Vous êtes sur la page 1sur 20

COMPAGNIE DES CAOUTCHOUCS DU PAKIDIE

AUDIT DE SUIVI 2
du 05 au 07 Novembre 2019
REUNION DE CLOTURE
Abidjan le, 07 Novembre 2019

Responsable d’audit : Darius TIEROU


OBJECTIFS ET CHAMP D’APPLICATION

► Evaluer la conformité des éléments du système à toutes les exigences


de la norme ISO 9001 v 2015

► Fournir un avis sur l’efficacité du système à atteindre leurs objectifs

► L’audit sur site a porté sur les activités, la documentation et les


évidences de la mise en œuvre du système de management de la
qualité ainsi que l’évaluation de son efficacité sur la base d’un
échantillonnage.
Périmètre de Certification

► L’ACHAT DE MATIÈRES PREMIÈRES – LA TRANSFORMATION -


LE CONDITIONNEMENT – L’EXPÉDITION ET L’EXÉCUTION DE
CONTRAT DE VENTE DE CAOUTCHOUC NATUREL

► Sites audités : Siège (Abidjan) + Usine de Dabou

3
CLASSEMENT DES CONSTATS
Maturité Point Fort : point sur lequel l’organisme
PF dépasse les exigences du référentiel de façon
prouvée

Au delà du Piste d’Amélioration : Voie identifiée sur laquelle


l’organisme pourra progresser et dépasser les exigences
référentiel du référentiel
OA

Point Sensible : Point sur lequel des observations factuelles


PS montrent que l’organisme risque de ne plus atteindre les exigences
du référentiel à court ou moyen terme
En deçà
du référentiel Remarque : Non-satisfaction d’une exigence du référentiel touchant
l’organisation, l’application, ou la formalisation du SM et n’ entraînant pas
de risque important de non respect d’une exigence spécifiée.

NC mineure*
Non-satisfaction d’une exigence du référentiel ne mettant pas en cause
l’efficacité ou l’amélioration du SM
Risque limité
Non Conformité : Non-satisfaction d’une exigence du référentiel touchant
l’organisation, l’application, ou la formalisation du SM et entraînant un risque avéré

NC Majeure* de non respect récurrent ou unique en cas de risque très important, d’une
exigence spécifiée.
Non-satisfaction d’une exigence du référentiel mettant en cause l’efficacité ou
Risque important l’amélioration du SM

* A titre indicatif
POINTS FORTS

Point sur lequel l’organisme dépasse les exigences du référentiel de façon prouvée
POINTS FORTS
► Engagement, implication de la Direction Générale et de l’ensemble du
personnel pour le maintien du SMQ

► Système de sensibilisation, de fidélisation et d’accompagnement des


producteurs

► Bonne connaissance du métier de l’entreprise

► Propreté de l’usine et dispositions sécuritaires sur les sites visitées


(affichage des consignes de sécurité, port systématique des
équipements de protection individuelle par les employés, moyens
d’intervention incidents, marquage des passages piétons et
véhicules…)

► Gestion des équipements de mesure (étalonnages et vérifications des


équipements de mesure, tests périodiques inter-laboratoires de
l’entreprise pour rassurer de la fiabilité des équipements de mesure)
OPPORTUNITES D’AMELIORATION
Voies identifiées sur lesquelles l’organisme pourra progresser et dépasser les exigences du référentiel
OPPORTUNITES D’AMELIORATION

SITE : SIEGE

Processus « Gérer la stratégie et le Système de Management de la Qualité

 S’assurer de réaliser dans les délais les actions issues de la revue de direction
 Prendre en compte les résultats antérieurs dans les éléments d’entrée de la revue de
direction

Processus « Gérer la stratégie et le Système de Management de la Qualité.


Gestion de la qualité
 Définir formellement les critères de l’évaluation de l’efficacité de actions face aux
risques et opportunités pour garantir une évaluation pertinente

8
OPPORTUNITES D’AMELIORATION

Processus « Commercialiser le caoutchouc naturel»


 Approfondir l’analyse des causes des contreperformances pour identifier les actions
idoines

Processus « Gérer le système d’information »


 Renseigner systématiquement la fiche de rapport de test de restauration des
données
 Finaliser l’aménagement de la salle serveur

Processus « Réceptionner la matière première et produire le caoutchouc naturel »

 Installer les extincteurs à la hauteur règlementaire dans l’usine.


