Vous êtes sur la page 1sur 130

REPUBLIQUE DU SENEGAL

MINISTERE DE L’ENERGIE ET DU DEVELOPPEMENT DES ENERGIES


RENOUVELABLES

Maitre d’ouvrage Bureau d’étude

"Eclairez-vous avec nous"

PROGRAMME
« AUTONOMISATION DES EDIFICES PUBLICS AU
SENEGAL » :
Projet autonomisation de l’UCAD et de l’Hôpital de
Fann

Rapport Provisoire de l'UCAD

Avril 2017
Table des matières
Introduction ........................................................................................................................................... 7
I. Liste des sites ciblés ....................................................................................................................... 8
II. Analyse du réseau d’alimentation et de distribution d’électricité de l’UCAD................... 10
A. Etablissements alimentés en Basse Tension : ............................................................................ 11
1. FASEG : ................................................................................................................................... 11
2. EBAD :...................................................................................................................................... 11
B. Etablissements alimentés en Moyenne Tension ........................................................................ 12
1. Réseau HTA 6,6 kV ................................................................................................................. 12
a. Poste HTA /BT du Rectorat; .............................................................................................. 14
b. Poste HTA /BT Institut Dentaire (Odontologie) ............................................................... 14
c. Poste de livraison HTA /BT FAC Médecine : ................................................................... 16
d. Poste HTA/BT Faculté de Lettres et Sciences Humaines (FLSH) .................................. 18
e. Poste HTA/BT Bibliothèque Universitaire (BU)............................................................... 20
f. Poste HTA/BT Faculté de Sciences et Techniques, bâtiment Décanat ........................... 22
g. Poste HTA/BT Faculté de Sciences et Techniques (nouveau bâtiment, ISE) ................. 24
h. Poste HTA/BT Faculté des Sciences et Techniques, bâtiments amphis communs et
DRTP ............................................................................................................................................ 26
i. Poste HTA/BT Faculté de Sciences et Techniques (bâtiment Sciences Naturelles ou
Biologie Végétale ou Géologie) ................................................................................................... 28
j. Poste HTA/BT Faculté des Sciences Juridiques et Politiques (bâtiment Décanat)........ 30
k. Poste HTA/BT Faculté des Sciences Juridiques et Politiques (bâtiment amphi) ........... 32
l. Poste HTA/BT Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN) ....................................... 32
m. Poste HTA/BT ESP (Ateliers)......................................................................................... 34
2. Réseau HTA 30 kV .................................................................................................................. 36
a. Poste HTA /BT de l’UCAD II ............................................................................................. 37
b. Poste HTA/BT ESP, info (IUT - nouveau) ........................................................................ 39
c. Poste HTA/BT ENSETP ..................................................................................................... 41
3. Groupes électrogènes existants ............................................................................................... 44
III. Profil de charge journalière pour un jour ouvrable de l’UCAD ......................................... 44
1. Courbes de charge du poste de la Faculté de Lettres et des Sciences Humaines (en Watt)
45
a. Départ anciens Bâtiments (FLSH) ..................................................................................... 45
b. Départ Nouveau Bâtiment (FLSH) .................................................................................... 46
2. Courbes de charge du Poste de la Faculté des Sciences et Techniques............................... 47
a. Poste Amphis Communs (FST) .......................................................................................... 47

Page 2 sur 130


b. Poste Décanat (FST) ............................................................................................................ 48
c. Poste Nouveau Bâtiment ou ISE (FST) ............................................................................. 49
d. Poste Science Naturelle ou Biologie Végétale (FST) ......................................................... 51
3. Courbe de charge du Poste de la Faculté de Médecine ........................................................ 52
a. Départ A – Anciens Bâtiments (Médecine) ....................................................................... 52
b. Départ B – Anciens Bâtiments............................................................................................ 53
c. Nouveau Bâtiment Médecine .............................................................................................. 54
4. Courbes de charge du poste du Rectorat .............................................................................. 55
5. Courbes de charge de la Faculté des Sciences Economiques et de la Gestion.................... 56
6. Courbes de charge des postes de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques ............ 57
a. Décanat – FSJP .................................................................................................................... 57
b. Nouveau Bâtiment – FSJP .................................................................................................. 59
7. Courbes de charge du poste de l’UCAD II ............................................................................ 60
8. Courbes de charge du poste de l’Odontologie (Institut Dentaire, Office du Bac, Grand
amphi Fac Médecine) ...................................................................................................................... 61
9. Courbes de charge de l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) ......................................... 62
a. ESP – Poste informatique ................................................................................................... 62
b. ESP – Poste Ateliers ............................................................................................................ 63
10. Courbe de charge du poste de l’ENSEPT ......................................................................... 64
11. Courbes de Charge du poste de la Bibliothèque Universitaire........................................ 65
a. Courbes de charges de la Climatisation Centrale............................................................. 65
b. Courbe de charge de la Bibliothèque Universitaire et de l’EBAD (Autres charges) ..... 67
12. Courbe de charge de l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN) .......................... 68
IV. Profil de consommation d’énergie ......................................................................................... 70
a. Profil de consommation annuelle d’énergie ...................................................................... 71
b. Profil de consommation pour les 15 prochaines années ................................................... 73
V. Les espaces (superficies) disponibles ......................................................................................... 75
VI. Dimensionnement des composants des centrales .................................................................. 76
a. Formules de dimensionnement des composants des centrales ........................................ 77
b. Dimensionnement à partir des courbes de charges et des profils de consommation .... 79
c. Etat récapitulatif du dimensionnement des centrales solaires photovoltaïques ............ 82
VII. Réductions attendues en termes d’énergies et d’émission de Gaz à Effet de Serre (GES) 83
a. Réduction en termes d’énergie ........................................................................................... 83
b. Réduction en termes de Gaz à Effet de Serre (GES) ........................................................ 83
VIII. Evaluation du coût d’investissement du projet ................................................................. 85
a. Choix techniques des composants ...................................................................................... 85

Page 3 sur 130


b. Coût de l’investissement initial........................................................................................... 87
c. Coûts d’installation des systèmes solaires ......................................................................... 87
d. Coût total en remplacement ............................................................................................... 88
e. Coût exploitations et maintenances ................................................................................... 88
f. Coût total d’investissement du projet ................................................................................ 89
IX. Rentabilité financière du projet ............................................................................................. 89
a. Intérêt et méthode ............................................................................................................... 89
b. Evaluation des rentrées et des sorties nettes ..................................................................... 90
X. Mécanisme de gestion et de maintenance appropriée .............................................................. 91
a. L’entretien trimestriel ......................................................................................................... 91
b. Entretien annuel .................................................................................................................. 92
XI. Conclusion et Recommandations ........................................................................................... 93

Page 4 sur 130


Liste des Tableaux
Tableau 1 : Pic de puissance et énergie enregistrés par poste ......................................................... 70
Tableau 2 : Répartition des facultés, instituts ou services suivant les points de comptage........... 71
Tableau 3 : Profil de consommation de l’année 2016 ....................................................................... 72
Tableau 4 : Consommation annuelle en énergie ............................................................................... 74
Tableau 5 : Surfaces des toitures relevées (disponibles) .................................................................. 75
Tableau 6 : Pic de puissance et énergie enregistrés par poste ......................................................... 80
Tableau 7 : Récapitulation du dimensionnement pour chaque faculté / institut / service ............ 80
Tableau 8 : Comparaison des surfaces nécessaires et disponibles .................................................. 81
Tableau 9 : Tableau récapitulatif du dimensionnement .................................................................. 82
Tableau 10 : Répartition des onduleurs suivant les facultés / instituts / services .......................... 86
Tableau 11 : Coûts d’investissement initial des composants ........................................................... 87
Tableau 12 : Coût total en remplacement des modules photovoltaïques ....................................... 88

Page 5 sur 130


Liste des Figures
Figure 1 : Synoptique Réseau HTA en 6,6 kV de l’UCAD .............................................................. 13
Figure 2 : Configuration du poste HTA/BT Odontologie ................................................................ 15
Figure 3 : Configuration du poste HTA/BT Médecine .................................................................... 17
Figure 4 : Configuration du poste HTA/BT FLSH .......................................................................... 19
Figure 5 : Configuration poste HTA/BT BU..................................................................................... 21
Figure 6 : Configuration poste HTA/BT FST – Décanat ................................................................. 23
Figure 7 : Configuration poste HTA/BT FST – Nouveau bâtiment................................................ 25
Figure 8 : Configuration poste HTA/BT FST – Amphis Communs ............................................... 27
Figure 9 : Configuration poste HTA/BT SN ..................................................................................... 29
Figure 10 : Configuration poste HTA/BT FSJP – Décanat ............................................................. 31
Figure 11 : Configuration poste HTA/BT IFAN .............................................................................. 33
Figure 12 : Configuration poste HTA/BT ESP – Ateliers................................................................ 35
Figure 13 : Synoptique Réseau HTA en 30 kV de l’UCAD ............................................................. 36
Figure 14 : Configuration poste HTA/BT UCAD II......................................................................... 38
Figure 15 : Réseau HTA/BT poste ESP – Informatique .................................................................. 40
Figure 16 : Configuration poste HTA/BT ENSEPT ......................................................................... 42
Figure 17 : Réseau électrique et position de chaque poste de l’UCAD ........................................... 43
Figure 18 : Courbe de charge journalière FLSH anciens Bâtiments.............................................. 45
Figure 19 : Courbe de charge FLSH anciens Bâtiments entre 9h – 18h ........................................ 46
Figure 20 : Courbe de charge journalière FLSH Nouveau Bâtiment ............................................. 46
Figure 21 : Courbe de charge FLSH Nouveau Bâtiment entre 9h – 18h........................................ 47
Figure 22 : Courbes de charge journalière FST – Amphis Communs ........................................... 48
Figure 23 : Courbe de charge Amphi commun de la FST entre 9h – 18h ...................................... 48
Figure 24 : Courbes de charge journalière FST - Décanat .............................................................. 49
Figure 25 : Courbe de charge Décanat de la FST entre 9h – 18h ................................................... 49
Figure 26 : Courbes de charge journalière FST – Nouveau Bâtiment ........................................... 50
Figure 27 : Courbe de charge Nouveau Bâtiment de la FST ........................................................... 50
Figure 28 : Courbes de charge journalière FST – Science Naturelle.............................................. 51
Figure 29 : Courbe de charge Science Naturelle de la FST ............................................................. 51
Figure 30 : Courbe de charge journalière départ A – Anciens Bâtiments (Médecine) ................. 52
Figure 31 : Courbe de charge départ A – Anciens Bâtiments Médecine entre 9h – 18h .............. 52
Figure 32 : Courbes de charge journalière départ B – Anciens Bâtiments (Médecine) ................ 53
Figure 33 : Courbe de charge départ B – Anciens Bâtiments Médecine entre 9h – 18h............... 54
Figure 34 : Courbe de charge journalière du Nouveau Bâtiment de la Médecine ........................ 54
Figure 35 : Courbe de charge Nouveau Bâtiment Médecine 9h – 18h ........................................... 55
Figure 36 : Courbe de charge journalière du Rectorat .................................................................... 55
Figure 37 : Courbe de charge du Rectorat entre 9h – 18h .............................................................. 56
Figure 38 : Courbe de charge journalière de la FASEG.................................................................. 56
Figure 39 : Courbe de charge de la FASEG entre 9h – 18h ............................................................ 57
Figure 40 : Courbes de charge journalière Décanat – FSJP ........................................................... 58
Figure 41 : Courbe de charge de la FSJP – Décanat entre 9h – 18h............................................... 58
Figure 42 : Courbes de charge journalière du Nouveau Bâtiment - FSJP ..................................... 59
Figure 43 : Courbe de charge de la FSJP – Nouveau Bâtiment entre 9h – 18h ............................. 59
Figure 44 : Courbes de charge journalière du Poste de l’UCAD II ................................................ 60
Figure 45 : Courbe de charge du poste de l’UCAD II entre 9h – 18h ............................................ 60
Figure 46 : Courbes de charge journalière de l’Odontologie .......................................................... 61
Figure 47 : Courbe de charge de l’Odontologie entre 9h – 18h ...................................................... 62

Page 6 sur 130


Figure 48 : Courbes de charge journalière du poste de l’ESP – Informatique.............................. 62
Figure 49 : Courbe de charge de l’ESP – Informatique entre 9h – 18h ......................................... 63
Figure 50 : Courbes de charge journalière du poste de l’ESP – Ateliers ....................................... 63
Figure 51 : Courbe de charge de l’ESP – Atelier entre 9h – 18h .................................................... 64
Figure 52 : Courbes de charge journalière du poste de l’ESEPT ................................................... 64
Figure 53 : Courbe de charge de l’ESEPT entre 9h – 18h ............................................................... 65
Figure 54 : Courbes de charge journalière de la Climatisation Centrale ...................................... 66
Figure 55 : Courbe de charge de la Climatisation Centrale (BU) entre 9h – 18h.......................... 66
Figure 56 : Courbes de charge journalière de la Bibliothèque Universitaire et de l’EBAD ......... 67
Figure 57 : Courbe de charge de la BU et de l’EBAD entre 9h – 18h............................................. 68
Figure 58 : Courbes de charge journalière de l’IFAN ..................................................................... 68
Figure 59 : Courbe de charge du poste de l’IFAN entre 9h – 18h .................................................. 69
Figure 60 : Courbe de consommation annuelle en énergie .............................................................. 73
Figure 61 : Evolution de la consommation énergétique des 15 prochaines années ....................... 74
Figure 62 : Surface occupée par module ........................................................................................... 77

Page 7 sur 130


Introduction
Conformément à son contrat de performance pour la période 2017-2019, l’ANER vise la
promotion des énergies renouvelables dans les infrastructures publiques. Sont concernés dans
le cadre de ce présent projet, l’université Cheikh Anta Diop de Dakar et l’Hôpital Fann.
L’ANER a ainsi fait appel aux services d’un consultant pour les études technico-économiques
de ce projet.

La mission du consultant consistera essentiellement à recueillir différentes informations et


données nécessaires pour la construction de centrales solaires photovoltaïques, dans chacun des
établissements ciblés afin de réduire de manière substantielle leurs factures d’électricité voire
même leurs charges de fonctionnement et résoudre, du coup, une préoccupation du
Gouvernement à trouver une solution aux factures d’électricité impayées dans les structures ou
établissements publics.
Dans ce cadre, des visites ont été effectuées dans l’enceinte de l’université Cheikh Anta DIOP
de DAKAR pour d’une part localiser les sites concernés, faire un état des lieux du réseau
électrique d’alimentation et de distribution existant, localiser et évaluer les superficies
disponibles pour abriter les champs PV et les équipements prévus et d’autre part effectuer des
mesures de charges journalières au niveau des départs alimentant les structures ciblées.

Page 8 sur 130


I. Liste des sites ciblés

L’UCAD est une université pluridisciplinaire c’est-à-dire à vocation générale. Son offre de
formation et ses activités de recherche couvrent un large spectre de grands champs
disciplinaires pris en charge par différents établissements.

Ci-après la liste des différentes entités et instituts de l’UCAD que nous a transmis la DGDU
(Direction de la Gestion du Domaine Universitaire) :

 Faculté des sciences et techniques (FST) ;

 Faculté des lettres et sciences humaines ;

 Faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP) ;

 Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) ;

 Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie (FMPOS);

 Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF) ;

 Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) ;

 Ecole Nationale Supérieure d’Enseignement Technique et Professionnelle(ENSETP) ;

 Ecole des Bibliothécaires, Archivistes et Documentaristes (EBAD) ;

 Centre d’Etude des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI) ;

 Ecole Supérieure d’Economie Appliquée (ESEA) ;

 Institution Nationale Supérieure de l’Education Populaire et du Sport (INSEPS) ;

 Institut Fondamental d’Afrique Noire Cheikh Anta Diop (IFAN/CAD) ;

 Institut de Santé et développement (ISED) ;

 Institut de Médecine Tropicale appliquée (IMTA) ;

 Institut des Droits de l’Homme et de la Paix (IDHP) ;

 Institut de Français pour les Etudiants Etrangers (IFEE) ;

 Institut de Pédiatrie Sociale (IPS) ;

 Institut de Recherche sur l’Enseignement de la Mathématique, de la physique et de


Technologie (IREMPT) ;

 Centre d’Etude sur les Energies Renouvelables (CERER) ;

 Centre de Linguistique Appliquée de Dakar (CLAD) ;

Page 9 sur 130


 Institut d’Etudes et de Recherches Psychopathologiques (IREP) ;

 Institut de Formation et Recherche en Population, développement et santé de la


reproduction (IPDSR) ;

 Institut de Technologie Nucléaire Appliquée (ITNA) ;

 Institut Universitaire de Pêche et d’Aquaculture(IUPA) ;

 Institut d’Egyptologie ;

 Institut des Arts et Cultures ;

 Institut des Sciences du Médicament ;

 Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation sur les Institutions et la


Législation Africaines (CREDILA) (Faculté des Sciences Juridiques et Politiques) ;

 Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) (Faculté des Sciences


Economiques et de Gestion) ;

 Centre de Recherche en Gestion des Entreprises (CREGE) (Faculté des Sciences


Economiques et de Gestion) ;

 Centre de Recherches et de Formation en Développement Economique et sociale


(CREFDES) (Faculté des Sciences Economiques et de Gestion) ;

 Institut de Formation en Administration et en Création d’Entreprises(IFACE) (Faculté


des Sciences Economiques et de Gestion) ;

 Institut des Sciences de l’Environnement (ISE) (Faculté des Sciences et Techniques) ;

 Institut des Sciences de la Terre (IST) (Faculté des Sciences et Techniques) ;

 Centre des Hautes Etudes Afro-Ibéro-Américaines (Faculté des Lettres et Sciences


Humaines) ;

 Institut des Langues Etrangères Appliquées(ILEA) (Faculté des Lettres et Sciences


Humaines) ;

 Institut du Cancer (Faculté de médecine, de pharmacie et d’Odontostomatologie).

