Vous êtes sur la page 1sur 1

Définitions

Définitionset
etévolution
évolutiondu
duroman
roman
1. Repères
terme "roman" utilisé première fois au Moyen Âge. désigne récit littéraire écrit en vers (en langue vulgaire). utilisé par troubadours et
trouvères raconté exploits chevaliers. récit support pour mémoire. littérature principalement orale w/ public restreint : seigneur et
leur cour
auteur +célèbre de cette période Chrétien de TROYES créer genre narratif célébrant exploits hommes valeureux dans temps légendaires.
met en relief éléments culturels et religieux du XIIe. ces aspects guident ajd encore codes du roman. nous attentifs au héro motif central
du roman et à vision du monde qui transparaît à travers oeuvre.
XVIe grâce à diffusion imprimerie roman bénéficie public +large. oeuvres majeures : romans satiriques de RABLAIS Pantagruel,1532
Gargantua, 1534

XVIIe : roman pastoral roman d'analyse


w/Renaissance arts remplacent tournois et jeux du Moyen Âge (+violents) roman pastoral apparaît. perso berger ou nymphe dont toute vie
tendue vers amour et harmonie. récits très longs basé sur détail et émotions (progrès sur carte du tendre). ce type de roman discrédité
par perfection des persos et univers trop idyllique.
auteurs célèbres : Honoré d'Urfé (L'Astée)
Madeleine de Scudéry (Clélie)
roman d'analyse aussi très en vogue. La Princesse de Clèves, Mme de La fayette est parfait exemple. chef d'oeuvre du classicisme ancré
dans histoire récente w/ persos inspiré de faits réels. w/ langue très pure roman évoque troubles de passion amoureuse dans plus fines
nuances.
XVIIe roman a formes et codes variés w/ lectorat divers. narration d'épisode centrée sur perso. prose au service de l'action et de
peinture des sentiments.

XVIIIe : essors du roman épistolaire


dans seconde moitié du XVIIe et tout au long du XVIII roman par lettre a bcp de succès. forme épistolaire permet à auteur de joué sur
frontières entre réalité & fiction. auteur affirme être que découvreur et éditeur évite censure et condamnation.
fait entrer lecteur +facilement dans univers "vrai"
autant de narrateur que de persos. pdv divergents lecteur a plaisir de saisir et comparer incompréhensions & perceptions. multiplicité
d'angles.

XIXe : triomphe du roman réaliste


dans seconde moitié du XVIIe et tout au long du XVIII roman par lettre a bcp de succès. forme épistolaire permet à auteur de joué sur
frontières entre réalité & fiction. auteur affirme être que découvreur et éditeur évite censure et condamnation.
fait entrer lecteur +facilement dans univers "vrai"
autant de narrateur que de persos. pdv divergents lecteur a plaisir de saisir et comparer incompréhensions & perceptions. multiplicité
d'angles.

Vers le contemporain
XXe et XXIe roman tjrs genre prisé des auteurs comme du public. variété qui le caractérise encore.
XIXe s'attache a description du réel. auteurs marqués par violence de 1ère moitié de siècle écrivent romans engagés (ex : Céline w/ Voyage
au bout de la nuit, Sartre w/ La Peste, etc)
1950 nouveau roman refuse psycho des perso et subjectivité (ex : Duras) livre que extérieur des choses et des êtres. laisse lecteur
"construire" perso et univers.
frontières entre fiction & réalité se brouillent w/ auto-fiction (mêle autobiographie et fiction).

Oeuvre clés
La Princesse de Clèves
Les Lettres Persanes (1721), Montesquieu Les Liaisons Dangereuses (1782), Chodeleros de Laclos
La Comédie humaine : ensemble des romans de Balzac