 Faciliter l’évacuation des eaux à la zone humide de l’usine.

Processus « Gérer les compétences»


 Initier régulièrement des formations pour la mise à niveau des employés aux postes
techniques (Labo notamment)
 Finaliser les actions entreprises pour reduire le Turn Over élevé à l’usin

9
POINTS FAIBLES
Point sur lequel des observations factuelles montrent que l’organisme risque de ne
plus atteindre les exigences du référentiel à court ou moyen terme
POINTS SENSIBLES
► Actions à mettre en œuvre face aux risques et opportunités (6.1)
 Les risques et opportunités stratégiques et opérationnels (processus) ont été
identifiés. Il faudra assurer l’exhaustivité d’évaluation des actions face aux risques.

► Infrastructures (7.1.3)
 Des actions sont mises en œuvre pour le suivi du système d’information. Il faudrait
cependant, renforcer le dispositif de maintien des infrastructures nécessaires
(ergonomie et propreté de la salle de conservation du serveur, maintien de la
température nécessaire à sa conservation adéquate)
 La vérification des installations électriques doit être réalisé à intervalle planifié afin de
prévenir tout incident.

► Revue de direction (9.3)


 Les exigences pertinentes des parties intéressées pertinentes sont clairement
identifiées lors de l’analyse du contexte de l’entreprise. Un point sur les retours
d’information de ces derniers pourraient confirmer cette identification et assurer sa
revue.

11
NON-CONFORMITÉ
Non satisfaction d’une exigence
NON CONFORMITE

►Non-conformités majeures : 00

►Non-conformités mineures : 02
Non-Conformité mineure N°1/2 (5.1.2)

Orientation clients
La satisfaction permanente aux exigences règlementaires
applicables n’est pas prouvée.
Les normes internationales suivantes servant de base pour définir les méthodes
d’analyse afin de garantir la qualité des produits sont obsolètes :
•norme ISO 247 (Caoutchouc – Détermination du taux de cendres – Partie 1 : Technique de
combustion sèche) du 15/09/06, nouvelle version de Juillet 2018 non disponible.
•norme ISO 2007 (Caoutchouc non vulcanisé – Détermination de la plasticité – Méthode du
plastimètre rapide) du 15/06/07, nouvelle version de Juillet 2018 non disponible.

14
Non-Conformité mineure N°2/2 (7.2)

Compétence
Les informations documentées relatives à la compétence des personnes effectuant un travail
qui a une incidence sur les performances du Système de Management de la Qualité́ ne sont pas
toujours disponibles.
Cas des conducteurs des engins : conducteurs Pelle (03), Caristes (10) dont les habilitations
ont expirés depuis Juillet 2019.

Action immédiate / Correction : planification pour la formation d’habilitation

Action corrective : en attente (cf. SF02)

15
SOLDE DES NON-CONFORMITES (Etapes à suivre) :

►90 jours au maximum pour analyser les causes et


 définir
 mettre en œuvre

les actions correctives nécessaires.


►Original des documents (SF02) complétés transmis au
responsable d’audit :
 Proposition des corrections et actions correctives au
Responsable d’audit pour validation
 Mise en œuvre après approbation du responsable d’audit
 Vérification de la mise en œuvre par un audit sur site

16
CONCLUSION
CONCLUSION

►Le Système de Management de la Qualité de la


COMPAGNIE DES CAOUTCHOUCS DU PAKIDIE est construit
selon les exigences applicables de la norme ISO 9001
version 2015.

►Les dispositions de gestion du SMQ sont mises en œuvre


et devraient être davantage renforcées pour assurer
l’efficacité et la maturité permanente du système.

►Par ailleurs, 02 non-conformités, des points sensibles et


des opportunités ont été identifiés lors du présent audit. Il
est fortement recommandé de les prendre en compte dans
le dispositif d’amélioration continue du SMQ.
18
CONCLUSIONS

Le dossier de CCP
sera transmis avec

avis favorable pour


le maintien du
certificat

19
FIN

MERCI & FELICITATIONS


AVEZ VOUS DES QUESTIONS ?