REMARQUE : La liste qui nous a été remise par la DGDU contient des établissements non
ciblés puisque situés hors du périmètre de l’UCAD.

Il faudra donc restreindre le champ de l’étude aux seuls instituts et établissements situés dans
l’enceinte de l’UCAD afin de tenir compte de l’étendue des prestations et de l’enveloppe
disponible.

Page 10 sur 130


Les centrales solaires photovoltaïques projetées seront raccordées en basse tension aux
différents bâtiments. Partant de cette information, il est important de décrire la configuration
des différents réseaux (HTA et BT) ainsi que le mode d’alimentation des établissements
ciblés.

II. Analyse du réseau d’alimentation et de distribution d’électricité de l’UCAD

L’université cheikh Anta Diop de Dakar dispose de deux groupes de poste : les postes avec
points de comptage qui sont au nombre de huit (08) et les postes avec tableau de distribution
qui sont au nombre de treize (13).
Pour les postes avec points de comptage nous avons :
1. Point de comptage de la FASEG ;
2. Point de comptage de l’UCAD 2 ;
3. Point de comptage du Rectorat ;
4. Point de comptage de l’AUF ;
5. Point de comptage de la Médecine ;
6. Point de comptage de l’ESP ;
7. Point de comptage de l’ENSETP ;
8. Point de comptage de l’Institut Dentaire.
NB : le poste de l’AUF (Agence Universitaire de la Francophonie) n’est pas concerné par le
projet.
Pour les postes avec tableau de distribution :
1. Poste comptage Médecine ;
2. Poste faculté de lettres et des sciences humaines ;
3. Poste bibliothèque universitaire (BU) ;
4. Poste faculté de sciences (BV) ;
5. Poste amphis communs et DRTP ;
6. Poste faculté de sciences (Décanat) ;
7. Poste faculté de sciences (nouveau bâtiment ISE) ;
8. Poste faculté des sciences juridiques et politiques (bâtiments amphis) ;
9. Poste FSJP, bâtiment Décanat ;
10. Poste IFAN ;
11. Poste ESP (info) ;
12. Poste ESP (bâtiment salles machines)

Page 11 sur 130


13. Poste ENSETP
L’UCAD reçoit de la part de la SENELEC les lignes en moyenne tension de 30 kV et 6,6 kV.
L’introduction de la ligne 30 kV au sein de l’université (dans le cadre de la nouvelle boucle
30kV) a pour but de substituer la ligne en 6,6 kV devenue vétuste et obsolète).
Le circuit électrique de l’UCAD peut être subdivisé en deux types de réseaux :

 Un réseau HTA (6,6 kV et 30 kV) qui assure l’alimentation et/ou l’interconnexion entre
les différents postes de transformation.
 Un réseau BT (400/230 V) qui assure la distribution de l'énergie à partir des postes de
transformation vers les différents blocs du campus pédagogique.

A. Etablissements alimentés en Basse Tension :


1. FASEG :

La Faculté des Sciences Economiques et de Gestion est actuellement alimentée en basse


tension sur une ligne aérienne de distribution issue du poste HTA/BT Fann lotissement. Son
alimentation consiste en un branchement aérien constitué de deux départs en câble
préassemblé 3x70mm²+54,6+25 relié à un système de comptage UP2 muni d’un TI bloc de
500/5A.

En aval du comptage se trouve une grille de fausse coupure de 95-150mm² duquel partent les
départs vers les différents blocs de la faculté.

2. EBAD :

Cet institut, situé à proximité de la bibliothèque universitaire, est actuellement alimenté en


basse tension à partir d’un départ en câble armé de type U 1000R2V 4x10mm² issu du poste
BU. Au niveau du bâtiment, le câble aboutit sur une grille de répartition de 250A duquel
partent :

 01 disjoncteur tétrapolaire de 125A


 01 disjoncteur de type triphasé 10-30A (calibré au maximum)

Les disjoncteurs cités ci-dessus protègent trois (03) combinés et trois (03) coffrets de
distribution équipés de disjoncteurs modulaires (pour les circuits lumières et forces).

Page 12 sur 130


B. Etablissements alimentés en Moyenne Tension

1. Réseau HTA 6,6 kV

Page 13 sur 130


Figure 1 : Synoptique Réseau HTA en 6,6 kV de l’UCAD

Page 14 sur 130


a. Poste HTA /BT du Rectorat;
Ce poste de transformation est actuellement en antenne (fin de ligne). Il tire son alimentation
en HTA à partir du poste Fann Université. Son équipement est le suivant :

01 tableau HTA de type fermé avec la configuration suivante :


 Une cellule arrivée avec un compartiment arrivée câble (depuis le poste
FANN UNIVERSITE),
 Deux cellules protection transformateur avec combinaison sectionneur
fusible.
 Deux transformateur HTA/BT 6,6kV/B1 de 250kVA couplés au niveau du jeu
de barre du Tableau Basse tension. Il faut noter que l’un des transformateurs
n’est pas fonctionnel. Le transformateur en service alimente le bâtiment du
rectorat en basse tension.
 Un TGBT constitué de :
 03 disjoncteurs de 630A pour la protection et le couplage des deux
transformateurs
 01 disjoncteur de 400A tétrapolaire
 02 disjoncteurs de 250A tétrapolaires
 01 disjoncteur de 160A tétrapolaire
 02 disjoncteurs de 125A tétrapolaires
b. Poste HTA /BT Institut Dentaire (Odontologie)
Il s’agit d’un poste de transformation en croix avec comptage BT, il est équipé de :

 01 tableau HTA de type fermé avec la configuration suivante :


 Une cellule arrivée (depuis le poste EISMV),
 Trois cellules départ dont une pour chacun des postes suivants, EISMV,
FANN UNIVERSITAIRE, PAVILLON MALTE et LIVRAISON FAC
MEDECINE
 Une cellule protection transformateur avec combinaison sectionneur
fusible.
 01 transformateur HTA/BT 6,6kV/B1 de 250kVA.
Un TGBT constitué de :
 01 Disjoncteur tétrapolaire de 500A pour la protection générale
 01 Disjoncteur tétrapolaire de 400A
 03 Disjoncteurs tétrapolaires de 125A
 01 Disjoncteur tétrapolaire de 60A

Page 15 sur 130


Figure 2 : Configuration du poste HTA/BT Odontologie

Page 16 sur 130


En amont du TGBT, nous avons un compteur électrique BT (comptage en UP2). En aval du
tableau BT, se trouvent les différentes charges se trouvant aux différents bâtiments alimentés
par le poste à savoir. L’Institut dentaire, l’Office du BAC et le grand Amphithéâtre de la
faculté de Médecine.

c. Poste de livraison HTA /BT FAC Médecine :


Ce poste de transformation est en croix avec comptage HTA, il est équipé de :

 01 tableau HTA de type ouvert avec la configuration suivante :


 Une cellule arrivée (depuis le poste Institut Dentaire),
 Une cellule comptage et protection HTA (TP, TC et Disjoncteur HTA),
 Cinq cellules départ dont une pour chacune des facultés et instituts
suivants, FST, FLSH, FSJP, BU et CLAD
 Deux cellules réserves,
 Deux cellules protection transformateur avec sectionneurs fusible.
 02 transformateurs HTA/BT 6,6kV/B1 de 250kVA
 Un TGBT muni de :
 02 disjoncteurs compacts C 630A 4P couplés au niveau du jeu de
barres BT ;
 01 disjoncteur compact 160A 4P ;
 01 disjoncteur compact 250A 4P ;
 01 départ par disjoncteur de 630A 4P ;
 01 départ par disjoncteur 630A 3P ;
 06 disjoncteurs compacts C 400A 3P ;
 07 disjoncteurs compacts C80A 4P ;

Page 17 sur 130


Figure 3 : Configuration du poste HTA/BT Médecine

Page 18 sur 130


C'est le poste de transformation qui prend en charge le plus de structures. En effet, il
alimente en BT la faculté de médecine et de pharmacie, les deux bâtiments jumeaux de la
faculté de médecine, l’éclairage public en plus de la FSLH, la BU, l’IFAN, la FST et la
FSJP en HTA.
Le comptage au niveau de ce poste se fait en HTA comme illustré dans le schéma ci-dessus.

d. Poste HTA/BT Faculté de Lettres et Sciences Humaines (FLSH)

Ce poste de transformation est raccordé en coupure d’artère entre les postes FAC Médecine
et BU. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type ouvert constitué de :


 02 cellules Arrivée/Départ (pour la boucle/passage en coupure sur les
postes Médecine et BU)
 01 cellule protection Transformateur
 01 transformateur HTA/BT 6,6kV/B1 de 250kVA
 Un TGBT constitué d’un tableau de type TUR 4 800A associé à un
sectionneur fusible et d’un disjoncteur compact de 630A

Page 19 sur 130


Figure 4 : Configuration du poste HTA/BT FLSH

Page 20 sur 130


e. Poste HTA/BT Bibliothèque Universitaire (BU)

Ce poste de transformation est alimenté en antenne (fin de ligne). Il tire son alimentation en
HTA du poste Faculté des lettres. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type fermé avec la configuration suivante :


 Une cellule arrivée constituée d’un compartiment arrivée câble (depuis le
poste Faculté des Lettres),
 Une cellule protection transformateur avec combinaison sectionneur
fusible.
 Un transformateur HTA/BT 6,6 kV/B2 de 800 kVA débitant sur un tableau
Basse tension. Le transformateur alimente en plus de la Bibliothèque,
l’EBAD.
 Un TGBT constitué de :

 01 Disjoncteur tétrapolaire de 1600A DPX pour la protection générale


 01 Disjoncteur tétrapolaire de 630A
 03 porte fusibles triphasés de type gG/gl 200A pour la climatisation
centrale
 10 porte-fusibles tétrapolaires de 63A pour les lumières et prises du
bâtiment

Page 21 sur 130


Figure 5 : Configuration poste HTA/BT BU

Page 22 sur 130


f. Poste HTA/BT Faculté de Sciences et Techniques, bâtiment Décanat

Ce poste de transformation est raccordé en coupure d’artère entre les postes FAC Médecine et
ISE. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type ouvert constitué de :


 02 cellules Arrivée/Départ (pour la boucle/passage en coupure sur les
postes FAC Médecine et FST ISE) ;
 01 cellule protection Transformateur.
 01 transformateur HTA/BT 6,6 kV/B1 de 250 kVA ;
 Un TGBT constitué de :

 01 Disjoncteur tétrapolaire de 1250A COMPACT pour la protection


générale ;
 02 Disjoncteurs tétrapolaires de 630A ;
 01 Disjoncteur tripolaire de 630A ;
 01 Disjoncteur COMPACT tétrapolaire de 250A ;
 01 Sectionneur de 500A ;
 03 porte fusibles triphasés de type gG/gl 200A pour la climatisation
centrale ;
 16 porte-fusibles tétrapolaires de 63A pour les lumières et prises du
bâtiment ;
 04 porte-fusibles tétrapolaires de 250A ;

Page 23 sur 130


Figure 6 : Configuration poste HTA/BT FST – Décanat

Page 24 sur 130


g. Poste HTA/BT Faculté de Sciences et Techniques (nouveau bâtiment, ISE)
Ce poste de transformation est raccordé en coupure d’artère entre les postes FAC sciences
Décanat et Amphis communs. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type fermé (Vercors 500P) constitué de :


 02 cellules Arrivée/Départ (pour la boucle/passage en coupure sur les
postes FST DECANAT et FST AMPHIS COMMUNS)
 01 cellule protection Transformateur
 01 transformateur HTA/BT 6,6 kV/B1 de 250 kVA
 Un TGBT constitué de :

 01 Disjoncteur tétrapolaire de 630A COMPACT pour la protection


générale
 02 Disjoncteurs tétrapolaires de 125A COMPACT
 02 Disjoncteurs tétrapolaires de 250A COMPACT
 01 Disjoncteur tétrapolaire de 160A COMPACT

Page 25 sur 130


Figure 7 : Configuration poste HTA/BT FST – Nouveau bâtiment

Page 26 sur 130


h. Poste HTA/BT Faculté des Sciences et Techniques, bâtiments amphis communs
et DRTP

Ce poste de transformation est raccordé en coupure d’artère entre les postes FAC Sciences
ISE et BV. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type ouvert constitué de :


 02 cellules Arrivée/Départ (pour la boucle/passage en coupure sur les
postes ISE et BV)
 01 cellule protection Transformateur
 01 transformateur HTA/BT 6,6 kV/B2 de 250 kVA
 Un TGBT constitué de :

 01 Disjoncteur compact de 250A pour la protection générale


 01 grille de répartition de 250A
 02 Disjoncteurs tétrapolaires de 160A
 01 Disjoncteur tétrapolaire de 125A

Page 27 sur 130


Figure 8 : Configuration poste HTA/BT FST – Amphis Communs

Page 28 sur 130


i. Poste HTA/BT Faculté de Sciences et Techniques (bâtiment Sciences Naturelles
ou Biologie Végétale ou Géologie)

Ce poste de transformation est alimenté en antenne (fin de ligne). Il tire son alimentation en
HTA à partir du poste Amphis Communs. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type fermé avec la configuration suivante :


 Une cellule arrivée constituée d’un compartiment arrivée câble (depuis le
poste Amphis Communs),
 Une cellule protection transformateur avec combinaison sectionneur
fusible.
 Un transformateur HTA/BT 6,6 kV/B2 de 250 kVA débitant sur un tableau
Basse tension.
 Un TGBT constitué de :
 02 Disjoncteurs compact C 500 A pour la protection générale
 4 porte-fusibles à couteaux tétrapolaires de 100A
 3 disjoncteurs compacts tripolaires de 100A
 02 disjoncteurs compacts tétrapolaires de 160A
 03 disjoncteurs compacts tripolaires de 125A

Page 29 sur 130


Figure 9 : Configuration poste HTA/BT SN

Page 30 sur 130


j. Poste HTA/BT Faculté des Sciences Juridiques et Politiques (bâtiment Décanat)

Ce poste de transformation est raccordé en coupure d’artère entre les postes FAC Médecine et
FSJP bâtiment amphi. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type ouvert constitué de :


 02 cellules Arrivée/Départ (pour la boucle/passage en coupure sur les
postes Médecine et FSJP bâtiment amphi)
 01 cellule protection Transformateur
 01 transformateur HTA/BT 6,6 kV/B1 de 400 kVA
 Un TGBT constitué de :

 01 Disjoncteur compact de 630A pour la protection générale


 01 Disjoncteur compact de 630A
 01 Disjoncteur compact de 400A

Page 31 sur 130


Figure 10 : Configuration poste HTA/BT FSJP – Décanat

Page 32 sur 130


k. Poste HTA/BT Faculté des Sciences Juridiques et Politiques (bâtiment amphi)

Ce poste de transformation est raccordé en coupure d’artère entre les postes FSJP bâtiment
décanat et IFAN. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type ouvert constitué de :


 02 cellules Arrivée/Départ (pour la boucle/passage en coupure sur les
postes FSJP bâtiment décanat et IFAN)
 01 cellule protection Transformateur
 01 transformateur HTA/BT 6,6 kV/B2 de 250 kVA
 Un TGBT constitué de
 01 disjoncteur tétrapolaire de 630A
 08 disjoncteurs tétrapolaires de 160A

l. Poste HTA/BT Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN)

Ce poste de transformation est alimenté en antenne (fin de ligne). Il tire son alimentation en
HTA du poste FSJP bâtiment amphi. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type fermé avec la configuration suivante :


 Une cellule arrivée constituée d’un compartiment arrivée câble (depuis le
poste Faculté des Sciences Juridiques bâtiment amphi),
 Une cellule protection transformateur avec combinaison sectionneur
fusible.
 Un transformateur HTA/BT 6,6 kV/B2 de 160 kVA débitant sur un tableau Basse
tension. Le transformateur alimente en basse tension le bâtiment de l’IFAN au
travers d’un Tableau Basse Tension.
 Un TGBT constitué d’un disjoncteur COMPACT de 250A sous enveloppe
métallique

Page 33 sur 130


Figure 11 : Configuration poste HTA/BT IFAN

Page 34 sur 130


m. Poste HTA/BT ESP (Ateliers)

Il s’agit d’un poste maçonné actuellement alimenté en antenne en 6,6 kV à partir du tableau
HTA de l’ancien poste IUT. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type ouvert avec la configuration suivante :


 02 cellules arrivée/départ (vers Poste IUT 6,6 kV et une cellule non
raccordée),
 Deux cellules protection transformateur avec combinaison Interrupteur
sectionneur et fusible.
 02 transformateurs HTA/BT 30 kV/B2 de 250 kVA dont l’un est hors service
 Un Tableau basse tension constitué de :
 02 disjoncteurs compacts NS 630A 4P
 07 disjoncteurs compacts NS 500A 4P
 03 disjoncteurs compacts NS 250A
 12 disjoncteurs NS 100A 4P
 03 disjoncteurs modulaires tétrapolaires C32A
 03 disjoncteurs 1P+N 32A

Page 35 sur 130


Figure 12 : Configuration poste HTA/BT ESP – Ateliers

Page 36 sur 130


2. Réseau HTA 30 kV

Figure 13 : Synoptique Réseau HTA en 30 kV de l’UCAD

Page 37 sur 130


a. Poste HTA /BT de l’UCAD II

Poste maçonné actuellement alimenté en 30 kV à partir de la nouvelle boucle 30 kV de la


SENELEC, Il est alimenté en coupure d’artère entre les postes RECTORAT 30 kV (nouveau)
et PAVILLON MALTE 30 kV (nouveau). Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type ouvert avec la configuration suivante :


 02 cellules arrivée/départ (vers Poste RECTORAT 30 kV et poste
PAVILLON MALTE 30 kV),
 Une cellule protection transformateur avec combinaison Interrupteur
sectionneur et fusible.
 Un transformateur HTA/BT 30 kV/B2 de 250 kVA débitant sur un tableau
Basse tension.
 Un Tableau basse tension constitué de 02 disjoncteurs compact NS 400A 4P

Outre cet équipement Basse tension, le poste dispose d’un tableau de comptage UP2 avec un
TI monobloc de 500/5A.

