Vous êtes sur la page 1sur 59

STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Style Definition: TOC 2: Indent: Left: 0", Tab stops:


Page de certification 6.53", Right,Leader: …
Style Definition: TOC 3: Indent: Left: 0", Tab stops:
6.53", Right,Leader: …

Je soussigne KEMENI Leslie atteste que ce présent document est le fruit de mes efforts de
stage de découverte au village KOUTI… Ce document est authentique et n’a pas encore été
antérieurement présente presentéprésenté pour l’obtention d’un autre diplôme que ce soit.

Visa de l’étudiant Visa du superviseur

Rédigé et présenté par Kemeni Leslie i


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Dédicace

Je dédie ce présent travail à mes chers parents monsieur et madame SIEWE qui ne se sont jamais
laces lassés de m’encourager

Rédigé et présenté par Kemeni Leslie ii


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Remerciements

J’adresse mes remerciements àa : Commented [DM1]: Il faut justifier pourqoi tu remercie


chacune des personnes ou personalité que tu as inclu dans la
 M. leLe directeur de l’école technique d’agriculture de Bafang M CHEUKA présente liste

ETIENNE.
 Mon encadreur Mr. LYBAWO MESMIN
 Tout le staff administratif de l’école technique d'agriculture de Bafang
 Mr. NJIFENJOU SOULE qui n'a pas était été seulement mon maître de stage mais
aussi un père pour moi
 M. KAMGAING SIMO pour son soutien moral et ses encouragements
 M. ABE CHRISTIAN NOËL BOUWE pour ses conseils et sa présence
 Mon double, mon jumeau LEOLIN KAMENI STYVE
 Mes frères FRANCES LEGRAND et ELIEL JUNIOR
 Mes sœurs OCEANE MAVIE et YVELINE FLORA
 Ma grand-mère chérie MBOUDJIE REBECCA
 Mme NJIFENDJOU CALORIE qui a été un une mère et un grand soutien pour durant
ce stage
 Mes camarades de classe, du dortoir particulièrement couloir A

Rédigé et présenté par Kemeni Leslie iii


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Listes des abréviations

Rédigé et présenté par Kemeni Leslie iv


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Liste des tableaux

Tableau 1 : les données ombre-thermiques de Koutaba ............................................................. 6


Tableau 2: Les plante locales......................................................................................................... 7
Tableau 3: Les arbres fruitiers ..................................................................................................... 7
Tableau 4: Répartitions de la population par Age et par sexe ................................................... 9
Tableau 5: ITK verger d’avocatier ............................................................................................... 1
Tableau 6: ITK palmier à huile .................................................................................................... 1
Tableau 7: ITK pépinière d’avocatier .......................................................................................... 1
Tableau 8: Calendrier de travail................................................................................................. 27
Tableau 9: CI Palmier a huile ..................................................................................................... 30
Tableau 10: CI Pepiniere d'avocatier ......................................................................................... 32
Tableau 11: CI Verger d'avocatier ............................................................................................. 33
Tableau 12: Tableau d’amortissements .................................................................................... 35
Tableau 13: Amortissement biologique du verger .................................................................... 35
Tableau 14: Evolution economique ............................................................................................ 37
Tableau 15: Calendrier de tresorerie ......................................................................................... 27

Rédigé et présenté par Kemeni Leslie v


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Liste des figures

Figure 1 : Données ombro-thermiques ....................................................................................... 65


Figure 2: Répartitions de la population par Age et sexe ........................................................ 108

Rédigé et présenté par Kemeni Leslie vi


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Table de matières
Page de certification ..........................................................................................................................i

Dédicace .......................................................................................................................................... ii

Remerciement..............................................................................Error! Bookmark not defined.iii

Listes des d’abréviations .................................................................................................................iv

Liste des tableaux ............................................................................................................................. v

Liste des figures ..............................................................................................................................vi

Table de matières .......................................................................................................................... vii

Résume ............................................................................................................................................. 1

Abstract ............................................................................................................................................ 2

Introductions..................................................................................................................................... 3

Chapitre 1 : Environnement de l’exploitation agropastorale ......................................................... 54

Environnement physique ................................................................................................................ 54

Climat ............................................................................................................................................. 54

Le Relief ......................................................................................................................................... 65

Le sol .............................................................................................................................................. 75

La végétation .................................................................................................................................. 76

Hydrographie .................................................................................................................................. 86

La faune .......................................................................................................................................... 87

Environnement social et culturel .................................................................................................... 87

Population....................................................................................................................................... 87

Rédigé et présenté par Kemeni Leslie vii


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Mouvement de la population ........................................................................................................ 108

Coutume et Mœurs ....................................................................................................................... 119

Les actifs agricoles ....................................................................................................................... 119

Environnement économiques ..................................................................................................... 1110

Premier niveau d’analyse agropastorale ..................................................................................... 1211

Chapitre 2 : analyse de l’exploitatant et de son exploitation...................................................... 1312

Trajectoire de vie de l’exploitant ............................................................................................... 1412

Evolution de la structure ............................................................................................................ 1513

Plan parcellaire ........................................................................................................................... 1614

Deuxièmes niveau d’analyse ...................................................................................................... 1715

Chapitre 3 : Analyse technique du système de production ........................................................ 1816

Caractéristique des systèmes de cultures ................................................................................... 1816

Variétés....................................................................................................................................... 1816

Condition pédoclimatique .......................................................................................................... 1917

Calendrier de travail ....................................................................................................................... 27

3eme niveau d’analyse de l’entrepreneur agropastorale................................................................... 28

Partie 4 : Analyse technico économique du system de production ................................................ 29

Commented [DM2]: Pourquo les sous titre ne sont pas


numérotés ?

Rédigé et présenté par Kemeni Leslie vii


i
STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Résume Résumé

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 1


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Abstract

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 2


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Introductions Introduction

Le secteur agricole a marqué l’histoire d’un grand nombre de pays dans le monde.
L’agriculture qui constitue la majeur partie (base) du développement de nombreux pays est un
secteur prometteur au Cameroun. Dans le but de réduire l’insuffisance alimentaire dans le monde
et le taux de chômage au Cameroun, le gouvernement par l’intermédiaire du MINADER
(MINADER) a mis sur pied plusieurs instituts de formation dans le domaine agricole parmi
lesquels l’ETA de Bafang qui forme les des agents techniques et des techniciens d’agriculture.
agents techniques, des techniciens et des techniciens d’agriculture. Depuis près d’une dizaine
d’année, l’ETA de Bafang offre aux entrepreneurs agropastoraux une formation de qualité
accentuée par plusieurs stages pour concilier la théorie avec la pratique. C’est ainsi que pendant la
période du 13 février au 10Avril, nous avons effectué un stage de découverte d’une exploitation
agropastorale. L’objectif de ce stage était de faire un diagnostic global d’une exploitation. Pour
atteindre cet objectif, nous avons choisi d’effectuer ce stage dans l’exploitation de Mr NJIFENJOU
SOULE dans la localité de KOUTI, arrondissement Koutaba, département du Noun ; région de
l’Ouest Cameroun. Depuis 20 ???? l’école forment des entrepreneurs agropastoraux ; pour une
formation de qualités ceux-ci sont soumis à plusieurs stage dont le stage de découverte d’une
exploitation agropastorale. Effectué du 13 Février au 10 Avril avec pour objectif le diagnostic
global d’une exploitation ledit stage s’est dérouler dans la localité de KOUTI, arrondissement
Koutaba, département du Noun ; région de l’ouest Cameroun. L’exploitation a été Ce dernier a été
effectué dans l’exploitation de Mr NJIFENJOU SOULE créecréée en 2004 où il fait
essentiellementet est spécialisé dans le verger d’avocatier, la pépinière d’avocatier et de palmier à
huile.
Pour facilite la collecte des données dans ladite exploitation nous avons usé de plusieurs méthodes
et outils à savoir : observation de la localité, ; le questionnaire,le questionnement de la population
et du maitre de stage ; et Ll’interview auprès des autorités concerneconcernéesr. Un Le
questionnaire était basebasé sur le canevas de stage a été utiliser comme guide de collecte des
informations. Ces données ont été collecter à travers le téléphone (magnétophone), la clé USB.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 3


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Ces informations ont été par la suite triées puis traite avec les logiciel Microsoft Word et Excel.
Les données obtenue nous ont permis de développer dans notre travail les points suivants :
-La connaissance de l’environnement de l’exploitation agropastorale ;
-L’analyse de l’exploitant et de son exploitation ;
-L’analyse technique du systemsystème de production ;
-L’analyse technico-économique du systemsystème de production.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 4


