Vous êtes sur la page 1sur 5

« Tout ce qui reste en dehors du marché La valeur est un vaste concept

n’a qu’une valeur d’usage, tout ce qui en franchit dont l’enseignement n’est pas aisé. Le
la porte étroite acquiert une valeur d’échange. » terme de valeur est couramment utilisé
Fernand Braudel, La Dynamique du capitalisme, 1985. dans la vie quotidienne, il est saturé de
sens comme le dit Lev S. Vygotski (1935),
mais la construction de ses significa-
tions scientifiques s’avère probléma-
tique. Nous explorerons d’abord son sens
commun, puis ses significations scienti-
fiques dans les différents champs disci-
plinaires où il apparaît – en philosophie,
en économie, en sciences de gestion, en
particulier en finance, en mercatique et
en théorie des organisations. L’inter-
rogation sur la manière d’enseigner
ce concept fait émerger les obstacles
didactiques et conduit à identifier des
voies de franchissement, nécessaires à la
construction d’une trame conceptuelle
simple et solide1.

Didactique La valeur au sens


commun
de la valeur Comment utilisons-nous le mot
« valeur » dans la langue commune ? Il
s’agit de nous détourner temporaire-
ment des significations scientifiques.
La consultation des dictionnaires
généralistes permet de capturer le
Le terme de « valeur » sens commun du terme. Nous com-
est d’usage courant, mais pléterons cette analyse par la source
internet devenue dominante : l’ency-
comment, partant du sens clopédie collaborative Wikipédia.
commun, construire La valeur dans les dictionnaires
les significations scientifiques généralistes
de ce concept ? La démarche À l’entrée « Valeur » Le Larousse
didactique exposée ici cerne propose : « Ce que vaut un objet sus-
ceptible d’être échangé, vendu, et,
les obstacles à la construction en particulier, son prix en argent2 »,
des significations et propose cette définition, à la limite de la tau-

des moyens de les surmonter. 1 > L’analyse de ce concept met en œuvre une


méthodologie déjà exposée dans le cadre d’une
recherche sur le concept de décision visant à
mettre au jour le travail de didactisation à
cerner les obstacles à la construction de la
trame conceptuelle : H. Kéradec, Épistémologie
et didactique de la gestion : le cas du concept
Auteurs de décision, Paris, Conservatoire national des
arts métiers, 2012, consultable en ligne.
Hervé Kéradec et Jean-Pierre Testenoire 2 > Dictionnaire Larousse en ligne, entrée
Agrégés d’économie et gestion « Valeur » consultée le 15 juin 2016.