Page 38 sur 130


Figure 14 : Configuration poste HTA/BT UCAD II

Page 39 sur 130


b. Poste HTA/BT ESP, info (IUT - nouveau)

Poste préfabriqué actuellement alimenté en 30 kV à partir de la nouvelle boucle 30 kVde la


SENELEC, Il est alimenté en coupure d’artère entre les postes Fac Médecine (nouveau) et
Ambassade du Brésil. Son équipement est le suivant :

 01 tableau HTA de type fermé avec la configuration suivante :


 02 cellules arrivée/départ isolées dans le SF6 (départs vers poste Fac
MEDECINE (nouveau) 30 kVet poste ambassade du brésil),
 Une cellule protection transformateur avec combinaison sectionneur
fusible.
 Un transformateur HTA/BT 30 kV/B2 de 250 kVA débitant sur le tableau
Basse tension de l’ancien poste IUT (actuellement exploité en 6,6 kV).
 Un Tableau basse tension de type T4 800A
 01 disjoncteur de 630A tétrapolaire
 02 disjoncteurs de 250A tétrapolaire
 01 disjoncteur compact de 100A pour la protection d’un banc de
condensateurs

Page 40 sur 130


Figure 15 : Réseau HTA/BT poste ESP – Informatique

Page 41 sur 130


c. Poste HTA/BT ENSETP

Poste maçonné actuellement alimenté en 30 kV à partir de la nouvelle boucle 30 kVde la


SENELEC, Il est alimenté en coupure d’artère entre les postes CLAUDEL 2 (nouveau) et
FANN HOCK1 (nouveau) et dispose de l’équipement suivant :

 01 tableau HTA de type fermé avec la configuration suivante :


 02 cellules arrivée/départ isolées dans le SF6 (Poste CLAUDEL 2 30 kV
et poste FANN HOCK1 30 kV),
 Une cellule protection transformateur avec combinaison sectionneur
fusible.
 Un transformateur HTA/BT 30 kV/B2 de 400 kVA débitant sur un tableau
Basse tension.
 Un Tableau basse tension constitué de :
 01 Disjoncteur tétrapolaire de 630A pour la protection et la coupure
générale
 03 Disjoncteurs tétrapolaires de 250A
 01 Disjoncteur tripolaire de 100A pour l’alimentation d’un banc de
condensateur
 01 Disjoncteur modulaire tétrapolaire de 63A
 02 Disjoncteurs modulaires tétrapolaires de 32A
 01 Disjoncteur modulaire tétrapolaire de 20ALe plan du réseau de
distribution électrique de l’UCAD est présenté sur la figure suivante.

Page 42 sur 130


Figure 16 : Configuration poste HTA/BT ENSEPT

Page 43 sur 130


La figure suivante illustre la configuration du réseau électrique 6,6 kV existant ainsi que la position des postes de transformation HTA/BT de
l’UCAD.

Figure 17 : Réseau électrique et position de chaque poste de l’UCAD

Page 44 sur 130


3. Groupes électrogènes existants

Certains instituts sont dotés de groupes électrogènes de secours. Les groupes sont répartis
comme suit :

Groupe électrogène
Facultés / Instituts / Services
(Puissance en kVA)
Faculté de MEDECINE 3x250
Institut Dentaire 150
BU 250
EBAD 66
ISE 265
SN 100
Centre de calcul 66
FST Décanat 250
IFAN -
FSJP 160 + 250
UCAD II 250
FASEG 275
FLSH 150
Tableau 1 : Liste des groupes électrogènes existants au niveau des facultés et instituts de
l’UCAD.

III. Profil de charge journalière pour un jour ouvrable de l’UCAD

Afin de déterminer le profil de charge des établissements de l’UCAD, des relevés énergétiques
ont été effectués au niveau des postes et points de comptage. A cet effet, il a été fait usage d’un
analyseur de réseau de marque CHAUVIN ARNOUX et de modèle 8336. De manière générale,
l’appareil est branché juste après le disjoncteur de tête (départ secondaire du transformateur).

Avec cet analyseur de réseau, toutes les informations et données relative à la consommation
énergétique ont été recueillies pour chaque départ au niveau des postes. Les données sont
enregistrées sous format Excel et les courbes de charges sont générées à partir de ces fichiers
ainsi que la consommation énergétique.

Page 45 sur 130


1. Courbes de charge du poste de la Faculté de Lettres et des Sciences Humaines (en
Watt)
a. Départ anciens Bâtiments (FLSH)

La figure suivante donne la courbe de charge journalière du départ allant vers les anciens
bâtiments de la FLSH.

Courbe de charge journalière FLSH - Anciens Bâtiments


90000
80000
70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
12:10:00
12:50:00
13:30:00
14:10:00
14:50:00
15:30:00
16:10:00
16:50:00
17:30:00
18:10:00
18:50:00
19:30:00
20:10:00
20:50:00
21:30:00
22:10:00
22:50:00
23:30:00
00:10:00
00:50:00
01:30:00
02:10:00
02:50:00
03:30:00
04:10:00
04:50:00
05:30:00
06:10:00
06:50:00
07:30:00
08:10:00
08:50:00
09:30:00
10:10:00
10:50:00
11:30:00
Figure 18 : Courbe de charge journalière FLSH anciens Bâtiments

Cette courbe montre des charges assez significatives entre 12h et 17h puis une faible utilisation
des charges entre 18h et 8h du matin. Cette évolution est directement proportionnelle aux temps
d’occupation de la faculté.

L’utilisation des centrales solaires sera callée entre les heures 9h et 18h. Cet intervalle de temps
représente le moment pendant lequel on dispose, au Sénégal, d’un ensoleillement favorable au
bon fonctionnement des centrales. La figure qui suit donne l’évolution de la courbe de charge
entre 09h et 18h.

Page 46 sur 130


Courbe de charge FLSH Anciens Bâtiments entre 9h - 18h
90000
80000
70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 19 : Courbe de charge FLSH anciens Bâtiments entre 9h – 18h
On note une évolution pratiquement constante comprise dans l’intervalle 50 kW et 80 kW.

b. Départ Nouveau Bâtiment (FLSH)

La figure suivante donne la courbe de charge journalière du départ allant vers le nouveau
bâtiment de la FLSH

Courbe de charge journalière FLSH - Nouveau Bâtiment


40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
12:20:00
13:00:00
13:40:00
14:20:00
15:00:00
15:40:00
16:20:00
17:00:00
17:40:00
18:20:00
19:00:00
19:40:00
20:20:00
21:00:00
21:40:00
22:20:00
23:00:00
23:40:00
00:20:00
01:00:00
01:40:00
02:20:00
03:00:00
03:40:00
04:20:00
05:00:00
05:40:00
06:20:00
07:00:00
07:40:00
08:20:00
09:00:00
09:40:00
10:20:00
11:00:00
11:40:00

Figure 20 : Courbe de charge journalière FLSH Nouveau Bâtiment


Cette courbe montre deux phases de consommation énergétique : une première avec une
consommation importante dont le cumul de charge est compris entre 15 kW et 35 kW, une
deuxième phase dont le cumul est compris entre 5 kW et 10 kW.

Page 47 sur 130


Les centrales étant fonctionnelles entre 09h – 18h, l’étude de l’évolution de la courbe de charge
sera plus intéressante dans cette fourchette de temps.

La figure qui suit donne les détails sur la courbe de charge entre 9h et 18h.

Courbe de charge FLSH nouveau bâtiment entre 9h - 18h


40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 21 : Courbe de charge FLSH Nouveau Bâtiment entre 9h – 18h
Cette courbe présente pratiquement une monotonie entre 9h et 18h (entre 20 kW et 35 kW).

2. Courbes de charge du Poste de la Faculté des Sciences et Techniques


a. Poste Amphis Communs (FST)

La figure suivante donne la courbe de charge journalière du départ allant vers les amphis
communs de la FST

Page 48 sur 130


Courbe de charge journalère FST - Amphis Communs
45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
11:30:00
12:10:00
12:50:00
13:30:00
14:10:00
14:50:00
15:30:00
16:10:00
16:50:00
17:30:00
18:10:00
18:50:00
19:30:00
20:10:00
20:50:00
21:30:00
22:10:00
22:50:00
23:30:00
00:10:00
00:50:00
01:30:00
02:10:00
02:50:00
03:30:00
04:10:00
04:50:00
05:30:00
06:10:00
06:50:00
07:30:00
08:10:00
08:50:00
09:30:00
10:10:00
10:50:00
Figure 22 : Courbes de charge journalière FST – Amphis Communs
La courbe de charge montre une utilisation modérée des charges existantes entre 19h et 8h du
matin (5kW – 10kW). A partir de 9h, on note une augmentation des charges alimentées qui
oscille entre 20kW et 40kW.

Les centrales étant fonctionnelles entre 09h – 18h, l’étude de l’évolution de la courbe de charge
sera plus intéressante dans cette fourchette de temps.

La figure qui suit donne les détails sur la courbe de charge entre 9h et 18h.

Courbe de charge FST - Amphi commun entre 9h - 18h


45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 23 : Courbe de charge Amphi commun de la FST entre 9h – 18h

b. Poste Décanat (FST)

La figure suivante donne la courbe de charge journalière du départ allant vers le décanat de la
FST.

Page 49 sur 130


Courbe de charge journalère FST - Décanat
80000
70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
10:40:00
11:20:00
12:00:00
12:40:00
13:20:00
14:00:00
14:40:00
15:20:00
16:00:00
16:40:00
17:20:00
18:00:00
18:40:00
19:20:00
20:00:00
20:40:00
21:20:00
22:00:00
22:40:00
23:20:00
00:00:00
00:40:00
01:20:00
02:00:00
02:40:00
03:20:00
04:00:00
04:40:00
05:20:00
06:00:00
06:40:00
07:20:00
08:00:00
08:40:00
09:20:00
10:00:00
Figure 24 : Courbes de charge journalière FST - Décanat
Cette courbe présente deux phases : une phase avec un cumul de charge faible entre 19h et 8h
(10kW – 25kW), et une phase avec un cumul relativement élevé entre 8h et 17h (40kW –
60kW).

La courbe de charge entre 9h et 18h étant donnée à la figure suivante :

Courbe de charge FST - Décanat entre 9h - 18h


80000
70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 25 : Courbe de charge Décanat de la FST entre 9h – 18h


Cette courbe présente pratiquement une monotonie entre 9h et 18h (entre 40 kW et 60 kW) puis
un pic de puissance (70kW) vers 10h.

c. Poste Nouveau Bâtiment ou ISE (FST)

La figure suivante donne l’évolution de la charge journalière du départ allant vers le nouveau
bâtiment de la FST.

Page 50 sur 130


Courbe de charge journalère FST - Nouveau Bâtiment
35000

30000

25000

20000

15000

10000

5000

0
11:40:00
12:20:00
13:00:00
13:40:00
14:20:00
15:00:00
15:40:00
16:20:00
17:00:00
17:40:00
18:20:00
19:00:00
19:40:00
20:20:00
21:00:00
21:40:00
22:20:00
23:00:00
23:40:00
00:20:00
01:00:00
01:40:00
02:20:00
03:00:00
03:40:00
04:20:00
05:00:00
05:40:00
06:20:00
07:00:00
07:40:00
08:20:00
09:00:00
09:40:00
10:20:00
11:00:00
Figure 26 : Courbes de charge journalière FST – Nouveau Bâtiment
On note au niveau de cette courbe deux parties : une première présentant un niveau de charge
élevé entre 9h et 19h (au tour de 20kW avec un pic de puissance vers 19h), une deuxième partie
avec un niveau de charge modéré entre 20h et 7h (au tour de 10kW).

Les centrales étant fonctionnelles entre 09h – 18h, l’étude de l’évolution de la courbe de charge
sera plus intéressante dans cette fourchette de temps.

La courbe qui suit donne la courbe de charge entre 9h et 18h.

Courbe de charge FST - Nouveau Bâtiment entre 9h - 18h


30000

25000

20000

15000

10000

5000

0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 27 : Courbe de charge Nouveau Bâtiment de la FST

Cette courbe montre une utilisation plus ou moins constante des charges. La puissance varie
dans la fourchette 15 kW – 25 kW.

Page 51 sur 130


d. Poste Science Naturelle ou Biologie Végétale (FST)

La figure suivante donne la courbe de charge journalière du départ allant vers la Science
Naturelle de la FST.

Courbe de charge journalière FST - SN


120000

100000

80000

60000

40000

20000

0
12:50:00
13:30:00
14:10:00
14:50:00
15:30:00
16:10:00
16:50:00
17:30:00
18:10:00
18:50:00
19:30:00
20:10:00
20:50:00
21:30:00
22:10:00
22:50:00
23:30:00
00:10:00
00:50:00
01:30:00
02:10:00
02:50:00
03:30:00
04:10:00
04:50:00
05:30:00
06:10:00
06:50:00
07:30:00
08:10:00
08:50:00
09:30:00
10:10:00
10:50:00
11:30:00
12:10:00
Figure 28 : Courbes de charge journalière FST – Science Naturelle
Cette courbe présente deux phases : une phase avec un cumul de charge faible entre 19h et 7h
(autour de 20 kW), et une phase avec un cumul relativement élevé entre 10h et 17h (60kW –
110kW).

La courbe qui suit donne la courbe de charge entre 9h et 18h.

Courbe de charge FST - SN entre 9h - 18h


120000

100000

80000

60000

40000

20000

0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 29 : Courbe de charge Science Naturelle de la FST

Cette courbe montre un cumul de puissance qui monte à partir de 9h (45 kW) et qui atteint des
valeurs élevées vers 12h (115 kW) puis redescend jusqu’au environ de 40 kW vers 18h.

Page 52 sur 130


3. Courbe de charge du Poste de la Faculté de Médecine
a. Départ A – Anciens Bâtiments (Médecine)
La figure suivante donne la courbe de charge du départ A allant vers les anciens bâtiments de
la faculté de Médecine.

Courbe de charge journalière départ A - Anciens Bâtiments


60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
11:00:00
11:40:00
12:20:00
13:00:00
13:40:00
14:20:00
15:00:00
15:40:00
16:20:00
17:00:00
17:40:00
18:20:00
19:00:00
19:40:00
20:20:00
21:00:00
21:40:00
22:20:00
23:00:00
23:40:00
00:20:00
01:00:00
01:40:00
02:20:00
03:00:00
03:40:00
04:20:00
05:00:00
05:40:00
06:20:00
07:00:00
07:40:00
08:20:00
09:00:00
09:40:00
10:20:00
Figure 30 : Courbe de charge journalière départ A – Anciens Bâtiments (Médecine)
La courbe de charge présente une fluctuation des charges alimentées (40kW – 55kW). On
remarque une légère chute de charge entre 16h et 20h jusqu’à atteindre un cumul de 25kW.