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Chapitre 1 : Environnement de l’exploitation


agropastorale

Situé entre la latitude NORD Nord 5o39 et la longitude Est EST 10o 49 avec une superficie
jusqu’ici indéterminée, le village KOUTI est délimité

 Au NORD Nord par le village KOUNDJA


 Au SUD Sud par le village PONIMOUN
 A L’EST L’Est par le village LEPRESERIE KOUTABA
 A L’OUEST L’Ouest par le village NJIYIT

1. Environnement physique Commented [U3]: Les titres ne sont pas numerotés


Formatted: Outline numbered + Level: 1 + Numbering
Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
at: 0.25" + Indent at: 0.5"
1.1. Climat Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering
Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Le climat du village Kouti présente les mêmes caractéristiques que celui de la région de at: 0.25" + Indent at: 0.75"
l’ouest l’Ouest en général et celui du département du Noun en particulier. Du type tropical humide,
il est caractérisé par deux saisons, une longue saison de pluie et une courte saison seche.s. Dont
uneLa longue saison de pluie qui vas va de mi-Mars àa mi-Novembre. Celle-ci a un impact tant
positif que négatif sur les activités de la population ; cette longue saison pluvieuse impacte
positivement et négativement sur les activités de la population ; . En effet, la pluie favorise la
croissance et le développement des plantes mises en champ. Mais du fait de sa durée, elle est
abondante et inonde ainsi les bas-fonds qui restent inexploitées tout au long de la saison. La saison
sèche quant à elle, s’étend de Et une courte saison sèche qui vas de mi-Novembre a mi-Mars. Elle
a egalement un double impact sur l’activité des paysans. Elle favorise la préparation du sol
(défrichage, labour…) pour attendre le retour des pluies cependant les températures très élevées
observées pendant cette saison contribuent à l’assèchement des points d’eau.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 5


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Ayant aussi un impact positifs et négatifs sur les activités des paysans, cette courte saison
favorise la préparation du sol (défrichage, labour…) pour attendre le retour des pluies et La
température étant très élevée, on observe l’assèchement de certains points d’eau.
Les données climatologiques relevées dans la station de KOUNDJA au niveau de l’aéroport de
Koutaba donnent les moyennes suivantes
 Précipitations : 1883,56mm d’eau ;
 Températures : 22,57℃

Tableau 1 : les données ombre-thermiques de Koutaba Commented [DM4]: Presenter les données de ce tableau
sous forme de courbe ombrothermique
Mois Jan Fév Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Sept Oct Nov Déc Et supprimer le tableau

Températures 35 27 24 18 11 15 12 07 20 23 25 33
(℃)
Précipitations 10 20 60 170 230 158 230 280 150 95 40 10
(mm)
Jan : Janvier, Fév : Février, Oct : Octobre, Nov : Novembre, Déc. : Décembre

Figure 1 : Données ombro-thermiques


Source : monastère de Koutaba

1.2. Le Relief Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Il est moins accidenté et est constitué des pentes et collines, ou les villageois (paysans)habitants y at: 0.25" + Indent at: 0.75"

pratiques les cultures vivrières (haricots, mais…) et les cultures de ventes (palmiers, caféiers…).

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 6


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Le relief est aussi constitué des plaines traverses destraversées de court dcours d’eau qui favorise
les cultures maraichères en contre saison notamment la pastèque, la morelles…

1.3. Le sol Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Dans le village Kounti on y retrouve 2 types de sols à savoir : at: 0.25" + Indent at: 0.75"

 Les sols hydro morphes qu’on retrouve beaucoup plus fans dans les bas-fonds :. De
texture compacte, de couleur noire et riche en matière organique,.il Il est très fertile et
exploite exploité pour les cultures des maraichères telles que les concombres, les haricots
vert…
 Les sols ferralitique, meubles de couleur rougeâtre et très pauvres en matières organique.

1.4. La végétation Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
La végétation est constituée constitué d’une savane arborée, dressée droite, herbeuse avec une at: 0.25" + Indent at: 0.75"

présence remarquable des arbres fruitiers., le Le tableau ci-après nous donne donnent plus de
précision.

Tableau 22: Les plante locales Formatted: French (France)


Field Code Changed
Nom local Non Commun Non scientifique
Gnuh Paille Imperata Cylindrika Formatted: French (France)
Mbouot Sissongho Pennisetum Purpurum Formatted: French (France)
Mejohtefuh Roi des herbes Formatted: Justified
Karkar Bebe dort Mimosa spp
Formatted: Justified
Ngungahgnam La citronnelle Cympobogan citratus
Formatted: Justified
Source :???
Formatted: Justified
Formatted: Justified
On y retrouve aussi ces différentes espèces fruitières (Tableau 3) : Formatted: Justified

Tableau 3: Les arbres fruitiers Commented [DM5]: Il faut justifier le texte et non le
centré
Noms communs Noms locaux Noms scientifique
Café arabica Cafe kouet Caffea arabica
Oranger Nchinlemou Citrus sinensis
Manguier Nchinmangou Manguifera indica
Goyavier Nchincouapen Psidium guayava
Papayer Nchindobou pare Carica papaya

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 7


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Prunier Nchinyouon Docryode-edulis


Anacardier Anacarde Anacadium spp
Citronnier Nchincoucounete Citrus himon
Corossolier Chine chabechabe Anonamunicata

1.5. Hydrographie Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Le village de Kouti est arrosé par plusieurs cours d’eau permanent à savoir : le (MFAH), le at: 0.25" + Indent at: 0.75"

(MERANDI), le (NDJA) et le (NGAARI). Ces différents cours d’eau alimentent tout le village si
aussi bien les animaux que les Hommes.

1.6. La faune Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Dans le village, on y trouve une diversité d’espèces. La faune qui constitue deux types de at: 0.25" + Indent at: 0.75"

faune :Nous avons :


 La Une faune domestique essentiellement constituée des poules locales, porcs, chiens,
moutons, bovins. Ils sont retrouvés un peu partout dans le village ;Ils occupent un bon
parti du village consacre à l’élevage.
 La Une faune sauvage qui est en voie de disparition devant les à cause des feux de
brousse aà répétition et le du déboisement abusif. Toutes fois les brousses dans certaines
zones du village sont encoredemeurent encore des les lieux de cachettes de pour ces
animaux sauvages tels que les hérissons, les écureuils, les rats, les serpents, du porc-épic
etc…
(Source : plan communal de développement)

2. Environnement social et culturel Formatted: Outline numbered + Level: 1 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
at: 0.25" + Indent at: 0.5"
2.1. Population
Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering
Avec une population d’environ 2336 habitants, le village Kouti compte 1098 hommes et 1238 Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
at: 0.25" + Indent at: 0.75"
femmes. Il y a plusieurs ethnies dont les plus majoritaires sont les Bamouns qui sont suivis des

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 8


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Bamilékés ensuite les Bororos et des Banso’o. La population ici est constituée en grande partie de
jeunes. Elle est repartie de telle sorte qu’on aEn termes de proportion, on a 47% hommes, 53% de
femmes et 67,45% de jeunes. Le taux de natalité est de 58,2 %o (environ 136 naissances
enregistrées par an), le taux de mortalité de 5,9% (environ 14 décès par an dont 4 enfants et 10
adultes) et enfin le taux d’accroissement environ 52,3%o. Cependant il faut noter que ces chiffres
ne représentent pas vraiment les réalités du village car la majorité des décès et des naissances
n’es pas enregistrée à l’hôpital (tableau 4).

Le tableau ci-dessous nous donne plus de précision.

Tableau 4: Répartitions de la population par Age et par sexe

Intervalle d’Age Hommes Femmes %hommes %femmes %par


intervalle
[0-15] 92 103 8,38 8,31 8,34
[15-25] 270 418 24,59 33,76 29,45
[25-35] 186 209 16,93 16,88 16,9
[35-45] 93 105 8,47 8,48 8,47
[45-50] 179 202 16,3 16,31 16,31
[50-55] 120 100 10,83 8,08 9,417
[55-65] 90 50 8,19 4,038 5,993
[65-75] 45 26 4,09 2,1 3,04
[75-∞] 23 25 2,09 2,01 2,05
Total 1098 1238 100 100 100
Totaux 2336 / / 100
Source : Mairie/ PCD

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 9


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Repartition de la population
Hommes Femmes

1238
1098
418
270

209

202
186

179

120
105
103

100
93
92

90
50

45
26

25
23
[0-15] [15-25] [25-35] [35-45] [45-50] [50-55] [55-65] [65-75] [75-] TOTAL

Figure 2: Répartitions de la population par Age et sexe Commented [DM6]: Il nya aucune difference entre cette
figure et le tableau présenté plus haut. Il faut supprimer la
Au vu de ce diagramme, nous pouvons dire que la population comprise entre 15 et 25ans est très figure puisque c’est de la repetition

élevée ; Les femmes sont plus nombreuses.

