Vous êtes sur la page 1sur 56

Notes de cours - Chapitre 9

Abdellah Dabraim

Département de mathématiques et de statistique


Université de Montréal

ACT2242 - Automne 2018

1 / 49
Plan du jour

I La valeur actualisée nette (VAN)

I Le critère du délai de récupération

I Le rendement comptable moyen (RCM)

I Le taux de rendement interne (TRI)

I L'indice de rentabilité (IR)

I Le choix des investissements en pratique

I Résumé et conclusions

2 / 49
Objectifs du chapitre

I Discutez des diérentes techniques d'évaluation des


investissements, y compris leurs avantages et leurs
inconvénients.

I Appliquer ces techniques à l'évaluation des projets.

I Interpréter les résultats de l'application de ces techniques


conformément à leurs règles de décision respectives.

I Comprendre l'importance de la valeur actualisée nette.

3 / 49
Choix des investissements

Si on revient aux 3 rôles du gestionnaire nancier :

I Gestion du fond de roulement

4 / 49
Choix des investissements

Si on revient aux 3 rôles du gestionnaire nancier :

I Gestion du fond de roulement

I Strucuture du nancement

4 / 49
Choix des investissements

Si on revient aux 3 rôles du gestionnaire nancier :

I Gestion du fond de roulement

I Strucuture du nancement

I Choix de l'investissement à long terme

4 / 49
Choix des investissements

Exemples de nouveaux projets :

I Marketing et publicité

I R&D

I Choisir ou changer un processus de production

I Entrer dans un nouveau marché

I Investir dans la technologie

I Acheter un start-up ou une entreprise concurrente

5 / 49
Choix des investissements

Par exemple, si on considère le choix du nouveau produit à vendre, il


y a plusieurs étapes à suivre. Notamment, il doit y avoir acquisition
de nouveaux actifs pour permettre la production du produit.

La décision de vendre ou non ces produits consiste en le choix


d'investissements. On peut aussi l'appeler le processus l'aectation
de l'actif car on doit déterminer si on alloue une portion de notre
actif au nouveau projet.

6 / 49
Choix des investissements

Donc, en gros, le choix d'investissement est plus compliqué que la


décision d'acheter ou non de nouveaux actifs immobilisés. Les
décisions ont des impacts à long terme et déterminent la nature des
activités de l'entreprise.

7 / 49
Choix des investissements

Lorsque nous évaluons les diérents critères de décision


d'investissement, nous devons toujours garder ces questions en tête:

I Est-ce que la règle de décision tient compte de la valeur


temporelle de l'argent ?

8 / 49
Choix des investissements

Lorsque nous évaluons les diérents critères de décision


d'investissement, nous devons toujours garder ces questions en tête:

I Est-ce que la règle de décision tient compte de la valeur


temporelle de l'argent ?

I Est-ce que la règle de décision s'ajuste pour tenir compte du


risque ?

8 / 49
Choix des investissements

Lorsque nous évaluons les diérents critères de décision


d'investissement, nous devons toujours garder ces questions en tête:

I Est-ce que la règle de décision tient compte de la valeur


temporelle de l'argent ?

I Est-ce que la règle de décision s'ajuste pour tenir compte du


risque ?

I Est-ce que la règle d'information procure de l'information sur


la création de valeur du projet pour la rme ?

8 / 49
Choix des investissements

Lorsque nous évaluons les diérents critères de décision


d'investissement, nous devons toujours garder ces questions en tête:

I Est-ce que la règle de décision tient compte de la valeur


temporelle de l'argent ?

I Est-ce que la règle de décision s'ajuste pour tenir compte du


risque ?

I Est-ce que la règle d'information procure de l'information sur


la création de valeur du projet pour la rme ?
Une bonne méthode prend en compte les 3 derniers éléments.

8 / 49
Valeur Actualisée Nette

I La valeur actualisée nette est la diérence entre la valeur


marchande d'un investissement (en dollars courants) et son
coût (également en dollars courants).

I La valeur actualisée nette est une mesure de la valeur créée


par la réalisation d'un investissement.

I L'estimation des ux de trésorerie futurs et le taux


d'actualisation sont importants dans le calcul de la VAN.