La courbe de charge donnant l’évolution des charges alimentées entre 9h et 18h est donnée ci-
après :

Courbe de charge du départ A - Anciens Bâtiments de Médecine


60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 31 : Courbe de charge départ A – Anciens Bâtiments Médecine entre 9h – 18h

Page 53 sur 130


Entre 9h et 18h, la charge alimentée varie avec une oscillation des charges alimentées à des
heures aléatoires. La puissance des charges connectées à partir de ce départ varie entre 30 kW
et 60 kW.

b. Départ B – Anciens Bâtiments

La figure suivante donne la courbe de charge du départ B allant vers les anciens bâtiments de
la faculté de Médecine.

Courbe de charge journalière départ B - Anciens Bâtiments


90000
80000
70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
11:10:00
11:50:00
12:30:00
13:10:00
13:50:00
14:30:00
15:10:00
15:50:00
16:30:00
17:10:00
17:50:00
18:30:00
19:10:00
19:50:00
20:30:00
21:10:00
21:50:00
22:30:00
23:10:00
23:50:00
00:30:00
01:10:00
01:50:00
02:30:00
03:10:00
03:50:00
04:30:00
05:10:00
05:50:00
06:30:00
07:10:00
07:50:00
08:30:00
09:10:00
09:50:00
10:30:00
Figure 32 : Courbes de charge journalière départ B – Anciens Bâtiments (Médecine)

Comme pour la plupart des courbes de charge générées, cette courbe présente deux phases : une
phase avec une alimentation de charge modérée entre 18h et 7h du matin et une phase où la
charge est élevée entre 9h et 18h.

La courbe de charge donnant une évolution des charges entre 9h et 18h est donnée ci-après.

Page 54 sur 130


Courbe de charge du départ B - Anciens Bâtiments de Médecine
90000
80000
70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 33 : Courbe de charge départ B – Anciens Bâtiments Médecine entre 9h – 18h
La puissance globale dans cette faculté varie entre 40 kW et 80 kW. La courbe présente un
cumul de puissance élevé vers 11h et entre 15h et 17h (80 kW).

c. Nouveau Bâtiment Médecine

La courbe suivante donne la courbe de charge journalière du départ allant vers le nouveau
bâtiment de la faculté de Médecine.

Courbe de charge journalière Nouveau Bâtiment Médecine


20000
18000
16000
14000
12000
10000
8000
6000
4000
2000
0
11:00:00
11:40:00
12:20:00
13:00:00
13:40:00
14:20:00
15:00:00
15:40:00
16:20:00
17:00:00
17:40:00
18:20:00
19:00:00
19:40:00
20:20:00
21:00:00
21:40:00
22:20:00
23:00:00
23:40:00
00:20:00
01:00:00
01:40:00
02:20:00
03:00:00
03:40:00
04:20:00
05:00:00
05:40:00
06:20:00
07:00:00
07:40:00
08:20:00
09:00:00
09:40:00
10:20:00
11:00:00

Figure 34 : Courbe de charge journalière du Nouveau Bâtiment de la Médecine

La courbes de charge présente deux phases réparties comme suit :

 entre 7h et 19h : plusieurs pics de puissance sont notés dont le plus important atteint les
18 kW.

Page 55 sur 130


 entre 19h 30 et 6h : on note une faible utilisation des charges et la puissance cumulée
est autour de 1,5kW.

La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Courbe de charge Nouveau Bâtiment Médecine entre 9h - 18h


20000
18000
16000
14000
12000
10000
8000
6000
4000
2000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:10:00
11:25:00
11:40:00
11:55:00
12:10:00
12:25:00
12:40:00
12:55:00
13:10:00
13:25:00
13:40:00
13:55:00
14:10:00
14:25:00
14:40:00
14:55:00
15:10:00
15:25:00
15:40:00
15:55:00
16:10:00
16:25:00
16:40:00
16:55:00
17:10:00
17:25:00
17:40:00
17:55:00
Figure 35 : Courbe de charge Nouveau Bâtiment Médecine 9h – 18h
Cette courbe indique une utilisation plus ou moins constante des charges (entre 8 kW et 12 kW)
avec cependant quelques pics de puissance entre 11h et 12h puis vers 15h.

4. Courbes de charge du poste du Rectorat

La courbe suivante renseigne sur l’évolution des charges alimentées au niveau du poste du
Rectorat.

Courbe de charge journalière du Rectorat


12000

10000

8000

6000

4000

2000

0
13:10:00
13:50:00
14:30:00
15:10:00
15:50:00
16:30:00
17:10:00
17:50:00
18:30:00
19:10:00
19:50:00
20:30:00
21:10:00
21:50:00
22:30:00
23:10:00
23:50:00
00:30:00
01:10:00
01:50:00
02:30:00
03:10:00
03:50:00
04:30:00
05:10:00
05:50:00
06:30:00
07:10:00
07:50:00
08:30:00
09:10:00
09:50:00
10:30:00
11:10:00
11:50:00
12:30:00

Figure 36 : Courbe de charge journalière du Rectorat

Page 56 sur 130


Dans cette courbe on a deux phases : une première phase (17h – 7h) avec un cumul de puissance
variant entre 4 kW et 6 kW et une deuxième phase notée entre 7h et 17h et présentant un cumul
de puissance variant entre 6 kW et 10 kW.

La figure qui suit donne la courbe de charge au niveau du Rectorat obtenue entre 9h et 18h.

Courbe de charge du Rectorat entre 9h - 18h


12000

10000

8000

6000

4000

2000

0
09:00:00
09:20:00
09:40:00
10:00:00
10:20:00
10:40:00
11:00:00
11:20:00
11:40:00
12:00:00
12:20:00
12:40:00
13:00:00
13:20:00
13:40:00
14:00:00
14:20:00
14:40:00
15:00:00
15:20:00
15:40:00
16:00:00
16:20:00
16:40:00
17:00:00
17:20:00
17:40:00
18:00:00
Figure 37 : Courbe de charge du Rectorat entre 9h – 18h
Cette courbe présente deux périodes : une première période pratiquement constante tournant
autour de 6 kW (entre 9h et 12h) et une seconde période dont le cumul de puissance fluctue
entre 4,5 kW et 10 kW.

5. Courbes de charge de la Faculté des Sciences Economiques et de la Gestion

La figure suivante montre l’évolution de la courbe de charge journalière de la FASEG.

Courbe de charge journalière de la FASEG


70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
13:45:00
14:25:00
15:05:00
15:45:00
16:25:00
17:05:00
17:45:00
18:25:00
19:05:00
19:45:00
20:25:00
21:05:00
21:45:00
22:25:00
23:05:00
23:45:00
00:25:00
01:05:00
01:45:00
02:25:00
03:05:00
03:45:00
04:25:00
05:05:00
05:45:00
06:25:00
07:05:00
07:45:00
08:25:00
09:05:00
09:45:00
10:25:00
11:05:00
11:45:00
12:25:00
13:05:00

Figure 38 : Courbe de charge journalière de la FASEG

Page 57 sur 130


La courbe de charge journalière de la FASEG montre deux périodes d’évolutions des charges
connectées au réseau : une première période entre 20h et 7h où les charges connectées ont une
puissance cumulée autour de 20 kW, une seconde période entre 7h à 20h où on note une
croissance d’abord des charges qui se stabilise vers 10h à environ 50 kW puis une décroissance
vers 14h.

La figure suivante donne l’évolution de la courbe de charge de la FASEG entre 9h et 18h.

Courbe de charge de la FASEG entre 9h - 18h


70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 39 : Courbe de charge de la FASEG entre 9h – 18h

La courbe ci-dessus montre un cumul de puissance compris entre 40 kW et 50kW entre 9h et


13h puis décroît pour fluctuer entre 30kW et 40kW entre 14h et 18h.

6. Courbes de charge des postes de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques


a. Décanat – FSJP

La figure suivante montre l’évolution de la courbe de charge journalière du poste Décanat de la


FSJP

Page 58 sur 130


Courbe de charge journalière Décanat - FSJP
50000
45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
12:45:00
13:25:00
14:05:00
14:45:00
15:25:00
16:05:00
16:45:00
17:25:00
18:05:00
18:45:00
19:25:00
20:05:00
20:45:00
21:25:00
22:05:00
22:45:00
23:25:00
00:05:00
00:45:00
01:25:00
02:05:00
02:45:00
03:25:00
04:05:00
04:45:00
05:25:00
06:05:00
06:45:00
07:25:00
08:05:00
08:45:00
09:25:00
10:05:00
10:45:00
11:25:00
12:05:00
Figure 40 : Courbes de charge journalière Décanat – FSJP
Cette courbe présente deux phases : une phase avec un cumul de charge faible entre 20h et 7h
(10kW – 15kW), et une phase avec un cumul relativement élevé entre 8h et 17h (25kW –
45kW).

La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Courbe de charge FSJP - Décanat entre 9h - 18h


50000
45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 41 : Courbe de charge de la FSJP – Décanat entre 9h – 18h


La courbe ci-dessus montre un cumul de puissance compris entre 30 kW et 45 kW entre 9h et
17h puis décroît jusqu’à atteindre un cumul de 25 kW vers les 18h.

Page 59 sur 130


b. Nouveau Bâtiment – FSJP

La figure suivante montre l’évolution de la courbe de charge journalière du poste du Nouveau


Bâtiment de la FSJP.

Courbe de charge journalière du Nouveau Bâtiment de la FSJP


50000
45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
14:15:00
14:55:00
15:35:00
16:15:00
16:55:00
17:35:00
18:15:00
18:55:00
19:35:00
20:15:00
20:55:00
21:35:00
22:15:00
22:55:00
23:35:00
00:15:00
00:55:00
01:35:00
02:15:00
02:55:00
03:35:00
04:15:00
04:55:00
05:35:00
06:15:00
06:55:00
07:35:00
08:15:00
08:55:00
09:35:00
10:15:00
10:55:00
11:35:00
12:15:00
12:55:00
13:35:00
Figure 42 : Courbes de charge journalière du Nouveau Bâtiment - FSJP
Cette courbe présente deux phases : une phase avec une alimentation de charge modérée entre
20h et 7h du matin (autour de 10 kW) et une phase où la charge est élevée entre 9h et 19h (entre
25 kW et 45 kW).

La courbe de charge donnant une évolution des charges entre 9h et 18h est donnée ci-après.

Courbe de charge Nouveau Bâtiment de la FSJP entre 9h - 18h


50000
45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 43 : Courbe de charge de la FSJP – Nouveau Bâtiment entre 9h – 18h

Page 60 sur 130


La courbe ci-dessus montre un cumul de puissance compris entre 20 kW et 35 kW entre 9h et
13h puis croît pour fluctuer entre 30kW et 45kW entre 14h et 18h.

7. Courbes de charge du poste de l’UCAD II

La figure suivante montre l’évolution de la courbe de charge journalière du poste de l’UCADII.

Courbe de charge journalière du poste de l'UCAD II


70000

60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
09:50:00
10:30:00
11:10:00
11:50:00
12:30:00
13:10:00
13:50:00
14:30:00
15:10:00
15:50:00
16:30:00
17:10:00
17:50:00
18:30:00
19:10:00
19:50:00
20:30:00
21:10:00
21:50:00
22:30:00
23:10:00
23:50:00
00:30:00
01:10:00
01:50:00
02:30:00
03:10:00
03:50:00
04:30:00
05:10:00
05:50:00
06:30:00
07:10:00
07:50:00
08:30:00
09:10:00
Figure 44 : Courbes de charge journalière du Poste de l’UCAD II
Comme dans la plupart des courbes étudiées, cette courbe présente une période avec un cumul
de puissance faible entre 18h 30 et 8h (autour de 20 kW) puis une période avec une
consommation assez élevée entre 8h et 17h (autour de 50 kW avec quelques pics de puissance).

La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Courbe de charge du poste de l'UCAD II entre 9h - 18h


70000
60000
50000
40000
30000
20000
10000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 45 : Courbe de charge du poste de l’UCAD II entre 9h – 18h

Page 61 sur 130


Entre 9h et 17h on note un cumul de puissance compris dans la fourchette 40 kW et 65 kW. A
partir de 17h les charges alimentées par ce poste diminuent jusqu’à atteindre les 20 kW vers
18h.

8. Courbes de charge du poste de l’Odontologie (Institut Dentaire, Office du Bac,


Grand amphi Fac Médecine)

La figure suivante montre l’évolution de la charge journalière du poste de l’Odontologie. Ce


poste prend en charge l’Odontologie (Institut Dentaire), l’Office du Bac et le Grand amphi de
la Faculté de Médecine.

Courbe de charge journalière de l'Odontologie


45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
11:25:00
12:05:00
12:45:00
13:25:00
14:05:00
14:45:00
15:25:00
16:05:00
16:45:00
17:25:00
18:05:00
18:45:00
19:25:00
20:05:00
20:45:00
21:25:00
22:05:00
22:45:00
23:25:00
00:05:00
00:45:00
01:25:00
02:05:00
02:45:00
03:25:00
04:05:00
04:45:00
05:25:00
06:05:00
06:45:00
07:25:00
08:05:00
08:45:00
09:25:00
10:05:00
10:45:00
Figure 46 : Courbes de charge journalière de l’Odontologie

On note au niveau de cette courbe deux tendances : une première présentant un niveau de charge
élevé entre 8h et 18h (entre 20kW et 35 kW avec un pic de puissance vers 11h), une deuxième
partie avec un niveau de charge modéré entre 20h et 7h (au tour de 10kW).

La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Page 62 sur 130


Courbe de charge Odontologie entre 9h - 18h
45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 47 : Courbe de charge de l’Odontologie entre 9h – 18h
La courbe ci-dessus présente des fluctuations des charges entre 9h et 18h. Elle montre un cumul
de puissance compris entre 20 kW et 35 kW. Un pic de puissance de 40 kW est noté vers 11h.

9. Courbes de charge de l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP)


a. ESP – Poste informatique

La figure suivante montre l’évolution de la courbe de charge journalière du poste de l’ESP à


proximité du département informatique.

Courbe de charge journalière du poste ESP - Informatique


60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
11:25:00
12:05:00
12:45:00
13:25:00
14:05:00
14:45:00
15:25:00
16:05:00
16:45:00
17:25:00
18:05:00
18:45:00
19:25:00
20:05:00
20:45:00
21:25:00
22:05:00
22:45:00
23:25:00
00:05:00
00:45:00
01:25:00
02:05:00
02:45:00
03:25:00
04:05:00
04:45:00
05:25:00
06:05:00
06:45:00
07:25:00
08:05:00
08:45:00
09:25:00
10:05:00
10:45:00

Figure 48 : Courbes de charge journalière du poste de l’ESP – Informatique

Page 63 sur 130


Au niveau de cette courbe on note un niveau de charge relativement faible entre 21h et 7h (10
kW). Entre 7h et 17h le cumul de puissance des charges alimentées croît pour ensuite osciller
entre les valeurs 35 kW et 50 kW avant de chuter vers 20h (10kW).

La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Courbe de charge Poste ESP-Info entre 9h - 18h


60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 49 : Courbe de charge de l’ESP – Informatique entre 9h – 18h

Cette courbe présente une évolution du cumul des charges pratiquement constant (autour de 40
kW).

b. ESP – Poste Ateliers


La figure suivante montre l’évolution de la courbe de charge journalière du poste de l’ESP à
proximité des ateliers, des départements génie mécanique et génie électrique.

Courbe de charge journalière ESP - Atelier


70000

60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
10:30:00
11:10:00
11:50:00
12:30:00
13:10:00
13:50:00
14:30:00
15:10:00
15:50:00
16:30:00
17:10:00
17:50:00
18:30:00
19:10:00
19:50:00
20:30:00
21:10:00
21:50:00
22:30:00
23:10:00
23:50:00
00:30:00
01:10:00
01:50:00
02:30:00
03:10:00
03:50:00
04:30:00
05:10:00
05:50:00
06:30:00
07:10:00
07:50:00
08:30:00
09:10:00
09:50:00

Figure 50 : Courbes de charge journalière du poste de l’ESP – Ateliers

Page 64 sur 130


Dans cette courbe, les charges évoluent entre 10h 30 et 18h passant de 30 kW à 60 kW. A partir
de 18h elles décroissent puis s’annulent entre 00h et 7h 30 avant de revenir pour atteindre les
50 kW.
La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Courbe de charge poste ESP-Atelier entre 9h - 18h


70000

60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 51 : Courbe de charge de l’ESP – Atelier entre 9h – 18h

Le cumul de puissance au niveau de ce poste tourne autour de 50 kW. On note cependant une
baisse de ce cumul entre 10h 30 et 13h (30 kW) puis une évolution vers la valeur de 50 kW.

10. Courbe de charge du poste de l’ENSEPT

La figure suivante montre l’évolution de la courbe de charge journalière du poste de l’ENSEPT.

