Vous êtes sur la page 1sur 11

Fondement et règlements des oraisons

Fondement et règlements des oraisons

‫ ﻭﺇﻥ ﺧﺎﻟﻒ ﻓﺎﺗﺮﻛﻮﻩ‬،‫ﺇﺫﺍ ﺳﻤﻌﺘﻢ ﻋﻨﻲ ﺷﻴﺌﺎ ﻓﺰﻧﻮﻩ ﺑﻤﻴﺰﺍﻥ ﺍﻟﺸﺮﻉ ﻓﺈﻥ ﻭﺍﻓﻖ ﻓﺎﻋﻤﻠﻮﺍ ﺑﻪ‬

· « Pesez ce qui vous est rapporté de moi à l'aune de la chari'a et de


la jurisprudence musulmane, ne gardez que ce qui en est conforme. »

· « Si le voile qui recouvre notre tarîqah s’était levé, tous les grands
pôles l’auraient désirée comme le berger des régions désertiques
désire les nuages. »

Cheikh Ahmad At-Tijânî

(1737-1815 AJ) (1150 - 1230 H)

Ière PARTIE :

Règles concernant les oraisons essentielles de la Tarîqah Tidjâniyya

(3ème édition corrigée et augmentée : Mars 2012)

« Au nom de Dieu le Tout Clément, le Miséricordieux, louange à Dieu, Seigneur


des mondes, Maître du Jour du Jugement.

Louange à Dieu qui a inondé Ses saints d’océans de lumière, leur octroyant Ses
saints secrets, leur insufflant de L’adorer matin et soir, tout en les assemblant aux
amoureux du Prophète Choisi, leur offrant de Le connaître et les a extirpant du
cercle des égarés et des incrédules, les destinant à œuvrer pour Lui-même, à
L’aimer, à s’allier aux meilleurs d’entre les hommes, les attirant vers Son très haut
plan de sainteté. Ils s’éblouirent alors de par Sa grandeur et Sa magnificence et ils
parvinrent à l’extinction de leurs attributs humains dans l’Infinie Beauté et la
Proximité d’Allah.

Que la Prière et le Salut soient sur le plus Saint des prophètes et le plus grand
Phare de la Connaissance grandiose, en qui Dieu le Très Haut a manifesté Sa
Grandeur, l’Immensité de l’Être divin et de qui le degré spirituel est la synthèse
absolue de tous les Noms et Attributs de la Divinité, notre Maître Mouhammad,
(PSL) ainsi qu’à sa famille, ses compagnons justes qui ont enseigné la droiture,
ainsi qu’à ceux qui les suivirent et ceux qui suivent ces derniers, particulièrement
son petit-fils, héritier de ses secrets et qui abreuve les Pôles (qutbs), tous les
saints, les connaissants de Dieu et appui de tous les grands , les justes, ainsi que
les martyrs, leurs descendants et les véridiques, notre Maître, Ahmad At Tijânî
(ra) ».

Cheikh Ibrahim Niass (KACHF AL-BASS)

Après avoir loué Dieu Le Très Haut et prié sur le Prophète (PSL) à travers la
plume de notre Maître Mawlana Cheikh Ibrahim Niass (RA), nous allons vous
soumettre ce modeste guide pour le disciple débutant francophone qui ne sait pas
lire l’arabe.

Que Dieu exauce nos vœux et nous guide dans cette voie (Tarîqah Tidjâniyya).
Amine.

Qu’Allah répande sa Miséricorde et Sa Grâce infinies sur notre Seigneur


Fondement et règlements des oraisons

Mohammad ; Paix et Salut sur lui ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
Amine.

LA TARÎQAH TIDJÂNIYYA

Trois (3) éléments obligatoires composent le Wird Tidjâniyya :

I. LÂZIM :

(1 fois le Matin et 1 fois le Soir)

1) A’oûdzou blilâhi minach-chaytânir-rajîm

2) Fatiha (1 fois) :

Bismillâhi-Rrahmâni-Rrahîmi-lhamdoulillahi rabbil ‘âlamîna-


rrahmâni-rrahim mâliki yawmiddîn iyyâka na’aboudou wa iyyâka
nasta’înou ihdinâ-ççirâtal moustaqîm çirâta-ladzina an’amta ‘alayhim
ghayril- magdoubi ‘alayhim walâ-ddâlin. Amin

3) Astaghfirullaha (100 fois)

4) Salatul Fatihi (100 fois) :

Allâhoumma çalli ‘ala sayyidinâ mouhammadinil-fâtihi limâ oughliq


wal khâtimi limâ sabaq,

nâçiril-haqqi bil haqq,

wal hâdî ilâ çirâtikal moustaqîm,

wa ‘alâ âlihi, haqqa qadrihi,

wa miqdârihil ‘azîm.

