Vous êtes sur la page 1sur 17

4

Traduction automatique
la révolution de l’intelligence artificielle
Grâce aux progrès de l’intelligence artificielle,
la traduction automatique connaît un essor sans
précédent. Quelles en sont les performances
réelles ? Quels usages actuels et à venir ?
Enquête de Barbara Vignaux

Adobe Stock
En bref
Après les succès de la reconnaissance vocale, la firme américaine – de 55 à 85 %. Basé sur
bienvenue dans la nouvelle ère de la traduction la technologie des « réseaux de neurones »
automatique ! Imaginez un monde où il ne en partie inspirée du fonctionnement cérébral,
serait plus nécessaire de connaître la langue de cet outil se révèle particulièrement efficace pour
l’autre pour discuter avec lui… On en est encore traduire des textes du chinois vers l’anglais – une
loin, mais de nouveaux horizons s’ouvrent grâce tâche que les précédentes technologies peinaient
aux récents progrès de l’intelligence artificielle. à réaliser. C’est un progrès réel. Pour autant,
Dernier épisode en date : il y a tout juste un an, le rêve – ou le fantasme – d’un boîtier universel
Google annonçait triomphalement le lancement capable de tout traduire dans toutes les langues
de son nouvel outil de traduction en ligne, n’est pas pour demain. Et tant mieux peut-être...
qui réduit les erreurs de traduction – selon
La révolution des
réseaux de neurones
Les outils récents de traduction automatique tirent leur architecture
bio-inspirée de l’intelligence artificielle.

Depuis 2016, les « réseaux de neurones » la phase d’apprentissage, les réseaux sont ainsi
équipent les traducteurs automatiques « nourris » de données disponibles en grandes
de Google (Google Translate) et Microsoft quantités – documents multilingues des Nations
(Skype Translator). Depuis l’été 2017, c’est aussi unies ou corpus en ligne comme Wikipédia…
le cas de Facebook – 2,5 milliards de traductions Ils comparent les données d’entrée (texte en
par jour – et de l’Européen DeepL (ex Linguee). anglais, par exemple) et de sortie (même texte
Il s’agit d’algorithmes d’apprentissage dont en français), vérifient que les paramètres de
l’architecture s’inspire du fonctionnement traduction sont justes et, si besoin, les corrigent.
cérébral, avec ses cellules nerveuses ou « On ne donne donc pas à la machine la réponse,
« neurones » (les unités de calculs) reliés par mais les moyens de la trouver », résume l’expert
des « synapses » qui assurent la transmission Jean Senellart. Cependant, les informaticiens
des informations. Les neurones sont répartis ignorent comment la machine procède
en couches – jusqu’à vingt dans certains précisément. En attendant, les réseaux de
réseaux – que les données d’entrée empruntent neurones n’ont pas éclipsé les deux technologies
successivement jusqu’à la sortie du réseau. antérieures : traduction rule-based indispensable
Ce processus permet de construire une pour traduire des langues aux corpus limités
représentation abstraite des unités de la (farsi, ourdou, somali…) ; et traduction
langue – mots, groupes de mots, phrases –, statistique toujours largement diffusée.
transformées en valeurs numériques. Durant
Infographie : Julien Tredan-Turini
Inserm/E. Eugène
Des neurones artificiels, vraiment ?
Le terme « réseau de neurones » fournit une analogie descriptive – les neurones étant reliés par
des synapses qui propagent des signaux – et en partie fonctionnelle : « À l’image de notre cerveau,
les réseaux neuronaux permettent d’effectuer beaucoup de tâches en parallèle, et non plus
des tâches de type arithmétique, avec des opérations se succédant les unes aux autres »,
explique Damien Querlioz, chercheur CNRS au C2N de l’université Paris-Sud. En outre,
dans les réseaux de neurones artificiels et humains, les fonctions de calcul et de mémoire
se trouvent sur les mêmes unités, contrairement aux ordinateurs ordinaires qui séparent les tâches.
Une intelligence
militaire et artificielle
Apparue après la Seconde Guerre mondiale, la traduction automatique
s’est développée au rythme des progrès informatiques.