n° 161 > octobre 2016 > 43


La valeur, les valeurs

tologie, renvoie d’emblée à l’écono- du latin classique valere, « valoir » ; clairement identifié. Nous retiendrons,
mie. L’acception suivante évoque : sens dont on s’est largement éloigné très sommairement, les principaux
« Équivalent d’une quantité ; mesure à l’époque contemporaine, sans qu’il usages du concept en philosophie et
conventionnelle attachée à quelque soit totalement perdu. en sciences humaines, avant de déve-
chose, à un symbole, à un signe. » La Cette analyse montre que le sens lopper ses significations en économie,
valeur est comprise ici comme étalon, économique du terme valeur en est puis en gestion.
comme signification d’une grandeur, devenu le sens commun, à la suite des
au sens de la valeur d’une figure dans glissements de sens successifs depuis Philosophie et sciences
un jeu de carte. Le troisième sens évo- le Moyen Âge5. humaines
qué est celui de la bravoure : « Ce par
quoi quelqu’un est digne d’estime sur Les autres sens de Wikipédia On s’accorde généralement à faire
le plan moral, intellectuel, profession- remonter l’idée de valeur à Xénophon
nel, etc. » ; cette acception mélange L’analyse de la page de synthèse de (vers 362 av. J.-C.) et surtout à Aris-
l’éthique, l’esprit et la compétence. Wikipédia du terme « Valeur » montre tote (Éthique à Nicomaque, vers 350
Le Robert, à l’entrée « Valeur », l’extension du concept et répertorie av. J.-C.). Ce dernier soulève la ques-
commence par une acception proche les principales significations dans les tion de la valeur dans une probléma-
de l’étymologie : « Ce en quoi une per- disciplines suivantes : art, linguistique, tique de l’échange, des besoins, et de
sonne est digne d’estime […], mérite écologie/environnement, philoso- leur mesure. Plus généralement, pour
[…], bravoure3… » phie, sciences économiques, sciences les philosophes grecs, il n’y a pas de
Le deuxième sens exactes (mathématiques, statistiques, lien entre le prix d’une chose et son
La valeur d’un bien est plus écono- informatique), sciences sociales. Cet utilité, pas plus qu’entre le prix d’une
est liée à l’utilité mique : « Caractère inventaire constitue une sorte de thé- chose et sa rareté. C’est le besoin qui
mesurable d’un saurus renvoyant à autant d’articles de détermine la valeur du bien échangé,
de la dernière unité objet en tant que l’encyclopédie collaborative6. sans considérer la relation entre le
du bien susceptible d’être Le terme de valeur est donc passé producteur et le produit7, ni l’effort –
consommé échangé, d’être de la bravoure et de la puissance de non réductible à la notion de travail
d é s i ré .   » C e t t e l’action des hommes à une acception au sens contemporain – nécessaire
acception conduit économique triomphante, ce qui pose pour produire un bien.
à des développements économiques un problème didactique de fond. Il L’émergence de la notion de valeur
sur le prix, la valeur d’usage et la valeur importe donc d’en clarifier les princi- est liée aux écrits de Thomas d’Aquin
d’échange, puis les valeurs mobilières. paux sens scientifiques. (Somme théologique et Somme
Le troisième sens se rapporte à « l’ob- contre les gentils, vers 1266) et aux
jet du jugement que l’on porte sur réflexions d’Albert le Grand (1270). Au
les choses », et renvoie à la notion de Brève histoire xiiie siècle, la notion de travail change
jugement de valeur. de la valeur de nature. Ce n’est plus un effort, ou
Le Trésor de la langue française dans les champs une pratique telle que conçue par les
informatisé (TLFI)4 conforte la domi- disciplinaires Grecs, mais une activité qui permet
nation du sens économique, il déve- d’assurer la subsistance. Le travail est
loppe très largement le « caractère L’examen des multiples significa- nécessaire et n’a de valeur que par les
mesurable prêté à un objet en fonc- tions du concept de valeur conduit fruits qu’il apporte. Dans la lignée des
tion de sa capacité à être échangé d’abord à dater le plus précisément philosophes grecs, le prix ne résulte
ou vendu  ; prix correspondant à possible l’émergence d’une nouvelle pas de la rareté, de l’utilité ou du tra-
l’estimation faite d’un objet », et en signification puis à repérer son atta- vail ; le « juste prix » résulte d’une
explore les différents sens techniques, chement à un espace disciplinaire négociation entre deux parties lors
économiques, financiers. Le TLFI, spé- d’un échange8. Ce rapport de force
> économie & management

cialiste de l’histoire de la langue, rap- 5 > Il serait intéressant de montrer en quoi, pacifié entre acheteur et vendeur est
pelle l’étymologie du mot valeur qui l’épistémè contemporaine (pour reprendre le fondé sur leur statut social. La formu-
concept de M. Foucault) donne une grande
renvoie au bas latin valor, vers 1100, place à une langue économique vulgarisée
signifiant « bravoure, vaillance », et et au lexique gestionnaire de plus en plus 7 > Voir le blog de Paul Jorion :
présent – envahissant pour certains. www.pauljorion.com.
6 > Le sens économique du terme valeur 8 > S. Frémeaux et C. Noël-Lemaître, « Qu’est-
3 > Dictionnaire Le Petit Robert de la langue gagne la palme de la polysémie renvoyant, à ce qu’une juste rémunération ? Ce que nous
française, édition 1988. elle seule, à vingt-neuf significations appro- enseigne la conception du juste salaire de
4 > Trésor de la langue française informatisée, fondies conduisant le plus souvent à d’autres Thomas d’Aquin », Management & Avenir,
entrée « Valeur » consultée le 12 juin 2016. entrées spécifiques. n° 48, octobre 2011, p. 76-93.

