Vous êtes sur la page 1sur 23

CONCOURS DE RECRUTEMENT DES TECHNOLOGUES EN INFORMATIQUE

Epreuve d'application: option « Informatique des systèmes de gestion

SYSTEME D'INFORMATION
D'UNE COMPAGNIE AERIENNE

1. Présentation générale
On veut ébaucher la conception du système d'information de la compagnie aérienne CA
qui propose à ses clients un ensemble de vols pour différentes destinations nationales et
internationales.
L'objectif est d'assurer la gestion des différents domaines d'activité de la compagnie :

• Gestion des Appareils: flotte.


• Gestion des Vols: planification
• Gestion des Réservations
• Enregistrement des Passagers
• Gestion des Bagages
• Gestion des Produits Consommés à Bord : Catering
• Gestion de la Maintenance des Appareils
2. Gestion des appareils
2.1. Présentation de la flotte
Pour assurer le transport des voyageurs, la compagnie CA dispose d'une flotte dont elle
assure la gestion. Cette flotte est composée d'un ensemble d'appareils qui sont la propriété
de la compagnie et d'autres qui sont loués en cas de besoin. En cas de baisse d'activité. la
compagnie peut aussi louer certains de ses appareils à d'autres compagnies.
Les appareils sont répartis sur différents aéroports. Chaque avion a en effet son aéroport
d'attache dans lequel il se trouve en cas de non activité et dans lequel se font les principales
Opérations de maintenance. Chaque aéroport est désigné par un code unique, un nom, une
localisation et une catégorie (national, international).
La flotte de la compagnie est diversifiée. Elle est composée d'avions provenant de

1/23
Constructeurs différents (Air Bus, Boeing, ...) et de types différents (B727, 8737, B74Î,
AB220, AB320, AB380, ...). Chaque type d'appareil est caractérisé par sa capacité en
nombre de places et en poids total transporté, ses dimensions, sa vitesse maximale, son
altitude maximale, ...
Pour pouvoir naviguer, un appareil nécessite une équipe de personnel naviguant. Cette
équipe' est composée de personnel naviguant technique (pilotes, copilotes, mécaniciens
navigants, . .) et de personnel d'accueil (hôtesses, stewards, . . .). La constitution de l'équipe
du personnel navigant dépend du type d'appareil. L'effectif du personnel naviguant
technique ne dépend pas du nombre de personnes transportées. Par contre l'effectif du
personnel d'accueil dépend du nombre de personnes transportées dans un vol donné.
Chaque appareil est identifié par un matricule et est désigné par un nom commercial et une
date d'3cquisition si elle est la propriété de la compagnie. En cas de location, on dispose des
informations suivantes : date de début et de fin de location. la compagnie "propriétaire de
l'avion ainsi que le nombre d 'heures de vol à la date de début de location.
Le type d'avion peut être configuré de différentes façons en fonction des besoins. Ces
configurations différent par la répartition des places entre les différentes classes
(économique, affaire, . . .). Pour un même appareil, chaque configuration est valable pendant
une période donnée. Cette configuration est planifiée à l'avance. On souhaite également
garder un historique des changements de configuration pour chaque appareil.
Pour les appareils loués pour les autres compagnies, la compagnie CA mémorise pour
chaque appareil loué la date de début et la date de fin de location. la compagnie locatrice,
ainsi que le nombre d 'heures de vol assurées par l'avion à la date de location de l'appareil.
2.2 Facturation de la location des appareils :
La compagnie CA facture à la fin de chaque mois la location de ses appareils aux autres
compagnies. Cette facturation se t"ait selon la formule suivante :

Montant facturé = MF + K *NH


Ou :
• MF : Montant forfaitaire dépendant du type d'appareil et de la saison (période
comprise entre deux dates).
• K : Coefficient dépendant du type d'appareil.

2/23
• NH : Nombre d'heures de vol effectuées par l'appareil dans le mois. Ce nombre
d'heures de vol est transmis à la fin de chaque mois par la compagnie
locatrice.
La facture émise contient en plus du montant facturé. La date d'émission. la date limite de
règlement ainsi que la compagnie locatrice et le matricule de l'appareil. Lorsqu'une même
compagne loue plus qu’un avion. Une mène facture est émise pour la même période et elle
contient le montant relatif à chaque appareil ainsi que le total général.
Lorsqu’une facture n'est pas réglée dans le délai prévu. Un rappel est envoyé. La compagnie
souhaite garder l’historique des rappels.
Une facture peut être réglée en une ou plusieurs fois. A la réception du règlement, le service
financier enregistre la date du règlement, le montant réglé et le mode de règlement. Lorsque
le règlement concerne plus qu'une facture, ce service répartit le montant du règlement sur
les différentes factures concernées en privilégiant les factures les plus anciennes.
Pour les appareils loués par la compagnie, le processus est identique mais les rôles sont
inversés. C'est la compagnie CA qui doit transmettre à la fin de chaque mois le nombre
d'heures de vols assuré par chaque avion. La compagnie propriétaire de l'appareil envoie
une facture à CA laquelle va effectuer les règlements en une ou plusieurs fois.

