont toute personne a besoin.

La soumission à une discipline rigoureuse sans considération humaniste


rend cruel, insensible à la douleur humaine, impitoyable ; ce type de
discipline détruit toute sensibilité et tout altruisme.

Pour être vraiment libres, il nous faut être très sensibles et très humains.
En général, un peu partout, on nous dit toujours ce qu'il faut penser, mais
jamais comment penser.

Chacun a tendance à être dictateur. Chacun de nous veut que tous pensent
selon nos diktats, nos exigences, nos préjugés. Partout, il existe une
tendance marquée à asservir le mental d’autrui, à l’obliger à vivre dans le
cadre de normes déterminées, les nôtres ou celles d'autrui. Tout le monde
veut asservir tout le monde.

Finalement, chacun se croit avisé, se croit sage, se croit très bon et nous
voudrions que les autres soient comme nous, pensent comme nous, nous
prennent comme modèle.

Un bon exemple de cette tendance, c'est la publicité ; celle-ci s'adresse à


chacun de façon dictatoriale : “Achetez aujourd’hui même, immédiatement !
N’attendez pas ! “.

La moitié de l’humanité veut asservir le mental de l’autre moitié ; le père


veut inculquer de force ses idées à son fils, le maître d’école sanctionne par
des mauvaises notes si un élève n’accepte pas ses idées, le mari veut
mettre, de force s’il le faut, sa doctrine, ses idées, dans la tête de sa femme
et son épouse veut en faire autant.

Personne ne veut comprendre la nécessité de respecter la Liberté


intellectuelle d’autrui. Comprenons que chacun a le droit de penser ce qu’il
veut et comme il veut.

Gandhi donna un exemple de ceci : alors que des pasteurs protestants,


assis devant sa porte durant des heures, s’efforçaient de le convertir à leur
religion, Gandhi n’accepta pas leur enseignement ni ne le rejeta. Il le
comprit et le respecta, voilà tout.

"Là où il y a Compréhension, accepter et rejeter s’avèrent superflus."

~5~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

➢ La Quête de Sécurité

La peur et la recherche de sécurité se trouvent intimement liées. Le pays


qui a peur d’être attaqué par un autre pays achète canons, avions et navires
de guerre. L’homme jaloux qui craint de perdre sa femme cherche une
sécurité dans le fiat de l'espionner.

Parents, maîtres et maîtresses d’école devraient enseigner la vertu du


courage aux enfants.
Généralement, on fait le contraire, on menace les enfants pour qu’ils
étudient ; on leur dit que s’ils n’étudient pas, ils seront réduits à la
mendicité, à exercer des travaux très humbles (porter des fardeaux, par
exemple). Derrière toutes ces paroles, s'exprime la peur des adultes pour
l’enfant, une recherche de sécurité. Le plus grave, c’est que les jeunes en
deviennent complexés ; plus tard ils seront paralysés par la peur.

Inconsciemment, les adultes poussent les enfants vers le chemin de la peur


et de la violence, du manque de confiance en soi, tendances qui peuvent
transformer certains sujets fragiles en délinquants.

On a peur de tout, de la vie, de la mort, peur de perdre sa position sociale,


peur de perdre son poste politique, peur de perdre son argent, son emploi,
sa belle maison, son commerce, son automobile, etc.

L’Education Fondamentale
à chaque époque de la vie

Il y en a qui croient que l’éducation commence lorsque l’enfant va à l’école.


Il y en a d’autres qui reconnaissent que l’Education commence au foyer dès
que l’enfant nait. La science moderne sait déjà que tout ce qui se passe
autour de la mère -et donc du fœtus – affecte psychologiquement et même
physiologiquement le futur bébé.

La Science Gnostique va un peu plus loin en disant que l’Education


Fondamentale commence à partir du moment ou les futurs parents se
rencontrent et se connaissent. On appelle ceci l’Education prénatale.

Tout ce que les futurs parents vont vivre en tant que couple, va déterminer
les conditions du noyau où l’enfant va naître : le foyer. La manière de
penser, de sentir, d’agir, de s’alimenter, de cohabiter, etc. sont des
éléments fondamentaux pour la constitution de la cellule la plus basique de
la société.

