Vous êtes sur la page 1sur 344

Logiciel OmniScan MXU ®

Manuel de l’utilisateur

Logiciel version 2.0


DMTA011-01FR — Révision A
Août 2007
Olympus NDT, 48 Woerd Avenue, Waltham, MA 02453, USA

Ce manuel, ainsi que les produits et les logiciels qui y sont décrits, sont protégés par la
Loi sur le droit d’auteur du Canada ainsi que par les lois d’autres pays et par les traités
internationaux en cette matière, et ne peuvent donc pas être reproduits, en tout ou en
partie, sans l’autorisation écrite expresse d’Olympus NDT Canada Inc. Selon la Loi
sur le droit d’auteur, copier inclut traduire en une autre langue ou en un autre format.

© Août 2007 Olympus NDT. Tous droits réservés.

Édition originale anglaise : OmniScan MXU Software User’s Manual


(DMTA011-01EN – Revision B, March 2007).

Ce document a été conçu avec les précautions d’usage afin d’assurer l’exactitude des
renseignements qu’il contient. Il correspond à la version du produit fabriqué
antérieurement à la date sur la page frontispice. Il peut donc exister certaines
différences entre le manuel et le produit si ce dernier a été modifié par la suite.

L’information contenue dans ce document pourra faire l’objet de modifications sans


préavis.

Version du logiciel 2.0


Numéro de pièce : DMTA011-01FR
Révision A
Août 2007

Imprimé au Canada

ii
Marques de commerce 1.1 « Olympus NDT Canada Inc. » est une
Olympus et le logo Olympus sont des marques entreprise légalement constituée en vertu
déposées d’Olympus Corporation. R/D Tech, le logo des lois du Canada et est situé au 505, boul.
R/D Tech, OmniScan, le logo OmniScan sont des du Parc-Technologique, Québec (Québec)
marques déposées, et « Innovation in NDT », et G1P 4S9, Canada.
TomoView sont des marques de commerce 1.2 « logiciel » réfère au logiciel OmniScan, en
d’Olympus NDT Corporation au Canada, aux États- incluant tout support, document imprimé
Unis d’Amérique et/ou dans d’autres pays. et documentation électronique, ainsi que
CompactFlash est une marque déposée aux États- toute mise à jour du logiciel, tout
Unis de SanDisk Corporation. Ethernet est une composant additionnel, service et/ou
marque de commerce de Xerox Corporation. supplément fournis subséquemment à
Microsoft, Windows et le logo Windows sont des l’exemplaire initial du produit logiciel,
marques déposées de Microsoft Corporation aux dans la mesure où ces articles ne sont pas
États-Unis d’Amérique et/ou dans d’autres pays. Les accompagnés par un contrat de licence
autres noms de société ou de produit mentionnés séparé ou des conditions d’utilisation
dans ce document peuvent être des marques de séparées.
commerce ou des marques déposées de leurs
propriétaires respectifs. 1.3 « Détenteur d’une licence » réfère à la
personne physique ou la personne morale
Contrat de licence de logiciel pour unique qui signe un contrat d’acquisition
Logiciel OmniScan (toutes versions) concédant, sous les conditions générales de
Le présent contrat constitue un contrat légal entre la présente licence, l’utilisation du logiciel.
vous (toute personne physique ou toute personne
2. Licence
morale unique), à qui on référera dans ce contrat par
« Vous » ou par « Détenteur d’une licence », et 2.1 Concession d’une Licence : La présente
Olympus NDT Canada Inc. pour le produit logiciel licence concède à vous, le Détenteur d’une
qui accompagne ce contrat, en incluant toute licence, le droit non exclusif d’installer et
information associée, matériels imprimés et d’utiliser le logiciel sur n’importe quel
documentation électronique (le « logiciel »). Veuillez nombre d’ordinateurs. Vous ne pouvez
lire attentivement les conditions générales de ce utiliser le logiciel que selon une des deux
contrat avant de continuer. conditions suivantes :
Veuillez noter que, après que vous avez lu et accepté a) en tant que logiciel d’acquisition de
les conditions de ce contrat, en installant, en copiant, données, lorsqu’il est connecté à une
en téléchargeant, en accédant ou en utilisant de toute unité d’acquisition de données
autre manière le produit logiciel, vous reconnaissez
R/D Tech® ; ou
être lié par les conditions de ce contrat.
b) sur n’importe quel ordinateur
Veuillez noter que si vous refusez ce contrat, ou si
individuel, lorsque vous utilisez une
vous êtes en désaccord avec toutes conditions
clé d’accès fournie par Olympus NDT
générales exposées dans le présent contrat, dans ce
Canada pour ce logiciel.
cas, vous ne pouvez utiliser le logiciel sous aucun
prétexte. Si vous avez déjà fait l’achat du logiciel, Vous ne pouvez pas, sans le consentement
veuillez le retourner à Olympus NDT Canada Inc. ou préalable écrit d’Olympus NDT Canada
à l’endroit où vous l’avez acheté pour un Inc., décompiler partiellement ou
remboursement total. complètement, manipuler, modifier, prêter,
vendre ou louer le logiciel, ou distribuer
CONTRAT
n’importe quel produit dérivé de celui-ci.
1. Définitions
2.2 Propriété d’Olympus NDT Canada : LE
LOGICIEL A ÉTÉ CONÇU ET FABRIQUÉ

iii
PAR Olympus NDT Canada ET DEMEURE logiciel, en incluant, sans limitation, toutes
SA PROPRIÉTÉ EXCLUSIVE. LE garanties de conformité pour n’importe
LOGICIEL N’EST PAS VENDU, MAIS quel usage ou n’importe quelle valeur
CONCÉDÉ SOUS LICENCE. Le Détenteur marchande.
d’une licence reconnaît que le logiciel est la
5. Limitation de responsabilité
propriété d’Olympus NDT Canada Inc., et
qu’Olympus NDT Canada détient tous les 5.1 Olympus NDT Canada Inc. ne peut en
droits, titres et intérêts du Logiciel, en aucun cas être tenue responsable pour tout
incluant, sans limitation, tous les droits dommage que ce soit, incluant la perte de
d’auteur et les autres droits de propriété. revenus ou de données, ou autres
Vous ne pouvez pas utiliser, reproduire, dommages accidentels ou conséquents qui
distribuer ou céder le logiciel, ou en découlent de l’utilisation du logiciel. Dans
accorder une sous-licence à une tierce certains cas, la limitation ou l’exclusion de
personne, en tout ou en partie, autrement responsabilité pour les dommages peut
que ce qui est permis sous ce Contrat. être défendue par la loi.
3. Droits d’auteur 5.2 Selon ce contrat, la responsabilité
3.1 Le logiciel et la documentation qui d’Olympus NDT Canada Inc. n’excède en
aucun cas le montant de cent dollars (100 $)
l’accompagne sont la propriété d’Olympus
CAD. Ce montant est sous réserve des lois
NDT Canada et sont protégés par les lois
applicables.
sur les droits d’auteur des États-Unis et du
Canada et par les clauses de traités 6. Exportation
internationaux, ainsi que par tous autres
droits et tous traités concernant la 6.1 Le Détenteur d’une licence ne peut
propriété intellectuelle qui concèdent à exporter ou réexporter le logiciel en tout ou
Olympus NDT Canada tous les droits sur en partie.
le logiciel. 6.2 De plus, le Détenteur d’une licence ne peut
4. Garantie exporter aucun service ou activité réputée
un produit direct du logiciel (i) dans aucun
4.1 Olympus NDT Canada Inc. concède sous pays (ou à un citoyen ou résident de
licence le logiciel TEL QUEL. Olympus n’importe quel pays) ou à aucune personne
NDT Canada garantit, pour une période dont le Détenteur d’une licence a des
d’un an suivant la date de livraison, que le raisons de croire qu’elle a l’intention
logiciel fonctionnera dans l’ensemble d’utiliser des composants du Logiciel pour
conformément à la documentation concevoir, développer ou fabriquer des
d’utilisation qui l’accompagne. Cette armes nucléaires, chimiques ou
garantie est annulée dans le cas d’un bris biologiques, ou (ii) vers toute nation, vers
causé par un accident ou une mauvaise tout État ou à tout individu sous
utilisation du logiciel. Selon les conditions restrictions d’exportation imposées par le
de cette garantie, Olympus NDT Canada gouvernement du Canada.
accepte la responsabilité uniquement pour
le logiciel qui est inutilisable en raison d’un 7. Lois applicables
défaut attribuable à Olympus NDT 7.1 e Contrat est régi par les lois de la province
Canada. Dans le cas où Olympus NDT
de Québec, Canada, et il est interprété
Canada Inc. accepte la responsabilité sous
selon ces mêmes lois. Si toute clause de ce
ces circonstances, Olympus NDT Canada Contrat est trouvée par un tribunal de droit
remplacera le logiciel ou, à sa discrétion, en
compétent comme étant inexécutable ou
remboursera les frais. Olympus NDT
invalide, le reste de ce Contrat demeure
Canada ne concède pas d’autre garantie, exécutable selon ses conditions.
explicite ou implicite, concernant le

iv
8. Compréhension complète Olympus NDT Canada Inc. ne peut en aucun cas être
tenue à verser des dommages-intérêts directs ou
8.1 Ce Contrat constitue le Contrat complet
indirects, de quelque nature que ce soit (incluant,
entre les parties concernant l’utilisation du
sans limitation, les dommages entraînés par la perte
logiciel et remplace toute discussion écrite de bénéfices, l’interruption des affaires, la perte
ou verbale, toute négociation ou toute
d’informations commerciales ou toutes autres pertes
entente préalables. Aucune modification à
pécuniaires), sous prétexte que l’acheteur aurait subi
cette licence n’est valide sans l’autorisation un préjudice par suite de la possession, de
écrite expresse d’Olympus NDT Canada
l’utilisation, de la mauvaise installation, d’un
Inc.
accident, de la réparation, de la modification ou de la
Garantie limitée défectuosité du produit.
Olympus NDT Canada Inc. garantit le matériel et la Cette garantie prévaut sur toute autre garantie,
fabrication des équipements pour une période de qu’elle soit orale ou écrite, expresse ou implicite, y
douze (12) mois suivant la date d’achat dans des compris toute garantie de commercialisation ou
conditions normales d’utilisation et d’entretien. d’usage particulier, et aucune autre représentation ou
Olympus NDT Canada Inc. garantit également le demande de toute nature n’obligera d’aucune façon
matériel et la fabrication des logiciels pour une l’engagement d’Olympus NDT Canada Inc.
période de quatre-vingt-dix (90) jours suivant la date
d’achat. Ces garanties sont limitées à l’acheteur initial La présente convention est régie par les Lois de la
du produit et ne sont aucunement transférables. province de Québec, Canada. Chacune des parties à
la présente reconnaît irrévocablement la compétence
Olympus NDT Canada Inc. ne garantit pas que les des tribunaux de la province de Québec et consent à
fonctions du Logiciel répondront à vos exigences ou instituer tout litige qui pourrait découler de la
que le fonctionnement du logiciel sera ininterrompu présente auprès des tribunaux situés dans le district
ou exempt d’erreur. Vous assumez la responsabilité judiciaire de Québec.
du choix du logiciel qui satisfera vos attentes, ainsi
que de son utilisation et des résultats que vous en Assistance technique
obtenez. Néanmoins, Olympus NDT Canada Inc. Olympus NDT Canada Inc. s’engage à fournir un
garantit que, à la date d’expédition du produit, les service à la clientèle et une assistance technique de la
fonctions et les performances du logiciel seront plus haute qualité. Si vous éprouvez des difficultés
conformes, pour l’essentiel, à celles définies dans la lors de l’utilisation de notre produit, ou s’il ne
documentation. fonctionne pas tel qu’il est décrit dans la
documentation, nous vous recommandons d’abord
Olympus NDT Canada Inc. se réserve le droit de
de consulter le manuel de l’utilisateur. Si vous ne
rembourser, de réparer ou de remplacer toute partie pouvez toujours pas résoudre le problème, adressez-
du produit ou de la documentation présentant des
vous à notre Service après-vente en utilisant les
défauts de fabrication pendant la période de garantie
renseignements fournis à la fin de ce manuel.
et ce, sans frais supplémentaires. Cependant,
l’acheteur a la responsabilité de retourner le produit à Conformité à la directive EMC
Olympus NDT Canada Inc. Cet équipement génère et utilise des ondes de type «
Olympus NDT Canada Inc. ne peut en aucun cas être RF » (fréquences radio) et, s’il n’est pas installé ou
tenue responsable pour tout dommage résultant utilisé de façon appropriée (c’est-à-dire selon les
d’une mauvaise installation, d’un accident, d’un instructions du fabricant), il peut causer de
mauvais usage, ou d’une réparation ou d’une l’interférence. Des tests ont permis d’établir que
modification effectuée par quiconque autre l’OmniScan est conforme aux limites imposées aux
qu’Olympus NDT Canada Inc. ou un centre de appareils industriels en vertu des spécifications de la
service d’Olympus NDT agréé. directive EMC. Cependant, il ne devrait pas être
utilisé dans un environnement résidentiel,
commercial ou industriel léger.

v
Sécurité • Si l’équipement est utilisé d’une façon qui n’est
Cet appareil est un appareil de Classe 1 et de pas spécifiée par le fabricant, la protection
catégorie d’installation II. Avant de mettre offerte par l’équipement peut être altérée.
l’équipement sous tension, vérifiez que les mesures • N’installez pas de pièces de substitution ou
de sécurité appropriées ont été prises (voir les mises n’effectuez pas de modifications non autorisées
en garde énumérées ci-après). De plus, prenez note sur l’appareil.
des marquages externes placés sur l’appareil qui sont • Les instructions de réparation, s’il y a lieu,
décrits dans la section « Symboles de sécurité ». s’adressent à un personnel technique qualifié.
Mises en garde Afin d’éviter les chocs électriques dangereux, ne
tentez pas d’effectuer de réparation à moins
• Lisez soigneusement les instructions contenues d’être qualifié pour le faire. Pour tout problème
dans le manuel de l’utilisateur avant de mettre
ou toute question au sujet de cet équipement,
l’appareil en service.
communiquez avec Olympus NDT Canada Inc.
• Conservez le manuel de l’utilisateur en lieu sûr ou un représentant agréé d’Olympus NDT.
pour toute référence ultérieure.
Précautions contre les décharges électrostatiques
• Suivez les procédures d’installation et
d’opération. Si, pour une raison quelconque, vous devez démonter
votre appareil ou toucher à un composant interne,
• Respectez scrupuleusement les avertissements
assurez-vous de prendre toutes les précautions
de sécurité placés sur l’appareil et ceux contenus
nécessaires contre les décharges électrostatiques. Les
dans le manuel de l’utilisateur.
décharges électrostatiques peuvent causer des
• Avant de mettre l’appareil sous tension, vous dommages aux composants électroniques de votre
devez raccorder la borne de mise à la terre de système ou même les griller. Un composant
l’appareil au conducteur de protection du endommagé par décharge électrostatique peut
cordon d’alimentation (secteur). La fiche sera entraîner des défaillances de système fâcheuses ou
insérée seulement dans une prise de courant même catastrophiques. De plus, l’omission de
munie d’un contact de mise à la terre. Vous ne prendre des précautions appropriées pourrait
devez pas annuler la fonction de protection en annuler votre garantie limitée.
utilisant un cordon prolongateur (câble
d’alimentation) dépourvu d’un conducteur de Le contrôle des décharges électrostatiques s’appuie
protection (mise à la terre). Le fait de mettre à la sur les règles de base suivantes :
terre un conducteur d’une prise à deux 1. Ne manipulez les composants sensibles à
conducteurs ne constitue pas une protection l’électricité statique que dans les zones de travail
suffisante. protégées. Soyez toujours raccordé à une mise à
• Seuls des fusibles ayant l’intensité, la tension et la terre lorsque vous manipulez des composants
le type (à fusion normale, à fusion lente, à action ou des assemblages sensibles aux décharges
rapide, etc.) requis devraient être utilisés. électrostatiques. Assurez-vous de suivre les
N’utilisez pas des fusibles réparés ou des porte- procédures d’entretien et de travail appropriées
fusibles court-circuités, car cela pourrait causer et adaptées au type d’équipement.
un choc électrique ou un risque d’incendie. 2. Utilisez toujours un contenant conducteur ou de
• Lorsque la protection de mise à la terre semble protection (antistatique) pendant l’entreposage
altérée, vous devez mettre l’appareil hors service ou le transport des composants ou des
et le garantir contre toute opération non assemblages sensibles aux décharges
intentionnelle. électrostatiques (cartes de circuit imprimé, par
• L’appareil ne doit être raccordé qu’à une source exemple). Les matériaux utilisés doivent créer
d’alimentation du type indiqué sur la plaque une cage de Faraday, qui isolera le contenu de
signalétique. toutes charges électrostatiques.
3. N’ouvrez les contenants résistants aux
décharges électrostatiques que dans un poste de

vi
travail protégé contre la statique. Un tel poste de En conformité avec la directive européenne
travail inclura l’équipement permettant de 2002/96/EC sur les Déchets d’Équipements
remplir les trois fonctions critiques, soit la mise Électriques et Électroniques, ce symbole indique que
à la terre, l’isolation et la neutralisation. le produit ne doit pas être mis au rebut avec les
Dans un poste de travail protégé contre les décharges déchets municipaux non triés, mais doit faire l’objet
électrostatiques, ne commencez aucun travail avant d’une collecte sélective. Référez-vous à votre
d’avoir suivi les instructions suivantes : distributeur Olympus NDT local pour les systèmes
de reprise et/ou de collecte disponibles dans votre
• Mettez votre bracelet ou vos talonnières pays.
conducteurs de mise à la terre.
Symboles de sécurité et notes
• Faites un essai avec votre équipement de mise à
la terre, pour vous assurer de son bon
fonctionnement.
• Vérifiez tous les cordons de mise à la terre pour
vous assurer qu’ils sont correctement mis à la Symbole de danger référant au manuel d’instructions
terre et qu’ils permettent une dissipation : le produit est marqué de ce symbole lorsque vous
efficace des charges électrostatiques. devez vous référer au manuel d’instructions afin de
• Si vous disposez d’un générateur ionique, vous protéger d’un risque de blessure corporelle ou
mettez-le en marche. Ce dispositif aidera à de protéger le produit contre un risque de dommage.
dissiper les charges électrostatiques de toutes S’il y a lieu, ce symbole signale un risque de choc
matières non conductrices. électrique inférieur à 1 000 volts. (Pour trouver les
notes de sécurité dans le manuel d’instructions,
• Assurez-vous que votre surface de travail est
consultez l’Index sous les entrées « Avertissements »
propre et exempte de matières inutiles,
et « Attentions ».)
notamment des plastiques courants.
• Lorsque vous manipulez des dispositifs
électroniques, tenez les composants par les
bords en plastique. Évitez de toucher les
conducteurs métalliques.
Symbole de haute tension dangereuse référant au
• Lorsque vous échangez des cartes ou des manuel d’instructions : le produit est marqué de ce
composants entre deux personnes, les deux symbole lorsque vous devez vous référer au manuel
personnes doivent être mises à la terre au même d’instructions afin de vous protéger d’un risque de
point ou au même potentiel. choc électrique supérieur à 1 000 volts. (Pour trouver
• Évitez de mettre des composants en contact avec les notes de sécurité dans le manuel d’instructions,
vos vêtements, vos cheveux ou autres matières consultez l’Index sous les entrées « Avertissements »
non conductrices. et « Attentions ».)
Les instructions fournies ci-dessus ne représentent
qu’un résumé des mesures à prendre contre les
décharges électrostatiques. Veuillez consulter la
littérature spécialisée sur ce sujet pour obtenir plus AVERTISSEMENT
de détails.

Directive DEEE L’indication AVERTISSEMENT signale un danger. Elle


attire l’attention sur une procédure, une utilisation ou
une condition similaire, qui, si elle n’est pas suivie ou
respectée, pourrait causer une blessure corporelle.
N’allez pas plus loin qu’une indication

vii
AVERTISSEMENT jusqu’à ce que les conditions L’indication Conseil attire l’attention sur un type de
spécifiées soient parfaitement comprises et remplies. note qui vous aide à appliquer les techniques et les
procédures décrites dans le manuel à vos besoins
particuliers, ou qui vous donne des conseils sur la
manière la plus efficace d’utiliser les fonctionnalités
ATTENTION du produit.

Conventions
L’indication ATTENTION signale un risque. Elle attire Dans une procédure comportant plusieurs étapes, les
l’attention sur une procédure, une utilisation ou une opérations que l’utilisateur doit effectuer sont
condition similaire, qui, si elle n’est pas suivie ou numérotées 1, 2, 3… Le symbole « ® » signale une
respectée, pourrait causer un dommage matériel, procédure ne comportant qu’une seule étape, ou
notamment au produit, la destruction du produit ou marque des étapes secondaires. Des lettres
d’une de ses parties, ou la perte de données. N’allez minuscules (a, b, c…) peuvent aussi servir à signaler
pas plus loin qu’une indication ATTENTION jusqu’à ce des étapes secondaires dans une procédure
que les conditions spécifiées soient parfaitement complexe.
comprises et remplies.
Les PETITES CAPITALES sont utilisées pour tous les
termes inscrits tels quels sur l’appareil, comme le
nom des connecteurs, des boutons, des voyants, etc.
Les petites capitales sont également utilisées pour les
Note touches du clavier d’un ordinateur.

Les caractères gras sont utilisés pour tous les termes


’indication Note attire l’attention sur une procédure, que l’on trouve dans le logiciel, tels que menus,
une utilisation ou une condition similaire qui commandes, boîtes de dialogue, zones de texte,
demande une attention particulière. L’indication options, etc.
Note signale aussi une information pertinente
supplémentaire qui est utile mais non impérative. L’abréviation «S.O.» est utilisée pour désigner sans
objet, et l’abréviation «N.D.» est utilisée pour
désigner une information non disponible au moment
de l’impression.

IMPORTANT

L’indication IMPORTANT signale une note qui contient


une information importante ou une information Note: Les copies d’écran illustrant ce
essentielle à l’achèvement d’une tâche. manuel ont été préparées avec la version du
logiciel disponible au moment de l’impression;
elles peuvent différer de ce que vous voyez à
l’écran selon la version de logiciel que vous
utilisez.
Conseil

viii
Table des matières

Table des matières ............................................................................................ ix

1. Introduction .................................................................................................. 1
1.1 Organisation du manuel ................................................................................................ 1
1.2 Connexion de vos traducteurs ...................................................................................... 1
1.3 Démarrage de l’OmniScan ............................................................................................ 2
1.4 Fermeture du logiciel OmniScan .................................................................................. 3
1.5 Modèles de modules supportés par le logiciel OmniScan MXU ............................. 3

2. Description de l’interface utilisateur ....................................................... 5


2.1 À propos des composantes principales de la fenêtre ................................................ 6
2.2 À propos des champs d’information ........................................................................... 7
2.3 À propos de la navigation dans le logiciel OmniScan .............................................. 9
2.3.1 Navigation dans le logiciel OmniScan ........................................................... 10
2.3.2 Organisation des menus ................................................................................... 10
2.3.2.1 Menus de définition de la configuration ......................................... 10
2.3.2.2 Menus d’inspection ............................................................................. 11
2.3.2.3 Menus d’outils ..................................................................................... 12
2.4 À propos des indicateurs d’état .................................................................................. 12
2.4.1 Indicateurs d’état des batteries ........................................................................ 14
2.5 À propos de l’affichage des données ......................................................................... 16
2.5.1 À propos des vues de données ........................................................................ 16
2.5.2 Règles et échelles ............................................................................................... 18
2.6 À propos des couleurs des encadrés ......................................................................... 20
2.6.1 Couleurs des champs d’information .............................................................. 20
2.6.2 Couleurs des boutons de paramètres ............................................................. 22
2.7 À propos de l’aide en ligne ......................................................................................... 22
2.7.1 Affichage de l’aide contextuelle ....................................................................... 23
2.7.2 Affichage de l’aide en ligne des assistants ..................................................... 23
2.7.3 Affichage de l’aide pour un fichier de configuration d’échantillon ........... 24

Table des matières ix


3. Procédures générales ................................................................................. 25
3.1 Passage en mode UT ou PA ......................................................................................... 25
3.2 Réglage des préférences ............................................................................................... 25
3.2.1 Réglage de la date et de l’heure ....................................................................... 26
3.2.2 Sélection des unités de mesure ........................................................................ 26
3.2.3 Configuration du menu Utilisateur ................................................................ 26
3.2.4 Configuration des entrées numériques .......................................................... 27
3.2.5 Vérification et programmation des options du logiciel ............................... 27
3.3 Gestion des fichiers ...................................................................................................... 29
3.3.1 Enregistrement de fichiers ................................................................................ 29
3.3.1.1 Enregistrement d’une configuration ................................................ 29
3.3.1.2 Enregistrement d’un fichier de données .......................................... 30
3.3.2 Ouverture de fichiers ......................................................................................... 31
3.3.2.1 Fichiers de configuration .................................................................... 31
3.3.2.2 Fichiers de données ............................................................................. 31
3.3.2.3 Fichiers d’image ................................................................................... 32
3.3.2.4 Fichiers de rapport .............................................................................. 32
3.3.3 Réglage du mode de stockage .......................................................................... 33
3.3.4 Production d’un rapport ................................................................................... 34
3.3.4.1 Configuration d’un rapport ............................................................... 34
3.3.4.2 Impression d’un rapport à partir d’un ordinateur distant ............ 37

4. Procédures de configuration .................................................................... 39


4.1 Création d’une configuration d’application avec les assistants ............................. 39
4.1.1 Ajouter un nouveau groupe ............................................................................. 39
4.1.2 Modification d’un groupe existant .................................................................. 40
4.1.3 Configuration des lois focales (mode PA seulement) ................................... 40
4.1.4 Réalisation d’un étalonnage ............................................................................. 41
4.2 Ajustements personnalisés .......................................................................................... 43
4.2.1 Sélectionner le traducteur ................................................................................. 43
4.2.2 Sélection du sabot .............................................................................................. 44
4.2.3 Définition d’un traducteur ............................................................................... 45
4.2.4 Définition d’un sabot ......................................................................................... 48
4.2.5 Définition de la pièce à inspecter ..................................................................... 51
4.2.6 Utilisation des groupes multiples ................................................................... 51
4.2.6.1 Ajout et suppression d’un groupe .................................................... 52
4.2.6.2 Sélection du mode de groupe (mode PA seulement) ..................... 53
4.2.6.3 Création et suppression de liens de groupes (mode UT seulement)
.................................................................................................................. 53
4.3 Procédures d’étalonnage .............................................................................................. 57
4.3.1 Étalonnage de la vitesse du son ....................................................................... 57

x Table des matières


4.3.1.1 Vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant le rayon ... 58
4.3.1.2 Vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant la profondeur
.................................................................................................................. 61
4.3.1.3 Vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant l’épaisseur 63
4.3.2 Étalonnage du délai du sabot .......................................................................... 65
4.3.2.1 Délai du sabot suivant le rayon ......................................................... 66
4.3.2.2 Délai du sabot suivant la profondeur .............................................. 68
4.3.2.3 Délai du sabot suivant l’épaisseur .................................................... 71
4.3.3 Étalonnage de la sensibilité .............................................................................. 72
4.3.3.1 Balayage angulaire avec une génératrice ......................................... 72
4.3.3.2 Balayage angulaire suivant le rayon ................................................. 76
4.3.3.3 Balayage à zéro degré ......................................................................... 80
4.3.4 Étalonnage de la courbe TCG .......................................................................... 84
4.3.5 Étalonnage d’un codeur .................................................................................... 86
4.4 Inspection avec codeurs ............................................................................................... 87

5. Procédures d’inspection ............................................................................ 91


5.1 Réglages des paramètres d’ultrasons ........................................................................ 91
5.1.1 Configuration d’une inspection du type PA-TOFD ...................................... 91
5.1.2 Réglage des paramètres d’inspection généraux ............................................ 94
5.1.3 Réglage du mode Tx/Rx pour un traducteur du type UT ........................... 95
5.1.4 Configuration des niveaux de référence du gain .......................................... 95
5.1.5 Configuration d’un C-scan d’épaisseur .......................................................... 96
5.2 Réglage des portes et des courbes de mesure .......................................................... 98
5.2.1 Réglage des alarmes et des sorties .................................................................. 98
5.2.1.1 Réglage d’une alarme ......................................................................... 98
5.2.1.2 Réglage d’une sortie ........................................................................... 99
5.2.2 Configuration manuelle de la courbe DAC ................................................. 100
5.2.3 Configuration automatique de la courbe DAC linéaire ............................. 103
5.2.4 Configuration manuelle de la courbe TCG .................................................. 104
5.3 Réglage des mesures .................................................................................................. 106
5.3.1 Configuration des champs d’information .................................................... 106
5.3.2 Création et configuration d’une table d’indications ................................... 107
5.4 Réglage des vues d’affichage .................................................................................... 110
5.4.1 Configuration de l’affichage ........................................................................... 110
5.4.1.1 Changement de vue .......................................................................... 110
5.4.1.2 Sélection de l’unité de la règle d’ultrasons .................................... 111
5.4.1.3 Affichage des portes, des curseurs, des courbes de mesure ou de la
grille .................................................................................................... 111
5.4.1.4 Configuration des paramètres des vues ........................................ 112
5.4.2 Utilisation de la fonction de Zoom ............................................................... 113
5.4.3 Modification des palettes de couleurs .......................................................... 115

Table des matières xi


5.4.4 Chargement d’une palette de couleurs ......................................................... 117

6. Procédures avancées ................................................................................ 119


6.1 Description du gestionnaire de fichiers .................................................................. 119
6.1.1 Utilisation des touches de fonction ............................................................... 119
6.1.2 Interface ............................................................................................................. 120
6.1.3 Navigation ........................................................................................................ 122
6.2 Création d’un rapport personnalisé ......................................................................... 123
6.2.1 Changement du logo de l’entreprise ............................................................. 125
6.3 Création d’une palette de couleurs .......................................................................... 126
6.3.1 Format de fichier des palettes de couleurs ................................................... 127
6.3.2 Règles sur la palette de couleurs ................................................................... 129
6.4 Verrouillage et déverrouillage d’une configuration .............................................. 131
6.5 Lien d’une procédure HTML et d’une configuration ........................................... 133
6.6 Caractérisation d’un traducteur ............................................................................... 134
6.6.1 Importation et exportation des définitions de traducteurs ....................... 136
6.6.2 Importation et exportation des définitions de sabots ................................. 137
6.7 Connexion directe de l’OmniScan à un ordinateur (Windows XP) .................... 138
6.7.1 Connexion du matériel (Windows XP) ......................................................... 138
6.7.2 Configuration de l’ordinateur (Windows XP) ............................................. 138
6.7.3 Création d’un compte utilisateur sur l’ordinateur (Windows XP) ........... 142
6.7.4 Création d’un dossier partagé sur l’ordinateur (Windows XP) ................ 145
6.7.5 Configuration de l’OmniScan (Windows XP) ............................................. 148
6.7.6 Enregistrement des données de l’OmniScan sur un ordinateur
(Windows XP) .................................................................................................. 150
6.8 Connexion directe de l’OmniScan à un ordinateur (Windows 2000) ................. 150
6.8.1 Connexion du matériel (Windows 2000) ...................................................... 151
6.8.2 Configuration de l’ordinateur (Windows 2000) .......................................... 151
6.8.3 Création d’un compte utilisateur sur un ordinateur (Windows 2000) .... 155
6.8.4 Création d’un dossier partagé sur l’ordinateur (Windows 2000) ............. 158
6.8.5 Configuration de l’OmniScan (Windows 2000) ........................................... 161
6.8.6 Enregistrement des données de l’OmniScan sur l’ordinateur
(Windows 2000) ................................................................................................ 162
6.9 Connexion de l’OmniScan à un réseau ................................................................... 162
6.10 Importation des données de l’OmniScan dans TomoView ................................. 163
6.11 Optimisation de la vitesse de transfert des données de l’OmniScan lorsque
celui-ci est utilisé avec une unité MCDU-02 et avec le logiciel TomoView ........ 164
6.12 Importation d’un fichier au format .law dans l’OmniScan ................................. 165

7. Description du menu ............................................................................... 167


7.1 Menu Assistant ........................................................................................................... 167

xii Table des matières


7.1.1 Sous-menu Groupe .......................................................................................... 169
7.1.2 Sous-menu Loi focale (mode PA seulement) ............................................... 170
7.1.3 Sous-menu Étalonnage ................................................................................... 170
7.1.3.1 Paramètres de l’assistant des ultrasons .......................................... 172
7.1.3.2 Assistant du codeur .......................................................................... 174
7.1.3.3 Assistant d’étalonnage selon les codes ........................................... 174
7.2 Menu Réglages UT ..................................................................................................... 175
7.2.1 Général .............................................................................................................. 175
7.2.2 Émetteur ............................................................................................................ 175
7.2.3 Récepteur .......................................................................................................... 180
7.2.4 Faisceau ............................................................................................................. 182
7.2.5 Avancé ............................................................................................................... 182
7.3 Menu Porte/Alarme .................................................................................................... 183
7.3.1 Porte ................................................................................................................... 183
7.3.1.1 Position de la porte ........................................................................... 187
7.3.1.2 Porte clignotante ................................................................................ 188
7.3.2 Alarme ............................................................................................................... 188
7.3.3 Sortie .................................................................................................................. 189
7.3.4 Courbes de mesure .......................................................................................... 190
7.4 Menu Mesures ............................................................................................................ 193
7.4.1 Lecture ............................................................................................................... 194
7.4.2 Curseurs ............................................................................................................ 206
7.4.3 Table ................................................................................................................... 208
7.4.4 Épaisseur ........................................................................................................... 209
7.4.5 Exporter ............................................................................................................. 211
7.5 Menu Affichage .......................................................................................................... 211
7.5.1 Sélection ............................................................................................................ 211
7.5.1.1 Boutons de paramètres des vues .................................................... 212
7.5.1.2 Vue de la représentation temporelle .............................................. 218
7.5.2 Superposition ................................................................................................... 223
7.5.3 Zoom .................................................................................................................. 225
7.5.4 Couleur .............................................................................................................. 228
7.5.5 Propriétés .......................................................................................................... 230
7.6 Menu Trad./Pièce ........................................................................................................ 234
7.6.1 Sélection ............................................................................................................ 234
7.6.1.1 Boutons de paramètres ..................................................................... 234
7.6.1.2 Gestionnaire de définition du traducteur ...................................... 236
7.6.1.3 Gestionnaire de définition du sabot ............................................... 237
7.6.2 Position .............................................................................................................. 240
7.6.3 Caractériser ....................................................................................................... 241
7.6.4 Pièces ................................................................................................................. 242
7.7 Menu Loi focale (mode PA seulement) ................................................................... 243

Table des matières xiii


7.7.1 Configuration ................................................................................................... 243
7.7.2 Ouverture .......................................................................................................... 244
7.7.3 Faisceau ............................................................................................................. 245
7.7.4 Lois ..................................................................................................................... 246
7.8 Menu Balayage ............................................................................................................ 246
7.8.1 Codeur ............................................................................................................... 246
7.8.2 Inspection .......................................................................................................... 248
7.8.3 Zone ................................................................................................................... 250
7.8.4 Départ ................................................................................................................ 251
7.8.5 Données ............................................................................................................. 252
7.9 Menu Fichier ............................................................................................................... 252
7.9.1 Fichier ................................................................................................................ 253
7.9.2 Rapport .............................................................................................................. 255
7.9.3 Format ............................................................................................................... 256
7.9.4 Champ utilisateur ............................................................................................ 257
7.9.5 Notes .................................................................................................................. 258
7.10 Menu Préférences ...................................................................................................... 258
7.10.1 Préf. .................................................................................................................... 258
7.10.2 Système ............................................................................................................. 259
7.10.3 Service ............................................................................................................... 260
7.10.4 Options .............................................................................................................. 261
7.10.5 Réseau ............................................................................................................... 262
7.11 Menu Utilisateur ........................................................................................................ 263
7.12 Menu UT <> PA .......................................................................................................... 263

Appendice A : Description du module d’acquisition et procédure de


remplacement ........................................................................................... 265
A.1 Caractéristiques techniques générales ..................................................................... 265
A.2 Connecteurs ................................................................................................................. 266
A.3 Procédure de remplacement ..................................................................................... 267
A.4 Procédure de nettoyage des filtres du ventilateur ................................................. 270

Appendice B : Caractéristiques techniques du module


OMNI-M-PA1616 ..................................................................................... 271
B.1 Caractéristiques des ultrasons .................................................................................. 271
B.2 Caractéristiques d’acquisition ................................................................................... 272
B.3 Caractéristiques des données .................................................................................... 274

Appendice C : Caractéristiques techniques du module


OMNI-M-PA16128 ................................................................................... 277
C.1 Caractéristiques des ultrasons .................................................................................. 277
C.2 Caractéristiques d’acquisition ................................................................................... 278

xiv Table des matières


C.3 Caractéristiques des données ................................................................................... 279

Appendice D : Caractéristiques techniques du module


OMNI-M-PA16128PR .............................................................................. 281
D.1 Caractéristiques des ultrasons .................................................................................. 281
D.2 Caractéristiques d’acquisition ................................................................................... 282
D.3 Caractéristiques des données ................................................................................... 283

Appendice E : Caractéristiques techniques du module


OMNI-M-PA3232 ..................................................................................... 285
E.1 Caractéristiques des ultrasons .................................................................................. 285
E.2 Caractéristiques d’acquisition ................................................................................... 286
E.3 Caractéristiques des données ................................................................................... 287

Appendice F : Caractéristiques techniques du module


OMNI-M-PA32128 ................................................................................... 289
F.1 Caractéristiques des ultrasons .................................................................................. 289
F.2 Caractéristiques d’acquisition ................................................................................... 290
F.3 Caractéristiques des données ................................................................................... 291

Appendice G : Caractéristiques techniques du module


OMNI-M-PA32128PR .............................................................................. 293
G.1 Caractéristiques des ultrasons .................................................................................. 293
G.2 Caractéristiques d’acquisition ................................................................................... 294
G.3 Caractéristiques des données ................................................................................... 295

Appendice H : Caractéristiques des modules d’acquisition .................. 297


H.1 Caractéristiques des ultrasons .................................................................................. 297
H.2 Caractéristiques d’acquisition ................................................................................... 298
H.3 Caractéristiques des données ................................................................................... 299

Liste des figures .............................................................................................. 301

Liste des tableaux ........................................................................................... 307

Index ................................................................................................................. 309

Table des matières xv


xvi Table des matières
1. Introduction

Le logiciel OmniScan® MXU-2.0 offre des fonctions de contrôle par ultrasons


convenant à de nombreuses applications d’essais non destructifs, car il combine les
modes de contrôle par ultrasons conventionnels (UT) et par ultrasons
multiéléments (PA). Le logiciel OmniScan® MXU-2.0 fonctionne sur l’appareil
innovateur et portatif OmniScan MX équipé d’un module UT automatisé.

1.1 Organisation du manuel

Ce manuel contient la description du logiciel ainsi que les instructions pour l’utiliser.
Il est organisé de façon à permettre une compréhension progressive des différentes
fonctions du logiciel. Toutefois, chaque section est complète en elle-même.

Note : Le Manuel de l’utilisateur OmniScan® MX (numéro de pièce


DMUG060D) contient la description de l’appareil OmniScan MX et les
instructions pour l’utiliser. Consultez ce document, particulièrement pour
comprendre la navigation dans l’interface du logiciel avec les touches de fonction
sur l’appareil.

1.2 Connexion de vos traducteurs

Le logiciel OmniScan® MXU-2.0 combine les modes de contrôle par ultrasons


conventionnels (UT) et par ultrasons multiéléments (PA), ce qui vous permet
d’utiliser vos traducteurs du type PA et UT avec votre OmniScan MX. Assurez-vous

Introduction 1
que l’OmniScan est fermé, et puis branchez un traducteur multiélément (PA) dans le
connecteur PA et des traducteurs ultrasons (UT) dans les connecteurs UT de l’appareil
(voir l’exemple à la Figure 1-1 à la page 2).

Mode PA

Connecteur PA

Mode UT
Connecteurs UT

Figure 1-1 Connexion des traducteurs du type PA et UT à l’OmniScan MX

1.3 Démarrage de l’OmniScan

Pour démarrer le logiciel OmniScan

1 Sur le panneau avant de l’OmniScan®, appuyez sur (bouton d’ouverture) et


gardez-le enfoncé durant une seconde.
L’appareil émet un bip et le système démarre, effectue une vérification de la
mémoire, et puis affiche le logo OmniScan® ainsi que la version du logiciel.
Si vous avez installé plus d’une application dans votre OmniScan, une série de
boutons permettant de démarrer les applications disponibles apparaît dans la
page de garde. Choisissez l’application que vous désirez démarrer.

2 Chapitre 1
Si vous utilisez toujours la même application, vous pouvez sauter l’étape de
sélection en choisissant le bouton Démar. auto dans le coin inférieur droit de
l’écran. Cette fonction permet de sauter le mode de sélection aux démarrages
suivants.
• Pour réactiver le mode de sélection des applications, choisissez Préférences >
Service > Démarrage > Manuel.

Note : Au démarrage, l’OmniScan® MX charge le logiciel stocké sur la


carte de mémoire CompactFlash® insérée dans le lecteur de carte sur le côté droit
de l’appareil, ou charge le logiciel stocké sur la carte de mémoire insérée dans un
lecteur externe connecté à l’un des ports USB de l’OmniScan (USB 1.0 seulement).

1.4 Fermeture du logiciel OmniScan

Le logiciel OmniScan® MXU-2.0 se ferme automatiquement lorsque vous arrêtez


l’appareil OmniScan.

Pour arrêter l’OmniScan

♦ Sur le panneau avant de l’OmniScan, appuyez sur (bouton d’ouverture) et


gardez-le enfoncé durant une seconde.
L’indicateur lumineux situé sur le panneau avant de l’appareil devient orangé
durant la phase d’arrêt de l’OmniScan.

1.5 Modèles de modules supportés par le logiciel OmniScan MXU

Le logiciel OmniScan® MXU-2.0 fonctionne avec les modules d’acquisition


automatisés par ultrasons conventionnels (UT) et par ultrasons multiéléments (PA)
disponibles pour l’OmniScan MX. Ces modules sont les suivants :

• OMNI-M-PA1616
• OMNI-M-PA16128
• OMNI-M-PA16128PR

Introduction 3
• OMNI-M-PA3232
• OMNI-M-PA32128
• OMNI-M-PA32128PR

4 Chapitre 1
2. Description de l’interface utilisateur

Cette section présente les caractéristiques générales de l’interface utilisateur du


logiciel OmniScan®.

L’une des caractéristiques importantes de l’interface utilisateur de


®
l’OmniScan MXU-2.0 est le changement de couleur selon le mode utilisé (voir la
Figure 2-1 à la page 5). L’interface utilisateur s’affiche dans des tons de bleu quand
vous utilisez le mode d’ultrasons multiéléments (PA) et dans des tons de vert quand
vous utilisez le mode d’ultrasons conventionnels (UT) [voir la section 3.1 à la page 25
pour plus de détails sur la procédure de passage d’un mode à l’autre].

Tons de bleu en mode PA Tons de vert en mode UT

Figure 2-1 Apparence de l’interface utilisateur en mode UT et en mode PA.

Description de l’interface utilisateur 5


Note : Dans ce document, les images montrent l’interface utilisateur en
mode PA (tons de bleu) lorsque celle-ci est similaire dans les deux modes.

2.1 À propos des composantes principales de la fenêtre

La Figure 2-2 à la page 6 montre l’interface utilisateur du logiciel OmniScan® et


identifie ses diverses composantes.

Champs d’information (voir la section 2.2 à la page 7)

Indicateurs d’état
(voir la section 2.4 à
la page 12)

Bouton de menu
(voir la section 2.3 à
la page 9)

Boutons des
sous-menus
(voir la section 2.3 à
la page 9

Affichage des
données
(voir la section 2.5 à la
page 16)
Boutons des paramètres (voir la section 2.3 à la page 9)

Figure 2-2 Composantes de la fenêtre du logiciel OmniScan en mode PA

6 Chapitre 2
Note : Le Manuel de l’utilisateur OmniScan® MX (numéro de pièce
DMUG060D) contient une description de l’OmniScan MX et des instructions
pour l’utiliser. Veuillez consulter ce document, en particulier pour comprendre la
navigation dans l’interface utilisateur du logiciel au moyen des touches de
fonctions sur l’appareil.

2.2 À propos des champs d’information

Les champs d’information sont regroupés dans la partie supérieure de l’interface du


logiciel OmniScan®. La Figure 2-3 à la page 7 montre les divers champs d’information
affichés et contient des renvois aux sections de ce document traitant de ces champs. La
Figure 2-4 à la page 8 montre l’information affichée dans les champs d’information.

Gain Nom de fichier de la Date et heure


(voir la section 7.2.1) configuration courantes Version du logiciel
(voir la section 3.3.2.1) (voir la section 3.2.1)

Fréquence de Paramètre du balayage 1 Paramètre du balayage 2


Champs d’information récurrence (PRF) (voir le Tableau 1 à la (voir le Tableau 1 à la
(voir les sections 5.3.1 (voir la section 7.2.2) page 8) page 8)
et 7.4.1)

Figure 2-3 Zone des champs d’information

Description de l’interface utilisateur 7


Mode de porte (voir la section 7.3.1)

Identificateur du paramètre d’ultrason


Valeur du
Unités du paramètre d’ultrason paramètre
d’ultrason

Figure 2-4 Information affichée dans les champs d’information

Le Tableau 1 à la page 8 montre l’information affichée dans les champs de paramètreS


du balayage 1 et du balayage 2 selon le type de balayage sélectionné.

Tableau 1 Information dans les champs de paramètres de balayage 1 et 2

Dans le menu Contenu du champ d’information

Balayage > Balayage > Paramètre de Paramètre e


Inspection > Inspection balayage 1 balayage 2
Type = >
Balayage =

Balayage à Temps V : Vitesse maximale X : Durée de


une ligne du balayage dans la l’inspection [s]
configuration courante
[mm/s]

Codeurs 1 V : Vitesse maximale X : Position sur l’axe de


et 2 du balayage dans la balayage [mm]
configuration courante
[mm/s]

Balayage ligne Temps Sans objet Sans objet


par ligne
Codeurs 1 X : Position sur l’axe de Y : Position sur l’axe
et 2 balayage [mm] d’index [mm]

Balayage Temps V : Vitesse maximale Y : Position sur l’axe


hélicoïdal du balayage dans la d’index [mm]
configuration courante
[mm/s]

Codeurs 1 X : Position sur l’axe de Y : Position sur l’axe


et 2 balayage [mm] d’index [mm]

8 Chapitre 2
2.3 À propos de la navigation dans le logiciel OmniScan

L’interface utilisateur du logiciel OmniScan® offre trois rangées de boutons, disposés


sur le côté gauche et dans la zone inférieure de l’écran, qui vous permettent d’accéder
aux paramètres. La Figure 2-5 à la page 9 donne un aperçu de la syntaxe utilisée dans
ce document pour la navigation dans les menus et les sous-menus, pour la sélection
des boutons de paramètres et pour la sélection ou la modification des valeurs.

Menu > Sous-menu > Paramètre = Valeur


Figure 2-5 Syntaxe utilisée pour présenter la structure de l’interface et la navigation
dans les menus, les sous-menus et les boutons de paramètres

La syntaxe de navigation présentée dans la Figure 2-5 à la page 9 est un abrégé de la


procédure détaillée présentée dans la section 2.3.1 à la page 10.

Description de l’interface utilisateur 9


2.3.1 Navigation dans le logiciel OmniScan

Pour naviguer dans le logiciel OmniScan®

1 Choisissez un bouton dans le menu et sélectionnez un item dans la liste qui


s’affiche à droite (voir la Figure 2-5 à la page 9).
Les fonctions associées à l’item que vous sélectionnez dans le menu s’affichent
immédiatement dans les boutons de paramètres.
2 Choisissez un bouton dans le sous-menu.
Les fonctions associées au bouton que vous choisissez dans le sous-menu
s’affichent immédiatement dans les boutons de paramètres.
3 Choisissez un bouton de paramètre et sélectionnez ou entrez une valeur selon la
fonction du bouton.
Certains boutons de paramètres donnent également accès à des boîtes de dialogue
ou à des outils logiciels tels que le gestionnaire de fichiers.

2.3.2 Organisation des menus


L’ordre dans lequel apparaissent les items dans les menus, les sous-menus et les
boutons de paramètres correspond à leur séquence d’utilisation spécifique.

Les menus sont classés sous trois catégories :

• « Menus de définition de la configuration » à la page 10


• « Menus d’inspection » à la page 11
• « Menus d’outils » à la page 12

2.3.2.1 Menus de définition de la configuration


Les menus suivants permettent de définir les configurations. Voir la section 4. à la
page 39 pour plus de détails sur la procédure d’utilisation des fonctions dans ces
menus.

Assistant
Ce menu sert à créer une configuration d’application complète. Le mode pas à pas
évite de sauter un paramètre. Les écrans d’aide qui s’affichent à chaque étape de
l’assistant fournissent de l’information spécifique sur le réglage des paramètres.
Ce menu inclut un assistant d’étalonnage pas à pas complet qui permet de définir

10 Chapitre 2
une part importante de la configuration. Voir la section 7.1 à la page 167 pour une
description complète.
Trad./Pièce
Ce menu sert à faire un réglage précis des paramètres associés à la pièce ou au
traducteur que vous avez défini dans l’assistant de Groupe. Voir la section 7.6 à la
page 234 pour une description complète.
Loi focale
Ce menu sert à faire un réglage précis des paramètres associés à la loi focale que
vous avez définie dans l’assistant de Loi focale. Voir la section 7.8 à la page 246
pour une description complète.
Balayage
Utilisez ce menu pour ajuster les paramètres associés au balayage que vous avez
défini dans les différents assistants. Voir la section 7.8 à la page 246 pour une
description complète.

2.3.2.2 Menus d’inspection


Les menus suivants permettent de réaliser une inspection. Voir la section 5. à la
page 91 pour plus de détails sur la procédure d’utilisation des fonctions dans ces
menus.

Réglages UT
Ce menu contient tous les paramètres que vous devez modifier régulièrement
durant une inspection. Voir la section 7.2 à la page 175 pour une description
complète de ces fonctions.
Porte/Alarme
Ce menu contient les modes et les positions des portes, les conditions d’alarmes et
les paramètres des courbes de mesure (DAC et TCG). Voir la section 7.3 à la
page 183 pour une description complète de ces fonctions.
Mesures
Ce menu sert à gérer les fonctions associées aux outils de statistique et de mesure.
Voir la section 7.4 à la page 193 pour une description complète de ces fonctions.
Affichage
Ce menu sert à gérer les fonctions associées aux vues de données et à
l’information qui s’affiche à l’écran. Voir la section 7.5 à la page 211 pour une
description complète de ces fonctions.

Description de l’interface utilisateur 11


2.3.2.3 Menus d’outils
Utilisez les menus suivants pour configurer le logiciel et l’appareil OmniScan®. Voir la
section 3. à la page 25 pour plus de détails sur la procédure d’utilisation des fonctions
de ces menus.

Fichier
Ce menu sert à ouvrir et à enregistrer des fichiers ainsi qu’à créer et à modifier des
rapports d’inspection. Voir la section 7.9 à la page 252 pour une description
complète de ces fonctions.
Préférences
Ce menu contient les paramètres du système qui doivent habituellement être
configurés lorsque vous venez d’ouvrir l’appareil, telles les unités de mesure
(millimètres ou pouces) ainsi que la date et l’heure. Voir la section 7.10 à la
page 258 pour une description complète.
UT <> PA
Ce menu permet de basculer entre le mode d’inspection par ultrasons
multiéléments (PA) et le mode d’inspection par ultrasons conventionnels (UT). Ce
menu n’est pas disponible dans les modules OMNI-M-PA3232 et
OMNI-M-PA32128. Voir la section 7.12 à la page 263 pour une description
complète.

2.4 À propos des indicateurs d’état

Les indicateurs d’état affichent l’état courant de l’appareil OmniScan®. Ils sont situés
dans le coin supérieur droit de l’écran d’affichage.

La Figure 2-6 à la page 12 montre un exemple d’indicateur d’état dans l’appareil


OmniScan MX.

État de l’alimentation/Charge
des batteries/Connexion
c.a.(voir la section 2.4.1 à la page 14)
État de la configuration
(voir le Tableau 2 à la page 13)

Figure 2-6 Exemple d’indicateur d’état

12 Chapitre 2
Le Tableau 2 à la page 13 contient une liste des indicateurs d’état et leur définition.

Tableau 2 Indicateurs d’état et leur définition

Indicateur Définition

Le mode A-scan normal est activé.

Tous les modes A-scan sont activés.

Le mode A-scan intelligent est activé.

La donnée de la porte A est le nombre de


bonds se trouvant dans le symbole.

Les données du C-scan se situent au-delà du


quatrième bond.

La courbe de correction distance-amplitude


(DAC) est activée.

Le gain corrigé en fonction du temps (TCG)


est activé.

Le mode de référence est activé.

La configuration est verrouillée.

La configuration est déverrouillée.

La synchronisation de l’acquisition est en


mode horloge.

La synchronisation de l’acquisition est en


mode externe.

La synchronisation de l’acquisition est en


mode codeur.

L’indicateur affiche la température interne de


l’OmniScan en degrés centigrades.

Description de l’interface utilisateur 13


Tableau 2 Indicateurs d’état et leur définition (suite)

Indicateur Définition

(rouge) La sensibilité n’est pas étalonnée.

(vert) La sensibilité est étalonnée.

(rouge) La TOFD n’est pas étalonnée.

(vert) La TOFD est étalonnée.

(rouge) Le délai du sabot n’est pas étalonné.

(vert) Le délai du sabot est étalonné.

La vitesse de propagation de l’onde


(rouge) ultrasonore n’est pas étalonnée.