3. Gestion des Vols


La compagnie aérienne CA propose essentiellement un ensemble de vols dont chacun
consiste à transporter directement un ensemble de passagers et de colis d'un aéroport de
départ à un aéroport d'arrivée et ce, sans escale. Chaque vol assuré par la compagnie est
identifié par un numéro comportant le code de la compagnie « CA » . Un tel vol réalise une
liaison directe entre deux aéroports à un jour ou plusieurs jours de la semaine à horaire fixe
de départ. Chaque vol a un type (régulier, charter,), une période de validité, une durée de
voyage approximative ainsi qu'un appareil. On précise également pour chaque vol
l'équipage navigant technique et le persolU1el d'accueil adéquat en fonction de l'appareil
ainsi que les types de prestations offertes (petit déjeuner, repas, déjeuner, collation,
journaux, . . .). Certaines liaisons peuvent être réalisées par plusieurs vols à des jours
différents, des horaires différents ou des compagnies différentes ; ce qui impose à la
compagnie d'être en relation avec ses concurrents pour satisfaire ses clients en cas
d'impossibilité de les satisfaire avec ses propres vols.

3/23
La planification des vols se fait par saison définie par une date début et une date fin. Elle
consiste à déterminer pour chaque liaison la liste des vols qui seront assurés pendant la
saison.
Pour chaque vol enregistré, on identifie plusieurs départs à des dates différentes. Par
exemple. le vol régulier CA223 qui part de l'aéroport Tunis-Carthage vers l'aéroport Orly,
tous les lundi à 8H25.
Un départ est caractérisé par un nombre de places libres, un nombre de places réservées et
un nombre de places confirmées ainsi que par une liste d'attente. Une place confim1ée est
une place ayant donnée lieu à une réservation avec émission d'un billet. Le nombre total de
places est fonction du type d'avion affecté au vol.
Ce principe de liaison, de vol et de départ est le même pour toutes les compagnies.

4. Gestion des Réservations


Actuellement, les relations avec la clientèle peuvent s’effectuer uniquement de deux
manières par l'intermédiaire de I’un des guichets commerciaux de la compagnie répartis
géographiquement ou de l'une des agence de voyage, avec qui la compagnie a signé un accord. Dans
les deux cas, les procédures de réservation préliminaire et définitive de confirmation de modification
ou d’annulation sont les mêmes.
4.1. La réservation

Un voyage d'un client est défini par une ou plusieurs liaisons desservies par la même
compagnie ou par des compagnies différentes. La réservation est la procédure qui consiste
à ce qu'un client soit inscrit sur la liste principale ou la liste d'attente d'un départ d'un vol.

En effet, pour réaliser un voyage, le client doit effectuer une réservation pour chaque
liaison constituant son voyage. Pour chaque liaison l doit préciser le jour de départ et la
classe. C'est alors qu'un dossier est ouvert identité par une référence et caractérisé par un
client responsable et un nombre de passagers adultes et enfants. Aussi, le dossier doit
mémoriser l'identité du client, son adresse complète, ses numéros de téléphone et
éventuellement son adresse électronique.
Si la compagnie est capable d'assurer le transport éventuellement de plusieurs itinéraires}
elle décrit au client une possibilité en précisant les éventuelles escales ainsi que le prix total
du voyage. Pour être sûre de pouvoir honorer son offre, elle effectue une réservation

4/23
préliminaire sur les vols concernés. Si le client donne son accord, les réservations sur les
départs de ces vols sont alors définitives en liste principale ou en liste d'attente si le
nombre de places libres est inférieur au nombre de places demandées. Si, au contraire, le
client décline l'offre, les réservations préliminaires sont annulées, et la compagnie essaie
alors de proposer une autre manière de réaliser le voyage demandé; si toutes les
possibilités ont été proposées, on en informe le client.

En effet, suivant la réglementation internationale du transport aérien la compagnie CA


collabore avec la majorité des compagnies aériennes en leur donnant la possibilité de
vendre des places de ses propres vols et réciproquement. Elle doit par conséquent échanger
des données avec les autres compagnies concernant les vols, les places disponibles, les
tarifs et toutes autres informations nécessaires et utiles à la réalisation d'un voyage.
Pour cela et afin de satisfaire la clientèle. Nous supposons que la compagnie CA dispose
des informations sur les vols des compagnies avec lesquelles elle a signé une convention
commerciale. Elle est tenue de fournir aux autres compagnies les mêmes informations.
Ceci exige que toute programmation de nouveaux vols ou de changement quelconque sur
un vol déjà programmé, nécessite un échange d'informations entre la compagnie CA et les
autres compagnies,
4.2. La confirmation
On appelle confirmation, toute réservation définitive en liste principale ou en liste d'attente
donnant lieu au paiement de l'intégralité du prix du voyage et à l'émission du billet ou des
billets d'un dossier donné. Le billet est le document de voyage, qui est délivré par le
transporteur ou par un intermédiaire en son nom. Uniquement en cas de paiement de la
totalité du prix du billet.
Le billet comporte les conditions du contrat et les informations connexes, ainsi que les
coupons pour le vol et le bagage du passager. Ce billet d'avion comporte obligatoirement
les éléments suivants en plus de son numéro, de sa date d'émission.
- L’identité complète du passager :
• Numéro de dossier,
• Numéro de passeport,
• Nom et prénom,
• Date de naissance ;
- L’itinéraire complet du voyage :