5) Soub-hâna rabbika rabbil ‘izzati ‘ammâ yaçifoûna wa salâmoun


‘ala-l-moursalîna wâ-l-hamdou lillâhi rabbi-l-‘âlamîne (1 fois)

6) Lâ ilaha illâ Llah (100 fois)

7) Seyyidounâ Mouhammadoun Rassoûlilahi `alayhi salâmul-lahi


(1 fois)

8) Innal-lâha wa malâ-ikatahoû youçalloûna `alân-nabî, yâ ay-


youhâl-ladzîna âmanoû çalloû `alayhi wa sallimoû taslîmâ

Çallal-lâhou `alayhi wa `alâ âlihi wa sahbihi wa salama taslîmâ,


Soubhanna rabbika rabbil-`izzati ’ammâ yaçifoûna wa salâmoune
`alâl-mourçalîna wal- hamdoulil-lâhi rabbil-`âlamîne (1 fois)

(Une fois le lazim terminé, vous pouvez demander à ALLAH d’exaucer


tous vos voeux)

II. WAZHÎFAT:

(1 fois le matin ou le soir dans la journée. Il est préférable de la


pratiquer en groupe juste après la prière du Maghreb ou après la
Fondement et règlements des oraisons

prière de Soubh)

1) A’oûdzou blilâhi minach-chaytânir-rajîm

2) Fatiha (1 fois) :

3) Bismillâhi-Rrahmâni-Rrahîmi-lhamdoulillahi rabbil ‘âlamîna-


rrahmâni-rrahim mâliki yawmiddîn iyyâka na’aboudou wa iyyâka
nasta’înou ihdinâ-ççirâtal moustaqîm çirâta-ladzina an’amta ‘alayhim
ghayril- magdoubi ‘alayhim walâ-ddâlin. Amin

4) Astaghfiroullah al ’azîmal-ledzi lâ ilaha illâ houwal hayyoul-


qayoûmou (30 fois)

5) Salatul Fatihi (50 fois) :

Allâhoumma çalli ‘ala sayyidinâ mouhammadinil-fâtihi limâ oughliq

wal khâtimi limâ sabaq,

nâçiril-haqqi bil haqq,

wal hâdî ilâ çirâtikal moustaqîm,

wa ‘alâ âlihi, haqqa qadrihi,

wa miqdârihil ‘azîm.

6) Soub-hâna rabbika rabbil ‘izzati ‘ammâ yaçifoûna wa salâmoun


‘ala-l-moursalîna wâ-l-hamdou lillâhi rabbi-l-‘âlamîne (1 fois)

7) Lâ ilaha illâ Llah (100 fois)

8) Seyyidouna Mouhammadoun Rassoulilahi ’Aleyhi Salâmullahi (1


fois)

9) Jawharatul Kamal (12 fois) (ou Salatul Fatihi (20 fois))(*) :

10) Allâhoumma çalli wa sallim alâ aynir-rahmatir-rabbâniyyati


wal'yâqoûtatil- moutahaqqiqatil-hâ’itati bimarkazil-fouhoûmi wal-ma’
âni,

wa noûril-akwânil-moutakawwinatil-âdamiyyi sâhibil-haqqi-rabbâni,

Al-barqil-asta’i bimouzoûnil-arbâhil-mâli’ati likoulli mouta’arridin


minal-bouhoûri wal-awânî,

wa noûrikal-lâmi’il-lezî mala’ta bihî kawnakal-hâ'iti bi am'kinatil'-


makâni,

Allâhoumma çalli wa sallim' alâ aynil' haqqil' leti tatajallâ min-hâ


ouroûchoul' haqâ'iqi aynil' ma-ârifil-aqwami çirâtiqat'-tâmil'-asqam,

Allâhoumma çalli wa sallim 'alâ tal'atil-haqqi bil-haqqil-kanzil a’zam,

ifâdatika min'ka ileyka ihâtatin'-noûril'-moutalsam,

çallalâhou aleyhi wa ‘alâ âlihi salâtan' touarrifounâ bihâ iyyâh.


Fondement et règlements des oraisons

11) Inna-llaha wa malâ-ikataho youçalloûna ‘ala-nnabîyi, yâ ayyouhâ-


lladhîna âmanou çalloû ‘alaïhi wa sallimoû taslîmâ, (Sourate 33,
verset 56)
çalla-llaho ‘alaïhi wa ‘ala âlihi wa çahbihi wa sallama taslîmâ,
Soub-hâna rabbika rabbil ‘izzati ‘amâ yaçifoûna wa salamoun ‘ala-
l-moursalîna wâ-l-hamdou lillahi rabbi-l-‘alamina. (1 fois)

12) Doua (*) (voir Doua’ou après WAZIFA)

III.
HADRATUL JUMAA:

(Vendredi après ASR et avant le coucher du soleil MAGREB)

1) A’oûdzou blilâhi minach-chaytânir-rajîm

2) Fatiha (1 fois) :

Bismillâhi-Rrahmâni-Rrahîmi-lhamdoulillahi rabbil ‘âlamîna-


rrahmâni-rrahim mâliki yawmiddîn iyyâka na’aboudou wa iyyâka
nasta’înou ihdinâ-ççirâtal moustaqîm çirâta-ladzina an’amta ‘alayhim
ghayril- magdoubi ‘alayhim walâ-ddâlin. Amin

3) Astaghfiroullah al ’azîmal-ledzi lâ ilaha illâ houwal hayyoul-


qayoûmou (3 fois)

4) Salatul Fatihi (3 fois) :

Allâhoumma çalli ‘ala sayyidinâ mouhammadinil-fâtihi limâ oughliq

wal khâtimi limâ sabaq,

nâçiril-haqqi bil haqq,

wal hâdî ilâ çirâtikal moustaqîm,

wa ‘alâ âlihi, haqqa qadrihi,

wa miqdârihil ‘azîm.