~6~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

Lorsque la femme se rend compte qu’elle est enceinte, le couple doit


s’abstenir de continuer ses relations sexuelles et il doit attendre au moins
40 jours après l’accouchement pour les reprendre, car pendant la grossesse
toute l’énergie créatrice de la femme est dédiée à la création d’un nouvel
être humain. En outre, le fait d’avoir relations sexuelles pendant la
grossesse, laisse des empreintes passionnelles sur la psyché du futur
enfant, qui va l’affecter tout le long de sa vie.

Ceci n’est pas un problème pour le couple qui connait et qui pratique la
Science Alchimique ou transmutation sexuelle enseignée le long de l’histoire
par toutes les véritables écoles de régénérescence.
Pendant la grossesse, la femme doit s’inspirer, éviter les états émotionnels
et psychologiques négatifs, contempler de beaux paysages et d’œuvres
d’art sublimes, écouter de la musique classique, etc.

L’homme doit traiter la femme avec beaucoup d’amour et de respect ; il


doit faire en sorte que la femme n’ait pas de dégoûts, qu’elle ne fasse pas
de grands efforts. Le couple doit éviter toutes disputes, afin que dans le
foyer règnent l’harmonie, la paix, la compréhension. C’est pourquoi les
couples doivent se préparer psychologiquement avant de vouloir concevoir
un enfant ; voilà l’importance de l’Education prénatale.

➢ La petite enfance ( 0 – 7 ans )

Pendant les 7 premières années, l’enfant forme sa propre personnalité, de


sorte qu’elles sont aussi importantes que le sont les mois de la gestation et
ce qu’on attend d’un être apporté dans de semblables conditions est
quelque chose que les humains ne soupçonnent même pas.

Nous avons déjà étudié la personnalité humaine dans les cours n°2 et n°7,
où nous avons expliqué l’importance de développer une personnalité qui
soit apte à exprimer les valeurs de l’Essence, de la Conscience, et non plus
de l’Ego.

Le rôle des parents durant cette période est crucial, puisque la personnalité
formée conditionnera l’existence de ce nouveau membre de la société.

➢ L’enfance ( 7 – 14 ans )

Après la formation de la personnalité, celle-ci se fortifie avec les expériences


de la vie. L’enfant commence à avoir une vie sociale, à se mettre en relation
avec ses amis, ses compagnons, ses aînés, etc.

~7~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

L’enfant entre donc dans une étape d’apprentissage -dans tous les
domaines-, de curiosité, de mouvement, etc. ; c’est pourquoi les parents
doivent être compréhensifs et ne pas vouloir que l’enfant se comporte
comme un adulte, puisqu’il ne l’est pas.

Les parents sont des guides pour cet enfant qui doit développer plein
d’attributs et de valeurs qui lui seront utiles à vie.

➢ L’Adolescence (14 - 21 ans)

Vers l’âge de 14 ans, apparaît dans l’organisme humain, l’énergie sexuelle


qui s'écoule alors de manière dévastatrice, à travers le système neuro-
sympathique. Ce type d’énergie modifie la voix chez le garçon et la fonction
ovarienne chez la fille.

De nos jours beaucoup de jeunes, faute d’orientation, se livrent au vice de


la masturbation ou à toute autre sorte de déviance. La masturbation détruit
la puissance sexuelle ainsi que la puissance cérébrale. Elle est devenue plus
commune que le fait de se laver les mains. Certains même la conseille
comme un exutoire au fait que le jeune ne peut avoir des relations sexuelles
; ceux-là justifient leurs affirmations en expliquant qu'il est meilleur
d'évacuer toute cette force plutôt que de la garder car en la gardant, le
jeune s'expose à des frustrations et à des difficultés psychologiques, etc…

Triste est le destin des masturbateurs. Au sujet de la question sexuelle, il y


a beaucoup de confusion, beaucoup d'imprécisions, beaucoup de
tergiversations, qui avec le temps, ont rempli le monde de théories, de
concepts, d'idées, sur cette question si centrale dans l'existence de chacun.