5/23
• numéro de vol,
• aéroport de départ initial,
• escales intermédiaires prévoyant éventuellement un changement de
• transporteur: la succession de départ de vols,
• aéroport de destination finale ;
- Les données relatives au service de transport :
• classe.
• statut de la réservation (confirmée, liste d'attente. .).
- Le prix du voyage complet, établi par un ou plusieurs coupons, libellé dans la monnaie du pays de
départ ;
- La durée de validité du billet ;
- Les taxes et autres frais ;
- Le poids du bagage en franchise formulé en kilogrammes.
Il importe de préciser que le billet comporte un coupon distinct pour chaque liaison du
voyage. A la suite d'une confirmation, un billet est délivré au client avec la mention OK
qui indique que la réservation est continuée en liste principale ou bien avec la mention LA
si la réservation est confirme en liste d'attente. Ce n'est qu'en cas de modification d'état
de la réservation que la mention change en posant un sticker (ticket autocollant)
mentionnant le changement d'état.
Il est à remarquer aussi qu'un billet peut correspondre à un aller simple ou un aller-retour
Dans les deux cas, les procédures de réservation et de confirmation sont les mènes, la seule
différence est le nombre de coupons constituant un billet d qui sont nécessaires pour
chaque liaison.
Les billets peuvent être récupérés de plusieurs manières
• Par retrait directement au guichet de la compagnie. Ou au guichet de l'agence de
voyage,
• Par envoi de courrier par la poste au domicile, si la confirmation a été traité au
minimum 4 jours à l'avance, le prix est alors majoré de 3 dinars,
• par envoi en recommandé par la poste au domicile tout en majorant le prix de 6
dinars, ou par courrier recommandé avec accusé de réception nécessitant 10
dinars supplémentaires.

6/23
4.3 Modification et annulation de voyages
Un client peut-être amené pour une raison ou une autre à effectuer une modit1cation ou
annulation de son voyage après l'achat de son billet.
La modification d'un voyage peut concerner l'un des éléments du dossier :les liaisons, les
dates de départ, le nombre de personnes, la classe Chaque modification donnera lieu
aux mises à Jour nécessaires, à l'émission de nouveaux billets ou à la modification des anciens
billets et engendrera aussi un remboursement ou un versement d’un complément après évaluation
des frais supplémentaires.
La demande de remboursement suite à une annulation complet d’un voyage peut avoir lieu
avant ou après la date du voyage.
Si la demande de remboursement provient avant la date de départ, plusieurs tâches sont nécessaires :
• Annulation des places confirmées dans tous les départs constituant le voyage.
Augmentation du nombre de places libres s'il n'y a pas de passagers en liste
d'attente.
• Déplacement des premiers passagers de la liste d'attente vers la liste principale
et information du ou des clients concernés pour une éventuelle confirmation.
• Remboursement du montant total du ou des billets annulés avec une déduction
de 10% du prix total du billet.
Si par contre, la demande de remboursement provient après la date de départ, seul le
remboursement du client du montant total avec une déduction de 15% sera effectué.

5. Gestion des départs de vol


5.1. Confirmation du départ de vol
Quarante huit heures avant le départ de chaque vol, une étape de planification et de
préparation est engagée par le service de planification des départs de vols. Pour cela,
plusieurs tâches sont nécessaires

• Annulation des puces réservées non payées et leur remplacement par les places
confirmées de la liste d'attente,
• Confirmation de l'affectation de l'avion qui assurera le départ,
• Affectation d'un équipage adéquat (commandant de bord, co-pilote, mécanicien
naviguant. hôtesse:, steward, . . . ),
• Affectation d'un ou de plusieurs comptoirs d'enregistrent.

7/23
• Affectation des agents de comptoir pour l’enregistrement
• Evaluation du nombre de passagers par type (adultes, enfants, bébés) et par classe.

Pour toutes ces tâches, des communiqués d'intonation aux personnes ou services
concernés sont émis : responsable de la flotte aérienne, membres de l'équipage et au
responsable du catering.
5.2. L'enregistrement
Deux heures avant le départ d'un vol, la compagnie annonce le début de j'opération
d’enregistrement en affichant les comptoirs affectés. Les passagers munis de leur billet et
bagage éventuel, s adressent aux différents comptoirs Après vérifications des documents
présentés et de la présence sur la liste des passagers confirmés, un siège est affecté au
passager et une carte d’embarquement est éditée. Les passagers ayant les bagages à enregistrer, les
présentent pour pesage. Deux étiquettes sont éditées ; l’une est collée sur le bagage et la deuxième
sur la carte d'embarquement. Cette dernière est transmise au passager. Les bagages sont émis sur les
tapis pour chargement.
Trente minutes avant le départ du vol les passagers inscrits et confirmés sur la liste
d'attente sont admis pour l'enregistrement selon l'ordre de priorité et en fonction des places
disponibles. La procédure d'enregistrement est la même que celle des passagers en liste
principale.

