Vous êtes sur la page 1sur 18

Royaume du Maroc

OFFICE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE LA PROMOTION DU TRAVAIL

MODULE 4
Circuits Électroniques
Résumé de Théorie

Première Année
Programme de Formation des Techniciens Spécialisés
en Électronique

DIRECTION DE LA RECHERCHE ET INGENIERIE DE LA FORMATION


Septembre 1995
TABLE DES MATIÈRES

6. L’AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL 6-1

6.1 Définitions 6-1

6.2 L'amplificateur opérationnel 6-1

6.3 L'amplificateur opérationnel idéal 6-2

6.4 Brochage d'un circuit intégré 6-3

6.5 La contre-réaction négative 6-3


6.5.1 Règles de simplification. 6-3
6.5.2 Principe de la contre-réaction négative 6-4

6.6 Montage non-inverseur 6-4


6.6.1 Impédance d'entrée (z entrée) d'un montage non-inverseur 6-5

6.7 Montage inverseur 6-8


6.7.1 Principe 6-8
6.7.2 Impédance d'entrée 6-9
6.7.3 Montage inverseur avec circuit complexe 6-9

6.8 Montage suiveur 6-10

6.9 Le montage mélangeur 6-11

6.10 L'amplificateur de différence 6-12

6.11 Exercices 6-13


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6. L’amplificateur opérationnel
6.1 Définitions
L'amplification est une opération consistant à accroître l'amplitude à l'aide d'un
amplificateur.
Un amplificateur est un appareil destiné à augmenter l'amplitude d'un phénomène
(oscillations électriques en particulier) qui fournit une puissance utile de sortie supérieure à
la puissance d'entrée.

6.2 L'amplificateur opérationnel


L'amplificateur opérationnel est un type de circuit intégré caractérisé par son haut gain et
par sa versatilité. À cause de cette versatilité et de sa facilité d'application, l'amplificateur
opérationnel est devenu l'un des circuits intégrés les plus répandus. Les amplificateurs
opérationnels sont conçus pour être utilisés avec des composants externes afin de pourvoir
produire les fonctions de transfert désirées.
L'amplificateur opérationnel idéal fournit une tension de sortie analogique qui est
proportionnelle à la différence de tension entre ses deux bornes d'entrée (Figure 6-1). La
tension de sortie aura la même polarité que celle de l'entrée non-inverseuse (+) par rapport
à la tension de l'entrée inverseuse (-). Quand le potentiel présent à l'entrée non-inverseuse
sera plus positif que celui de l'entrée inverseuse, la tension à la sortie aura une polarité
positive et quand le potentiel présent à l'entrée non-inverseuse sera plus négatif que celui
de l'entrée inverseuse, la tension à la sortie aura une polarité négative.
Ucc+
Entrée non-inv erseuse

U dif f érentielle

Entrée inv erseuse


Ucc-

Figure 6-1 Symbole de l'amplificateur opérationnel.

L’amplificateur opérationnel page 6-1 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6.3 L'amplificateur opérationnel idéal


L'amplificateur opérationnel, sans circuit externe de contre-réaction de la sortie vers
l'entrée inverseuse, est décrit comme étant en boucle ouverte. En boucle ouverte, les
caractéristiques de l'amplificateur opérationnel idéal sont les suivantes.
-Gain différentiel = 
-Impédance d'entrée = 
-L'impédance de sortie = 0
-Bande passante = Hz
aussi
-Gain en mode commun = 0
-La tension de décalage = 0 Volt
Il y a littéralement des centaines de types d'amplificateurs opérationnels disponibles,
offrant des niveaux de performance variés. Un amplificateur qui peut servir à toutes les
sauces est le A-741C (ou le 741, pour faire raccourci). Comme beaucoup
d’amplificateurs opérationnels, il est une petite puce électronique insérée dans un boîtier
appelé mini-DIP (Dual In Line package) ayant l’allure de la Figure 6-2. Il est peu
dispendieux et il est facile d’usage.

1/4"
3/8"



Figure 6-2 Circuit intégré mini-DIP

L’amplificateur opérationnel page 6-2 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6.4 Brochage d'un circuit intégré

Ajustement du
1 8 Non branchée
décalage (Vue de dessus)

Entrée
2 7 Ucc+
inv erseuse

Entrée non-
3 6 Usortie
inv erseuse

Ajustement du
Ucc- 4 5
décalage

Figure 6-3 Brochage du 741.