À l’origine de la traduction automatique se les géants du Web, comme Google ou Yahoo,


trouve… la Guerre froide. Dans les années mettent au point leurs propres technologies
1950-60, l’outil informatique apparaît en effet de traduction automatique (de type statistique).
indispensable pour traduire les masses de Moins d’une décennie plus tard, la diffusion
publications scientifiques russes vers l’anglais. de « l’apprentissage profond » (deep learning)
L’armée de l’air américaine fait alors appel à – un concept qui remonte aux années 1980 –
l’entreprise Systran : « À l’époque, tout se fait sur devient possible grâce à la puissance de calcul
de grosses machines et des cartes perforées ! », des nouvelles puces et à l’accès à des quantités
raconte Jean Senellart, directeur technique et colossales de données disponibles en ligne
innovation de cette entreprise successivement (dans ce qu’on appelle le cloud). Utilisée dans
nord-américaine, française puis coréenne. tous les domaines de l’intelligence artificielle
Mais c’est bien plus tard, avec Internet, que la – reconnaissance vocale, reconnaissance de
traduction automatique se développe à grande formes, recherche en ligne, agents de dialogue
échelle. Dès 2003, l’application Babelfish virtuels ou chatbots… – cette technologie
est distribuée par le moteur de recherche d’apprentissage informatique fondée sur les
américain AltaVista, pour enrichir la recherche « réseaux de neurones » numériques bouleverse
documentaire en ligne. Dans la foulée, la traduction automatique.
James LEYNSE/REA
Yann LeCun, père du réseau de neurones
Cet ingénieur français est l’un des pères de l’intelligence artificielle (IA) : dès les années 1980,
il a consacré sa thèse aux réseaux de neurones. Ayant achevé ses études universitaires en France
puis travaillé dans le secteur privé aux États-Unis (Bell Laboratories, AT&T), ce génial touche-à-tout
est aujourd’hui professeur à l’université de New York et directeur du centre de recherche
de Facebook. Se méfiant de « l’inflation de promesses » née des prouesses de l’IA, il déclarait,
durant sa leçon inaugurale au Collège de France, en 2016 : « L’IA sera un amplificateur de notre
intelligence, et non un substitut pour celle-ci ».
Géants du Web :
une menace ?
Concentration des capacités de recherche, manque de confidentialité
des données : les grands acteurs d’Internet suscitent des inquiétudes.

« Ils ont les données, ils ont les meilleurs conduite chez les grands du Web profite aussi
chercheurs, ils ont la puissance de calcul : à toute la communauté scientifique, grâce à
difficile de rivaliser lorsqu’on est universitaire ! », la mise à disposition d’algorithmes de traduction
lance Laurent Besacier, professeur au laboratoire automatique en open source, c’est-à-dire librement
d’informatique de Grenoble (CNRS/Inria/UGA). modifiables – une quinzaine aujourd’hui. La
Les Gafam – Google, Apple, Facebook, Amazon seconde interrogation que soulève l’omniprésence
et Microsoft, auxquels s’ajoute Baidu, en Chine – des Gafam est celle de la confidentialité des
dominent la traduction automatique comme données. Plutôt satisfait de ses procédures
d’autres secteurs de l’intelligence artificielle et de sécurité (messagerie sécurisée, identification
jouent un rôle moteur dans la recherche. Quitte par badge à l’entrée des bureaux), le responsable
à débaucher des universitaires confirmés ou en informatique d’un important groupe pharmaceu-
thèse, comme l’a appris à ses dépens le Centre de tique a un jour déchanté en réalisant que tous
recherche en informatique, signal et automatique ses brevets étaient traduits en ligne sur Google
de Lille. « On voudrait mettre en place un master Translate, sans aucune protection ! Les opérateurs
de machine learning, mais avec quels enseignants ? privés préfèrent donc s’adresser à des entreprises
Avec trois chercheurs en moins en un an, notre de traduction automatique qui assurent la
vivier est affaibli et amoindri », s’inquiète Olivier confidentialité des données.
Colot, son directeur. A contrario, la recherche
chacun disent
tous savent
ceux eux
ils
quels