9 / 49
Valeur Actualisée Nette

La VAN, ou NPV (net present value) est la valeur présente des ux
monétaires.

E (F1 ) E (FT )
VAN = F0 + 1
+ ... +
(1 + r1 ) (1 + rT )T

où :

I E (Fi ) : Flux monétaire estimé au temps i

I ri : Taux de rentabilité ajusté pour le risque correspondant à


l'horizon de i périodes et au risque de Fi

10 / 49
Valeur Actualisée Nette

I Un investissement devrait être accepté si la VAN est positive


et rejetée si elle est négative.

I Une VAN positive implique que le projet apportera une valeur


ajoutée à la rme et, de ce fait, augmentera la richesse des
propriétaires.

I Puisque le but de la gestion nancière est d'augmenter la


richesse des propriétaires, la VAN est une mesure directe de
l'atteinte de nos objectifs.

11 / 49
Valeur Actualisée Nette

Exemple :

I Invistissement au aujourd'hui de 1100 $

I Dans 1 an: Revenu de 1000$ et dépense de 500$

I Dans 2 an: Revenu de 2000$ et dépense de 1000$

I Taux d'actualisation 10%

12 / 49
Valeur Actualisée Nette

Solution :

13 / 49
Valeur Actualisée Nette

En conclusion :

I VAN < 0 > On rejete le projet

I VAN = 0 > Indiérence au projet

I VAN > 0 > Le projet apportera une valeur ajoutée à la rme


donc augmentera la richesse des propriétaires

Donc, maximiser la VAN concorde avec maximiser la richesse des


propriétaires, qui est l'objectif de la gestion nancière.

14 / 49
Valeur Actualisée Nette

Avantages Inconvénients

1. Tient compte de la valeur 1. Ne tiens pas compte de la


temporelle de l'argent durée de vie du projet
2. Tient compte du risque du
projet

3. Max(VAN) => Max(Richesse


des propriétaires)

15 / 49
Délai de récupération

DR : Période de temps avant qu'un investissement génère des


entrées de fonds qui remboursent son coût initial.

Soit les ux monétaires F0 , E (F1 ), ..., E (FT ).

i
( )
X
DR = min i| E (Fk ) > 0
k=0

C'est donc le temps avant que nos revenus dépassent le coût initial.

Un investissement est acceptable si sa période de récupération


calculée est inférieure à un nombre d'années prescrit.

16 / 49
Délai de récupération

Le critère du DR est le suivant :

1. Fixer un seuil d'avance

17 / 49
Délai de récupération

Le critère du DR est le suivant :

1. Fixer un seuil d'avance

2. Si DR < Seuil, accepter le projet

17 / 49
Délai de récupération

Le critère du DR est le suivant :

1. Fixer un seuil d'avance

2. Si DR < Seuil, accepter le projet

Minimiser le DR consiste à choisir le projet qui remboursera ses


coûts le plus vite possible.

17 / 49
Délai de récupération

Le critère du DR comporte plusieurs lacunes. En eet, on ne prend


pas en compte la valeur actualisée des ux monétaires, on ne
considère pas la diérence de risque entre des projets exclusifs.

Toutefois, le plus grand défaut provient de la décision sur le seuil.


En eet, il n'existe aucune règle économique pour choisir ce seuil. Il
faut donc procéder de façon arbitraire.

18 / 49
Délai de récupération

Exemple :

19 / 49
Délai de récupération

Avantages Inconvénients

1. Facile à comprendre 1. Période de récupération établi


2. Favorise la liquidité de façon arbitraire

3. S'adapte à l'incertitude des FM 2. La valeur temporelle de l'argent


et le risque sont ignorés.
ultérieurs
3. Défavorise les projets à long
terme

4. Ignore les FM au-delà de la


date limite

20 / 49
Délai de récupération actualisé

On peut ajuster le DR pour obtenir le DRact , le délai de


récupération actualisé. Ce critère consiste tout simplement à

regarder le temps qui s'écoule avant que la somme des ux


monétaires actualisés devienne égale à l'investissement inital.

i
( )
X E (Fk )
DRact = min i| >0
(1 + rk )k
k=0

21 / 49
Délai de récupération

Exemple :

22 / 49
Délai de récupération actualisé

Avantages Inconvénients

1. Facile à comprendre 1. Seuil de récupération établi de


2. Favorise la liquidité façon arbitraire

3. Tient compte de la valeur 2. Peut rejeter les investissements


dont la VAN positive
temporelle de l'argent
3. Défavorise les projets à long
terme

4. Ignore les FM au-delà de la


date limite

23 / 49
Délai de récupération

Le DR est souvent utilisé dans les petites compagnies, ou dans les


grandes compagnies pour les investissements mineurs.