À l'intérieur du 741, se trouve une puce de silicium contenant des transistors, des
résistances et un condensateur. Son brochage vous est montré à la Figure 6-3. Le point
dans le coin supérieur gauche ou encore la coche en demi-lune, identifient l'extrémité à
partir de laquelle il faut compter le numéro des broches. Comme pour la plupart des
circuits intégrés, on compte en allant dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.

6.5 La contre-réaction négative

6.5.1 Règles de simplification.


On utilise deux règles simples pour faire l'analyse du comportement des amplificateurs
opérationnels. Celles-ci découlent des caractéristiques idéales donnée à la section 6.3.
Premièrement, le gain est tellement élevé ( idéalement) que seule une fraction de
millivolt entre les bornes d'entrée est nécessaire afin de faire bouger la sortie sur toute
l'étendue possible, de Ucc+ à Ucc-. Ceci nous amène à ignorer cette petite tension. On
dira donc...
Règle #1: La sortie va tout tenter pour réduire la tension différentielle d'entrée à
zéro.
Deuxièmement, les amplificateurs opérationnels n’exigent que des courants très faibles à
leurs entrées. Ces courants sont dans l'ordre du nanoampère et même du picoampère. On
dira donc...
Règle #2: Les entrées ne demandent aucun courant.

L’amplificateur opérationnel page 6-3 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6.5.2 Principe de la contre-réaction négative


La contre-réaction négative telle qu'illustrée à Figure 6-4 est la comparaison continuelle de
U entrée avec U sortie; c’est-à-dire que, via un diviseur de tension on ramène à l'entrée
inverseuse une portion du signal électrique présent à la sortie de l'amplificateur
opérationnel (U sortie) pour la comparer avec la tension d'entrée (U entrée) présente sur
l'entrée non-inverseuse.
Uentrée Usortie

Rf

Rin Diviseur
de tension

Figure 6-4 Amplificateur de base non-inverseur.

6.6 Montage non-inverseur


Un montage non-inverseur pourvoit une tension de sortie en phase avec la tension
d'entrée. La Figure 6-4 illustre cette idée.
Dans ce circuit, le signal est appliqué à l'entrée non-inverseuse (+) de l'amplificateur. Une
boucle de contre-réaction, formée par un diviseur de tension (Rf et Rin), ramène une
portion du signal de sortie (U sortie) sur l'entrée inverseuse (-).

Uentrée = 1V
0V Usortie = 2V

1V - 1V +
1mA
Rf , 1k
+
1V Rin, 1k Usortie 2V
Av = Gain = = = 2
- Uentrée 1V

Figure 6-5
La Figure 6-5 illustre comment on calcule le gain d'un amplificateur en boucle fermée. Le
gain en tension (Av) est le rapport entre U sortie et U entrée.

U sortie
Gain =
U entrée

L’amplificateur opérationnel page 6-4 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

Dans l'exemple à la Figure 6-5, U entrée = 1V. On dit que U différentielle = 0V (règle I).
La tension aux bornes de Rin vaut donc 1V et son courant, 1 mA. Ce courant provient de
la sortie de l'amplificateur opérationnel. Il fait chuter une tension de 1V à Rf qui vaut 1k.
La sortie de l'amplificateur a donc dû s'ajuster à 2V (U sortie = URin + URf = 1V + 1V =
2V) de sorte que le diviseur de tension amène aux bornes de Rin une tension égale à la
tension U entrée.
Donc...

U sortie x Rin (diviseur de tension)


Uentrée=
Rf + Rin

U sortie Rf + Rin
=
U entrée Rin

Rf (gain en tension)
Av = +1
Rin
Un diviseur de tension par 2 produit un gain de 2. Un diviseur de tension par 10 produit
un gain de 10. Un diviseur de tension par 5 produit un gain de ________.

6.6.1 Impédance d'entrée (z entrée) d'un montage non-inverseur


À une section antérieure, on a vu que la résistance d'entrée d'un amplificateur opérationnel
idéal est l'infini. On peut ainsi ajuster aisément l'impédance d'entrée grâce à une résistance
qu'on place entre l'entrée non-inverseuse et le point commun (R1 à la Figure 6-6). À la
Figure 6-6, l'impédance d'entrée vaut 10k.