auxquels seuls
certains honorables jouent semblent veulent prêts
donnent
font
étaien t même s aires
ordin prenn ent nt attendent continuent
els serai ent soient mette exige
ndenntt
trouvent dema
comprennent
pourraient
plupart
autres sont leur vont
viennent deva
devraie nt ient
parmi
rent reste
deme
nt
urent existent feront souhaitent
simples auront
ces
devro nt
doivent
pourront puissent librement
nombre
les
libres
seront
leurs
peuvent
capables
propres
des
aux
portent
ses reçoivent susceptibles
suivent pouvant
présentent admissibles
stituent
visent
régulièrement re
vendter
permettent ache
tent indiq rent
montuent permettront payer
efficaces
signaler confirmer
efficacement inscrire uer ser
préci
indiq
nécessaires couvrir
traités moyens j’ compléter
-il remplir suivre
choisir
officiels fonctionner effectuer
premi
précé
derniè res s
ères
dente
avan cés utiliser comm uniqu
trans ere
mettr
accéder ajouter
positifs
résultats vérifier informer supprimer
chiffres yer
envooir
obtenus disposer recev remplacer
inerr
établi
déterm produire
réalisés exploiter conserver
effectués étudier r ir
obten
fourni modifier
disposons identifier ser gérer
contrôles évaluer
analy présenter
inclure
individus traite traiter constituer
introduire déposer
offren tt ins
êtres
huma réaliser examiner -on
offran défin ir
rer retirer
élabo proposer soumettreer autoriser
ontrer inviter
qu’ offre décid
liste
intégrer appor
réponterdre
formuler procéder rencter
discu assister
intervenir saisir
-t-elle créer adapter participer
organiser accueillir
lien
liens satisfaire demander
nt disposent construire
photos fixer
ournissent images refuser rendre
accor der
r appeler préparer
fournis vidéo exige
ôler éliminer appliquer accepter
contriller
surve prévoir respecter adopter
contact r r
entre
ouvri
fournit jusqu’à lancer
éviter
prévenir investirattirer
disponibles renseignements limiter imposer
sibles
acces sites non-prolifération
amples protéger envisager mettre reprendre off
remettre pro
cartes réduire étendre négocier
intern
webet site
guide augmenter servir
accès trouverez
consultez
propose
appuyer terminer
via proposons conduire porter
utilisant
utilise roniques gratuititement accroître
maintenir attein
progr dre
esser régler revenir
élect
électronique gratu résoudre tenir
consulter commencer
ligne contacter engager parvenir attendre
accessible entreprendre menepours
prendre venir
utilisateurs courriel veiller r
assuretir
garan préserver accélérer r uivre
disponible adresseveuillez relever tirer poser
vos
aider avancer r
passearrive r
aitez ez
souhpourr profitez aller
version pouvez votre améliorer aborder arrêter sortir gagner
devez instaurer trouver jouer
développer renforcer donner chercher
standardlogiciel observer
ordinateur r zon z
utilise
mer clique faciliter collaborer connaître perdre
fichiersfichier téléchargeimpri bout iser buer
favorcontri soutenir laisser garder
pdf t coopérer
faire
forma
utilisateur changer rester
nnexe agir
promouvoir encourager
défendre
exercerassumer travailler
automatiquement page accom plis
progrè s insister
instamment réfléchir
continuer
client pages exprimer montrer
commande soulig nerler essayer
phe
hes contenu valoir rappe
papier efforts encourage comprendre
savoir