6. Gestion des bagages

Pour des raisons économiques, la compagnie CA a décidé d'intégrer dans ses activités la
gestion des bagages. Celle-ci n'est réalisée que dans les aéroports locaux.
La gestion des bagages a pour mission d'enregistrer et livrer chaque bagage, y compris
pour les correspondances à partir de l'enregistrement, d'un avion à l'autre, ou d'un avion
aux tapis de récupération des bagages.
Le mécanisme de livraison comporte des convoyeurs et des voies sur lesquelles circulent
des chariots.
Pour la gestion des bagages, on peut distinguer deux processus.
• chargement au départ.
• et déchargement à l'arrivée.

8/23
6.1. Chargement au départ
Ce processus comprend les tâches suivantes :
• Enregistrement et chargement des bagages.
• Traitement des cas spéciaux

6.1.1. Enregistrement et chargement des bagages

Rappelons qu'au moment de l'enregistrement d'un passager, une étiquette code à barre est
éditée et collée sur le bagage comportant le numéro du bagage, le nom du passager,
l'aéroport d'embarquement, l'aéroport de destination finale, le numéro du vol, le type de
bagage (prioritaire, fragile, animal, etc.).
Le transport des bagages depuis les comptoirs d'enregistrement jusqu'à l'appareil est
assuré à l'aide de tapis roulants et des chariots conduits par des convoyeurs. Au début de
chaque journée, on affecte à chaque vol un ensemble de convoyeurs. Pendant cette journée
le convoyeur est amené à conduire un ensemble de chariots.
Chaque bagage enregistré est mis sur un tapis roulant qui l'emmène vers le convoyeur pour
chargement Un tapis, identifié par un numéro, est associé à un ensemble de comptoirs
d'enregistrement. Les convoyeurs font partie du personnel de la compagnie auxquels la
compagnie affecte des cartes d'accès sur lesquelles sont indiqués les informations
suivantes matricule, nom et prénom. Date de naissance.
Des contrôles de sécurité sont effectués sur les bagages avant qu’ils soient définitivement chargés
dans les soutes d’avions.

6.16.2Traitement de cas spéciaux

Un bagage peut ne pas être chargé dans l'avion pour l’une des deux raisons suivantes .
• Sécurité : les bagages Suspects seront mis à part et non chargés dans les chariots mais
stockés dans un magasin spécialisé ((magasin bagages)).
• Saturation de l'avion : toutes les soutes de l'avion sont pleines, les derniers bagages
enregistrés et ne Portent pas l’option prioritaire, ne seront pas chargés et seront
envoyés dans le prochain vol.
.6.2 Déchargement à l’arrivée

9/23
Quant au processus de déchargement des bagages à l'arrivée, il est plus complexe que celui
de chargement de départ. Il comprend les tâches suivantes.
• Déchargement des bagages
• Distribution des bagages.

6.2.1. Déchargement des bagages


Avant l'arriv6e d'un avion, l'aéroport est avisé Sur le nombre et les types des bagages qui
sont à bord de l'avion a fin de réserver un nombre suffisant de chariots. Un emplacement est
aussi affecté a l'appareil.

A l'arrêt complet de l'avion, les bagages sont déchargés dans des chariots en commençant
par ceux qui pol1ent l'option prioritaire.
Le volume total des bagages est très variable. Celui-ci dépend de la saison, de l'heure, du
type d'avion, du nombre de passagers, etc.
Le responsable doit aussi fournir des chariots supplémentaires pour faire face au volume
des bagages imprévu.
Les problèmes méc3niques de l'aéropol1 ou du personnel (convoyeurs) peuvent perturber le
système de bagages. Les chariots de bagages peuvent tomber en panne ou être
endommagés au chargement et déchargement. Pour contrer ces difficultés, le responsable
de bagages doit prévoir du matériel supplémentaire. Par exemple, des chariots et des
convoyeurs de réserve qui remplacent ceux qui tombent en panne.
Les bagages de passagers en transit sont déchargés dans des chariots spéciaux triés par
destination et rie seront pas placés sur les tapis de livraison de bagages .Ils sont ensuite
envoyés dans la voie de la destination suivante.

6.2.2.. Distribution des bagages


Après le déchargement de l'avion, ces chariots seront conduits aux tapis réservés sur lesquels ils
seront déchargés. Les bagages circulent sans interruption sur les tapis de sorte que leur livraison par
les passagers soit soigneusement contrôlée. En outre, les tapis de l'arrivée ne peuvent avancer
qu'après le placement du premier bagage.