L’amplificateur opérationnel page 6-5 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

# 1 - Exemple
Questions
a) Av = ? Uentrée = 2V
Usortie
b) U sortie = ? R1
(Zin)
10k
c) URin = ?
d) URf = ? Rf , 10k

e) Trouvez URin à l'aide du Rin, 2k


diviseur de tension.

Figure 6-6

Solution
Av = (Rf / Rin) + 1 = (10k / 2k) +1 = 6
U sortie = Av x U entrée = 6 x 2V = 12V
URin = U entrée = 2V
URf = U sortie - URin = 12V - 2V = 10V
URin = 12V x 2k / (10k + 2k) = 2V

# 2 - Exemple
Question
Uentrée = 2V
a) Av = ? Usortie
R1
b) U sortie = ? 20k

c) Z entrée = ?
Rf , 50k

Rin, 20k
Solution
Av = (50k / 20k) + 1 = 3.5
U sortie = 3.5 x 2V = 7V Figure 6-7
Z entrée = R1 = 20k

L’amplificateur opérationnel page 6-6 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

# 3 - Exemple
Montage non-inverseur avec boucle de contre-réaction complexe.
Question
Uentrée = 1V
a) UR1 & IR1 = ? Usortie
20k R4
b) UR2 = ? 10k
c) UR3 & IR3 = ?
d) IR4 & UR4 = ? R2, 10k
R1 R3
e) U sortie = ? 10k 10k

f) Av = ?
g) Z entrée = ? Figure 6-8

Solution
Il faut, dans le cas de la Figure 6-8, utiliser simplement les règles de Kirchhoff en courant
et en tension.

Uentrée = 1V
Usortie = 5V
20k + R4
3V 10k
100uA -
- 1V + 300uA

100uA
R2, 10k +
+
1V R1 2V R3
- 10k - 10k
200uA

Figure 6-9
UR1 = U entrée = 1V
IR1 = IR2 = 100A
UR2 = 100A x 10k = 1V
UR3 = UR1+UR2 = 1V + 1V = 2V
IR3 = 2V / 10k = 200A
IR4 = IR2 + IR3 = 100A + 200A = 300A
UR4 = 300A x 10k = 3V
U sortie = UR3 + UR4 = 2V + 3V = 5V
Av = U sortie / U entrée = 5V / 1V = 5
Z entrée = 20k

L’amplificateur opérationnel page 6-7 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6.7 Montage inverseur

6.7.1 Principe

Examinons la Figure 6-10. La


0V différence qu'on remarque
Usortie immédiatement par rapport à la
Uentrée
Figure 6-4 est qu'on a interchangé
U entrée avec le point commun de
Rin Rf
Rin. L'entrée de ce montage (U
0V
. entrée) se trouve maintenant via la
Figure 6-10 Montage inverseur.
résistance Rin.

Notez encore (selon la règle I) que le potentiel à l'entrée inverseuse de l'amplificateur


opérationnel est toujours maintenu à 0V. On l'appelle souvent un point commun virtuel.
Un semblant de point commun quoi! On retrouve ainsi la tension U entrée aux bornes de
Rin et le courant de Rin passent au travers Rf (règle II). De là, on peut calculer U sortie.
100uA
+ 1V - + 2V -
Uentrée = 1V Usortie = -2V
Rin, 10k Rf , 20k
0V Rf 20k
Av = - = - = -2
0V Rin 10k

Zin = Rin = 10k

Figure 6-11Montage inverseur


Examinez cette fois-ci la Figure 6-11. D'un côté de Rin, on retrouve U entrée à 1 volt et
de l'autre côté, 0 volt (point commun virtuel). Cela crée aux bornes de Rin une différence
de potentiel selon les polarités indiquées. Le courant dans Rin se doit d'être 1V / 10k =
100A. À cause de la règle II, tout ce courant traverse Rf créant ainsi à ses bornes 100
x 20k = 2 volts dans les polarités indiquées. La tension à la borne de sortie de
l'amplificateur opérationnel se trouve selon Kirchhoff à être -2 volts (0V - 2V = -2V). La
tension de sortie a donc dû s'ajuster à -2 volts pour ajuster la tension différentielle d'entrée
de l'amplificateur à 0 volt. On trouve le gain ainsi:

-Rf
Av = (montage inverseur)
Rin
Dans le cas de la Figure 6-11:
Av = -20k / 10k = -2
V sortie = 1V x -2 = -2V

L’amplificateur opérationnel page 6-8 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6.7.2 Impédance d'entrée


On voit que le courant d'entrée est déterminé par la valeur de Rin. On peut alors dire que
la valeur de l'impédance d'entrée d'un montage inverseur est Rin.