Taux de Natalité : environ 136 naissances enregistrées par an soit 58,2 %o


Taux de Mortalité : environ 14 décès par an dont 4 enfants et 10 adultes soit 5,9 %o
Taux d’accroissement : 52,3%o environ. Ici, il est à noter que la majorité de décès et de naissance
ne sont pas enregistré à l’hôpital.
Source : Hôpital de district de Koutaba

2.2. Mouvement de la population Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Dans ce village, les mouvements les plus remarquable sont l’immigration et l’exode rural. Les at: 0.25" + Indent at: 0.75"

raisons de ces déplacements sont à la fois éducatives et la recherche d’une vie meilleure (pour
aider leurs familles). Nombreux quitte non seulement le village mais aussi le pays dans l’espoir
de trouver mieux (un bon boulot et beaucoup d’argent) pour aider leur famille. D’autres partent
du village pour poursuivre les études universitaires dans les villes ou suive une formation.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 10


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

2.3. Coutume et Mœurs Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Comme tous les villages du Noun en générale et Koutaba en particulier, Kouti a ses coutumes at: 0.25" + Indent at: 0.75"

et mœurs que ce soit propre a lui ou similaire a d’autres. Commented [U7]: ????...reformulez

Parrainée par le ministre de l’art et de la culture, le ‘‘NGUON’’ est la seule cérémonie


traditionnelle connue des villageois de Kouti. C’est une fête qui rassemble les filles et les fils
Bamouns pendant une semaine. Ces jeunes montrent leur talent à travers des danses, des
concours de miss etc… A la fin, les meilleurs sont primés par le roi Bamoun. Cette cérémonie se
fait chaque année suite à cela, une miss est votée. Tous les deux ans :
Le mets traditionnel ici est le « couscous NJAPCHE ». Il est présent dans toutes les
cérémonies, mariage, deuil…
Nous avons aussi la fête des bébés. Lorsqu’un enfant vient au monde, dès sa sortie de
l’hôpital, il est amène dans une rivière pour certains rituels. Le but de ces rites est de permettre à
celle qui n’a pas encore eu la chance d’enfanter d’avoir un enfantA la fin de ces rites, il doit
donner la chance a la femme présente qui n’a pas d’enfant d’enfanter.

2.4. Les actifs agricoles Formatted: Outline numbered + Level: 2 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Dans le village Kouti, ou l’agriculture est l’affaire de la majorité de la population.,Les les at: 0.25" + Indent at: 0.75"

données prises à la DAADER ajoute à mon enquête sur le terrain, nous avons investigations
effectuées recueillies nous ont fournies les informations suivantes :
 80% des actifs sont des actifs agricoles soit 44% d’hommes et 55% de femmes.
 2% des actifs sont des actifs non agricoles.
 18% des actifs sont à la fois des actifs agricoles et autre chosepratiquement
conjointement une autre activité. .

3. Environnement économiques Formatted: Outline numbered + Level: 1 + Numbering


Style: 1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned
Les principales activités économiques de la commune de Koutaba sont respectivement : at: 0.25" + Indent at: 0.5"

a. L’agriculture, on pratique principalement :


 Les cultures de rentes : café arabica…
 Les cultures vivrières : mais, haricots, arachides, banane douce, banane plantain.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 11


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

 Les cultures maraichères : tomate, piment, morelle noire, haricot vert, poivron…
 Les arbres fruitiers : avocats, mangues, sofous…
b. L’élevage Elevage, on y pratique l’élevage des ruminants, des oiseaux de basse cours et
des abeilles :
 Les gros ruminants (gros bétail) : bœufs et vache laitières ;.
 Les petits ruminants tels que les caprins (chèvres) et les ovins (moutons) ;.
 Les oiseaux de basse cours : cet élevage se pratique dans presque toutes les
concessions. Ce pendant on note une ferme avicole de grande importance (500-
1000 sujets), plus de 40 fermes de moyennes importance (500-1000 sujets) ;.
 L’apiculture, bien que faiblement pratiquées sur le territoire communal reste une
activité génératrice de revenus pour beau nombre de paysans ;.
c. L’artisanat : ici estse résume à la fabrication des objets d’art en bronze, en bois sculptée,
des meubles en bois et en bambous, il convient de signaler que dans le village Kouti et
bien d’autre villages, des menuisiers de bois et métalliques exercent dans la fabrication
des ouvertures pour des maisons nouvellement construites.
d. Le transport :
 Transport inter urbain : Avenir du Noun, Bustsi voyages, super confort, inter city
voyage, eurodine, émergence… chacun dispose d’un point de chargement à
destination de Bafoussam. Foumban, Kyiosi etc… ;
 Les taxis de brousses et les motos taxis. ;
e. Les établissements de commerce : quelques établissements opèrent dans le domaine de du
commerce général. Il existe aussi des vendeurs à la sauvette et des vendeurs de vivres
frais.

Premier niveau d’analyse agropastorale

La localité de Kouti est arrosée par plusieurs cours d’eau (qui favorise les cultures contre
saison) dont le “Merramdi” et le “Nfag” qui traversent l’exploitation de Mr M NJIFENJOU et lui

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 12


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

permettent d’alimenter la pépinière en eau pendant la saison sèche. Elle aIl y’a aussi une route
principale qui va jusque dans l’exploitation de Mr SOULE et luiqui permet au propriétaire
d’évacuer ses produits, de transporter facilement les intrants de ville àa l’exploitation.
La principale contrainte ici est le mauvais état de la route de cette zone qui n’est pas
praticable en saison de pluie qui a pour effetentrainant ainsi l’évacuation difficile des produits de
l’exploitant.
Le changement climatique cause l’assèchement des cours d’eau et, le prolongement de la
saison sèche. L’alimentation en eau des cultures devient ainsi difficile qui fait que l’exploitant a
du mal à alimente sa pépinière en eau.
De tout ce qui précède, nous pouvons dire que les activités telles que les cultures vivrières
(pomme de terre, mais, etc…), maraichères (poivrons, tomates, etc…), des agrumes (avocatier) ;
l’élevage des bovins (bœufs), porcins, volailles etc… peuvent être pratiquées à Kouti dans cet
environnement car l’environnement physique et social présentent les atouts favorables à leurs
développements.
En tant qu’acteur de ce milieu, nous porterons notre choix sur les cultures maraichères
(tomates, poivrons, pastèques) et cultures vivrières (mais) car la terre., la présence des cours
d’eau dans son champ et l’environnement sont favorable.

Chapitre 2 : analyse de l’exploitant et de son exploitation

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 13


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

1.Trajectoire de vie de l’exploitant

Né en 1970 dans le village KOUCHANKAP, dans une famille musulman et polygamique, Mr


