Vous êtes sur la page 1sur 7

LAMINE SARR

1. L’APE
L’association des parents d’élèves (A.P.E) est le premier partenaire d’une école. Elle a pour mission de :
Participer { la vie de l’école et Assurer l’entretien de l’école
Ses principaux organes sont:
Le président, le vice-président, le secrétaire général, le trésorier,
Les membres de l’organe sont élus { l’assemblée générale.
2. L’ASC
L’association sportive et culturelle (ASC) est une institution locale. Elle a pour mission :
D’assurer l’union de la jeunesse
D’œuvrer pour l’amitié et la solidarité
D’organiser des activités sportives, culturelles, éducatives, socio-économiques…….
Participer au développement du quartier
Ses principaux organes sont:
Le président, le vice-président, le secrétaire général, le secrétaire administratif ; le président d’organisation, le
président de la commission sportive, le président de la commission culturelle, le président de la commission
des supporters
Les membres de l’organe sont élus { l’assemblée générale
3. LE CGE
Le Comité de Gestion de l’Ecole est une institution locale. Elle a pour mission de :
Participer { la vie de l’école
Participer { la gestion de l’école
Ses principaux organes sont:
Le président, le trésorier, les commissaires aux comptes
4. LE CONSEIL MUNICIPALE OU LA COMMUNE
Le conseil municipal est une institution locale qui gère les problèmes de la commune. Elle est dirigée par un
maire, ses adjoints et des conseillers élus au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans.
Elle a pour mission de :
Gérer es terres de la commune
Voter le budget
Gérer le budget
fixer les taxes communales………

5. LE CONSEIL DEPARTEMENTAL
Le conseil départemental est une institution locale qui gère les problèmes du département. Elle est dirigée par
un président du conseil départemental, ses adjoints et des conseillers élus au suffrage universel direct pour un
mandat de 5 ans. Elle a pour mission de :
Gérer les terres du département
Voter le budget
Gérer le budget
fixer les taxes du département

6. DIVERGENCE D’OPINIONS
Les problèmes engendrés par la divergence d’opinion : les injures, la bouderie, les bagarres, les propos vifs,
les querelles, l’intransigeance, les agressions verbales……. »……. »

Parmi les modes de règlement des problèmes engendrés par la divergence d’opinions, on peut citer : le sens de
l’écoute, le dialogue constructif etc…

7. LA DIFFÉRENCE D’APPARTENANCE

sarrlamine86@gmail.com 77 611 92 99/ 77 912 92 59 1


Parmi les problèmes engendrés par la différence d’appartenance, on peut citer : l’ironie, le complexe de
supériorité, la fierté déplacée, le repli identitaire
Parmi les problèmes engendrés par la différence d’appartenance, on peut citer : la rivalité, l’intolérance, la
moquerie, le mépris
Parmi les modes de règlement des problèmes engendrés par la différence d’appartenance, on peut citer le
dialogue constructif, l’ouverture d’esprit, le respect de l’autre, le sens de l’égalité et de l’équité,
l’humilité…..

8. Les types d’institutions locales sont :


le conseil municipal, le conseil départemental, la sous-préfecture, la préfecture et la gouvernance.

9. Les types d’organisations locales sont :


l’association des parents d’élèves (APE),
l’association sportive et culturelle (ASC),
le groupement d’intérêt économique (GIE)
le groupement de promotion féminine (GPF)

10. Les organisations communautaires


Dans notre pays il y a des organisations communautaires à vocation ethnique, confrérique, confessionnelle
ou professionnelle.
Une organisation ethnique regroupe des hommes et des femmes d’une même ethnie (sérère, wolof, al pulaar..).
par exemple ndefleng
Une organisation confrérique est un groupe de religieux ayant un guide comme le tidjanisme, le mouridisme.
Une organisation confessionnelle se réfère { une religion. C’est le cas de l’ONG JAMRA, CARITAS
Enfin une organisations professionnelle est un regroupement de personnes exerçant un même métier. On peut
en citer les syndicats, les amicales.