Z entrée = Rin (montage inverseur)


# 1 - Exemple
Question
a) Av = ?
b) U sortie = ?
Rin Rf
c) Z entrée = ? 2V Usortie
10k 30k
d) URin = ?
Figure 6-12.
e) URf = ?

Solution
Av = -Rf / Rin = -30k / 10k = -3
U sortie = Av x U entrée = -3 x 2V = -6V
Z entrée = Rin = 10k
URin = 2V
IRin = 2V / 10k = 200A = IRf
URf = 200A x 30k = 6V

6.7.3 Montage inverseur avec circuit complexe


Question -1V
100uA + 1V -
a) UR1 & IR1 = ? + 1V - - 1V +
100uA
Uentrée = 1V
b) UR2 & IR2 = ? R1, 10k R2, 10k
+
R3, 10k
R4
2V
c) Potentiel au point A = ? 0V 10k
-

d) UR3 & IR3 = ? Usortie = -3V


200uA
e) UR4 & UR4 = ?
f) U sortie = ?
Figure 6-13

L’amplificateur opérationnel page 6-9 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

Solution
UR1 = Uin = 1V
IR1 = 1V / 10k = 100A
IR2 = IR1 = 100A
UR2 = 10k x 100A = 1V
Par Kirchhoff : -1V
UR3 = 1V
IR3 = 1V / 10k = 100A
IR4 = IR2 + IR3 = 100A + 100A = 200A
UR4 = 200A x 10k = 2V
U sortie = UA - UR4 = -1V - 2V = -3V

6.8 Montage suiveur

Uentrée
Usortie

Figure 6-14 Montage suiveur.


Le suiveur de tension a un gain unitaire; il est non-inverseur et il n'a pas de diviseur de
tension dans sa boucle de contre-réaction. La valeur de la tension à la sortie est
exactement la même que celle de l'entrée. Le montage suiveur a une très grande
impédance d'entrée qui est égale à la résistance intrinsèque de l'amplificateur opérationnel.
Le rôle de ce circuit est de servir d'interface entre une source de signal et la charge. Son
impédance d'entrée est grande et son impédance de sortie, faible.

L’amplificateur opérationnel page 6-10 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6.9 Le montage mélangeur


R1 Rf
U1
R2
U2
R3
U3 Usortie

Figure 6-15 Montage mélangeur (sommateur).


Si plusieurs d'entrée sont branchées à un montage inverseur comme à la Figure 6-15, le
résultat est un amplificateur qui fait la somme des signaux présents dans les différentes
entrées.
Le courant circulant dans Rf se trouve à être la somme de IR1, IR2 et IR3 (Loi de Kirchhoff
en courant). Le courant IRf crée ainsi URf, qui est U sortie.

V1 + V2 + V3 )
Vout = -Rf (
R1 R2 R3
# 1 - Exemple
R1, 10k 100uA Rf , 10k
1V
+ 1V - 0V + 6V -
200uA
R2, 10k
2V
+ 2V - 600uA Usortie = -6V
R3, 10k 300uA
3V
+ 3V -

Figure 6-16 Exemple #6


Question
a) IR1 = ?, IR2 = ?, IR3 = ?
b) IRf & URf = ?
c) Uout = ?
Solution
IR1 = 1V / 10k = 100A
IR2 = 2V / 10k = 200A
IR3 = 3V / 10k = 300A
IRf = 100µA + 200µA + 300µA = 600µA
URf = 600A x 10k = 6V
U sortie = 0V - 6V = -6V

L’amplificateur opérationnel page 6-11 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6.10 L'amplificateur de différence


R2
Si R1 = R1' = R2 = R2'
Usortie = V2 - V1
R1
U1
R1' Usortie
U2

R2'

Figure 6-17 Amplificateur de différence


Dans un amplificateur de différence, les tensions U1 et U2 sont appliquées simultanément
aux entrées inverseuses et non-inverseuses de l'amplificateur opérationnel. Si toutes les
résistances sont identiques, U sortie = U2 - U1.
Si R1 = R1' et que R2 = R2', alors...