Courbe de charge journalière de l'ENSEPT


120000

100000

80000

60000

40000

20000

0
13:15:00
13:55:00
14:35:00
15:15:00
15:55:00
16:35:00
17:15:00
17:55:00
18:35:00
19:15:00
19:55:00
20:35:00
21:15:00
21:55:00
22:35:00
23:15:00
23:55:00
00:35:00
01:15:00
01:55:00
02:35:00
03:15:00
03:55:00
04:35:00
05:15:00
05:55:00
06:35:00
07:15:00
07:55:00
08:35:00
09:15:00
09:55:00
10:35:00
11:15:00
11:55:00
12:35:00

Figure 52 : Courbes de charge journalière du poste de l’ESEPT

Page 65 sur 130


Dans cette courbe, on note un cumul de puissance variant entre 40 kW et 60 kW entre 18h et
8h.A partir de 8h on note une augmentation des charges qui atteignent les 100 kW environ entre
10h et 11h puis oscillent entre 60 kW et 80 kW.
La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Courbe de charge de l'ENSEPT entre 9h - 18h


120000

100000

80000

60000

40000

20000

0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 53 : Courbe de charge de l’ESEPT entre 9h – 18h
Le cumul de puissance au niveau de ce poste tourne autour de 80 kW. On note cependant une
augmentation de ce cumul entre 9h et 10h 30 vers les 100 kW puis une baisse entre 16h et 18h
vers les 60 kW.

11. Courbes de Charge du poste de la Bibliothèque Universitaire


a. Courbes de charges de la Climatisation Centrale

La figure suivante montre l’évolution de la courbe de charge journalière du départ du poste de


la BU alimentant la Climatisation Centrale.

Page 66 sur 130


Courbe de charge journalière de la BU - Climatisation Centrale
50000
45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
09:30:00
10:10:00
10:50:00
11:30:00
12:10:00
12:50:00
13:30:00
14:10:00
14:50:00
15:30:00
16:10:00
16:50:00
17:30:00
18:10:00
18:50:00
19:30:00
20:10:00
20:50:00
21:30:00
22:10:00
22:50:00
23:30:00
00:10:00
00:50:00
01:30:00
02:10:00
02:50:00
03:30:00
04:10:00
04:50:00
05:30:00
06:10:00
06:50:00
07:30:00
08:10:00
08:50:00
Figure 54 : Courbes de charge journalière de la Climatisation Centrale

La courbe suivante représente la courbe de charge journalière des trois centrales assurant la
climatisation au niveau de la bibliothèque universitaire. On note une déconnexion des charges
entre 12h 45 et 14h 25 puis entre 17h 15 et 7h 10. Cette absence de charge coïncide avec les
heures pendant lesquelles les bureaux à climatiser sont inoccupés. Une enquête sur place
indique que la Climatisation Centrale n’est connectée au réseau qu’aux heures de pointes.

La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Courbe de charge de la Climatisation Centrale entre 9h - 18h


18000
16000
14000
12000
10000
8000
6000
4000
2000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00

Figure 55 : Courbe de charge de la Climatisation Centrale (BU) entre 9h – 18h

Page 67 sur 130


Cette courbe décrit l’évolution des charges au niveau de la climatisation centrale. Elle montre
que les charges sont déconnectées pendant les heures de pause et de descente. Le cumul de
puissances peut atteindre les 16 kW.

b. Courbe de charge de la Bibliothèque Universitaire et de l’EBAD (Autres charges)

La figure suivante donne l’évolution de la courbe de charge journalière du poste de la


Bibliothèque Universitaire.

Courbe de charge journalière de la B.U et de l'EBAD


60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
10:00:00
10:40:00
11:20:00
12:00:00
12:40:00
13:20:00
14:00:00
14:40:00
15:20:00
16:00:00
16:40:00
17:20:00
18:00:00
18:40:00
19:20:00
20:00:00
20:40:00
21:20:00
22:00:00
22:40:00
23:20:00
00:00:00
00:40:00
01:20:00
02:00:00
02:40:00
03:20:00
04:00:00
04:40:00
05:20:00
06:00:00
06:40:00
07:20:00
08:00:00
08:40:00
09:20:00
Figure 56 : Courbes de charge journalière de la Bibliothèque Universitaire et de l’EBAD
La courbe suivante représente la courbe de charge journalière de toutes les charges existantes
au niveau de la bibliothèque universitaire excepté la climatisation centrale. On note, au niveau
de cette courbe un cumul de puissance élevé entre 10h et 20h (entre 50 kW et 55 kW) avec
cependant une baisse de puissance entre 12h et 14h (autour de 35 kW) puis entre 17h et 20h (au
environ de 40 kW). Le cumul de la puissance descend jusqu’à atteindre les valeurs 10 kW à 15
kW entre 20h et 5h du matin pour ensuite grimper à nouveau.

La courbe suivante présente l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Page 68 sur 130


Courbe de charge de la B.U entre 9h - 18h
60000

50000

40000

30000

20000

10000

0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 57 : Courbe de charge de la BU et de l’EBAD entre 9h – 18h

L’évolution de cette courbe montre un cumul de puissance compris entre 40 kW et 60 kW. Il y


a cependant une baisse de ce cumul entre 12h 30 et 14h 30 (30 k W – 38 k W).

12. Courbe de charge de l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN)

La figure suivante donne l’évolution de la courbe de charge journalière du poste de l’IFAN.

Courbe de charge journalière IFAN


45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
17:30:00
18:10:00
18:50:00
19:30:00
20:10:00
20:50:00
21:30:00
22:10:00
22:50:00
23:30:00
00:10:00
00:50:00
01:30:00
02:10:00
02:50:00
03:30:00
04:10:00
04:50:00
05:30:00
06:10:00
06:50:00
07:30:00
08:10:00
08:50:00
09:30:00
10:10:00
10:50:00
11:30:00
12:10:00
12:50:00
13:30:00
14:10:00
14:50:00
15:30:00
16:10:00
16:50:00

Figure 58 : Courbes de charge journalière de l’IFAN


On constate au niveau de la courbe deux niveaux de puissance : un premier entre 19h et 8h
tournant autour de 10 kW et un deuxième entre 8h et 19h dont la puissance est comprise entre
25 kW et 40 kW.

La figure suivante donne l’évolution des charges entre 9h et 18h.

Page 69 sur 130


Courbe de charge IFAN entre 9h - 18h
45000
40000
35000
30000
25000
20000
15000
10000
5000
0
09:00:00
09:15:00
09:30:00
09:45:00
10:00:00
10:15:00
10:30:00
10:45:00
11:00:00
11:15:00
11:30:00
11:45:00
12:00:00
12:15:00
12:30:00
12:45:00
13:00:00
13:15:00
13:30:00
13:45:00
14:00:00
14:15:00
14:30:00
14:45:00
15:00:00
15:15:00
15:30:00
15:45:00
16:00:00
16:15:00
16:30:00
16:45:00
17:00:00
17:15:00
17:30:00
17:45:00
18:00:00
Figure 59 : Courbe de charge du poste de l’IFAN entre 9h – 18h

Dans cette courbe, on note un cumul de puissance pratiquement constant évoluant autour de 30
kW entre 9h et 12h puis une légère décroissance pour atteindre les 25 kW entre 12h et 14h. La
courbe croît pour ensuite fluctuer entre 30 kW et 40 kW (entre 15h et 18h).

Le tableau suivant fournit les pics de puissance enregistrés ainsi que l’énergie relevée pour
chaque faculté, institut ou service entre 09h et 18h.

Page 70 sur 130


Facultés / Instituts / Services Départs Pic de Puissance (Watt) Energie (Wh)
Faculté des Lettres et des Anc. Bâtiments 81840
792516
Sciences Humaines Nouv. Bâtiment 34164
Amphis Com. 38857
Faculté des Sciences et Sc. Naturelle 112480
1570364
Techniques Décanat 72983
Nouv. Bâtiment 29609
Départ A 55257
Faculté de Médecine Départ B 81711 1046768
Nouv. Bâtiment 17473
Rectorat Rectorat 9587 61325
Faculté des Sciences
FASEG 58465 403869
Economiques et de Gestion
Faculté des Sciences Juridiques Décanat 44782
580421
et Politiques Nouv. Bâtiment 43782
UCAD II UCAD II 63754 438664
Odontologie Odontologie 39181 266714
ESP-Informatique 49156
ESP 765860
ESP-Atelier 59379
ENSEPT ENSEPT 97828 716407
Bibliothèque Universitaire et Clim. Centrale 46968
308080
EBAD BU et EBAD 56683
IFAN IFAN 40158 282926
Tableau 1 : Pic de puissance et énergie enregistrés par poste

IV. Profil de consommation d’énergie

Il s’agira dans cette partie de générer le profil de consommation annuelle d’énergie en partant
des données mensuelles, de faire des projections sur 15 ans en se basant sur les consommations
annuelles des années passées. Les enregistrements faits avec l’analyseur de réseau donnent le
profil de consommation énergétique par pas de cinq (05) minutes (modifiable selon le
paramétrage). Ainsi les données obtenues pour une durée de 24h ne suffiront pas pour avoir un
aperçu sur la consommation mensuelle ou annuelle d’énergie.

Page 71 sur 130


L’exploitation des factures d’électricité des compteurs existants pourront permettre de générer
le profil de consommation d’énergie (annuelle et sur 15 ans) de l’université. Au niveau du
campus pédagogique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), nous avons sept
(07) points de comptage de la consommation énergétique concernés par le présent projet. Ces
points de comptage ainsi que la répartition des postes au niveau du comptage sont listés dans le
tableau suivant :

Répartitions des Facultés,


Police
Point de Comptage instituts ou services pris en
d’abonnement
compte
Médicine, FLSH, BU, EBAD,
Poste Faculté Médecine 100F003751
FST, FSJP, IFAN
Rectorat, Maison Universitaire,
Poste Rectorat Universitaire 100F007741
Agence Comptable
Poste Institut Dentaire Odontologie
100F010124
(Odontologie)
ENSEPT
Poste ENSEPT 100F286367
FASEG
Poste FASEG 1000700134
UCAD II
Poste UCAD II 1000300014
ESP
Poste ESP 100F009667
Tableau 2 : Répartition des facultés, instituts ou services suivant les points de comptage
Les factures d’électricité des quatre années précédentes (2013, 2014, 2015 et 2016) sont
disponibles. Ces factures seront exploitées afin de déterminer le profil de consommation
annuelle d’énergie de l’UCAD et de faire des projections sur les 15 prochaines années.

a. Profil de consommation annuelle d’énergie

Le profil de consommation annuelle d’énergie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar


(UCAD) sera généré pour l’année 2016. Les données obtenues pour cette année sont présentées
dans le tableau suivant :

Page 72 sur 130


Energie Energie Energie Energie Energie Energie Energie
Total
Compteur N° Compteur N° Compteur N° Compteur N° Compteur N° Compteur N° Compteur N°
énergie
100F003751 100F007741 100F010124 100F286367 1000700134 1000300014 100F009667
(kWh)
(kWh) (kWh) (kWh) (kWh) (kWh) (kWh) (kWh)
Janvier 291283 7557 10302 29564 24134 32028 100811 495679
Février 237337 7008 12274 20006 21929 17210 76440 392204
Mars 284878 5767 12296 28082 26508 15964 95765 469260
Avril 198626 5237 7696 28941 17825 16451 67168 341944
Mai 208342 6450 7709 28828 19486 18609 62650 352074
Juin 248491 6463 10238 33874 22050 45781 78497 445394
Juillet 301854 5317 10769 37204 24481 32043 88228 499896
Août 381480 4100 13931 41708 31059 33292 104363 609933
Septembre 474899 4320 13587 49423 37782 44541 108444 732996
Octobre 355766 10221 11604 45161 28596 27983 65743 545074
Novembre 368527 4581 9270 46533 32639 32315 74338 568203
Décembre 418516 5715 11739 47041 36357 38149 100452 657969
Total énergie
consommée
3769999 72736 131415 436365 322846 354366 1022899 6110626
par compteur
(kWh)
Tableau 3 : Profil de consommation de l’année 2016

Page 73 sur 130


A partir du total d’énergie consommée mensuellement, le profil de consommation annuelle
d’énergie est tracé. La figure suivante donne le profil de consommation annuelle d’énergie
(pour l’année 2016).

Profil de consommation annuelle d'énergie


800000
700000
600000
500000
400000
300000
200000
100000
0

Figure 60 : Courbe de consommation annuelle en énergie


La courbe montre une consommation énergétique modérée en début d’année (35 kW – 50 kW).
Une augmentation de la consommation énergétique est observée à partir du mois de juin pour
atteindre des valeurs relativement grandes au mois de septembre puis rechute vers le mois de
décembre.

A l’UCAD, les années scolaires ont connu des perturbations considérables durant ces dernières
années. Ce qui a affecté plus ou moins le temps d’occupations des facultés et services. Au regard
du profil de consommation d’énergie de l’année 2016, on note une faible consommation
énergétique durant les mois d’avril, de mai et de juin. Ceci peut être interprété par le fait que
les bâtiments administratifs n’étaient pas totalement occupés durant cette période. En effet,
depuis quelques années l’UCAD peine à trouver une année scolaire équilibrée où l’ouverture et
la fermeture des différentes facultés se font simultanément.

b. Profil de consommation pour les 15 prochaines années

Comme pour le profil de consommation annuelle d’énergie, la projection de la consommation


énergétique pour les 15 prochaines années sera déterminée en exploitant les factures des quatre
années passées.

Page 74 sur 130


Le tableau suivant donne les valeurs de la consommation annuelle de 2013, 2014, 2015 et 2016.

Années 2013 2014 2015 2016


Consommation
5 887 095 5 886 187 5 945 910 6 110 626
(kWh)
Tableau 4 : Consommation annuelle en énergie

A partir de ces consommations énergétiques, une projection pour les 15 prochaines années sera
faite. Les quatre valeurs sont plus ou moins linéairement liées par une relation affine de la forme
y = ax+b. Les constantes a et b trouvées permettront de générer les valeurs énergétiques des
années suivantes.

La figure suivante donne l’évolution de la consommation énergétique pour les 15 prochaines


années.

Consommation énergiétique pour les 15 prochaines années


8000000
7000000
6000000
5000000
4000000
3000000
2000000
1000000
0
2013 2015 2017 2019 2021 2023 2025 2027 2029 2031 2032

Figure 61 : Evolution de la consommation énergétique des 15 prochaines années


Cette figure présente une progression linéaire de la consommation énergétique de l’UCAD. Elle
indique qu’en 2032 (15 ans partant de 2017) la consommation annuelle d’énergie sera de
7265508 kWh, soit 1.19 fois celle obtenue en 2016. Ces projections sont basées sur les réalités
existantes et notées des quatre dernières années. Elles gardent d’ailleurs toutes les propriétés de
l’évolution de la consommation énergétique fournie par les factures des années précédentes.

Ces projections semblent fiables et seront certaines si toutefois des mesures d’efficacité
énergétique ne sont pas prises. Ces mesures prioriseront l’utilisation de matériels électriques
non énergivores au détriment de l’existant. Elles viseront à améliorer les factures ainsi qu’à
l’utilisation rationnelle de l’énergie.

Page 75 sur 130


V. Les espaces (superficies) disponibles

La mesure des surfaces disponibles au niveau des bâtiments a été faite à l’aide d’un GPS de
type Etrex 10 de marque GARMIN. Ont été relevées les surfaces au niveau des toitures pour
chaque bâtiment concerné. Certains obstacles comme les ombrages créés par des murs élevés,
les installations implantées sur les toitures ont été pris en compte. Les ombrages causés par les
arbres n’ont pas été considérés du fait que les branches en question seront taillées à la demande
des installateurs. Toutefois des levés de masques devront être effectués avant de procéder aux
installations afin de s’assurer de la surface réellement exploitable au niveau des différents
édifices.

Le tableau suivant donne les surfaces disponibles pour chaque site.

Surfaces toitures totales relevées


Facultés / Instituts / services
(m²)

Faculté des Lettres et des Sciences Humaines 3390

Faculté des Sciences Techniques 5278

Faculté de Médecine 3215

Rectorat 570

Faculté des Sciences Economiques et de Gestion 2040

Faculté des Sciences Juridiques et Politiques 5113

UCAD II 5834

Odontologie 1900

ESP 7200

ENSEPT 2788

Bibliothèque Universitaire et EBAD 6467

IFAN 1816

Tableau 5 : Surfaces des toitures relevées (disponibles)


Il est à noter qu’au niveau de chaque faculté / institut / service, il existe un espace requis pour
abriter les autres composants des centrales (blocs / armoires, onduleurs, …).

Page 76 sur 130


VI. Dimensionnement des composants des centrales

Dans cette partie, les composants des centrales photovoltaïques seront déterminés d’abord à
partir des données recueillies sur site (courbes de charges et profil de consommation
énergétiques) puis à partir des surfaces des toitures disponibles.

Les résultats obtenus à partir des courbes de charges et des profils de consommation d’énergie
permettent de dimensionner les centrales photovoltaïques destinées à alimenter la totalité des
charges de 09h à 18h. Cependant, les sites en questions peuvent ne pas disposer de surface
nécessaire pour accueillir le champ photovoltaïque. De même il n’est considéré, dans cette
étude, que les surfaces des toitures des facultés / instituts / services ciblés pour abriter ces
champs photovoltaïques.

Il s’impose alors de procéder à un second dimensionnement suivant les surfaces disponibles.