44
> Didactique de la valeur

lation moderne du concept de valeur Mais le mot valeur y prend deux scientiste15, de la généralisation de la
ne s’effectuera qu’au xviiie siècle avec significations différentes. « Quel- révolution industrielle et en réaction
Adam Smith notamment. quefois il signifie l’utilité d’un objet à la pensée socialiste (K. Marx), l’école
C’est d’ailleurs ce que confirme A. particulier, et quelquefois il signifie néoclassique (W. S. Jevons, C. Menger
Lalande dans son Vocabulaire tech- la faculté que donne la possession et L. Walras notamment) renverse l’ori-
nique et critique de la philosophie de cet objet d’acheter d’autres mar- gine de la valeur en privilégiant le rôle
à l’article « Valeur9 » qu’il centre très chandises. On peut appeler l’une de la demande. La valeur d’un bien
largement sur les sens économiques : valeur en usage, et l’autre valeur repose sur l’utilité marginale ou utilité
« Valeur est, dans toutes ses accep- en échange12. » Ainsi la valeur d’un de la dernière unité consommée d’un
tions, un mot de la langue courante. bien peut désigner l’utilité d’un bien. Ainsi les facteurs de production
Mais le premier usage technique qui objet particulier, mais aussi la pos- doivent être rémunérés (en situation
en a été fait (les mathématiques mises sibilité d’échanger cet objet contre de concurrence) à leurs productivités
à part) est celui de l’économie poli- un autre. La distinction entre ces marginales. Alors que les classiques
tique. C’est de là qu’il a été transporté deux faces de la valeur est illus- expliquent la valeur d’un bien comme
à la langue philosophique contem- trée par le paradoxe de l’eau et du la quantité de travail nécessaire pour le
poraine où il s’est substitué dans un diamant énoncé par A. Smith : « Il produire (valeur-travail), les margina-
grand nombre d’usages à l’ancienne n’y a rien de plus utile que l’eau, listes l’expliquent par l’utilité marginale
expression de Bien. Nietzsche a beau- mais elle ne peut presque rien ache- de ce bien, consacrant ainsi le passage
coup contribué à cette diffusion10. » ter ; à peine y a-t-il moyen de rien d’une théorie objective de la valeur
F. Nietzsche annonce un retourne- avoir en échange. Un diamant, au à une théorie subjective de la valeur.
ment de toutes les valeurs, inscrivant contraire, n’a presque aucune valeur Dans ce cadre, la valeur d’usage est liée
clairement le concept dans le champ quant à l’usage, mais on trouvera à la valeur d’échange. En reprenant le
de l’éthique, qui prédominera ensuite fréquemment à l’échanger contre paradoxe de l’eau et du diamant, l’eau
dans les sciences humaines et en par- une très grande quantité d’autres a une utilité totale supérieure, mais
ticulier en sociologie. H. Mendras, marchandises. » elle a une utilité marginale très faible
dans son Traité de sociologie (1975), Dans le prolongement de D. – son utilité marginale décroît, parce
