Vous êtes sur la page 1sur 36

GESTION DES APPROVISIONNEMENTS

ET DES STOCKES
Animée par : Aziz SOULHI
PARTICIPANTS

♦ Tour de table
♦ Objectifs et attentes

2
3
4
5
La quantité économique

La quantité économique
C’est la quantité qu’elle faut lancer ou fabriquer pour que le total des coûts d’acquisition et
de possession sur une période soit minimum pour l’entreprise. La période concernée est
souvent l’année car les documents comptables nous permettant de connaître les coûts sont
annuels.

Wilson a établi une formule basée sur un modèle mathématique simplificateur dans lequel
on considère que la demande est stable sans tenir compte des évolutions de prix, des risques
de rupture et des variation des coûts dans le temps de commande et de lancement

Soit :
- N : le nombre de pièces consommées sur la période (fabriquées ou lancées)
- Q : le nombre de pièces approvisionnées ou lancées en fabrication en une
seule fois
- Pu : le prix unitaire de la pièce
- Ss : le stock de sécurité envisagé pour cette période
- Cl : le coût d’approvisionnement ou de lancement en fabrication
t : le taux de possession de l’entreprise exprimé en % pour la période

6
La quantité économique

• La gestion économique des stocks consiste à :

– Réduire les coûts de passation des commandes en réduisant le nombre de


produit durant une période d’une année. En effet, passer une commande
possède un coût humain et matériel.

– Limiter le coût de possession ou de détention du stock par un


renouvellement ou une rotation rapide en augmentant le nombre de
commande. En effet, détenir un stock a un coût (location, amortissement
des entrepôts, assurance des produits stockés,…).

• Ces deux objectifs sont contradictoires.

D’un coté il faut réduire le nombre de commande, de l’autre coté il faut réduire
la quantité stockée. Il est donc possible de récapituler une simulation en
tableau qui permet d’arriver au résultat optimal.

7
La quantité économique

Étude de cas

Vous êtes responsable des approvisionnements. Vous disposez


des informations suivantes:

– Quantité consommée par an : 300 pièces

– Coût de passation d’une commande : 2 DH

– Prix unitaire : 2,2 DH

– Coût de détention du stock : 10% du stock moyen

8
9
La quantité économique

Étude de cas

Vous êtes responsable des approvisionnements. Vous disposez


des informations suivantes:

– Quantité consommée par an : 1500 pièces

– Coût de passation d’une commande : 100 DH

– Prix unitaire : 100 DH

– Coût de détention du stock : 10% du stock moyen

10
1500 750 75000 7500 100 7600
750 375 37500 3750 200 3950
500 250 25000 2500 300 2800
375 187,5 18750 1875 400 2275
300 150 15000 1500 500 2000
250 125 12500 1250 600 1850
214 107 10714 1071 700 1771
187 93 9375 937 800 1737
166 83 8333 833 900 1733
150 75 7500 750 1000 1750

11
La quantité économique

Coût annuel de lancement


Chaque fois qu’on lance une commande ou un ordre de fabrication, cela coûte de
l’argent à l’entreprise
N
Le nombre de lancements pour la période =
Q
N
Le coût total de lancements pour la période = Cl
Q

Coût de possession
Le taux de possession annuel « t% » est le coût de possession ramené à un DH de
matériel stocké. Il est obtenu en divisant le coût total des frais de possession par
le stock moyen ces frais couvrent :
- l’intérêt du capital immobilisé
- les coûts de magasinage ( loyers et entretien des locaux, assurance,
frais de personnel et de manutention ),
-les détériorations du matériel,
- les obsolescences

12
La quantité économique

Q
Le stock moyen dans l’entreprise = + Ss
2

Q
Le coût total de possession pour la période = ( + Ss ) × t × Pu
2

La quantité économique
N Q
Le coût total des coûts : Ct = Cl + ( + Ss ) × t × Pu
Q 2

Il faut donc trouver Q tel que ce coût total soit minimum. Le minimum est atteint
lorsque la dérivée de ce coût total par rapport à Q est nul. La valeur de Q est alors
égale à la quantité économique Qe.
δ ( Ct ) N 1
= (− × Cl ) + ( × t × Pu ) = 0
δ (Q ) Qe
2
2