11. ORGANISATION OUEST AFRICAINE : Sous régionales et Africaines


Sous régionales Africaines
Sigles signification Sigles signification
Organisation pour la mise en
OMVS UA Union Africaine
valeur du fleuve Sénégal
Communauté économique des Confédération africaine de
CEDEAO CAF
étéats de l’Afrique de l’ouest football
Organisation pour la mise en Banque africaine de
OMVG BAD
valeur du fleuve Gambie développement
Union économique monétaire de
UEMOA
l’Afrique de l’ouest

12. LA CEDEAO
La Communauté Économique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest est née à Lagos au Nigéria le 28 mai 1975.
Elle regroupe seize Etats : Bénin, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée Bissau, Guinée, Burkina
Faso, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Léone, Togo.
La superficie de l’ensemble des Etats de la communauté est de 8 millions de km2 avec un marché de 130
millions d’habitants.
Le but poursuivi par la CEDEAO est l’intégration économique de ses Etats. Pour cela, elle procède par
élimination des restrictions douanières, l’établissement d’un tarif douanier commun, la suppression des
obstacles à la libre circulation des personnes, des services, de capitaux.
Les institutions de la CEDEAO sont :
 La conférence des Etats et de gouvernement ;
 Le conseil des ministres ;
 Le secrétariat exécutif ;
 Les commissions et comités.

sarrlamine86@gmail.com 77 611 92 99/ 77 912 92 59 2


Le siège de la CEDEAO se trouve à ABUDJA.

13. UEMOA
Créée le 10 janvier 1994 { Dakar, l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a pour
objectif essentiel, l’édification, en Afrique de l’Ouest, d’un espace économique harmonisé et intégré.
Huit Etats composent l’UEMOA : le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le
Sénégal et le Togo. L’UEMOA couvre une superficie de 3 506 126 km2 et compte 112 millions d’habitants.
14. L’UA
L’UA est née le 9 juillet 2002 à Durban en Afrique du Sud.
L’UA est l’institution fondamentale et la principale organisation du continent dans le domaine de la promotion
de l’intégration socio-économique accélérée du continent en vue du renforcement de l’Unité et de la solidarité
entre les pays et les peuples africains.
Les institutions de l’UA sont :
La Conférence, Le Conseil exécutif, La Commission, Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) ,Le Parlement
panafricain
Le Conseil économique, social et culturel (ECOSOCC), La Cour de justice, Les Comités Techniques Spécialisés
Le siège de l’UA se trouve à Addis Abéba.

15. L’ETAT
L’État est une société politique regroupant des individus1 soumis à une autorité publique commune et
habitant un territoire déterminé.
Le Sénégal est un État Nation gouverné par un Président de la République.
La République est le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
Trois pouvoirs gouvernent le Pays : le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire.

16. La nation
La nation est le désir d’un peuple de vivre en commun. Elle se caractérise par l’héritage de certaines valeurs
culturelles et morales léguées par nos ancêtres et la volonté de travailler ensemble dans le présent.
Pour qu’il y ait donc Nation, il faut des hommes, un territoire limité, un espace aérien propre. Il faut
également un facteur juridique.
17. LES SYMBOLES DE LA NATION
Le Drapeau National
Le Drapeau National du Sénégal symbolise l’indépendance du pays. Il est représenté par trois bandes verticales
de couleur Verte, Jaune et Rouge avec, au milieu de la bande Jaune, une étoile verte à cinq branches.
Le Vert, symbolise la verdure, la nature donc la fécondité et la vie. Il est aussi la couleur de l’Islam et l’espoir
chrétien.
Le Jaune (ou Or), c’est la couleur de la richesse et de la savane donc du bonheur et de l’abondance.
Le Rouge, représente le sang versé pour l’édification de la Nation et le sacrifice { consentir pour sa
consolidation et son développement.
L’Étoile verte, représente l’ouverture du pays aux cinq continents.
Le Drapeau National est en berne quand il y a détresse ou deuil national (mort d’une personnalité ou
catastrophe naturelle).
Devant la montée des couleurs ou de leur descente, il faut cesser toute activité et saluer debout et immobile le
drapeau. C’est un culte qui symbolise sa continuité et sa pérennité envers et contre tous.
La Sceau et la Devise
Le sceau est le cachet officiel de la République. Il est formé de deux faces.
Sur la première face il y a un lion et une étoile. Le lion, roi de la savane, représente la force et le courage. L’étoile
{ cinq branches, l’ouverture du Sénégal aux cinq continents.
Sur la deuxième face il y a un baobab et la Devise Nationale. Le baobab symbolise la puissance et la sagesse.
La Devise Nationale est « un Peuple, un But, une Foi ». Elle est l’idéal de la Nation.
L’Hymne National