La vitesse de propagation de l’onde


(vert) ultrasonore est étalonnée.

2.4.1 Indicateurs d’état des batteries


Les indicateurs d’état des batteries, situés dans le coin supérieur de l’écran d’affichage,
indiquent la charge restante dans chaque batterie, tel que montré dans la Figure 2-7 à
la page 14.

Figure 2-7 État de charge des batteries : charge restante dans les deux batteries.

• Le temps de charge restant est affiché dans les indicateurs d’état des batteries.
L’OmniScan® affiche cette information après 15 minutes de fonctionnement.
• Les indicateurs de charge (barre) dans les indicateurs d’état de la batterie
indiquent la charge restante approximative de la batterie.

14 Chapitre 2
• Si vous tentez d’ouvrir l’OmniScan lorsque la charge dans les batteries est très
basse, le voyant indicateur de charge rouge clignote rapidement pendant environ
trois secondes. Remplacez les batteries ou branchez l’adaptateur d’alimentation
c.c. pour faire fonctionner l’OmniScan.
Les batteries utilisées sont affichées en surbrillance.

Le logiciel OmniScan affiche l’état des batteries. Le Tableau 3 à la page 15 décrit les
divers états indiqués par les indicateurs d’état de la batterie.

Tableau 3 Informations affichées par l’indicateur d’état des batteries

Indicateur Encadré Remplissage Définition

Pointillé S/O Il n’y a pas de batterie dans le


compartiment.

Bleu Bleu La batterie fonctionne


correctement.

Bleu Orangé La batterie est inutilisable, sa


température est trop élevée.

Jaune Bleu La batterie se recharge.


(clignotant)

Orangé Bleu La batterie ne peut pas se


recharger, car sa température est
trop élevée.

Rouge Bleu pâle La charge de la batterie est très


(clignotant) basse (moins de 10 %). Un bip
indique qu’il n’y a aucune batterie
de remplacement.

S/O Jaune L’OmniScan fonctionne avec


l’adaptateur d’alimentation c.c.

S/O Vert foncé L’alimentation externe est


insuffisante.

Description de l’interface utilisateur 15


2.5 À propos de l’affichage des données

La zone d’affichage des données contient les diverses vues de données (voir section
2.5.1 à la page 16). Les vues de données contiennent une règle ou une échelle associée
à chaque axe (voir la section 2.5.2 à la page 18).

2.5.1 À propos des vues de données


Les vues de données sont des représentations graphiques des données sur les
ultrasons. Le Tableau 4 à la page 16 contient les vues d’ultrasons de base (balayages)
illustrées dans la Figure 2-8 à la page 17.

Tableau 4 Vues de données de base

Vue Point de vue Contenu de l’axe

Vue plongeante dans le


A-scan Amplitude par rapport aux ultrasons
matériau

B-scan Côté Ultrasons par rapport au balayage

C-scan Haut Balayage par rapport à l’index

16 Chapitre 2
Vue du dessus (C-scan)

e
ag
y
la
ba
de
e
Ax
Vue du côté (B-scan)
Axe d’index

e
ge

g
ya
ya

la
la

ba
ba

de
de

e
e

Ax
Ax

Axe
d’ultrasons
Axe d’index
Axe
d’ultrasons

Figure 2-8 Exemple de vues d’ultrasons B-scan et C-scan

Vue du B-scan
Vue bidimensionnelle des données d’ultrasons en fonction de la longueur de
balayage sur un axe et du parcours ultrasons sur l’autre axe.
Vue du C-scan
Vue bidimensionnelle des données d’ultrasons en fonction de la longueur de
balayage sur un axe et de la longueur de l’index sur l’autre axe. L’un des
paramètres donnéss (par exemple, l’amplitude maximale) est projeté sur chaque
point (pixel) dans la matrice index-balayage. Le C-scan est appelé vue de dessus.
Vue du S-scan
Vue bidimensionnelle des données d’ultrasons contenant tous les A-scans
générées à partir des lois focales d’un secteur angulaire, ou étendue de balayage,
pour produire une coupe transversale dans la pièce. Les A-scans sont représentés
par des lignes sur lesquelles l’amplitude est affichée dans différentes couleurs, et
sont corrigés en fonction du délai ou de la profondeur réelle afin de représenter
leur position exacte sur l’axe d’ultrasons.

Description de l’interface utilisateur 17


A-B, A-B-C, A-B-S, A-C-[C], A-S-[C], PA-TOFD, Vues des représentations
temporelles [A]
Diverses vues combinées affichent simultanément deux ou trois vues.

2.5.2 Règles et échelles


Les règles et les échelles s’affichent sur les côtés vertical et horizontal de la vue. Ces
règles et ces échelles sont associées aux axes qu’elles représentent. La Figure 2-9 à la
page 18 présente un exemple de vues multiples contenant différentes règles et
différentes échelles.

Axe d’amplitude Règle de la palette de couleurs

Axe d’index Axe de temps

Axe d’ultrasons avec unités de profondeur réelle

Figure 2-9 Exemple de vues multiples affichant diverses règles et échelles

Chaque règle et échelle est rempli avec une couleur codée pour vous aider à identifier
les axes dans les différentes vues. Le Tableau 5 à la page 19 contient une liste des
règles et des échelles disponibles ainsi que les couleurs et les fonctions qui y sont
associées.

Une couleur de base est associée à chaque axe. Un axe s’affiche dans les différents tons

18 Chapitre 2
spécifiques de cette couleur de base. Le ton spécifique le plus pâle correspond à la
représentation des données brutes. Les tons sont de plus en plus foncés selon la
complexité de la correction des données relativement à leur axe. Le ton spécifique le
plus foncé est également utilisé pour un axe affiché comme référence. Dans ce cas, la
barre de zoom n’est pas disponible.

Tableau 5 Couleurs des règles et des échellesa


Axe Couleur de Indicateur Ton Note
base spécifique
Cyan Non corrigé

Bleu foncé Aucun zoom


Balayage Bleu
Correction volumétrique
Bleu (représentation
temporelle seulement)
Vert pâle
Index Vert
Vert Correction volumétrique

Amplitude Jaune Jaune

Rose pâle Unités de temps


Unités de parcours
Ultrasons Rose Rose
ultrasons
Unités de profondeur
Rose foncé
réelle
Règle de la
Affiché à côté de la palette
palette de Jaune Jaune
de couleurs
couleurs

Description de l’interface utilisateur 19


Tableau 5 Couleurs des règles et des échellesa (suite)
Axe Couleur de Indicateur Ton Note
base spécifique
Gris
Temps Gris pâle
Inspection sectorielle
Angle Gris seulement
Unités en degrés
Inspection linéaire
seulement. «Unités pour
VPA Gris
le nombre de lignes
d’inspection.
Groupe Gris foncé

a. Les couleurs qui apparaissent dans ce document diffèrent légèrement de celles qui
apparaissent sur l’écran de l’OmniScan.

2.6 À propos des couleurs des encadrés

Des couleurs sont utilisées pour encadrer les fonctions et les champs d’information
afin de vous aider à identifier facilement les éléments relatifs aux paramètres ou
encore la provenance de l’information.

2.6.1 Couleurs des champs d’information


Les champs d’information sont parfois encadrés avec l’une des sept couleurs utilisées
pour les encadrés. La couleur représente l’élément d’interface qui est associé à la
valeur apparaissant dans le champ (voir la Figure 2-10 à la page 21).

20 Chapitre 2
Information sur l’axe
Information sur la porte A
d’ultrasons

Figure 2-10 Trois informations encadrées en rouge et une information encadrée en


rose foncé.

Couleurs des portes


• Rouge : Information sur la porte A.
• Vert : Information sur la porte B.
• Jaune : Information sur la porte I.

Couleurs des curseurs


• Rouge : Information sur le curseur de référence.
• Vert : Information sur le curseur de mesure.
• Bleu : Information sur le curseur de données.

Couleurs des unités d’ultrasons


• Information sur l’axe d’ultrasons :
— Rose pâle : Temps (µs)
— Rose foncé : Parcours ultrasons (mm) [également appelé demi-parcours]
— Violet : Profondeur réelle (mm)
Veuillez noter que les couleurs rouge et verte s’appliquent à l’information sur les
portes ou sur les curseurs. Lorsqu’il s’agit de l’information sur les portes A et B, le
champ affiche la lettre de la porte. Dans la Figure 2-10 à la page 21, les trois premiers
champs affichent l’information provenant de la porte A.

Pour plus de détails sur les informations contenues dans les champs d’information,
voir la section 7.4.1 à la page 194.

Description de l’interface utilisateur 21


2.6.2 Couleurs des boutons de paramètres
Dans certains sous-menus, quelques boutons de paramètres ou tous les boutons de
paramètres sont encadrés avec l’une de six couleurs. La couleur s’applique à l’élément
de l’interface auquel est associé le paramètre.

Trois couleurs s’appliquent aux portes (voir la Figure 2-10 à la page 21) :

• Rouge : Le paramètre est associé à la porte A.


• Vert : Le paramètre est associé à la porte B.
• Jaune : Le paramètre est associé à la porte I.
Trois couleurs s’appliquent aux unités de mesure des ultrasons sur l’axe d’ultrasons
(voir la Figure 2-11 à la page 22) :

— Rose pâle : Temps (µs)


— Rose foncé : Parcours ultrasons (mm) [également appelé demi-parcours]
— Violet : Profondeur réelle (mm)

Figure 2-11 Couleur rose foncé appliquée à la règle des ultrasons et au bouton de
paramètre Unité UT

Le bouton de paramètre Unité UT se trouve dans le sous-menu Affichage >


Superposition.

2.7 À propos de l’aide en ligne

Le logiciel OmniScan® offre différentes informations d’aide à l’écran :

• Information d’aide dans les assistants.


• Aide contextuelle sur la fonction associée à chaque bouton.
• Information relative à l’usage des fichiers de configuration.

22 Chapitre 2
2.7.1 Affichage de l’aide contextuelle
Le logiciel OmniScan® affiche l’aide contextuelle associée à chaque menu, sous-menu
et bouton de paramètre.

Pour afficher l’aide contextuelle

1 Choisissez le menu, le sous-menu et le bouton de paramètre associé à la fonction


pour laquelle vous désirez de l’information d’aide.

2 Appuyez sur la touche d’aide située sur le panneau avant de l’appareil


OmniScan MX.
L’information d’aide associée à la fonction apparaît dans la zone d’affichage des
données.
3 Pour afficher l’information d’aide pour une autre fonction, choisissez simplement
le bouton associé à cette fonction.
L’information d’aide contextuelle affichée est mise à jour.

L’information d’aide disparaît lorsque vous appuyez sur la touche d’aide .

2.7.2 Affichage de l’aide en ligne des assistants


Les procédures pas à pas du menu Assistant fournissent de l’aide en ligne spécifique
à chaque étape. L’information apparaît dans la zone d’affichage des données dans la
fenêtre du logiciel OmniScan® pour vous aider à sélectionner les bonnes valeurs pour
les paramètres apparaissant à cette étape de l’assistant.

Note : La procédure d’étalonnage pas à pas ne permet pas d’afficher


l’information d’aide de l’assistant parce que vous devez voir les données
graphiques en temps réel dans la zone d’affichage du logiciel OmniScan lorsque
vous déplacez le traducteur au-dessus de la pièce étalon.

Description de l’interface utilisateur 23


2.7.3 Affichage de l’aide pour un fichier de configuration d’échantillon
Le logiciel OmniScan® vient avec des fichiers de configuration d’échantillon qui
contiennent des configurations pour des applications typiques. Le logiciel fournit
également de l’information d’aide spécifique à chacun de ces fichiers de configuration
d’échantillon.

Pour afficher l’aide d’un fichier de configuration d’échantillon

1 Chargez un fichier de configuration d’échantillon


a) Choisissez Fichier > Fichier > Ouvrir pour démarrer le gestionnaire de
fichiers.
b) Sélectionnez Fichier = Configuration.
c) Ouvrez le menu Fichiers listés pour voir les fichiers d’Échantillon.
d) Sélectionnez un fichier d’échantillon dans la liste des fichiers disponibles, et
puis choisissez Ouvrir.

2 Appuyez sur la touche d’aide située sur le panneau avant de l’appareil


OmniScan MX.
L’information d’aide associée au fichier apparaît en mode plein écran.
3 Appuyez sur la touche d’aide une autre fois.
L’aide des fichiers de configuration d’échantillon disparaît et la zone d’affichage
des données affiche l’aide contextuelle.
4 Appuyez sur la touche d’aide une autre fois pour faire disparaître l’aide
contextuelle et revenir à l’affichage normal.

24 Chapitre 2
3. Procédures générales

Les procédures générales sont associées aux fonctions des menus Fichier, Préférences
et UT <> PA. Elles concernent les tâches générales qui affectent l’ensemble des
éléments de l’interface de l’OmniScan®.

3.1 Passage en mode UT ou PA

Le logiciel OmniScan® MXU-2.0 offre des interfaces utilisateur intégrées pour le mode
ultrasons conventionnels (UT) et ultrasons multiéléments (PA). Vous pouvez passer
d’une interface à l’autre sans redémarrer l’appareil OmniScan®.

Pour passer en mode UT ou en mode PA


♦ Sélectionner simplement le menu UT <> PA.
OU

♦ Appuyez sur la touche et gardez-la enfoncée durant deux secondes.


Le logiciel quitte le mode courant, démarre l’autre mode et charge les derniers
fichiers de configuration utilisés dans ce mode.

3.2 Réglage des préférences

Le logiciel OmniScan® contient des fonctions qui permettent de régler un certain


nombre de préférences s’appliquant au système dans le menu Préférences.

Procédures générales 25
3.2.1 Réglage de la date et de l’heure
Cette section décrit comment régler la date et l’heure dans l’OmniScan®. La date et
l’heure du système de l’OmniScan apparaissent dans la zone des champs
d’information et s’enregistrent avec les données acquises.

Pour régler l’heure

1 Choisissez Préférences > Système > Réglage heure et utilisez la roulette de


défilement pour régler l’heure.
2 Choisissez Réglage heure une deuxième fois pour passer au paramètre suivant.
3 Entrez les minutes et les secondes à l’aide de la roulette de défilement.
4 Pour sélectionner les demi-journées, utilisez la roulette de défilement pour passer
de la première moitié du jour AM à la seconde moitié du jour PM.

Pour régler la date

1 Choisissez Préférences > Système > Réglage date et utilisez la roulette de


défilement pour entrer l’année.
2 Choisissez Réglage date une deuxième fois pour passer au paramètre suivant.
3 Entrez le mois et le jour à l’aide de la roulette de défilement

3.2.2 Sélection des unités de mesure


Cette section explique comment sélectionner une unité de mesure.

Pour sélectionner une unité de mesure


♦ Dans la liste Préférences > Préférences > Unités, sélectionnez l’unité de mesure
désirée (Millimètres ou Pouces).

3.2.3 Configuration du menu Utilisateur


Le menu Utilisateur est le seul menu qui demeure disponible lorsque vous
verrouillez la configuration. Vous devez personnaliser le menu Utilisateur en
attribuant les fonctions de votre choix aux boutons de sous-menus. Pour verrouiller la

26 Chapitre 3
configuration, voir la section 6.4 à la page 131.

Pour configurer le menu Utilisateur

1 Dans la liste Préférences > Système > Sélect. code, sélectionnez la touche (F2 à F6)
à laquelle vous désirez attribuer un sous-menu.
2 Dans la liste Préférences > Système > Appl. touche, sélectionnez le paramètre
que vous désirez afficher à côté du numéro de la touche sélectionnée à l’étape 1.
3 Répétez les étapes 1 et 2 pour configurer les cinq sous-menus disponibles dans le
menu Utilisateur.

3.2.4 Configuration des entrées numériques


Cette section explique comment configurer les entrées numériques (DIN).

Pour configurer les entrées numériques

1 Dans la liste Préférences > Système > Sélect. code, sélectionnez la touche (DIN1 à
DIN4) à laquelle vous désirez attribuer une entrée numérique.
2 Dans la liste Préférences > Système > Appl. touche, sélectionnez le paramètre qui
doit être affiché à côté du numéro de la touche sélectionnée à l’étape 1.
Répéter les étapes 1 et 2 de la procédure pour configurer les autres entrées
numériques.

3.2.5 Vérification et programmation des options du logiciel


Olympus NDT propose de nombreuses fonctions logicielles en option, que vous
pouvez acheter séparément. Cette section explique comment vérifier quelles sont les
options installées sur votre appareil OmniScan® et comment programmer des
options.

Pour vérifier quelles sont les options installées sur votre module d’acquisition

1 Choisissez Préférences > Service > Info système.


Le rapport d’information sur le système de l’OmniScan apparaît.
2 Avec la roulette de défilement, parcourez la page jusqu’à la section Module
d’acquisition.

Procédures générales 27
La liste des options et de leur état s’affiche (voir la Figure 3-1 à la page 28).

Figure 3-1 Section des modules d’acquisition

3 Choisissez Fermer pour fermer le rapport d’information sur le système de


l’OmniScan.

Pour programmer une nouvelle option dans le module d’acquisition

1 Choisissez Préférences > Options > Code d’option.


Une boîte de dialogue contenant les numéros des codes d’options du module
d’acquisition apparaît (voir la Figure 3-2 à la page 28).

Figure 3-2 Boîte de dialogue permettant d’entrer un numéro de code d’option

28 Chapitre 3
2 Notez le numéro du code d’option du module d’acquisition courant.
3 Communiquez avec le Service après-vente d’Olympus NDT Canada et
commandez les options logicielles désirées. Pour commander une option, vous
avez besoin du numéro du code d’option de votre module d’acquisition actuel.
4 Lorsque vous avez obtenu le nouveau numéro de code d’option, entrez-le dans la
boîte de dialogue et choisissez OK.
5 Redémarrez l’OmniScan pour activer la nouvelle option.
Consultez la procédure précédente pour accéder à la liste des options de module
d’acquisition supportées par votre logiciel.

3.3 Gestion des fichiers

3.3.1 Enregistrement de fichiers


Cette section présente la fonction d’enregistrement de fichiers de l’OmniScan®.

Le support de destination pour enregistrer et récupérer des fichiers peut être


sélectionné dans Fichier > Fichier > Stockage.

Vous pouvez enregistrer tous les types de fichiers en temps sur la carte mémoire
(CompactFlash®), sur un réseau ou sur un support externe (périphérique USB) à
condition qu’ils disposent d’assez d’espace.

Les fichiers de configuration peuvent être enregistrés sur tous les supports, incluant la
mémoire interne. La mémoire interne ne peut être utilisée que pour enregistrer les
fichiers de configuration.

Ainsi, lorsque vous sélectionnez Mémoire interne dans la liste Stockage, vous ne
pouvez pas enregistrer les données d’inspection, les indications, les copies d’écran et
les fichiers de rapport. Vous devez changer de support de destination pour activer la
fonction de ces types de fichiers.

3.3.1.1 Enregistrement d’une configuration


Il est recommandé d’enregistrer régulièrement votre configuration pour éviter de
perdre accidentellement des données.

Procédures générales 29
Pour enregistrer une configuration

1 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez le support sur lequel vous
désirez enregistrer la configuration.
2 Choisissez Fichier > Fichier > Enr. conf. sous. La fenêtre du gestionnaire
d’enregistrement apparaît..
3 Au bouton Nom fichier, entrez le nom de la configuration.
4 Choisissez Enregistrer pour enregistrer le fichier et fermer la fenêtre
d’enregistrement.

3.3.1.2 Enregistrement d’un fichier de données


Il est recommandé d’enregistrer régulièrement vos données pour éviter de les perdre
accidentellement.

Pour enregistrer un fichier de données

1 Choisissez Fichier > Fichier > Mode d’enr. et sélectionnez l’option désirée.
2 Choisissez Fichier > Fichier > Nom de fichier et entrez une racine de noms de
fichiers avant la série de #### (voir la Figure 3-3 à la page 30).
Pour plus de détails sur les codes de noms de fichiers, voir la section 7.9.1 à la
page 253.

Figure 3-3 Bouton de paramètre Nom de fichier

3 Choisissez Fichier > Fichier > Enr. données.


OU

Appuyez sur .

30 Chapitre 3
3.3.2 Ouverture de fichiers
Cette section décrit comment ouvrir différents fichiers dans OmniScan®.

• Fichiers de configuration
• Fichiers de données
• Fichiers d’image
• Fichiers de rapport

3.3.2.1 Fichiers de configuration

Pour ouvrir un fichier de configuration

1 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez le support sur lequel est
enregistrée la configuration.
2 Choisissez Fichier > Fichier > Ouvrir.
OU

Appuyez sur .
3 Sélectionnez Fichier = Configuration.
4 Avec la roulette de défilement, sélectionnez le fichier de configuration désiré et
choisissez Ouvrir.

3.3.2.2 Fichiers de données

Pour ouvrir un fichier de données

1 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez le support sur lequel est
enregistré le fichier de données.
2 Choisissez Fichier > Fichier > Ouvrir.
OU

Appuyez sur .
3 Sélectionnez Fichier = Données.
4 Avec la roulette de défilement, sélectionnez le fichier de données désiré et
choisissez Ouvrir.

Procédures générales 31
3.3.2.3 Fichiers d’image

Pour ouvrir un fichier d’image

1 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez le support sur lequel est
enregistrée l’image.
2 Choisissez Fichier > Fichier > Ouvrir.
OU

Appuyez sur .
3 Sélectionnez Fichier = Image.
4 Utilisez la roulette de défilement pour sélectionner le fichier d’image désiré.
Un aperçu de l’image contenue dans le fichier apparaît dans le volet de
destination.
5 Choisissez Ouvrir.
L’image s’affiche dans l’écran complet et deux choix vous sont offerts : imprimer
l’image ou la fermer.
6 Choisissez Fermer pour revenir au gestionnaire de fichiers.
7 Choisissez Fermer pour revenir à l’écran des vues de données.

3.3.2.4 Fichiers de rapport

Pour ouvrir un fichier de rapport

1 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez le support sur lequel est
enregistré le rapport.
2 Choisissez Fichier > Fichier > Ouvrir.
OU

Appuyez sur .
3 Sélectionnez Fichier = Rapport.
4 Utilisez la roulette de défilement pour sélectionner le fichier de rapport désiré.
Un aperçu du rapport contenu dans le fichier apparaît dans le volet de
destination.

32 Chapitre 3
5 Choisissez Ouvrir.
Le rapport s’affiche dans l’écran complet et deux choix vous sont offerts :
imprimer le rapport ou le fermer.
6 Choisissez Fermer pour revenir au gestionnaire de fichiers.
7 Choisissez Fermer pour revenir à l’écran des vues de données.

3.3.3 Réglage du mode de stockage

La touche d’enregistrement située sur le panneau avant de l’appareil OmniScan®


vous permet de créer instantanément un fichier contenant un type de données
spécifique. Vous devez configurer le mode de stockage en précisant le type de
données qui doit être stocké, le format du nom de fichier et la destination
d’enregistrement.

Pour configurer le mode de stockage

1 Dans la liste Fichier > Fichier > Mode d’enr., sélectionnez votre option (Données
insp., Table d’indic., Écran ou Rapport).

Note : Dans Fichier > Fichier > Mode d’enr. = Données insp., la liste
Balayage > Données > Données insp. vous permet de sélectionner votre mode de
données.

2 Choisissez Fichier > Fichier > Nom de fichier, et puis entrez un format de nom de
fichier automatique en utilisant les caractères « # » pour indiquer l’incrémentation
automatique des numéros.
Par exemple, lorsque vous entrez DONNÉE####, vous indiquez au système de
créer des fichiers portant un nom de fichier automatique commençant par
DONNÉE0001, DONNÉE0002 et ainsi de suite.
3 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez la destination de stockage.

L’OmniScan enregistre les données à chaque fois que vous appuyez sur .
Pour plus de détails sur les paramètres relatifs à la procédure qui précède, voir la

Procédures générales 33
section 7.9.1 à la page 253.

3.3.4 Production d’un rapport


Cette section présente les procédures de configuration et d’impression d’un rapport.

Note : Si vous désirez personnaliser les rapports en ajoutant le logo de


votre entreprise, suivez la procédure à la section 6.2 à la page 123 pour créer un
modèle de rapport personnalisé.

3.3.4.1 Configuration d’un rapport


Cette section explique comment configurer un rapport.

Pour configurer un rapport

1 Choisissez Fichier > Format.


2 Réglez le bouton de paramètre (voir la section 7.9.3 à la page 256) situé dans la
partie inférieure de l’écran à Activé ou à Désactivé suivant l’information que vous
désirez ajouter au rapport.
3 Dans la liste Fichier > Format > Vue, sélectionnez Affichage courant, Table ou
Désactivé (aucune donnée ne sera ajouté au rapport).
4 Si vous devez ajouter le paramètre Champ utilisateur, choisissez Fichier >
Champ util. et procédez comme suit. Si le paramètre n’est pas requis, passez à
l’étape 5.
a) Dans la liste Fichier > Champ util. > Sélectionner, sélectionnez le numéro du
champ utilisateur que vous désirez ajouter au rapport.
b) Assurez-vous d’avoir activé le bouton dans Fichier > Champ util. > Activer
afin que le champ utilisateur apparaisse dans le rapport.
c) Assurez-vous que le bouton de paramètre dans Fichier > Champ util. >
Étiquette affiche l’information que vous désirez. Si cette information n’est pas
affichée, entrez-la dans la zone de texte (voir la Figure 3-4 à la page 35).
d) Assurez-vous que le bouton dans Fichier > Champ util. > Contenu affiche
l’information que vous désirez voir apparaître sur l’étiquette. Si cette

34 Chapitre 3
information n’est pas affichée, entrez-la dans la zone de texte (voir la Figure
3-4 à la page 35).

Figure 3-4 Champs utilisateur Étiquette et Contenu dans un rapport

e) Dans la liste Fichier > Champ util. > Sélectionner, choisissez le numéro du
prochain champ utilisateur que vous désirez inclure au rapport.
f) Répétez les étapes 2b à 2e jusqu’à ce que tous les champs utilisateur requis
soient activés.
5 Si vous désirez ajouter une note ou un en-tête dans le rapport, choisissez Fichier >
Notes et procédez comme suit. Si vous ne désirez pas ajouter de note ou d’en-tête,
passez à l’étape 6.
a) Choisissez Fichier > Notes > Modifier notes ou Fichier > Notes > Modif. en-
tête pour ouvrir le bloc-notes.
b) Entrez votre note avec les touches de fonctions ou un clavier.
c) Choisissez Fermer pour fermer le bloc-notes.
d) Choisissez le bouton Confirmation pour accepter les modifications et
enregistrer la note.
Le texte de la note est affiché dans le haut du pied de page et le texte de l’en-
tête est affiché dans le haut de l’en-tête du rapport (voir la Figure 3-5 à la
page 36).

Procédures générales 35
Figure 3-5 Note d’en-tête (en haut) et note de pied de page (en bas) dans le rapport

6 Choisissez Fichier > Rapport et procédez comme suit :


a) Au bouton Nom de fichier, entrez le nom du rapport.
Pour plus de détails sur les variables disponibles, voir la section 7.9.1 à la
page 253.
b) Dans la liste Taille pap., sélectionnez la taille de papier requise pour le
rapport.

36 Chapitre 3
c) Choisissez le bouton Générer pour afficher un aperçu du rapport et
choisissez l’une des trois options suivantes :
(1) Choisissez le bouton Imprimer pour imprimer le rapport directement si
une imprimante compatible est connectée à l’un des ports USB.
(2) Choisissez le bouton Enreg. et fermer pour enregistrer le rapport sur le
support de destination et pour retourner dans le sous-menu Fichier >
Rapport.
(3) Choisissez le bouton Fermer pour retourner dans le sous-menu Fichier >
Rapport sans enregistrer le rapport.

3.3.4.2 Impression d’un rapport à partir d’un ordinateur distant


Il est possible de transférer un rapport de l’OmniScan® vers un ordinateur distant et
de l’imprimer à partir de cet ordinateur.

Pour imprimer un rapport à partir d’un ordinateur distant

1 Créez votre rapport dans l’OmniScan, enregistrez-le sur la carte de mémoire


CompactFlash® et notez le nom du rapport.
2 Enlevez la carte de mémoire CompactFlash de l’OmniScan® MX et insérez-la
dans le lecteur de carte connecté à un ordinateur.
3 Allez dans le dossier \User\Report sur la carte de mémoire CompactFlash.
4 Copiez le fichier du rapport et le dossier portant le même nom sur l’ordinateur.
5 Ouvrez le fichier de rapport de format .htm dans Microsoft® Internet Explorer.
6 Dans Microsoft Internet Explorer :
a) Dans le menu Fichier, cliquez sur la commande Mise en page.
b) Dans la zone de groupe Marges, entrez 10 dans la zone de texte Gauche et 10
dans la zone de texte Droite. Ces valeurs sont valides si les unités de mesure
utilisées sont les millimètres.
c) Cliquez sur le bouton OK.
d) Imprimez le rapport.

Procédures générales 37
38 Chapitre 3
4. Procédures de configuration

Les procédures de configuration décrivent comment configurer divers éléments dans


une configuration d’inspection. Vous suivez habituellement les instructions de ces
procédures lorsque désirez inspecter une nouvelle pièce ou modifier la façon
d’inspecter une pièce.

4.1 Création d’une configuration d’application avec les assistants

Le menu Assistant contient une série d’assistants pas à pas pour créer rapidement et
facilement une configuration complète pour votre application. La méthode pas à pas
prévient les oublis dans les changements de paramètres. L’écran d’aide des assistants
fournit de l’information spécifique à chaque paramètre qui doit être configuré.

Pour créer une configuration complète pour une application, utilisez les assistants qui
se trouvent dans les boutons de sous-menus, dans l’ordre qui suit :

• « Ajouter un nouveau groupe » à la page 39 ou « Modification d’un groupe


existant » à la page 40.
• « Configuration des lois focales (mode PA seulement) » à la page 40
• « Réalisation d’un étalonnage » à la page 41

4.1.1 Ajouter un nouveau groupe

Pour ajouter un nouveau groupe

1 Pour lancer l’assistant de groupe, choisissez Assistant > Groupe > Départ (étape
Assistant de groupes).

Procédures de configuration 39
2 Sélectionnez Assistant > Groupe > Opération = Ajouter (étape Sélectionner
l’opération), et puis cliquez sur Suivant.
3 Suivez les instructions d’aide qui s’affichent à l’écran pour compléter les étapes de
l’assistant.
Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche
Annulation.

4.1.2 Modification d’un groupe existant

Pour modifier un groupe existant

1 Sélectionnez le groupe que vous désirez modifier dans Trad./Pièce > Sélection >
Groupe.
2 Pour lancer l’assistant de groupe, choisissez Assistant > Groupe > Départ (étape
Assistant de groupes).
3 Sélectionnez Assistant > Groupe > Opération = Modifier (étape Sélectionner
l’opération), et puis choisissez Suivant.
4 Suivez les instructions d’aide qui s’affichent à l’écran pour compléter les étapes de
l’assistant.
Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche
Annulation.

4.1.3 Configuration des lois focales (mode PA seulement)


Le sous-menu Loi focale vous guide dans les étapes de configuration des lois focales.

Si vous avez plus d’un groupe, les lois focales sont appliquées au groupe que vous
sélectionnez.

Pour configurer les lois focales

1 Sélectionnez le groupe que vous désirez modifier dans Trad./Pièce > Sélection >
Groupe.
2 Pour lancer l’assistant de loi, choisissez Assistant > Loi focale > Départ (étape
Assistant de loi).

40 Chapitre 4
3 Sélectionnez Assistant > Loi focale > Config. loi (étape Sélect. configuration de
loi), et puis sélectionnez le type de loi que vous désirez configurer.
4 Appuyez sur Suivant et suivez les instructions d’aide qui s’affichent à l’écran pour
compléter les étapes de l’assistant.
Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche
Annulation.

4.1.4 Réalisation d’un étalonnage


Le sous-menu Étalonnage offre des procédures pas à pas pour vous aider à effectuer
l’étalonnage d’un paramètre ou d’une combinaison de paramètres. Ce sous-menu
vous permet d’étalonner de nombreux paramètres Étalonner.

Pour sélectionner le paramètre à étalonner

1 Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type.


2 Tel que montré dans la Figure 4-1 à la page 42, dans la liste Type, sélectionnez le
type d’étalonnage que vous désirez effectuer.

Procédures de configuration 41
Vitesse Vitesse

Délai du sabot Délai du sabot

Vitesse et d. sabot Sensibilité API-DL

TCG TCG AWS-D1.5

Vitesse Vitesse API-DL

Mode Codeur Mode Sélect. code

(Mode UT) (Mode PA)


Codeur

Ultrasons

Code

Sélect. étalonnage Ultrasons

Précédent Départ Type

Figure 4-1 Choix de paramètres à étalonner à l’étape Sélect. étalonnage de


l’assistant d’étalonnage

3 Selon le choix que vous avez fait à l’étape précédente, tel que montré dans la
Figure 4-1 à la page 42, sélectionnez l’élément que vous désirez étalonner dans la
liste Codeur, Mode ou Sélect. code.

IMPORTANT
L’étalonnage de la vitesse du son doit être effectué avant l’étalonnage du délai
du sabot, car l’OmniScan utilise la vitesse du son pour étalonner le délai du
sabot. Si vous étalonnez le délai du sabot en premier, un message s’affiche
pour vous aviser que cet étalonnage sera effacé lorsque vous aurez complété
la procédure d’étalonnage de la vitesse du son.

42 Chapitre 4
4 Choisissez Départ pour aller à la première étape de l’assistant sélectionné.
L’assistant vous guide dans le reste de la procédure.
Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche
Annulation.

4.2 Ajustements personnalisés

4.2.1 Sélectionner le traducteur


L’OmniScan® détecte automatiquement les caractéristiques d’un traducteur
multiélément de marque R/D Tech® lorsque vous branchez un connecteur de cette
marque à l’appareil. Si vous n’utilisez pas un connecteur de marque R/D Tech®, vous
devez sélectionner votre traducteur dans la liste des traducteurs prédéfinis.

Si vous utilisez un traducteur d’une autre marque, vous devez le définir (voir la
section 4.2.3 à la page 45).

Pour sélectionner un traducteur dans la liste de traducteurs

1 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Sélect. = Sélect. Tx/Rx.


2 Choisissez Trad./Pièce > Sélection > Traducteur.
La boîte de dialogue de sélection des traducteurs apparaît (voir la Figure 4-2 à la
page 44).

Procédures de configuration 43
Catégories de traducteurs Liste des traducteurs dans
la catégorie sélectionnée

Paramètres du
traducteur

Figure 4-2 Boîte de dialogue de sélection des traducteurs

3 Dans la liste à gauche, sélectionnez votre catégorie.


4 Dans la liste à droite, sélectionnez le bon traducteur.
5 Choisissez Sélection.

4.2.2 Sélection du sabot


Vous devez sélectionner manuellement le sabot que vous utilisez dans la liste des
sabots prédéfinis de marque R/D Tech®. Si vous utilisez un sabot d’une autre marque,
vous devez le définir (voir 4.2.4 à la page 48).

Pour sélectionner un sabot dans la liste de sabots

1 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Sélect. = Sélect. Tx/Rx.


2 Choisissez Trad./Pièce > Sélection > Sabot.
La boîte de dialogue de sélection des sabots apparaît (voir la Figure 4-3 à la
page 45).

44 Chapitre 4
Catégories de sabots Liste des sabots dans la
catégorie sélectionnée

Paramètres
du sabot

Figure 4-3 Boîte de dialogue de sélection des sabots

3 Dans la liste à gauche, sélectionnez votre catégorie.


4 Dans la liste à droite, sélectionnez le bon sabot.
5 Choisissez Sélection.

4.2.3 Définition d’un traducteur


La procédure de cette section explique comment définir un traducteur dans
l’OmniScan®.

Cette option n’est disponible que si vous activez le paramètre dans Trad./Pièce >

Procédures de configuration 45
Sélection > Autodétection = Activé.

Note : Si votre traducteur multiélément n’est pas un traducteur de marque


R/D Tech®, vous devez utiliser un adaptateur d’interface entre votre traducteur
d’une autre marque et le connecteur multiélément (PA) de l’OmniScan.

Pour définir un traducteur

1 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Sélect. = Définir.


Cette sélection vous donne accès aux boutons de paramètres Définir trad. et
Définir sabot.
2 Choisissez Trad./Pièce > Sélection > Définir trad. pour ouvrir le gestionnaire de
définition du traducteur.
3 Choisissez Nouveau.
4 Au bouton Numéro de série, entrez le numéro de série du traducteur.
5 Choisissez Enregistrer.
6 Dans la liste Fréq. (MHz), sélectionnez la fréquence du traducteur.
7 Pour les traducteurs multiéléments (PA) seulement :
a) Au bouton Point de référence, entrez le point de référence du traducteur, qui
est la distance entre la face avant du traducteur et le centre du premier
élément du traducteur (voir la Figure 4-4 à la page 47).

IMPORTANT

La valeur de référence du traducteur est négative car l’OmniScan règle par


défaut le point de référence 0 sur la position du premier élément. Pour régler le
point de référence 0 sur le bord avant du sabot ou du traducteur, vous devez
soustraire la distance entre le bord avant du traducteur et la position du premier
élément à partir de 0.

46 Chapitre 4
1

5.3 cm

Figure 4-4 Mesure du point de référence du traducteur

b) Dans la liste Traducteur, sélectionnez votre type de traducteur.


c) Au bouton Qté d’élém., entrez le nombre d’éléments du traducteur.
d) Au bouton Pas, entrez la distance entre les centres de deux éléments adjacents
du traducteur. Cette distance est illustrée à la Figure 4-5 à la page 47.

Pas

Figure 4-5 Pas des éléments du traducteur

e) Choisissez Enregistrer.
f) Choisissez Sélect. et fermer pour sélectionner le traducteur et fermer le
gestionnaire de définition du traducteur.
8 Pour les traducteurs d’ultrasons conventionnels (UT) seulement :
a) Sélectionnez Taille élém., et puis entrez la taille de l’élément (mm ou po).
b) Choisissez Enregistrer.
c) Choisissez Sélect. et fermer pour sélectionner le traducteur et fermer le
gestionnaire de définition du traducteur.

Procédures de configuration 47
Note : Le nouveau traducteur s’affiche dans la liste des traducteurs de la
catégorie Utilisateur (voir la section 4.2.1 à la page 43).

4.2.4 Définition d’un sabot


Vous devez préciser au logiciel OmniScan® les caractéristiques du sabot que vous
utilisez. Si votre sabot n’est pas dans la liste des sabots prédéfinis, vous devez créer sa
définition.

Pour définir un sabot

1 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Sélect. = Définir.


2 Choisissez Trad./Pièce > Sélection > Définir trad. pour ouvrir le gestionnaire de
définition du sabot.
3 Choisissez Nouveau.
4 Au bouton de paramètre Numéro de série, entrez le numéro de série du sabot.
5 Choisissez Enregistrer.
6 Si vous avez un traducteur multiélément (PA), réglez les paramètres comme suit :
a) Sélectionnez Angle, et puis entrez l’angle du sabot (voir la Figure 4-6 à la
page 48).

Angle

Figure 4-6 Angle du sabot

b) Choisissez le paramètre approprié dans la liste Orientation :


— Normal : pour un traducteur installé sur le sabot de façon à ce que le
câble soit du côté descendant de la pente du sabot.

48 Chapitre 4
— Inverse : pour un traducteur installé sur le sabot de façon à ce que le câble
soit du côté ascendant de la pente du sabot.
c) Sélectionnez Vitesse, et puis entrez la vitesse de propagation des ultrasons
associée au matériau du sabot.
Dans un sabot de marque R/D Tech®, cette valeur est habituellement de
2330 m/s.
d) Sélectionnez Décal. prim., et puis entrez la valeur de décalage primaire, qui
est la distance entre la face avant du sabot et le centre du premier élément du
traducteur (voir la Figure 4-7 à la page 49).

IMPORTANT

Par défaut, l’OmniScan règle le point de référence 0 sur la position du premier


élément. Pour régler le point de référence 0 sur la face avant du sabot, dans
Décal. prim., entrez la distance entre la face avant du sabot et la position du
premier élément. Cette valeur doit être négative.

Face avant du
sabot

8.0 cm

Figure 4-7 Mesure du décalage de l’angle primaire

e) Sélectionnez Décal. sec., et puis entrez 0, pour indiquer que, sur l’axe
secondaire, le traducteur est centré sur le sabot. Si votre traducteur n’est pas
centré sur le sabot, entrez la valeur appropriée (voir la Figure 4-8 à la
page 50).

Procédures de configuration 49
Centre du premier
élément (position 0)

Figure 4-8 Décalage de l’angle secondaire

f) Sélectionnez Hauteur, et puis entrez la hauteur du premier élément (voir la


Figure 4-9 à la page 50).
Ce paramètre est habituellement fourni par le fabricant du sabot.

1.0 cm

Figure 4-9 Hauteur du premier élément

7 Si vous avez un traducteur d’ultrasons conventionnels (UT), réglez les paramètres


comme suit :
a) Sélectionnez Angle, et puis entrez l’angle du sabot.

50 Chapitre 4
b) Sélectionnez Délai trad., et puis entrez la valeur appropriée en microsecondes
(µs).
c) Dans la liste Type d’onde, choisissez onde longitudinale (OL) ou onde
transversale (OT).
d) Sélectionnez Point de réf., et entrez la valeur du point de référence.
8 Choisissez Enregistrer.
9 Pour sélectionner le sabot, choisissez Sélect. et fermer.

Note : Le nouveau sabot s’affiche dans la liste des sabots prédéfinis dans la
catégorie Utilisateur (voir la section 4.2.2 à la page 44).

4.2.5 Définition de la pièce à inspecter


Cette procédure décrit comment définir une pièce à inspecter.

Pour définir la pièce à inspecter

1 Dans la liste Trad./Pièce > Pièces > Forme, sélectionnez la forme de la pièce à
inspecter.
Sélectionnez Plaque pour une pièce plate, DE pour la zone externe d’une pièce
courbe ou DI pour sa zone interne.
2 Au bouton Trad./Pièce > Pièces > Épaisseur, entrez l’épaisseur de la pièce et, si
vous avez sélectionné DE ou DI à l’étape 1, entrez le diamètre de la pièce dans
Trad./Pièce > Pièces > Diamètre.
3 Dans la liste Trad./Pièce > Pièces > Matériau, sélectionnez le type de matériau de
la pièce.

4.2.6 Utilisation des groupes multiples


Cette section présente les procédures de création de groupes et de liens entre certains
des réglages de ces groupes.

Procédures de configuration 51
4.2.6.1 Ajout et suppression d’un groupe
Les procédures suivantes expliquent comment ajouter, supprimer et activer un
groupe.

Vous pouvez également utiliser l’assistant de groupe pour ajouter et supprimer des
groupes (voir la section 7.1.1 à la page 169).

Note : Tous les changements de paramètre sont appliqués au groupe


sélectionné. L’affichage montre le groupe sélectionné, sauf dans le cas des vues
multiples.

Cette procédure ne concerne que les modules supportant les groupes multiples.

Pour ajouter un groupe


♦ Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Groupe = Ajouter.
Un groupe ajouté est automatiquement sélectionné. C’est à ce groupe que sont
appliqués les nouveaux paramètres.

Pour supprimer un groupe


♦ Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Groupe = Supprimer dans le bas de la
liste.

Note : Le Groupe 1 ne peut jamais être supprimé. Le groupe qui est


supprimé est toujours le dernier qui a été créé.

Le groupe précédent est alors automatiquement sélectionné. C’est à ce groupe que


sont appliqués les nouveaux paramètres. Par exemple, lorsque le groupe 4 est
supprimé, le groupe 3 est sélectionné.

52 Chapitre 4
Pour sélectionner un groupe
♦ Dans la liste Trad./Pièce > Sélection > Groupe, choisissez le groupe que vous
désirez configurer ou modifier.

4.2.6.2 Sélection du mode de groupe (mode PA seulement)


En mode PA, le paramètre Mode groupe vous permet de créer des groupes
d’ultrasons conventionnels (UT). Cette fonction est utile, par exemple, si vous désirez
afficher une vue du type TOFD et une vue de C-scan simultanément.

Pour sélectionner le mode de groupe


♦ Choisissez Trad./Pièce > Sélectionner > Mode de groupe, et puis sélectionnez PA
ou UT.
Si vous choisissez le mode de groupe UT, assurez-vous de connecter des
traducteurs du type UT au connecteur du type PA au moyen des adaptateurs
disponibles (voir l’exemple dans la Figure 4-10 à la page 53).

Par exemple, l’adaptateur EXT-128-1-4L


peut servir à connecter jusqu’à quatre
groupes du type UT (ou deux groupes du
type TOFD)

Figure 4-10 Exemple d’un adaptateur servant à connecter des traducteurs du type
UT dans le connecteur du type PA

4.2.6.3 Création et suppression de liens de groupes (mode UT seulement)


La procédure suivante explique comment créer et supprimer des liens de groupes.
Vous ne pouvez lier un groupe qu’avec le groupe qui le précède; ainsi, vous ne
pouvez pas créer un lien avec le groupe 1. Vous pouvez lier plusieurs groupes si vous
sélectionnez le même type de lien. Dans ce cas, les autres types de liens ne sont pas

Procédures de configuration 53
disponibles. Vous pouvez sélectionner les paramètres qui pourront être liés dans la
liste Trad./Pièce > Sélection > Lien groupe, Multitraducteur, Multigain ou
Multiporte (voir le Tableau 6 à la page 55).

Lorsque vous avez quatre groupes ou plus, vous pouvez créer des liens de groupes
séparés. Par exemple, si vous créez un lien dans le groupe 2, celui-ci sera lié au
groupe 1. De plus, si vous créez un autre type de lien dans le groupe 4, sans avoir créé
de lien dans le groupe 3, le groupe 4 sera lié au groupe 3. Ainsi, deux groupes sont
liés : le groupe 1 avec le groupe 2 et le groupe 3 avec le groupe 4.

Pour voir les types de liens, sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Groupe. Un
astérisque (*) à côté du numéro du groupe signifie que celui-ci est le premier d’un
ensemble de groupes liés. Le type de lien est également affiché à côté du numéro du
groupe. L’astérisque sert à identifier rapidement les groupes qui ont le même lien
(voir la Figure 4-11 à la page 54).

Figure 4-11 Groupes 1 et 2 liés avec le paramètre Multiporte, et groupes 3 et 4 liés


avec le paramètre Multigain

54 Chapitre 4
Tableau 6 Paramètres liés

Paramètres Multi- Multigain Multi-


traducteur porte
Réglages UT Général Gain Non Non Oui
Départ Oui Oui Oui
Étendue Oui Oui Oui
Délai du Non Oui Oui
sabot
Vitesse Oui Oui Oui
Émetteur Émetteur Non Oui Oui
Mode Tx/Rx Oui Oui Oui
Fréq. (MHz) Oui Oui Oui
Tension (V) Oui Oui Oui
Larg. imp. Oui Oui Oui
PRF Oui Oui Oui
Récepteur Récepteur Non Oui Oui
Filtre Oui Oui Oui
Redresseur Oui Oui Oui
Filtre vidéo Oui Oui Oui
Moyennage Oui Oui Oui
Rejet Oui Oui Oui
Faisceau Décalage du Non Oui Oui
balayage
Décalage de Non Oui Oui
l’index
Angle Oui Oui Oui
Avancé Quantité de Oui Oui Oui
points

Procédures de configuration 55
Tableau 6 Paramètres liés (suite)

Paramètres Multi- Multigain Multi-


traducteur porte
Porte/Alarme Porte Tous les Oui Oui Non
paramètres
Courbes de Tous les Oui Non Non
mesure paramètres
Affichage Super- Unité UT Oui Oui Oui
position

Pour lier des groupes

1 Dans la liste Trad./Pièce > Sélection > Groupe, sélectionnez le groupe que vous
désirez lier avec le groupe qui le précède.
2 Dans la liste Trad./Pièce > Sélection > Lien groupe, sélectionnez le type de lien
que vous désirez créer (voir le Tableau 6 à la page 55).
Les groupes qui sont liés et les types de liens sont indiqués dans la liste
Trad./Pièce > Sélection > Groupe (voir la Figure 4-11 à la page 54).

Pour supprimer un lien de groupes

1 Dans la liste Trad./Pièce > Sélection > Groupe, sélectionnez le groupe dans lequel
vous désirez supprimer un lien.

Note : Vous ne pouvez supprimer un lien que dans le dernier groupe et


que dans un groupe à la fois. Par exemple, si vous avez cinq groupes et que les
groupes 2, 3 et 4 sont liés, vous ne pouvez supprimer un lien que dans le
groupe 4. Les groupes 2 et 3 demeurent liés.

2 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Lien groupe = Désactivé.

56 Chapitre 4
4.3 Procédures d’étalonnage

4.3.1 Étalonnage de la vitesse du son


Cette section contient les procédures pour réaliser les trois types d’étalonnage les plus
courants.

Selon le type de traducteur et de bloc étalon que vous utilisez, vous pouvez réaliser un
étalonnage basé sur le rayon, sur la profondeur ou sur l’épaisseur (voir la Figure 4-12
à la page 57).

Rayon

Profonde

Épaisseur

Figure 4-12 Trois types d’étalonnage

Procédures de configuration 57
IMPORTANT
L’étalonnage de la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore doit être réalisé
avant l’étalonnage du délai du sabot, car l’OmniScan utilise la vitesse de
propagation de l’onde ultrasonore pour étalonner le délai du sabot. Si vous
étalonnez le délai du sabot en premier, un message s’affichera pour vous aviser
que l’étalonnage du délai du sabot sera effacé lorsque vous aurez complété la
procédure d’étalonnage de la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore.

4.3.1.1 Vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant le rayon


Cette section présente la procédure d’étalonnage de la vitesse de propagation de
l’onde ultrasonore avec un traducteur d’angle et un bloc étalon à deux courbes
connues.

Pour étalonner la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant le rayon

1 Placez le traducteur sur un bloc étalon tel que montré dans la Figure 4-13 à la
page 58.

Rayon 1
Rayon 2

Figure 4-13 Bloc étalon à deux courbes

2 Sélectionnez Affichage > Superpos. > Unité UT = Parcours UT.


3 Suivez ces étapes :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons

58 Chapitre 4
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Vitesse
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
4 À l’étape Sélect. A-scan :
a) Sélectionnez l’angle de référence pour cet étalonnage.
Habituellement, c’est l’angle au milieu du S-scan qui est utilisé. Par exemple,
dans une étendue de 30° à 70°, l’angle est de 50°.
b) Réglez les paramètres Départ et Étendue de façon à voir le signal des deux
rayons dans le A-scan (voir la Figure 4-14 à la page 59).

80 %

Figure 4-14 Exemple d’affichage d’un signal

c) Réglez le Gain pour que l’amplitude du premier signal atteigne environ 80 %


de la pleine hauteur de l’écran dans le A-scan (voir la Figure 4-14 à la
page 59).
d) Choisissez Suivant.
5 À l’étape Réglez le rayon 1 et le rayon 2 :
a) Sélectionnez Type d’écho = Rayon.
b) À Rayon 1, entrez le rayon qui correspond au premier signal dans la base de
temps du A-scan.
c) À Rayon 2, entrez le rayon qui correspond au second signal dans la base de
temps du A-scan.
d) Choisissez Suivant.
6 À l’étape Régler la porte A sur le rayon 1 :
a) Aux paramètres Départ et Largeur, entrez la valeur de départ et la largeur de
la porte A (en rouge) afin que le premier signal croise le milieu de la porte et

Procédures de configuration 59
afin que la porte soit assez grande pour contenir la largeur complète du signal
(voir la Figure 4-15 à la page 60).

80 %

Figure 4-15 Réglage de la porte sur le premier signal

b) Réglez la valeur du Seuil à 20 % ou à 25 %.


c) Choisissez Config. position.
7 À l’étape Régler la porte A sur le rayon 2 :
a) Aux paramètres Départ et Largeur, entrez des valeurs qui vous permettent de
régler la porte A sur le second signal, de la même façon que vous avez fait
pour le premier signal.

80 %

Figure 4-16 Réglage de la porte sur le second signal

b) Réglez la valeur du Seuil afin que le signal croise la porte.


8 Choisissez Config. position.

60 Chapitre 4
9 À l’étape Accepter :
♦ Choisissez Accepter si la valeur affichée au bouton Vitesse dans le matériau
vous convient.
OU
♦ Choisissez Redémarrer si vous désirez répéter la procédure.
10 Sélectionnez Affichage > Superpos. > Unité UT = Profond. réelle.

Note :

• L’étalonnage de la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore est


terminé.
• Dans la zone supérieure droite de l’écran, le petit indicateur d’étalonnage
(v) doit s’afficher en vert (v s’affiche en vert alors que w et s s’affichent en
rouge).

4.3.1.2 Vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant la profondeur


Cette section présente la procédure d’étalonnage de la vitesse de propagation de
l’onde ultrasonore avec un traducteur d’angle et un bloc étalon contenant deux
défauts identiques à deux profondeurs différentes connues.

Pour étalonner la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant la profondeur

1 Placez le traducteur sur un bloc étalon tel que montré dans la Figure 4-17 à la
page 61.

Profondeur 1

Profondeur 2

Figure 4-17 Bloc étalon contenant des défauts étalon

Procédures de configuration 61
2 Suivez ces étapes :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Vitesse
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
3 À l’étape Sélect. A-scan :
a) Sélectionnez l’angle de référence pour cet étalonnage.
Habituellement, c’est l’angle au milieu du S-scan qui est utilisé. Par exemple,
dans une étendue de 30° à 70°, l’angle est de 50°.
b) Réglez les paramètres Gain, Départ et Étendue pour voir les signaux des
deux défauts étalon dans le S-scan lorsque vous déplacez le traducteur au-
dessus de ceux-ci .
c) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler les profondeurs 1 et 2 :
a) Choisissez Type d’écho et sélectionnez Profondeur.
b) À Profondeur 1, entrez la profondeur connue du défaut qui correspond au
premier signal dans la base de temps du A-scan.
c) À Profondeur 2, entrez la profondeur connue du défaut qui correspond au
second signal dans la base de temps du A-scan.
5 À l’étape Régler la porte A sur la prof. 1 :
a) Déplacez le traducteur sur le bloc pour positionner le signal de la
Profondeur 1 sur l’angle de référence sélectionné et créer l’enveloppe.
b) Réglez les paramètres de Départ et de Largeur pour placer la porte A sur
l’enveloppe.
c) Réglez la valeur du Seuil à 20 % ou à 25 %.
d) Choisissez Config. position.
6 À l’étape Régler la porte A sur la prof. 2 :
a) Déplacez le traducteur sur le bloc pour positionner le signal de la
Profondeur 2 sur l’angle de référence sélectionné et créer l’enveloppe.
b) Réglez les paramètres de Départ et de Largeur pour placer la porte A sur
l’enveloppe.
c) Réglez la valeur du Seuil à 20 % ou à 25 %.
d) Choisissez Config. position.