associe le terme de valeurs (toujours Ricardo13, K. Marx considère que la qu’elle est abondante et qu’on en est
au pluriel) à la régulation sociale, aux valeur des biens correspond au temps vite rassasié.
normes et aux rites dans la société de travail moyen nécessaire à leur En résumé, la valeur d’un bien est
globale et au sein des organisations. fabrication (temps de « travail mort » liée à l’utilité de la dernière unité du
et de « travail vivant ») : « En tant bien consommé. Cette utilité elle-
La valeur pour les économistes que valeurs, toutes les marchandises même dépend de la rareté et des
classiques ne sont que du travail humain cris- goûts subjectifs des individus. Le
Le concept moderne de valeur tallisé14. » prix de marché donne la valeur des
apparaît en économie avec l’école En résumé, la valeur d’un bien est choses16. C’est la « valeur-utilité » qui
classique (A.  Smith, D.  Ricardo, liée à la quantité de travail (« com- dépend de la demande.
J. S. Mill et J.-B. Say notamment) qui mandé » pour A. Smith, « incorporé »
distingue valeur d’usage et valeur pour D. Ricardo, « social » ou abstrait La valeur en gestion : finance,
d’échange, et définit la valeur éco- pour K. Marx) qu’il contient. Cette mercatique, éthique
nomique d’un bien par sa valeur quantité peut être mesurée objecti-
d’échange : « Il s’agit maintenant vement. C’est la « valeur-travail » qui La problématique de la valeur
d’examiner quelles sont les règles que dépend de l’offre. en gestion comptable est dominée
les hommes observent naturellement, par l’impératif de quantification
en échangeant les marchandises l’une La valeur pour les marginalistes monétaire de la valeur des biens,
contre l’autre, ou contre de l’argent. Au trois-quarts du xix e siècle, pour les faire apparaître au bilan de
Ces règles déterminent ce qu’on peut sous la double influence du courant l’entreprise. La théorie de la juste
appeler la valeur relative ou échan- valeur – fair value – et les règles de
geable des marchandises11. » 12 > Ibid.
13 > D. Ricardo, Principes de l’économie poli- 15 > « La valeur d’échange est une grandeur.
9 > A. Lalande, Vocabulaire technique et cri- tique et de l’impôt, 1817. « En tant qu’elles Elle relève des mathématiques. Donc, l’écono-
tique de la philosophie, Paris, PUF, 9e éd., possèdent une utilité, les marchandises tirent mie politique pure, ou la théorie de la valeur
1962, p. 1182. leur valeur d’échange de deux sources : leur d’échange et de l’échange […] est, comme la
10 > Ibid., p. 1184. rareté et la quantité de travail nécessaire mécanique, comme l’hydraulique, une science
11 > A.  Smith, Essai sur la richesse des pour les obtenir. » physico-mathématique. » (L. Walras)
nations, 1776. 14 > K. Marx, Le Capital, livre I 1-3, 1867. 16 > Cf. G. Debreu, Théorie de la valeur, 1959.

