Vous êtes sur la page 1sur 5

Ecole National Polytechnique d’Oran (E.N.P.

O) Mercredi 27 Mai 2015

Département de Génie Electrique


1 Année du 2ème cycle ‘‘ Elèves Ingénieurs’’
ère

Interrogation écrite sur l’électronique de puissance ‘‘S2’’

Exercice:
Soit le pont redresseur à cathodes communes suivant :

Figure 1. Pont redresseur à cathodes communes

En considérant le système de tensions triphasées défini par les tensions v1(t),


v2(t) et v3(t) représentées ci-dessous :

Figure 2. - Système de tensions triphasées

1
1°) Définir les instants (ou points) de commutation naturelle et donner 2 ou 3
valeurs.

2°) En déduire la séquence de conduction des diodes en indiquant les intervalles


pour chacune d’elles.

3°) Tracer l’allure de la tension de sortie vs(t) avec une autre couleur, puis
montrer sur la même figure la séquence de conduction pour les diodes D1, D2 et D3

Figure 3. – Pont P3 à cathodes communes

4°) Calculer alors la tension moyenne de sortie <Vs >

2
5. Reprendre l’ensemble des questions pour le même pont redresseur mais cette
fois à anodes communes.

5.a) Définir les instants (ou point) de commutation naturelle et donner 2 ou 3


valeurs.

5.b) En déduire la séquence de conduction des diodes en indiquant les


intervalles pour chacune d’elles.

5.c) Tracer l’allure de la tension de sortie vs(t) avec une autre couleur, puis
montrer sur la même figure la séquence de conduction pour les diodes D1, D2 et D3

Figure 4.– Pont P3 à anodes communes

5.d) Calculer alors la tension moyenne de sortie <Vs >

3
Solution :

1. Définir les instants de commutation naturelle


Les instants de commutation naturelle pour le redresseur à cathodes
communes soumis au système de tensions triphasé décrit ci-dessus sont les
croisements des tensions simples dans le domaine des tensions positives.
π/6 5π/6 9π/6 etc …

2. En déduire la séquence de conduction des diodes


La diode conductrice entre 2 instants de commutation naturelle est celle qui
voit son potentiel d’anode le plus élevé.

3. Tracer alors l’allure de la tension de sortie vs(t) en indiquant la séquence de


conduction des diodes

Lorsqu’une diode est passante, la tension de sortie vaut alors la tension


d’anode de la diode considérée. L’allure de la tension de sortie ainsi que la
séquence de conduction déduite des instants de commutation naturelle sont
décrits sur la FIGURE 3.

Figure 3. – Pont P3 à cathodes communes

4
4. Calculer alors la tension moyenne de sortie <Vs >
La valeur moyenne de la tension de sortie peut alors être calculée de la
manière suivante (le motif élémentaire de la tension de sortie se répétant 3 fois
sur une période du réseau).

5. Reprendre l’ensemble des questions pour le même pont redresseur mais cette
fois à anodes communes
Pour le même groupement de diodes à cathodes communes, les instants de
commutation naturelle, la séquence de conduction et l’allure de la tension vs(t)
sont présentés à la FIGURE 4.

Figure 4 – Pont P3 à anodes communes


La valeur moyenne de la tension de sortie peut facilement être calculée :