Il serait juste de dire qu'au sujet de cette question, il existe une très grande
désorientation de nous tous. Personne n'a vraiment reçu une éducation qui
lui permette de mener son existence avec une véritable connaissance de
cause, quant à la question sexuelle.

Rappelons-nous que les organes sexuels constituent la base ou les racines


d'un arbre extraordinaire qui tient dans l'organisme une place extrêmement
prépondérante. Cet arbre, c'est tout le système endocrinien.

La Science gnostique étudie l’Endocrinologie ; elle enseigne des méthodes


et des systèmes permettant de transmuter les énergies sexuelles. Les
adolescents devraient sublimer leurs énergies en cultivant le sens
esthétique, en étudiant la musique classique, la sculpture, la peinture, en
faisant du sport, en effectuant des excursions en montagne, en forêt, etc.

Nous devons connaître et étudier les mystères du sexe, pour pouvoir les
enseigner avec franchise aux adolescents.

~8~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

➢ La Jeunesse (21-35 ans)

On pense facilement que celui qui séduit beaucoup de femmes, est un


homme très homme, très viril. A cause de cette idée, nous devenons
cyniques, grossiers, cruels avec les personnes du sexe opposé, nous
devenons des personnes incapables d'accepter qu'on puisse AIMER, que
l'AMOUR est un mystère dont nous n'avons pas encore compris ne serait-
ce que les prémices.

Sans l’Education Fondamentale, qui devrait régir les foyers, nous nous
révélons passionnels, parfois ivrognes, parfois fripouilles, luxurieux,
cupides, jaloux etc.

La jeunesse est fugace, sa beauté est illusoire et ne dure pas. L’Ego, le Moi,
le Moi-Même, profite du feu, de l’énergie de la jeunesse, pour se renforcer
et devenir puissant. Le Moi recherche des satisfactions passionnelles, à
n’importe quel prix ; même si, à l'âge mûr, nous devons en subir de
désastreuses conséquences.
Le Moi se satisfait ; la satisfaction que nous ressentons fait que nous y
retournions, et c'est ainsi que nous devenons esclaves de nos propres
passions, comme si la satisfaction pouvait constituer un élément nous
indiquant que nous ne sommes pas dans l'erreur.

La recherche du plaisir (comme son refus) est une tendance égoïque, une
forme de maladie psychologique. Cependant, il est peut-être bon de
rappeler là, que la Gnosis ne rejette pas le sexe. Elle prône la sage utilisation
de l'énergie pour notre régénérescence et pour la réalisation d'une création
intérieure. Cette sage utilisation fera l'objet de précisions dans les cours qui
suivent, selon le programme d'étude.

Il est nécessaire de ne pas confondre l’Amour et la Passion. La passion est


un poison qui trompe le mental et le coeur. Pour qu’il y ait amour véritable
entre deux êtres, il est indispensable qu’il n’existe pas de passion animale.

L’amour est terriblement sacré ; seuls les grands êtres savent aimer, et
nous tous pouvons parcourir le chemin de l'AMOUR si nous réalisons un
changement en nous-mêmes.

Certains se marient par intérêt économique ou par simple convenance


sociale. Le résultat en est l’échec assuré.

~9~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

➢ L’Age mûr (35-56 ans)

A l'âge mûr, les hommes et les femmes fondent un foyer, gouvernent leur
maison et orientent leurs enfants. Les hommes et les femmes arrivés à la
maturité savent, par expérience, que les enfants les imitent ; s'ils ont une
manière de penser, sentir et agir erronée, les enfants feront de même, car
pour les enfants, les adultes et surtout les parents sont des modèles. Pour
cette raison, il se peut que les enfants prennent des voies sans issue,
entraînés par l'exemple des adultes.