NJIFENJOU SOULE fait son cycle primaire à l’école publique de Kouti ; il obtient en 1984 le CEP
aà l’école évangélique et termine la même année la lecture du saint Coran. Il fait la classe de 3eme
au collège “ESPOIR BAMOUN” en 1988 oùu il obtient son BEPC ; la même année il crée un
champ d’ananas de 1000 plants sur une superficie de 200m2 dans la plantation de son père. Le
champ d’ananas évolue de 3000 plants sur une superficie de 600m2 àa 10000 plants sur une
superficie de 2000m2. Ce champs d’ananas vas va lui permettre de continuer ses études. Par la
suite, il fait trois ans au collège de la paix de Foumban oùu il obtient le probatoire D en 1991 et le
Baccalauréat D en 1993. En 1994, il s’inscrit à l’université de Yaoundé 1 en faculté des sciences.
fait partir des étudiants de science de la terre à l’université de Yaoundé 1 en 1995 . L’année qui
suit, il réussit le concours d’entrée à la FASA et en 1998 il réussit à implanter un champ d’ananas
de 1000 plants sur une superficie de 200m2 dans le but d’aider son père à payer sa scolarité. En
2000, il obtient le diplôme d’ingénieur agronome option production végétale. Pendant son parcours
a la FASA il épouse sa conjointe en 1998 avec qui il vont faire six enfants (trois garçons et trois
filles), dont son premier fils la même année ;Sa vie n’étant pas qu’une succession de bonheur, il
perd en 2001 suite d’un à un accouchement difficile et prématuré ses jumeaux et son papa en
2005 ; Apres l’obtention de son diplôme en 2000, il va occuper le poste de responsable technique
du magasin phytosanitaire et de la pépinière et culture pérenne ceci jusqu’en 2001 ; De 2002 en
2004 il est assistant auprès de l’interface environnement du projet d’aménagement de la plaine
TIKAR ; De 2004 en 2006 il occupe le poste de chef de division des postes chargés des études et
développement de nouveaux projets au GAPEN-FOUMBAN ; Entre 2006 et 2007 il est
pépiniériste PAFRA de FOUMBAN ; En 2007, formateur des exploitants agricoles au CEFAN et
en 2009, responsable technique. Il est désigné directeur du parcours par alternance dans le cadre
du partenariat CEFAN-C2D/AFOP. En 2018, il est représentant des directeurs des centres et écoles
au sein de la commission financière PCP-AFOP de l’ouest.l’Ouest Depuis le 24 février 2019
président du comité de pilotage pour la création d’un centre de formation agropastorale par l’acte
royal.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 14


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

2. Evolution de la structure
La structure de Mr NJIFENJOU à commencer avec sur une superficie de 200m2 de champs
d’ananas en 1988 puis il va continuer avec la une pépinière de palmier aà huile en 2004 sur une
superficie de 100m2
Au bout de cinq (05) ans il atteint les 10000 plants sur une superficie de 2000m2 avec une
main d’œuvre purement familiale. En 2004, il crée une pépinière de 500 plants de palmier à huile
près de la maison. Il y ajoute aussi les bananiers plantains 2500 plants en 2005 sur commande. En
2006 et déporte la pépinière pour l’installer au bord d’un cour d’eau et il ajoute à la pépinière les
plants d’avocatier qui devient et il passe de 4 arrosoirs à la motopompe car les plants tels que Commented [U8]: …????

safoutiers, caféiers, manguiers, papayers, eucalyptus, pinux vont s’ajouter mais ne serons seront
produite produits que sur commande. Pour sa pépinière, il utilise une brouette et des houes. De
2 houe a 6. En 2012, il implante un verger de 150 avocatiers sur une superficie de 1,5 hectares. En
2019, il se fixe un nouveau challenge à savoir l’élevage du de porc.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 15


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Plan parcellaire

Domicile

1100m 200m

Verger
D’avocats
1,5ha

Rivière

Pépinière
palmier à Pépinière
huile 340m2
160m2

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 16


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Deuxièmes niveau d’analyse


Au vu de tout ce qui précède, nous pouvons constater que Mr NJIFENDJOU a été initiée
dans ce domaine dès son bas âge. Sa formation dans le secteur a favorisé son implantation. dans
le métier
Le choix de l’exploitant de faire dans la pépinière des cultures pérennes et le verger vient
du fait qu’il a exercé dans ce domaine par le passée et en connait les avantages. Par rapport à son
emploie de temps, il a choisi les cultures qui ne nécessitent pas beaucoup de temps. Mais qui lui
rapportent suffisamment pour subvenir à ses besoins.
Par rapport à notre choix au premier passage et à celui de l’exploitant, nous pouvons dire
qu’ils ne sont pas similaire car les choix de l’exploitant sont opérés opère en fonctions de son
temps. A ce stade nos choix restent les mêmesont identiques mais en y ajoutanton y ajoute la
pépinière d’avocatier qui ne nécessite pas trop d’espace pour un début.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 17


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Chapitre 3 : Analyse technique du système de production

1. Caractéristique des systèmes de cultures Formatted: Numbered + Level: 1 + Numbering Style:


1, 2, 3, … + Start at: 1 + Alignment: Left + Aligned at:
0.05" + Indent at: 0.3"

Mr M NJIFENDJOU a au sein de son exploitation deux espèces choisir minutieusement parmi


toutes les variétés existantes sur le marché. Ce choix s’est effectué en fonction et selon lade la
demande du marché et les des exigences de sa clientèle et selon la demande du marché.

Variétés
Les variétés utilisées dans cette exploitation sont les principalement les hybrides. principalement.
Pour les plants de palmier à huile, ,le choix s’est porté sur la la variété “Tennera” qui est caractérisée
par sa pulpe épaisse, sa coquille mince et un noyau gros elle est issue d’un croisement entre “Dura”
(gros noyau, coquille épaisse et pulpe mince) et “Specifera” (pulpe épaisse, coquille inexistante et
sans noyau). est la seule variété qu’il fait dans son champ mais Iil les achète àa l’IRAD et aà
PALMOIL. Pour ce qui est des plants d’avocatier greffer, on en décompte 6 variétés repartis en
deux grands groupes (groupe A et groupe B) à savoir :
Groupe B : Ce sont des hybrides issus du croissement hybrides guatimaltique et anillais.

 Booth 7 : vigoureuse et productive son fruit est rond et pèse en moyenne 300 à 400g. sa
peau est verte et faiblement granuleuse et épaisse avec une chair jaune clair. Son noyau est
légèrement adhéré, elle a une teneur de 10 à 14% en huile ;.
 Booth 8 : a une chair de couleur crème avec un fruit ovale et un poids moyen de 350 à
500g, son noyau gros est adhèrent sa teneur en huile est de 2 à 6% sa peau verte est
faiblement rugueuse et assez épaisse.
 Hickson : elle diffère de Booth 8 juste avec 20g de poids (300 à 500g), son noyau est petit
et adhèrent sa chair jaune claire et avec une teneur de 6 à 12% en huile.
C’est trois variétés son du groupe B. ce sont des hybrides issus du croissement hybrides
guatimaltique et anillais.

Groupe A :

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 18


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

 Hass : hautement productive, est une variété du groupe A. son fruit est vert et piriforme son
poids est moyen 250 à 350g, sa peau fine devient brune en maturité et sa chair ferme est
d’une qualité excellente. Son noyau petit est adhérent.
 Taylor : elle a un fruit vert sombre et son poids moyen est de 300 a 500g. Sson noyau est
ovale et sa peau est rugueuse et sa chair jaune pale. Elle est d’une excellente qualité et très
résistante au froid. Sa teneur en huile est de 13 à 17%.
 Anaheim : d’une très bonne qualités organoleptique son fruit vert est moyennement
rugueuse elle pèse en moyenne 400 à 700g et son noyau est pointu. C’est une variété très
productive mais sensible au froid. Elle a une teneur de 10 à 15% d’huile.
C’est variétés sont du groupe A.

Condition pédoclimatique

L’exploitation de monsieur SOULE est couverte par deux types de sol à savoir : les sols
hydro morphes qui sont dans les bas-fonds oùu l’exploitant fait sa pépinière. Le climat soudano-
guineenguinéen avec sa grande saison de pluie favorise l’irrigation de la pépinière et alimente aussi
le verger. Le cours d’eau qui traverse sa pépinière lui permet d’alimenter de l’alimenter la pépinière
en saison sèche. Les sols ferralitiques (collines et pentes)sont réservés à son verger d’avocat qui
sont plus les collines et pente ici, il a mis son verger d’avocat.

