Vous êtes sur la page 1sur 3

Le recrutement consiste à embaucher la bonne personne au bon poste dans le bon contexte, il n'est pas une science exacte,

tout recrutement présente un risque, l'enjeu n'est pas de supprimer ce risque mais de le minimiser.

Les entreprises et leurs directions des ressources humaines ont subi de profondes mutations, les exigences des dirigeants
ainsi exprimées et les nouvelles attentes des acteurs du marché de l'emploi ont provoqués des incidences importantes sur
la fonction RH elle-même. cette influence des ressources humaines prend de nos jours une amplitude telle, qu'elle oblige
les dirigeants d'entreprises à prendre de nouvelles mesures en ce qui concerne la gestion des ressources humaines et plus
particulièrement au niveau du recrutement.

En effet, les directions des ressources des entreprises font depuis des années face à des changements importants de
l'environnement : changement économiques, le déclenchement de la crise d'emploi, la pénurie de main d'œuvre et
l'insatisfaction grandissante des populations à l'égard des politiques exercées par les gouvernements.

Aujourd'hui, le marché du recrutement à changé et en conséquence, la conception du recrutement à évoluée elle aussi.
Pour faire face à ces trop nombreuses tensions observées sur le marché de l'emploi, les entreprises sont désormais dans
l'obligation de répondre rapidement aux nouveaux enjeux liés à ce processus.

Le recrutement est au cœur des préoccupations des entreprises en raison notamment de la démographie et de la
raréfaction de certains profils de spécialistes ou d'experts. L'acquisition d'une main d'œuvre compétente et motivée
participe au succès social et économique de l'entreprise, des équipes de travail, du personnel d'encadrement.

L'enjeu de la capacité à attirer des personnes qualifiées et à prendre les bonnes décisions en matière de sélection est un
facteur de réussite dans un environnement compétitif. Le recrutement constitue une ouverture sur l'extérieure, il est un
outil de sélection et conséquemment, facteur de marginalisation des individus.

Le recrutement est stratégique pour l'entreprise, car c'est le premier moment des salariés et il conditionne le début des
autres processus RH, tels que l'intégration, la rémunération, l'évaluation etc...., afin de fidéliser les collaborateurs.

L’analyse du besoin en recrutement, le processus du recrutement et la préparation finale de cette étape sont primordiales pour trouver
efficacement le collaborateur qui va s’intégrer rapidement à l’équipe et qui aura toutes les compétences requises.
En écartant une erreur de sélection, vous évitez d’impacter la productivité de votre entreprise. Le Blog du Dirigeant fait le point sur le
process de recrutement et les règles de bases pour réussir l’embauche d’un nouveau collaborateur.
I – LA PRÉPARATION DU RECRUTEMENT
1 – Définir le poste et la mission

Pour établir votre processus de recrutement, la première des règles à suivre est de réfléchir
au poste que va occuper la future recrue. Que ce soit une création de poste ou un remplacement, il est important de définir mon
besoin par le poste et la mission du futur salarié. Comment faire ?…
En répondant à un certain nombre de questions comme celles qui suivent :
quelle sera la place du futur employé dans l’organigramme de l’entreprise
quel sera son rôle dans l’entreprise
Quelles sont les compétences requises pour ce poste
Avec qui sera-t-il en contact
Quel sera le titre de son poste
Une fois les caractéristiques définies, il reste à en faire la synthèse dans un document qui aura pour but de définir le poste de manière
précise, claire et synthétique… Tout un programme !
Je termine en insistant sur ce premier point, car s’il est important de bien gérer son entreprise, le recrutement est une démarche souvent
trop essentielle pour se laisser guider par des fausses raisons.
Prenez le temps de faire un diagnostic sérieux, écoutez votre entourage professionnel et personnel et prenez les moyens de vos
ambitions, de belles réussites se sont faites sur le succès d’un ou plusieurs recrutements. John Fitzgerald Kennedy disait : «L’art de la
réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs»
2 – Identifier les personnes qui vont se charger du recrutement
Recruter ne s’improvise pas. Pour réussite votre recrutement identifiez les personnes qui seront à même de trouver le bon collaborateur. Il
faudra donc valider ses compétences techniques, son savoir faire et bien évidemment son savoir-être. Que ce soit pour un stage, un CDD
ou un CDI, il est essentiel de valider la qualité des personnes qui vont se charger du recrutement.
Bien évidemment il est préférable d’avoir différents avis. Pour cela il faut préparer et organiser plusieurs entretiens.
Remarque :
Pensez à vous former et à former vos collaborateurs au recrutement. Une première formation solide avec une piqûre de rappel tous les ans
(max tous les 2 ans).
Si les recrutements sont rares et/ou irréguliers, cela rend les formations d’autant plus importantes car un recrutement rare est souvent
significatif d’un besoin important et par conséquent d’une attente important de la part de l’entreprise. C’est souvent le cas des
entrepreneurs qui ont crée leur entreprise récemment ou des TPE.
Remarque :
Préparez vos entretien et prenez le temps d’être à l’écoute des candidats. Bâcler ses entretiens est la pire des choses. Cela peut vous
faire embaucher un mauvais candidat, il faudra alors s’en séparer avec tous les risques financiers que cela comprend, et recommencer le
processus d’embauche….
Cela peut aussi vous faire rater un profil très intéressant soit parce que vous n’avez pas pis le temps de l’écouter soit parce qu’il ne se
sentira pas écouté et respecté et n’aura pas été séduit par votre prestation. Il est souvent difficile de trouver un bon profil et de bons
candidats, ne gâchez pas vos chances par manque de préparation ou par précipitation.
3 – Pour adapter le processus du recrutement, étudier les objectifs à fixer au futur salarié