L'exemple des parents peut être excellent ; pourtant, le jeune, impulsé par
le feu propre à la jeunesse, envoûté par le chant des sirènes (amour, liberté,
vérité, etc…), part, quitte sa famille, se retrouve en compagnie de gens mal
famés et se perd dans de misérables voies sans issue. C'est dire que
l'éducation que les personnes d'âge mûr peuvent transmettre aux enfants
et aux jeunes, demande énormément de discernement et de réflexion,
spontanéité et sincérité.

Sur l’homme ou la femme d'âge mûr, pèse la responsabilité de toute une


famille. L'éducation transmet beaucoup de données intellectuelles dont
certaines servent pour que chacun trouve un travail et se fasse une place
dans la vie. La personne d'âge mûr fonde un foyer, a des enfants et, se
trouve peu à peu devant des difficultés non prévues, d'un ordre, disons
intérieur, comme par exemple des difficultés de compréhension entre
époux, les difficultés d'établir des relations saines et franches avec les
enfants ; à ce moment-là, chacun s'aperçoit que les préceptes transmis par
la famille et par la société, toute cette connaissance intellectuelle acquise
au cours de nombreuses et laborieuses années d'existence ne sont d'aucun
secours au moment crucial de la dispute, de l'explication, de la situation
conflictuelle, etc….

L'apprentissage de la vie est une question qui ne se trouve pas dans les
livres, ni dans les préceptes. La Vie est une expression de la Force Créatrice.
L'Education Fondamentale respecte les lois de la Vie ; L'Education
Fondamentale permet d'éveiller la Conscience ; la Conscience est celle qui
connaît les lois de la Vie et les respecte.

Le Moi Psychologique qui est ignorance, enfreint ces lois, et pour cette
raison, nous souffrons. La souffrance est le résultat du non-respect des lois
de la Vie.

La Conscience est endormie ; elle est embouteillée dans le Moi. Si nous


commençons à vivre dans le but d'éveiller cette Conscience, nous
connaîtrons les lois de la Vie, nous les respecterons jusque dans tous les
recoins de notre monde psychologique intérieur et nous deviendrons aptes

~ 10 ~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

à être de véritables adultes, capables de transmettre les valeurs éternelles


de l'Esprit, non par des discours mais par des actes conscients.

La personne d'âge mûr n'est plus au temps de la jeunesse ; il y a un temps


pour tout et il est nécessaire de s'adapter à chaque étape de la vie. La
personne d'âge mûr est prête, physiquement et internement, pour réaliser
une révolution psychologique intérieure sur la base des principes de
l'Education Fondamentale. Ces principes sont ceux de la Conscience qui est
latente en toute vie. Ces principes sont ceux de la Conscience, expression
d'un Feu qui brûle en toute chose, éternellement.

L'homme et la femme sont deux expressions complémentaires et non


opposées de la Vie. De leur union, naissent de nouvelles vies. De leur union,
l'homme et la femme peuvent naître, dans certaines conditions, à la Vie
Spirituelle.

L'Education Fondamentale tient compte non seulement des aspects


physiques de l'être humain mais aussi de ses aspects psychologiques,
animiques et spirituels. Le but de l'Education Fondamentale est de réaliser
un changement intérieur véritable en tous ceux qui aspirent à ce
changement. L'être humain est une Pierre Brute, sombre et obscure.
L'Education Fondamentale montre comment faire de cette Pierre, une Pierre
Philosophale où rayonne le soleil de la Conscience. La base de cette
réalisation, c'est un foyer, un homme et une femme, "l'un qui aime plus,
l'autre qui aime mieux".

➢ La Vieillesse (56 ans et plus)

Le temps révèle tout ce qui, jusqu’à aujourd’hui, est resté caché. La


particularité d'un certain nombre de vieilles personnes est de ne pas vouloir
reconnaître qu’elles ne sont plus jeunes ; on a honte de la vieillesse, comme
si la vieillesse était une maladie. En général, comme on ne peut plus servir
d'exemple, une fois vieux, on donne des conseils. Pourtant, si dans la
jeunesse on a été cupide, irascible ou menteur, on le reste une fois vieux.