La gestion des bagages est sujette à plusieurs contraintes importantes. D'abord, l'espace est étroit.
Lors de la programmation de l’arrivée d'un vol, le responsable des bagages doit tenir compte de

10/23
l'éventuelle arrivée de plusieurs vols au même temps et optimiser l'utilisation des voies, des tapis et
la rapidité de la livraison, en programmant les tapis les plus proches possibles de la voie de l’avion.

Certains bagages peuvent être endommagés et d'autres perdus ou non arrivées sur le même vol. Ces
cas sont constatés par le responsable de bagages et traités par le service réclamation.

Dans le cas où un passager ne retrouve pas ses bagages sur le tapis, il se présente au guichet "
réclamation bagages» de la compagnie pour effectuer une réclamation en présentant le talon du
bagage. Suite aux réclamations des différents passagers du vol correspondant, la compagnie établit
un état (numéro de vol, numéro du bagage. motif de réclamation, etc. ) et l'envoi par télex à son
bureau à l'aéroport de départ

Plusieurs scénarios sont possibles :

§ le bagage est retrouvé dans l'aéroport de départ, faute de soute pleine ou oubli, il sera envoyé
sur le prochain vol. Une fois arrivée il sera enregistré dans le magasin bagages en attente. Ce
magasin gère le stock de bagage en entrée et en sortie. Chaque bagage sera enregistré à
l'arrivée avec un numéro d'ordre, le numéro du bagage, le vol, le nom du passage, la date
d'entrée. Le passager viendra chercher plus tard son bagage sur présentation d'un justificatif
(passeport, talon de bagage, ).
§ le bagage est perdu, le service " réclamation bagages » transmet le dossier au service
contentieux a fin de poursuivre la procédure de remboursement du passager.

7. Catering
Dans le but d'offrir des produits à consommer à bord, la compagnie CA dispose d'une direction
catering qui assure à la fois le chargement au départ et le déchargement à l'arrivée des consommables
à bord des appareils. Ces actions se font sur les appareils de la compagnie CA et sur demande pour
les appareils des autres compagnies.

La direction du catering dispose d'un service dans chaque aéroport local. Chaque service gère un
certain nombre d'activités dont les principales sont :

11/23
§ la préparation des dotations,

§ le chargement et le déchargement des dotations.

7.1. Préparation des dotations

Pour chaque départ de vol. en plus des informations générales concernant un vol (type
d'appareil, heure de départ, durée de vol, heure d'arrivée, nombre de passagers, types de
prestations), la direction est informée par Je service de planification de la dotation qui lui
est assignée. une dotation porte sur les produits qui correspondent aux types de
prestations planifiées, à fournir ainsi que leurs quantités respectives (300 plats de type
repas classe économique, 20 plats de type repas ;;lasse affaire, 100 journaux La Presse.
50 journaux Le monde. 200 boissons gazeuses, 100 bouteilles d'eau minéra1es, 300
serviettes, . . . ). Une dotation peut concerner un ou plusieurs vols assurés par Je même
appareil. Avant 24 heures de chaque départ planifié, une fiche d'information de la
dotation est adressée au service du catering. La dotation est chargée dans le matériel
catering (trolleys et armoires)
En raison de la nature particulière du transport aérien, les informations sur les horaires
de départ et la dotation peuvent changer à plusieurs reprises. En cas de changement, le
service de catering est informé du changement.

La dotation comporte deux catégories de produits .

- Les produits cachetés.

- Les produits qui nécessitent une préparation (les plats)

Pour subvenir aux besoins de la première catégorie de dotation, chaque service du


catering gère un stock de produits consommables (boissons, vivres, journaux,). La
direction répertorie chaque produit par un code, un nom, une description, une quantité,
une date limite de consommation. Le stock est approvisionné régulièrement.

Concernant la deuxième catégorie, à savoir la préparation des plats, elle est confiée

12/23
actuellement entièrement à un sous-traitant. Pour chaque vol au départ, la direction
commande par le biais d'un bon de cuisine un certain nombre de plats selon la prestation
établie lors de la planification du vol et la dotation. Chaque plat correspond à un type de
prestation (petit déjeuner, collation ou repas) et à une classe (affaire, économique). Un
prix unitaire est affecté à chaque plat.
Afin de veiller au respect des obligations du sous-traitant, le service catering procède à
des inspections lors de la livraison des plats. Ces inspections sont assurées par des
contrôleurs d'hygiène. Elles portent sur le respect des standards de qualité et de la
réalisation des plats. Les incidents de non-conformité peuvent concerner.

Ø La présentation: grammage, composition, etc.,

Ø La dégustation: goût douteux, fraîcheur, etc.,

Ø Les analyses microbiologiques

Les résultats de ces inspections donnent lieu à une mention pour toute la livraison qui
peut être.