2 × N × Cl
D’ou la formule de Wilson : Qe =
t × Pu

13
La quantité économique

Quantité économique graphique

Coûts

Coût de
cumulé

Coût de
lancement
Coût de
possession

Qe Q

14
La quantité économique

Application
Données
- La période = année
- Consommation mensuelle : 1000 pièces
- Pu = 5 DH
- Ss =500pièces
- Cl = 500 DH
- T = 25 %

Questions
1) Calculer la quantité économique

2) Calculer le surcoût du au lancement

3) Calculer le surcoût du au à la possession

4) Calculer le prix de revient réel

15
L’analyse ABC

Les méthodes et techniques d’organisation

L’analyse ABC

Cette méthode connue aussi sous le nom de PARETO ou de loi 80-20, permet
de déterminer l’importance relative des éléments d’un ensemble dans contexte donné.
Elle est utilisée dans les entreprises évoluée en matière d’organisation et de gestion. Dans une entreprise
des produits importants devront être suivis rigoureusement alors que d’autre pourront être
suivis normalement voir simplement. Elle permet de répartir tous
les produits en trois classe d’importance: A,B et C

Classe A : éléments de forte importance

Classe B : éléments d’importance normale

Classe C : éléments de faible importance

16
L’analyse ABC

Principe de base
Afin de déterminer la classification des éléments d’un ensemble, la méthode ABC propose la démarche suivante :
- recherche du critère d’analyse correspondant à la classification désirée. Ce critère peut exister en tant que
valeur connue, ou doit être calculé à partir de valeurs connues.
- classification des articles par valeur décroissante du critère d’analyse.
- calcul des valeurs de classification (pourcentage cumulé du critère d’analyse).
- tracé de la courbe des pourcentages cumulés d’analyse où :
- les abscisses représentent les éléments à classifier,
- les ordonnées représentent les pourcentages cumulés du critère d’analyse.
- interprétation de la courbes et détermination des classes d’importance.

Présentation d’un exemple

Étant données les informations de stock qui suivent, on désire définir le système de gestion de
chaque article sachant que celui-ci peut être déterminé en fonction de l’importance des consommations

17
L’analyse ABC

Produit Quantité stockée Prix unitaire


1 3000 20
2 20000 15
3 5000 70
4 4000 199
5 500 178
6 15000 73
7 10000 37
8 1500 33
9 8000 2
10 1000 198

18
L’analyse ABC

Tracé de la courbe
Dans un système d’axe où :

- les abscisses représentent les éléments à classifier,


- les ordonnées représentent les pourcentages cumulés du critère d’analyse
100 %

50 %

2 6 7 9 3 4 1 8 10 5

19
L’analyse ABC

Valeur du ratio de zone A B C


discrimination

1 10 10 80
1 > RD ≥ 0,90

0,9 0> RD ≥ 0,85 2 10 20 70

0, 85 > RD ≥ 0,75 3 20 20 60

4 20 30 50
0,75 > RD ≥ 0,65

5 Non interprétable
0,65 > RD

20
L’analyse ABC

Suivant la valeur du ratio de discrimination, on détermine le triplet de classification.


Dans notre exemple, le ratio de discrimination est égale à

48 mm
RD = = 0,676
71 mm

La courbe se situe dans la zone 4, et correspond à une répartition 20, 30, 50 ce qui donne

classe A : produit 2 et 6
classe B : produit 7, 9 et 3
classe C : Produit 4, 1, 8, 10 et 5

21
Les politiques de réapprovisionnement

Politique de réapprovisionnement
Définir une politique de réapprovisionnement consiste essentiellement à
répondre à trois questions :
Quoi (quel produit) faut-il réapprovisionnement ?
Quand faut-il réapprovisionnement ?
Combien faut-il réapprovisionnement ?