On vit dans le passé, dans des tas de souvenirs accumulés. On arrive à la


vieillesse quelque peu humilié par le fait même que la vieillesse nous retire
toute les particularités de la jeunesse (la force, l'enthousiasme, la puissance
sexuelle, l'énergie, l'action, etc…) ; on se souvient de ce qu'on aurait dû
nous donner, du manque de respect dont on se sent la victime, de
l'ingratitude des amis, des enfants, on s'apitoie sur son sort, on pense qu'on
nous doit tout, on a le coeur rempli de vieux tracas et vieilles rancunes, on
pense à ce qu'on aurait pu faire, à ce qu'on aurait pu être si la vie nous en
avait donné l'occasion, et finalement, la mort nous surprend, fixés dans un
passé complètement caduc.

~ 11 ~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

Pourtant, il existe des êtres qui arrivent à la vieillesse, remplis d'une grande
humilité, d'une sagesse qui illumine le monde, dotés d'une force inouïe dans
l'action et d'un verbe imprégné du Feu de l'Esprit, de vénérables vieillards
qui loin de se croire jeunes, ont su tirer partie d'une existence pour éliminer
de leur intérieur tout cet ensemble d'entités psychologiques qui nous
rendent si laids, amers, tristes, lorsque la vieillesse arrive.

La vieillesse peut être un moment de grande liberté et bonheur à celui ou


celle qui s'est efforcé sa vie durant, d'éliminer les nombreux Mois
Psychologiques qui vivent en notre intérieur.

Aucune profession, aucune technique, aucune somme d’argent aussi


importante soit-elle, ne pourra jamais nous donner ce qu’on appelle
plénitude, félicité, bonheur. Le seul moyen de parvenir à la vieillesse
parfaite est de dissoudre les Mois Psychologiques.

On souffre plus ou moins dans son métier, dans sa profession, dans sa


famille, avec les collègues. Partout, il n'est question que de compétition,
lutte pour être le meilleur, combativité, concours, examens, etc…Les
commérages et l'envie en ont terminé avec la spontanéité et la sincérité.

On voudrait s'évader de cette ambiance et on cherche refuge dans l'alcool,


les fêtes, les cabarets, les drogues, les plaisirs de toutes sortes, etc. On
voudrait bien que ce monde change. On voudrait bien que les autres
s'améliorent. Et nous-mêmes ? Si nous considérons que "les gens" doivent
changer, pourquoi ne ferions-nous pas partie de ces "gens" qui doivent
changer, selon notre jugement. Et comment peut-on demander aux autres
de changer si on n'est pas prêt à changer ? Serions-nous meilleurs que tous
nos semblables ?

Une société ne peut changer d’un seul coup. Le changement est individuel.
Vouloir changer le monde sans se changer soi-même est voué à l'échec le
plus total. Si nous aspirons à être des hommes et de femmes vrais et
authentiques, des individus complets, nous devons nous auto-explorer
psychologiquement pour éliminer ce que nous avons en trop et acquérir les
vertus de l’Etre ; c’est la seule chose qui puisse nous permettre de vivre en
plénitude.

~ 12 ~
Cours de Gnosis par mail Leçon N°11

Conclusion
Ce thème que vous venez d’étudier, cher lecteur, a deux aspects très
importants à retenir :

Nous ne sommes pas utopiques en pensant que ce type de système éducatif


peut être mis en place dans les écoles, les institutions, etc. Par contre, nous
sommes réalistes si nous disons que, vu qu’il est fort possible que nous
n’ayons pas reçu une Education Fondamentale, nous pouvons à présent
nous l’appliquer nous-mêmes pour parvenir à une auto-rééducation basée
sur la Conscience, car l’Education fondamentale est une éducation pour et
par la Conscience.

En conséquence, si vous avez des personnes à votre charge -notamment


des enfants ou des jeunes-, ou que vous les aurez dans un futur, vous
détenez maintenant des clés pour éduquer non seulement l’aspect physique
d’une personne, mais aussi sa Conscience, aidant de cette façon à
construire un monde meilleur.

Nous espérons que ce thème vous a été utile.

A la prochaine fois,

Salutations cordiales,
Gnosis France

~ 13 ~

Vous aimerez peut-être aussi