apitre expliquer
lire
carte
textedocument formulaire apprendre
é
recommande éventuellement
er
dossi inscri tatif
ption
facul noter reconnaître
obligatoire empêcher représente r dérer
consi entendre devenir
optio ne
licenc suivante tenter
détails
l
ibuen t contribuera mieux
ture contr
contr ibue
maximum contribué
présentation dûment davantage
propo
comp sée
lète visant
tion
copierécep pièces vise
précis objectif vivre
enregistrement destiné
ription sivem entt ent capacités
complet excluspéci
entièr alem
emen capacité
registre permettre
tableau alberta
périodique suivant directement permettra invite
uniquement
chaque permettrait
suit efficacité
correspondant progressivement
avenir
défi permettant permis
ou permet prêt
défaut considérablement
pour
etc consiste inten tion cesr
espoi
chan
stable largement e décidé prête
celles-ci accru
croiss ante effort devait
base nettement équilibre urgent vouloir
inclut comporte fortement continuera
comprenan t forme forte veut d
enten d'
comprend doit
devra devrait décide souhaite
c'est-à-dire possibilité
typeple
exem
élevé pourrait
faible pourra vient
ition produit
éfinit présente effet tendance pression choix va demandons félicitons
présentant pleinement
taille convient espère attendons
e continue puissions espérons
référence particulier sensi ble commence fera
considérable rapide susceptible allonspourrons souhaitons ceux-ci
puissance efficace attend devons
rne
conceant
agiss pu ns voulons
ionsons
devri
uction
ampleur
impact risqu e ur
facte indispensable appropriéutile pourr pouvo
pens onsons
estim
nécessité
nécessaire
possible pouvait
meilleure agit
potentiel constante déter tion
minaté
volon puisse
concerné mode fallait
objet modè
concele
pt solide faisons sommes
avis champ
peut
conscient
faudra
faudr besoin
conte xte ion intérêt
ntévolut mesuante
suffis re ait
changeme moyencapable
faut nous
compte confiance appro uate
adéqpriée suffisant notre savons
positive impossible
suffisamment parlons
preuve avons
certaine
réelle rapidement
réel dynamique perspective
précédemment royaume-uni approche essentielle suffit vaut
instrument diversité importance exige
condition tâche difficile
composition note facile
implique solution sert
comportement vision reconnaissance accep
raiso table
nnab le facilement
supérieur universel dimension image deuxèmem
troisi ent
ièmement demain
degré niveau correctement
aspect tère
carac représentation rienc e
nce
préciséme
considérationnécessaire
nt
ment premièrement
complexe interprétation relati onaissa
expé
conn ici
bientôt
élém ent notion
simple maintenant
corre spond
dépe nd contraire
repose expression
al
fondamentment critique considérant signifie fassee
vienn
égal
volumeinféri eur fonda ale sens
réalité consc ience
soi esprit existe sans
ni gensu
parto
humain existence vérité ordinaire
essentiel humaine
moyenne terme rôle naturelle sauf
important physique vie oublier
supérieure non
al ur
crucimaje universelle nature différence habit uelle
génér ment
aleme nt voire remarquer parler
actif digni té
liberté cas problème parfoits
souven
quelrte
impo penser
croire voir
attention
ale fondée propre façone
manièr
limitée fondé
entière constater comment
totale quelle constamment
m'lence
excel intégrante hcr
situeente
représ personnelle différente
opinion personne
dire combien
directe particulière dang
dangerereux relativement naturellement simpletment
absolumen pourquoi
véritable idée grave tant ne
certain ceci choses quoi
unique revêt absen ce
cause particulièrement
donc
raison réellement cela pas

extrêmemen t parfaitement véritablement sait


dispose
bénéficie toute préoc
crisesituatio n cupation
profonde
très effectivement si
constitue évidemment chose sinon pen
apparaît identité telle claire exactement
possède profondément autant
établ
établ it t
issan riche légitime ci-dessous mauvais sûr justement on
rien
évident
ce

favorable aucune nt
plutôt certaineme
malgré
dépit manque
aussi
car
force ir envers
inacceptable surtout vraiment
pouvo
considéré figure faite mauvaise sérieux doute