Description et présentation des ITK (Itinéraire Technique de culture)

 Système de culture verger d’avocatier


Le verger s’étend sur une superficie de 1,5ha. Pour sa mise en place et son évolution on a les
procèdes suivants :
 Le dDéfrichage : il consiste à l'aide d'une machette à couper les herbes. Il se fait entre le
moimois de février et de mars et nécessite environ 45000FCFA ;
 L’aAbatage et endainage consistent à se débarrasser, des arbres et des débris. cesCes
opérations se font au mois de mars et nécessitent respectivement 25000FCFA et
18000FCFA ;

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 19


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

 Le piquetage et la trouaison consistent à délimiter à l'aide d'un cordeau l’écart entre les
plants qui est de 10m×10m, et à faire les poquets qui sont 30×30cm. Cces opérations coûtent
25000FCFA et se font au mois d’avril.
 L’AAchat de fientes, il se fait au mois de mai par l'exploitant ;.
 L’eÉpandage ou l’amendements des fientesfientes, s’effectuent il s’est fait au mois de juin ;
il consiste à mettre dans les poquets 1.3kg de fiente ;.
 L’aAchat des plants, : les plants sont achetés au moimois de Juin par l'exploitant.
 Le semi, : s’est fait au mois de Juillet t ; il consiste à mettre les plants dans les poquets cette
opération s’évalue à environ à coûté 7500FCFA ;.
 Le traitement phytosanitaire : se fait au mois d’août par l'exploitant et son fils.
Après la mise en place du verger, il faut l’entretenir suit l'entretien il regroupeavec l'achat
de fientes, le défrichage et la fertilisation ;
 L’aAchat de fientes, il se fait en Mars par l'exploitant ;
 Le dDéfrichage il se fait deux fois le cycle en Avril et en Octobre et nécessite 90000FCFA ;.
 L’aApport en matière organique, en Avril et en Octobre : se fait les mêmes mois mais par
l'exploitant et son fils.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 20


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Tableau 5: ITK verger d’avocatier


Opération Outils Période Fenêtre Intrants Duré Nbr de Qte Qui le Rému
temps e en prs de w fait ? n
Type Qte PU PT jr
Défrichage Machete Février- 25fevrie - - - - 45 5 22 ,5 Tacherons 45000
mars r-
05mars
Abattage Tronçonneu Mars 10-20 - - - - 2 1 2 Tacherons 25000
se
Endainage Râteau, Mars 25-30 - - - - 4 3 12 tacherons 18000
bâton
Machete
Piquetage Cordeau, Avril 10-25 - - - - 4 3 12 tacherons 18000
décamètre,
jalons
Trouaison Houe ; Avril 25-31 - - - - 2 3 6 tacherons 7500
tridents
Achat de la - Mai 01-05 fiente 15 3500 52500 1/4 1 1/4 exploitant -
fiente sacs
Amendement Sceaux ; Juin 15-20 - - - - 1 4 4 tacherons 6000
des troues sacs
Achat des - Juin 25-30 Yara- 3sacs 1200 36000 1/4 1 1/4 Exploitant -
engrais Mila de 0
25kg
Achats des - Juin – 30-10 Plants 100 1500 225000 1/4 1 1/4 exploitant -
plants juillet greffés

Transplantati Houe, Juillet 10-15 plants 100 - - 1 6 6 Tacherons 7500


on couteau de ; exploitant
poche
Application Sceaux Aout 01-10 Yara- 3sacs - - 1 2 2 Tacherons 3000
d’engrais Mila

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 1


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Traitement Pulvérisate Aout 01-10 Insecti 400- 6000 2400 1 2 2 Exploitant -


phytosanitair ur cide ml 3000 2400 et son fils
e Fongic 800 2000 8000
ide g
engrai 400
s g
foliair
e
Défrichage Machete Avril et Début - - - - 9 5 45 Tacherons 90000
octobre de
pluies
fin de
pluies
Achat de Mars fiente 30 3500 105000 1/4 1 1/4 exploitant -
fiente sacs

Apport en Sceaux ; Avril et Début Lisier 35 1500 105100 2 4 8 Tacherons 12000


matière sacs octobre de de sacs
organique pluies et porc
fin de
pluies

Qte : Quantité ; PU : Prix Unitaire ; PT : Prix Total ; Nbr : Nombre ; W : Travail ; Remun : Rémunération
La quantité de travail de l’exploitant ici est de 7,98% d’homme jour ; celui de son fils 7,51% d’homme jour et celui du
tacherons 84,51% .d’homme jour. On se rend compte que ici, le tacherons est plus sollicité ici.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 2


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

 Système de culture de pépinière de palme à huile (3500 plants)


-La commande des noix pré-germer se fait à l’IRAD 280FCFA par plant et àa PALMOIL
250FCFA l'unité. ElleElle se s’est faite en janvier par l'exploitant ;
- Le défrichage et l’endainage qui consistent à enlever les herbes et tous les débris. Ils sont
effectués au mois de Mai par le permanent ;.
- l’aAchat des pots :il coût 22FCFA l'unité il se fait en Mai ;.
- l'achat des fongicides insecticide, engrais foliaire et granulé se font par l'exploitant et nécessite
environ 105100FCFA ;
- l’aAchat de bourse, du copeau et de la terre se fait par l'exploitant. Ces achats nécessitent
respectivement 13800FCFA, 15500FCFA et 17572FCFA ;.
-La fabrication du terreau : elle consiste à mélanger la bourse, la terre et le copeau. Ce mélange
se fait à part égale. Elle est faite par le permanent au mois de juin ;
Le remplissage pots : se fait en Juin. Ces pots sont des plastiques noirs perforées ; de hauteur
30cm, de diametre20cm et d’épaisseur 80 et 100micro au et coûtent 17500FCFA.
Le classement des pots consiste à aligner les pots de manière àa formé former une planche de 1m
il se fait en Juin à environ 17500FCFA.
- La rRéception des noix pré germées : elles sont livrées au moins de juin en raison de
25000FCFA
-L’aArrosage des : ce fait au mois de juin et les dépenses liées à cette opération s'estime à environ Commented [U9]: De quoi?

1650Fcfa.
Le Traitement en juin et semi en juillet se font par l'exploitant, sa famille et le permanent
L’entretient qui consiste à désherber, à traiter et à fertiliser une fois par semaine. Soit
respectivement 24 et 07 fois tout le cycle il est par le permanent.
Construction de l'ombrillère : elle se à la fin des pluies entre Octobre et Novembre et coûte
25000FCFA.
Arrosage : se fait pendant la saison sèche mi novembre mi mars par le permanent et le fils de Commented [U10]: reformulez

l'exploitant.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 1


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 2


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Tableau 6: ITK palmier à huile

Opération Outils Période Fenêtre Intrants Duree Nbr Qte Qui le fait Remu
temps en jr de de w
Type Qte PU PT pers
(fcfa) (fcfa)
Commande: - Janvier 15-30 Frais de 550 280 154000 1/48 1 1/48 Exploitant -
noix pré comma 2950 250 737500
germées nde

Défrichage Machett Mai 20-25 - - - - 1 1 1 Permanent -


e, bâton
Endainage Houe Mai 25-28 - - - - 1/12 1 1/12 Permanent -
Achat des - Mai 28-30 Sachets 3500 22 77000 1/12 1 1/12 Exploitant
pots perforés
Achats - Mai 28-30 Fongici 1,5kg 3000 4500 1/4 1 1/4 Exploitant -
fongicide de 1/5l 6000 3000
insecticide Insectic
engrais ide 1/2g 2000 1000
foliaire Engrais
engrais foliaire 8,04sa 12000 96600
granulé engrais cs
granulé
Achats des - Mai 28-30 Bourse 92 150 13800 1/3 1 1/3 Exploitant -
bourses brouet
tes
Achat du - Mai 28-30 Copeau 31 500 15500 1/3 1 1/3 Exploitant -
copeau sacs
Achats de Pioche, Mai 28-31 Terre 92 191 17572 1/3 1 1/3 Exploitant -
la terre houe brouet
tes

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 1


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Fabrication Brouett Juin 01-05 Bourse, - - - 1/3 1 1/3 Permanent -


du terreau e, pelle, copeau
houe terre
Remplissag Houe Juin 05-12 Sachets 3500 5 - 10/3 3 10 Tacherons 17500
e des Terreau pots
sachets
Classement Piquets 25-28 - - - - 2/3 3 2 Tacherons 17500
des sachets cordeau Juin
sceau
brouette
Réception - Juin 28-29 - - - - 1 1 1 Tacherons 25000
des noix pré
germées
Arrosage Motopo Juin 28-29 Huile 0,06l 1000 60 1/24 3 1/8 Exploitant -
des pots mpe Carbura 0,6 650 390 et famille
nt
Traitement Pulvéris Juin 28-29 Fongici 30g - - 1/12 1 1/12 Permanent -
ation de 15ml
insectic
ide
Semis noix - Juillet 01-05 Noix 3500 - - 1 3 3 Exploitant -
pré germées pré et famille
germée
s
Entretien : Machett Tout le - Yara 10g - - 10/3 1 10/3 Permanent -
Désherbage e long du Mila 30g 3,5/3 1 3,5/3
Application Sceau cycle Fongici 15ml 2 1 2
d’engrais pulvéris de 20g
Traitement ateur Insectic
ide
Engrais
foliaire