62 Chapitre 4
7 À l’étape Accepter :
♦ Choisissez Accepter si la valeur affichée au bouton Vitesse dans le matériau
vous convient.
OU
♦ Choisissez Redémarrer si vous désirez répéter la procédure.

Note :

• L’étalonnage de la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore est


terminé.
• Dans la zone supérieure droite de l’écran, le petit indicateur d’étalonnage
le petit indicateur (v) doit s’afficher en vert (v s’affiche en vert alors que w
et s s’affichent en rouge).

4.3.1.3 Vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant l’épaisseur


Cette section contient la procédure d’étalonnage de la vitesse de propagation de
l’onde ultrasonore pour un faisceau à 0-degré avec un bloc étalon à deux épaisseurs
connues.

Pour étalonner la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore suivant l’épaisseur

1 Placez le traducteur sur un bloc étalon tel que montré dans la Figure 4-18 à la
page 63).

Épaisseur 1 Épaisseur 2

Figure 4-18 Bloc étalon avec deux épaisseurs

Procédures de configuration 63
2 Suivez ces étapes :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Vitesse
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
3 À l’étape Sélect. A-scan :
a) Sélectionnez le VPA de référence dans cet étalonnage.
b) Réglez les paramètres de Départ et d’Étendue pour que les signaux des deux
épaisseurs soient visibles.
c) Réglez le Gain pour que le premier signal atteigne environ 80 % de la pleine
hauteur de l’écran.
d) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler les épaisseurs 1 et 2 :
a) Sélectionnez Type écho = Épaisseur.
b) Choisissez Épaisseur 1 et entrez la première épaisseur connue.
c) Choisissez Épaisseur 2 et entrez la seconde épaisseur connue.
d) Choisissez Suivant.
5 Placez le traducteur sur l’épaisseur 1.
6 À l’étape Régler la porte A sur l’épais. 1, procédez comme suit pour régler la
porte A sur le premier écho de fond :
a) Réglez les valeurs de Départ et de Largeur afin que les bords de la porte A
(rouge) soient placés de chaque côté du signal.
b) Réglez la valeur du Seuil à 25 %.
c) Choisissez Config. position.
7 Placez le traducteur sur l’épaisseur 2.
8 À l’étape Régler la porte A sur l’épais. 2, procédez comme suit pour régler la
porte A sur le premier écho de fond de la seconde :
a) Réglez les paramètres de Départ et de Largeur afin que les bords de la
porte A (rouge) soient localisés de chaque côté du signal.
b) Réglez la valeur du Seuil afin que le signal croise la porte.
c) Choisissez Config. position.
9 À l’étape Accepter :
♦ Choisissez Accepter si la valeur affichée au bouton Vitesse dans le matériau
vous convient.

64 Chapitre 4
OU
♦ Choisissez Redémarrer si vous désirez répéter la procédure.

Note :

• L’étalonnage de la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore est


terminé.
• Dans la zone supérieure droite de l’écran, le petit indicateur d’étalonnage
le petit indicateur (v) doit s’afficher en vert (v s’affiche en vert alors que w
et s s’affichent en rouge).

4.3.2 Étalonnage du délai du sabot


Cette section contient la procédure pour réaliser les trois types d’étalonnage du délai
du sabot les plus courants.

Selon le type de traducteur et de bloc étalon que vous utilisez, vous pouvez réaliser un
étalonnage basé sur le rayon, sur la profondeur ou sur l’épaisseur (voir la Figure 4-19
à la page 65).

Rayon

Profondeur

Épaisseur

Figure 4-19 Trois types d’étalonnage

Procédures de configuration 65
IMPORTANT
L’étalonnage de la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore doit être réalisé
avant l’étalonnage du délai du sabot, car l’OmniScan utilise la vitesse de
propagation de l’onde ultrasonore pour étalonner le délai du sabot. Si vous
étalonnez le délai du sabot en premier, un message s’affichera pour vous aviser
que l’étalonnage du délai du sabot sera effacé lorsque vous aurez complété la
procédure d’étalonnage de la vitesse du son.

4.3.2.1 Délai du sabot suivant le rayon


Cette section présente la procédure d’étalonnage du délai du sabot avec un traducteur
d’angle et un bloc étalon à une courbe connue.

Pour étalonner le délai du sabot suivant le rayon

1 Avant de démarrer l’assistant, suivez ces étapes :


a) Placez le traducteur sur un bloc étalon tel que montré dans la Figure 4-20 à la
page 66).

Rayon A

Figure 4-20 Bloc étalon avec courbes

b) Sélectionnez Affichage > Superpos. > Unité UT = Parcours UT.


c) Choisissez Réglages UT > Général > Étendue et réglez l’étendue de la base de
temps pour voir les signaux de la courbe.

66 Chapitre 4
d) Choisissez Réglages UT > Général > Gain et réglez le gain pour que le signal
atteigne 80 % de la pleine hauteur de l’écran.
2 Faites les sélections suivantes :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Délai du sabot
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
3 À l’étape Régler le rayon A :
a) Choisissez Type d’écho et sélectionnez Rayon.
b) Choisissez Rayon A et entrez le rayon qui correspond au signal dans la base
de temps du A-scan.
c) Au paramètre Tolérance, conservez la valeur par défaut. Vous pouvez
modifier cette valeur si nécessaire.
d) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler la section :
a) Conservez la valeur par défaut. Vous pouvez modifier cette valeur si
nécessaire.
b) Choisissez Suivant.
5 À l’étape Régler la porte A sur le ray. A :
a) Aux boutons Départ et Largeur, entrez le départ et la largeur de la porte A
(en rouge) afin que le signal croise le centre de la porte et afin que la porte soit
assez grande pour contenir la largeur complète du signal dans le S-scan.
b) Réglez la valeur du Seuil à 20 % ou à 25 %.
c) Choisissez Suivant.
6 À l’étape Étalonner et accepter :
a) Faites avancer et reculer le traducteur au-dessus du défaut de l’étalon pour
créer l’enveloppe.
b) Choisissez Étalonner.
c) Faites à nouveau avancer et reculer le traducteur au-dessus du défaut étalon
pour vérifier si l’enveloppe est correctement étalonnée.
Si l’étalonnage est correct, l’enveloppe sera située entre les deux lignes
pointillées rouges.
Si l’étalonnage n’est pas correct, supprimez l’enveloppe (Effacer env.) et
repassez au-dessus du défaut, ou recommencez l’étalonnage (Recommencer).
d) Lorsque l’étalonnage est satisfaisant, choisissez Accepter.

Procédures de configuration 67
7 Sélectionnez Affichage > Superpos. > Unité UT = Profond. réelle.

4.3.2.2 Délai du sabot suivant la profondeur


Cette section présente la procédure d’étalonnage du délai du sabot avec un traducteur
d’angle et un bloc étalon contenant un défaut à une profondeur connue.

Pour étalonner le délai du sabot suivant la profondeur

1 Avant de démarrer l’assistant, suivez ces étapes :


a) Placez le traducteur sur un bloc étalon tel que montré dans la Figure 4-21 à la
page 68.

Profondeur A

Figure 4-21 Bloc étalon contenant des défauts étalon

b) Choisissez Réglages UT > Général > Étendue, et puis réglez l’étendue de la


base de temps pour voir les signaux du défaut étalon.
c) Choisissez Réglages UT > Général > Gain, et puis réglez le gain pour que le
signal atteigne 80 % de la pleine hauteur de l’écran.
2 Procédez comme suit :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Délai du sabot
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
3 À l’étape Régler la profondeur A :
a) Choisissez Type écho et sélectionnez Profondeur.
b) Choisissez Profondeur A et entrez la profondeur qui correspond au signal
dans la base de temps du A-scan.
c) Au paramètre Tolérance, conservez la valeur par défaut. Vous pouvez
modifier cette valeur si nécessaire.

68 Chapitre 4
d) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler la section :
a) Conservez la valeur par défaut. Vous pouvez modifier cette valeur si
nécessaire.
b) Choisissez Suivant.
5 À l’étape Régler la porte A sur la prof. A :
a) Aux boutons Départ et Largeur, entrez le départ et la largeur de la porte A
(en rouge) afin que le signal croise le centre de la porte et afin que celle-ci soit
assez grande pour contenir la largeur complète du signal dans le S-scan (voir
la Figure 4-22 à la page 69).

Départ de
la porte
Largeur de
la porte

Figure 4-22 Étape Régler la Porte A sur la Profondeur A de l’assistant d’étalonnage

b) Réglez la valeur du Seuil à 20 % ou à 25 %.


c) Choisissez Suivant.
6 À l’étape Étalonner et accepter :
a) Faites avancer et reculer le traducteur au-dessus du défaut étalon pour créer
l’enveloppe. (voir la Figure 4-23 à la page 70).

Procédures de configuration 69
Figure 4-23 Création de l’enveloppe de signal pour l’étalonnage du délai du sabot

b) Choisissez Étalonner.
c) Faites à nouveau avancer et reculer le traducteur au-dessus du défaut étalon
pour vérifier si l’enveloppe est correctement étalonnée.
Si l’étalonnage est correct, l’enveloppe sera située entre les deux lignes
pointillées rouges (voir la Figure 4-24 à la page 70).
Si l’étalonnage n’est pas correct, supprimez l’enveloppe (Effacer env.) et
repassez au-dessus du défaut, ou recommencez l’étalonnage (Recommencer).

Figure 4-24 Étalonnage du délai du sabot suivant la profondeur

70 Chapitre 4
d) Lorsque l’étalonnage est satisfaisant, choisissez Accepter.
L’étalonnage du délai du sabot suivant l’épaisseur est terminé.

4.3.2.3 Délai du sabot suivant l’épaisseur


Cette section présente la procédure d’étalonnage du délai du sabot pour un
traducteur droit avec un bloc étalon à une épaisseur connue.-

Pour étalonner le délai du sabot en fonction de l’écho d’épaisseur

1 Avant de démarrer l’assistant, suivez ces étapes :


a) Placez le traducteur sur le bloc étalon tel que montré à la Figure 4-25 à la
page 71.

Épaisseur 1

Figure 4-25 Épaisseur du bloc d’étalonnage

b) Dans Réglages UT > Général > Étendue, réglez l’étendue de la base de temps
pour voir le premier écho de fond.
c) Dans Réglages UT > Général > Gain, réglez le gain pour voir l’écho de fond à
environ 80 % de la pleine hauteur de l’écran.
2 Procédez comme suit :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Délai du sabot
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
3 À l’étape Régler l’épaisseur :
a) Dans la liste Type écho, sélectionnez Épaisseur.
b) Choisissez le bouton Profondeur A et entrez la profondeur du premier écho
de fond.

Procédures de configuration 71
c) Au paramètre Tolérance, conservez la valeur par défaut. Vous pouvez
modifier cette valeur si nécessaire.
d) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler la section :
a) Conservez la valeur par défaut. Vous pouvez modifier cette valeur si
nécessaire.
b) Choisissez Suivant.
5 À l’étape Régler la porte A sur l’épaisseur A :
a) Réglez les paramètres de Départ et de Largeur afin que les bords de la
porte A (en rouge) soient placés de chaque côté du signal.
b) Réglez la valeur du Seuil à 20 % ou à 25 %.
c) Choisissez Suivant.
6 À l’étape Étalonner et accepter :
a) Assurez-vous que vous avez un signal (enveloppe) pour chaque loi focale, et
puis choisissez Étalonner.
L’étalonnage s’effectue automatiquement.
b) Choisissez Accepter si vous désirez conserver la valeur au bouton de
paramètre Délai du sabot.
OU
Choisissez Recommencer si vous désirez refaire la procédure.
L’étalonnage du délai du sabot est terminé.

4.3.3 Étalonnage de la sensibilité


Cette section décrit la procédure d’étalonnage de la sensibilité pour un balayage
angulaire et à zéro degré.

4.3.3.1 Balayage angulaire avec une génératrice


Cette section présente la procédure d’étalonnage de la sensibilité d’un traducteur
d’angle avec un bloc étalon percé d’une génératrice.

72 Chapitre 4
IMPORTANT
Pour effectuer cet étalonnage, vous devez régler la configuration du traducteur
d’angle pour faire un balayage sectoriel ou linéaire.

Pour effectuer un étalonnage de la sensibilité du traducteur d’angle sur une génératrice

1 Avant de démarrer l’assistant, suivez ces étapes :


a) Placez le traducteur sur un bloc étalon tel que montré dans la Figure 4-26 à la
page 73.

Figure 4-26 Bloc étalon avec un défaut étalon

b) Choisissez Réglages UT > Général > Étendue, et puis réglez l’étendue de la


base de temps pour voir les signaux du défaut étalon.
c) Choisissez Réglages UT > Général > Gain, et puis réglez le gain pour que le
signal atteigne 80 % de la pleine hauteur de l’écran.
2 Faites les sélections suivantes :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Sensibilité
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
3 À l’étape Réglez l’amplitude de référence :
a) Choisissez Amplitude de référence et entrez la valeur de l’amplitude de
référence.
b) Au paramètre Tolérance, conservez la valeur par défaut. Vous pouvez
modifier cette valeur si nécessaire.

Procédures de configuration 73
c) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler la section :
a) Conservez la valeur par défaut. Vous pouvez modifier cette valeur si
nécessaire.
b) Choisissez Suivant.
5 À l’étape Régler la porte sur l’écho A :
a) Aux boutons Départ et Largeur, entrez les paramètres de départ et de largeur
de la porte A (en rouge) afin que le premier signal croise le milieu de la porte
et afin que la porte soit assez grande pour contenir la largeur complète du
signal (voir la Figure 4-27 à la page 74).

Départ de
la porte
Largeur de
la porte

Figure 4-27 Étape Régler la porte A sur l’écho A de l’assistant d’étalonnage

b) Réglez la valeur du Seuil à 20 %.


c) Choisissez Suivant.
6 À l’étape Régler le gain de compensation :
Vous devez régler le gain de compensation lorsque le signal des lois focales à la
périphérie du balayage est beaucoup plus faible que le signal des lois focales au
centre du balayage. Dans ce cas, l’amplitude des lois focales à la périphérie du
balayage se situe sous 0 % dans le graphique de sensibilité et l’assistant affiche un
message d’erreur lorsque vous tentez de compléter l’étalonnage. Le gain de

74 Chapitre 4
compensation sert à égaliser le profil des lois focales pour qu’il soit visible en
entier dans le graphique de sensibilité.
a) Si nécessaire, entrez un gain de compensation (Gain de compensation) qui
permet de visualiser l’amplitude des lois focales en entier dans le graphique
de sensibilité.
b) Choisissez Suivant.
7 À l’étape Étalonner et accepter :
a) Faites avancer et reculer le traducteur au-dessus du défaut étalon pour créer
l’enveloppe (voir la Figure 4-28 à la page 75). Assurez-vous que la plus haute
amplitude détectée se situe entre les deux lignes de référence. Sinon, ajustez
le gain.

Figure 4-28 Création de l’enveloppe de signal pour l’étalonnage de la sensibilité

b) Choisissez Étalonner.
c) Faites à nouveau avancer et reculer le traducteur au-dessus du défaut étalon
pour vérifier si l’enveloppe est correctement étalonnée.
Si l’étalonnage est correct, l’enveloppe se situe entre les deux lignes pointillées
rouges (voir la Figure 4-29 à la page 76).

Procédures de configuration 75
Si l’étalonnage n’est pas correct, supprimez l’enveloppe (Effacer env.) et
repassez au-dessus du défaut, ou recommencez l’étalonnage (Redémarrer).

Figure 4-29 Étalonnage de la sensibilité dans la zone de tolérance.

d) Lorsque l’étalonnage est satisfaisant, choisissez Accepter.


L’étalonnage de la sensibilité est terminé.

4.3.3.2 Balayage angulaire suivant le rayon


Cette section présente la procédure d’étalonnage de la sensibilité pour un traducteur
d’angle avec le rayon d’un bloc étalon.

IMPORTANT
Pour effectuer cet étalonnage, vous devez régler la configuration du traducteur
d’angle pour faire un balayage sectoriel ou linéaire.

76 Chapitre 4
Pour effectuer un étalonnage de la sensibilité du balayage angulaire sur un rayon

1 Avant de démarrer l’assistant, suivez ces étapes :


a) Placez le traducteur sur un bloc étalon tel que montré dans la Figure 4-30 à la
page 77.

Figure 4-30 Bloc étalon avec un défaut étalon

b) Sélectionnez Affichage > Superpos. > Unité UT = Parcours ultrasons.


c) Choisissez Réglages UT > Général > Étendue et réglez l’étendue de la base de
temps pour voir les signaux du rayon dans le S-scan.
d) Choisissez Réglages UT > Général > Gain, et puis réglez le gain pour que le
signal atteigne 80 % de la pleine hauteur de l’écran.
2 Faites les sélections suivantes :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons.
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Sensibilité.
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ.
3 À l’étape Réglez l’amplitude de référence :
a) Choisissez Amplitude de réf. et entrez la valeur de l’amplitude de référence.
b) Au paramètre Tolérance, conservez la valeur par défaut. Vous pouvez
modifier cette valeur si nécessaire.
c) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler la section :
a) Conservez la valeur par défaut. Vous pouvez modifier cette valeur si
nécessaire.
b) Choisissez Suivant.

Procédures de configuration 77
5 À l’étape Régler la porte sur l’écho A :
a) Aux boutons Départ et Largeur, entrez le départ et la largeur de la porte A
(en rouge) afin que le premier signal croise le milieu de la porte et afin que la
porte soit assez grande pour contenir la largeur complète du signal.
b) Réglez la valeur du Seuil à 20 % ou à 25 %.
c) Choisissez Suivant.
6 À l’étape Régler le gain de compensation :
Vous devez régler le gain de compensation lorsque le signal des lois focales à la
périphérie du balayage est beaucoup plus faible que le signal des lois focales au
centre du balayage Dans ce cas, l’amplitude des lois focales à la périphérie du
balayage se situe sous 0 % dans le graphique de sensibilité et l’assistant affiche un
message d’erreur lorsque vous tentez de compléter l’étalonnage. Le gain de
compensation sert à égaliser le profil des lois focales pour qu’il soit visible en
entier dans le graphique de sensibilité.
a) Si nécessaire, entrez un gain de compensation (Gain de compensation ) qui
vous permet de visualiser l’amplitude des lois focales en entier dans le
graphique de sensibilité.
b) Choisissez Suivant.
7 À l’étape Étalonner et accepter :
a) Faites avancer et reculer le traducteur au-dessus du défaut étalon pour créer
l’enveloppe (voir la Figure 4-31 à la page 79).

78 Chapitre 4
Figure 4-31 Création de l’enveloppe de signal pour l’étalonnage de la sensibilité

b) Choisissez Étalonner.
c) Faites à nouveau avancer et reculer le traducteur au-dessus du défaut étalon
pour vérifier si l’enveloppe est correctement étalonnée.
Si l’étalonnage est correct, l’enveloppe sera située entre les deux lignes
pointillées rouges (voir la Figure 4-32 à la page 80).
Si l’étalonnage n’est pas correct, supprimez l’enveloppe (Effacer env.) et
repassez au-dessus du défaut, ou recommencez l’étalonnage (Recommencer).

Procédures de configuration 79
Figure 4-32 Étalonnage de la sensibilité dans la zone de tolérance.

d) Lorsque l’étalonnage est satisfaisant, appuyez sur Accepter.


e) Sélectionner Affichage > Superpos. > Unité UT = Profondeur réelle.
L’étalonnage de la sensibilité est terminé.

4.3.3.3 Balayage à zéro degré


Cette section présente la procédure d’étalonnage de la sensibilité pour un traducteur
droit (à zéro degré) avec l’épaisseur d’un bloc étalon.

Pour effectuer un étalonnage de la sensibilité avec un traducteur droit

1 Avant de démarrer l’assistant, suivez ces étapes :


a) Placez le traducteur sur un bloc étalon à un endroit où il n’y a pas de défaut
entre la surface et le fond du bloc, tel que montré dans la Figure 4-33 à la
page 81.

80 Chapitre 4
Figure 4-33 Bloc étalon pour l’étalonnage de la sensibilité

b) Choisissez Réglages UT > Général > Étendue et réglez l’étendue de la base de


temps pour voir les échos de fond.
c) Choisissez Réglages UT > Général > Gain, et puis réglez le gain pour que le
signal atteigne 80 % de la pleine hauteur de l’écran.
2 Faites les sélections suivantes :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons
b) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Mode = Sensibilité
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
3 À l’étape Réglez l’amplitude de référence :
a) Choisissez Amplitude de référence et entrez la valeur de l’amplitude de
référence (voir la Figure 4-34 à la page 82).

Procédures de configuration 81
Amplitude
de
référence

Tolérance

Figure 4-34 Amplitude de référence et tolérance pour l’étalonnage de la sensibilité

b) Au paramètre Tolérance, conservez la valeur par défaut. Vous pouvez


modifier cette valeur si nécessaire.
c) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler la section :
• Conservez la valeur par défaut. Vous pouvez modifier cette valeur si
nécessaire.
5 À l’étape Régler la porte sur l’écho A :
a) Aux boutons Départ et Largeur entrez la valeur de départ et la largeur de la
porte A (en rouge) afin que le premier signal croise le milieu de la porte et
afin que la porte soit assez grande pour contenir la largeur complète du signal
(voir la Figure 4-35 à la page 83).

82 Chapitre 4
Départ de
la porte
Largeur de
la porte

Figure 4-35 Porte A sur l’écho de fond

b) Réglez la valeur du Seuil pour que l’écho de fond croise la porte à chaque
ouverture.
c) Choisissez Suivant.
6 À l’étape Régler le gain de compensation :
Vous devez régler le gain de compensation lorsque le signal des lois focales à la
périphérie du balayage est beaucoup plus faible que le signal des lois focales au
centre du balayage. Dans ce cas, l’amplitude des lois focales à la périphérie du
balayage se situe sous 0 % dans le graphique de sensibilité et l’assistant affiche un
message d’erreur lorsque vous tentez de compléter l’étalonnage. Le gain de
compensation sert à égaliser le profil des lois focales pour qu’il soit visible en
entier dans le graphique de sensibilité.
a) Si nécessaire, entrez un gain de compensation (Gain de compensation) qui
vous permet de visualiser l’amplitude des lois focales en entier dans le
graphique de sensibilité.
b) Si nécessaire, ajuster le gain.
c) Choisissez Suivant.
7 À l’étape Étalonner et accepter :
a) Choisissez Étalonner (voir la Figure 4-36 à la page 84).

Procédures de configuration 83
Figure 4-36 Étalonnage de la sensibilité du signal

Si l’étalonnage est correct, l’enveloppe sera située entre les deux lignes
pointillées rouges.
Si l’étalonnage n’est pas correct, supprimez l’enveloppe (Effacer env.) et
recommencez l’étalonnage (Recommencer).
b) Lorsque l’étalonnage est satisfaisant, choisissez Accepter.
L’étalonnage de la sensibilité est terminé.

4.3.4 Étalonnage de la courbe TCG


Cette section décrit comment effectuer un étalonnage basé sur la courbe TCG (gain
corrigé en fonction du temps) dans l’OmniScan®.

Pour effectuer un étalonnage de la courbe TCG

1 Avant de démarrer l’assistant


a) Placez le traducteur sur un bloc étalon qui contient des défauts identiques à
des profondeurs différentes ou qui contient des épaisseurs connues (voir la
Figure 4-37 à la page 85).

84 Chapitre 4
Figure 4-37 Blocs étalons pour l’étalonnage de la courbe TCG

b) Sélectionner Réglages UT > Général > Étendue, et puis réglez la valeur pour
voir le signal du défaut le plus profond (ou de la plus grande épaisseur).
2 Faites les sélections suivantes :
a) Sélectionnez Assistant > Étalonnage > Type = Ultrasons
b) Sélectionner Assistant > Étalonnage > Mode = TCG
c) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
3 À l’étape Régler l’amplitude de référence de l’assistant d’étalonnage de la courbe
TCG :
a) La valeur de l’Amplitude est réglée à 80 % par défaut. Vous pouvez conserver
cette valeur ou la changer.
b) La valeur de la Tolérance est réglée par défaut à 5 %. Vous pouvez conserver
cette valeur ou la changer.
c) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler la section :
a) Conservez la valeur par défaut. Vous pouvez modifier cette valeur si
nécessaire.
b) Choisissez Suivant.
5 À l’étape Régler la porte A sur l’écho :
a) Aux paramètres Départ et Largeur, entrez la valeur de départ et la largeur de
la porte A (en rouge) afin que le premier signal croise le milieu de la porte et
afin que la porte soit assez grande pour contenir la largeur complète du
signal.
b) Réglez la valeur du Seuil afin que l’écho de fond croise la porte à chaque
ouverture.
c) Choisissez Suivant.

Procédures de configuration 85
6 À l’étape Ajouter un point :
• Choisissez Ajouter un point.
7 À l’étape Accepter :
• Choisissez Point suivant pour ajouter un autre point sur la courbe TCG et
répétez les étapes 4 à 7.
OU
• Choisissez Accepter TCG si vous avez complété la courbe TCG.
L’étalonnage de la courbe TCG est terminé.

4.3.5 Étalonnage d’un codeur


Cette section décrit comment étalonner un codeur.

Note : Avant d’entamer cette procédure, un codeur de type X ou de type XY


doit être connecté de façon appropriée au connecteur de sortie d’entrée et de
sortie d’alarme.

Pour étalonner un codeur

1 Suivez ces étapes :


a) Sélectionner Assistant > Étalonnage > Type = Codeur
b) Choisissez Assistant > Étalonnage > Départ
2 À l’étape Codeur :
a) Dans la liste Codeur, sélectionnez 1.
b) Choisissez Suivant.
3 À l’étape Régler l’origine :
a) Au bouton Origine, entrez le point de départ du balayage d’inspection.
b) Choisissez Suivant.
4 À l’étape Régler la distance :
a) Déplacez physiquement le codeur sur un repère marqué.

86 Chapitre 4
b) Notez cette distance. Elle sera utilisée comme référence pour la distance
d’étalonnage.
c) Déplacez physiquement le codeur sur un point marqué et notez la distance
du déplacement.
d) Au bouton Distance, entrez la distance de la passe d’inspection (B moins A).
e) Choisissez Étalonner.
Le codeur est automatiquement étalonné. À cette étape, la résolution et la
position du codeur sont affichées.
5 À l’étape Accepter :
a) Choisissez Accepter.
b) Déplacez l’axe étalonné jusqu’au repère (A) pour valider la résolution.

c) Appuyez sur .
d) Allez au repère (B) et observez le volet dans la partie supérieure gauche de la
vue de données pour voir si l’axe étalonné (x ou y) s’est déplacé sur la bonne
distance.
Si la distance n’est pas correcte, répétez les étapes 2a à 5d.
e) Pour étalonner le codeur sur un deuxième axe, procédez comme suit :
• Dans la liste Codeur, sélectionnez 2, et puis répétez les étapes 2b à 5d.
La procédure d’étalonnage du codeur est terminée.

4.4 Inspection avec codeurs

Cette section explique comme configurer un balayage avec des codeurs.

Note : Avant d’entamer cette procédure, un codeur de type X ou de type


XY doit être connecté de façon appropriée au connecteur de sortie d’entrée et de
sortie d’alarme.

Procédures de configuration 87
Pour configurer un balayage avec des codeurs

1 Dans la liste Balayage > Inspection > Type, sélectionnez le type de balayage
désiré pour la pièce à inspecter.
2 Dans la liste Balayage > Inspection > Balayage, sélectionnez le codeur utilisé sur
l’axe de balayage.
L’autre axe devient automatiquement l’axe d’index.
3 Choisissez Balayage > Codeur.
a) Sélectionnez Balayage > Codeur > Codeur = 1.
b) Dans la liste Balayage > Codeur > Type, sélectionnez le type de codeur désiré.
Quad (quadrature) est le paramètre par défaut. Voir la section 7.8.1 pour plus
de détails sur les choix de paramètres.
c) Déplacez l’ensemble traducteur et codeur dans le sens du balayage et vérifiez,
dans le coin supérieur droit de la vue de données, si la valeur dans le champ
d’information X ou Y est positive ou négative (voir la Figure 4-38 à la
page 88).

Figure 4-38 Valeur négative dans le champs d’information X

d) Si la valeur est négative, sélectionnez Balayage > Codeur > Polarité = Inverse.
e) Au bouton Balayage > Codeur > Résolution, entrez la résolution du codeur.
Dans un balayage hélicoïdal, les unités sont du type pas par rotation
(Pas/Rotation).
f) Si la résolution est inconnue, étalonnez les codeurs d’un ou de deux axes, tel
qu’expliqué dans la procédure dans la section 7.1.3.2 à la page 174.
g) Au bouton Balayage > Codeur > Origine, entrez la même valeur que vous
utilisez lorsque vous configurez le paramètre qui se trouve dans Balayage >
Codeur > Préréglage. La valeur par défaut est 0.
h) Si vous utilisez un seul axe, passez à l’étape 4. Si un codeur pour deux axes est
connecté à votre appareil, sélectionnez Balayage > Codeur > Codeur = 2 et
répétez les étapes 3b à 3g.

88 Chapitre 4
4 Choisissez Balayage > Zone et procédez comme suit :
a) Au bouton Balayage > Zone > Départ balay., entrez la position de départ le
long de l’axe de balayage.
b) Au bouton Balayage > Zone > Fin balay., entrez la position de fin sur l’axe de
balayage.

Note : Dans un balayage hélicoïdal, les boutons de paramètres Départ


balay. and Fin balay. sont désactivés parce qu’ils correspondent au début et à la
fin d’une rotation.

c) Au bouton Balayage > Zone > Résolution balay., entrez la résolution du


balayage le long de l’axe de balayage.
d) Si vous sélectionnez Balayage à une ligne au bouton Balayage > Inspection >
Type, la procédure est terminée.
e) Si vous sélectionnez deux axes au bouton de paramètre Balayage >
Inspection > Type, passez à l’étape suivante.
f) Au bouton Balayage > Zone > Départ index, entrez la position de départ le
long de l’axe d’index.
g) Au bouton Balayage > Zone > Fin index, entrez la position de fin sur l’axe
d’index.
h) Au bouton Balayage > Zone > Résolution index, entrez la résolution du
balayage le long de l’axe d’index.

5 Lorsque vous êtes prêt à effectuer le balayage, appuyez sur .

Procédures de configuration 89
90 Chapitre 4
5. Procédures d’inspection

Les procédures dans cette section décrivent les diverses tâches qui sont associées aux
inspections.

5.1 Réglages des paramètres d’ultrasons

5.1.1 Configuration d’une inspection du type PA-TOFD


L’OmniScan MX équipé d’un connecteur adaptateur de traducteur vous permet de
faire simultanément des balayages du type multiélément (PA) et du type diffraction
en temps de vol (TOFD). La configuration d’une inspection du type PA-TOFD
consiste, pour l’essentiel, à créer deux groupes multiéléments (PA), à créer un groupe
d’ultrasons conventionnels (UT) et à activer l’affichage de la vue PA-TOFD.

Pour configurer une inspection du type PA-TOFD

1 Choisissez Trad./Pièce > Sélection > Autodétection = Désactivée.


2 Branchez un connecteur adaptateur à l’OmniScan® (voir l’exemple dans la Figure
5-1 à la page 92).

Procédures d’inspection 91
Par exemple, connectez votre traducteur
multiélément (PA) et deux traducteurs
d’ultrasons conventionnels (UT) à
l’adaptateur -128-1-4L

Figure 5-1 Exemple d’un adaptateur servant à connecter simultanément un


traducteur du type PA et deux traducteurs du type UT

3 Connectez votre traducteur multiélément (PA) et vos deux traducteurs


d’ultrasons conventionnels (UT) aux connecteurs appropriés sur l’adaptateur
(voir l’exemple dans la Figure 5-1 à la page 92). Ne connectez pas vos traducteurs
du type UT directement à l’OmniScan.
4 Configurez le premier groupe du type PA comme suit :
a) Sélectionnez Assistant > Groupe > Départ.
b) À l’étape Sélectionner l’opération, choisissez Opération = Modifier, et puis
sélectionner Suivant.
c) À l’étape Valider le matériau, réglez les paramètres de façon à représenter
correctement la pièce à inspecter, et puis sélectionnez Suivant.
d) À l’étape Sélectionner le type de groupe, choisissez Mode de groupe = PA, et
puis sélectionnez Suivant.
e) Suivez les instructions pas à pas de l’assistant de groupe pour compléter la
configuration du premier groupe du type PA.
f) À l’étape Accepter, sélectionner Continuer pour démarrer l’assistant de loi
focale.
g) Suivez les étapes pas à pas de l’assistant de loi focale pour compléter la
configuration du premier groupe du type PA.
5 Configurez le second groupe du type PA comme suit :
a) Sélectionnez Assistant > Groupe > Départ.

92 Chapitre 5
b) À l’étape Sélectionner l’opération, choisissez Opération = Ajouter, et puis
sélectionnez Suivant.
c) À l’étape Valider le matériau, réglez les paramètres de façon à représenter
correctement la pièce à inspecter, et puis sélectionnez Suivant.
d) À l’étape Sélectionner le type de groupe, choisissez Mode de groupe = PA, et
puis sélectionnez Suivant.
e) Suivez les instructions pas à pas de l’assistant de groupe pour compléter la
configuration du second groupe du type PA.
f) À l’étape Accepter, sélectionnez Continuer pour démarrer l’assistant de loi
focale.
g) Suivez les instructions pas à pas de l’assistant de groupe pour compléter la
configuration du second groupe du type PA.
6 Configurez le groupe du type UT comme suit :
a) Sélectionnez Assistant > Groupe > Départ.
b) À l’étape Sélectionner l’opération, choisissez Opération = Ajouter, et puis
sélectionnez Suivant.
c) À l’étape Valider le matériau, réglez les paramètres de façon à représenter
correctement la pièce à inspecter, et puis sélectionnez Suivant.
d) À l’étape Sélectionner le groupe source, vous pouvez sélectionner
indifféremment Groupe 1 ou Groupe 2.
e) À l’étape Sélectionner le type de groupe, choisissez Mode de groupe = UT, et
puis sélectionnez Suivant.
f) À l’étape Sélectionner la connexion :
(1) Choisissez Mode Tx/Rx = TOFD.
(2) Entrez le nombre d’éléments aux boutons de paramètres Émetteur et
Récepteur.
(3) Sélectionnez Suivant.
g) Suivez les autres instructions pas à pas de l’assistant de groupe pour
compléter la configuration du groupe de TOFD..
7 Choisissez Affichage > Sélection > Affichage = PA-TOFD pour activer l’affichage
de la configuration PA-TOFD, tel que montré dans l’exemple dans la Figure 5-2 à
la page 94.

Procédures d’inspection 93
Figure 5-2 Exemple d’affichage d’une configuration PA-TOFD

5.1.2 Réglage des paramètres d’inspection généraux

Pour régler les paramètres d’inspection généraux

1 Sélectionnez Réglages UT > Général > Gain, et puis entrez le gain.


2 Sélectionnez Réglages UT > Général > Départ, et puis entrez la position de
départ.
3 Sélectionnez Réglages UT > Général > Étendue, et puis entrez l’étendue.
4 Sélectionnez Réglages UT > Général > Délai du sabot, et puis entrez le délai de
votre sabot.
5 Dans le cas des traducteurs du type UT, dans la liste Réglages UT > Général >
Type d’onde, sélectionnez l’onde longitudinale (OL) ou l’onde transversale (OT).
6 Sélectionnez Réglages UT > Général > Vitesse, et puis entrez la vitesse de
propagation de l’onde ultrasonore dans le matériau de l’échantillon à inspecter.

94 Chapitre 5
5.1.3 Réglage du mode Tx/Rx pour un traducteur du type UT

Pour régler les paramètres de l’émetteur et du récepteur

1 Dans le cas d’un groupe du type UT, sélectionnez Réglages UT > Émetteur >
Émetteur, et puis entrez le numéro de l’émetteur à configurer.
2 Dans la liste Réglages UT > Émetteur > Mode Tx/Rx, sélectionnez le mode
d’émission-réception, tel qu’illustré dans la Figure 5-3 à la page 95.

É-R É-É TT TOFD


Émission-réception Émetteur-émetteur Méthode par Diffraction en temps de
transmission vol

Figure 5-3 Choix de modes d’émission-réception pour un traducteur du type UT

3 Sélectionnez Réglages UT > Émetteur > Fréq., et puis entrez la fréquence du


traducteur.
4 Sélectionnez Réglages UT > Émetteur > Tension, et puis entrez la valeur de
tension.
5 Sélectionnez Réglages UT > Émetteur > PW, et puis entrez la largeur de
l’impulsion. En mode automatique, la largeur de l’impulsion est ajustée en
fonction de la fréquence du traducteur.
6 Dans la liste Réglages UT > Émetteur > PRF, choisissez la méthode de calcul de la
fréquence de récurrence (PRF) ou entrez une valeur.

5.1.4 Configuration des niveaux de référence du gain


Cette section décrit comment effectuer un balayage en utilisant les niveaux de
référence du gain.

Procédures d’inspection 95
Note : Avant d’entamer cette procédure, vous devez régler correctement les
paramètres du menu Réglages UT et effectuer un étalonnage approprié.

Pour effectuer un balayage en utilisant les niveaux de référence du gain

1 Placez le traducteur sur un bloc étalon contenant un défaut connu.


2 Placez une porte sur le signal du défaut de façon à afficher une donnée
d’amplitude dans les champs d’information.
3 Ajustez le gain pour que le signal du défaut atteigne le niveau de référence (la
valeur suggérée est 80 % de la pleine hauteur de l’écran) de l’une des façons
suivantes :
• Au bouton Réglages UT > Général > Gain, entrez le gain.
OU
• Choisissez Réglages UT > Avancé > Réglage 80%.
Le signal du défaut est automatiquement configuré à 80 %.
4 Sélectionnez Réglages UT > Avancé > Réf. dB. = Activé.
Ce réglage permet d’activer la relation entre le gain et le gain de référence.
5 Choisissez Réglages UT > Avancé > Réglage Réf.
Ce réglage permet de régler le gain courant comme gain de référence.

Note : Pour afficher la différence entre le signal dans la porte A et le signal


de référence, choisissez Mesures > Lecture, et puis sélectionnez le paramètre
AdBr dans l’un des quatre boutons de paramètres Champ n.

5.1.5 Configuration d’un C-scan d’épaisseur


Cette section décrit comment configurer un C-scan d’épaisseur. Le C-scan d’épaisseur
est utilisé pour contrôler l’épaisseur de la pièce (par exemple, lors d’une inspection de
la corrosion).

96 Chapitre 5
Pour configurer un C-scan d’épaisseur

1 Placez le traducteur sur un bloc étalon.


2 Au bouton Réglages UT > Général > Délai du sabot, entrez le délai du sabot.
Si la valeur est inconnue, voir la section 4.3.2 à la page 65.
3 Au bouton Réglages UT > Général > Vitesse, sélectionnez la vitesse de
propagation de l’onde ultrasonore dans la pièce à inspecter.
Si la valeur est inconnue, voir la section 4.3.1 à la page 57.
4 Dans la liste Trad./Pièce > Pièces > Forme, sélectionnez le type de pièce à
inspecter.
5 Au bouton Trad./Pièce > Pièces > Épaisseur, entrez l’épaisseur de la pièce à
inspecter.
6 Dans la liste Trad./Pièce > Pièces > Matériau, sélectionnez le type de matériau de
la pièce à inspecter.
7 Au bouton Réglages UT > Général > Départ, entrez le départ de la base de temps.
8 Au bouton Réglages UT > Général > Étendue, entrez la longueur de l’étendue de
la base de temps suivant l’épaisseur de la pièce.
9 Réglez la porte A sur l’écho de fond comme suit :
a) Sélectionnez Porte/Alarme > Porte > Porte = A.
b) Sélectionnez Porte/Alarme > Porte > Paramètres = Position.
c) Au bouton Porte/Alarme > Porte > Départ, entrez le départ de la porte A.
d) Au bouton Porte/Alarme > Porte > Largeur, réglez la largeur de la porte A
pour inclure la longueur complète du signal selon le seuil de porte
sélectionné.
10 Réglez la porte I sur l’écho de fond comme suit :
a) Sélectionnez Porte/Alarme > Porte > Porte = I.
b) Sélectionnez Porte/Alarme > Porte > Paramètres = Position.
c) Au bouton Porte/Alarme > Porte > Départ, entrez la valeur de la porte I.
d) Au bouton Porte/Alarme > Porte > Largeur, réglez la valeur de la porte I de
façon à inclure la longueur complète du signal suivant le seuil de porte
sélectionné.
e) Sélectionnez Porte/Alarme > Porte > Synchro = I.

Procédures d’inspection 97
11 Choisissez l’une des procédures suivantes :
• Pour analyser la porte A, procédez comme suit :
(1) Sélectionnez Mesures > Lecture > Champ 1 = A%.
(2) Sélectionnez Mesures > Lecture > Champ 2 = A^.
(3) Sélectionnez Mesures > Lecture > Champ 3 = ML.
(4) Sélectionnez Mesures > Lecture > Champ 4 = T.
OU
• Pour analyser la porte B, procédez comme suit :
(1) Sélectionnez Mesures > Lecture > Champ 1 = B%.
(2) Sélectionnez Mesures > Lecture > Champ 2 = B^.
(3) Sélectionnez Mesures > Lecture > Champ 3 = ML.
(4) Sélectionnez Mesures > Lecture > Champ 4 = T.
12 Sélectionnez Affichage > Sélection > Affichage = A-C-[C].
13 Sélectionnez Affichage > Sélection > C-scan 1 = Épaisseur.
Le C-scan d’épaisseur est configuré.

5.2 Réglage des portes et des courbes de mesure

5.2.1 Réglage des alarmes et des sorties

5.2.1.1 Réglage d’une alarme


Cette section explique comment régler des alarmes.

L’OmniScan® offre 16 alarmes. Ces alarmes peuvent être déclenchées sur l’une des
sorties suivantes :

• Les trois voyants lumineux sur le panneau avant de l’appareil


• Le haut-parleur interne
• Les trois sorties d’alarme et le connecteur E/S
Pour déclencher une alarme, vous devez régler au moins une porte, car toutes les
conditions d’alarme sont reliées aux portes.

98 Chapitre 5
Pour régler une alarme

1 Dans la liste Porte/Alarme > Alarme > Alarme, sélectionnez l’alarme (numéros 1 à
16) que vous désirez configurer.
2 Dans la liste Porte/Alarme > Alarme > Groupe A, sélectionnez le groupe auquel
s’applique la sélection faite dans la première liste (Porte/Alarme > Alarme >
Condition).
3 Dans la liste Porte/Alarme > Alarme > Condition, sélectionnez le paramètre de
déclenchement de l’alarme.
Pour déclencher une alarme plus complexe, utilisez une seconde condition. Dans
ce cas, passez à l’étape suivante. Si une condition suffit, la procédure est terminée.
4 Dans la liste Porte/Alarme > Alarme > Groupe B, sélectionnez le groupe auquel
s’applique la sélection faite au second bouton de condition (Condition).
Les groupes A et B peuvent être pareils, mais ils ne peuvent pas avoir la même
condition.
5 Dans la seconde liste Porte/Alarme > Alarme > Condition, sélectionnez le
paramètre de déclenchement de l’alarme.
6 Dans la liste Porte/Alarme > Alarme > Opérateur, sélectionnez l’une des options
de lien de conditions suivantes :
• OU, si vous désirez déclencher une alarme pour n’importe quelle condition.
• ET, si vous désirez déclencher une alarme pour les deux conditions
simultanées.

5.2.1.2 Réglage d’une sortie


Cette section explique comment définir une sortie.

Pour régler une sortie numérique

1 Dans la liste Porte/Alarme > Sortie > Sortie, sélectionnez la sortie numérique
(Sortie n) que vous désirez associer à une alarme.
2 Dans la liste Porte/Alarme > Sortie > Alarme no, sélectionnez l’alarme que vous
désirez associer à la sortie sélectionnée à l’étape 2.
3 Si vous désirez compter les conditions, au bouton Porte/Alarme > Sortie >
Compte, entrez le nombre de fois où la condition doit être présente pour
déclencher l’alarme.

Procédures d’inspection 99
4 Si vous désirez déclencher une alarme sonore, dans la liste Porte/Alarme >
Sortie > Son, sélectionnez la fréquence sonore de l’alarme.
5 Si vous désirez régler un délai entre la présence de la condition et le
déclenchement réel de l’alarme, au bouton Délai, entrez la valeur du délai en
fonction de l’unité de temps utilisée.
6 Si vous désirez attribuer une durée spécifique à l’alarme, au bouton
Porte/Alarme > Sortie > Durée , entrez la durée de l’alarme (après laquelle celle-ci
s’arrêtera).

Pour régler une sortie analogique

1 Dans la liste Porte/Alarme > Sortie > Sortie, sélectionnez Analogique 1 ou


Analogique 2.
2 Dans la liste Porte/Alarme > Sortie > Groupe, sélectionnez le groupe d’origine des
signaux.
3 Dans la liste Porte/Alarme > Sortie > Données, sélectionnez l’information que
vous désirez associer à la sortie analogique.

5.2.2 Configuration manuelle de la courbe DAC


Cette section explique comment configurer manuellement la courbe DAC.

Note : En mode multiélément, lorsque vous réglez manuellement une


courbe DAC, les points de la courbe commencent sur le même parcours ultrasons
et sur la même amplitude à chaque faisceau.

Pour configurer une courbe DAC manuellement

1 Sélectionnez Affichage > Sélection > Affichage = A.


2 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Mode = Configuration.

100 Chapitre 5
3 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Courbe = DAC et procédez
comme suit :
a) Au paramètre Porte/Alarme > Courbes de mesure > Amplitude de réf.,
réglez le niveau de référence du premier point (à 0 µs dans la base de temps).
Le niveau de référence par défaut est de 80 %.
b) Dans le A-scan, amenez le signal jusqu’au premier point sur la courbe DAC
(voir la Figure 5-4 à la page 101).

Figure 5-4 Premier point sur la courbe DAC

c) Si le gain du signal est plus élevé (ou moins élevé) que l’amplitude de
référence, choisissez le bouton de paramètre Porte/Alarme > Courbes de
mesure > Gain de référence et réduisez (ou augmentez) le gain pour qu’il
atteigne le niveau d’étalonnage.
4 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Mode = Modification.
5 Choisissez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Ajouter.

Procédures d’inspection 101


6 Dans la liste Porte/Alarme > Courbes de mesure > Point, sélectionnez 2. Ce point
est affiché comme un point rouge sur la courbe DAC dans la vue de données.
Ensuite, procédez comme suit :
a) Si le point rouge n’est pas visible, augmentez ou réduisez la valeur dans
Porte/Alarme > Courbes de mesure > Amplitude jusqu’à ce que le point soit
visible.
b) Réglez la valeur au bouton de paramètre Porte/Alarme > Courbes de
mesure > Position pour amener le point rouge sur le temps de vol du défaut.
c) Réglez la valeur au bouton de paramètre Porte/Alarme > Courbes de
mesure > Amplitude pour déplacer la courbe sur le signal du défaut (voir la
Figure 5-5 à la page 102).

Figure 5-5 Courbe DAC sur le signal suivant

7 Choisissez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Ajouter.


8 Dans la liste Porte/Alarme > Courbes de mesure > Point, sélectionnez le nouveau
point (dans ce cas, 3), et puis répétez les étapes 6a à 7 pour compléter la courbe.

Pour supprimer un point sur la courbe

1 Dans la liste Porte/Alarme > Courbes de mesure > Point, sélectionnez le point
que vous désirez supprimer.
2 Choisissez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Supprimer.

102 Chapitre 5
Pour vérifier la courbe DAC

1 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Balayage = A-scan.


2 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Enveloppe = Infinie.
3 Effectuez un balayage au-dessus de tous les défauts et assurez-vous qu’ils sont
tous sur la courbe DAC (voir Figure 5-6 à la page 103).

Figure 5-6 Vérification de la courbe DAC

Pour réinitialiser l’enveloppe

♦ Appuyez sur .

5.2.3 Configuration automatique de la courbe DAC linéaire


L’OmniScan® vous permet de calculer la courbe DAC en précisant la pente
d’atténuation dans le matériau.

Pour configurer automatiquement Courbe DAC

1 Sélectionnez Affichage > Sélection > Affichage = A.


2 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Mode = Configuration.
3 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Courbe = DAC linéaire.

Procédures d’inspection 103


4 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes d3e mesure > Mode = Modifier.
5 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Attén. mat., et puis entrez la
pente d’atténuation (en unités dB/µs) dans le matériau de votre échantillon.
L’OmniScan produit automatiquement une courbe DAC suivant ces propriétés
physiques.

5.2.4 Configuration manuelle de la courbe TCG


Cette section explique comment configurer manuellement la courbe TCG (gain
corrigé en fonction du temps).

Pour configurer manuellement la courbe TCG

1 Sélectionnez Affichage > Sélection > Affichage = A.


2 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Mode = Configuration.
3 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Courbe = TCG.
4 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Mode = Modification.
5 Choisissez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Ajouter.
6 Dans la liste de paramètres Porte/Alarme > Courbes de mesure > Point,
sélectionnez 2.
Ce point sur la courbe TCG s’affiche comme un point rouge dans le coin inférieur
gauche de la vue de données. Ensuite, procédez comme suit :
a) Si le point rouge n’est pas visible, augmentez la valeur dans Porte/Alarme >
Courbes mes. > Gain jusqu’à ce que le point soit visible.
b) Réglez la valeur au bouton Porte/Alarme > Courbes de mesure > Position
pour amener le point rouge sur le temps de vol du défaut.
c) Au bouton Porte/Alarme > Courbes de mesure > Gain, augmentez ou
diminuez le gain pour amener le signal au niveau désiré (80 % est la valeur
suggérée).
d) Pour voir l’amplitude exacte du défaut, choisissez Porte/Alarme > Porte, et
puis réglez le paramètre pour que la porte A soit placée au-dessus du défaut.
L’amplitude peut être affichée dans le champ d’information A% dans le haut
de l’écran.
7 Allez au défaut suivant ou vérifiez l’écho de fond suivant.

104 Chapitre 5
8 Choisissez Porte/Alarme > Courbes de mesure > Ajouter pour ajouter un autre
point sur la courbe TCG.
9 Dans liste Porte/Alarme > Courbes de mesure > Point, sélectionnez le nouveau
point (dans notre exemple, le point 3), et puis répétez les étapes 6 à 8 pour
compléter la courbe.

Pour supprimer un point sur la courbe

1 Dans la liste Point, sélectionnez le point que vous désirez supprimer.


2 Choisissez Supprimer.

Pour vérifier la courbe TCG

1 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Balayage = A-scan.


2 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Enveloppe = Infinie.
3 Déplacez le traducteur pour faire un balayage au-dessus du défaut étalon et
vérifiez si tous les sommets atteignent 80 % (voir la Figure 5-7 à la page 105).

Figure 5-7 Enveloppe avec des crêtes à 80 %

Pour réinitialiser l’enveloppe

♦ Appuyez sur .

Procédures d’inspection 105


5.3 Réglage des mesures

5.3.1 Configuration des champs d’information


Vous pouvez sélectionner les paramètres que vous désirez afficher dans les quatre
champs d’information qui apparaissent dans le haut de l’interface utilisateur de
l’OmniScan® (voir la Figure 2-3 à la page 7).

Pour configurer les champs d’information

1 Dans la liste Mesures > Lecture > Liste, sélectionnez la liste (1 ou 2) de champs
d’information que vous désirez afficher ou modifier avec d’autres paramètres.
Une seule liste à la fois peut être affichée, mais les lectures des deux listes
apparaissent lorsque vous faites une entrée dans un rapport.
2 Sélectionnez Mesures > Lecture > Groupe.
La boîte de dialogue de sélection des groupes apparaît, tel que montré dans la
Figure 5-8 à la page 106. Cette boîte vous permet de sélectionner facilement le
groupe de quatre paramètres désiré pour votre application.

Quatre paramètres de champs


Catégories des groupes de d’information dans la catégorie
champs d’information sélectionnée

Description du groupe
de champs d’information
sélectionné

Figure 5-8 Boîte de sélection des groupes de champs d’information

106 Chapitre 5
3 Dans la boîte de sélection des groupes, dans la liste de gauche, sélectionnez la
catégorie qui correspond le mieux à votre application, et puis cliquez sur
Sélectionner.
Le nom de la catégorie sélectionnée s’affiche au bouton Mesures > Lecture >
Groupe et les quatre paramètres qui y sont associés s’affichent dans Mesures >
Lecture > Champ 1, Champ 2, Champ 3 et Champ 4.
4 Vous pouvez également choisir les paramètres que vous désirez afficher dans la
liste Mesures > Lecture > Champ n.

5.3.2 Création et configuration d’une table d’indications


Cette section explique comment créer et configurer une table d’indications. Elle
fournit également de l’information sur la façon de modifier et de supprimer des
entrées ainsi que sur la façon de créer un rapport contenant une table d’indications.
Pour plus de détails sur la table d’indications, voir la section 7.4.3 à la page 208.