24 / 49
Rendement comptable moyen

RCM : Ratio qui mesure bénéce comptable moyen sur valeur


comptable moyenne.

Il n'y a donc pas de dénition précise, il faut simplement utiliser des


ratios qui donnent ces informations. Par exemple :

Bénéce net moyen


Valeur comptable moyenne

Le critère du RCM est le suivant : On accepte le projet si le RCM


est supérieur à une valeur cible.

25 / 49
Rendement comptable moyen

Exemple :

26 / 49
Rendement comptable moyen

Solution :

27 / 49
Rendement comptable moyen

Avantages Inconvénients

1. Se calcule rapidement 1. Se base sur des valeurs

2. Requiert des renseignement comptables

généralements disponibles 2. N'est pas un véritable taux de


rendement
3. Ne tiens pas compte de la
valeur temporelle de l'argent

4. Utilise un taux arbitraire


comme critère de décision

28 / 49
Taux de rendement interne

Le TRI, ou IRR (Internal Rate of Return) est le taux d'actualisation


pour lequel la VAN est nulle. Pour obtenir le TRI, il faut résoudre
l'équation suivante :

E (F1 ) E (FT )
VAN = 0 = F0 + + ... +
1 + TRI (1 + TRI )T

Le critère de décision est le suivant : Si le TRI est supérieur à un


certain taux requis, on accepte le projet.

29 / 49
Taux de rendement interne

Lorsque les ux monétaires sont plus nombreux et complexes, il


faut une calculatrice nancière ou un logiciel pour calculer le TRI
(méthodes numériques).

On peut toutefois calculer certains TRI à la main. Par exemple


posons :

I Flux initiale de -200$

I Flux au temps 1 de 50$

I Flux au temps 2 de 100$

I Flux au temps 3 de 150$

Calculer le TRI.
30 / 49
Taux de rendement interne

Solution :

I On cherche TRI telque la VAN = 0

31 / 49
Taux de rendement interne

Avec la VAN, on sait que le point VAN = 0 est le point ou on


commence à avoir une certaine rentabilité. Le TRI représente donc
le taux de rentabilité où le projet devient rentable. À r = TRI,
aucune valeur n'est créée ou perdue.

Donc, vous devriez être en mesure de calculer le TRI pour un


investissement avec 1 ou 2 ux monétaires diérents. Pour le reste,
vous n'avez qu'à comprendre le principe du TRI.

On a déja calculé un TRI au courant du cours, savez-vous lequel?

32 / 49
Taux de rendement interne

Exemple :

Un programme d'une entreprise ore la possibilité de faire une


M.Sc intensive (1 an) d'une valeur de 35 000$.

Il faut toutefois travailler un an avant la M.Sc et 3 ans après. Les


salaires sont 10 000$ plus petits que la moyenne dans l'industrie.

Est-ce bon pour l'employé?

33 / 49
Taux de rendement interne

34 / 49
Taux de rendement interne

Dans le cas ou il y a deux TRI, on ne peut pas prendre de décision.


Il est possible de déterminer le nombre de TRI d'avance.

Le nombre de racines positives d'un polynôme vaut au plus le


nombre de changement de signe des coecients du polynôme.

Les ux monétaire conventionnels changent de signe 1 fois (de


négatif à positif) donc on au maximum un TRI.

35 / 49
Taux de rendement interne

Les ux monétaires non-conventionnels peuvent avoir des TRI


multiples. Voici quelques exemples de ux non-conventionnels :

I R&D

I Projets dans l'industrie pharmaceutique

I Coûts de mise hors service

I Nettoyage

36 / 49
TRI et les projets mutuellement exclusifs

Projets mutuellement exclusifs

I L'acceptation de l'un entraîne automatiquement le rejet de


l'autre.