sarrlamine86@gmail.com 77 611 92 99/ 77 912 92 59 3


L’Hymne National est l’indicatif verbal ou musical qui permet d’identifier le pays. Autrement dit, il est le
« Baak » du pays. L’Hymne National symbolise la gloire, le courage, la splendeur, la foi, l’espérance.
Il est composé de cinq couplets et d’un refrain qui revient entre les couplets.
Les paroles de notre Hymne National sont du Président Léopold Sédar Senghor. La musique est composée par
M. Herbert Peppert.

18. LES POUVOIRS


Le Pouvoir Exécutif
Le Pouvoir Exécutif est exercée par le Président de la République et son Gouvernement. Le Président de la
République est élu au suffrage universel direct pour une durée de 5 ans. Il est rééligible une seule fois. Il est le
Chef de l’État, le Chef du Gouvernement, chef suprême des armées, le gardien de la Constitution.
Le Pouvoir Législatif
Le Pouvoir Législatif est exercé par le Parlement (ou assemblée législative). L’Assemblée nationale est
composée de 150 députés élus pour 5 ans (législature) au suffrage universel et rééligibles. Le rôle des députés
consiste { voter les projets de loi. Ils élisent aussi le Président et le Bureau de la l’Assemblée nationale.
Le Pouvoir Judiciaire
Le Pouvoir judiciaire est indépendant du Pouvoir Exécutif et le Pouvoir Législatif. Il est exercé par le Conseil
Constitutionnel, le Conseil d’État, la Cour de Cassation, la Cour des Comptes, les Cours (d’Appel et d’Assises) et
Tribunaux (Régionaux et Départementaux).
Les juges ne sont soumis qu’{ l’autorité de la loi dans l’exercice de leurs fonctions.
Le Pouvoir Judiciaire est gardien des droits et libertés définis par la Constitution. Il veille au respect des lois et
règlements du pays et joue le rôle d’arbitre entre le Pouvoir Exécutif et le Pouvoir Législatif.
19. LE CESE
Le conseil économique social et environnemental (CESE) est une assemblée consultative qui dispose d’experts dans
les domaines social, culturel, économique et environnemental.
Il peut émettre un avis sur l’ensemble des questions d’ordre économique, social, culturel et environnemental
intéressant les différents secteurs d’activités de la Nation.
Il est composé de quatre-vingts membres nommés par décret qui sont des représentants des secteurs diverses.
Le président est nommé par décret.
Le mandant de ses membres est de cinq ans.

20. LA POLICE
Le maintien de l’ordre et de la sécurité publique est confié aux services du Ministère de l’Intérieur : la police et
les sapeurs-pompiers.
La police comprend :
 La police administrative (formée d’une police générale, d’une police municipale et d’une police rurale)
 La police judiciaire qui travaille en collaboration avec la justice ;
 le groupement mobile d’intervention (GMI).
 Brigade mobile de sûreté chargée de collecter les renseignements généraux,
 Le service de surveillance des frontières confié à un corps spécial en plus de la douane qui dépend du Ministère
de l’économie et des finances.