Pour configurer une table d’indications

1 Sélectionnez Mesures > Table > Afficher table = Activée pour afficher une table
d’indications dans le bas de la vue de données (voir la Figure 5-9 à la page 107).

Figure 5-9 Une table d’indications vide s’affiche dans le bas de la vue ou des vues
de données.

2 Sélectionnez Mesures > Table > Image d’entrée = Activée pour inclure la vue de
données lorsque vous ajoutez une entrée.

Procédures d’inspection 107


3 Dans la liste Affichage > Sélection > Affichage, sélectionnez le type d’affichage
de la vue. (Voir la description de l’affichage dans la section 7.5.1 à la page 211, à
« Affichage ».)
4 Choisissez Mesures > Lecture pour sélectionner les champs d’information que
vous désirez associer à l’indication ajoutée dans la table.

Pour ajouter une indication dans la table d’indications

1 Sélectionnez Fichier > Fichier > Mode d’enregistrement = Table.

2 Appuyez sur ou choisissez Fichier > Fichier > Enr. données à chaque fois
que vous désirez ajouter une indication dans la table.
OU

♦ Choisissez Mesures > Table > Ajouter une entrée à chaque fois que vous désirez
ajouter une indication dans la table.
Vous pouvez modifier l’information relatives aux entrées.

Pour modifier ou supprimer une indication dans la table d’indications.

1 Choisissez Mesures > Table > Sélect. entrée et, à l’aide de la roulette de
défilement ou des touches de fonction, entrez le numéro de l’indication désirée
(voir la Figure 5-10 à la page 108).

Figure 5-10 Sélection d’une entrée dans la table d’indications

108 Chapitre 5
2 Pour ajouter un commentaire associé à l’entrée, procédez comme suit :
a) Connectez un clavier à l’OmniScan® avec un connecteur USB.
b) Choisissez Mesures > Table > Sélect. entrée et tapez le numéro de l’entrée.
c) Choisissez Mesures > Table > Modif. comment. et tapez votre commentaire
dans la boîte de dialogue Commentaire sur l’entrée.
Vous pouvez modifier le commentaire dans Mesures > Sélect. entrée > Modif.
comment..
3 Pour supprimer une entrée, sélectionnez-la comme à l’étape 1 et choisissez
Mesures > Sélect. entrée >Suppr. entrée.

Note : Un astérisque (*) s’affiche à côté de l’entrée à laquelle est associé un


commentaire. Cet astérisque ne s’affiche que lorsque vous ajoutez une autre
entrée (voir la Figure 5-11 à la page 109).

Figure 5-11 Entrées associées à un commentaire, indiquées par un astérisque

Pour produire un rapport contenant la table d’indications

1 Dans la liste Fichier > Format > Vue, sélectionnez Table pour ajouter la table
d’indications dans le rapport.

Procédures d’inspection 109


Note : Il doit y avoir au moins une entrée dans la table pour pouvoir
l’ajouter dans le rapport.

2 Pour inclure les vues de données avec une table d’indications, procédez comme
suit :
a) Sélectionnez Mesures > Table > Afficher table = Activée pour afficher la table
d’indications dans le bas de la vue de données.
b) Sélectionnez Mesures > Table > Image d’entrée = Activée pour inclure la vue
de données lorsque vous ajoutez une entrée.
3 Choisissez Fichier > Rapport > Générer pour créer un rapport.
4 Choisissez Imprimer pour imprimer le rapport, Enreg. et fermer pour enregistrer
le rapport et fermer l’écran de création du rapport ou Fermer pour fermer l’écran
de création du rapport sans enregistrer celui-ci.

5.4 Réglage des vues d’affichage

5.4.1 Configuration de l’affichage


Les procédures présentées dans cette section expliquent comment configurer les
divers éléments affichés dans la vue.

5.4.1.1 Changement de vue

Pour changer la vue

1 Appuyez sur ou sélectionnez Affichage > Sélection > Affichage.


2 Dans la liste, sélectionnez la vue désirée (voir la section 7.5.1 à la page 211 pour
une description des vues).

110 Chapitre 5
5.4.1.2 Sélection de l’unité de la règle d’ultrasons

Pour sélectionner les unités des règles d’ultrasons


♦ Dans la liste Affichage > Superposition > Unité UT, sélectionnez l’échelle de
parcours ultrasons désirée.
Selon la sélection que vous avez faite, les règles s’affichent dans les couleurs
suivantes :
— Parcours ultrasons (mm) : Rose foncé
— Temps (µs) : Rose pâle
— Profondeur réelle (mm) : Violet

5.4.1.3 Affichage des portes, des curseurs, des courbes de mesure ou de la


grille

Pour afficher les portes, les curseurs, les courbes de mesure ou la grille
♦ Choisissez Affichage > Superposition, et puis réglez les paramètres appropriés
(Courbes de mesure, Porte, Curseur, Superposition) à Activé pour les afficher
dans la vue de données.

Pour afficher la grille


♦ Dans la liste Affichage > Superposition > Grille, sélectionnez la couleur de la
grille affichée dans la vue de données (voir la Figure 5-12 à la page 112).

Procédures d’inspection 111


Figure 5-12 Grille verte affichée lorsque la couleur verte est sélectionnée dans la
liste Grille

5.4.1.4 Configuration des paramètres des vues

Pour configurer les paramètres de vue du A-scan

1 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Balayage = A-scan.


2 Choisissez les réglages désirés pour les autres boutons de paramètres (Couleur,
Enveloppe, Source, Apparence, et Superposition).
Pour plus de détails, voir la section 7.5.5 à la page 230.

Pour configurer les paramètres de la vue du B-scan

1 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Balayage = B-Scan.


2 Sélectionnez les valeurs désirées dans Compression et Optimum.
Pour plus de détails sur l’affichage des paramètres, voir la section 7.5.5 à la
page 230 sous « B-scan ».

Pour configurer les paramètres de la vue du C-scan

1 Sélectionnez Affichage > Sélection > Affichage = C.


2 Dans la liste Affichage > Sélectionner > C-Scan n, sélectionnez le type (source) de
données à afficher dans le C-scan (A%, B%, I/ ou Épaisseur).

112 Chapitre 5
Pour plus de détails, voir la section 7.5.1 à la page 211.
3 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Balayage = C-Scan.
4 Réglez le paramètre dans Affichage > Propriétés > Ratio 1:1 à Activé ou à
Désactivé.
Pour plus de détails sur l’affichage des paramètres, voir la section 7.5.5 à la
page 230 sous « C-scan ».

Note : Pour avoir accès au bouton de paramètre Affichage > Propriétés >
Ratio 1:1, l’inspection doit être synchronisée sur deux axes. Pour ce faire,
sélectionnez Balayage > Inspection > Type = Balayage ligne par ligne.

Pour configurer les paramètres de la vue du S-scan

1 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Balayage = S-Scan.


2 Choisissez Affichage > Propriétés > Interpolation = Activée ou Désactivée.

Pour configurer les paramètres de la vue de la courbe FFT

1 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Affichage = FFT.


2 Dans la liste Affichage > Propriétés > Couleur, sélectionnez la couleur de la
courbe FFT.

Pour configurer les paramètres de la vue de la représentation temporelle

1 Sélectionnez Affichage > Propriétés > Balayage = Représentation temporelle.


2 Dans la liste Affichage > Propriétés > Orientation, sélectionnez l’orientation de
défilement désirée (Verticale ou Horizontale).

5.4.2 Utilisation de la fonction de Zoom


Cette section décrit comment utiliser la fonction de zoom.

Procédures d’inspection 113


Pour faire un zoom avec la souris

1 Placez le curseur de la souris dans l’un des coins de la zone où vous désirez faire
un zoom avant, et puis cliquez à droite dans cette zone, en gardant le bouton de la
souris enfoncé.
2 Faites glisser la souris vers le coin opposé de la zone.
Un rectangle vide de couleur verte apparaît.
3 Relâchez le bouton de la souris.

Pour faire un zoom arrière avec la souris


♦ Double-cliquez dans la barre de zoom près de la règle dans la vue de données
(voir la Figure 5-13 à la page 114).
OU

♦ Cliquez et faites glisser l’un des bouts de la barre de zoom vers l’autre bout.

Barre de zoom

Figure 5-13 Barre de zoom près de la règle

Conseil : Vous pouvez redimensionner la barre de zoom avec la souris.

Pour faire un zoom sans la souris

1 Dans la liste Affichage > Zoom > Affichage, sélectionnez la vue dans laquelle
vous désirez effectuer un zoom.
2 Dans la liste Affichage > Zoom > Type, sélectionnez le type de zoom.
Pour plus de détails sur les options de zoom, voir la section 7.5.3 à la page 225.

114 Chapitre 5
3 Selon l’option sélectionnée, une série de paramètres s’affichent. Entrez les valeurs
appropriées.

Pour faire un zoom arrière sans la souris


♦ Sélectionnez Affichage > Zoom > Affichage = Désactivé.

5.4.3 Modification des palettes de couleurs

Pour modifier la palette de couleurs de l’amplitude

1 Sélectionnez Affichage > Couleur > Sélectionner = Amplitude.


2 Au bouton de paramètre Affichage > Couleur > Départ, entrez le départ de
l’amplitude du signal (en pourcentage de la hauteur de l’écran), qui sera le début
de la palette de couleurs (blanc).
3 Au bouton de paramètre Affichage > Couleur > Fin, entrez la fin de l’amplitude
du signal (en pourcentage de la hauteur de l’écran), qui sera la fin de la palette de
couleurs (rouge).
Vous pouvez voir l’étendue de la palette de couleurs sur le côté droit de la vue du
A-scan (voir la Figure 5-14 à la page 115).

Figure 5-14 Palette sur le côté droit de la vue du A-scan

Procédures d’inspection 115


Pour modifier la palette de redressement

Note : La référence de la TOFD ne s’affiche que si vous avez acheté l’option


de TOFD.

1 Sélectionnez Affichage > Couleur > Sélectionner = Redressement.


2 Au bouton de paramètre Affichage > Couleur > Contraste, réglez la valeur pour
modifier le contraste de la palette.
— Si vous augmentez le contraste, les couleurs de la palette seront distribuées
sur une plus grande échelle d’amplitude, ce qui permet d’augmenter les
différences de couleurs entre les pourcentages.
— Si vous diminuez le contraste, les couleurs de la palette seront distribuées sur
une moins grande échelle d’amplitude, ce qui permet de diminuer les
différences de couleurs entre les pourcentages.
3 Au bouton de paramètre Affichage > Couleur > Luminosité, réglez la valeur
pour modifier la luminosité.
— Si vous augmentez la luminosité, la barre de zoom de la palette de couleurs se
déplace dans le sens positif de l’amplitude. Ainsi, toute valeur se trouvant
sous la valeur de départ sur la règle sera affichée en noir.
— Si vous diminuez la luminosité, les valeurs se trouvant sous la fin de la règle
sont affichées en blanc.

Pour modifier la palette de couleurs de la profondeur

1 Au bouton de paramètre Mesures > Épaisseur > Min., entrez la valeur minimale
de la palette de couleurs.
2 Au bouton de paramètre Mesures > Épaisseur > Max., entrez la valeur maximale
de la palette de couleurs.
3 Sélectionnez Affichage > Couleur > Sélectionner = Profondeur.
4 Au bouton de paramètre Affichage > Couleur > Min., entrez l’épaisseur de paroi
minimale, en prenant en considération que toute donnée sous cette valeur sera
affichée en rouge.

116 Chapitre 5
5 Au bouton de paramètre Affichage > Couleur > Max., entrez l’épaisseur de paroi
maximale, en prenant en considération que toute donnée supérieure à cette valeur
sera affichée en bleu.
6 Dans la liste Affichage > Couleur > Mode, sélectionnez un paramètre d’affichage.
— Compression : L’échelle complète des couleurs comprises entre les valeurs
minimales et maximales (Min. et Max.).
— Exclusion : Les couleurs entre les valeurs minimales et maximales (Min. et
Max.) sont étendues pour couvrir l’échelle complète.

5.4.4 Chargement d’une palette de couleurs

Pour charger une palette de couleurs

1 Dans la liste Affichage > Couleur > Sélectionner, sélectionnez la palette que vous
désirez utiliser : Amplitude, Redressement ou Profondeur.
2 Choisissez Affichage > Couleur > Charger.
3 Dans le gestionnaire de palette de couleurs :
— Utilisez le bouton Fichiers listés pour passer de l’option d’Échantillon ONDT
à la liste Utilisateur.
— Utilisez la roulette de défilement pour sélectionner le fichier de palette de
couleurs.

Pour charger une palette de couleurs

1 Créez une palette de couleurs au format .pal (voir la section 6.3 à la page 126).
2 Transférez la palette de couleurs au format .pal sur le support de stockage de
l’OmniScan dans le dossier \User\Palette (si ce dossier n’existe pas, créez-le).
3 Connectez le support de stockage à l’OmniScan.
4 Redémarrez l’OmniScan.

Procédures d’inspection 117


118 Chapitre 5
6. Procédures avancées

Cette section sur les procédures avancées présente diverses tâches que vous pourriez
avoir à accomplir occasionnellement.

6.1 Description du gestionnaire de fichiers

Cette section explique comment utiliser le gestionnaire de fichiers. Sélectionnez


Préférences > Service > Gestionnaire de fichiers pour ouvrir le gestionnaire de
fichiers.

6.1.1 Utilisation des touches de fonction


Cette section présente les touches qui vous permettent d’utiliser un OmniScan® sans
que vous ayez à connecter un périphérique (souris ou clavier).

Le tableau qui suit contient un petit aide-mémoire des touches principales utilisées
dans cette procédure.

Touche Confirmation Touche Annulation Roulette de défilement

Touche Haut Touche Bas

Procédures avancées 119


6.1.2 Interface
L’interface du gestionnaire de fichiers est conçue pour vous fournir le plus grand
nombre d’options de gestion possible sans que vous ayez à connecter un clavier ou
une souris à votre appareil. Le gestionnaire de fichiers comprend quatre zones (voir la
Figure 6-1 à la page 120).

Boîte des chemins d’accès

Volet source Volet de


destination

Boîtes d’état

Figure 6-1 Zones du gestionnaire de fichiers

Boîtes des chemins d’accès


Affiche le chemin de destination où sont stockés les dossiers et les fichiers qui
s’affichent dans le volet.
Volet source
Les commandes du gestionnaire de fichiers s’appliquent à l’item sélectionné
(fichier ou dossier) dans le volet source. Ce volet affiche également le dossier
source lorsque vous copiez ou que vous déplacez un fichier ou un dossier.
Volet de destination
Ce volet n’est utilisé qu’avec les paramètres Copier et Déplacer. Il affiche la
destination du fichier que vous avez copié ou déplacé.

120 Chapitre 6
Un élément ne peut pas être supprimé ni renommé dans ce volet, ni être déplacé
ou copié dans le volet source.
Boîtes d’état
La boîte d’état supérieure affiche la taille du fichier (lorsqu’un fichier est
sélectionné) et la boîte d’état inférieure affiche le nom de l’item sélectionné.
Boutons de paramètres

Choisissez Fermer pour fermer le gestionnaire de fichiers ou appuyez sur


Choisissez Fichier pour ouvrir la liste de fichiers. Utilisez la roulette de
défilement pour vous déplacer de haut en bas dans la liste et la touche
Confirmation pour sélectionner un item.
Choisissez Créer dossier pour créer un nouveau dossier. Le nouveau dossier
apparaît dans le volet de destination.
Choisissez Sélectionner pour sélectionner un item en surbrillance dans la liste de
fichiers ou de dossiers. Lorsqu’un dossier est sélectionné, le nom du bouton
change pour Dessélectionner.
Choisissez Sélectionner tout pour sélectionner tous les items qui s’affichent dans
le volet. Lorsque tous les items sont sélectionnés, le nom du bouton change pour
Dessélect. tout.
Choisissez Copier pour copier l’item sélectionné dans le volet source vers le volet
de destination.
Choisissez Déplacer pour déplacer l’item du volet source au volet de destination.

Note : Vous ne pouvez pas utiliser la souris pour copier ou déplacer


des fichiers en les faisant glisser d’un volet à un autre, la fonction de glisser-
déplacer n’étant pas supportée par l’appareil.

Choisissez Supprimer pour supprimer l’item sélectionné.


Choisissez Renommer pour renommer un item sélectionné.

Procédures avancées 121


6.1.3 Navigation
Cette section vous explique comment vous déplacer dans les zones du gestionnaire de
fichiers à l’aide des touches de fonction.

Déplacement dans le volet


Pour vous déplacer de haut en bas dans une liste de dossiers ou de fichiers, utilisez la
roulette de défilement ou les touches Haut et Bas.

Pour sélectionner un dossier ou un fichier affiché en surbrillance, appuyez sur la


touche Confirmation.

Pour ouvrir le dossier principal, sélectionnez le dossier en haut de la liste et appuyez


sur la touche Confirmation (voir la Figure 6-2 à la page 122).

Figure 6-2 Icône du dossier principal

La boîte des fichiers d’accès vous indique où vous vous trouvez dans l’architecture de
dossiers (voir la Figure 6-1 à la page 120).

Changement de volet
Pour passer d’un volet à un autre, appuyez sur la touche Annulation une fois. Le volet
source devient bleu pâle.

Utilisez la roulette de défilement ou les touches Haut et Bas pour passer d’un volet à
un autre (le volet sélectionné s’affiche en bleu pâle) et appuyez sur la touche
Confirmation pour sélectionner le volet.

Note : Appuyez deux fois sur la touche Annulation pour fermer le


gestionnaire de fichiers.

122 Chapitre 6
6.2 Création d’un rapport personnalisé

Cette section explique comment créer un modèle de rapport personnalisé à partir du


modèle de rapport standard de l’OmniScan®.

Vous pouvez créer un modèle personnalisé directement dans l’OmniScan, pourvu que
celui-ci soit connecté à un ordinateur par un lien réseau. De cette façon, vous pouvez
importer des fichiers dans l’OmniScan, tels les fichiers de logos. Cependant, la
procédure qui suit explique comment créer un modèle de rapport directement sur un
ordinateur. Cette procédure consiste à copier les fichiers du rapport standard dans un
dossier de rapports personnalisés, et puis à personnaliser les fichiers copiés. Cette
procédure vous permet de copier le fichier de modèle personnalisé créé sur
l’ordinateur sur la carte de mémoire CompactFlash® de l’OmniScan MX, et puis de
transférer le fichier copié dans l’OmniScan.

Pour créer un modèle de rapport personnalisé

1 Retirez la carte CompactFlash® de l’OmniScan® MX et insérez-la dans un lecteur


CompactFlash® externe connecté à votre ordinateur.
2 Sur votre ordinateur, dans Windows® Explorer :
a) Ouvrez le dossier du lecteur de carte CompactFlash®.

IMPORTANT
Vous devez orthographier les noms de dossiers de la même façon qu’ils sont
présentés dans cette procédure. Si vous entrez un autre nom ou un nom
orthographié différemment, l’OmniScan ne le reconnaîtra pas et ne pourra pas
générer de rapport à partir du modèle personnalisé.

b) S’il n’existe pas déjà sur la carte CompactFlash®, créez les dossiers suivants
\User\Template\Report\ (voir la Figure 6-3 à la page 124).

Procédures avancées 123


Figure 6-3 Chemin d’accès du dossier des rapports

3 Copiez le dossier \App\MXU\Template\Report\Complete\ dans le dossier


\User\Template\Report\ que vous avez créé.
4 Renommez le dossier \User\Template\Report\Complete\ que venez de copier
du nom de votre choix (le dossier a été renommé Mon_Modèle dans l’exemple de
la Figure 6-4 à la page 124).

Figure 6-4 Chemin d’accès des fichiers de rapport personnalisé

124 Chapitre 6
ATTENTION
Ne modifiez ou ne remplacez aucun fichier dans le dossier original
\App\MXU\Template\Report\Complete\. Il s’agit des fichiers originaux
utilisés pour créer le rapport par défaut. Si vous remplacez ou renommez les
fichiers originaux, vous ne serez plus en mesure de créer un modèle personnalisé.

5 Copiez vos fichiers personnalisés (par exemple, le fichier contenant votre logo)
dans le dossier que vous avez renommé à l’étape 4.
6 Retirer la carte CompactFlash® du lecteur de votre ordinateur.
7 Remettez la carte CompactFlash® dans l’OmniScan.
8 Redémarrez l’OmniScan pour que les changements s’appliquent.
Le rapport personnalisé s’affiche dans Fichier > Rapport > Modèle sous le nom
que vous lui avez donné dans le dossier \User\Template\Report\Complete\.

6.2.1 Changement du logo de l’entreprise


Vous pouvez remplacer le logo dans l’entête du rapport par le logo de votre choix.

Pour changer le logo de l’entreprise

1 Créez un logo qui ne dépasse pas 130 × 60 pixels. Une image plus grande pourrait
modifier la mise en page dans le reste du rapport.
2 Enregistrez le fichier sous logo.jpg (le nom doit être identique).
3 Créez un modèle de rapport personnalisé tel qu’expliqué dans la section 6.2 à la
page 123.
4 Dans la copie renommée du dossier \User\Template\Report\Complete\, copiez
le fichier logo.jpg que vous avez créé à l’étape 1.
Ce nouveau logo est maintenant placé dans le modèle de rapport personnalisé.

Procédures avancées 125


Conseil : Si votre fichier logo.jpg n’apparaît pas dans le rapport, essayez
de l’ouvrir dans l’application Windows® Paint, de l’enregistrer et de le recopier
dans le dossier \User\Template\Report\Complete\.

ATTENTION
Ne modifiez ou ne remplacez aucun fichier dans le dossier Complete situé dans
\App\MXU\Template\Report\. Ces fichiers sont les originaux utilisés pour
générer le rapport par défaut. Si vous les remplacez ou les modifiez, les fichiers
originaux ne seront plus disponibles pour créer des modèles personnalisés.

6.3 Création d’une palette de couleurs

Les palettes de couleurs de l’OmniScan® (fichiers .pal) contiennent 256 couleurs et la


définition pour les trois couleurs suivantes : aucune donnée, aucune détection et
aucune synchronisation.

Aucune donnée La zone n’a pas été inspectée.


Aucune détection La zone a été inspectée, mais aucun signal n’a croisé la
porte A.
Aucune synchro La zone a été inspectée, mais aucun signal n’a croisé la porte I
et aucune détection n’a été faite.
Dans la palette de 256 couleurs, chaque couleur est définie comme un code dans
l’échelle de couleurs RVB.

Un code de couleurs RVB inclut quatre composantes. Les trois premières


composantes représentent l’intensité des trois couleurs de base RVB : rouge (R), vert
(V) et bleu (B). La quatrième et dernière composante représente un champ RVB
réservé qui n’est pas utilisé par le système d’exploitation Microsoft® Windows® CE,
même si ce composant est essentiel dans l’utilisation du fichier de palette. Le nombre
0 (zéro) doit toujours être utilisé comme quatrième composante.

126 Chapitre 6
Les différentes combinaisons d’intensités déterminent les couleurs des vues de
données. Chaque composante RVB inclut 256 valeurs allant de 0 à 255.

Le Tableau 7 à la page 127 explique comment afficher certaines couleurs avec les
composantes numériques.

Tableau 7 Codes de couleurs RVB

Couleur Rouge Vert Bleu

Rouge 255 0 0

Vert 0 255 0

Bleu 0 0 255

Jaune 255 255 0

Violet 255 0 255

Turquoise 0 255 255

Noir 0 0 0

Gris 125 125 125

Blanc 255 255 255

Plus le chiffre est près de 0, plus la couleur est foncée. Plus le chiffre est près de 255,
plus la couleur est pâle. Si vous choisissez un code de couleur à trois chiffres
identiques, vous obtenez du noir, du blanc ou des tons de gris.

6.3.1 Format de fichier des palettes de couleurs


Un fichier .pal dans l’OmniScan® inclut un en-tête qui identifie la version du format
XML. L’en-tête de fichier se présente comme suit :
<?xml version=’1.0’?>
<!-- Ce fichier contient la définition des couleurs de la palette de l’OmniScan
-->

La deuxième ligne de l’en-tête contient un commentaire. Si vous désirez modifier ce


commentaire, utilisez les caractères suivants :

<!-- suivi d’une espace au début du commentaire,

Procédures avancées 127


--> précédé d’une espace à la fin du commentaire.

Le commentaire peut avoir plusieurs lignes.

Il est important d’ajouter une indication au début de la définition de palette. Cette


indication est :
<Palette>

La première ligne de la définition de palette doit contenir le numéro de version de la


définition de palette. La version 2.0 était en vigueur au moment de la rédaction du
présent manuel. La ligne de la version courante est la suivante :
<Version>2.0</Version>

Ensuite viennent les couleurs spéciales et les définitions de la palette de couleurs. Le


format de la ligne de définition de couleur est le suivant :
<Color R=“RValue” G=“GValue” B=“BValue” F=“FValue”></Color>

Pour définir le blanc, par exemple, la ligne doit être formulée comme suit :
<Color R=“255” G=“255” B=“255” F=“0”></Color>

Tel que mentionné précédemment, la dernière composante doit toujours être 0 et doit
toujours être incluse dans la définition.

Suivant le numéro de version de la définition de palette, vous devez donc définir les
couleurs spéciales :

La couleur « aucune donnée » se trouve sur la première ligne;


La couleur « aucune détection » se trouve sur la deuxième ligne;
La couleur « aucune synchronisation » se trouve sur la troisième ligne;
Pour différencier les couleurs spéciales, la définition doit être placée entre deux
identificateurs. L’identificateur situé au début de la définition des couleurs spéciales
est le suivant :
<SpecialColors>

L’identificateur de fin de la définition des couleurs spéciales est le suivant :


</SpecialColors>

Voici un exemple dans lequel « aucune donnée » est définie en noir, «aucune
détection» est définie en blanc et « aucune synchronisation » est définie en gris :
<SpecialColors>
<Color R="0" G="0" B="0" F="0"></Color>

128 Chapitre 6
<Color R="255" G="255" B="255" F="0"></Color>
<Color R="128" G="128" B="128" F="0"></Color>
</SpecialColors>

La définition de la palette de 256 couleurs suit celle des couleurs spéciales. Pour
différencier les couleurs de la palette, il faut encadrer leur définition de deux
identificateurs. L’identificateur situé au début de la définition de la palette de couleur
est le suivant :
<MainColors>

L’identificateur de fin de la définition de la palette de couleur est le suivant :


</MainColors>

Voici un exemple dans lequel la palette est définie en tons de gris :


<MainColors>
<Color R="0" G="0" B="0" F="0"></Color>
<Color R="1" G="1" B="1" F="0"></Color>
<Color R="2" G="2" B="2" F="0"></Color>
. . .
<Color R="255" G="255" B="255" F="0"></Color>
</MainColors>

Avant de fermer le fichier, il faut ajouter un identificateur de fin à la fin de la


définition de palette, comme suit :
</Palette>

6.3.2 Règles sur la palette de couleurs


Vous devez respecter les règles suivantes lorsque vous créez une palette de couleurs
pour que le fichier de cette palette puisse être supporté par le système de l’OmniScan
(format .xml) :

• Le premier élément que vous devez entrer est le numéro de version .xml. Ces
lignes doivent être entrées tel qu’expliqué au point 6.3.1 à la page 127.
• Le deuxième élément que vous devez entrer est l’identificateur <Palette> au
début de la définition de palette.
• Sur la première ligne de la définition de la palette, entrez le numéro de version de
la définition. Cette ligne doit être entrée tel que décrit au point 6.3.1 à la page 127.
• Entrez toujours la définition des couleurs spéciales avant la définition de la
palette de couleurs.
• Ajoutez toujours un identificateur au début et à la fin de la définition de couleurs.
Les indicateurs doivent être entrés tel que décrit au point 6.3.1 à la page 127.

Procédures avancées 129


• Entrez toujours trois couleurs spéciales.
• Entrez toujours les 256 couleurs de la palette.
• Ordonnez les définitions de couleurs spéciales comme suit : « Aucune donnée », «
Aucune détection » et « Aucune synchronisation ».
• La première ligne de votre définition de palette de couleurs doit représenter la
première couleur sur la palette.
• La dernière ligne de votre définition de palette de couleurs doit représenter la
dernière couleur sur la palette.
• Placez un identificateur comprenant un nom entre deux signes < >, sans espace,
au début et à la fin d’une définition.
• Respectez toujours le format de définition des couleurs, tel qu’expliqué au point
6.3.1 à la page 127.
• Placez toujours un identificateur à la fin de la définition de palette. Cette ligne
doit être entrée tel qu’expliqué au point 6.3.1 à la page 127.
• Entrez toujours un identificateur sur une seule ligne.
• N’entrez toujours qu’un seul identificateur par ligne.
• Entrez toujours une définition de couleur sur une seule ligne.
• N’entrez toujours qu’une seule définition de couleur par ligne.
• Pour faciliter la lecture du fichier, vous pouvez ajouter des espaces au début des
lignes pour aligner les groupes d’information. Vous pouvez également insérer des
lignes vides.
• L’extension de votre nom de fichier doit être .pal.

L’exemple qui suit montre un fichier de définition de palette. Veuillez noter que nous
ne montrons pas les 256 couleurs dans cet exemple.
<?xml version='1.0'?>
<!-- Ce fichier contient la définition des couleurs de la palette de
l’OmniScan -->

<Palette>
<Version>2.0</Version>

<SpecialColors>
<Color R="0" G="0" B="0" F="0"></Color>
<Color R="255" G="255" B="255" F="0"></Color>
<Color R="128" G="128" B="128" F="0"></Color>
</SpecialColors>
<MainColors>
<Color R="255" G="255" B="255" F="0"></Color>

130 Chapitre 6
<Color R="250" G="252" B="254" F="0"></Color>
<Color R="246" G="250" B="253" F="0"></Color>
:
:
<Color R="142" G="6" B="29" F="0"></Color>
<Color R="140" G="3" B="29" F="0"></Color>
</MainColors>
• </Palette>

6.4 Verrouillage et déverrouillage d’une configuration

Cette section explique comment verrouiller et déverrouiller un fichier de


configuration.

Si le fichier de configuration est verrouillé, le seul menu que vous pouvez utiliser est
le menu Utilisateur. Pour plus de détails sur la configuration du menu Utilisateur,
voir la section 3.2.3 à la page 26.

Note : Lorsque vous ouvrez un fichier de configuration verrouillé, celui-ci


demeure verrouillé.

Pour verrouiller une configuration

1 Choisissez Préférences > Préférence > Mot passe adm.


2 Dans la boîte qui s’affiche, entrez un mot de passe numérique et appuyez sur la
touche Confirmation.
3 Dans la boîte de confirmation du mot de passe, entrez le mot de passe numérique
à nouveau, et puis appuyez sur la touche Confirmation.
4 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez le support sur lequel est
enregistrée la configuration.
5 Choisissez Fichier > Fichier > Enr. conf. sous.
6 Dans le gestionnaire de fichiers, réglez le paramètre Verr. config. à Activé, et puis
choisissez Enregistrer.
Une boîte de confirmation du verrouillage de la configuration apparaît.

Procédures avancées 131


7 Appuyez sur la touche Confirmation.
La configuration est verrouillée et l’accès au menu principal est désactivé (voir la
Figure 6-5 à la page 132).

Figure 6-5 Sous-menus disponibles dans le menu Utilisateur lorsque la


configuration est verrouillée.

Pour déverrouiller une configuration

1 Appuyez simultanément sur et sur .


2 Dans la boîte de déverrouillage de la configuration, entrez le mot de passe utilisé
pour verrouiller la configuration et appuyez sur la touche Confirmation.
La configuration est déverrouillée et l’accès au menu principal est activé.
3 Choisissez Fichier > Fichier > Enregistrer configuration sous.
4 Dans le gestionnaire de fichiers, choisissez Enregistrer.
Une boîte de confirmation du déverrouillage de la configuration apparaît.
5 Appuyez sur la touche Confirmation.

132 Chapitre 6
6 Dans la boîte qui s’affiche, entrez le mot de passe numérique utilisé pour
verrouiller la configuration et appuyez sur la touche Confirmation.
La vue de données et les boutons de fonctions réapparaissent.

6.5 Lien d’une procédure HTML et d’une configuration

Le logiciel OmniScan® inclut un mécanisme d’affichage à l’écran de l’OmniScan de


documents HTML associés à des fichiers de configuration. Ainsi, vous pouvez fournir
de l’aide en ligne personnalisé avec vos configurations.

Il vous suffit de rédiger un document qui explique comment utiliser la procédure, et


puis d’enregistrer ce document en format HTML dans le dossier où se trouve le fichier
de configuration. Le fichier HTML doit avoir le même nom que le fichier de
configuration, mais avec l’extension .htm.

Après avoir chargé votre configuration, appuyez sur la touche d’aide pour
afficher votre document à l’écran de l’OmniScan.

Pour lier une procédure HTML et une configuration

1 Créez la configuration que vous désirez lier à une procédure HTML.


2 Enregistrez cette configuration et notez le nom du fichier.
3 Rédigez la procédure dans une application qui permet l’enregistrement des
fichiers en format HTML.
4 Enregistrez la procédure dans un fichier .htm (Microsoft® Word vous permet de
le faire avec la commande Enregistrer sous dans le type de fichier Page Web).

IMPORTANT
La procédure .htm doit porter exactement le même nom que la configuration.
De plus, si un dossier d’images est associé à la procédure, son nom ne doit
pas être changé lorsque le dossier est transféré dans l’OmniScan.

Procédures avancées 133


5 Sur un périphérique de stockage USB compatible avec l’OmniScan (telle une clé
USB), créez les dossiers suivants : \User\Setup.
6 Copiez le fichier .htm (et son dossier d’images associé, si applicable) sur le
périphérique de stockage USB compatible avec l’OmniScan dans le dossier
\User\Setup.
7 Connectez le périphérique de stockage USB à l’OmniScan et redémarrez
l’OmniScan.
8 Choisissez Préférences > Service > Gestionnaire de fichiers, et puis copiez le
fichier .htm (et son dossier d’images associé, si applicable) du dossier
\User\Setup sur le périphérique de stockage USB dans le dossier \User\ dans
l’OmniScan, en vous assurant que la configuration qui porte le même nom est
dans le dossier.
9 Choisissez Fichier >Fichier > Ouvrir.
10 Sélectionnez le fichier de configuration associé au document HTML, et puis
choisissez Ouvrir pour charger le fichier.
11 Appuyez une fois sur la touche d’aide ( ) de l’OmniScan pour afficher la
procédure associée au fichier que vous avez chargé.
Lorsque vous appuyez une deuxième fois sur la touche d’aide, l’aide régulière de
l’OmniScan s’affiche.
Lorsque vous appuyez une troisième fois sur la touche d’aide, la vue de données
courante réapparaît.

6.6 Caractérisation d’un traducteur

Cette section explique comment caractériser un traducteur.

Pour caractériser un traducteur

1 Placez votre traducteur au-dessus d’une pièce comprenant un réflecteur


sphérique. La meilleure configuration est une petite bille (2,5 mm de diamètre)
dans l’eau.
2 Choisissez Réglages UT > Récepteur, et puis procédez comme suit :
a) Sélectionnez Réglages UT > Récepteur > Filtre = Aucun.
b) Sélectionnez Réglages UT > Récepteur > Filtre vidéo = Désactivé.

134 Chapitre 6
c) Sélectionnez Réglages UT > Récepteur > Redresseur = RF.
3 Choisissez Réglages UT > Récepteur > Général.
4 Aux boutons de paramètres Départ et Étendue, ajustez l’étendue de la base de
temps du A-scan pour afficher uniquement le signal de la bille dans la vue.

Note : Utilisez une très petite étendue.

5 Choisissez Porte/Alarme > Porte > Porte = A.


6 Choisissez Porte/Alarme > Porte > Paramètre = Position.
7 Aux boutons de paramètres Départ et Largeur, placez la porte A sur la largeur du
signal, tel que montré dans la Figure 6-6 à la page 135.

Figure 6-6 Porte A placée sur le signal de la bille

8 Choisissez Trad./Pièce > Caractériser, et procédez comme suit :


a) Si cela s’applique, aux boutons Trad./Pièce > Caractériser > Procédure, entrez
le nom de la procédure de caractérisation.
b) Au bouton Trad./Pièce > Caractériser > Nom du bloc, entrez le nom de la
pièce utilisée pour faire la caractérisation.
c) Sélectionnez Trad./Pièce > Caractériser > FFT = Activée.
d) Dans la boîte de message qui s’affiche pour demander si vous désirez
enregistrer la caractérisation, sélectionnez Oui.

Procédures avancées 135


6.6.1 Importation et exportation des définitions de traducteurs
Le logiciel OmniScan® permet d’accéder à des définitions de traducteurs stockées sur
la carte de mémoire de l’appareil. Vous pouvez importer des définitions de
traducteurs dans un appareil OmniScan et les exporter sur une carte de mémoire ou
sur un périphérique de stockage USB en copiant les définitions d’un support à l’autre.

Pour importer ou exporter une définition de traducteur

1 Si vous désirez utiliser un périphérique de stockage USB, connectez-en un à


l’OmniScan.
2 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez le support de stockage que
vous désirez utiliser (Stockage USB ou Carte de mémoire).
3 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Sélectionner = Définir.
Cette sélection vous donne accès aux boutons de paramètres Définir trad. et
Définir sabot.
4 Choisissez Trad./Pièce > Sélection > Définir trad. pour ouvrir le gestionnaire de
définition du traducteur.
5 Choisissez Gestion.
6 Choisissez Importer/Exporter.
Une boîte de dialogue comprenant une liste de tâches s’affiche :
— Importer un traducteur du support de mémoire externe vers la mémoire
interne
— Exporter un traducteur de la mémoire interne vers le support de stockage
externe
— Importer un traducteur créé avec OmniScan PA à partir de la mémoire
interne
— OU
— Importer un traducteur créé avec OmniScan UT à partir de la mémoire
interne
Une description de la tâche sélectionnée s’affiche dans la partie inférieure de la
boîte de dialogue.
7 Sélectionnez la tâche désirée, et puis choisissez Sélectionner.
La tâche sélectionnée s’exécute.
8 Sélectionnez Fermer.

136 Chapitre 6
6.6.2 Importation et exportation des définitions de sabots
Le logiciel OmniScan® permet d’accéder à des définitions de traducteurs stockées sur
la carte de mémoire de l’appareil. Vous pouvez importer des définitions de
traducteurs dans un appareil OmniScan et les exporter sur une carte de mémoire ou
un périphérique de stockage USB en copiant les définitions d’un support à l’autre.

Pour importer ou exporter une définition de sabot

1 Si vous désirez utiliser un périphérique de stockage USB, connectez en un à


l’OmniScan.
2 Dans la liste Fichier > Fichier > Stockage, sélectionnez le support de stockage que
vous désirez utiliser (Stockage USB ou Carte de mémoire).
3 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélectionner > Sélectionner = Définir.
Cette sélection vous donne accès aux boutons de paramètres Définir trad. et
Définir sabot.
4 Choisissez Trad./Pièce > Sélectionner > Définir trad. pour ouvrir le gestionnaire
de définition du sabot.
5 Choisissez Gestion.
6 Choisissez Importer/Exporter.
Une boîte de dialogue comprenant une liste de tâches s’affiche :
— Importer un sabot du support de mémoire externe vers la mémoire interne
— Exporter un sabot de la mémoire interne vers le support de stockage externe
— Importer un sabot créé avec OmniScan PA à partir de la mémoire interne
OU
— Importer un traducteur créé avec OmniScan UT à partir de la mémoire
interne
Une description de la tâche sélectionnée s’affiche dans la partie inférieure de la
boîte de dialogue.
7 Sélectionnez les tâches désirées, et puis choisissez Sélectionner.
La tâche sélectionnée s’exécute.
8 Sélectionnez Fermer.

Procédures avancées 137


6.7 Connexion directe de l’OmniScan à un ordinateur (Windows XP)

Cette section explique comment configurer un lien réseau direct entre l’OmniScan® et
un ordinateur fonctionnant avec le système d’exploitation Microsoft® Windows® XP.

6.7.1 Connexion du matériel (Windows XP)

Pour connecter le matériel (Windows XP)

1 Branchez un câble Ethernet™ (RJ-45) croisé au port réseau de l’ordinateur distant.


2 Branchez l’autre extrémité du câble au port Ethernet de l’OmniScan®.

6.7.2 Configuration de l’ordinateur (Windows XP)

Pour configurer l’ordinateur distant (Windows XP)

1 Sur l’ordinateur distant, ouvrez le Panneau de configuration.


2 Ouvrez Connexions réseau.
3 Double-cliquez sur la connexion que vous avez utilisée pour créer le lien avec
l’OmniScan®.
La boîte de dialogue État de Connexion au réseau local s’affiche (voir la Figure
6-7 à la page 139).

138 Chapitre 6
Figure 6-7 Boîte de dialogue État de Connexion au réseau local (Windows XP)

4 Dans l’onglet Général, cliquez sur Propriétés.


La boîte de dialogue Propriétés pour la connexion choisie s’affiche (voir la Figure
6-8 à la page 140).

Procédures avancées 139


Figure 6-8 Boîte de dialogue Propriétés de connexion au réseau local (Windows XP)

5 Vérifiez si les trois éléments suivants sont sélectionnés dans la liste Cette
connexion utilise les éléments suivants :
• Client pour les réseaux Microsoft
• Partage de fichiers et d’imprimantes pour les réseaux Microsoft
• Protocole Internet (TCP/IP)
6 Sélectionnez la boîte à cocher Protocole Internet (TCP/IP) et cliquez sur
Propriétés.
7 Dans la boîte de dialogue Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP), sélectionnez
Utilisez l’adresse IP suivante (voir la Figure 6-9 à la page 141).

140 Chapitre 6
Figure 6-9 Boîte de dialogue Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP) de
Windows XP

8 Dans la zone de texte Adresse IP, tapez une adresse IP compatible avec
l’OmniScan (voir la section 6.7.5 à la page 148).
9 Dans la zone de texte Masque de sous-réseau, tapez un nom de masque de sous-
réseau compatible avec l’OmniScan (voir la section 6.7.5 à la page 148).
10 Cliquez sur OK pour confirmer les changements, et puis fermer la boîte de
dialogue.

Procédures avancées 141


6.7.3 Création d’un compte utilisateur sur l’ordinateur (Windows XP)

Pour créer une compte utilisateur sur l’ordinateur (Windows XP)

1 Sur le bureau de Windows® XP, cliquez à droite sur l’icône Poste de travail.
2 Dans le menu contextuel, cliquez sur Gérer (voir la Figure 6-10 à la page 142).

Figure 6-10 Menu contextuel de l’icône Poste de travail

La boîte de dialogue Computer Management (gestion de l’ordinateur) s’affiche


(voir la Figure 6-11 à la page 143).

142 Chapitre 6
Figure 6-11 Boîte de dialogue Computer Management (gestion de l’ordinateur)
[Windows XP]

3 Dans le volet de gauche, double-cliquez sur Utilisateurs et groupes locaux et


cliquez sur le dossier Utilisateurs.
4 Dans le menu Action, sélectionnez Nouvel utilisateur.
5 Dans la boîte de dialogue Nouvel utilisateur, dans la zone de texte Nom
d’utilisateur, tapez Omniscan, en respectant la casse (voir la Figure 6-12 à la
page 144).

Procédures avancées 143


Figure 6-12 Boîte de dialogue Nouvel utilisateur (Windows XP)

6 Dans les zones Mot de passe et Confirmer le mot de passe, tapez omniscan (tout
en minuscules).
7 Désactivez les cases à cocher suivantes :
• L’utilisateur doit changer le mot de passe à la prochaine ouverture de
session
• L’utilisateur ne peut pas changer de mot de passe
• Le compte est désactivé
8 Activez la case à cocher Le mot de passe n’expire jamais.
9 Cliquez sur Créer.
Les paramètres s’enregistrent et la boîte de dialogue Nouvel utilisateur se ferme.
10 Fermez la boîte de dialogue Computer Management (gestion de l’ordinateur).

144 Chapitre 6
6.7.4 Création d’un dossier partagé sur l’ordinateur (Windows XP)

Pour créer un dossier partagé sur l’ordinateur (Windows XP)

1 Sur le disque dur de l’ordinateur distant, créez un dossier nommé « Omniscan ».


2 Cliquez à droite sur le dossier Omniscan, et puis cliquez sur Partage et sécurité
dans le menu contextuel.
3 Dans la boîte de dialogue Propriétés de Omniscan, cliquez sur l’onglet Partage
(voir la Figure 6-13 à la page 145).

Figure 6-13 Boîte de dialogue Propriétés de Omniscan (Windows XP)

4 Sélectionnez l’option Partager ce dossier.


5 Si le bouton Autorisations ne s’affiche pas dans la zone de groupe Partager ce
dossier, procédez comme suit :
a) Sur le bureau de l’ordinateur, double-cliquez sur l’icône Poste de travail.
b) Dans le menu Outils, cliquez sur Options des dossiers.

Procédures avancées 145


c) Dans la boîte de dialogue Options des dossiers, cliquez sur l’onglet Vue (voir
la Figure 6-14 à la page 146).

Figure 6-14 Boîte de dialogue Options des dossiers (Windows XP)

d) Désactivez la case à cocher Utiliser le partage de fichiers simple et cliquez


sur OK.
6 Dans la boîte de dialogue Propriétés de Omniscan, cliquez sur le bouton
Autorisations.
7 Dans la boîte de dialogue Autorisations pour Omniscan, cliquez sur Ajouter
(voir la Figure 6-15 à la page 147).

146 Chapitre 6
Figure 6-15 Boîte de dialogue Autorisation pour Omniscan (Windows XP)

8 Dans la boîte de dialogue Sélectionnez Utilisateurs, Ordinateurs ou Groupes,


cliquez sur le bouton Emplacements (voir la Figure 6-16 à la page 147).

Figure 6-16 Boîte de dialogue Sélectionnez Utilisateurs ou Groupes (Windows XP)

Procédures avancées 147


9 Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, sélectionnez le nom de l’ordinateur distant
et cliquez sur le bouton OK.
10 Dans la boîte de dialogue Sélectionnez Utilisateurs ou Groupes, dans la zone de
texte Entrez les noms des objets à sélectionner, entrez Omniscan (voir la Figure
6-16 à la page 147) et cliquez sur OK.
11 Dans la boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan, dans la colonne
Autoriser, activez les cases à cocher Modifier et Lecture (voir la Figure 6-17 à la
page 148) et cliquez sur OK.

Figure 6-17 Boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan de Windows XP

6.7.5 Configuration de l’OmniScan (Windows XP)

Pour configurer l’OmniScan (Windows XP)

1 Dans OmniScan®, sélectionnez Préférences > Réseau > DHCP = Désactivé.


2 Au bouton de paramètre Préférences > Réseau > Adresse IP, entrez une adresse
IP pour l’OmniScan. Cette adresse doit être dans la même plage que l’adresse IP

148 Chapitre 6
de l’ordinateur distant (les mêmes trois premiers blocs de chiffres), mais elle ne
doit pas être identique (par exemple, 192.168.0.1 et 192.168.0.2).
3 Au bouton de paramètre Préférences > Réseau > Masque de sous-réseau, entrez
l’adresse du masque de sous-réseau de l’OmniScan. Cette adresse doit être
identique à celle du masque de sous-réseau de l’ordinateur distant.
4 Choisissez Préférences > Réseau > Appliquer.
5 Au bouton de paramètre Préférences > Réseau > Ordin. distant, entrez le nom de
l’ordinateur distant. Pour trouver le nom de l’ordinateur distant, procédez comme
suit :
a) Sur l’ordinateur distant, cliquez sur Démarrer dans la barre des tâches de
Windows®.
b) Dans le menu Démarrer, cliquez à droite sur Poste de travail, et puis cliquez
sur Propriétés dans le menu contextuel qui s’affiche.
La boîte de dialogue Propriétés système s’affiche. Cliquez sur l’onglet Nom
de l’ordinateur. Le nom de l’ordinateur se trouve dans la première partie du
Nom complet de l’ordinateur, excluant le nom de Domaine qui est dans le
seconde partie. (Le nom de l’ordinateur dans l’exemple de la Figure 6-18 à la
page 150 est WQS-QC-132.)

Procédures avancées 149


Figure 6-18 Nom de l’ordinateur dans la boîte de dialogue Propriétés système

6 Choisissez Préférences > Réseau > Connecter.


La connexion est établie entre l’OmniScan et l’ordinateur lorsque le bouton
Connecter change pour Déconnecter.

6.7.6 Enregistrement des données de l’OmniScan sur un ordinateur


(Windows XP)

Pour enregistrer les données de l’OmniScan sur un ordinateur (Windows XP)


♦ Choisissez Fichier > Fichier > Stockage = Réseau.

6.8 Connexion directe de l’OmniScan à un ordinateur (Windows 2000)

Cette section explique comment configurer un lien réseau direct entre l’OmniScan® et

150 Chapitre 6
un ordinateur fonctionnant avec le système d’exploitation Microsoft®
Windows® 2000.

6.8.1 Connexion du matériel (Windows 2000)

Pour connecter le matériel (Windows 2000)

1 Branchez un câble Ethernet™ (RJ-45) croisé au port réseau de l’ordinateur distant.


2 Branchez l’autre extrémité du câble au port Ethernet de l’OmniScan®.

6.8.2 Configuration de l’ordinateur (Windows 2000)

Pour configurer l’ordinateur (Windows 2000)

1 Sur l’ordinateur distant, ouvrez le Panneau de configuration.


2 Ouvrez Connexions réseau et accès à-distance en cliquant sur son icône.
3 Double-cliquez sur la connexion que vous désirez configurer.
La boîte de dialogue État de Connexion au réseau local s’affiche (voir la Figure
6-19 à la page 152).

Procédures avancées 151


Figure 6-19 Boîte de dialogue État de Connexion au réseau local (Windows 2000)

4 Dans l’onglet Général, cliquez sur le bouton Propriétés.


La boîte de dialogue Propriétés d’OmniScan s’affiche (voir la Figure 6-20 à la
page 153).

152 Chapitre 6
Figure 6-20 Boîte de dialogue Propriétés pour la connexion choisie (Windows 2000)

5 Vérifiez si les éléments suivants sont sélectionnés dans la liste :(voir la Figure 6-20
à la page 153) :
• Client for Microsoft Networks
• File and Printer Sharing for Microsoft Networks
• Internet Protocol (TCP/IP)
6 Sélectionnez la case à cocher Internet Protocol (TCP/IP) et cliquez sur le bouton
Propriétés.
Dans la boîte de dialogue Propriétés de Internet Protocol (TCP/IP), sélectionnez
l’option Utilisez l’adresse IP suivante (voir la Figure 6-21 à la page 154).

Procédures avancées 153


Figure 6-21 Boîte de dialogue Propriétés de Internet Protocol (TCP/IP)
(Windows 2000)

7 Dans la zone de texte Adresse IP, tapez l’adresse IP compatible avec l’OmniScan
(voir la section 6.8.5 à la page 161).
8 Dans la zone de texte Masque de sous-réseau, tapez l’adresse d’un masque de
sous-réseau. Cette adresse doit être la même que celle de l’OmniScan (voir la
section 6.8.5 à la page 161).
9 Cliquez sur le bouton OK pour confirmer les changements et fermer la boîte de
dialogue.

154 Chapitre 6
6.8.3 Création d’un compte utilisateur sur un ordinateur (Windows 2000)

Pour créer un compte utilisateur sur un ordinateur (Windows 2000)

1 Dans la fenêtre Panneau de configuration, ouvrez le panneau de configuration


Utilisateurs et mots de passe.
La boîte de dialogue Utilisateurs et mots de passe apparaît.
2 Dans la boîte de dialogue Utilisateurs et mots de passe, cliquez sur l’onglet
Options avancées (voir la Figure 6-22 à la page 155).

Figure 6-22 Boîte de dialogue Utilisateurs et mots de passe (Windows2000)

Procédures avancées 155


3 Dans la zone de groupe Gestion avancée des utilisateurs, cliquez sur le bouton
Avancées.
4 Dans la fenêtre Utilisateurs et groupes locaux (local), dans le volet gauche,
sélectionnez le dossier Utilisateurs (voir la Figure 6-23 à la page 156).

Figure 6-23 Fenêtre Local Users and Groups (Windows 2000)

5 Dans le menu Action, cliquez sur Nouvel utilisateur.


6 Dans la boîte de dialogue Nouvel utilisateur, dans la zone de texte Nom
d’utilisateur, tapez Omniscan (voir la Figure 6-24 à la page 157).

156 Chapitre 6
Figure 6-24 Boîte de dialogue Nouvel utilisateur (Windows 2000)

7 Dans les zones de texte Mot de passe et Confirmer le mot de passe, tapez
omniscan.
8 Désactivez les cases à cocher suivantes (voir la Figure 6-24 à la page 157) :
• L’utilisateur doit changer le mot de passe à la prochaine ouverture de
session
• L’utilisateur ne peut pas changer de mot de passe
• Le compte est désactivé
9 Activez la case à cocher Le mot de passe n’expire jamais.
10 Cliquez sur le bouton Créer.
La boîte de dialogue Nouvel utilisateur se ferme.
11 Fermez la fenêtre Local Users and Groups (Utilisateurs et groupes locaux).

Procédures avancées 157


12 Dans la boîte de dialogue Utilisateurs et mots de passe, cliquez sur le bouton OK.

6.8.4 Création d’un dossier partagé sur l’ordinateur (Windows 2000)

Pour créer un dossier partagé sur l’ordinateur (Windows 2000)

1 Créez un dossier nommé « OmniScan » sur le disque dur de l’ordinateur distant.


2 Avec le bouton droit de la souris, cliquez sur le fichier OmniScan que vous avez
créé, et puis sur la commande Partager.
3 Dans la boîte de dialogue Propriétés de Omniscan, cliquez sur l’onglet Partage
(voir la Figure 6-25 à la page 158).