n° 161 > octobre 2016 > 45


La valeur, les valeurs

construction du bilan de l’entreprise cupation centrale de l’entreprise. Cela de la confusion avec des concepts
donnent une signification précise suppose de les satisfaire à travers une connexes, de son abstraction.
au concept. La détermination de réflexion sur la valeur et la qualité,
la valeur d’un bien – qui figurera afin d’intensifier la relation avec eux Le passage du sens
dans les documents comptables que et de les fidéliser18. » La valeur déli- à la signification
l’entreprise doit légalement produire vrée au client y est déclinée en valeur
– est d’une grande importance en globale, valeur du produit, valeur du S’appuyant sur les catégories de
termes d’impacts fiscal et boursier, service, valeur du personnel, valeur Vygotski, il s’agit là d’un obstacle
la valeur boursière étant liée à la d’image. Les significations sont ici assez général aux enseignements
communication financière de l’en- plus divergentes – et d’aucuns note- d’économie et de gestion, les élèves
treprise et aux perspectives estimées ront moins rigoureuses – qu’en ges- ayant souvent une expérience de ce
de création de valeur au sens finan- tion comptable, attestant d’un espace qu’on leur enseigne. Ils n’arrivent pas
c i e r. L a n o t i o n conceptuel en construction. « tabula rasa » dans ces enseigne-
de « valeur ajou- L’éthique des organisations, qui ments, ce qui oblige à interroger leurs
La valeur est
tée  », résultant pose centralement la question des représentations et leurs connaissances
un concept d’une construc- valeurs de l’entreprise, est devenue une dans une phase de problématisation,
quotidien, saturé tion comptable problématique forte depuis les années au commencement de la séance de
spécifique, est 1980, en particulier avec le dévelop- cours. La valeur est un concept quo-
de sens définie par l’Insee pement de la responsabilité sociale tidien, saturé de sens, tout un chacun
comme « le solde des entreprises (RSE) et du développe- sait intuitivement ce que « valeur »
du compte de production, égale à ment durable (G. H. Brundtland, 1987). veut dire, car les choix quotidiens
la valeur de la production diminuée Les entreprises ont élaboré et diffusé conduisent à distinguer ce qui vaut
de la consommation intermédiaire ». des chartes de valeurs rappelant leurs quelque chose – biens, idées, rela-
Elle sert de base au calcul de la taxe engagements et la culture que l’en- tions – et ce qui n’en « vaut rien ». La
à la valeur ajoutée, ressource impor- treprise veut promouvoir. Des auteurs difficulté de la didactisation appa-
tante du système fiscal français. Les comme M.  Thévenet, G.  Hofstede, raît quand il faut s’éloigner d’un sens
acceptions comptable et financière P. d’Iribarne, S. Mercier se sont effor- commun si prégnant pour construire
conduisent donc à une définition cés de clarifier le concept dans le droit des significations scientifiques.
fortement juridique et faiblement fil des significations retenues par les Le franchissement de cet obstacle
polysémique du concept. De même, sciences sociales. passe par la prise de conscience de
le contrôle de gestion, avec les Ces exemples attestent de la poly- la classe que le concept quotidien de
notions de comptabilité à base d’ac- sémie du concept dans ces différents valeur doit être dépassé pour construire
tivité et de coût cible et le manage- champs des sciences de gestion. D’un des significations nouvelles et ratta-
ment avec la chaîne de valeur de M. point de vue scientifique, cette diver- chées à des espaces disciplinaires défi-
Porter produisent leur propre signi- sité sémantique ne pose pas de pro- nis. Cela nous conduit naturellement à
fication de la valeur, signification blème particulier, car chaque champ l’obstacle des sens multiples.
précise et clairement inscrite dans s’appropriant le concept s’efforce
un cadre conceptuel qui préserve des d’en stabiliser les significations. Il La polysémie
flottements sémantiques. n’en est pas de même du point de
En mercatique, la valeur est vue didactique. Peu de concepts présentent une
devenue un concept important de telle polysémie que celui de valeur,
la discipline. Le traité de référence ce qui oblige les concepteurs de pro-
de Kotler, Dubois et alii recense dans Les obstacles liés grammes officiels à opérer des choix,
son index thématique17 « la valeur à au concept et aux professeurs à aider leurs élèves
vie du client, la valeur boursière, la de valeur et à en saisir les multiples significations.
> économie & management

création de valeur, la valeur perçue, leur franchissement Ainsi dans le programme de science
la valeur de la marque ». Un chapitre de gestion 19, le terme apparaît à
complet est consacré à « satisfaire et Nous retiendrons quatre obstacles quatre reprises. La première question
fidéliser le client grâce à la valeur » : principaux liés à la didactisation du de gestion note en contexte et finalité
« Il s’agit de faire du client la préoc- concept : celui du passage du sens que l’élève doit être en mesure de
aux significations, de sa polysémie, « repérer ce qui, dans les relations,
17 > P.  Kotler, B.  Dubois, K.  L.  Keller et
D. Manceau, Marketing Management, Paris, 19 > En classe de première sciences et tech-
Pearson éducation, 12e éd., 2006, p. 879. 18 > Ibid., p. 167. nologies du management et de la gestion.