c
lié question fermement bien
vrai
origine réponse sujet clairement certes beaucoup instant impression
tout
position sembtle
paraî quand
assez
acte
taire donnieée
mais tellement enfin
volon établ liée portée isoins fort malheureusement trop mal bon
cepen
néanmdant
toutefo peu juste
voit pourtant
institut univescien
rsité ces visée considérée indiq uantent
diatem appelle donne toujours
longtemps y genre
immé jamais
actuelle rappelant encore
arrive
majeure passe
science souligné montre contrairement
celle soutient
félicite notémontré mentent
totalelètem
comp
même moment
importante seule connaît temps
active elle
que
clair presque puisque
art rne récente grande il
mode population cette appartient considère déclare comme
laquelle demeure reconnaît affirme part reste pratiquement lui
future le
nouvel
estime ailleurs intéressant
une
cultur
relle e
ace cultu marque
la
relève
plus

cultu
patrim rel
oine
partie sa souligne autre seulement personnellement
isme indique différent trouve moins
principale soit
voie ouverte longue pleine assure est
étant change
d
réponrappelle explique tel dit
quelque convaincu parlé normal
positif être
devenue travaille pointat
résult
chez aucun présent désormais
sport ancienne
cet
courant
jeunesse similaire
familiale
qui

tient normalement
enfance créé
crée
accueil rend
se

petite ait probablement


viven
vivantt rema rquable erreur serait s
handicapées présence histor ique prendnt
âgées revie devient endroit
lente
bonne
excel
met confortable honorable sérieusement
devenujoue agréableidéal agissait
âge
enfant mettant était lorsque
aurait alors
famil
victim les
es
nes enfantsts
paren famille histoire haute donnant
avoir
person
jeunes ue
époqfut mis belle finalement
filles femm e
jeune homme

femmes magnifique
prenant fois
«
»

volontaires mort énorme passé


cnuced fond faitt
faisai
royale principalactuel plein
mariage suivi notamment l vu déjà

Systran
son
seul petit
ainsi
égaleme nt vue futur celui grand mot
nom
hommes gros eu
outre
d
et

sexe
sexes xxie
nouveul
de
siècle nouvea
sexuelle entier donné
un

millénaire par
à lequel
place pris
bosnie-herzégovine tenu
en
auquel
le

visé groupe dieu


re
sur avec du
trésor
neur
anniv
mage ersaiion
occas actuellement
au
duquel
faisant
, côté derrière
scène
musi que sous dans .
établi yeuxs
main
main
où quelques
studio
plusieurs
haut
bloc corps vaste
expo sition
musé e ;
ont
ouve
ouve rt
rture ayant avaient récemment

Des nuages de mots aux logiques diverses


dont

accueille art.
a
peine
ferme avait puise
ensuit
été
reprises
visiter moi-même intérie ur hors
extér ieur
séjourner essai
essais auparavant
ge r but jeu brièvement hier
voyaséjou excellent
vacances salles
salle
table meilleur tôt commencé
rte
arrivé
dépa
hotel
bains u
miliein
terra succès retour soir
matin
hôtel cuisine préparation avant
restaurant chambres
À
nuit
résidence chambre
elle-même
face

Dans son travail de traduction, le réseau de neurones crée des espaces multidimensionnels
final
sélection compter
maison nt
appa rteme
² équipe retard
heure
minutes dès
a)
stade suite
après
heures
division second
tour
premier
dernier jour
entrée tenant
phase précédent jours

dans lesquels il répartit le vocabulaire sous forme de données numériques. Ce classement prend
parc titre sera
élimination lieu aura
double lors semaine
u'un passage enregistré semaines pendan
duran t t
uartier rue quelq vers mois prendra
e deuxième
troisiè
quatri ème
me
gare long finale cours
centre trainroute
chemin finales prochaine
prochain
septiième
e
libre cinqu
sixièm
situé pays-bas monde ème dernière prochaines

la forme de « nuages de mots », c’est-à-dire d’associations entre termes obéissant à diverses


ée préliminaire secon de re
premiè
station or journée e dixième début
fin
prévue
prévu
jeux messieurs
pied argent unième
m.