5) Soub-hâna rabbika rabbil ‘izzati ‘ammâ yaçifoûna wa salâmoun


‘ala-l-moursalîna wâ-l-hamdou lillâhi rabbi-l-‘âlamîne (1 fois)

6) Lâ ilaha illâ Llah (variable 600 à 1600 fois)

7) Seyyidouna Mouhammadoun Rassoulilahi ’Aleyhi Salâmullahi (1


fois)

8) Inna-llaha wa malâ-ikataho youçalloûna ‘ala-nnabîyi, yâ ayyouhâ-


lladhîna âmanou çalloû ‘alaïhi wa sallimoû taslîmâ, (Sourate 33,
verset 56)
çalla-llaho ‘alaïhi wa ‘ala âlihi wa çahbihi wa sallama taslîmâ,
Soub-hâna rabbika rabbil ‘izzati ‘amâ yaçifoûna wa salamoun ‘ala-
l-moursalîna wâ-l-hamdou lillahi rabbi-l-‘alamina. (1 fois)

9) Doua (n’importe quelle bonne Doua)

10) A’oûdzou blilâhi minach-chaytânir-rajîm


Fondement et règlements des oraisons

11) Fatiha (1 fois) :

Bismillâhi-Rrahmâni-Rrahîmi-lhamdoulillahi rabbil ‘âlamîna-


rrahmâni-rrahim mâliki yawmiddîn iyyâka na’aboudou wa iyyâka
nasta’înou ihdinâ-ççirâtal moustaqîm çirâta-ladzina an’amta ‘alayhim
ghayril- magdoubi ‘alayhim walâ-ddâlin. Amin

12) Salatul Fatihi (3 fois) :

Allâhoumma çalli ‘ala seyyidinâ mouhammadinil-fâtihi limâ ugh-liqa


wal khâtimi limâ sabaqa,

nâçiril-haqqi bil haqqi,

wal hâdî ila çirâtikal moustaqîm,

wa ‘ala âlihi, haqqa qadrihi,

wa miqdârihil ‘azîm.

13) Soub-hâna rabbika rabbil ‘izzati ‘amâ yaçifoûna wa salamoun


‘ala-l-moursalîna wâ-l-hamdou lillahi rabbi-l-‘alamina (1 fois)

ANNEXE

(*) DOUA après la WAZHÎFAT (transcription) :

Allâhumma antal awwalu fa laysa qablaka chay'un wa antal âkhiru


fa laysa ba'daka chay'un wa antaz-zâhiru fa laysa fayqaka chay'un
wa antal bâtinu fa laysa dûnaka chay'un. Fakun lanâ yâ awwalu yâ
âqiru yâ zâhiru yâ bâtinu waliyyan wan-naçîran anta waliyuna fa
ni'mal mawlâ wan-ni'man-naçîru.
Allâhumma innâ nas'aluka bifâtihiyyatil fâtihi fathat-tâma wa bi
khâtimiyatil khâtimi husnal khitâmi. Allâhumma innâ nas'alukal-
khayra kullahû 'âjilahû wa âjilahû ma 'alimnâ minhu wa mâ lam
na'lam, wa na'ûdhu bika minach-charri kullihî 'âjilihî wa âjilihî ma
'alimnâ minhu wa mâ lam na'lam.
Allâhumma innâ nas'alukal jannata wa mâ qarraba ilayhâ min
qawlin wa 'amalin, wa na'ûdhu bika minan-nâri wa mâ qarraba
ilayhâ min qawlin wa 'amalin.
Allâhumma innâ nas'alukal-'afwa wal 'âfiyata wal mu'âfâtad-
dâ'imata fîd-dîni wad-dunyâ wal-âkhirati. Allâhumma innâ
nas'aluka ridâka wa ridâ nabiyyika sayyidinâ Muhammadin çallal-
Lâhu 'alayhi was-sallam, wa ridâl-achyâkhi wa ridâl-wâlidayni.
Allâhumma ij'al mâ nuhibbu fî mâ tuhibbu wa tardâ. Allâhumma
ij'al fî ikhtiyârika ikhtiyaranâ wa lâ taj'al illâ ilayka idtirâranâ.