Figure 6-25 Boîte de dialogue Propriétés de OmniScan (Windows 2000)

158 Chapitre 6
4 Sélectionnez l’option Partager ce dossier.
5 Cliquez sur le bouton Autorisations.
6 Dans la boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan, cliquez sur le bouton
Ajouter (voir la Figure 6-26 à la page 159).

Figure 6-26 Boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan (Windows 2000)

7 Dans la boîte de dialogue Sélectionnez Utilisateurs ou Groupes, dans la liste


Regarder dans, sélectionnez le nom de l’ordinateur distant (voir la Figure 6-27 à la
page 160).

Procédures avancées 159


Note : La liste Regarder dans peut être désactivée sur certains ordinateurs.
Dans ce cas, sautez l’étape 7 et allez directement à l’étape 8

Figure 6-27 Boîte de dialogue Sélectionnez Utilisateurs ou Groupes


(Windows 2000)

8 Dans la liste utilisateur, double-cliquez sur Omniscan (voir la Figure 6-28 à la


page 161), et puis cliquez sur OK.

160 Chapitre 6
9 Dans la boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan, dans la colonne
Autoriser, sélectionnez les cases à cocher Modifier et Lecture (voir la Figure 6-28
à la page 161), et puis cliquez sur OK.

Figure 6-28 Boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan (Windows 2000)

6.8.5 Configuration de l’OmniScan (Windows 2000)

Pour configurer l’OmniScan (Windows 2000)

1 Dans l’OmniScan®, choisissez Préférences > Réseau > DHCP = Désactivé.

Procédures avancées 161


2 Au bouton de paramètre Préférences > Réseau > Adresse IP, entrez une adresse
IP pour l’OmniScan. Cette adresse doit se trouver dans la même plage que
l’adresse IP de l’ordinateur distant (les mêmes trois premiers blocs), mais elle ne
doit pas être identique (par exemple, 192.168.0.1 et 192.168.0.2).
3 Au bouton de paramètre Préférences > Réseau > Masque de sous-réseau, entrez
l’adresse du masque de sous-réseau de l’OmniScan. Cette adresse doit être
identique à celle du masque de sous-réseau de l’ordinateur distant.
4 Choisissez Préférences > Réseau > Appliquer.
5 Au bouton de paramètre Préférences > Réseau > Ordin. distant, entrez le nom de
l’ordinateur distant tel qu’il s’affiche sur le réseau.
6 Choisissez Préférences > Réseau > Connecter.
La connexion est établie entre l’OmniScan et l’ordinateur lorsque le bouton
Connecter change pour Déconnecter.

6.8.6 Enregistrement des données de l’OmniScan sur l’ordinateur


(Windows 2000)

Pour enregistrer les données de l’OmniScan sur un ordinateur (Windows 2000)

♦ Dans l’OmniScan®, choisissez Fichier > Fichier > Stockage = Réseau.

6.9 Connexion de l’OmniScan à un réseau

Cette section explique comment établir une connexion entre l’OmniScan® et un réseau
local. Cette procédure s’applique aux systèmes d’exploitation Windows® 2000 et
Windows XP.

Pour connecter l’OmniScan à un réseau

1 Branchez un câble Ethernet™ (RJ-45) droit dans un port réseau (généralement


une prise au mur).
2 Connectez l’autre extrémité du câble au port Ethernet™ de l’OmniScan.
3 Dans l’OmniScan, choisissez Préférences > Réseau > DHCP = Activé.
4 Choisissez Préférences > Réseau > Appliquer.

162 Chapitre 6
5 Au bouton de paramètre > Réseau > Ordin. distant, entrez le nom de l’ordinateur
distant tel qu’il s’affiche sur le réseau.
6 Choisissez Préférences > Réseau > Connecter.
La connexion est établie entre l’OmniScan et l’ordinateur lorsque le bouton
Connecter change pour Déconnecter.

6.10 Importation des données de l’OmniScan dans TomoView

Cette section explique comment importer les données de l’OmniScan® dans


TomoView™.

Note : Pour importer des données dans TomoView, celles-ci doivent être
acquises avec la mode de stockage Tous A, C-scans ou Tous C-scans (Choisissez
Balayage > Données > Données insp.).

Pour importer des données d’OmniScan dans TomoView

1 Sélectionnez Fichier > Fichier > Mode d’enregistrement = Inspection Données.


2 Choisissez Fichier > Fichier > Enr. données.
3 Transférez le fichier de l’ordinateur en le copiant sur une carte de mémoire ou en
reliant l’OmniScan à l’ordinateur par le port Ethernet™. Pour plus de détails sur
la mise en réseau de l’OmniScan, voir la section 6.7 à la page 138.
4 Assurez-vous que la clé électronique connectée au port parallèle de l’ordinateur
est la bonne.
5 Démarrez le logiciel TomoView.

6 Lorsque TomoView est chargé, cliquez sur le bouton OmniScan® ( ).


Une boîte de dialogue apparaît.
7 Parcourez les dossiers et sélectionnez le fichier à importer.
8 Cliquez sur le bouton Ouvrir.
TomoView convertit automatiquement le fichier au format .rtf

Procédures avancées 163


9 Enregistrez le nouveau fichier .rdt dans le dossier désiré.

Note : Pour plus de détails sur la configuration et l’analyse des fichiers de


données, voir le manuel de l’utilisateur de TomoView, numéro de pièce
DUML054A (en anglais seulement).

6.11 Optimisation de la vitesse de transfert des données de


l’OmniScan lorsque celui-ci est utilisé avec une unité MCDU-02 et
avec le logiciel TomoView

Lorsque vous utilisez un appareil OmniScan® avec une unité MCDU-02 et avec un
ordinateur sur lequel est installé le logiciel TomoView™, vous devez mettre les trois
appareils en réseau à l’aide de câbles. Vous devez optimiser la vitesse de transfert des
données entre l’OmniScan et l’ordinateur sur lequel est installé TomoView en
reconnectant les trois unités à l’aide d’un concentrateur Ethernet™ (voir la Figure 6-29
à la page 164). Dans une interconnexion typique, l’unité MCDU-02 limite la vitesse de
transfert des données à 1,25 Mo/s.

OmniScan OmniScan

Ethernet
Câble

droit
Ethernet
croisé
Câble

Câble Ethernet Concentrateur


MCDU-02 MCDU-02
droit Ethernet
(10/100 Mo/s)
Ethernet
croisé
Câble

Ethernet
Câble

droit

TomoView installé TomoView installé


sur un ordinateur sur un ordinateur

Interconnexion typique Interconnexion avec un concentrateur externe


Vitesse de transfert des données = 1.25 MB/s Vitesse de transfert des données 3,5 Mo/s

Figure 6-29 Interconnexion d’un OmniScan, d’une unité MCDU et d’un ordinateur

164 Chapitre 6
6.12 Importation d’un fichier au format .law dans l’OmniScan

La Calculatrice avancée d’Olympus NDT vous permet de générer et de visualiser


facilement et rapidement les lois focales correspondant à divers types de sabots et de
traducteurs multiéléments. La Calculatrice avancée enregistre les données de loi
focale dans un fichier texte au format .law. Ce type de document au format .law a
l’avantage de pouvoir être importé dans l’OmniScan®.

Note : Consultez le manuel de l’utilisateur de la Calculatrice avancée,


numéro de pièce DUML063A (en anglais seulement) pour plus de détails sur la
façon de créer des fichiers au format .law avec cette application.

Pour importer un fichier au format .law dans l’OmniScan

1 Avec la Calculatrice avancée, créez votre fichier au format .law.

IMPORTANT

Dans la Calculatrice avancée, vérifiez si le paramètre Angle de bigle du


traducteur est réglé à 0°, même si cette valeur n’est pas correcte dans votre
application. Réglez ce paramètre dans la configuration de l’OmniScan.

2 Copiez le fichier au format .law de l’ordinateur vers l’OmniScan de la façon


suivante :
a) Fermez l’OmniScan.
b) Retirez la carte de mémoire CompactFlash® de l’OmniScan.
c) Connectez la carte de mémoire CompactFlash à votre ordinateur.
d) Copiez le fichier au format .law dans le dossier \User\Law\ sur la carte de
mémoire CompactFlash.
e) Déconnectez la carte de mémoire CompactFlash de l’ordinateur et insérez-la
dans l’OmniScan.

Procédures avancées 165


f) Ouvrez l’OmniScan.
3 Pour utiliser le fichier au format .law avec l’OmniScan, procédez comme suit :
a) Sélectionnez Loi focale > Lois > Autoprogramme = Désactivé.
b) Choisissez Loi focale > Lois > Charger fich. loi.
c) Dans le navigateur de fichiers qui s’affiche :
(1) Choisissez Utilisateur dans la liste Fichiers listés.
(2) Dans la liste, sélectionnez un fichier au format .law.
(3) Sélectionnez Ouvrir.
4 Choisissez Loi focale > Configuration > Config. loi, et puis choisissez l’un des
deux éléments, selon le type de fichier de loi que vous utilisez (Sectoriel ou
Linéaire).
5 Choisissez Trad./Pièce > Position > Bigle (°), et puis réglez la valeur de l’angle de
bigle.
6 Si vous désirez configurer la profondeur réelle, sélectionnez Affichage >
Superposition > Unité UT = Profondeur réelle (le paramètre Parcours ultrasons
est sélectionné par défaut dans la liste Affichage > Superposition > Unité UT
quand vous chargez le fichier au format .law).
7 Sélectionnez Réglages UT > Avancé > Som. gain = Auto.

166 Chapitre 6
7. Description du menu

7.1 Menu Assistant

Le menu Assistant propose des sous-menus contenant des instructions sur des
aspects spécifiques de votre configuration. Tel que montré dans la Figure 7-1 à la
page 168, chaque étape d’un assistant fournit de l’aide en ligne et contient un titre, des
boutons de navigation et des boutons de paramètres. Utiliser les assistants est la façon
la plus rapide et la plus facile de créer votre configuration.

Description du menu 167


Information d’aide

Titre de l’étape de
l’assistant

Navigation étape par étape Paramètres associés à l’étape

Figure 7-1 Éléments de l’étape de l’assistant

L’OmniScan® sélectionne automatiquement le menu Assistant lorsque vous démarrer


votre application et qu’aucun fichier de configuration n’est disponible pour cette
application.

Utilisez les boutons de paramètres génériques suivants pour naviguer dans les étapes
de l’assistant :

Départ
Démarre la première étape de l’assistant.
Suivant
Passe à l’étape suivante de l’assistant.
Précédent
Revient à l’étape précédente de l’assistant.

168 Chapitre 7
Recommencer
Redémarre l’assistant si, à la fin des étapes, le résultat n’est pas acceptable.
Continuer
Quitte l’assistant en cours et démarre l’assistant suivant.
Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche d’annulation.

7.1.1 Sous-menu Groupe


L’assistant du sous-menu Groupe vous guide dans les étapes de gestion des groupes.

Un groupe est un ensemble de paramètres qui définissent tous les aspects d’une
inspection et qui permettent de produire une mesure. Les paramètres définissent la
forme de la pièce à inspecter ainsi que les caractéristiques techniques du sabot (si un
sabot est utilisé) et du traducteur (ou des traducteurs). Les paramètres définissent
également les caractéristiques relatives à la connexion des sabots et des traducteurs à
l’appareil ainsi qu’aux paramètres de position de balayage. Le paramètre Multigroupe
permet, lors d’une inspection, de générer simultanément une mesure par groupe
défini.

L’assistant permet d’ajouter un nouveau groupe ou de modifier le groupe sélectionné.

Pour ajouter un nouveau groupe

1 Pour lancer l’assistant de groupe, choisissez Assistant > Groupe > Départ (étape
Assistant de groupes).
2 Sélectionnez Assistant > Groupe > Opération = Ajouter (étape Sélect. opération),
et puis cliquez sur Suivant.
3 Suivez les instructions d’aide à l’écran pour compléter les étapes de l’assistant.

Pour modifier un groupe existant

1 Sélectionnez le groupe que vous désirez modifier dans Trad./Pièce > Sélection >
Groupe.
2 Pour lancer l’assistant de groupe, choisissez Assistant > Groupe > Départ (étape
Assistant de groupes).
3 Sélectionnez Assistant > Groupe > Opération = Modifier (étape Sélect.
opération), et puis choisissez Suivant.

Description du menu 169


4 Suivez les instructions d’aide à l’écran pour compléter les étapes restantes de
l’assistant.
Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche Annulation.

7.1.2 Sous-menu Loi focale (mode PA seulement)


Le sous-menu Loi focale vous guide dans les étapes de configuration des lois focales.

Si vous avez plus d’un groupe, les lois focales sont appliquées au groupe que vous
sélectionnez.

Pour configurer les lois focales

1 Sélectionnez le groupe que vous désirez modifier dans Trad./Pièce > Sélection >
Groupe.
2 Pour lancer l’assistant de loi, choisissez Assistant > Loi focale > Départ (étape
Assistant de loi).
3 Sélectionnez Assistant > Loi focale > Config. loi (étape Sélect. configuration de
loi), et puis sélectionnez le type de loi que vous désirez configurer.
4 Choisissez Suivant et suivez les indications affichées pour compléter les étapes
restantes de l’assistant.
Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche Annulation.

7.1.3 Sous-menu Étalonnage


Le sous-menu Étalonnage offre des procédures étape par étape pour vous aider à
effectuer l’étalonnage d’un paramètre ou d’une combinaison de paramètres.

Pour sélectionner le paramètre à étalonner

1 Sélectionner Assistant > Étalonnage > Type.


2 Tel que montré dans la Figure 7-2 à la page 171, dans la liste Type, sélectionnez le
type d’étalonnage que vous désirez effectuer.

170 Chapitre 7
Vitesse Vitesse

Délai du sabot Délai du sabot

Vitesse et d. sabot Sensibilité API-DL

TCG TCG AWS-D1.5

Vitesse Vitesse API-DL

Mode Codeur Mode Sélect. code

(Mode UT) (Mode PA)


Codeur

Ultrasons

Code

Sélect. étalonnage Ultrasons

Précédent Départ Type

Figure 7-2 Choisissez les paramètres à étalonner à l’étape Sélect. étalonnage de


l’assistant d’étalonnage

3 Selon le choix que vous avez fait à l’étape précédente, tel que montré dans la
Figure 7-2 à la page 171, sélectionnez l’élément que vous désirez étalonner dans la
liste Codeur, Mode ou Sélect. code.

IMPORTANT
L’étalonnage de la vitesse du son doit être effectué avant l’étalonnage du délai
du sabot, car l’OmniScan utilise la vitesse du son pour étalonner le délai du
sabot. Si vous étalonnez le délai du sabot en premier, un message s’affiche
pour vous aviser que cet étalonnage sera effacé lorsque vous aurez complété
la procédure d’étalonnage de la vitesse du son.

4 Choisissez Départ pour aller à la première étape de l’assistant sélectionné.

Description du menu 171


L’assistant vous guide dans le reste de la procédure.
Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche
Annulation.

7.1.3.1 Paramètres de l’assistant des ultrasons


Cette section décrit les paramètres contenus dans l’assistant d’étalonnage.

Étalonnage de la vitesse
Étape Sélect. A-scan
Sert à sélectionner l’angle (Angle) de la loi focale (A-scan) que vous désirez
utiliser pour l’étalonnage. Les boutons Gain, Départ et Étendue vous permettent
de faire des changements à votre configuration d’origine sans quitter l’assistant.
Étape Régler le rayon 1 et le rayon 2
Lorsque vous choisissez Suivant, trois options d’étalonnage vous sont proposées :
Rayon, Profondeur et Épaisseur. Selon le bloc étalon que vous utilisez,
sélectionnez une des trois options et entrez les valeurs des paramètres 1 et 2.
Aux étapes Régler la porte A sur le (Rayon, la Profondeur ou l’Épaisseur), le
premier et le second paramètres vous permettent de régler le départ de la porte
(Départ), la largeur de la porte (Largeur) et la hauteur de la porte (Seuil) dans le
A-scan. L’option Config. position vous permet de configurer le premier
paramètre, et puis le second paramètre.

Étalonnage du délai du sabot


Régler (le Rayon, la Profondeur, ou l’Épaisseur) A
Sert à entrer les mesures de rayon, de profondeur ou d’épaisseur nécessaires pour
votre étalonnage et à régler les limites de variation de l’amplitude (bouton
Tolérance).
Les étapes Régler la porte A sur (le Rayon, la Profondeur ou l’Épaisseur) A vous
permettent de régler le départ (Départ), la largeur (Largeur) et la hauteur (Seuil)
de la porte dans le A-scan. L’option Config. position sert à régler le paramètre.

172 Chapitre 7
Étalonnage de la sensibilité
Régler l’amplitude de référence
Sert à régler l’amplitude du signal du défaut de référence que vous utilisez pour
votre étalonnage (Amplitude réf.) et à définir les limites de variation de
l’amplitude (Tolérance).
Régler la porte A sur l’écho A
Sert à régler le départ de la porte (Départ), la largeur (Largeur) et la hauteur
(Seuil) de la porte dans le A-scan.
Régler le gain de compensation
Sert à régler le gain de compensation pour réduire les différences d’amplitude
entre les signaux. Le paramètre de gain permet de modifier le gain d’origine sans
quitter l’assistant.

Étalonnage de la courbe TCG


L’assistant du TCG vous aide à étalonner la courbe TCG (gain corrigé en fonction du
temps). Pour plus de détails, voir la section 4.3.4 à la page 84.

Les paramètres suivants s’affichent à l’étape Régler l’amplitude de référence :

Régler l’amplitude de référence


Sert à régler l’amplitude du signal du défaut de référence que vous utilisez pour
l’étalonnage (Amplitude) et à régler les limites de variation de l’amplitude
(Tolérance).
Régler la porte A sur l’écho
Sert à régler le départ de la porte (Départ), la largeur de la porte (Largeur) et la
hauteur de la porte (Seuil) dans la vue du A-scan.
Ajouter un point
Ajoute un point sur la courbe TCG.
Point suivant
Ajoute un nouveau point en vous ramenant au paramètre Régler la porte A sur
l’écho.
Annuler le point
Supprime le dernier point.
Accepter TCG
Termine l’étalonnage de la courbe TCG.

Description du menu 173


Tous les étalonnages
Étalonner et accepter
Sert à accepter l’étalonnage (touche Confirmation) ou à le recommencer si le résultat
n’est pas acceptable (Recommencer).

7.1.3.2 Assistant du codeur


L’assistant du Codeur vous aide à étalonner un ou deux codeurs.

Pour plus de détails, voir la section 4.3.5 à la page 86.

Sélectionnez le codeur que vous désirez étalonner dans la liste Assistant >
Étalonnage > Codeur et choisissez Départ à l’étape Sélect. étalonnage de l’assistant
d’étalonnage du codeur. Le guide de procédure démarre.

Vous pouvez quitter l’assistant en tout temps en appuyant sur la touche Annulation.

Les paramètres suivants s’affichent dans les étapes de l’assistant d’étalonnage du


codeur :

Origine
Sert à régler le point de départ du balayage dans la pièce à inspecter.
Position du codeur
Bouton en lecture seule qui affiche la position du premier codeur.
Distance
Permet d’entrer la distance de balayage.
Étalonner
Effectue l’étalonnage. La résolution s’affiche au bouton Résolution en lecture
seule.

7.1.3.3 Assistant d’étalonnage selon les codes


Le sous-menu Code affiche un assistant qui vous aide à faire des étalonnages
répondant aux exigences des normes de l’API (American Petroleum Institute) ou de
l’AWS D1.5 (American Welding Society).

Lorsque vous choisissez Départ, l’assistant d’étalonnage selon les codes commence à
vous guider dans la procédure.

174 Chapitre 7
Vous pouvez quitter un assistant en tout temps en appuyant sur la touche Annulation.

7.2 Menu Réglages UT

Le menu Réglages UT contient les paramètres de réglages des ultrasons dans


l’OmniScan®.

7.2.1 Général
Le sous-menu Général contient les principaux paramètres qui s’appliquent
simultanément dans le canal courant.

Gain
Sert à modifier la valeur du gain.
Départ
Sert à régler la valeur de départ sur l’axe du parcours ultrasons.
Étendue
Sert à régler la valeur de l’étendue.
Délai du sabot
Ajoute le délai causé par le sabot lorsque le faisceau ultrasons le traverse.

Type d’onde (groupe en mode UT seulement)


Sert à sélectionner le type d’onde (onde longitudinale [OL] ou onde transversale
[OT]) en fonction du matériau utilisé.
Vitesse
Sert à régler la vitesse de propagation de l’onde ultrasonore dans le matériau. Une
valeur par défaut est attribuée selon le type de matériau et d’onde que vous avez
sélectionné. Cette valeur peut cependant être changée..
Vous pouvez vérifier le matériau sélectionné dans Trad./Pièce > Pièces >
Matériau.

7.2.2 Émetteur
Le sous-menu Émetteur contient les différents paramètres de l’émetteur :

Description du menu 175


Sert à sélectionner l’émetteur à utiliser avec le canal choisi. Le nombre de
paramètres dans la liste dépend de la configuration de votre appareil.
Mode Tx/Rx
Bascule entre les modes émetteur et récepteur :
É-É : mode contrôle par échos
É-R : mode émission-réception séparées
TT : mode contrôle par transmission directe
TOFD : mode diffraction en temps de vol (Cette fonction n’est pas disponible si
l’option logicielle qui la supporte n’est pas activée.)
Fréq. (MHz)
Sert à régler la fréquence du traducteur.
Tension (V)
Sert à définir la tension de sortie. La tension est la même pour tous les groupes.
Larg. imp.
Sert à sélectionner la largeur de l’impulsion. En mode automatique, la largeur de
l’impulsion est ajustée en fonction de la fréquence du traducteur.
PRF
Sert à régler la valeur en mode de fréquence de récurrence (PRF). Entrez une
valeur ou choisissez l’un des préréglages suivants :
Max. autom.
Utilise la fréquence de récurrence maximale.
Max /2
Utilise la moitié de la fréquence de récurrence maximale.
Optimum
Valeur par défaut, calcule la valeur recommandée pour la configuration
courante.

À propos de la fréquence de récurrence (PRF)


La fréquence de récurrence ou fréquence de répétition des impulsions (PRF) est la
fréquence à laquelle les impulsions sont émises, c’est-à-dire l’inverse de l’intervalle de
temps entre l’émission des impulsions (TTotal et TFaisceau). Tel que montré dans la

176 Chapitre 7
Figure 7-3 à la page 177, la fréquence de récurrence est calculée comme suit :

PRFTotal = 1/TTotal

PRFFaisceau = 1/TFaisceau

TTotal

TFaisceau

Figure 7-3 Paramètres utilisés pour calculer la fréquence de récurrence (PRF)

À propos de la fréquence de récurrence (PRF) dans une configuration multigroupe


La fréquence de récurrence ou fréquence de répétition des impulsions (PRF) est la
fréquence à laquelle les impulsions sont émises, c’est-à-dire l’inverse de l’intervalle de
temps entre l’émission des impulsions (TTotal, TGroupen et TFaisceau). Dans le cas de la
configuration multigroupe, la fréquence de récurrence totale tient compte de
l’émission des impulsions de tous les groupes. Tel que montré dans la Figure 7-4 à la
page 178, la fréquence de récurrence d’une configuration multigroupe est calculée
comme suit :

PRFTotal = 1/(TGroupe1 + TGroupe1 + ... + TGroupen)

PRFFaisceau = 1/TFaisceau

Description du menu 177


TGroupe1 TGroupe2 TGroupen

...
Figure 7-4 Paramètres utilisés pour calculer la fréquence de récurrence (PRF) dans
une configuration multigroupe

Indicateur de fréquence de récurrence


L’indicateur de fréquence de récurrence affiche les valeurs (en hertz) des paramètres
PRFTotal et de PRFFaisceau dans la zone des champs d’information de l’interface usager
de l’OmniScan® (voir la Figure 7-5 à la page 178). La syntaxe de l’indicateur est la
suivante :

PRF : X (Y)

où :

X = Fréquence de récurrence totale (PRFTotal) exprimée en hertz


Y = Fréquence de récurrence du faisceau (PRFFaisceau) exprimée en hertz

Figure 7-5 Indicateur de fréquence de récurrence dans la zone des champs


d’information

Le paramètre Faisceau est calculé comme suit :

Y = X × NFaisceau

où :

NFaisceau = Nombre de faisceaux (loi focale)

178 Chapitre 7
Par exemple, si le balayage comprend 31 faisceaux (lois focales), les indicateurs de
fréquence de récurrence suivants signifient :

• PRF : 1 (31) signifie 31 faisceaux de balayage une seule fois par seconde.
• PRF : 60 (1860) signifie 31 faisceaux de balayage 60 fois par seconde.
Les caractères de l’indicateur de fréquence de récurrence peuvent être affichés dans
trois couleurs. La Tableau 8 à la page 179 donne une définition de ces couleurs et des
solutions aux problèmes qu’elles indiquent.

Tableau 8 Couleur de l’indicateur de fréquence de récurrence

Couleur Définition Action

Vert Condition normale. Aucune

Jaune Condition d’avertissement. Augmentez la valeur au paramètre


Les signaux ne sont pas Réglages UT > Impulsion > PRF
tous affichés à l’écran.

Rouge Condition d’erreur. Augmentez la valeur au paramètre


Perte de données et Réglages UT > Impulsion > PRF
possibilité de sauter des
alarmes.

Optimisation de la valeur de fréquence de récurrence (PRF)


La fréquence de récurrence la plus élevée que peut produire l’OmniScan® est de

12 000. Vous devez par contre optimiser plusieurs paramètres pour atteindre cette
valeur.

Pour optimiser la fréquence de récurrence :

• Réduisez le nombre de groupes (dans Trad./Pièce > Sélection > Groupe =


Supprimer).
• Sélectionner Balayage > Données > Don. insp.= Tous C-scans.
• Réduisez la valeur au paramètre Réglages UT > Général > Étendue.
• Réduisez la valeur au paramètre Réglages UT > Émetteur > Tension.
• Réduisez la valeur au paramètre Réglage UT > Émetteur > Larg. imp.
• Sélectionnez Réglages UT > Émetteur > PRF = Max. autom..

Description du menu 179


• Réduisez la valeur au paramètre Réglages UT > Avancé > Qté points.

7.2.3 Récepteur
Le sous-menu Récepteur sert à régler le A-scan et les divers filtres disponibles.

Récepteur
Sert à sélectionner le récepteur à utiliser avec le canal choisi. La liste dépend de la
configuration de l’appareil.
Filtre
Sert à sélectionner le filtre à utiliser selon la fréquence du traducteur. En mode
automatique, l’appareil défini le filtre selon la valeur que vous avez entrée
précédemment dans Réglages UT >Émetteur > Fréq. (MHz).
Redresseur
Sert à sélectionner le mode de redressement.
RF (radio fréquence) : aucun redressement (voir la Figure 7-6 à la page 180).

Figure 7-6 Mode RF

Demi-onde+ : seules les valeurs positives sont redressées (voir la Figure 7-7 à la
page 181).

180 Chapitre 7
Figure 7-7 Redressement de type demi-onde +

Demi-onde− : seules les valeurs négatives sont redressées (voir la Figure 7-8 à la
page 181).

Figure 7-8 Redressement de type demi-onde -

Pleine onde : Les valeurs de redressement sont toutes changées pour des valeurs
absolues (voir la Figure 7-9 à la page 181).

Figure 7-9 Redressement de type pleine onde

Description du menu 181


Filtre vidéo
Lorsqu’il est activé, ce paramètre met en fonction le filtre de lissage vidéo. Il est
défini selon la fréquence du traducteur et le mode de redressement.
Moyennage
Sert à sélectionner une valeur moyenne pour les canaux sélectionnés.
Rejet
N’importe quel résultat inférieur à cette valeur est réinitialisé à une amplitude de
0 %.

7.2.4 Faisceau
Le sous-menu Faisceau contient les paramètres de chaque faisceau.

Décal. balay.
Sert à régler le décalage du point de sortie du faisceau sur l’axe de balayage.
Décal. index
Sert à régler le décalage du point de sortie du faisceau sur l’axe d’index
Angle
Montre à quel angle du faisceau les paramètres sont reliés.
Bigle
Sert à sélectionner l’orientation du faisceau par rapport à l’axe de balayage.
Délai faisceau
Sert à définir un délai du sabot équivalent dans la loi focale sélectionnée.
Décalage gain
Sert à régler le décalage du gain dans la loi focale sélectionnée.

7.2.5 Avancé
Le sous-menu Avancé sert à régler le signal de référence et le nombre de points acquis
dans la vue du A-scan.

Réglage 80 %
Sert à ajuster le gain pour que le signal dans la porte A atteigne 80 % de la pleine
hauteur de l’écran.

182 Chapitre 7
Réglage réf.
Conserve la vue du A-scan (courbe, amplitude et gain) en mémoire.
Réf. dB.
Lorsqu’elle est activée, cette option sert à choisir un gain à la valeur du menu
Config. réf. en mémoire ou à la valeur absolue.Qté points.
Sert à régler le nombre de points de A-scan que vous désirez stocker. Ce
paramètre peut également être réglé sur le mode automatique. Le mode
automatique permet d’ajuster automatiquement la quantité de points et le facteur
de compression selon l’étendue de l’inspection afin de conserver le nombre de
points entre 320 et 640. L’étendue d’inspection est définie dans Réglages UT >
Général > Étendue.
Pour que le fichier ne devienne pas trop gros, il est préférable de ne pas dépasser
640 points et d’utiliser la compression. Vous pouvez voir le facteur de
compression dans le champ d’information Échelle.
Facteur d’éch.
Affiche le facteur de compression du groupe courant.
Somme gain
Sert à régler le gain en fonction de la somme de tous les canaux.

Atténuation (mode UT seulement)


Active ou désactive la fonction d’atténuation du signal.

7.3 Menu Porte/Alarme

Le menu Porte/Alarme contient les paramètres des portes et des alarmes.

7.3.1 Porte
Le sous-menu Porte contient les paramètres des portes.

Porte
Sert à préciser la porte que vous désirez utiliser. Trois codes de couleur sont
disponibles pour les portes dans l’interface de l’OmniScan®.
A : porte A (rouge), porte de mesure

Description du menu 183


B : porte B (verte), porte de mesure
I : porte I (jaune), porte de synchronisation
Paramètres
Donne accès à deux groupes de paramètres à droite, tel que montré dans la Figure
7-10 à la page 184.

Départ Largeur Seuil


(mm) (mm) (%)

Position
Crête (^)
Porte A ou B
Mode
Synchro Mesure RF
Position
I/ Bord (/) Positif
Porte I
Porte Paramètre
Sync A-scan Mesure RF

Figure 7-10 Paramètres disponibles pour la sélection des portes

Sélectionner Porte/Alarme > Porte > Paramètres = Position Paramètres Porte


Porte/Alarme > Porte > Porte :
Départ : Sert à régler la position de départ de la porte sélectionnée. Cette
position est reliée à la synchronisation de la porte. La position réelle de la
porte est déterminée par sa position de synchronisation plus sa position de
départ.
Largeur : Sert à régler la largeur de la porte sélectionnée, qui est la largeur de
la porte selon la position de départ réelle (position de synchronisation plus
position de départ de la porte).
Seuil : Sert à régler la hauteur de la porte sélectionnée. Ce paramètre sert à
définir l’amplitude à laquelle vous désirez que les signaux croisent la porte.
Sélectionner Porte/Alarme > Porte > Paramètres = Mode pour configurer les
paramètres suivants pour la porte sélectionnée dans Porte/Alarme > Porte >
Porte :
Synchro (pour Porte/Alarme > Porte > Porte = A ou B) : Sert à préciser le type
de synchronisation dans la porte sélectionnée :
Impulsion : Synchronisation au début de l’impulsion.

184 Chapitre 7
I/ : Synchronisation sur le croisement dans la porte I; s’il n’y a aucun
croisement, fin de la porte I.#
A^ : Synchronisation sur la position de la crête d’amplitude dans la
porte A.
A/ : Synchronisation sur le premier croisement dans la porte A; s’il n’y a
aucun croisement, fin de la porte A.
Synchro A-Scan (pour Porte/Alarme > Porte > Porte = I) : Sert à préciser le
type de synchronisation dans la porte I (voir la Figure 7-11 à la page 185) :
Impulsion : Synchronisation au début de l’impulsion. La porte I est fixe
alors que la porte A et la porte B se déplacent avec le A-Scan.
I/ : Synchronisation sur le croisement dans la porte I. S’il n’y a aucun
croisement, sur la fin de la porte I. La porte I se déplace avec le A-Scan
alors que la porte A et la porte B sont fixes. L’affichage débute au
croisement de la porte I. Ce type de synchronisation de porte est utilisé
lors des contrôles par immersion pour stabiliser l’affichage du signal à
partir de l’échantillon et pour masquer le signal dans la colonne d’eau
entre le traducteur et l’échantillon.

x mm

x mm
Écho de surface
Écho de surface

Synchronisation de type Émission Synchronisation de type I/

Figure 7-11 Type de synchronisation pour la porte I dans le A-Scan

Description du menu 185


Mesure
Sert à choisir si la mesure est prise sur la Crête ou sur le Bord du signal. Ce
paramètre influence toutes les mesures reliées (voir l’exemple dans la
Tableau 9 à la page 186) :
— Lectures volumétriques (Ex : SA, PA, DA,…)
— Épaisseur (Lecture « T », C-Scan, Représentation-temporelle)
— Étalonnage (sur la crête ou sur le bord)
— Synchronisation des portes

Tableau 9 Exemple de l’influence du paramètre Mesure

Configuration Exemple de résultat

Porte/Alarme > Porte > Porte = A Lecture SA = SA/


Porte/Alarme > Porte > Paramètres = Mode
Porte/Alarme > Porte > Mesure = Bord (/)

Porte/Alarme > Porte > Porte = B Lecture SB = SB^


Porte/Alarme > Porte > Mesure = Crête (^)

Mesures > Épaisseur > Source = B^ - A/ Lecture Épaisseur = T (B^ - A/)

RF
Sert à préciser quelle partie du signal est utilisée pour déclencher l’alarme de
la porte :
Absolue : L’alarme de la porte se déclenche si le signal de la demi-onde+
ou de la demi-onde − croise la porte.
Positive : Seule la section positive du signal déclenche la porte.
Négative : Seule la section négative du signal déclenche la porte.

186 Chapitre 7
7.3.1.1 Position de la porte
Il existe trois façons de régler le départ, la largeur et le seuil d’une porte. Vous pouvez
entrer les valeurs aux boutons de paramètres à l’aide des touches de fonction, de la
roulette de défilement ou de la souris.

Boutons de paramètres
Sélectionnez le bouton de paramètre où vous désirez changer la valeur et utilisez les
touches de fonction pour entrer la nouvelle valeur. Appuyez sur la touche
Confirmation pour accepter la valeur.

Roulette de défilement
Sélectionnez le bouton de paramètre où vous désirez modifier la valeur et utilisez la
roulette de défilement pour entrer la nouvelle valeur. Appuyez sur la touche
Confirmation pour accepter la valeur.

Souris
Lorsque vous pointez la souris sur une porte, le pointeur change pour une flèche à
double pointe ( ) ou en flèche à quatre pointes ( ).

La flèche à double pointe apparaît quand le pointeur est placé sur l’un des bords de la
porte. Lorsque cette flèche apparaît, vous pouvez redimensionner ce bout de la porte
en cliquant à droite et faisant glisser la souris. Lorsque vous redimensionnez la porte,
les coordonnées courantes de l’axe des x de ce côté apparaissent près du bord (voir la
Figure 7-12 à la page 187). Les coordonnées disparaissent quand vous relâchez le
bouton de la souris.

Figure 7-12 Porte redimensionnée sur un côté

La flèche à quatre pointes apparaît quand le pointeur est placé à n’importe quel autre
endroit le long de la porte. Lorsque cette flèche apparaît, vous pouvez déplacer la
porte n’importe où dans la vue en cliquant à droite et en faisant glisser la souris.
Lorsque vous déplacez la porte, les coordonnées de l’axe des -x apparaissent près de
chaque bord et les coordonnées de l’axe des -y apparaissent au-dessus de la porte
(voir la Figure 7-13 à la page 188). Ces coordonnées disparaissent quand vous relâchez

Description du menu 187


le bouton de la souris.

Figure 7-13 Porte déplacée ailleurs dans la vue

7.3.1.2 Porte clignotante


Une porte clignotante signifie que le signal qui croise la porte est saturé.

7.3.2 Alarme
Le sous-menu Alarme contient les conditions d’alarme. Seize alarmes logiques sont
disponibles. Une alarme logique est générée à partir des conditions attribuées à une
porte. La condition peut être appliquée à un ou deux canaux. Dans l’OmniScan®, le
canal est appelé groupe (voir la section 7.6 à la page 234). Pour plus de détails sur la
façon de créer une sortie d’alarme, voir la section 7.3.3 à la page 189.

Alarme
Sert à sélectionner l’alarme à modifier. Lorsqu’une alarme est activée, le mot
Activé apparaît près du numéro de l’alarme.

Groupe A
Sert à sélectionner le groupe (canal) à utiliser pour déclencher une alarme.
Condition (du groupe sélectionné dans la liste Groupe A )
Sert à définir une condition pour déclencher une alarme.
Aucun : Aucune alarme n’est réglée.
Porte A : L’alarme se déclenche si le signal croise la porte A.
Porte B : L’alarme se déclenche si le signal croise la porte B.
Porte I : L’alarme se déclenche si le signal croise la porte I.
NON A : L’alarme se déclenche si le signal ne croise pas la porte A.
NON B : L’alarme se déclenche si le signal ne croise pas la porte B.
NON I : L’alarme se déclenche si le signal ne croise pas la porte I.

188 Chapitre 7
> Épaiss. max. : L’alarme se déclenche si la valeur de l’épaisseur est plus grande
que le critère d’épaisseur maximale défini dans Mesures > Épaisseur.
< Épaiss. min. :L’alarme se déclenche si la valeur de l’épaisseur est plus petite que
le critère d’épaisseur minimale défini dans Mesures > Épaisseur.
Opérateur
Utilisé lorsque deux conditions sont reliées à une alarme.
ET : Les deux conditions définies doivent être présentes pour déclencher l’alarme.
OU : L’une ou l’autre des conditions doit être présente pour déclencher l’alarme.

Groupe B
Sert à sélectionner le second groupe qui forme l’alarme dans la liste des groupes
actifs. Il est possible d’attribuer le même groupe à deux champs (ex. : pour la
condition de la Porte A et de la Porte B dans le groupe 1). Pour configurer une
alarme pour un seul groupe, réglez la condition du Groupe B à Aucun.
Condition (du groupe B)
Attribue une deuxième condition pour déclencher une alarme. Pour plus de
détails sur les conditions, voir « Condition (du groupe sélectionné dans la liste
Groupe A ) » à la page 188.

Note : Pour plus de détails sur les alarmes, voir la section 5.2.1.1 à la
page 98.

7.3.3 Sortie
Le sous-menu Sortie contient les divers signaux de sortie permettant de déclencher
des alarmes. L’OmniScan® MX comprend trois sorties d’alarme. Les méthodes qui
suivent permettent de gérer les sorties d’alarme :

• Alarmes visuelles, avec sortie sur les voyants indicateurs sur le panneau avant de
l’OmniScan
• Alarme sonore avec sortie sur le haut-parleur intégré
• Alarmes TTL avec connecteurs d’alarme et d’entrée-sortie

Description du menu 189


Ce sous-menu permet d’attribuer une ou plusieurs alarmes logiques à l’une des
sorties.

Sortie
Sert à sélectionner la sortie que vous désirez configurer.
Alarme no
Sert à sélectionner ou à dessélectionner l’alarme logique associée à la sortie
choisie. Si beaucoup d’alarmes sont associées à la même sortie, l’opérateur logique
OU s’applique à ces alarmes. Activée apparaît près du numéro d’une alarme
lorsque celle-ci est associée à une sortie. Si une sortie contient beaucoup
d’alarmes, le paramètre Multi apparaît près du numéro de l’alarme.
Compte
Configure le nombre de fois qu’une alarme doit être déclenchée pour activer la
sortie associée.
Son
Lorsqu’il est activé, ce paramètre déclenche l’avertisseur et de déterminer sa
fréquence.
Délai
Sert à régler le délai entre les signaux d’alarme et l’activation du port TTL. (Les
alarmes visuelles et audio ne comprennent aucun délai.)
Durée
Détermine la durée du signal de sortie TTL de l’alarme sélectionnée. Les alarmes
visuelles et sonores ont une durée fixe et indépendante.

Note : Pour plus de détails sur les sorties, voir la section 5.2.1.2 à la page 99.

7.3.4 Courbes de mesure


Le sous-menu Courbes de mesure sert à générer une courbe de DAC (correction
amplitude-distance) ou une courbe de TCG (gain corrigé en fonction du temps).

Les courbes de DAC sont générées avec un maximum de 16 signaux provenant de


défauts étalon de la même taille. Ces défauts sont situés à différentes profondeurs
dans le matériau et la courbe est générée suivant les crêtes des signaux de ces défauts.

190 Chapitre 7
La courbe de DAC affiche l’amplitude réelle de tous les signaux, sans compensation
de profondeur ou d’atténuation.

La courbe de TGC compense la profondeur et la perte de signal (causée par


l’atténuation et l’étalement du faisceau) pour afficher des signaux équivalents à la
même hauteur d’écran (amplitude). La courbe de TCG ajuste le gain en fonction du
temps afin d’afficher des signaux de même amplitude à partir d’indications situées à
diverses profondeurs.

Mode
Sert à sélectionner le mode de configuration ou de modification.
Configuration : Sélectionnez d’abord cet item, et puis sélectionnez le type de
courbe que vous désirez configurer dans Porte/Alarme > Courbes de mesure >
liste Courbe.
Modification : Sélectionnez d’abord un type de courbe de mesure, et puis
sélectionnez cet item pour accéder aux paramètres de la courbe choisie.

IMPORTANT
Pour afficher une courbe DAC, vous devez avoir un gain de référence. Si vous
tentez d’activer une courbe de DAC et qu’il n’en existe aucune, un gain de
référence est automatiquement généré : pour annuler ce gain de référence,
annulez d’abord la courbe DAC.

Configuration
Courbe
Aucune : Aucune courbe n’est configurée.
DAC : Représente la courbe d’atténuation dans le matériau ainsi que les courbes
qui y sont associées à +6 dB, à –3 dB et à –6 dB.
DAC linéaire : Affiche une atténuation linéaire de la courbe. La courbe DAC est
calculée automatiquement lorsque vous sélectionnez Porte/Alarme > Courbes de
mesure > Mode = Modifier et que vous spécifiez la valeur d’atténuation du
matériau de votre échantillon au paramètre Porte/Alarme > Courbes de mesure >
Attén. mat.

Description du menu 191


TCG : La valeur du gain varie en fonction du temps lorsque vous utilisez ce
paramètre.
TCG linéaire : L’atténuation linéaire est utilisée pour compenser l’atténuation
dans le matériau.
Amplitude Réf.
Sert à régler l’amplitude de la courbe DAC lorsque le gain réel est le même que le
gain de référence (disponible seulement lorsque le paramètre DAC est
sélectionné).
Décal. ampl. réf.
Sert à régler une valeur (positive ou négative) de modification de l’amplitude de
référence afin que celle-ci demeure la même lorsque le gain est changé (disponible
seulement lorsque le paramètre DAC est sélectionné).
Pas courbe
Sert à régler les différences de décibels (dB) entre les courbes DAC (disponible
seulement lorsque le paramètre DAC est sélectionné). Voir la Figure 7-14 à la
page 192.

Figure 7-14 Courbe DAC

Gain référence.
Sert à modifier le gain du signal sans altérer la courbe DAC (disponible seulement
lorsque le paramètre DAC est sélectionné).

192 Chapitre 7
Modification
Point
Sert à sélectionner un point à modifier. Le point sélectionné est en rouge dans la
vue de données.
Position
Sert à régler la position du point sur l’axe des x dans la vue de données.
Amplitude
Sert à modifier la valeur d’amplitude.
Gain
Modifie le gain associé au Point sélectionné sur la courbe TCG.
Ajouter
Ajoute un point supplémentaire sur la courbe TCG ou sur la courbe DAC.
Supprimer
Supprimer le point sélectionné.
Attén. mat.
Règle l’atténuation dans le matériau qui s’applique à la courbe de DAC linéaire
ou de TCG linéaire.
Délai
Définie un décalage pour le premier point de la courbe de DAC linéaire ou de
TCG linéaire.

Pour sélectionner et configurer une courbe de mesure.

1 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes mes. > Mode = Configuration.


2 Sélectionnez le type de courbe que vous désirez configurer dans Porte/Alarme >
Courbes de mesure > liste Courbe.
3 Sélectionnez Porte/Alarme > Courbes mes. > Mode = Modification pour accéder
aux paramètres de configuration du type de courbe de mesure sélectionné à
l’étape précédente.

7.4 Menu Mesures

Le menu Mesures fournit des paramètres de mesure et des outils de statistique.

Description du menu 193


7.4.1 Lecture
Le sous-menu Lecture contient les divers paramètres des champs d’information. Les
quatre champs d’information dans la partie supérieure de l’écran affichent les valeurs
numériques relatives aux paramètres sélectionnés. Pour effectuer une inspection,
vous devez définir deux listes de quatre paramètres. Une seule liste peut être affichée
à la fois. Cependant, les lectures des deux listes s’affichent lorsque vous faites un ajout
dans un rapport.

Liste
Sert à sélectionner une liste (liste 1 ou liste 2) pour les champs d’information que
vous désirez afficher à l’écran ou que vous désirez éditer avec d’autres
paramètres.
Groupe
Sert à sélectionner l’un des groupes de champs d’information prédéfinis et à
l’ajouter à la liste choisie.
Champ (1, 2, 3 ou 4)
Utilisez ces quatre boutons pour préciser quelle information sera affichée dans les
champs d’information dans la partie supérieure de l’écran relatifs à la liste
sélectionnée dans Mesure > Lecture > Liste.

Note : Si le contour d’un champ d’information est colorié, cela signifie que
ce champ affiche l’information sur la porte, le curseur l’unité d’ultrasons de la
même couleur.

Champs d’information
La liste qui suit contient les codes affichés dans les champs d’information et leur
description.

ND
Aucun signal n’a été détecté. Cet indicateur apparaît quand aucun signal ne croise
la porte.

194 Chapitre 7
---
Aucune donnée acquise. Cet indicateur apparaît quand certaines portions dans la
zone de balayage n’ont pas été couvertes durant l’inspection. Cet indicateur
apparaît également lorsque que vous sélectionnez Balayage > Départ > Mode
départ = Réinit. données, ce qui supprime les données acquises avant de
commencer une nouvelle inspection.
NS
Aucune synchronisation. Cet indicateur apparaît lorsque la position de la porte A
ou de la porte B est synchronisée avec la position de la porte I, mais que la
synchronisation est impossible à établir parce qu’aucun signal n’a croisé la porte
I.
A%
Amplitude de la crête du signal détecté dans la porte A (voir la Figure 7-15 à la
page 195).
A^
Position de la valeur de la crête du signal dans la porte A (voir la Figure 7-15 à la
page 195).
A/
Position du signal lorsqu’il croise la porte A (voir la Figure 7-15 à la page 195).

Figure 7-15 Porte A dans le signal et informations sur A%, A^ et A/

Description du menu 195


B%
Amplitude de crête des signaux détectés dans la porte B.
B^
Position de la valeur de la crête du signal dans la porte B.
B/
Position du signal lorsqu’il croise la porte I.
I/
Position du signal lorsqu’il croise la porte I.
AdBA
Amplitude (dB) du signal détecté dans la porte A moins la hauteur de la porte.
L’exemple présenté à la Figure 7-16 à la page 196 montre l’amplitude de la crête
du signal qui croise la porte A à 49,9 % de la pleine hauteur de l’écran. Cette
valeur est indiquée dans le champ d’information A% à gauche. La valeur de la
pleine hauteur d’écran de la porte est de 25 %, tel qu’indiqué dans l’échelle à
gauche. La différence entre les deux valeurs de pleine hauteur d’écran est de
moitié, soit une différence de 6 dB, tel qu’indiqué dans le champ d’information
AdBA.

Figure 7-16 Porte A dans le signal et information sur AdBA

196 Chapitre 7
AdBr
Différence entre l’amplitude du signal courant en décibels (tel que montré à droite
dans la Figure 7-17 à la page 197) et l’amplitude du signal de référence détecté
dans la porte A (tel que montré à gauche dans la Figure 7-17 à la page 197). Vous
pouvez régler la référence dans Réglages US > Avancé > Régler réf. ou en

appuyant sur .

Figure 7-17 Porte A dans le signal et sur l’information AdBr

Dans la Figure 7-17 à la page 197 (à gauche), le signal de référence est à 100 % de la
pleine hauteur de l’écran. La valeur du signal de référence s’affiche dans le champ
d’information A%. L’information dans le champ A% pour le signal en cours (à
droite) est de 49,6 %. La perte de signal est à peu près de moitié, soit une chute de
6 dB tel que l’indique la valeur –6.1 dans le champ d’information AdBr (à droite).
BdBB
Amplitude (dB) du signal détecté dans la porte B moins la hauteur de la porte
(voir la définition de AdBA).
BdBr
Différence entre l’amplitude du signal courant (dB) et l’amplitude du signal de
référence détecté dans la porte B (voir la définition de AdBr). Vous pouvez régler

Description du menu 197


la référence dans le menu Réglages UT > Avancé > Réglage réf. ou en appuyant

sur .
T
Épaisseur en fonction de la sélection faite dans Porte/Alarme > Épaisseur >
Source (voir la Figure 7-18 à la page 198).
ML
La perte de matériau est calculée à partir de la valeur d’épaisseur de la pièce
(configurée dans Trad./Pièce > Pièces > Épaisseur) moins la valeur affichée dans
le champ d’information T. La valeur qui en résulte s’affiche dans le champ
d’information ML (voir la Figure 7-18 à la page 198).

Figure 7-18 Résultats d’une inspection de la corrosion et informations sur T et ML

%(r)
Valeur d’amplitude à la position du curseur de référence (voir la Figure 7-19 à la
page 199).

198 Chapitre 7
%(m)
Valeur d’amplitude à la position du curseur de mesure (voir la Figure 7-19 à la
page 199).
%(m-r)
Valeur d’amplitude du curseur de mesure moins celle du curseur de référence
(voir la Figure 7-19 à la page 199).

Figure 7-19 Signal du A-scan et information sur %(r), %(m), et %(m-r)

U(r)
Position du curseur de référence sur l’axe d’ultrasons (voir la Figure 7-20 à la
page 200).
U(m)
Position du curseur de mesure sur l’axe d’ultrasons (voir la Figure 7-20 à la
page 200).
U(m-r)
Distance sur l’axe d’ultrasons obtenue en soustrayant la position du curseur de
référence de la position du curseur de mesure (voir la Figure 7-20 à la page 200).

Description du menu 199


Figure 7-20 Porte A dans le signal et informations sur U(r), U(m) et U(m-r)

P(r)
Position du traducteur en fonction du curseur de référence.
P(m)
Position du traducteur en fonction du curseur de mesure.
P(m-r)
Position du traducteur obtenue en soustrayant la valeur du curseur de référence
de celle du curseur de mesure.
%(U(r))
Amplitude du signal à la position du curseur de référence d’ultrasons. Mode (voir
la Figure 7-21 à la page 201).

200 Chapitre 7
Figure 7-21 Signal du A-scan et information sur %(Ur)

%(U(m))
Amplitude du signal à la position du curseur de mesure d’ultrasons. Cette valeur
n’est pas calculée en mode d’analyse (voir la définition de %(U(r)).
E%
Amplitude de crête de l’enveloppe dans la porte A. Vous pouvez régler
l’enveloppe dans Affichage > Propriétés > Balayage = A-Scan, en sélectionnant
l’enveloppe dans la liste Enveloppe. Vous pouvez supprimer l’enveloppe en

appuyant sur le bouton Effacer/Dessélectionner ( ).


E^
Position de la valeur de la crête de l’enveloppe dans la porte A (voir la Figure 7-22
à la page 202).
E/
Position de la valeur du bord de l’enveloppe dans la porte A.

Description du menu 201


E-3dB
Largeur de l’enveloppe de signal à –3 dB pour le signal détecté dans la porte A
(voir la définition de E-6dB).
E-6dB
Largeur de l’enveloppe de signal à –6 dB pour le signal détecté dans la porte A
(voir la Figure 7-22 à la page 202).

Figure 7-22 Signal de A-scan et information sur E%, E^, et E-6dB

E-12dB
Largeur de l’enveloppe de signal à –12 dB pour le signal détecté dans la porte A
(voir la définition de E-6dB).
E-20dB
Largeur de l’enveloppe de signal à –20 dB pour le signal détecté dans la porte A
(voir la définition de E-6dB).
S(r)
Position du curseur de référence sur l’axe de balayage.
S(m)
Position du signal de mesure sur l’axe de balayage.

202 Chapitre 7
S(m-r)
Distance sur l’axe de balayage obtenue en soustrayant la position du curseur de
référence de la position du curseur de mesure.
I(r)
Position du curseur de référence sur l’axe d’index.
I(m)
Position du curseur de mesure sur l’axe d’index.
I(m-r)
Distance sur l’axe d’index obtenue en soustrayant la position du curseur de
référence de la position du curseur de mesure.
RA
Distance entre le point de sortie du faisceau et l’indication détectée dans la
porte A (voir la Figure 7-23 à la page 204).
RB
Distance entre le point de sortie du faisceau et l’indication détectée dans la
porte B (voir la définition de RA).
PA
Distance sur la surface de la pièce entre la face avant du sabot (ou du traducteur)
et l’indication détectée dans la porte A (voir la Figure 7-23 à la page 204).
PB
Distance sur la surface de la pièce entre la face avant du sabot (ou du traducteur)
et l’indication détectée dans la porte B (voir la définition de PA).
DA
Profondeur dans l’échantillon de l’indication détectée dans la porte A (voir la
Figure 7-23 à la page 204).
DB
Profondeur dans la pièce de l’indication détectée dans la porte B (voir la
définition de DA).
ViA
Position volumétrique de l’indication détectée dans la porte A suivant l’axe
d’index (voir la Figure 7-23 à la page 204).

