Vous êtes sur la page 1sur 24

Cours

d’économie
d’entreprise
LP1-IFACE-FASEG
Notion d’entreprise

Plan du L’ environnement de
l’entreprise
cours

Diversité des
entreprises

2
1. Définition
2. L’entreprise, une unité de
production
3. L’entreprise une organisation à but
lucratif
Chap.1. La
4. L’entreprise, une unité de
notion répartition de revenus
d’entreprise 5. L’entreprise, une cellule sociale
6. L’entreprise, un ensemble de
fonctions
7. L’entreprise, un centre de décisions
économiques

3
1. Définition de la notion
d’entreprise

u Les entreprises jouent un rôle fondamental dans


l’économie nationale notamment celui de
produire, distribuer les revenus et de créer des
emplois.
u Il existe au Sénégal un grand nombre d’entreprise,
de formes diverses et de toutes tailles, aux
activités très variées.
u L’entreprise peut être définie comme « une
organisation économique autonome disposant de
moyen humain, matériel et immatériel en vue de
produire des biens et services destinés à la
vente ».

4
1. Définition de la notion
d’entreprise

u L’entreprise se distingue à travers les aspects


essentiels :
Ø L’entreprise, une unité de production
Ø L’entreprise une organisation à but lucratif
Ø L’entreprise, une unité de répartition de revenus
Ø L’entreprise, une cellule sociale
Ø L’entreprise, un ensemble de fonctions
Ø L’entreprise, un centre de décisions économiques

5
2. L’entreprise, une unité de
production

u L’entreprise est généralement considérée comme


une unité économique dont la fonction principale
est de produire des biens et services destinés à la
vente.
u Pour assurer son activité de production,
l’entreprise a besoin d’un certain nombre de
facteurs (travail, matières premières, produits
semi-finis, énergie, équipements productifs) .

6
2. L’entreprise, une unité de
production

u L’entreprise en se procurant les divers facteurs


nécessaires à son activité de production s’adresse à des
marchés de facteurs et y distribue des revenus.

Marchés Facteurs Revenus versés


Marché du travail Travail Salaires
Marché des Services et des biens Énergie, matière PRIX
Intermédiaires Produits SF
Marchés des équipements Machine +Équipement PRIX
Productifs
Marchés des capitaux Ressources financières Remboursement
+intérêts

7
3. L’entreprise, une
organisation à but lucratif

u L’objectif de l’entreprise est de réaliser des bénéfices ;


elle a donc un but lucratif.
u Le bénéfice de l’entreprise se calcule ainsi :
Bénéfice = chiffre d’affaires – ensemble des coûts de
l’entreprise
u À l’inverse, il existe d’autres organisations qui, elles,
ont un but non lucratif, comme les associations et les
syndicats.

8
3. L’entreprise, une
organisation à but lucratif

u Les entreprises créent de la richesse ou valeur ajoutée.


La valeur ajoutée se mesure par :
u Valeur ajoutée = chiffre d’affaires – consommations
intermédiaires
u Les consommations intermédiaires sont les biens et
services achetés par l’entreprise et qui sont détruits ou
incorporés lors du processus de production.
u La richesse créée par l’entreprise va être répartie entre
plusieurs acteurs.

9
4. L’entreprise, une unité de
répartition de revenus

La production n’est possible que grâce à la


contribution de divers acteurs économiques
(salariés, propriétaires, Etat...).

Leur contribution à la production est rétribuée


par une partie de la valeur ajoutée créée.

Le partage de la valeur ajoutée au sein des


entreprises crée des rivalités : chacun souhaite
accroître sa part au détriment des autres.

10
4. L’entreprise, une unité de
répartition de revenus
Bénéficiaires de la Contreparties versées
valeur ajoutée par l’entreprise
Les salariés Salaire
u L’entreprise
(collaborateurs) joue donc un
Les propriétaires de Les dividendes rôle de
l’entreprise distribués aux associés, répartition.
ou le bénéfice versé
aux propriétaires.
Les créanciers de Intérêts
l’entreprise
L’État Impôts, taxes et
cotisations sociales
L’entreprise elle- Partie des bénéfices
même (appelée réserves) qui
sert notamment à
financer de nouveaux
investissements
(autofinancement)
11
5.L’entreprise, une cellule
sociale

u Une entreprise rassemble des hommes et des femmes


d’horizons différents, qui ont des attentes variables,
mais dont la coopération est nécessaire pour lui
permettre d’atteindre ses buts.
u La vision classique des organisations ne tient pas
compte de cette diversité et pense, à la suite des
travaux de Taylor, qu’il est possible de motiver les
salariés uniquement par le stimulus financier et
d’assurer une convergence de leurs intérêts avec ceux
des propriétaires.