Yâ rabbanâ yâ khâliqal-'awâlimi

hul baynanâ wa bayna kulli zâlimi

Wajzi li kulli man ilaynâ ahsanâ

wa jâzîhi 'annâ jazâ'al ahsanâ

Allâhumma irfa' 'annâl-jahda wal jû'a wal-'urya wakchif 'annâ


minal balâ'i mâ lâ yakchifuhâ ghayruka. Allâhumma farrij 'an
ummati sayyidinâ Muhammadin çallal-Lâhu 'alayhi was-sallam.
Fondement et règlements des oraisons

Rabbanâ âtinâ fîd-dunyâ hasanatan wa fil-âkhirati hasanatan


waqinâ 'adhâban-nâri. Rabbanâ lâ tuwâkhidhnâ in nasînâ aw
akhta'nâ, rabbânâ wa lâ tahmil 'alaynâ içran kamâ hamaltahû 'alal-
lazîna min qablina, rabbanâ wa lâ tuhammilnâ mâ la taqata lanâ
bihî ; wa'fu 'annâ waghfir lanâ warhamnâ anta mawlânâ fançurnâ
'alal qawmil kâfirîna.
Rabbanâ lâ tuzigh qulûbanâ ba'da idh hadaytanâ wa hab lanâ min
ladunka rahmatan innaka antal wahhâb. Rabbanâ innanâ sami'nâ
munâdiyan yunâdî lil imâni an âminû bi rabbikum fa âmannâ.
Rabbanâ faghfir lanâ dhunûbanâ wa kafir 'annâ sayyi'âtinâ wa
tawaffanâ ma'al abrâri.
Rabbanâ wa âtinâ mâ wa'adtanâ 'alâ rusulika wa lâ tukhzinâ
waymal qiyâmati innâka lâ tukhliful mî'âda.
Rabbanâ zalamnâ anfusanâ wa in lam taghfir lanâ wa tarhamnâ la
nakûnana minal-khâsirîna. Rabbanâ âtinâ min ladunka rahmatan
wa hayyi' lanâ min amrinâ rachadan.
Rabbanâ hab lanâ min azwâjinâ wa dhurriyyâtinâ qurrata a'yunin
waj'alnâ lil muttaqîna imâman.
Allâhumma ighfir lihayyinâ wa mayyitinâ, wa kabîrinâ waç-
çaghîrinâ, wa dhakarinâ wa unsânâ, wa hurinâ wa 'abdinâ, wa
hâdirinâ wa ghâ'ibinâ, wa tâ'i'inâ wa 'âsînâ. Âmîne

TEXTES EN ARABE ET TRADUCTION DES ORAISONS

Salate FATIHI

ْ ‫ﺍﻁﻚَ ْﺍﻟ ُﻤ‬


ِ ‫ﺴﺘ َ ِﻘ‬
‫ﻴﻢ‬ ِ ّ ‫ﺎﺻ ِﺮ ْﺍﻟ َﺤﻖّ ِ ﺑِ ْﺎﻟ َﺤ‬
ِ ‫ﻖ َﻭ ْﺍﻟ َﻬﺎﺩِﻯ ﺇِﻟَﻰ ِﺻ َﺮ‬ ِ َ‫ﺳﺒَﻖَ ﻧ‬ َ ‫ﺢ ِﻟ َﻤﺎ ﺃ ُ ْﻏ ِﻠ‬
َ ‫ﻖ َﻭ ْﺍﻟ َﺨﺎﺗِ ِﻢ ِﻟ َﻤﺎ‬ ِ ِ‫ﺳ ِﻴّ ِﺪﻧَﺎ ُﻣ َﺤ ﱠﻤ ٍﺪ ْﺍﻟﻔَﺎﺗ‬َ ‫ﻋﻠَﻰ‬َ ‫ﺻ ِ ّﻞ‬َ ‫ﺍَﻟﱠﻠ ُﻬ ﱠﻢ‬
‫ﺪﺭ ِﻩ َﻭ ِﻣ ْﻘﺪ َِﺍﺭ ِﻩ ْﺍﻟﻌَ ِﻈﻴﻢ‬ِ َ‫ﻖ ﻗ‬
‫ﻋﻠَﻰ ﺁ ِﻟ ِﻪ َﺣ ﱠ‬َ ‫َﻭ‬

O Dieu! Répands tes grâces et ta paix sur notre Seigneur


Muhammad, celui qui a ouvert ce qui était fermé,

qui a clôt ce qui a précédé,

qui a fait triompher la vérité par la vérité,

et qui guide vers le chemin de la rectitude,

et [répands tes grâces] sur sa famille, selon la mesure qui lui est due,

mesure immense.