Après avoir répondu au quoi ? Nous pouvons répondre aux autres questions :
- Date ou quantité FIXE
- Date ou quantité VARIABLE

Approvisionnement à date fixe et quantité fixe


Dans cette méthode, on prévoit des livraison de pièces à date fixe.
Les quantités livrées sont égales et peuvent se rapprocher de la quantité
économique ou correspondent à une livraison partielle d’un contrat annuel

22
Les politiques de réapprovisionnement

Stock

Temps

Méthode appliquée à des produits :


- dont la consommation est régulière
- de faible valeur
- de classe C
Avantage
-simplicité de la gestion des stock
Inconvénients
-si la quantité de réapprovisionnement est mal calculée, ou si la consommation
-n’est pas régulière, il y a risque:
- d’inflation du stock
- de rupture de stock

23
Les politiques de réapprovisionnement

Approvisionnement à date fixe et quantité variable


Dans cette méthode, appelé aussi méthode de recomplètement, on définit pour
chaque produit un niveau de stock optimum. À période fixe, le magasinier
analyse son stock et commande une quantité permettant de recomplèter
le niveau voulu
Limite maximum de stock

Stock

Temps
Méthode appliquée à des produits :
-la consommation est régulière,
-Coûteux, périssable ou encombrants
Il est possible de faire des périodes d’inventaire, ou d’analyse, différentes suivant les
catégories de produits

24
Les politiques de réapprovisionnement

Avantage
-simplicité de la gestion des stock
-Immobilisation financière faible ou maîtrisée
Inconvénients
Possibilité de rupture de stock
Approvisionnement à point de commande
Dans cette méthode, appelé aussi méthode de complètement, on définit pour
chaque produit un niveau de stock optimum. À période fixe, le magasinier
analyse son stock et commande une quantité permettant de recomplèter
le niveau voulu Stock Q
Point de commande

Point de commande : Q x DL / T

T : le temps de consommation de cette Q de stock Temps


DL : délai de livraison
T DL

25
Les politiques de réapprovisionnement

Cette technique est utilisée essentiellement pour les articles classe A car elle demande un
suivi permanent des stocks entraînant un coût de gestion élevé.

Avantage
-permet d’éviter les ruptures de stock
-Adapté à une consommation partiellement irrégulière

Inconvénient
-impose un suivi permanent des stocks pouvant entraîner des coûts administratif importants
- peut encourager à faire des stocks de sécurité

26
Les politiques de réapprovisionnement

Évaluation des stocks


La méthode du coût moyen unitaire pondéré (CMUP) après chaque entrée

Mode de calcul :
Le coût moyen unitaire pondéré est calculé après chaque entrée en
divisant la valeur du stock restant, majoré du montant de l’entrée, et
divisé par la quantité du stock restant majoré de la quantité entrée.
Toutes les sorties sont effectuées à cette valeur unitaire jusqu’à
l’entrée suivante.

dans cette méthode, ce sont seulement les entrées qui modifient le coût
moyen unitaire pondéré, les sorties ne le modifient pas.

27
La méthode du coût moyen unitaire pondéré (CMUP) après chaque entrée
(256 + 340)/(8 + 10) = 33,111

FICHE DE STOCK EN COÛT MOYEN UNITAIRE PONDÉRÉE après chaque entrée

Article X Fournisseur Y

Mois Juin Stock mini 10 Stock maxi 50

Entrée Sortie Stock


Date Mvt
Q. PUHT Montant Q. PUHT Montant Q. PUHT Montant

1 juin S. initial 8 32 256

5 juin ENTREE 10 34 340 18 33,111 596

7 juin SORTIE 5

12 juin SORTIE 8

15 juin ENTREE 10 34,50

16 juin SORTIE 6

18 juin SORTIE 4

25 juin ENTREE 15 35

30 juin SORTIE 10

Totaux

VERIFICATION DES QUANTITES ET DES MONTANTS:


Stock Initial (S. I.) + Total des entrées = Total Sorties + Stock Final (S.F.)
Évaluation des stocks
La méthode du coût moyen unitaire pondéré (CMUP) en fin de période

Mode de calcul :
Le coût moyen unitaire pondéré est calculé à la fin de la période en
divisant la valeur du stock de début de période, majoré du montant
des entrées de la période, et divisé par la quantité du stock initial
majoré des quantités entrées dans la période.

Toutes les sorties de stock de la période se font à la même valeur, et


ne peuvent être calculées qu’à la fin de la période.