L’énergie produite pour chaque site dont la surface disponible est inférieure à celle nécessaire
(calculée) n’est plus suffisante pour alimenter l’ensemble des charges existantes. Il sera alors
inévitable d’exclure certaines charges de la production solaire.

Néanmoins, l’objectif premier qui est de réduire de manière substantielle les factures
d’électricité sera atteint.

Il sera considéré, lors du dimensionnement, les paramètres suivants :

 L’irradiation journalière du site (I) : au Sénégal, l’irradiation est comprise entre 4,5
et 5,8 kWh/m²/jour. La région de Dakar reçoit une énergie d’irradiation journalière
globale supérieure à la moyenne (5,15 kWh/m²/jour). (Source : Senegal -energies.com).
La valeur I = 5,5 kWh/m²/jour sera considérée dans les calculs.
 Coefficient de correction du système (Kc) : le coefficient Kc prend en compte
l’incertitude météorologique, l’inclinaison non corrigée des modules, la non optimalité
du point de fonctionnement des modules (poussières, vieillissement), le rendement des
régulateurs et des onduleurs et les pertes dans les câbles et les connexions. Il est compris
entre 0,56 et 0,78. Pour une mini-centrale photovoltaïque sans parc de batteries de
stockage le coefficient Kc est souvent pris égal à 0,65.
 Coefficient de majoration de puissance (K) : le pic de puissance obtenu est multiplié
par un coefficient de majoration pour déterminer la puissance optimale des onduleurs.
Ce coefficient dépend en partie du type de charge à alimenter, de leurs courants de

Page 77 sur 130


démarrage, de leurs courants nominaux et surtout de leur coefficient de simultanéité.
On estime la valeur du coefficient égale à 1,15 ;
 Puissance d’un module : pour cette étude, on utilisera des modules de puissance
unitaire 300 Wc ;
 Surface d’un module : on prend la surface d’un module de 300 Wc égale à 1,940352
m² ;
 Surface occupée par un module (S) : la distance entre rangées est en général comprise
entre 0,7 et 1 m. En tenant compte de l’inclinaison des modules à 15° vers le sud et de
leur surface, la surface occupée par module de dimensions 1956 x 992 mm est égale à
sa surface (1,94 m²) multipliée par 1,43 (calculé). Ainsi un module occupe, après
installation, une surface S = 2,7747 m². La figure suivante donne une illustration des
surfaces.

Figure 62 : Surface occupée par module


a. Formules de dimensionnement des composants des centrales

Page 78 sur 130


Les composants qui constituent les centrales photovoltaïques sont choisis suivants des
méthodes de calculs précises. Le choix de chaque composant est intrinsèquement lié aux
paramètres des autres composants. Ainsi les paramètres capitaux sont déterminés comme suit :

 La puissance du champ de panneaux photovoltaïques

Elle est donnée par la formule suivante :

𝐄 𝐗 𝟏𝟎𝟎𝟎
Pc = ; où
𝐈 𝐗 𝐊𝐜

Pc = puissance du champ photovoltaïque en watt crête (Wc) ;

E = énergie consommée de 9h à 18h (fonctionnement quotidien) par la faculté / institut / service


(kWh/jour) ;

1000 : pour ramener la puissance calculée en watt crête : (unité = W/m²) ;

I = irradiation moyenne journalière du site (kWh/m²/jour) ;

Kc = coefficient de correction.

 La puissance de l’onduleur

Partant du pic de puissance (P), on calcule la puissance de(s) l’onduleur(s) comme suit :

Po = K x P ; où

Po = puissance de(s) l’onduleur(s) ;

K = coefficient de majoration de puissance ;

P = pic de puissance noté dans le réseau entre 9h et 18h.

NB : les puissances des onduleurs seront directement générées à partir du logiciel de


dimensionnement SUNNY DESIGN III.

 Nombre de modules photovoltaïques

Le nombre de modules est donné par la formule suivante :

𝐏𝐜
N= ; où
𝟑𝟎𝟎

N = nombre de modules ;

Page 79 sur 130


Pc : puissance crête du champ photovoltaïque calculée.

 Surface nécessaire pour abriter le champ photovoltaïque

Elle est donnée par la formule suivante :

S = N x 2,7747 ; où

S = surface nécessaire pour abriter le champ photovoltaïque ;

N = nombre de modules photovoltaïques.

b. Dimensionnement à partir des courbes de charges et des profils de


consommation

Le dimensionnement se fera en utilisant la consommation énergétique journalière enregistrée


entre 9h et 18h ainsi que le pic de puissance.

Le tableau suivant fournit les pics de puissance enregistrés ainsi que l’énergie pour chaque
faculté / institut / service entre 09h et 18h.

Facultés / Instituts / Services Départs Pic de Puissance (Watt) Energie (Wh)


Faculté des Lettres et des Anc. Bâtiments 81840
792516
Sciences Humaines Nouv. Bâtiment 34164
Amphis Com. 38857
Faculté des Sciences et Sc. Naturelle 112480
1570364
Techniques Décanat 72983
Nouv. Bâtiment 29609
Départ A 55257
Faculté de Médecine Départ B 81711 1046768
Nouv. Bâtiment 17473
Rectorat Rectorat 9587 61325
Faculté des Sciences
FASEG 58465 403869
Economiques et de Gestion
Faculté des Sciences Juridiques Décanat 44782
580421
et Politiques Nouv. Bâtiment 43782
UCAD II UCAD II 63754 438664
Odontologie Odontologie 39181 266714

Page 80 sur 130


ESP-Informatique 49156
ESP 765860
ESP-Atelier 59379
ENSEPT ENSEPT 97828 716407
Bibliothèque Universitaire et Clim. Centrale 46968
308080
EBAD BU et EBAD 56683
IFAN IFAN 40158 282926
Tableau 6 : Pic de puissance et énergie enregistrés par poste
En utilisant les données du tableau ci-dessus et en appliquant les formules décrites en a°), on
obtient le tableau suivant :

Puissance crête Nombre de Surface


Facultés / Instituts / Services totale (Wc) modules (de 300 nécessaire (m²)
Wc)
Faculté des Lettres et des
221683 739 2051
Sciences Humaines (FLSH)
Faculté des Sciences et
439263 1464 4063
Techniques (FST)

Faculté de Médecine 292803 976 2709

Rectorat 17154 57 159


Faculté des Sciences
Economiques et de Gestion 112971 377 1045
(FASEG)
Faculté des Sciences
Juridiques et Politiques 162356 541 1502
(FSJP)
UCAD II 122704 409 1135

Odontologie 74606 249 691

ESP 214227 714 1982

ENSEPT 200394 668 1854


Bibliothèque Universitaire et
86177 288 798
EBAD

IFAN 79141 264 732


Tableau 7 : Récapitulation du dimensionnement pour chaque faculté / institut / service
Le tableau suivant présente une comparaison des surfaces nécessaires et celles disponibles pour
chaque faculté / institut / service.

Page 81 sur 130


Facultés / Instituts / Services Surfaces nécessaires (m²) Surfaces disponibles (m²)
Faculté des Lettres et des 3390
2051
Sciences Humaines (FLSH)
Faculté des Sciences et 5278
4063
Techniques (FST)
Faculté de Médecine 2709 3215

Rectorat 159 570


Faculté des Sciences
Economiques et de Gestion 1045 2040
(FASEG)
Faculté des Sciences
Juridiques et Politiques 1502 5113
(FSJP)
UCAD II 1135 5834

Odontologie 691 1900


ESP 1982 7200
ENSEPT 1854 2788
Bibliothèque Universitaire et
798 6467
EBAD
IFAN 732 1816
Tableau 8 : Comparaison des surfaces nécessaires et disponibles
Le tableau ci-dessus montre que toutes les facultés ont les surfaces nécessaires pour abriter les
champs photovoltaïques. Toutes ces facultés seront entièrement autonomes en énergie solaire
de 9h à 18h.

Page 82 sur 130


c. Etat récapitulatif du dimensionnement des centrales solaires photovoltaïques

Le tableau suivant expose les résultats issus du dimensionnement des composants des
différentes centrales.

Puissance Nbre de Taille du Energie Puissance


Facultés / Instituts /
crête totale modules champ produite totale des
Services
(Wc) (m²) (Wh) onduleurs (kW)
Faculté des Lettres et
des Sciences 221683 739 2051 792516 8 x 25
Humaines (FLSH)
Faculté des Sciences et 15 x 25 + 1 x
439263 1464 4063 1570364
Techniques (FST) 2.5
10 x 25 + 1 x
Faculté de Médecine 292803 976 2709 1046768
1.5
Rectorat 17154 57 159 61325 1 x 20
Faculté des Sciences
Economiques et de 112971 377 1045 403869 4 x 25
Gestion (FASEG)
Faculté des Sciences
Juridiques et 162356 541 1502 580421 7 x 20 + 1x 1.5
Politiques (FSJP)
UCAD II 122704 409 1135 438664 4 x 25 + 1x 5

Odontologie 74606 249 691 266714 3 x 20 + 1x 2.5

ESP 214227 714 1982 765860 9 x 20 + 2x 1.5

ENSEPT 200394 668 1854 716407 7 x 25


Bibliothèque
86177 288 798 308080 3 x 25
Universitaire et EBAD

IFAN 79141 264 732 282926 3 x 25


54 x 25 + 20 x
TOTAL 2 023 479 6746 18721 7 233 914 20 + 1 x 5 + 2 x
2.5 + 4 x 1.5
Tableau 9 : Tableau récapitulatif du dimensionnement
NB : 54 x 25 + 20 x 20 + 1 x 5 + 2 x 2,5 + 4 x 1,5 signifie 54 onduleurs de 25 kW, 20
onduleurs de 20 kW, 1 onduleur de 5 kW, 2 onduleurs de 2,5 kW et 4 onduleurs de 1,5 kW.
Le choix de la puissance des onduleurs est fait grâce au logiciel de dimensionnement SUNNY
DESIGN 3. Les résultats du dimensionnement sont présentés en ANNEXE.

Page 83 sur 130


VII. Réductions attendues en termes d’énergies et d’émission de Gaz à Effet de
Serre (GES)

Le but de ce projet est de favoriser l’utilisation de systèmes solaires photovoltaïques comme


source d’énergie électrique au détriment de la source conventionnelle dans le but de régler une
préoccupation du gouvernement à trouver une solution aux factures d’électricité impayées.
L’objectif est donc de réduire considérablement l’énergie consommée provenant de la source
conventionnelle afin de limiter les factures d’électricité voir même les charges de
fonctionnement.

Dans cette partie, il sera question de montrer l’aspect d’économie d’énergie et environnemental
du projet c’est-à-dire le bénéfice réalisé annuellement en terme d’énergie ainsi que la réduction
des émissions de gaz à effet de serre et leur nature.

a. Réduction en termes d’énergie

Après installation et mise en service des centrales solaires, une réduction considérable de la
consommation énergétique provenant de la source conventionnelle et des groupes électrogènes
sera notée. En effet, l’ensemble des facultés se trouvant dans l’enceinte de l’UCAD auront
quotidiennement à leur disposition de l’énergie solaire photovoltaïque pour une durée
d’ensoleillement de neuf (09) heures de temps (9h – 18h).

Une réduction journalière d’environ 7 234 kWh en termes d’énergie sera notée si toutefois les
centrales sont opérationnelles. Elle est estimée annuellement à 2 640 410 kWh. En considérant
un rendement convenable des centrales sur une durée de 25 ans, cette énergie évitée sera égale
à 66,01 GWh pour l’UCAD.

b. Réduction en termes de Gaz à Effet de Serre (GES)

Le calcul du contenu en gaz à effet de serre de l’électricité est un enjeu particulièrement


important et sensible. En effet, il permet d’évaluer les actions à mener dans la lutte contre le
changement climatique et impacte donc les politiques énergétiques du pays.

Le secteur de l’électricité étant bien complexe au Sénégal, la question du calcul du contenu en


GES du kWh électrique est délicat.

En effet, les moyens de production utilisés sont divers :

 Les centrales thermiques ;

Page 84 sur 130


 L’hydraulique ;
 L’éolien ;
 Le solaire.

Ainsi, au Sénégal, les émissions de GES du parc électrique varient très fortement en fonction
du mode de production utilisé car certains modes sont moins émetteurs que d’autres. Dans tous
les cas, le dioxyde de carbone demeure le gaz polluant le plus émis. Viennent ensuite le
monoxyde de carbone (CO), les hydrocarbures non brûlés, le protoxyde d`azote (N2O), les
hydrofluorocarbures (HFC), les per fluorocarbures (PFC) et l`hexafluorure de soufre (SF6), les
matières particulaires, le dioxyde de soufre, l’oxyde d’azote, etc.

La valeur du taux (kg / kWh) de CO2 émis par kWh d’énergie électrique produite diffère selon
les sources de production. Cependant ce taux varie entre 0,474 et 0,814 kg de CO2 / kWh
suivant les types de centrales (groupes électrogènes MAN ou Wartsila, Turbine à gaz, turbine
à vapeur, etc.). Avec le réseau interconnecté qui permet une assistance mutuelle en cas de
défaillance et une complémentarité de la demande et des parcs de production, ce taux tourne
autour de 0,55. La production de l’électricité à partir de sources renouvelables et l’injection
dans le réseau interconnecté remplaçant la production de certains groupes diesels fait chuter
l’émission spécifique à 0,47 kg de CO2 / kWh.

Source :

 Rapport Etude sur les Aspects Technique, Economique et Financier du Cadre


Réglementaire pour la Production d’Electricité à partir des Energies Renouvelables.
 Le rapport ”Ministère de l`Energie, KfW : Etude de Faisabilité, Parc Eolien de Saint
Louis, février 2010”, mentionne que les émissions de la centrale de Kahone 2 sont de
0,474 tonnes CO2 par MWh ; voir p. 196 du rapport
 Le rapport ”Ministère de l`Energie, KfW : Etude de Faisabilité, Parc Eolien de Saint
Louis, février 2010”, mentionne que les émissions de la centrale de Boutoute sont de
0,814 tonnes CO2 par MWh ; voir p. 192 du rapport.

Dans ce présent rapport, il sera utilisé un taux d’émission de CO2 de 0,47 kg / kWh.

La présence des autres gaz polluants dans les émissions est négligeable devant celle du CO2.
En effet le taux de CO2 dans les émissions est environ égal à 15% tandis que celui du monoxyde
de carbone ne dépasse pas 0.7%. Les autres gaz sont présents à l’état de trace.

Page 85 sur 130


La réduction annuelle d’énergie pour l’UCAD est estimée à plus de 2640410 kWh. Ce qui
indique une réduction d’émission totale annuelle de CO2 de plus de 1240, 99 tonnes.

VIII. Evaluation du coût d’investissement du projet

Il sera montré dans ce paragraphe les coûts engendrés par le projet lors de son investissement
initial, les coûts d’installation, les coûts totaux en remplacement de certains composants ainsi
que les coûts en exploitations et maintenances. Il est donc clair que ces montants sont
étroitement liés au choix technique des caractéristiques des composants à utiliser. En effet les
coûts des équipements varient en fonction du type d’utilisation qui détermine leurs
caractéristiques de base ainsi que les performances voulues.

On considérera que la durée de vie du projet est de 25 ans.

a. Choix techniques des composants


 Les modules photovoltaïques

Il existe trois types de modules solaires photovoltaïques utilisés pour la production électrique :

- Le module solaire photovoltaïque monocristallin : les modules monocristallins offrent


les rendements les plus élevés (de 14 à 19 %), mais sont aussi souvent plus coûteux.
Cette technologie s’avère adaptée pour les surfaces disponibles limitées. Leur
rendement est en moyenne de 155 Wc/m2
- Le module solaire photovoltaïque polycristallin : ll s’agit de la technologie la plus
utilisée. La performance des modules polycristallins est légèrement inférieure
(puissance de 11 à 15 %) à celle des modules monocristallins mais ont l’avantage de
coûter moins cher. Ainsi, si la surface disponible n’est pas limitée, il peut être plus
avantageux d’utiliser cette technologie.
- Le module solaire photovoltaïque amorphe : ce type de module fonctionne
généralement bien pour des ensoleillements faibles ou diffus. Leur puissance est faible
(5 à 7 %), c’est pourquoi ils sont uniquement recommandés pour des utilisations
spéciales.

Les modules monocristallins répondent mieux aux contraintes de ce présent projet qui sont entre
autres les surfaces disponibles limitées. C’est donc cette technologie qui sera pris en compte
dans les calculs de coûts.

 Les onduleurs

Page 86 sur 130


La taille des onduleurs est obtenue grâce au logiciel de dimensionnement solaire SUNNY
DESIGN. La taille des onduleurs obtenus après dimensionnement est essentiellement 20 kW et
25 kW. Cependant, des onduleurs de 1,5 kW, de 2,5 kW et 5 kW sont ajoutés au niveau de
certaines centrales pour prendre en charge l’excédent des modules non pris en charge par les
onduleurs de grande puissance. L’avantage de ces résultats c’est, d’une part, la subdivision du
champ photovoltaïque de chaque centrale suivant les paramètres d’entrées des onduleurs
(tensions et intensités maximales) pour une meilleure performance de la production (maximum
power point tracking pour la puissance, les valeurs optimales pour la tension et l’intensité),
d’autre part l’utilisation de seulement deux types d’onduleurs bien définis pour faciliter le
remplacement lors de la détérioration (homogénéité, modularité et évolutivité du stock). Le
tableau suivant donne la répartition des onduleurs suivant les facultés / instituts / services.