Ø A. travail du sous-traitant conforme


Ø B. travail du sous-traitant non conforme. mais acceptable
Ø C. travail du sous-traitant non conforme et non acceptable

Seuls les livraisons acceptées qui portent la mention A " ou « B " sont autorisées à être
chargés dans je matériel catering (trolleys et armoires) Celles qui portent la mention
( C " seront retournées au sous-traitant. Ce dernier est amené à fournir une autre
livraison. En cas d'impossibilité de livrer avant l'heure de chargement. le service de
planification est informé du retard conséquent Ce retard de livraison pourrait entraîner un retard
du départ de l'appareil.
une mention" A , B ou C sera mentionnée sur le bon de livraisoi1 par l’agent de contrôle à chaque
opération de livraison. Le payement du sous-traitant se fait a la base du nombre de plats et du
résultat de l'inspection,

13/23
7.2. Chargement au départ/ Déchargement à l'arrivée

Le transport des produits rangés dans le matériel du catering (armoires. trolleys) v'ers l'appareil ou
vice-versa est assuré à l'aide de camions monte-charges conduits par des convoyeurs.
A chaque vol sont affecté un convoyeur et un camion.

On distingue deux procédures distinctes correspondant respectivement au départ et à


l'arrivée :

7.2.1. Chargement

Une heure avant le départ, le convoyeur se présente au service catering pour le chargement de son
camion. Avant leur embarquement dans le camion monte-charge, tous les trolleys et armoires
doivent être plombés. Un état des numéros de plombs du matériel de chaque vol doit être établi et
remis au convoyeur. L'agent du service catering établit et remet au convoyeur un bon de chargement
portant.

§ le numéro du vol,

§ l'immatriculation du camion monte-charge,

§ les numéros du plomb du matériel catering,

§ le détail de la dotation livrée.

Avant le chargement dans l'avion, un membre de l'équipage vérifie la conformité des numéros du
plomb du matériel catering avec ceux qui sont mentionnés sur le bon de chargement et le signe à la
fin du chargement.

Si le chargement concerne une compagnie autre que CA, une facture sera émise. Elle comportera le
matricule de l'appareil, la date de chargement, la liste détaillée de la dotation livrée ainsi que le
montant facturé.

14/23
7.2.2. Déchargement

A l'arrivée d'un vol et avant J'ouverture des portes de l'avion, un membre de l'équipage aura déjà
établit une liste des produits restants et aura plombé tout le matériel catering (trolleys et armoires),
même vides. Le matériel catering accompagné de la liste sera confié au convoyeur pour assurer le
déchargement. Au comptoir du déchargement de catering, l'agent vérifie l'intégrité et la conformité
du plomb avant de procéder au déplombage du matériel catering. Les produits récupérables seront
remis en stock.

8. La maintenance
Dans le but d'assurer le maximum de sécurité aux vols qu'elle assure, la compagnie CA
dispose d'une direction de maintenance qui assure à la fois la maintenance des appareils
appartenant a cette compagnie ainsi que celles d’autres compagnies en cas de demande.

En cas de besoin, ta compagnie CA peut demander à d'autres compagnies d'effectuer


certaines actions de maintenance pour ses propres appareils.

La direction de maintenance de CA opére sur les différents aéroports où sont rattachés ses
appareils. Elle dispose d'un service de maintenance par aéroport - Chaque service fait
travailler un certain nombre de techniciens de maintenance. Chaque technicien dispose d'une
carte d'accès sur laquelle sont indiqués son matricule, son nom, sa date de naissance et sa
spécialité.

Les actions de maintenance effectuées sur les appareils sont de trois catégories

§ maintenance préventive

§ maintenance curative

§ contrôle de navigabilité

15/23
8.1. Maintenance préventive

Les différents appareils de la flotte doivent subir périodiquement des actions de maintenance La
compagnie a classé ces actions en attribuant à chaque type d'action un code, une désignation, une
durée moyenne d'intervention et éventuellement une ou plusieurs pièces à changer. La réalisation de
chaque type d'action de maintenance pour un type d'appareil dolll1é dépend du nombre d'heures de
vols effectués. La compagnie détient donc une fiche pour chaque type d'appareil dans laquelle est
indiqué pour chaque tranche de nombre d'heures de vol et le type d'action de maintenance à
effectuer.

Chaque type d'action de maintenance nécessite une équipe composée de techniciens de catégories
différentes. La même fiche citée ci-dessus indique pour chaque appareil et pour chaque type d'action
de maintenance le nombre de techniciens devant intervenir pour chaque catégorie de techniciens
Disposant du planning prévisionnel de chaque appareil, la compagnie CA planifie pour chaque
appareilles prochaines actions de maintenance préventives en spécifiant ta date et la durée
prévisionnelle de chaque action.

Au début de chaque mois, le service de maintenance collecte le nombre d'heures de vol réellement
effectué par chaque appareil ainsi que les modifications éventuelles ayant survenues sur l'affectation
de cet appareil aux différents vols. En tenant compte de ces informations, un planning définitif est
établi. Ce planning et ensuite complété par une affectation prévisionnelle des techniciens de
maintenance. A chaque opération de maintenance on affecte alors une liste nominative de
techniciens qui seront réellement chargés d'effectuer l'action de maintenance.