Au delà de la mission et du poste qui vont être assignés au futur collaborateur, il faut définir les
objectifs quantitatifs et qualitatifs à atteindre.
Dans le cadre de votre processus de recrutement, cette démarche sera utile pour :
«Calibrer» le niveau de responsabilité qu’on attend du futur collaborateur,
Étudier la rentabilité du recrutement (coût de l’embauche, résultats attendus, …),
Avoir un discours clair avec les candidats lors des entretiens d’embauche
Prévoir les moyens dont aura besoin la nouvelle recrue pour réaliser ses objectifs
4 – Analysez les impacts d’une intégration dans l’organisation de l’entreprise
Pour donner un maximum de chance de réussite au recrutement, il peut être intéressant de réfléchir à l’intégration du futur
collaborateur dans l’équipe et si nécessaire adapter les postes de ses collaborateurs en valorisant les évolutions.
5 – Définir les compétences et traits de caractère prioritairement recherchés

Lors de la définition de poste, pensez à hiérarchiser les compétences requises en deux catégories :
celles qui sont indispensables à la bonne réalisation des tâches que vous allez lui confier, et
les autres qui sont plus secondaires. Lors de entretiens, il faudra vérifier que le candidat dispose en priorité des compétences
indispensables.
Pensez aussi au trait de caractère de la future recrue afin de faciliter son l’intégration du collaborateur dans l’équipe.
6 – Déterminer le rôle du candidat dans les années à venir
Enfin imaginez le recrutement sur le long terme en projetant la fonction de la future recrue dans les années à venir. La question des
capacités d’évolution du candidat est importante pour plusieurs raisons :
Si vous souhaitez vous appuyer sur un candidat évolutif, il faut vous assurer de pouvoir répondre correctement aux aspirations du candidat
(sécurité, évolution, expatriation, créativité,…). Étudier un plan de développement du candidat par étape est souvent fort utile, il facilite
souvent le cadrage du poste tout en permettant de s’assurer plus facilement de la réelle compétence du candidat pour le poste proposé.
D’un autre coté, recruter un candidat évolutif pour un poste que vous souhaitez maintenir comme opérationnel peut amener des
désaccords entraînant des répercussions sur la motivation des équipes.
En résumé, pour un processus du recrutement efficace :
Ne négligez pas la préparation du poste de votre futur collaborateur, d’autant si le recrutement est important pour l’entreprise.
Faites une définition de poste, définissez le type de personnalité recherchée et assurez-vous avoir mis les moyens nécessaires pour qu’il
vous apporte le maximum de satisfaction.
De plus, en ayant pris soin de faire une description du poste par écrit et l’avoir présentée lors de votre entretien, il vous sera toujours
possible de reprendre celle-ci lors de discussions ultérieures, quitte dans un second temps, à faire évoluer le poste si nécessaire.

[Ouvrage maitriser ses recrutements]

La définition du besoin
Il est nécessaire, avant toute action de recrutement, de connaître avec précision le poste à pourvoir et de rédiger une description précise
des tâches à effectuer. Puis, sur la base de cette description de poste, sera établi le
Profil de la personne qui pourra occuper cette fonction, compléter avec efficacité l’équipe existante, et en devenir
rapidement partie intégrante.

Vous aimerez peut-être aussi