21. L’armée et la défense
Notre armée nationale { l’instar des armées du monde a pour mission de défendre l’intégrité territoriale et
d’assurer la protection des populations en cas d’agression. Par ailleurs, elle participe au développement
national sous toutes ses formes. Le Président de a République est le Chef Suprême des armées. Notre armée est
composée des éléments suivants : l’armée de terre, l’armée de l’air (aviation), la marine et la gendarmerie.
La Gendarmerie s’occupe du monde rural, elle dépend du ministère des forces armées.
La Marine surveille les côtes, les eaux territoriales et apporte une assistance aux pêcheurs
La Douane surveille les frontières et veillent sur les produits qui entrent dans le pays. Elle dépend du ministère
de l’économie et des finances.
Les Sapeurs-Pompiers sont chargés d’éteindre les incendies, de sauver les personnes en danger, ils dépendent
du ministère de l’intérieur.
Les Services d’hygiènes s’occupent de la propreté des populations, ils dépendent du ministère de la santé.
Les Agents des Eaux et Forêts protègent les mers, les fleuves, les parcs. Ils dépendent du ministère de
l’environnement

sarrlamine86@gmail.com 77 611 92 99/ 77 912 92 59 4


22. LES ELECTIONS AU SENEGAL :
Le SENEGAL est un pays démocratique où se passe des élections( élections présidentielles, élection
législatives, élections locales et élections référendaire)
Le matériel électorale est composé de : enveloppes, bulletin, urnes, isoloir, encre indélébile, caisse poubelle,
cachet, liste d’amargement, dateur.

23. LES ORGANISATIONS LOCALES :


LES ORANISATION HUMANUTAIRE :
CR croix rouge
HCR Haut-Commissariat pour les réfugiés
CNLS Conseil National de Lutte Contre le SIDA
ANLS Alliance National de Lutte Contre le SIDA
LES ORGANISATIONS NATIONALES DES DROITS DE L’HOMME :
ONDH Organisation Nationale des Droits de l’Homme
RADHO Rencontre Africaine des Droits de l’Homme.

24. LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUES


 Le président de la République
 l’Assemblée Nationale
 Le Gouvernement
 Le Conseil Économique Social et Environnemental.
 Le Haut Conseil des Collectivités Locale.
 Le conseil constitutionnel, la cours suprême, la cours des comptes et les cours et tribinaux

LES ORAGANISATION INTERNATIONALES


25. L’O.N.U. et ses institutions spécialisées
L’Organisation des Nations Unies est créée le 24 octobre 1945 { New York. Son rôle est:
- de préserver les générations futures du fléau de la guerre,
- de renforcer les droits fondamentaux des hommes, le maintien de la justice dans le monde
- et de favoriser la liberté et le progrès dans tous les domaines.
Les principaux organes de l’O.N.U. sont : le Secrétariat Général, l’Assemblée Générale, le Conseil de Tutelle, le
Conseil de Sécurité et la Cour Internationale de Justice de la Haye.
L’O.N.U. fonctionne aussi sous l’aide de ses institutions spécialisées comme l’UNESCO, l’UNICEF, le PAM, l’OMS…

26. ORGANISATIONS ET INSTITUTION DE L’ONU :


ORGANISME SIGNIFICATION DOMAINE D’intervention SIEGE
FAO (1945) Organisation des Nations Unis
Elle agit contre la faim et pour le ROMR
pour l’alimentation et
développement de l’agriculture et de la
l’agriculture. pêche.
FMI(1944) Fond Monétaire InternationalOrganisme chargé de stabiliser le système WASHINGT
monétaire international, notamment en ONE
prêtant de l’argent aux pays pauvres.
HNHCR ou Haut-Commissariat des Il travaille pour la protection des réfugiés et GENEVE
HCR (1951) Nations Unis pour les réfugiés. des victimes civiles de la guerre

OMS (1948) Organisation Mondiale pour la Organisme qui agit pour l’amélioration de la GENEVE
Santé santé dans le monde.