Après la réalisation de chaque action de maintenance un compte-rendu est établi. Il contient la date
et la durée réelle de l'intervention dans Je cas où elles sont différentes de celles prévues ainsi que la
durée d'intervention de chaque technicien. Ce compte-rendu précise également pour chaque action
de maintenance les techniciens l'ayant réalisée.

8.2. Maintenance curative

Les différents services de maintenance de la compagnie CA interviennent en cas de pannes


ou de problèmes techniques survenant sur les appareils de la compagnie dans les différents

16/23
aéroports dans lesquels il existe un service de maIntenance. Ils peuvent également intervenir
sur les appareils des autres compagnies qui en font la demande.

Dans tous les cas la demande d'intervention est formulée par le commandant de bord de
l'appareil en difficulté technique. Ce dernier remplit une demande d'intervention dans
laquelle il indique le matricule de l'appareil, la date de la demande. le type de panne et la
compagnie si l'appareil n'appartient pas i CA. En recevant cette demande, le service de
maintenance charge un ou plusieurs techniciens qui vont se déplacer pour dépanner
l'appareil. Après diagnostic, une évaluation de la durée d'intervention est effectuée. Cette
durée est communiquée au service de planification des départs de vols qui tiendra compte de
cette information pour décider de maintenir l’affection de l'appareil en panne pour le vol
prévu ou l'affectation d'un autre appareil.

A la fin de l'intervention, un compte rendu est établi. Il indique la durée réelle d'intervention et les
pièces ayant été remplacées.

Si l'intervention concerne une compagnie autre que CA. Une facture sera émise. Elle
comportera le matricule de l'appareil, la date d'intervention. Le type d'intervention ainsi que
le montant facturé.
8.3, Contrôle de « navigabilité »
Il s'agit d'un contrôle consistant à s’assurer que l'appareil peut naviguer Il peut avoir lieu
dans les cas suivants :
§ Suite à toute action de maintenance préventive ou curative

§ Avant tout départ.


Les contrôles de navigabilité sont effectués par un personnel spécialisé différent de celui qui
réalise les actions de maintenance. Une équipe est présente en permanence dans chaque
aéroport dans lequel la compagnie CA dispose d'un service de maintenance. Une heure
avant chaque départ de vol, l'équipe de contrôle rend visite de l'appareil et effectue une série
de contrôles. La liste des contrôles i effectuer dépend du type de l'appareil et du nombre
d’heures de vol effectués.
Le responsable de cette équipe de contrôle établit un rapport dans lequel il mentionne le
résultat de chaque contrôle effectué (Ok, non Ok). A la fin. il indique si l'appareil est en

17/23
mesure de naviguer ou pas. Il garde une copie de ce rapport et transmet une autre au
commandant de bord. Une troisième copie est transmise au service de la navigation aérienne
qui est le seul habilité à autoriser ou non le décollage de l'appareil.
Les contrôles de navigabilité effectués pour le compte des autres compagnies aériennes sont
facturés. Une facture est émise par la compagnie CA dans laquelle sont indiquées les
informations suivantes. Date et heure du contrôle, matricule de l'appareil. Aéroport et
montant de l'intervention.

18/23
Questions
I. Première partie

On souhaite modéliser le nouveau système à l’aide du formalisme UML.


Question 1.1
Donner le diagramme des cas d'utilisation correspondant à toutes les activités de la CA.
Question 1.2
Donner le diagramme de classe correspondant à l'ensemble de l'activité de la CA.

Question 1.3
Donner les diagrammes de séquence correspondant à l'activité « contrôle de navigabilité »
Question 1.4
Elaborer le diagramme états-transitions pour la classe appareil.

II. Deuxième partie


La compagnie CA, en accord avec les compagnies avions avec lesquelles elle collabore a décidé de
mettre en commun tes Informations relatives à la planification des vols, aux bagages et a la
maintenance.
• La planification des vols et des départs de vols : vols, départs de vol, réservations,
liaisons, dossiers clients.
• Les bagages: passagers, bagages, réclamations.
• La maintenance: appareils, équipes de maintenance, interventions, comptes rendus.

Question II.1 :
Quelles sont les différentes solutions possibles en matière de répartition des données ?Comparer
ces différentes solutions en fonction d'un certain nombre de critères que vous préciserez.
Question II.2 :
Proposer la solution de répartition la mieux adaptée à la gestion des données communes à la
compagnie CA et ses partenaires en décrivant :

19/23
a) l’architecture de réparation.
b) Le modèle de répartition des données : affectation des données de chaque domaine aux
différentes bases de données.
c) les composantes logiciels nécessaires à la mise en place de la solution proposée.