12
5.L’entreprise, une cellule
sociale

u À l’inverse de Taylor, l’école des relations humaines a


montré l’importance des relations interpersonnelles et
des groupes dans l’entreprise. À sa suite, les besoins des
individus au travail et les sources de la motivation ont
été étudiés afin de les intégrer aux pratiques de
management.
u L’entreprise, tout comme la famille ou l’école, est un
lieu de socialisation qui contribue à la formation de la
personnalité et de l’identité des individus.
u L’entreprise met en relation et fait coopérer des
individus qui ont des intérêts souvent divergents. Le
conflit est donc omniprésent. Les managers ont pour
rôle de favoriser la coopération et de limiter les
conflits.
13
6.L’entreprise, un ensemble de
fonctions
L’entreprise est une entité structurée autour de plusieurs fonctions :

La fonction de production

La fonction commerciale

La fonction comptable

La fonction financière

La gestion des ressources humaines (GRH)

Etc.

14
6.1. La fonction de production

u La fonction de production assure la transformation des


ressources en services et en produits finis. La gestion de
production vise à rendre l’activité de production la plus
efficace possible et contribue ainsi à sa compétitivité.
u Elle est au cœur de l’entreprise et de la création de
valeur. Le rôle de la fonction de production a évolué
pour tenir compte des contraintes issues de
l’environnement économique.

15
6.2. La fonction commerciale

u La fonction commerciale a pris de plus en plus


d’importance dans les entreprises avec l’avènement de
la société de consommation au milieu du 20e siècle.
u Dans une économie marquée par une forte concurrence
et la montée des exigences des clients, il ne suffit plus
de produire pour vendre.
u Le marketing joue un rôle essentiel dans l’entreprise,
car elle permet de comprendre les besoins des clients.

16
6.3. La fonction comptable

u La fonction comptable de l’entreprise regroupe une


activité obligatoire et normalisée (la comptabilité
générale) et une activité où la liberté de l’entreprise
est totale(la comptabilité de gestion).
u La comptabilité générale intéresse l’ensemble des
partenaires de l’entreprise tandis que la comptabilité
de gestion (-analytique) répond exclusivement aux
besoins des décideurs de l’entreprise

17
6.4. La fonction financière

u La fonction financière a pour objectif de mettre à la


disposition de l’entreprise l’argent nécessaire au
financement de ses investissements et à son
fonctionnement courant, et ce au meilleur coût.
u Pour assurer la sécurité financière de l’entreprise, les
ressources nécessaires au financement d’un
investissement doivent être stables.
u L’entreprise doit donc respecter le principe d’équilibre
financier.

18
6.5 La gestion des ressources humaines
(GRH)

La GRH pour objectif d’assurer l’adéquation


entre les besoins en personnel de l’entreprise et
ses salariés. Cette adéquation est à la fois
quantitative (adéquation des effectifs) et
qualitative (adéquation des compétences).

La GRH assure à l’entreprise l’acquisition, le


développement et la mobilisation des
compétences nécessaires à sa stratégie.

19
7. L’entreprise, un centre de
décisions économiques

u L’entreprise est une structure où se prennent


régulièrement des décisions qui vont conditionner et
orienter son avenir.
u Il s’agit ainsi des décisions de financement (exemple :
augmentation du capital), des décisions
d'investissement (exemple : automatisation d'une
industrie), ou encore des décisions d'exploitation
(exemple : le suivi des stocks).

20
7. L’entreprise, un centre de
décisions économiques

u À tous les niveaux hiérarchiques et dans tous les


fonctions de l’entreprise, des décisions se prennent
quotidiennement.
u Décider, c’est être placé dans une situation de choix et
opter pour la solution qui paraît être la meilleure.
u La hiérarchie des décision :
Ø Décisions stratégiques
Ø Décisions tactiques
Ø Décisions opérationnelles

21
7. L’entreprise, un centre de
décisions économiques

u Les Décisions stratégiques :


Ø engagent toute l’entreprise et ont des effets à long
terme,
Ø sont prises au niveau de la direction générale,
Ø portent sur les relations entre l’entreprise et son
environnement.
Ø ne sont pas programmables, ne se répètent jamais
et sont très difficilement réversibles et
corrigeables.
Ø Exemple : acquérir une entreprise concurrente.

22
7. L’entreprise, un centre de
décisions économiques

u Les Décisions tactiques :


Ø touchent la gestion et l’affectation des ressources,
Ø concernent une fonction de l’entreprise
(commerciale, production...) et ont des effets à
moyen terme,
Ø sont semi-programmables, peuvent se répéter et
éventuellement être corrigées.
Ø Exemples : recrutement d’un cadre, choix
d’équipements de production...

23
7. L’entreprise, un centre de
décisions économiques

u Les Décisions opérationnelles :


Ø Concernent l’exploitation quotidienne (décisions de
régulation).
Ø ont des effets qui se font sentir à très court terme et
leur portée reste locale (un poste de travail, un
atelier...),
Ø sont des décisions courantes, programmables,
répétitives et facilement corrigibles.
Ø Exemples : approvisionnements courants, gestion de
l’agenda des commerciaux...

24

Vous aimerez peut-être aussi