UNESCO(1956) Organisation des Nations Unis Organisme qui agit pour le développement PARIS
pour l’Education, la science et de l’éducation, de la culture, la
la Culture communication et les sciences.
UNICEF (1946) Fonds international des Il travaille pour la protection des enfants GENEVE
Nations Unis pour l’enfance dans le monde.
La cour Internationale de justice des Nations Sa principale tâche consiste à statuer sur HAYES
Unis (1946) les différends d’ordre juridique entre

sarrlamine86@gmail.com 77 611 92 99/ 77 912 92 59 5


nation ; elle ne peut, de ce fait, être saisie
d’une affaire par l’action d’un particulier.

27. Les Jeux Olympiques

Les Jeux Olympiques furent rénovés par le Baron Pierre de Coubertin en 1892 à Paris. Après la rénovation les
premiers jeux furent organisés en 1896 à Athènes en Grèce.
Ils se célèbrent tous les quatre ans dans une ville d’un pays du monde. L’organisation est assurée par la C.I.O.
(Comité International Olympique).
Les Jeux Olympiques visent { développer la santé des jeunes, la camaraderie, l’amitié et la paix internationale.
Les vainqueurs obtiennent des médailles d’or, d’argent ou de bronze. Mais le Baron Pierre de Coubertin :
« l’essentiel est de participer).

28. - La FMVJ

La Fédération Mondiale de Ville Jumelées est fondée en 1957 à Aix-les-Bains. La FMVJ s’occupe du jumelage
entre deux ou plusieurs villes de pays différents désireuses de l’être pour développer entre les habitants des
relations d’amitié, de compréhension et de coopération.
Les jumelages donne naissance { de nombreux échanges d’idées, d’expériences, de marchandises.
Les principes sont : la culture, la non-ingérence, la non-discrimination, le bilinguisme et la solidarité.
Son programme tourne autour de trois points : la liberté d’action, l’échange { la base, l’éducation civique
internationale, la décentralisation et l’arrêt de la course aux armements.
29. La C.R.I.
La Croix-Rouge Internationale est crée d’après l’idée d’Henri Dunant { la sortie de la bataille de Solferino en
Italie du nord le 24 juin 1859. Dans les pays arabes ou musulmanes elle porte le non de Croissant-Rouge.
Ses principes sont : le sentiment humanitaire, l’impartialité, la neutralité, le caractère bénévole, l’unité,
l’indépendance et l’universalité.
En temps de guerre, la C.R.I. sécurise les blessés, visite les camps de prisonniers et de réfugiés, distribues des
colis aux soldats au front.
En temps de paix, la C.R.I visite les détenus civils et militaires, regroupe les familles dispersées par la guerre,
distribue des dons aux nécessiteux.
30. - La Déclaration universelle des Droits de l’homme

L’Assemblée Générale des Nations Unies (ONU) a proclamé le décembre 1948 { Paris la Déclaration universelle
des droits de l’homme comme idéal commun atteindre par tous les peules pour plus de paix et de sécurité. Son
principe fondateur stipule que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ». les
principaux droits sont :
Le droit de vivre librement sans crainte d’être réduit en esclavage ou soumis { la torture.
Le droit une égalité de traitement par les loi de son pays.
Le droit { l’éducation.
Le droit de pratiquer la religion de son son choix.
Le droit de se marier et d’avoir des enfants.
Le droit de travailler et de revoir un salaire suffisant.
Le droit au repos et au loisir.
Le droit de vote
Le droit de voyager et de réunion.
Le droit de penser et de s’exprimer.

31. - Les droits de l’enfant


L’enfant est un individu à part entière et il a des droits. C’est ce que stipule la Convention internationale des
droits de l’enfant, adoptée en 1989 par l’ONU.
Les principaux droits de l’enfant sont : le droit { l’égalité
Le droit à une famille
Le droit à la survie et au développement
Le droit à la santé
Le droit { l’éducation et aux loisirs
sarrlamine86@gmail.com 77 611 92 99/ 77 912 92 59 6
Le droit à un environnement
Le droit { liberté d’expression
Le droit à la protection
Le droit à la paix
Le droit de l’enfant envers ses parents

sarrlamine86@gmail.com 77 611 92 99/ 77 912 92 59 7