Vous êtes sur la page 1sur 5

Ministère de l’éducation nationale

Filières communes

Composition de français
Deuxième trimestre

Nous vivons des situations où le regard de l’autre pèse souvent sur nous. Nous nous
blindons, parce que c’est le seul moyen que nous avons de continuer à affronter les regards.
L’intolérance, nous la connaissons au point qu’elle nous est presque familière. Nous faisons
pour ainsi dire vie commune avec elle…elle est dans l’œil du voisin que nous rencontrons
chaque jour. Elle est dans l’œil du badaud qui observe ce troupeau pitoyable depuis le trottoir
d’en face et ne peut réprimer une moue de dégoût ou de désapprobation. Elle est dans l’œil de
cette mère qui interdit à son fils de jouer avec le vôtre, le transformant ainsi instantanément en
une maladie honteuse…
L’intolérance nous la connaissons parce que nous la vivons au quotidien. Et
pourtant…

Alors à la question : « la tolérance, c’est quoi pour vous ? », je réponds que c’est «
tenir compte de ma propre intolérance et essayer de la dépasser ». En somme, en situation,
mes efforts se cantonnent à, par exemple : « oui, c’est vrai, son propos est intolérant, mais j’en
fais pas des caisses parce que je suis intolérante sur d’autres trucs » ou bien « celui-là me
gonfle mais je vais essayer de rester zen ». L’inconvénient, c’est que ça ne marche pas tout le
temps. Le double avantage c’est que c’est transposable à d’autres niveaux (l’intelligence, c’est
de savoir mesurer sa propre bêtise) et ce n’est pas fatigant.

Pour moi être tolérant est un trait de notre caractère qui se décline au quotidien, où il
peut d’ailleurs se révéler plus compliqué à mettre en œuvre. Etre pour la paix, contre la guerre
et le racisme, dans l’absolu, ce n’est pas bien compliqué. En revanche, ne pas s’énerver quand
on est coincé dans un embouteillage, supporter les hurlements des enfants ou accepter les
dérapages d’un être humain ça c’est une autre histoire…La tolérance c’est le fait d’accepter
que personne n’est parfait !
En conséquence, ce n’est pas parce que quelqu’un réagit différemment, a des goûts que l’on
ne partage pas, qu’il faut le considérer d’un mauvais œil et pourtant on connait tous cette
situation au quotidien. Il n’a ni plus ni moins raison que nous-mêmes. En théorie, difficile de
ne pas être d’accord. En pratique, c’est souvent beaucoup plus compliqué à appliquer, sinon
ça peut se transformer en hypocrisie mais là c’est un autre débat…

Luc Grégoire
Le journal citoyen- octobre 2012.

QUESTIONS

I- Compréhension (14 points)


1. Dans ce texte, l’auteur :
a. Donne des informations sur la tolérance
b. Pose un problème
c. Décrit une situation
Recopiez la bonne réponse (1pt)

2. Identifiez, dans le premier paragraphe, la phrase qui caractérise


l’intolérance (1pt)

3. « Nous nous blindons, parce que c’est le seul moyen que nous avons de
continuer à affronter les regards. »
Le mot souligné veut dire :
a. L’hypocrisie des autres.
b. Le jugement des autres.
c. La sympathie des autres.
Recopiez la bonne réponse (1pt)

4. Cherchez, dans le texte, 4 mots qui renvoient à l’idée d’intolérance


(2pts)

5. Relevez, dans le texte, le mot qui marque la transition entre la


première et la deuxième thèse. Quel rapport exprime-il ? (1.5pts)

6. Complétez le tableau avec les mots de la liste qui suit : familière-


paix- maladie- dépassement- rejet- trait de caractère- dégoût-
supporter. (2pts)

INTOLERANCE TOLERANCE

7. « Pour moi être tolérant est un trait de notre caractère »

A qui renvoie le mot souligné ? Qu’indique-t-il ? (1pt)

8. Complétez le passage à l’aide des mots suivants donnés dans le


désordre : désapprouvent- rejet- différence- parfait- regard (2.5pts)
« Etre intolérant, c’est avoir une attitude de ………. Pour les autres. Elle se
manifeste dans le………. De ceux qui………. Ou méprisent leurs semblables.
Pourtant se montrer tolérant, c’est essayer seulement d’admettre que nul n’est
………. Et d’accepter sa ……… »

9. Proposez un titre au texte. Justifiez votre choix (2pts)

II- Production écrite (6 points)

Traitez un sujet au choix

A- Dans le cadre de la sensibilisation des élèves sur le vivre ensemble


dans le respect de l’autre et l’acceptation de ses différences, vous êtes
chargé(e) par votre professeur d’expliquer à vos camarades de classe des
bienfaits de la tolérance.
Rédigez un texte d’une quinzaine de lignes dans lequel vous présenterez trois
arguments, illustrés d’exemples.

B- Le journal du lycée compte inclure un dossier sur la portée de la


tolérance et de l’intolérance. Vous êtes sollicité(e) pour y apporter votre
contribution.
Faites le compte rendu du texte pour informer vos camarades sur son contenu.
CORRIGE

I- COMPREHENSION (14points)
1. L’auteur pose un problème.
2. Une phrase caractérisant l’intolérance : « L’intolérance, nous la
connaissons au point qu’elle nous est presque familière. »
3. Le mot souligné veut dire :
Le jugement des autres.
4. dégoût – désapprobation- maladie- regard.
5. L’articulateur » pourtant ». Il exprime l’opposition.
6.

INTOLERANCE TOLERANCE
familière- maladie- rejet- dégoût paix- supporter- dépassement- - trait de
caractère-

7- « Pour moi » renvoie à l’auteur. Il indique qu’il prend position en faveur de la


tolérance.

8- « Etre intolérant, c’est avoir une attitude de rejet Pour les autres. Elle se
manifeste dans le regard De ceux qui désapprouvent ou méprisent leurs semblables.
Pourtant se montrer tolérant, c’est essayer seulement d’admettre que nul n’est
parfait Et d’accepter sa différence »

9- Titre en rapport avec le contenu du texte.

II- PODUCTION ECRITE (6 points)

a- Le compte rendu objectif


CRITERES FILIERES COMMUNES
Organisation de la production :
- Présentation du texte - 0.25
- Titre - 0.25
- Cohérence du texte :
a- Progression des
informations - 0.25x4
b- Absence des répétitions
c- Absence de contresens
d- Emploi de connecteurs
Planification de la production :
- Choix énonciatif en - 1 point
relation avec la consigne - 1 point
- Choix des informations
essentielles
Utilisation correcte de la langue : - 1 point+0.25x4 (= 2
- Correction de la langue points)
au plan syntaxique
- Adéquation du lexique
- Ponctuation
- Conjugaison
- Orthographe

b- Production écrite
CRITERES Série : filières communes
Organisation de la production :

- Présentation du texte 0.25

- Cohérence du texte :
 Progression des 0.25x4
informations
 Absence des répétitions
 Absence de contresens
 Emploi de connecteurs 0.25x3
- Structure adéquate
Planification de la production :
- Choix énonciatif en 1
relation avec la consigne
- Choix des informations 1

Utilisation correcte de la langue :

- Correction de la langue au - 1pt


plan syntaxique - 0.25
- Adéquation du lexique - 0.25
- Ponctuation - 0.25
- Conjugaison - 0.25
Orthographe