Djawharatul-Kamâl (La Perle de la Perfection)

‫ﺍﻥ‬ ِ ُ‫ُﻮﻡ َﻭ ْﺍﻟ َﻤﻌَﺎﻧِﻰ َﻭﻧ‬


ِ ‫ﻮﺭ ﺍْﻷَ ْﻛ َﻮ‬ ِ ‫ﻄ ِﺔ ﺑِ َﻤﺮْ ﻛ َِﺰ ْﺍﻟﻔُﻬ‬ َ ِ‫ﻋﻴ ِْﻦ ﺍﻟﺮﱠ ﺣْ َﻤ ِﺔ ﺍﻟﺮﱠ ﺑﱠﺎﻧِﻴﱠ ِﺔ َﻭ ْﺍﻟﻴَﺎﻗُﻮﺗ َ ِﺔ ْﺍﻟ ُﻤﺘ َ َﺤ ِﻘّﻘَ ِﺔ ْﺍﻟ َﺤﺎﺋ‬ َ ‫ﻋﻠَﻰ‬َ ‫ﺻ ِ ّﻞ َﻭﺳ ِﻠّ ْﻢ‬
َ ‫· ﺍﻟﱠﻠ ُﻬ ﱠﻢ‬
َ
‫ُﻮﺭ َﻭﺍْﻷ َﻭﺍﻧِﻲ‬ ْ ْ َ َ ْ ْ ِ ‫ْﺍﻟ ُﻤﺘَﻜ ّ َِﻮﻧَ ِﺔ ﺍْﻵﺩ َِﻣ ّﻲ ِ ﺻ‬
ِ ‫ﺽ ِﻣﻦَ ﺍﻟﺒُﺤ‬ ِ َ‫ﻭﻥ ﺍْﻷﺭْ ﺑ‬
ٍ ‫ﺎﺡ ﺍﻟ َﻤﺎ ِﻟﺌ َ ِﺔ ِﻟ ُﻜ ِ ّﻞ ُﻣﺘَﻌَ ِ ّﺮ‬ ِ ‫ﻄ ِﻊ ِﺑﻤ ُُﺰ‬ َ ‫ﺳ‬ ْ ‫ﻕ ﺍْﻷ‬ ِ ْ‫َﻖ ﺍﻟﺮﱠ ﺑﱠﺎﻧِ ّﻲ ِ ﺍﻟﺒَﺮ‬ِ ّ ‫ﺐ ﺍﻟﺤ‬ ِ ‫َﺎﺣ‬
.‫ﻂ ِﺑﺄَﻣْ ِﻜﻨَ ِﺔ ْﺍﻟ َﻤﻜَﺎ ِﻧﻲ‬ ْ
َ ‫ﻮﺭﻙَ ﺍﻟﻼﱠ ِﻣ ِﻊ ﺍﻟﱠﺬِﻱ َﻣ َﻸﺕَ ِﺑ ِﻪ ﻛَﻮْ ﻧَﻚَ ْﺍﻟ َﺤﺎ ِﺋ‬ ِ ُ‫َﻭﻧ‬

ِ ‫ﻑ ﺍْﻷ َ ْﻗ َﻮ ِﻡ ِﺻ َﺮ‬
ْ َ ‫ﺍﻁﻚَ ﺍﻟﺘ ﱠ ِﺎﻡ ﺍْﻷ‬
.‫ﺳﻘَ ِﻢ‬ ِ ‫ﻋﻴ ِْﻦ ْﺍﻟ َﻤﻌَ ِﺎﺭ‬ ِ ِ‫ﻭﺵ ْﺍﻟ َﺤﻘَﺎﺋ‬
َ ‫ﻖ‬ ُ ‫ﻋ ُﺮ‬ ِ ّ ‫ﻋﻴ ِْﻦ ْﺍﻟﺤ‬
ُ ‫َﻖ ﺍَﻟﱠﺘﻲ ﺗَﺘَﺠَﻠﱠﻰ ِﻣ ْﻨﻬَﺎ‬ َ ‫ﺳ ِﻠّ ْﻢ‬
َ ‫ﻋﻠَﻰ‬ َ ‫· ﺍَﻟﱠﻠ ُﻬ ﱠﻢ‬
َ ‫ﺻ ِ ّﻞ َﻭ‬

َ ُ َ ‫ﺻﻠﱠﻰ ﺍ‬
‫ﻋﻠَ ْﻴ ِﻪ‬ َ ‫ﻮﺭ ْﺍﻟ ُﻤ َﻄ ْﻠ‬
َ ‫ﺴ ِﻢ‬ َ ‫ﺿﺘِﻚَ ِﻣ ْﻨﻚَ ﺇِﻟَﻴْﻚَ ﺇِ َﺣﺎ‬
ِ ‫ﻁ ِﺔ ﺍﻟﻨﱡ‬ َ ‫ﻈ ِﻢ ﺇِﻓَﺎ‬ ِ ّ ‫ﻖ ِﺑ ْﺎﻟ َﺤ‬
َ ‫ﻖ ﺍﻟ َﻜ ْﻨ ِﺰ ﺍْﻷ َ ْﻋ‬ ِ ّ ‫ﻁ ْﻠﻌَ ِﺔ ْﺍﻟ َﺤ‬
َ ‫ﻋﻠَﻰ‬َ ‫ﺳ ِﻠّ ْﻢ‬ َ ‫· ﺍَﻟﱠﻠ ُﻬ ﱠﻢ‬
َ ‫ﺻ ِ ّﻞ َﻭ‬
َ ُ ُ ً
.ُ‫ﺻﻼﺓ ﺗﻌَ ِ ّﺮﻓﻨﺎ ﺑِﻬَﺎ ﺇِﻳﱠﺎﻩ‬ َ َ ‫ﻋﻠَﻰ َءﺍ ِﻟ ِﻪ‬ َ ‫َﻭ‬