rès
kmètres
kilom lancement
ski série période

logiques : grammaticale (noms, verbes, prénoms…), sémantique (géographie, institutions politiques…),


fer hiver calendrier
air
sol étape
s carrière
mètres feu étape
précédente
année
bois couvre
lac vert
blanc déce nnie
années
plage

hes
che
port
mer
côte
large
fonctionnelle (mots de liaison…). Ici, une expérience conduite après l’entraînement d’un réseau
terre
ivoire

étoiles
prem iers
derni ers

entre
deux
trois cinq
quatre six dix
vingte
quinz
an

2010
2009
île huit

de neurones sur la base de données constituée par Wikipédia en français et représentée


îles
- allant neuf
)( sept
=
caraïbes
latine

en deux dimensions ; à vous de découvrir les clés du classement !


comm nentres
entai
perma
ans depuis

1990
1991
1989
l'
1992 1988
1993
1995 1994
tiers
moitié 1996
1997
1998
1999
respectivement
aujourd'hui
2001
points 2000
0 6 juillet
environ 1 2 3
septembre
4 7
tonnes 150
juin
avril 2003
d'urgence 300200 100 5 mai octobre
500 + rdécembre
août marsfévrie
novem bre 2002
8
janvier 2004
9
30

15
10
14 2005
no 20 18
b) 50 16 19
Quels usages
et limites ?
La traduction automatique excelle dans certaines tâches, mais échoue
dans d’autres. Tout dépend du besoin.

« Ce qui fait la force de la traduction automatique, d’ailleurs d’adapter les algorithmes aux besoins
c’est moins sa qualité que sa valeur d’usage », sectoriels de leurs clients – un secteur au chiffre
constate François Yvon, chercheur au LIMSI/CNRS. d’affaires mondial estimé à 150-200 millions
Le service offert aux internautes par Facebook ou d’euros annuels. Dans tous les cas, l’algorithme
TripAdvisor suffit à traduire des contenus simples de traduction automatique décompose le texte
– informations touristiques ou produits grand en phrases et se révèle donc, selon François Yvon,
public, par exemple. Ses usagers en connaissent « incapable de traduire des phénomènes qui
implicitement les limites et s’amusent d’erreurs dépassent la phrase, par exemple les références
parfois grossières. Voire de contresens ; smoke pronominales (it en anglais, versus elle ou il en
eater scented candle, par exemple, devient : français), les registres de langue ou les choix
« bougie parfumée à la fumée » (au lieu de lexicaux ». Les textes destinés à la publication
bougie parfumée anti-tabac). La traduction doivent donc toujours être relus et corrigés
automatique peut toutefois s’avérer très efficace par des traducteurs professionnels. Enfin, la
pour des usages professionnels comme la mise traduction automatique échoue – par nature –
à jour annuelle de manuels techniques ou à restituer les termes inventés ou poétiques, les
de documents internes d’entreprise, ou appliqué expressions orales ou les abréviations, les effets
à un domaine précis comme la météo. À l’instar humoristiques ou les jeux de mots. Inutile d’y
de Systran, des opérateurs spécialisés proposent recourir pour traduire des œuvres littéraires !
Ahn Young-Joon/AP/SIPA
L’humain vainqueur (pour le moment)
L’ordinateur a peut-être battu l’humain aux échecs et même au jeu de go (photo), mais il a échoué
à remporter la palme de la meilleure traduction. Lors de la compétition organisée par l’Association
internationale d’interprétation et de traduction, à l’université de Sejong, en Corée du Sud, en
février 2017, les traducteurs professionnels ont en effet vaincu les trois programmes de traduction
neuronale : Google Translate, Systran et Papago (application développée par le géant de l’Internet
coréen Naver). Il s’agissait de traduire huit textes (littéraires et non-littéraires) en 50 minutes
de l’anglais vers le coréen et du coréen vers l’anglais.
iStock
Le plus grand service de traduction au monde
Avec 2 300 employés, le service de traduction de la Commission européenne est le premier
au monde, car l’Union européenne reconnaît les 24 idiomes de ses États membres (à titre de
comparaison, les Nations unies n’ont que cinq langues officielles). L’ensemble des directives et des
règlements doit donc être traduit dans ces 24 langues. Baptisé MT@EC, le système de traduction
automatique communautaire repose sur les méthodes statistiques, mais évolue progressivement
vers les réseaux de neurones, notamment pour certaines paires de langues (français-allemand
par exemple). Mais les traducteurs professionnels relisent et corrigent tous les textes avant
publication au Journal officiel.
À terme,
un assistant virtuel ?
L’avenir de la traduction automatique pourrait bien être de devenir une
fonction, parmi d’autres, d’un super assistant virtuel.