I Exemple : Si on possède un terrain formant un coin de rue, on


peut y construire une station-service ou un immeuble
d'appartement, mais pas les deux.

Intuitivement,vous utiliserez les règles de décision suivantes :

I VAN  choisir le projet avec la VAN la plus élevée.

I TRI  choisir le projet avec le TRI le plus élevé.

37 / 49
TRI et les projets mutuellement exclusifs

38 / 49
Taux de rendement interne

On voit dans l'exemple précédent que le TRI du projet B est plus


élevé que celui du projet A. Toutefois, est-ce qu'on peut dire que le
projet B est meilleur que le A?

Non, si le taux d'actualisation est en réalité inférieur au point


d'intersection, il est préférable d'entreprendre le projet A.

Cet exemple illustre le fait que dans la comparaison de deux projets


mutuellement exclusifs, il est préférable de ne pas utiliser le TRI
comme critère.

39 / 49
Taux de rendement interne

Avantages Inconvénients

1. Populaire 1. Peut mener à aucune réponse

2. Pas besoin d'inventer un taux avec ux non-conventionnels

d'actualisation 2. Peut mener à des résultats


erronés quand on compare des
projets mutuellement exclusifs

3. Plus dicile à calculer


(méthodes numériques)

40 / 49
Indice de rentabilité

L'IR ou PI (Protability Index) représente le résultat de la division


de la VA des ux monétaires à venir par le coût initial, donc par 1$
investi.

T
−1 X E (Fi )
IR =
F0 (1 + ri )i
i=1

Le critère de décision est de rejeter le projet si IR<1, ce qui


implique que la VAN est <0.

41 / 49
Indice de rentabilité

Exemple :

Est-ce un bon projet? Si oui, pourquoi?

42 / 49
Indice de rentabilité

Exemple Suite :

C'est un bon projet parce que la valeur actuelle des entrées dépasse
les dépenses.
Chaque dollar investi génère une valeur de 1,1645 $ ou 0,1645 $ en
VAN.

43 / 49
Indice de rentabilité

L'indice de rentabilité nous dit que pour chaque dollar investi, on


obtient (IR - 1) de VAN. C'est donc la valeur créée par dollar
investi.

Lorsqu'on a peu de capital à répartir, on va choisir celui qui ore le


meilleur indice de rentabilité.

Il peut toutefois y avoir des problèmes puisque l'IR ne prend pas en


compte l'échelle des projets.

44 / 49
Indice de rentabilité

Par exemple, voici deux projets :

1. Coût initial de 5$, VA de 10$.

2. Coût initial de 100 $, VA de 150$.

Dans le premier cas on a une VAN de 5$ et un IR de 2. Dans le


2ième on a une VAN de 50$ et un IR de 1.5. S'ils sont
mutuellement exclusifs, le 2ième est préférable au premier même si
son IR est plus petit.

45 / 49
Indice de rentabilité

Avantages Inconvénients

1. Très relié à la VAN 1. Peut mener à aucune réponse


2. Se comprend et s'exprime avec ux non-conventionnels
facilement 2. Peut mener à des résultats
3. Peut se révéler utile lorsque les erronés quand on compare des
fonds d'investissement projets mutuellement exclusifs
disponibles sont limités.

46 / 49
Choix des invistissement en pratique

I Nous devrions considérer plusieurs critères d'investissement


lors de la prise de décision

I La VAN et le TRI sont les principaux critères d'investissement


les plus couramment utilisés.

I Le délai de récupération est le critère secondaire le plus utilisé,


c'est-à-dire qu'il vient appuyer la décision prise basée sur la
VAN ou le TRI.

47 / 49
Aujourd'hui, on a donc vu des critères pour choisir d'entreprendre
ou non diérents projets. On a aussi vu qu'on pouvait se servir de
certains critères pour comparer deux projets mutuellement exclusifs.

48 / 49
Lectures et exercices

I Lectures: Gestion fnancière, 4e édition- Chapitre 9


I Exercices:
I Chapitre 9: 3, 5, 6, 7, 8, 12, 13, 15, 16, 17, 24, 27

49 / 49