Vous êtes sur la page 1sur 3

Comportement global d'un circuit

I- Energie fournie et énergie reçue


Dans un circuit il y a 1 générateur et 1 (ou des) récepteurs.
L’énergie électrique fournie, au circuit, par le générateur est égale à la somme des énergies électriques reçues
par les récepteurs du circuit.
W e (géné) =∑ W e (récep)
Il y a conservation de l’énergie.

II- Loi d'additivité des tensions

1) Générateur alimentant 2 récepteurs montés en série

P G N
D’après laloi de conservation de l’énergie :
We G = We R + We M
I Soit : UPN I ∆t = UPA I ∆t + UAN I ∆t
On met I ∆t en facteur et on simplifie :
A UPN = UPA + UAN
R M

2) Généralisation
Si entre les bornes P et N d’un générateur on place n récepteurs on peut écrire :
UPN = UPA + UAB + UBC + … + U.N
C’est la loi d’additivité des tensions.

III- Loi d'additivité des intensités

1) Générateur alimentant 2 récepteurs montés en dérivation


G

D’après laloi de conservation de l’énergie :


We G = We R + We L
I
Soit : UPN I ∆t = UPN I1 ∆t + UPN I2 ∆t
On met UPN ∆t en facteur et on simplifie :
P R N I = I1 + I2
I2

I1

2) Généralisation
Dans un circuit électrique la somme des intensités des courants qui arrivent à un nœud est égale à la somme des
intensités des courants qui en partent.
 Iarrivée =  Idépart
C’est la loi d’additivité des intensités ou loi des nœuds .
IV- Résistance équivalente
1) Définition
On appelle résistance équivalente Req à une association de conducteurs ohmiques, la résistance du conducteur
ohmique unique qui, soumis à la même tension électrique, consommerait la même énergie électrique que
l’association, pendant la même durée.

2) Association en série

UAB Appliquons la loi d’additivité des tensions :

U1 U2 Un UAB = U1 + U2 + …. + Un
Soit : UAB = R1I + R2I + …. + RnI
AA B
R1 R2 Rn
UAB = (R1 + R2 + …. + Rn) I
I
Remplaçons ces conducteurs ohmiques par le conducteur ohmique équivalent.
UAB

AA B UAB = Réq I
Réq
I

En associant les deux relations on obtient : Réq = R1 + R2 + …. + Rn

La résistance équivalente à une association en série de conducteurs ohmiques est égale à la somme des
résistances de ces conducteurs.

Remarque : lors d’une association en série la résistance équivalente est toujours supérieure à la plus grande des
résistances de l’association.

3) Association en dérivation
UAB

R1 Loi des nœuds :


I1 I = I1 + I2 + …. + In
Avec :
AA B U U
I1 = AB ; I 2 = AB ; ...
R2 R1 R2
I I2
On obtient :
1 1 1
I=( + + .... + ) U AB
Rn
R1 R 2 Rn
In

Remplaçons ces conducteurs ohmiques par le conducteur ohmique équivalent. :


UAB
UAB = RéqI
AA B U AB
Réq donc : I =
R éq
I
1 1 1 1
En associant les relations 1 et 2 on obtient : + + .... + =
R1 R 2 Rn Réq
Remarque : L’inverse de la résistance R est la conductance G.
L’unité de conductance est le siemens. Symbole : S
Donc : G = G1 + G2 + …. + Gn

La conductance équivalente à une association , en dérivation, de conducteurs ohmiques est égale à la somme
des conductances de ces conducteurs ohmiques.

Remarques :
- La conductance équivalente est supérieure à la plus grande des conductances de l’association en
dérivation.
- La résistance équivalente est inférieure à la plus petite des résistances de l’association en dérivation.

V- Intensité du courant dans un circuit série


Soit le circuit :
(E,r)
I

P N

R
A
(E’,r’)
D’après la loi d’additivité des tensions :
UPN = UPA + UAN
Avec :
- pour le générateur : UPN = E – rI
- pour le conducteur ohmique : UPA = RI
- pour le récepteur : UAN = E’ + r’I

Par conséquent :
E – rI = RI + E’ + r’I
Soit : E – E’ = RI + rI + r’I = (R + r + r’)I
E − E'
I=
R + r + r'
L’intensité du courant électrique dans un circuit série est égale à la force électromotrice du générateur moins les
forces électromotrices des récepteurs, l’ensemble étant divisé par la somme de toutes les résistances du circuit.

VI- Limites de fonctionnement


1) Cas d’un générateur
Le constructeur donne la puissance maximale Pmax que peut délivrer le générateur.
La tension U entre les bornes du générateur est, en général, constante. P = U I
Plus l’intensité débitée par le générateur est grande plus sa puissance augmente.
La puissance fournie par le générateur a une limite donc l’intensité est limitée : Imax = Pmax : U
Si on demande une intensité supérieure à Imax la tension aux bornes du générateur s’effondre.

2) Cas d’un conducteur ohmique


Le fabricant donne la résistance R et la puissance maximale du conducteur ohmique.
Si on dépasse sa puissance maximale l’effet Joule va le détériorer.
2 U 2max
P max = U max . I max = R . I max =
R
La tension maximale que l’on peut appliquer à un conducteur ohmique est :
U max = R.Pmax