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 2


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Constructio Machett Octobre 20octob - - - - 2/3 3 2 Tacherons 25000


n de e ; re ; 10
l’ombrière piquets novemb novemb
bambou re re
s;
pointes
ou liane
Arrosage Motopo Mi- Mi – Huile 1l 1000 1000 8/3 2 16/3 Permanent -
mpe novemb novemb carbura 10l 650 6500 Enfant
re re nt
mi- mi-
mars mars

La quantité de travail de l’exploitant est de 7,3% d’homme jour ; fils de l’exploitant 11,3%d’homme jour ; permanent 35,7% d’homme
jour et tacherons 45,7% d’homme jour. La quantité de travail du tacherons est élevée.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 3


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

 Système de culture de pépinière d’avocatier (8000 plants)


Les opérations ici sont identiques à celles les que celui du palmier à mais les coûts sont
différents. On y pratique et le greffage. est pratiqué ici.
o Commande des noyaux d'avocat : 40000FCFA
o Défrichage et endainage : sont faits par le permanent
o Achat des pots : 176000
o Achat fongicides, insecticides engrais foliaire et granulé : 102850FCFA.
o Achat bourse : 31650FCFA, copeaux : 35000FCFA et terre :40301FCFA.
o Fabrication terreau : permanent.
o Remplissage des pots : 40000FCFA.
o Classement des pots : 8000FCFA.
o Réception des noyaux d'avocat : exploitant.
o Arrosage des pots : 1115FCFA.
o Semi : exploitant permanent et la famille
o Traitement et entretien : permanent.
o Construction de l'ombrillère :50000FCFA
o Arrosage : 16500FCFA.
En ce qui concerne le greffage, il est fait en plusieurs étapes :
- L’achat de la gaine d'attache : 2700FCFA et de la gaine de protection : 28000FCFA Formatted: List Paragraph, Bulleted + Level: 1 +
Aligned at: 0.33" + Indent at: 0.58"
- L'achat des greffons ils sont achetés à 755000FCFA
- Le greffage proprement dit :
 Le choix des portes greffes : ils doivent avoir sensiblement la grosseur d’un crayon.
 Effeuillage ou habillage des portes greffes : consiste à retirer les feuilles sur le porte
greffe.
 La préparation du greffon qui consiste à le tailler partiellement des deux coter mais ???
cote doivent être plus taille que l’autre. Commented [U11]: reformulez

 Préparation du porte greffe : on taille d’un côté puis, on insère le greffon dans le porte
greffe en faisant coïncide les deux zones cambiales (zone entre le greffon et le porte
greffe)

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 1


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

 La gaine d’attache est utilisée pour attacher le greffon insère dans le porte greffe au porte
greffe pour qu’il ne bouge pas.
 L’attache de la gaine de protection : protège la plante de l’eau, de tout agent extérieur.
 Retrait de la gaine de protection : elle se fait 1mois après.
 Le sevrage : il se fait 2 mois après le greffage

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 2


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Tableau 7: ITK pépinière d’avocatier

Opération Outils Période Fenêtre Intrants Durée Nbr de Qte de Qui le fait RemunFormatted Table
temps en jr pers travail
Types Qté PU PT
Commande - Noyau 8000 5 4000 1/48 1 1/48 Exploitant -
Noyaux Mai 10-20 d’avocat 0
d’avocats
Défrichage Machette Mai 20-25 - - - - 2 1 2 Permanent -
Endainage Houe Mai 25-28 - - - - 1/6 1 1/6 Permanent -
Achat des - Mai 28-30 Sachets 8000 22 1760 1/6 1 1/6 Exploitant -
pots Perforés 00
Achat - Mai 28-30 Fongicid 3,5kg 3000 1050 1/2 1 1/2 Exploitant
fongicide e 0
insecticide Insectici 2l 6000 1200
engrais de 0
foliaire Engrais 2kg 2000 4000
engrais foliaire
granulé Engrais 12sacs 1200 9660
granule 1kg 0 0
Achats des - Mai 28-30 Bourse 211 150 3165 2/3 1 2/3 Exploitant -
bourses brouett 0
es
Achat du - Mai 28-30 Copeau 70 sacs 500 3500 2/3 1 2/3 Exploitant -
copeau 0
Achat de la Pioche, houe Mai 28-31 Terre 211 191 4030 2/3 1 2/3 Exploitant -
terre brouett 1
es
Fabrication Brouette, pelle, Juin 01-05 Bourse - - - 2/3 1 2/3 Permanent -
du terreau houe copeau
terre

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 1


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Remplissag Houe Juin 05-17 Sachets 8000 5 - 20/3 3 20 Tacherons 40000


e des Terreau pots
sachets

Classement Piquets, cordeau, 25-28 - - - - 4/3 3 4 Tacherons 8000


des sachets sceau, brouette Juin
Réception Voiture Juin 28-29 - - - - 1/8 1 1/8 Exploitant -
des noyaux
d’avocat
Arrosage Motopompe Juin 28-29 Huile 0 ,14l 1000 140 1/12 3 3/12 Exploitant -
des pots Carburan 1,4l 650 975 permanent
t fils
Traitement Pulvérisation Juin 28-29 Fongicid 70g - - 1/6 1 1/6 Permanent -
e
Insectici 35ml
de
Semis - Juillet 01-05 noyau - - 4 1 4 Exploitant -
Noyaux d’avocat 8000 et famille
d’avocat
Entretien : Machette Tout au - - - - - 20/3 1 20 Permanent -
Désherbage Sceau long du Yara 10g
Application Pulvérisateur cycle Mila 140g 7/3 1 7/3
d’engrais Fongicid 70ml
traitement e 70g
Insectici 4 1 4
de
Engrais
foliaire
Constructio Machette ; Octobre ; 20octobre - - - - 4/3 3 4 Tacherons 50000
n de piquets ; bambous ; novembr ; 10
l’ombrière pointes ou liane e novembre

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 2


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Arrosage Motopompe Mi- Mi- Huile 2,2l 1000 2200 16/3 2 32/3 Permanent -
novembr novembre Carburan 22l 650 1430 et fils de
e mi-mars t 0 l'exploitant
mi-mars
Achat : - Mars- Mi-mars Gaine 18 150 2700 1/4 1 1/4 Exploitant -
Gaine avril mi-avril d’attache
d’attache Gaine de 2800
.gaine de protectio 80 350 0
protection n
Achats des - Mars- Mi-mars greffons 3775 200 7550 1/4 1 1/4 Exploitant -
greffons avril mi-avril 00
Habillage Sécateur Avril 15-20 - - - - 2 5 10 Exploitant -
Greffage Greffoir Avril 20-30 Greffons - - - 8 1 8 Greffeur 755000
; gaine temporaire
d’attache ;
; gaine exploitant ;
de stagiaires
protectio
n
fongicide
Retrait de Sécateur Juin 15-20 - - - - 8 1 8 Permanent -
la gaine de Couteau
protection
Sevrage Sécateur Juin 20-30 - - - - 10 1 10 Permanent -

%d’homme jour l’exploitant est de 12,6%, celui de son fils 12,63%, celui du tacherons 31,51% et enfin 43,26% pour le permanent. Commented [U12]: ou est le chiffre?

Ici, lLe permanent ici passe plus de temps dans la pépinière d’avocatier.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 3


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

En totalisant les quantités de travail, nous constatons que le tacherons effectue la majeure partie des travaux de l’exploitant ;
l’exploitant ne passe pas beaucoup de temps dans exploitation. L’exploitant fait au total 27.88 homme jour, le tacherons 161,72
homme jour, le permanent 78,96homme jour et le fils de l’exploitant 33,65. On se rend comme que le fils est plus présent que
l’exploitant.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 4


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Calendrier de travail

Tableau 8: Calendrier de travail Commented [DM13]: Mettre le tableau en mode paysage


pour que les mots ne se coupent plus
Mois Jan Fev Mar Avril Mai Juin Juille Aou Sep Oct No Dec
s t t v
Pepiniere 3,8 3,8 2,37 35,4 6,03 44,59 4,88 0,88 0,8 2,8 3,8 3,8
d’avocatie 7 7 6 8 8 7 7
r
Pepiniere 1,9 1,9 1,25 0,59 2,99 14,29 3,43 0,43 0,4 1,4 2,2 1,9
palmier à 4 2 6 8 3 3 5 2
huile
Verger 0 0 0,25 26,5 0 0 0 0 0 26, 0 0
d’avocatie 5
r

Jan : Janvier ; Fev : Fevrier ; Sep : Septembre ; Oct : Octobre ; Nov : Novembre
Dec : Decembre

Caractérisation du system de production


Le system de production de Mr NJIFENDJOU est uniquement.caractérisée par les
cultures uniquement.

