Vous êtes sur la page 1sur 2

Qu'est-ce que le canal alpha ou (couche alpha) ?

Le canal alpha (ou couche alpha) est une 4éme couche qui vient s'ajouter aux 3
couches Rouge, Vert et Bleu (RVB), qui permet de stocker la transparence de
l'image, elle ne modifie en rien la couleur des pixels.
On nomme parfois le mode de couleur d'une image ayant une couche alpha RGBA.
Attention toutefois, car peu de formats de fichiers image prennent en charge la
couche Alpha. Le format jpeg par exemple ne permet pas d'avoir une couche
Alpha, par contre le PNG prend complètement en charge la couche Alpha.
Le format GIF (ou PNG-8) aussi permet d'avoir une transparence, mais on ne peut
pas réellement parler de couche Alpha car cette transparence est binaire : opaque
OU transparent, il n'y a pas toute la gamme d'opacité (de 0 à 255) que propose une
vraie couche alpha comme en PNG.
Cette notion de couche alpha ne s'applique pas uniquement aux logiciels de
traitement d'image bitmap comme Photoshop, on la retrouve également dans
toutes les applications qui utilisent le système RGB, comme par exemple :

 La vidéo (dans After Effects)


 Le web, en CSS 3 par exemple avec la règle de couleur rgba(r, g, b,
a);

Comment modifier le canal alpha avec Photoshop ?

En fait il y a une multitude de façons de faire.

1. À chaque fois que vous utilisez l'outil gomme, vous modifiez la couche alpha
de votre image finale, puisque la où vous gommez l'image devient
transparente.
2. Le canal alpha peut aussi être modifié via les masques de fusion (que vous
pouvez appliquer à un calque en cliquant sur le petit bouton Ajouter un
masque de fusion en bas du panneau Calques. Le blanc représente la valeur
255, soit 100% d'opacité, et le noir représente la transparence totale, 0 soit
0% d'opacité, avec sûr tous les niveaux de gris qui se trouvent entre les deux.
On peut ainsi "peindre" la couche alpha en niveaux de gris, grâce aux
masques de fusion.

Encore faim ?.........


A propos des masques et des couches alpha
Lorsque vous sélectionnez une portion d’image, le reste de l’image est masqué, c’est-à-
dire protégé contre les modifications. Lorsque vous créez un masque, vous isolez et
protégez certaines zones d’une image à mesure que vous appliquez des changements de
couleurs, des filtres ou d’autres effets au reste de l’image. Vous pouvez également
utiliser des masques pour des opérations d’édition complexes sur des images, par
exemple l’application progressive d’une couleur ou d’effets de filtre.

Exemples de masques
A. Masque opaque utilisé pour
protéger l’arrière-plan et
retoucher le papillon
B. Masque opaque utilisé pour
protéger le papillon et colorer
l’arrière-plan
C. Masque semi-transparent
utilisé pour colorer l’arrière-
plan et une partie du papillon
Les masques sont stockés dans
les couches alpha. Les masques
et les couches sont des images en niveaux de gris, ce qui permet de les modifier comme
toute autre image avec les outils de peinture et de retouche ainsi que les filtres. Les
zones peintes en noir sur un masque sont protégées tandis que les zones peintes en
blanc peuvent être modifiées.
Utilisez le mode Masque pour convertir une sélection en un masque temporaire pour la
modifier plus aisément. Le masque apparaît sous la forme d’un cache de couleur dont
vous pouvez régler l’opacité. Vous pouvez modifier le masque avec des outils de
peinture ou un filtre. Une fois que vous avez quitté le mode Masque, le masque est
reconverti en une sélection sur l’image.
Pour enregistrer une sélection de façon plus permanente, vous pouvez l’enregistrer en
tant que couche alpha. La couche alpha stocke la sélection comme un masque de niveaux
de gris modifiable dans le panneau Couches. Lorsque la sélection est enregistrée en tant
que couche alpha, elle peut être récupérée à tout moment ou même être chargée dans
une autre image.

Sélection enregistrée comme une


couche alpha dans le panneau Couches

Remarque :
vous pouvez masquer des parties d’un
calque à l’aide d’un masque de fusion.