« Ô mon Dieu, répands tes grâces et accorde le salut à la source de la


Miséricorde Divine (1) et au diamant étincelant versé indéfiniment
dans la vérité (2). Celui qui est au centre de toutes formes de compréhensions
et de significations.
Fondement et règlements des oraisons

Il est la lumière des êtres en cours de formation humaine, il possède la Vérité


Divine tel l’éclair immense traversant les nuages précurseurs de la
pluie bienfaisante (3) des Miséricordes Divines, qui emplissent sur leur
chemin aussi bien les grandes étendues d’eau que les petites (4).

Il est Ta lumière brillante qui s’étend sur toute l’existence et l’englobe


dans tous ses lieux (5).

Ô mon Dieu, répands tes grâces et accorde le salut à la source de la Vérité (6)
qui est à l’origine des connaissances les plus justes (7), tel ton sentier
parfaitement droit (8) par lequel se manifestent les majestueuses Réalités.

Ô mon Dieu, répands tes grâces et accorde ton salut à la manifestation de la


Vérité par la Vérité (9), au trésor le plus sublime (10), au flux venant de
toi et retournant vers toi (11), et à la quintessence des lumières
dissimulées à toute connaissance (12).

Que Dieu répande ses grâces sur lui et sur sa famille, grâces par lesquelles, Ô
mon Dieu, Tu nous le feras connaître. »

Recherche et traduction par la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe

SUPPLEMENTS

LE ‘SEIGNEUR’ DES VERSETS DU CORAN (Le Piédestal) : AYATOUL-


KOURSIY (S2-V255)

Le Prophète (P.S.L) a dit :

« Le plus Grand Verset du Coran est : ‘AYATOUL-KOURSIY’ ou verset


du Trône.

Quiconque le récite après chaque prière canonique, seule la mort


l’empêchera d’accéder au Paradis, avec la Permission de Dieu
(L.S.I.) ».

A’oûdzou blilâhi minach-chaytânir-rajîm

Bismillâhi-Rrahmâni-Rrahîmi

Allâho lâ ilâha illâ houwal-hayyoul-qayyoum

Lâ tâkhouzouhou sinatoune walâ nawm

Lahoû mâ fi samâwâti wamâ fil ardd

Mane dza-ledzî yachfa’ou indahoû Illâ bi idznihî

Ya’alam mâ bayna aydîhim wamâ khalfahoum

Walâ youhîtoûna bi chey-ine mine’ilmihi

Illâ bimâ châ-a wa si-‘a koursiyouh-hoû samâwâti wal ardd

Walâ yaoûdouhoû hifzhouhoummâ

Wa houwal’Aliyoul-‘Azhîm.

Dieu ! Il n'y a point de divinité que Lui, le Vivant, l'Immuable ! Ni


Fondement et règlements des oraisons

l'assoupissement ni le sommeil n'ont de prise sur Lui, et tout ce qui est dans les
Cieux et sur la Terre Lui appartient. Aucune intercession auprès de Lui ne peut
être tentée sans Sa permission. Il connaît le passé et l'avenir des hommes, alors
que ces derniers n'appréhendent de Sa science que ce qu'Il veut bien leur
enseigner. Son Trône s'étend sur les Cieux et la Terre qu'Il tient sous Sa
puissance sans difficulté. Il est le Très-Haut, Il est le Tout-Puissant.

LAQAD JÂ’AKOUM : (S9-V128, 129)

Selon des sources Prophétiques, celui qui récite ces versets 3 fois matin et soir,
aura la protection contre tous les fléaux existentiels.

A’oûdzou blilâhi minach-chaytânir-rajîm

Bismillâhi-Rrahmâni-Rrahîmi

Laqad jâ’akoum Rassoûloune mine anfousikoum, ‘Azizoune ‘aleyhi


mâ anit-toum,

Harîçoune aleykoum bil mou’minîna Ra’oûfoune Rahîm. (128).

Fâ ine tawal-law, faqoul : « hasbiyallâhou lâ ilâha illâ Houwa,


‘Aleyhi tawa’kaltou

Wa Houwa Rabboul-‘Archil-‘Azhim. »

Un Prohète est venu à vous, issu de vous-même, si sensible à vos épreuves et


tellement avide de votre Salut, toute sollicitude et toute bonté pour les croyants.
(128).