Plusieurs pistes sont actuellement explorées énoncée par son directeur de la recherche
pour améliorer la qualité de la traduction à Zurich, Emmanuel Mogenet : « Le but ultime,
automatique : intégrer des éléments contextuels, c’est de permettre une conversation en langage
comme le niveau de langue (soutenu ou familier) naturel avec une intelligence artificielle. C’est le
ou les références aux phrases antérieurement futur du moteur de recherche Google » (magazine
traduites ; accroître la mémoire, actuellement suisse Bilan, 2 février 2017). Pour y parvenir, il
très limitée, des algorithmes… À plus long terme, faudra toutefois doter les machines de la « base
la traduction automatique pourrait être incluse de données du sens commun qui est au cœur de
dans les tâches d’un assistant virtuel également notre compréhension mutuelle entre humains ».
capable de rédiger des messages, prendre des Une tâche colossale mais qui, à terme, pourrait
rendez-vous, identifier des individus sur une remettre en cause une des définitions les mieux
photo, lire des QR codes… tout cela, sur tablette, admises de l’être humain : « Bientôt, le langage
téléphone portable ou objet connecté. Un cessera sans doute d’être le propre de l’Homme »,
scénario qui fait écho à l’ambition de Google, prédit l’ingénieur Jean Senellart (Systran).
Adobe Stock
Des réseaux énergivores
Pour être entraînés, les réseaux de neurones nécessitent d’importantes capacités de calcul
et sont donc voraces en énergie : ils en consomment 10 000 fois plus qu’un cerveau humain.
L’accès à de telles puissances « constitue un goulot d’étranglement de la recherche, remarque
le professeur en informatique François Yvon, mais il devrait être résolu d’ici cinq ans ». Côté
grand public, la démocratisation des réseaux de neurones et donc des applications d’intelligence
artificielle sera facilitée par la diffusion des GPU, processeurs très performants et peu énergivores.
Certains téléphones portables en sont déjà pourvus.
Can you hear me in French ?

Waverly Lab
Le fantasme du traducteur universel
Deux oreillettes, une connexion bluetooth et une application de traduction automatique
et simultanée sur téléphone portable : c’est le dispositif imaginé par la start-up américaine
WaverlyLabs, qui promet de « faire tomber les barrières entre les langues ». Un dispositif
à 249 dollars déjà commandé par 25 000 personnes dès avant son lancement, à l’automne 2017.
Ses limites prévisibles ? « Le nombre de langues (cinq disponibles, versus 6 000 langues actives
dans le monde), l’autonomie d’un dispositif nécessairement très consommateur d’énergie et enfin,
la qualité de la traduction », résume le chercheur Laurent Besacier. On est donc encore loin
d’un boîtier universel de traduction !
DR
Au service des langues « sous-dotées » ?
Selon Laurent Besacier, professeur au laboratoire d’informatique de Grenoble, la traduction
automatique est autant un risque qu’une opportunité pour les langues peu présentes sur la Toile.

Durée : 2 min 20
In French only
Demain, plus besoin d’être polyglotte ?
Comment fonctionne la reconnaissance vocale ? Quelle place occupent les logiciels de traduction
automatique dans notre quotidien ? Un extrait de Futuremag (Arte France et Effervescence Doc)

Durée : 13 min
In French only