29
La méthode du coût moyen unitaire pondéré (CMUP) en fin de période
1466/43 = 34,093

FICHE DE STOCK EN COÛT MOYEN UNITAIRE PONDÉRÉE en fin de période


Article X Fournisseur Y
Mois Juin Stock mini 10 Stock maxi 50
Entrée Sortie Stock
Date Mvt
Q. PUHT Montant Q. PUHT Montant Q. PUHT Montant
1 juin S. initial 8 32 256
4 juin ENTREE 10 34 340
13 juin SORTIE 5 34,093
17 juin SORTIE 8 34,093
18 juin ENTREE 10 34,5 345
23 juin SORTIE 6 34,093
25 juin SORTIE 4 34,093
27 juin ENTREE 15 35 525
30 juin SORTIE 4 34,093
Totaux 35 34,093 1466

VERIFICATION DES QUANTITES ET DES MONTANTS:


Stock Initial (S. I.) + Total des entrées = Total Sorties + Stock Final (S.F.)
Évaluation des stocks
La méthode « Premier entré – premier sorti »

Mode de calcul :
La méthode « Premier entré – premier sorti » est d’une grande
simplicité et ne nécessite aucun calcul préalable pour la valorisation
des sorties, puisque celles-ci se font dans l’ordre chronologique des
entrées, sans mélanger les éléments entrés à des dates différentes
dans le stock.
Les sorties sont parfois composées d’éléments à des prix unitaires
différents. C’est une méthode qui s’applique plutôt à des produits
périssables, car on conserve la mémoire de l’antériorité dans les
stocks, et on élimine en premier les éléments les plus anciens.
Cette méthode est dite aussi : méthode d’épuisement des lots

31
La méthode du premier entré – premier sorti PEPS
FICHE DE STOCK EN PREMIER ENTRÉ – PREMIER SORTI PEPS
Article X Fournisseur Y
Mois Juin Stock mini 10 Stock maxi 50
Entrée Sortie Stock
Date Mvt Q. PUHT Montant Q. PUHT Montant Q. PUHT Montant
1 juin S. initial 8 32 256
4 juin ENTREE 10 34 340 8 32 256
10 34 340

13 juin SORTIE 5 32 160 3 32 96


10 34 340

17 juin SORTIE 8
18 juin ENTREE 10 34 340
23 juin SORTIE 6
25 juin SORTIE 4
27 juin ENTREE 15 35 525
30 juin SORTIE 4
Totaux

VERIFICATION DES QUANTITES ET DES MONTANTS:


Stock Initial (S. I.) + Total des entrées = Total Sorties + Stock Final (S.F.)
Évaluation des stocks
La méthode « Dernier entré – premier sorti »
LIFO « Last In - First Out »
Mode de calcul :
La méthode « Dernier entré – premier sorti » est très exactement
l’inverse de la précédente. Elle considère que ce sont les produits
entrés les derniers qui doivent être sortis les premiers. On évalue
donc les sorties de magasin au coût des entrées les plus récentes. Par
voie de conséquence, en fin de période, le solde en magasin est
chiffré au coût des entrées les plus anciennes.
Les sorties sont parfois composées d’éléments à des prix unitaires
différents.

Cette méthode est dite aussi : méthode d’épuisement des lots

33
La méthode du Dernier entré – premier sorti DEPS
FICHE DE STOCK EN DERNIER ENTRÉ – PREMIER SORTI DEPS ou LIFO
Article X Fournisseur Y
Mois Juin Stock mini 10 Stock maxi 50
Entrée Sortie Stock
Date Mvt Q. PUHT Montant Q. PUHT Montant Q. PUHT Montant
1 juin S. initial 8 32 256
4 juin ENTREE 10 34 340 8 32 256
10 34 340
13 juin SORTIE 8 32 256
5 34 170 5 34 170
17 juin SORTIE 8
18 juin ENTREE 10 34
23 juin SORTIE 6
25 juin SORTIE 4
27 juin ENTREE 15 35
30 juin SORTIE 10
Totaux

VERIFICATION DES QUANTITES ET DES MONTANTS:


Stock Initial (S. I.) + Total des entrées = Total Sorties + Stock Final (S.F.)
Évaluation des stocks

En période de hausse des prix d’achat :

En période de baisse des prix d’achat :

35
36