R2
U sortie = ( V2 - V1 ) x
R1
# 1 - Exemple
Question 100uA
R1 R2
3V
a) Uout = ?, UA = ?, UB = ? + 1V - + 1V -
B
b) UR1 = ?, IR1 = ? 2V

R3 0V 1V
c) UR2 = ?, IR2 = ? 4V
A

+ 2V -
d) U sortie = ? (Kirchhoff) 2V + R1 = R2 = R3 = R4 = 10k
2V R4
-

Solution Figure 6-18


Uout = 4V - 3V = 1V
UA = 4V x 10k / (10k + 10k) = 2V
UB = UA = 2V
UR1 = 3V - 2V = 1V
IR1 = 1V / 10k = 100A
IR2 = IR1 = 100A
UR2 = 100A x 10k = 1V
Uout = 2V - 1V = 1V

L’amplificateur opérationnel page 6-12 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

6.11 Exercices

# 1 - Donnez le brochage d'un A741.

# 2 - Donnez le brochage d'un LM324.

# 3 - Énoncez les deux règles de simplification.

# 4 - calculez a) Av, b) U sortie, c) Z entrée.

Usortie
1V
10k
c.à c.

100k

10k

# 5 - Trouvez: a) Av, b) U sortie, c) Z entrée

Usortie
1V
22k
c.à c.

68k

3k9

L’amplificateur opérationnel page 6-13 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

# 6 - Trouvez Rf.

Usortie = 4.58V c.à c.


1V
10k
c.à c.

Rf

12k

# 7 - Trouvez U sortie, Av et Z entrée.

Usortie

1V R1 10k
R5 10k
R3

10k
R2 5k R4 2k

# 8 - Trouvez U sortie, Av et Z entrée

Usortie

Rin Rf
1,5V
47k 220k
.
# 9 - Trouvez U sortie, Av et Z entrée
Rin Rf
Uentrée
51k 910k

12V

# 10 - Trouvez Rf et Rin sachant que Z entrée = 10k.


Rin Rf
-1V

12V

L’amplificateur opérationnel page 6-14 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

# 11 - Trouvez U sortie.
UA
R1, 22k R2, 47k R3, 33k
2V

R4
10k

Usortie

# 12 - Trouvez U sortie et dites quel est le rôle de ce circuit.


R1, 10k R4, 30k
2V

R2, 20k
-3V
Usortie
R3, 30k
5V

# 13 - Trouvez UB, UA et U sortie et dites quel est le rôle de ce circuit.


UA
R1 R2
4V

UB
R3
3V

R4 R1 à R4 = 10k

# 14 - Trouvez UA, UB et U sortie et dites quel est le rôle de ce circuit.


0,5V 0,2V

R1 2k R3 2k

UA UB

R2 20k R4 20k

Usortie

L’amplificateur opérationnel page 6-15 OFPPT/TECCART


Résumé de Théorie Circuits Électroniques

# 15 - Trouvez U sortie#1, U sortie#2 et URc dans les cas où U entrée vaut 1 V C.C. et 1 V
càc.
Uentrée
Usortie 1

R1, 10k

R2
RL
10k

R3, 20k

Usortie 2

# 16 - a) Que vaut U sortie, si le curseur de P1 est en haut?


b) Que vaut U sortie, si le curseur de P1 est en bas?
R1, 10k
1V
P1 Usortie
10k

R2
1k R3, 10k

# 17 - Que valent U sortie #1 et U sortie #2 ?


UA
R1 R3
1V

R2
2V R4

R5
Usortie 1

R9

Toutes les résistances


Usortie 2 R8 sont des 10k.
R7
UB R6

# 18 - L’amplificateur de l’exercice #4 possède une f unité de 1 Mhz et un SR de 2V/µs.


Calculez la bande passante (BW) et l’amplitude maximale qu’une onde sinusoïdale à
50kHz peut avoir sans qu’il n’y ait à la sortie une distortion causée par la limite du
temps de montée.

L’amplificateur opérationnel page 6-16 OFPPT/TECCART