S’ils demeurent indifférents, alors dis-leur : « je place confiance en Dieu ! Il n’est


de Dieu que LUI ! En LUI Seul, je me confie ; c’est LUI Le Seigneur du Trône
Immense ». (129)

‫ﺩُﻋَﺎ ُء ْﺍﻟ َﻮ ِﻅﻴ َﻔ ِﺔ‬


‫ﻋ ْﻨﻪُ ﻋ َْﻦ‬ ْ َ‫ﺳﻼَ ْﻡ ْﺍﻟﺤَﺎﺝِ ِﺇﺑ َْﺮﺍﻫِﻴ َﻢ ﻧِﻴ‬
َ ُ‫ﺎﺱ َﺭ ِﺿ َﻲ ﷲ‬ ْ ‫ﺍﻹ‬
ِ ‫ْﺦ‬
ِ ‫ﺷﻴ‬
َ

(*) DOUA après la WAZIFA :

Ô Allah, Tu es le Premier sans antériorité et Tu es le Dernier sans


postérité. Tu es l'Apparent sans dessus et Tu es le Caché sans altérité.
Sois pour nous Ô Toi le Premier, Ô Toi le Dernier, Ô Toi l'Apparent, Ô
Toi le Caché- un Allié et un Soutien en tout ; Tu es notre Maître. Quel
bon Maître ! Quel bon assistant !
Ô Allah, nous Te demandons par l'ouverture de celui qui la
personnifie de nous octroyer une ouverture parfaite. Nous Te
demandons, par la complétude de celui qui la personnifie, une belle
fin.
Ô Allah, nous Te demandons le bien dans la totalité de ses aspects,
maintenant et ultérieurement, ce que nous en connaissons et ce que
nous en ignorons. Nous Te demandons de nous préserver du mal
dans la totalité de ses formes, maintenant et ultérieurement, ce que
nous en connaissons et ce que nous en ignorons.
Ô Allah ! Nous Te demandons le Paradis ainsi que tout ce qui y
approche en parole et en acte ; et nous Te demandons de nous
préserver de l'enfer ainsi que tout ce qui y rapproche en parole et en
acte.
Ô Allah ! Nous implorons le pardon ; nous Te demandons de nous
Fondement et règlements des oraisons

établir dans la paix et d'instituer la paix entre les créatures et nous,


une paix éternelle dans notre religion, dans notre vie ici-bas et dans
l'au-delà.
Ô Allah ! Nous Te demandons Ton Agrément, ainsi que celui de Ton
prophète, Sayyidouna Muhammad (sas) ; nous Te demandons
l'agrément des de nos Maîtres spirituels (Cheikh) ainsi que celui de
nos deux parents.
Ô Allah ! Établis la concordance entre nos désirs et Ton vouloir (Ta
volonté) ainsi que ce que Tu agrées.
Ô Allah ! Fais que notre choix soit en conformité avec la tienne et fais
que nous n'ayons aucune sollicitude envers autre que Toi.
Ô notre Seigneur, Créateur de tous les mondes, dresse-Toi entre nous
et tous les êtres malfaisants. Rétribue en bien quiconque témoigne de
l'égard et agit positivement avec nous.
Ô Allah ! Ôte (dissipe) de nous la fatigue vaine, la faim, le dénuement
(carence vestimentaire) et enlève sur nous les malédictions que nul
autre que Toi ne peut enlever.
Ô Allah ! Apporte Ton secours à la communauté de notre Seigneur
Muhammad (sas).
Ô notre Seigneur, octroie nous la belle part dans ce monde et dans
l'au-delà, et préserve nous du châtiment du feu.
Ô notre Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de
commettre une erreur. Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne
pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais-nous
miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les
peuples infidèles.
Ô notre Seigneur, ne dévie pas nos cœurs après nous avoir accordé la
droiture, et octroie-nous des biens procédant de Ta Miséricorde, Toi
le Grand Donateur.
Seigneur ! Nous avons entendu l'appel de celui qui a appelé ainsi à la
foi : « Croyez en votre Seigneur ! » Et dès lors nous avons cru.
Seigneur, pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et
place nous, à notre mort, avec les gens de bien. Seigneur, donne-nous
ce que Tu nous as promis par Tes messagers. Et ne nous couvre pas
d'ignominie au Jour de la Résurrection. Car Toi, Tu ne manques pas
Ta promesse.
Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-même, et si Tu ne
nous pardonnes pas et ne nous fais pas Miséricorde, nous serons très
certainement du nombre des perdants. Ô notre Seigneur ! Donne-
nous de Ta part une miséricorde ; et assure-nous la droiture dans
tout ce qui nous concerne.
Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des
yeux, et fais de nous un guide pour les pieux.
Ô Allah, accorde Ton pardon à ceux qui sont vivants ou mort, adultes
ou jeunes, mâles ou femelles, libres ou esclaves, présents ou absents,
obéissants ou désobéissants. Âmîne.

LES 23 CONDITIONS D’ADHÉSION À LA TARÎQAH TIDJÂNIYYA

L’acceptation par le futur disciple des trois (3) conditions suivantes est
nécessaire et suffisante pour que le mouqqadem lui donne la voie. Tant que le
disciple les respecte, il est dans la Tariqah, mais s’il en abandonne une, il s’exclut
lui-même de la voie.

1) Ne pas abandonner la Tarîqah jusqu’à la mort.