Facteurs de productions
La terre
Monsieur NJIFENDJOU possède un total de 1,55hectares qu’il exploite.
Le capital
Son revenu provient d’un réinvestissement.
Main d’œuvre
La main d’œuvre est familiale mais on retrouve aussi des employés temporaires et permanents.
Uune journée de travail dure environ 8h de travail variantet le prix varie entre 1500 FCFA et
2000 FCFA

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 27


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

L’évolution technique de l’exploitation s’est faite au fil du temps. La main d’œuvre est familiale
et temporaire puis a familiale, temporaire et permanent ; la superficie est partie de 100m2 a
1,55ha ; leLe matériel et les équipements utilisése et l’équipement utilise au début étaient la houe,
la machette, l’arrosoir et le’ pulvérisateur. et pluPlus tard s’ajouteront une motopompe et une
pick-up.

3eme niveau d’analyse de l’entrepreneur agropastorale

Par De part son expérience et suite aux connaissances acquise aà l’école, son emploi de
temps très chargeér, à l’hydrographie et au climat, l’exploitant se consacre à sa pépinière et à son
verger. L’expérience et les connaissances acquises, le manque de temps le cours d’eau traversant Commented [U14]: reformulez

son exploitation lui ont permis de créer et d’agrandir la pépinière. Ajouter à a tout ceci le climat
(9 mois de pluies) a favorisé l’implantation du verger.

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 28


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Chapitre 4 : Analyse technico économique du system de


production

I- Calcul du produit brute, valeur ajoutée brute, productivité de la terre et du travail

1- Produit brute (PB)

PB = quantité produite × prix unitaire


Système de culture palmier à huile

Quantité produite = 3000 Plants


P.U. = 1500FCFA
PB = 3000×1500
PB = 4500000FCFA

Système de culture pépinière d’avocatier


 Plants non greffés
Quantité produite: 2225plants
P.U. = 500FCFA
PB = 2225×500
PB = 1112500FCFA
 Plants greffés
Quantité produite: 3775 plants
P.U. = 1500FCFA
PB = 3775*1500
PB = 5662500 FCFA
Production brute pépinière d’avocatier

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 29


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

PB = 1112500 + 5662500
PB = 6775000 FCFA

Système de culture verger d’avocatier

Quantité produite: 225 Sacs


P.U. = 25.000 FCFA
PB = 225*25000
PB = 5625000 FCFA

b. Valeur ajoutée brute, productivité de la terre et productivité du travail

Système de culture pépinière palmier à huile

Tableau 9: CI Palmier aà huile

Types Quantité Prix unitaire Prix total FCFA


FCFA
Noix pre-germees 550 280 154000
IRAD
Noix prée-germéees 2950 250 737500
PALMOIL
Bourse en 92 150 13800
brourettebrouette
Sachets perfores 3500 22 77000
Copeau en sac 31 500 15500
Terre en brouette 92 191 17572
Insecticide 0,5l 6000 3000
Fongicide 1,5kg 3000 4500
Engrais granules 8,04 12000 96600
Engrais foliaire 0,5kg 2000 1000
Carburant 10,6l 650 6890
Huile 1,06l 1000 1060
Salaire tacherons 71000
Total 1199422

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 30


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

 Valeur ajoutée brute (VAB)


VAB = Produit brute – consommation intermédiaire

Pour avoir la VAB il faut la consommation intermédiaire (CI)


Consommation intermédiaire = cout des intrants rémunération

CI = 11999422 FCFA
VAB = 4500000 – 1199422
VAB = 3300578 FCFA

 Productivité de la terre (PT)

PT = VAB / superficie
3.300.578
𝑃𝑇 =
0,016

PT = 206286125FCFA

 Productivité du travail (PW)


𝑉𝐴𝐵
PW =
𝑛𝑜𝑚𝑏𝑟𝑒 𝑑′𝐻𝐽

3.300.578
PW =
32,8125

PW = 100589,0438 FCFA / HJ

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 31


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

A) Système de culture pépinière d’avocatier

Tableau 10: CI Pepiniere d'avocatier

Types Quantite Prix unitaire Prix total FCFA


FCFA
Noyau d’avocat 8000 5 40000
Sachet perfores 8000 22 176000
Bourse 211 150 31650
Copeau 70 500 35000
Terre 211 191 40301
Insecticide 21 6000 12000
Fungicide 3,5 3000 10500
Engrais foliaire 2 2000 4000
Engrais granule 12,09 12000 145080
Huile 2,341 1000 2350
Carburant 23,41 650 15210
Gaine d’attache 9 150 1350
Gaine de protection 40 350 14000
Griffon 3775 200 755000
Couteau de poche 5 150 3500
Limes 10 700 1500
Salaire tacherons - - 853000
Total - - 2140431

 Valeur ajouté brute


VAB = PB - CI

CI = 2140431 FCFA

A.N : VAB = 6775000 - 2140431


VAB = 4634569FCFA

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 32


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

 Productivité de la terre

Surface / Superficie = 340m2 = 0.034ha

𝑉𝐴𝐵
PT =
𝑆𝑢𝑝𝑒𝑟𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒

4639569
A.N. : PT = 0,034

PT = 136457.911,8 FCFA
 Productivité du travail (PW)

Nombre d’homme jour

𝑉𝐴𝐵
PW =
𝑁𝑏𝑟𝑒 𝑑′𝐻𝐽

4634569
A.N. : PW =
114,2291

PW = 40572577FCFA/HJ

B) Système de culture de verger d’avocatier


Tableau 11: CI Verger d'avocatier Formatted: French (France)

Types Quantites Prix Unitaite Prix Total (FCFA)


(FCFA)
Fientes 30 sacs 3500 105000
Salaires Tacherons - - 102000
Total - - 207000

 Valeur ajouté brute (VAB)


Calculons d’abord la consommation intermediaire (CI)
CI = 424200 – 181000

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 33


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

CI = 243200

VAB = PB - CI

AN : VAB = 5625000 – 207000

VAB = 5418000 FCFA

 Productivité de la terre (PT)

𝑉𝐴𝐵
PT =
𝑆𝑢𝑝𝑒𝑟𝑓𝑖𝑐𝑖𝑒

Superficie = 1,5 Ha
5418000
A.N. : P.T. =
1,5
P.T. = 3612000

 Productivité du travail (PW) FCFA / Ha

𝑉𝐴𝐵
PW =
𝑁𝑏𝑟𝑒 𝑑′𝐻𝐽

Nombre d’homme jour est de : 53,25


5418000 𝐹𝐶𝐹𝐴
A.N. : PW =
53,25

PW = 101746,4788 FCFA / HJ

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 34


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

II- TABLEAU D’AMORTISSEMENT, VALEUR AJOUTE NETTE ET REVENU


AGRICOLE

1- Les amortissements
Tableau 12: Tableau d’amortissements

Matériels Quantité Prix Unitaire Prix total Durée de vie (an) Valeur amortie Formatted: Justified
Machette 4 2500 10000 4 2500 Formatted: Justified
Pioche 2 2500 5000 4 1250
Formatted: Justified
Pelle 2 2500 5000 4 1250
Brouette 2 18000 36000 5 7200 Formatted: Justified

Cordeau 1 2000 2000 4 500 Formatted: Justified


Arrosoir 4 4500 18000 4 4500 Formatted: Justified
Seau 4 1000 4000 2 2000 Formatted: Justified
Houe 4 2500 10000 4 2500
Formatted: Justified
Bassine 4 4000 16000 2 8000
Motopompe 1 25000 25000 10 25000 Formatted: Justified
Pulvérisateur 2 15000 30000 5 6000 Formatted: Justified
Double deca 1 3000 3000 2 1500 Formatted: Justified
Trident 1 2500 2500 5 500 Formatted: Justified

Pick-Up 1 2000000 2000000 10 200000 Formatted: Justified


Formatted: Justified
Total
Formatted: Justified
Source: Exploitant M. NJIFENDJOU

Tableau 13: Amortissement biologique du verger

Bilan Année Année Année Année Année Année Année


2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Produit 0 0 0 150000 1500000 2500000 5625000
brut
Dépense 552600 207000 207000 207000 207000 207000 207000
total (CI)
Bilan -552600 -207000 -207000 -57000 1293000 2293000 5418000
annuel