46
> Didactique de la valeur

révèle la culture et les valeurs de chers », au lieu de produits chers et réel effort de construction des signi-
l’organisation20 ». de prix élevés. Le concept de valeur fications. Ainsi est-ce le cas d’autres
Le thème trois porte le titre « Ges- peut être aisément confondu avec concepts de gestion comme ceux de
tion et création de valeur » et développe celui de prix, de rareté, de cherté, de système ou de structure.
largement les différentes significations bien, de richesse. Le franchissement de cet obstacle
du concept : « Valeur sociale, création Le franchissement de cet obstacle demande une attention particulière
et répartition de la valeur ajoutée, taxe passe par l’exigence de précision du pour présenter les significations du
sur la valeur ajoutée ; valeur finan- professeur dans l’usage des termes concept et les arrimer à des exemples
cière fondée sur le revenu (à partir justes, dans la correction des prises tangibles et parlants pour les élèves,
du compte de résultat), fondée sur le de paroles pour s’éloigner du sens et suppose – comme tout obstacle –
patrimoine (à partir du bilan financier) ; commun, des termes vagues utilisés une bonne connaissance de ses élèves,
valeur perçue : image de marque, noto- à mauvais escient. La construction de leurs acquis, de leur culture, de
riété, satisfaction, qualité. » d’une culture scientifique passe donc leurs démarches cognitives ; pour
La valeur dans ce programme ren- par la construction permanente d’un reprendre une phrase de John Dewey :
voie ici aux champs de l’éthique et de réseau conceptuel mettant en relation « Si je veux enseigner les mathéma-
la culture de l’entreprise, de la respon- féconde les nouvelles significations. tiques à Paul, je dois connaître Paul…
sabilité sociale de l’entreprise, de la et les mathématiques. »
comptabilité et de la finance, et de la L’abstraction
mercatique. Ce programme est d’une La didactique de la valeur demande
grande richesse, mais doit conduire La valeur n’est pas tangible. Le donc, comme toute didactique, une
à une vigilance renforcée dans la marché est tangible et le concept qui réelle assimilation des concepts à
construction de la trame conceptuelle. le désigne aisé à construire. Le recours enseigner, une connaissance de leur
Le franchissement de cet obstacle à l’exemple du marché local – où les histoire dans un champ de savoir, et
demande donc au professeur de ratta- commerçants viennent proposer leurs parfois de leur glissement d’un champ
cher clairement le concept de valeur à produits, où les élèves font parfois à un autre – de l’économie à la mer-
son champ d’appartenance. Il importe des courses – permet d’introduire le catique, par exemple, comme c’est le
que l’enseignant signale clairement la concept beaucoup plus abstrait du cas pour la valeur. Ainsi le professeur
valeur « au sens comptable, au sens marché au sens des économistes clas- retrouve-t-il la « saveur des savoirs »
mercatique… », afin que l’élève sache siques comme « lieu de confrontation (Astolfi, 2008), en construisant une
de quel concept il s’agit et n’en reste de l’offre et de la demande et de fixa- trame conceptuelle pleine de signifi-
pas à un sens flou, en lieu et place tion des prix et des quantités échan- cations pour ses élèves, afin de mieux
d’une signification exacte attendue gées ». Tel n’est pas le cas de la valeur, comprendre les organisations et leur
de lui. D’une manière générale, un concept d’emblée abstrait, dont on a permettre d’en devenir des acteurs
concept scientifique doit être défini une intuition mais qui demande un •
conscients, responsables et efficaces.
avec précision, rattaché à une école
ou un auteur, relié au contexte éco-
nomique et social de son émergence > bibliographie
et à la problématique qui l’a généré.
Astolfi J.-P., La Saveur des savoirs : disciplines et plaisir d’apprendre,
Paris, ESF, 2008.
La confusion avec Bachelard G., La Formation de l’esprit scientifique, Paris, Vrin, 1975 (1re éd.
des concepts connexes 1938).
Kotler P., Dubois B., Keller K. L. et Manceau D., Marketing Management,
Cet obstacle qui guette nombre Paris, Pearson éducation, 12e éd., 2006.
d’enseignements d’économie et de Lalande A., Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Paris, PUF,
gestion se traduit par un lexique 9e éd., 1962.
flou, l’usage d’expressions erronées Marx K., Le Capital : critique de l’économie politique, 1867.
comme les médias en véhiculent sou- Mendras H., Éléments de sociologie, Paris, Armand Colin, 1975.
vent, ainsi entend-on parler de « prix Mercier S., L’Éthique dans les entreprises, Paris, La découverte, 1999.
Ricardo D., Principes de l’économie politique et de l’impôt, 1817.
20 > Programme officiel de l’enseignement Smith A., Essai sur la richesse des nations, 1776.
de sciences de gestion, Ministère de l’Édu-
cation nationale, de la Jeunesse et de la Vie Vygotski L. S., Pensée et Langage, trad. de F. Sève, Paris, La Dispute, 3e éd.,
associative – Direction générale de l’ensei- 1997 (1re éd. 1934).
gnement scolaire.

n° 161 > octobre 2016 > 47

Vous aimerez peut-être aussi