2) Le candidat à la Tarîqah Tidjâniyya ne doit pas avoir les oraisons


Fondement et règlements des oraisons

des autres maîtres spirituels. Il ne lui est pas permis d'avoir une autre
voie et d'autres wirds en même temps que celle-ci.

3) Il est interdit de visiter les saints NON TIDJÂNY vivants ou morts


dans le but de bénéficier de leur flux spirituel, sauf le Prophète (PSL)
et ses Compagnons. Cependant, le disciple a obligation d'avoir envers
les autres saints la plus grande considération et le plus grand respect.

Les autres conditions aident le disciple à se perfectionner dans la voie :

4) Le Mouqaddam(*) qui donne l'affiliation doit être consacré dans


sa fonction par le Cheikh fondateur ou par un de ses représentants
notoires.

5) Les cinq prières doivent être accomplies dans leur temps, en


groupe, si cela est possible, et le respect de la Chari'a.

6) Il faut aimer le Cheikh d'un amour puissant jusqu'à la mort, ainsi


que son successeur.

7) La méfiance de la ruse d'Allah est de rigueur.

8) Il est interdit de proférer des injures et/ou de manifester de la


haine ou de l’inimitié à l'adresse du Cheikh.

9) Les oraisons Tidjâny doivent être accomplies avec endurance


jusqu'à la fin de sa vie.

10) Il est nécessaire de croire et de s'abstenir de toute critique.

11) Aucune personne non-affiliée ne doit réciter les oraisons sans


autorisation spéciale d'un Mouqaddam ou Cheikh Tidjâny.

12) Il est important de se regrouper pour la récitation de la Wazhifa


et chaque vendredi soir (après la prière du 'Asr) à la réunion
solennelle pour réciter le Heïlala.

13) Il ne faut jamais réciter Djawaratou-l-Kamal sans les ablutions


rituelles à l’eau.

14) Ne jamais rompre les liens avec qui que ce soit, encore moins
avec les co-disciples.

15) Il faut éviter toute négligence dans la pratique des oraisons, tel le
fait de les accomplir hors de leur temps légal sans excuse valable (ou
quelque chose de ce genre).

16) Il ne faut pas donner aux autres la permission de réciter les


oraisons Tidjâny sans avoir l'autorisation authentique légitimant cet
acte.

17) Il faut montrer du respect à toutes les personnes affiliées au


Cheikh (qu’Allah l’agrée) et surtout les grands dignitaires de cette
voie.

18) Le corps et les vêtements doivent être propres, si possible

19) L’endroit dans lequel aura lieu le zikr doit être propre.
Fondement et règlements des oraisons

20) Il faut s'asseoir vers la Qibla pendant la récitation des oraisons


sauf en cas d'exception prévue, tel le voyage (même s'il est proche) ou
l'assise en groupe.

21) Il ne faut jamais interrompre la récitation pour d'autres paroles


sauf en cas de force majeure.

22) Il faut l'image du guide face à soi au début du Dhikr jusqu'à la


fin.

23) Il est important de saisir le sens de ce que l'on récite, ou à défaut,


distinguer les sons de la récitation.

* Mouqqadem: C’est celui qui a reçu l'autorisation d'un Maître spirituel


authentique d'assermenter une personne qui décide d'être un adepte de la
Tariqah. Le nombre de personnes qu'il peut assermenter est déterminé selon sa
hiérarchie ou son dégréé de rapprochement d’ALLAH.

Dans la IIème partie, nous détaillerons comment corriger les erreurs et


rattraper son retard pendant la WAZIFA ou la HADRAT.

Dans une IIIème partie, nous mettrons à la disposition du fidèle avide de savoir
des éléments nécessaires pour son édification sur le bien fondé et les mérites de
cette Tarîqah qui lui permettront d’accéder à la Béatitude.

Sachez que ce travail est une œuvre humaine ; donc faillible à l’erreur. Si toute
fois vous trouvez une erreur quelle quelle soit, veuillez nous le signaler le plus
vite que possible.

Qu’Allah répande sa Miséricorde infinie sur notre Seigneur Mouhammed qui a


ouvert ce qui était clos et qui a scellé ce qui a précédé, qui a fait triompher la
vérité par la vérité, qui est le guide vers le droit chemin, ainsi que sa famille,
proportionnellement à sa valeur inestimable auprès d’Allah.

Cette brochure est une initiative de l’équipe du projet KEUR BAYE de France.

L’achat de cette brochure à un prix minimum permettra de contribuer


modestement à ce projet, mais le don d’une somme supérieure à celle-ci sera très
apprécié (FI SSABILILLAHE).

Que Cheikh Ibrahim (R.A.) continue de nous irriguer son savoir jusqu’à la fin des
temps afin que nous restions de vrais disciples de la TARÎQAH TIDJÂNIYYA,
Âmîne.

Sachez chers frères et sœurs que toute copie ou reproduction


intégrale ou partielle de ce document , sans le consentement de
l’Association Keur Baye de France est illicite et constitue dans ce cas
un p