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 35


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

ℰ 𝐼𝑛𝑣𝑒𝑠𝑡𝑖𝑠𝑠𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡
Amortissement biologique = 𝑑𝑢𝑟é𝑒 𝑑𝑒 𝑣𝑖𝑒

ℰ 𝐼𝑛𝑣𝑒𝑠𝑡𝑖𝑠𝑠𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡 = 552600 + 207000 + 207000 + 57000


ℰ Ab = 1023600 FCFA
Durée de vie verger = 20 ans
1023600
A.N. : Amortissement biologique verger =
20

Abio = 51180 FCFA / an

Amortissement = Amortissement économique + amortissement biologique

ℰ𝑉𝑎𝑙𝑒𝑢𝑟 𝑎𝑚𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒 = 262700


A.N. : Amortissement = 267700 + 51180
= 318880 FCFA

2) Valeur ajoutée nette (VAN)


VAN = ℰ𝑉𝐴𝐵 − ℰ𝑎𝑚𝑜𝑟𝑡𝑖𝑒

A.N: VAN = (3300578 + 4634569 + 5418000) – 318880


= 11358147 – 318880
= 13039267FCFA

3) Revenue agricole et Revenu agricole/actif

 Revenu agricole (RA)


RA = VAN – Redistribution

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 36


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Redistribution = salaire permanent + entretien pick-up + Crédit téléphonique


= 480000 + 240000 + 2000
Redistribution = 722000
RA = 13039267 – 722000
RA = 12 317 267 FCFA

 Revenu agricole par actif (RA/actif)


𝑅𝑒𝑣𝑒𝑛𝑢 𝑎𝑔𝑟𝑖𝑐𝑜𝑙𝑒
RA/actif =
𝑁𝑏𝑟 𝑑′𝑎𝑐𝑡𝑖𝑓𝑠

A.N : 12317267/2= 6158633,5 FCFA

Revenu agricole par actif par mois


𝑅𝑒𝑣𝑒𝑚𝑢 𝑝𝑎𝑟 𝑎𝑐𝑡𝑖𝑓
RA/ actif/ mois = 12 𝑚𝑜𝑖𝑠

A.N : 6158633,5/12= 513219,45 FCFA

Le revenu par mois de M. NJIFENDJOU est égal au revenu agricole par douze
RA/Mois = RA/12

A.N. : RA/mois = 10317767/12


=
1026480,583FCFA/Mois

III- EVOLUTION ECONOMIQUE DU SYSTEME DE PRODUCTION

L’évolution économique du système de production se mesure dans le tableau ci-après :

Tableau 14: Evolution economique Formatted: French (France)

Année 2004 - 2005 2006 – 2018


Terre 100m2 1,55Ha
Main d’œuvre Familiale
Capital Chiffre d’affaire d’environ Chiffre d’affaire de
5000FCFA 500000FCFA

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 37


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 38


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Tableau 15: Calendrier de tresorerie


Mois Jan Fer Mars Avril Mai Juin Juillet Aout Sept Oct Nov Dec
Situati 1232330 2352115, 3584465 3405820 2736160 1797125 5007525 8217835 1140189 1128895 1111376 1229659
on ,07 14 0,2 ,2 ,34 ,4 ,47 ,53 5,6 5,7 5,7 5
Début
de
mois
Entrée 1406250 9914062 0 556250 556250 3387500 3387500 3387500 0 0 1406250 1406250
50
Sortie 286464, 173714,9 178829. 1225909 1495194 177189, 177189, 203439, 112939,9 175189, 223419, 1232330
934 34 934 ,9 ,94 934 934 934 34 934 934 ,07
E-S 1119785 1232535, - - - 3210310 3210310 3184060 112939,9 175189, 1182830 173919,
,6 066 178829, 669659, 938944, .07 ,07 ,07 34 934 ,07 934
934 934 934
Situati 2352115 3584650, 3405820 2736160 1797215 5007525 8217835 1140189 1128899 1111376 1229659 1352892
on fin ,14 2 ,27 ,34 ,4 ,47 ,53 5,6 55,7 5,7 5,8 5,9
de
mois

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 27


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Flux de matière
L’exploitation n’a pas de flux de matière.

Seuil de survie
C’est le montant minimum qu’il faut pour satisfaire les besoins (de base) d’une personne. Formatted: Indent: First line: 0.5"

Encore appelé SMIG (Salaire Minimal Interprofessionnel Garantie) au Cameroun il est fixe aà
36400FCFA. Commented [DM15]: il faut comparer a son RA par mois
et conclure

Seuil de reproduction sociale Commented [DM16]: le seuil de reproduction social est


fixé à 500 000 F FCA par An au cameroun
il faut compare son revenu agricole a ce seuil.
Si le RA est supérieur a ce seuil alors son Seuil de
reproduction social est attaint et par consequent il peut
particiêr aux activités de la société

Suggestion en vue de l’amélioration

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 27


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

4eme PARTIE : ANALYSE TECHNICO ECONOMIQUE DU


SYSTEM DE PRODUCTION

L’exploitation de Mr M NJIFENJOU a uneun revenue agricole qui est satisfaisant car cette Formatted: Justified

revenue ce revenu lui permet de subvenir à ses besoins de base (survivre) et d’aider d’autreau
besoin. Etant donné que sont son Revenue Agricole/actif est largement supérieur au SMIG (Salaire
Minimal Interprofessionnel Garanti) il peut investir. ; par Lles analyses effectueeffectuées r dans
cette exploitation, nous pouvons permettent de dire qu’en plus de ressource financières, les
ressources matérielles et humaines sont satisfaisantes pour mener à bien ses activités.
Bien que son exploitation lui permet de survivre il peut encore mieux faire en :
 Exploitant au maximum son verger d’avocatier c’est à dire faire des cultures en
association tels que le maïs, la morelle noire dans les bas-fonds près de la rivière, le
haricot et bien d’autre ;.
 Agrandissant sa pépinière avec plus d’espèces ;.
 Augmentant les jours d’arrosage pour délimiter les pertes de plants d’avocatier lors
du greffage et éviter l’assèchement d’autre plants ;.
 Augmentant la taille de l’ombriere pour permettre ou facilite l’arrosage et le
gaspillage en eau ;.
Pour l’amélioration de son exploitation, nous proposons à Mr M NJIFENJOU d’agrandir sa
pépinière en plants d’arbres forestiers tels que l’eucalyptus, le pinux…

Difficultés rencontrerencontrées
Lors de notre stage nous étions oblige de temps à autre à faire appel à un traducteur pour Formatted: Justified, Indent: First line: 0.5"

nous aider à comprendre les explications du permanent qui ne s’exprime qu’en langue Bamoun. ;
étant Etant donné que l’exploitant reçoits en permance les stagiaires et passe beaucoup de temps
avec eux, il devrait employer des permanents qui s’exprime eu au moins en une des deux langues
officielles du Cameroun. Nous avons été bien reçu par les diffèrent autorité rencontres. En dehors Commented [U17]: est ce une difficulte?

de ceux des hôpitaux qui demandait une preuve qui nous donne droit au question poses. Le. Nous

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 27


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

avons néanmoins face à la réticence du personnel rencontré à l’hôpital qui réclamait une preuve
laisser passer ne suffit pas il ajoute à cela une lettre qui nous donne droit a la collection des
informations.

Conclusion
Au demeurant, il Il était question pour nous de réaliser un diagnostic global d’une exploitation
agropastorale. De nos investigations, il en ressort que l’exploitation de Mr M NJIFENJOU crée en
2004 a eu une accession remarquable de la capitale des ressources financier, humaine et matériel Commented [U18]: ????

AVEC UNAvec environnement favorable a celui-ci. Ce stage de découverte nous a permis dans
un premier temps de nous adapter dans au un milieu rural ; et dans un second temps d’observer et
d’expérimenter ; enfin d’apprendre les facettes des métiers agricoles. a ce former dans
l’agriculture. Après tous ce temps passer dans une exploitation agropastorale les études mener, le
choix fais ici est la pépinière d’avocatier car la demande sur le marchermarché est exorbitante en
plus de cela elle ne demande pas beaucoup d’espace. Commented [U19]: reformulez

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 28


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Annexes

Bibliographie

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 29


STAGE DE DECOUVERTE D’UNE EXPLOITATION AGROPASTORALE

Rédigé et présente par Kemeni Leslie 30