Description du menu 203


ViB
Position volumétrique de l’indication détectée dans la porte B suivant l’axe
d’index (voir la définition de ViA).
VsA
Position volumétrique de l’indication détectée dans la porte A suivant l’axe de
balayage (voir la Figure 7-23 à la page 204).
VsB
Position volumétrique de l’indication détectée dans la porte B suivant l’axe de
balayage (voir la définition de VsA^).
Axe de balayage

Axe d’index
Point de référence 0,0

Figure 7-23 Diagramme des informations de RA, PA, DA, ViA et VsA

SA
Parcours sonore à partir du point d’entrée dans la pièce jusqu’à l’indication
détectée dans la porte A (voir la Figure 7-24 à la page 205).
SB
Parcours sonore à partir du point de sortie du faisceau jusqu’à l’indication
détectée dans la porte B (voir la définition de SA^).
LA
Nombre de bonds à partir du traducteur jusqu’à l’indication détectée dans la
porte A (voir la Figure 7-24 à la page 205). Pour afficher les bonds qui se trouvent
en dehors de la vue d’inspection, sélectionnez Affichage > Superposition >
Superposition = Activé.

204 Chapitre 7
À la Figure 7-24 à la page 205, la valeur LA^ est de 1, car le défaut est visualisé
après un bond.
LB
Nombre de bonds à partir du point de sortie du faisceau jusqu’à l’indication
détectée dans la porte B (voir la définition de LA^).

Bond 0 Bond 1 Bond 0 Bond 1

LA LA
Soudure

SA SA

Figure 7-24 Diagramme des informations de LA et SA

ÉCHELLE
Facteur d’échelle, qui est le facteur de compression du signal suivant la fréquence
de numérisation.
API-DL
Longueur du défaut selon le code API (NA).
API_HW
Largeur de la demi-onde selon le code API (American Petroleum Institute) [NA].
AWS-D A
Niveau des indications selon le code AWS-D1.5 A (American Welding Society)
[NA].
AWS-D B
Niveau de référence zéro selon le code AWS-D1.5 B).
AWS-D C
Facteur d’atténuation selon le code AWS-D1.5 C (NA).
AWS-D D
Étalonnage des indications selon le code AWS-D1.5 D (NA).

Description du menu 205


AWS-D 45
Classe de gravité des discontinuités selon le code AWS-D1.5 45° (NA).
AWS-D 60
Classe de gravité des discontinuités selon le code AWS-D1.5 60° (NA).
AWS-D 70
Classe de gravité des discontinuités selon le code AWS-D1.5 70° (NA).
AWS-D CL
Classe de gravité des discontinuités selon le code AWS-D1.5 (NA).

7.4.2 Curseurs
Le sous-menu Curseurs contient les paramètres de sélection et de configuration des
curseurs.

Sélection
Sert à sélectionner la vue (A-scan, B-scan, C-scan, Repr. temp., S-scan, R. et M.,
Référence, Mesure ou Données) dans laquelle se trouve le curseur dont vous
désirez modifier la configuration.
Lorsque vous sélectionnez A-scan, les boutons suivants s’affichent dans le bas de
l’écran :
%(r) : Déplace le curseur de référence sur l’axe d’amplitude.
%(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe d’amplitude.
U(r) : Déplace le curseur de référence sur l’axe d’ultrasons.
U(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe d’ultrasons.
Lorsque vous sélectionnez B-scan, les boutons qui suivent s’affichent dans le bas
de l’écran :
S(r) : Déplace le curseur de référence sur l’axe de balayage.
S(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe de balayage.
U(r) : Déplace le curseur de référence sur l’axe d’ultrasons.
U(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe d’ultrasons.
Lien donn. : Ajoute (ou supprime) un lien de curseur de données
relativement au curseur sélectionné dans la liste.

206 Chapitre 7
Lorsque vous sélectionnez C-scan, les boutons qui suivent s’affichent dans le bas
de l’écran :
S(r) : Déplace le curseur de référence sur l’axe de balayage.
S(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe de balayage.
I(r) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe d’index.
I(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe d’index.
Lien donn. : Ajoute (ou supprime) un lien de curseur de données
relativement au curseur sélectionné dans la liste.
Lorsque vous sélectionnez Repr. temp., les boutons qui suivent s’affichent dans le
bas de l’écran :
S(r) : Déplace le curseur de référence sur l’axe de balayage.
S(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe de balayage.
S(r&m) : Déplace le curseur de mesure et le curseur de référence sur l’axe de
balayage.
Lien donn. : Ajoute (ou supprime) un lien entre le curseur de données et le
curseur dans la liste.
Lorsque vous sélectionnez S-scan (mode PA seulement), les paramètres suivants
pourraient s’afficher :
VPA : Sert à régler le faisceau désiré (ouverture virtuelle du traducteur) pour
effectuer un balayage linéaire.
Angle : Sert à régler l’angle désiré (faisceau) pour réaliser un balayage
sectoriel. Cette fonction n’est pas disponible en mode UT conventionnels.
U(r) : Déplace le curseur de référence sur l’axe d’ultrasons.
U(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe d’ultrasons.
I(r) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe d’index.
I(m) : Déplace le curseur de mesure sur l’axe d’index.
Lorsque vous sélectionnez R et M, Mesure, Référence ou Données, les options
suivantes pourraient s’afficher :
Angle : Sert à préciser l’angle désiré (faisceau) lors d’un balayage sectoriel.
Cette fonction n’est pas disponible en mode UT conventionnels.
Amplitude : Déplace le curseur sur l’axe d’amplitude.

Description du menu 207


UT : Déplace le curseur sur l’axe d’ultrasons.
PA : Sert à régler le canal désiré pour effectuer un balayage linéaire.
Balayage : Déplace le curseur sur l’axe de balayage.
Index : Déplace le curseur sur l’axe d’index.

Liste de liens de données


Le paramètre de lien de curseur de données se trouve dans la liste Lien donn. et n’est
disponible qu’avec les vues de B-scan, de C-scan et de représentation temporelle, en
mode d’analyse seulement. Ce lien est utilisé pour afficher la vue de A-scan qui
correspond à la position du curseur (sélectionné) dans le B-scan, le C-scan ou la
représentation temporelle. Ces paramètres sont les suivants :

Aucun : Le curseur de données n’est lié à aucun curseur.


Référence : Le curseur de données est lié au curseur de référence. La barre de titre
dans la vue du A-scan est mise en surbrillance rouge pour indiquer que les
données sont liées au curseur de référence (en rouge).
Mesure : Le curseur de données est lié au curseur de mesure. La barre de titre
dans la vue du A-scan est mise en surbrillance verte pour indiquer que les
données sont liées au curseur de référence (en vert).
Auto : Le curseur de données est lié au curseur de référence ou au curseur de
mesure selon celui qui est utilisé. Lorsque que vous passez d’un curseur à l’autre,
le lien change automatiquement. La barre de titre dans la vue du A-scan est mise
en surbrillance rouge ou verte pour indiquer à quel curseur sont liées les données.
La vue de la représentation temporelle contient un paramètre de lien supplémentaire,
soit R et M. Ce lien place automatiquement le curseur de données sur la valeur la plus
importante dans la zone de la représentation temporelle délimitée par le curseur de
mesure et le curseur de référence. Cette valeur est déterminée suivant le type de
données de C-scan choisi dans la liste Donnée 1, qui se trouve dans Affichage >
Sélection > Affichage = Repr. temp.-[A] (voir la section 7.5.1.2 à la page 218). Par
exemple, si dans Donnée 1 vous avez sélectionné A%, le curseur de données se
déplace sur le signal à l’amplitude la plus élevée (qui croise la porte A) dans cette
section de la courbe. Lorsque vous sélectionnez Épaisseur, le curseur de données se
déplace sur le signal à l’épaisseur la plus petite.

7.4.3 Table
Le sous-menu Table contient les paramètres de la table d’indications.

208 Chapitre 7
Afficher table
Lorsqu’il est activé, ce paramètre sert à afficher la table d’indications.
Image entrée
Lorsqu’il est activé, ce paramètre sert générer une image de chaque entrée de la
table d’indications.
Ajouter entrée
Ajoute une indication à la table d’indications.
Suppr. entrée
Supprime une indication sélectionnée dans la table d’indications.
Sélect. entrée
Sert à sélectionner une indication particulière.
Commentaire
Sert à modifier les commentaires reliés à l’indication sélectionnée.

7.4.4 Épaisseur
Le sous-menu Épaisseur sert à gérer les paramètres de mesure de l’épaisseur.

Source
Sert à sélectionner le type de combinaison de portes pour obtenir une lecture
d’épaisseur. (Voir la Figure 7-25 à la page 210).
Les paramètres de cette liste sont une combinaison des variables suivantes :
A^ : point maximum (crête) dans la porte A [disponible lorsque Porte/Alarme >
Porte > Paramètre = Mode et Porte/Alarme > Porte > Mesure = Crête(^) dans la
porte A]
B^ : point maximum (crête) dans la porte B [disponible lorsque Porte/Alarme >
Porte > Paramètre = Mode et que Porte/Alarme > Porte > Mesure = Crête(^) dans
la porte B]
A/ : point de croisement dans la porte A [disponible lorsque Porte/Alarme >
Porte > Paramètre = Mode et Porte/Alarme > Porte > Mesure = Bord(/) dans la
porte A]
B/ : point de croisement dans la porte B [disponible lorsque Porte/Alarme >
Porte > Paramètre = Mode et que Porte/Alarme > Porte > Mesure = Bord(/) dans
la porte B]

Description du menu 209


I/ : point de croisement dans la porte I

Axe d’amplitude
Crête
A%

Croisement
Porte A

A/ A^ Axe UT

Figure 7-25 Description des codes sources

Min.
Sert à régler l’étendue de la palette de couleurs. Toute donnée sous cette valeur est
affichée en rouge.
Max.
Sert à régler l’étendue de la palette de couleurs. Toute valeur au-dessus de cette
échelle est affichée en bleu.
Qté d’échos
Sert à régler le nombre de parcours ultrasons dans le matériau, entre le traducteur
et le fond, qui permettent d’établir l’épaisseur de la pièce. Cette fonction est
particulièrement utile pour mesurer de petites épaisseurs. La mesure au moyen
de nombreux parcours sonores fournit des valeurs plus précises dans le cas des
matériaux minces.

210 Chapitre 7
7.4.5 Exporter
Le sous-menu Exporter Sert à gérer l’exportation de données.

Exporter table
Exporte la table de défauts dans un fichier texte.

7.5 Menu Affichage

Le menu Affichage contient les paramètres relatifs aux vues de données et aux
informations à l’écran.

7.5.1 Sélection
Le sous-menu Sélection sert à gérer les vues d’affichage des signaux.

Affichage
Sert à sélectionner le type de vue désirée pour afficher les signaux et les groupes
(pour plus de détails sur les groupes (voir « Groupe » à la page 213). Le choix de
vues de données est le suivant :
A-scan : Affiche un A-scan pour le groupe sélectionné ou pour tous les groupes
simultanément (jusqu’à huit). La Figure 7-26 à la page 212 montre un exemple des
A-scans de quatre groupes.
B : Affiche un B-scan pour le groupe sélectionné.
C : Affiche un C-scan pour le groupe sélectionné.
S : Affiche un S-scan pour le groupe sélectionné (mode PA seulement).
A-B : Afficher un A-scan et un B-scan pour le groupe sélectionné.
A-B-C : Affiche un A-scan, un B-scan et un C-scan pour le groupe sélectionné.
A-B-S : Affiche un A-scan, un B-scan et un S-scan pour le groupe sélectionné
(mode PA seulement).
A-C-[C] : Affiche un A-scan, et un ou deux C-scans pour le groupe sélectionné ou
pour tous les groupes simultanément (jusqu’à trois).

Description du menu 211


.

Note : Dans la vue de type A-C-[C], le second C-scan n’est pas


automatiquement affiché. Vous devez sélectionner une source dans la liste
C-scan 2 pour l’afficher.

A-S-[C] (mode PA seulement) : Affiche un A-scan, un S-scan et un C-scan pour le


groupe sélectionné ou pour tous les groupes simultanément (jusqu’à trois).
PA-TOFD : Affiche un S-scan, un B-scan et un autre S-scan. Ce paramètre n’est
disponible que lorsque la fonction optionnelle de TOFD est activée et que trois
groupes ont été définis (mode PA seulement).
Repr. temp.-[A] : Affiche une représentation temporelle seule ou une
représentation temporelle et un A-scan pour le groupe sélectionné ou pour tous
les groupes simultanément (jusqu’à huit).
.

La Figure 7-26 à la page 212 montre les configurations de vues pour trois et quatre
groupes d’inspection.

Figure 7-26 Vues de A-scans pour quatre groupes (gauche) et vues de type A-C-[C]
pour trois groupes (droite)

7.5.1.1 Boutons de paramètres des vues


Cette section présente les boutons de paramètres qui s’affichent suivant la vue
sélectionnée dans la liste Affichage.

212 Chapitre 7
C-scan 1
Ce bouton s’affiche lorsque vous sélectionnez le type d’affichage C ou A-C-[C]. Il
est utilisé pour préciser la source du C-scan ou du premier C-scan dans le type
d’affichage A-C-[C] (voir la Figure 7-27 à la page 213). Les sources disponibles
sont les suivantes :
A% : amplitude de crête des signaux détectés dans la porte A
B% : amplitude de crête des signaux détectés dans la porte B
I/ : position du signal lorsqu’il croise la porte I
Épaisseur : précisé dans Mesure > Épaisseur > Source
La Figure 7-27 à la page 213, montre le signal d’un A-scan suivant le type de
source.

Axe d’amplitude
Crête
A%

Croisement
Porte A

A/ A^ Axe US

Figure 7-27 Description des codes sources

C-scan 2
Ce bouton est affiché lorsque vous sélectionnez la vue de type A-C-[C]. Il sert à
sélectionner la source du deuxième C-scan. Ce second C-scan peut avoir la même
source que le premier C-scan.
Groupe
Sert à afficher un groupe ou tous les groupes simultanément.

Description du menu 213


Il n’existe que deux possibilités d’affichage : vous pouvez afficher un seul groupe,
soit celui sélectionné dans Trad./Pièce > Sélectionner > Groupe, ou tous les
groupes que vous avez créés. Le choix d’affichage se fait dans Affichage >
Sélection > Groupe = Courant ou Tous.

Note : Le paramètre Tous peut ne pas être disponible dans la liste


Groupe même s’il y a plusieurs groupes. Certaines configurations de vues
n’acceptent qu’un seul groupe. Pour plus de détails sur les configurations de
vues et le nombre de groupes supporté, voir le Tableau 10 à la page 218.

Lorsque que vous sélectionnez un groupe dans Trad./Pièce > Sélection > Groupe,
celui-ci s’affiche dans la vue de données lorsque vous sélectionnez Affichage >
Sélection > Groupe = Courant.
Lorsque tous les groupes sont affichés, le nombre de groupes est indiqué dans le
coin supérieur droit de la vue du A-scan (si vous avez sélectionné Affichage >
Superpos. > Superpos. = Activé) [voir la Figure 7-28 à la page 215].
Lorsque qu’un groupe est sélectionné, son numéro est encadré d’un rectangle et
les autres groupes non sélectionnés sont grisés. Dans Figure 7-28 à la page 215, le
groupe sélectionné est celui qui est affiché dans le coin supérieur droit de la vue
du A-scan.

214 Chapitre 7
Figure 7-28 Le numéro du groupe s’affiche dans le coin supérieur droit de la vue de
chaque A-scan

Dans les vues autres que celle du A-scan seul, la barre de titre dans la vue du
groupe sélectionné est en surbrillance et la vue des groupes non sélectionnés est
grisée (voir la Figure 7-29 à la page 216).

Description du menu 215


Figure 7-29 Groupes non sélectionnés grisés et barre de titre en surbrillance de la
vue sélectionnée à droite.

IMPORTANT
Les paramètres d’ultrasons que vous avez définis ne s’appliquent qu’au groupe
sélectionné (gain, porte, angle du faisceau, etc.). Chaque groupe doit donc être
défini séparément. Certains paramètres s’appliquent à plus d’un groupe à la fois
si un lien de paramètres a été défini pour les groupes.

Pour voir le type de lien, allez dans Trad./Pièce > Sélection > Groupe. Un astérisque
(*) près du numéro du groupe signifie que celui-ci est le premier d’un ensemble de
groupes liés. Vous pouvez également voir le type de lien qui s’affiche près du numéro
du groupe. (voir la Figure 7-30 à la page 217).

216 Chapitre 7
Figure 7-30 Groupes 1 et 2 liés avec Multiporte, et groupes 3 et 4 liés avec
Multigain

Pour passer d’un groupe à l’autre, appuyez sur la touche (touche de


fonction Sélecteur de groupe) et gardez-la enfoncée durant une seconde; lorsque
vous relâchez la touche, le groupe suivant est sélectionné.
Vous pouvez également sélectionner un groupe dans Trad./Pièce > Sélection >
Groupe.
Selon la configuration de vue que vous utilisez, le nombre de groupes pouvant
être affiché peut varier (voir le Tableau 10 à la page 218).

Description du menu 217


Tableau 10 Groupes dans les configurations de vues
Configuration de vue Nombre de groupes
A-scan jusqu’à huit
B-scan un
C-scan un
A-scan et B-scan un
A-scan, B-scan et C-scan un
A-scan, B-scan, C-scan et D-scan un
A-scan et un ou deux C-scans jusqu’à trois
Représentation temporelle et un ou jusqu’à huit
aucun A-scan

7.5.1.2 Vue de la représentation temporelle


Cette section présente la vue de représentation temporelle et les paramètres qui
permettent de la modifier (voir la Figure 7-31 à la page 218).

Figure 7-31 Vue de la représentation temporelle

218 Chapitre 7
La vue de la représentation temporelle contient les données du C-scan affichées l’une
après l’autre pour générer une courbe. Les données du C-scan peuvent être de trois
types :

• A% : amplitude de crête des signaux détectés dans la porte A


• B% : amplitude de crête des signaux détectés dans la porte B
• Épaisseur : épaisseur calculée suivant la sélection faite pour la mesure
d’épaisseur(voir la section 7.4.4 à la page 209)
Lorsque vous sélectionnez Affichage > Sélection > Affichage = Repr. temp.-[A], une
série de boutons s’affichent dans la partie inférieure de l’écran (voir la Figure 7-31 à la
page 218).

Les listes Donnée 1 et Donnée 2 servent à sélectionner le type de données de C-scan


que vous désirez afficher dans la représentation temporelle. Vous pouvez avoir un ou
deux courbes de données dans une représentation temporelle. Chaque courbe a sa
couleur spécifique : A% Rouge, B% Vert, Épaisseur Bleu.

La représentation temporelle peut afficher plusieurs groupes. Elle permet d’afficher


soit le groupe sélectionné soit tous les groupes. Ce paramètre d’affichage est
disponible dans la liste Mode qui contient les choix suivant :

Tous et A-scan
Affiche une représentation temporelle de tous les groupes dans la configuration
et une vue du A-scan du groupe sélectionné. Vous pouvez sélectionner le groupe

qui s’affiche dans la vue du A-scan en appuyant sur (touche de fonction


Sélecteur de groupe) ou en cliquant sur la représentation temporelle
correspondante quand une souris est connectée à votre OmniScan®.
Courant & A-scan
Affiche une représentation temporelle et une vue du A-scan du groupe
sélectionné.
Tous
Affiche une représentation temporelle de tous les groupes dans la configuration
sans vue de A-scan.
Courant
Affiche une représentation temporelle du groupe sélectionné sans vue de A-scan.

Description du menu 219


Paramètres affectant la vue de la représentation temporelle.
Fréquence de récurrence (PRF)
La fréquence de récurrence (PRF) affecte également la vue de la représentation
temporelle. Lorsque vous hausser la fréquence de récurrence, l’appareil collecte
plus de données par unité de temps. Ainsi, la représentation temporelle affiche
plus de C-scans par unité de temps, par exemple : par seconde. Pour afficher tous
ces C-scan en une seconde, la représentation temporelle doit défiler plus
rapidement. Après avoir haussé la fréquence de récurrence, si la représentation
temporelle défile trop rapidement, augmentez la compression de la
représentation temporelle pour diminuer la quantité de données qui s’affichent.
Étendue d’affichage
Sert à préciser l’intervalle de temps à afficher dans la vue de la représentation
temporelle. Le système calcule la compression correspondante et règle le nombre
de C-scans qui s’affichent par unité de temps. Selon le type de C-scan choisi, la
représentation temporelle affiche soit les données sur l’amplitude la plus élevée
soit les données sur la plus petite épaisseur dans l’intervalle de temps.
Synchronisation de la porte
Lorsque la position de la porte A ou de la porte B est synchronisée avec la porte I,
mais que la synchronisation est impossible à établir parce qu’aucun signal ne
croise la porte I, la courbe d’épaisseur n’est pas visible parce que toutes les valeurs
sont ramenées à 0.

Champs d’information dans la vue de la représentation temporelle


Des champs d’information peuvent s’afficher dans chaque vue de représentation
temporelle. Ces champs s’affichent automatiquement, mais seulement en mode
d’analyse. Pour afficher les champs, sélectionnez Affichage > Superpos. > Curseur =
Activé. Deux lectures s’affichent pour chaque courbe, soit la valeur maximale et la
position de cette valeur dans la zone délimitée par le curseur de référence et le curseur
de mesure. Les lectures sont encadrées par la même couleur que celle de la courbe
(voir la Figure 7-32 à la page 221).

220 Chapitre 7
A%

Donné Donné
Position de
B%
Position de

Mesure

Référence

Figure 7-32 Champs d’information dans la représentation temporelle

Le calcul des lectures est effectué à partir des données du balayage complet. Ces
données se trouvent dans la portion de la représentation temporelle délimitée par les
curseurs de référence et les curseurs de mesure, sans égard à l’étendue définie pour
afficher les données (Étendue d’affich.). Ainsi, que vous utilisiez ou non la
compression, le résultat des calculs est le même.

Dans la Figure 7-32 à la page 221, la représentation temporelle à gauche affiche les
lectures de deux courbes. Ces courbes peuvent être sélectionnées dans la liste
Donnée 1 et Donnée 2.

Dans la représentation temporelle à gauche, les données de C-scan utilisée pour


afficher la courbe à droite (en rouge) sont du type A%. Les deux lectures relatives à la
courbe s’affichent dans le coin supérieur droit de la vue. La première lecture indique
l’amplitude de crête relative à cette section de la courbe entre les deux curseurs. La
seconde lecture indique la position du signal sur la pièce contrôlée.

Le second ensemble de deux lectures présente l’information relative à la courbe à


gauche (en vert), qui est générée suivant les C-scans de type B%. La première lecture
indique l’amplitude de crête relative à cette section de la courbe entre les deux
curseurs. un Position.

Dans la représentation temporelle à droite, les données de C-scan utilisées pour

Description du menu 221


afficher la courbe sont du type A% (Donnée 1). Les deux lectures associées à la courbe
s’affichent dans le coin supérieur droit de la vue.

Si les données de C-scan de la courbe sont basées sur l’épaisseur, les lectures
indiquent l’épaisseur minimale dans la section de la courbe qui se trouve entre les
deux curseurs et la position du signal sur la pièce contrôlée.

Liens du curseur de données


Vous pouvez sélectionner les curseurs de la représentation temporelle, qui ne sont
disponibles qu’en mode d’analyse, dans Mesures > Curseurs > Sélection = Repr.
temp..

Trois curseurs peuvent s’afficher dans les vues de représentation temporelle : le


curseur de référence, le curseur de mesure et le curseur de données. Vous pouvez les
sélectionner dans Mesures > Curseurs > Lien donn. Les contrôles de ces curseurs se
trouvent aux quatre boutons de paramètres adjacents.

Les curseurs couvent simultanément toutes les vues de représentation temporelle,


peu importe le nombre de vues qui s’affichent (voir la Figure 7-33 à la page 222).

Mesure
Données

Référence

Figure 7-33 Représentation temporelle de deux courbes pour deux groupes.

222 Chapitre 7
La position du curseur de données établit les données qui s’affichent dans la vue du
A-scan. Cette vue n’est disponible que pour le groupe sélectionné et pour la première
courbe (Donnée 1) dans la représentation temporelle de ce groupe.

Le curseur de données peut être lié (ou non) au curseur de référence, au curseur de
mesure ou à ces deux curseurs selon celui qui est utilisé (Auto). Il peut également être
lié à la section de la courbe entre les deux curseurs (R. et M.) [pour plus d’information
sur les liens, voir la section 7.4.2 à la page 206 sous « Liste de liens de données » à la
page 208].

Lorsque vous créez un lien dans R et M, le curseur de données se positionne


automatiquement sur la valeur la plus importante dans la portion de la représentation
temporelle située entre le curseur de référence et le curseur de mesure. Lorsque vous
sélectionnez A% dans Donnée 1, le curseur de données se déplace sur le signal à
l’amplitude la plus élevée (qui croise la porte A) dans cette section de la courbe.
Lorsque vous sélectionnez Épaisseur, le curseur de données se déplace sur le signal
de l’épaisseur la plus petite.

Note : Lorsque que vous utilisez la fonction de groupes multiples, le lien


du curseur de données peut être différent d’un groupe à l’autre. Pour conserver la
sélection de lien pour l’utiliser une autre fois, enregistrez la configuration.

7.5.2 Superposition
Le sous-menu Règles contient les divers paramètres relatifs aux échelles de signaux et
aux superpositions.

Unité UT
Sert à sélectionner le type d’unité de l’axe d’ultrasons
Parcours UT : Affiche le parcours ultrasons dans le matériau, dans des unités
relatives à la vitesse des ultrasons à l’intérieur de la pièce (également appelée
demi-parcours).
Temps : Affiche le parcours ultrasons dans le matériau en microsecondes (µs).
Profond. réelle : Affiche la distance, avec angle a été corrigée pour afficher des
valeurs de profondeur réelle.

Description du menu 223


Grille
Affiche une grille en superposition qui est utilisée pour sélectionner la couleur.
Courbes de mesure
Lorsqu’il est activé, ce paramètre permet d’afficher les informations sur la courbe
de DAC (correction de l’amplitude en fonction de la distance) et sur la courbe de
TCG (correction du gain en fonction du temps).
Porte
Lorsqu’il est activé, ce paramètre permet d’afficher ou de masquer les portes.
Curseur
Lorsqu’il est activé, ce paramètre permet d’afficher les curseurs de référence et de
mesure. De plus, la valeur d’amplitude des deux curseurs est affichée dans le
A-scan (voir la Figure 7-34 à la page 224).

Curseur de référence

Curseur de mesure

Figure 7-34 Valeurs de l’amplitude à la position du curseur

Superpos.
Lorsqu’il est activé, ce paramètre permet d’afficher les lignes pointillées
correspondant à l’épaisseur (bond) de la pièce. Ce paramètre permet également

224 Chapitre 7
d’afficher le numéro du groupe dans le coin supérieur droit de la vue du A-scan.
Lorsqu’un groupe est sélectionné, son numéro est encadré.
Dans les vues autres que celle du A-scan seul, la barre de titre dans la vue du
groupe sélectionné est en surbrillance.

7.5.3 Zoom
Le sous-menu Zoom contient les divers paramètres de zoom. Les types de boutons de
paramètres qui s’affichent dépendent du choix que vous faites dans Affichage et dans
Type (de paramètres).

Affichage
Sert à sélectionner la vue dans laquelle vous désirez effectuer un zoom. Les
paramètres disponibles dans la liste Affichage > Zoom > Affichage varient selon
le type de vue sélectionné dans Affichage > Sélection > Affichage.
L’option Désactivé permet d’annuler la fonction de zoom.

Note : Lorsqu’une combinaison de vues est affichée, les conditions de


zoom s’additionnent.

Type
Sert à sélectionner un type de zoom.
Absolu
Sert à faire un zoom dans la vue suivant les positions de départ et de fin
absolues définies pour les axes. Ces paramètres sont les suivants :
Départ Amplitude : Sert à régler la position de départ de l’axe d’amplitude.
Fin Amplitude : Sert à régler la position de fin de l’axe d’amplitude.
Départ Angle : Sert à régler la position de départ de l’axe d’angle.
Fin Angle : Sert à régler la position de fin de l’axe d’angle.
Départ Fréq. : Sert à régler la position de départ de l’axe de fréquence.
Fin Fréq. : Sert à régler la position de fin de l’axe de fréquence.
Départ Index : Sert à régler la position de départ de l’axe d’index.

Description du menu 225


Fin Index : Sert à régler la position de fin de l’axe d’index.
Départ Balayage : Sert à régler la position de départ de l’axe de balayage.
Fin Balayage : Sert à régler la position de fin de l’axe de balayage.
Départ T. : Sert à régler la position de départ de l’axe de temps.
Fin T. : Sert à régler la position de fin de l’axe de temps.
Départ UT : Sert à régler la position de départ de l’axe d’ultrasons.
Fin UT : Sert à régler la position de fin de l’axe d’ultrasons.
Départ
Sert à faire un zoom dans la vue selon les positions de départ et les étendues
définies pour les différents axes. Ces paramètres sont les suivants :
Départ Amplitude : Sert à régler la position de départ de l’axe d’amplitude.
Étendue Amplitude : Sert à régler l’étendue de l’axe d’amplitude.
Départ Angle : Sert à régler la position de départ de l’axe d’angle.
Étendue Angle : Sert à régler l’étendue de l’axe d’angle.
Départ Fréq. : Sert à régler la position de départ de l’axe de fréquence.
Étendue Fréq. : Sert à régler l’étendue de l’axe de fréquence.
Départ Index : Sert à régler la position de départ de l’axe d’index.
Étendue Index : Sert à régler l’étendue de l’axe d’index.
Départ Balayage : Sert à régler la position de départ de l’axe de balayage.
Étendue Balayage : Sert à régler l’étendue de l’axe de balayage.
Départ Temps : Sert à régler la position de départ de l’axe de temps.
Étendue Temps : Sert à régler l’étendue de l’axe de temps.
Départ UT : Sert à régler la position de départ de l’axe d’ultrasons.
Étendue UT : Sert à régler l’étendue de l’axe d’ultrasons.
Fin
Sert à faire un zoom dans la vue selon les positions centrales et les étendues
définies pour les différents axes.

226 Chapitre 7
Étendue
Sert à faire un zoom dans la vue selon les positions de départ et de fin
absolues, définies en fonction des axes.
Centre
Sert à faire un zoom dans la vue suivant les positions des centres et les
étendues définies pour les différents axes. Ces paramètres sont les suivants :
Centre Amplitude : Sert à régler la position centrale de l’axe d’amplitude.
Étendue Amplitude : Sert à régler l’étendue de l’axe d’amplitude.
Centre Angle : Sert à régler la position centrale de l’axe d’angle.
Étendue Angle : Sert à régler l’étendue de l’axe d’angle.
Centre Fréq. : Sert à régler la position centrale de l’axe de fréquence.
Étendue Fréq. : Sert à régler l’étendue de l’axe de fréquence.
Centre Index : Sert à régler la position centrale de l’axe d’index.
Étendue Index : Sert à régler l’étendue de l’axe d’index.
Centre Balayage : Sert à régler la position centrale de l’axe de balayage.
Étendue Balayage : Sert à régler l’étendue de l’axe de balayage.
Centre Temps : Sert à régler la position centrale de l’axe de temps.
Étendue Temps : Sert à régler l’étendue de l’axe de temps.
Centre UT : Sert à régler la position centrale de l’axe d’ultrasons.
Étendue UT : Sert à régler l’étendue de l’axe d’ultrasons.
Curseur
Affiche une zone qui suit le curseur de données. L’affichage du paramètre
Curseur ne peut pas être modifié.
Porte A
Affiche la zone couverte par la porte A. Pour désactiver la porte A,
sélectionnez Affichage > Zoom > Affichage = Désactivé.
Porte B
Afficher la zone couverte par la porte B. Les paramètres du menu Centre sont
activés, mais les valeurs qui s’appliquent à la porte B se règlent
automatiquement.

Description du menu 227


7.5.4 Couleur
Le sous-menu Couleur contient les réglages des diverses couleurs utilisées pour
afficher l’information à l’écran. Les boutons de paramètres qui s’affichent à l’écran
dépendent du choix que vous faites dans Affichage > Couleur > Sélection (les
paramètres).

Sélection
Sert à choisir l’item que vous désirez modifier.
Amplitude : Palette de couleurs qui s’étend du blanc au rouge lorsque le signal est
en mode Onde pleine, Demi-onde+ ou Demi-onde −. Cette palette est reliée à
l’amplitude du signal (0 % correspond à un signal blanc et 100 % correspond à un
signal rouge).
Rectif. -TOFD: Une palette de gris qui s’étend du noir au blanc, visible en mode
RF seulement (le blanc et le gris pâle représente une phase positive alors que le
noir et le gris foncé représente une phase négative).
Profondeur : Palette de couleurs qui s’étend du rouge au bleu et qui représente
l’épaisseur du matériau (le rouge correspond à un matériau mince et le bleu à un
matériau épais).
Les réglages de la palette Profondeur peuvent être effectués dans le sous-menu
Porte/Alarme> Épaisseur.
Charger
Sert à charger une palette de couleurs (fichier .pal) [voir la Figure 7-35 à la
page 229]. Pour plus de détails sur la création d’une palette de couleurs, voir la
section 6.3 à la page 126.

228 Chapitre 7
Figure 7-35 Exemple de palette de couleurs

Amplitude
Départ
Sert à régler la position de départ à partir de laquelle la couleur change.
Fin
Sert à régler la position de fin à partir de laquelle la couleur change.

Rectif.-TOFD
Contraste
Sert à modifier le niveau de contraste d’un balayage redressé.
Luminosité
Sert à modifier l’intensité lumineuse d’un balayage redressé.

Description du menu 229


Profondeur
Min.
Sert à régler la valeur minimale à partir de laquelle la couleur change. Toute
donnée sous cette valeur est affichée en rouge.
Max.
Sert à définir la valeur maximale à partir de laquelle la couleur change. Toute
donnée au-dessus de cette valeur est affichée en bleu.
Mode
Sert à préciser un mode d’échelle.
Compression : L’échelle complète des couleurs comprises entre les valeurs
minimales et maximales (Min. et Max.).
Exclusion : Les couleurs qui correspondent aux valeurs entre Min. et Max. sont
étendues pour couvrir l’échelle complète.

7.5.5 Propriétés
Le sous-menu Propriétés contient les paramètres qui s’appliquent à tous les types
d’affichage pouvant être sélectionnés.

Balayage
Sert à de sélectionner un type d’affichage et les paramètres de préférences qui s’y
appliquent.
A-Scan: forme d’onde du signal ultrasonore
B-scan : vue de côté de la pièce contrôlée
C-Scan : vue de dessus de la pièce contrôlée
FFT : (transformée de Fourier rapide) affiche les diverses fréquences qui forment
le signal ultrasonore en plus de la fréquence centrale.
Repr. temp. : Sert à sélectionner l’orientation de la représentation temporelle à
l’écran (verticale ou horizontale).

A-scan
Couleur
Change la couleur du signal dans le A-scan.

230 Chapitre 7
Enveloppe
Affiche une courbe qui conserve les amplitudes maximales et minimales dans le
A-scan (voir la Figure 7-36 à la page 231).

Figure 7-36 Courbe d’enveloppe de A-scan

Appuyez sur la touche Effacer/Dessélectionner ( ) si vous désirez réinitialiser


l’enveloppe.
Source
Sert à sélectionner la source de la vue du A-scan.

Description du menu 231


Normal :A-scan de la loi focale courante en mode PA. En mode UT, tous les
A-scans lorsque la fréquence de récurrence est basse et un échantillon de
A-scans lorsque la fréquence de récurrence est élevée.
Plus haute (%): A-scan de la loi focale en fonction du signal le plus élevé dans la
porte A (mode PA seulement).
La plus mince: A-scan de la loi focale en fonction de l’épaisseur la plus mince
(mode PA seulement).
Toutes les lois: A-scan produit à partir des valeurs les plus élevées dans toutes les
lois focales (mode PA seulement).
A% Max : Avec les valeurs de fréquence de récurrence élevées, affiche le A-scan à
partir du signal d’amplitude de crête dans la porte A des A-scans sautés
(mode UT seulement).
Épaisseur min. : Avec les valeurs de fréquence de récurrence élevées, affiche le
A-scan à partir de l’épaisseur minimale des A-scans non affichés (mode UT
seulement).
Épaisseur max. : Avec les valeurs de fréquence de récurrence élevées, affiche le
A-scan à partir de l’épaisseur maximale des A-scans non affichés (mode UT
seulement).
Apparence
Sert à sélectionner l’apparence de la représentation graphique à l’écran.
Vide : La zone couverte par le signal est vide.
Rempli : La zone couverte par le signal est remplie.
Vide 2 coul. : Le paramètre Vide et tout signal de A-scan qui croise la porte A
s’affichent en rouge.
Rempli 2 coul. : Le paramètre Rempli et tout signal de A-scan qui croise la
porte A s’affichent comme une zone remplie en rouge.
Superpos.
Ce bouton sert à afficher une courbe statique.
Crête : Conserve la vue de A-scan contenant le signal de la plus haute amplitude
qui croise la porte A.
Référence : Affiche la courbe de référence. Pour régler une courbe de référence,
voir la procédure à la section 5.1.4 à la page 95.

232 Chapitre 7
B-scan
Compression
Ce paramètre n’est disponible que pour une inspection synchronisée sur un
codeur. Il sert à compresser visuellement le B-scan.
Par exemple, si un balayage à une ligne a une résolution de 1 mm et une
compression de 5, une ligne s’affichera à tous les 5-mm dans le B scan avec
l’amplitude maximale dans la porte A.
Optimum
Augmente la fréquence de rafraîchissement d’écran du B-scan en compressant les
données.

C-scan
Ratio 1:1
Lorsqu’elle est activée, cette fonction logicielle corrige la vue du C-scan de façon à
compenser la distorsion d’écran de l’OmniScan® pour représenter la pièce en
s’approchant le plus possible de ses dimensions réelles.
Cette fonction n’est disponible que pour l’inspection synchronisée sur deux axes
(Balayage > Inspection > Type = Bal. l. par l.) et uniquement pour l’affichage du
C-scan seul (Affichage > Sélection > Affichage > C).

S-scan (mode PA seulement)


Interpolation
Change l’état de la fonction d’interpolation de la courbe dans le S-scan.

FFT
Couleur
Sert à sélectionner la couleur de la courbe FFT (transformée de Fourier rapide).

Repr. temp.
Orientation
Sert à sélectionner l’orientation de la représentation temporelle (Verticale ou
Horizontale).

Description du menu 233


7.6 Menu Trad./Pièce

Le menu Trad./Pièce contient les paramètres du traducteur, du sabot et de la pièce à


inspecter.

7.6.1 Sélection
Le sous-menu Sélection contient les descriptions des traducteurs et des sabots utilisés
lors d’un contrôle.

7.6.1.1 Boutons de paramètres


Groupe
Sert à sélectionner un groupe (1 à 8), à ajouter un groupe (Ajouter) ou à
supprimer le dernier groupe dans la liste (Supprimer).
Un groupe équivaut à un canal dans un balayage. Le nombre de groupes se limite
au nombre de canaux physiques disponibles dans l’OmniScan® (soit P1, P2, et
ainsi de suite).
Le groupe que vous sélectionnez dans Trad./Pièce > Sélectionner > Groupe, est
celui qui s’affiche dans la vue de données lorsque vous choisissez Affichage >
Sélection > Groupe = Courant.
Il existe deux possibilités d’affichage : Vous pouvez afficher un seul groupe, soit
celui sélectionné dans Trad./Pièce > Sélection > Groupe, ou tous les groupes que
vous avez créés. Le choix d’affichage se fait dans Affichage > Sélection >
Groupe = Courant ou Tous.
Lorsque tous les groupes sont affichés, le nombre de groupes est indiqué dans le
coin supérieur droit de la vue du A-scan (si vous avez sélectionné Affichage >
Superpos. > Superpos. = Activé). Lorsque de multiples vues de A-scan sont
affichées, le numéro du groupe sélectionné est affiché dans un rectangle et les
vues des groupes non sélectionnés sont grisées.
Dans les vues autres que celle du A-scan seul, la barre de titre dans la vue du
groupe sélectionné est en surbrillance et la vue des groupes non sélectionnés est
grisée.

234 Chapitre 7
IMPORTANT
Les paramètres d’ultrasons que vous avez définis ne s’appliquent qu’au groupe
sélectionné (gain, porte, angle du faisceau, etc.). Chaque groupe doit donc être
défini séparément. Certains paramètres s’appliquent à plus d’un groupe à la fois,
si vous avez défini un lien de paramètres pour les groupes. Voir la section 4.2.6.3
à la page 53 du Manuel de l’utilisateur OmniScan® MXU.

Vous pouvez également passer d’un groupe à l’autre en appuyant sur la touche de

fonction (Sélecteur de groupe) et en la gardant enfoncée durant une


seconde. Lorsque vous relâchez la touche, le groupe suivant est sélectionné.
Lien groupe (mode UT seulement)
Ajoute ou supprime des liens de groupes. Pour plus de détails, voir la section
4.2.6.3 à la page 53.
Mode gr. (mode PA seulement)
Sert à sélectionner le mode d’ultrasons conventionnels UT (ultrasons
conventionnels) ou le mode d’ultrasons multiéléments PA. Lorsque vous
sélectionnez le mode d’ultrasons conventionnels UT (par exemple, pour
configurer un groupe de type UT en TOFD), vous devez connecter votre
traducteur de type UT à un traducteur de type PA.
Sélect.
Offre deux choix : sélectionner ou définir les traducteurs et les sabots. Les trois
boutons de paramètres à droite changent suivant la sélection que vous faites.
Sélect. Tx/Rx :
Sert à sélectionner le traducteur ou le sabot.
Traducteur : Sert à choisir un traducteur dans une liste de traducteurs
préréglés.
Sabot : Sert à choisir un sabot dans une liste de sabots préréglés.
Définir :
Sert à définir un nouveau traducteur ou un nouveau sabot.

Description du menu 235


Définir trad. : Ouvre le gestionnaire de définition du traducteur, ce qui vous
permet de définir un nouveau traducteur (voir la section 7.6.1.2 à la page 236).
Définir sabot : Ouvre le gestionnaire de définition du sabot, ce qui vous
permet de définir un nouveau sabot (voir la section 7.6.1.3 à la page 237).
Autodétection (mode PA seulement)
Lorsque le paramètre Activé est sélectionné, si le traducteur multiélément est
équipé d’une puce d’autodétection, l’OmniScan® le sélectionne automatiquement.
Cette fonction doit être désactivée pour pouvoir configurer manuellement un
traducteur.

7.6.1.2 Gestionnaire de définition du traducteur


Le gestionnaire de définition du traducteur permet de définir les paramètres d’un
traducteur personnalisé.

Fermer
Sert à fermer le gestionnaire de définition du traducteur et à retourner aux vues
de données sans sélectionner le traducteur.
Parcourir
Sert à voir les paramètres des définitions de traducteur disponibles.
Nouveau
Crée un nouveau modèle de traducteur.
Numéro de série: Sert à entrer le numéro de série du nouveau traducteur.
Modèle : Sert à sélectionner un modèle de traducteur sur lequel sera basée la
définition de votre traducteur.
Modifier
Sert à modifier les paramètres du traducteur sélectionné.
Fréq. (MHz) : Sert à régler la fréquence du traducteur.
Taille élément: Sert à préciser la taille des éléments du traducteur.
Point de réf. : Sert à régler la distance des points de référence (mode PA
seulement).
Traducteur : Sert à sélectionner le type de votre nouveau traducteur (mode PA
seulement).

236 Chapitre 7
Qté d’élém. : Sert à préciser le nombre d’éléments du traducteur (mode PA
seulement).
Pas : Sert à régler le pas du traducteur, soit la distance entre les éléments du
traducteur (distance de centre en centre) [mode PA seulement].
Gestion
Gère les fichiers de définition du traducteur sur votre carte de mémoire.
Changer no série : Change le numéro de série d’un traducteur.
Supprimer : Supprime le traducteur sélectionné.
Copier : Copie la définition de traducteur sélectionnée.
Import./Export. : Démarre le gestionnaire d’importation et d’exportation.
Aperçu : Affiche les paramètres du traducteur tels qu’ils apparaissent dans le
rapport.
Enregistrer
Enregistre les informations sélectionnées pour définir votre traducteur.
Sélect. et fermer
Sert à sélectionner le traducteur et à fermer le Gestionnaire de définition du
traducteur.

Pour démarrer le Gestionnaire de définition du traducteur

1 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélection > Sélect. = Définir.


2 Sélectionnez Trad./Pièce > Sélectionner > Sélectionner = Définir trad..

7.6.1.3 Gestionnaire de définition du sabot


Le gestionnaire de définition du sabot sert à définir les paramètres d’un sabot courant.

Fermer
Sert à fermer le gestionnaire de définition du sabot et à retourner aux vues de
données sans sélectionner un sabot.
Parcourir
Sert à voir les paramètres de définition du sabot disponibles.
Nouveau
Crée un nouveau modèle de sabot.

Description du menu 237


Numéro de série: Sert à entrer le numéro de série du nouveau sabot..
Modèle : Sert à sélectionner le numéro de modèle du nouveau sabot.
Modifier
Sert à modifier les paramètres associés au sabot sélectionné.
Angle : Sert à préciser l’angle du rayon ultrasonore dans le sabot. Ce paramètre
est habituellement inscrit sur le sabot, mais s’il ne l’est pas, utilisez la Loi de Snell
pour effectuer le calcul :

sin θ sin θ
------------1- = ------------2-
V1 V2

Délai trad. : Sert à préciser le délai dans le sabot (mode UT seulement).


Type d’onde : Sert à sélectionner le type d’onde (OL ou OT ) dans le sabot (mode
UT seulement).
Point de réf. : Sert à définir le point de référence de l’ensemble traducteur-sabot,
soit la distance entre le devant du sabot et le point de sortie du faisceau (voir la
Figure 7-37 à la page 239). Le point de sortie du faisceau est habituellement
indiqué par une ligne sur le sabot.
Cette valeur est négative car l’OmniScan®, par défaut, règle le point de
référence-0 sur le point de sortie du faisceau. Pour régler le point de référence-0
sur le bord avant du sabot, vous devez mesurer la distance entre le bord avant du
sabot et le point de sortie du faisceau, et puis soustraire cette mesure de la valeur
de -référence0 par défaut (mode UT seulement).

238 Chapitre 7
2 cm

Figure 7-37 Mesure du point de référence du traducteur (mode UT seulement).

Orientation : Sert à régler l’orientation du sabot (Normale ou Inverse) [mode PA


seulement].
Vitesse : Sert à régler la vitesse de propagation des ondes ultrasonores dans le
matériau du sabot (mode PA seulement).
Décal. prim. : Sert à régler le décalage du sabot suivant l’axe primaire (mode PA
seulement).
Décal. sec. : Sert à régler le décalage du sabot suivant l’axe secondaire (mode PA
seulement).
Hauteur : Sert à régler la hauteur du sabot (mode PA seulement).
Gestion
Gère les fichiers de définition du sabot sur votre carte de mémoire.
Changer no série: Change le numéro de série d’un sabot.
Supprimer : Supprime la définition du sabot sélectionnée.
Copier : Copie la configuration de sabot choisie.
Import./Export. : Démarre le gestionnaire d’importation et d’exportation.
Aperçu : Affiche les paramètres du sabot tels qu’ils apparaissent dans le rapport.

Description du menu 239


Enregistrer
Enregistre l’information sélectionnée pour définir votre sabot.
Sélect. et fermer
Sert à sélectionner le sabot et à fermer le gestionnaire de définition du sabot.

7.6.2 Position
Le sous-menu Position contient l’emplacement physique du sabot, nécessaire pour
atteindre la position 0,0 sur la pièce à inspecter.

Décal. balay.
Sert à régler la différence entre la position zéro marqué sur la pièce à contrôler et
la position de départ réelle du centre du traducteur sur l’axe de balayage.
Décal. index
Sert à régler la différence entre la position zéro marqué sur la pièce à contrôler et
la position du bord avant du traducteur sur l’axe d’index.
La Figure 7-38 à la page 240 montre un exemple de mesures de décalage.

Axe d’index +
Ligne centrale de la soudure
Axe de balayage

270°
Axe d’index +
90°
180°
Décalage
de l’index

Décalage du
Axe de balayage
balayage

– – 0, 0 +
Axe d’index

Figure 7-38 Décalages du balayage et de l’index

240 Chapitre 7
Type balay. (TOFD)
Sert à sélectionner l’orientation (Parallèle ou Non parallèle) du faisceau
ultrasonore sur l’axe de balayage (voir la Figure 7-39 à la page 241). Disponible
uniquement lorsque l’option de TOFD est activée.

Direction du
balayage 180°

Direction du
faisceau
du faisceau
Sép. centre

Direction
90° 270°
Direction du Direction du
faisceau faisceau

Perpendiculaire Parallèle

Figure 7-39 Balayages parallèle et perpendiculaire

Sép. centre traducteur (TOFD)


Sert à définir la valeur de la séparation centrale des traducteurs, c’est-à-dire la
distance entre les deux traducteurs (voir la Figure 7-39 à la page 241). Disponible
uniquement lorsque l’option de TOFD est activée.
Bigle
Orientation du faisceau ultrasonore sur l’axe de balayage.

7.6.3 Caractériser
Le sous-menu Caractériser contient la caractérisation du traducteur. La
caractérisation est stockée dans la configuration et utilisée dans les rapports.

Description du menu 241


FFT
Affiche la courbe FFT (transformée de Fourier rapide).
Gain ou Gain-r
Sert à modifier la valeur du gain. Gain-r indique que le paramètre de gain de
référence est activé (Réglages UT > Avancé > Réf. db = Activé).
Départ
Sert à définir la position de départ de la porte A.
Largeur
Sert à définir la largeur de la porte A.
Procédure
Ajoute un nom de procédure qui s’enregistre avec les données de caractérisation
de votre traducteur.
Nom du bloc
Ajoute un nom de procédure qui s’enregistre avec les données de caractérisation
de votre traducteur.

7.6.4 Pièces
Le sous-menu Pièces contient les informations sur la pièce à contrôler.

Forme
Sert à spécifier la forme de la pièce à contrôler.
Plaque : surface plane
DE : diamètre externe d’un tube
DI : diamètre interne d’un tube
Épaisseur
Sert à préciser l’épaisseur de la pièce Des lignes pointillées apparaissent dans
l’affichage de données à des intervalles qui correspondent à la valeur.
Diamètre
Sert à préciser le diamètre d’un tube. Ce paramètre est disponible uniquement
lorsque le paramètre Forme est réglé à DE ou à DI.

242 Chapitre 7
Matériau
Sert à sélectionner le matériau de la pièce afin de régler la vitesse de propagation
du son dans le matériau.

7.7 Menu Loi focale (mode PA seulement)

Le menu Loi focale sert à de gérer les paramètres de programmation d’un traducteur.

7.7.1 Configuration
Le sous-menu Configuration sert à gérer les paramètres relatifs aux types de
balayages pouvant être effectués avec le traducteur.

Config. loi.
Sert à préciser le type de balayage du groupe du traducteur sélectionné.
Sectorielle : Produit un balayage à angles multiples (voir la Figure 7-40 à la
page 243).

Figure 7-40 Balayage sectoriel

Linéaire : Produit un balayage linéaire dans un angle pouvant être configuré (voir
la Figure 7-41 à la page 244). Vous pouvez utiliser ce mode avec un angle de zéro
degré si vous ne désirez pas faire des balayages superposés.
Linéaire à 0° : Produit un balayage linéaire de zéro degré avec correction
volumétrique (voir la Figure 7-41 à la page 244). Ce mode sert à effectuer des
balayages superposés.

Description du menu 243


Figure 7-41 Balayage linéaire à angle (à gauche) et balayage linéaire à zéro degré (à
droite)

Personnalisé : Supporte les fichiers importés de format .law.


Connexion É
Sert à entrer le numéro du premier élément du traducteur émetteur lorsque vous
utilisez une configuration multigroupe ou lorsque la fonction de sélection
automatique du traducteur est désactivée (dans Trad./Pièce > Sélection >
Autodétection = Désactivée).
Par exemple, lorsque vous utilisez le connecteur-adaptateur OMNI-A-AP05, vous
être en mesure de connecter deux traducteurs multiéléments. Le premier
connecteur est utilisé pour les éléments 1 à 64 et l’autre connecteur est utilisé pour
les éléments 65 à 128. Lorsque vous entrez la valeur 1 ou 65 au bouton
Connexion P, vous indiquez à l’OmniScan® lequel des deux connecteurs est
utilisé.
Connexion R
Ce paramètre est disponible uniquement lorsque les modules d’acquisition de
type É-R sont utilisés (inspections de type émission-réception). C’est dans ce sous-
menu que vous entrez le numéro du premier élément du traducteur récepteur.
Si vous n’entrez pas de valeur, l’OmniScan lui en assigne une par défaut, qu’il
choisit dans la liste de paramètres au bouton Connexion P.

7.7.2 Ouverture
Le sous-menu Ouverture sert à sélectionner l’élément utilisé pour générer chaque
faisceau (loi focale).

Qté d’éléments
Sert à régler le nombre d’éléments dans l’ouverture.

244 Chapitre 7
Premier élém.
Sert à préciser le premier élément dans l’ouverture.
Dernier élém.
Sert à préciser le dernier élément dans l’ouverture lorsque le balayage Linéaire est
sélectionné.
Pas des élém.
Sert à régler le pas de l’élément dans l’ouverture lorsque le balayage Linéaire est
sélectionné.
Type d’onde
Sert à sélectionner le type d’onde (onde longitudinale [OL] ou onde transversale
[OT]) selon le matériau choisi.