Facultés / Instituts / Services Onduleur 20 kW Onduleur 25 kW Autres


Faculté des Lettres et des Sciences
0 8 0
Humaines (FLSH)
Faculté des Sciences et Techniques (FST) 0 15 1 x 2.5
Faculté de Médecine 0 10 1 x 1.5
Rectorat 1 0 0
Faculté des Sciences Economiques et de
0 4 0
Gestion (FASEG)

Faculté des Sciences Juridiques et


7 0 1 x 1.5
Politiques (FSJP)
UCAD II 0 4 1x5
Odontologie 3 0 1 x 2.5
ESP 9 0 2 x 1.5

ENSEPT 0 7

Bibliothèque Universitaire et EBAD 0 3 0

IFAN 0 3 0
1 x 5 + 2 x 2.5
TOTAL 20 54
+ 4 x 1.5

Tableau 10 : Répartition des onduleurs suivant les facultés / instituts / services

Page 87 sur 130


b. Coût de l’investissement initial

Le tableau suivant donne les prix unitaires et totaux hors taxe sur le marché à Dakar des
composants des systèmes solaires :

Désignation Unité Qté Prix unitaire hors Prix totaux hors


taxe en fr CFA taxe en fr CFA
Module PV de 300 Wc U 6746 122 000 823 012 000
Onduleur de 25 kW
U 54 11 675 000 630 450 000
triphasé (+ régulateur)
Onduleur de 20 kW
U 20 10 140 000 202 800 000
triphasé (+ régulateur)
Onduleur de 5 kW
U 1 2 350 000 2 350 000
triphasé (+ régulateur)
Onduleur de 2.5 kW
U 2 1 175 000 2 350 000
triphasé (+ régulateur)
Onduleur de 1.5 kW
U 4 705 000 2 820 000
triphasé (+ régulateur)
Support Modules U 6746 25 000 168 650 000
Câbles et accessoires de
Ens. 01 55 747 500 55 747 500
raccordement
Armoire de contrôle
U 12 5 278 000 63 336 000
commande
Total 1 951 515 500
Tableau 11 : Coûts d’investissement initial des composants
Ainsi, le coût total de l’investissement initial s’élève à 1 951 515 500 fr CFA.
c. Coûts d’installation des systèmes solaires

Les coûts de transport et d’installation sont estimés égaux à 15% des coûts totaux des
composants et équipements (la SENELEC adopte une estimation de 25% dans ses projets, le
transport et l’installation des batteries étant intégrés).

Ces coûts sont alors estimés à : 292 727 325 fr CFA.

Page 88 sur 130


d. Coût total en remplacement

La durée de vie des modules solaires de type monocristallin est estimée à plus de 25 ans.
Cependant, on prévoit une augmentation de 5% de la quantité de modules solaires en guise de
rechange afin d’anticiper sur la destruction de certains d’entre eux.

Quantité Coût unitaire (fr CFA) Coût total (fr CFA)


Module PV de 300 Wc 337 122 000 41 114 000
Tableau 12 : Coût total en remplacement des modules photovoltaïques
La durée de vie des câbles est estimée à plus de 25 ans ainsi que les accessoires de raccordement.
Celle des supports des modules peut être estimée à plus de 25 ans car un choix de qualité a été
fait (rapport coût / qualité).

Les onduleurs, comme tout l’appareillage électronique, ont une durée de fonctionnement
variable, de quelques mois à plus de 20 ans. Tout dépend de la qualité de fabrication, de la
qualité des composants, des vérifications en fin de chaine de production (qualité des soudures,
test en dynamiques etc.), de l’endroit d’installation, de l’entretien et des références de
l’utilisateur. Certains composants des onduleurs non soumis à de fortes contraintes thermiques
sont fiables à long terme, d'autres, tels que les condensateurs, ont une durée de vie plus courte
(vieillissements naturel) en fonction de leur qualité (tension max de claquage).

Dans le cadre de ce projet, on utilise des onduleurs de type SMA. Les onduleurs SMA ont été
conçus pour une durée de vie de 20 ans. Cependant, il est possible d’envisager dans une
extension de garantie jusqu’à 25 ans. Il est donc prévu de procéder à la réparation des onduleurs
si toutefois des dysfonctionnements surviennent au cours de l’exploitation.

e. Coût exploitations et maintenances

Les douze (12) centrales solaires photovoltaïques nécessiteront un électronicien et un ouvrier


tous expérimentés en système solaire photovoltaïque.

En intégrant les salaires mensuels de l’électronicien et de l’ouvrier, les coûts des matériels
d’entretien, de certaines pièces de rechange des onduleurs, des armoires de contrôle et
commande, etc., on estime un coût annuel en opération égal à 1% du coût d’investissement
initial du projet.

Un système de monitoring et de formation du personnel sera aussi inclus dans les coûts
d’exploitations et de maintenances afin de pouvoir procéder aux dépannages dans les meilleurs

Page 89 sur 130


délais et permettre de préserver un niveau de performance correct des installations. On
considère que le coût annuel du monitoring et de formation est égal à 0,1% du coût
d’investissement initial du projet. Les coûts totaux d’exploitations et de maintenances sont alors
égaux à 1,1% du coût d’investissement soit 21 466671 fr CFA par an.

f. Coût total d’investissement du projet

Ce coût est donné par la somme des coûts en investissement initial, les coûts d’installation et
les coûts totaux en remplacement des composants.

Le coût total du projet s’élève à : 2 822 023 600 fr CFA.


IX. Rentabilité financière du projet

Plusieurs indicateurs et donc méthodes de calcul permettent d’évaluer la rentabilité d’un projet.
Dans le cadre de ce projet, nous utiliserons la méthode du Délai de Récupération du Capital
Investi (DRCI).

a. Intérêt et méthode

Le DRCI est la durée au bout de laquelle le cumul des recettes nettes d’exploitation ou flux nets
de trésorerie est égal au montant des capitaux investis. L’objectif de ce calcul est de préserver
l’équilibre financier de l’investisseur. Le choix de cette méthode réside dans le fait que toutes
les sorties nettes (investissement) se font en début de projet alors que les rentrées nettes peuvent
être évaluées annuellement.

D’autres méthodes de calcul de rentabilité comme la VAN (Valeur Actuelle Nette), l’Indice
d’enrichissement (IR), l’Indice de probabilité (IP), le TRI (taux de rendement interne), etc. sont
aussi utilisées.

- La VAN est plus significative dans des types de projets où les sorties et les entrées se
font au cours du projet.
- L’Indice d’enrichissement (IR), qui indique le rendement par franc investi est le rapport
entre les valeurs actuelles des entrées et la valeur actuelle des sorties. Les résultats sont
présentés sous forme d’analyse coûts/bénéfices et est particulièrement utilisé pour des
dépenses publiques et pour des entreprises à but non lucratif.
- L’indice de probabilité sert à classer des projets de durée de vie identique mais dont les
fonds investis sont différents et évalue la rentabilité du projet par franc investi.

Page 90 sur 130


- Le TRI permet de déterminer le taux d’actualisation avec lequel la VAN du projet en
question est nulle. Cette méthode est intéressante lorsque le taux d’actualisation du
projet est connu et que les rentrées de fonds et les sorties se font durant le projet.

La méthode de calcul du DRCI se fait comme suit :

1er étape : cumuler les flux de trésorerie ;

2ème étape : rapprocher le montant de l’investissement total avec le cumul des flux ;

3ème étape : déduire la durée nécessaire pour effectuer le « retour sur investissement ».

b. Evaluation des rentrées et des sorties nettes

Les sorties nettes représentent les coûts de l’investissement du présent projet. Elles s’élèvent à
2 822 023 600 fr CFA.
Les rentrées nettes représentent les économies d’énergie réalisées au cours du projet.

Il a été estimé une réduction de consommation annuelle en énergie électrique égale à 2640410
kWh. Le coût du kWh pour une Grande Puissance Professionnelle (puissance de chaque
faculté, institut ou service dépasse 17 kW) est au environ de 114,34 fr CFA aux heures hors
pointes et 182,95 fr CFA aux heures de pointes (2009). Les heures de pointes pour la
SENELEC vont de 19h à 23h. Or la production solaire s’étend de 9h à 18h. La tarification aux
heures hors pointe sera donc choisie.

Le coût annuel d’économie d’énergie est alors : 2 640 410 x 114,34 ; soit 301 904 480 fr CFA.
𝟐 𝟖𝟐𝟐 𝟎𝟐𝟑 𝟔𝟎𝟎
DRCI = ;
𝟑𝟎𝟏 𝟗𝟎𝟒 𝟒𝟖𝟎
DRCI = 9, 347
Le Délais de Récupération du Capital est de 9 ans 4 mois.
L’investissement total du projet sera récupéré au bout de 9 ans et 4 mois d’exploitation des
systèmes installés.

Page 91 sur 130


X. Mécanisme de gestion et de maintenance appropriée

Deux types d’entretiens seront réalisés dans le cadre de l’exploitation des équipements
installés :

 L’entretien trimestriel

L’entretien trimestriel s’effectue tous les trois mois et a pour but de vérifier le bon
fonctionnement des équipements et de prendre des mesures pouvant assurer leur bon
fonctionnement. Cet entretien consiste principalement à des actions de contrôles visuels et des
mesures légères.

 L’entretien annuel

L’entretien annuel consiste en un entretien plus approfondi. Il couvre les actions menées au
cours des entretiens trimestriels mais aussi des actions de mesures approfondies permettant
d’apprécier de façon plus précise l’état de fonctionnement des équipements.

a. L’entretien trimestriel
 Champ photovoltaïque
 Contrôle de vue de la propreté des modules : nettoyage fréquent des modules
(tôt le matin ou tard le soir) ;
 Contrôle de la fixation des modules : vérification de la visserie (resserrer si
nécessaire) ;
 Contrôle des boîtiers de jonction : présence d’eau ou d’insectes, vérifier
l’étanchéité ;
 Contrôle de présence d’ombre portée sur les modules.

NB : Faire le nettoyage des panneaux tous les 15 jours et tôt le matin ou le soir (lorsqu’ils ne
sont pas exposés à un fort ensoleillement). En cas de périodes poussiéreuses, le nettoyage peut
se faire tous les deux jours. Cependant, il faut éviter de marcher sur les panneaux ou de s’y
appuyer.

 Onduleurs / Régulateurs de charge


 Vérification de la propreté des onduleurs / régulateurs de charge : présence de
poussière, d’insectes, etc. ;
 Vérification de l’aération des onduleurs / régulateurs de charge ;
 Vérification des connexions aux bornes des onduleurs / régulateurs ;
 Observation du bon fonctionnement des différents indicateurs des onduleurs.

Page 92 sur 130


 Câbles électriques

Il faut inspecter les connexions des câbles reliant :

 Les modules aux régulateurs de charge et onduleurs ;


 Les onduleurs aux récepteurs.
b. Entretien annuel
 Champ photovoltaïque

Il s’agit, en plus du contrôle trimestriel, de faire le contrôle des performances électriques comme
suit :

 Mesurer la tension du circuit ouvert du champ photovoltaïque ;


 Mesurer le courant de court-circuit du champ photovoltaïque ;
 Mesurer le courant d’utilisation (charges) ;
 Mesurer la tension d’utilisation (charges).
 Onduleurs / Régulateurs

En plus des opérations de contrôles déjà citées pour l’entretien trimestriel, celles-ci seront
réalisées :

 Vérification de la corrosion des bornes et connexions ;


 Contrôler la présence éventuelle de fissures au niveau des bacs ;
 Vérifier l’aération du local des onduleurs et des armoires.

NB : Une fois toutes les opérations d’entretien et de maintenance soient effectives, il faut
procéder à la recherche éventuelle de pannes et à leurs réparations.

Page 93 sur 130


XI. Conclusion et Recommandations

L’étude présentée dans ce document entre dans le cadre du projet d’autonomisation énergétique
des édifices publics de l’Etat du Sénégal. Celui-ci constitue le rapport provisoire de l’étude
technico-économique de l’installation de centrales photovoltaïques pour les facultés / instituts
/ services de l’UCAD.

Cette étude a permis de circonscrire les différents points spécifiés dans le cahier de charge
soumis à la mission du consultant.

Ainsi, les points suivants constituent les parties significatives du travail accompli.

 Après une localisation géographique des sites, une analyse technique du réseau
d’alimentation et de distribution interne de l’UCAD a été faite de façon exhaustive.
 Des relevés de charge effectuées sur les différentes facultés / instituts / services avec un
analyseur de réseau ont permis d’établir le profil de consommation journalière d’énergie
pour un jour ouvrable et par la suite le dimensionnement des centrales des différents
établissements.
 Suite aux dimensionnements des centrales et à la comparaison avec le potentiel
énergétique couvert par les espaces disponibles sur les toitures des facultés / instituts /
services concernés, une perspective de réduction optimale de la consommation
énergétique venant du réseau de la source conventionnelle s’est dégagée.
 Cela a permis d’évaluer : les réductions d’émission de gaz à effet de serre, le coût de
l’investissement engendré par le projet pour une durée d’exploitation de 25 ans.

Il ressort de cette étude que le projet sera rentable avec un temps de retour sur investissement
de 9 ans 4 mois.

Après l’installation des centrales photovoltaïques, il serait avantageux de réévaluer les


puissances souscrites au niveau des postes de comptage afin de minimiser les pénalités liées à
la non-conformité des puissances souscrites.

Page 94 sur 130


ANNEXES

Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar


Numéro de projet: ---
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)

Aperçu du système FLSH

739 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP FLSH)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 221,70 kWp

7 x STP 25000TL-30 1 x STP 25000TL-30

Aperçu du système FST

1464 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP FST)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 439,20 kWp

15 x STP 25000TL-30 1 x SB 2.5-1VL-40

Aperçu du système Médecine

976 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP Médecine)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 292,80 kWp

10 x STP 25000TL-30 1 x SB 1.5-1VL-40

Aperçu du système Rectorat

57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP Rectorat)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 17,10 kWp

1 x STP 20000TL-30

Aperçu du système FASEG

377 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP FASEG)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 113,10 kWp

3 x STP 25000TL-30 1 x STP 25000TL-30

Page 95 sur 130


Vue d'ensemble des projets

Aperçu du système FSJP

541 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP FSJP)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 162,30 kWp

6 x STP 20000TL-30 1 x STP 20000TL-30

1 x SB 1.5-1VL-40

Aperçu du système UCAD II

409 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP UCAD II)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 122,70 kWp

4 x STP 25000TL-30 1 x SB 5000TL-21

Aperçu du système Odontologie

249 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP Odontologie)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 74,70 kWp

3 x STP 20000TL-30 1 x SB 2.5-1VL-40

Aperçu du système ESP

714 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP ESP)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 214,20 kWp

9 x STP 20000TL-30 2 x SB 1.5-1VL-40

Aperçu du système ENSEPT

668 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP ENSEPT)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 200,40 kWp

6 x STP 25000TL-30 1 x STP 25000TL-30

Aperçu du système BU et EBAD

288 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (GP BU et EBAD)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 86,40 kWp

2 x STP 25000TL-30 1 x STP 25000TL-30

Aperçu du système IFAN

264 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013) (IFAN)


Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit, Puissance de crête: 79,20 kWp

3 x STP 25000TL-30

Page 96 sur 130


Vue d'ensemble des projets

Données de configuration photovoltaïques

Nombre total de panneaux 6746 Indice de performance*: 84 %


photovoltaïques:
Rendement énergétique spécifique*: 1832 kWh/kWp
Puissance de crête: 2,02 MWp
Pertes dans les lignes (en % de l'énergie ---
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 81 photovoltaïque):
Puissance nominale AC de l'onduleur 1,77 MW Charge déséquilibrée: 900,00 VA
photovoltaïque:
Consommation d’énergie annuelle: 6 000 MWh
Puissance active AC: 1,77 MW
Autoconsommation: 2 847,61 MWh
Rapport de puissance active: 87,3 %
Taux d'autoconsommation: 76,8 %
Rendement énergétique annuel*: 3 707,00 MWh
Taux d’autosuffisance (en % de la 47,5 %
Facteur d'util. de l'énergie: 100 % consommation d’énergie):

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

3 / 36
Page 97 sur 130
Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FLSH Température maximale: 35 °C

7 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 193,20 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 644
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 7
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 93 %
Coefficient de dimensionnement: 108 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FLSH
54 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP FLSH
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 18 19
Puissance de crête (entrée): 16,20 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 570 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 534 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 831 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 98 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FLSH Température maximale: 35 °C

1 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 28,50 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 95
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 90 %
Coefficient de dimensionnement: 111 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FLSH
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP FLSH
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 19 19
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 563 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 99 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FST Température maximale: 35 °C

