Vous êtes sur la page 1sur 5

TP : Mesure du débit volumique par des éléments

déprimogènes
Plus de 40 % des mesures de débit sur les liquides, les gaz et les vapeurs dans
l’industrie, sont faites à partir de débitmètres à organe déprimogène : le diaphragme, le
tube de Venturi et la tuyère. Leur principe repose sur l’effet de venturi. La pression
change avec le changement de la section. La dépression crée entre deux sections permet
de mesurer la vitesse de l’écoulement par laquelle on mesure le débit volumique selon la
relation :
Qv = V.S
V : vitesse moyenne du fluide
S : section de passage du fluide

1. Tube venturi
Objectif de l’essai
Le but de cet essai est d’apprendre à faire la mesure de débit volumique à l’aide du tube de
venturi

Rappel théorique :

Un tube de Venturi est une conduite dont la section varie continûment. Dans la première
partie du tube, les sections vont en décroissance (zone convergente) ; dans la seconde
partie les sections augmentent (zone divergente). Un tube de Venturi est donc un
"convergentdivergent" qui est souvent utilisé pour mesurer un débit par mesure d'une
différence de pression. Le principe de l'appareil est basé sur la loi de Bernoulli, valable
dans l'approximation de fluide parfait, c'est-à-dire sans viscosité. Le dispositif permet
également d'étudier la perte de charge le long du dispositif de mesure qui existe car le
fluide est toujours visqueux (fluide réel).
Avec
α: Coefficient de débit
ε : Facteur d’expansion (=1 pour les liquides) ∆𝑃
𝑄𝑣 = 𝛼 ∙ 𝜀 ∙ 𝑆 2
S : Section du col du venturi (S3) 𝜌
ΔP : Pression différentielle
ρ : Masse volumique

Tube de venturi
Caractéristiques du venturi :
S1 =338.6mm2
S3 = 84.6 mm2
Le coefficient de contraction représente le rapport des sections de mesure du venturi
𝑆3 𝑑2
𝛽= = 2 = 0.25
𝑆1 𝐷
Le coefficient du débit selon la norme DIN 1952 dépend du nombre de Reynolds Re et du
rapport des sections de mesure β
ainsi α = f(Re, β) = 1

L’eau étant un fluide incompressible, le facteur d’expansion ε est donnée aussi par la
norme DIN 1952 ε =1

Résultats de mesure
Mesurer les pertes de charge ΔP en faisant varier le débit selon le tableau suivant

Objet de mesure : Tube de venturi


Température de mesure

Débit volumique Pertes de charge Pression différentielle


Qv en l/min hvtot en mm ΔP en mbar
6.5 70 7
9 200 20
18 420 42

Comparaison des débits mesuré et calculés


 Faire une comparaison des débits volumiques calculée et mesurés

N° ρ en α ε ΔP (mbar) QV mesuré QV calculé


kg/m3 l/min l/min
1
2
3
1 1

 Tracer pertes de charge en fonction du débit calculé et mesuré

Conclusion: .................................................................................................
2. Diaphragme
Le diaphragme est une plaque circulaire perforée au milieu. Il provoque une importante
dépression entre ces deux faces. La chute de pression permet de mesurer le débit
volumique.

Diaphragme
Rapport des diamètres β =0.42
Le coefficient du débit selon la norme DIN 1952 dépend du nombre de Reynolds Re et du
rapport des sections de mesure β
ainsi α = f(Re, β) = 0.67

L’eau étant un fluide incompressible, le facteur d’expansion ε est donnée aussi par la
norme DIN 1952 ε =1

Le débit volumique est réglé à l’aide de la vanne d’arrêt dans la section de mesure
Résultats de mesure

Objet de mesure : Tube de venturi


Température de mesure

Débit volumique Pertes de charge Pression différentielle


Qv en l/min hvtot en mm ΔP en mbar
14.6 70 7
21.4 150 15
30 300 30
38.7 515 51.5
Comparaison des résultats
 Faire une comparaison des débits volumiques calculée et mesurés
N° ρ en kg/m3 α ε ΔP (mbar) QV mesuré QV calculé Ecart
l/min l/min En%
1 7
2 15
3 30
0.67 1
4 51.5

 Tracer pertes de charge en fonction du débit calculé et mesuré

Conclusion :....................................................................................................

3. Tuyère
La tuyère est un « diaphragme amélioré », qui épouse la forme de la veine jusque
dans sa section contractée. La partie arrondie a généralement un profil en « quart
d’ellipse », excepté pour les faibles débits où on utilise un profil en « quart de cercle »

Tuyère
Rapport des diamètres β =0.24
Le coefficient du débit selon la norme DIN 1952 dépend du nombre de Reynolds Re et du
rapport des sections de mesure β
ainsi α = f(Re, β) = 1.00
L’eau étant un fluide incompressible, le facteur d’expansion ε est donnée aussi par la
norme DIN 1952 ε =1
Le débit volumique est réglé à l’aide de la vanne d’arrêt dans la section de mesure
Résultats de mesure
Objet de mesure : Tube de venturi
Température de mesure
Débit volumique Pertes de charge Pression différentielle
Qv en l/min hvtot en mm ΔP en mbar
11.3 70 7
915.8 150 15
1823.1 300 30
37.5 800 80
Comparaison des résultats
 Faire une comparaison des débits volumiques calculée et mesurés

N° ρ en kg/m3 α ε ΔP (mbar) QV mesuré QV calculé Ecart


l/min l/min En%
1 7
2 15
3 30
4 80
1 1

 Tracer pertes de charge en fonction du débit calculé et mesuré

Conclusion :......................................................................................................