7.7.3 Faisceau
Le sous-menu Faisceau sert à de gérer la configuration des faisceaux (angle et points
de focalisation).

Note : Les menus sont modifiables ou non modifiables suivant le type de


balayage que vous avez sélectionné.

Angle min.
Sert à régler l’angle minimal du faisceau.
Angle max.
Sert à régler l’angle maximal du faisceau.
Pas de l’angle
Sert à régler le pas entre chaque angle.
Prof. focale
Sert à régler la profondeur focale de la pièce à contrôler.

Description du menu 245


7.7.4 Lois
Le sous-menu Lois sert à gérer les paramètres de lois focales.

Autoprogramme
Lorsqu’elle est activée, cette fonction reprogramme automatiquement les lois
focales lorsqu’un paramètre dans les configurations des faisceaux change.
Charg. fich. loi
Sert à charger un fichier de loi créé précédemment. Pour utiliser ce paramètre,
réglez le paramètre Autoprogramme à Désactivé.
Enreg. fich. loi
Sert à enregistrer le fichier de loi en cours.

7.8 Menu Balayage

Le menu Balayage contient les paramètres de la séquence d’inspection par balayage


(codeurs, type de contrôle, stockage des données et zone de la pièce à contrôler).

7.8.1 Codeur
Le sous-menu Codeur sert à gérer la configuration des codeurs.

Codeur
Sert à sélectionner le codeur que vous désirez configurer.
Polarité
Sert à inverser le compteur du codeur lorsque le balayage du traducteur ne peut
pas être fait dans la bonne direction.
Type
Sert à préciser le type du codeur sélectionné. Il existe deux types de sorties de
codeurs, qui peuvent être configurées séparément. Chaque codeur a deux canaux,
A et B, qui permettent un codage à émission-réception séparées pour lire la
résolution en quadrature.
Horloge/Dir : Choisissez cette option lorsque vous utilisez un contrôleur pour
lequel il est spécifié que la position du signal d’entrée est de type direction

246 Chapitre 7
d’horloge (impulsion de 5 V pour la position de vitesse et signal de 5 V pour la
direction).
Quad : Sélectionnez cette option lorsque le codeur branché (sortie TTL 5V) est du
type codeur à sortie d’émission-réception séparées. Ses canaux se nomment
généralement A et B. Lorsque le codeur tourne dans le sens horaire (de gauche à
droite, tel que montré dans la Figure 7-42 à la page 247), le canal B suit le canal A
avec un délai de 90-degrés. Lorsque le codeur tourne dans le sens antihoraire, le
canal A suit le canal B avec un délai de 90-degrés. De cette façon, vous pouvez
préciser si la rotation doit se faire dans le sens horaire ou dans le sens antihoraire.
Le décodeur compte un pas chaque fois qu’il détecte un bord montant ou un bord
descendant dans le canal A ou B. Par exemple, si la résolution réelle du codeur
est de 1000 pas par révolution, la résolution finale de la lecture en quadrature sera
de 4000 pas par révolution.

Canal A
Canal B

Lecture en
quadrature
Lecture normale

Figure 7-42 Lecture en quadrature et lecture normale de la résolution

Haut : Le décodeur ne lit que le canal A et incrémente le compteur même si le


codeur est réglé dans le sens antihoraire. La résolution finale est la résolution
réelle du codeur.
Bas : Le décodeur ne lit que le canal A et décrémente le compteur même si le
codeur est réglé dans le sens horaire. La résolution finale est la résolution réelle
du codeur.
Horloge/Dir Haut : Le décodeur ne lit que le canal A et incrémente le compteur.
Lorsque le signal dans le canal_B (direction) est haut, l’acquisition s’arrête pour
éviter que les données soient écrasées lorsque vous déplacez le traducteur vers
l’arrière et que le compteur décrémente.
Horloge/Dir Bas : Le décodeur ne lit que le canal A et décrémente le compteur.
Lorsque le signal dans le canal_B (Dir) est haut, l’acquisition s’arrête pour éviter

Description du menu 247


que les données soient écrasées lorsque vous déplacez le traducteur vers l’arrière
et que le compteur décrémente.
Quad Haut : Le décodeur lit le canal A et le canal B en mode quadrature (4 fois la
résolution du codeur) et incrémente le compteur lorsque le codeur tourne dans le
sens horaire. Lorsque le codeur tourne dans le sens antihoraire, l’acquisition
s’arrête pour éviter que les données soient écrasées et que le compteur
décrémente.
Quad Bas : Le décodeur lit le canal A et le canal B en mode quadrature (4 fois la
résolution du codeur) et décrémente le compteur lorsque le codeur tourne dans le
sens antihoraire. Lorsque le codeur tourne dans le sens horaire, l’acquisition
s’arrête pour éviter que les données soient écrasées et que le compteur
s’incrémente.
Clicker : Sert lorsque vous branchez un codeur sur le Codeur 1 et une unité
d’indexation d’Olympus NDT (Clicker) sur le Codeur 2. Lorsque le codeur a
mesuré la position sur l’axe de balayage, vous appuyez sur le bouton de l’unité
d’indexation pour incrémenter la position sur l’axe d’index, après avoir déplacé
manuellement le traducteur d’un pas sur cet axe. Cette procédure est souvent
utilisée lors de balayage manuel ligne par ligne.
Résolution
Sert à régler le nombre de pas par unité de mesure pour le codeur sélectionné.
Origine
Sert à régler la valeur prédéfinie du codeur, telle que sélectionnée au bouton de
commande Préréglage.
Préréglage
Sert à prérégler le codeur sélectionné sur l’origine.

7.8.2 Inspection
Le sous-menu Inspection contient les configurations des différents types de
balayages.

Type
Sert à sélectionner le type d’inspection voulue.
Bal. une ligne : balayage à une ligne avec un codeur sur l’axe de balayage.

248 Chapitre 7
Bal. ligne par ligne : balayage multiligne avec deux codeurs, dont un codeur sur
l’axe de balayage et un codeur sur l’axe d’index. Le paramètre Index est réglé
comme l’opposé du paramètre Balayage, lorsque que cela s’applique.
Bal. hélicoïdal : Le codeur sur l’axe de balayage commande le mouvement de
rotation continue autour du cylindre et le codeur sur l’axe d’index commande le
mouvement continu le long du cylindre (voir la Figure 7-43 à la page 249).

Axe d’index

Axe de balayage

Figure 7-43 Balayage hélicoïdal de surface sur un cylindre

Balayage
Sert à préciser la source de positionnement des données sur l’axe de balayage.
Temps : Acquisition de données par intervalles précis.
Codeur 1 : Acquisition de données par intervalles précis en se basant sur une
seule position du codeur.
Codeur 2 : Acquisition de données par intervalles précis en se basant sur deux
positions du codeur.
Index
Sert à préciser la source du positionnement des données sur l’axe d’index. Les
choix disponibles sont les suivantes :
Auto : L’axe d’index s’incrémente automatiquement en fonction de la position de
l’axe de balayage. Ce choix n’est disponible qu’avec l’option Balayage hélicoïdal.
Codeur 1 : Acquisition de données par intervalles précis en se basant sur une
seule position du codeur.
Codeur 2 : Acquisition de données par intervalles précis en se basant sur deux
positions du codeur.

Description du menu 249


Top tour : L’axe de balayage fait une rotation en continue et l’axe d’index
s’incrémente uniquement lorsque qu’un signal parvient d’un codeur externe de
type top tour. Ce choix n’est disponible qu’avec l’option Balayage hélicoïdal.
Vitesse balay. (mm/s ou po/s)
Sert à régler la vitesse de balayage maximale en millimètres par seconde ou en
pouces par seconde. Ce paramètre permet d’ajuster automatiquement la
fréquence de récurrence.
Vit. max. bal. (rpm)
Ce paramètre est disponible uniquement avec l’option Bal. hélicoïdal. Sert à
régler la vitesse de balayage maximale exprimée en rotation par minute (rpm). Ce
paramètre sert à ajuster automatiquement la vitesse de balayage (mm/s ou po/s).
Il sert également à ajuster la fréquence de récurrence.
Vit. max. bal. (mm/s ou po/s)
Ce paramètre est disponible lorsque vous utilisez des codeurs du type Bal. une
ligne et Bal. ligne par ligne. Servez-vous de ce paramètre pour régler la vitesse
maximale du codeur, exprimée en mm/s. La précision des codeurs étant
restreinte, réglez la valeur un peu au-dessus de la vitesse maximale du codeur
pour éviter les problèmes.
Vit. max index
Ce paramètre en lecture seule affiche la vitesse mesurée sur l’axe d’index et n’est
disponible qu’avec l’option Bal. hélicoïdal.

7.8.3 Zone
Le sous-menu Zone contient les paramètres de la zone à balayer. La zone est la même
pour tous les groupes.

Départ bal.
Sert à préciser l’emplacement du départ de l’axe de balayage. Ce paramètre n’est
pas disponible avec les inspections de type hélicoïdal.
Fin balay.
Permet de régler l’étendue de l’axe de balayage. Ce paramètre n’est pas disponible
avec les inspections de type hélicoïdal.
Résolut. balay.
Sert à régler le pas d’acquisition des points sur l’axe de balayage.

250 Chapitre 7
Départ index
Sert à définir l’emplacement de départ de l’axe d’index
Fin index
Sert à régler la longueur de l’axe d’index.
Résolut. index
Sert à déterminer la résolution de l’index Disponible pour les balayages sectoriels
et linéaires à 0° seulement.
Tolérance codeur
Sert à déterminer la zone de superposition du codeur d’index sur l’axe d’index.
Les données acquises dans cette zone sont transférées au pas d’index suivant pour
les conserver. Ce paramètre n’est disponible qu’avec les balayages de type linéaire
seulement.

7.8.4 Départ
Le sous-menu Départ sert à gérer les divers paramètres qui doivent être reconfigurés
avant le balayage.

Mode départ
Sert à préciser l’action à appliquer lorsque l’acquisition démarre (avec la touche

ou avec le bouton de paramètre Départ).


Réinit. tout : Sert à réinitialiser tous les paramètres (réinitialise les deux codeurs à
leur valeur d’origine et supprime toutes les données).
Réinit. codeur : Sert à réinitialiser les deux codeurs à leurs valeurs d’Origine.
Réinit. données: Sert à supprimer les données.
Pause
Lorsque ce paramètre est activé, le système arrête l’acquisition pour passer en
mode d’analyse.
Départ
Permet d’appliquer l’action précisée au bouton de paramètre Mode départ.

Description du menu 251


7.8.5 Données
Ces paramètres de stockage des données ne s’appliquent qu’aux acquisitions
synchronisées sur un codeur. Les données sont stockées en fonction du paramètre
sélectionné dans la liste Stockage. Vous pouvez préciser le nombre de points
d’acquisition à enregistrer dans le sous-menu Zone en fonction de la longueur de
balayage, de la résolution de l’inspection et de la capacité de stockage de l
OmniScan®.

Lorsque vous effectuez un nouveau balayage sur une même position (balayage,
index), les données enregistrées sont basées sur la sélection faite dans la liste
Stockage.

Stockage
Dernier : Enregistre la dernière donnée.
A% : Enregistre les données des signaux détectés dans la porte A, à l’amplitude la
plus haute.
Épaisseur max. : Sert à enregistrer les données suivant le calcul de l’épaisseur
maximale.*
Épaisseur min. : Sert à enregistrer les données en se basant sur le calcul de
l’épaisseur minimale.*
*Le calcul de l’épaisseur est fait suivant la valeur précisée dans Mesures >
Épaisseur > Source.
Données d’inspect. Données
Sert à préciser le type de données à enregistrer lorsque vous choisissez Fichier >
Fichier > Mode d’enr. = Données d’inspection.
Tous les A et C-scans: Enregistre le signal dans le A-scan complet et les données
du C-scan.
Tous les C-scans : Enregistre seulement les données du C-scan (amplitude et
position simultanément).

7.9 Menu Fichier

Le menu Fichier contient les paramètres des fichiers de données, des rapports, des
configurations, du formatage et d’autres paramètres de ce type.

252 Chapitre 7
7.9.1 Fichier
Le sous-menu Fichier contient les paramètres de stockage des données, des
configurations et de gestion des fichiers.

Stockage
Affiche la liste des supports de destination sur lesquels les données peuvent être
stockées.
Carte mémoire : Sert à stocker les données, les configurations et les rapports sur
le support de stockage.
Mém. interne : Sert à stocker les configurations, les traducteurs et les sabots dans
la mémoire permanente interne de l’OmniScan®. Veuillez noter que l’espace
disponible dans la mémoire interne est très limité; utilisez cet espace avec
prudence.
Réseau : Sert à enregistrer les données, les configurations et les rapports sur un
réseau. L’OmniScan® doit être connecté à un réseau pour que ce paramètre
fonctionne.
Pour plus de détails sur la connexion de l’OmniScan® à un réseau, voir les
sections suivantes :
• 6.7 à la page 138
• 6.8 à la page 150
• 6.9 à la page 162
Stockage USB : Sert à stocker des données sur un support USB qui, dans le
système de fichiers, est nommé \Hard Disk (disque dur).
Stockage des données 2 : Sert à stocker des données sur un second support USB
qui, dans le système de fichiers, est nommé \Hard Disk2 (disque dur 2).
Ouvrir
Sert à ouvrir un navigateur de fichier contenant la liste des fichiers disponibles,
classés selon les paramètres suivants :
Fichier
Configuration : Contient la liste des fichiers de configuration situés dans le
dossier \User\Setup (utilisateur, dossier des configurations).
Données : Contient la liste des fichiers de données situés dans le dossier
\User\Data (utilisateur, données).

Description du menu 253


Rapport : Contient la liste des fichiers de rapportes situés dans le dossier
\User\Report (utilisateur, rapport).
Image: Contient la liste des fichiers de copies d’écran en format .jpg situés
dans le dossier \User\Screen (utilisateur, écran).
Fichiers listés
Sert à passer de la liste de fichiers Utilisateur créés par les utilisateurs à la
liste de fichiers Échantillon qui sont fournis sur le support de distribution.

IMPORTANT
Ces dossiers ne peuvent pas être modifiés. Un fichier ne peut être ouvert que
dans un dossier contenant des fichiers du même type.

Enr. conf. sous


Sert à enregistrer la configuration courante sous un nom différent ou à un endroit
différent.
Enregistrer: Sert à enregistrer la configuration.
Nom fichier: Sert à entrer un nom pour le fichier.
Verr. config. : Lorsqu’il est activé, ce paramètre verrouille la configuration. Le
message Cette configuration est verrouillée s’affiche en rouge dans le haut du
volet droit.

IMPORTANT
Lorsqu’une configuration est verrouillée, l’opérateur ne peut utiliser que les
fonctions programmées dans le menu Utilisateur.

Enr. données
Sert à enregistrer les données courantes en fonction du mode d’enregistrement
sélectionné et du nom de fichier.

254 Chapitre 7
Mode d’enr.
Sert à préciser le type de données qui s’enregistre lorsque vous sélectionnez
Enregistrer données.
Données d’insp. : Sert à enregistrer les données d’inspection Sélectionnez les
données du type données d’inspection dans Balayage > Données > Inspect. Liste
de données.
Table d’indic. : Sert à ajouter une entrée dans la table d’indications.
Écran : Sert à enregistrer une image de l’écran dans un fichier de format .jpg.
Rapport : Enregistre le rapport dans un fichier.
Nom de fichier
Sert à modifier le nom de fichier courant. Les variables suivantes peuvent être
utilisées :
# : numéro (données### devient données001, données002 et ainsi de suite)
%D : date (format aaaa-mm-jj)
%T : heure (format h.mm.ss)
Exemple : Rapport###_%D_%T devient Rapport001_2005-09-16_5.33.00

7.9.2 Rapport
Le sous-menu Rapport contient les paramètres relatifs à l’impression des données à
partir de l OmniScan®. Les rapports sont générés en format HTML et peuvent être
imprimés directement à partir de l’OmniScan ou être visualisés avec un navigateur
Web sur un ordinateur.

Modèle
Sert à sélectionner un modèle de rapport. Vous pouvez créer deux types de
rapports. Les types de rapport sont indiqués entre parenthèses près du nom du
rapport dans la liste Fichier > Rapport > Modèle. La liste qui suit donne une
description des deux types de rapports.
Rapport standard
Il s’agit du modèle de rapport fourni avec l’OmniScan. Les fichiers de
rapports sont situés dans le dossier
\App\MXU\Template\Report\Complete. Pour utiliser le modèle de rapport
standard, sélectionnez le type Complete (Standard) (rapport complet
standard) dans la liste Template (modèle).

Description du menu 255


ATTENTION
Ne modifiez ou ne remplacez aucun fichier dans le dossier Complete situé dans
\App\MXU\Template\Report. Il s’agit des fichiers originaux utilisés pour créer
le rapport par défaut. Si vous les remplacez ou les modifiez, les fichiers originaux
ne seront plus disponibles pour créer des modèles personnalisés.

Rapport personnalisé
Il s’agit d’un modèle que vous créez à partir de fichiers personnalisés. Ces
fichiers sont placés dans un dossier que vous créez sur le support de stockage
de votre OmniScan. Voir la section 3.3.4.1 à la page 34 pour plus de détails sur
la procédure de configuration d’un rapport.
Nom de fichier
Sert à définir un modèle de nom de fichier. Cette option permet d’enregistrer un
nom de fichier selon un modèle programmé. Les variables suivantes peuvent être
utilisées :
# : numéro (données### devient données001, données002 et ainsi de suite)
%D : date (format aaaa-mm-jj)
%T : heure (format h.mm.ss)
Exemple : Rapport###_%D_%T devient Rapport001_2005-09-16_5.33.00
Taille pap.
Sert à préciser le format de papier sur lequel vous désirez imprimer votre rapport.
Générer
Affiche un aperçu du rapport et les boutons de paramètres qui suivent :
Imprimer : Imprime le rapport.
Enreg. et fermer: Enregistre le rapport et ferme la fenêtre.
Fermer: Ferme la fenêtre sans enregistrer le rapport.

7.9.3 Format
Le sous-menu Format sert à activer les sections voulues dans un rapport.

256 Chapitre 7
Champ utilisateur
Lorsqu’il est activé, ce paramètre affiche les champs utilisateur dans le rapport. Il
inclut les informations utilisateur générales dans le rapport. Pour plus de détails
sur les champs utilisateur, voir la section 7.9.4 à la page 257.
Traducteur
Lorsqu’il est activé, ce paramètre ajoute le champ Caractéristiques du traducteur
au rapport. Il inclut les paramètres et les caractéristiques du traducteur dans le
rapport.
Configuration
Lorsqu’il est activé, ce paramètre ajoute les champs de Configuration au rapport.
Il inclut les réglages d’ultrasons, les réglages mécaniques ainsi que les
informations sur les portes et les courbes TCG dans le rapport.
Note
Lorsqu’il est activé, ce paramètre ajoute les champs de Note au rapport. Il inclut
les notes modifiables pouvant être imprimées avec le rapport.
Vue
Sert à préciser le type d’image que vous désirez inclure au rapport.
Table : Imprime la table d’indication dans le rapport. Pour plus de détails sur la
table d’indications, voir la section 5.3.2 à la page 107.
Affichage courant : Ajoute une capture de la vue d’écran courante au rapport.
Désactivé : Aucune image n’est incluse au rapport.

7.9.4 Champ utilisateur


Le sous-menu Champ util. contient des champs utilisateur spécifiques incluant de
l’information personnalisée que vous désirez ajouter à un rapport. Pour inclure ces
champs utilisateur dans un rapport, choisissez Fichier > Format > Champ util. >
Activé.

Sélection
Sert à sélectionner le champ utilisateur (de 1 à 10) à corriger.
Activer
Sert à activer les paramètres du champ utilisateur sélectionné.
Étiquette
Sert à entrer un nouveau nom pour le champ utilisateur sélectionné.

Description du menu 257


Contenu
Change le contenu du champ utilisateur sélectionné.

7.9.5 Notes
Le sous-menu Notes contient les notes et les commentaires.

Modifier notes
Ouvre l’éditeur de texte pour modifier une note jointe à un fichier de données ou
à un fichier de configuration.
Modif. en-tête
Ouvre l’éditeur de texte pour modifier l’entête d’un rapport, d’une configuration
ou d’un fichier de données.

7.10 Menu Préférences

Le menu Préférences contient les divers utilitaires de système.

7.10.1 Préf.
Le sous-menu Préf. contient les préférences générales relatives au fonctionnement de
l’OmniScan®.

Unités
Sert à choisir un système de mesure, soit le système métrique (en millimètres) ou
le système impérial (en pouces).
Luminosité
Sert à régler l’intensité lumineuse de 1 % à 100 %, par incréments de 1 %. Ce
paramètre est réglé par défaut à 25 % pour minimiser la consommation d’énergie
par la batterie. La valeur maximale est de 75 % lorsque l’OmniScan® fonctionne
avec les batteries et de 100 % lorsqu’il est branché sur l’alimentation a.c.
Mot passe adm.
Change le mot de passe administrateur Ce paramètre sert à déverrouiller une
configuration, à accéder au système d’exploitation Microsoft® Windows® CE et à
faire une mise à jour du logiciel OmniScan.

258 Chapitre 7
Apparences
Sert à régler la couleur et le contraste de l’écran de l’OmniScan.
Intérieur : palette de couleurs pour l’affichage à l’intérieur
Extérieur: réglage des couleurs pour usage à l’extérieur

Mode porte (mode PA seulement)


Cette caractéristique avancée sert à définir l’ensemble des portes pour toutes les
lois focales d’un groupe, ou de les définir séparément pour chaque loi focale.
Par groupe : Sert à définir les portes en même temps dans toutes les lois focales
d’un groupe. Action par défaut.
Par contexte : La définition des portes est indépendante dans chacune des lois du
groupe. Cette caractéristique avancée doit être utilisée avec prudence.

7.10.2 Système
Le sous-menu Système permet de personnaliser tous les paramètres du système de
l’OmniScan®. Par exemple, vous pouvez régler la date, l’heure et personnaliser les
boutons du menu Utilisateur.

Réglage heure
Sert à régler l’horloge. Appuyez une fois pour sélectionner les heures, deux fois
pour sélectionner les minutes et trois fois pour sélectionner les secondes.
Réglage date
Sert à régler la date. Appuyez une fois pour sélectionner l’année, deux fois pour
sélectionner le mois et trois fois pour sélectionner le jour.
Sélect. code
Sert à sélectionner une touche de fonction (F2 à F6) ou une entrée numérique
(DIN1 à DIN4) pour lui appliquer une fonction que vous choisissez dans la liste
Appl. touche (près du bouton Sélect. code).
Appl. touche
Sert à préciser une fonction et à l’appliquer à une touche ou à une entrée
numérique que vous choisissez dans la liste Sélect. touche.

Description du menu 259


7.10.3 Service
Le sous-menu Service contient les paramètres de gestion et d’entretien du système.

Info système
Affiche l’information sur le système, comme le numéro de version de l’appareil et
du logiciel ainsi que l’état de la mémoire.
Pour fermer la fenêtre Info système appuyez sur la touche Annulation.
Win CE
Permet d’accéder au système d’exploitation Microsoft® Windows® CE. Un mot de
passe est nécessaire pour poursuivre.
Pour revenir dans l’interface de l’OmniScan®, vous pouvez utiliser la
combinaison de touches ALT+TAB (si un clavier externe est connecté à votre
appareil) ou choisir le bouton OmniScan dans la barre des tâches de Windows.

Note : Vous devez brancher une souris pour pouvoir utiliser l’ensemble
des touches du système d’exploitation Microsoft® Windows® CE.

Gest. fichiers
Ouvre le gestionnaire de fichiers, qui contient les paramètres suivants :
Fermer : Ferme le gestionnaire de fichier et revient aux vues de données.
Fichier : Sert à préciser le type de fichier que vous cherchez. Tous les autres
types de fichiers sont ignorés.
Scan c. mém. : Vérifie l’intégrité et la validité de la partition sur la carte de
mémoire.
Créer dossier: Crée un dossier vide dans le dossier choisi.
Sélectionner : Sert à sélectionner un fichier.
Sélect. tout : Sert à sélectionner tous les fichiers dans le dossier choisi.
Copier : Copie les fichiers sélectionnés dans le dossier qui s’affiche dans le
volet de droite.
Déplacer : Déplace les fichiers sélectionnés dans le dossier du volet droit.

260 Chapitre 7
Supprimer : Supprime le fichier sélectionné.
Renommer : Sert à renommer le fichier sélectionné.
Importer/Exporter
Ouvre une boîte de dialogue contenant une liste d’information que vous pouvez
importer dans la mémoire interne (dossier cible \User dans la mémoire interne) à
partir du dossier source \User sur votre carte de mémoire. Lorsque vous exporter,
les supports de destination s’inversent : la source devient la cible et vice versa.
Démarrage
Sert à choisir le mode de fonctionnement de l’OmniScan® au démarrage.
Automatique : L’OmniScan® démarre l’application qui était utilisée lors de la
dernière fermeture (PA ou UT).
Manuel : Au démarrage de l’OmniScan, vous devez sélectionner l’application que
vous désirez utiliser (multiéléments, ultrasons conventionnels, etc.).

7.10.4 Options
Le sous-menu Options contient les protocoles de pointage du logiciel OmniScan®.

Souris
Afficher les paramètres relatifs à l’utilisation de la souris.
Désactivée : Désactive la souris.
Souris : Active la souris.
Zone comm. : La souris remplace la zone de commande principale, tel que montré
dans la Tableau 11 à la page 261.

Tableau 11 Correspondance des commandes entre la souris et la zone de


commande principale .

Souris Zone de
commande
principale

Roulette de Roulette de
défilement défilement

Description du menu 261


Tableau 11 Correspondance des commandes entre la souris et la zone de
commande principale (suite).

Souris Zone de
commande
principale

Bouton de Touche
gauche Confirmation

Bouton de Touche
droite Annulation

EZView
Sert à activer la fonction EZView. Lorsqu’elle est activée, cette fonction permet
d’afficher les valeurs modifiables en gros caractères.
Code d’option
Sert à visualiser et à modifier le code d’option du module. Pour plus de détails,
voir la section 3.2.5 à la page 27.
Ordin. distant
Permet d’utiliser l’OmniScan à partir d’un ordinateur distant par VNC.

7.10.5 Réseau
Le sous-menu Réseau contient les paramètres de connexion de l’OmniScan® à un
réseau.

DHCP
Lorsqu’il est activé, ce paramètre permet au serveur DHCP de fournir une adresse
IP à l’OmniScan.
Adresse IP
Sert à attribuer manuellement une adresse IP à l’OmniScan.
Filtre acc. loc.
Sert à attribuer manuellement des coordonnées de filtre d’accès local ou de
masque de sous-réseau à l’OmniScan.
Appliquer
Applique les paramètres du sous-menu Réseau.

262 Chapitre 7
Ordin. distant
Sert à donner un nom d’ordinateur de réseau à l’OmniScan.
Connecter
Sert à changer l’état de la connexion entre l’OmniScan et l’ordinateur.

7.11 Menu Utilisateur

Le menu Utilisateur n’est disponible que lorsque vous verrouillez la configuration.


De plus, les autres menus ne sont plus disponibles. Vous devez personnaliser le menu
Utilisateur en appliquant les fonctions de votre choix aux cinq boutons du sous-
menu.

Configuration 6.4 à la page 131.

La liste du sous-menu Utilisateur est configurable par l’utilisateur. Lorsque vous


configurez les boutons du sous-menu, respectez les règles qui suivent :

• Au moins un bouton du sous-menu doit être utilisé. Le premier bouton (F2) du


sous-menu doit contenir un paramètre.
• Commencez par entrer un paramètre à F2, puis à F3, puis à F4, et ainsi de suite. Ne
laissez pas un bouton de sous-menu vide lorsque le suivant est utilisé.
• Lorsque attribué le paramètre Aucun à un bouton, le reste des boutons n’est plus
disponibles.
Lorsqu’une configuration est verrouillée, seul le menu Utilisateur demeure
disponible.

Pour plus de détails, voir la section 6.4 à la page 131.

Les macros qui ont été définies se trouvent à la fin de la liste Appl. touche sous
---Macro---. Ces macros sont accessibles.

Les sous-menus du menu Utilisateur se trouvent dans la liste de paramètres


Préférences > Système > Appl. touche. Une fois appliquées, les fonctions des sous-
menus servent de raccourcis.

7.12 Menu UT <> PA

Le menu UT <> PA permet de basculer entre l’application d’ultrasons multiéléments

Description du menu 263


(PA) et l’application d’ultrasons conventionnels (UT). Lorsque vous choisissez UT ou
PA, vous quittez l’application en cours et démarrez l’autre application.

264 Chapitre 7
Appendice A : Description du module d’acquisition et
procédure de remplacement

Cet appendice présente les caractéristiques générales, les connecteurs ainsi que la
procédure permettant de remplacer et de connecter un module d’acquisition utilisé
avec l’unité OmniScan® MX ainsi que la procédure de nettoyage du filtre du
ventilateur du module

A.1 Caractéristiques techniques générales

Tableau 12 à la page 266 présente les caractéristiques techniques générales qui


s’appliquent à tous les modules d’acquisition.

Description du module d’acquisition et procédure de remplacement 265


Tableau 12 Caractéristiques techniques générales de tous les modules

Modules

OMNI-M-PA1616
OMNI-M-PA16128
OMNI-M-PA16128PR OMNI-M-PA3232
Caractéristiques OMNI-M-PA1616M OMNI-M-PA32128
techniques OMNI-M-PA1664M OMNI-M-PA32128PR

Dimensions hors- 244 mm × 182 mm × 57 mm 250 mm × 190 mm × 57 mm


tout

Poids 1,2 kg

Reconnaissance des Configuration et reconnaissance automatique des


traducteurs traducteurs

Température de 0 °C à 40 °C 0 °C à 35 °C
fonctionnement

Stockage des –20 °C à 70 °C


données

Humidité relative 95 % sans condensation

A.2 Connecteurs

Tous les modules d’acquisition sont équipés d’un connecteur multiélément; certains
modèles sont équipés de deux connecteurs BNC (modules OMNI-M-PA1616, OMNI-
M-PA16128, OMNI-M-PA16128PR, OMNI-M-PA1616M et OMNI-M-PA1664M
seulement).

R1
Connecteur BNC qui permet la réception des signaux ultrasonores avec la
technique d’inspection par échos (également appelée technique émission-
réception).
P1
Connecteur BNC qui permet la transmission des signaux ultrasonores avec la
technique d’inspection à deux traducteurs.

266 Appendice A
MULTIÉLÉMENT
Connecteur utilisé avec les traducteurs multiéléments
Les connecteurs compatibles avec les traducteurs sont montrés dans la Figure A-1 à la
page 267.

Figure A-1 Connecteur BNC (à gauche) et connecteur pour traducteur multiélément


(à droite)

A.3 Procédure de remplacement

Cette section présente la procédure permettant de remplacer un module d’acquisition


et d’y connecter un traducteur multiélément.

ATTENTION

N’enlevez pas un module d’acquisition pendant que l’OmniScan® est sous


tension, puisque cela peut endommager les circuits internes et entraîner la perte
de toutes les données non enregistrées. Assurez-vous de toujours mettre
l’OmniScan hors tension avant d’enlever un module d’acquisition.

Pour remplacer un module d’acquisition

1 Mettez l’OmniScan hors tension.


2 Déconnectez l’adaptateur d’alimentation c.c. s’il est présent.

Description du module d’acquisition et procédure de remplacement 267


3 Tournez l’appareil de sorte que l’arrière de l’appareil soit devant vous.
4 Desserrez les deux vis imperdables, soit à la main, soit à l’aide d’un tournevis à
pointe plate.
Lorsque les vis imperdables sont suffisamment desserrées, deux ressorts les
éjectent automatiquement de leur orifice.

ATTENTION
N’essayez pas d’enlever complètement les vis imperdables, puisqu’elles ne sont
pas conçues pour cela. Si vous essayez de les enlever complètement, vous risquez
d’endommager le matériel.

5 Actionnez les deux leviers du module (les leviers en plastique situés du côté
opposé des vis imperdables),
6 Enlevez le module.
7 Alignez le connecteur du nouveau module sur le connecteur de l’OmniScan, et
puis appuyez doucement vers le bas.
8 Fixez le nouveau module en refermant les leviers.
9 Serrez les deux vis imperdables, soit à la main, soit à l’aide d’un tournevis à
pointe plate.
10 Connectez l’adaptateur d’alimentation c.c., si nécessaire.
11 Connectez le traducteur multiélément comme suit :
a) Alignez le connecteur multiélément dans le connecteur du module
multiélément à l’aide des broches de guidage (voir Figure A-2 à la page 269).

268 Appendice A
Figure A-2 Broches de guidage du connecteur de traducteur multiélément

b) Appuyez doucement vers le bas pour insérer complètemet le connecteur de


traducteur dans le connecteur du module multiélément.
c) Serrez les vis de fixation situées de chaque côté du connecteur de traducteur.

Description du module d’acquisition et procédure de remplacement 269


A.4 Procédure de nettoyage des filtres du ventilateur

Cette section présente la procédure de nettoyage des filtres de ventilateur des


modèles OMNI-M-PA3232, OMNI-M-PA32128 et OMNI-M-PA32128PR.

Pour nettoyer le filtre du ventilateur

1 Enlevez la vis qui fixe la grille au module (voir Figure A-3 à la page 270).

Figure A-3 Grille et filtre des modèles OMNI-M-PA32xx

2 Enlevez le filtre.
3 Nettoyez le filtre avec de l’eau et du savon.
4 Rincez le filtre abondamment à l’eau claire et laissez-le sécher.
5 Réinstallez le filtre dans l’ouverture du ventilateur.
6 Réinstallez la grille et fixez-la avec la vis.

270 Appendice A
Appendice B : Caractéristiques techniques du module
OMNI-M-PA1616

Cet appendice présente les caractéristiques techniques du module d’acquisition,


modèle OMNI-M-PA1616 (voir la Figure B-1 à la page 271).

Figure B-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA1616

B.1 Caractéristiques des ultrasons

Cette section présente les caractéristiques de l’émetteur, du récepteur et de la


formation des faisceaux.

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA1616 271


Émetteur
Tension Basse : 40 V
Haute : 80 V
Largeur de l’émission Ajustable de 30 ns à 500 ns, résolution de
2,5 ns
Temps de chute <10 ns
Forme d’impulsion Impulsion carrée négative
Impédance de sortie <25 Ω

Récepteur
Étendue du gain 0 dB à 74 dB, signal d’entrée maximal de
1,32 Vc.-à-c.
Impédance d’entrée 75 Ω
Largeur de bande 0,75 MHz à 18 MHz (–3 dB)

Formation du faisceau
Type de balayage Azimutal et linéaire
Ouverture 16 éléments
Nombre d’éléments 16 éléments
Nombre de lois focales 256
Étendue du délai en transmission 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns
Étendue du délai en réception 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns

B.2 Caractéristiques d’acquisition

Cette section présente les caractéristiques techniques relatives à la fréquence de


numérisation, à la visualisation des données et à la synchronisation de l’acquisition.

Fréquence de numérisation 100 MHz (10 bits)


A-scan (acquisition) Jusqu’à 6 000 A-scans par seconde (A-scan
de 512 points de 8 bits)

272 Appendice B
Taux d’émission maximal Jusqu’à 10 kHz (C-scan)
Profondeur d’acquisition 59,8 mètres dans l’acier (ondes
longitudinales), 10 ms avec compression
0,49 mètre dans l’acier (ondes
longitudinales), 81,9 µs sans compression

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA1616 273


Affichage
Fréquence de rafraîchissement A-scan : 60 Hz; S-scan: 20 Hz à 30 Hz
Enveloppe (mode écho dynamique) Oui : S-scan corrigé suivant le volume
(30 Hz)

Synchronisation
Sur l’horloge interne 1 Hz à 10 kHz
Cadence externe Oui
Sur le codeur Sur 2 axes : de 1 à 65 536 pas

B.3 Caractéristiques des données

Cette section présente les caractéristiques relatives au traitement et au stockage des


données ainsi qu’aux courbes TCG.

Traitement des données


Nombre de points de données Jusqu’à 8000
Moyennage en temps réel 2, 4, 8 et 16
Redresseur RF, pleine onde, demi-onde+, demi-onde–
Filtrage Filtre passe-bas (ajusté à la fréquence du
traducteur), filtrage numérique (largeur de
bande, étendue de fréquences)
Filtrage vidéo Lissage (ajusté à l’étendue de fréquences
du traducteur)

Courbe TCG programmable


Nombre de points 16; une courbe TCG (correction du gain en
fonction du temps) par canal pour les lois
focales

274 Appendice B
Stockage
Enregistrement de données A-scan 6000 A-scans par seconde (A-scan de 512
points de 8 bits)
Enregistrement de données C-scan I, A, B, jusqu’à 10 kHz
Taille maximale des fichiers Limitée par l’espace mémoire

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA1616 275


276 Appendice B
Appendice C : Caractéristiques techniques du module
OMNI-M-PA16128

Cet appendice présente les caractéristiques techniques du module d’acquisition,


modèle OMNI-M-PA16128 (voir la Figure C-1 à la page 277).

Figure C-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA16128

C.1 Caractéristiques des ultrasons

Cette section présente les caractéristiques ultrasonores de l’émetteur, du récepteur et


de la formation des faisceaux.

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA16128 277


Émetteur
Tension Basse : 40 V
Haute : 80 V
Largeur de l’émission Ajustable de 30 ns à 500 ns, résolution de
2,5 ns
Temps de chute <10 ns
Forme d’impulsion Impulsion carrée négative
Impédance de sortie <25 Ω

Récepteur
Étendue du gain 0 dB à 74 dB, signal d’entrée maximal de
1,32 Vc.-à-c.
Impédance d’entrée 75 Ω
Largeur de bande 0,75 MHz à 18 MHz (–3 dB)

Formation du faisceau
Type de balayage Azimutal et linéaire
Ouverture 16 éléments
Nombre d’éléments 128 éléments
Nombre de lois focales 256
Étendue du délai en transmission 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns
Étendue du délai en réception 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns

C.2 Caractéristiques d’acquisition

Cette section présente les caractéristiques techniques relatives à la fréquence de


numérisation, à la visualisation des données et à la synchronisation de l’acquisition.

Fréquence de numérisation 100 MHz (10 bits)


A-scan (acquisition) Jusqu’à 6000 A-scans par seconde (A-scan
de 512 points de 8 bits)
Taux d’émission maximal Jusqu’à 10 kHz (C-scan)

278 Appendice C
Profondeur d’acquisition 59,8 mètres dans l’acier (ondes
longitudinales), 10 ms avec compression
0,49 mètre dans l’acier (ondes
longitudinales), 81,9 µs sans compression

Affichage
Fréquence de rafraîchissement A-scan : 60 Hz; S-scan : 20 Hz à 30 Hz
Enveloppe (mode écho dynamique) Oui : S-scan corrigé suivant le volume (30 Hz)

Synchronisation
Sur l’horloge interne 1 Hz à 10 kHz
Cadence externe Oui : Sur le codeur Sur 2 axes : de 1 à 65 536
pas

C.3 Caractéristiques des données

Cette section présente les caractéristiques relatives au traitement et au stockage des


données ainsi qu’aux courbes TCG.

Traitement des données


Nombre de points de données Jusqu’à 8000
Moyennage en temps réel 2, 4, 8 et 16
Redresseur RF, pleine onde, demi-onde+, demi-onde–
Filtrage Filtre passe-bas (ajusté à la fréquence du
traducteur), filtrage numérique (largeur de
bande, étendue de fréquences)
Filtrage vidéo Lissage (ajusté à l’étendue de fréquences du
traducteur)

Courbe TCG programmable


Nombre de points 16; une courbe TCG (correction du gain en
fonction du temps) par canal pour les lois
focales

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA16128 279


Stockage
Enregistrement de données A-scan 6000 A-scans par seconde (A-scan de 512
points de 8 bits)
Enregistrement de données C-scan I, A, B, jusqu’à 10 kHz
Taille maximale des fichiers Limitée par l’espace mémoire

280 Appendice C
Appendice D : Caractéristiques techniques du module
OMNI-M-PA16128PR

Cet appendice présente les caractéristiques techniques du module d’acquisition,


modèle OMNI-M-PA16128PR (voir la Figure D-1 à la page 281).

Figure D-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA16128PR

D.1 Caractéristiques des ultrasons

Cette section présente les caractéristiques ultrasonores de l’émetteur, du récepteur et


de la formation des faisceaux.

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA16128PR 281


Émetteur
Tension Basse : 40 V
Haute : 80 V
Largeur de l’émission Ajustable de 30 ns à 500 ns, résolution de
2,5 ns
Temps de chute <10 ns
Forme d’impulsion Impulsion carrée négative
Impédance de sortie <25 Ω

Récepteur
Étendue du gain 0 dB à 74 dB, signal d’entrée maximal de
1,32 Vc.-à-c.
Impédance d’entrée 50 Ω (mode par échos)
150 Ω (mode à deux traducteurs)
Largeur de bande 0,75 MHz à 18 MHz (–3 dB)

Formation du faisceau
Type de balayage Azimutal et linéaire
Ouverture 16 éléments
Nombre d’éléments 128 éléments
Nombre de lois focales 256
Étendue du délai en transmission 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns
Étendue du délai en réception 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns

D.2 Caractéristiques d’acquisition

Cette section présente les caractéristiques techniques relatives à la fréquence de


numérisation, à la visualisation des données et à la synchronisation de l’acquisition.

Fréquence de numérisation 100 MHz (10 bits)


A-scan (acquisition) Jusqu’à 6000 A-scans par seconde (A-scan
de 512 points de 8 bits)
Taux d’émission maximal Jusqu’à 10 kHz (C-scan)

282 Appendice D
Profondeur d’acquisition 59,8 mètres dans l’acier (ondes longitudinales),
10 ms avec compression
0,49 mètre dans l’acier (ondes longitudinales),
81,9 µs sans compression

Affichage
Fréquence de rafraîchissement A-scan : 60 Hz; S-scan : 20 Hz à 30 Hz
Enveloppe (mode écho dynamique) Oui : S-scan corrigé suivant le volume (30 Hz)

Synchronisation
Sur l’horloge interne 1 Hz à 10 kHz
Cadence externe Oui
Sur le codeur Sur 2 axes : de 1 à 65 536 pas

D.3 Caractéristiques des données

Cette section présente les caractéristiques relatives au traitement et au stockage des


données ainsi qu’aux courbes TCG.

Traitement des données


Nombre de points de données Jusqu’à 8000
Moyennage en temps réel 2, 4, 8 et 16
Redresseur RF, pleine onde, demi-onde+, demi-onde–
Filtrage Filtre passe-bas (ajusté à la fréquence du
traducteur), filtrage numérique (largeur de
bande, étendue de fréquences)
Filtrage vidéo Lissage (ajusté à l’étendue de fréquences du
traducteur)

Courbe TCG programmable


Nombre de points 16 : une courbe TCG (correction du gain en
fonction du temps) par canal pour les lois
focales

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA16128PR 283


Stockage
Enregistrement de données A-scan 6000 A-scans par seconde (A-scan de 512
points de 8 bits)
Enregistrement de données C-scan I, A, B, jusqu’à 10 kHz
Taille maximale des fichiers Limitée par l’espace mémoire

284 Appendice D
Appendice E : Caractéristiques techniques du module
OMNI-M-PA3232

Cet appendice présente les caractéristiques techniques du module d’acquisition,


modèle OMNI-M-PA3232 (voir la Figure E-1 à la page 285).

Figure E-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA3232

E.1 Caractéristiques des ultrasons

Cette section présente les caractéristiques ultrasonores de l’émetteur, du récepteur et

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA3232 285


de la formation des faisceaux.

Émetteur
Tension Basse : 50 V
Moyenne : 100 V
Haute : 200 V
Largeur de l’émission Ajustable de 30 ns à 500 ns, par pas de
2,5 ns, résolution de 5 ns ou ± 10 %, valeur
la plus grande
Temps de chute <5 ns
Forme d’impulsion Impulsion carrée négative
Impédance de sortie <3 Ω

Récepteur
Étendue du gain 0 dB à 74 dB, par pas de 0,1 dB, signal
d’entrée maximal de 1,1 V c.-à-c.-
Impédance d’entrée 50 Ω
Largeur de bande 0,53 MHz à 23 MHz, ± 10 % (–3 dB)

Formation du faisceau
Type de balayage Azimutal et linéaire
Ouverture 32 éléments
Nombre d’éléments 32 éléments
Nombre de lois focales 256
Étendue du délai en transmission 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns
Étendue du délai en réception 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns

E.2 Caractéristiques d’acquisition


Cette section présente les caractéristiques techniques relatives à la fréquence de
numérisation, à la visualisation des données et à la synchronisation de l’acquisition.

Fréquence de numérisation 100 MHz (10 bits)


A--scan (acquisition) Jusqu’à 6000 A-scans par seconde (A-scan
de 512 points de 8 bits)
Taux d’émission maximal Jusqu’à 10 kHz (C--scan)

286 Appendice E
Profondeur d’acquisition 59,8 mètres dans l’acier (ondes longitudinales),
10 ms avec compression
0,49 mètre dans l’acier (ondes longitudinales),
81,9 µs sans compression

Affichage
Fréquence de rafraîchissement A-scan : 60 Hz; S-scan : 20 Hz à 30 Hz
Enveloppe (mode écho dynamique) Oui : S-scan corrigé suivant le volume (30 Hz)

Synchronisation
Sur l’horloge interne 1 Hz à 10 kHz
Cadence externe Oui
Sur le codeur Sur 2 axes : de 1 à 65 536 pas

E.3 Caractéristiques des données

Cette section présente les caractéristiques relatives au traitement et au stockage des


données ainsi qu’aux courbes TCG.

Traitement des données


Nombre de points de données Jusqu’à 8000
Moyennage en temps réel 2, 4, 8 et 16
Redresseur RF, pleine onde, demi-onde+, demi-onde–
Filtrage Filtre passe-bas (ajusté à la fréquence du
traducteur), filtrage numérique (largeur de
bande, étendue de fréquences)
Filtrage vidéo Lissage (ajusté à l’étendue de fréquences du
traducteur)

Courbe TCG programmable


Nombre de points 16 : une courbe TCG (correction du gain en
fonction du temps) par canal pour les lois
focales

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA3232 287


Stockage
Enregistrement de données A-scan 6000 A-scans par seconde (A--scan de
512-points de 8-bits)
Enregistrement de données C-scan I, A, B, jusqu’à 10 kHz
Taille maximale des fichiers Limitée par l’espace mémoire

288 Appendice E
Appendice F : Caractéristiques techniques du module
OMNI-M-PA32128

Cet appendice présente les caractéristiques techniques du module d’acquisition,


modèle OMNI-M-PA32128 (voir la Figure F-1 à la page 289).

Figure F-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA32128

F.1 Caractéristiques des ultrasons

Cette section présente les caractéristiques ultrasonores de l’émetteur, du récepteur et

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA32128 289


de la formation des faisceaux.

Émetteur
Tension Basse : 45 V
Haute : 90 V
Largeur de l’émission Ajustable de 30 ns à 500 ns, par pas de
2,5 ns, résolution de 5 ns ou ± 10 %, valeur
la plus grande
Temps de chute <5 ns
Forme d’impulsion Impulsion carrée négative
Impédance de sortie <30 Ω

Récepteur
Étendue du gain 0 dB à 74 dB, par pas de 0,1 dB, signal
d’entrée maximal de 1,25 Vc.-à-c.-
Impédance d’entrée 50 Ω
Largeur de bande 0,53 MHz à 21 MHz, ±10 % (–3 dB)

Formation du faisceau
Type de balayage Azimutal et linéaire
Ouverture 32 éléments
Nombre d’éléments 128 éléments
Nombre de lois focales 256
Étendue du délai en transmission 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns
Étendue du délai en réception 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns

F.2 Caractéristiques d’acquisition

Cette section présente les caractéristiques techniques relatives à la fréquence de


numérisation, à la visualisation des données et à la synchronisation de l’acquisition.

Fréquence de numérisation 100 MHz (10 bits)


A-scan (acquisition) Jusqu’à 6000 A-scans par seconde (A-scan
de 512 points de 8 bits)
Taux d’émission maximal Jusqu’à 10 kHz (C-scan)

290 Appendice F
Profondeur d’acquisition 59,8 mètres dans l’acier (ondes longitudinales),
10 ms avec compression
0,49 mètre dans l’acier (ondes longitudinales),
81,9 µs sans compression

Affichage
Fréquence de rafraîchissement A-scan : 60 Hz; S-scan : 20 Hz à 30 Hz
Enveloppe (mode écho dynamique) Oui : S-scan corrigé suivant le volume (30 Hz)

Synchronisation
Sur l’horloge interne 1 Hz à 10 kHz
Cadence externe Oui
Sur le codeur Sur 2 axes : de 1 à 65 536 pas

F.3 Caractéristiques des données

Cette section présente les caractéristiques relatives au traitement et au stockage des


données ainsi qu’aux courbes TCG.

Traitement des données


Nombre de points de données Jusqu’à 8000
Moyennage en temps réel 2, 4, 8 et 16
Redresseur RF, pleine onde, demi-onde+, demi-onde–
Filtrage Filtre passe-bas (ajusté à la fréquence du
traducteur), filtrage numérique (largeur de
bande, étendue de fréquences)
Filtrage vidéo Lissage (ajusté à l’étendue de fréquences du
traducteur)

Courbe TCG programmable


Nombre de points 16 : une courbe TCG (correction du gain en
fonction du temps) par canal pour les lois
focales

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA32128 291


Stockage
Enregistrement de données A-scan 6000 A-scans par seconde (A-scan de
512-points de 8-bits)
Enregistrement de données C-scan I, A, B, jusqu’à 10 kHz
Taille maximale des fichiers Limitée par l’espace mémoire

292 Appendice F
Appendice G : Caractéristiques techniques du module
OMNI-M-PA32128PR

Cet appendice présente les caractéristiques techniques du module d’acquisition,


modèle OMNI-M-PA32128PR (voir la Figure G-1 à la page 293).

Figure G-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA32128PR

G.1 Caractéristiques des ultrasons

Cette section présente les caractéristiques ultrasonores de l’émetteur, du récepteur et

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA32128PR 293


de la formation des faisceaux.

Émetteur
Tension Basse : 45 V
Haute : 90 V
Largeur de l’émission Ajustable de 30 ns à 500 ns, par pas de
2,5 ns, résolution de 5 ns ou ±10 %, valeur
la plus grande
Temps de chute <5 ns
Forme d’impulsion Impulsion carrée négative
Impédance de sortie <30 Ω

Récepteur
Étendue du gain 0 dB à 74 dB, par pas de 0,1 dB, signal
d’entrée maximal de 1,3 Vc.-à-c. (mode par
échos) et de 0,9 Vc.-à-c. (mode à deux
traducteurs)
Impédance d’entrée 50 Ω (mode par échos) et 150 Ω (mode à
deux traducteurs)
Largeur de bande 0,53 MHz à 21 MHz, ±10 % (–3 dB)

Formation du faisceau
Type de balayage Azimutal et linéaire
Ouverture 32 éléments
Nombre d’éléments 128 éléments
Nombre de lois focales 256
Étendue du délai en transmission 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns
Étendue du délai en réception 0 µs à 10 µs par pas de 2,5 ns

G.2 Caractéristiques d’acquisition


Cette section présente les caractéristiques techniques relatives à la fréquence de
numérisation, à la visualisation des données et à la synchronisation de l’acquisition.

Fréquence de numérisation 100 MHz (10 bits)


A-scan (acquisition) Jusqu’à 6000 A-scans par seconde (A-scan
de 512 points de 8 bits)

294 Appendice G
Taux d’émission maximal Jusqu’à 10 kHz (C-scan)
Profondeur d’acquisition 59,8 mètres dans l’acier (ondes longitudinales),
10 ms avec compression
0,49 mètre dans l’acier (ondes longitudinales),
81,9 µs sans compression

Affichage
Fréquence de rafraîchissement A-scan : 60 Hz; S-scan : 20 Hz à 30 Hz
Enveloppe (mode écho dynamique) Oui : S-scan corrigé suivant le volume (30 Hz)

Synchronisation
Sur l’horloge interne 1 Hz à 10 kHz
Cadence externe Oui
Sur le codeur Sur 2 axes : de 1 à 65 536 pas

G.3 Caractéristiques des données

Cette section présente les caractéristiques relatives au traitement et au stockage des


données ainsi qu’aux courbes TCG.

Traitement des données


Nombre de points de données Jusqu’à 8000
Moyennage en temps réel 2, 4, 8 et 16
Redresseur RF, pleine onde, demi-onde+, demi-onde–
Filtrage Filtre passe-bas (ajusté à la fréquence du
traducteur), filtrage numérique (largeur de
bande, étendue de fréquences)
Filtrage vidéo Lissage (ajusté à l’étendue de fréquences du
traducteur)

Courbe TCG programmable


Nombre de points 16 : une courbe TCG (correction du gain en
fonction du temps) par canal pour les lois
focales

Caractéristiques techniques du module OMNI-M-PA32128PR 295


Stockage
Enregistrement de données A-scan 6000 A-scans par seconde (A-scan de 512
points de 8 bits)
Enregistrement de données C-scan I, A, B, jusqu’à 10 kHz
Taille maximale des fichiers Limitée par l’espace mémoire

296 Appendice G
Appendice H : Caractéristiques des modules
d’acquisition

Cet appendice présente les caractéristiques techniques de tous les modules


d’acquisition OmniScan® UT (voir la Figure H-1 à la page 297).

Figure H-1 Modules OMNI-M-UT-2C (gauche) et OMNI-M-UT-8C (droit)

H.1 Caractéristiques des ultrasons

Cette section présente le nombre de canaux dans chaque module d’acquisition et les
caractéristiques techniques de l’émetteur et du récepteur.