15 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 436,50 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 1455
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 15
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 88 %
Coefficient de dimensionnement: 114 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FST
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP FST
40 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 19 20
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp 12,00 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V 633 V


Tension photovoltaïque min.: 563 V 593 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V 923 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 100 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FST Température maximale: 35 °C

1 x SB 2.5-1VL-40 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 2,70 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 9
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 2,65 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 2,50 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 98 %
Coefficient de dimensionnement: 102 % SB 2.5-1VL-40
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FST
9 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A:
Nombre de strings: 1
Panneaux photovoltaïques par string: 9
Puissance de crête (entrée): 2,70 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 285 V


Tension photovoltaïque min.: 267 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 50 V

Tension photovoltaïque max.: 416 V


Tension DC max.: 600 V

Courant du générateur PV max: 8,4 A


Courant DC max.: 10 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 101 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
Médecine Température maximale: 35 °C

10 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 291,00 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 970
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 10
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 88 %
Coefficient de dimensionnement: 114 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP Médecine
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP Médecine
40 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 19 20
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp 12,00 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V 633 V


Tension photovoltaïque min.: 563 V 593 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V 923 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 102 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
Médecine Température maximale: 35 °C

1 x SB 1.5-1VL-40 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 1,80 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 6
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 1,60 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 1,50 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 89 %
Coefficient de dimensionnement: 112 % SB 1.5-1VL-40
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP Médecine
6 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A:
Nombre de strings: 1
Panneaux photovoltaïques par string: 6
Puissance de crête (entrée): 1,80 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 190 V


Tension photovoltaïque min.: 178 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 50 V

Tension photovoltaïque max.: 277 V


Tension DC max.: 600 V

Courant du générateur PV max: 8,4 A


Courant DC max.: 10 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 103 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
Rectorat Température maximale: 35 °C

1 x STP 20000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 17,10 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 57
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 20,44 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 20,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 120 %
Coefficient de dimensionnement: 83 % STP 20000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP Rectorat
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3
Panneaux photovoltaïques par string: 19
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp ---

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V ---


Tension photovoltaïque min.: 563 V ---
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V ---


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A ---


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 104 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FASEG Température maximale: 35 °C

3 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 83,70 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 279
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 3
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 92 %
Coefficient de dimensionnement: 109 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FASEG
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP FASEG
36 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 19 18
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp 10,80 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V 570 V


Tension photovoltaïque min.: 563 V 534 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V 831 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 105 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FASEG Température maximale: 35 °C

1 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 29,40 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 98
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 87 %
Coefficient de dimensionnement: 115 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FASEG
60 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP FASEG
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 20 19
Puissance de crête (entrée): 18,00 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 633 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 593 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 923 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 106 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FSJP Température maximale: 35 °C

6 x STP 20000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 138,60 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 462
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 6
Puissance DC max. (cos φ = 1): 20,44 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 20,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 88 %
Coefficient de dimensionnement: 114 % STP 20000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FSJP
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP FSJP
20 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 1
Panneaux photovoltaïques par string: 19 20
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp 6,00 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V 633 V


Tension photovoltaïque min.: 563 V 593 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V 923 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 8,4 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 107 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FSJP Température maximale: 35 °C

1 x STP 20000TL-30 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 21,90 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 73
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 20,44 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 20,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 93 %
Coefficient de dimensionnement: 108 % STP 20000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FSJP
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP FSJP
16 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 1
Panneaux photovoltaïques par string: 19 16
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp 4,80 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V 507 V


Tension photovoltaïque min.: 563 V 474 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V 739 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 8,4 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 108 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
FSJP Température maximale: 35 °C

1 x SB 1.5-1VL-40 (Section de l’installation 3)

Puissance de crête: 1,80 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 6
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 1,60 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 1,50 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 89 %
Coefficient de dimensionnement: 112 % SB 1.5-1VL-40
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP FSJP
6 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A:
Nombre de strings: 1
Panneaux photovoltaïques par string: 6
Puissance de crête (entrée): 1,80 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 190 V


Tension photovoltaïque min.: 178 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 50 V

Tension photovoltaïque max.: 277 V


Tension DC max.: 600 V

Courant du générateur PV max: 8,4 A


Courant DC max.: 10 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 109 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
UCAD II Température maximale: 35 °C

4 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 117,60 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 392
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 4
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 87 %
Coefficient de dimensionnement: 115 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP UCAD II
60 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP UCAD II
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 20 19
Puissance de crête (entrée): 18,00 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 633 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 593 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 923 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 110 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
UCAD II Température maximale: 35 °C

1 x SB 5000TL-21 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 5,10 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 17
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 5,25 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 5,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 103 %
Coefficient de dimensionnement: 97 % SB 5000TL-21
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP UCAD II
13 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP UCAD II
4 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 1 1
Panneaux photovoltaïques par string: 13 4
Puissance de crête (entrée): 3,90 kWp 1,20 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 412 V 127 V


Tension photovoltaïque min.: 385 V 119 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 125 V 125 V

Tension photovoltaïque max.: 600 V 185 V


Tension DC max.: 750 V 750 V

Courant du générateur PV max: 8,4 A 8,4 A


Courant DC max.: 15 A 15 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 111 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
Odontologie Température maximale: 35 °C

3 x STP 20000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 72,00 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 240
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 3
Puissance DC max. (cos φ = 1): 20,44 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 20,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 85 %
Coefficient de dimensionnement: 118 % STP 20000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP Odontologie
60 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP Odontologie
20 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 1
Panneaux photovoltaïques par string: 20 20
Puissance de crête (entrée): 18,00 kWp 6,00 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 633 V 633 V


Tension photovoltaïque min.: 593 V 593 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 923 V 923 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 8,4 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 112 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
Odontologie Température maximale: 35 °C

1 x SB 2.5-1VL-40 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 2,70 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 9
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 2,65 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 2,50 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 98 %
Coefficient de dimensionnement: 102 % SB 2.5-1VL-40
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP Odontologie
9 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A:
Nombre de strings: 1
Panneaux photovoltaïques par string: 9
Puissance de crête (entrée): 2,70 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 285 V


Tension photovoltaïque min.: 267 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 50 V

Tension photovoltaïque max.: 416 V


Tension DC max.: 600 V

Courant du générateur PV max: 8,4 A


Courant DC max.: 10 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 113 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
ESP Température maximale: 35 °C

9 x STP 20000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 210,60 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 702
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 9
Puissance DC max. (cos φ = 1): 20,44 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 20,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 87 %
Coefficient de dimensionnement: 115 % STP 20000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP ESP
40 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP ESP
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 2 2
Panneaux photovoltaïques par string: 20 19
Puissance de crête (entrée): 12,00 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 633 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 593 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 923 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 16,7 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 114 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
ESP Température maximale: 35 °C

2 x SB 1.5-1VL-40 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 3,60 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 12
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 2
Puissance DC max. (cos φ = 1): 1,60 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 1,50 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 89 %
Coefficient de dimensionnement: 112 % SB 1.5-1VL-40
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP ESP
6 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A:
Nombre de strings: 1
Panneaux photovoltaïques par string: 6
Puissance de crête (entrée): 1,80 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 190 V


Tension photovoltaïque min.: 178 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 50 V

Tension photovoltaïque max.: 277 V


Tension DC max.: 600 V

Courant du générateur PV max: 8,4 A


Courant DC max.: 10 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 115 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
ENSEPT Température maximale: 35 °C

6 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 171,00 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 570
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 6
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 90 %
Coefficient de dimensionnement: 111 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP ENSEPT
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP ENSEPT
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 19 19
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 563 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 116 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
ENSEPT Température maximale: 35 °C

1 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 29,40 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 98
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 87 %
Coefficient de dimensionnement: 115 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP ENSEPT
60 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP ENSEPT
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 20 19
Puissance de crête (entrée): 18,00 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 633 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 593 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 923 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 117 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
BU et EBAD Température maximale: 35 °C

2 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 57,00 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 190
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 2
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 90 %
Coefficient de dimensionnement: 111 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP BU et EBAD
57 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP BU et EBAD
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 19 19
Puissance de crête (entrée): 17,10 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 602 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 563 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 877 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 118 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
BU et EBAD Température maximale: 35 °C

1 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 2)

Puissance de crête: 29,40 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 98
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 1
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 87 %
Coefficient de dimensionnement: 115 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: GP BU et EBAD
60 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: GP BU et EBAD
38 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 20 19
Puissance de crête (entrée): 18,00 kWp 11,40 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 633 V 602 V


Tension photovoltaïque min.: 593 V 563 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 923 V 877 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 119 sur 130


Évaluation de la configuration
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet: Température ambiante:
Température minimale: 16 °C
Température de configuration: 28 °C
IFAN Température maximale: 35 °C

3 x STP 25000TL-30 (Section de l’installation 1)

Puissance de crête: 79,20 kWp


Nombre total de panneaux photovoltaïques: 264
Nombre d’onduleurs photovoltaïques: 3
Puissance DC max. (cos φ = 1): 25,55 kW
Puissance active AC max. (cos φ = 1): 25,00 kW
Tension du réseau: 230V (230V / 400V)
Rapport de puissance nominale: 97 %
Coefficient de dimensionnement: 103 % STP 25000TL-30
Facteur de déphasage (cos ϕ): 1

Données de configuration photovoltaïques

Entrée A: IFAN
54 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée B: IFAN
34 x AEET Vertriebs GmbH AEET-SE300M-24/B (10/2013), Azimut: 0 °, Inclinaison: 15 °, Type de montage: Toit

Entrée A: Entrée B:
Nombre de strings: 3 2
Panneaux photovoltaïques par string: 18 17
Puissance de crête (entrée): 16,20 kWp 10,20 kWp

Tension photovoltaïque caractéristique: 570 V 538 V


Tension photovoltaïque min.: 534 V 504 V
Tension DC min. (tensión de red 230 V): 150 V 150 V

Tension photovoltaïque max.: 831 V 785 V


Tension DC max.: 1000 V 1000 V

Courant du générateur PV max: 25,1 A 16,7 A


Courant DC max.: 33 A 33 A

Compatibilité PV/onduleur

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 120 sur 130


Dimensionnement des câbles
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet:

Vue d’ensemble

DC BT Total

Puissance dissipée en service 2,82 kW 14,69 kW 17,50 kW


nominal

Puissance dissipée relative en 0,15 % 0,83 % 0,98 %


service nominal

Longueur totale de câble 35700,00 m 12150,00 m 47850,00 m

Sections de câbles 16 mm² 50 mm² 16 mm²


35 mm² 50 mm²
35 mm²

Graphique

Page 121 sur 130


Câbles DC

Matériau des Longueur simple Section Chute de tension Puissance


câbles dissipée relative

FLSH

7 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,16 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

1 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 2
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

FST

15 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %

1 x SB 2.5-1VL-40 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,31 %


Section de l’installation 2

Médecine

10 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %

1 x SB 1.5-1VL-40 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 871,1 mV 0,44 %


Section de l’installation 2

Rectorat

1 x STP 20000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² --- ---

FASEG

3 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,16 %

1 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %


Section de l’installation 2
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

FSJP

6 x STP 20000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %

1 x STP 20000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 2
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,17 %

1 x SB 1.5-1VL-40 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 871,1 mV 0,44 %


Section de l’installation 3

UCAD II

4 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

1 x SB 5000TL-21 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,22 %


Section de l’installation 2
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,70 %

Odontologie

3 x STP 20000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %

1 x SB 2.5-1VL-40 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,31 %


Section de l’installation 2

ESP

Page 122 sur 130


9 x STP 20000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %
Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

2 x SB 1.5-1VL-40 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 871,1 mV 0,44 %


Section de l’installation 2

ENSEPT

6 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

1 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %


Section de l’installation 2
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

BU et EBAD

2 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

1 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,14 %


Section de l’installation 2
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,15 %

IFAN

3 x STP 25000TL-30 A Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,16 %


Section de l’installation 1
B Cuivre 50,00 m 16 mm² 921,4 mV 0,16 %

Page 123 sur 130


Câbles LV1

Matériau des Longueur simple Section Résistance de Puissance


câbles ligne dissipée relative

FLSH

7 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

1 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 2 XL: 11,250 mΩ

FST

15 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

1 x SB 2.5-1VL-40 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 147,429 mΩ 0,68 %


Section de l’installation 2 XL: 22,500 mΩ

Médecine

10 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

1 x SB 1.5-1VL-40 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 147,429 mΩ 0,42 %


Section de l’installation 2 XL: 22,500 mΩ

Rectorat

1 x STP 20000TL-30 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 24,571 mΩ 0,73 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

FASEG

3 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

1 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 2 XL: 11,250 mΩ

FSJP

6 x STP 20000TL-30 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 24,571 mΩ 0,93 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

1 x STP 20000TL-30 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 24,571 mΩ 0,93 %


Section de l’installation 2 XL: 11,250 mΩ

1 x SB 1.5-1VL-40 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 147,429 mΩ 0,42 %


Section de l’installation 3 XL: 22,500 mΩ

UCAD II

4 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

1 x SB 5000TL-21 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 103,200 mΩ 0,90 %


Section de l’installation 2 XL: 22,500 mΩ

Odontologie

3 x STP 20000TL-30 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 24,571 mΩ 0,93 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

1 x SB 2.5-1VL-40 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 147,429 mΩ 0,68 %


Section de l’installation 2 XL: 22,500 mΩ

ESP

9 x STP 20000TL-30 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 24,571 mΩ 0,93 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

2 x SB 1.5-1VL-40 Cuivre 150,00 m 35 mm² R: 147,429 mΩ 0,42 %


Section de l’installation 2 XL: 22,500 mΩ

ENSEPT

6 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

Page 124 sur 130


1 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %
Section de l’installation 2 XL: 11,250 mΩ

BU et EBAD

2 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

1 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,81 %


Section de l’installation 2 XL: 11,250 mΩ

IFAN

3 x STP 25000TL-30 Cuivre 150,00 m 50 mm² R: 17,200 mΩ 0,79 %


Section de l’installation 1 XL: 11,250 mΩ

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 125 sur 130


Surveillance de l’installation
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet:

Installation photovoltaïque Surveillance de l’installation

FLSH
7 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 1

1 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 2

FST
15 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 1

1 x SB 2.5-1VL-40
Section de l’installation 2

Médecine
10 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 1

1 x SB 1.5-1VL-40
Section de l’installation 2

Rectorat
1 x STP 20000TL-30
Section de l’installation 1

FASEG
3 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 1

1 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 2

FSJP
6 x STP 20000TL-30
Section de l’installation 1

1 x STP 20000TL-30
Section de l’installation 2

1 x SB 1.5-1VL-40
Section de l’installation 3

UCAD II
4 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 1

1 x SB 5000TL-21
Section de l’installation 2

Odontologie
3 x STP 20000TL-30
Section de l’installation 1

Page 126 sur 130


1 x SB 2.5-1VL-40
Section de l’installation 2

ESP
9 x STP 20000TL-30
Section de l’installation 1

2 x SB 1.5-1VL-40
Section de l’installation 2

ENSEPT
6 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 1

1 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 2

BU et EBAD
2 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 1

1 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 2

IFAN
3 x STP 25000TL-30
Section de l’installation 1

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 127 sur 130


Remarques
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet:

UCAD

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 128 sur 130


Autoconsommation
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet:

Données sur l'autoconsommation

Profil de charge: Entreprise (jours ouvrables 8-18 h)


Entreprises à consommation d'énergie élevée pendant les jours ouvrables, de 8 à 18 h.
Exemples : bureaux, cantines, banques, prestataires de services, ateliers, secteur de la
construction.

Consommation d’énergie 6000 MWh


annuelle:

Optimisation de l’autoconsommation

Résultat

Sans optimisation de l’autoconsommation

Les résultats affichés sont des estimations calculées mathématiquement. SMA Solar Technology AG décline toute responsabilité en cas
d’autoconsommation réelle qui pourrait s’écarter des valeurs indiquées ici. L’autoconsommation éventuelle est principalement déterminée
par le profil de charge de chacun.

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 129 sur 130


Valeurs mensuelles
Nom du projet: UCAD Site: Senegal / Dakar
Numéro de projet:

Diagramme

Tableau

Mois Rendement énergétique Autoconsommation [kWh] Injection [kWh] Énergie prélevée sur le
[kWh] réseau [kWh]

1 304066 (8,2 %) 244478 59588 366198

2 314775 (8,5 %) 243100 71676 292495

3 367020 (9,9 %) 279317 87702 275731

4 356433 (9,6 %) 266452 89980 202991

5 341183 (9,2 %) 265419 75763 204382

6 302490 (8,2 %) 228434 74056 179409

7 282266 (7,6 %) 210601 71665 214490

8 273990 (7,4 %) 217715 56276 222267

9 276085 (7,4 %) 200016 76069 223132

10 314441 (8,5 %) 248282 66159 260058

11 291530 (7,9 %) 235567 55962 350081

12 282720 (7,6 %) 208225 74495 361159

Version: 3.50.0.R / 14/04/2017

Page 130 sur 130