Ill. Troisième partie


On vous s'intéresse au système d'information d'une société de vente de DVDs sur Internet appelée e
MSGelectronique.
Un premier travail de conception a abouti à l'élaboration d'un dictionnaire de données .
• Ndist . Numéro de distributeur (unique)
• Nomdist : Nom de distributeur
• Emaildist. Adresse mail de distributeur (unique)
• NDVD : Numéro unique de DVD
• Prixdist. Prix d'un DVD a l'achat chez un distributeur donné
• Ntrans : Numéro unique de transporteur
• Nomtrans : Nom de transporteur
• DuréeLivraison: Durée de livraison
• Prix vente . Prix d'un DVD au catalogue de MSGelectronique
• Prixtrans : Prix du transport
• Titrefilm : Titre du film d'un DVD
• Datefilm: Date de sortie du film d'un DVD
• Nordre : Numéro unique de la commande de MSGelectronique à un distributeur
• Datordre : date de la commande
• Qte : Quantité d'un DVD commandée dans un ordre de livraison
• Nliv : Numéro unique de livraison
• Datliv . Date de livraison d'un distributeur
• Qteliv : Quantité d'un DVD livrée dans une livraison d'un distributeur
• Qtstk : quantité d'un DVD en stock

On s'intéresse à une partie seulement de la chaîne de distribution qui se présente de la manière


suivante :

20/23
Les clients accèdent par Internet au site Web de MSGelectronique et font leur commande de DVD.

Le site doit permettre l'accès aux informations sur les DVDs qui doivent être stockées dans la
base : numéro unique par DVD, titre du film, date de sortie du film et prix de vente.

MSGelectronique dispose d'un panel de distributeurs auquel elle fait appel pour être livrée des
DVDs commandés par ses clients. La base doit contenir les informations relatives aux distributeurs
de chacun des DVDs mis en vente au public et les prix d'achat des DVD auprès des distributeurs.
Le même DVD peut être au catalogue de plusieurs distributeurs à des prix différents. En outre,
chaque distributeur a un ou plusieurs transporteur(s) avec lesquels il travaille. Le prix de transport
dépend du transporteur et de la durée de livraison. Ces prix sont élaborés par tranche de durée de
livraison. La base doit contenir tous ces renseignements de façon à ce que MSGelectrornque
choisisse au mieux le distributeur et le transporteur associé pour servir ses clients. Chaque
transporteur et chaque distributeur est identifié de manière unique et a un nom. Chaque distributeur
a une adresse électronique.
MSGelectronique passe des commandes aux distributeurs tous !es matins à 7 heures. Une
commande a un numéro unique, une date, s'adresse à un distributeur pour un certain nombre de

DVDs (chaque ligne de commande correspond à un DVD e!l une quantité donnée) et mentionne le
transporteur sélectionné pour la livraison de la commande.

Chaque commande donne lieu à une livraison qui sert à alimenter le stock de DVDs que
MSGelectronique gère de manière: temporaire pour permettre la préparation des livraisons à ses
clients. La base doit garder trace des livraisons faites par les distributeurs en réponse aux
commandes de MSGelectronique Chaque livraison a un numéro unique et fait référence à une et
une seule commande. Les quantités livrées (Qteliv) peuvent être différentes des quantités
commandées (Qte).

Le modèle conceptuel de données correspondant à cette est le suivant :

21/23
Distributeur
Travaille avec Fournir 1,n
1,n 1,n PRIX DIS DVD
Ndis
Nom dis
NDVD
Emaildis
Prixvente
0,n qtestock
0,n 0,n

Transporteur
Ligne com
Ntrans
Nomtrans Quantite
1,n 1,1

Recevoir Commande 0,n


0,n 0,n 1,1
Nordre
Datordre
Réalise

0,1 Correspond
Tarif transporteur
Prixtrans
appartient

1,1 1,1 0,n

Film
Livraison
Ligne liv titrefilm
Nliv 1,n datefilm
0,n 0,n dateliv Qteliv

délailivraison

Duréeliv

Question llI.l :
Traduire le MCD ci-dessus en modèle logique relationnel.

Qustion III.2 :SQL


Les questions suivantes sont à traiter en langage SQL

a) Créer 1t:S tables « Tarif Transporteur », »commande » et « lignecommande » en incorporant


les contraintes d’intégrités.

b) Donner la liste des distributeurs des films sortis en 2004 en précisant le prix de distribution

Appliqué.

22/23
c) Donner la liste des distributeurs avec l'ensemble des commandes reçues. Cette liste ne doit pas
exclure ceux qui n’ont passé aucune commande.

d) Donner la liste des transporteurs travaillant avec les distributeurs proposant un prix inférieur
au prix moyen proposé par tous les distributeurs pour le DVD N°110.
e) donner la liste des transporteurs ayant effectué des livraisons dont le délai est supérieur à7 jours.

Question /11.3 : PLSQL


a) Ecrire une fonction cataloguée permettant de vérifier la conformité des quantités livrées par
Rapport aux quantités commandées Cette fonction reçoit en entrée le num livraison et doit retourner
O. en cas de conformité totale
1. en cas de non conformité.

b) Ecrire une fonction cataloguée permettant de calculer le montant total d'une livraison. Ce
montant doit inclure le prix de transport. Cette fonction reçoit en entrée numéro de
livraison et la durée de livraison.
c) On souhaite automatiser la liste à jour du stock des DVD suite à chaque livraison. Proposer
un mécanisme PLSQL permettant d'automatiser cette opération et donner le code PLSQL
correspondant.

23/23