Nombre de canaux
Mode par échos 2 canaux, OMNI-M-UT-2C
4 canaux, OMNI-M-UT-4C

Caractéristiques des modules d’acquisition 297


8 canaux, OMNI-M-UT-8C

Mode à deux traducteurs 1 émetteur et 1 récepteur, OMNI-M-UT-2C


2 émetteurs et 2 récepteurs, OMNI-M-UT-4C
4 émetteurs et 4 récepteurs, OMNI-M-UT-8C

Émetteur
Tension 50 V, 100 V, 200 V, 300 V
Largeur de l’émission Ajustable de 30 ns à 1000 ns, résolution de
2,5 ns
Temps de chute Moins de 7 ns
Forme d’impulsion Impulsion carrée négative
Impédance de sortie <7 Ω

Récepteur
Étendue du gain du récepteur 0 dB à 100 dB, signal d’entrée maximal de
20 Vc.-à-c.-
Impédance d’entrée 50 Ω
Largeur de bande 0,25 MHz à 32 MHz (–3 dB)

H.2 Caractéristiques d’acquisition

Cette section présente les caractéristiques techniques relatives à la fréquence de


numérisation, à la visualisation des données et à la synchronisation de l’acquisition.

Fréquence de numérisation 100 MHz (10 bits)


A-scan (acquisition) Jusqu’à 6000 A-scans par seconde (A-scan
de 512 points de 8 bits)
Taux d’émission maximal Jusqu’à 10 kHz (C-scan)
Profondeur d’acquisition 59,8 mètres dans l’acier (ondes
longitudinales), 10 ms avec compression
0,49 mètre dans l’acier (ondes
longitudinales), 81,9 µs sans compression

298 Appendice H
Affichage
Fréquence de rafraîchissement A-scan : 60 Hz
Enveloppe (mode écho dynamique) Oui

Synchronisation
Sur l’horloge interne 1 Hz à 10 kHz
Cadence externe Oui
Sur le codeur Sur 2 axes : de 1 à 65 536 pas

H.3 Caractéristiques des données

Cette section présente les caractéristiques relatives au traitement et au stockage des


données ainsi qu’aux courbes TCG.

Traitement des données


Nombre de points de données Jusqu’à 8000
Moyennage en temps réel 2, 4, 8 et 16
Redresseur RF, pleine onde, demi-onde+, demi-onde–
Filtrage vidéo Lissage (ajusté à l’étendue de fréquences du
traducteur)
Filtrage Centré sur :
1 MHz
2 MHz
5 MHz
10 MHz
15 MHz
20 MHz
Bande passante :
0,25 MHz à 2,25 MHz ±10 %
2 MHz à 25 MHz ±10 %

Caractéristiques des modules d’acquisition 299


Courbe TCG programmable
Nombre de points 16; une courbe TCG (correction du gain en
fonction du temps) par canal
Gain maximal 40 dB
Pente maximale 20 dB/µs
Pas 0,1 dB
Synchronisation sur l’émetteur ou sur la porte I

Stockage des données


Enregistrement du A-scan (TOFD) 6000 A-scans par seconde (A scan de 512
points de 8 bits)
Enregistrement de données C-scan I, A, B, jusqu’à 10 kHz

Taille maximale des fichiers Limitée par l’espace mémoire

300 Appendice H
Liste des figures

Figure 1-1 Connexion des traducteurs du type PA et UT à l’OmniScan MX ................ 2


Figure 2-1 Apparence de l’interface utilisateur en mode UT et en mode PA. ............... 5
Figure 2-2 Composantes de la fenêtre du logiciel OmniScan en mode PA .................... 6
Figure 2-3 Zone des champs d’information ........................................................................ 7
Figure 2-4 Information affichée dans les champs d’information .................................... 8
Figure 2-5 Syntaxe utilisée pour présenter la structure de l’interface et la navigation
dans les menus, les sous-menus et les boutons de paramètres .................... 9
Figure 2-6 Exemple d’indicateur d’état ............................................................................. 12
Figure 2-7 État de charge des batteries : charge restante dans les deux batteries. ...... 14
Figure 2-8 Exemple de vues d’ultrasons B-scan et C-scan ............................................. 17
Figure 2-9 Exemple de vues multiples affichant diverses règles et échelles ............... 18
Figure 2-10 Trois informations encadrées en rouge et une information encadrée en rose
foncé. .................................................................................................................... 21
Figure 2-11 Couleur rose foncé appliquée à la règle des ultrasons et au bouton de
paramètre Unité UT .......................................................................................... 22
Figure 3-1 Section des modules d’acquisition .................................................................. 28
Figure 3-2 Boîte de dialogue permettant d’entrer un numéro de code d’option ......... 28
Figure 3-3 Bouton de paramètre Nom de fichier ............................................................. 30
Figure 3-4 Champs utilisateur Étiquette et Contenu dans un rapport ......................... 35
Figure 3-5 Note d’en-tête (en haut) et note de pied de page (en bas) dans le rapport .. 36
Figure 4-1 Choix de paramètres à étalonner à l’étape Sélect. étalonnage de l’assistant
d’étalonnage ....................................................................................................... 42
Figure 4-2 Boîte de dialogue de sélection des traducteurs ............................................. 44
Figure 4-3 Boîte de dialogue de sélection des sabots ...................................................... 45
Figure 4-4 Mesure du point de référence du traducteur ................................................ 47
Figure 4-5 Pas des éléments du traducteur ....................................................................... 47
Figure 4-6 Angle du sabot ................................................................................................... 48
Figure 4-7 Mesure du décalage de l’angle primaire ........................................................ 49
Figure 4-8 Décalage de l’angle secondaire ........................................................................ 50
Figure 4-9 Hauteur du premier élément ........................................................................... 50

Liste des figures 301


Figure 4-10 Exemple d’un adaptateur servant à connecter des traducteurs du type UT
dans le connecteur du type PA ........................................................................ 53
Figure 4-11 Groupes 1 et 2 liés avec le paramètre Multiporte, et groupes 3 et 4 liés avec
le paramètre Multigain ..................................................................................... 54
Figure 4-12 Trois types d’étalonnage ................................................................................... 57
Figure 4-13 Bloc étalon à deux courbes ............................................................................... 58
Figure 4-14 Exemple d’affichage d’un signal ...................................................................... 59
Figure 4-15 Réglage de la porte sur le premier signal ....................................................... 60
Figure 4-16 Réglage de la porte sur le second signal ......................................................... 60
Figure 4-17 Bloc étalon contenant des défauts étalon ....................................................... 61
Figure 4-18 Bloc étalon avec deux épaisseurs ..................................................................... 63
Figure 4-19 Trois types d’étalonnage ................................................................................... 65
Figure 4-20 Bloc étalon avec courbes ................................................................................... 66
Figure 4-21 Bloc étalon contenant des défauts étalon ....................................................... 68
Figure 4-22 Étape Régler la Porte A sur la Profondeur A de l’assistant d’étalonnage .. 69
Figure 4-23 Création de l’enveloppe de signal pour l’étalonnage du délai du sabot .... 70
Figure 4-24 Étalonnage du délai du sabot suivant la profondeur ................................... 70
Figure 4-25 Épaisseur du bloc d’étalonnage ....................................................................... 71
Figure 4-26 Bloc étalon avec un défaut étalon .................................................................... 73
Figure 4-27 Étape Régler la porte A sur l’écho A de l’assistant d’étalonnage ................ 74
Figure 4-28 Création de l’enveloppe de signal pour l’étalonnage de la sensibilité ....... 75
Figure 4-29 Étalonnage de la sensibilité dans la zone de tolérance. ................................ 76
Figure 4-30 Bloc étalon avec un défaut étalon .................................................................... 77
Figure 4-31 Création de l’enveloppe de signal pour l’étalonnage de la sensibilité ....... 79
Figure 4-32 Étalonnage de la sensibilité dans la zone de tolérance. ................................ 80
Figure 4-33 Bloc étalon pour l’étalonnage de la sensibilité ............................................... 81
Figure 4-34 Amplitude de référence et tolérance pour l’étalonnage de la sensibilité ... 82
Figure 4-35 Porte A sur l’écho de fond ................................................................................ 83
Figure 4-36 Étalonnage de la sensibilité du signal ............................................................. 84
Figure 4-37 Blocs étalons pour l’étalonnage de la courbe TCG ........................................ 85
Figure 4-38 Valeur négative dans le champs d’information X ......................................... 88
Figure 5-1 Exemple d’un adaptateur servant à connecter simultanément un traducteur
du type PA et deux traducteurs du type UT .................................................. 92
Figure 5-2 Exemple d’affichage d’une configuration PA-TOFD .................................... 94
Figure 5-3 Choix de modes d’émission-réception pour un traducteur du type UT ... 95
Figure 5-4 Premier point sur la courbe DAC .................................................................. 101
Figure 5-5 Courbe DAC sur le signal suivant ................................................................. 102
Figure 5-6 Vérification de la courbe DAC ....................................................................... 103
Figure 5-7 Enveloppe avec des crêtes à 80 % .................................................................. 105
Figure 5-8 Boîte de sélection des groupes de champs d’information ......................... 106
Figure 5-9 Une table d’indications vide s’affiche dans le bas de la vue ou des vues de
données. ............................................................................................................ 107

302 Liste des figures


Figure 5-10 Sélection d’une entrée dans la table d’indications ...................................... 108
Figure 5-11 Entrées associées à un commentaire, indiquées par un astérisque .......... 109
Figure 5-12 Grille verte affichée lorsque la couleur verte est sélectionnée dans la liste
Grille .................................................................................................................. 112
Figure 5-13 Barre de zoom près de la règle ...................................................................... 114
Figure 5-14 Palette sur le côté droit de la vue du A-scan ............................................... 115
Figure 6-1 Zones du gestionnaire de fichiers ................................................................. 120
Figure 6-2 Icône du dossier principal .............................................................................. 122
Figure 6-3 Chemin d’accès du dossier des rapports ...................................................... 124
Figure 6-4 Chemin d’accès des fichiers de rapport personnalisé ................................ 124
Figure 6-5 Sous-menus disponibles dans le menu Utilisateur lorsque la configuration
est verrouillée. .................................................................................................. 132
Figure 6-6 Porte A placée sur le signal de la bille .......................................................... 135
Figure 6-7 Boîte de dialogue État de Connexion au réseau local (Windows XP) ..... 139
Figure 6-8 Boîte de dialogue Propriétés de connexion au réseau local (Windows XP)
............................................................................................................................. 140
Figure 6-9 Boîte de dialogue Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP) de Windows XP
............................................................................................................................. 141
Figure 6-10 Menu contextuel de l’icône Poste de travail ................................................ 142
Figure 6-11 Boîte de dialogue Computer Management (gestion de l’ordinateur)
[Windows XP] .................................................................................................. 143
Figure 6-12 Boîte de dialogue Nouvel utilisateur (Windows XP) ................................. 144
Figure 6-13 Boîte de dialogue Propriétés de Omniscan (Windows XP) ....................... 145
Figure 6-14 Boîte de dialogue Options des dossiers (Windows XP) ............................. 146
Figure 6-15 Boîte de dialogue Autorisation pour Omniscan (Windows XP) .............. 147
Figure 6-16 Boîte de dialogue Sélectionnez Utilisateurs ou Groupes (Windows XP) 147
Figure 6-17 Boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan de Windows XP .......... 148
Figure 6-18 Nom de l’ordinateur dans la boîte de dialogue Propriétés système ........ 150
Figure 6-19 Boîte de dialogue État de Connexion au réseau local (Windows 2000) ... 152
Figure 6-20 Boîte de dialogue Propriétés pour la connexion choisie (Windows 2000)
............................................................................................................................. 153
Figure 6-21 Boîte de dialogue Propriétés de Internet Protocol (TCP/IP) (Windows 2000)
............................................................................................................................. 154
Figure 6-22 Boîte de dialogue Utilisateurs et mots de passe (Windows2000) ............ 155
Figure 6-23 Fenêtre Local Users and Groups (Windows 2000) ...................................... 156
Figure 6-24 Boîte de dialogue Nouvel utilisateur (Windows 2000) .............................. 157
Figure 6-25 Boîte de dialogue Propriétés de OmniScan (Windows 2000) .................... 158
Figure 6-26 Boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan (Windows 2000) ......... 159
Figure 6-27 Boîte de dialogue Sélectionnez Utilisateurs ou Groupes (Windows 2000)
............................................................................................................................. 160
Figure 6-28 Boîte de dialogue Autorisations pour OmniScan (Windows 2000) ......... 161
Figure 6-29 Interconnexion d’un OmniScan, d’une unité MCDU et d’un ordinateur 164

Liste des figures 303


Figure 7-1 Éléments de l’étape de l’assistant ................................................................... 168
Figure 7-2 Choisissez les paramètres à étalonner à l’étape Sélect. étalonnage de
l’assistant d’étalonnage .................................................................................... 171
Figure 7-3 Paramètres utilisés pour calculer la fréquence de récurrence (PRF) ........ 177
Figure 7-4 Paramètres utilisés pour calculer la fréquence de récurrence (PRF) dans une
configuration multigroupe ............................................................................. 178
Figure 7-5 Indicateur de fréquence de récurrence dans la zone des champs
d’information .................................................................................................... 178
Figure 7-6 Mode RF ............................................................................................................ 180
Figure 7-7 Redressement de type demi-onde + .............................................................. 181
Figure 7-8 Redressement de type demi-onde - ............................................................... 181
Figure 7-9 Redressement de type pleine onde ............................................................... 181
Figure 7-10 Paramètres disponibles pour la sélection des portes .................................. 184
Figure 7-11 Type de synchronisation pour la porte I dans le A-Scan ........................... 185
Figure 7-12 Porte redimensionnée sur un côté ................................................................. 187
Figure 7-13 Porte déplacée ailleurs dans la vue ............................................................... 188
Figure 7-14 Courbe DAC ..................................................................................................... 192
Figure 7-15 Porte A dans le signal et informations sur A%, A^ et A/ ........................... 195
Figure 7-16 Porte A dans le signal et information sur AdBA ......................................... 196
Figure 7-17 Porte A dans le signal et sur l’information AdBr ........................................ 197
Figure 7-18 Résultats d’une inspection de la corrosion et informations sur T et ML . 198
Figure 7-19 Signal du A-scan et information sur %(r), %(m), et %(m-r) ...................... 199
Figure 7-20 Porte A dans le signal et informations sur U(r), U(m) et U(m-r) .............. 200
Figure 7-21 Signal du A-scan et information sur %(Ur) ................................................. 201
Figure 7-22 Signal de A-scan et information sur E%, E^, et E-6dB ................................ 202
Figure 7-23 Diagramme des informations de RA, PA, DA, ViA et VsA ....................... 204
Figure 7-24 Diagramme des informations de LA et SA .................................................. 205
Figure 7-25 Description des codes sources ....................................................................... 210
Figure 7-26 Vues de A-scans pour quatre groupes (gauche) et vues de type A-C-[C] pour
trois groupes (droite) ........................................................................................ 212
Figure 7-27 Description des codes sources ....................................................................... 213
Figure 7-28 Le numéro du groupe s’affiche dans le coin supérieur droit de la vue de
chaque A-scan .................................................................................................. 215
Figure 7-29 Groupes non sélectionnés grisés et barre de titre en surbrillance de la vue
sélectionnée à droite. ....................................................................................... 216
Figure 7-30 Groupes 1 et 2 liés avec Multiporte, et groupes 3 et 4 liés avec Multigain
............................................................................................................................. 217
Figure 7-31 Vue de la représentation temporelle ............................................................. 218
Figure 7-32 Champs d’information dans la représentation temporelle ....................... 221
Figure 7-33 Représentation temporelle de deux courbes pour deux groupes. ............ 222
Figure 7-34 Valeurs de l’amplitude à la position du curseur .......................................... 224
Figure 7-35 Exemple de palette de couleurs ..................................................................... 229

304 Liste des figures


Figure 7-36 Courbe d’enveloppe de A-scan ...................................................................... 231
Figure 7-37 Mesure du point de référence du traducteur (mode UT seulement). ...... 239
Figure 7-38 Décalages du balayage et de l’index ............................................................. 240
Figure 7-39 Balayages parallèle et perpendiculaire ........................................................ 241
Figure 7-40 Balayage sectoriel ............................................................................................. 243
Figure 7-41 Balayage linéaire à angle (à gauche) et balayage linéaire à zéro degré
(à droite) ............................................................................................................ 244
Figure 7-42 Lecture en quadrature et lecture normale de la résolution ....................... 247
Figure 7-43 Balayage hélicoïdal de surface sur un cylindre ........................................... 249
Figure A-1 Connecteur BNC (à gauche) et connecteur pour traducteur multiélément
(à droite) ............................................................................................................... 267
Figure A-2 Broches de guidage du connecteur de traducteur multiélément ................. 269
Figure A-3 Grille et filtre des modèles OMNI-M-PA32xx ................................................. 270
Figure B-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA1616 ..................................... 271
Figure C-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA16128 ................................... 277
Figure D-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA16128PR .............................. 281
Figure E-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA3232 ..................................... 285
Figure F-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA32128 ................................... 289
Figure G-1 Modèle de module multiélément OMNI-M-PA32128PR .............................. 293
Figure H-1 Modules OMNI-M-UT-2C (gauche) et OMNI-M-UT-8C (droit) ..................... 297

Liste des figures 305


306 Liste des figures
Liste des tableaux

Tableau 1 Information dans les champs de paramètres de balayage 1 et 2 ..................... 8


Tableau 2 Indicateurs d’état et leur définition .................................................................... 13
Tableau 3 Informations affichées par l’indicateur d’état des batteries ............................ 15
Tableau 4 Vues de données de base ...................................................................................... 16
Tableau 5 Couleurs des règles et des échelles ..................................................................... 19
Tableau 6 Paramètres liés ..................................................................................................... 55
Tableau 7 Codes de couleurs RVB .................................................................................... 127
Tableau 8 Couleur de l’indicateur de fréquence de récurrence .................................... 179
Tableau 9 Exemple de l’influence du paramètre Mesure ................................................ 186
Tableau 10 Groupes dans les configurations de vues ........................................................ 218
Tableau 11 Correspondance des commandes entre la souris et la zone de commande
principale . ........................................................................................................... 261
Tableau 12 Caractéristiques techniques générales de tous les modules ......................... 266

Liste des tableaux 307


308 Liste des tableaux
Index

A A-scan
acquisition multiélémentVoir modules acquisition
d’acquisition modèle OMNI-M-PA16128 278
acquisition Voir modules d’acquisition modèle OMNI-M-PA16128PR 282
administrateur,mot de passe 258 modèle OMNI-M-PA1616 272
Affichage modèle OMNI-M-PA32128 290
Propriétés 230 modèle OMNI-M-PA32128PR 294
affichage modèle OMNI-M-PA3232 286
configuration 110
configuration des paramètres de la vue
courbe de mesure 111 112
curseurs 111 curseurs 206
grille 111 A-scan et B-scan, vues
portes 111 nombre de groupes 211
vues 212 A-scan et C-scan(s), vues
Affichage, menu 211 nombre de groupes 211
Couleur 228 A-scan et représentation temporelle, vues
Zoom 225 nombre de groupes 212
Aide, touche 133 A-scan, B-scan et C-scan, vues
nombre de groupes 211
ajout d’un groupe 52
A-scan, B-scan et S-scan, vues
alarmes, réglage 98
nombre de groupes 211
alimentation
bouton d’ouverture de l’OmniScan (pan- A-scan, S-scan et C-scan, vues
neau avant) 2, 3 nombre de groupes 212
A-scan, vue
indicateur lumineux orangé (panneau
nombre de groupes 211
avant) 3
Assistant 168
indicateurs d’état des batteries 14
assistant d’étalonnage selon les codes 174
Appl. touche 263

Index 309
Assistant, menu 167 reil) 2
assistants bleu
assistant d’étalonnage selon les codes couleur de l’encadré du curseur 21
174 bouton d’ouverture de l’OmniScan (pan-
attention neau avant) 2, 3
fichiers de modèles de rapports standard bouton de menu 6
(Complete) 125, 256 boutons
module d’acquisition 267 de menu, utilisation 9
vis imperdables 268 de paramètre, utilisation 9
Avancé, sous-menu 182 de sous-menu, utilisation 9
avis de sécurité boutons de paramètres
attention fermer le gestionnaire de fichiers 121
retrait d’un module d’acquisition 267 gestionnaire de fichiers 121
vis imperdables 268 121
fichiers de modèles de rapports standard
Copier 121
(Complete) 125, 256
Déplacer 121
B Fichier 121
B--Scan Renommer 121
vue 17 Sélectionner 121
B--scan Sélectionner tout 121
configuration des paramètres de la vue Supprimer 121
112 positionnement des portes 187
balayage
vues 212
configuration avec codeurs 87
boutons de paramètres encadrés 22
utilisation des niveaux de référence du
porte jaune 22
gain 96
porte rouge 22
Balayage, menu 246
porte verte 22
Départ 251
rose foncé 22
Données 252
rose pâle 22
Inspection 248
violet 22
Zone 250
boutons des paramètres 6
balayage, paramètre 7
boutons des sous-menus 6
barre de zoom 114
B-scan
batteries
curseurs 206
état de la charge 15
B-scan, vue
indicateurs de charge 14
nombre de groupes 211
bip (signal sonore au démarrage de l’appa-

310 Index
C modèle OMNI-M-PA3232 287
C--Scan caractéristiques des ultrasons
vue 17 formation du faisceau
Calculatrice avancée 165 modèle OMNI-M-PA16128 278
canaux, nombre de modèle OMNI-M-PA16128PR 282
caractéristiques techniques du modèle modèle OMNI-M-PA32128 290
OMNI-M-UT-2C 297 modèle OMNI-M-PA32128PR 294
caractéristiques techniques du modèle modèle OMNI-M-PA3232 286
OMNI-M-UT-4C 297 caractéristiques du récepteur
caractéristiques techniques du modèle modèle OMNI-M-PA16128 278
OMNI-M-UT-8C 298 modèle OMNI-M-PA16128PR 282
caractérisation d’un traducteur 134 modèle OMNI-M-PA1616 272
caractéristiques modèle OMNI-M-PA32128 290
données
modèle OMNI-M-PA32128PR 294
courbe TCG programmable 300
modèle OMNI-M-PA3232 286
poids 266
caractéristiques techniques
caractéristiques d’acquisition
acquisition 298
affichage
modèle OMNI-M-PA16128 279 modèle OMNI-M-PA16128 278
modèle OMNI-M-PA16128PR 283 modèle OMNI-M-PA16128PR 271,
272, 282, 286, 290, 294, 298
modèle OMNI-M-PA1616 274
modèle OMNI-M-PA1616 272
modèle OMNI-M-PA32128 291
modèle OMNI-M-PA32128PR 295 modèle OMNI-M-PA32128 290
modèle OMNI-M-PA32128PR 294
modèle OMNI-M-PA3232 287
synchronisation modèle OMNI-M-PA3232 286
modèle OMNI-M-PA16128 279 affichage 299
modèle OMNI-M-PA1612PR 283 données
modèle OMNI-M-PA16128 279
modèle OMNI-M-PA1616 274
modèle OMNI-M-PA16128PR 283
modèle OMNI-M-PA32128 291
modèle OMNI-M-PA1616 274
modèle OMNI-M-PA32128PR 295
modèle OMNI-M-PA32128 291
modèle OMNI-M-PA3232 287
caractéristiques de synchronisation modèle OMNI-M-PA32128PR 295
modèle OMNI-M-PA161128PR 283 modèle OMNI-M-PA3232 287
modèle OMNI-M-PA16128 279 émetteur
modèle OMNI-M-PA16128 278
modèle OMNI-M-PA1616 274
modèle OMNI-M-PA16128PR 282
modèle OMNI-M-PA32128 291
modèle OMNI-M-PA1616 272
modèle OMNI-M-PA32128PR 295
modèle OMNI-M-PA32128 290

Index 311
modèle OMNI-M-PA32128PR 294 21
modèle OMNI-M-PA3232 286 description des codes 194
humidité relative 266 parcours ultrasons encadrées en rose
récepteur foncé 21
modèle OMNI-M-PA16128 278 porte encadrée en jaune 21
modèle OMNI-M-PA16128PR 282 porte encadrée en rouge 21
modèle OMNI-M-PA1616 272 porte encadrée en vert 21
modèle OMNI-M-PA32128 290 profondeur réelle encadrée en violet 21
modèle OMNI-M-PA32128PR 294 représentation temporelle 220
modèle OMNI-M-PA3232 286 unités des ultrasons encadrées en rose
stockage des données 300 pâle 21
synchronisation 299 champs d’information encadrés 20
température d’entreposage 266 champs d’information, à propos 7
température de fonctionnement 266 champs utilisateur 257
changement
traitement des données 299
affichage des vue 110
ultrasons 297
charge de la batterie, état 15
émetteur 298
formation du faisceau charge des batteries, état 14
OMNI-M-PA1616 272 chargement d’une palette 117
modèle OMNI-M-PA16128 277 clignotante, porte 188
modèle OMNI-M-PA16128PR 281 Code, sous-menu 174
modèle OMNI-M-PA1616 271 codes de couleurs RVB 127
modèle OMNI-M-PA32128 290 codes, champs d’information 194
codeur
modèle OMNI-M-PA32128PR 294
étalonnage 86
modèle OMNI-M-PA3232 286
Codeur, sous-menu 174, 246
nombre de canaux 297
compensation, gain 75, 78, 83
récepteur 298
caractéristiques techniques générales des Complete (type de fichier) 125, 256
modules d’acquisition 265 composantes principales 6
carte de mémoire, enregistrement de fich- composantes principales de la fenêtre 6
iers 29 compte utilisateur, création
champs d’information 6, 7 Windows 2000 155
configuration 106 Windows XP 142
curseur de données encadré en bleu 21 concentrateur Ethernet (hub) 164
configuration
curseur de mesure encadré en vert 21
affichage 110
curseur de référence encadré en rouge
courbe DAC, manuelle 100

312 Index
C-scan d’épaisseur 96 correction distance-amplitude (DAC) 13
curseurs 206 couleur
émetteur et récepteur 95 codes 126
entrée numérique 27 Couleur, sous-menu 228
lien avec une procédure HTML 133 couleurs
niveaux de référence du gain 95 données de la représentation temporelle
219
paramètres de la vue A-scan 112
encadré bleu pour le curseur de données
paramètres de la vue de la courbe FFT
21
113
encadré jaune pour la porte I (bouton de
paramètres de la vue du B-scan- 112
paramètre) 22
paramètres de la vue du C-scan- 112 encadré jaune pour la porte I (champs
paramètres de la vue du S-scan 113 d’information) 21
rapport 34 encadré rose foncé pour les parcours
table d’indications 107 ultrasons 21
verrouillage et déverrouillage 131 encadré rose foncé pour les unités de
vue de la représentation temporelle 113 parcours ultrasons (bouton de
Configuration d’une inspection du type paramètre) 22
PA-TOFD 91 encadré rose pâle pour les unités de
Configuration du mode Tx/Rx 95 temps (bouton de paramètre) 22
configuration, procédures 39 encadré rose pâle pour les unités des
Configuration, sous-menu 243 ultrasons 21
encadré rouge pour la porte A (bouton
connecteur adaptateur de traducteur 91
de paramètre) 22
Connecteur BNC 266
encadré rouge pour la porte A (champs
connecteurs
d’information) 21
connexion d’un traducteur multiélément
encadré rouge pour le curseur de
267
référence 21
modules d’acquisition 266
encadré vert pour la porte B (bouton de
MULTIÉLÉMENTS 267
paramètre) 22
P1 266
encadré vert pour la porte B (champs
R1 266 d’information) 21
connexion
encadré vert pour le curseur de mesure
OmniScan à un réseau 162 21
traducteur multiélément 268 encadré violet pour la profondeur réelle
connexion directe de l’OmniScan à un 21
ordinateur encadré violet pour les unités de profon-
Windows 2000 151 deur réelle (bouton de paramètre) 22
Windows XP 138

Index 313
mode dans l’interface utilisateur 5 100
portes 183 correction distance-amplitude correction
couleurs des encadrés 20 13
courbe de mesure exemple 102
affichage 111 options 191
Courbes de mesure, sous-menu 190 point 102
création supprimer un point sur la courbe 102
palettes de couleurs vérification de la courbe 103
règles 129 date
création de palettes de couleurs 126 réglage 26, 259
format de fichier 127 définition
C-scan pièce à inspecter 51
configuration de l’épaisseur 96 traducteur 45
configuration des paramètres de la vue définition de sabot 137
112 définitions
curseurs 207 exportation de sabot 137
C-scan d’épaisseur, configuration 96 exportation de traducteur 136
C-scan, vue importation de sabot 137
nombre de groupes 211 importation de traducteur 136
curseur de lien de données 222 délai du sabot 172
curseurs démarrage
affichage 111 bouton d’ouverture de l’OmniScan (pan-
champs d’information encadrés 21 neau avant) 2, 3
lien de données 208 indicateur lumineux orangé (panneau
sélection et configuration 206 avant) 3
vue de la représentation temporelle 207, logiciel OmniScan 2
222 sélection des applications 3
vue du A-scan 206 signal sonore (bip)ouverture
vue du B-scan 206 signal sonore (bip) 2
vue du C-scan 207 Départ
Curseurs, sous-menu 206 sous-menu 251
descriptions
Custom (type de fichier) 256
représentation temporelle 218
D déverrouillage d’un fichier de configura-
DAC tion 131
configuration automatique de la courbe données
~ linéaire 103 affichage 6
configuration manuelle de la courbe ~ caractéristiques

314 Index
courbe TCG programmable 300 vues 16
modèle OMNI-M-PA16128 279 zone d’affichage 16
modèle OMNI-M-PA16128PR 283 Données, sous-menu 252
modèle OMNI-M-PA1616 274 données, stockage 300
modèle OMNI-M-PA32128 291 dossier principal, icône 122
modèle OMNI-M-PA32128PR 295 dossiers
modèle OMNI-M-PA3232 287 création d’un dossier partagé
caractéristiques techniques du traite- Windows 2000 158
ment des ~ 299 Windows XP 145
enregistrement 30 navigation dans le gestionnaire de fich-
exportation, table d’indications 211 iers 122
importation dans TomoView 163 sélection dans le gestionnaire de fichiers
122
lien de curseurs 208
liste pour la représentation temporelle E
219 échelles et règles 18
OmniScan UT Écran
enregistrement sur un ordinateur Couleur Couleurs 259
(Windows 2000) 162 écran
enregistrement sur un ordinateur captures 254
(Windows XP) 150 couleurs et contraste 259
optimiser le transfert avec TomoView et
écran, composantes principales de la
un unité MCDU-02 164
fenêtre 6
ouverture du fichier 31
É-É (émetteur-émetteur) 95
stockage des données
émetteur, sous-menu 175
modèle OMNI-M-PA16128 280
émetteur-émetteur 95
modèle OMNI-M-PA16128PR 284
émission-réception 95
modèle OMNI-M-PA1616 275
encadré jaune
modèle OMNI-M-PA32128 292
bouton de paramètre associé à la porte I
modèle OMNI-M-PA32128PR 296 22
modèle OMNI-M-PA3232 288 encadré rose foncé
traitement bouton de paramètre associé aux unités
modèle OMNI-M-PA16128 279 de parcours ultrasons 22
modèle OMNI-M-PA16128PR 283 encadré rose pâle
modèle OMNI-M-PA1616 274 bouton de paramètre associé aux unités
modèle OMNI-M-PA32128 291 de temps 22
modèle OMNI-M-PA32128PR 295 encadré rouge
bouton de paramètre associé à la porte A
modèle OMNI-M-PA3232 287

Index 315
22 balayage d’angle et génératrice 72
champs d’information sur la porte A 21 TCG (courbe de gain corrigé en fonction
champs d’information sur le curseur de du temps) 84
référence 21 vitesse de propagation de l’onde ultraso-
encadré vert nore 57
bouton de paramètre associé à la porte B épaisseur 63
22 profondeur 61
champs d’information sur la porte B 21 rayon 58
champs d’information sur le curseur de
étalonnage de la sensibilité 173
mesure 21
étalonnage de la vitesse 172
encadré violet
état
bouton de paramètre associé aux unités
indicateurs 6, 12
de profondeur réelle 22
encadrés état de charge de la batterie 15
boutons de paramètres 22 Ethernet, concentrateur (hub) 164
exportation
champs d’information 20
encadrés jaune définition de sabot 137
champs d’information sur la porte I 21 définition de traducteur 136
encadrés, couleurs 20 Exporter, sous-menu 211
enregistrement EZView 262
fichier de configuration 29 F
fichier de données 30 faisceau, formation
entrée numérique, configuration 27 modèle OMNI-M-PA16128 278
Épaisseur, sous-menu 209 modèle OMNI-M-PA16128PR 282
É-R (émission-réception) 95 modèle OMNI-M-PA1616 272
étalonnage modèle OMNI-M-PA32128 290
codeur 86
modèle OMNI-M-PA32128PR 294
délai du sabot 65
modèle OMNI-M-PA3232 286
épaisseur 71
Faisceau, sous-menu 182, 245
profondeur 68
fenêtre, composantes principales 6
rayon 66 fermeture
sélection d’un paramètre 170 logiciel 3
sélectionner le paramètre à étalonner 41 FFT
sensibilité 72 configuration des paramètres de la vue
balayage à zéro degré (traducteur 113
droit) 80 fichier
balayage angulaire et rayon 76 gestionnaire de fichiers 119
fichiers

316 Index
.pal 126, 228 fichiers d’image, ouverture 32
Fichier, menu 252 Fichiers de configuration 31
Champ utilisateur 257 fichiers de configuration
Fichier 253 enregistrement 29
Format 256 ouverture 31
Notes 258 verrouillage et déverrouillage 131
Rapport 255 filtre, nettoyage du ~ du ventilateur 270
Fichier, sous-menu 253 fonction de zoom 113
fichiers sans la souris 114
boîtes d’état (gestionnaire de fichiers) utilisation de la souris 114
121 zoom arrière 114
captures d’écran 254 zoom arrière sans la souris 115
chemins d’accès (gestionnaire de fich- fonctionnement
iers) 120 mode de sélection 3
configuration, déverrouillage 132 fonctionnement de base
configuration, verrouillage 131 gestion de l’alimentation
enregistrement 29 indicateurs d’état des batteries 14
fichier de rapport, ouverture 32 fonctionnement, mode de démarrage 261
fichiers de données, ouvrir 31 format de fichier
gestion 29 palette de couleurs 127
formats de fichiers
Gestionnaire de fichiers 260
.htm 37, 133
.htm 37, 133
.jpg 254, 255
.jpg 254, 255
.pal 126, 228
logo.jpg 125
navigation dans le gestionnaire de fich- .rdt 164
iers 122 .xml 129
forme d’impulsion
noms de fichiers 255, 256
modèle d’émetteur OMNI-M-PA32128
ouverture 31
290
.rdt 164
fréquence de numérisation 298
sélection dans le gestionnaire de fichiers
modèle OMNI-M-PA16128 278
122
volet de destination (gestionnaire de modèle OMNI-M-PA16128PR 282
fichiers) 120 modèle OMNI-M-PA1616 272
volet source (gestionnaire de fichiers) modèle OMNI-M-PA32128 290
120 modèle OMNI-M-PA32128PR 294
.xml 129 modèle OMNI-M-PA3232 286
Fichiers d’image 32 fréquence de récurrence

Index 317
définition 177 chemins d’accès 120
indicateur 7, 178, 179 volet de destination 120
optimisation de la valeur 179 volet source 120
pour une configuration multigroupe 177 grille
vue de la représentation temporelle 220 affichage 111
fréquence de récurrence (PRF) 176 groupe
liens de groupes 54
G groupe, nombre
gain vue d’un A-scan et d’un B--scan 211
balayage utilisant les niveaux de vue d’un A-scan et de C--scan(s) 211
référence 96 vue d’un A-scan, d’un B-scan et d’un C-
niveaux de référence -scan 211
configuration 95 vue d’un A-scan, d’un B-scan et d’un S-
gain corrigé en fonction du temps (TCG) -scan 211
13 vue d’un A-scan, d’un S-scan et d’un C-
gain de compensation 75, 78, 83 -scan 212
gain, valeur 7 vue d’une représentation temporelle et
Gestionnaire de définition du sabot 236 d’un A-scan 212
Gestionnaire de définition du traducteur vue du A-scan 211
236 vue du B-scan 211
gestionnaire de définition du traducteur vue du C-scan 211
236 vue du S-scan 211
Gestionnaire de fichiers 260 groupes
fermer 122 ajout 52
gestionnaire de fichiers définition 234
navigation 122 nombre par vue 217
déplacement dans le volet 122
procédure pour lier des groupes 56
passage d’un volet à un autre 122 procédure pour supprimer un lien de
utilisation 119 groupes 56
gestionnaires sélection 53
Gestionnaire de définition du sabot 237
sélection du mode de groupe 53
gestionnaire de fichiers 119
suppression 52
gestionnaire de palette de couleurs 117
touche de fonction pour la sélection 217,
interface du gestionnaire de fichiers 120 235
zones du gestionnaire de fichiers 120 vue d’un A-scan et d’un B--scan 211
boîtes d’état 121 vue d’un A-scan et de C--scan(s) 211
boutons de paramètres 121 vue d’un A-scan, d’un B-scan et d’un C-

318 Index
-scan 211 de l’OmniScan, panneau avant) 3
vue d’un A-scan, d’un B-scan et d’un S- indicateurs
-scan 211 fréquence de récurrence (PRF) 179
vue d’un A-scan, d’un S-scan et d’un C- indicateurs d’état 6, 12
-scan 212 indications, table 208
vue d’une représentation temporelle et inspection
d’un A-scan 212 définition de la pièce 51
vue du A--scan 211 Inspection, sous-menu 248
vue du B--scan 211 interface
vue du C--scan 211 gestionnaire de fichiers 120
vue du S--scan 211 interface utilisateur, vue d’ensemble 5
H introduction 1
heure J
réglage 26, 259 jaune
heure et date, champ d’information 7 couleur de l’encadré de la porte 21
horloge .jpg, fichier 254
réglage 26, 259
L
.htm, fichiers 37, 133
humidité relative,modules d’acquisition largeur de l’impulsion 176
266 Lecture, sous-menu 194
lien d’une procédure HTML avec une con-
I figuration 133
importation liens de groupes 54
définition de sabot 137 logiciel
définition de traducteur 136 interface, indicateur d’état 12
données de l’OmniScan dans TomoV- programmation des options 28
iew 163 version 2, 7
fichier .law 165 logiciel OmniScan
impression d’un rapport à partir d’un démarrage 2
ordinateur distant 37 logiciel, navigation 9
impulsion, largeur 176 logo
indicateur changement du logo de l’entreprise 125
fréquence de récurrence 178 fichier logo.jpg 125
PRF 178 loi de Snell 238
indicateur de fréquence de récurrence Loi focale
(PRF) 179 configuration 243
indicateur lumineux orangé (alimentation Loi focale, menu

Index 319
Lois 246 UT <> PA 264
Lois Utilisateur 27, 263
sous-menu 246 Utilisateur, configuration 27
lois focaleslois Voir lois focales mesure, unité
M sélection 26
manuel Mesures, menu 193
organisation 1 méthode par transmission 95
matériau 243 mode
MCDU-02, optimisation du transfert des sélection du mode de groupe 53
données 164 mode de fonctionnement de l’OmniScan
Menu Loi focale 243 au démarrage, choix 261
menu Porte/Alarme mode de porte 8
Courbes de mesure 190 modèles de module supportés 3
Menu Réglages US modèles de rapports 255
Récepteur 180 modification
menu Trad./Pièce palettes de couleurs
Caractériser 241 amplitude 115
gestionnaire de définition du traducteur profondeur 116
236 Module UT automatisé 1
Pièces 242 module, modèles supportés 3
Position 240 modules d’acquisition
menu Utilisateur 263 acquisition du A-scan 298
menus caractéristiques techniques
Voir aussi sous-menus modèle OMNI-M-PA16128 277
Affichage 211 modèle OMNI-M-PA16128PR 281
Assistant 167 modèle OMNI-M-PA1616 271
Balayage 246 modèle OMNI-M-PA32128 289
Fichier 252 modèle OMNI-M-PA32128PR 293
Loi focale 243 modèle OMNI-M-PA3232 285
Loi focale, configuration 243 modules d’acquisition 297
Loi focale, Faisceau 245 caractéristiques techniques générales
Mesures 193 265
organisation 10 connecteurs 266
Porte/Alarme 183, 188 dimensions 266
Préférences 258 fréquence de numérisation 298
Réglages US 175 humidité relative 266
Trad./Pièce 234 nettoyage du filtre de ventilateur 270

320 Index
nombre de canaux 297 numéro de version du logiciel 2
options 27 O
poids du module 266
OMNI-M-PA16128, caractéristiques tech-
profondeur d’acquisition dans le
niques du modèle 277
matériau 298
OMNI-M-PA16128PR, caractéristiques
reconnaissance des traducteurs 266
techniques du modèle 281
remplacement 265, 267 OMNI-M-PA1616, caractéristiques tech-
retrait, attention 267 niques du modèle 271
taux d’émission maximal 298 OMNI-M-PA32128, caractéristiques tech-
température d’entreposage 266 niques du modèle 289
température de fonctionnement 266 OMNI-M-PA32128PR, caractéristiques
mot de passe administrateur 258 techniques du modèle 293
MULTIÉLÉMENT, connecteur 267 OMNI-M-PA3232, caractéristiques tech-
Multigain 54 niques du modèle 285
Multiporte 54 OmniScan
configuration
Multitraducteur 54
Windows 2000 161
N Windows XP 148
navigation connexion à un ordinateur
gestionnaire de fichiers 122 Windows 2000 151
déplacement dans le volet 122 Windows XP 138
passage d’un volet à un autre 122 connexion à un réseau 162
procédure 10 gestion de l’alimentation
syntaxe 9 indicateurs d’état des batteries 14
navigation dans le logiciel 9 modules d’acquisition 265
nettoyage du filtre de ventilateur 270 caractéristiques techniques générales
nom de fichier, configuration 7 265
noms de fichiers 255, 256 remplacement 265
nopage>diffraction du temps de vol Voir OmniScan PA
modules d’acquisition
TOFD 176
numérisation, fréquence connecteurs 266
OmniScan UT
modèle OMNI-M-PA16128 278
caractéristiques techniques
modèle OMNI-M-PA16128PR 282
modules d’acquisition 297
modèle OMNI-M-PA1616 272 OmniScan, logiciel
modèle OMNI-M-PA32128 290 démarrage 2
modèle OMNI-M-PA32128PR 294 options logicielles 27
modèle OMNI-M-PA3232 286

Index 321
options, modules d’acquisition modules 27 matériau 243
Options, sous-menu 261 poids des modules d’acquisition 266
Organisation du manuel 1 Porte, sous-menu 183
organisation du manuel 1 Porte/Alarme, menu 183, 188
Ouverture 244 portes
ouverture affichage 111
bouton d’ouverture de l’OmniScan (pan- boutons de paramètres encadrés 22
neau avant) 2, 3 champs d’information encadrés 21
indicateur lumineux orangé (panneau clignotantes 188
avant) 3 couleurs 183
Ouverture de fichiers 31 position 187
ouverture de fichiers boutons de paramètres et touches de
fichier d’image 32 fonction 187
fichier de configuration 31 utilisation d’une souris 187
fichier de données 31 utilisation des boutons de paramètres
fichier de rapport 32 et de la roulette de défilement 187
P sélection 183
portes, sous-menu 183
page de garde 2
Pour charger une palette de couleurs 117
.pal, fichiers 126, 228
Préf. Menu Préférences
palette
Préf. 258
gestionnaire de palette de couleur 117
palettes Préférences, menu 258
chargement 228 Service 260
modification 116 PRF
palettes de couleurs définition 177
chargement 117 indicateur 7, 178, 179
création 126 optimisation de la valeur 179
format de fichier 127 pour une configuration multigroupe 177
modification PRF (fréquence de récurrence) fréquence
amplitude 115 de répétition des impulsions
See fréquence de récurrence (PRF) 176
modification de la profondeur 116
Procédure HTML
règles 129
lien avec une configuration 133
palettes Voir palettes de couleurs
procédures
paramètres d’inspection généraux 94
avancées 119
paramètres liés 55
changement du logo dans le rapport 125
pièce
codeur, configuration pour un balalaye
définition 51

322 Index
88 modèle OMNI-M-PA32128PR 295
configuration de l’OmniScan modèle OMNI-M-PA3232 287
Windows 2000 161 Propriétés, sous-menu 230
Windows XP 148
R
connexion de l’OmniScan à un réseau
162 R1 connecteur 266
connexion de l’ordinateur raccourcis 263
Windows 2000 151 rapport 34, 255
Windows XP 138 champs utilisateur 257
connexion du matériel configuration 34
Windows 2000 151 impression à partir d’un ordinateur dis-
Windows XP 138 tant 37
création d’un compte utilisateur inclure une table d’indications 109
Windows 2000 155 logo, changement 125
Windows XP 142 modèle (Template), attention 125, 256
création d’un dossier partagé nom de fichier 256
Windows 2000 158
ouverture d’un fichier de rapport 32
Windows XP 145
rapport personnalisé (Custom) 256
création d’un rapport personnalisé 123 rapport personnalisé, modèle 123
fichiers de données
rapport standard 255
enregistrement sur un ordinateur
Rapport, sous-menu 255
(Windows 2000) 162
enregistrement sur un ordinateur rapports, modèles 255
(Windows XP) 150 .rdt fichiers 164
lier des groupes 56 Récepteur,sous-menu 180
remplacement d’un module d’acquisi- redressement 180
tion 267 réglage
setup 39 alarme 98
supprimer un lien de groupes 56 date et heure 26
vérifier les options logicielles installées mode de stockage 33
27 sortie 99
prodédures réglages
création d’une table d’indications 107 Inspection du type PA-TOFD 91
profondeur d’acquisition Réglages US, menu 175
modèle OMNI-M-PA16128 279 règles 114
modèle OMNI-M-PA16128PR 283 superposition 223
modèle OMNI-M-PA1616 273 unités 111
modèle OMNI-M-PA32128 291 règles à suivre pour créer la palette de

Index 323
couleurs 129 vue 17
règles et échelles sabot
couleurs 18, 19 étalonnage du délai 65, 172
définition 18 étalonnage du délai et épaisseur 71
remplacement des modules d’acquisition étalonnage du délai et profondeur 68
265, 267 étalonnage du délai et rayon 66
représentation temporelle 222 gestionnaire de définition 236
champs d’information 220 Gestionnaire de définition du sabot 237
couleurs 219 sécurité, avis
curseur de lien de données 208 attention, retrait d’un module d’acquisi-
curseurs 207 tion 267
déroulement trop rapide 220 Sélecteur de groupe, touche de fonction
description 218 217, 235
sélection
étendue d’affichage 220
mode de groupe 53
fréquence de récurrence 220
paramètre à étalonner 170
groupes multiples 219
traducteur 43
intervalles d’affichage 220
unité de mesure 26
liste de données 219
unités des règles d’ultrasons 111
synchronisation de la porte 220
Sélection, sous-menu 211
réseau, connexion 162
Sélectionner, sous-menu 234
Réseau, sous-menu 262
sensibilité
retrait d’un module d’acquisition 267
balayage à zéro degré (traducteur droit)
rose pâle
80
couleur de l’encadré de l’unité de temps
étalonnage 173
21
étalonnage du balayage angulaire et
couleur de l’encadré du parcours ultra-
rayon 76
sons 21
rouge sensibilité, étalonnage 72
sensibilité, étalonnage d’un balayage
couleur de l’encadré de la porte 21
angulaire 72
couleur de l’encadré du curseur 21
Service, sous-menu 260
roulette de défilement 119
signal sonore au démarrage de l’appareil
positionnement des portes 187
(bip) 2
utilisation de la souris 261
Snell, loi 238
RVB, codes de couleurs 127 sortie
S réglage 99
S--Scan sortie analogique, réglage 100

324 Index
sortie numérique, réglage 99 Rapport 255
Sorties, sous-menu 189 Récepteur 180
Sous-menu Étalonnage 41, 170 Réseau 262
Sous-menu Ouverture 244 Sélection 211
sous-menus Sélectionner 234
Alarme 188 Service 260
Avancé 182 Sorties 189
Caractériser 241 Superposition 223
Champ utilisateur 257 Table 208
Code 174 TCG 173
Codeur 174, 246 Zone 250
Configuration 243 Zoom 225
Couleur 228 sous-menus Affichage
Courbes de mesure 190 Superposition 223
Curseurs 206 spécifications des modules d’acquisition
Départ 251 Voir caractéristiques générales
S-scan
Données 252
configuration des paramètres de la vue
émetteur 175
113
Épaisseur 209 S-scan, vue
Exporter 211 nombre de groupes 211
Faisceau 182, 245 stockage
Fichier 253 mode 253
Format 256 stockage des données
Général 175 caractéristiques techniques 300
Inspection 248 modèle OMNI-M-PA16128 280
Lecture 194 modèle OMNI-M-PA16128PR 284
Lois 246 modèle OMNI-M-PA1616 275
Notes 258 modèle OMNI-M-PA32128 292
Options 261 modèle OMNI-M-PA32128PR 296
Ouverture 244 modèle OMNI-M-PA3232 288
Pièces 242 stockage, mode
Porte 183 réglage 33
Porte/Alarme 183 Superposition, sous-menu 223
Position 240 superpositions 223
Préf. 258 suppression d’un groupe 52
Propriétés 230 synchronisation des portes

Index 325
représentation temporelle 220 modèle OMNI-M-PA32128 291
T modèle OMNI-M-PA32128PR 295
modèle OMNI-M-PA3232 287
table d’indications
TCG, sous-menu 173
ajout d’une indication 108
température
configuration 107
entreposage des modules d’acquisition
création 107
266
exportation des données 211 fonctionnement des modules d’acquisi-
inclure au rapport 109 tion 266
modification d’une indication 108 Template (type de fichier) 125, 256
suppression d’une indication 108 TOFD 95, 176
table, indication Voirtable d’indications redressement 229
Table, sous-menu 208 TomoView
taux d’émission importation des données de l’OmniScan
modèle OMNI-M-PA16128 278 163
modèle OMNI-M-PA16128PR 282 TomoView, optimisation du transfert des
modèle OMNI-M-PA1616 273 données 164
modèle OMNI-M-PA32128 290 touche, appliquer des fonctions 263
modèle OMNI-M-PA32128PR 295 touches
modèle OMNI-M-PA3232 286 Aide 133
TCG 224 Annulation 119
configuration manuelle de la courbe ~ Bas 119
104 Confirmation 119
courbe programmable 300 Haut 119
gain corrigé en fonction du temps 13 Roulette de défilement 119
options 191 touches de fonction
réinitialisation de l’enveloppe de la OmniScan 119
courbe 105 Sélecteur de groupe 217, 235
supprimer un point sur la courbe 105 usage 119
vérification de la courbe 105 Touches de l’OmniScan MX 119
TCG (courbe de gain corrigé en fonction Trad./Pièce, menu 234
du temps) Gestionnaire de définition du sabot 237
étalonnage 84 traducteur
TCG programmable caractérisation 134
modèle OMNI-M-PA16128 279
connecteur adaptateur 91
modèle OMNI-M-PA16128PR 283
connexion d’un traducteur multiélément
modèle OMNI-M-PA1616 274 268

326 Index
définition 45 couleur de l’encadré du curseur 21
définitions 136 violet
gestionnaire de définition 236 couleur de l’encadré de la profondeur
reconnaissance automatique 266 réelle 21
sélection 43 vis imperdables, attention 268
traitement des données vitesse
caractéristiques techniques 299 étalonnage 172
traitement, caractéristiques des données vitesse de propagation de l’onde ultraso-
modèle OMNI-M-PA16128 279 nore et épaisseur 63
vitesse de propagation de l’onde ultraso-
modèle OMNI-M-PA16128PR 283
nore et profondeur 61
modèle OMNI-M-PA1616 274
vitesse de propagation de l’onde ultraso-
modèle OMNI-M-PA32128 291
nore et rayon 58
modèle OMNI-M-PA32128PR 295 vitesse de propagation de l’onde ultraso-
modèle OMNI-M-PA3232 287 nore, étalonnage 57
TT (méthode par transmission) 95 volets, passage de l’un à l’autre (gestion-
U naire de fichiers) 122
unités voyant lumineux orangé (indicateur d’ali-
mentation de l’OmniScan, panneau
mesure 26
avant) 3
sélection pour les règles 111
vue d’un A-scan et d’un B--scan
ultrasons 111
nombre de groupes 211
unités d’ultrasons
vue d’un A-scan et de C--scan(s)
champs d’information encadrés 21
nombre de groupes 211
unités de mesure des ultrasons
vue d’un A-scan, d’un B-scan et d’un C-
boutons de paramètres encadrés 22 -scan
couleurs des axes 22 nombre de groupes 211
UT <> PA, menu 264 vue d’un A-scan, d’un B-scan et d’un S-
Utilisateur, menu 27, 263 -scan
Utilisation de la souris pour les portes 187 nombre de groupes 211
vue d’un vue d’un A-scan, d’un S-scan et
V
d’un C--scan
vérification nombre de groupes 212
options logicielles installées 27 vue d’une représentation temporelle et
verrouillage d’un fichier de configuration d’un A-scan
131 nombre de groupes 212
version du logiciel 2, 7 vue du A-scan
vert nombre de groupes 211
couleur de l’encadré de la porte 21 vue du B-scan

Index 327
nombre de groupes 211 X
vue du C-scan .xml, fichier 129
nombre de groupes 211
Z
vue du S-scan
nombre de groupes 211 zones du gestionnaire de fichiers 120
vues boîtes d’état 121
A-scan, type de source 213 chemins d’accès 120
B--Scan 17 volet de destination 120
boutons de paramètre 212 volet source 120
C--Scan 17 zoom
changement 110 fonction 113
groupes multiples 213 paramètres 225
liste 211 sans la souris 114
représentation temporelle 218 utilisation de la souris 114
S--Scan 17 zoom arrière 114
vues de données 16 zoom arrière sans la souris 115
Zoom, sous-menu 225
W
Windows CE 260

328 Index